Point d actualités du site AREVA Tricastin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Point d actualités du site AREVA Tricastin"

Transcription

1 Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin

2 Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants mobilisés le 23 mai dernier 60 exposants spécialisés Des ateliers très concrets Des démonstrations Des conférences sur la sécurité La sécurité, priorité absolue du groupe et du site, aussi bien sur les unités en exploitation que sur les chantiers Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.2

3 Présentation en avril dernier d un dispositif d intervention Amélioration d un dispositif d intervention existant, adapté aux transports d UF4 entre Malvési et le Tricastin Un dispositif comprenant des moyens matériels et humains mis à la disposition des autorités des départements de l Aude, de l Hérault, du Gard, de Vaucluse et de la Drôme Un dispositif amélioré : Transfert de citerne à citerne Récupération d UF4 en petite et grande quantité Un dispositif basé chez le transporteur Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.3

4 Publication du rapport TSN AREVA Tricastin Faits marquants de l édition 2011 : Poursuite de la diminution des rejets liquides au niveau du canal de Donzère-Mondragon. L ensemble reste inférieur aux valeurs limites autorisées. Une dosimétrie des salariés du groupe AREVA en baisse, celle des entreprises extérieures reste constante. L ensemble des doses reste à un niveau très inférieur à la limite réglementaire. Une baisse significative de la consommation d eau industrielle Une sécurité renforcée sur les chantiers à travers différents plans d actions qui permettent de faire du site AREVA Tricastin un modèle pour les professionnels du BTP Le rapport TSN 2011, c est aussi Un focus sur les engagements d AREVA Tricastin suite aux Evaluations Complémentaires de Sûreté La présentation d un inventaire de la faune et de la flore sur le site et ses environs Mise à jour de l évaluation des risques sanitaires Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.4

5 Surveillance environnementale de la Gaffière Prélèvements effectués sur les eaux de surface de la Gaffière Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.5

6 Usine Georges Besse un arrêt de production réussi L arrêt de production, débuté le 14 mai, nécessite la réalisation de nombreuses opérations : arrêt des groupes, extraction, vidange des circuits Le 7 juin, l usine a cessé sa production En 33 ans d activité ininterrompue l usine EURODIF a produit de l uranium enrichi pour alimenter prés de 100 réacteurs dans le monde Un outil industriel unique, avec une consommation électrique de près de 3000 Mégawatts à puissance maximale Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.6

7 Les grandes étapes de l arrêt de production Une première phase du 14 mai au 7 juin en 2 séquences Du 14 mai au 4 juin : de 600 MW à environ 210 MW procédé, ce qui correspond à l'arrêt de 28 groupes (soit la totalité des usines 130 et 140) en 3 semaines. Du 4 au 7 juin : passage de 210 MW à 0MW procédé, ce qui correspond à l'arrêt des 26 groupes restants Les derniers groupes ont été arrêtés dans la nuit du 6 au 7 juin. Au terme de cette étape, EURODIF ne consomme plus d'énergie «procédé» Au-delà de l'arrêt des groupes, l'objectif est d'extraire un maximum d'uf6 présent dans les cascades et de réaliser les opérations de vidange d'eau chaude des groupes Une deuxième phase du 8 juin au mois d'octobre 2012 Objectif : extraire l'uf6 (uranium enrichi) résiduel des groupes Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.7

8 La phase d arrêt d EURODIF c est Plus 350 personnes directement impliquées pour préparer et réaliser les opérations d exploitation Plusieurs mois de préparation autour d une équipe projet pour définir le scénario d arrêt Plus de 500 vannes manœuvrées Plus de compresseurs arrêtés Plus de échangeurs vidangés Plus de 500 tonnes d UF6 extrait en toute sécurité Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.8

9 EURODIF à l arrêt c est L ensemble de la cascade de diffusion gazeuse en sécurité (sous azote) en attente des opérations de rinçage («PRISME») La fin du panache de vapeur d eau Plus de prélèvement d eau dans la canal de Donzère Mondragon pour le refroidissement (env. 25 millions de m3/an) L électricité produite par le CNPE du Tricastin disponible pour le réseau national La fin de la valorisation des calories mais la construction d une usine de cogénération biomasse pour poursuivre la fourniture de chaleur Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.9

10 Un arrêt réussi en sécurité, dans le planning, grâce à l implication des salariés Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.10

11 Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) Démonstration engagée en 2011 suite aux événements au Japon (Fukushima) Des engagements pris par AREVA auprès de l ASN en vue de limiter les risques liés à l occurrence d agressions naturelles, y compris extrêmes Un plan d actions qui permet de renforcer encore plus les dispositions, les moyens d intervention et de pilotage en cas d aléa majoré Forte mobilisation des moyens humains et financiers dans le cadre du plan d actions des ECS Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.11

12 Santé, sécurité, environnement Taux de Fréquence (TF) des usines en exploitation 2009 = 2, = 2, = 2, = 2,50 (à fin avril) Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.12

13 Santé, sécurité, environnement Taux de Fréquence «chantiers» à fin avril 2012 COMURHEX II TF = 9,70 Georges Besse II TF = 8,97 Des chiffres largement inférieurs aux valeurs nationales des industries du BTP (TF de 56) Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.13

14 Sûreté Déclarations depuis le début d année 2012 Niveau 1 sur l échelle INES : 1 Niveau 0 sur l échelle INES : 15 Hors échelle INES : 9 Déclarations pour des événements non nucléaires : 1 Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.14

15 Anomalie dans la procédure d identification d un conteneur Le 30 avril, une anomalie a été détectée au cours d une opération de manutention sur un parc d entreposage à EURODIF Production Dysfonctionnement dans la mise en œuvre de la procédure d identification d un conteneur Une anomalie qui a fait l objet d une information de l ASN Classement par l ASN au niveau 1 de l échelle INES graduée jusqu à 7 Aucune conséquence pour le personnel et l environnement Exemples d actions mises en place suite à cette anomalie : Sensibilisation à l identification des conteneurs de l ensemble des équipes Mise en place de moyens supplémentaires de traçabilité pour le double contrôle Déclaration de niveau 1 sur l échelle INES Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.15

16 Production / Exploitation Tricastin / Conversion de l uranium Production d hexafluorure d uranium Redémarrage des équipements en février 2012 après l arrêt d activité fin 2011 suivi d un arrêt technique en janvier 2012 Programme de production 2012 révisé à pleine capacité, soit une production continue jusqu à fin 2012 Production de trifluorure de chlore à partir d octobre 2012 Production programmée en octobre et novembre pour accompagner les besoins de PRISME Tricastin / Enrichissement de l uranium Plus d 1,5 MUTS de capacité installée au sur l usine Georges Besse II Plus de UTS produites depuis le début de l année Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.16

17 Production / Exploitation Tricastin / Services industriels Demandes des clients en termes de maintenance honorées Production perturbée par l épisode de grand froid au début de l année Tricastin / Fabrication de composants mécaniques pour les assemblages de combustible Un plan de charge significatif en 2012 pour l activité «grilles» grilles pour le marché européen équivalents grilles pour le marché chinois Une forte charge des fabrications de grappes de réglage (1075 grappes en 2012) Pour EDF Pour l export (Chine, Belgique, Afrique du Sud et Allemagne) Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.17

18 Conversion : COMURHEX II Chantiers Tous les équipements sont livrés et installés sur bâtiment de stockage HF Poursuite des travaux de génie civil et début des travaux électriques pour la construction du reste de l usine Mise en place de l échangeur Air-Liquide dans bâtiment de stockage HF Poursuite des travaux du bâtiment électrolyse Poursuite assemblage et montage des Racks Travaux de finition en cours (balcons étanchéité, mise en place bardage,..) dans le bâtiment fluoration Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.18

19 Chantiers Enrichissement : Unité nord de l usine Georges Besse II Les hall cascades 1 à 2 sont en cours d équipement de centrifugeuses La mise en actif devrait avoir lieu en fin d année Point d actualités Tricastin F. De Agostini CLIGEET du 21 juin 2012 p.19

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE ET BILAN FINANCIER 2014

RAPPORT D ACTIVITE ET BILAN FINANCIER 2014 A adopter par la CLIGEET du 6 février 2015 RAPPORT D ACTIVITE ET BILAN FINANCIER 2014 de la Commission Locale d'information auprès des Grands Equipements Energétiques du Tricastin (CLIGEET) 1.L information

Plus en détail

Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Qui surveille la radioactivité dans l environnement? Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe

Plus en détail

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV Les Synergies d un Groupe Principales Références 21/02/2012 1 Maintenance Industrielle Division nucléaire 2 CONTRATS NATURE DU CONTRAT: Maintenance procédé CLIENT : MELOX NATURE DU CONTRAT: Ventilation

Plus en détail

Comité scientifique de l ANCCLI

Comité scientifique de l ANCCLI Comité scientifique de l ANCCLI Suivi des visites décennales des installations nucléaires de base et implication dans le suivi de leur fonctionnement Guide méthodologique à l intention des commissions

Plus en détail

Les dispositions des ECS AREVA

Les dispositions des ECS AREVA Les dispositions des ECS AREVA Séminaire IRSN-ANCCLI Paris, le 10 décembre 2013 Pierre CHAMBRETTE Coordinateur ECS AREVA Sommaire Rappel du processus des évaluations complémentaires de sûreté des installations

Plus en détail

Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe

Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe Guillaume Wack, Directeur des centrales nucléaires réunion HCTISN du 16/12/2010 - réexamen de sûreté 1 Le contexte

Plus en détail

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC CLI AREVA Romans 3 juin 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Présentation du Rapport SNR 2009 Sûreté et Radioprotection

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

Annexe 9 : Compte rendu des missions d information du Haut comite Site URENCO Capenhurst (Grande-Bretagne) et site AREVA Tricastin (France)

Annexe 9 : Compte rendu des missions d information du Haut comite Site URENCO Capenhurst (Grande-Bretagne) et site AREVA Tricastin (France) Annexe 9 : Compte rendu des missions d information du Haut comite Site URENCO Capenhurst (Grande-Bretagne) et site AREVA Tricastin (France) COMPTE RENDU de la MISSION D'INFORMATION HCTISN Site URENCO Capenhurst

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Chinon Actualisée au 13/07/2012 Le site et ses installations Situation géographique et économique Le centre nucléaire de production d électricité (CNPE) de Chinon s étend sur 155

Plus en détail

Stocks des matières radioactives à fin 2010 et prévisions pour la période 2011-2030. l uranium enrichi. le thorium

Stocks des matières radioactives à fin 2010 et prévisions pour la période 2011-2030. l uranium enrichi. le thorium Stocks des matières radioactives à fin 2010 et prévisions pour la période 2011-2030 Une matière radioactive est définie dans l article L. 542-1-1 du Code de l environnement modifié par la loi du 28 juin

Plus en détail

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique Secrétariat général Service de défense de sécurité et d intelligence économique ESTIMATION DES IMPORTATIONS ET EXPORTATIONS DE MATIÈRES NUCLÉAIRES À PARTIR DES DONNÉES EMANANT DU CONTRÔLE NATIONAL RELATIF

Plus en détail

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression 10 juin 2011 Réexamens de sûreté et visites décennales (VD) Sur le plan réglementaire, il n y a pas en France de limitation

Plus en détail

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES Garantir le bon fonctionnement de 58 réacteurs implantés dans 19 centrales nucléaires réparties dans

Plus en détail

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement CLI AREVA Romans 16 novembre 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Plan de surveillance environnementale AREVA Romans Questions

Plus en détail

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM Bienvenue Juin 2013 SOMMAIRE 1. LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ EN FRANCE LE MIX ÉNERGÉTIQUE EDF EN 2012 LES COÛTS DE PRODUCTION L EMPILEMENT DES MOYENS DE PRODUCTION 2. LE

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde Les troisièmes visites décennales des réacteurs de 900 MW Réunion ANCCLI-IRSN 9 novembre 2010 Le but des visites décennales Répondre aux exigences réglementaires Règlementation équipements sous pression

Plus en détail

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques Séminaire IRSN / ANCCLI du 14 septembre 2011 Pascal QUENTIN IRSN - Direction de la sûreté des réacteurs 1 Trois fonctions

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

L'Autorité de sûreté nucléaire,

L'Autorité de sûreté nucléaire, REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2013-DC-0331 de l'autorité de sûreté nucléaire du 31 janvier 2013 autorisant la Société d Enrichissement du Tricastin à mettre en service l'unité nord de l'installation

Plus en détail

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans?

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? A lire attentivement et à conserver Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? FBFC Romans fabrique des combustibles nucléaires. La Franco-Belge de Fabrication de Combustible (FBFC) est intégrée

Plus en détail

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. CODEP-LYO-2015-039393 Lyon, le 25 septembre 2015 Monsieur le Directeur général délégué EURODIF-Production Usine Georges Besse BP 175 26 702 - PIERRELATTE Cedex

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes

Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes La centrale nucléaire de Civaux Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Civaux BP 64 86320 Civaux Fil Twitter

Plus en détail

Le contexte législatif et réglementaire

Le contexte législatif et réglementaire Le contexte législatif et réglementaire En France, la réglementation ne prévoit pas d imposer de durée pour l autorisation d exploiter une INB : L article 29 (I) de la loi TSN dispose que la création de

Plus en détail

5 mars 2013. Note d information

5 mars 2013. Note d information 5 mars 2013 Note d information Bilan des incidents de transport de matières radioactives à usage civil : l IRSN tire les enseignements des événements déclarés entre 1999 et 2011 Quelque 900 000 colis de

Plus en détail

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES CNPE de Cattenom BILAN 2014 ET PERSPECTIVES Commission Locale d Information 19 mai 2015 BILAN 2014 Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu

Plus en détail

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement ASN - Division de Lyon R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement 22 octobre 2010 : Information de la CLIGEET 2 ! " # $! %## % %! & '( %&! & $% # #% ) * & 22 octobre 2010 : Information

Plus en détail

Guide d information et de prévention

Guide d information et de prévention Guide d information et de prévention à conserver! les établissements concernés Areva EDF - Cnpe du Tricastin Soderec International Préfets de la Drôme, de Vaucluse, de l Ardèche et du Gard 1 Guide d'information

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Université Ibn Tofail Faculté des Sciences-kénitra Master Techniques Nucléaires et Radioprotection Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Réalisé par YOUNES MEHDAOUI Responsable du Master : Pr. Oum Keltoum

Plus en détail

Référence : Code de l environnement, notamment les articles L596-1 et suivants

Référence : Code de l environnement, notamment les articles L596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2014-040778 Lyon, le 08/09/2014 Madame la Directrice du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin CS 40009 26131

Plus en détail

et informations sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin

et informations sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin Données chiffrées et informations sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site AREVA Tricastin Édition 212 AREVA NC Pierrelatte COMURHEX Pierrelatte EURODIF Production FBFC Pierrelatte SET SOCATRI

Plus en détail

Code de l Environnement, notamment les articles L596-1 et suivants

Code de l Environnement, notamment les articles L596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : Codep-Lyo-2012-015015 Lyon, le 19 mars 2012 Monsieur le directeur EURODIF Production Usine Georges Besse BP 75 26702 PIERRELATTE cedex Objet : Contrôle des

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE 1ER FEVRIER 2012 La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose 1.Présentation du sujet 2.Etat des lieux 3.Les solutions de remplacement retenues I Présenta9on du sujet d étude

Plus en détail

Rapport du Directeur général

Rapport du Directeur général Mis en distribution générale le 7 mars 2007 (Ce document a été mis en distribution générale à la réunion du Conseil du 7 mars 2007.) Conseil des gouverneurs GOV/2007/8 22 février 2007 Français Original:

Plus en détail

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées Contact Presse : Frédéric PIQUET Tél : 05 63 29 32 00 e-mail : frederic.piquet@edf.fr

Plus en détail

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION Olivier ROBERT Responsable Qualité, Sécurité, Environnement de la société ENERTHERM Vice Président de CLIMAFORT Plan de la présentation : Introduction : L utilisation

Plus en détail

EVALUATION DES IMPACTS

EVALUATION DES IMPACTS annexe n 8 EVALUATION DES IMPACTS liés aux rejets des établissements AREVA Tricastin CIGEET 19 décembre 2007 AREVA TRICASTIN Sommaire de la présentation Quels sont les fondements d une évaluation des impacts?

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon BP 80-37420 AVOINE SA au capital de 924

Plus en détail

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance «Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance Présentation détaillée du plan «Action 2016» le mardi 13 décembre 2011 Perspectives financières : o Pertes opérationnelles

Plus en détail

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des

Plus en détail

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES ACTIVITES : Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur

Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur La centrale nucléaire du Tricastin Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur EDF Centrale nucléaire du Tricastin CS 40 009 26131 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 11 juin 2014 Réunion de la CLI du site de Creys-Malville 1 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Contrôles et actions exercés par l Autorité

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule Etude d un cas concret Scénario de démantèlement Michel TACHON CEA - Marcoule Local effluents : implantation Fosse effluents 12 m 5 m Entreposage déchets radioactifs hall principal (zone contrôlée) Local

Plus en détail

Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF. Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire

Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF. Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire Fukushima: des interrogations légitimes Les causes de l accident Un tsunami

Plus en détail

Rapport Annuel 2012 Rapport sur la sous-traitance du groupe AREVA en France

Rapport Annuel 2012 Rapport sur la sous-traitance du groupe AREVA en France Rapport Annuel 2012 Rapport sur la sous-traitance du groupe AREVA en France 30 juin 2013 Sommaire Préambule Avant-propos 1 - Le recours à la sous-traitance correspond à un choix industriel 1.1 La contribution

Plus en détail

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Jean-Christophe Dalouzy ANP 17 Novembre 2014 Rencontres Jeunes Chercheurs Sommaire Présentation du groupe AREVA Présentation du cycle du combustible Présentation

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

The Fukushima Daiichi Incident Dr. Matthias Braun - April 7, 2011 - p.1

The Fukushima Daiichi Incident Dr. Matthias Braun - April 7, 2011 - p.1 The Fukushima Daiichi Incident Dr. Matthias Braun - April 7, 2011 - p.1 L incident de Fukushima Daiichi 1. Conception de l installation 3. Rejets radioactifs 4. Piscines de désactivation 5. Sources d information

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées La centrale nucléaire de Golfech Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Golfech BP24 82401 Valence d Agen Cedex

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

VERS UN SYSTEME ENERGETIQUE «100% RENOUVELABLE»

VERS UN SYSTEME ENERGETIQUE «100% RENOUVELABLE» VERS UN SYSTEME ENERGETIQUE «100% RENOUVELABLE» Scénario et plans d actions pour réussir la transition énergétique en région Provence-Alpes-Côte d Azur Partie 5 Impacts du programme nucléaire sur la région

Plus en détail

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre Contact presse : Laurence Poussel Tél : 02-48-54-50-11 e-mail : laurence.poussel@edf.fr

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES

Plus en détail

ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima

ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima Monique et Raymond SENE GSIEN 1 AVANT-PROPOS Le Premier Ministre

Plus en détail

PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM

PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM Informations pour la population de Rhénanie-Palatinat Editeur: Aufsichts- und Dienstleistungsdirektion Willy- Brandt-

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais DOSSIER DE PRESSE La centrale nucléaire de Gravelines Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. Centre Nucléaire de Production

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. contact presse : Agnès CHAPPELET Tél : 04 74 41 32 05 agnes.chappelet@edf.fr MARS 2010

DOSSIER DE PRESSE. contact presse : Agnès CHAPPELET Tél : 04 74 41 32 05 agnes.chappelet@edf.fr MARS 2010 DOSSIER DE PRESSE MARS 2010 La centrale nucléaire de Saint Alban Saint Maurice, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO2, au cœur de la région Rhône-Alpes contact presse

Plus en détail

Le parc nucléaire EDF

Le parc nucléaire EDF Le parc nucléaire EDF Le nucléaire: un choix français La France a fondé son choix de l énergie nucléaire après les 2 chocs pétroliers de 1973 et 1979 Pour maîtriser les coûts de l électricité et assurer

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN Commission locale d information de FBFC du 6 juin 214 1 L Autorité de sûreté nucléaire DIVISION DE LYON Une

Plus en détail

n Ae : 2013-87 Ae CGEDD Avis délibéré du 9 octobre 2013 Création d une INB : laboratoire Atlas sur le site du Tricastin (26 et 84) page 1 sur 17

n Ae : 2013-87 Ae CGEDD Avis délibéré du 9 octobre 2013 Création d une INB : laboratoire Atlas sur le site du Tricastin (26 et 84) page 1 sur 17 Avis délibéré de l Autorité environnementale sur la demande d autorisation de création d une installation nucléaire de base (INB) : laboratoire ATLAS de l établissement AREVA du Tricastin (26-84) n Ae

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

La norme environnementale ISO 14001

La norme environnementale ISO 14001 La norme environnementale ISO 14001 La norme environnementale ISO 14001 Application à une usine de plats cuisinés : Présentation de l activité : Les produits élaborés crus et surgelés : les viandes farcies,

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF Programme Nucléi Atelier groupement d entreprises - 26/09/2013 - Dunkerque Réunion d informations sur les groupements

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 14 avril 2014 Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE Objet : Suite

Plus en détail

CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1

CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1 CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1 Entre, Le Département du Haut-Rhin représenté par le Président du Conseil Général

Plus en détail

Transports Nucléaires

Transports Nucléaires Transports Nucléaires Récapitulatif non exhaustif des transports de déchets nucléaires, de combustibles (MOX) et de combustibles irradiés dans la vallée du Rhône entre Marseille et Lyon 1- Les principales

Plus en détail

Rapport annuel de l Inspection Générale AREVA. État de sûreté des installations nucléaires

Rapport annuel de l Inspection Générale AREVA. État de sûreté des installations nucléaires 2013 Rapport annuel de l Inspection Générale AREVA État de sûreté des installations nucléaires 2 RAPPORT ANNUEL DE L INSPECTION GÉNÉRALE AREVA 2013 Réacteur EPR d OLKILUOTO, Finlande. Octobre 2013. LUC

Plus en détail

La centrale nucléaire de Flamanville, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la Manche

La centrale nucléaire de Flamanville, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la Manche DOSSIER DE PRESSE F EVRI ER 2010 La centrale nucléaire de Flamanville, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la Manche Contact : Isabelle Jouette - Chef de

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Centrale de Dampierre-en-Burly BP 18 45570

Plus en détail

Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action. 19 juin 2013 ANCLI 1

Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action. 19 juin 2013 ANCLI 1 Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action 19 juin 2013 ANCLI 1 Installations nucléaires 125 installations nucléaires Réacteurs EDF 19 sites 58 réacteurs Brennillis

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS

Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire Installation ECS existante Production d eau chaude: Trois cumulus de 1500 l dans chaque sous-station: Deux cumulus HS dans

Plus en détail

Fessenheim INB 75. Installations nucléaires de base (INB) de CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC

Fessenheim INB 75. Installations nucléaires de base (INB) de CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC Installations nucléaires de base (INB) de Fessenheim INB 75 CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC RENCE E ET SECURITE EN MATIERE NUCLEAIRE SOMMAIRE Introduction p 3

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2011 La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre contact presse : Paul-Emmanuel SCHOELLER

Plus en détail

Surveillance et vérification en République islamique d Iran dans le cadre du Plan d action conjoint

Surveillance et vérification en République islamique d Iran dans le cadre du Plan d action conjoint L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Mis en distribution générale le 5 mars 2014 (Ce document a été mis en distribution générale à la réunion du Conseil du 5 mars 2014.) GOV/2014/2 17 janvier 2014

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs REPUBLIQUE FRANCAISE Paris, le 17 février 2010 NOTE TECHNIQUE Le rôle pour la sûreté des groupes électrogènes de secours à moteur diesel des réacteurs de 900 MWe et la problématique de l usure prématurée

Plus en détail

CATALOGUE BIOGAZ ET TRAITEMENT DE L EAU

CATALOGUE BIOGAZ ET TRAITEMENT DE L EAU CATALOGUE BIOGAZ ET TRAITEMENT DE L EAU EDITION 2013 LES EXPERTS DU FROID www.eurodifroid.fr Les solutions de refroidissement dédiées aux sites à vocation environnementale : Traitement de l eau Traitement

Plus en détail

1 ROLE ET DESCRIPTION DES DIESELS D ULTIME SECOURS

1 ROLE ET DESCRIPTION DES DIESELS D ULTIME SECOURS Fontenay-aux-Roses, le 9 juillet 2014 Monsieur le président de l Autorité de sûreté nucléaire Avis/IRSN N 2014-00265 Objet : Réacteurs électronucléaires EDF - Réacteur EPR de Flamanville 3 Conception détaillée

Plus en détail

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE DÉBAT PUBLIC 2005/06 Projet Flamanville 3 Construction d une centrale électronucléaire tête de série EPR sur le site de Flamanville @ SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE EDF, maître d ouvrage du projet

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes

La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Alban / Saint-Maurice

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie

Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie La centrale nucléaire de Paluel Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie N imprimez ce document que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de PALUEL BP 48 76450 CANY-BARVILLE Fil

Plus en détail

Lyon, le 26 mars 2012 CODEP-LYO-2012-017763

Lyon, le 26 mars 2012 CODEP-LYO-2012-017763 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2012-017763 Lyon, le 26 mars 2012 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin BP 40009

Plus en détail

Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid.

Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid. Fabricant français d équipements thermiques pour réseaux de chaleur et froid. Spécialiste des applications standard ou sur-mesure en réseau secondaire, notamment en sous-stations thermiques, de 10 kw à

Plus en détail

Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012

Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012 Mardi 05 novembre 2013 Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012 Valérie Laplagne, responsable ENR, Uniclima Michèle Mondot, responsable Systèmes Thermodynamiques, CETIAT Laure Mouradian, responsable

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Boulangers Pâtissiers Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts de l énergie

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais.

Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais. La centrale nucléaire de Gravelines Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais. N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF - Centre Nucléaire de Production d Electricité

Plus en détail

Séminaire ANCCLI IRSN Les enjeux du démantèlement. 16 juin 2014

Séminaire ANCCLI IRSN Les enjeux du démantèlement. 16 juin 2014 Séminaire ANCCLI IRSN Les enjeux du démantèlement 16 juin 2014 Retrouver toutes les présentations de cette journée : http://www.irsn.fr/fr/connaissances/nucleaire_et_societe/expertise-pluraliste/irsn-anccli/pages/11-

Plus en détail

Société Industrielle Laitière du Léon (SILL)

Société Industrielle Laitière du Léon (SILL) Retour d expérience sur la démarche ISO Société Industrielle Laitière du Léon (SILL) 1 Plan Introduction - Présentation de l entreprise 1) Historique / motivations 2) Méthode de déploiement 3) Résultats,

Plus en détail