TLEMCEN LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS ABDELKADER OUALI EN VISITE DE TRAVAIL Trois trémies inaugurées et inspection de l échangeur de Remchi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TLEMCEN LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS ABDELKADER OUALI EN VISITE DE TRAVAIL Trois trémies inaugurées et inspection de l échangeur de Remchi"

Transcription

1 DU RIFIFI À LA DIRECTION DU COMMERCE DE SAIDA Le directeur et trois cadres limogés _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouestinfo Quotidien National D information Premier quotidien indépendant de l Algérie profonde Mercredi 16 Septembre 2015 N PRIX : ALGERIE : 15 DA - FRANCE : 1 EURO TLEMCEN LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS ABDELKADER OUALI EN VISITE DE TRAVAIL Trois trémies inaugurées et inspection de l échangeur de Remchi SIDI BEL ABBÈS LE PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET DE L ARTISANAT À OUEST INFO «La bancarisation des capitaux informels, offre de nombreux avantages» TAYEB LOUH Le code de procédure pénale renforcera le respect des P.08 P.06 droits de l'homme TÉBESSA Trois douaniers tués dans un accident de la route P.09 P.24 MOSTAGANEM LE WALI VISITE LE PROJET DU PARC ANIMALIER Un délai de 6 mois pour P.03 achever les travaux S O S Louay Rayene est âgé de neuf (09) mois. Son état de santé nécessite une urgente et délicate opération chirurgicale à l hôpital Necker de Paris (France). Un vibrant appel est lancé aux âmes charitables et généreux donateurs pour lui venir en aide, notamment sur le plan financier. Pour tout renseignement, contacter Sid Ahmed, Radio locale de Sidi Bel Abbès au P.07

2 02 Mazel y amnou bel ghoula! Bila Houdoud Le centre de santé de Sidi Djillali ne répond plus à la forte pression, Sahbi! Le centre de santé de Sidi Djillali situé dans une cité à forte densité de la population, n arrive plus à répondre à la pression des demandeurs de soins. Avec un effectif réduit de médecins et de paramédicaux, le centre n est plus en mesure de satisfaire tous les citoyens en quête de soins. Une patiente est arrivée à 16 heures pour repartir chez elle à 21 sans pouvoir passer chez le médecin. Ce qui est encore plus grave, c est que des gens passent sans respect de l ordre et de la chaîne, du fait qu on ne dispose pas de tickets numérotés. C est l anarchie qui règne, surtout le soir, dans ce centre de santé qui est tout, sauf un établissement de soins. o lila mabrouka... _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouest info Quotidien National D information Premier quotidien indépendant de l Algérie profonde Mercredi 16 Septembre 2015 Le permis de conduire délivré en une journée! Edité par la SARL AMIN PRESS FONDATEUR Abdelaziz HOUMAD DIRECTEUR DE PUBLICATION Abdelaziz HOUMAD Rédaction Administration Publicité Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès B.P n 164 /08 Sidi Yassine- Sidi Bel Abbes Tél : Fax : Site Web : ouest-info.org El-Djawal Les daïras montrent enfin qu elles sont en mesure de délivrer le permis de conduite en une journée. La commune de Dar El Beida (wilaya d Alger) est, en effet, arrivé à délivrer un permis de conduire en 1 journée. «Nous précédons à l établissement des nouveaux permis de conduire dans la journée même. Dans le passé cette démarche prend des jours et parfois des semaines, a déclaré, sur les ondes de la Chaîne 3, de la Radio, Mouloud Cherifi, wali délégué à la circonscription de Dar El Baida, ajoutant : «Toute chose se fait d une manière progressive. Cela va s élargir pour toucher prochainement toutes les wilayas du pays». Rappelons, par ailleurs, que le permis de conduire a connu plusieurs péripéties. Certains demandeurs ne l ont eu en main, il y a quelque temps, qu après plusieurs mois d attente. Ces retards étaient essentiellement dus à l indécision du ministère des Transports qui avait, dans un premier temps, bloqué la délivrance de l ancien permis, afin de lancer celui à point, avant que ce département ne revienne sur sa décision. Publicité 25, rue Commandant FERRADJ Sidi Bel Abbès Tel/Fax: Bureau d Oran Cité des 90/60 logements Bloc B Ilot C Bir El Djir Millénium Panorama Oran Téléphone/Fax : Ils ont dit... «Le code prévoit la mise en place de nouveaux mécanismes pour améliorer l'action de la justice et renforcer les droits des personnes suspectées et accusées» Mounia Meslem Ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme 24 Heures Bureau de Mostaganem Cité 5 Juillet, Bt 68-3 étage, n 16-Face OPOW- Mostaganem Tél /Fax : Mail : br.mosta. Bureau de Chlef centre commercial Tel: Tel/ Fax : J insiste sur le rôle des sociologues, des médias et des mosquées dans la sensibilisation aux risques des violences en milieu familial. Ala balek, Sahbi? L'Algérie participe au projet d'installation d'un télescope dans la station spatiale internationale NO COMMENT! ANEP 1 Avenue Pasteur- ALGER Tel: / Fax : / ANEP ORAN TEL: Fax: Tayeb Louh Ministre de la Justice, garde des sceaux L'Algérie participe par le biais de chercheurs à un projet d'installation d'un grand télescope au niveau de la station spatiale internationale, a indiqué lundi à Alger un responsable du ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Mokhtar Sellami. "L'Algérie prend part, par le biais de chercheurs notamment de l'université d'oum El Bouaghi, à un projet d'installation d'un grand télescope au niveau de la station orbitale internationale", a précisé M. Sellami, directeur du développement technologique et de l'innovation au ministère, lors d'une table ronde sur l'évolution de la recherche scientifique dans le monde et en Algérie, organisée à l'inesg. Il a expliqué que l'algérie est membre d'un consortium international pour le financement de ce projet, dans le cadre de la mission spatiale internationale Japanese Experimental Module as Extreme Universe space observatory" (JEM -EUSO). La mission JEM EUSO consiste à développer, par un effort international conjoint, un télescope dédié à l exploration des sources d énergie qui alimentent l accélération des rayons cosmiques de très hautes énergies notamment, celles qui entourent le globe terrestre, a-t-on expliqué auprès du centre algérien de développement des technologies avancées (CDTA). "L'intérêt scientifique de ce projet est de donner plus d éclaircissement sur l origine et les constituants de notre univers", a-t-on précisé, soulignant que l'intérêt pour l'algérie consiste en l acquisition et la capitalisation d un savoir-faire, à terme. Le projet est piloté par le Centre de recherche japonais Riken et pris en charge par 87 institutions de 16 pays dont l Algérie qui participe avec 30 chercheurs, selon le CDTA. Cette collaboration consiste à développer un module expérimental de conception spécifique qui utilise l atmosphère terrestre comme détecteur. Ce module est à placer au courant 2017 à 2018 sur la station spatiale internationale. IMPRESSION SIO-Zone Industrielle Es Sénia-Oran DIFFUSION S.D.P.O Tél : Adresse : 22,Rue Lebesse Houari L'hippodrome.Oran Photo du jour Les manuscrits, lettres et tous documents remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation.

3 Par A.Ikram Le ministre a précisé lors de la présentation du projet de code de procédure pénale devant la commission des affaires juridiques et administratives et des libertés de l'apn que le texte "revêt une importance particulière en tant que cadre juridique à l'aune duquel se mesure le respect des droits de l'homme car garantissant les droits des citoyens consacrés par la Constitution et les devoirs de l'etat quant au maintien de l'ordre et la poursuite et la condamnation des auteurs de crimes". Le texte prévoit "la mise en place de nouveaux mécanismes pour améliorer l'action de la justice et renforcer les droits des personnes suspectées et accusées", a-t-il souligné. Le projet de loi prévoit également des dispositions qui permettront la comparution immédiate des accusés après leur présentation devant le procureur de la République au titre de la simplification de la procédure relative au procès dans des affaires de flagrant délit ne nécessitant pas d'enquête judiciaire. Le ministre a insisté sur "la nécessité de renforcer les pouvoirs du ministère public, notamment dans le traitement des affaires d'ordre technique (délits économiques et financiers, etc.), par la création du poste d'assesseur spécialisé permanents pour bénéficier de leurs connaissances techniques au cours de l'enquête préliminaire et tout au long de l'instruction". Les nouvelles dispositions visent, par ailleurs, à "renforcer les droits de la personne suspectée au cours de la garde à vue", a-t-il dit, ajoutant que le contrôle judiciaire sera doté d'un système de contrôle électronique comme alternative efficace à la détention provisoire. Le président de la commission des affaires juridiques et administratives et des libertés, Amar Djilani, a salué les "réformes en profondeur" dans le le secteur de la justice, notamment l'introduction de textes garantissant l'etat de droit et la concrétisation des principes des droits de l'homme". Au terme de l'exposé du ministre, les membres de la commission ont fait part de leurs préoccupations, tout en saluant le projet de loi qui traduit, ont-ils dit, la stratégie de l'etat pour réaliser le saut qualitatif escompté dans le secteur de la justice. ACTUALITÉS TAYEB LOUH Mercredi 16 Septembre 2015 Le code de procédure pénale renforcera le respect des droits de l'homme 03 Le ministre de la Justice, garde des sceaux, Tayeb Louh, a souligné lundi l'importance du code de procédure pénale en tant que "cadre juridique à l'aune duquel se mesure le respect des droits de l'homme", a indiqué un communiqué de l'assemblée populaire nationale (APN). RECHERCHE SCIENTIFIQUE Le projet de loi d'orientation vise à ancrer l'esprit de recherche en entreprise Le ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar a souligné lundi à Alger que le projet de loi d'orientation sur la recherche scientifique visait à ancrer l'esprit de la recherche chez les entreprises économiques et industrielles.m. Hadjar qui répondait aux questions des membres de l'assemblée populaire nationale (APN), a indiqué que le projet de loi vise à adapter les résultats de la recherche et les exploiter dans le domaine économique. Il a précisé que le nouveau texte contient de "nouveaux mécanismes" susceptibles de valoriser les résultats de la recherche scientifique, ajoutant que la programmation des thèmes de ces recherches se fait selon des plans de développement économique.concernant les laboratoires de recherche, M. Hadjar a affirmé que le ministère procédera à l'évaluation de toutes les activités y afférentes. Pour ce qui est du financement de la recherche scientifique, le premier responsable du secteur a précisé que cela "se fait de manière indirecte" et que les équipes de recherches seront financées, ajoutant que ce "financement restera au niveau de l'université". A une question sur le plagiat scientifique, le ministre a estimé qu'il s'agit d'une pratique "qui se fait à petite échelle", ajoutant que toutes les mesures sont prises pour faire face à ce genre de pratiques dont le renforcement du rôle du conseil de déontologie. Concernant la fuite des cerveaux et le classement des université algériennes, M. Hadjar a relevé que ces deux questions sont traitées "avec excès" par les médias, appelant ces derniers à revoir avec précision les statistiques relatives à la fuite des compétences et les critères du classement mondial des universités. Le ministre a enfin souligné que son secteur uvre à élargir le système de numérisation documentaire au profit de la communauté universitaire, ce qui permettra aux étudiants, a-t-il dit, d'avoir l'accès en ligne et gratuit à toutes les bibliothèques du monde". Les plans de développement de l'algérie ont augmenté ses capacités de lutte contre la criminalité transnationale Les plans de développement et de modernisation, mis en œuvre par l'algérie, ont augmenté ses capacités de lutte contre la criminalité transnationale organisée, particulièrement le trafic des stupéfiants, a indiqué lundi à Alger un responsable au ministère des Affaires étrangères. Dans ce contexte, le directeur général des affaires politiques et de la sécurité internationale au MAE, Rachid Beladhane, a rappelé la stratégie de lutte contre la drogue, pour la période , mis en place par l'algérie. Cette stratégie "se caractérise principalement par l'importance accordée aux actions de prévention, notamment en direction des jeunes par la mise en place d'une feuille de route pour chacun des secteurs concernés", a-t-il expliqué. Intervenant à l'occasion de l'ouverture de la 25ème session de la réunion des chefs de services chargés au plan national de la lutte contre le trafic illicite des drogues, le même responsable a encore précisé que cette stratégie "est basée sur les résultats de la première stratégie et ceux de l'enquête épidémiologique réalisée en 2010 relative à la prévalence de la drogue". L'autre point fort de cette approche c'est l'importance accordée au traitement, à travers notamment l'achèvement durant le quinquennat de stratégie, d'un vaste réseau de structures de soins pour la population toxicomane, a ajouté M. Beladhane.Il a, en outre, souligné que les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la sécurisation des frontières ont "amplement soutenu la politique nationale en la matière, notamment dans son volet relatif à la réduction de l'offre". Le même responsable a, d'ailleurs, souligné que les plans de développement et de modernisation ont abouti à "l'augmentation des capacités de lutte contre la criminalité transnationale organisée, particulièrement le trafic des stupéfiants" et ont permis d'obtenir des résultats "encourageants". Plus explicite, il a estimé que ces résultats sont le fruit d'une "volonté affirmée et permanente de combattre, dans le respect de la loi, (...), ce fléau et de prémunir notre société contre toutes les dérives pouvant être induites par la criminalité transnationale, dont la consommation des drogues et le terrorisme". Par ailleurs, M. Beladhane a indiqué que les réunions des chefs de services chargés au plan national de la lutte contre le trafic illicite des drogues, "revêtent un importance capitale et constituent une importante occasion pour échanger les expériences et les bonnes pratiques mises en œuvre dans le continent africain"."un continent désormais carrefour d'intenses activités liées à la criminalité transnationale sous toutes ses formes et manifestations", a-t-il déploré.dans le même cadre, M. Beladhane a indiqué que "la rencontre d'aujourd'hui, qui se tient à quelques mois de la session extraordinaire de l'assemblée générale de l'onu sur le problème mondial de la drogue, prévue début 2016, constitue une excellente occasion pour sérier les problèmes auxquels notre continent fait face".le responsable algérien, a dans le même contexte, relevé que l'afrique est "l'une des région du monde qui connaît une évolution constante" de la menace terroriste couplée à la présence de réseaux criminels notamment au Sahel."J'estime que nous devons nous impliquer dans un travail d'évaluation rigoureux de notre action en rapport direct avec les défis que vit le continent africain et qui sont clairement restitués par les différentes rapports internationaux, (...) qui font apparaître l'afrique comme une région vulnérable au trafic de drogues", a-t-il plaidé.organisée par le MAE en coordination avec l'office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), cette rencontre de cinq jours regroupe de hauts fonctionnaires chargés de la lutte contre la drogue de 54 pays africains, et des représentants de plusieurs organisations internationales et régionales invitées en qualité d'observateurs.

4 SITE Web // 04 Mercredi 1 6 Septembre 2015 ACTUALITÉS LIVRAISON DE LOGEMENT PROMOTIONNEL PUBLIC unités réceptionnées chaque trimestre à partir du début 2016 Le P-DG de l ENPI a expliqué, lundi, que les efforts actuels sont concentrés à satisfaire la demande qui se chiffre à Cela ne signifie pas pour autant la fin de ce programme LPP. Par B.Ziane Les choses semblent s organiser davantage pour la formule Logement promotionnel public (LPP) qui connaît, cependant, un certain essoufflement. C est, en effet, le cas, a reconnu Mohamed Belhadi, P-DG de l Agence nationale de promotion immobilière (ENPI) qui est intervenu hier au Forum de Liberté. Nous pensions au départ que ce programme pouvait concerner Raison pour laquelle la convention cadre signée entre le ministère de l Habitat et le CPA portait sur ce même chiffre. Or, il se trouve que la demande se chiffre à (qui ont payé la 1re tranche) depuis le début du programme en 2013, a-t-il assuré en expliquant : Nous n arrêtons pas le programme mais pour le moment nous mobilisons tous nos moyens pour préparer la 2e étape de l opération qui consiste à préparer le site web pour que les souscripteurs puissent procéder au choix du site. Belhadi annonce, alors, le début de livraison pour 2016 avec un rythme soutenu de logements par trimestre. Il parlera, également, de la prise en charge de la réalisation qui va en s accélérant et poursuit : Les instructions du ministre porte aussi sur la qualité dont nous sommes tenus vis-à-vis du souscripteur. La question sur le standing revient à chaque souscripteur reproduisant ainsi une certaine d appréhension. À ce propos, Belhadi rassure : Pas besoin d aller sur des sites internet pour vérifier la qualité des logements. L intéressé peut aller carrément sur les lieux et constater de visu ce qu il en est a-t-il insisté. Belhadi reste convaincu que la formule LPP n est pas une opération purement commerciale. Et d expliquer : Même si l ENPI y gagne un peu, il n en demeure pas moins que sur ce programme nous restons une entreprise citoyenne qui répond à un manque qui existait dans les programmes antérieurs et en plus avec des prix fort intéressants par rapport à ceux qui se pratiquent dans les marchés immobiliers. Le mètre carré pour le LPP est de l ordre de DA pour des logements dotés de chauffage et climatisation centralisés et autres commodités. Belhadi, qui a assuré que le site des Grands- Vents ne fait pas partie du programme LPP, a indiqué que le lieu de résidence et le lieu de travail sont des critères à prendre en considération en plus du critère déterminant qui est la date de paiement. À propos des souscripteurs basculés de l AADL vers le LPP pour la simple raison que leurs revenus correspondent à la seconde formule, le P- DG de l ENPI a précisé qu ils passeraient en priorité. À la question de savoir si un célibataire peut demander un F4, Belhadi répondra par l affirmative nuançant ses propos : Cela dépendra de la disponibilité sur le site demandé. Pour ce qui est de la gestion du patrimoine, Belhadi expliquera que la question se pose car il existe, actuellement, des défaillances. Mais il faut savoir que la loi récente sur la promotion immobilière prévoit la mise en place d un règlement de copropriété qui doit accompagner les procédures de vente et cela devrait améliorer sensiblement les choses car les copropriétaires sont astreints, en quelque sorte, de prendre en charge la partie qui leur revient que ce soit sur les plans financiers ou réglementaires. MOUNIA MESLEM Poursuite de l'opération d'actualisation des cartes pour handicapés et nécessiteux à travers le territoire national La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem affirmé lundi que l'opération d'actualisation des cartes pour handicapés et nécessiteux se poursuivait à travers le territoire national, appelant à la nécessité de rationaliser les dépenses et la gestion de l'argent public. Invitée au forum de la chaîne I de la Radio nationale, Mme Meslem a indiqué que "des instructions ont été données pour la mise à jour des cartes pour handicapés et nécessiteux", qui sont sous la tutelle du ministère de la solidarité nationale, pour définir le nombre exact des personnes handicapées et des nécessiteux. "Les rapports alarmants qui nous sont parvenus confirment des cas d'escroquerie de la part de bénéficiaires d'allocations pour handicapé ou des opérations de solidarité organisées durant le ramadhan", a-t-elle dit soulignant que la prise en charge de ces catégories "coûte des sommes exorbitantes au trésor public, ce qui nécessite leur contrôle et la rationalisation de leur gestion". "Le Gouvernement ne renoncera pas au principe social de l'etat algérien et maintiendra ses aides au profit des catégories nécessiteuses. Cependant, il faut en contrepartie rationaliser les dépenses et la gestion de l'argent public", a estimé la ministre. Des instructions ont été données aux walis en vue Le ministre de l agriculture, du développement rural et de la pêche, Sid- Ahmed Ferroukhi, a réitéré, lundi à Djelfa, la volonté du gouvernement à développer davantage le secteur agricole. Il a mis en exergue l importance de la filière de l élevage ovin dans l économie du pays et sa contribution "vitale" à l essor socio-économique des régions.s exprimant devant des éleveurs issus de 23 wilayas du pays, conviés à une rencontre de proximité pour débattre d'évaluer le tissu associatif activant dans le domaine social, a-t-elle précisé, ajoutant que "2.157 associations activent dans ce domaine aux niveaux national et local".les associations activant dans ce domaine et relevant du ministère de la solidarité seront les seules à bénéficier d'un accompagnement et d'un soutien financier", a soutenu la ministre. A une question sur la criminalisation des violences faites aux femmes dans le code des problèmes et du devenir de la filière d élevage ovin, le ministre a estimé que cette filière représente une "force d appui non négligeable" pour l économie du pays, insistant auprès des opérateurs de cette filière sur la nécessité d adapter leurs actions au programme tracé par le gouvernement, à l effet de développer et de moderniser l agropastoralisme dans les régions. Le ministre a appelé, en outre, les éleveurs à privilégier le dialogue et la concertation, pénal, Mme Meslem a insisté sur "le rôle des sociologues, des médias et des afin de transcender les problèmes susceptibles de freiner l élan de cette dernière et l empêcher de réaliser de nouveaux bonds. Différentes contraintes et difficultés inhérentes à la disponibilité du fourrage, au rétrécissement des zones de pacquage et aux atteintes aux fonciers agricoles, notamment les espaces réservés aux cultures fourragères, ont été parmi les principaux sujets soulevés par les éleveurs présents à cette rencontre de mosquées dans la sensibilisation aux risques des violences en milieu familial. AGRICULTURE Ferroukhi réitère la volonté du gouvernement à développer davantage le secteur proximité.m.ferroukhi avait entamé, dimanche soir, une visite d inspection à travers la wilaya qui l a conduit successivement à l'abattoir régional de Hassi Bahbah, au nord de Djelfa, d une capacité de 2000 têtes/jour, puis au du périmètre agricole Sersou, dans la commune de Benhar où il a visité une unité de transformation d abricot, avant de visiter une exploitation expérimentale de culture d amandier, réalisée dans le cadre d un investissement privé.

5 ACTUALITÉS Mercredi 16 Septembre Des usines de montage Iveco et Fiat bientôt en Algérie Des opérateurs économiques algériens sont en pleine négociation avec des constructeurs automobiles italiens Le montant de la fiscalité ordinaire recouvré par la Direction générale des impôts (DGI) durant le premier semestre de l année en cours a atteint 1500 milliards de dinars, a indiqué aujourd hui le Directeur général des impôts, Abderrahmane Raouia. Invité des «Débats du Forum des chefs d'entreprises», Raouia a indiqué que les recettes de la fiscalité pétrolière se sont établies à 1243 milliards de dinars, tandis que les recettes fiscales ordinaires s élèvent à près de 1500 milliards de dinars entre janvier et juin Ce montant était de seulement de 566,1 milliards de dinars au premier trimestre, contre 512,1 milliards de dinars au même trimestre de Les recettes fiscales ordinaires devraient connaitre une nette aug- Les transactions commerciales sans factures ont atteint la somme de 31,5 milliards de dinars, durant le 1er semestre de l année en cours, contre 30,96 milliards de dinars enregistrés à la même période de l année 2014, selon le bilan des services de contrôle et de la répression des fraudes du ministère du Commerce. Sur les interventions menées par les services de contrôle, quelque infractions ont été mentation d ici à la fin de l année compte tenu de la révision à la hausse et de l élargissement du champ d application de certaines taxes. Il a rappelé dans ce contexte la taxe sur les ordures ménagères qui peut atteindre jusqu à 1500 dinars, ainsi que la taxe d habitation qui a carrément doublé. Dans une présentation explicite des nouvelles mesures fiscales prises dans le cadre de la loi de finances complémentaire pour 2015, le DGI a souligné que le gouvernement n est pas dans une démarche d austérité, mais dans une approche de soutien aux entreprises, d assainissement de l'économie informelle et du renforcement du recouvrement de la fiscalité ordinaire. «Il n'y avait pas de mesures d'austérité du moment que beaucoup de taxes ont été réduites au profit de l'entreprise productrice alors que d'autres ont été juste réajustées», a-t-il expliqué. Parmi les réajustements opérés, le conférencier a cité l'impôt forfaitaire unique. A partir de l année prochaine, l IFU sera calculé et déclaré par les contribuables eux-mêmes, a-t-il dit, précisant que l'administration fiscale ne procédera pas à la vérification du chiffre d affaires, néanmoins les contribuables concernés feront l objet redressements fiscaux s il s avère qu il y a eu fraude sur la déclaration. De leur côté, les membres du FCE ont exprimé leur satisfaction quant à la baisse du taux de l IBS et de la TAP. Toutefois, ils ont plaidé pour l'élargissement de la réduction de l'ibs au profit des entreprises de production de biens, aux pour l installation des et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, à usines de montage de leurs véhicules en Algérie, a confirmé hier le avec Mme Federica l issue de sa rencontre ministre de l Industrie Guidi, ministre Ita milliards de dinars de recettes fiscales ordinaires en six mois lienne du Développement Economique. Le partenariat algéro-italien devra se consolider et se diversifier davantage à la faveur de la concrétisation de plusieurs projets, actuellement en négociation. La question a été au centre des discussions entre Bouchouareb et Mme Federica Guidi. Selon Bouchouareb, les discussions ont porté les opportunités d investissements existant dans les secteurs de l énergie (électricité), mécanique et montage de véhicules. Sur ce point précis, le ministre a fait savoir que deux constructeurs de véhicules italiens comptent sociétés de service. «J ai été choqué de voir ce taux augmenter de 23% à 26% pour les services», a regretté un opérateur économique lors des débats. mettre en place, prochainement et en partenariat, des usines de montage en Algérie. Il s agit en effet du constructeur Iveco, spécialiste des véhicules utilitaires et des camions, en partenariat avec son distributeur officiel en Algérie, Ival et constructeur italoaméricain Fiat Chrysler (FCA) en association avec un opérateur privé, dont l identité n a pas été encore divulguée. Le ministre n'a pas voulu donner plus de détails, se contentant seulement de se féliciter d'une avancée dans les discussions avant de réaffirmer la volonté des pouvoirs publics à relevées dans ce sens, ce qui représente près de 3% du total des infractions enregistrées. Les services de contrôle ont constaté également infractions portant sur la loyauté et la transparence des pratiques commerciales, à savoir la conformité et la sécurité des produits. Cela a conduit à l'établissement de procès-verbaux, de décisions de fermeture des locaux commerciaux et à la saisie se lancer dans la construction mécanique en mettant en place un pôle industriel spécialisé dans la wilaya d'oran. Présent à cette rencontre, M. Mohamed Bairi, PDG d Ival, a insisté sur la complexité du projet de partenariat avec Iveco, estimant nécessaire le concours d autres investisseurs L'usine de montage sera implantée dans la wilaya de Bouira, avec une capacité de production oscillant entre 1000 et 1300 unités par an et un taux d intégration fixé entre 17 et 20% dans un premier temps, a-t-il ajouté. Aps Si l ex-président du FCE, Réda Hamiani (présent à la recontre), a accepté le principe de l IBS, car il est basé, selon lui, sur «un bénéfice déjà réalisé», il a par contre sévèrement critiqué le maintien de la TAP qu il considère comme «un empêchement mensuel pour l amélioration de la trésorerie des sociétés». Aps BILAN DES ACTIVITÉS COMMERCIALES AU 1ER SEMESTRE ,5 milliards de DA de transactions sans factures d une marchandise estimée à 3,03 milliards de dinars. Le même bilan indique que l intervention des contrôleurs au niveau des frontières s est soldée par l examen de dossiers d importation pour une quantité de 16,791 millions de tonnes. Ainsi, 381 cargaisons sont bloquées, portant une quantité de tonnes de produits d une valeur de 4,8 milliards de dinars. Aps

6 06 Mercredi 16 Septembre 2015 SIDI BEL ABBÈS LE PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET DE L ARTISANAT À OUEST INFO «La bancarisation des capitaux informels, offre de nombreux avantages» En marge de la conférence sur la vulgarisation de la LFC 2015 nous avons rapproché M. Khanteur, Président de la Chambre du Commerce, qui a bien voulu nous donner un aperçu sur cette rencontre.. «Cette journée d étude et d information sur la loi de finances complémentaire pour 2015, rentre dans le cadre de notre programme de sensibilisation et d information Elle s est déroulée sous forme d un cycle de communications animées par des responsables de la wilaya des secteurs de la banques, de la Cnep et des directeurs des impôts. Les intervenants se sont particulièrement focalisés sur la teneur de l article 43 de la LFC 2015 qui ouvre la voie aux citoyens sans distinction, détenteurs de capitaux qui dorment chez eux et ne provenant pas d activités illicites, d intégrer le circuit financier formel avec les avantages exceptionnels que cette disposition procure» M. Khanteur dira «Il faudrait que les citoyens comprennent que cet argent circulant hors du système bancaire prive le pays d une ressource qui peut ALGÉRIE POSTE s avérer salutaire pour éviter le recours à l endettement extérieur en cas de nécessité et de l autre, elle fait perdre au citoyen la possédant dé nombreux avantages, tels que les facilitations inhérentes à l acte d investissement et l acquisition de biens nécessitant le payement via la monnaie scripturale, comme l exige la loi. Une nouvelle dynamique! M. Dahou Ahmed, qui exerçait dans les mêmes fonctions au niveau de Mascara, se retrouve depuis un mois à la tête de l unité Algérie poste de Sidi Bel Abbès. Ce changement de responsable s est opéré sous forme de permutation. Le nouveau directeur, qui nous a aimablement reçu, semble maitriser parfaitement son travail, dont l environnement ne lui est pas inconnu. Il exprime sa détermination à intervenir très rapidement, à travers l ensemble des activités qui concernent son unité, juste après les résultats d un diagnostic de l état des lieux, afin qu Algérie Poste au niveau de la wilaya, soit réellement un secteur performant au service des usagers. Nous saurons alors, que l entreprise HTS chargé de la réparation des distributeurs, a vérifié et mis en fonction ceux qui étaient en panne pour diverses raisons. Ainsi les 20 GAB existants ont éré renforcés par 04 autres qui seront fonctionnels au cours de la semaine prochaine. Le bon fonctionnement et l entretien est du ressort de la responsabilité des Chefs de bureaux.(en se qui concerne ces distributeur, il existe un dispositif au niveau de la Direction de l unité, permettant, d être renseigné sur le fonctionnement de ces GAB et d intervenir). Nous saurons, que tous les détenteurs de comptes CCP, peuvent régulariser leur redevances des PTT, en s adhérant auprès du guichet conserné, qui remettre au client un code, lui permettant d accéder au service du paiement par les TIC, M. Dahou, nous fera connaitre que l unité dispose de 17 bureaux de poste à Sidi Bel Abbès et 88 à travers la wilaya et que dans le cadre de la proximité, son secteur ne manquera pas de créer des bureaux de poste, là ou cela est indispensable, tel que lerocher, Hai El Houria et d autres cités éloignées qui en sont dépourvues, sans oublier les agglomérations,communes et dairas de la wilaya. Concernant, la disponibilité des fonds, au cours de l Aid El Kebir, M. Dahou rassure les citoyens, que des mesures été été prises, pour pallier à l éventualité du manque de liquidités. Les principaux bureaux de poste de la ville, ceux des grandes communes et des dairas, seront ouverts le jeudi après midi et le vendredi matin Le directeur de l unité d Algérie Poste, nous a promis de nous donner de plus amples renseignements sur l avancement des travaux et des réalisations projetés. K.Benkhelouf Des buralistes décrochent! Un fait nouveau dans les annales de la vente de titres de la presse ayant causé des désagréments aux lecteurs de certains quartier de la cité : «Des buralistes ont carrément cessé la vente». Et, pour cause, le nombre d exemplaires porté sur le recipisse de livraison ne reflète pas l exactitude et c est ce qui a poussé des buralistes a mettre un terme à la vente pénalisant ainsi les lecteurs. Approchés pour savoir plus sur cette regrétable décision les buralistes soulèvent le manque d éxemplaires dans les quotas des titres livrés quotidiénement par le distributeur. Dans ce contexte, selon ces derniers malgré leurs nombreuses réclamations la situation est restée inchangée et ayant motivée leur décision, extrême d ailleurs légitime, de cesser la vente de journaux en arguant travailler à perte, non compensée par la dérisoire marge par exemplaire. Pour l exemple des buralistes de la périphérie nord ont cessé la vente tandis que d autres au centre-ville ont également pris la même décision pour les mêmes motifs. Enfin, selon nos informations le problème se pose au niveau de l imprimérie oû le comptage des exemplaires pour les buralistes est défaillant et nécessite plus d attention avant la livraison.et l horizon de la diffusion de la presse à Sidi Bel Abbés n est pas prometteur malheuresement. MEHDI KADA En outre, les procédures de bancarisation sont simples. Il suffit au déposant de soumettre une déclaration que son argent n est pas illicite pour entamer la procédure en ouvrant un compte ou bien utiliser le sien s il en possède un.. Cette opération, qui s effectue contre le versement de seulement 7% du capital déposé au fisc, donnera toute latitude au client de bénéficier de tous les produits bancaires, à l instar d accès au crédit, l épargne et l acquisition de biens. Il faut savoir que c est un acte volontaire». Cette opération permettra de faire recycler ces fonds dans le circuit monétaire officiel et cet argent dormant sera utilisé dans le circuit officiel pourt dynamiser les entreprises et relancer l investissement. Il s agit d une opération qui n est pas propre qu à l Algérie, cela se déroule dans plusieurs pays». «Le directeur des impôts de la wilaya, M Sahnoun, a abordé son créneau qu est la fiscalité, pour expliquer les disposition fiscales développé dans la LFC tel que la modification de l IBS qui a été adapté a chaque type d activité et la TAP qui va incessamment disparaître Il y a egalement le foncier industriel, il y a un projet de loi sur lequel les modalités nous sont pas encore parvenues et en temps utile, nous ne manquerons pas de revenir avec de plus amples explication.compte tenu que le calpiref a été «suspendu» et que c est le wali et le GAMBETTA directeur de l industrie qui sont les seuls a décider pourl octroi d un terrain» «Nous comptons prochainement faire une journée d étude pour l explication sur l article 87 bis et son effet rétroactif à compter de Janvier 2015 et pour cette question, nous tenons à l expliquer conjointement avec la direction de l inspection du travail. Nous réunironségalement tous les comptable pour donner les explications qui s imposent sur la loi des finances complémentaire 2015.Enfin, notre programme est riche de rencontres et d échanges, afin que tous les opérateurs, quel que soit leur métier soit sensibilisés, sur les questions financières et fiscales se rapportant à la loi des finances complémentaire 2015» K.Benkhelouf Des décharges sauvages plein la vue, les habitants dénoncent la dégradation de leur quartier Le quartier populaire de «Gambetta», situé au cheflieu de wilaya, s enfonce dans l insalubrité la plus répugnante. En effet avec les risque de maladies, les habitants sont quotidiennement contraints de respirer les mauvaises odeurs. Outre des sacs poubelles, des cannettes vides, des bouteilles en plastiques jetés, des odeurs nauséabondes, les habitants sont contraints de respirer des fumées qui s'y dégagent quotidiennement Il asperge sa victime avec du mazout pour le brûler Un jeune homme âgé de 26 ans a été victime avant-hier d une agression à Ain El Berd. L agresseur, âgé de 22 ans, a aspergé sa victime dans ce quartier populeux, La gestion de la collecte des déchets ménagers, reste, pour ainsi dire, problématique. Cette cité se dégrade de jour en jour. Les citoyens de ce quartier ne savent plus à quel saint se vouer, ils se sentent désabusés et marginalisés. Hadja Khadidja nous a déclaré, «j habite ici depuis des années, mais ces derniers temps, le cadre de vie de notre quartier se dégrade de jour en jour, c est vraiment malheureux, pourquoi on ne profite avec du mazout puis y jeta du feu. La victime a subi des brûlures du 2éme degré. Un certificat médical de 10 jours lui a été délivré pas de ce vaste espace, au lieu de le laisser à l abandon, livré à l incivisme de certains habitants peu consciencieux?» «Les services de l APC ne sont pas les seuls responsables de cette situation. Ainsi, les habitants doivent prendre conscience que si leur quartier, aussi le résultat d un manque de civisme de leur part, il faut être juste et honnête avec soi-même», déclare kamel un jeune résident. AHMED BRAHIM MOUNIRA après qu elle fut évacuée à l hôpital Hassani Abdelkader. L agresseur présumé a été arrêté et mis en détention préventive. Djillali. T

7 MOSTAGANEM ACHAACHA Mercredi 16 Septembre 2015 L APC entame l opération de démolition des constructions illicites 07 En application de la loi et des instructions données par le wali lors de la dernière rencontre avec les présidents d APC, la commune de Achaâcha a mis à exécution les décisions prises concernant la démolition des constructions illicites. Par Ahmed Mehdi En effet, selon un communiqué parvenu de la cellule de communication de la wilaya, plusieurs constructions illicites ont été démolies dimanche dernier. A noter que l opération a été entourée de toutes les dispositions matérielles et sécuritaires pour sa réussite. Aucun incident n a été signalé, l opération s est déroulée dans de bonnes conditions. Ainsi l APC de Achaâcha vient de donner l exemple en matière d instauration de l autorité de l Etat par l application stricte de la loi. Cette opération sera sans nul doute, un élément précurseur pour d autres maires et chefs de daïras qui hésitent à prendre le taureau par les cornes pour des raisons qui sont les leurs. Nous reviendrons dans l une de nos prochaines éditions sur des communes avec localisation des constructions et extensions illicites dont les arrêtés sont signés depuis des mois par les maires et approuvés par les chefs de daïra sans être exécutés. Les constructions illicites sont devenus de nos jours un tabou entretenu même par des commis de l Etat qui sont eux-mêmes chargés de veiller à l application rigoureuse de la loi. Dans notre édition du jeudi 14 septembre 2015, nous avons évoqué la décision du maire d Ain-Nouissy en ce qui concerne la démolition des constructions illicites, des arrêtés signés qui n attendent que l exécution. Dans la même commune, chef-lieu de LE WALI VISITE LE PROJET DU PARC ANIMALIER Un délai de 6 mois pour achever les travaux Le wali de Mostaganem, M.Temmar Abdelwahid, accompagné du secrétaire général de wilaya, M Louh Seif El Islam, et du président de l APW M.Bouras Ketroussi, a visité hier matin le projet du parc animalier,. Sur place, il a discuté avec le bureau d'étude et les différentes entreprises chargées des travaux de réalisation, le chef de l exécutif a été ferme en ce qui concerne le respect des délais prescrits. Il a apporté de multiples correctifs afin de donner au parc un meilleur aspect architectural et réduire les frais. Dans ce sens, le wali a demandé à revoir le mur qui donne au site l'image d'une prison. Il espère voir des ouvertures en formes d'animaux. Pour ce qui est de l éclairage, M.Temmar a instruit l'entreprise concernée de mettre en place des poteaux en fonte galvanisé (4 millimètres) pour résister à l'humidité, avec panneau solaire. Pour ce qui est de l'arrosage, le wali a discuté avec le DRE pour trouver une solution afin de récupérer l'eau de pluie. Ce sera le premier parc écologique dans la région et dans le pays. M.Temmar a un écho des difficultés vécues par les responsables des parcs de Jijel et Ben Aknoun. Il ne veut pas que les mêmes erreurs se reproduisent, a-t-il dit. Le chef de l exécutif a discuté avec plusieurs investisseurs et entrepreneurs, il veut un travail de qualité pour que l'endroit soit attrayant et rentable. Il a menacé certaines entreprises de résiliation des contrats si les délais ne sont pas. M.Temmar, soucieux de la situation environnementale peu reluisante dans la wilaya, sera en tournée dans les communes de Mesra et Touahria. Il est prévu la construction d'un CET dans la région. Mihoub HASSI-MAMECHE Habitant dans un taudis, Halima et ses trois enfants souffrent le martyre Veuve et mère de trois enfants, Batoul (11 ans), Zaki (8 ans) et Faiza (5 ans), Boutaiba Hlima mène une existence pénible au niveau d'un hameau perdu dans la commune de Hassi-Mameche, derrière l'école située juste avant d'arriver au super marché UNO. où elle a érigé une baraque. Femme de ménage dans une école, elle ne gagne que 5000 dinars, une somme dérisoire pour faire vivre convenablement ses enfants. Pour la dernière rentrée scolaire, elle a éprouvé les pires difficultés pour acheter les divers affaires scolaires de ses enfants. Pour ce qui est de l'aid, elle n'y pense même pas car le mouton coûte trop cher pour elle. Malgré cela, elle sait toujours dire :"hamdoulah". Son seul et unique rêve est d'avoir une maison digne de ce nom. Elle sollicite les responsables concernés à se pencher en urgence sur son cas. Mihoub daïra, plusieurs cas de constructions et extensions illicites au centre urbain sont recensés et d autres signalés et qui n attendent que la prise de décision pour leur éradication. Les édiles et les commis de l Etat sont tenus de faire respecter la loi en instaurant l autorité de l Etat quelque soit les circonstances. Certains respons a b l e s, malheureusement, ne s en cachent pas, ils considèrent les informations rapportées par la presse, pourtant avérées, comme un nonsens et pourtant leurs daïras caracolent en tête des circonscriptions administratives de la wilaya où les constructions illicites battent leur plein et qu eux-mêmes ayant approuvé des arrêtés de démolition pris par les maires placés sous leur contrôle, ne font rien pour les exécuter. Pire encore, ils ferment les yeux sur certains cas concernant des personnes ayant pignon sur rue ou ayant des relations privilégiées, auteurs d extensions illicites sur des espaces publics en violation de la loi. Et pourtant, le chef de l exécutif, M.Abdelwahid Temmar, depuis son installation à la tête de la wilaya, n a pas cessé de marteler à chaque occasion et la dernière en date, la rencontre avec les maires du 7 septembre 2015, de procéder sans délai à la démolition des constructions et extensions illicites. MAZAGRAN École primaire de garçons, des classes squattées par des instituteurs en retraite! Des parents d'élèves ont tenu à nous faire part de leur indignation de la situation qui règne au niveau de l'école primaire des garçons de Mazagran. En effet, pas moins de 4 classes sont squattées et utilisées comme buanderies par des instituteurs en retraite! Cette situation pénalise leurs enfants sachant que cet établissement est le seul qui dispose de classes préscolaires et vu le manque de classes, le directeur n'a pris que 20 enfants. Des dizaines n'ont pu être inscrits, dira le président de l'association des parents d'élèves. Les parents d'élèves craignent pour la sécurité de leurs enfants vu que l'école dispose de 10 accès et n'importe qui peut y accéder, comme n'importe quel élève peut en sortir...qui serait responsable en cas d'accident!? Même le logement d'astreinte PLACE SOUS CONTRÔLE JUDICIAIRE Le maire d Ouled Boughalem n'a toujours pas été suspendu! Selon une source sûre, le maire de la commune d'ouled Boughalem, placé sous contrôle judiciaire, n'a toujours pas été suspendu. Cette dernière décision a été appliquée à tous les maires des communes frappés par cette revenant de droit au chef de l'établissement est squatté par un commerçant!!! Ce propriétaire d'une pizzeria accède au logement à partir de la porte principale de l'école. D'après ces parents d'élèves, il arrive même que les camions déchargent les stocks de marchandises au niveau du logement. Une situation qui fait craindre le pire. Enfin, lors de notre présence sur les lieux, un parent d'élève en furie à cause de la prime des 3000 dinars a essayé d'agresser une enseignante enceinte! Il aura fallu l'intervention du directeur pour sauver la dame. Nous avons essayé de prendre son avis sur toutes les situations évoquées, il a refusé tout commentaire vu qu'il faut une autorisation de le D.E. Mouaad mesure judiciaire. Le dernier en date, le maire de Mostaganem. Beaucoup se demandent pourquoi le maire de Ouled Boughalem est épargné. Une situation qui intrigue plus d un! Chanez

8 08 Mercredi 16 Septembre 2015 RÉGIONS-INFO Durant le mois d août 2015, les services de la direction du Commerce de la wilaya d Ain-Temouchent ont effectué, pas moins de 1170 interventions qui se sont soldées par la constatation de 150 infractions liées à la législation commerciale, avec l établissement de 144 procès-verbaux et la fermeture de 18 locaux commerciaux. Par A.Benlebna AIN TEMOUCHENT DIRECTION DU COMMERCE 150 infractions relevées et fermeture de 18 locaux commerciaux En matière de la pratique commerciale,584 interventions ont été opérées par les services de la direction du Commerce de la wilaya,ayant permis un recensement de 74 interventions avec 74 PV établis pour les infractions du code de commerce notamment le défaut d affichage des prix de vente, le non-enregistrement des produits sur le registre du commerce, l opposition à l opération du contrôle, la pratique de prix illégaux, l activité commerciale non conforme avec le du registre du commerce, l absence de local commercial, le défaut de factures etc.. Cependant, dans le cadre du contrôle de la qualité et la répression des fraudes, il a été enregistré,par ces service, un nombre de 586 interventions avec 76 infractions commerciales,70 PV établis,13 opérations de saisie,30 échantillons prélevés mis à la disposition du laboratoire aux fins microbiologiques et physiologiques,et 15 décisions de fermeture Le bilan mensuel fait état également que les 586 interventions se répartissent en 47 dans la production, 311 dans la distribution, du secteur agro-alimentaire, 112 dans l industrie, et 116 dans la production du secteur des services. De même, il a été saisi une quantité 239,7 kg de produits alimentaires, de gâteaux, viandes blanches et rouges, des boissons, etc. La valeur des produits saisis est estimée à un montant de dinars. LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL Saisie de 670 unités de boisson alcoolisée Les éléments de la brigade de la lutte contre la drogue relevant du service de la Police Judiciaire de la sûreté de wilaya d Ain-Temouchent ont saisi 670 unités de boissons alcoolisées et ce à la suite de l exploitation d une information qui leur est parvenue, signalant qu un individu vendait illégalement de la boisson alcoolisée en son domicile situé à proximité d une mosquée et en face d un établissement scolaire. Leurs investigations sont soldées par l identification du suspect répondant aux initiales NM, âgé de 47 ans, surnommé «Bekadna» résidant à Ain-Temouchent. Poursuivant leur enquête dans le cadre de cette affaire, et munis d un mandat de perquisition délivrée par l autorité judiciaire territorialement compétente, les policiers ont procédé à la fouille de son domicile où ils ont découvert et saisi une quantité de 670 unités de boisson alcoolisée de différentes qualités, dissimulées dans la douche et une quantité dans le réfrigérateur préparées aux fins de vente ainsi que une somme de 1400 dinars répartis en pièces de monnaie, produit de la vente illégale de la boisson alcoolisée. Soumis à la procédure d usage, ce dernier qui est présumé auteur de cette affaire pénale, a été présenté par devant le tribunal d Ain-Temouchent où il a été mis en détention préventive pour détention et vente de boisson alcoolisée sans autorisation. A.Benlebna CAMPAGNE DES VENDANGES Une hausse de la production viticole Une hausse de la production viticole est enregistrée dans la wilaya d Ain Temouchent à quelque jours de la clôture de la campagne de vendange , a-t-on appris lundi auprès de la direction des services agricoles (DSA).Sur une superficie de hectares réservée à cette culture, une production de quintaux de raisin a été enregistrée dont qx de raisin de table (4.319 ha) et qx pour la vigne de cuve (8.337 ha), a-t-on indiqué. Cette production dépasse de loin celle réalisée notamment en , avec qx. La vigne de table a enregistré une très bonne évolution dans ce cadre passant de qx en à qx cette campagne, a-t-on ajouté. Cette situation résulte de la bonne préparation de la campagne viticole, outre le recours aux techniques modernes et la bonne pluviométrie de cette saison. "La campagne se déroulant dans de bonnes conditions et sans enregistrer de problèmes majeurs", a-t-on souligné. La DSA tient, par ailleurs, à mettre l accent sur les efforts déployés par un investisseur de Châabet L ham, qui a réussi à atteindre une production de 600 qx à l hectare des espèces Redglobe (Espagne) et Victoria (Italie), en recourant à la technique dite "conduite en pergolas", c'est à dire "vers le haut", au lieu de la culture à terre. Ceci a donné de très bons résultats au niveau de cette exploitation qui entend exporter le raisin, a-t-on signalé. Par ailleurs, si pour la vigne de table, le marché local et régional a été bien fourni en raisin de différentes espèces, pour le raisin de transformation, dont une quantité de qx a été vendue en frais, la DSA signale la transformation de qx au niveau des 13 caves de la wilaya. Cela a donné une production de hectolitres de vin. Débutant le 3 août dernier pour se généraliser le 18 du même mois, la campagne viticole a été marquée, également, par l obtention, cette année par une entreprise privée d El Malah, de trois attestations de label de qualité attribuées par l institut technique des arbres fruitiers et de la vigne (ITAFV). Ces distinctions résultent des techniques utilisées par ce viticulteur à Châabet L ham, Terga et El Malah, a-t-on encore indiqué. A rappeler que la superficie viticole de la wilaya d Ain Temouchent est passée de ha en 2009 à ha en puis ha en et ha cette année. R.R RELIZANE OUED-DJEMAA Une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol de cheptel démantelée Le vol de cheptel a sensiblement augmenté en 2015 avec dix affaires enregistrées depuis le premier janvier de l année en cours. Ce phénomène est le plus souvent constaté dans les douars et zones enclavées. En effet, une bande de malfaiteurs composée de cinq individus spécialisée dans le vol de cheptel a été démantelée par les éléments de la gendarmerie nationale d Oued Djemaa, relevant du groupement de gendarmerie de wilaya de Relizane. Grace au numéro vert de la gendarmerie nationale faisant état d une tentative de vol du cheptel dans un douar relevant de la commune d Oued Djemaa. Une fois l information reçue, les mêmes éléments se sont dépêchés sur le lieu définie, et un suspect fut appréhendé qui a permis aux enquêteurs chargés du dossier d appréhendés quatre autre suspects. Les mis en cause de cette tentative de vol de cheptel ont été mis en détention préventive par le procureur de la république pour association de malfaiteurs et vol de cheptel, selon un communiqué rendu public par la cellule de communication près du groupement de gendarmerie de wilaya de Relizane. A.Wassim SAIDA DU RIFIFI A LA DIRECTION DU COMMERCE Le directeur et trois cadres limogés De source bien informée, l on a appris que le directeur du Commerce et trois de ses cadres ont été limogés par décision ministérielles. Rien n a filtré quant aux motifs ayant été à l origine entrainé la prise de ces décisions. Notons par ailleurs, que le directeur remercié a été installé il y a à peine 4 mois. La mis à l écart de ces quatre cadres a suscité beaucoup de remous au sein du personnel de la direction concernée. Ceux-ci se montrent solidaires avec leurs collègues, mais la situation demeure confuse et chacun y va de sa propre analyse. Aussi, les représentants du syndicat d obédience UGTA, attendent de voir plus clair pour réagir dans la transparence et la légalité. Les prochains jours et une fois les nuages seront dissipés et l horizon se dégagera, on saura sur les tenants et les aboutissants de telles décisions. A.Lotfi

9 Par R.R BLIDA TLEMCEN LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS ABDELKADER OUALI EN VISITE DE TRAVAIL Mercredi 16 Septembre 2015 Trois trémies inaugurées et inspection de l échangeur de Remchi MASCARA OUM EL BOUAGHI 09 Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali a indiqué, lundi à Tlemcen, que le cahier de charges des grands projets de son secteur connaitra des changements qui seront annoncés bientôt. Ces changements assureront la poursuite des travaux sans interruption et éviteront des erreurs que peut commettre l entreprise de réalisation à cause de mauvaises études techniques des sols, a affirmé le ministre lors d un point de presse en marge de sa visite d inspection dans la wilaya. M. Ouali a souligné que ces changements imposés par la politique de rationalisation des dépenses commencent par une organisation des moyens de travail et leur disponibilité au chantier de manière à garantir un travail continu. Le premier changement exige à l entrepreneur la disponibilité de tous les moyens humains et matériels avant le lancement du projet pour ne pas perturber le travail, a-t-il ajouté soulignant que chaque arrêt du travail induit de nouvelles dépenses lors de la réévaluation du projet. M. Abdelkader Ouali a déclaré, dans ce sens, que la durée de réalisation est celle qui détermine les moyens à fournir et non le contraire. Le ministre a, en outre, souli- RÉGIONS-INFO gné que l étude technique minutieuse du sol est une priorité dans les prochains changements afin d éviter toute ambiguïté dans le travail qui pourrait conduire à un incident technique. Il a ajouté que le but escompté de ces changements est de réhabiliter les outils de travail nationaux des secteurs privé et public et de bénéficier de l expérience des partenaires étrangers en vue de garantir la qualité, le respect des délais impartis et la rigueur. Pour la wilaya de Tlemcen, le ministre a indiqué que tous les projets programmés ont été lancés et vont à un rythme satisfaisant en vue de contribuer au développement local et au désenclavement des zones rurales, à la sécurité des usagers de la route et au développement des infrastructures routières. Lors de sa visite qui a touché plusieurs daïras de la wilaya côtières, montagneuses et steppiques, M. Abdelkader Ouali a inauguré trois trémies à Ain Youcef, Maghnia et Chetouane et a inspecté l échangeur de Remchi avant de procéder au lancement des travaux de 24 unités nouvelles de contrôle et d intervention sur les routes, ainsi que la cérémonie de reconversion de l abri de pêche de Honaine en port de pêche doté d une capacité d accueil de 150 embarcations permettant d accroître la production halieutique et générer 250 emplois permanents et 120 autres provisoires. Le ministre a également visité le projet de construction d un port à Sidna Youchaa dont le taux des travaux avoisine les 38 pour cent, pour un coût de plus de 7,3 milliards DA. Ce projet sera livré en février 2017 avec la réalisation d un nouvel accès au port sur une distance de 1,3 kilomètre. Un rapport a été présenté au ministre sur les différents projets concrétisés dans la région dont le dédoublement de la CNAS : NOUVELLES DISPOSITIONS Des exemptions pour les patrons qui régularisent la situation de leurs employés avant le 22 septembre La Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs (CNAS) de Blida accordera des exemptions de sanctions financières à tous les propriétaires d entreprises, qui régulariseront la situation de leurs employés, avant le 22 septembre, a annoncé, lundi, le directeur de cet établissement. "Une chance est offerte aux patrons, suivant les dispositions de la Loi de finances complémentaire(lfc) 2015, pour déclarer leurs employés (encore non déclarés) avant le 22 septembre, afin d être exemptés de sanctions financières" a assuré Abdelkader Hadou. Il a, à cet effet, lancé un appel aux patrons de la wilaya de Blida, connue pour son important tissu industriel, afin de se rapprocher de la CNAS, pour la mise au point d un "échéancier pour le versement de leurs dus, afin de bénéficier de cet avantage, avant la date indiquée", ceci d autant plus, a-t-il dit, que l opération enregistre un 'faible engouement depuis son lancement en aout dernier". En contrepartie, la LFC 2015 a introduit un durcissement des sanctions à l encontre des patrons, qui n auront pas régularisé la situation de leurs employés, à cette date, a souligné le responsable, indiquant que l article 59 de cette loi a relevé les sanctions, en la matière, a une amende de , voire Da pour chaque employé non déclaré à la CNAS, assortie d une peine entre deux (2) à 24 mois de prison, contre une somme de à Da, et une peine de 2 à 6 mois de prison précédemment. "Les patrons qui auront émis des demandes d échelonnement de leurs dettes, bénéficieront des exemptions, suscitées, jusqu à la fin du premier trimestre 2016, à condition de verser la totalité de leurs cotisations", a fait observer M.Hadou. Il a, également, fait cas d une nouvelle formule d affiliation à la Cnas, introduite dans la LFC 2015, portant sur l affiliation volontaire des personnes actives sans couverture sociale. "Ces personnes peuvent bénéficier des prestations d assurance sur la maladie et la maternité, en contrepartie d une cotisation mensuelle fixée à 12 % du SNMG", a t-il expliqué, ajoutant que le montant des cotisations est de da (pour chaque trimestre). Cette disposition est applicable pour une période transitoire ne pouvant dépasser trois (3) années, pour "permettre aux affiliés volontaires de régulariser leur situation", a encore ajouté le responsable, précisant qu elle concerne particulièrement les activités indépendantes, ne disposant pas de registres de commerce, car la nouvelle loi n englobe pas les personnes, qui en ont un (registre de commerce), qui sont orientés vers la Caisse d assurances sociales des non salariés (CASNOS). Pour inciter davantage de personnes à s affilier à la CNAS, la direction générale de cette caisse a réduit le dossier de demande à trois(3) documents, représentés par une copie de la carte d identité, un extrait de naissance N12, et une copie de l état civile, est-il souligné. R.R route nationale (RN 22) reliant Remchi à la frontière nord de la wilaya de Tlemcen sur une distance de 20 km, la RN 98 reliant Hennaya et la RN 35, la rénovation du chemin de wilaya (CW 102) sur 9 km et l achèvement des travaux de la RN 98 entre Tlemcen et Ghazaouet sur 15 km. Parmi les projets en cours de réalisation, figurent la voie d'évitement de la côte entre Marsa Ben M hidi et Ghazaouet et le dédoublement de la voie entre Maghnia et Marsa Ben M hidi sur 60 km. SUITE AU DÉCÈS D UNE PATIENTE Boudiaf ordonne la fermeture d une clinique privée à Ain-El-Beida Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abdelmalk Boudiaf, a ordonné lundi la fermeture d une clinique privée située à Ain Beida, dans la wilaya d Oum El Bouaghi où il effectuait une visite d inspection. La décision, annoncée par le ministre au cours d un point de presse animé au terme de sa visite, a été prise à la suite du décès d une patiente après une intervention chirurgicale et d une enquête menée par une commission dépêchée par le ministère de la Santé. Une enquête qui a révélé une «grande négligence médicale», a précisé M. Boudiaf, ajoutant que le médecin étranger ayant réalisé l intervention et qui se trouve une situation irrégulière a été interpelé. Le ministre a par ailleurs assuré qu un nouveau cahier de charges est en cours d élaboration pour définir les missions et les modes de coordination entre le ministère et les directions de wilaya de la santé. Il a également estimé que le rôle des cliniques privées est «complémentaire» et non pas «commercial et lucratif au détriment du patient». M. Boudiaf a inspecté, au cours de cette visite, le projet d un hôpital de 240 lits à Oum El Bouaghi, inscrit en 2014 et dont le taux d avancement des travaux est actuellement de l ordre de 10 pour cent. Dans la commune d Ouled Gacem, le ministre a inspecté une unité de production de gants médicaux d une capacité annuelle de 120 millions paires, extensible à 300 millions. M. Boudiaf s est particulièrement intéressé à cette unité dont la phase d extension permettra d employer jusqu à 500 travailleurs. Le ministre a également inauguré une polyclinique dans la ville d Ain Kercha. Une structure appelée à réduire la pression sur les autres établissements du secteur sanitaire qui englobe les daïras d Ain M lila, de Souk Naâmane et d Ain Kercha qui totalisent une population de habitants. R.R

10 10 INTERNATIONAL Mercredi 16 Séptembre 2015 SYRIE Poutine défend son soutien militaire à Bechar al-assad Vladimir Poutine a revendiqué ce mardi depuis le Tadjikistan son aide militaire à la Syrie, dans le cadre de sa lutte commune avec le président Bachar al-assad contre le groupe Etat islamique. Par R.I La plupart des migrants syriens cherchent à se rendre en Europe. Or si la Russie cessait son soutien militaire à Bachar al- Assad, le flot de réfugiés serait encore plus important», a-t-il plaidé, assurant que ces derniers «fuient Daech et non les bombardements de l'armée syrienne». En effet, des dizaines de milliers de Syriens, Libyens, Afghans, Somaliens et Érythréens sont arrivés ces dernières semaines en Europe pour fuir ce pays en guerre. Aussi Vladimir Poutine «continuera-til à offrir une aide militaire au gouvernement syrien». Une référence aux contrats de livraison d'armements signés avec Damas, dont la Russie est de fait un des principaux alliés. Chars, artillerie, base aérienne et soldats russes Officiellement, la Russie n'est présente militairement en Syrie que via ses installations logistiques dans le port de Tartous, un fief de Bachar al-assad. Mais depuis plusieurs jours, Washington accuse Vladimir Poutine de renforcer sa présence militaire en Syrie, notamment à Lattaquié, un autre fief alaouite du régime. Des responsables américains y ont découvert des dizaines de soldats, de l'artillerie et de chars, ainsi qu'une base aérienne «avancée» et une tour mobile de contrôle aérien. Le président russe a également réitéré son appel à une coalition occidentale contre l'ei, qui inclurait la Syrie et l'irak. François Hollande, ou encore David Cameron, oubliant toute mesure de rétorsion encore formulées cet été contre Bachar al-assad, s'orientent désormais vers une intervention accrue en Syrie, notamment via des frappes aériennes. Mardi dernier, le chef de l'etat français a engagé des vols de reconnaissance au-dessus de la Les USA demandent à l Irak de fermer son espace aérien aux avions russes Les Etats-Unis s appliquent à empêcher la Russie d acheminer de l aide humanitaire en Syrie. Les autorités américaines exigent de l Irak qu il ferme son espace aérien aux avions russes se rendant en Syrie, rapporte le New York Times, précisant qu une telle requête de Washington datait du 5 septembre alors que Bagdad n a toujours pas répondu par l affirmative. Le service de presse du gouvernement irakien a refusé de le commenter, arguant qu il n avait aucune information sur le survol du territoire du pays par des appareils russes. Le quotidien américain écrit, en référence à ses sources à la Maison Blanche, qu au moins sept avions russes ont gagné la semaine dernière la Syrie via l espace aérien de l Irak et de l Iran. Moscou a choisi ce corridor après la fermeture le 8 septembre par la Bulgarie de son espace aérien, toujours sur l exigence des Etats-Unis. A part la Bulgarie, l Ukraine a fermé son espace aérien aux avions russes se rendant en Syrie pour y fournir de l aide humanitaire. Washington a adressé la même demande à la Grèce, mais Athènes n y a pas répondu. La Maison Blanche veut à tout prix empêcher la livraison d armes russes au gouvernement de Bachar el-assad. R.I Hollande à Rabat ce week-end pour rassurer Mohammed VI C'est le seul déplacement à l'étranger qu'il a omis d'annoncer lors de sa sixième conférence de presse, la semaine dernière à l'elysée. Le président François Hollande ira ce week-end au Maroc à l invitation du roi Mohammed VI. Une «visite de travail qui sera aussi une visite d amitié», a indiqué lundi l Elysée dans un communiqué. Cette visite «permettra aux deux chefs d Etat d avoir un très large échange de vues et de faire progresser la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, notamment la lutte contre la radicalisation, le développement économique, la préparation de la présidence française de la COP21 et de la présidence marocaine de la COP22 en 2106», a-t-on précisé de même source. Paris se prépare à l'organisation en décembre d'une conférence internationale sur le changement climatique. MAROC Une volonté d'apaisement Cependant, Hollande au Maroc, c'est aussi la volonté d'apaisement entre les deux pays après une année de brouille politico-judiciaire. La visite privée en février du roi du Maroc à Paris, où il a été reçu par Hollande, a initié le réchauffement. S'en sont suivis les voyages des ministres français de l'intérieur, puis des Affaires étrangères, au Maroc. Les relations entre Rabat et Paris se sont réchauffées malgré quelques couacs comme ce fut le cas, récemment encore, avec l'affaire des journalistes français Eric Laurent et Catherine Graciet, soupçonnés d'extorsion de fonds sur la personne du roi du Maroc en échange de la non-publication de leur ouvrage. Les deux écrivains étaient arrêtés en flagrant délit à la sortie d'une «négociation» avec un émissaire marocain dans un hôtel parisien avec deux enveloppes contenant chacune A l'issue de leur garde à vue, ils ont été mis en examen pour «chantage» et «extorsions de fonds» et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Eux dénoncent un piège. L'affaire a fait couler beaucoup d'encore des deux côtés de la Méditerranée. «Un mauvais film», avait alors jugé Laurent Fabius, assurant que Paris et Rabat sont liés par une «amitié très forte». R.I Syrie. Ce lundi, il a confirmé qu'à la suite de ces investigations, des frappes françaises seraient «nécessaires». L Iran annonce une visite du chef de l AIEA d ici «trois ou quatre jours» Le directeur général de l Agence internationale de l énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, viendra à Téhéran d ici «trois ou quatre jours», a annoncé le chef du programme nucléaire iranien Ali Akbar Salehi lundi soir à la télévision iranienne depuis Vienne. «Un certain nombre d experts, douze, se rendent ce soir en Iran et M. Amano s y rendra aussi d ici trois ou quatre jours», a déclaré M. Salehi. Les experts onusiens sont attendus pour poursuivre les discussions sur les activités passées de l Iran dans le domaine nucléaire. «Nous avons discuté des activités nucléaires passées et présentes du pays», a ajouté M. Salehi après une rencontre avec M. Amano. L AIEA a demandé le 9 septembre à l Iran de lever des «ambiguïtés» concernant ses activités nucléaires passées, dans le cadre d un processus de vérification préalable à une levée des sanctions internationales frappant ce pays. Téhéran et les grandes puissances ont conclu le 14 juillet, à Vienne, un accord historique destiné à garantir la nature strictement pacifique du programme nucléaire iranien, en échange de cette levée des sanctions. Avant qu elle ne puisse être mise en œuvre, l AIEA doit toutefois rendre le 15 décembre un rapport destiné à lever toutes les zones d ombre planant encore sur le dossier. L agence onusienne et les grandes puissances cherchent à faire la lumière sur la «possible dimension militaire» du programme nucléaire iranien jusqu en 2003 au moins. Téhéran a toujours nié les allégations en ce sens, affirmant que ces soupçons reposaient sur des documents trafiqués. Dans le cadre de cette enquête, «l AIEA a posé à l Iran, le 8 septembre, des questions sur des ambiguïtés concernant des informations que lui a fournies l Iran le 15 août 2015, avait annoncé la semaine dernière l agence. «Nous suivons cette affaire avec sérieux et nous espérons que, conformément à notre accord avec l AIEA, nous atteindrons l objectif fixé, de sorte que le 15 décembre cette question soit close ( ) pour que l accord nucléaire puisse devenir opérationnel», a déclaré M. Salehi. R.I

11 ÉCONOMIE COMMERCE Mercredi 16 Septembre 2015 Le diktat des importateurs dénoncé 11 Bakhti Belaïb, de retour au ministère du Commerce, veut sévir, à défaut moraliser la profession. C est un peu dans cette perspective de régulation et de moralisation des activités commerciales qu il a lancé une sévère mise en garde à tous les opérateurs qui ne répercutent pas sur le marché local la baisse des prix sur les marchés internationaux des produits alimentaires et agroalimentaires importés. Dans une note d analyse sur les prix de ces produits importés par les opérateurs algériens, il a sévèrement critiqué le comportement de ces opérateurs et commerçants qui ne répercutent pas sur le marché interne et au consommateur la baisse des prix sur les marchés des matières premières des produits. Durant le 1er semestre 2015, presque tous les produits alimentaires et agroalimentaires, ainsi que des produits industriels, ont vu leurs prix baisser sur le marché international. Pour autant, les prix sur le marché national n ont pas enregistré de répit avec des hausses surréalistes. Ainsi, selon cette note du ministère du Commerce, les prix d achat des matières premières destinées à l industrie agroalimentaire, sauf pour le blé dur (+26%) et de quelques huiles alimentaires brutes (entre +16% et 80%), ont reculé. Le président s est dit conscient de la gravité de la situation économique, voire des nouvelles donnes financière et économique, mais pour Zebdi, les citoyens (la classe moyenne et les démunis) sont déjà épuisés par les dépenses durant ces derniers mois. Il a plaidé pour l imposition de taxes sur la fortune. Il argumente, le système en place a créé un environnement propice aux affaires pour une certaine classe qui a réussi, grâce aux facilités accordées par l administration, à faire une fortune. Aujourd hui, l Etat doit cibler ces affairistes qui se sont enrichis en un clin d œil. «Il faut leur imposer une taxe sur leur fortune». Le président de l association des consommateurs a également attiré l attention des pouvoirs publics sur la politique de sponsoring adopté par des entreprises publiques. «De Il s agit notamment des prix à l importation pour la poudre de lait (-42%), de 19% pour le maïs, de 15% pour le blé tendre et de 6% pour les sucres roux. Des baisses importantes des prix moyens sur les marchés internationaux ou nationaux ont été également enregistré pour les produits de large consommation, dont le riz (-44%), le lait infantile (-23%), le sucre blanc (-17%), le triple concentré de tomate (- 6%) et les pâtes alimentaires et couscous (-2%). Seuls les cafés non torréfiés (+3%), le thé (+8%) et le concentré et double concentré de tomate (9% et 25%) ont vu leurs cours augmenter durant cette période. Par contre, les prix moyens des lentilles ont bondi à 32%, alors que les prix des haricots secs ont chuté de 31%. Les évolutions des prix pour les viandes restent contrastées, avec une baisse de 5% pour les viandes bovines réfrigérées et ceux des poissons congelés (- 34%) alors que ceux des viandes bovines congelées et ceux des crustacés congelés ont augmenté respectivement de 12 et 24%. En outre, les prix à l importation du ciment ont enregistré une baisse allant de 3 à 9%, signale également le ministère du Commerce. Le ministre du Commerce avait sévèrement critiqué le comportent mercantile des importateurs et opérateurs évoluant dans le circuit des produits alimentaires et agroalimentaires. Il leur a pratiquement lancé un avertissement avant sanctions pour qu ils répercutent sur le marché intérieur la baisse des prix opérée sur les marchés internationaux des matières premières. «Il faut que nous revenions sur une certaine orthodoxie où il y a des PRIX De nouvelles augmentations redoutées grandes entreprises telle que Sonatrach sponsorisent des clubs sportifs, des manifestations culturelles et autres sans limites». Pour Zebdi, l austérité doit commencer par en haut. Les premiers à être appelés à réduire les dépenses, souvent inutiles, sont les entreprises publiques. Il a également appelé les riches et ceux ayants des salaires faramineux à s impliquer dans la politique de solidarité économique. Zebdi a indiqué qu une campagne sur Facebook est en cours, appelant ceux qui ont d importants salaires à céder 10 à 20 % de leur paye en faveur de la solidarité économique. Et ce, pour éviter de pénaliser de plus en plus les plus démunis. Zebdi affirme que cette démarche a été déjà entreprise dans plusieurs pays du monde dans les moments de crise, «alors, pourquoi pas chez-nous?» MOUTONS DE L AÏD : UNE HAUSSE DES PRIX INJUSTIFIEE! Ramdane Tahar, spécialisé dans le commerce en gros des viandes rouges et membre de l association des consommateurs a affirmé hier que les prix des moutons ont connu une hausse de 15 à 20 %, à l approche de l Aïd, comparativement à l année dernière. Il a également souligné qu aujourd hui, les prix dans les marchés à bestiaux non réglementés sont instables. «Les prix varient d une région à une autre. Ils sont un peu plus bas à l est du pays, un peu plus élevés à Djelfa et à Ouled Djellal où la demande est plus importante». Mais, pour le conférencier, cette hausse des prix est «injustifiée» par le fait que les prix des viandes ovines et bovines n ont connu aucune augmentation. Les éleveurs justifient cette hausse par l augmentation du prix du foin, mais pour le conférencier, ceci est faux, car si le prix a augmenté, les prix des viandes auraient augmenté automatiquement. Pour Ramdane Tahar, si l Etat n intervient pas pour réguler les marchés à bestiaux, on revivra ce scénario dans les années à venir, car les spéculateurs et les intermédiaires trouveront leur compte dans le désordre et l absence de contrôle. CERTAINS CONCES- SIONNAIRES CONTI- NUENT A TRANSGRESSER LE NOUVEAU DECRET Le président de l association des consommateurs a indiqué que son association reçoit une moyenne de requêtes par mois dénonçant la non conformité des produits, des comportements anticommerciaux, des publicités mensongères et autres. Mais, M. Zebdi a encore une fois dénoncé règles. Le fait de ne pas répercuter la chute des cours est une infraction», a averti le ministre lors d une réunion avec les services des douanes, indiquant qu il avait demandé à ses services de saisir les opérateurs concernés afin de répercuter les baisses sur le marché national. Avant d affirmer : «Comme ils avaient (les opérateurs) attiré notre attention sur les hausses, aujourd hui c est à nous d attirer leur attention sur les baisses ; ils ne sont pas nombreux, ils sont presque en (situation de) monopole», a-t-il déploré. Quand les prix baissent «nous devons savoir dans quelles proportions cette baisse doit toucher les prix intérieurs. Nous allons travailler là-dessus», a-t-il expliqué. La réaction du ministre du Commerce devant l anarchie des prix pratiqués par les opérateurs et gros importateurs devrait moraliser ce secteur. Car jusqu à présent, il n y a qu en Algérie, estiment des économistes, «où la baisse des prix des matières premières ou produits alimentaires (blés, huiles, fruits et produits agricoles) sur les marchés internationaux n est pas automatiquement répercutée sur les prix de vente sur le marché local». Une situation qui semble «outrer» le ministre du Commerce qui veut rétablir «la vérité des prix» à la hausse et à la baisse par rapport aux marchés internationaux. Le montant global atteint par les importations au cours du 1er semestre 2015 s est établi à 27 milliards de dollars, en baisse (-10%) de trois md par rapport à la même période en A eux seuls, les produits alimentaires ont totalisé 5,1 md de dollars, soit 19% du total des importations algériennes au 1er semestre l attitude de certains concessionnaires qui continuent à transgresser le nouveau décret régissant l importation des véhicules neufs, en vigueur depuis le 8 avril Il a affirmé que des consommateurs dénoncent toujours le problème des délais de livraison, l absence de la pièce de rechange, des problèmes relatifs au service aprèsvente. «Et le comble est que certains concessionnaires ont osé vendre des véhicules accidentés!» Le président de l association a affirmé qu une requête du genre a été récemment déposée par un consommateur durant la dernière semaine. Ce qui est intrigant, selon Zebdi, c est que malgré les dénonciations aucun concessionnaire n a été sanctionné jusqu à présent. «Sauf deux vendeurs de voitures multimarques qui ont été sanctionnés», regrette-t-il.

12 12 13 Maercredi 16 Septembre 2015 Maercredi 16 Septembre 2015 Après avoir passé l écueil du CRBAF, les joueurs de l USMBA ont repris le chemin du stade 24 février en prévision de leur rencontre contre le MCEE et qui aura lieu samedi prochain au stade Messaoud Zoggar d El Eulma. Après leur victoire méritée face à Ain Fakroun ; les vert et rouge semble évoluer sur un nuage comme nous affirme un dirigeant, qui estime que «après son succès face au CRBAF le groupe est en train de prendre de l envergure notamment sur le plan psychologique. L objectif pour l équipe c est de prendre toutes ses dispositions pour ce déplacement, et le mot d ordre est de continuer sur la lancée.» Lança t-il. A priori, cela ne s annonce pas sous de bons auspices puisque la détermination est de mise. Il est vrai que jusqu ici, l entrée en matière des unionistes est encourageante et l USMBA est bien déterminé à aller de l avant. Babia, on y songe déjà. En marge de cette solennité, l on que «le groupe est animé d une grande volonté. De notre côté, on tentera de le préparer, autant sur le plan physique, tactique ou psychologique pour cette rencontre. Personnellement, je fais confiance à mes joueurs lesquels, je suis persuadé, seront solidaires et sauront gérer les débats face au CAB» et d ajouter «je pense que vu toute la motivation psychologique qui anime le groupe, l équipe est en mesure de réaliser un bon résultat. Jusqu ici nous avons bien négocié la majorité de nos joutes en déplacement, c est pourquoi nous tenterons d enchainer d autres prouesses». En dépit de la difficulté de la mission, on ne semble pas, outre mesure, être inquiet : «il est vrai qu à ce stade de la compétition, toutes les équipe sont à redouter. Mais ce qui est certain c est qu on va se donner à fond lors de cette rencontre. On ne fait pas de calculs d épicier car si on le fait on est déjà vaincus. Certes, le MCEE est une équipe qui se jettera corps et âme dans la bataille, mais n irons pas à El Eulma en victime expiatoire car nous avons aussi des arguments à faire valoir» Au sein du groupe, la détermination est de mise. Appelée à effectuer une intrépide sortie à pour affronter Babia, les camarades de Ouznadji ont entamé déjà la préparation en prévision de ce tournant. Des «retrouvailles» qui se sont déroulées dans de parfaites conditions, sous les USMBA Le groupe a repris hier les entraînements Et cap sur Babia regards amusés des supporters, puisqu il y régnait une ambiance bon enfant. Les joueurs se sont donnés à cœur joie au match amical face à l ESM. En effet, e succès arraché devant les «tortues» semble avoir donné des couleurs à l équipe à tel point de gonfler le moral aux joueurs puisqu on a constaté une bonne ambiance lors de la reprise. Ainsi, tous les ingrédients semblent réunis pour effectuer une bonne préparation avant le déplacement à El Eulma avec l objectif de réaliser un bon résultat même si, en face il y aura un MCEE qui se trouve condamné à réagir. Cela dit, la rencontre de samedi prochain est prise très au sérieux et les joueurs se concentrent sur ce rendez- vous pour assurer une meilleure préparation qui permettrait de réaliser le résultat escompté. Bouakaz table sur le mental. Estimant que le volet psychologique revêt une grande importance dans ce genre de confrontation, l entraineur Bouakaz n a pas dérogé à la règle en misant sur l aspect psychologique. Le coach, et a peine la rencontre contre le CRBAF terminée, qu il a eu un discours avec ses joueurs et les a exhortés à redoubler d effort et de se concentrer uniquement sur le match de BABIA qui s annonce déjà important mais pas décisif. Les joueurs se sont montrés réceptifs et on fait montre d une grande prise de conscience de ce qui les attend tout en affichant une grande résolution à jouer à fond leurs chances pour réaliser un bon résultat. Dans ses propos tenus aux joueurs, Bouakaz rabâche ses propos de sensibilisation à ses hommes afin de mettre les bouchées n ont seulement face au MCEE mais durant toutes les échéances à venir. Il a également insisté sur le côté disciplinaire du jeu, histoire d éliminer les carences décelées lors des dernières rencontres. Les joueurs sont donc prévenus et devront donc prendre en considération l appel lancé par leur entraineur et surtout travailler intensément et sérieusement pour donner une autre touche, plus efficiente, à la prestation de l équipe. Le coach et ses joueurs misent gros. Après le regain d espoir, les vert et rouge de l USMBA qui misent gros sur les prochaines échéances pour en gagner autant. Désormais, toutes oppositions sont de plus en plus pénibles à négocier. Les faux pas sont interdits et les points sont d autant plus précieux que leur convoitise constitue la mission de toutes les formations, aussi bien celles qui aspirent à l accession que celles qui jouent pour le maintien uniquement. L USMBA n est pas en reste et l objectif de Bouakaz et ses hommes s inscrit dans cette même logique puisque l USMBA jouera,sans conteste, gros ce samedi ou un mauvais résultat pourrait être préjudiciable pour l équipe. Surtout ne pas revenir bredouille. L entraineur et ses assistants auront à préparer leur groupe sur tous les plans pour affronter haut la main le MCEE. L adversaire est à prendre au sérieux d autant qu il s agit d une rencontre importante pour les deux teams en raison de l objectif identique. Babia n est pas des moindres même s il reste prenable. Cependant, dans son jardin la mission parait difficile pour les bel-abbésiens qui auront affaire à un adversaire froissé et qui ne cherchera que les 3 points de la victoire pour se relancer. les unionistes, quant à eux, sont sur une série approuvable de résultats et ce le match sera, pour eux celui de la confirmation. Le groupe a acquis une certaine confiance et reste sur un essor patent. Il est vrai le match contre le CAB dissimule certaines contrariétés et obstacles ce qui nous donne un avant-goût de ce qui attend l USMBA au stade Messaoud Zoggar. Les dettes continuent de pleuvoir sur le club. Alors que tout semblait aller pour le mieux dans la bâtisse unioniste, une nouvelle affaire relative aux dettes du club vient d éclater et qui va sans doute altérer la vie à Djillali Bensenada. En effet, plusieurs créanciers ont mis leurs menaces à exécution. Forts de leurs décisions de justices, ils ont saisi la direction d El Khadra pour être rétabli dans leurs droits. Deux autres créanciers viennent de se manifester pour demander leur dû. Un équipementier de Sétif réclame la somme de 74 millions de centimes, et dont l affaire remonte au 27 juillet 2014, au moment où un transporteur exige 54 millions. Il faut dire que les créanciers sont nombreux et si on en est arrivé à cette situation, c est principalement à cause de la gestion approximative des prédécesseurs de Bensenada, ne prenant pas en compte la réelle menace qui plane aujourd hui sur le club. En somme, c est le résultat d une gestion hasardeuse. MO Noureddine. FOOTBALL -LIGUES 1 ET 2) : L USMBA EN FAIT PARTIE : 13 clubs sanctionnés pour s être absentés du séminaire de la FAF Treize (13) clubs des deux Ligues professionnelles ont écopé d'une mise en garde par la commission de discipline de la Ligue du football professionnel (LFP) en Algérie qui leur a infligé une amende de DA chacun, indique mardi la LFP sur son site Internet officiel. Cette sanction fait suite à l'absence des clubs en question au séminaire de la Fédération algérienne de football organisé du 24 au 28 août 2015, précise la même source. Huit formations de la Ligue 1 sont concernées par cette sanction : ES Sétif, CR Belouizdad, USM Blida, DRB Tadjenente, RC Arbaâ, USM El Harrach, NA Hussein Dey et RC Relizane. Les cinq (5) autres clubs sanctionnés évoluent en Ligue deux : USMM Hadjout, OM Arzew, USM Bel Abbès, JSM Béjaia et ASO Chlef. SUPER COUPE D ALGÉRIE : Le MO Béjaia s'oppose à une éventuelle programmation à Constantine du match contre l'es Sétif Le MO Béjaia, détenteur de la Coupe d'algérie, s'oppose d'ores et déjà à une éventuelle programmation au stade Hamlaoui de Constantine de la finale de la Super Coupe contre l'es Sétif, le champion d'algérie sortant, a t-on appris auprès de la formation de Ligue 1 de football. Des informations de presse font état de la programmation par la Ligue du football professionnel (LFP) de la Super Coupe d'algérie pour le 1er novembre prochain à Constantine. La direction des ''Crabes'' menace de boycotter ce rendezvous "si une décision dans ce sens venait d'être prise par la LFP", avertit la même source. Par ailleurs, le conseil d'administration du MOB tiendra, dans les prochaines heures, une réunion d'urgence pour trancher sur le sort de l'entraîneur suisse, Alain Geiger, qui a démissionné lundi de son CAN U-23 TIRAGE AU SORT (ALGÉRIE) : poste, ajoute-t-on de même source. Le technicien helvétique n'aurait pas apprécié la réaction des dirigeants du club qui lui ont demandé des explications après le nul concédé à domicile contre le CS Constantine (0-0), samedi passé dans le cadre de la 4e journée du championnat. Geiger n'a pas dirigé la séance d'entraînement de la reprise effectuée en début de soirée de lundi. Schurmann : "Il n y a pas un choix à faire entre les meilleurs équipes du continent" Le sélectionneur de l équipe nationale de football des moins de 23 ans, Pierre-André Schurmann, a estimé lundi soir à Brazzaville qu il n y avait pas un choix à faire quand il s agit d affronter les meilleurs équipes du continent, comme ce sera le cas lors de la Coupe d'afrique 2015 de la catégorie prévue au Sénégal (28 novembre-12 décembre). L Algérie a été versée dans le groupe B en compagnie de l'egypte, du Nigeria et du Mali. "Franchement, il n y a pas de choix à faire car ce sont les meilleures équipes africaines du moment qui seront présentes au Sénégal. Toutes les sélections se valent, chacune compte sur ses propres forces", a déclaré Schurmann à l APS, croisé à la salle de Talangai lors des finales de judo des 11es jeux Africains. L entraîneur des U23 algérien est au Congo pour superviser les adversaires d'oussama Darfalou. "Je suis à Brazza pour superviser nos adversaires. Notre objectif est d aller le plus loin possible et pourquoi ne pas arracher une qualification pour les Jeux olympique C est un gros challenge car il y aura du beau monde à Rio, je cite le Brésilien du FC Barcelone, Neymar", a ajouté le technicien suisse. Les trois premiers du championnat d'afrique des moins de 23 ans se qualifieront aux jeux olympiques de 2016 au Brésil. Les JO-2016 : "rêve" du bureau fédéral. De son côté, l adjoint de Schurmann, l ancien attaquant international des Verts Abdelhafid Tasfaout, a révélé qu une participation aux JO-2016 serait comme "un rêve qui se réalise". "Une qualification aux Jeux olympiques de Rio est un rêve du bureau fédéral et du président de la Fédération algérienne, Mohamed Raouraoua lui-même", a révélé l ex joueur de l AJ Auxerre. Analysant le groupe de l Algérie Tasfaout est conscient que la mission ne sera pas facile. "L Egypte est réputée par la qualité de ses équipes de jeunes. Le Mali et le Nigeria ne sont plus à présenter eux aussi. Nous avons en Algérie une génération de bon joueurs sur lesquels nous pourront compter", a-t-il conclu, souhaitant avoir l effectif au complet lors de la CAN La dernière participation de l'algérie aux JO, remonte aux jeux de 1980 de Moscou en Russie. JEUX AFRICAINS-2015 (VOLLEY) Sacre mérité de l Algérie face au Congo (3-0) La sélection nationale algérienne (hommes) de volleyball s est adjugée, haut la main, le titre des 11ès jeux Africains, à l issue de sa victoire sur le Congo (pays hôte) 3-0, lundi soir à Brazzaville. Dans la salle Massamba- Débat pleine à craquer, les Verts, sous la houlette de l entraineur Mouloud Ikhédji, a eu le dernier mot, dans une partie, pas facile devant une jeune équipe congolaise qui avait déjà une grosse surprise en atteignant la finale du tournoi, la première dans son histoire. Dès l entame du premier set, les coéquipiers d Akram Dekkiche ont voulu s imposer et démontrer qu ils sont là pour le titre et qu ils ont bien récupéré de l intense match de la demi-finale, jouée la veille et remportée devant l Egypte, grande favorite pour l or. Depuis le début du set, le score était toujours en faveur des Verts (4-5, 7-8, 10-8, à , pour atteindre le score (25-20). Galvanisé par une bonne entame de match, l équipe algérienne continue sur sa lancée, lors du second set débuté, avec un petit relâchement (2-3, 3-5, 7-8). Le temps mort demandé, la machine algérienne a réussi à reprendre le match en main, tout en gardant l écart de trois à quatre points, jusqu à la fin de ce second set gagné Malgré un deux sets à zéro (2-0), les supporteurs congolais n ont pas arrêté de soutenir leur équipe et de booster les joueurs qui n ont pas lésiné dans l effort, pour essayer de revenir au score dans le 3è set. En effet, les joueurs congolais emmenés par David Kouehouassazo se sont ressaisis lors du 3è set qu ils ont bien pris en main dès le début (0-2, 1-4, 7-9, jusqu à leur 15è point où ils se font rattraper (15-15). A partir de là, les Congolais couraient à chaque fois derrière l égalisation, après que les coéquipiers Islam Ould Charchali réussirent à prendre l avantage (16-15), pour la première fois dans le set. D ailleurs un avantage qu ils ne céderont plus jusqu à la fin du match (27-23). Il faut rappeler que le dernier sacre du volley-ball algérien (hommes) aux jeux Africains, remonte à l édition du Caire en Les verts avaient animé et remporté la finale devant l Egypte, pays hôte, sur le score de 3-2. La médaille de bronze des JA (hommes) a été remportée par l Egypte, vainqueur du Rwanda 3-2 (25-27, 26-24, 24-26, 25-17, 15-13). Le titre chez les dames est revenu au Kenya qui a pris sa revanche du 1er tour, sur le Cameroun 3-1 (15-25, 25-14, 25-15,25-19). L Egypte a gagné la médaille de bronze, en battant les Seychelles 3-0 (25-17, 25-6, 25-15). JEUX AFRICAINS 2015 : LE JUDO ALGÉRIEN RAYONNANT À BRAZZAVILLE Une moisson de douze médailles Les judokas algériens ont brillé lors de la deuxième journée de compétition lundi à la salle de Talangai à Brazaville qui abrite les 11es jeux Africains 2015, en glanant six nouvelles médailles dont trois en or. Les Algériens se sont qualifiés pour cinq finales toutes disputées contre des judokas tunisiens. Dans la catégorie des moins de 90 kg, Benamadi Abderahmane a surclassé son adversaire Snoussi Oussama Mahmoud, offrant la première médaille en vermeil à l Algérie. "Je suis champion d Afrique en titre donc j ai un statut à défendre. J ai affronté un jeune Tunisien 3e aux derniers championnats d Afrique. Je me suis donné à fond sans donner d espoir à mon adversaire. C est une année Pré-olympique durant laquelle je tente de gagner le maximum de combats pour être présent aux JO-2016", a déclaré Benamadi à l APS. De son côté, Lyes Bouyacoub (-100 kg) n a laissé aucune chance au Tunisien Anis Ben Khaled en dominant le combat de bout en bout. "Je me suis bien préparé pour ce rendezvous africain avec l objectif de monter sur la plus haute marche du podium. J ai eu comme adversaire ce Tunisien qui m a battu il y a de cela trois années. Depuis deux ans, je ne l ai plus croisé sur le tatami. L occasion était propice pour prendre ma revanche sur lui. Ce succès appartient aussi à notre ancien coach Ammar Benikhlef ", a souligné Bouyacoub, 13e au classement mondial. La troisième médaille d or algérienne de la journée a été remportée haut la main par Kaouthar Ouallal dans la catégorie de moins de 78 kg, en surclassant Sarra Mzougui. "C est ma première participation à des jeux Africains. Dieu merci j ai réussi à avoir une médaille d or. J ai affronté aujourd hui une Tunisienne championne d Afrique, mais moi j aborde mes combats sans calculs surtout quand il s agit d une finale", a assuré Ouallal. Un nouveau staff technique a été installé à la tête de la sélection algérienne juste avant les JA-2015 et quelques observateurs prédisaient une déstabilisation du groupe la veille de ce rendez-vous continental important. "Cette médaille a une saveur particulière car beaucoup de choses ont été dites avant notre arrivée à Brazzaville. Une fois sur le tatami on a tout oublié pour représenter dignement l Algérie. Nos responsables ont été toujours présents avec nous et ils sont à remercier", a-t-elle ajouté. En revanche, Asselah Sonia (+78 kg) et Zouani Billal (+100 kg) se sont inclinés en finale respectivement devant Nihel Cheikh Rouhou et Fayçal Djaballah, se contentant de l argent. Pour Aicha Ben Abderahmane, elle remporté la médaille de bronze à la faveur de sa victoire devant la Camerounaise, Arrey Sophina. La sélection algérienne a terminé le tournoi en tête du classement général avec 12 médailles (7 or, 4 argent et une bronze), suivie de l Egypte (3 or, 1 argent, 3 bronze) et de la Tunisie (2 or, 6 argent, 5 bronze). "Les résultats réalisés ont largement dépassé nos prévision qui étaient quatre médaille d or. Nos athlètes ont montré un grand courage en combattant avec la même volonté et concentration du début jusqu à la fin de leurs combats», s est félicité le directeur technique national (DTN), Samir Sbaa. L Algérie a engagé 18 judokas (filles et garçons) dans les jeux africains 2015 qui prennent fin samedi. HANDBALL "Bouchekriou a toujours figuré parmi nos priorités" ( Said Bouamra) COUPE DU MONDE MILITAIRE 2015 L'entraîneur Salah Bouchekriou, nouveau sélectionneur de l'équipe nationale de handball, a toujours figuré parmi les priorités de la Fédération algérienne pour succéder à Réda Zeguili, a indiqué mardi à Alger le président de cette structure, Saïd Bouamra."Nous avions pensé à Bouchekriou dès le départ, sauf qu'on n'a pas réussi à le faire revenir dans l'immédiat, car il était toujours sous contrat avec la sélection de Bahreïn" a expliqué Bouamra lors d'une conférence de presse, tenue à l'hôtel Ikram de Dely Ibrahim (Alger). L'ancien sélectionneur Réda Zeguili avait "quitté le navire" juste après le Mondial-2015 à Doha (Qatar), et plusieurs pistes ont été évoquées pour sa succession, dont un grand nombre d'étrangers. "Parmi ces techniciens, il y avait un Croate et une bonne dizaine de Français" a précisé le président de la Fédération, avant de révéler qu'il a été impossible de finaliser avec l'un d'entre eux pour des raisons financières "Ces techniciens coûtaient relativement cher et la Fédération ne disposait pas d'un budget suffisant pour satisfaire leurs exigences financières. D'où notre incapacité à fournir un entraîneur étranger à notre sélection" a encore détaillé Bouamra devant les journalistes. Le Comité Olympique Algérien (COA) avait, certes, volé au secours de la Fédération algérienne de handball, en lui proposant une aide financière pour pouvoir ramener un entraîneur étranger, mais là encore, la concrétisation du projet n'a pas pu se faire. Un concours de circonstances qui a laissé la sélection seniors "messieurs" de handball sans entraîneur pendant plusieurs mois, avant que Salah Bouchekriou ne décide de reprendre le flambeau. "La mission de Bouchkriou consiste à travailler à la base et à relancer notre sélection sur de bonnes bases. Autrement dit, nous n'allons pas courir uniquement derrière les résultats" a déclaré Bouamra concernant les objectifs assignés au nouveau sélectionneur national, incluant de bonnes participations à la CAN-2016 prévue en Janvier en Egypte et au Mondial "Notre objectif est de rééditer l'exploit de 2011" (Ifticen) Le sélectionneur de l'équipe nationale militaire de football Younes Ifticen, a affirmé mardi que l'objectif des Verts à la prochaine coupe du monde prévue en Corée du Sud (30 septembre-10 octobre) était de rééditer l'exploit réalisé en 2011 au Brésil. "Nous allons aborder cette compétition avec la ferme intention de défendre crânement le titre décroché en Nous sommes conscients que notre mission ne va pas être facile, mais nous y croyons fermement", a indiqué à l'aps le sélectionneur national, soulignant que les préparatifs pour ce rendez-vous "se sont déroulés dans les meilleurs conditions". Dans cette épreuve, l'algérie évoluera dans le groupe A en compagnie de la Corée du Sud (pays hôte), de la France, du Qatar, et des Etats-Unis. Le groupe B, est composé du Brésil, de l'egypte, d'oman, de la Côte d'ivoire, et d'iraq. Les coéquipiers d'oussama Darfalou (USM Alger) entameront le tournoi le 30 septembre face au Qatar. Lors de la précédente édition au Brésil, l'algérie s'est adjugée le titre mondial en battant en finale l'egypte (1-0) à Rio de Janeiro, sous la houlette de l'ancien sélectionneur Abderrahmane Mehdaoui. "Je pense que nous sommes capables de rééditer cette performance. Le premier match face aux Qataris sera la clé de la qualification pour le dernier carré", a-t-il ajouté. Le coach national a fait appel à une vingtaine de joueurs, évoluant dans les deux ligues professionnelles 1 et 2. Les joueurs seront mis à la disposition de leur clubs en vue de la prochaine journée du championnat prévue ce week-end, avant d'être libérés pour un stage bloqué à partir du 20 septembre, alors que le départ pour la Corée du Sud est prévu le 25 septembre.

13 14 Mercredi 16 Septembre 2015 NOVAK DJOKOVIC Le numéro un mondial qui ne s'ignore plus Vous l'avez vu? Hop, vous ne le verrez plus. Fort de son troisième titre majeur de la saison à l'us Open, gagné entre dimanche à New York, Novak Djokovic est assuré de rester tout en haut du classement ATP jusqu'à l'année prochaine. Le Serbe terminera ainsi numéro un mondial en fin d'exercice pour la 4e fois de sa carrière sur les cinq dernières années. Pouvait-il en être autrement? Pour la quatrième fois en cinq ans, Novak Djokovic est assuré de rester numéro un mondial à la fin de la saison. Avec trois nouveaux titres du Grand Chelem, une finale à Roland-Garros, et quatre trophées en Masters 1000, le Serbe affiche désormais le plus grand nombre de points marqués au classement technique ATP (16 145), et surtout au classement de la Race, calculé sur la saison. Sur ce dernier, il a plus de unités d'avance sur son dauphin, Andy Murray, et plus de 6000 sur le 3e, Roger Federer. Et ni l'un ni l'autre ne parviendront à lui contester la SPORT place de numéro un mondial d'ici A 28 ans, Djokovic devient le sixième joueur de l'ère Open à terminer au top du classement pour la quatrième fois de sa carrière, après Pete Sampras (6), Roger Federer et Jimmy Connors (5), Ivan Lendl et John McEnroe (4). Au delà de l'ère du Big Three (Federer- Nadal-Djokovic), qui truste les hautes sphères de l'atp pour la 12e année de suite, c'est bel et bien dans l'ère Djokovic que le circuit masculin se situe actuellement. Et vu les niveaux de jeu et mental affichés par le Serbe, elle est bien partie pour durer. Un cap à passer le 2 novembre Pour ceux qui en douteraient encore, le Serbe, qui a repris la place de N.1 après Wimbledon 2014, aura de quoi encore le prouver d'ici les quelques tournois qui lui restent à disputer : Pékin, les Masters 1000 de Shanghai et Paris-Bercy, puis le Masters. Quatre sorties où il aura encore 3 trophées à défendre (seul Shanghai ne figure pas à son palmarès en 2014). S'il termine sur un sans-faute, Djokovic conclura l'exercice 2015 avec 11 titres, ce qui sera son meilleur total en carrière, laissant la saison 2011, qui lui tenait pour référence avant cette année exceptionnelle, derrière lui pour de bon. Après le 4 juillet 2011, où il est devenu N.1 pour la première fois, le 2 novembre 2015 sera aussi une date importante pour lui : avec 171 semaines en tête du classement ATP, il deviendra le troisième joueur de l'histoire (depuis l'instauration du classement en 1973) à être si longtemps en tête du classement ATP. Il dépassera alors John McEnroe et pourra s'attaquer à d'autres références en la matière dans cet ordre : Connors (268), Lendl (270), Sampras (286), voire Federer (302) si sa domination s'étale toujours dans les saisons à venir. JO 2024 Toronto devrait se retirer de la course Le maire de Toronto John Tory devrait annoncer mardi que sa ville ne sera pas candidate à l'organisation des Jeux olympiques de 2024, selon l'édition en ligne du Toronto Star. Plus tôt lundi, la mairie avait programmé une conférence de presse mardi matin du premier édile pour annoncer "la décision sur la candidature olympique de 2024". Le plus important quotidien de Toronto, s'appuyant sur deux sources de l'entourage du maire, a assuré que John Tory n'enverrait pas de lettre de candidature au Comité international olympique à Lausanne avant la clôture prévue mardi soir. Ce renoncement s'expliquerait par "le manque d'enthousiasme des entreprises et en l'absence d'un soutien ferme de la province" de l'ontario, écrit le Toronto Star. Cette information est également donnée par le quotidien Globe and Mail. Le coût pour monter le dossier de candidature aurait été de l'ordre de 60 millions de dollars, selon le Star. Budapest, Hambourg, Los Angeles, Paris et Rome sont les cinq villes officiellement candidates pour accueillir les JO d'été Bakou, qui a organisé cet été les Jeux européens, réservait sa réponse. Un sondage publié lundi montrait que près d'un Torontois sur deux était contre l'organisation des JO. Pour les pouvoirs publics, la crainte d'un dépassement de coûts avec les souvenirs encore vifs des conséquences des Jeux d'été à Montréal en 1976 ou dans une moindre mesure pour les JO d'hiver en 2010 à Vancouver, contribuaient à leurs réserves. Lundi, la Première ministre libérale de l'ontario (centre), Kathleen Wynne, avait mis en garde le maire John Tory et le gouvernement fédéral en refusant que la province assume seule la note finale des Jeux."L'Ontario ne va pas aller de l'avant seule et être redevable de tous les coûts", avait dit Kathleen Wynne. "Nous avons besoin de connaître" les engagements du gouvernement fédéral et des financements privés. Côté fédéral, la campagne électorale des législatives du 19 octobre laissent planer des incertitudes sur le niveau réel de l'engagement possible du budget de l'etat canadien pour le financement d'une partie des infrastructures nécessaires aux Jeux. C'est à l'issue des Jeux panaméricains à Toronto fin juillet que John Tory avait envisagé de se lancer dans cette organisation, juste après le retrait de Boston. Quatrième plus grande métropole d'amérique du nord, Toronto a déjà essuyé cinq échecs pour l'organisation des Jeux. L'échec le plus récent était pour la tenue des JO de 2008, finalement organisés par Pékin. MONDIAUX 2015 L'Espagne mise sur Valverde et "Purito" Rodriguez Alejandro Valverde et Joaquim "Purito" Rodriguez seront les leaders de l'équipe d'espagne aux Mondiaux sur route le 27 septembre à Richmond (Etats-Unis), a annoncé mardi la Fédération espagnole, malgré de récentes bisbilles entre les deux coureurs sur le Tour d'espagne. Outre Valverde, trois autres coureurs de l'équipe Movistar ont été retenus par le sélectionneur Javier Minguez: Ion Izagirre, Imanol Erviti et le sprinteur Juan José Lobato. Rodriguez, lui, compte un seul équipier de Katusha: Dani Moreno. Ruben Plaza (Lampre-Merida), Lluis Mas (Caja Rural) et Luis Leon Sanchez (Astana) complètent cette sélection de neuf coureurs où, comme prévu, ne figure pas le Madrilène Alberto Contador. Sanchez a également été retenu pour le contre-la-montre individuel des Mondiaux aux côtés de Jonathan Castroviejo (Movistar). Les retrouvailles entre Valverde et "Purito" s'annoncent électriques à Richmond après un début de polémique lors de la dernière étape de la Vuelta dimanche: in extremis, Valverde y a dépossédé Rodriguez du maillot vert du classement par points, en dépit de la tradition de nonagression qui prévaut parfois lors du dernier jour de course des Grands Tours. "Cela ne me fait pas rire. Après, il se passera ce qu'il se passera lors des Championnats du monde", a d'ailleurs commenté Rodriguez à chaud. Valverde (35 ans) détient le record du nombre de médailles sur la course en ligne des Championnats du monde, avec deux médailles d'argent (2003, 2005) et quatre de bronze (2006, 2012, 2013, 2014). Rodriguez (36 ans), lui, avait terminé deuxième en La sélection élite messieurs :. Course en ligne : Alejandro Valverde, Juan José Lobato, Ion Izagirre, Imanol Erviti (Movistar), Joaquim Rodriguez, Dani Moreno (Katusha), Luis Leon Sanchez (Astana), Ruben Plaza (Lampre-Merida) et Lluis Mas (Caja Rural-Seguros RGA).Contre-la-montre : Luis Leon Sanchez (Astana), Jonathan Castroviejo (Movistar). ILS ONT PRIS LEUR TEMPS Mais les Bleus ont fini par arriver à maturité L équipe de France impressionne par son calme et sa gestion de l événement avant son quart de finale contre la Lettonie. Les Bleus ont accumulé l expérience nécessaire pour aborder au mieux ce genre de rendez-vous. Il y a de la sérénité dans cette équipe de France. Rarement, les Bleus ont semblé aussi tranquilles à l heure d aborder des grands rendezvous. Jouer à domicile pourrait les tétaniser. A l inverse, ils gèrent l évènement, ne croulent pas sous la pression médiatique ou des fans. Mieux, ils semblent s en nourrir pour se motiver. Avant de retrouver la Lettonie et après la démonstration face à la Turquie en huitièmes de finale, on a l impression que l heure de la maturité a bel et bien sonné. Alors oui, les Français sont champions d Europe en titre. Mais l Euro 2013, ce n est pas la même chose. Pas la même pression, pas la même attente. Aujourd hui, ils dégagent une confiance étonnante. Où le tournant a-t-il été pris? A l Euro 2011 quand les Bleus ont vu qu ils pouvaient rivaliser avec les meilleures équipes du Vieux Continent en allant chercher l argent dans un tournoi extrêmement relevé? Sûrement. Une France version Espagne Florent Pietrus, sage de l équipe de France et qui a connu toutes les aventures depuis 2003, voit plus loin : "C est un long processus, raconte-t-il. Je remonterais même à l Euro Au fur et à mesure, il y a des éléments qui se sont rajoutés. Mais on vit ensemble depuis longtemps. 2011, ça nous a cependant motivés pour revenir". Une fois qu on a goûté aux honneurs, on en redemande. Les Français ont été servis depuis, avec le sacre européen et le bronze ramené sans Tony Parker et Nando de Colo au Mondial Le groupe a toujours su s élever. Se renforcer dans les épreuves et engranger de la confiance dans les succès. "On a essayé de mettre les choses en place pour ressembler clairement à une équipe comme l Espagne, avec un noyau fort, glisse Nando de Colo. Ce noyau a grandi ensemble avec des nouvelles générations qui sont arrivées. Et quand les résultats sont là, que l on accroche les médailles, les jeunes arrivent à s intégrer plus facilement". Avec cette expérience accumulée, l équipe de France vit sereinement et semble avoir tout pour gérer au mieux son quart de finale contre la Lettonie. Une petite étape pour cette équipe dont l ambition ne surprend plus.

14 SPORT-INFO Mercredi 16 Septembre 2015 LA LIGUE DES CHAMPIONS A 60 ANS Elle n'a jamais été aussi puissante et conservatrice La Ligue des champions, qui débute mardi et fête ses soixante ans, est plus que jamais incontournable dans le paysage footballistique. Puissante comme elle ne l'a jamais été, rémunératrice comme nulle autre, la reine des Coupes d'europe n'a également jamais été autant écrasante et fermée. Soixante ans et mieux portante que jamais, la Ligue des champions n'a toujours pas pris une ride. Ses grandes oreilles, fièrement arborées sur son trophée massif, sont reconnaissables entre mille. Sa musique? Elle est entrée dans l'imaginaire collectif et les footballeurs ne jurent que par elle. Jamais, la reine des Coupes d Europe n'a été aussi puissante, sportivement, culturellement et surtout financièrement. Seule sur sa planète Bientôt deux décennies après la disparition de la Coupe des Vainqueurs de Coupes (C2), la Ligue des champions pourrait avaler la Ligue Europa (C3) que personne - ou peu de monde - n'y trouverait à redire. Elle l'a d'ailleurs déjà un peu fait en alpaguant son vainqueur. A l'image du FC Séville cette année, celui-ci est désormais reversé dans le grand monde et ne défend plus son titre. Certains le regrettent. Mais ils sont peu. L'histoire a un sens et la direction prise est celle du renforcement de la compétition de clubs la plus prestigieuse de la planète. Et de sa toute puissance. D'accord, l'uefa fait des efforts financiers pour valoriser la Ligue Europa. Et a fait en sorte de réduire les disparités de gains entre les deux compétitions (ndlr : quand on gagne 1 euro en C3, on en gagne 3,3 en C1, contre 4,3 auparavant), la marche en avant de la Ligue des Champions semble difficile à enrayer. Réformée en 1992, glanée par l'olympique de Marseille quelques mois plus tard, celle qui répondait auparavant au doux nom de Coupe d'europe des Clubs Champions a petit à petit grandi jusqu'à prendre toute la place sur la scène continentale. Lors de sa première édition comme lors des années précédentes, son plateau était moins dense et relevé que celui de la Coupe UEFA, qui accueillait les équipes ayant terminé aux places d'honneur des championnats européens. Epoque révolue puisque la compétition s'est au fur et à mesure des années ouverte aux vice-champions, puis aux 3e et 4e des pays puissants et, cette année, à cinq clubs espagnols. Une première historique. Le format actuel de la compétition (phase de groupes puis huitièmes, quarts, etc.) a été mis en place en 2003/2004. Remplacer la deuxième phase de poules, longue et peu emballante, par un tour supplémentaire à élimination directe (8e de finale) avait redonné du piquant à la compétition et accouché d'une finale inattendue et pleine de promesses entre Porto et Monaco. Le retour aux affaires des pays "secondaires" n'a duré que le temps d'un printemps. Depuis? L'Italie, l'allemagne, l'angleterre et évidemment l'espagne se sont taillés la part du lion sans en laisser une miette aux autres. La Ligue la plus "généreuse" du monde Trente-deux équipes sur la ligne de départ, un seul club sacré. Mais beaucoup de gagnants. La Ligue des champions est aussi et surtout devenue un rendezvous incontournable financièrement parlant. Le système de distribution adopté par l'uefa, avec l'accord de l'association des clubs européens, a récemment dévoilé un "prize money" de 1,257 milliard d'euros à répartir entre tous les clubs ayant participé, de près ou de loin, à la C1. Les clubs barragistes sortis avant le premier tour se partagent 50 millions. Les 32 autres? 1,207 milliard. En être ou pas, ça fait une sacrée différence. Et les écarts entre les clubs qui y sont et ceux qui restent à la porte ne font que s'agrandir. Le ticket d'entrée pour chacun des 32 heureux élus s'élève à 12 millions d'euros en montant fixe (ndlr : +50% par rapport à ce qui se faisait entre 2012 et 2015). Chaque succès rapporte 1,5 million, chaque nul euros. La victoire finale? 15 millions (contre 10,5 auparavant), qui se cumulent à l'argent récolté durant la campagne. Ce magot est complété par les droits TV (482,9 millions par saison), redistribués aux clubs en fonction des marchés télévisuels locaux et du nombre de qualifiés par pays. Cette saison, l'espagne et ses 5 clubs sera "pénalisée" par rapport à la D'UN DOUBLÉ Payet envoie West Ham dans le Top 5 Lors du dernier match de la 5e journée de ce lundi, West Ham a battu Newcastle grâce à un grand Dimitri Payet, auteur d'un doublé (2-0). Les Londoniens glanent ainsi leur premier succès de la saison à domicile et s'incrustent dans le Top 5, alors que les Magpies, derniers du classement, attendent toujours leur première victoire. Dimitri Payet surfe sur son excellente saison passée, qui l'avait vu terminer meilleur passeur de Ligue 1 (16 passes). A West Ham, où il a été transféré à la surprise générale au début du mercato estival, il fait plutôt parler ses talents de finisseur depuis le début de la saison de Premier League. Ce lundi soir face à Newcastle (2-0), il a fait plier à lui tout seul Newcastle, la nouvelle équipe de son ex-coéquipier à l'om Florian Thauvin, en inscrivant un doublé qui propulse les Hammers à la 5e place du Championnat. Les Magpies, eux, sont bons derniers Slaven Bilic doit se féliciter tous les jours de son nouveau meneur de jeu. L'entraîneur croate de West Ham tient avec Dimitri Payet, recruté à l'om pour environ 15 millions d'euros, un joueur susceptible de bonifier son équipe et de lui faire passer un palier au niveau du jeu et des résultats. Après s'être fait adopter dès son premier match avec West Ham, en délivrant deux passes décisives sur la pelouse d'arsenal dans le derby londonien (0-2), l'ancien Marseillais a à nouveau réalisé une performance de tout premier ordre ce lundi et enchanté le Boleyn Ground en claquant un doublé face à Newcastle. 3 buts en 5 journées de Premier League Le premier but, magnifique, dit beaucoup de la confiance qui anime le numéro 27 des Hammers en ce début de saison. Servi en retrait à l'entrée de la surface de réparation des Magpies, il a parfaitement ouvert son pied droit pour attraper la lucarne gauche de Krul, archi battu (9e). En seconde période, peu après la reprise, il a été le seul à pouvoir suivre la course folle de Moses, ce qui lui a permis de pousser le ballon dans le but après le tir sur la barre de l'attaquant nigérian (48e). Déjà son troisième but en cinq rencontres de Premier League, après sa réalisation contre Leicester lors de la 2e journée (1-2). Dans le camp d'en face, Florian Thauvin, pas dans un grand soir pour ses retrouvailles avec Payet, a été remplacé avant l'heure de jeu par Ayoze (59e). Depuis le banc, il a pu admirer les quelques grigris qu'a encore réalisé le Réunionnais pour faire lever les supporters des Hammers. Avec Payet aligné en numéro 10 derrière ses trois attaquants, West Ham joue vite, joue bien, et régale son public. Et West Ham, après cinq journées, est 5e de Premier League. De quoi faire réfléchir Didier Deschamps? Le sélectionneur des Bleus ne l'a pas mis dans sa dernière liste, ce qui a eu le don d'agacer Dimitri Payet. Nul doute que s'il maintient ce niveau de performance, il reviendra très vite en équipe de France. E.S France, qui n'est représentée que par deux clubs. Au total, en 2013/2014 et 2014/2015, le Real Madrid et le FC Barcelone, sacrés chacun leur tour, ont récolté autour de 57 millions d'euros (ndlr : l'uefa doit officialiser les chiffres de la saison dernière à la fin du mois). La Juventus? Elle devrait gagner autour de 63 millions. Plus que les deux géants d'espagne, parce que la Vieille Dame profite de sa surexposition après le premier tour alors qu'elle était la dernière formation italienne qualifiée. Le vainqueur de l'édition 2015/2016 peut espérer décrocher une somme bien plus importante. On peut imaginer que cela atteindra les 80 millions, assez aisément. Un club très (trop?) select Faire un bon bout de chemin en C1, ça rapporte. Problème : aller loin en Ligue des champions, ce n'est pas donné à tout le monde. Si Michel Platini, en réformant le système de barrages avec la voie des champions, a permis à des pays autrefois écartés de revenir en C1, ceux-ci n'ont pas les armes pour lutter avec les grandes écuries qui, dans le même temps, n ont jamais été aussi puissantes. Le premier tour - et même parfois les 8es - en sont la preuve. Il suffit de se pencher sur les feuilles de match et lire les scores pour s en persuader. Au fil des années, l'arrêt 15 Bosman et l explosion des droits TV dans les grands pays de football a dépecé les petits pays, et même les moyens (coucou la France). La puissance financière incomparable de ces pays et/ou clubs a fait le reste et créé un cercle vertueux pour eux, vicieux pour les autres. Aujourd hui, les multinationales du foot, telles que le FC Barcelone, le Real Madrid ou encore le Bayern Munich sont constamment invitées au banquet du dernier carré, faisant du printemps européen un rendez-vous d un exceptionnel niveau footballistique mais réservé à une poignée d'initiés. Certains s'appuient sur des droits TV exceptionnels (les Anglais, le Real et le Barça), d'autres sur un modèle économique vertueux (Bayern), un dernier paquet vit très bien grâce à des généreux investisseurs (Chelsea, PSG). Parmi ces écuries, certaines cumulent plusieurs avantages. Ou tous. Quoi qu'il en soit, le point commun entre tout ce petit monde est évident : il se situe dans leur portemonnaie. La Ligue des champions est une ligue fermée qui ne dit pas son nom. La deviendra-t-elle formellement à l'avenir? Les gros en rêvent secrètement. Mais on n'y est pas encore. Heureusement. En arriver là après 60 ans, avouez que ça serait dommage. E.S POUR JEAN-MICHEL AULAS Yoann Gourcuff a "trouvé un club à sa dimension" Jean-Michel Aulas a réagi à la signature à Rennes de Yoann Gourcuff, qui a quitté libre Lyon en fin de saison dernière. Sur OL TV, le président lyonnais s'est déclaré "heureux que Yoann ait trouvé un club à sa dimension". Le dirigeant rhodanien s'est attribué les lauriers d'avoir prévu à l'avance cette signature : "Je l'avais d'ailleurs évoqué dès le début en affirmant que le club vers lequel il serait habilité à retourner était son club d'origine car probablement cela pourra générer pour lui une dose d'enthousiasme dont il a besoin." Pour Jean-Michel Aulas, tout est réuni pour que Gourcuff et son nouveau club réussissent : "Avec Yoann, s'il se retrouve dans ses meilleures dispositions, c'est évidemment un plus tout à fait estimable et comme il a accepté de jouer avec des conditions très inférieures à celles qu'il avait à Lyon, son club sera inévitablement satisfait aussi." E.S

15 16 CULTURE Mercredi 16 Séptembre 2015 ALGER L'Espagne, l'afrique du Sud et la Russie à la première soirée du 7e Festival de musique symphonique L'Espagne, l'afrique du Sud et la Russie ont animé successivement dimanche à Alger la première soirée du 7e Festival culturel international de musique symphonique. La soprane Sara Rosique, le pianiste Juan Escalera Pena et le guitariste Alberto Plaza, formant le "Trio Espagne", ont été les premiers à monter sur la scène du Théâtre Maheddine-Bachetarzi (TNA), offrant au nombreux public présent un programme aux parfums de l'andalousie, fait d'une vingtaine de pièces. Le "Trio Espagne" a repris, 45mn durant, les uvres de grands compositeurs espagnols, à l'instar de M.Salvador, M.De Falla, P.Luna, E.Arrieta, F.A.Barbieri et J.Turina. Le public, savourant chaque instant du récital, a pu également apprécier "Concert de Aranjuez", célèbre pièce de J.Rodrigo et découvrir Fréderico Garcia Lorca, le poète et le compositeur, le temps d'une chanson intitulée "Sevillanas Del Siglo XVII" (Sevillane du XVII siècle) brillamment interprétée par Sara Rosique. Dans une autre ambiance, l'orchestre à cordes sudafricain "Mzansi Strings Ensemble" a présenté, pendant une demi-heure, une dizaine de chansons puisées en partie dans l'ionien Soiaty (Soweto), genre musical traditionnel sud-africain. Parmi les pièces interprétées, de belles reprises de Brenda Fassie et Miriam Makeba. Six violonistes et une violoncelliste qui donnait la ligne de basse et la structure harmonique en mode majeur (faite pour la plupart des pièces d'une boucle composée de l'accord tonal, de celui de la quarte suivi de celui de la quinte), tous dirigés par Arthur Matlhatsi, également au violon, ont transmis la bonne humeur à l'assistance dans des atmosphères rappelant le Gospel. La troisième partie de la soirée, restée dans l'ambiance des instruments à cordes, a été marquée par un retour à la rigueur académique, à travers la prestation de l'orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg, dirigé par le maestro Sergeï Stadler, également au violon. Dix sept instrumentistes à cordes, répartis en quatre pupitres (premiers violons, violons alto, violoncelles et contrebasse), ont présenté une dizaine d'œuvres des compositeurs italiens, Luigi MILA Ouverture de la 10ème édition du festival culturel national des Aïssaoua Le 10ème festival culturel national des Aïssaoua s est ouvert dimanche soir à la maison de la culture Moubarek El-Mili de Mila sous le slogan la dimension arabe de l art Aïssaoui. Au cours de la cérémonie d ouverture, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a mis en exergue le rôle des confréries Aïssaoua dans la préservation de l identité nationale, avant de souligner la quintessence spirituelle de cet art ancestral Il a également appelé à œuvrer à atteindre le plus haut niveau de professionnalisme dans l organisation des événements culturels, insistant sur l importance d archiver et de conserver les conférences prévues dans le programme de ce festival. Au cours de la cérémonie d ouverture, deux cheikhs de la Tariqa Aïssaoua de Tlemcen et d Annaba ont été honorés sous les applaudissements d un public très nombreux. Le wali de Mila, Madani Fouatih Abderrahmane a honoré le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi pour ses uvres qui, a-t-il estimé, ont contribué à la promotion de la culture et de la créativité littéraire. Quinze (15) troupes venues de quatorze wilayas du pays animeront les soirées de cette 10ème édition du festival, en plus de la programmation de trois (3) conférences, prévues au siège de la radio locale. La soirée d ouverture a été animée par la troupe Aïssaoua El Jazoulia de Tlemcen qui a suscité l'admiration du public pour ses chants particulièrement envoûtants. Le 10ème festival culturel national des Aïssaoua se poursuivra jusqu au 17 septembre prochain. R.C Des espaces d exposition et de vente des produits artisanaux seront ouverts de façon permanente au profit des artisans dans la Casbah d Alger, a indiqué lundi la ministre déléguée chargée de l Artisanat, Aïcha Tagabou.»Nous nous sommes mis d accord avec l APC de la Casbah afin qu il y ait des espaces d exposition et de vente permanents au profit des artisans de la Casbah», a souligné Mme Tagabou qui a rendu visite aux artisans de la vieille médina d Alger. Ces espaces devront permettre à ces artisans de régler le problème de la commercialisation de leurs produits, en étant plus visibles vis-à-vis des clients potentiels, notamment les touristes qui viennent découvrir le plus vieux et riche patrimoine culturel et historique de la capitale. La difficulté de la commercialisation de leurs produits est en effet une des préoccupations soumises par les artisans à la ministre, qui a discuté avec des dinandiers et sculpteurs sur bois, qui restent attachés à leurs ateliers de la vieille médina. Les artisans de la Casbah ont également soulevé le problème de l indisponibilité de la matière première, qui est»prise en considération au niveau de la Chambre de l artisanat et des Boccherini ( ), Alessandro Rolla ( ) et Niccolô Paganini ( ). Ouvert samedi soir par un récital de l'orchestre symphonique national (OSN) sous la direction d'amine Kouider et les ténors Benabdellah Yanis (Maroc), Lagha Hamadi (Tunisie) et Ragaa Eldin (Egypte), le 7e Festival culturel international de musique symphonique se poursuit jusqu'au 19 septembre avec la participation métiers», a assuré Mme Tagabou. Les venelles de la vieille médina d Alger sont toujours le lieu de prédilection de petits ateliers et boutiques d artisans versés, de père en fils, dans certains métiers dont la bijouterie, la dinanderie, la poterie ou la menuiserie. Mais, selon Mme Tagabou, 88 artisans de la Casbah seulement sont inscrits à la Chambre de l artisanat et des métiers. La ministre a reconnu que»les questions d héritage non encore réglées empêchent des artisans de la Casbah de s inscrire et d obtenir une carte professionnelle, qui leur ouvre les portes du marché de la matière première et leur permet d accéder aux différents avantages offerts par les pouvoirs publics». Pour trouver une solution à ce problème, Mme Tagabou a annoncé qu une dérogation sera donnée par le ministère aux artisans de la Casbah d'orchestres de 19 pays. Des masters-class sont organisés en marge de cet évènement musical qui reçoit la Tunisie comme invité d'honneur. La soirée du lundi sera animée par des musiciens d'italie, de Belgique et de France. R.C ARTISANAT Des espaces de vente permanents pour les artisans de la Casbah d Alger d Alger afin qu ils puissent s inscrire à la Chambre de l artisanat. A leur demande, les concernés pourront obtenir une»attestation d exercice» du métier, qui remplacera l acte de propriété ou de location du local dans le dossier administratif qui a été allégé de 7 à 3 documents, a-t-elle expliqué. Le maire de la Casbah, Rachid Ibadioume, qui a servi de guide à la ministre déléguée, a tenu à attirer son attention sur la dégradation continue du patrimoine bâti de la vieille ville d Alger et la nécessité de la restaurer.»il est grand temps de prendre la Casbah en considération en procédant en urgence à sa réhabilitation», a estimé M. Ibadioume.»Le dossier de la Casbah est pris en considération par le gouvernement. Les choses suivent leur cours. C est une question de priorité», a répondu Mme Tagabou. R.C

16 PUBLICITÉ L INSTITUT FRANÇAIS D ORAN COURS DE FRANÇAIS - INSCRIPTIONS DU SAMEDI 12 SEPTEMBRE AU SAMEDI 10 OCTOBRE > Vous souhaitez que vos enfants améliorent leur niveau de français? > Vous avez besoin de la langue française dans votre travail? > Vous êtes étudiant et souhaitez renforcer vos compétences en langue française? > Vous voulez étudier en France et vous avez besoin d un diplôme de langue française? APPEL AUX ÂMES CHARITABLES Le fils de l entraîneur Abdelkader Djili, nécessite une prise en charge à l étranger L ancien joueur de l IRM Bel Abbès, et ex-entraineur des catégories jeunes de L USM Bel Abbes, Abdelkader Djili, plus connu sous le surnom «K», lance un vibrant appel à toute âme charitable pour la prise en charge, à l étranger, de son fils, âgé de 18 ans. Souffrant de la sclérose en plaques, une maladie chronique qui touche le système nerveux central et qui a besoin d un traitement de longue durée, l état de santé de son fils nécessite un suivi neurologique. Le jeune malade a besoin en urgence d une prise en charge spécialisée ou d une aide financière qui lui permettra de subvenir à ses besoins, notamment pour son traitement (rebif 44 mg). Les personnes et les organismes souhaitant aider le jeune malade, peuvent le contacter au A vendre Villa RC+1 AVEC DOUBLE FAÇADE AU BD MADINA MOUNAOUARA, SIDI BEL ABBÈS, COMPOSÉE 1ER ÉTAGE: 1 GRAND SALON; 5 PC, 1 CUISINE, 1 SALLE DE BAIN, 3 BALCONS REZ DE CHAUSSÉE: 1 LOCAL DE 110M2 SUR LE GRAND BD; 1 GARAGE DE 130 M2 SUR 2 FAÇADE CONTACTER LE AVIS DE RECHERCHE Le jeune non-voyant Reggad Menad, âgé de vingt ans, résidant à Sidi Bel Abbès, est, pour des raisons impérieuses, à la recherche de son père Reggad Houari, né le 31 /05/1955 à Tiaret, fils de Abdelkader et de Amiri Messaouda, qui habite actuellement à Tiaret. Le père serait marié avec Mme B. Malika, employée à l APC de Tiaret. Le jeune Reggad prie tous ceux qui l ont vu ou qui disposent d informations à son sujet, notamment les habitants de Tiaret, de le contacter au numéro de téléphone suivant : ou à l adresse suivante cité des 200 logements n 59, Bellouladi, Commune d Amarnas, wilaya de Sidi Bel Abbès. Avis aux lecteurs Un courrier important parvient chaque semaine à la rédaction, souvent sans identification précise de l expéditeur. La rédaction rappelle à ses chers lecteurs que tout envoi adressé ou remis au journal doit être signé et accompagné d une pièce d identité lisible. Les manuscrits, lettres, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la rédaction ne seront pas rendus et ne feront l objet d aucune réclamation. AVIS DE RECHERCHE Le nommé Benabed Ahmed âgé de 50 ans et demeurant dans la daïra de Telagh, wilaya de Sidi Bel Abbes, a quitté le domicile familial depuis le 24 Mai 2015 et n a plus donné signe de vie. Prière à toute personne l ayant vu ou côtoyé de contacter le numéro suivant : Tél : Mercredi 16 Septembre Sidi Bel Abbes, Le 10/09/2015 M HASSANI ABBAS, Cité 176 logts Bt Hl N74 Sidi Bel Abbes. Objet : RAPPEL A monsieur le ministre de la santé de la population et de la réforme Hospitalière Monsieur, J'ai l'honneur de venir très respectueusement de vous soumettre mes doléances, sollicitant votre compréhension et énergique intervention. M, j'ai été victime d'une machination et d'un complot monté de toutes pièces, en fait il ne s'agit que d'un absurde mensonge rapporté par une collègue malveillante à son époux qui est le directeur des activités pédagogique médicale et paramédicale du CHU SIDI BEL ABBES, comme quoi j'ai proféré des injures à son encontre, des propos fictifs et insensés n'ayant aucun liens avec mon comportement et ma conduite irréprochable durant toute ma carrière, des accusations gratuites qui ne correspondes guère avec mon éducation et mon âge et surtout en étant père de famille connaissant parfaitement le sens de la responsabilité. M, je sollicite vos services afin qu'ils fassent une enquête sur ce déni et jettent toute la lumière de cette scabreuse affaire car je ne le répéterai jamais assez que j'ai été victime d'un abus d'autorité, c'est ainsi qu'on date du 02/08/2015 je suis passé devant le conseil de discipline sans la présence du directeur général de l'établissement ni le directeur des activités pédagogique et médicale et paramédical et son épouse, pour une éventuelle confrontation de cette suspension abusive. Voila après tant de sacrifice de bons et de loyaux service ou je me suis acquitté de mes taches avec abnégation et conviction, on me remercier avec un mensonge tramé à mon insu sans avancer le moindre preuve de ces accusations infondées. Je voudrais qu'une enquête soit faite en ma présence, pour éclaircir les choses. En ce mois de Septembre j'ai été surpris par la ponction de salaire qui est injuste, et dans ce mois sacré qui est l'aid EL ADHA, sachant que je suis père de trois filles et une épouse au foyer, n'ayant aucun autre ressource sauf mon salaire. On date de 03/09/2015 j'ai déposé définitivement mon dossier de retraite anticipé, que j'ai été victime d'une pure abus d'autorité et de HOGRA, je suis très déçu de l'administration de CHU de Sidi Bel Abbes.. Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l'expression de ma très haute considération. Copie transmis à : M le Wali de Sidi Bel Abbes Madame la directrice de la santé M le directeur général de CHU l'intéressé OUEST-INFO le 15/09/2015 Signé par l interissé _x wüé à wx átäé Ü Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouestinfo PUBLICITE Pour toutes vos annonces contactez nous à l adresse suivante : Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès Tél /Fax :

17 18 Mercredi 16 Septembre 2015 FEMMES Geste beauté : Le gommage Le gommage doit être fait régulièrement, au moins une fois par semaine : le gommage est un geste simple, irremplaçable. Eliminant les cellules mortes de la surface de l épiderme, il laisse la peau douce, unie, progressivement plus ferme et plus réceptive aux soins appliqués ensuite. Dans l idéal, vous ferez suivre votre gommage d un masque pour en amplifier les effets. Un geste à adopter dès l adolescence et à conserver toute sa vie. Faites votre gommage avec des gestes très doux, sans frotter votre peau, ce qui risquerait de distendre les tissus. Faites profiter également votre cou, votre décolleté et vos mains de vos gommages. Autre secret : une fois par semaine, offrez également à votre peau les bienfaits d un masque. Peau déshydratée, éclatante, pure ou apaisée, tous ont un effet immédiatement visible et complètent idéalement vos soins quotidiens. Recette gommage maison : Gommage à l huile d amande douce Mélangez du gros sel à de l huile d amande douce, nourrissante et adoucissante puis massez et exfoliez délicatement votre corps avant la douche. Gommage à l huile d olive et au sucre On mélange simplement dans la paume de la main du sucre en poudre et de l huile d olive, jusqu à ce que le sucre soit bien imbibé d huile. Millefeuille de crêpes au citron Pour les crêpes : 2 gros œufs, 150 g de farine, 1/3 de litre de lait, 1 pincée de sel, 1 cuillère à soupe d huile, 1 cuillère à soupe de sucre, le zeste d un citron. Pour la crème au citron : 3 œufs, 150 g de sucre, le jus de 2 citrons, le zeste d un citron, 70 g de beurre, sucre glace Préparation Préparez la pâte à crêpes : battez les œufs avec un fouet, ajoutez la farine et incorporez peu à peu le lait. Ajoutez le sel, l huile, le sucre et le zeste de citron. Laissez reposer une heure au frais. Si la pâte semble trop épaisse, rajoutez un peu d eau. Faites cuire les crêpes dans une poêle légèrement huilée. Préparez la crème au citron : dans une casserole, mélangez les œufs, le sucre, les jus et le zeste de citron. Faites cuire sur feu moyen en remuant environ 5 mn. La crème va s épaissir, il ne faut surtout pas la laisser bouillir. Retirez du feu et ajoutez le beurre coupé en morceaux dans la sauce encore chaude.tapissez un moule à manqué de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage. Placez la première crêpe, recouvrez-la d une couche de crème. Placez une deuxième crêpe et continuez jusqu à épuisement des ingrédients, en finissant par une crêpe. Enfournez 20 mn dans le four préchauffé à 160 C (thermostat 5-6). Laissez refroidir avant de démouler. Décorez avec du sucre glace. Conseil : si la pâte à crêpes contient des grumeaux, passez-la à travers un tamis. Pourquoi nos dents perdent leur blancheur La couleur d une dent dépend de sa composition, de sa structure, de l épaisseur de chacun des tissus qui la constituent (dentine, émail). Au fil des ans, des facteurs externes et internes induisent un changement de coloration. Les causes externes : Consommation de café, coca-cola, tabac, thé, aliments fortement pigmentés. Mauvaise hygiène. Action du tartre et du vieillissement. Les dépôts superficiels (plaque dentaire et tartre) peuvent influencer négativement la perception de la couleur. Ces dépôts peuvent être minimisés, voire éliminés par un brossage des dents régulier et soigneux, et surtout par un détartrage en cabinet dentaire. Les causes internes : Hérédité (la dentine est plus ou moins brune) Une prise excessive de fluorure pendant la formation des dents (entre la naissance et l âge de 5 ans), qui confère aux dents un aspect tacheté. Traitements antibiotiques (tétracyclines) pendant la formation des dents. Traumatismes dentaires (dévitalisations ).

18 PUBLICITÉ République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Communication Prix du Président de la République, du Journaliste Professionnel Première édition, 22 octobre 2015 Le Ministère de la Communication annonce l'organisation du président de la République, du Journaliste Professionnel» pour l'année 2015, qui sera décerné à l'occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse célébrée le 22 octobre Ce prix annoncé par son Excellence Monsieur le Président de Ia République à l'occasion de la journée mondiale de la presse le 03 mai 201 S, est institué par décret présidentiel N" du 02 Chaabane 1436 correspondant au 21 mai 2015, en signe de reconnaissance au valeureux parcours des journalistes Algériens durant la guerre de libération nationale et d'appui aux efforts des professionnels de la presse nationale qui contribuent à la promotion du droit du citoyen à une information objective et crédible â travers la presse écrite, audiovisuelle et électronique. Objectifs : Encourager et promouvoir la production journalistique nationale sous toutes ses formes Stimuler l'excellence, la création et la professionnalisation au sein de la presse nationale en instaurant la culture du mérite Recompensar les meilleures œuvres individuelles ou collectives ayant trait à la thématique retenue. Catégories du prix : L'information écrite : l'article de fond, la critique, l'éditorial, le reportage OU l'enquête. -L'information télévisuelle : reportages, enquêtes d'investigation, documentaires, bandes d'actualités filmées. L'information radiophonique: émission d'information, reportages, et enquêtes. -La presse électronique : meilleure œuvre d'information diffusée sur le net. -L'illustration : photographiques, dessins ou caricatures de presse publiés par un organe de presse nationale. Conditions de participation : -Etre de nationalité Algérienne ; -Etre titulaire de la carte nationale de journaliste professionnel: -Ne pas être membre du jury -Le candidat peut présenter sa candidature â titre individuel ou collectif. -Le candidat n'est autorisé à participer que dans une seule catégorie et par une seule œuvre, à l'exception du prix d'illustration dont le nombre peut attendre dix (10) exemplaires de photographies. dessins ou caricatures de presse. -Les œuvres présentées doivent faire l'objet de diffusion ou de publication par un organe de presse nationale durant la période Thème du concours : «L'Algérie, modèle de développement économique et social économique et social» Ouest Info du 16/09/2015 Mercredi 16 Septembre Modalités d'attribution du prix ; Le jury procédera à la sélection des trois lauréats dans chacune des 05 catégories. Le prix sera décerné à la meilleure œuvre des trois lauréats. En pus du certificat de monta, les lauréats des quatre premières catégories bénéficieront d'une récompense financière dont le montant est fixé comme suit. -Un million de dinars ( DA) pour le 1er lauréat -Cinq cent mille dinars ( DA) pour le 2ème lauréat -Trois cent mille dinars ( DA) pour le 3ème lauréat Pour la cinquième catégorie, l'auteur de la meilleure illustration bénéficiera d'une récompense financière de l'ordre de cent mille dinars ( DA). Dossier de candidature : Les dossiers de candidatures doivent contenir les documents et pièces qui suivent : -Copie de la carte nationale du journaliste professionnelle, -Copie de la carte nationale d'identité - Attestation de nationalité -Attestation de travail datée de moins de trois mois b)œuvre objet de participation : -L'œuvre faisant objet de participation doit être remise dans les conditions et les normes techniques requises. cl Formulaire de candidature portant ce qui suit : -Données personnelle sur le candidat ; -Données relatives à I œuvre objet de participation, -Justificatif de diffusion ou de publication de l'œuvre, signé conjointement par le candidat et la direction du média employeur Dépôt des dossiers : Les dossiers de participation seront adressés au président du jury du Prix du Président de la république du journaliste professionnel, Ministère de la Communication, avenue des 3 frères Bouaddou, Bir Mourad Rais, Alger. -Par voie postale, le cachet de la poste faisant foi -Par dépôt au bureau d'ordre général (B.O.G) du Ministère de la communication. La date limite du dépôt des dossiers est fixée au dimanche 20 septembre Formulaire de candidature : Voir le lien de téléchargement sur le site web du Ministère de La communication : http//www.ministerecommunication.gov.dz/fr

19 Site web//www. ouest-info.org 20 PUBLICITÉ Mercredi 16 septembre 2015 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l'habitat, de l'urbanisme et de la Ville Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Ain Temouchent Département Maîtrise d'ouvrage 1ÈRE MISE EN DEMEURE AVANT RESILIATION >Vu le Décret présidentiel N du 7 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, notamment ses articles 112 et 113, >Vu l'arrêté ministériel du 23 Rabie Ethani 1432 correspondant au 28 mars 2011 fixant les mentions à porter dans la mise en demeure et les délais de sa publication, >Vu le Marché N 120/2013 du 19/12/2013 des travaux de réalisation de 60/120/500 logements L.P.L «ilot 02» de type F3 à EL MALEH Wilaya de AIN TEMOUCHENT conclu avec l'entreprise SARL RAZEM représenté par son gérant monsieur RAZEM Abdelkader domicilié à Cité MACTAA AVE ARCOL BT B01 ORAN, >Vu l'ordre de service de commencement des travaux enregistré sous le N 465/2013 du 19/01/2014 notifié par l'entreprise, >Vu le retard important accusé par l'entreprise dans l'exécution des travaux, Une première mise en demeure avant résiliation est adressée à l'entreprise SARL RAZEM représenté par son gérant monsieur RAZEM Abdelkader afín de remédier aux insuffisances suivantes ; 1-Redynamiser le chantier en moyens humains et matériels, 2-Approvisionner le chantier en matériaux de construction, 3-Rattraper le retard accusé en appliquant la formule double brigade «2 X 8» Un délai de 8 (huit) jours à compter de la date de la première parution du présent avis sur la presse nationale, est accordé à l entreprise afin de respecter à la lettre les 3 réserves suscitées. Dans le cas contraire, le maitre de l ouvrage prononcera la résiliation unilatérale aux torts exclusifs de l entreprise LE DIRECTEUR GÉNÉRAL ANEP Ouest-Info le 16/09/2015 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE MOSTAGANEM DIRECTION DE L'ADMINISTRATION LOCALE NIF: AVIS D'INFRUCTUOSITE D APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT CONFORMÉMENT AUX DISPOSITIONS DU DÉCRET PRÉSIDENTIEL N 10/236 MODIFIÉ ET COMPLÉTÉ PORTANT RÉGLEMENTATION DES MARCHÉS PUBLICS, LE WALI DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM, REPRÉSENTÉ PAR MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L'ADMINISTRATION LOCALE PORTE À LA CONNAISSANCE DES ENTREPRISES INTÉRESSÉES PAR L'APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT N 07/2015 PARU DANS LA PRESSE NATIONALE DJARIDET EL WASL ET CAP OUEST EN DATE DU 11/07/2015 AINSI QUE LE BOMOP PORTANT L'OPÉRATION INTITULÉE «TRAVAUX DE RÉFECTION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DU SIÈGE DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM» EST INFRUCTUEUX. LE WALI ANEP Ouest-Info le 16/09/2015 _x wüé à wx átäé Ü Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouestinfo PUBLICITE Pour toutes vos annonces contactez nous à l adresse suivante : Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès Tél /Fax : PENSEE Voilà déjà 8 jours que nous a quittés notre cher et regretté Bouhank Mouloud dit «Frahat», ancien retraité de l ENIE de Didouche Mourad Alger. En cette douloureuse circonstance, sa femme et ses enfants et son ami Chadli demandent à tous ceux qui l ont connu, aimé et côtoyé d avoir une pieuse pensée en sa mémoire et prier Dieu le Tout Puissant de lui accorder sa Sainte Miséricorde. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons» REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE SAIDA DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS AVIS D ANNULATION D ATTRIBUTION PROVISOIRE Il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant participé aux 1er avis d'appel d'offre relatif à la réhabilitation du CSP EL BADR, que l'avis d'attribution provisoire parue aux journaux OUEST INFO du 02/07/2015 et ADJWA EL MALAB en date du 06/07/2015 aux profit de l'entreprise LIBADRI ABDELKRIM, d'un montant de ,60 DA, et un délai de réalisation de 14 mois est annulé, pour motif la qualification expirée et non renouvelée. LE DIRECTEUR ANEP Ouest-Info le 16/09/2015

20 PROGRAMME TV Mercredi 16 Septembre :40 23:25 Kindy Patron incognito 21 08h00 : Bonjour d'algérie 09h30 : el badra 10h00 : moudoun mina el aalem 10h30 : ggo football 11h00 : questions d'actu 12h25 : el aahd e'tamine 13h45 : iktichaf el afaq 14h30 : adra'e el djabel 15h15 : el male oua el banoune 16h25 : sebaq el madjarate 17h20 : dar el bahdja 20h45 : assrar el madhi II (21) 21h30 : festival timgad h40 : kindy 10:00 : Modern Family 10:50 : Desperate Housewives 12:40 : Météo 12:45 : Le :45 : Changement de destin 15:45 : Witches of East End 17:15 : Les reines du shopping 18:25 : La meilleure boulangerie de France 19:40 : Météo 19:45 : Le :10 : Scènes de ménages 22:10 : The Apprentice - qui décrochera le job? 23:25 : Patron incognito Rémy Bourdier, président d'oti, société spécialisée dans l'équipement de systèmes de mesure et de régulation pour les grandes chaufferies et autres centrales thermiques, accepte de travailler incognito aux côtés de ses employés, pendant une semaine. 22:30 20:20 Dans les yeux d'olivier Plus belle la vie 10:55 : Motus 11:25 : Les Z'amours 13:00 : Journal 13:50 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:35 : Comment ça va bien! 17:15 : Dans la peau d'un chef 18:15 : Joker 20:00 : Journal 20:46 : Parents mode d'emploi 20:47 : Rue de la formation 20:50 : Plus belle la vie ensemble 20:51 : Alcaline l'instant 20:55 : Météo 2 20:58 : Alex Hugo 22:30 : Dans les yeux d'olivier Le journaliste rencontre des femmes et des hommes, rescapés d'un crash, d'un naufrage ou laissés pour mort après une agression. Ils ont cru vivre leurs derniers instants. Plusieurs années après les faits, ces miraculés ont accepté de se confier devant la caméra. 08:40 : Les grands du rire 10:15 : 30 millions d'amis 10:40 : Consomag 10:50 : Midi en France 11:55 : Météo 13:50 : Un cas pour deux 14:55 : Questions au gouvernement 16:05 : Un livre, un jour 16:10 : Des chiffres et des lettres 20:00 : Tout le sport 20:20 : Plus belle la vie 20:48 : Plus belle la vie ensemble 20:50 : Des racines et des ailes 23:00 : Grand Soir 3 23:25 : Enquêtes de régions Une association de quartier voit le jour au Mistral. Cependant, une nouvelle guerre divise le personnel de l'hôpital. Quant à Baptiste, il tente une stratégie qui pourrait se retourner contre lui. 22:35 C dans l'air 23:25 Arrow 09:00 : Les maternelles 10:15 : Vues d'en haut 10:50 : Prédateurs, la lutte pour la vie 11:45 : La quotidienne 13:05 : Gros plan sur la nature 13:40 : Le magazine de la santé 14:35 : Allô, docteurs! 7:30 : C à dire?! 17:43 : Parlons passion 19:00 : C à vous 20:15 : Entrée libre 20:38 : Plus belle la vie ensemble 20:40 : La maison France 5 21:40 : Silence, ça pousse! 22:34 : Consomag 22:35 : C dans l'air Du lundi au jeudi, le journaliste donne les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux prend le relais le vendredi. 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:55 : Joséphine, ange gardien 15:40 : Nos chers voisins 18:00 : Bienvenue au camping 19:00 : Money Drop 20:00 : Journal 20:30 : Tirage du Loto 20:35 : Météo 20:40 : Nos chers voisins 20:45 : Pep's 21:45 : Blacklist 23:25 : Arrow Malgré le deuil qui le touche, Arrow se lance à la poursuite d'un archer inconnu qui s'en prend à des hommes d'affaires de Starling City. Avec l'aide de l'argus, Diggle parvient à établir l'identité du tueur.

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 4 juillet 2003 MONEYVAL (2003)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)7 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce

Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Visite de travail et d inspection dans la wilaya de Blida de Monsieur Mustapha Benbada, Ministre du Commerce Source APS 19/10/10 Mustapaha Benbada présente un exposé sur son secteur devant la commission

Plus en détail

CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1-1060 BRUXELLES Tél.: 02/533 72 11

CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1-1060 BRUXELLES Tél.: 02/533 72 11 CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1-1060 BRUXELLES Tél.: 02/533 72 11 Fax: 02/533 72 00 E-mail: info@ctif-cfi.be NL1156c La lutte contre le blanchiment

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE

CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE CAHIER DES CHARGES SYNDIC DE COPROPRIETE Le cahier des charges du syndic de copropriété de la résidence. annexé au contrat conclu entre l'"association des copropriétaires" et le syndic dd.. et qui en fait

Plus en détail

Janvier 2012. La notion de blanchiment

Janvier 2012. La notion de blanchiment Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NL1156d La lutte contre le blanchiment

Plus en détail

1- Organisation des services de la Comptabilité

1- Organisation des services de la Comptabilité 1 04 Février 2013 2 3 1- Organisation des services de la Comptabilité Les services de la comptabilité comportent : La DGC composée de 05 Directions et d une inspection; L Agence Centrale Comptable du Trésor;

Plus en détail

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL

DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Dialogue sur le développement du secteur financier au Sénégal 16 avril 2013, BCEAO-Siège DEFIS ET OPPORTUNITES DU SECTEUR FINANCIER DANS LA PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIERE AU SENEGAL Présentation :

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

Synthèse. Les transformations de l administration de la preuve pénale : approches et perspectives

Synthèse. Les transformations de l administration de la preuve pénale : approches et perspectives Synthèse Les transformations de l administration de la preuve pénale : approches et perspectives Alain PELLET Professeur à l Université de Paris X-Nanterre Olivier de FROUVILLE Maître de conférences à

Plus en détail

Fiabiliser et sécuriser les procédures de coupures d eau pour protéger les personnes en situation de précarité Engagements des membres de FEP

Fiabiliser et sécuriser les procédures de coupures d eau pour protéger les personnes en situation de précarité Engagements des membres de FEP RESEAU DES GESTIONNAIRES PUBLICS DE L EAU Fiabiliser et sécuriser les procédures de coupures d eau pour protéger les personnes en situation de précarité Engagements des membres de FEP France Eau Publique

Plus en détail

Propositions et contributions reçues des gouvernements. Pérou: éléments à inclure dans la Convention des Nations Unies contre la corruption

Propositions et contributions reçues des gouvernements. Pérou: éléments à inclure dans la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies A/AC.261/IPM/11 Assemblée générale Distr.: Générale 12 novembre 2001 Français Original: Espagnol Réunion préparatoire informelle du Comité spécial chargé de négocier une convention contre

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 2 : Banque et Monnaie I)- Principes Généraux : 1)- Définition du Terme Monnaie

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique

Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique La douane a longtemps été assimilée à un «gendarme aux frontières»

Plus en détail

1. Décret exécutif n 09-18 du 20 Janvier 2009, modifié et complété, fixant la réglementation relative à l'exercice de la profession d'agent

1. Décret exécutif n 09-18 du 20 Janvier 2009, modifié et complété, fixant la réglementation relative à l'exercice de la profession d'agent Ministère de l Habitat et de l Urbanisme Direction Générale de l Habitat et de la Construction Direction de la Gestion Immobilière Sous Direction de la Préservation du Patrimoine Immobilier Synthèse des

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Règlement intérieur de la Bibliothèque Municipale d Auxonne

Règlement intérieur de la Bibliothèque Municipale d Auxonne Règlement intérieur de la Bibliothèque Municipale d Auxonne Vu le Code du Patrimoine, et notamment les articles L 114-2 et L310-1 ; Vu le Code Général des Collectivités Territoriales ; et notamment les

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE Mise à jour avril 2011 PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE juillet 2007 Proposition de loi constitutionnelle n 86 relative aux compétences des établissements publics

Plus en détail

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation 1. Instruction n 1 du 8 mai 2004 relative à la promotion des moyens de paiements scripturaux et à la détermination des intérêts

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) -------------------

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- I. CONTEXTE GENERAL : Le Mali est un vaste pays enclavé se situant

Plus en détail

La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun. Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris

La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun. Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris La volonté affichée au printemps 2013 par le Président de la République d intensifier la

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITES 2010 DE LA DGI (ACTIONS PRIORITAIRES)

PROGRAMME D ACTIVITES 2010 DE LA DGI (ACTIONS PRIORITAIRES) PROGRAMME D ACTIVITES 2010 DE LA DGI (ACTIONS PRIORITAIRES) La Direction Générale des Impôts (DGI) est un service central du Ministère chargé de l Economie et des Finances. Elle a pour mission, l élaboration

Plus en détail

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE MJU-25 (2003) 6 25 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Sofia (9-10 octobre 2003) - COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL ET MISE EN OEUVRE DES INSTRUMENTS

Plus en détail

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945 Exposé des motifs Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l enfance, et parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l enfance traduite

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE DOSSIER DE PRESSE BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE MARDI 4 FEVRIER 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 4 février 2014 LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE Bilan 2013 En 2013, l activité des

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

LE SECTEUR DE LA MICROFINANCE ET LE BLANCHIMENT D ARGENT

LE SECTEUR DE LA MICROFINANCE ET LE BLANCHIMENT D ARGENT LE SECTEUR DE LA MICROFINANCE ET LE BLANCHIMENT D ARGENT Introduction A l instar du secteur financier classique, le secteur de la Microfinance doit faire face au problème crucial du blanchiment des capitaux.

Plus en détail

LOI CONSOMMATION. Suppression des frais de restitution de dossier en cas de changement d autoécole

LOI CONSOMMATION. Suppression des frais de restitution de dossier en cas de changement d autoécole LOI CONSOMMATION La loi consommation du 17 mars 2014 redonne du pouvoir au consommateur. Nous vous proposons de découvrir cette série de mesures en faveur des français selon différentes thématiques : VOITURE

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013 CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission Services Publics 26 novembre 2013 Intervention de Christophe SOULLEZ, chef du département ONDRP Depuis notre dernière encontre nous avons poursuivi

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1233427L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1233427L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant la ratification de la convention du Conseil de l Europe relative au blanchiment, au dépistage, à la saisie et à la confiscation

Plus en détail

Blanchiment d argent: mode d emploi

Blanchiment d argent: mode d emploi Blanchiment d argent: mode d emploi La définition du blanchiment d argent, selon la loi 05.01.2005 relative a la prévention et la lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme. C

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). 2015-04 Séance du 11 février 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

Accès des gouvernements aux données du secteur privé

Accès des gouvernements aux données du secteur privé Accès des gouvernements aux données du secteur privé Jérusalem, le 28 octobre 2010 (32 e conférence internationale des commissaires à la protection des données et de la vie privée) Giovanni Buttarelli

Plus en détail

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que :

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que : LE DEPOT LEGAL ANNUEL DES COMPTES SOCIAUX AU CENTRE NATIONAL DU REGISTRE DU COMMERCE 0. PRESENTATION : Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article

Plus en détail

TEXTES REGISSANT LE FGA

TEXTES REGISSANT LE FGA TEXTES REGISSANT LE FGA CNA-SP/DTN JUILLET 2008 Sommaire Article 117 de la Loi de finances pour 2003 ; Décret exécutif n 04-103 du 05 avril 2004 portant création et fixant les statuts du fonds de garantie

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction Buts et objectifs 1.Améliorer la qualité du service fourni aux divers clients/mandants de la Caisse 2.Fixer des objectifs clairs et mesurables dont la réalisation puisse

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES 2016. Conférence de presse Intervention de Christian ECKERT, Secrétaire d Etat chargé du Budget

PROJET DE LOI DE FINANCES 2016. Conférence de presse Intervention de Christian ECKERT, Secrétaire d Etat chargé du Budget PROJET DE LOI DE FINANCES 2016 Conférence de presse Intervention de Christian ECKERT, Secrétaire d Etat chargé du Budget Bercy Mercredi 30 septembre 2015 Je souhaiterais, pour ma part, apporter quelques

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur l Albanie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur l Albanie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, le 8 octobre 2009 Public Greco RC-II (2007) 12F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Garanties fondamentales préconisées par le CPT et les initiatives de l UE

Garanties fondamentales préconisées par le CPT et les initiatives de l UE Strasbourg, le 6 juillet 2010 CPT (2010) 69 (cf. point 29 de l ordre du jour de la 72e réunion) COMITE EUROPEEN POUR LA PREVENTION DE LA TORTURE ET DES PEINES OU TRAITEMENTS INHUMAINS OU DEGRADANTS (CPT)

Plus en détail

EXPOSE ECRIT DU GOUVERNEMENT IRLANDAIS PRESENTE EN SA QUALITE DE PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION EUROPEENNE.

EXPOSE ECRIT DU GOUVERNEMENT IRLANDAIS PRESENTE EN SA QUALITE DE PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION EUROPEENNE. EXPOSE ECRIT DU GOUVERNEMENT IRLANDAIS PRESENTE EN SA QUALITE DE PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION EUROPEENNE [Traduction] Monsieur le président, j ai l honneur de prendre la parole au nom

Plus en détail

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché 1 Dossier presse Intervention de Monsieur au niveau du conseil de la nation autours des mesures prises pour la promotion des exportations hors hydrocarbures SOURCE APS 23 DECEMBRE 2013 Plusieurs mesures

Plus en détail

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur.

INVESTIR AU TCHAD. Le Tchad est un pays d agriculture et d élevage, un pays dont le peuple est laborieux, un pays dont le sous sol est promoteur. INVESTIR AU TCHAD POURQUOI INVESTIR AU TCHAD Des Potentialités Economiques Enormes Un Environnement Politique et Economique Favorable Une Activité Economique Réglementée Un Cadre Indicatif Favorable. DES

Plus en détail

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés L Assemblée nationale a délibéré et adopté, Le Président

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NLcorruption version5 Janvier

Plus en détail

Les droits et devoirs des chefs d établissement

Les droits et devoirs des chefs d établissement Les droits et devoirs des chefs d établissement MODULE 1 Éléments de droit pénal général 1 re partie Cadre juridique et modalités d intervention du chef d établissement 2 e partie ÉLÉMENTS DE DROIT PÉNAL

Plus en détail

Redressement et stabilisation du cadre. Reformes structurelles de l économie Reformes des finances publiques Bonne gouvernance

Redressement et stabilisation du cadre. Reformes structurelles de l économie Reformes des finances publiques Bonne gouvernance Avant - Économie congolaise caractérisée par un tissu industriel délabré - Infrastructures socio-économiques de base détruites - Inflation galopante - Monnaie chancelante Après - Ambitieux programme de

Plus en détail

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire L aide juridique, la justice à coût $ûr Complément d information à l aide-mémoire La demande d aide juridique La résidence au Québec Pour être admissible à l aide juridique, le requérant doit résider au

Plus en détail

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs.

Monsieur le Premier Ministre ; Chers Collègues ; Mesdames et Messieurs. COMMUNICATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DU COMMERCE A L OCCASION DE LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA «CONFERENCE NATIONALE SUR LE COMMERCE EXTERIEUR» - Monsieur le Premier Ministre ; - Excellences

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police

RESOLUTION. Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police Page 1 RESOLUTION Objet : Adoption des normes universelles visant à lutter contre la corruption au sein des forces/services de police L Assemblée générale de l O.I.P.C.-Interpol, réunie en sa 71 ème session

Plus en détail

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Bulletin des interpellations et des questions orales

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Bulletin des interpellations et des questions orales CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE Bulletin des interpellations et des questions orales Commission du logement et de la rénovation urbaine REUNION DU MARDI 23 AVRIL 2002 Conseil de la Région de

Plus en détail

Comment appréhender la lutte contre la fraude fiscale dans votre sphère antiblanchiment

Comment appréhender la lutte contre la fraude fiscale dans votre sphère antiblanchiment LES RENCONTRES DE L ARGUS de l ASSURANCE «BLANCHIMENT- FRAUDE FISCALE» Comment appréhender la lutte contre la fraude fiscale dans votre sphère antiblanchiment Maître Sylvie VAQUIERI Avocat Associé FIDAL

Plus en détail

Le droit à l exécution du créancier

Le droit à l exécution du créancier Le droit à l exécution du créancier INTRODUCTION Le droit des voies d exécution, ou des procédures civiles d exécution, regroupe l ensemble des procédés légaux coercitifs auxquels un créancier peut avoir

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 4 juillet 2003 MONEYVAL (2003)9 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE»

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» «LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» I. Introduction II. Définitions des notions clés III. Optimisation des régies financières IV. Conclusion INTRODUCTION

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales Institutions Acteurs Procédures Vos droits Les violences conjugales F i c h e P r a t i q u e Les violences conjugales Toute personne qui subit des violences physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles

Plus en détail

Conseil supérieur du logement

Conseil supérieur du logement Conseil supérieur du logement Avis n 010 du 16 janvier 2008 du Conseil supérieur du logement sur le concept du crédit logement inversé. Préambule Le crédit logement inversé («reverse mortgage») est une

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

Bilatérales II : lutte contre la fraude Amélioration significative de la collaboration avec l UE. 18 octobre 2004 Numéro 39/2

Bilatérales II : lutte contre la fraude Amélioration significative de la collaboration avec l UE. 18 octobre 2004 Numéro 39/2 Bilatérales II : lutte contre la fraude Amélioration significative de la collaboration avec l UE 18 octobre 2004 Numéro 39/2 Amélioration significative de la collaboration avec l UE L accord entre la

Plus en détail

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD

I. PRINCIPALES MISSIONS DES SERVICES DU TRÉSOR TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE. Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE LA RÉGION BOURGOGNE Trésorier-Payeur Général : Mme Jacqueline ESCARD Adresse : 1 bis place de la Banque 21042 DIJON CEDEX Tél : 03 80 59 26 00 Fax : 03 80 50 14 75 Mail : tg21.contact@cp.finances.gouv.fr

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 17 mai 2004 MONEYVAL (2004)5 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm REUNION RESTREINTE CONSACREE AU SECTEUR DU COMMERCE 8 septembre 2008 Dans le

Plus en détail

LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES

LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES COMPTE RENDU LA GOUVERNANCE DES FINANCES LOCALES Le 2 mars 2013 a eu lieu au siége de la TGR à Rabat, la première conférence débat organisée conjointement par le bureau de la section FONDAFIP Maroc et

Plus en détail

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE INTERPOL PROGRAMME SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com 2 PROGRAMME INTERPOL SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com QUE SE

Plus en détail

offre non fiscale 123viager L immobilier autrement... SICAV contractuelle

offre non fiscale 123viager L immobilier autrement... SICAV contractuelle offre non fiscale viager L immobilier autrement... SICAV contractuelle de viager mutualisé viager SICAV contractuelle de viager mutualisé Un investissement SOCIALEMENT RESPONSABLE Permettre aux retraités

Plus en détail

DECRET N 64-013 Portant réglementation générale en matière d opération d énergie électrique à usage public (JO N 334 du 18 janvier 1964, p.

DECRET N 64-013 Portant réglementation générale en matière d opération d énergie électrique à usage public (JO N 334 du 18 janvier 1964, p. DECRET N 64-013 Portant réglementation générale en matière d opération d énergie électrique à usage public (JO N 334 du 18 janvier 1964, p.144) Le Président de la République, Chef du Gouvernement, Vu la

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE DE LA RÉNOVATION URBAINE À ORAN

PROBLÉMATIQUE DE LA RÉNOVATION URBAINE À ORAN PROBLÉMATIQUE DE LA RÉNOVATION URBAINE À ORAN ABDELWAHID TEMMAR Directeur d Urbanisme et de la Construction d Oran Algérie 90 I - INTRODUCTION La ville est une entité dynamique, elle évolue, se structure

Plus en détail

Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013. Mardi 22 janvier 2013

Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013. Mardi 22 janvier 2013 Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013 Mardi 22 janvier 2013 Contacts presse Marie-Claude BOUSQUIER - Tél. 05 53 77 61 82 - Portable 06 73 56 75 50 Joëlle MEURISSE

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme Avril 2006 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour reçu le 7 mars 2006;

Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour reçu le 7 mars 2006; CSSS/06/052 1 DELIBERATION N 06/020 DU 18 AVRIL 2006 RELATIVE A LA DEMANDE D ACCES AUX REGISTRES BANQUE CARREFOUR DE LA SECURITE SOCIALE DANS LE CHEF DU SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES DANS LE CADRE DE

Plus en détail

PRIVATISATION DE LA STIA

PRIVATISATION DE LA STIA Avril 2007 Mémorandum d Information Préliminaire Sociiétté Tuniisiienne d IIndusttrriie Auttomobiille PRIVATISATION DE LA STIA Concomitamment à la restructuration de la Société Tunisienne des Industries

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 2.3.2015 COM(2015) 84 final 2015/0042 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL sur la signature, au nom de l Union européenne, de la convention du Conseil de l Europe

Plus en détail

LA GESTION DU CONTENTIEUX FISCAL PAR L ADMINISTRATION MAROCAINE. Zouhair IDER Direction Générale des Impôts MAROC

LA GESTION DU CONTENTIEUX FISCAL PAR L ADMINISTRATION MAROCAINE. Zouhair IDER Direction Générale des Impôts MAROC LA GESTION DU CONTENTIEUX FISCAL PAR L ADMINISTRATION MAROCAINE Zouhair IDER Direction Générale des Impôts MAROC Le contentieux est la manifestation d approches opposant les intérêts de parties différentes

Plus en détail

PREMELY Habitat 2. SCPI de type Scellier. Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010

PREMELY Habitat 2. SCPI de type Scellier. Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010 PREMELY Habitat 2 SCPI de type Scellier Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010 Sommaire Avertissement page 3 SCPI PREMELY Habitat 2, tout le dispositif «Scellier» dans une SCPI page 4 Professionnalisez

Plus en détail

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme SEPTEMBRE 2015 HORS-SÉRIE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme Ce

Plus en détail

ASSURANCES MUTUELLE ITTIHAD -AMI ASSURANCES - Siège Social : 15, Rue de Mauritanie, 1002 Tunis

ASSURANCES MUTUELLE ITTIHAD -AMI ASSURANCES - Siège Social : 15, Rue de Mauritanie, 1002 Tunis EMISSION D ACTIONS CORRELATIVE A LA TRANSFORMATION DE LA FORME JURIDIQUE DE MUTUELLE EN SOCIETE ANONYME VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail