QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE?"

Transcription

1 QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE? EM DANSE, O DEWIT, L GONCETTE, C SEMPOUX, A KARTHEUSER, B VAN BEERS Université Catholique de Louvain,, UCL Cliniques Universitaires St-Luc 1200 Bruxelles, Belgique

2 Objectif de l EPUl Quelle technique d imagerie pour quelle affection colique aiguë? On ne parlera pas de l enfant, de la femme enceinte On se concentre sur la situation clinique d urgence, de garde.

3 Techniques Abdomen sans préparation: Rentabilité diagnostique: 10 à 16 % Prescription dans plus de 76 % des douleurs abdominales aiguës Coûteux Technique (min 2 clichés) Avenir >< CT basse dose Indications résiduelles: Perforation, occlusion

4

5 Techniques Echographie: Mode B & Doppler couleur En urgence: 20 % d informations en plus que l ASP Informations diagnostiques dans 50 % des cas Concordance dans 80 % des diagnostics finaux de situations vues en garde, en dehors des affections traumatiques

6 Techniques Echographie Image mode B Paroi Épaisseur Stratification Environnement» Infiltration» Ascite» Abcès Doppler couleur Paroi Vaisseaux digestifs

7

8 Technique CT : Spécificité en cas d affection abdominale Ä: 80 % IV Lavement opaque Vue globale 120 KV, 120 mas CT à basse dose (120 KV, 30 mas) Appendicite, diverticulite, lithiase rénale

9 Épaississement: - Modéré ou Marqué ( > 5 mm, ><16 mm) - Homogène ou hétérogène - Etendu ou segmentaire (>< 7-10 cm) - Symétrique ou asymétrique - Sous-muqueuse graisseuse Environnement: - diverticules - Abcès, fistules - Ascite - GGLS

10 j 3

11

12

13

14

15

16 Technique Opacification colique - Aux hydrosolubles - Dans la foulée d un CT d analyse difficile, ou pour le compléter: - Préciser un obstacle - Identifier la perforation - Pour tenter de réduire une invagination avant l intervention - Pas pour réduire un volvulus colique

17

18

19 Entités s cliniques Abdomen aigu Définition Mode de présentation d affections coliques aiguës, graves Perforation Occlusion Ischémie ASP puis CT très vite

20 decubitus Perforation?

21

22 Arrêt t matières/gaz et douleur abdominale :? Occlusion?

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34 Entités s cliniques Syndromes spécifiques: Douleur de la FID: exclure une appendicite Douleur de la FIG: exclure une diverticulite Diarrhée fébrile, aiguë ou Syndrome dysentérique: Exclure une colite infectieuse Exclure une colite inflammatoire De novo En poussée et avec ses éventuelles complications Exclure une colite ischémique Diarrhée et contexte oncologique: exclure Une colite neutropénique Une GVH Une colite radique Le patient opéré du colon et ses complications

35 Entités s cliniques Syndromes spécifiques: Douleur de la FID: exclure une appendicite

36 Bilan radiologique d une suspicion d appendicite : Réduction des appendicectomies blanches de % à %

37 > VPP US < VPP BIO ( CRP, GBl) 95 % > < 71 % Kessler et al: Radiology 2004

38 Echo ou CT Option «Rao and C»: CT écho pour les patients minces et les jeunes femmes Option «Puylaert and C»: Echo suivie du CT en cas de problème CT dans 10 % Sens % Explorations chirurgicales inutiles 5.3 %

39 Douleur Bio Echo CT si bio + & Echo nle ou difficile

40 Entités s cliniques Syndromes spécifiques: Douleur de la FIG: exclure une diverticulite Clinique: 60 % de faux positifs Echo et TDM: Paroi épaissie Diverticule inflammatoire Infiltration de la graisse de voisinage Abcès pyléphl phlébite

41 DIVERTICULITE Echographie : Sensibilité : 84 à 94 % Fiabilité: 98 % TDM : Sensibilité % - Spécificité % Fiabilité de 98 % Prédiction de l évolution Collection de plus de 5 mm DD cancer colique & détection du cancer sous-jacent

42 DIVERTICULITE Concordance Echo-TDM: % TDM > Echo: 11 % Echo > TDM: 5 %

43 DIVERTICULITE Grades: Bas grade : épaississement, infiltration et div+ Haut grade : + abcès, gaz, fistules

44

45

46 DIVERTICULITE Forme simple: US Forme sévère: CT

47 Entités s cliniques Syndromes spécifiques: Diarrhée e fébrile, f aiguë,, sanglante Syndrome dysentérique Épreintes (coliques violentes avant évacuation) Faux besoins Ténesme (tension douloureuse au niveau de l anus avec sensations de brûlure et envie continuelle d aller à selles)

48 Entités s cliniques Syndromes spécifiques: Diarrhée e fébrile, f aiguë ou Syndrome dysentérique: Exclure une colite infectieuse Exclure une colite inflammatoire De novo En poussée e et avec ses éventuelles complications Exclure une colite ischémique

49 Colite sévère s? Critères res cliniques Truelove/Jewell Diarrhée sang fièvre Pouls Anémie VS - CRP Sévère > 6 / jour évident > 37.5 c > 90 / min < 10 g / dl > 2x N Légère < 4/ jour Peu ou pas Non normal Non normal Truelove, BMJ 1955; 2: 1041

50 Diarrhée, Syndrome dysentérique Si colite sévère selon «True Love», alors bilan Endoscopie et échographie (préciser l étendue des lésions, aspect des vx en faveur d une ischémie colique) Exclure le mégacolon toxique (ASP) CT d emblée si signe de gravité (patient chirurgical)

51 Affections coliques Ä et échographie Topo Épaisseur mm Stratification Flux DC Haustrations Crohn D < 13 Ä Sf Crohn avancé 100 % + Sf Crohn avancé RCUH G < 9 Ä 100 % PSM G Infection D 9 + Sf c.neutrop. 90 % + Sf c.neutrop. Ischémie G>D 9 50 % 60 % - Néoplasie > % 80 %

52

53

54

55

56

57

58

59 Affections coliques Ä et échographie Colite infectieuse: Localisation droite, paroi peu ou très épaisse, vascularisée, atteinte iléale éventuelle, ggls. Colite inflammatoire (Crohn) Paroi épaisse (11 mm), hétérogène, atteinte colique droite et association iléale, fistules & abcès, prolifération graisseuse de voisinage Colite ischémique: Souvent gauche, peu stratifiée et sans vascularisation Sténose des troncs artériels Néoplasie: Paroi > 12 mm, peu stratifiée, atteinte asymétrique, segmentaire, sans modification du tissu graisseux de voisinage

60 Affections coliques Ä et TDM Topo Épaisseur mm Hétérogéniété pariétale Graisse ss muqueuse Atteinte grêle Ascite Abcès Crohn D//G % 8 % 57 % 8 % 35 % RCUH G % 61 % 4 % - PSM G % 6 % 6 % % Infection D 8 73 % 36 % 46 % Ischémie G>D % 8 % 30 % Radique G 9 30 % - GVH D % 33 % 100 % % Néoplasie > 6 inconstant parfois

61

62

63

64

65

66 Type A Type B Type C

67 Entités s cliniques Syndromes spécifiques: Diarrhée e et contexte oncologique: exclure Une colite neutropénique nique Une GVH Une colite radique

68

69 Entités s cliniques Syndromes spécifiques: = Le patient opéré du colon et ses complications = Lâchage de suture digestive > 5 à 10 % des résections antérieures du colon. mortalité de 50 %. Endéans les deux premières semaines des suites opératoires Il faut le suspecter lors de la survenue subite d une température d une tachycardie d une douleur abdominale de signes péritonéaux

70 Lâchage de suture digestive CT: Large hydropneumopéritoine Collection (liquide +/- gaz) localisée en regard du site opératoire Produit de contraste digestif extravasé «Double rectum» Technique TDM: Opacification rétrograde Opacification prograde (contraste la veille)

71

72

73

74

75

76 Conclusion ASP. US.. CT.. Opacifications

77 Conclusion ASP. Perforation-Occlusion US.. CT.. Opacifications

78 Conclusion ASP.. US.. Appendicite / diverticulite / colite CT.. Opacifications

79 Conclusion ASP.. US.. CT.. Perforation, occlusion, patient chirurgical, US difficile Opacifications

80 Conclusion ASP.. US.. CT.. Perforation, occlusion, patient chirurgical, US difficile Opacifications rarement

81

Prescription et Imagerie Abdominale

Prescription et Imagerie Abdominale Prescription et Imagerie Abdominale Médecine Générale et imagerie abdominale Questions cliniques Problème aigu /chronique Suivi d une anomalie traitée par le MT Suivi d une anomalie traitée par MT & Spécialiste

Plus en détail

La Lithiase Urinaire

La Lithiase Urinaire La Lithiase Urinaire Notions générales Pathologie ancestrale: 7000 à 3000 ACN 15 % des hommes et 6 % des femmes Facteurs favorisants Déshydratation Régimes hyperprotéinés, exercice physique, médicaments

Plus en détail

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Situations cliniques Choc hypovolémique Douleur épigastrique aiguë Pancréatite Perforation Ischémie Occlusion Douleurs localisées: Hypocondres Fosses

Plus en détail

4. Diverticulose colique et ses complications

4. Diverticulose colique et ses complications 4. Diverticulose colique et ses complications HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de diverticules.

Plus en détail

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie Prise en charge des urgences abdominales en imagerie N. Siauve, C. Lefort, L. Fournier, A. Hernigou, C. Grataloup, CA. Cuénod, O. Clément, G. Frija. Service de Radiologie PR G.Frija, HEGP, Paris Principes

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE A. Aschero, G. Gorincour, B. Bourlière-Najean, P. Devred, P. Petit Hôpital Timone-Enfants, Marseille Les objectifs Place des différents examens

Plus en détail

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 GENERALITES HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de

Plus en détail

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Matthias BARRAL, Mourad BOUDIAF, Anthony DHAN, Lounis HAMZI, Philippe SOYER Radiologie viscérale et vasculaire Hôpital Lariboisière-APHP & Université

Plus en détail

Ischémie mésentérique

Ischémie mésentérique Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une

Plus en détail

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile.

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Questions? Situation fréquente Trio: examen clinique, biologie, imagerie Examen clinique et biologie souvent en défaut D autant que l on monte en âge S agit-il vraiment

Plus en détail

Bowel wall thickening at CT: simplifying the diagnosis Teresa Fernandes 1, Maria I. Oliveira 1, Ricardo Castro 1, Bruno Araújo 1

Bowel wall thickening at CT: simplifying the diagnosis Teresa Fernandes 1, Maria I. Oliveira 1, Ricardo Castro 1, Bruno Araújo 1 Bowel wall thickening at CT: simplifying the diagnosis Teresa Fernandes 1, Maria I. Oliveira 1, Ricardo Castro 1, Bruno Araújo 1, Bárbara Viamonte 1 andrui Cunha 1 Sonia Hebbadj PLAN I / Introduction II/

Plus en détail

Pathologie de la fosse iliaque droite chez l enfant quelle approche en imagerie?

Pathologie de la fosse iliaque droite chez l enfant quelle approche en imagerie? Pathologie de la fosse iliaque droite chez l enfant quelle approche en imagerie? Dana Dumitriu Radiologie Pédiatrique Cliniques Universitaires Saint Luc Douleur aiguë/chronique acutisée FID cause fréquente

Plus en détail

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications 1 INTRODUCTION Diverticule Hernie acquise de la muqueuse et de la sous-muqueuse à travers la musculeuse, développée au niveau des zones de pénétration

Plus en détail

DOULEUR DE LA FOSSE ILIAQUE DROITE MALADIE DE CROHN

DOULEUR DE LA FOSSE ILIAQUE DROITE MALADIE DE CROHN DOULEUR DE LA FOSSE ILIAQUE DROITE MALADIE DE CROHN MALADIE DE CROHN Technique d imageried Imagerie conventionnelle Échographie Imagerie en coupes (TDM, IRM) Les rôles de l imagerie Diagnostic Évaluation

Plus en détail

La Lithiase Urinaire. DES de radiologie

La Lithiase Urinaire. DES de radiologie La Lithiase Urinaire DES de radiologie 2005-2006 2006 Notions généralesg Pathologie ancestrale: 7000 à 3000 ACN 15 % des hommes et 6 % des femmes Facteurs favorisants Déshydratation Régimes hyperprotéin

Plus en détail

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale.

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectifs Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectif n 2 : Préciser les stratégies d imagerie abdomino-pelvienne en urgence

Plus en détail

FMC HGE PARIS AVRIL 2005 PADALBIES C BASTID

FMC HGE PARIS AVRIL 2005 PADALBIES C BASTID Echographie haute résolution du tube digestif PA DALBIES C BASTID APPENDICE PEUT ETRE CONSIDERE COMME PATHOLOGIQUE LORSQUE Son diamètre est = 4mm Sa paroi est = a 2 mm en compression Son diamètre en compression

Plus en détail

Échographie des MICI

Échographie des MICI Échographie des MICI B Gallix Service d Imagerie Abdominale et Digestive Hôpital Saint-Éloi Montpellier Objectifs 1. Connaître la sémiologie échographique pariétale des MICI 2. Savoir les indications de

Plus en détail

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte PERITONITE Péritonites Inflammation aiguë du péritoine: Quelqu en soit la cause Le plus souvent: perforation d organe creux ou diffusion d

Plus en détail

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte PERITONITE Péritonites Inflammation aiguë du péritoine: Quelqu en soit la cause Le plus souvent: perforation d organe creux ou diffusion d

Plus en détail

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale MD. Crema, D. Richarme, L. Azizi, C. Hoeffel, JM. Tubiana, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine, Paris Introduction La coloproctectomie est indiquée

Plus en détail

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir, dans ce contexte F. Jausset,IHN CHR METZ-Bon-Secours

Plus en détail

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Module HGE: Tube digestif Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Pathologie tumorale Tumeurs malignes gastriques Adénocarcinome T 2 Lymphome gastrique Epaississement circonférentiel

Plus en détail

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner Orientation Urgences abdominales - III Yves Gandon Urgence = douleurs quasiconstantes Localisation oriente +++ Associées à Occlusion (sur bride post-chir, hernie ) Fièvre (appendicite, cholécystite, sigmoïdite

Plus en détail

Appendicite aiguë. Docteur Mahaut Leconte DU urgence

Appendicite aiguë. Docteur Mahaut Leconte DU urgence Appendicite aiguë Docteur Mahaut Leconte DU urgence Diagnostic Clinique +++ Douleur FID Douleur débutant dans la région épigastrique Nausées, vomissements Diarrhées Langue saburrale Fièvre 38-38,5 Douleur

Plus en détail

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Objectifs Ulcère perforé ASP Scanner Pneumopéritoine Occlusions ASP Scanner Sigmoïdite aiguë diverticulaire

Plus en détail

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015 Occlusions intestinales F. Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE aux urgences Rôle de l IDE dans le service Rôle de

Plus en détail

Echographie et Urgences abdominales non traumatiques de l adulte: l intérêt et limites

Echographie et Urgences abdominales non traumatiques de l adulte: l intérêt et limites Echographie et Urgences abdominales non traumatiques de l adulte: l intérêt et limites Situations cliniques Choc hypovolémique Douleur épigastrique aiguë Pancréatite atite Perforation Ischémie Occlusion

Plus en détail

Introduction et définition

Introduction et définition DR VINCENSINI Introduction et définition Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin (MICI), en pratique maladie de Crohn(MC) et rectocolite hémorragique (RCH), sont des inflammations chroniques

Plus en détail

Complications de la diverticulose colique

Complications de la diverticulose colique Complications de la diverticulose colique L. Teillet Hôpitaux Universitaires Paris Ile de France Ouest AP-HP et Université de Versailles Saint-Quentin laurent.teillet@uvsq.fr Diverticulose colique La «maladie»

Plus en détail

Echographie du tube digestif et péritoine

Echographie du tube digestif et péritoine Echographie du tube digestif et péritoine Pr Céline Savoye-Collet Avril 2014 Module Echographie d Acquisition DIU Echographie et Techniques Ultrasonores OBJECTIFS DU COURS rappel anatomique protocole d'acquisition

Plus en détail

Echographie et complications abdominales post-opératoires

Echographie et complications abdominales post-opératoires CHU Kremlin Bicêtre Echographie et complications abdominales post-opératoires Raphaël Buaron Marie-France Bellin, Mathilde Gayet Service de Radiologie, Hôpital de Bicêtre-P. Brousse Université Paris Sud

Plus en détail

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant N.ALLALI, R.DAFIRI Service de Radio-pédiatrie Hôpital d Enfant-Maternité, CHU-Rabat INTRODUCTION L hypertension artérielle

Plus en détail

URGENCES ABDOMINALES FEBRILES

URGENCES ABDOMINALES FEBRILES Douleur en FID URGENCES ABDOMINALES FEBRILES Claire Cangemi-Polisset CCA CHU Brest Douleur en FID CAS N 1 Patient de 57 ans, qui vient pour douleur de la FID avec défense, fièvre et petite hyperleucocytose

Plus en détail

IMAGERIE DU COLON HENRY BASSEKA

IMAGERIE DU COLON HENRY BASSEKA IMAGERIE DU COLON HENRY BASSEKA INTRODUCTION ANCIENNEMENT DOMINE PAR L A.S.P ET LE LAVEMENT OPAQUE ESSOR DES NOUVELLES TECHNIQUES TDM :ECHOGRAPHIE T.D.M SPIRALEE /COLOSCANNER I.R.M /COLO I.R.M. ABDOMEN

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France

Plus en détail

Chapitre 15 Occlusions intestinales

Chapitre 15 Occlusions intestinales Chapitre 15 Occlusions intestinales 1. Différents types d occlusion intestinale 2. Sémiologie clinique de l occlusion aiguë 3. Imagerie de l occlusion aiguë Les occlusions, définies par un arrêt du transit

Plus en détail

Approche simplifiée du diagnostic différentiel des pathologies de l intestin grêle

Approche simplifiée du diagnostic différentiel des pathologies de l intestin grêle Approche simplifiée du diagnostic différentiel des pathologies de l intestin grêle Gérard Schmutz (Université de Sherbrooke, Québec, Canada), Eugène Morel (Université de Mahajanga, Madagascar), Raju Keswani

Plus en détail

Occlusions intestinales

Occlusions intestinales Occlusions intestinales M Ferron et Y Panis. Service de Chirurgie Colorectale, PMAD, Hôpital Beaujon, Clichy. Signes fonctionnels Douleur abdominale, permanente ou coliques intermittentes et paroxystiques

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011

Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 Dépistage du cancer colorectal: que proposer? Marc Van den Eynde Février 2011 1 Epidemiologie Le cancer colorectal est fréquent et de mauvais pronostic: 2 e cancer chez la femme 3 e cancer chez l homme

Plus en détail

Traumatismes fermés de l abdomen

Traumatismes fermés de l abdomen Traumatismes fermés de l abdomen Dr BOUAKKADIA DIAGNOSTIC GENERALITES les progrès de l imagerie ne doivent pas dispenser d un examen clinique complet Interrogatoire du blessé et de l entourage Examen clinique

Plus en détail

J Sarrazin K Hack L Milot. Sunnybrook Health Sciences Centre Université de Toronto Canada

J Sarrazin K Hack L Milot. Sunnybrook Health Sciences Centre Université de Toronto Canada J Sarrazin K Hack L Milot Sunnybrook Health Sciences Centre Université de Toronto Canada Connaître les complications intestinales associées aux anti-angiogéniques Connaître l incidence de ces complications

Plus en détail

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique CHU Amiens Picardie Sardaigne, le 9 septembre 2015 Plan Qu est ce que

Plus en détail

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec homme 61 ans, douleurs du flanc gauche depuis 3 jours avec défense, apyrétique, syndrome inflammatoire biologique (CRP à 227mg/l) ; suspicion clinique de sigmoïdite? Marion GRANDHAYE IHN Avant injection

Plus en détail

A. DAGHFOUS, MA. BANI, M. MAAROUF, S. FELAH, R. BEN KHELIFA, L. REZGUI MARHOUL Service d Imagerie Médicale Centre de Traumatologie et des Grands

A. DAGHFOUS, MA. BANI, M. MAAROUF, S. FELAH, R. BEN KHELIFA, L. REZGUI MARHOUL Service d Imagerie Médicale Centre de Traumatologie et des Grands A. DAGHFOUS, MA. BANI, M. MAAROUF, S. FELAH, R. BEN KHELIFA, L. REZGUI MARHOUL Service d Imagerie Médicale Centre de Traumatologie et des Grands Brûlés Tunis La région iléo-coecale est un carrefour complexe,

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DEFINITION a 2 DEFINITION a 3 DEFINITION a 4 Prise en charge de la

Plus en détail

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi Femme de 25 ans; accouchement il y a 5 jours ; douleurs abdominales depuis deux jours, syndrome inflammatoire biologique, fièvre. Quels sont les éléments sémiologiques à retenir images CH Metz - Scanner

Plus en détail

VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION :

VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION : INTRODUCTION : VOLVULUS DU COLON Les volvulus du côlon sont une cause rare mais grave d occlusion colique organique (1% occlusions intestinales). Ils constituent une urgence diagnostique et thérapeutique.

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

Place de l imagerie O. ERNST. Lille

Place de l imagerie O. ERNST. Lille SESSION REANIMATION PANCREATITES Place de l imagerie Dr Olivier Ernst CHRU de Lille 1 Pancréatites : place de l'imagerie O. ERNST Lille 2 Rôles possibles de l IMAGERIE Affirmer le dg Orienter le dg étiologique

Plus en détail

Diverticulose. Objectifs. Définition. Épidémiologie

Diverticulose. Objectifs. Définition. Épidémiologie Diverticulose Objectifs Définition I. Comprendre ce qu est un diverticule (pseudo-diverticule). II. Connaître les mécanismes de formation des diverticules. III. Connaître les manifestations cliniques de

Plus en détail

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect Douleurs abdominales diffuses, arrêt des matières et des gaz depuis 48h sans vomissement ni fièvre chez un patient en aplasie à J15 d une induction pour LAM : Quels sont les principaux éléments sémiologiques

Plus en détail

IRM et maladie de Crohn revue iconographique

IRM et maladie de Crohn revue iconographique Entéro IRM et maladie de Crohn revue iconographique V. Barrau(1,2), Y.Bounhik(2), P.Mammou(1), P.Novello(1), M.Zappa(2), V.Vigrain(2) Centre cardiologique du Nord, Saint Denis (1) Hôpital Beaujon, Clichy

Plus en détail

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION XXVIIIemes Journées Nationales D Hépatolo-gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION K. Boukrouh, N.Baazizi, A,Chenibet,H.Boumahdi,N.Sididriss. D.Ouaret, K.Hail, A.Tertag,L.

Plus en détail

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition :

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition : CHOLECYSTITE Le site du Docteur Patricia GRANDCOIN Adresse du site : www.docvadis.fr/patricia-grandcoin DEFINITION. PHYSIOPATHOLOGIE, TRAITEMENT. Cholécystite aiguë Définition : C est l inflammation aigue

Plus en détail

Longueur. Mésentère. Surface. Vaisseaux. Mobilité. Lymphatiques

Longueur. Mésentère. Surface. Vaisseaux. Mobilité. Lymphatiques Difficultés Liées au tube Liées à son environnement Longueur Surface Mobilité Mésentère Vaisseaux Lymphatiques Difficultés Techniques ASP & transit opaque: Toujours d actualité Jusqu à 1970/1975: Suivi

Plus en détail

IRM colique. Valérie CROISE-LAURENT

IRM colique. Valérie CROISE-LAURENT IRM colique Valérie CROISE-LAURENT Avantages o Absence d irradiation o Excellent contraste o Indications n Sujets jeunes n Multiples contrôles d imagerie n MICI connue : Enjeu thérapeutique +++++ Objectifs

Plus en détail

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Conférence de consensus de décembre 2006 Mise à jour Incidence de

Plus en détail

Patho Chir. Court 3 Pathologie du colon

Patho Chir. Court 3 Pathologie du colon Patho Chir Court 3 Pathologie du colon Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Clinique trois symptômes majeurs: 1. les douleurs abdominales, 2. la constipation 3. la diarrhée Chronique

Plus en détail

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives N. Grenier Échographie normale de l AA Définition Perte du parallélisme des bords de l aorte avec augmentation de calibre > 1,5 fois le diamètre

Plus en détail

COLITES INDETERMINEES. Marc LEMANN. Service de Gastroentérologie Hôpital Saint Louis 1, Avenue Claude Vellefaux PARIS CEDEX 10

COLITES INDETERMINEES. Marc LEMANN. Service de Gastroentérologie Hôpital Saint Louis 1, Avenue Claude Vellefaux PARIS CEDEX 10 COLITES INDETERMINEES Marc LEMANN Service de Gastroentérologie Hôpital Saint Louis 1, Avenue Claude Vellefaux 75475 PARIS CEDEX 10 marc@lemann.com 2 Le terme de colite inclassée (ou inclassable) est utilisé

Plus en détail

Coloscopie virtuelle - coloscanner. Radiologie diagnostique et interventionnelle

Coloscopie virtuelle - coloscanner. Radiologie diagnostique et interventionnelle Coloscopie virtuelle - coloscanner H. Laumonier, Radiologie diagnostique et interventionnelle Hôpital Saint-André, CHU Bordeaux Imagerie de la paroi colique à partir d un scanner abdominal spiralé Cleansing?

Plus en détail

Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Maladies inflammatoires

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE LA TUBERCULOSE DIGESTIVE I - Introduction Problème de santé publique +++ Deux millions de décès par an dans le monde Atteinte digestive : rare Localisation péritonéale = la plus Fréquente deslocalisations

Plus en détail

Causes de décès. Chapitre XI. Chapitre XI : Maladies de l appareil digestif (K00-K93), selon le groupe d âge et le sexe

Causes de décès. Chapitre XI. Chapitre XI : Maladies de l appareil digestif (K00-K93), selon le groupe d âge et le sexe . N o 84-208-XIF au catalogue Vol., n o 1 Causes de décès Chapitre XI. 1. Source des données : Statistique Canada, Statistique de l état civil du Canada, Base de données sur les décès. Les données de de

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LA MALADIE DIVERTICULAIRE François BOUCULAT, Clermont-Ferrand Réunion d enseignement Inter Région Sud Ouest 19/10/06 Définitions Diverticule: hernie de la muqueuse et de

Plus en détail

- Douleur et sa localisation : FID, HCD, épigastre, diffuse.. - Présence ou non d un état de choc hypovolémique (hémorragie intra ou retro péritonéal)

- Douleur et sa localisation : FID, HCD, épigastre, diffuse.. - Présence ou non d un état de choc hypovolémique (hémorragie intra ou retro péritonéal) DR A. ACHEUK-YOUCEF Imagerie Médicale CHUC URGENCES ABDOMINALES NON TRAUMATIQUES I-INTRODUCTION Abdomen aigu = Lésion provoquant une douleur abdominale aigue ; nécessitant une prise en charge rapide parfois

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 DP3 Un patient de 24 ans est amené par sa compagne aux urgences à 6h du matin pour des douleurs abdominales violentes. On note une amydalectomie dans l enfance.

Plus en détail

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur FLORES A, PROST S, LENOIR M, CHRU Besançon Société de Médecine de Franche-Comté Enfant de 5 ans adressé par son médecin traitant pour douleurs

Plus en détail

Principes de base de l imagerie du tube digestif

Principes de base de l imagerie du tube digestif Principes de base de l imagerie du tube digestif Endoscopie ASP (abdomen sans préparation ) Transit du grêle et lavement baryté Echographie Tomodensitométrie IRM Endoscopie But : visualisation directe

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE

DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE DIVERTICULITE SIGMOÏDIENNE Dr Anware Maftouh Chirurgie viscérale Hôpital St Camille Mars 2016 Introduction La diverticulose colique est une anomalie fréquente dans les pays occidentaux, son incidence augmente

Plus en détail

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE Cours de Sémiologie digestive Année 2016 3éme année-médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA. Médecine interne L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE I/DEFINITION : L occlusion intestinale aigue(oia) est l arrêt du transit,

Plus en détail

Les examens complémentaires

Les examens complémentaires Les examens complémentaires Mme Forcellino 18/09/2009 Généralité sur les examens Le bon d'examen Prioriser en fonction état de la personne(gravité), examen dangereux, urgence Faire remplir / médecin, le

Plus en détail

Sophie Véron 1, Aurélien Binet 2, Louis Job 1, Alcora Goia 2, Claude Marcus 1, Christine Hoeffel 1

Sophie Véron 1, Aurélien Binet 2, Louis Job 1, Alcora Goia 2, Claude Marcus 1, Christine Hoeffel 1 UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE-ARDENNE IMAGERIE EN COUPE DES FISTULES INTESTINALES : REVUE ICONOGRAPHIQUE Sophie Véron 1, Aurélien Binet 2, Louis Job 1, Alcora Goia 2, Claude Marcus 1, Christine Hoeffel

Plus en détail

STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS

STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS STOMIES DIGESTIVES PRESENTATION INDICATIONS COMPLICATIONS Jean-Pierre BAIL (CHU de Brest) PRESENTATION EPIDEMIOLOGIE AGE MOYEN : 65 ans. CANCER 60% des cas COLOSTOMIES : 75%; ILEOSTOMIES :17% TEMPORAIRES

Plus en détail

APPENDICITES AIGUËS EN AMBULATOIRE. EST-CE POSSIBLE? COMMENT SÉLECTIONNER LES PATIENTS?

APPENDICITES AIGUËS EN AMBULATOIRE. EST-CE POSSIBLE? COMMENT SÉLECTIONNER LES PATIENTS? APPENDICITES AIGUËS EN AMBULATOIRE. EST-CE POSSIBLE? COMMENT SÉLECTIONNER LES PATIENTS? T. HOR, E. TIRET, M. BEAUSSIER, J. LEFEVRE Service de Chirurgie Générale et Digestive Hôpital Saint-Antoine Université

Plus en détail

Diverticulite colique gauche et sigmoïdienne: Etat des lieux en 2015

Diverticulite colique gauche et sigmoïdienne: Etat des lieux en 2015 Diverticulite colique gauche et sigmoïdienne: Etat des lieux en 2015 Dr Jérémie Thereaux Praticien Hospitalier - Chirurgien Digestif Service de chirurgie générale et digestive, Centre Hospitalier Universitaire

Plus en détail

Cas cliniques. Docteur Mahaut Leconte DU urgence

Cas cliniques. Docteur Mahaut Leconte DU urgence Cas cliniques Docteur Mahaut Leconte DU urgence Cas n 1 Un homme âgé de 56 ans se présente aux urgences pour une douleur abdominale péri-ombilicale d apparition brutale, évoluant depuis 4 heures, associée

Plus en détail

Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12

Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12 Cas clinique MICI B. BRIEAU (DES) 30/03/12 Contexte clinique n Femme, 28 ans, consulte pour douleurs abdominales et diarrhée n Pas d antécédents médicaux, sauf pyélonéphrite aigue traitée par AUGMENTIN,

Plus en détail

L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI?

L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI? L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI? Sixième Rencontre Autour Des Maladies Inflammatoires Chroniques De L intestin 09 novembre 2011 DRS: S.ADMANE/R.SAICHI/H.BOUZIDA/M.MEKHILEF PR

Plus en détail

DOULEURS SCROTALES AIGUËS

DOULEURS SCROTALES AIGUËS DOULEURS SCROTALES AIGUËS causes fréquentes de consultation en urgence origines les plus fréquentes (en dehors du traumatisme) : Épididymite aiguë (EA) Torsion testiculaire aiguë (TTA) examen clinique

Plus en détail

Yves Gandon CANCER DU COLON

Yves Gandon CANCER DU COLON Yves Gandon CANCER DU COLON Contexte Problème de santé publique : 2 nd K pays développés, 2/3 des CCR Colon : 30000 nouveaux cas/ an en France Mortalité baisse : précocité du diagnostic amélioration des

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS. Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année Docteur Pierre YOUATOU TOWO

SEMINAIRES IRIS. Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année Docteur Pierre YOUATOU TOWO Mémoire de fin de formation Titre Professionnel Particulier en Soins d Urgence Année 2009-2010 Docteur Pierre YOUATOU TOWO Promoteur: Professeur Pierre MOLS Université Libre de Bruxelles Faculté de Médecine

Plus en détail

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine DEFINITION Inflammations aigues ou chroniques du péritoine PERITONITES AIGUES Nombreux tableaux cliniques Réactions particulières du péritoine aux agressions 18/01/07 2 PHYSIOPATHOLOGIE (1) PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications RADIO DIGESTIVE 1) ASP Indications : Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications Critères de qualité : visibilité des coupoles

Plus en détail

RADIOLOGIE DIGESTIVE CONVENTIONNELLLE Cours n 4 TG et Lavement Colique. Dr Céline Savoye-Collet 2009

RADIOLOGIE DIGESTIVE CONVENTIONNELLLE Cours n 4 TG et Lavement Colique. Dr Céline Savoye-Collet 2009 RADIOLOGIE DIGESTIVE CONVENTIONNELLLE Cours n 4 TG et Lavement Colique Dr Céline Savoye-Collet 2009 TRANSIT DU GRELE I DEFINITION Opacification de l intestin grêle par ingestion d un agent de contraste

Plus en détail

Invagination colocolique sur lipome du côlon transverse : Apport de l imagerie. Date de soumission : 28/05/2013

Invagination colocolique sur lipome du côlon transverse : Apport de l imagerie. Date de soumission : 28/05/2013 Invagination colocolique sur lipome du côlon transverse : Apport de l imagerie Etat : Journal : Manuscript ID : Type : Accepter La Tunisie Medicale Date de soumission : 28/05/2013 Auteurs : Mot clés TUNISMED-2013-0433-R1

Plus en détail

Echo-Doppler de l appareil urinaire

Echo-Doppler de l appareil urinaire Echo-Doppler de l appareil urinaire Laurent BRUNEREAU CHU de TOURS Technique d examen Sonde abdominale : Sonde courbe 3 à5 Mhz Rein = Organe mobile : Inspiration-expiration Apnée Fenêtre acoustique : Attention

Plus en détail

Entéroscanner et entéroirm: comment et pour quoi. Magaly Zappa Radiologie

Entéroscanner et entéroirm: comment et pour quoi. Magaly Zappa Radiologie Entéroscanner et entéroirm: comment et pour quoi Magaly Zappa Radiologie De quoi dispose-t-on? Entéroscanner avec entéroclyse (CT enteroclysis) Entéroscanner par voie orale (CT enterography) EntéroIRM

Plus en détail

Colites et ischémie A.OLIVER 2013

Colites et ischémie A.OLIVER 2013 Colites et ischémie A.OLIVER 2013 Pathologies inflammatoires RCH Généralités RCH : maladie chronique d étiologie indéterminée Atteinte du cadre recto-colique, rectale et colique G principalement Atteinte

Plus en détail

GASTRO-ENTEROLOGIE LES COLOPATHIES

GASTRO-ENTEROLOGIE LES COLOPATHIES GASTRO-ENTEROLOGIE LES COLOPATHIES I - LES DIVERTICULES DU COLON A - ÉPIDÉMIOLOGIE Maladie fréquente : touche 16% de la population après 35 ans. En France : 2,5 millions de personnes. Peut provoquer des

Plus en détail

RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE. Définition, épidémiologie, risques, pronostic. Philippe Marteau

RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE. Définition, épidémiologie, risques, pronostic. Philippe Marteau RCH RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE Définition, épidémiologie, risques, pronostic Prof. Philippe Marteau Hôpital Lariboisière, Paris Colites Inflammation colique Lésions érythème, œdème ulcérations, Causes Infections

Plus en détail

Prise en charge des urgences douloureuses d origine rénale Cas particulier de la femme enceinte

Prise en charge des urgences douloureuses d origine rénale Cas particulier de la femme enceinte Prise en charge des urgences douloureuses d origine rénale Cas particulier de la femme enceinte Nicolas Grenier Grossesse: Modifications rénales physiologiques Augmentation de la taille du rein (1 cm)

Plus en détail

F PORTIER M BARTHET. Imagerie du tube digestif dans les MICI

F PORTIER M BARTHET. Imagerie du tube digestif dans les MICI F PORTIER M BARTHET Imagerie du tube digestif dans les MICI - Connaître les différentes possibilités d imagerie - Connaître leurs indications et leur place respective Imagerie non endoscopique des maladies

Plus en détail

C. Rousseau-Cullet, R. Vialle, T. Cassan, S. Boucebci, J-P Tasu

C. Rousseau-Cullet, R. Vialle, T. Cassan, S. Boucebci, J-P Tasu Application des recommandations de la Haute Autorité de Santé pour la prescription des radiographies d Abdomen Sans Préparation au Service d Accueil des Urgences C. Rousseau-Cullet, R. Vialle, T. Cassan,

Plus en détail