Octobre HABITAT PACT RHONE-ALPES une coopérative pour développer l offre de logements d insertion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Octobre 2012. HABITAT PACT RHONE-ALPES une coopérative pour développer l offre de logements d insertion"

Transcription

1 Octobre 2012 HABITAT PACT RHONE-ALPES une coopérative pour développer l offre de logements d insertion 1

2 Notre projet Jean Jacques ARGENSON Président du Conseil de surveillance Dans le contexte de la crise du logement accessible et de la persistance de l exclusion sociale, l insertion des personnes et des familles très marginalisées ou en grande difficulté, dépourvues de logement, fondent le projet et l activité du Mouvement PACT depuis les années 50. Aujourd hui, en Rhône-Alpes, les 3 structures PACT expérimentées dans ce domaine que sont le CALD, dans la Drôme, la SODIHA, dans la Loire et PACT IMMO en Haute-Savoie réalisent près de la moitié des logements d insertion familiaux associatifs de la région. Les PACT ont pris, il y a 3 ans, au congrès de Marseille, l engagement de développer cette offre. Il devenait indispensable pour le Mouvement d être présent sur l ensemble de la région. C est pourquoi nous travaillons, depuis plus de 2 ans, au lancement d HABITAT PACT RhôneAlpes,dontlesstatutsontétésignésle14novembre 2011etl agrément obtenu le2juin2012. Nous remercions la Région Rhône-Alpes et la Fondation Abbé Pierre de nous accompagner dans cette démarche et nous sommes heureux aujourd hui d accueillir nos partenaires au capital de la coopérative HABITAT PACT Rhône-Alpes : le Crédit agricole Centreest, Amallia, Alliade Habitat, la Caisse d Epargne Rhône Alpes, le Crédit Coopératif, la Caisse de Crédit Mutuel du Sud-Est et la Caisse Régionale du Crédit Mutuel Dauphiné-Vivarais. Leurs apports vont nous permettre de produire plus de logements en assurant la trésorerie de la phase de chantier, toujours délicate. Ce document présente notre projet : une coopérative pour que chaque PACT sur son territoire puisse produire des logements d insertion pour répondre à des familles demandeuses qu il connait bien pour travailler quotidiennement avec elles et qui pour l instant sont dans l impasse. Forcément inclus parmi les publics prioritaires des PDALPD et du DALO, les ménages pour lesquels nous travaillons cumulent pauvreté économique et précarité sociale. Potentiellement se greffent des besoins ou difficultés spécifiques : handicap, difficulté à vivre en collectif, marquage social (échecs antérieurs, addictions, atavismes sociaux, troubles psychiques ), composition familiale atypique Lapolitique«Logementd abord»a misen évidence l importancedes besoins.aucôté dumonde HLM qui prendlargementsapart, nous intervenons à notre échelle : au cas par cas. Nous sommes dans l action individuelle, famille par famille, logement par logement pour trouver une solution dans les cas particulièrement complexes. Notre production de logements d insertion est portée par de vrais professionnels qui possèdent un savoir-faire bien particulier, tant en matière sociale, que technique, financière ou urbaine. 2

3 Notre projet Répondre aux besoins des rhônalpins mal logés L UES HABITAT PACT Rhône-Alpes a été créée fin 2011 dans le but d apporter des réponses concrètes aux problèmes de logement rencontrés par les personnes démunies en Rhône Alpes : des logements dédiés à l insertion, pour les ménages prioritaires des Plans Départementaux d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD) et du DALO, des unités de petite taille (1 à 6 logements), adaptés aux besoins de populations spécifiques, avec une gestion adaptée et un accompagnement mis en place à l entrée dans le logement puis lorsque la personne en a besoin. Statut d occupation des ménages bénéficiaires de minima sociaux Locataires du parc HLM Propriétaires 36% 10% 30% 24% Privés de logement personnel Locataires du parc privé Source DREES Les conditions de logement des bénéficiaires de minima sociaux Les publics du Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD) Les ménages menacés d expulsion Les ménages vivant dans des logements insalubres, indignes Les ménages en situation de précarité énergétique Les ménages privés de logement ou en hébergement précaire Les ménages subissant une cohabitation Les femmes en situation de violence conjugale Les personnes âgées ou handicapées Les réfugiés statutaires Les gens du voyage 3

4 Notre projet Des logements adaptés aux besoins spécifiques Les personnes mal logées ayant besoin d un logement très social adapté ou accompagné ont des profils très divers : travailleurs pauvres, jeunes ou célibataires en rupture, familles, accédants plongés dans des situations insolubles à la suite d un accident de la vie, gens du voyage sédentarisés Les réponses apportées relèvent d une démarche au cas par cas, pour trouver un logement adapté et accompagner le ménage dans un projet de logement durable et inscrit dans le droit commun. Les ménages vivant dans des logements insalubres Rénover leurs logements tout en leur trouvant une solution temporaire pour la duréedestravaux,puislesaideràs installerànouveauchezeuxetàentretenirleur logement. Lesgensduvoyage La sédentarisation des gens du voyage passe par des travaux de viabilisation des terrains, ou d aménagement de lieux déjà habités en construisant des espaces communs tels que des sanitaires, une cuisine ou encore une buanderie. Les personnes en situation de handicap et personnes âgées Des logements sont adaptés aux personnes handicapées ou aux personnes âgées dont les capacités physiques déclinent. Ils sont attribués en fonction de leur degré demobilitéet letypedehandicapaveclequelilsvivent. Les familles nombreuses Les familles vivant dans un logement surpeuplé changeront d habitation pour un logementplusadaptéàlatailledelafamille. 4

5 Une réponse entre hébergement et parc HLM Notre projet Notre projet est de proposer à chaque famille un logement durable, inscrit dans le droit commun. Pour cela, notre métier est de produire à l unité ou en petit collectif, en requalifiant et en recyclant du bâti ancien dégradé. Il s agit d une production fine, favorisant la mixité sociale, permettant aux familles d habiter à proximité des réseaux sociaux qu elles ont établis, proche des zones d emploi et des services publics. Par comparaison avec nos collègues, grands bailleurs sociaux, dont la mission estdeloger en grand nombre,nousrecherchonsau casparcas des solutions adaptées pour des familles atypiques. Les logements d insertion que nous produisons s adressent aux ménages très défavorisés afin de leur proposer un logement durable et décent. Le travail des PACT, maîtres d ouvrage, consisteà: Réhabiliter des logements adaptés aux besoins des ménages en grande difficulté Gérer les logements au plus près des besoins et des contraintes que représentent ce type de public HABITAT PACT Rhône-Alpes est agréée par le Ministère du Logement, pour la conduite de la maîtrise d ouvrage d insertion, depuis juin Accompagner les personnes dès leur entrée dans le logement pour faciliter leur insertion dans l habitat. Ces actions complémentaires ont un même objectif : l insertion des personnes, dans le cadre du PDALPD. 5

6 Produire des logements sur l ensemble de la région Notre projet Habitat PACT vient compléter la capacité de production de logements d insertion despactenrhônealpes. 3structuresPACT sontdéjàactivesdepuisdenombreusesannées:lecald,dansla Drôme, la SODIHA, dans la Loire et PACT IMMO en Haute Savoie. Toutes 3 sont fortement ancrées dans leur territoire et ont été agréées par le Ministère du logement. HABITAT PACT Rhône Alpes vient en complément de ces structures pour permettre à chaque PACT de la région de faire de la maîtrise d ouvrage d insertion. HABITAT PACT Rhône-Alpes est agréée sur les départements de : - l Ain - l Ardèche - l Isère - le Rhône Les territoires apparaissant en bleu sur la carte sont déjà couverts par des structures PACT agréées fortement ancrées dans le tissu local et qui continuent leur activité. Ces PACT participent à la coopérative en apportant leur savoir-faire. Notre expérience : En Région Rhône Alpes, les PACT gèrent 1300 logements destinés principalement à l accueil de familles démunies logements sont la propriété des PACT logements leur sont confiés en gestion déléguée et appartiennent à des propriétaires privés ou à des organismes HLM Les PACT mettent également à disposition près de 400 équivalents logements en résidence sociale ou en pension de famille et 24 logements d urgence. 30 à 50 nouveaux logements d insertion sont produits chaque année par les PACT en Rhône-Alpes. 6

7 Notre objectif : un patrimoine de 200 logements dans 5 ans Notre projet La production augmentera progressivement jusqu en Ensuite, HABITAT PACT RHONE-ALPES stabilisera son volume de production : environ 50 nouveaux logements par an. En parallèle, le PACT coopérateur assurera la gestion de l ensemble des logements produits et mis en location à des loyers très sociaux Nombre de logements produits par an, par HABITAT PACT Rhône-Alpes, durant les 5 prochaines années Nb de logements produits Nb de logements gérés Dans 5 ans, l UES HABITAT PACT Rhône- Des solutions sur-mesure Alpes et les PACT locaux auront lancé la production En partantde des plus besoins de 150 logements des ménages à consacrés reloger, à les l insertion PACTdes recherchent ménages les plus des en solutions difficultés. adaptées aux situations des ménages en termes de localisation, de conception de l habitat, d équipement, de mode de chauffage et d usage. Durant les 5 prochaines années, xx à xx personnes Des logements remis à neuf Les logementsseront acquislogées. sont des logements anciens. Leur rénovation vise à offrir un habitat confortable, et le plus économe possible. Privilégier la mixité sociale Les logements sont répartis dans les villes et complètement banalisés. Les opérations comptent de un à cinq logements. 7

8 Notre projet Une gestion adaptée et des ménages accompagnés La maîtrise d ouvrage d insertion (MOI) c est : produire, gérer de manière adaptée, et accompagner les ménages. Ces trois actions assemblées comme un tout complémentaire et cohérent contribuent à la réussite de l insertion de la famille logée. Avant: Elaborer le projet avec le ménage Evaluer la capacité du ménage à habiter dans un logement Fournir des explications sur les solutions de logement envisageables Expliciter ce qu implique la vie de locataire Amorcer une relation de confiance Accompagner dans l ouverture des droits aux APL Pendant: Être disponible et intervenir en cas de besoin Faciliter lemaintien dans lelogementetlesentimentde«se sentirchezsoi» Résoudre les difficultés locatives Conseiller sur la réalisation de petits travaux d entretien du logement Maintenir un lien de proximité et de confiance Suivre les ménages dans leurs démarches d insertion Aider à l élaboration réaliste d un projet de sortie Après : A la demande du futur bailleur, l accompagnement peut être poursuivi dans le nouveau logement Cette gestion adaptée et cet accompagnement partent du postulat que le logement d insertion, conçu et valorisé comme instrument de l apprentissage de l autonomie, permet et accélère la reconstruction de la personne, facilite l accès à l autonomie, à la citoyenneté et à l emploi. Notre expérience: Chaque année, en Rhône Alpes, le MouvementPACTaccompagne1200à1 500 familles rencontrant des problèmes graves liés à leur logement. Elles sont accompagnées par les PACT dans leur recherche de solution et en vue de favoriser leur insertion. Parmi ces familles, 700 à 1 00 accèdent à un logement durable. Il s agit des familles orientées vers les PACT par les Plans Départementaux d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées. 8

9 Des logements durables Notre projet Des logement de droit commun Les locataires sont titulaires d un bail de droit commun, étape centrale d une véritable insertion. Ce point est fondamental dans notre projet. Des logements performants Le savoir-faire des PACT est celui de la réhabilitation du parc ancien dégradé. La réhabilitation des biens suivra un cahier des préconisations techniques pour optimiser les économies d énergies et le confort d utilisation du logement. Produire des logements en respectant la norme Bâtiment Basse Consommation (BBC) est notre objectif. Les PACT maîtres d ouvrage ont intégré cette pratique; la recherche de la qualité BBC est maintenant au cœur de la culture PACT pour les copropriétés et dans la lutte contre la précarité énergétique. Recycler l habitat très dégradé La plupart des logements proviennent de patrimoines très dégradés, complexes à réhabiliter. La maîtrise d ouvrage d insertion contribue directement à la requalification urbaine des quartiers anciens et à la valorisation du patrimoine. «Nous tentons, au-delà de ces éléments techniques, de produire de beaux logements très sociaux, issus du patrimoine dégradé et thermiquement performants, pour les offrir aux familles qui en ont le plus besoin car nous savons que la qualité de notre production participe discrètement mais très certainement de l entrée en résilience sociale de ces familles que la vie a souvent mal traité et qui recouvrent ainsi leur dignité en rentrant dans un logement enfin digne d eux» Maryse Brimont Présidente du Directoire HABITAT PACT Hauts de France 9

10 Une coopérative Notre organisation HABITAT PACT RHONE-ALPES a un statut de SA UES coopérative. Elle porte le patrimoine dont elle est propriétaire ainsi que les emprunts. Elle est l interlocutrice des organismes financiers. La coopérative permet de : Regrouper les acteurs du Mouvement PACT pour peser davantage auprès des partenaires financiers(cdc, banques ) Professionnaliser la gestion financière des immeubles et des emprunts Partager entre les PACT le coût des logiciels de gestion locative Echanger les expériences et les savoirfaire en matière de montage d opération, de gestion locative et d accompagnement social. 10

11 Une Union d Economie Sociale Notre organisation Le statut juridique : une Union d Economie Sociale sous forme de Société Anonyme coopérative: - Relevant simultanément du droit des sociétés et du droit des coopératives - À gestion désintéressée pour bénéficier de l agrément Maîtrise d Ouvrage d Insertion - Un statut recommandé par la Caisse des Dépôts et Consignations La coopérative est constituée d un bloc A rassemblant les PACT et d un bloc B rassemblant les partenaires financiers : organismes collecteurs ou entreprises sociales pour l habitat qui souhaitent s associer au projet. Les partenaires financiers et opérationnels ont un droit de regard sur le fonctionnement d HABITAT PACT Rhône-Alpes. Des partenaires financiers au Bloc B La maîtrise d ouvrage d insertion est une activité qui réclame des moyens financiers importants. Le Crédit agricole Centre-est, Amallia, la Caisse d Epargne Rhône Alpes, Alliade Habitat, le Crédit Coopératif, la Caisse de Crédit de Mutuel du Sud-Est et la Caisse régionale de Crédit Mutuel Dauphiné-Vivarais apportent leur soutien à HABITAT PACT Rhône-Alpes et contribuent à son développement. Leur entrée au bloc B de la coopérative en octobre 2012estunenouvelleétapedanslamiseen œuvreduprojet.leurs apports doublent le capital rassemblé par le bloc A. PACT actifs PACT de l AIN (40K ) PACT H&D Ardèche (40K ) PACT Isère (50K ) PACT du Rhône (150K ) PACT Savoie (1K ) Bloc A : Bloc B: PACT apporteurs de compétences CALD (Drôme) (40K ) PACT Loire (20K ) PACTIMMO (Haute-Savoie) (10K ) URPACT Rhône- Alpes (40K ) Fédération PACT (30K ) Partenaires Crédit agricole Centre-est (150K ) Amallia (150K ) Caisse d Epargne Rhône Alpes (50K ) Alliade Habitat (50K ) Crédit Coopératif (40K ) Caisse du Crédit Mutuel du Sud- Est (10K ) CaisseRégionale de Crédit Mutuel Dauphiné-Vivarais (2K ) 11

12 Notre organisation Un financement adapté à du logement d insertion Chaque opération de production entre dans le cadre de l un des deux dispositifs: Le Prêt Locatif Aidé d Insertion LePLAIcomporteunesubvention del'etatqui contribueàla modération desloyerspayésparles locataires et à l'équilibre d opération des logements produits. La réglementation actuellement en vigueur devrait nous permettre d obtenir un niveau de subvention égal à 20% du montant total d une opération et plafonné à 25% du montant des travaux. La subvention Anah«conventionné très social» L Agence Nationale de l Habitat subventionne des travaux d amélioration des logements très dégradés en contrepartie de loyers modérés pendant une durée de conventionnement égale à neuf ans minimum. Les opérations sont montées en partenariat étroit avec les collectivités territoriales impliquées dans le relogement de la famille concernée: Celles-ci soutiennent la production en accordant une aide à l achat du foncier ou une aide aux travaux ou en confiant le bien dans le cadre d un bail emphytéotique ou d un bail à réhabilitation. Certains Conseils Généraux apportent également des subventions dans le cadre du Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées La Région Rhône-Alpes finance les travaux avec des exigences de performances énergétique dans le cadre du PLAI associatif: /logement La Fondation Abbé Pierre soutient les projets répondant à ses priorités. Notre Expérience : Pour qu'une opération soit équilibrée, il est nécessaire de réunir au moins 50% de subvention (80% en région parisienne). Le financement de l exploitation : La gestion locative adaptée est financée pour partie par les loyers et pour partie par des aides de l Etat ou du Département L accompagnement social relève de mesures spécifiques 12

13 Une gestion sécurisée Notre organisation Une montée en charge progressive Nombre de logements produits Ain Ardèche Isère Rhône Total Stock Cette progressivité est due à plusieurs facteurs : Une production en secteur tendu Une réforme des financements Anah L incertitude des collectivités quant à leurs marges de manœuvres financières Des règles de montage et de gestion calées sur les exigences des financeurs Montage d opérations - Anah:gainénergétiquede35% - RégionRhône-Alpes(PLAIuniquement):BBCouDPE C - Desopérationséquilibréesdèsla1 ère année ApplicationdesnormesdelaCDC pour: - La provision pour gros entretien - Laprovisionpourlavacanceetlesimpayés - Lesfraisdegestion,d entretienetderemiseenétat Une voie déjà tracée Plusieurs coopératives régionales de maîtrise d ouvrage d insertion sont déjà actives au sein du mouvement PACT. Créée en 1996, la coopérative HABITAT PACT Hauts de France regroupe 10 PACT et produit annuellement plus de 300 logements. HABITAT PACT Sud-Ouest a été créée en 2009avecunobjectifdeproductionde50 à100logementsparan. HABITAT PACT Méditerranée a vu le jour début 2012 et lancera prochainement son activité. Une coordination par la fédération La fédération PACT réalise un travail de capitalisation des connaissances et des informations, en proposant aux salariés despact: - Un clubdesprofessionnelsdelamoi - Des formations de perfectionnement - Des documents méthodologiques 13

14 Le partenariat, clé de voûte de la réussite Notre organisation Notre projet s inscrit pleinement dans la politique Logement d Abord avec un travail en partenariat pour: Repérer avec nos partenaires collectivités, organismes HLM, les familles dont le relogement relève de nos compétences particulières S insérer dans les processus d identification et de logement des ménages prioritaires Trouver en concertation avec eux une solution en partant des besoins du ménage Réunir les conditions de son insertion en travaillant avec les travailleurs sociaux et les professionnels susceptibles d aider le ménage au moment où il en a besoin Des collectivités locales fortement impliquées Les logements produits s inscriront dans les Plans Départementaux d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées. Etant donnés les loyers très bas et la nécessité d investir pour maîtriser les charges, la production s appuie sur une mobilisation forte de l Etat (DDT, DDCS), et de toutes les collectivités territoriales concernées(villes, agglomérations, département) Des partenariats avec les autres organismes de logement social Intervenant en complément du parc social existant, sur des besoins spécifiques, la coopérative s appuiera sur des partenariats formalisés avec les organismes de logements sociaux. Ceci de manière à faciliter la recherche de solutions logement pour des familles en grande difficulté ne pouvant se maintenir dans le parc HLM ou ayant besoin d un habitat adapté. Les partenariats avec les organisations caritatives, les fondations, seront également recherchés pour favoriser la recherche de solutions innovantes. 14

15 PACT Bâtisseurs de solidarités pour l habitat Le mouvement PACT est le premier réseau associatif et professionnel au service des habitants et de leur habitat. Fort de 145 associations présentes partout en France, il regroupe salariés. Depuis 60 ans, il intervient pour mettre en œuvre le droit au logement décent des ménages modestes et améliorer l habitat dans les quartiers et les bourgs. Avec le soutien de : En partenariat avec :

16 Contacts HABITAT PACT Rhône-Alpes 87, avenue Maréchal de Saxe LYON Tél : PACT de l Ain 11, rue Brillat Savarin BOURG-EN-BRESSE Tél : PACT du Rhône 51, avenue Jean-Jaurès BP Lyon Cedex 07 Tél : PACT H&D Ardèche BP 409 6, cours du Palais PRIVAS cedex Tél : PACT Isère 34 ter, avenue Marie Reynoard Grenoble Tél :

Panorama. LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE En chiffres

Panorama. LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE En chiffres Panorama LES AGENCES IMMOBILIÈRES À VOCATION SOCIALE En chiffres Mars 2015 2 Sommaire Un réseau professionnel depuis plus de 20 ans 4 Une expertise à la croisée de l immobilier et du social 4 Une reconnaissance

Plus en détail

Présentation du contingent préfectoral et du DALO

Présentation du contingent préfectoral et du DALO Présentation du contingent préfectoral et du DALO Quelques chiffres en Haute-Savoie 7 600 logements Un peu plus de 400 relogements par an environ 15% des attributions totales de logements sociaux Un taux

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT 20 et 21 mai Bienvenue Ouverture par Jacqueline ERROT Bilan 2013 par Mathias PERRIOT 2013 Loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement Paris, le 15 avril 2015 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des

Plus en détail

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu.

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu. DIRECTIVE PERSONNES MORALES PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Construction ou acquisition-amélioration de logements locatifs sociaux, logements en structures collectives et logements meublés pour

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières DOSSIER DE PRESSE Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières Paris, le mardi 3 février 2015 Contact presse Ministère du Logement, de

Plus en détail

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE

LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE LES AIDES DISPONIBLES POUR AMELIORER SON LOGEMENT DRAGA- ARDÈCHE AIDES DE l Anah (agence nationale de l habitat) Le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans Les subventions sont accordées sous conditions

Plus en détail

Le Plan Départemental d'action

Le Plan Départemental d'action Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées DE LA RÉGION AQUITAINE DE LA GIRONDE Gironde gironde.fr le PDALPD de la Gironde 2008-2010 Ce plan est co-piloté par l Etat et

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»?

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»? FICHE MÉTHODOLOGIQUE Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation Qu entend-on par «logement communal»? Dans les petites communes, il s agit d un logement qui appartient au domaine

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Agence Immobilière à Vocation Sociale

Agence Immobilière à Vocation Sociale Agence Immobilière à Vocation Sociale 2 Une AIVS est une structure à but social (association, UES, SCIC, ) qui possède les compétences d agent immobilier (profession réglementée par la loi Hoguet) pour

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour,

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur amallia.fr O de formes Publicis Activ RCS Paris 337 934 483 - Marque déposée pour le compte d Action Logement. Impression sur papier recyclé Oxygen -

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014 POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien Mai2014 Carte de la CCSB au 1 er janvier 2014 Nouvelle intercommunalité issue des fusions des communautés : CCBVS

Plus en détail

Programme Local. de l Habitat BILAN SYNTHETIQUE

Programme Local. de l Habitat BILAN SYNTHETIQUE Programme Local de l Habitat 8 BILAN SYNTHETIQUE sommaire INTRODUCTION 8 8 9 5 Introduction Rappel des objectifs annuels du PLH I) Améliorer l attractivité résidentielle du territoire et relever le défi

Plus en détail

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers PROPOSITION Projet de loi Logement et Urbanisme LOCATION Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers loi 1989 C.C.H. Une proposition pour accroître l offre locative à loyers maîtrisés.

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

Plan Départemental d Action pour

Plan Départemental d Action pour Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées des Yvelines 2011-2014 2014 Entre, L ETAT, représenté par Monsieur le Préfet du département des Yvelines LE DEPARTEMENT DES YVELINES,

Plus en détail

LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL

LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2007 LANCEMENT DE FINANTOIT, UN OUTIL PRIVE D INVESTISSEMENT SOLIDAIRE POUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT TRES SOCIAL FINANTOIT est le premier outil d investissement

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

C est quoi un logement insalubre?

C est quoi un logement insalubre? LOGEMENT INSALUBRE C est quoi un logement insalubre? C est un logement qui présente un danger pour la santé des occupants, compte tenu de la dégradation du bâti ou de la présence de substances dangereuses

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Dossier de presse. Présentation des grandes lignes du projet de loi de Mobilisation pour le logement & la lutte contre l exclusion

Dossier de presse. Présentation des grandes lignes du projet de loi de Mobilisation pour le logement & la lutte contre l exclusion Dossier de presse Présentation des grandes lignes du projet de loi de Mobilisation pour le logement & la lutte contre l exclusion 1 Chapitre premier : Mobilisation des acteurs 1. Qu y a t-il de nouveau?

Plus en détail

PASSERELLE, le nouveau projet d innovation sociale d Habitat et Humanisme à Lyon. Passerelle Lyon e 7 Le lien vers l autonomie DOSSIER DE PRESSE

PASSERELLE, le nouveau projet d innovation sociale d Habitat et Humanisme à Lyon. Passerelle Lyon e 7 Le lien vers l autonomie DOSSIER DE PRESSE ! PASSERELLE, le nouveau projet d innovation sociale d Habitat et Humanisme à Lyon. DOSSIER DE PRESSE - Septembre 2015 - Passerelle Lyon e 7 Le lien vers l autonomie www.habitat-humanisme.org http://www.groupelavarappe.fr/

Plus en détail

FAQ N 70 : LE BAIL GLISSANT

FAQ N 70 : LE BAIL GLISSANT Direction de l Intégration* Emploi/Logement Service : Logement/Reloref N/REF : DIEL/LOG/FM/EA/09/1009 Rédacteur : Florence GAUDEAU Date : 20/12/09 * Avec le soutien du ministère de l'immigration, de l'intégration,

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

LE CONTEXTE DU LOGEMENT EN FRANCE

LE CONTEXTE DU LOGEMENT EN FRANCE LE CONTEXTE DU LOGEMENT EN FRANCE 60 000 000 d habitants 30 000 000 de logements, dont : 26 000 000 de résidences principales, 2 000 000 de logements vacants, 2 000 000 de résidences secondaires, Sur les

Plus en détail

L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP

L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP Quelques données de cadrage La copropriété en France, c est : 560 000 copropriétés pour 6 680 000 logements (copro moyenne = 12 logements) 300 000

Plus en détail

guide Logement je cherche un nouveau logement Tout savoir sur les recherches à effectuer pour trouver un toit à Paris et en Ile de France

guide Logement je cherche un nouveau logement Tout savoir sur les recherches à effectuer pour trouver un toit à Paris et en Ile de France guide Logement je cherche un nouveau logement Tout savoir sur les recherches à effectuer pour trouver un toit à Paris et en Ile de France février 2011 2 le logement et vous... Trouver un logement est partout

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements Dossier de presse Inauguration Est Métropole Habitat inaugure 14 logements (acquisition amélioration) et présente sa nouvelle équipe de proximité du territoire Villeurbanne Centre BOUTIN 14 logements 5,

Plus en détail

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Programme d Intérêt Général Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Rappels: Les cibles du Programme d Intérêt Général Amélioration de la qualité thermique des logements Adaptation

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

COMPRENDRE. Édition : février 2013

COMPRENDRE. Édition : février 2013 L habitat COMPRENDRE 2013 Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.3 À savoir avant de se lancer...4 Trouver l aide adaptée....6 Pour tout contribuable,

Plus en détail

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement LOI ALUR Copropriétés prévention et traitement Ministère Copropriétés les principales dispositions de la loi Alur Prévention de l endettement et de la dégradation Traitement curatif Prévention de l endettement

Plus en détail

> 2014. tableau de bord DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT

> 2014. tableau de bord DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT > 2014 tableau de bord DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT LE TABLEAU DE BORD 2014 DE SUIVI DES POLITIQUES DU LOGEMENT La forte croissance démographique que connaît la France, conjuguée à la progression

Plus en détail

PRÉSENTATION BILAN PLH LAMBALLE COMMUNAUTÉ 2014-2015 Orientations 2016. 4 logements rue Lucie Aubrac à la Poterie

PRÉSENTATION BILAN PLH LAMBALLE COMMUNAUTÉ 2014-2015 Orientations 2016. 4 logements rue Lucie Aubrac à la Poterie PRÉSENTATION BILAN PLH LAMBALLE COMMUNAUTÉ 2014-2015 Orientations 2016 4 logements rue Lucie Aubrac à la Poterie AXE 1 FICHE 1 MOBILISER LE FONCIER NECESSAIRE Le PLH a un objectif global de construire

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Le guide. des aides PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS PROPRIÉTAIRES BAILLEURS COPROPRIÉTAIRES SYNDICATS DE COPROPRIÉTAIRES ÉTABLI AU 1 ER MARS 2014

Le guide. des aides PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS PROPRIÉTAIRES BAILLEURS COPROPRIÉTAIRES SYNDICATS DE COPROPRIÉTAIRES ÉTABLI AU 1 ER MARS 2014 Le guide PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS PROPRIÉTAIRES BAILLEURS COPROPRIÉTAIRES SYNDICATS DE COPROPRIÉTAIRES des aides ÉTABLI AU 1 ER MARS 2014 Document d information non contractuel 3 3 4 8 9 15 16 17 18 19

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT

DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT DOSSIER DE PRESSE 06/2015 OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L HABITAT O.P.A.H. multisites de la CCPRO, présentation de la démarche Dans le cadre de son Programme Local de l Habitat, la CCPRO a lancé,

Plus en détail

Acteur principal : gestionnaire Partenaires. Aides directes aux ménages

Acteur principal : gestionnaire Partenaires. Aides directes aux ménages LES DISPOSITIFS FINANCIERS D AIDE AUX ACTIONS DE LUTTE CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE EN PACA *liste non exhaustive, il s agit des principaux dispositifs financiers repérés qui peuvent permettre un financement

Plus en détail

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015

Année 2014. Objectifs, réalisations, perspectives. Avril 2015 PIIG Habiitat Pays Montmoriillllonnaiis Année 2014 Objectifs, réalisations, perspectives Avril 2015 Préambule page 2 Les chiffres clefs 2014 page 3 La localisation géographique des bénéficiaires page 4

Plus en détail

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DU RHÔNE 2012-2015

PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DU RHÔNE 2012-2015 PREFET DU RHÔNE En association avec PLAN DEPARTEMENTAL D ACTION POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DU RHÔNE 2012-2015 Objectifs et thématiques du PDALPD 2 Objectifs et thématiques du PDALPD Préambule

Plus en détail

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes

FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT. des Alpes-Maritimes FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT des Alpes-Maritimes Règlement Intérieur 15/04/2013 Le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) des Alpes-Maritimes s inscrit dans le cadre juridique suivant : VU

Plus en détail

2005-2010. Charte pour le relogement des habitants dans le cadre du projet de rénovation urbaine de Chambéry

2005-2010. Charte pour le relogement des habitants dans le cadre du projet de rénovation urbaine de Chambéry 2005-2010 Charte pour le relogement des habitants dans le cadre du projet de rénovation urbaine de Chambéry mai 2006 > Sommaire Préambule 3 Les grands principes du relogement 4 1. Informer, concerter,

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

HABITATS PARTICIPATIFS

HABITATS PARTICIPATIFS HABITATS PARTICIPATIFS habitats participatifs et coopératifs : de quoi parle t-on? CAUE 92-31.03.15 1. LES COOPERATIVES D HLM Un peu d histoire Une des trois familles composant le mouvement Hlm, issue

Plus en détail

E T U D E pré-opérationnelle P I G amélioration de l habitat. Volets 2 et 3 : PROGRAMME d ACTIONS 20 juillet 2012

E T U D E pré-opérationnelle P I G amélioration de l habitat. Volets 2 et 3 : PROGRAMME d ACTIONS 20 juillet 2012 P A Y S H A U T L A N G U E D O C E T V I G N O B L E S E T U D E pré-opérationnelle P I G amélioration de l habitat Volets 2 et 3 : PROGRAMME d ACTIONS 20 juillet 2012 1 SOMMAIRE Partie 1 : rappel des

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA VILLE Arrêté du 29 juin 2011 portant approbation des modifications du règlement général de l Agence nationale pour la rénovation urbaine NOR

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Le guide. des aides ÉTABLI AU 1 ER JANVIER 2015 PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS PROPRIÉTAIRES BAILLEURS COPROPRIÉTAIRES SYNDICATS DE COPROPRIÉTAIRES

Le guide. des aides ÉTABLI AU 1 ER JANVIER 2015 PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS PROPRIÉTAIRES BAILLEURS COPROPRIÉTAIRES SYNDICATS DE COPROPRIÉTAIRES Le guide PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS PROPRIÉTAIRES BAILLEURS COPROPRIÉTAIRES SYNDICATS DE COPROPRIÉTAIRES des aides ÉTABLI AU 1 ER JANVIER 2015 Document d information non contractuel 3 3 4 8 9 15 16 17 18

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9

GUIDE PRATIQUE. Présentation. Fonds de Solidarité pour le Logement. Juin 2012 page 1/9 Présentation Guide d accompagnement à l application du Règlement Intérieur 2012 à l usage des partenaires Juin 2012 page 1/9 Plan du guide Qu est-ce que le FSL? Comment saisir le Fonds? Les critères généraux

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Guide des aides au logement en Guyane

Guide des aides au logement en Guyane Guide des aides au logement en Guyane 2014 Document préparatoire en vue de l édition d une plaquette d information à destination de jeunes qui sera distribuée dans les différents services d orientation

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

L'organisation du plan départemental

L'organisation du plan départemental Lettre électronique N 1-2012 83 a ccessi b l e p ou r t ou s SOMMAIRE Sommaire / Editorial Page 1 Actualité juridique : DALO et délai anormalement long Page 4 Présentation du Plan Départemental d Action

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Présentation des grandes lignes du projet de loi de Mobilisation pour le logement & la lutte contre l exclusion Janvier 2009

DOSSIER DE PRESSE Présentation des grandes lignes du projet de loi de Mobilisation pour le logement & la lutte contre l exclusion Janvier 2009 DOSSIER DE PRESSE Présentation des grandes lignes du projet de loi de Mobilisation pour le logement & la lutte contre l exclusion Janvier 2009 CHAPITRE I : mobilisation des acteurs Les conventions d utilité

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. MODE D EMPLOI AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr INTERVIEW Mandatée

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

Conditions habituelles d emploi des fonds versés au titre de la PEEC

Conditions habituelles d emploi des fonds versés au titre de la PEEC 2011-2012 Conditions habituelles d emploi des fonds versés au titre de la PEEC (Décret n 94-317 du 13 avril 1994) 29% 37% 34% Financements Solendi engagés en 2011 Montants engagés (en K ) Logement locatif

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT Le Fonds Départemental de Garantie et de Caution des Loyers pour l accès au logement est mis

Plus en détail

Délibération N CR 59-15

Délibération N CR 59-15 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CR 59-15 Délibération N CR 59-15 DU 19 juin 2015 Partenariats avec la FNARS Ile-de-France, la Fondation Abbé Pierre, la Fédération nationale Solidarités femmes (FNSF),

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000 ALBI 05.63.48.73.80 - Fax : 05.63.48.73.81 - e-mail : adil81@wanadoo.fr - site : adiltarn.

Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000 ALBI 05.63.48.73.80 - Fax : 05.63.48.73.81 - e-mail : adil81@wanadoo.fr - site : adiltarn. Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000 ALBI 05.63.48.73.80 - Fax : 05.63.48.73.81 - e-mail : adil81@wanadoo.fr - site : adiltarn.org Au service des Tarnais depuis 18 ans, l ADIL connaît bien les

Plus en détail

ARTICLE 2 : L'arrêté préfectoral n 88-452 en date du 1er octobre 1988 est abrogé.

ARTICLE 2 : L'arrêté préfectoral n 88-452 en date du 1er octobre 1988 est abrogé. Arrêté n 2002-179-1 DIRECTION DE L URBANISME, DU LOGEMENT ET DE L EQUIPEMENT Sous-direction de l habitat et du logement Bureau de l action sociale dans le logement PORTANT APPROBATION DU REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Solidarités Nouvelles pour le Logement

Solidarités Nouvelles pour le Logement Solidarités Nouvelles pour le Logement Une association de citoyens pour le logement des plus démunis SNL Essonne 24 rue de l Alun 91630 Marolles-en-Hurepoix Tél. : 01 69 58 77 58 Fax : 01 64 56 61 26 Courriel

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

GUIDE des AIDES AU LOGEMENT édition 1 er trimestre 2010

GUIDE des AIDES AU LOGEMENT édition 1 er trimestre 2010 GUIDE des AIDES AU LOGEMENT édition 1 er trimestre 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 Adoma - Résidence sociale «Le Grand Cèdre» 114, rue Joseph Hue, 76250, DÉVILLE-LÈS-ROUEN

Plus en détail

développe les solidarités

développe les solidarités développe les solidarités www.gard.fr Propriétaires bailleurs, comment louer sereinement votre logement? SOMMAIRE les Aides à l amélioration de l habitat... 5 les Aides au Logement... 7 l Assurance Loyers

Plus en détail

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance

N de téléphone : N de Fax : Mail : Nom - Prénom Parenté Date de naissance DEPARTEMENT DE LA MOSELLE DIRECTION DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L ENFANCE, DE LA FAMILLE ET DE L INSERTION Sous-Direction de l Action Sociale Territoriale et de l Insertion Service des Aides Financières

Plus en détail

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique 18/02/2015 Dossier de presse L hébergement d urgence en Loire-Atlantique M. Henri-Michel COMET, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de Loire-Atlantique a rencontré le mercredi 18 février 2015

Plus en détail

I. PLAN DE TRAITEMENT DES FOYERS DE TRAVAILLEURS MIGRANTS (convention, art. 1)

I. PLAN DE TRAITEMENT DES FOYERS DE TRAVAILLEURS MIGRANTS (convention, art. 1) UESL Recommandation du 21 février 2007 Modifiée le 21 novembre 2007 CONVENTION «10%» ETAT/UESL DU 20 DECEMBRE 2006 RELATIVE A L INTERVENTION DU 1% LOGEMENT EN FAVEUR DES POPULATIONS AYANT DES DIFFICULTES

Plus en détail

Ensemble, rénovons notre habitat. OPAH : OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L'HABITAT 2013-2018

Ensemble, rénovons notre habitat. OPAH : OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L'HABITAT 2013-2018 OPAH : OPÉRATION PROGRAMMÉE D AMÉLIORATION DE L'HABITAT 2013-2018 Salubrité A B C Performance énergétique D Autonomie de la personne Accompagnement Ensemble, rénovons notre habitat. ARPAJON / AVRAINVILLE

Plus en détail

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013 Dossier de presse Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013 19 Mars 2013 Contacts presse : Myra Frapier-Saab 06 70 10 82 24 1 Les enjeux Le nombre croissant de personnes

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

HEBERGEMENT ET LOGEMENT

HEBERGEMENT ET LOGEMENT HEBERGEMENT ET LOGEMENT EN RHONE-ALPES Guide à destination des acteurs de l hébergement du logement d insertion et du logement social 2013 Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Procédures Questionnement Réponses apportées Recommandations et avis de l IT CCAPEX

Procédures Questionnement Réponses apportées Recommandations et avis de l IT CCAPEX En association avec PREFET DU RHÔNE Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées du Rhône 2012 2015 Commission de coordination des actions de prévention des expulsions locatives

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. Mode d emploi AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr + ÉNERGIE + AUTONOMIE

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail