Journée régionale d échanges sur le microcrédit personnel en Rhône-Alpes. 26 Novembre 2013 Lyon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée régionale d échanges sur le microcrédit personnel en Rhône-Alpes. 26 Novembre 2013 Lyon"

Transcription

1 Journée régionale d échanges sur le microcrédit personnel en Rhône-Alpes 26 Novembre 2013 Lyon

2 Ouverture Monsieur Patrick FRANCOIS Directeur régional Rhône-Alpes de la Caisse des dépôts Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 2

3 Présentation de la journée Emilie GROUES Agence Nouvelle des Solidarités Actives Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 3

4 Programme de la journée 9h30 9h40 10h15 10h50 11h50 13h - 14h10 14h15 15h45 16h15 Ouverture Rôle de la Caisse des Dépôts dans le dispositif de MCP, bilan national et régional Le microcrédit personnel : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Dispositifs de microcrédit personnel en Rhône-Alpes : de la construction du partenariat à l accompagnement aval Comment redynamiser le microcrédit personnel en Rhône-Alpes? Cocktail déjeunatoire Travaux en ateliers Restitution des ateliers Clôture de la journée par Cyril Kretzschmar, Vice-président de la Région en charge de la nouvelle économie, aux nouveaux emplois, à l'artisanat et à l'économie sociale et solidaire Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 4

5 Le microcrédit personnel Rôle de la Caisse des Dépôts et Bilan national et régional du MCP Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 5

6 Rôle de la Caisse des Dépôts Bilan national et régional du dispositif Intervenants : Mme Marylène VIALA-CLAUDE Responsable du Pôle Innovation Sociale et Programmes Territoriaux de la Caisse des Dépôts Mme Emilie BONNIVARD Chargée de développement territorial de la Direction régionale Rhône-Alpes de la Caisse des Dépôts Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 6

7 Le Fonds de cohésion sociale Loi 2005 : Création du Fonds de cohésion sociale. Le Fonds est abondé par l Etat et géré par la Caisse des Dépôts. Le Fonds garantit les microcrédits professionnels et personnels. La garantie du Fonds incite et protège le prêteur 7 26/11/2013

8 Objectif : Le Fonds de cohésion sociale Proposer un accès au crédit responsable à des personnes exclues du crédit bancaire classique (amortissable) pour : lutter contre l exclusion bancaire favoriser l insertion et la réinsertion sociale et professionnelle 8 26/11/2013

9 Le Fonds de cohésion sociale Montant Durée REGLE GENERALE , 6-36 mois (48 mois en cas de rééchelonnement) Garantie FCS = 50% DECISIONS Depuis le 1er juillet 2012 Possibilité de déroger en allant jusqu à et 48 mois Aucune publicité autour de la règle dérogatoire Depuis le 1 er janvier 2013 Fin des prêts dits «accidents de la vie» pouvant aller jusqu à Taux d intérêt Fixe, déterminé par chaque banque Peut être bonifié par la structure accompagnante et/ou une collectivité locale 9 26/11/2013

10 Le Fonds de cohésion sociale Exemples Mobilité Logement Formation Santé Autres Véhicule Frais d agence Etudes Optique Habillement Permis de conduire Déménagement Formation Dentaire Frais d avocat Réparation Dépôt de garantie Bilan de compétence Audition Frais d obsèques Travaux Autres Equipement! Pas de rachat de dettes 10 26/11/2013

11 Rôle de la Caisse des Dépôts Bénéficiaire Accompagnement obligatoire avant et après l obtention du prêt Octroi du prêt et remboursement Dotation Organisme accompagnant Banque Garantie à 50% après agrément Gestion Co-instruction Suivi conjoint 11 26/11/2013

12 Piloter le dispositif Rôle de la Caisse des Dépôts au niveau national Nouer des partenariats avec les grands réseaux nationaux d accompagnement et bancaires Animer des ateliers de travail au niveau national entre têtes des réseaux accompagnants et établissements financiers Encourager la mutualisation des acteurs au niveau local par l organisation de colloques régionaux 12 Un site internet référençant les points d entrée département par département Un site extranet qui recueille et traite les données

13 Microcrédit personnel La Caisse des Dépôts, pilote régional PRISE DE CONTACT CONVENTIONNEMENT SUIVI / ANIMATION DEVELOPPEMENT Banque OU Association Conventionnement banque / association Lien avec le correspondant CDC Conventionnement association / CDC Association Animation du réseau MCP local Echange des pratiques Coordination Suivi conventions Suivi des MCP Conseil et Information Banque Renforcement des partenariats existants Recherche de partenaires Implication des collectivités territoriales Correspondant régional sur le MCP 13 26/11/2013

14 Bilan au 30/06/2013 National Rhône-Alpes Nb de structures qui distribuent le MCP Nb de MCP octroyés au 30 juin ,04% 6,83% Montant total nominal 106M 7,24M 6,83% Montant moyen par prêt Appels en garantie /11/2013 5,91% (National) 6,61%

15 Bilan au 30/06/2013 Les principaux réseaux nationaux d accompagnement Association Nationale des Directeurs de Missions Locales (ANDML) La Croix-Rouge Française Fédération des Familles Rurales Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) Union Nationale des Centres Communaux d Action sociale (UNCCAS) Restaurants du Cœur Secours Catholique Adie 15 26/11/2013 Structures accompagnantes en Rhône-Alpes CCAS de Saint-Etienne, Ecully, Lyon, Mions, Villeurbanne, Saint-Priest, Grenoble, Pont de Claix Secours Catholique Restos du Cœur de Loire, Rhône, Ain, Savoie, Drôme, Haute-Savoie, Isère ADIE Loire, Isère FACE Loire, Grand Lyon FNARS Missions Locales Saint-Etienne, Rhône Sud-Est, Vaulx-en-Velin, Plateau Nord Val de Saône Croix Rouge de Villefranche-sur-Saône, Villeurbanne, Haute-Savoie SOS Famille Emmaüs Vénissieux URHAJ ADISES Active Cresus Isère COORACE

16 Bilan au 30/06/ Nombre de microcrédits personnels garantis distribués - National Nombre de microcrédits personnels garantis distribués - Régional /11/2013

17 Bilan au 30/06/ /11/2013

18 Bilan au 30/06/2013 Répartition des prêts par objet National Répartition des prêts par objet Rhône-Alpes logement 12,41% autres 9,84% santé 0,85% éducation et formation 4,55% Logement 18,67% Autres 3,74% Santé 1,98% éducation et formation 4,85% emploi et mobilité 70,76% emploi et mobilité 72,35% 18 26/11/2013

19 Bilan au 30/06/2013 Répartition nationale Nom du Réseau Nbre de MPG distribués Part de marché Caisse d'epargne ,13% Groupe Crédit Coopératif ,73% Crédit Coopératif ,30% BTP Banque ,28% Banques Populaires 63 0,14% ADIE ,54% Groupe Crédit Mutuel ,88% Crédit Mutuel ,50% Crédit Mutuel Nord Europe ,38% Crédits Municipaux ,42% La Banque Postale ,09% Crédit Agricole ,91% CréA-Sol ,87% COFINOGA ,31% BNP Personal Finance 415 0,94% COFIDIS 211 0,48% Groupe BNP Paribas 104 0,24% BNP Paribas Guyane 38 0,09% BNP Paribas Grand Est 66 0,15% Société Générale 24 0,05% SACICAP 4 0,01% Total ,00% Répartition régionale Nom du Réseau Nbre de MPG distribués Part de marché Caisse d'epargne ,60% Groupe Crédit Coopératif ,27% Crédit Coopératif 246 7,60% BTP Banque ,66% Banques Populaires ADIE ,91% Groupe Crédit Mutuel 21 0,65% Crédit Mutuel 21 0,65% Crédit Mutuel Nord Europe Crédits Municipaux ,14% La Banque Postale 12 0,37% Crédit Agricole 231 7,14% CréA-Sol 1 0,03% COFINOGA 28 0,87% BNP Personal Finance 1 0,03% COFIDIS Groupe BNP Paribas BNP Paribas Guyane BNP Paribas Grand Est Société Générale SACICAP Total ,00% 19 26/11/2013

20 Bilan au 30/06/2013 Nb d appels en garantie comptabilisés depuis le démarrage du dispositif % par rapport au nombre de prêts octroyés un montant total de dette échue impayée Prise en charge de 50 % de dette échue impayée par le FCS, soit un remboursement aux prêteurs de : National Rhône-Alpes (soit 7,65% du nb total d appels en garantie au niveau national) 5,91% du nombre total de prêts octroyés 3 900K 320K 1 950K 160K 6,61% du nombre total de prêts octroyés en région 20 26/11/2013

21 Analyse régionale : l activité microcrédit sur les départements rhônalpins Journée régionale 26 novembre 2013

22 Analyse régionale Activité microcrédit personnel par département et évolution par année Zones de précarité en Rhône-Alpes et couverture territoriale du microcrédit personnel

23 Analyse régionale Activité microcrédit par département Répartition en nombre de dossiers Rhône 23% Loire 24% Savoie 4% Ain 6% Ardèche 6% Drôme 8% Isère 23% Haute- Savoie 6% Ain Ardèche Drôme Haute-Savoie Isère Loire Rhône Savoie Départements Nombre de micro-crédits Loire 788 Rhône 743 Isère 734 Drôme 263 Ardèche 202 Haute-Savoie 188 Ain 177 Savoie 140 Total Nombre de MCP pour habitants Départements Montant des micro-crédits Isère Loire Rhône Drôme Ardèche Ain Haute-Savoie Savoie Total

24 Analyse régionale Activité microcrédit par département Après un fort démarrage en 2009 ralentissement sensible depuis 2011 : Rhône Les territoires en progression régulière : Isère, Loire, Drôme et Ardèche Les territoires qui stagnent : Ain, Haute-Savoie, Savoie Loire Rhône Isère Drôme Ardèche Haute-Savoie Ain Savoie

25 Analyse régionale Zones de précarité en Rhône-Alpes et couverture territoriale du MCP Source : étude INSEE «Niveaux de vie et pauvreté en Rhône-Alpes»Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale - données 2010, disponible sur Rappel : seuil de pauvreté national fixé en 2010 à 964 euros (par mois et par unité de consommation) Constats en Rhône-Alpes : Taux de pauvreté de 12,3% en Rhône-Alpes contre 14,3% en métropole (taux de chômage moins élevé dans la région : 9,3% contre 10,3% au niveau national). Contrastes entre les départements aisés et les départements plus défavorisées : 10% de personnes pauvres dans les deux Savoie 11% dans l Ain et l Isère 14% dans la Loire 15 % dans la Drôme et l Ardèche 25

26 Analyse régionale Zones de précarité en Rhône-Alpes et couverture territoriale du MCP Source : étude INSEE «Niveaux de vie et pauvreté en Rhône-Alpes»Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale - données 2010, disponible sur Une pauvreté qui touche surtout l urbain à l exception de l Ardèche : 13% de pauvres dans les communes urbaines 10% dans les communes rurales Le rapport urbain/rural s inverse en Ardèche : Forte pauvreté urbaine (14%) Pauvreté rurale plus forte encore (16%), surtout dans les communes isolées 26

27 Analyse régionale Zones de précarité en Rhône-Alpes et couverture territoriale du MCP Source : étude INSEE «Niveaux de vie et pauvreté en Rhône-Alpes»Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale - données 2010, disponible sur et francemicrocrédit.org Carte : revenu fiscal médian par unité de consommation (UC) par commune ( +de 2000 habitants) Carte : couverture territoriale du microcrédit personnel (par nombre de MCP accordés) 27 * Répartition par code postal au delà de 10 MCP

28 Analyse régionale Zones de précarité en Rhône-Alpes et couverture territoriale du MCP Source : étude INSEE «Niveaux de vie et pauvreté en Rhône-Alpes»Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale - données 2010, disponible sur et france-microcrédit.org Carte : disparités socio-spatiales au niveau intercommunal. Plus de score est élevé, plus le territoire rencontre des fragilités de toutes sortes (revenus, travail, santé, scolarité, etc.). Carte : couverture territoriale du microcrédit personnel (par nombre de MCP accordés) 28 * Répartition par code postal au delà de 10 MCP

29 Analyse territoriale Répartition géographique des MCP à 100 Saint-Etienne, Grenoble et Lyon Roanne, Saint-Chamond, Villeurbanne 21 à : Bourg en Bresse 07 : Annonay 26 : Valence 38 : Bourgoin-Jallieu 42 : Ste-Croix-en-Jarez 69 : Vénissieux 73 : Chambéry 74 : Annecy, Rumilly 10 à : Toussieux, Pérouges, Lagnieu 07 : Aubenas, Le Teil, St Laurent du Pape 26 : Romans-sur-Isère, Bourg-de-Péage, Bourg-lès-Valences, Montélimar, Pierrelatte 38 : Vienne, St-Martin d Hères, Voiron, Villefontaine, Cessieu, Echirolles, Chanas, L Isle d Abeau, Les Avenières, Arandon 42 : Montbrison, Andrezieux, St Just St Rambert, Le Chambon-Feugerolles, Le Coteau, Salvizinet, Roche-La-Molière 69 : Villefranche-sur-Saône, Oullins, Décines, Rillieux, Ecully, Meyzieux, Vaulx-en- Velin, Albigny-sur-Saône, Tarare, St Fons, Saint-Priest, Givors 73 : Aix-les-Bains, Albertville

30 Plateforme de mutualisation Journée régionale 26 novembre 2013

31 Objectifs recherchés Eviter l intervention d une multitude d antennes locales qui ne réussissent pas toujours à atteindre les objectifs demandés Disposer d un interlocuteur unique sur le territoire Maintenir la proximité entre le demandeur et une structure d accompagnement Elargir la palette des prescripteurs : collectivités locales, fournisseurs d énergie, Pôle Emploi, assistantes sociales 31 26/11/2013

32 Présentation du schéma général Prescripteurs : Vérification de l éligibilité des demandes Préparation d une fiche pré-diagnostic Orientation des demandeurs vers la plateforme Plateforme : Instruction des demandes de MCP provenant des prescripteurs Accompagnement des bénéficiaires de MCP Relation avec le partenaire financier Formation des prescripteurs et information 32 26/11/2013

33 Présentation Critères de sélection : Échelle territoriale : le département, l infra-département Profil du candidat : expérience d accompagnement du MCP Prescripteurs : issus de différents réseaux, collectivités locales Formalisation : dossier de candidature Bilan des années précédentes Projets de conventions : Entre DR CDC et Plateforme Entre Plateforme et banques Entre Plateforme et prescripteurs 33 26/11/2013

34 Présentation Eléments-clés du dossier de candidature : Présentation du territoire couvert : cartographie, éléments socio-économiques. Présentation des prescripteurs associés : population suivie, volumes et profils. Présentation du schéma organisationnel : répartition des rôles. Présentation de l expérience de la Plateforme candidate : antériorité dans le dispositif, partenariat avec la CDC, liens avec les banques, résultats /11/2013

35 Exemples Quelques exemples de plates formes : Familles rurales 22 UDAF 11, 76, 27, 70 CIDF 90 CCAS /11/2013

36 Programme de la journée 9h30 9h40 10h15 10h50 11h50 13h - 14h10 14h15 15h45 16h15 Ouverture Rôle de la Caisse des Dépôts dans le dispositif de MCP, bilan national et régional Le microcrédit personnel : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Dispositifs de microcrédit personnel en Rhône-Alpes : de la construction du partenariat à l accompagnement aval Comment redynamiser le microcrédit personnel en Rhône-Alpes? Cocktail déjeunatoire Travaux en ateliers Restitution des ateliers Clôture de la journée Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 36

37 Le microcrédit personnel : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Intervenant : Mme Marylène VIALA-CLAUDE Responsable du Pôle Innovation Sociale et Programmes Territoriaux de la Caisse des Dépôts Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 37

38 Etude d impact du microcrédit personnel garanti Etude demandée par le COSEF à la Caisse des Dépôts Les chercheurs : Nicolas Rebière : CNRS Université Bordeaux IV Georges Gloukoviezoff : 2G Recherche 38 26/11/2013

39 Les caractéristiques de l étude Une enquête par questionnaires téléphoniques : Emprunteurs sans impayés : répondants Emprunteurs avec impayés : 477 répondants Personnes refusées/réorientées : 507 répondants Une enquête qualitative organisée en 6 focus groups : Une trentaine d emprunteurs De décembre 2012 à février 2013 Les questionnaires en lignes : Accompagnateurs : 251 répondants prêteurs : 131 répondants 39 26/11/2013

40 6 questions 1/ Tremplin vers l emploi salarié? Prédominance pour l emploi à 72% des projets financés Un impact positif du MCP sur la situation professionnelle dans la majorité des cas : 66% d amélioration ou de préservation de leur situation professionnelle Réussite du projet professionnel pour les bénéficiaires ayant un emploi au moment de la demande : 74% 40 26/11/2013

41 6 questions 2/ Un outil pour faire reculer la pauvreté et l exclusion sociale? 8 catégories d impacts possibles : 5 impacts directs : L insertion professionnelle : l employabilité des emprunteurs. L insertion sociale : les relations amicales, les activités culturelles et sportives et la participation à la vie associative. Les conditions de logement : la qualité du logement et le cadre de vie La cohésion familiale : la qualité des relations de couple, avec les enfants et avec la famille étendue. La santé : la condition physique des emprunteurs 41 26/11/2013

42 6 questions 2/ Un outil pour faire reculer la pauvreté et l exclusion sociale? Les impacts directs 42 26/11/2013

43 6 questions 2/ Un outil pour faire reculer la pauvreté et l exclusion sociale? 8 catégories d impacts possibles : 3 impacts indirects La situation budgétaire : l équilibre budgétaire des emprunteurs : les évolutions des revenus et des dépenses et la faculté des emprunteurs à joindre les deux bouts : 37% positif L inclusion bancaire : au-delà du simple accès au crédit permis par le MCP, il s agit des impacts sur l accès approprié aux produits bancaires nécessaires pour mener une vie normale : 17% positif L estime de soi : le regard que les emprunteurs portent sur eux-mêmes : le niveau de confiance en soi, d enthousiasme, de stress, de déprime : 52% positif 43 26/11/2013

44 6 questions 2/ Un outil pour faire reculer la pauvreté et l exclusion sociale? Le niveau de vie passe de 756 euros en moyenne au moment de la demande à 859 euros au moment de l enquête Le taux de pauvreté passe de 79% à 68% Le niveau de vie des emprunteurs ayant un projet professionnel connaît la plus forte amélioration : 771 euros 881 euros Situation budgétaire 44 26/11/2013

45 6 questions 3/ Des prêts à risque pour l emprunteur? 94% des prêts sont remboursés sans intervention de la garantie 38% d impayés : 21% d impayés problématiques 17% d impayés sans gravité Une prise en compte des impayés insuffisante Lorsque l impayé est avéré : les principales réponses sont un report de la mensualité impayée sur le mois ou les deux mois qui suivent 45 26/11/2013

46 6 questions 3/ Des prêts à risque pour l emprunteur? Les conséquences des impayés 46 26/11/2013

47 6 questions 3/ Des prêts à risque pour l emprunteur? 47 26/11/2013

48 6 questions 3/ Des prêts à risque pour l emprunteur? 48 26/11/2013

49 6 questions 4/ Un accompagnement indispensable? un accompagnement jugé utile Un diagnostic budgétaire plébiscité : 79% le trouvent bon ou très bon 49 26/11/2013

50 6 questions 5/ Les modalités de prescription? 50 26/11/2013

51 6 questions 6/ une passerelle vers l inclusion bancaire? 10% des emprunteurs ont vu leur inclusion bancaire s améliorer grâce au MCP: Amélioration marginale Réduction limitée des frais bancaires suite à des incidents 51 26/11/2013

52 6 questions 6/ une passerelle vers l inclusion bancaire? Avant 9.6% 9.6% Après 8.3% 8.7% 6.3% 66% 6.8% 7.4% Compte de dépôt Chéquier Carte paiement/crédit Découvert 52 26/11/2013

53 Conclusion Emprunteur type : Une femme 39 ans Monoparentale Niveau de qualification CAP/BEP Salariée précaire Vivant sous le seuil de pauvreté Outil efficace de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale : Diagnostic réalisé de qualité Impacts obtenus Efficacité du MCP pour accéder ou se maintenir en emploi 53 26/11/2013

54 Conclusion Pistes d amélioration : Meilleure synergie des dispositifs de lutte contre la pauvreté Améliorer le «sourcing» Mieux structurer les réseaux en charge de l accompagnement Mobiliser davantage les établissements de crédit Elargir le champ des objets éligibles Etude téléchargeable : /11/2013

55 Programme de la journée 9h30 9h40 10h15 10h50 11h50 13h - 14h10 14h15 15h45 16h15 Ouverture Rôle de la Caisse des Dépôts dans le dispositif de MCP, bilan national et régional Le microcrédit personnel : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Dispositifs de microcrédit personnel en Rhône-Alpes : de la construction du partenariat à l accompagnement aval Comment redynamiser le microcrédit personnel en Rhône-Alpes? Cocktail déjeunatoire Travaux en ateliers Restitution des ateliers Clôture de la journée Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 55

56 Dispositifs de MCP en Rhône-Alpes : de la construction du partenariat à l accompagnement aval Intervenants : Erwan AUDOUIT - Responsable des partenariats, Crédit Coopératif Serge BAUDINAT Chargé de Parcours Confiance, Parcours Confiance Rhône- Alpes Geneviève MELE - Agent mobilité et coordinatrice de CRMO Ain Robert SBAFFO Chargé de microcrédit personnel, Restaurants du Cœur Rhône Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 56

57 Les étapes d un dispositif de microcrédit personnel Construction partenariat Prescription / Communicatio n Instruction / Orientation Décision octroi Suivi Lancement dispositif Accompagnement amont Accompagnement aval Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 57

58 Programme de la journée 9h30 9h40 10h15 10h50 11h50 13h - 14h10 14h15 15h45 16h15 Ouverture Rôle de la Caisse des Dépôts dans le dispositif de MCP, bilan national et régional Le microcrédit personnel : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Dispositifs de microcrédit personnel en Rhône-Alpes : de la construction du partenariat à l accompagnement aval Comment redynamiser le microcrédit personnel en Rhône-Alpes? Cocktail déjeunatoire Travaux en ateliers Restitution des ateliers Clôture de la journée Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 58

59 Comment redynamiser le microcrédit personnel en Rhône-Alpes Intervenants : Patrick LIEUTAUD Animateur réseau départemental du microcrédit personnel, Plateforme Initiative Indre Catherine LE LIRZIN Déléguée départementale cohésion sociale, Conseil général de Savoie Florence GUILCHER Responsable du Pôle Inclusion Financière, CCAS de Grenoble Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 59

60 Cocktail Déjeunatoire Reprise des travaux en ateliers à 14h15 Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 60

61 14h20 15h30 : Travaux en ateliers Atelier 1 : Quel accompagnement efficace lors de la demande de MCP? Atelier 2 : Comment améliorer l accompagnement aval des emprunteurs et favoriser leur inclusion bancaire? Atelier 3 : Comment développer la communication vers les bénéficiaires et les prescripteurs? Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 61

62 Restitution des ateliers Atelier 1 : Quel accompagnement efficace lors de la demande de MCP? Atelier 2 : Comment améliorer l accompagnement aval des emprunteurs et favoriser leur inclusion bancaire? Atelier 3 : Comment développer la communication vers les bénéficiaires et les prescripteurs? Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 62

63 Clôture de la Journée Cyril KRETZSCHMAR Vice-président délégué à la nouvelle économie, aux nouveaux emplois, à l'artisanat et à l'économie sociale et solidaire Conseil régional Rhône-Alpes Agence nouvelle des solidarités actives Toute reproduction interdite sans autorisation préalable 63

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL 1. Définition et caractéristiques des prêts 1.1 Définition Le COSEF du 29 avril 2009 a élaboré une proposition de 10 principes pour la définition du microcrédit personnel

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE Les 3 missions de l Adie TROIS MISSIONS QUI TRADUISENT LES VALEURS DE L ADIE FONDÉES SUR LA CONFIANCE DANS LES CAPACITÉS DE CHACUN

Plus en détail

L Agence nouvelle des Solidarités actives

L Agence nouvelle des Solidarités actives agence nouvelle des Solidarités actives Microcrédit personnel de la Ville de Grenoble Premiers bilans Rapport remis en avril 2010 Agence nouvelle des Solidarités actives - Reproduction interdite sans autorisation

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

Micro-crédit personnel garanti :

Micro-crédit personnel garanti : Micro-crédit personnel garanti : bilan d étape des expérimentations menées par les CCAS, dans le cadre de la convention entre l Union nationale des CCAS/CIAS (UNCCAS) et la Caisse des Dépôts Dossier de

Plus en détail

Microcrédit personnel. coup. un de. pouce. Microcrédit personnel garanti Guide pratique. www.unccas.org. Avec le soutien de la Caisse des Dépôts

Microcrédit personnel. coup. un de. pouce. Microcrédit personnel garanti Guide pratique. www.unccas.org. Avec le soutien de la Caisse des Dépôts Microcrédit personnel coup pouce un de Microcrédit personnel garanti Guide pratique à l intention des CCAS/CIAS Avec le soutien de la Caisse des Dépôts 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 2 Introduction.......................................................................................

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel»

Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» DOSSIER DE PRESSE Présentation du dispositif départemental d aide au «Microcrédit Personnel» Lundi 21 janvier 2013 à 15h30 A l Hôtel du Département, à Rouen En présence de : Didier MARIE, Président du

Plus en détail

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Paris, le 22 septembre 2010 Communiqué de presse Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Le deuxième rapport annuel de l Observatoire de la microfinance met en relief des évolutions notables

Plus en détail

Georges Gloukoviezoff. Nicolas Rebière. 2G Recherche Lyon. Comptrasec UMR CNRS 5114. Université Bordeaux IV

Georges Gloukoviezoff. Nicolas Rebière. 2G Recherche Lyon. Comptrasec UMR CNRS 5114. Université Bordeaux IV Georges Gloukoviezoff 2G Recherche Lyon Nicolas Rebière Comptrasec UMR CNRS 5114 Université Bordeaux IV Juin 2013 Nous tenons à remercier les emprunteuses et emprunteurs ainsi que les personnes refusées

Plus en détail

Fonds de cohésion sociale Rapport d activité. exercice 2013

Fonds de cohésion sociale Rapport d activité. exercice 2013 Fonds de cohésion sociale Rapport d activité exercice 2013 Sommaire Le crédit professionnel solidaire...6 Les ressources mobilisées pour la dotation des dispositifs de garantie...7 L activité globale du

Plus en détail

Mission Locale de l Agglomération Rouennaise

Mission Locale de l Agglomération Rouennaise Mission Locale de l Agglomération Rouennaise Contexte global Le plan de cohésion sociale Répond àla situation financière précaire d un grand nombre de personnes en instituant un Fonds de Cohésion Sociale

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les aides financières à l investissement et à la création d emplois L aide aux emprunteurs en difficulté Le micro-crédit personnel Les difficultés ponctuelles

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 La Lettre de la DRASS N 2006-03-L Avril 2006 Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 Au 31 décembre 2003, 40 000 rhônalpins sont affi liés à l assurance maladie par le dispositif

Plus en détail

Note préparatoire Petit déjeuner du 27/05/13

Note préparatoire Petit déjeuner du 27/05/13 Note préparatoire Petit déjeuner du 27/05/13 L exclusion bancaire Contexte et enjeux de l exclusion bancaire L utilisation de biens et services bancaires est devenu une nécessité pour chacun dans sa vie

Plus en détail

le guide de l accompagnement

le guide de l accompagnement Microcrédit personnel le guide de l accompagnement L E S M I N I - G U I D E S B A N C A I R E S Mars 2011 - Hors-série Ce mini-guide vous est offert par : «Le présent guide est exclusivement diffusé à

Plus en détail

LE MICROCREDIT PERSONNEL PARIS ILE-DE-FRANCE

LE MICROCREDIT PERSONNEL PARIS ILE-DE-FRANCE LE MICROCREDIT PERSONNEL PARIS ILE-DE-FRANCE LE MICROCREDIT EN FRANCE LE MICROCRÉDIT PROFESSIONNEL LE MICROCRÉDIT PERSONNEL - Retour à l autonomie financière par la création de son propre emploi - Crédit

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité Le pôle accompagnement : L offre d accompagnement de l Adie est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt et à pour but de les aider à pérenniser et à développer leur

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler dans

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Conférence contre l exclusion. Propositions du groupe BPCE

Conférence contre l exclusion. Propositions du groupe BPCE Conférence contre l exclusion Propositions du groupe BPCE Les Banques Populaires et les Caisses d Epargne sont des banques coopératives qui servent 36 millions de clients. Détenues par 8,1 millions de

Plus en détail

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2013 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes

Plus en détail

Positionnement de l UNCCAS relatif au registre national des crédits aux particuliers ou «fichier positif»

Positionnement de l UNCCAS relatif au registre national des crédits aux particuliers ou «fichier positif» Positionnement de l UNCCAS relatif au registre national des crédits aux particuliers ou «fichier positif» Ce registre national des crédits aux particuliers a été introduit (article 22) dans le projet de

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins

Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins Seules les personnes possédant les diplômes mentionnés dans l arrêté du 21 octobre 1992 fixant la liste des titres exigés des personnes

Plus en détail

Appel à projets «Simulation en santé» Dépouillement des réponses décembre 2014

Appel à projets «Simulation en santé» Dépouillement des réponses décembre 2014 Appel à projets «Simulation en santé» Dépouillement des réponses décembre 2014 Contexte national et régional Circulaire DGOS/PF2/2013/298 du 12 juillet 2013, relative au Programme National pour la Sécurité

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Edito. Dans les pages suivantes : P2 : la réponse des banques aux clients fragiles P3 : celle des établissements de crédit P5 : quelles perspectives?

Edito. Dans les pages suivantes : P2 : la réponse des banques aux clients fragiles P3 : celle des établissements de crédit P5 : quelles perspectives? Edito Aurel / Le Monde 30/3/2011 Si les pouvoirs publics se préoccupent de remédier à cette situation, les banques et établissements financiers se montrent aussi pro-actifs pour faire évoluer leurs pratiques.

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Le microcrédit personnel accompagné

Le microcrédit personnel accompagné OCTOBRE 2013 N 36 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le microcrédit personnel accompagné Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr

GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL. FIGEAC et GOURDON. Territoires des Maisons Communes Emploi Formation. www.mcef.midipyrenees.fr GUIDE MOBILITÉ DÉPARTEMENTAL Territoires des Maisons Communes Emploi Formation FIGEAC et GOURDON www.mcef.midipyrenees.fr Pourquoi ce guide? Ce guide (non exhaustif) a été conçu pour faciliter et améliorer

Plus en détail

Le non-recours aux soins en région Rhône-Alpes

Le non-recours aux soins en région Rhône-Alpes Le non-recours aux soins en région Rhône-Alpes Caractéristiques des consultants examinés dans les CES de l Assurance Maladie Auteurs : Caroline Dupré, René Guéguen, Jean-Denis SIMO Remerciements : Jean-Jacques

Plus en détail

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE

Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE Signature du Protocole de partenariat avec les établissements bancaires de La Réunion lundi 27 mai à 14h30 DOSSIER DE PRESSE contacts : Christian Brunaud DIECCTE - Direction des entreprises, de la concurrence,

Plus en détail

Georges Gloukoviezoff. Nicolas Rebière. 2G Recherche Lyon. Comptrasec UMR CNRS 5114. Université Bordeaux IV

Georges Gloukoviezoff. Nicolas Rebière. 2G Recherche Lyon. Comptrasec UMR CNRS 5114. Université Bordeaux IV Georges Gloukoviezoff 2G Recherche Lyon Nicolas Rebière Comptrasec UMR CNRS 5114 Université Bordeaux IV Juin 2013 Nous tenons à remercier les emprunteuses et emprunteurs ainsi que les personnes refusées

Plus en détail

Signature du partenariat banques/acteurs sociaux. Comité des banques de Franche-Comté CCAS de la Ville de Besançon

Signature du partenariat banques/acteurs sociaux. Comité des banques de Franche-Comté CCAS de la Ville de Besançon Signature du partenariat banques/acteurs sociaux Comité des banques de Franche-Comté CCAS de la Ville de Besançon Besançon mardi 18 décembre 2012 Besançon, le 18 décembre 2012 Besançon : la ville et les

Plus en détail

Eléments d évaluation du dispositif de Micro-Crédit Social Universel Régional

Eléments d évaluation du dispositif de Micro-Crédit Social Universel Régional Gilles Caire Eléments d évaluation du dispositif de Micro-Crédit Social Universel Régional Rapport pour la Région Poitou-Charentes Version définitive - Mars 2008 1 Sommaire Lettre de mission 3 Méthodologie

Plus en détail

APPEL A REFERENCEMENT REGIONAL DES PRESTATAIRES DANS LE CADRE DU DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT EN RHÔNE-ALPES

APPEL A REFERENCEMENT REGIONAL DES PRESTATAIRES DANS LE CADRE DU DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT EN RHÔNE-ALPES APPEL A REFERENCEMENT REGIONAL DES PRESTATAIRES DANS LE CADRE DU DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT EN RHÔNE-ALPES Le Dispositif Local d Accompagnement Le Dispositif Local d Accompagnement (DLA) est un

Plus en détail

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer

L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer Inspection générale des affaires sociales RM2014-090R Inspection générale de l administration N 14-122/14-077/01 L'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA en outre-mer SYNTHESE Établie par Michel

Plus en détail

Des envies d emménager plein la tête?

Des envies d emménager plein la tête? Solutions Acquisition MGEN Solutions Acquisition MGEN Pour en savoir plus contactez-nous au 36 76 Coût d un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur, seulement pour la métropole. Consultez

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

La prime d activité INC du 16 septembre 2015

La prime d activité INC du 16 septembre 2015 La prime d activité INC du 16 septembre 2015 1 Le 3 mars 2015, lors de la présentation du plan pluriannuel contre la pauvreté et l inclusion sociale, le Premier ministre a annoncé la création au 1 er janvier

Plus en détail

MON ESPRIT D'ENTREPRISE

MON ESPRIT D'ENTREPRISE MON ESPRIT D'ENTREPRISE > Liste des partenaires Créer ou reprendre une entreprise > Votre relation de confiance avec le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et ses partenaires www.ca-sudrhonealpes.fr > Chambre

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET POUR L INCLUSION SOCIALE

PLAN PLURIANNUEL DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET POUR L INCLUSION SOCIALE PRÉFET DE L ORNE PLAN PLURIANNUEL DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET POUR L INCLUSION SOCIALE SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE Département de l Orne 27 septembre 2013 SOMMAIRE Méthodologie retenue Eléments de repères

Plus en détail

Conseil national de l information statistique

Conseil national de l information statistique Conseil national de l information statistique Commission Système financier et financement de l économie Accessibilité et inclusion bancaire 25 septembre 2014 1 Pourquoi la Croix-Rouge française s occupe-t-elle

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7%

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7% Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et prévisions - Avril 2014 201 284 projets de recrutement en 2014 En fin d année 2013, 162 500 établissements ont

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL Introduction (ANDML) : rappel de la convention CDCANDML encadrant la recherche-action de trois ans sur le développement du

Plus en détail

Quelles solutions possibles pour la prévention du surendettement? Novembre 2012 Contact : fabien.tocque@croix-rouge.fr

Quelles solutions possibles pour la prévention du surendettement? Novembre 2012 Contact : fabien.tocque@croix-rouge.fr Quelles solutions possibles pour la prévention du surendettement? Novembre 2012 Contact : fabien.tocque@croix-rouge.fr Enjeux Enjeux Surendettement déclaré en hausse constante depuis 20 ans : 230 000 dossiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

Offre spéciale Partenariat - Document non contractuel PARTENARIAT COMITE DU LYONNAIS DE NATATION -LCL

Offre spéciale Partenariat - Document non contractuel PARTENARIAT COMITE DU LYONNAIS DE NATATION -LCL PARTENARIAT COMITE DU LYONNAIS DE NATATION -LCL - Nouer des liens durables et de qualité avec vos salariés ou retraités, vos bénévoles et vos licenciés, ainsi que leurs enfants - Les accompagner en proposant

Plus en détail

Juin 2004 «Adolescence, sexualité, comportement à risques, sorties» Centre Jean Moulin - Meyzieu

Juin 2004 «Adolescence, sexualité, comportement à risques, sorties» Centre Jean Moulin - Meyzieu 2004/2005 Février 2004 «Paroles de familles» Médiathèque - Meyzieu Juin 2004 «Adolescence, sexualité, comportement à risques, sorties» Centre Jean Moulin - Meyzieu Octobre 2004 Centre Jean Moulin - Meyzieu

Plus en détail

0 - Début. État des lieux préalable à l élaboration du plan stratégique régional de santé Rhône-Alpes 2

0 - Début. État des lieux préalable à l élaboration du plan stratégique régional de santé Rhône-Alpes 2 Agence Régionale de Santé Éta t de s li e u x pr é a l a b l e à l é l a b o r a t i o n du pl a n s t r a t é gi q u e r é g i o n a l de sa n t é Rh ô n e -Al p e s Mars 2011 Observatoire Régional de

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

Rhône-Alpes AFPA. Chiffres. Formation 8 600 personnes entrées en formation en 2012 3,5 millions d heures de formation dispensées. Des publics variés

Rhône-Alpes AFPA. Chiffres. Formation 8 600 personnes entrées en formation en 2012 3,5 millions d heures de formation dispensées. Des publics variés AFPA Chiffres Rhône-Alpes 2012 Formation 8 600 personnes entrées en formation en 2012 3,5 millions d heures de formation dispensées STAGIAIRES ACCUEILLIS PAR DÉPARTEMENT 3420 785 490 AIN (01) HAUTE-SAVOIE

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Ile de France Orientation et appui Service FSE

Plus en détail

Tous les deux mois, l actualité en bref sur le chômage, le service public de l emploi et Pôle emploi

Tous les deux mois, l actualité en bref sur le chômage, le service public de l emploi et Pôle emploi Tous les deux mois, l actualité en bref sur le chômage, le service public de l emploi et Pôle emploi SOMMAIRE INFORMATIONS RESEAU CFTC... 2 Seconde rencontre nationale des mandatés CHOMAGE CFTC les 17

Plus en détail

PARLONS CLAIR. Les banques en France UNE BANQUE POUR CHACUN

PARLONS CLAIR. Les banques en France UNE BANQUE POUR CHACUN PARLONS CLAIR Les banques en France UNE BANQUE POUR CHACUN LES BANQUES EN FRANCE... UNE BANQUE POUR CHACUN... même pour les personnes les plus fragiles Tout le monde a besoin d avoir accès à la banque,

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Garantie France Active Créateur, repreneur d entreprise, entreprise

Plus en détail

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux C.E.R.A. Cellule Économique Rhône-Alpes Observatoire Régional du BTP La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux Edition décembre 2006 INTRODUCTION Les

Plus en détail

Délibération N CR 59-15

Délibération N CR 59-15 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CR 59-15 Délibération N CR 59-15 DU 19 juin 2015 Partenariats avec la FNARS Ile-de-France, la Fondation Abbé Pierre, la Fédération nationale Solidarités femmes (FNSF),

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Présentation et références COMMUNES ET CONTRAT DE VILLE

Présentation et références COMMUNES ET CONTRAT DE VILLE Présentation et références COMMUNES ET CONTRAT DE VILLE Bureau d études COMPOSITE 1 rue Montorge, 38000 Grenoble TEL/FAX : 04 38 12 90 59 mél : be.composite@laposte.net site : www.lesantennes.org 1 2 Ecouter,

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Affectation pour 2010

Affectation pour 2010 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CP 10-364 Soutien à l activité de microcredit pour la creation d entreprise en Ile-de-France Convention triennale 2008-2010 avec l ADIE Convention biennale 2009-2010 avec

Plus en détail

Le microcrédit personnel accompagné

Le microcrédit personnel accompagné Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

TRACES EN RHÔNE-ALPES

TRACES EN RHÔNE-ALPES TRACES EN RHÔNE-ALPES TRACES EN RHÔNE-ALPES Créée en 2000 par ARALIS (Association Rhône-Alpes pour le logement et l insertion sociale), la biennale Traces en Rhône-Alpes, forum régional des mémoires d

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010

Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010 Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Aide à Domicile : Un état des lieux problématisé Synthèse des travaux depuis 2010 Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre de

Plus en détail

FINAN CEZ VOTRE PRO JET

FINAN CEZ VOTRE PRO JET Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat a identifié les étapes incontournables de la création, reprise et cession d entreprise et a créé des

Plus en détail

Le microcrédit professionnel à La Réunion

Le microcrédit professionnel à La Réunion Le microcrédit professionnel à La Réunion Une clé de cohésion économique et sociale? OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L ÉCONOMIE OCTOBRE 213 OBSeRVATOIRE RÉGIONAL DE LÉCONOMIE // Le microcrédit professionnel à

Plus en détail

Octobre 2012. HABITAT PACT RHONE-ALPES une coopérative pour développer l offre de logements d insertion

Octobre 2012. HABITAT PACT RHONE-ALPES une coopérative pour développer l offre de logements d insertion Octobre 2012 HABITAT PACT RHONE-ALPES une coopérative pour développer l offre de logements d insertion 1 Notre projet Jean Jacques ARGENSON Président du Conseil de surveillance Dans le contexte de la crise

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale

contre la pauvreté et pour l inclusion sociale PREMIER MINISTRE PLAN PLURIANNUEL contre la pauvreté et pour l inclusion sociale 3 mars 2015 SYNTHÈSE Adopté à la suite d un comité interministériel de lutte contre l exclusion en 2013, le plan pluriannuel

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

ENQUETE DOMICILIATION 2013

ENQUETE DOMICILIATION 2013 Etat des lieux de la domiciliation des personnes sans domicile stable ENQUETE DOMICILIATION 2013 ETAT DES LIEUX DE LA DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE BILAN ANNUEL 2013 DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Quelques références KORUS. Book réalisations. Espaces de vente, de travail et d accueil tous secteurs confondus

Quelques références KORUS. Book réalisations. Espaces de vente, de travail et d accueil tous secteurs confondus Book réalisations Espaces de vente, de travail et d accueil tous secteurs confondus APRIL SANTE Assurance/Mutuelle, Lyon Déploiement du nouveau concept d espace sur un réseau d une centaine d agences AUTOGRILL

Plus en détail

FORMATION BUREAUTIQUE PLATEFORME INTERMINISTERIELLE Sites de proximité ACADÉMIE DE GRENOBLE. GRETA Adresse du siège

FORMATION BUREAUTIQUE PLATEFORME INTERMINISTERIELLE Sites de proximité ACADÉMIE DE GRENOBLE. GRETA Adresse du siège Annexe 1 FORMATION BUREAUTIQUE PLATEFORME INTERMINISTERIELLE Sites de proximité Code 38100 Grenoble 27, rue Anatole France 38030 Grenoble 74130 Bonneville 210 Quai du Parquet 74130 Bonneville 74540 Annemasse

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

à rebondir le mini-prêt qui vous aide Paris Ile-de-France LE MICROCRÉDIT PERSONNEL, Nom et prénom du demandeur : Cachet de la structure instructrice :

à rebondir le mini-prêt qui vous aide Paris Ile-de-France LE MICROCRÉDIT PERSONNEL, Nom et prénom du demandeur : Cachet de la structure instructrice : Nom et prénom du demandeur : Paris Ile-de-France LE MICROCRÉDIT PERSONNEL, le mini-prêt qui vous aide à rebondir Cachet de la structure instructrice : Nom et prénom de l instructeur : Coordonnées de l

Plus en détail

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative

Règlement d aide sociale facultative. C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS. 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Règlement d aide sociale facultative C.C.A.S. de DIVONNE LES BAINS 1 Opportunités d un règlement d aide sociale facultative Le présent règlement d aide sociale facultative précise les règles selon lesquelles

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

Edito. Catherine Martin Directrice

Edito. Catherine Martin Directrice Edito Les sociétés de crédit ont mauvaise presse. Outre les drames liés au surendettement dans notre pays, la crise des subprimes aux USA et l emballement de certaines économies (Islande par exemple),

Plus en détail

Ag 961,78 C. Petit précis d inclusion bancaire

Ag 961,78 C. Petit précis d inclusion bancaire Ag 961,78 C. Petit précis d inclusion bancaire Durablement(S) numéro spécial Inclusion Bancaire Mai 2014 réalisé avec le soutien de la Caisse des Dépôts Sommaire Patrick KANNER Président de l Union Nationale

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

OSEO et la transmission / reprise d entreprise. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

OSEO et la transmission / reprise d entreprise. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et la transmission / reprise d entreprise Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Financer l innovation et la croissance des entreprises Par

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Proposer des actions innovantes et performantes d aide au retour à l emploi en faveur des salariés du Bâtiment et des Travaux Publics actuellement au chômage»

Plus en détail

Les aides publiques au commerce de proximité. Les aides publiques au commerce de proximité, FECD, 16 septembre 2009 www.aides-entreprises.

Les aides publiques au commerce de proximité. Les aides publiques au commerce de proximité, FECD, 16 septembre 2009 www.aides-entreprises. Les aides publiques au commerce de proximité L Institut Supérieur des Métiers Centre de ressources sur l Artisanat et la TPE Etudes et recherches sur la petite entreprise Observatoire des aides aux entreprises

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE

AUTO ENTREPRENEUR EXERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE AUTO ENTREPRENEUR EERCANT UNE ACTIVITE ARTISANALE Pour s informer sur les modalités de fonctionnement du régime de l auto entrepreneur, la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône propose au sein

Plus en détail

La Banque de Savoie, une année florissante

La Banque de Savoie, une année florissante Communiqué de presse le 15 mai 2014, à Chambéry, La Banque de Savoie, une année florissante A l occasion de son Assemblée Générale qui s est tenue au Siège Social, le 22 avril 2014, la Banque de Savoie

Plus en détail

Expertiser Accompagner Financer

Expertiser Accompagner Financer Expertiser Accompagner Financer 1 er réseau d accompagnement et de financement des entreprises Le financement Première clef de la réussite Les futurs entrepreneurs manquent souvent de fonds propres et

Plus en détail