LE PERSONNEL INFIRMIER ET QUELQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PERSONNEL INFIRMIER ET QUELQUES"

Transcription

1 ++ LE PERSONNEL INFIRMIER ET QUELQUES STRATÉGIES DE PROMOTION DE LA SANTÉ «Dans l eau jusqu au cou à combattre les alligators, il est facile d oublier que l objectif initial était de drainer le marais» Sir Michael Marmot, Montréal, février 2009 ( traduction française)

2 But de la présentation Cette présentation, vise spécifiquement à: Définir la promotion de la santé Décrire les grandes stratégies té de par le monde en promotion de la santé Fournir une base de réflexion sur le rôle infirmier en promotion de la santé et le leadership infirmier Et ce, en 20 minutes Pourquoi traiter les gens si c'est pour qu'ils retrouvent les conditions qui les ont rendus malades? (OMS, 2008)

3 Définitions promotion de la santé Processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d améliorer celle ci Concept positif de la santé Action porte sur les déterminants Facteur de robustesse Charte d Ottawa pour la promotion de la santé, OMS, Genève, 1986

4 Au Québec Conciliation de deux logiques gq = Combattre la maladie et produire la santé Santé optimale (Équilibre/ individu/ environnement/ collectivité) Absence de symptômes Invalidité Produire la santé Action sur déterminants Exposition à des facteurs de risque Stade préclinique Combattre la maladie Invalidité Invalidité Maladie. temporaire chronique. Santé minimale (Vulnérabilité) PRÉVENIR GUÉRIR SOUTENIR Source : O Neill 2006

5 Constat: Promotion vs éducation à la santé On doit passer de l éducation à la santé à la promotion de la santé 1. L information n est pas suffisante pour modifier les comportements, c est à dire que même bien informés, les gens n adoptent pas nécessairement les comportements sains qu on attend d eux 2. L individu n est pas le seul responsable de sa santé; les comportements de santé des individus sont en grande partie liés à des facteurs qui sont externes à l individu, notamment son milieu et son contexte de vie

6 12 déterminants de la santé Agence de la santé publique du Canada (ASPC) 1. Le niveau de revenu et le statut social 2. Les réseaux de soutien social il 3. L'éducation et l'alphabétisme 4. L'emploi et les conditions de travail 5. Les environnements sociaux 7. Les habitudes de santé et la capacité d'adaptation personnelles 8. Le développement de la petite enfance 9. Le patrimoine biologique et génétique 10.Les services de santé 6. Les environnements physiques 11.Le sexe 12.La culture

7 Interventions infirmières en promotion de la santé et stratégies

8 La promotion de la santé vous en faites Lorsque vous: questionnez expliquez encouragez présentez différentes options référez recommandez Vous augmentez ++ le pouvoir d agir du patient. Mais VOTRE MILIEU aussi

9 5 stratégies té de la Charte d Ottawa 1) Élaborer une politique publique saine 2) Cé Créer des milieux favorables 3) Renforcer l action communautaire 4) Développer les aptitudes personnelles 5) Réorienter les services de santé

10 Les stratégies de la Charte d Ottawa : Élaborer une politique publique saine Les politiques publiques, règlements et décisions qui façonnent et structurent les conditions de vie. La politique de promotion de la santé suppose qu on identifie les obstacles à l adoption de politiques pour la santé dans les secteurs sanitaires et non sanitaires et les moyens de surmonter ces obstacles. Pourriez vous me donner quelques exemples?

11 Les stratégies de la Charte d Ottawa : Créer des milieux favorables Créer des environnements de vie dans lesquels c est facile d être en santé (au travail, à la maison, dans ma communauté) Donnez moi d autres exemples

12 Les stratégies de la Charte d Ottawa : Renforcer l action communautaire Reconnaître et encourager le développement du potentiel des individus et des communautés à définir leurs besoins, leurs enjeux et leurs priorités Les Programmes communautaires de récupération scolaire Le soutien entre aînés

13 Les stratégies de la Charte d Ottawa: Développer des aptitudes personnelles Renforcer les capacités dadaptation d adaptation et stimuler la prise en charge individuelle Pensez vous que cette stratégie seule soit efficace?

14 Les stratégies de la Charte d Ottawa : Réorienter les services de santé Si un jour, on veut diminuer le flot des problèmes, réorienter les services de santé vers les activités de promotion et de prévention. Comme infirmière que pourriez vous faire à cet égard?

15 Selon la Charte d Ottawa dottawa : Le concept de promotion de la santé implique pq : un rééquilibrage des responsabilités la prestation de santé devient alors «coproduite» Comme infirmière, vous devenez des accompagnatrices et des facilitatrices

16 Qui travaille dans un hôpital promoteur de santé?

17 Hôpital promoteur de santé Un hôpital promoteur de santé doit : assurer non seulement des soins médicaux et infirmiers de haute qualité devenir aussi une organisation qui partage les buts de la promotion de la santé se doter d une structure organisationnelle et d une culture promotrice de la santé (incluant les rôles actifs et participatifs des patients et du personnel) développer un environnement physique promoteur de santé et collaborer activement avec la communauté (OMS, 1991) 2006, N. Dedobbeleer, «Les CSSS promoteurs de santé et de bien être en Montérégie»,

18 Réseau HPS ou EPS les 5 normes 1. Se doter d une politique de santé 2. Évaluer les besoins 3. Donner aux patients de l information 4. Développer un milieu de travail sain 5. Collaborer avec la communauté Source:

19 Votre milieu de travail : qu en est il? La promotion de la santé a t elle une mission légale dans votre hôpital ou établissement? (Exemple : politique de santé) Dans quelle mesure vous sentez vous informé sur les objectifs, les services et les activités de votre hôpital ou établissement? Dans quelle mesure vous sentez vous impliqué dans le développement de la promotionde lasanté? Existe t il des politiques/stratégies/normes écrites pour la promotionde la santé dans votre hôpitalouétablissement? IL N EST JAMAIS TROP TARD POUR ÊTRE ACTIF DANS SON MILIEU

20 Opportunité pour les infirmières Le mouvement HPS ou EPS offre aux infirmières l occasion des engager activement t dans un rôle de promotion de la santé concerté et beaucoup plus large et avoir une voix beaucoup plus grande. Les infirmières de par leur approche holistique de l être humain, et de par les connaissances acquises lors de leur formation, peuvent être les «opératrices» d une telle réforme visant à transformer les hôpitaux ou établissements en des milieux promoteurs de santé.

21 QU EST CE QUE LA STRATÉGIE DES VILLES ET VILLAGES EN SANTÉ (VVS)? Promouvoir la santé auprès des personnes et des communautés dans les milieux oùl on étudie, travaille, joue, aime et vit Forger et renforcer un pacte social entre les autorités locales, les organisations communautaires et les institutions des secteurs public et privé Utiliser des approches de planification locale et de participation sociale dans la gestion, l évaluation l et la prise de décision i Une municipalité se dirige vers la santé lorsque ses dirigeants politiques, ses organisations locales et ses citoyens s engagent gg à lancer un processus d amélioration permanente et progressive de la santé et de la qualité de vie de tous ses habitants Les connaissances scientifiques soulignent la nécessité d intervenir sur le milieu et ses environnements et non seulement sur les individus Comme citoyenne infirmière, comment nous impliquons nous?

22 École en santé, c est cest Une démarche de planification concertée et des outils en vue de déployer les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire

23 Approche École en santé (AES) L infirmière sert de médiateur entre les différents intérêts présents L'infirmière peut être un catalyseur en favorisant le partenariat entre les secteurs de la Santé et de l Éducation Aider à travailler la persévérance scolaire, inscrire l'éducation sexuelle, la planification familiale et la santé de la reproduction à l'école et dans les lieux communautaires sont des exemples ou le leadership infirmier peut se développer. Source :École en santé Guide à l'intention du milieu scolaire et de ses partenaires, 2005.

24 Conditions de réussite Leadership mobilisateur des infirmières Une approche globale concertée qui tienne compte de la réalité et des forces de l individu et son environnement Démarche «pas à pas» On travaille en concertation (pas seul) Sensibilisation et formation des acteurs Suivi et soutien post intervention

25 En conclusion Des infirmières qui s affirment comme des acteurs stratégiques, commedes leaders Faire de la promotion de la santé, une priorité Partager le pouvoir avec les personnes et les communautés Réduire les inégalités de santé (ISS) en investissant dans les causes profondes (déterminants) sans oublier la responsabilité des personnes Soutenir le travail en partenariat et entre différents secteurs. La multiplicité des facteurs impose une intersectorialité Renforcer les capacitésdes individus et communautéslocales Renforcer les capacités des individus et communautés locales à influencer les politiques publiques

26 MERCI Nous sommes tous concernés! «Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin»

27 Références DIRECTION SANTÉ PUBLIQUE DE MONTRÉAL, Plan régional de santé publique , 2011 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, École en santé Guide à l'intention du milieu scolaire et de ses partenaires, Bibliothèque nationale du Québec, 2005, 77p. Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Bibliothèque nationale du Québec, 2005, 77p O NEIL, M., S. DUPÉRÉ, A. PEDERSON et I. ROOTMAN (dirs.) (2006), Promotion de la santé au Canada et au Québec, perspectives critiques, Québec, Presses de l Université Laval. Organisation mondiale de la Santé Charte d Ottawa pour la promotion de la santé

RAPPEL DES CONCEPTS ET DEFINITIONS

RAPPEL DES CONCEPTS ET DEFINITIONS RAPPEL DES CONCEPTS ET DEFINITIONS Promotion de la santé et prévention LA SANTE 1 ère définition: absence de maladie («le silence des organes»), 2ème définition: OMS -1946 «Etat complet de bien-être physique,

Plus en détail

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants?

L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Promouvoir la santé de la mère et de l enfant Quel rôle pour les hôpitaux? L hôpital universitaire doit-il s inscrire dans des actions de promotion de la santé au bénéfice des mères et des enfants? Docteur

Plus en détail

Promotion de la santé et travail

Promotion de la santé et travail Promotion de la santé et travail Françoise Jabot, département SHS Laurent Madec, DSET Journées Santé Travail, 21 octobre 2014 1 Points abordés 1. Promotion de la santé - de quoi parle-t-on? 2. Promotion

Plus en détail

Offre de service Équipe Saines habitudes de vie

Offre de service Équipe Saines habitudes de vie Préambule Le tabagisme, une alimentation inadéquate et la sédentarité représentent les trois premières causes de tous les décès 1. L amélioration des habitudes de vie peut contribuer à diminuer, de façon

Plus en détail

Communauté en santé Une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada

Communauté en santé Une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada Communauté en santé Une approche pour agir sur les déterminants de la santé au Canada Contexte Au niveau mondial, les maladies chroniques font l objet de préoccupations de premier ordre. Elles sont notamment

Plus en détail

Il existe de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Il existe de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A.

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Gouvernement du Québec 1

Plus en détail

«Ajouter des années à la vie ajouter de la vie aux années»

«Ajouter des années à la vie ajouter de la vie aux années» Un objectif Un concept Une approche Une démarche «Ajouter des années à la vie ajouter de la vie aux années» Serge Moisan, M.D. Direction de santé publique, Montérégie Février 2011 PLAN 1. Définir le Bien-vieillir

Plus en détail

SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE

SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE A. SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE 09/06/09 Mme Roustan Sté publique I. Définition de la santé II. Concepts et définitions A. Santé : une évolution dans les définitions 1. Une définition négative

Plus en détail

ATELELIER 8 JUIN «Peut-on prévenir la perte d autonomie?»

ATELELIER 8 JUIN «Peut-on prévenir la perte d autonomie?» ATELELIER 8 JUIN 2017 «Peut-on prévenir la perte d autonomie?» Intervenants Jean-Pierre AQUINO, Gériatre et directeur médical de la clinique de la Porte Verte; Emmanuel RUSCH, Professeur des universités;

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable En 1983, l Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale sur l environnement et le développement durable dirigée par Madame Gro Harlem Brundtland,

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative!

Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative! Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative! Présenté par : Stéphanie Vaillancourt (conseillère en gestion de programmes) Marie-Claude Asselin (chef de programme en cancérologie)

Plus en détail

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible!

Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Une vision partagée et complémentaire entre gestionnaires et oc, c est possible! Présentation préparée par: Claudette Girard et Chantal Goyette En collaboration avec Nicolas Fortin et Richard Allaire Colloque

Plus en détail

Politique relative à la prévention, à la promotion et aux pratiques organisationnelles favorisant la santé globale en milieu de travail

Politique relative à la prévention, à la promotion et aux pratiques organisationnelles favorisant la santé globale en milieu de travail Politique relative à la prévention, à la promotion et aux pratiques organisationnelles favorisant la santé globale en milieu de travail Approuvée : Modifiée : Conseil d administration (Résolution CA-2011-18)

Plus en détail

Priorités annuelles du FDT MRC de Kamouraska

Priorités annuelles du FDT MRC de Kamouraska Priorités annuelles du FDT 2016-2017 MRC de Kamouraska Document adopté lors de la session régulière du conseil de la MRC de Kamouraska tenue le 23 novembre 2016 Résolution n o 415 CM 2016 Dans le cadre

Plus en détail

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux

Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif. Contenu. Développement collectif. 1- De quoi parle-t-on? 2- Résultats, limites et enjeux Mieux agir ensemble pour réussir le développement collectif Denis Bourque Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire, UQO Rouyn-Noranda, 25 février 2015 Contenu 1- De quoi parle-t-on?

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE

PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE JOURNEE TERRITORIALE DE REFLEXION SUR LA SANTÉ SANTE MENTALE : QUE FAIRE AUJOURD HUI? Vendredi 10 mars 2017 PROMOTION DE LA SANTE ET SANTE MENTALE Mme Karyne PIERRE-LOUIS

Plus en détail

L implantation d un Hôpital Promoteur de Santé au Québec : facteurs facilitants et défis

L implantation d un Hôpital Promoteur de Santé au Québec : facteurs facilitants et défis L implantation d un Hôpital Promoteur de Santé au Québec : facteurs facilitants et défis Robert Bilterys, Ph.D, Université du Québec en Outaouais Lynda Rey, Ph.D, École de Santé Publique, Université de

Plus en détail

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec

Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Projet de Politique de prévention mémoire présenté dans le cadre de la consultation du gouvernement du Québec Produit par Québec en Forme Novembre 2015 À PROPOS DE QUÉBEC EN FORME Fondé en 2002, Québec

Plus en détail

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Martine Couture Présidente-directrice générale PLAN Définition de la responsabilité

Plus en détail

Quelle place pour l éducation pour la. santé à l École?

Quelle place pour l éducation pour la. santé à l École? Déroulé de la journée 8h- 8h15 : Installation 8h15-9h00 : Accueil 9h00-9h20 : Intervention n 1 : Quelle place pour l éducation pour la santé à l école? 9h20-9h40 : Intervention n 2 : État de santé des

Plus en détail

La santé et nos municipalités:

La santé et nos municipalités: Cette présentation a été effectuée le 21 novembre 2016, au cours de la journée «La santé dans nos municipalités : l apport du droit» dans le cadre des 20es Journées annuelles de santé publique (JASP 2016).

Plus en détail

Denis Bourque Université du Québec en Outaouais Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire JASP, 30 novembre 2011

Denis Bourque Université du Québec en Outaouais Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire JASP, 30 novembre 2011 Le développement des communautés au Québec Denis Bourque Université du Québec en Outaouais Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire JASP, 30 novembre 2011 Développement des communautés

Plus en détail

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions

6 enjeux 20 orientations 52 objectifs 128 actions Vision Maskinongé est une coalition d organisations et d individus impliqués pour favoriser un développement socioéconomique cohérent et intégré des municipalités de la MRC de Maskinongé. De leur travail

Plus en détail

Plan d action. de la politique familiale

Plan d action. de la politique familiale Plan d action 2005 2007 de la politique familiale La Politique familiale de la Ville de Québec tend à faire de Québec un milieu de vie qui soutient activement les familles, facilite leur organisation

Plus en détail

PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES

PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES UN APPEL À L EXPERTISE INFIRMIERE CONSORTIUM NATIONAL POUR LA PREVENTION ET LE CONTRÔLE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES ET CHRONIQUES Présentateur: Patrice ENOKA, Inf. Master en Santé Publique 6 e Congrès

Plus en détail

Infirmière (infirmier) clinicienne (clinicien)

Infirmière (infirmier) clinicienne (clinicien) Une référence en intervention dans un contexte interculturel Le regroupe les CLSC de Côte-des-Neiges, Métro et de Parc-Extension ainsi que le Service régional Info-Santé de Montréal. Il est l un des six

Plus en détail

L importance des déterminants en promotion de la santé

L importance des déterminants en promotion de la santé L importance des déterminants en promotion de la santé Journées régionales d échanges de pratiques PRC 26 novembre 2015 Anne Perrève SSU Fabienne Gelas Aides Auvergne Ludivine Doly Kuchcik Dispensaire

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATION Numéro : 10.50 Page 1 de 5 DÉFINITIONS Développement durable : L Université de Montréal endosse sans réserve la définition de la commission Brundtland 1 et considère durable un développement

Plus en détail

travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité au

travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité au PROMOTION DE LA SANTE EN MILIEU DE TRAVAIL «La prévention du diabète» Promouvoir la santé globale des travailleurs au cours de l exercice de la médecine du travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité

Plus en détail

Santé publique. Déterminants de la santé et Prévention. I. Les Déterminants de la Santé. 1. Déterminants biologiques

Santé publique. Déterminants de la santé et Prévention. I. Les Déterminants de la Santé. 1. Déterminants biologiques Santé publique Déterminants de la santé et Prévention I. Les Déterminants de la Santé Les déterminants de la santé : caractéristiques individuelles ou collectives susceptibles d influer directement ou

Plus en détail

Cadre d intervention pour l accompagnement des municipalités régionales de comté en aménagement du territoire

Cadre d intervention pour l accompagnement des municipalités régionales de comté en aménagement du territoire Cadre d intervention pour l accompagnement des municipalités régionales de comté en aménagement du territoire Ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire Avril 2017 Ce document

Plus en détail

Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011

Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011 Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011 E.Bodet (Inpes) /E.Crochet (ANPAA) sommaire 2 Notion et concepts Promotion de la santé Qualité Démarche qualité

Plus en détail

Plan Stratégique

Plan Stratégique Plan Stratégique 2010-2014 Mission du Barreau du Québec Afin d assurer la protection du public, le Barreau du Québec maximise les liens de confiance entre les avocats et les avocates, le public et l État.

Plus en détail

D SURVOL HISTORIQUE. Origines et contexte d application du travail avec les communautés en santé publique

D SURVOL HISTORIQUE. Origines et contexte d application du travail avec les communautés en santé publique D SURVOL HISTORIQUE Origines et contexte d application du travail avec les communautés en santé publique D- SURVOL HISTORIQUE 1. Une tradition lointaine de pratiques en DC 2. La grande mouvance autour

Plus en détail

OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE FORMATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE, INCLUANT LES COMPÉTENCES CanMEDS

OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE FORMATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE, INCLUANT LES COMPÉTENCES CanMEDS OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE FORMATION EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE, INCLUANT LES COMPÉTENCES CanMEDS COMITÉ CONJOINT DES PROGRAMMES DE RÉSIDENCE EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE DES UNIVERSITÉS McGILL, DE MONTRÉAL ET DE SHERBROOKE

Plus en détail

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Atelier présenté aux Journées annuelles de santé publique Marthe Hamel Montréal 23 octobre 2006

Plus en détail

Réduire les inégalités en matière de santé par une action sur les déterminants sociaux de la santé

Réduire les inégalités en matière de santé par une action sur les déterminants sociaux de la santé SOIXANTE-DEUXIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE WHA62.14 Point 12.5 de l ordre du jour 22 mai 2009 Réduire les inégalités en matière de santé par une action sur les déterminants sociaux de la santé La

Plus en détail

Cahier des charges de l Appel à Projet : Perspectives innovantes pour la promotion de la santé

Cahier des charges de l Appel à Projet : Perspectives innovantes pour la promotion de la santé 2015 Cahier des charges de l Appel à Projet : Perspectives innovantes pour la promotion de la santé Direction Santé Publique Sous-direction Promotion et Prévention de la Santé SOMMAIRE 1 - PREAMBULE...

Plus en détail

Le périmètre de la promotion de la santé

Le périmètre de la promotion de la santé Le périmètre de la promotion de la santé Dr. Jean Simos Groupe de recherche en environnement et santé (GRES) Université de Genève Problématique de l intervention «Définir le périmètre de la promotion de

Plus en détail

Régie des alcools, des courses et des jeux

Régie des alcools, des courses et des jeux Plan d action de développement durable 2013-2015 LE MOT DE LA PRÉSIDENTE J ai le plaisir de vous présenter le Plan d action de développement durable 2013-2015 de la Régie des alcools, des courses et des

Plus en détail

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec Daniel Beauregard Institut national de santé publique du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants

Plus en détail

Cette démarche favorise le développement des valeurs suivantes :

Cette démarche favorise le développement des valeurs suivantes : POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE MATANE MAI 2012 PRÉAMBULE : L égalité des femmes et des hommes est un droit fondamental et constitue une valeur essentielle de la démocratie.

Plus en détail

En apprendre davantage sur l évolution du rôle des soins infirmiers en santé publique dans les écoles

En apprendre davantage sur l évolution du rôle des soins infirmiers en santé publique dans les écoles Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique En apprendre davantage sur l évolution du rôle des soins infirmiers en santé publique dans les écoles Lisa Ashley Infirmière conseillère principale,

Plus en détail

Introduction à la santé publique

Introduction à la santé publique Introduction à la santé publique Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique Santé publique : définition - OMS 1952 «La science et l art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d améliorer

Plus en détail

L intégration au Québec de la santé dans toutes les politiques (partie1) Séminaire d échanges entre acteurs SFSP 17 et 18 mars 2015

L intégration au Québec de la santé dans toutes les politiques (partie1) Séminaire d échanges entre acteurs SFSP 17 et 18 mars 2015 L intégration au Québec de la santé dans toutes les politiques (partie1) Séminaire d échanges entre acteurs SFSP 17 et 18 mars 2015 Hélène Valentini: INSPQ / Inpes Collaborations et remerciements Réfips:

Plus en détail

Quelles pistes pour renforcer la prévention dans le système de santé genevois?

Quelles pistes pour renforcer la prévention dans le système de santé genevois? Quelles pistes pour renforcer la prévention dans le système de santé genevois? Pascal Haefliger chef du secteur Prévention et promotion de la santé service du médecin cantonal direction générale de la

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

Alimentation locale et responsable. dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon

Alimentation locale et responsable. dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon Alimentation locale et responsable dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon Murielle Vrins Octobre 2014 Notre mission Équiterre contribue à bâtir un mouvement de société en

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO DOCUMENT DE TRAVAIL Février 2008 Politique environnementale de SUCO 1. Le contexte Le septième Objectif du Millénaire pour le Développement vise à

Plus en détail

Référence rapide. Référentiel national de compétences en matière d interprofessionnalisme

Référence rapide. Référentiel national de compétences en matière d interprofessionnalisme Référentiel NATIONAL DE COMPÉ TENCES EN MATIÈRE D INTERPROFESSIONNALISME Référence rapide Le référentiel national de compétences en matière d interprofessionnalisme décrit les compétences requises pour

Plus en détail

I. Le concept Hôpital Promoteur de Santé

I. Le concept Hôpital Promoteur de Santé I. Le concept Hôpital Promoteur de Santé L hôpital occupe une place centrale dans le processus de réforme du système de santé Gros consommateu r de fonds publics I. Le concept Hôpital Promoteur de Santé

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE ENTENTE CANADA COLOMBIE-BRITANNIQUE EN MATIÈRE DE LANGUES OFFICIELLES

PLAN STRATÉGIQUE DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE ENTENTE CANADA COLOMBIE-BRITANNIQUE EN MATIÈRE DE LANGUES OFFICIELLES PLAN STRATÉGIQUE DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE 2013-2018 ENTENTE CANADA COLOMBIE-BRITANNIQUE EN MATIÈRE DE LANGUES OFFICIELLES POUR LES SERVICES EN FRANÇAIS 2013-2014 2017-2018 La Colombie-Britannique est

Plus en détail

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance ORGANISATION PHILANTHROPIQUE EN ENTREPRISE Historique du Club dans la communauté L engagement philanthropique

Plus en détail

Politique familiale. Municipalité amie des aînés. Orientations et plan d actions

Politique familiale. Municipalité amie des aînés. Orientations et plan d actions Politique familiale et Municipalité amie des aînés Orientations et plan d actions 2013-2017 Document de consultation Février 2013 Mission La politique familiale de Beloeil, Municipalité amie des aînés

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Denise Aubé, Médecin conseil, Institut national de santé publique. CAHSPR mai, Montréal

Denise Aubé, Médecin conseil, Institut national de santé publique. CAHSPR mai, Montréal Denise Aubé, Médecin conseil, Institut national de santé publique CAHSPR 2015 28 mai, Montréal Évaluation réalisée (2012-2014) auprès de 3 CSSS et de leur RLS, en territoire rural Projet conjoint d accompagnement

Plus en détail

Prévention, Promotion de la santé, Education pour la santé : Parle-t-on de la même chose?

Prévention, Promotion de la santé, Education pour la santé : Parle-t-on de la même chose? Prévention, Promotion de la santé, Education pour la santé : Parle-t-on de la même chose? C.VANDOORNE, G.MELEN, SCPS APES-ULg Formation des candidats inspecteurs des centres PMS MONS, le 6 mai 2009 Comment

Plus en détail

Enseignement supérieur de type court

Enseignement supérieur de type court MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 CONSEIL GENERAL DE L ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE Profil professionnel

Plus en détail

ANNEXE 2011-CA R5848 A

ANNEXE 2011-CA R5848 A ANNEXE 2011-CA551-18-R5848 A UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES Politique de développement durable Politique adoptée par le conseil d administration à sa réunion du 7 février 2011 Table des matières

Plus en détail

FACTEURS DE RISQUE PROMOTION DE LA SANTE ET PARTICIPATION

FACTEURS DE RISQUE PROMOTION DE LA SANTE ET PARTICIPATION FACTEURS DE RISQUE PROMOTION DE LA SANTE ET PARTICIPATION Le renforcement des systèmes de santé et la Couverture Universelle de Santé" Marrakech, 9-17 juin 2014 CHOUGRANI S Cadre conceptuel de la santé

Plus en détail

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 C O N S E I L S U P É R I E U R D E L É D U C A T I O N Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 Présentation des positions du Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE saveur équilibre POLITIQUE ALIMENTAIRE Mot du maire La Ville de Rimouski a toujours été grandement préoccupée par la santé de ses citoyens et citoyennes. Depuis 2007, de nombreuses actions ont été entreprises,

Plus en détail

«Villes amies des aînés» de l OMS

«Villes amies des aînés» de l OMS «Villes amies des aînés» de l OMS Bilan de l expérience de Sherbrooke et mise en contexte international Auteurs Réalisé à Sherbrooke par: Marie Beaulieu, Ph.D. Suzanne Garon, Ph.D. Julie Vincelette, candidate

Plus en détail

OBSTACLES ET SOLUTIONS. DU MARCHÉ DE L EMPLOI Ce projet est financé par

OBSTACLES ET SOLUTIONS. DU MARCHÉ DE L EMPLOI Ce projet est financé par OBSTACLES ET DU MARCHÉ DE L EMPLOI Ce projet est financé par OBJECTIF Cette brochure a été conçue pour vous présenter les résultats de notre évaluation des besoins réalisée auprès de jeunes femmes d origine

Plus en détail

MOBILISATION CONTRE L EXCLUSION SOCIALE PAR LE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE.

MOBILISATION CONTRE L EXCLUSION SOCIALE PAR LE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE. MOBILISATION CONTRE L EXCLUSION SOCIALE PAR LE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE www.parole-dexclus.qc.ca Printemps 2007, sur l avenue Pelletier à Montréal-Nord, commence une histoire peu banale. À partir de la rénovation

Plus en détail

Programme de santé en milieu de travail et d études

Programme de santé en milieu de travail et d études Programme de santé en milieu de travail et d études AVRIL 2010 Adopté au conseil d administration Lors de sa 279 e assemblée, le 21 avril 2010 (résolution n o 2371) N/Réf.1301 PROGRAMME DE SANTÉ EN MILIEU

Plus en détail

Charte pour les saines habitudes de vie

Charte pour les saines habitudes de vie Charte pour les saines habitudes de vie Un engagement en faveur de la santé MRC de Maria-Chapdelaine et municipalité de St-Eugène-d Argentenay Pour un engagement en faveur de la santé Un mode de vie physiquement

Plus en détail

Fonds d aide aux recours collectifs

Fonds d aide aux recours collectifs Fonds d aide aux recours collectifs Plan d action de développement durable 2009-2013 Mot du président C est avec beaucoup de fierté que nous présentons le plan d action de développement durable 2009-2013

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL et PROMOTION DE LA SANTE. Quelles stratégies?

SANTE AU TRAVAIL et PROMOTION DE LA SANTE. Quelles stratégies? SANTE AU TRAVAIL et PROMOTION DE LA SANTE Quelles stratégies? Pr P. FRIMAT CHRU Université Lille 2 Santé au Travail Promotion de la Santé Pourquoi se poser la question? Objectif commun : la Prévention

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS

DESCRIPTION DE FONCTIONS DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE DE L EMPLOI : AGENT-E DE SENSIBILISATION À L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE NOM DE L EMPLOYÉ-E : Supérieur immédiat : Statut : Coordonnatrice de l intervention clinique et de projets

Plus en détail

Équipe IPCDC 21 août 2012

Équipe IPCDC 21 août 2012 Extrait du Référentiel de compétences pour relever le défi de l exercice de la responsabilité populationnelle à l intention des CSSS et de leurs partenaires Équipe IPCDC 21 août 2012 Annexe II: Rôles-types

Plus en détail

Préambule POLITIQUE. RÉPONDANT Direction générale. Politique linguistique

Préambule POLITIQUE. RÉPONDANT Direction générale. Politique linguistique POLITIQUE TITRE : Politique linguistique RÉPONDANT Direction générale ORIGINE : Direction générale DESTINATAIRES : Entrée en vigueur : 19 avril 2011 Résolution n o : CC-1924-2011 Préambule Dans le cadre

Plus en détail

Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02

Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02 Structuration du mouvement mutualiste au Sénégal Présentation par l Union Nationale des Mutuelles de Santé Communautaires du Sénégal (UNAMUSC) du 02 au 04 mars 2016 à Abidjan Rappel sur le contexte et

Plus en détail

G-4 Politique en matière de développement durable

G-4 Politique en matière de développement durable C a h i e r d e s r è g l e m e n t s, p o l i t i q u e s, p r o c é d u r e s e t a u t r e s d i r e c t i v e s d e l a C o m m i s s i o n s c o l a i r e d e s H a u t s - C a n t o n s SECTION G

Plus en détail

Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient

Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient 2014 Pratiquer l Education Thérapeutique du Patient Formation de 42 heures en éducation thérapeutique du patient pour les praticiens de l ETP En externe En interne PARTENAIRES DE LA FORMATION Partenaires

Plus en détail

Tables rondes : un environnement sain pour les enfants

Tables rondes : un environnement sain pour les enfants ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-SIXIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A56/DIV/10 Point 10 de l ordre du jour 24 mai 2003 Tables rondes : un environnement sain pour les enfants Rapport du Secrétariat

Plus en détail

Code de déontologie. Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque

Code de déontologie. Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque Code de déontologie Centre de la petite enfance Premier Pas de La Tuque À titre de membre du personnel, de parents utilisateurs et d administrateurs d un centre de la petite enfance, nous occupons une

Plus en détail

APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL

APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL 29 novembre 2006 Direction de la santé des personnes et des organisations Secrétariat du Conseil du trésor PRÉAMBULE Une recherche portant sur la

Plus en détail

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire Chantal Vandoorne APES-ULg Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Plan L APES-Ulg, entre promotion de

Plus en détail

RÈGLE DE GESTION VISANT À PRÉVENIR ET À COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE

RÈGLE DE GESTION VISANT À PRÉVENIR ET À COMBATTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE À L ÉCOLE Page 7011-1 1.0 Préambule Cette règle de gestion s inscrit dans la foulée du plan d action ministériel pour prévenir et traiter la violence dans les écoles et de l adoption de la Loi visant à prévenir

Plus en détail

Former un consortium et être membre promoteur du SIDIIEF : leadership infirmier du nouveau Consortium des partenaires de l Est de Montréal

Former un consortium et être membre promoteur du SIDIIEF : leadership infirmier du nouveau Consortium des partenaires de l Est de Montréal Former un consortium et être membre promoteur du SIDIIEF : leadership infirmier du nouveau Consortium des partenaires de l Est de Montréal 5 e Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones

Plus en détail

Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année

Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année Sommaire (modules 1, 2 et 3) Programme d encadrement clinique (PEC) Année 2010-2011 27 avril 2011 PROGRAMME D ENCADREMENT CLINIQUE (PEC) SOMMAIRE MODULES 1, 2 ET 3 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE LA

Plus en détail

Plan stratégique du Cégep de Jonquière

Plan stratégique du Cégep de Jonquière Plan stratégique du Cégep de Jonquière 2010-2015 document synthèse Un cégep engagé dans son milieu LE CÉGEP EN BREF... Le Cégep de Jonquière, établissement d enseignement supérieur, offre 20 programmes

Plus en détail

Les suivis systématiques de clientèles

Les suivis systématiques de clientèles Les suivis systématiques de clientèles Un apport aux projets cliniques, à la gestion des maladies chroniques et à la mise en œuvre des réseaux intégrés de services 1 Plan de la présentation Quelques constats

Plus en détail

Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent

Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent Entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent Programme de conservation et d utilisation efficace de l eau du Québec Rapport d avancement Décembre 2012

Plus en détail

Musée d art contemporain de Montréal PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Musée d art contemporain de Montréal PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Musée d art contemporain de Montréal PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 Un musée accueillant, vivant et performant dans une perspective de développement durable 2 MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

Plus en détail

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire Présentation au Symposium «Contextes et violences à l él école: quand la recherche côtoie l intervention»

Plus en détail

POL-29 Politique de lutte contre le tabagisme. Adoptée par le Conseil d administration le 9 mai 2017

POL-29 Politique de lutte contre le tabagisme. Adoptée par le Conseil d administration le 9 mai 2017 POL-29 Politique de lutte contre le tabagisme Adoptée par le Conseil d administration le 9 mai 2017 POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME 1 PRÉAMBULE Le Cégep Garneau s inscrit résolument dans le développement

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

La qualité de vie des tout-petits comme mission du réseau municipal de loisir. Février 2017 André Thibault, Ph.D.

La qualité de vie des tout-petits comme mission du réseau municipal de loisir. Février 2017 André Thibault, Ph.D. La qualité de vie des tout-petits comme mission du réseau municipal de loisir Février 2017 André Thibault, Ph.D. S Plan de présentation Au cours des dernières années, le mandat des services de loisir public

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL

MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL MIEUX COMPRENDRE LES ROUAGES DE L APPROVISIONNEMENT INSTITUTIONNEL Politiques, critères de développement durable et nutritionnels Ariane Courville, Médecin-conseil & Marie-Eve English, Nutritionniste-Diététiste

Plus en détail

Par : Howard Chodos, Commission de la Claudine Ducharme, Morneau Shepell

Par : Howard Chodos, Commission de la Claudine Ducharme, Morneau Shepell Promouvoir l équilibre psychologique des employés Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail Commission de la santé mentale du Canada Par : Howard Chodos, Commission

Plus en détail

Principes de Melbourne pour des Villes Vertes

Principes de Melbourne pour des Villes Vertes Principes de Melbourne pour des Villes Vertes Melbourne Principles for Sustainable Cities Préambule Les villes sont essentielles aux perspectives économiques et à l interaction sociale des êtres humains,

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

APPEL A PROJETS SANTE 2013

APPEL A PROJETS SANTE 2013 APPEL A PROJETS SANTE 2013 INSTRUCTIONS RELATIVES AUX ACTIONS DE PREVENTION, DE FORMATION ET D ACCOMPAGNEMENT Principes généraux Depuis 2000 et sous diverses appellations, des principes se sont imposés

Plus en détail

FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES. Un projet de réorganisation r au CSSS Pierre Boucher

FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES. Un projet de réorganisation r au CSSS Pierre Boucher FIDÉLISATION, DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES ET UTILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES Un projet de réorganisation r du travail au CSSS Pierre Boucher Plan de la présentation 1. Présentation du CSSS Pierre

Plus en détail

La politique de santé à Genève face au vieillissement

La politique de santé à Genève face au vieillissement La politique de santé à Genève face au vieillissement Congrès "les défis du vieillissement" 3 décembre 2015 Adrien Bron, Directeur général de la santé 15.12.2015 - Page 1 Promouvoir les conditions et comportements

Plus en détail