CREATION AMORÇAGE RHÔNE-ALPES RHONE ALPES DOSSIER DE PRESSE. Une performance sociale & financière exemplaire ANS. Juin 2015 SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CREATION AMORÇAGE RHÔNE-ALPES RHONE ALPES DOSSIER DE PRESSE. Une performance sociale & financière exemplaire ANS. Juin 2015 SOMMAIRE"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Juin 2015 RHONE ALPES CREATION PARTENAIRE FINANCIER DES JEUNES ENTREPRISES 25 ANS AMORÇAGE RHÔNE-ALPES Une performance sociale & financière exemplaire SOMMAIRE Communiqué de presse... p2 Point de vue... de Jean Louis Gagnaire Vice Président de la Région Rhône-Alpes... p3 Amorçage Rhône-Alpes, un bilan très positif... p4 3 Questions à... à Sébastien Touvron, Président de Rhône-Alpes Création et à René Meyzenc Président de la Société Universitaire Rhône-Alpes de Soutien à l Innovation (SURASI)... p6 4 success stories entrepreneuriales exemplaires... p7 1

2 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Juin 2015 Amorçage Rhône-Alpes, un véhicule d investissement géré par Rhône-Alpes Création qui affiche un bilan très positif Créé en 2002 et clôturé en décembre 2014, Amorçage Rhône-Alpes (ARA) affiche un bilan plus que positif avec : 18 sociétés créées, 320 emplois hautement qualifiés créés, un taux de sinistralité inférieur à 30%, 170 % de ses capitaux restitués, alors que la moyenne nationale de fonds similaires est de 77 % (source Bpifrance 2014). Conjuguer réussite sociale et performance économique et financière Avec pour vocation de participer au premier tour d amorçage de projets fondés sur l exploitation de technologies nouvelles développées au sein ou en liaison avec la recherche publique, Amorçage Rhône-Alpes s est positionné sur un segment considéré, à juste titre, comme risqué et généralement peu ou pas rentable. Alors que son portefeuille a été clôturé il y a quelques semaines, Sébastien Touvron, Président de Rhône-Alpes Création en tire un bilan très satisfaisant : «avec Amorçage Rhône-Alpes, nous démontrons qu il est possible de conjuguer réussite sociale et performance économique et financière au service du développement économique du territoire». Couvrant des secteurs d activités comme les sciences de la vie, l électronique, ou encore l édition de logiciels, Amorçage Rhône-Alpes a permis à de jeunes entreprises à haut potentiel d éclore, de se développer et de réussir leur introduction en Bourse sur Euronext C pour poursuivre leur croissance. «Un fonds d investissement tel qu Amorçage Rhône-Alpes illustre que la finance est vertueuse lorsqu elle rassemble les volontés publiques et privées pour s engager dans l économie réelle» commente Sébastien Touvron. 2 Une belle plus-value Ses quinze actionnaires, dont la Région Rhône-Alpes, la Société Universitaire Rhône-Alpes de Soutien à l Innovation (SURASI), la Caisse des Dépôts et Consignations, le pool bancaire (Crédit Agricole, Banque Populaire, Société Générale, CM-CIC, BNP Paribas, Natixis) ont su se montrer patients pour un résultat plus que probant : une plus-value de près de 3,8 M. Rhône-Alpes Création démontre une fois de plus qu il est un partenaire incontournable pour le démarrage d entreprises innovantes en Rhône-Alpes. Forte de cette réussite, la structure poursuit son action avec ses deux autres véhicules d investissement : Rhône-Alpes Création II, créé en 2012 qui poursuit la mission de Rhône-Alpes Création I en finançant de jeunes entreprises innovantes en phase de création. R2V, fonds d amorçage interrégional lancé en 2014, géré en partenariat avec ACG Management. Il est dédié au financement de sociétés à l interface de plusieurs technologies, basées aussi bien en Rhône-Alpes qu en Provence-Alpes-Côte d Azur. Le succès d Amorçage Rhône-Alpes aura contribué à convaincre les actionnaires de RAC II de renforcer les capitaux dédiés aux jeunes entreprises innovantes, pour porter le fonds de 21 M à 26,6 M en mars 2015, et confirmer leur engagement au service du développement économique et social du territoire.

3 Point de vue... de Jean Louis Gagnaire Vice Président de la Région Rhône-Alpes en charge du développement économique et de l innovation Avec la clôture du fonds Amorçage Rhône-Alpes, nous avons l occasion de faire un bilan chiffré de son activité. Avec 5 millions d euros investis, Amorçage Rhône-Alpes a permis la création de 18 sociétés et de 320 emplois. C est une expérience très positive qui illustre l utilité de l intervention publique sur les financements en fonds propres. En tant qu institution publique, la préoccupation de la Région est d apporter des réponses là où le besoin s en fait particulièrement ressentir, là où elle peut jouer un rôle de déclencheur sur les capitaux privés. Il y a encore peu, ce type d interventions de la puissance publique sur le financement de l activité économique n allait pas de soi avec la crainte que la finance joue contre l économie réelle. Les exemples de Rhône-Alpes Création 1 et d Amorçage Rhône-Alpes, clôturé en 2014, montrent que le modèle de fonds d investissement public / privé remplit parfaitement ses objectifs en matière d effet de levier, de bonne utilisation de l argent public et de création d emplois. Le rôle de la puissance publique n est pas de rechercher des rendements, mais de mobiliser les acteurs du financement sur des cibles insuffisamment couvertes par les acteurs traditionnels : sur les phases les plus risquées de la vie d une entreprise (amorçage technologique, capital-risque), sur les petits tickets (coûts de gestion plus élevés), les rentabilités plus faibles (industrie) et les temps plus longs (participations patientes) Je crois que l utilité de ce modèle pour relever le défi de la réindustrialisaiton et de la création d emplois est aujourd hui de mieux en mieux partagé. L intervention en fonds propres constitue par ailleurs un modèle particulièrement vertueux pour une collectivité territoriale avec un retour au budget lors de la clôture des fonds. La différence est très importante avec la dépense nette que représente une subvention. Dans le cas d Amorçage Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes récupère même une somme supérieure à l investissement effectué en 2002 lors de la constitution du fonds. Avec l effet de levier sur les co-investisseurs et l effet de roulement sur la durée de vie d un fonds, on parvient à des investissements très supérieurs à la somme mobilisée initialement, plus de 16 fois l investissement total dans le cas d Amorçage Rhône-Alpes. Le bilan très positif d Amorçage Rhône-Alpes est également un révélateur des besoins particulièrement importants dans notre pays sur l amorçage technologique. Nous avons un véritable déficit en la matière et il est nécessaire que nous puissions accompagner en fonds propres les projets innovants et prometteurs pendant le temps décisif de leur développement jusqu à la mise sur le marché de nouveaux produits. Rhône-Alpes Création dispose avec R2V d un nouveau véhicule d investissement pour l amorçage technologique qui a déjà réalisé ses premiers investissements. R2V accompagne les premiers pas de sociétés de haute technologie avec des besoins en fonds propres importants. Dans le prolongement d Amorçage Rhône- Alpes, c est un outil déterminant qui se situe au croisement de deux des grandes thématiques qui guident les politiques économiques de la Région, l innovation et l ambition industrielle. 3

4 AMORÇAGE RHÔNE-ALPES, UN BILAN TRÈS POSITIF Au delà des chiffres, Amorçage Rhône-Alpes, le fonds d amorçage de Rhône-Alpes Création a relevé le défi de conjuguer réussite sociale avec performance économique et financière. Créé en 2002 et clôturé en décembre 2014, ce fonds était destiné aux entreprises issues de la recherche publique et avait pour vocation de participer au premier tour d amorçage de projets fondés sur l exploitation de technologies nouvelles. À l heure du bilan, les actionnaires du fonds Amorçage Rhône-Alpes ne peuvent que se féliciter de ses excellents résultats. D autant plus que ce fonds était positionné sur un segment considéré comme très risqué par les investisseurs et jugé non rentable. 15,00 % TRI net des fonds français * 14,00 % Carte d identité Dâte de création : 2002 Forme juridique : SAS (statut SCR) Capital souscrit : Période d investissement : Nombre de participations : 18 Ticket moyen 1 er tour : Ticket moyen : ,00 % 05,00 % 00,00 % -5,00 % -0,60 % Innovation 6,80 % Développement Transmission Le bilan? 18 sociétés créées ; 320 emplois hautement qualifiés créés ; un Taux de Rendement Interne (TRI) de 4,16 % - une réelle performance quand on sait que le TRI moyen des fonds d amorçage français est globalement négatif (source Etude EY/Afic) ; enfin, 170 % de ses capitaux restitués alors que la moyenne de fonds similaires est de 77 % (source Bpifrance 2014). La naissance de champions Les excellentes performances d Amorçage Rhône-Alpes ont également prouvé que la rentabilité économique et financière peut se conjuguer avec la réussite sociale : «Un fonds régional, fût-il de petite taille ce qui était le cas d Amorçage Rhône- Alpes puisqu il était de 5,6 m seulement, peut faire naître de véritables champions d envergure internationale», commente Sébastien Touvron, président de Rhône-Alpes Création. Amorçage Rhône-Alpes a également démontré que la finance peut être au service de l économie réelle et que «même avec des moyens modestes, nous arrivons à faire franchir les premières étapes à des entreprises qui, sans nous, n auraient pas eu accès à ces fonds nationaux. Nous avons donc un rôle pivot, un rôle clé au démarrage.» précise Sébastien Touvron. Certaines des entreprises soutenues par Amorçage Rhône-Alpes ont représenté de véritables success stories, comme Nanobiotix, Erytech, toutes deux introduites en Bourse sur Euronext C, ou encore PX Therapeutics, Antidot, Antagène, ou Lisa Airplanes notamment. Un cercle vertueux Les actionnaires ont su rester présents dans la durée car Amorçage Rhône-Alpes a affiché les premières années, le schéma classique d un fonds d investissement selon une courbe en J : chute de la valeur comptable du fonds, avant que les cessions ne compensent, puis dépassent le montant des investissements réalisés. Avec comme résultat une plus-value de près de 3,8 m pour ses actionnaires. 6 % 6 % Répartition sectorielle des investissements d ARA 33 % 11 % 44 % Sciences de la vie Logiciels Électronique Internet Industrie 4

5 En outre, Amorçage Rhône-Alpes a su fédérer un réseau de co-investisseurs d envergure nationale et internationale, dont l intervention a permis de mobiliser plus de 16 fois l investissement total d Amorçage Rhône-Alpes : les 5 m investis ont généré un effet de levier de plus de 80 m d investissements privés (avant IPO). Outre ces performances plus que satisfaisantes, Amorçage Rhône-Alpes a également montré que l alliance de fonds publics et privés créait un cercle vertueux pour un objectif partagé par tous : la création d emploi et le développement économique du territoire. LES ACTIONNAIRES D AMORÇAGE RHÔNE-ALPES Région Rhône-Alpes... 26,56 % Société Universitaire Rhône-Alpesde Soutien à l Innovation (SURASI)... 14,21 % Crédit Agricole Centre Est... 9,38 % FPMEI (Bpifrance Investissement)... 8,85 % Banque Populaire des Alpes... 5,40 % Garibaldi Capital Développement SAS... 5,40 % SGAM Private Fund... 5,40 % CM-CIC Investissement... 5,31 % BNP Paribas Développement... 4,42 % Natixis Venture Selection (Banque Populaire)... 3,51 % ESFIN Participations... 3,43 % RAC... 3,06 % Somudimec... 2,71 % Apicil Prévoyance FNT... 1,77 % Rhône Dauphiné Développement...0,53 % Effet de levier (co-investissement) : Direct* : 10,70 - soit 60,4 m Indirect* : 16,12 - soit 80 m X 16 * Incluant uniquement les tours de table auxquels ARA a participé (avant IPO) ** Incluant tous les tours de table, y compris ceux auxquels ARA n a pas participé (avant IPO) 14,21 % 26,57 % TOTAL INVESTI PAR ARA 8,86 % TOTAL GÉNÉRAL INVESTI Un cercle vertueux 11,52 % 38,84 % Banques Organismes financiers Région Rhône- Alpes Surasi (société universitaire) CDC RHÔNE-ALPES CRÉATION, LE BRAS ARMÉ POUR L INNOVATION EN RHÔNE-ALPES Créé en 1990 à l initiative de la Région Rhône-Alpes avec le soutien de Bpifrance Investissement et d acteurs privés comme les banques, les assurances et les industriels, Rhône-Alpes Création a pour vocation d être le partenaire financier du démarrage des entreprises innovantes. Pour ce faire, Rhône- Alpes Création investit au capital de jeunes sociétés innovantes, avec une double perspective : favoriser le démarrage et la croissance de jeunes entreprises fondées sur la valorisation d une innovation technique ou marketing, créatrices de richesse et d emploi ; créer de la valeur pour les actionnaires en gérant de façon professionnelle et rigoureuse les capitaux investis, avec la perspective à terme d un retour financier. Après 25 ans d existence, Rhône-Alpes Création affiche un bilan positif : des investissements dans 260 entreprises, plus de emplois directs créés, à l aide de quatre véhicules d investissement : Rhône-Alpes Création I en gestion extinctive de portefeuille ; Amorçage Rhône-Alpes clôturé en décembre 2014 ; Rhône-Alpes Création II en phase d investissement ; R2V en phase d investissement. 5

6 3 QUESTIONS À SÉBASTIEN TOUVRON, PRÉSIDENT DE RHÔNE-ALPES CRÉATION Quelle conclusion tirez-vous de l expérience d Amorçage Rhône-Alpes (ARA)? Je suis particulièrement fier du travail accompli et de la réussite des sociétés du portefeuille d ARA qui a su conjuguer réussite sociale avec performance économique et financière. Nous avons démontré que ces deux paramètres ne sont pas nécessairement contradictoires, mais peuvent être complémentaires et donc apporter de la dynamique et de l emploi sur le plan territorial. Comment expliquez-vous l excellent bilan du fonds d amorçage? Je tire une première conclusion de ce succès : un fonds régional, même de petite taille, peut faire naître de véritables champions d envergure internationale et qu il n est pas nécessaire d être un fonds spécialisé d envergure mondiale pour financer des sociétés à haut potentiel. Notre stratégie d investissement généraliste, de soutien à des entreprises dans les domaines du logiciel, électronique, sciences de la vie... et qui étaient toutes très innovantes, a porté ses fruits. La seconde est que nous avons pu démontrer que l intervention simultanée de capitaux privés et publics est indispensable pour couvrir ce segment très risqué de l amorçage, délaissé par les investisseurs privés. Et qu elle procure un développement économique régional et la création d emplois hautement qualifiés. Enfin, nous avons aussi démontré que la finance au service de jeunes entreprises, l est au service de l économie réelle et non l inverse. Et cela parce que nous attendons des retombées réelles : développement économique régional, création d emplois dans le cas d ARA. En associant la puissance privée et la puissance publique dans un même objectif, on arrive à créer de la richesse et de l emploi. En conclusion? Une citation de Saint-Exupéry résume notre philosophie d intervention : «Pour ce qui est de l avenir, il ne s agit pas de le prévoir mais de le rendre possible.» 3 QUESTIONS À RENÉ MEYZENC PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ UNIVERSITAIRE RHÔNE-ALPES DE SOUTIEN À L INNOVATION (SURASI) Pourquoi SURASI est devenue actionnaire de Amorçage Rhône-Alpes? C est vrai qu en tant qu émanation des universités de Lyon et de Grenoble, nous sommes un actionnaire un peu particulier. Mais en tant que société universitaire, notre principal objectif a consisté à soutenir les laboratoires à travers la création d entreprises. De plus, le soutien du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche, avec une avance de pour investir, a constitué une opportunité que nous avons saisie. En conclusion? Qu attendiez-vous de cet investissement? Soutenir la création d entreprise dans les domaines de la biologie, de la médecine, de l informatique et les amener, si possible, au succès. Cela a été pour nous une façon de participer au développement du territoire. De plus, le travail en équipe avec des universitaires, des industriels a permis d avoir un langage commun, concrétisant les passerelles entre ces deux mondes. Le résultat a été très positif avec la création de belles réussites, et sur le plan financier grâce à la plus-value. L argent public a été bien employé et c est, là aussi, une satisfaction. 6

7 QUATRE SUCCESS STORIES ENTREPRENEURIALES EXEMPLAIRES NANOBIOTIX ERYTECH PHARMA Spécialisée dans le développement d une approche thérapeutique innovante en oncologie, basée sur des nanoparticules Cofondée et dirigée par Laurent Levy Un chiffre d affaires de 968 K en 2014 Participation d ARA cédée en bourse 9 ans plus tard suite à l introduction sur Euronext C fin Année d investissement : 2005 Année de sortie : 2014 Montant investi : Sortie : IPO sur Euronext C TRI : 34,52 % Emplois crées : 40 Développement de thérapies innovantes dans le domaine du cancer, avec une technologie reposant sur l encapsulation de molécules thérapeutiques dans les globules rouges, «affamant» les tumeurs Cofondée par Pierre-Olivier Goineau et Yann Godfrin et présidée aujourd hui par Gil Beyen Un chiffre d affaires de M en 2014 Année d investissement : 2005 Année de sortie : 2014 Montant investi : Sortie : IPO sur Euronext C TRI : : 21,61 % Emplois crées : 40 PX THERAPEUTICS ANTIDOT Développement et bioproduction de protéines recombinantes, y compris des anticorps monoclonaux Développement de protéines thérapeutiques et d autres applications dans le diagnostic in vivo et in vitro ou les enzymes industrielles Cofondée par Tristan Rousselle, chercheur en biotechnologies Un chiffre d affaires de 4 M en 2011 Année d investissement : 2003 Année de sortie : 2012 Montant investi : Sortie : cession industrielle TRI : : 25,47 % Emplois crées : 34 Editeur de logiciels et de solutions comme l outil d indexation et de recherche pour sites internet, valorisant les données et améliorant les performances des entreprises Fondée par Fabrice Lacroix, diplômé de l INSIMAG et détenteur d un Master en informatique de l Imperial College de Londres Un chiffres d affaires de 3,2 M en 2011 Année d investissement : 2004 Année de sortie : 2011 Montant investi : Sortie : cession financière TRI : :18,05 % Emplois crées : 45 7

8 RHONE ALPES CREATION PARTENAIRE FINANCIER DES JEUNES ENTREPRISES 25 ANS CONTACT PRESSE PLUS2SENS François-Pierre Salamand Claire-Marie Signouret

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

Fonds French Tech Accélération

Fonds French Tech Accélération Fonds French Tech Accélération Appel à manifestation d intérêts pour les investissements dans des structures d accélération de la croissance de startups innovantes («accélérateurs de startups») 1. L INITIATIVE

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013 Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 01. 02. Le numérique, au cœur de l innovation Présentation de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 03.Le premier bilan à J + 18 mois

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 1 GENERALITES SUR LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL DEVELOPPEMENT ET LE CAPITAL TRANSMISSION 17-18 FEVRIER 2007 2 2 DEFINITIONS

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

avec La Région s engage et pour l emploi

avec La Région s engage et pour l emploi avec La Région s engage pour le financement des PME et pour l emploi 2 Financer les projets des petites et moyennes entreprises La Banque Publique d Investissement Pays de la Loire a été inaugurée au début

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

Schéma régional du développement économique adopté en 2006

Schéma régional du développement économique adopté en 2006 Schéma régional du développement économique adopté en 2006 Passage d un soutien en faveur des entreprises sous forme de subventions à un soutien sous forme de prêts à taux zéro couvrant toutes les phases

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

is built today Mot du Président

is built today Mot du Président Mot du Président En quelques années, CIEMS a relevé de nombreux défis, il est devenu aujourd'hui un acteur de référence en Intelligence Economique et Management Stratégique. f t re f t re is built today

Plus en détail

Présentation des dispositifs de la Région pour le financement des TPE/PME régionales

Présentation des dispositifs de la Région pour le financement des TPE/PME régionales Présentation des dispositifs de la Région pour le financement des TPE/PME régionales Hôtel de Région Jeudi 3 mai 2012 Direction de l Économie et de l Emploi La Stratégie Régionale de Développement Économique

Plus en détail

FONDS REGIONAL D INVESTISSEMENT RHÔNE-ALPES 1 FRI RHÔNE-ALPES GESTION

FONDS REGIONAL D INVESTISSEMENT RHÔNE-ALPES 1 FRI RHÔNE-ALPES GESTION FONDS REGIONAL D INVESTISSEMENT RHÔNE-ALPES 1 FRI RHÔNE-ALPES GESTION 1 Les fondements et objectifs La volonté de la Région Rhône-Alpes de faire du financement des entreprises un axe prioritaire stratégique

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien.

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien. Mesdames et Messieurs, Le P total) afin de relever le défi de la compétitivité et de faire émerger un nouveau modèle de croissance, en finançant des projets innovants et exemplaires, rigoureusement sélectionnés.

Plus en détail

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Édito Plan de la Région Souss Massa Drâa Pourquoi le Fonds Igrane? Qui sont les promoteurs du Fonds Igrane? Fiche signalétique du

Plus en détail

La reprise d entreprise

La reprise d entreprise Les nouveaux outils de financement de la reprise La reprise d entreprise Se faire accompagner d un investisseur financier Pourquoi, avec Qui et Comment ouvrir son capital? 1. Pourquoi? Le capital investissement

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS Par : Gilles Benoist CEO du Groupe CNP Assurances de 1998 à 2012

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation DOSSIER DE PRESSE Mercredi 2 juillet 2014 Contact presse : Thibaud Etienne 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Dossier de presse. Programme de la manifestation Des initiatives remarquables

Dossier de presse. Programme de la manifestation Des initiatives remarquables Signature de la 1 ère convention régionale de partenariat entre les 3 principaux organismes de financement de la création d entreprise en Provence-Alpes-Côte d Azur Communiqué de presse Dossier de presse

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART Page : 1 Version : 05/2015 Agenda I. Présentation du Groupe Luxempart II. Luxempart en chiffres III. Nos transactions récentes Page : 2 Version : 05/2015 I. Présentation

Plus en détail

A C T I V A T E U R S D E V A L E U R

A C T I V A T E U R S D E V A L E U R A C T I V A T E U R S D E V A L E U R S E N G A G E R A C C O M P A G N E R V A L O R I S E R activateurs de valeur Activa Capital est une société indépendante de capital-investissement caractérisée par

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

Pourquoi la création d un fonds de co-investissement

Pourquoi la création d un fonds de co-investissement 1 Le fonds de co-investissement: un outil de la Stratégie Régionale de l Innovation Pourquoi la création d un fonds de co-investissement -Les constats de la stratégie sur les besoins non couverts des entreprises

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Présentation CD2E 26 MAI 2010. Présentation CD2E

Présentation CD2E 26 MAI 2010. Présentation CD2E Présentation CD2E 26 MAI 2010 1 1 Le Groupe Finorpa q Le groupe FINORPA, aujourd hui q Nos spécificités q Les objectifs de nos outils financiers q Les chiffres clés 2 2 Finorpa, aujourd hui Présentation

Plus en détail

Jean-Charles COTIN Janvier 2015

Jean-Charles COTIN Janvier 2015 Jean-Charles COTIN Janvier 2015 INTRODUCTION : Le crowdfunding (financement par la foule) permet à un grand nombre de personnes de participer à l accompagnement financier de projets de toutes natures.

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA Fonds d investissement TARGA Groupe Crédit Agricole du Maroc Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Plus en détail

Associations : comment bénéficier des apports financiers du programme investissement d avenir (PIA)?

Associations : comment bénéficier des apports financiers du programme investissement d avenir (PIA)? Associations : comment bénéficier des apports financiers du programme investissement d avenir (PIA)? M o d e d e m p l o i d e s p r ê t s a c c o r d é s a u x s t r u c t u r e s d u t i l i t é s o

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse

AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse 2 décembre 2010 Un constat national et communautaire L accès déficient aux formes appropriées de financement obstacle

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française Introduction 1 Introduction Cessons de croire que les réussites économiques sur Internet sont l apanage des seuls Américains! Il se crée aussi dans notre Hexagone des entreprises qui connaissent un grand

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Consultation du Groupe conseil sur l actualisation de la Stratégie québécoise de la recherche et de l innovation 8 septembre 2009 Préambule

Plus en détail

Colbert et le secret de la Licorne

Colbert et le secret de la Licorne Colbert et le secret de la Licorne Le célèbre ministre de Louis XIV est devenu le symbole de l interventionnisme de l Etat, l animal légendaire sert d image pour désigner dans le jargon de la Silicon Valley

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Janvier 2011. Mode d emploi des prêts accordés aux structures d utilité sociale dans le cadre du Grand Emprunt national.

Janvier 2011. Mode d emploi des prêts accordés aux structures d utilité sociale dans le cadre du Grand Emprunt national. Associations s i o s : comment m bénéficier é i des apports p financiers n i du programme r m investissement i s s e e n t d avenir (PIA)? Mode d emploi des prêts accordés aux structures d utilité sociale

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE Engagé dans une compétition internationale, Sanofi a fait le choix de la France pour y baser ses principales activités

Plus en détail

49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013. Bruno Villeneuve Carole Picquet

49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013. Bruno Villeneuve Carole Picquet 49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013 Bruno Villeneuve Carole Picquet 01. Présentation de Bpifrance 02. Soutenir les entreprises innovantes 03. Les dispositifs 2013 Titre de la présentation 30/10/2013

Plus en détail

FIP FRANCE FORTUNE ALTO 2

FIP FRANCE FORTUNE ALTO 2 L INVESTISSEMENT Dans les PME ISF 2010 FIP FRANCE FORTUNE ALTO 2 45% de réduction d impôt globale 1 Un engagement et des résultats FIP France Fortune Alto 2 Cadre fiscal ISF 2 UN ENGAGEMENT CLAIR VERS

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

Business Angels. Haut de bilan

Business Angels. Haut de bilan Business Angels Acteurs du Financement Haut de bilan CASABLANCA Le 30 septembre 2010 Intervenant : Guy Gensollen, Vice Président Provence Business Angels Sommaire 1 - Business Angels 2 - Provence Business

Plus en détail

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous-Direction des Partenariats Public-Privé Bureau des Sociétés d Economie Mixte 2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 AFSSI et Plan JUNCKER Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 Les biotech : un leader de la croissance économique (aux US?) Etats-Unis Europe

Plus en détail

I. Les entreprises concernées

I. Les entreprises concernées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-81 du 2 juillet 2013 relative à la création de la Banque Publique d Investissement, entreprise commune de l État français et à la Caisse des Dépôts et Consignations

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data»

Résultats semestriels 2014 & perspectives. «Du mobile au Big Data» Résultats semestriels 2014 & perspectives «Du mobile au Big Data» Sommaire 1. Profil du Groupe Du mobile au Big Data 2. Résultats semestriels 2014 Croissance et rentabilité 3. Environnement & perspectives

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du fonds OSER est un fonds de nouvelle génération réunissant des capitaux publics et privés:

Plus en détail

LE HUB DE LA FINANCE GUIDE UTILISATEUR DE LA PLATEFORME FONDS PROPRES POUR LES EXPERTS COMPTABLES

LE HUB DE LA FINANCE GUIDE UTILISATEUR DE LA PLATEFORME FONDS PROPRES POUR LES EXPERTS COMPTABLES LE HUB DE LA FINANCE GUIDE UTILISATEUR DE LA PLATEFORME FONDS PROPRES POUR LES EXPERTS COMPTABLES 1 1) LA CREATION D UN POLE D ORIENTATION FINANCIERE EN RHONE-ALPES LA GENESE La création de ce pôle de

Plus en détail

Les interventions de l AFD en faveur du secteur privé dans les Outre-mer. European Cluster Days 18 Mars 2015 Strasbourg

Les interventions de l AFD en faveur du secteur privé dans les Outre-mer. European Cluster Days 18 Mars 2015 Strasbourg Les interventions de l AFD en faveur du secteur privé dans les Outre-mer European Cluster Days 18 Mars 2015 Strasbourg Plan de la présentation 1. Activité dans les Outre-mer 2. Mandat de l AFD en faveur

Plus en détail

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013

Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 Présentation Bpifrance Caroline GEORGES 28 novembre 2013 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03.La gamme d interventions 04. Les nouveaux dispositifs 2 01.Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance

Plus en détail

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 mars 2015 /// www.id-logistics.com /// COMMUNIQUÉ DE PRESSE En 2014, a franchi une nouvelle étape dans son développement Forte croissance du chiffre d affaires : +19% à 874,5M (+11,4% en organique)

Plus en détail

Fonds d Investissement de Proximité

Fonds d Investissement de Proximité Fonds d Investissement de Proximité 26 novembre 2003 UNICER Cliquez pour modifier le style des sous-titres du Xavier THAURON SPEF Développement SPEF Développement Filiale de Natexis Private Equity, leader

Plus en détail

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée DEFIS ET OPPORTUNITES DE LA MICROASSURANCE AU SENEGAL La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée Présenté par Mme Aida Djigo Wane AMSA Assurances

Plus en détail

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE Éditions d Organisation, 2002 ISBN : 2-7081-2781-0 2 D IMPORTANTS BESOINS EN FINANCEMENT Des besoins financiers importants

Plus en détail

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Paris, le 25 février 2014 Innovation Capital, société de capital investissement fondée

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Investissements dans la maturation de projets innovants

Investissements dans la maturation de projets innovants Investissements dans la maturation de projets innovants Préambule Créée en Janvier 2012, la SATT Conectus Alsace est une Société par Actions Simplifiées (SAS) de 1 million d euros de capital social dont

Plus en détail

Présentation Bpifrance Octobre 2014

Présentation Bpifrance Octobre 2014 Présentation Bpifrance Octobre 2014 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur 2 01. Qui sommes-nous? Bpifrance, banque publique d investissement, est

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Financement en capital. Financement bancaire. Le Financement 360 CAPVENTURE 360 STARTUP FINANCING QUOI? POURQUOI? LE FINANCEMENT 360?

QUI SOMMES NOUS? Financement en capital. Financement bancaire. Le Financement 360 CAPVENTURE 360 STARTUP FINANCING QUOI? POURQUOI? LE FINANCEMENT 360? QUI SOMMES NOUS? QUOI? Crée en 2012 par une équipe d entrepreneurs et des professionnels du financement, CAPVENTURE est le premier pôle de conseil spécialisé dans la recherche de financement public et

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Pé Présentation. Réunion Forcalquier Jeudi 11 septembre 2014

Pé Présentation. Réunion Forcalquier Jeudi 11 septembre 2014 Pé Présentation ti des outils financiers régionaux Réunion Forcalquier Jeudi 11 septembre 2014 Evolution des aides régionales en faveur des PME Schéma Régional du Développement Economique adopté en 2006

Plus en détail

ETAT D AVANCEMENT DE LA TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE

ETAT D AVANCEMENT DE LA TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE PIVER Jeudi 26 mars 2015 L'INDUSTRIE EN NORD-PAS-DE-CALAIS : REGARDS PROSPECTIFS ETAT D AVANCEMENT DE LA TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE Sylvie DUCHASSAING Directrice régionale des études, CCI de région

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood. WE DO WHAT? L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! DOSSIER DE PRESSE MAI 2015 CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.co 1 S E O M M A I 1/ QUI SOMMES-NOUS? 2/ VALEURS 3/ FONCTIONNEMENT

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Développer l entrepreneuriat féminin. Un plan d action en marche

DOSSIER DE PRESSE. Développer l entrepreneuriat féminin. Un plan d action en marche DOSSIER DE PRESSE Développer l entrepreneuriat féminin Un plan d action en marche Jeudi 6 février 2014 SOMMAIRE Déroulé du déplacement de la ministre au Salon des entrepreneur s... 2 Retour sur le plan

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

CAPITAL INVEST ACTIVITÉ 2013

CAPITAL INVEST ACTIVITÉ 2013 CAPITAL INVEST 2014 ACTIVITÉ 2013 2 01. 02. 03. 04. 05. 06. Synthèse de l activité 2013 Capitaux levés Flux d affaires Investissements Performances ESG Performances financières 3 1. SYNTHÈSE DE L ACTIVITÉ

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 12 juin 2012. CONTACT PRESSE Séverine VOISIN Tél. : 01 45 59 59 45 presse@arc-cancer.net DOSSIER DE PRESSE Mardi 12 juin 2012 NOUVEAU TRAITEMENT POUR LE CANCER DU POUMON ET LE MELANOME : LA FONDATION ARC POUR LA RECHERCHE SUR LE CANCER SOUTIENT LES TRAVAUX D UNE ÉQUIPE DE CHERCHEURS À MONTPELLIER

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise L investissement des collectivités locales : un enjeu national «L investissement des collectivités locales est nécessaire à l avenir économique et à la cohésion sociale du

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais DOSSIER DE PRESSE Lundi 11 janvier 2016 CONTACT PRESSE Thibaud Etienne Place de la Bourse 69289 Lyon cedex 02 T. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail