COMMENT ÉTABLIR EN PAROISSE UN GROUPE «JUSTICE ET PAIX»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT ÉTABLIR EN PAROISSE UN GROUPE «JUSTICE ET PAIX»"

Transcription

1 COMMENT ÉTABLIR EN PAROISSE UN GROUPE «JUSTICE ET PAIX» MANUEL DE FORMATION

2 Auteur: Sean O Leary et Tom Zukile Traduit et adapté de l anglais par Guy Theunis, M. Afr. Collection «Formation aux ministères communautaires» n 37B Institut Lumko Germiston (Afrique du Sud) Layout : Sebastian Mattappallil SVD

3 Table des matières Introduction ère session : comment définir le ministère «Justice et Paix» ème session : mise en route d un groupe «Justice et Paix» ème session : la spiritualité «Justice et Paix» ème session : le cercle pastoral ème session : 1ère étape : explorer ce que je vis ème session : 2ème étape : l analyse sociale ème session : 3ème étape : réflexion de foi ème session : 4ème étape : planification et action ème session : 5ème étape : évaluation de l action Annexes L enseignement social de l Eglise catholique Quelques thèmes de l enseignement social de l Eglise Annexes : Dessins agrandis à photocopier Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 1

4 Introduction C est à la demande de communautés et de mouvements d Eglise qu est né ce livre. Ils cherchaient de l aide pour mettre sur pied des groupes «Justice et Paix» et pour les animer. Ce livre n est pas conçu pour être lu d une traite d un bout à l autre, mais comme un instrument de travail pour établir des groupes «Justice et Paix» et pour les aider à se développer en suivant un programme de formation bien défini. Et cela demande beaucoup de temps. Il est le résultat de la collaboration de trois services de la Conférence des Evêques Catholiques d Afrique Australe : la Commission «Justice et Paix», l Institut Lumko et le Programme d Aide au Développement Rural. Les groupes de Justice et Paix déjà établis dans les pays ont été consultés. On s est aussi inspiré, tout en l adaptant, d un manuel de formation de groupes Justice et Paix, paru dans les années 90, en Zambie. Tout ce qui est proposé a été essayé sur le terrain et discuté durant de nombreuses sessions sur le sujet. Certaines personnes ont tout particulièrement contribué à sa rédaction. Ainsi le Père Cas Paulen, cmm, s est inspiré du travail du Père Peter Henriot, sj, pour ce qui a trait à la Spiritualité de Justice et Paix ; Sœur Shelagg-Mary Waspe a rassemblé les données venant des groupes diocésains Justice et Paix d Afrique du Sud. Jane de Souza, du Programme d Aide au Développement Rural, y a aussi contribué. Justice et Paix est un élément essentiel du ministère de l Eglise. Mais ce n est pas parce qu une personne joint un groupe Justice et Paix que, du fait même, elle devient spécialiste en la matière. Toute personne qui désire entrer dans un groupe Justice et Paix doit d abord suivre une formation adéquate avant de se lancer dans l exercice de ce ministère. Ce manuel justement, propose un programme de formation pour ce ministère. Il peut servir de support mais devra être modifié çà et là pour répondre aux conditions et besoins locaux. A la fin du programme de formation, la personne devrait être nommée officiellement à ce ministère par une autorité ecclésiale, l évêque ou le curé de la paroisse. 2

5 1 ère session: COMMENT DÉFINIR LE MINISTÈRE «JUSTICE ET PAIX»? Objectif : Aider le groupe à découvrir et comprendre ce qu est le ministère «Justice et Paix». Réaliser son champ d action et sa mission. La plupart des gens ont expérimenté différentes formes de justice et d injustice, puisque cela fait partie de l histoire des hommes et de nos propres vies. Il est donc normal de partir de leurs expériences pour les aider à comprendre les concepts de justice et d injustice à la lumière de leur foi. 1 er exercice : découvrir notre compréhension de «Justice et Paix» Faites de petits groupes de 5 ou 6 personnes et demandez-leur de trouver dans leur entourage des exemples d injustice et d en discuter. Faites en sorte que les groupes choisissent des cas différents. Invitez chaque groupe à choisir un cas d injustice parmi ceux qui ont été identifiés pour en discuter : - Pourquoi est-ce une injustice? - Comment affecte-t-elle la vie des personnes? Réunissez tous les groupes et invitez-les à donner un bref rapport de leur échange. Dégagez ensuite les points communs. Demandez au groupe de dire comment les gens réagissent à ces actes d injustice dans leur communauté. Pour approfondir notre compréhension de «Justice et Paix», il est nécessaire d aller au delà de nos expériences personnelles pour faire une analyse de ce qui arrive dans une situation de justice et dans une situation d injustice. Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 3

6 2 ème exercice : approfondir notre compréhension de la justice Expliquez au groupe qu on va se servir d un passage de la Bible pour affiner notre compréhension de ce que comporte l action de Justice et Paix : l épisode de la femme adultère en Jean 8,3-11. Vous pouvez aussi copier ou dessiner (d une façon amplifiée), la vignette/ dessin qui se trouve à la page 24. Note pour l animateur: Si l on veut, on peut choisir d autres textes comme celui de Suzanne, en Daniel 13, 1-64, ou la parabole du bon Samaritain en Luc 10, Lisez ou faites lire le passage choisi. Demandez au groupe ce qui les frappe dans l histoire. Il se peut que l on ait à lire le passage une deuxième fois ; dans ce cas, demandez à une autre personne de le faire (et, si l on veut, d une autre traduction). Demandez au groupe de dire ce qu ils savent sur ce qui se passe lors d un procès. Faites en sorte qu il réalise qu il n y a procès que lorsque quelqu un est accusé d avoir commis quelque chose de mal. Cette personne, l accusé, donne sa version des faits pour sa défense. Les personnes qui l accusent donnent, elles aussi, leur propre version des faits. Un magistrat ou juge écoute ce qu ont à dire les avocats de la défense et de l accusation et rend son jugement en se basant sur les lois qui auraient été enfreintes ou non par l accusé. Invitez le groupe à former un tribunal pour juger le cas biblique choisi. Dans le cas de la femme adultère, il s agit d établir si Jésus avait le droit ou non d empêcher la lapidation de cette femme. Le groupe devra établir pourquoi les hommes voulaient la lapider et pourquoi Jésus les en a empêchés. Demandez à des personnes du groupe de se porter volontaires pour jouer les rôles suivants : - Trois juges qui vont décider qui avait raison et qui avait tort. - Le juge d instruction qui va essayer de prouver que Jésus, d après la loi juive, n avait pas le droit de faire ce qu il a fait. On peut lui donner deux autres personnes pour l aider à préparer son acte d accusation. - Les accusateurs, trois ou quatre personnes, qui vont accuser Jésus d avoir mal agi. Ce sont des hommes qui, d après le texte, voulaient qu on applique la loi. - L avocat de la défense qui défend la femme accusée d adultère. Lui aussi peut être aidé par deux ou trois autres personnes. - L accusé, ici Jésus. D autres personnes peuvent lui être ajoutées pour préparer sa défense. 4

7 Demandez au groupe de lire à nouveau le texte pour les aider à déterminer ce qu ils vont dire. Donnez-leur une demie heure pour cela. Les juges préparent les questions qu ils vont poser et l ordre dans lequel ils vont faire intervenir les différents acteurs. Il faut aussi déterminer sur quelles lois s appuyer. Les accusateurs décident comment présenter ce qu ils ont vu et l accusation qu ils vont porter contre Jésus. Les avocats de la femme rassemblent tous les détails de son histoire et décident comment présenter leur propre version des faits. Celui qui joue Jésus décide comment présenter les raisons qui le font agir ainsi. Note pour l animateur: Pour faciliter les choses, il peut être préférable que le formateur joue le rôle du juge pour aider les autres acteurs à bien jouer le leur, et à guider le déroulement du procès. Il faut que le juge soit bien préparé à jouer son rôle. Lorsque le procès est terminé, demandez aux membres du groupe ce qu ils pensent de ce qui a été dit par les différents acteurs, et ce que cet exercice leur a enseigné sur le ministère de «Justice et Paix». Expliquez que la loi juive condamnait à la lapidation les femmes prises sur le fait et que, par conséquent, ceux qui voulaient la lapider agissaient suivant la loi, tandis que Jésus voulait l abroger. Expliquez que suivre la loi (ou vouloir la suivre) n est pas toujours agir avec justice. Il y a des bonnes lois qui protègent les individus et la société. Il peut aussi y avoir des lois dont se servent certaines personnes pour devenir riches et puissantes, au détriment des autres. Dans ce cas, ce sont les riches qui font les lois et qui les font appliquer, au détriment des pauvres. La loi de Dieu surpasse celle des hommes, parce qu elle est toujours juste tandis que celle des hommes peut ne pas l être. Demandez aux membres du groupe s ils connaissent dans leur pays des lois injustes. Quelles sont-elles? Pourquoi sont-elles injustes? Dirigez la discussion du groupe. Approfondir notre compréhension de «Justice et Paix» Les groupes «Justice et Paix» ont une méthode spécifique pour agir en faveur de la justice lorsqu ils sont confrontés aux problèmes de leurs communautés. Il y a d autres méthodes pour répondre aux besoins des communautés telles que les œuvres charitables, l assistance sociale ou bien des groupes de développement. Bien comprendre la méthode «Justice et Paix» nous aidera à mieux saisir ses tâches spécifiques. Expliquez au groupe qu il va se rendre compte de la différence qu il y a entre les tâches de «Justice et Paix» et celles des autres associations mentionnées (œuvres charitables, assistance sociale, groupes de développement) en réfléchissant sur une situation d actualité. Montrez les dessins suivants ou ceux qu on aura faits. Les dessins que l on trouve à la fin du manuel aident le formateur à faire passer le message aux participants. Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 5

8 Note pour l animateur: Nous proposons d utiliser les dessins à la fin du livre (version agrandie).ils peuvent être facilement photocopiés et aident l animateur à mieux faire passer le message. Premier dessin : il s agit d un village qui n a pas de système d adduction d eau. Les femmes font un kilomètre et demi pour aller puiser l eau à la rivière pour les besoins de la maison. Un groupe de touristes allemands en visite au village pensent qu il est de leur devoir de chrétiens de mettre en pratique le commandement de l amour du prochain que leur foi demande et décide d aider la communauté. Ils sont donc mus à l action par la vertu de charité. PAGE 87 Demandez au groupe ce qu ils pensent que les touristes vont faire pour aider les femmes du village. Quelles sont les actions charitables possibles? On peut suggérer quelques solutions comme d utiliser un cheval et une charrette, ou un tracteur et une remorque, ou des ânes et des seaux, etc. Demandez au groupe quelles sortes de problèmes ces solutions peuvent causer, par exemple, en cas de maladie ou de mort du cheval, ou si le tracteur est en panne, ou s ils manquent de fonds pour le carburant etc. Les actions charitables n apportent d habitude que des solutions temporaires. 6

9 Deuxième dessin : une équipe d experts en développement arrive de Norvège. Ils ont des fonds pour venir en aide aux communautés d Afrique qui en ont besoin et décide donc d aider cette communauté. Demandez au groupe ce qu ils pensent que les Norvégiens vont faire. Quelle va être la solution «développement»? PAGE 88 Si le groupe n arrive pas à trouver facilement la réponse, expliquez que la plupart du temps la solution «développement» consiste à acheter une pompe et des tuyaux pour amener l eau de la rivière aux différents robinets installés dans le village. Les habitants de Norvège vont fournir l équipement nécessaire et les experts la technique pour faire l installation. Le village fournira la main d œuvre pour creuser les tranchées et y enfouir les tuyaux depuis la pompe jusqu aux robinets. Demandez ensuite quels sont les problèmes que l on peut prévoir si on suit cette solution «développement». Ceux qui concernent la maintenance et les réparations, car la communauté n a pas l expertise suffisante et probablement pas les fonds nécessaires pour acheter les pièces de rechange et payer celui qu on aura pu former pour le travail de maintenance. Que fera-t-on si cet ouvrier vient à partir? La solution «développement» demande, en général, une expertise et un financement venant de l extérieur. Troisième dessin : un groupe JP («Justice et paix») a commencé dans le village. Comment s y prendra-t-il pour résoudre le problème de l eau dans le village? Par la discussion, aidez le groupe à se rendre compte que c est le gouvernement qui est responsable de l adduction d eau au village, qu ils doivent donc s organiser pour soumettre leur doléance aux responsables gouvernementaux pour que l Etat fournisse au village l eau potable. Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 7

10 PAGE 89 Demandez au groupe pourquoi la solution JP est la meilleure (En rendant l Etat responsable du projet, on assure la maintenance «et les réparations nécessaires». RESULTAT / lorsqu on se sert de la methode, il suffira aux villageois d alerter les responsables du service des eaux). 3 ème exercice : la différence entre la méthode «Justice et Paix» et les autres méthodes Montrez le diagramme suivant : METHODE pour aider les gens AGENT Celui, ceux qui veulent aider CONTRIBUTION de la communauté RESULTAT Lorsqu on se sert de la méthode Avec le groupe, il s agit de remplir les 4 cases, suivant qu on emploie les méthodes de l ASSISTANCE, de la CHARITE, du DEVELOPPEMENT ou de JUSTICE et PAIX. Remplissez d abord la colonne «agent», puis celle qui concerne la «contribution de la population» (celle-ci est-elle active ou passive?), finalement celle du «résultat». 8

11 Le diagramme une fois rempli devrait donner quelque chose comme ceci : METHODE pour aider les gens AGENT Celui, ceux qui veulent aider CONTRIBUTION de la communauté RESULTAT lorsqu on se sert de la méthode PAGE 90 L ASSISTANCE L État Les villageois sont plutôt passifs ; peu de consultation. Les gens deviennent dépendants de l assistance donnée LA CHARITE Les Eglises, les œuvres charitables, les ONG et autres associations. Passivité ; peu de consultation Limité: aide temporaire à court terme LE DEVELOPPEMENT Fondations, ONG et autres associations. Peut être active ; cela dépend de l agent et de l idée que l on se fait du développement. Cela demande souvent finances et expertise. Il est souvent difficile à maintenir avec comme conséquence le retour au point de départ lorsque le projet arrête. JUSTICE et PAIX Les groupes «Justice et Paix» et leurs membres. La communauté est plus active Il est plus facile à maintenir car JP rend l Etat responsable et contacte les services responsables de la maintenance du projet. 4 ème exercice : aider le groupe à arriver à une définition commune de Justice et Paix Pour cela : Formez des petits groupes de cinq ou six personnes. Chaque groupe, en se référant à tout ce qui a été dit jusqu à maintenant, formule sa propre définition de J et P, et l écrit sur une grande feuille de papier. Après avoir affiché la feuille au tableau, un membre la lit au grand groupe reconstitué. Lorsqu on a lu toutes les définitions au grand groupe, demandez-lui de formuler une définition commune se servant de tout ce qui a été exprimé par chaque groupe. Cette dernière devient alors celle du groupe et reflète ce qu il entend par J et P. Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 9

12 On rappellera au groupe qu il est bon d examiner comment d autres groupes J et P ont définit leur propre compréhension de J et P. Le formateur leur propose alors les quelques exemples suivants : PAGE 91 * Justice et Paix, c est ce qui se passe lorsqu on reconnaît et respecte la dignité de chaque personne, leur droit de vote, à l éducation, à la santé, au logement, à l emploi et à la sécurité (un ouvrier). * L objectif du travail de J et P est de surmonter tous les obstacles tels que l oppression politique, religieuse, culturelle ou économique. En exposant ces formes d oppression et en les éliminant, J et P permet aux citoyens d exercer leurs droits et de choisir la vie qu ils désirent (un militant des droits de la personne). * J et P, c est protéger les femmes et les enfants des mauvais traitements physiques, des abus sexuels et du viol. C est arriver à ce que la police arrête les fauteurs de troubles et protège les victimes. Nous avons tous des droits et des objectifs à atteindre. On doit être entendu ; c est alors que la paix se fera (une mère de famille d un quartier pauvre). * On arrive à une situation de Justice et de Paix lorsque ceux qui exercent le pouvoir économique acceptent de partager équitablement les ressources de la terre avec les autres. Ce n est possible que si les riches sont obligés de partager avec les pauvres. Ils ne peuvent plus les ignorer. Le gouvernement doit faire en sorte que notre droit au travail et à un juste salaire soit respecté (un chômeur). * J et P, c est confronter les structures injustes et les changer (un membre d un groupe J et P). * J et P entreprend toutes ses actions dans le but de changer les structures, les programmes politiques et les pratiques qui diminuent ou détruisent l intégrité de la création et les possibilités d une vraie qualité de vie pour tout le monde, surtout pour les pauvres et les marginalisés. Grâce à la recherche, à l analyse, à la confrontation et aux actions menées, J et P a pour objectif de préserver l environnement et de changer les situations injustes des gens, des communautés et des nations de sorte que tous puissent vivre dans le respect et leur dignité de personne créée à l image de Dieu. En travaillant dans ce but, J et P contribue à poser les fondements nécessaires pour l exercice des autres ministères de l Eglise et pour mener à bien sa mission d évangélisation (Mgr Kevin Dowling, évêque d Afrique du Sud). Demandez au groupe ce qu il pense de ces autres définitions et comment il en retrouve les éléments dans la leur. Rappelez-leur que bien des structures politiques, économiques, sociales et religieuses, contrôlent la vie des gens et leur dictent ce qu ils doivent faire et comment le faire. Certaines de ces structures sont bonnes ; d autres ne sont pas justes. Demandez-leur de donner des exemples de structures justes et injustes. Expliquez que la méthode du CERCLE PASTORAL que l on va étudier à la 4 ème session donne les moyens de faire l analyse des structures pour déterminer si elles sont justes ou injustes. Cette méthode propose aussi des actions à mener pour s opposer aux structures injustes et les changer. 10

13 Bref aperçu historique de la Commission «Justice et Paix» L Eglise catholique a toujours oeuvré pour plus de justice et de paix dans le monde. Pour aider les catholiques à travailler en ce sens, elle a demandé aux évêques de former des commissions «Justice et Paix» au plan diocésain et national. La Commission Pontificale «Justice et Paix» a vu le jour à Rome après le concile Vatican II. Le deuxième concile du Vatican, ou Vatican II, s est tenu de 1962 à Tous les Evêques du monde ainsi que de nombreux théologiens et laïcs furent convoqués à Rome par le pape Jean XXIII. Son objectif était de faire un état des lieux de l Eglise et de voir comment celle-ci pouvait se renouveler et accomplir sa mission dans le monde moderne : «Nous voulons par ce concile ouvrir les fenêtres de notre Eglise pour y faire entrer le monde et pour la faire sortir vers le monde» a déclaré le Pape Jean XXIII. Durant le concile, les évêques ont décidé que l Eglise devait tout faire pour se rendre compte de ce qui se passait dans le monde moderne et ainsi lui permettre de trouver les moyens pour œuvrer à une meilleure justice et une plus grande paix à l échelle mondiale. C est dans le document conciliaire appelé Gaudium et Spes (Constitution pastorale sur l Eglise dans le monde de ce temps) que l on peut lire tout ce que les Pères du Concile ont dit et décidé à ce sujet. En voici un extrait : «Considérant l immense misère qui accable, aujourd hui encore, la majeure partie du genre humain, pour favoriser partout la justice et en même temps pour allumer en tout lieu l amour du Christ à l endroit des pauvres, le Concile, pour sa part, estime très souhaitable la création d un organisme de l Eglise universelle, chargé d inciter la communauté catholique à promouvoir l essor des régions pauvres et la justice sociale entre les nations» (n 90). Durant le synode sur la Justice qui a eu lieu à Rome en 1971, les évêques ont décidé que la meilleure méthode à suivre pour entreprendre cette tâche, était d établir des commissions «Justice et Paix» nationales et diocésaines. La commission pontificale, elle, avait été établie en La Conférence des Evêques Catholiques de l Afrique Australe avait aussi été la première à établir cette commission dès Voici comment les évêques l expliquent dans le plan pastoral de leur Eglise, publié en 1989 : «Nous avons souvent dit et répété que nous devions lutter contre l injustice. La raison en est que l injustice tant répandue dans le monde, est le péché le plus grave auquel nous avons à faire face. C est le plus grand refus d amour. Travailler pour une vraie justice devient donc la tâche la plus urgente pour les paroisses de l Afrique Australe. Aucune paroisse, aucune communauté et aucun mouvement de l Eglise ne peut se dispenser de travailler pour cela. Nous ne pouvons pas être une communauté au service de l humanité, si nous ne relevons pas ce défi. Accepter l Evangile, c est accepter tous les impératifs demandés par la justice et vaincre toute discrimination et inégalité» (Community Serving Humanity, n 23). Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 11

14 Du 29 mai au 3 juin 1998, le Symposium des Conférences Episcopales d Afrique et de Madagascar (SCEAM) a tenu sa première rencontre sur la Justice et la Paix à Roma, au Lesotho. Voici ce qu il écrit dans le document final : «Nous demandons à ce que des Comités Justice et Paix soient établis dans chaque paroisse et même dans toutes les communautés où se trouvent des catholiques. Nous recommandons énergiquement l éducation à la Justice et à la Paix au niveau de la base, comme un impératif pour que l évangile du Christ prenne corps dans le peuple». C est le plan de Dieu pour le monde qui inspire l esprit et l étendue du ministère de «Justice et Paix». Il invite les chrétiens à agir pour transformer ce monde suivant ce plan. Les commissions «Justice et Paix» agissent pour faire advenir le royaume de Dieu dans un monde où tous les habitants sont invités à vivre comme les membres d une famille qui s aiment. Voici les objectifs de «Justice et Paix» : Aider les individus et groupes humains à devenir conscients de la souffrance générée par la pauvreté, les injustices, les divisions et la violence dans notre société. Faire découvrir aux gens quelles en sont les causes et pourquoi leur foi demande qu ils s impliquent sur le plan social. Rendre les gens capables de travailler pour une société plus juste où sont respectés les principaux droits de l homme : droit à la nourriture, à l eau potable, à l habitat, à l éducation, à l emploi, à la santé, à la participation à la gouvernance du pays. Epauler l église dans l enseignement de sa doctrine sociale et ses actions en faveur des pauvres, des marginalisés, des handicapés et des opprimés. 12

15 2 ème session : MISE EN ROUTE D UN GROUPE «JUSTICE ET PAIX» Objectifs : 1) Apprendre à mettre en route des groupes «Justice et Paix» dans le diocèse. 2) Donner la possibilité aux intéressés de mettre en route de tels groupes dans leur paroisse. 1 er exercice : pourquoi démarrer un groupe? Organisez des petits groupes de 5 ou 6 personnes pour répondre aux questions suivantes : - Pourquoi voulez-vous organiser un groupe dans votre paroisse? - Quel impact pensez-vous ainsi réaliser dans la paroisse, grâce à ce groupe? - Comment ce groupe pourra-t-il influencer la vie du diocèse? Les groupes se réunissent pour donner leur rapport et en discuter. Mise en route d un groupe «Justice et Paix» Il y a bien des manières de commencer un groupe JP. Voici une approche qui a été éprouvée comme très efficace : 1. Choisir la paroisse dans le diocèse avec la meilleure chance de succès. 2. Vous présenter aux autorités du diocèse, de la zone ou du doyenné pour exposer votre souhait de commencer un groupe JP. 3. Vous présenter au(x) prêtre(s) de la paroisse. 4. Faire de même auprès du Conseil Paroissial et des autres structures et organisations paroissiales. 5. Demander la permission de donner une conférence sur le sujet «Justice et Paix» à la communauté paroissiale. 6. Après la conférence, rencontrer les personnes intéressées. 7. Leur proposer de les aider à monter un groupe «Justice et Paix». Voyons maintenant chaque étape en particulier : Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 13

16 1. Choisir la paroisse avec la meilleure chance de réussite a. Rassemblez le plus de renseignements et d informations possibles sur les structures du diocèse, sur ses différentes paroisses, sur leur organisation (surtout les conseils paroissiaux et autres groupes actifs comme, par exemple, les groupes de jeunesse) et leur fonctionnement. b. Renseignez-vous sur le nombre de régions ou zones pastorales et/ou de doyennés dans le diocèse, avec leur situation géographique. Il est très utile de dessiner une carte ou/et de créer un diagramme pour traduire d une manière visible ce que l on a découvert. c. Déterminez quelle serait le meilleur endroit pour commencer. Note pour l animateur: Il est recommandé de faire un dessin ou diagramme de la structure diocésaine. Les gens peuvent mieux comprendre cela à partir d une image. 2. Contacter les autorités du diocèse et de la zone (ou doyenné) d. Présentez-vous à l évêque pour discuter avec lui de votre projet et obtenir la permission de démarrer des groupes JP dans le diocèse. e. Demandez-lui une lettre d introduction comme quoi vous désirez démarrer des groupes «Justice et Paix» dans le diocèse et que vous avez son approbation. f. Recherchez quel est le prêtre, doyen ou chargé de zone, responsable du lieu où vous désirez démarrer des groupes. Ecrivez-lui pour vous présenter. Expliquez ce que vous voulez faire et joignez une copie de la lettre d introduction de l évêque. Demandez-lui de fixer un rendez-vous. g. Présentez-vous chez lui, présentez-lui la lettre d introduction de l évêque, discutez du projet avec lui et demandez-lui son support. h. Demandez à ce prêtre qu il écrive une lettre au(x) prêtre(s) sous sa juridiction pour leur expliquer qu il vous a rencontré et qu il est d accord avec votre désir de démarrer des groupes «Justice et Paix» dans sa région/doyenné. 3. Contacter le(s) prêtre(s) de la paroisse choisie i. Procurez-vous la liste des noms des curés et autres prêtres qui résident là où vous désirez commencer un groupe. Quelles sont leurs fonctions, leur champ d apostolat? j. Ecrivez une lettre à chacun d entre eux en leur disant qui vous êtes et que vous aimeriez discuter avec eux de la possibilité de former des groupes «Justice et Paix» dans leur paroisse. Joignez une copie des lettres de l évêque et du doyen/responsable de la région. k. Après vous être renseigné pour savoir si les prêtres se réunissent régulièrement et où, demandez de pouvoir venir à l une de ses réunions pour leur expliquer brièvement ce que vous voudriez faire et ce que sont les groupes «Justice et Paix». Contactez éventuellement ceux qui étaient absents et invitez-les à une autre réunion pour faire la même chose. 14

17 l. Si les prêtres ne se réunissent pas régulièrement, contactez-les individuellement pour présenter votre projet et leur demander leur coopération. m. Faites un résumé écrit de ces réunions avec chacun d entre eux. Envoyez au curé un résumé de ce dont vous avez été d accord de faire. Cela sera très utile s il venait à oublier ce qui a été décidé ou à changer d avis. Vous pouvez alors faire référence à ce rapport que vous lui avez envoyé. 4. Contacter le conseil paroissial et les autres structures paroissiales importantes a. S enquérir du nom du président du Conseil paroissial de la région où vous désirez travailler. Cherchez à obtenir le plus de détails possible sur ce conseil. b. Ecrire au président pour vous présenter et expliquer que vous désirez discuter avec le conseil de la possibilité de former des groupes «Justice et Paix» dans la paroisse. Dites-lui que vous en avez déjà parlé avec le curé. Joignez une copie des lettres de l évêque et du doyen/responsable de zone. c. Rencontrer le président du conseil, son comité et tout le conseil si possible. d. Demander au conseil paroissial s il pense que vous devriez rencontrer d autres groupes de la paroisse. e. Rencontrer, s il y a lieu, les autres groupes que vous aurait indiqués le curé et/ou le conseil paroissial. 2 ème exercice : s exercer à se présenter aux prêtres et aux conseils paroissiaux a. Expliquez qu il est très utile de préparer par écrit ce que l on veut dire au doyen, aux prêtres et aux membres des organisations paroissiales lors des rencontres avec ces personnes avant de leur écrire ou de les rencontrer. Il est même conseillé de s y exercer de vive voix. Cela donne confiance et permet d être clair dans son exposé. b. Divisez le grand groupe en au moins 3 petits groupes (comptant de trois à six personnes chacun). - Le premier groupe a pour tâche de préparer la lettre au doyen/ responsable de zone et de décider de ce que l on dira à la réunion avec les prêtres. - Le deuxième groupe a pour tâche d écrire la lettre aux prêtres et quoi leur dire lors de la rencontre avec eux. - Le troisième groupe décide quoi écrire au conseil paroissial et quoi dire à leurs membres lors de la rencontre avec eux. Note pour l animateur: Il est vivement conseillé d avoir au moins trois groupes de trois personnes ou plus par groupe, mais il ne faut pas excédér les 6 personnes par groupe. Etablir en paroisse un groupe «Justice et Paix» 15

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

MISSIONNAIRE MONDIALE

MISSIONNAIRE MONDIALE JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2015 S informer Prier Partager Alessia GIULIANI/CPP/CIRIC Va, Je t envoie! QUÊTE MONDIALE POUR LA MISSION DOSSIER 12, rue Sala 69287 Lyon cedex 02 Tél.

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

L animation des petits groupes dans le parcours Alpha

L animation des petits groupes dans le parcours Alpha L animation des petits groupes dans le parcours Alpha Le but de cette intervention est d introduire les principes de fonctionnement des petits groupes dans le parcours Alpha Planche 1: Animer des petits

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

Quand un homme est agressé en chemin

Quand un homme est agressé en chemin Point de Passage obligé 6 : Jésus, «notre salut» Quand un homme est agressé en chemin Intention théologique du module : Jésus, Dieu proche, invite les hommes à s «approcher» de leurs frères. Introduction

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu Leçon 4 Je peux participer à l Ïuvre de Dieu A présent, Chang en sait davantage sur l Eglise et les différents ministères que Dieu a accordés à chacun de ses membres. Ceux-ci, il s en aperçoit bientôt,

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission.

Plus en détail

La réunion syndicale

La réunion syndicale Trade Union meeting La réunion syndicale Une journée de travail mérite d être rémunérée à sa juste valeur. Thèmes Droits sociaux, Démocratie, Citoyenneté Complexité Niveau 4 Taille du groupe 10-15 Durée

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires

Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires Octobre 2012 Sondage paroisse : compilation des réponses de 22 formulaires 1.2 Soutien financier 1.1 En plus du système d enveloppes, seriez-vous intéressés à ce que la paroisse offre aussi le retrait

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

En famille, comment choisir?

En famille, comment choisir? FICHE ANIMATEUR n P3 1 Avec des PARENTS En famille, comment choisir? Une proposition à vivre avec des parents (possibilité de pause-café, dessert ) Comment faire pour choisir? Les choix sont inévitables

Plus en détail

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Conseil de l Europe Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Un plan sur la façon d améliorer les choses pour les personnes handicapées en Europe Version facile à lire Information et Participation

Plus en détail

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 Le baptême Table des matières Le baptême: un sacrement 4 Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 L acte du baptême: plus que des mots 7 Le baptême de votre enfant: plus qu une vieille

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Les Activités Les Futures Forêts

Les Activités Les Futures Forêts Les Activités Les Futures Forêts MODULE A POURQUOI LES FORÊTS ET LES ARBRES SONT IMPORTANTS Ce module aidera vos jeunes à apprendre pourquoi les arbres et les forêts sont importants pour eux. Il contient

Plus en détail

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE La Campagne UN sur CINQ a été lancée à Rome

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

P. Lombardi - Comment avez-vous procédé avec vos collaborateurs pour affronter la situation?

P. Lombardi - Comment avez-vous procédé avec vos collaborateurs pour affronter la situation? Traduction française de l interview en italien du P. Federico Lombardi, porte-parole du Saint- Siège et directeur de Radio Vatican, avec le Cardinal Velasio De Paolis http://it.radiovaticana.va/news/2014/01/09/intervista_di_p._lombardi_al_card._de_paolis:_il_ca

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

CONSEIL INTERNATIONAL DES ARCHIVES GROUPE DE TRAVAIL SUR LES DROITS DE L HOMME

CONSEIL INTERNATIONAL DES ARCHIVES GROUPE DE TRAVAIL SUR LES DROITS DE L HOMME CONSEIL INTERNATIONAL DES ARCHIVES GROUPE DE TRAVAIL SUR LES DROITS DE L HOMME PRINCIPES DE BASE RELATIFS AU RÔLE DES ARCHIVISTES POUR LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME PROJET 21-06-2014 INTRODUCTION Les

Plus en détail

CHARTE DE L ASSOCIATION

CHARTE DE L ASSOCIATION CHARTE DE L ASSOCIATION Référence : 100.01 Validation : 01.06.99 Fichier :O\CVD98\classeurCVD\management\100.01_charte Nous sommes solidaires 2 CHARTE DE CARITAS VAUD Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

AU SOUFFLE DE L'ESPRIT. Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 : " Au Souffle de l Esprit ".

AU SOUFFLE DE L'ESPRIT. Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 :  Au Souffle de l Esprit . Au souffle de l'esprit 1 AU SOUFFLE DE L'ESPRIT Voici le nouveau parcours biblique qui nous est proposé pour l année pastorale 2015-2016 : " Au Souffle de l Esprit ". Dans la conscience des Catholiques,

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

Motivation à l apprentissage

Motivation à l apprentissage résultat d apprentissage général (RAG) 3.2 Citoyenneté universelle L élève fera preuve d une compréhension et d un discernement de la façon dont les facteurs géographiques, sociaux, culturels et linguistiques

Plus en détail

Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet

Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet 1 - Problématique Depuis 2005, les réaménagements pastoraux se sont multipliés dans

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

Pour accompagner mon engagement solidaire

Pour accompagner mon engagement solidaire Pour accompagner mon engagement solidaire AGENDA FORMATION Nov. 2015 - Juin 2016 PLAN DE FORMATION DIOCESAIN En cette première année martinienne, un outil de formation à entrées multiples vous est proposé

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

Plan de 2 ans CÉFFA 2014-2016 (modifié le 5 juin 2014)

Plan de 2 ans CÉFFA 2014-2016 (modifié le 5 juin 2014) Plan de 2 ans 2014-2016 (modifié le 5 juin 2014) Codes : E École P Paroisses F Famille J Jeunesse Jeunes adultes Formation e F, Parcours de formation liturgique sacramentelle E Ateliers pour les enseignants

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Code de conduite pastorale

Code de conduite pastorale Code de conduite pastorale à l intention des prêtres, diacres, séminaristes, employés et bénévoles engagés dans le ministère et les autres services de l archidiocèse d Ottawa Contenu 1 Préambule Code de

Plus en détail

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

CELEBRONS LA SAINTETE

CELEBRONS LA SAINTETE CELEBRONS LA SAINTETE COMMENT DEBUTER UN PETIT GROUPE 1 Qu est-ce qu un petit groupe? Un petit groupe dans l église fait référence à un groupe de neuf à douze personnes qui se réunit régulièrement dans

Plus en détail

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez.

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Le 6 juin 2010 offre une occasion unique à tous les chrétiens du monde entier de célébrer l appel de Dieu à la mission. Ce jour est dédié

Plus en détail

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne Développement de mesures de sécurité respectueuses des droits de la personne Pour obtenir de plus amples renseignements sur

Plus en détail

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs?

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Problème No 1 : Votre enfant ne fait pas de son mieux Les enfants qui manquent de motivation ne fournissent qu un minimum d

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle

Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle Sœurs Missionnaires de Notre Dame des Apôtres Manuel d Animation Missionnaire et Vocationnelle «Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l annonçons, afin que vous aussi vous soyez en communion avec

Plus en détail

«Pour vous accorder la permission de

«Pour vous accorder la permission de «Pour vous accorder la permission de déménager, la cour se basera sur le seul critère du «meilleur intérêt de l enfant».» Déménager avec les enfants Il s agit d une question délicate, particulièrement

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

PETIT GUIDE DE SURVIE

PETIT GUIDE DE SURVIE PETIT GUIDE DE SURVIE PRÉPARATION POUR LA CARAVANE La Caravane démystifiée! Vous trouverez dans ce petit guide une multitude d information qui vous permettra de mieux comprendre l étape importante qu est

Plus en détail

Séminaire sur l histoire orale

Séminaire sur l histoire orale Séminaire sur l histoire orale Cette leçon et la documentation qui l accompagne peuvent être utilisées pour préparer un séminaire de trois à quatre heures sur la préparation, l enregistrement, le traitement

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 5 Garde et accès FR 005 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Garde et accès La présente brochure est conçue

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Guide de la Cartographie des Réseaux Sociaux

Guide de la Cartographie des Réseaux Sociaux Guide de la Cartographie des Réseaux Sociaux Développé par Tékponon Jikuagou: Répondre aux Besoins Non-Satisfaits en Planification Familiale à travers les Réseaux Sociaux au Bénin TÉKPONON JIKUAGOU INSTITUTE

Plus en détail

Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation

Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation Repenser les procédures d expulsion des coopératives d habitation Rapport du Conseil de l Ontario sur la résolution N R3 de l assemblée membres de l Ontario Avril 2003 Fédération de l habitation coopérative

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA

STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS JURA Remarque : Les termes désignant des personnes s appliquent indistinctement aux femmes et aux hommes. Art. 1 DENOMINATION ET SIEGE Sous la dénomination CARITAS JURA(ci-après

Plus en détail

Conduire le changement avec succès

Conduire le changement avec succès Conduire le changement avec succès Lynn M.Levo, CSJ Occasional Papers Eté 2012 Le changement est inévitable et selon la nature du changement, il peut aussi être un défi. Les responsables d aujourd hui

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

Comment trouver ce que vous voulez dans la Bible?

Comment trouver ce que vous voulez dans la Bible? Leçon 3 Comment trouver ce que vous voulez dans la Bible? Nul ne pouvait trouver quoi que ce soit dans la cuisine de grand-mère. La boîte contenant de la farine portait l indication «sucre», et celle où

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER?

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? 1 PRÉPARATION GÉNÉRALE : Bien connaître son C.V. et en amener des copies supplémentaires (si plusieurs employeurs ou si celui-ci l a perdu). Ne pas plier son

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Édition du 05 novembre 2015. 31 ÈMES! JOURNÉES!MONDIALES!DE!LA!JEUNESSE! Cracovie!!26!au!31!juillet!2016!

DOSSIER DE PRESSE Édition du 05 novembre 2015. 31 ÈMES! JOURNÉES!MONDIALES!DE!LA!JEUNESSE! Cracovie!!26!au!31!juillet!2016! 31 ÈMES JOURNÉESMONDIALESDELAJEUNESSE Cracovie 26au31juillet2016 Dossierdepresse*Editiondu05novembre2015 DOSSIER DE PRESSE Édition du 05 novembre 2015 SNEJV/ConférencedesÉvêquesdeFrance 58avenuedeBreteuil/75007PARIS

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

PROGRAMME AVRIL 2012

PROGRAMME AVRIL 2012 PROGRAMME AVRIL 2012 PROGRAMME THÉMATIQUE LITURGIE La liturgie de l Esprit de Mgr Marc Aillet THÉOLOGIE Marie, au plus près des Écritures de Guy Touton SPIRITUALITÉ Peut-on être catho et écolo? de Mgr

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Un élément essentiel de notre système judiciaire

Un élément essentiel de notre système judiciaire Fonctions de juré Un élément essentiel de notre système judiciaire Ce site fournit l information dont ont besoin la plupart des personnes qui reçoivent une assignation de juré. Veuillez lire toute l information

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit de la famille Les droits de mariage Les droits et les responsabilités Si vous êtes mariés ou si vous êtes dans une relation de conjoint de fait pour deux ans ou plus,

Plus en détail

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014

Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Poursuivre et élargir la route viatorienne Province du Canada : 2010-2014 Sommaire o Des défis o Une animation o Des responsabilités partagées o Un calendrier des principaux événements communautaires Chers

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Réseau Ignatien de l Est

Réseau Ignatien de l Est Réseau Ignatien de l Est DES PROPOSITIONS POUR 2011 2012 Le Réseau Ignatien de l Est se donne comme but d être au service des personnes et des groupes qui cherchent des moyens pour mieux vivre leur vie

Plus en détail

«Artisans, à l œuvre!»

«Artisans, à l œuvre!» «Artisans, à l œuvre!» 1er sept 15 nov. Chers responsables ES, Thème : Depuis ton atelier, sois l artisan qui cherche et façonne un présent pour le monde. Message d année : «Il le regarda et il l aima»

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail