CABINETS DE CONSEIL EN SCM Zoom sur les spécialistes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CABINETS DE CONSEIL EN SCM Zoom sur les spécialistes"

Transcription

1 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 OUR VOS AELS DJSJ age 1/1 CABETS DE COSEL E SCM Zoom sur les spécalstes 1 cabnets de consel ont accepté de répondre à notre questonnare otre panel senrcht donc dannée en année ous espérons ans vous ader au meux dans vos recherches de cabnets de consel en SCM (Supply Chan Management) Outre ce recensement lédton 21 sntéresse plus partculèrement aux cabnets dts spécalstes» Cette année notre tradtonnel our vos appels doffre» consacré aux Cabnets de consel en Supply Chan Management (SCM) a dépassé le cap de la centane de cabnets recensés 11 pour être exact Un panel qu nous lespérons vous adera dans vos chox Le tableau réalsé ne prétend pas à lexhaustvté et a été réalsé sur la base des nformatons communquées par les cabnets de consel Lensemble des fches détallées sera prochanement consultable sur notre ste nternet (wwwsupplychan- Magaznefr) Une large palette de cabnets nutle de précser que ces cabnets sont de talle et de nature très dverses On retrouve les généralstes de talle conséquente avec souvent une couverture nternatonale ; les spécalstes avec des consultants dédés au SCM et les cabnets dts de nche» ous avons fat le chox cette année de nous ntéresser à cette dernère catégore en mettant en lumère 1 cabnets possédant une expertse fonctonnelle ou sectorelle très marquée : Agenora (VAD et e-commerce) Archlog (transport et douane) bp2r (transport) Catram consultants (ports et transport) Ctwell (chme et pharmace) CV Assocés (développement durable) Freelog (aéronautque) Olver Wght (SEO et B) et Valessenta (Lean) Consulter notre tableau Cette sélecton de spécalstes» ne sgnfe pas pour autant que les autres cabnets naent pas de spécaltés! Lon de nous cette dée ous avons souhate nous focalser sur des cabnets de talle plus modeste avec toutefos un mnmum dune dzane de consultants Ce qu nmplque pas à lnverse que ces mêmes cabnets ne soent pas capables dntervenr sur dautres sujets Comme vous le constaterez dans notre tableau beaucoup dautres cabnets ntervennent dans les domanes concernés (transport Lean développement durable etc) l serat trop long de tous les cter ous vous nvtons plutôt en foncton de vos besons à consulter drectement notre tableau qu lste pour chacun des cabnets ses prncpaux domanes dexpertse et secteurs dnterventon Une grlle de lecture asément consultable et utlsable pour vos appels doffre! Dautres domanes dexpertse Comme vous le constaterez le tableau de recensement content une colonne autre» Le détal des réponses est consultable sur notre ste nternet Mas dores et déjà nous dentfons à travers les dfférentes réponses pluseurs nouveaux» domanes dexpertse qu ntégreront certanement nos rubrques lannée prochane : la Supply Chan Fnance les aspects douaners (et OEA) la sûreté du fret le LM (roduct LfeCycle Management) la geston des ressources humanes la concepton de stes logstques ou la maîtrse des rsques» JULA FUSTER FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

2 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 Cabnet de consel en SCM A VSO ACCETURE AKEACE ALT AMAXA SYSTEMS ARGO jg AXEFLOW AXOMA Consultants AXSESSAS B2G BARTHEL & SCHUCK BEARG OT France BLLBELT Excellence BC CL CAGEM CATRAM Consultants CFG-Loglté rncpaux cabnets de consel en SCM (*) O -OUen drect - : O - Ou va des partenares B Fgurent dans ce tableau les cabnets que nous avons sollctes et qu nous ont répondu dans les temps ou qu sont venus à nous -g C nformatons générales Sège b de salares total/ ombre de consultants antes Valence Versalles Geres Levallos- erret Genève LaFerté Macé Egulles Levatlos- erret Sant Malo Mossy Cramayel Levallos- erret Toulouse ars Amsterdam antes Meudon Mlan Boulogne Bllancourt Boulogne Bllancourt vry/seme Mareul la Motte J O O spécalses en SCM en 21 /3 3/1 223 OOO/ 15 (dont 17 en France) 1/4 47/1 13/5 12/29 39/4 2/2 4/7 95/95 C/C 3/3 9/5 23/19 O/ 1 9/4 9/115 4/4 O/ 12 15/13 3/2 46 /46 2/2 9/12 (France) 1 /5 ÇA total/ SCM en 21 (en M ) 1/1 3/3 16 OOO/ C 77/22 8/2 125/13 25/25 11/1! 92/92 193/ / 25 35/35 16; 2/13 C/C 65/65 C/C 9/9 C/C 15/15 3/25 54/54 17/17 1/1 23 / 25 (France) 17 2/2 & -S? g rncpaux domanes dexpertse Organsaton/Geston flux Achats/Sourcng lanfcatton/appro roducton Geston/Optmsaton stocks Dstrbuton S- 6 Reverse Logstcs Green SC/Blan Carbone/DD Lean Manufactunng/SC SAV/Mamtenance Externalsatton -S 1 Automoble Banques & Assurances <5 rncpaux secteurs dnterventon Cosmétques/arfums Q E-Commerce S -& le où 2 slu Energe & Utltes» 3 Meda & Losrs ^ eces de rechange s g- ï s Santé/harmace Seaeur publc/assocatons Telecom age 2/1 jf ^»> FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

3 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 Cabnet de consel enscm CLEAR Management COLS COSULT CV Assocés CRYSTAL Consultants CSC DESROGES ELCMA Consel ERST & YOUG Advsory EURO DECSO ROU 29 FACTEA 29 1 Chan Europe HEADLK artners BM Global Busness Servces KEA& artners ~% nformatons générales 24 Montrouge Sège ars La erte Bernard Sevrés Bordeaux Cenon eully sur Sene Melun ars Courbevoe antes ars ars ewyork Bots- Colombes Canada (partenare deea ) Vern sur Seche Mannhem La celle Sant Cloud Malakoff eully sur Sene b de salanes total/ ombre de conslrants a spec alses enscm en 21 t O 1987 Versalles 24/21 3/2 3/2 7/7 4/4 22/4 64/3 8/5 1/1 6/6 7 / 4 65/7 75 (dont 45 en Francej/5 45 /2 5/5 12/12 26/24 6/45 6/2 2/ BM (dont 1 1 en France) C 6/3 8/5 5/4 2/15 2/2 18/5 11/3 32/22 6/4 25/16 ÇA total/ SC M en 21 (en M ) 27/27 C/C C/C 24/24 12/12 5 / 5 C / C 8 (France) C C / C / lu (avec (avec S Europe) S Europe) / 55 / 55 C/4 48/9 13/5 42/8 4 / 4 C / C 35 / 35 6/C 18/39 as encore crée 999 Md$ C C / C 32/2 5/4 (en France 35 /C 23/27 C / C 32 / / >85 25 / 4 Stratége SCetwork desgn rncpaux domanes dexpertse Organsaton/Geston flux g révsons/demande lanfcaton/appro roducton GestomOptmsaton stocks Dstrbuton S f ; Reverse Logstcs Green SO Blan Carbone/DD Lean Manufacturng/SC SAV/Manterance Externallsatlon S Aéronautque/Défense 1 t Automoble Banques & Assurances rncpaux secteurs dnterventon Chme Cosmetqueslarfums Dstnb /égoce/spécalsée LU - Edtonresse Electronque & Hgr Tech Energe & Utltes X 3 m m Meda & Losrs restatares Logstques Santé/harmace Secteur pblcassoaatons E age 3/1 FTOUSS /GCD/OTO/3 v ) O OU en drect - O - Ou va des partenares Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

4 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 age 4/1 B Fgurent dans ce tableau les cabnets que nous avons sollctes et qu nous ont repondu dans les temps ou qu sont venus a nous LY Management M&B MALTEM MARRS MAZARS MEDAL Consel Formaton ÎM** J g Année de créaton 1997 MEOTEC nformatons générales Sège Boulogne Bllancourt V b de salar es total/ ombre de consultants spécalses enscm en2g /7 C 65/3 25/2 ÇA total/ SCM en 21 (en M ) 7 / - 7 / 1 Kr / Mr 55/28 4/4 g -g &b g rncpaux domanes dexpertse J Organsaton/Geston Achats/Sourcng révsons/demande lamfcaton/appro roducton Geston/Optmsaton J2 O fe Q h^ Reverse Logstcs S Qİ Q CarbS Green SC/Blan Lean Manufactunng/S SAV/Mamtenance o M < Aeronautque/Defens S 3 < Banques & Assurance rncpaux secteurs dnterventon Cosmétques/arfum Dstnb /egoce/spec E Commerce Edton/resse u r & x B cr X LÏJ Energe & Utltes Meda & Losrs s? s c^ restatares Logstqu Santé/harmace Secteur publc/assoc -ï S < \ 1 MOBUS FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

5 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 OXAE EA ERFORM 211 LOG producrmx 22 ROLOGUE ConselL WC RESOURCES GLOBAL rofessonals ROBAT ROLAD BERGER -S nformatons générales 8 Compegne D2 975 Mam/ DOS m J67 Sège Boulogne Bllancourt ars Gloucester Lyon Cugnaux Susse / Toulouse ars Jarnac eully sur Sene St André Le Ga Bos- Colombes eully sur Sene Costa Mesa Auxerre Munch a ï Mb de salares total/ ombre de consultants spécalses enscm en 21 5/3 4/4 15/15 3/ C/8 12/12 24 / 18 55/45 12/5 2 / 14 5/46 /1 38/4 42/42 7/15 4/ /1 CAtotal/SCM en 21 (en M ) 2/2 22 / 22 C/C 375 / C C/C 12/12 C/C 36 / 36 1/75 CC as encore crée 2l 33/475 1/C 5/2 2 / 2 64 /C 4l Ml 15/1 395 / C C/C C/C Stratége SCetwork desgn rncpaux domanes dexpertse Ô Achats/Sourcmg révsons/demande lamfïcaton/appro Geston/Optmsaton stocks Dstrbuton - t ; g Green SOBlan Carbone/DD f s m M -SB _5 m Banques SAssurances rncpaux secteurs dnterventon u u B Dstrb /égoce/spécalsée î u Edton/resse Electronque & Hgh Tech Energe & Utltes X 3 cq restatares Logstques Santé/harmace 1 3 age 5/1 SEGECp SOLVG EFESCO SULY CHA MASTERS VALESSETA 36 Courbevoe 39 Lyon W?8 C DO 36 )99 Rossy ars fafflkon Axen rovence Annecy 2/3 2/1 32 / SO >35/ >3 6/3 2/2 3/3 8/7 18/18 C/>O 4/6 1/9 /1 /1 25/25 22/1 36/5 55 MO C/C C / C 61 6 / 6 25/1 C/C 4/5 / 12/5 18/18 m 1 m - - FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

6 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 age 6/1 Agenora De la VAD au e-commerce Franços Rochet DG dagenora storquement le cabnet sest spécalsé sur les problématques de stock et de flux physques y a une qunzane dannées nous avons commence à travaller dans la logstque fne pour Yves Rocher dans le domane de la vente à dstance (VAD)» ntrodut Franços Rochet DG dagenora Très tôt le cabnet smprègne de cet envronnement qu présente des partculartés fortes en matère de logstque Le nombre de commandes est très élevé avec très peu dartcles pour chacune delles La mondre défallance dans lorgansaton est rapdement dommageable et engendre des surcoûts mportants le-commerce est aujourdhu plenement confronté à cette problématque» commente Franços Rochet Doù la nécessté de rendre les processus plus effcents Franços Rochet soulgne que chaque groupe de produts requert des organsatons ben adaptées Actuellement l exste une qunzane de processus possbles sur le tratement de la logstque fne (e-commerce) : l ne faut pas se tromper» ndque Franços Rochet Agenora ntervent régulèrement pour le compte de prestatares logstques afn de les ader à ntégrer de nouveaux clents ou drectement chez des e-commerçants souhatant organser leur logstque en nterneson champ dmterventon est essentellement centré sur lorgansaton des o entrepôts dans toutes ses dmensons :organsatonnelle physque système dnformaton On observe aujourdhu un engouement du e-commerce parm les grands acteurs BtoB» constate Franços Rochet ff JF ArchLog Se focalse sur le transport et la douane Le cabnet ArchLog propose des prestatons doptmsaton et de mse en conformté avec la réglementaton sur les questons lées au transport et a la douane ntervent auss depus plus de tros ans dans les certfcatons OEA (Opérateur Economque Agrée) Au nveau du transport nous partcpons souvent à la geston dappels doffre (établssement du sourcmg rédacton du caher des charges smulatons anmaton etc) ous réalsons également des dmensonnements de plan transport (chox des modes etcj Sons oubler les démarches réglementares où nous adons par exemple nos clents à mettre en place un contrat transport avec des ndcateurs clefs» résume Alexandre Cuveher Gérant et Fondateur darchlog Les sujets douaners représentent une part mportante de lactvté du cabnet ous accompagnons nos clents dans leur démarche de certfcaton OEA (compétences douane sécurté et sûreté) ar alleurs nous les adons à se mettre en conformté avec la réglementaton leur permettant ans de bénéfcer de facltés et dallégements l arrve même que nous ntervenons très en amont au moment du chox de la source dapprovsonnement ous consellons alors nos clents sur les mpacts réglementares et douaners afn daffner le calcul du coût total dacquston» explque Alexandre Cuveler Les clents sont auss varés que nombreux : Auchan Boulanger Hermès Lexmark arfums Chrstan Dor hotomstoyota etc BJF Alexandre Cuvefer Gérant et fondateur darchlog FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

7 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 bp2r Les chefs dorchestre du transport \ous avons fat le chox de nous spécalser dans lun des domanes de la Suppfy Chan le transport» pose Alan Born Drgeant de bp2r Ce cabnet a été créé l y a cnq ans par tros assocés Me concernant ja travallé auparavant chez des prestatares Mes deux assocés avaent un parcours dans le domane du consel des achats de transport» détalle Alan Born bp2r ntervent régulèrement sur des mssons de dagnostc ous avons développé un référentel qu nous permet dévaluer lorgansaton transport de nos clents et de la comparer» ndque Alan Born bp2r propose auss de mettre en place des ndcateurs (déla de lvrason qualté de servce etc) Loptmsaton de lorgansaton du transport est son cœur de méter : études de réseaux et tarfares Le cabnet possède une connassance approfonde des transporteurs européens lu permettant ans daccompagner ses clents dans les appels doffre et même les négocatons Depus tros ans le cabnet ntègre systématquement laspect écologque à sa démarche ous proposons en outre une offre de mutualsaton où nous jouons le rôle de facltateur lorsque des ndustrels décdent de mutualser leur transport» conclut Alan Born bp2r est actf dans tous les secteurs dactvté en dehors du toursme Fat marquant de lannée 21 louverture dun département Overseas (martme aéren et douane) JF Alan Barrt Drgeant de bp2r age 7/1 FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

8 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 : Catrarn consultants Les spécalstes des ports et du transport ous réalsons des études amont dans les domanes des transports de marchandses et de la logstque // sagt détudes de fasablté de schéma drecteur de tarfcaton de mse en concesson etc Elles sont essentelle- ment centrées sur le secteur portuare mas auss sur la logstque des marchandses le transport martme laéroportuare le ferrovare et le fluval» explque Glbert Meyer résdent de Catram Consultants qu ajoute r- - - ous travallons en France et a étranger partculèrement en Afrque (Ouest Centre et ord)» arm les clents on recense sur le sol franças de Grands orts Martmes des CC le Mnstère des transports et des Collectvtés Locales J Glbert Meyer res/dent de Catram Consultants A létranger la clentèle est auss ma ortarement publque : les Etats et leurs nsttutons la Banque Mondale et dautres balleurs de fond etc Les tendances du cabnet Fore de mons en mons détude et de fas en plus dassstance à maftnse douvrage Cela consste à assster le clent dans une démarche et à répondre pour lu ponctuellement à des questons ou à réalser des études au fl de ses besons» Un exemple concret dnterventon ous réalsons actuellement de multples études (technque orgamsatonnelle économque et fnancère etc) pour letat du Cameroun pour la réalsaton dun futur port (de Knb) en haut profonde» llustre Glbert Meyer JF age 8/1 Gullaume Allemand Drecteur Ctwell en charge du bureau de Lyon et du pôle sectorel Chme-harmace Ctwell En route vers la chme et la pharmace HstorquementCtwell détent une expertse dans les secteurs de la dstrbuton spécalsée et du Retal (GrandOptcal colas Décathlon etc ) Gullaume Allemand Drecteur de Ctwell en charge du bureau de Lyon (ouvert depus 29) et du pôle sectorel Chme-harmace a rejont le cabnet l y a un an et dem pour développer le bureau de Lyon et la branche pharmace Outre la volonté de sm- L planter localement nous avons chos de développer des expertses sectorelles Cnq pôles coexstent dstrbuton et luxe produts grande consommaton automoble ndustrechme et pharmace développe Gullaume Allemand Laccent est ms sur le secteur chme-pharmace qu présente de réelles spécfctés en matère de Supply Chan Cette ndustre cherche à rédure ses délas et ses stocks et à mettre ses produts de plus en plus vte sur le marché» observe Gullaume Allemand ar alleurs lessor des générques et produts CMC (Consumer Health Care) par opposton aux produts dts éthques (sur prescrpton) oblge à recourr à des technques de prévson et de geston de stocks très dfférentes Ctwell compte parm ses clents des socétés renommées comme Sanof Sanof asteur MSD Bayer ou 3 nature Chez Sanof nous sommes ntervenus sur un pérmètre mondal dans le cadre dune mse à plat des processus de la geston de la demande» llustre Gullaume Allemand JF J_ CV Assocés Développement durable et Supply Chan un duo ndssocable S onsel bureau détude et formaton sont les tros méters > exercés par ce cabnet Le développement durable est traté au travers de ces méters plus dun quatrème (anmaton du club Déméter Envronnement et Logstque) Le bureau détude répond à des appels doffre publcs A ttre dllustraton nous avons rendu récemment à la Régon le-de-france une étude portant sur les expérmentatons de lvrason de nut» confe Julen Darthout Consultant chez CV Assocés La parte consel est tradtonnellement dvsée en deux nveaux : stratégque et opératonnel ous avons un prestatare logstque comme clent pour lequel nous avons conçu un kt de développement durable (structure des projets défnton des ndcateurs etc) afn de lader a déplayer sa stratége de développement durable à léchelle natonale dans tous ses entrepôts ar alleurs nous accompagnons cnq transporteurs dans la mse en œuvre de la charte C 2 de lademe Autre exemple la réalsaton dune étude de réseau logstque pour un ndustrel ous ntégrons aux modélsatons te facteur C 2» évoque Julen Darthout Le cabnet reconnaît être spécalste du secteur des produts de grande consommaton et compte de nombreux clents dans le domane (Fromagere Bel Carrefour Monoprx etc) JF julen Darthout Consultant chez CV Assoces FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

9 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 age 9/1 Freelog Laéronautque une expertse reconnue A vont Freelog certans dentre nous ont travallé pour des clents comme /XSnecmo ou Ar France ndustres Chez Freelog nous avons dabord travallé pour Latécoère pour qu nous avons ms en place des outls de geston de la prévson et de la planfcaton des approvsonnements pour les rechanges» se souvent Jean-Franços Mchel Fondateur de Freelog A la sute le cabnet a réalsé pluseurs mssons autour des outls de prévson sur les rechanges aéronautques (Ar France ndustres Dassault) ous avons mené par la sute des mssons de etwork Desgn» (segmentaton quantfcaton dmensonnement déploement etc) toujours dans le domane des rechanges pour des clents tels quethalès Safran Eurocopter» poursut Jean- Franços Mchel Le cabnet sest par alleurs attelé à des sujets en len avec la logstque de producton ous sommes ntervenus à pluseurs reprses chez Arbus notamment pour Kuehne+agel sur le programme A35XWB ou dans le Groupe Safran pour Snecma ou Messer Dowty Bugatt pour des mssons de type Lean Logstque» énumère Jean-Franços Mchel Outre son actvté en France Freelog est très présent à lnternatonal (Brésl Mexque USA Canada Europe Maroc Dubaï Sngapour et Hong Kong) et envsage même douvrr prochanement un bureau en Russe Laéronautque nest pas la seule spécalté du cabnet qu se développe dans dautres domanes comme le luxe ou les parfums HJF Jean-Franços Mchel Fondateur de Freelog FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

10 SULY CHA MAGAZE 95 RUE DE LA BOETE 758 ARS OJD : 1132 Surface approx (cm²) : 438 age 1/1 LMC (Logstque et Management Consel) Sur le créneau de lentrepôt Luc Marcus le Drgeant de LMC MC se postonne comme un cabnet de consel avec une expertse forte dans le domane de lentrepo- sage acquse au cours de plus de vngt ans de pratque ous ntervenons sur deux grands types de msson celles dtes de consel (en amont de la parte nformatque) et celles lées aux systèmes dnformaton (S)» résume Luc MarcusDngeant de LMC Lactvte consel repose prncpalement sur tros types de mssons létablssement de schémas logstques lorgansaton nterne des entrepôts (mplantaton mécansaton etc ) et le plotage des flux (ntégraton des contrantes amont et aval de lentrepôt etc ) Concernant le volet S notre rôle est dader a défnr les besons des clents a chosr lédteur et a suvre lmplantaton otre pérmètre concerne essentellement les WMS les TMS et les bgaels de suv de traçablte» complète Luc Marcus Les clents de LMC sont majortarement ssus des secteurs de la dstrbuton spécalsée ou de lndustre (Ar Lqude u 3Metc ) Et concernant lavenr ous souhatons ntervenr davantage sur les problématques dntégraton des WMS par les TMS sur les outls de SbWng» (re-mplantaton du pckng) et de Work Management» (ordonnancement des ressources humanes) ans que sur les aspects les a la traçablte» repond Luc Marcus JF Olver Wght A lorgne des processus S&O et B Le S&O (Sales & Opératons lannng) Olver Wght en revendque la paternté Dons tes armées 7 seule la noton de plan de producton exstat A partr des années 8 le concept déqulbrage entre la demande clent et les capactés de producton a émerge au travers du S&O Depus les années 9 l/b (ntegratëd Busness lannng) va plus lon dans la démarche en ajoutant la noton de réconclaton fnancère Son objectf fnal est de ploter lentreprse et davor une vson commune» détalle Catherne Schmtt- Weber Consultante etassocee Olver Wght France Depus 2 le cabnet travalle actvement sur le prncpe dntégraton de la Supply Chan étendue» cest-à-dre sur tous les aspects les a loptmsaton de cette dernère et la collaboraton Olver Wght est majortarement sollcte par de grandes entreprses mas ne s nterdt pas dntervenr dans des ME Hstorquement notre clentèle est essentellement ndustrelle Mas nous travallons parfos dans le domane des servces comme cest le cas en Angleterre avec la polce otre démarche peut sadapter a nmporte quel secteur» complète Catherne Schmtt-Weber Outre les aspects organsatonnels Olver Wght propose une ade sur la parte nformatque ous adons nos clents dans la défnton des besons fonctonnels mas nous ne les orentons pas dans le chox du progcel» précse Catherne Schmtt-Weber JF Catherne Schmtt-Weber Consultante etassocee Olver Wght France Valessenta Objectf Lean Arturo Mazzolm Consultant et co fondateur de Valessenta f ree en 23 par des consultants ayant tous occupé des postes operatonnelsvalessenta > possède une forte expertse dans la converson au système de management Lean ar delà larsenal habtuel des outls du Lean le cabnet propose un système de management global de la stratége sappuyant sur les concepts du TS (Toyota roducton System) otre expert/se nous permet dntervenr sur lensemble des processus de lentreprse et sur les hommes qu les utlsent ans le Manufâctunng et (a Supply Chan la concepton /nnovaton et le développement produt et les processus admnstratfs sans oubler la geston des hommes la qualté et les condtons de traval» précse Arturo Mazzolm Consultant et Co-Fondateur de Valessenta Sur ce derner pont le cabnet nnove reuve en est la méthodologe développée pour prendre en compte lmpact négatf du Lean sur la santé Lutlsaton napproprée du Lean a contrbue a fare exploser les troubles musculo-squelewques et les rsques psycho socaux Avec lapproche E (ro ductvte Ergonome erformance) nous avons casse le préjuge qu consstat a devor chosr entre amélorer la santé ou la performance Antcpant lmpact de la durée du traval et des coûts les aux malades professonnelles nous avons développe des solutons nédtes que nous applquons avec succès depus plus de quatre ans» conclut Arturo Mazzolm H JF FTOUSS /GCD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes ctatons : - ROLAD FTOUSS : auteur et présdent/fondateur de Solvng nternatonal - SOLVG ou SOLVG TERATOAL ou SOLVG EFESO ou SOLVG EFESO TERATOAL : cabnet de consel

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE entrée 2014 Objectf master Unversté d Auvergne - Unversté Blase ascal Certans masters sont cohabltés avec d autres établssements d ensegnement supéreur mnstère de l éducaton natonale, de l ensegnement

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE N attrbué par la bblothèque THÈSE Pour obtenr le grade de DOCTEUR DE L I.N.P.G. Spécalté : Géne Industrel Préparée au Laboratore d Automatque de Grenoble Dans

Plus en détail

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009 Créer ou reprendre une entreprse, Ou, mas comment? Gude de la créaton 1 er semestre 2009 et de la reprse d entreprse Futurs entrepreneurs, venez nous rencontrer! Chambre de Commerce et d Industre de Rennes

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1

TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1 TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1 1. PROBLEMATIQUE 1 2. MISSION 1 3. ACTES D ENQUETE 2 4. ANALYSE

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants.

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants. 1^^ Nous sgnons de grandes créatons pour les clents les plus exgeants. 1.500.000 m de bureaux et commerces et 4 1 * 2 0 0 logements conçus, réalsés et commercalsés en 10 ans 1.023 mllons d'euros de chffre

Plus en détail

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR FACULTE DES SCIENCES DE TUNIS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE présentée en vue de l obtenton du Doctorat en Informatque

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Table des Matières RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 I. CONTEXTE... 2 1. La dette publique du Gouvernement... 2 2. Contexte institutionnel de gestion de la

Table des Matières RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 I. CONTEXTE... 2 1. La dette publique du Gouvernement... 2 2. Contexte institutionnel de gestion de la Out ld éval uat on del aper f or manceen mat èr e degest on del adet t e (empa) Maur t an a Mar s2011 LeeMPA estunemét hodol og epouréval uerl aper f or manceenmat èr edegest on del adet t eàt r aver sunensembl

Plus en détail

Type Certification Niveau

Type Certification Niveau Liste C : liste des diplômes et titres à finalité le prioritaires préparé par la voie de l apprentissage dans les centres de formation d apprentis de l industrie (CFA) Type Certification Niveau CAP COMPOSTES,

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public.

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public. Ver sunenouvel l ecul t ur emanagér al e:mét hodol og e dem seenpl aced unsyst èmedecont r ôl edegest on dansunét abl ssementpubl c Casd uneacadém er ég onal ed éducat onetde f or mat on. Aut eur s:dr

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

GROUPE. Ouverture de la nouvelle plateforme logistiqul. Groupe Hospitalier Universitaire. Journal interne. Février 2012-n0 3. IriiliR.

GROUPE. Ouverture de la nouvelle plateforme logistiqul. Groupe Hospitalier Universitaire. Journal interne. Février 2012-n0 3. IriiliR. L J_ nn Groupe Hosptaler Unverstare.a Pté Salpêtrère Charles Fox Févrer 202n0 3 rmestre Journal nterne QQnQû GROUPE v IrlR Ouverture de la nouvelle plateforme logstqul p.2 4 \.3.0 O :\ J L. ILL j «a ASSISTANCE

Plus en détail

RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1

RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 Out ld éval uat on del aper f or manceen mat èr e degest on del adet t e (DeMPA) Républ quedu Sénégal Ma2010 LeDeMPA estunemét hodol og epouréval uerl aper f or manceenmat èr edegest on del adet t eàt

Plus en détail

22 environnement technico-professionnel

22 environnement technico-professionnel 22 envronnement technco-professonnel CYRIL SABATIÉ Drecteur du servce jurdque FNAIM Ouverture du ma IMMOBILIER, OÙ 1 Artcle paru également dans la Revue des Loyers, jullet à septembre 2007, n 879, p. 314

Plus en détail

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude.

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Queston de Queston de Décembre 2005 Chrstne Stenbach Quelques lgnes d'ntro La lbéralsaton des secteurs du gaz et de l'électrcté se profle à l'horzon 2007 en Régon wallonne. La mse en concurrence de la

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail

Conception de l architecture d un système dirigée par un modèle d urbanisme fonctionnel

Conception de l architecture d un système dirigée par un modèle d urbanisme fonctionnel Concepton de l archtecture d un système drgée par un modèle d urbansme fonctonnel Jacques Smonn To cte ths verson: Jacques Smonn. Concepton de l archtecture d un système drgée par un modèle d urbansme

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

Précision de rigueur

Précision de rigueur 08_ AJUSTEUR Matheu Mossec, en tran de monter une structure chez ASTF à Mérgnac Esprt carré J a découvert le méter et trouvé ma vocaton. À 36 ans, Matheu a eu un premer méter mécancen mas avec une partcularté

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE DES BANQUES CEREALIERES DU NIGER

STRATEGIE NATIONALE DES BANQUES CEREALIERES DU NIGER REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE L'ELEVAGE B-P, 12091 NIAMEY NIGER Té1 : 7320-58 Drecton de Promoton des Organsatons Rurales et de la Geston de l'espace Rural (DPOR/GER) NIAMEY Té1

Plus en détail

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4 GEMINI-E3 XL France Un outl destné à l étude des mpacts ndustrels de poltques énergétques et envronnementales VIELLE Marc CEA-IDEI Janver 1998 I LA STRUCTURE DU MODELE GEMINI-E3 XL FRANCE 3 1 La nomenclature

Plus en détail

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE régon Provence-Alpes-Côte d Azur RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE BILAN ANNUEL 2013 1 Octobre 2014 Avant-propos Face aux enjeux envronnementaux en len avec notre secteur d actvté, les admnstrateurs de

Plus en détail

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix.

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Les solutons Vallant Pour dépasser la performance La satsfacton de fare le bon chox. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Eco-concepton et Etquetage

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le frut d'un long traval approuvé par le jury de soutenance et ms à dsposton de l'ensemble de la communauté unverstare élarge. Il est soums à la proprété ntellectuelle de

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

G estionnaire d espaces

G estionnaire d espaces MANUTENTION MISE À HAUTEUR & POSITIONNEMENT ACCÈS SÉCURISÉ SERVICES G estonnare d espaces Produt Franças PRODUIT EXCLU SMAI MOTORISATION ÉLECTRIQUE ÉCO RESPONSABLE ÉCO SOLUTIONS www.sma.fr - contact@sma.fr

Plus en détail

GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES

GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES GUIDE D ÉLABORATION D UN PLAN D INTERVENTION POUR LE RENOUVELLEMENT DES CONDUITES D EAU POTABLE, D ÉGOUTS ET DES CHAUSSÉES Gude destné au mleu muncpal québécos NOVEMBRE 2013 Coordnaton : Martn Cormer,

Plus en détail

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE École de l ar (Salon-de-Provence) NOTRE DEVISE : FAIRE FACE 2 ÉDITO Le Général MODÉRÉ, Commandant les Écoles d offcers de l Armée de l ar et la Base

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir L ensegnement vrtuel dans une économe émergente : percepton des étudants et perspectves d avenr Hatem Dellag Laboratore d Econome et de Fnances applquées Faculté des scences économques et de geston de

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi soldarté et DOSSIERS Les arrêts de traval des sénors en emplo N 2 2007 Les sénors en emplo se dstnguent-ls de leurs cadets en termes de recours aux arrêts de traval? Les sénors ne déclarent pas plus d

Plus en détail

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique.

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique. Cahers de recherche EURIsCO Caher n 2008-05 L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomque et mcroéconomque Rapport d étude Najat El Mekkaou de Fretas (coordnateur) Eursco Unversté Pars Dauphne

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc CATALOGUE EXCLUSIF Notre sélecton de supports en représentaton exclusve au Maroc CATALOGUE DE SITES FORMATS A PROPOS DE NOUS Make ordnary, Extraordnary Phlosophe Équpe Réactvté est la rége publctare web

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

LeanConcept. La solution déploiement du Lean Manufacturing. Stockage Logistique Ergonomie Environnement Aménagement Services

LeanConcept. La solution déploiement du Lean Manufacturing. Stockage Logistique Ergonomie Environnement Aménagement Services Stockage Logstque Ergonome Envronnement Aménagement Servces La soluton déploement du Lean Manufacturng SIRE 4808480004 - NAF 4669C - VA ntracommunautare FR 9480848 www.sma.fr - contact@sma.fr - Fax 05

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION DE LA NON-RÉPONSE TOTALE : MÉTHODE DES SCORES ET SEGMENTATION Émle Dequdt, Benoît Busson 2 & Ncolas Sgler 3 Insee, Drecton régonale des Pays de la Lore, Servce

Plus en détail

SYNTH~SE. Rapport -1 -

SYNTH~SE. Rapport -1 - SYNTH~SE. La msson de l'inspecton Générale des Fnances a procédé à ('aname écoqomjgue du fonctonnement de 37 professjons et actyltés ré&j.ementées. Elles ont été sélectonnées sur la base de leur pods dans

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

Et pour vos clients, bénéficiez de services

Et pour vos clients, bénéficiez de services P R O D U I T t s vous travallez aujourd hu avec les outls de deman? a eston lectron ue de ocuments s erts om ta les F I C H our les calement con ue les + produts our num rser rodure classer arta er rechercher

Plus en détail

Méthodologie version 1, juillet 2006

Méthodologie version 1, juillet 2006 Méthodologe verson, ullet 2006 Tendances Carbone résente chaque mos sx groues d ndcateurs :. Synthèse du mos 2. Clmat 3. Actvté économque. Energe 5. Envronnement nsttutonnel 6. Tableau de bord Ce document

Plus en détail

Cette année, notre traditionnel

Cette année, notre traditionnel abinets de onseil ont aepté de répondre à notre questionnaire. Notre panel s'enrihit don d'année en année. Nous espérons ainsi vous aider au mieux dans vos reherhes de abinets de onseil en SCM (Supply

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

Office de Ss curite Routiere (O.SE.R.)

Office de Ss curite Routiere (O.SE.R.) COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'AFRIQUE ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUES CONGRES OCDE/CEA Natons Unes DEUXIEME CONGRES AFRICAIN SUR LA SECURITE ROUTIERE ADDIS ABEBA, 16-20 octobre

Plus en détail

abitat Zoom sur... www.habitat-nord79.fr L habitat adapté...page 2 Parthenay, Saint-Paul : 3 associations,1 quartier...page 8 N 10 - Avril 2013

abitat Zoom sur... www.habitat-nord79.fr L habitat adapté...page 2 Parthenay, Saint-Paul : 3 associations,1 quartier...page 8 N 10 - Avril 2013 abtat L e m a g a z n e d e s l o c a t a r e s d H a b t a t N o r d D e u x - S è v r e s N 10 - Avrl 2013 Zoom sur... L habtat adapté...page 2 Parthenay, Sant-Paul : 3 assocatons,1 quarter...page 8

Plus en détail

Comparaison des niveaux des prix et de la consommation dans les pays africains :

Comparaison des niveaux des prix et de la consommation dans les pays africains : Comparason des nveaux des prx et de la consommaton dans les pays afrcans : Premers résultats du Programme de comparason nternatonale pour l Afrque RAPPORT PRINCIPAL Mars 2007 Dvson du développement des

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

L allemand, passeport pour l avenir. Nicolas Lalau

L allemand, passeport pour l avenir. Nicolas Lalau Ncolas Lalau Le musée de Pergame à Berln «Bergarten» à Munch Le parc natonal de Jasmund à Rügen Football fémnn en Allemagne Plage au bord de l Elbe à Hambourg Carnaval alémanque à Baden-Baden Dans les

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

5 sociétés. au service de vos plus-values. La Grèce ne remboursera pas ses dettes Actualités 6

5 sociétés. au service de vos plus-values. La Grèce ne remboursera pas ses dettes Actualités 6 DU 27 JANVIER AU 2 FEVRIER 2011 N O 116 I 3 www.moneyweek.fr 5 socétés au servce de vos plus-values La Grèce ne remboursera pas ses dettes Actualtés 6 Achetez et vendez votre fonds à la bonne valeur lqudatve

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

Pour avoir les idées plus claires...

Pour avoir les idées plus claires... ARNET PRATIQUE Pour avor les dées plus clares...... lorsque vous développez un projet d ntérêt général. Outl produt avec le souten du rédt Mutuel accuel SOMMaRe «Je ne connas pas d entrepreneur qu n at

Plus en détail

Méthodes d Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) appliquées aux Systèmes d Information Géographiques (SIG)

Méthodes d Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) appliquées aux Systèmes d Information Géographiques (SIG) UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DES SCIENCES ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES MATÉRIAUX Année 2006 N attrbué par la bblothèque Méthodes d Extracton de Connassances à partr

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT D UN ACCORD DE PARTENARIAT ECONOMIQUE (APE) SUR LA CROISSANCE ECONOMIQUE ET LA REDUCTION DE LA PAUVRETE EN COTE D IVOIRE :

EVALUATION DE L IMPACT D UN ACCORD DE PARTENARIAT ECONOMIQUE (APE) SUR LA CROISSANCE ECONOMIQUE ET LA REDUCTION DE LA PAUVRETE EN COTE D IVOIRE : Réseau de Recherche sur les Poltques Economques et la Pauvreté (PEP) Modélsaton et analyse d mpacts des poltques (MPIA) ******************** PROPOSITION DE RECHERCHE EVALUATION DE L IMPACT D UN ACCORD

Plus en détail

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D Sommare 1 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 5 6 7 7.1 7.2 7.3 8 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 8.6 Contenu du carton... 4 Paramétrage... 4 Connexon

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Sport et nature. au Domaine d Hostens. OFFRE GROUPES Activités et séjours

Sport et nature. au Domaine d Hostens. OFFRE GROUPES Activités et séjours Sport et nature au Domane d Hostens OFFRE GROUPES Actvtés et séjours Edto S l y a ben une réusste dont le Consel Général peut être fer, c est d avor su fare de ses Domanes départementaux des leux tout

Plus en détail

Une offre pléthorique de formations diplômantes adaptées aux CGPI

Une offre pléthorique de formations diplômantes adaptées aux CGPI Page 1/5 PROFESSON Compétences Une offre pléthorque de formatons dplômantes adaptées aux CGP Afn de parfare ou de valder leurs compétences, les consels en geston de patrmone ndépendants ont à leur dsposton

Plus en détail

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI RFÉA SLUTIS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET RFÉA Solutions 2. Date de création 2003

Plus en détail

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches tandem n 15 le journal des aînés et de leurs proches septembre 2015 INCLUS LE PROGRAMME «Ben vellr dans l Eure» P15 à 19 DOSSIER Adapter son logement Retour sur... > De la gym contre les douleurs Actualtés

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI SUPPLE CSEIL SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET SUPPLE CSEIL www.suppleo-conseil.fr

Plus en détail

Un nouveau regard sur la métropolisation : la localisation des fonctions d'entreprise face au développement durable

Un nouveau regard sur la métropolisation : la localisation des fonctions d'entreprise face au développement durable Mnstère de l'écologe, du développement durable et de l'énerge Mnstère de l'égalté des terrtores et du logement DGALN / Plan Urbansme Constructon Archtecture Programme de recherche : Localsaton des actvtés

Plus en détail

Afflux de capitaux, taux de change réel et développement financier : évidence empirique pour les pays du Maghreb

Afflux de capitaux, taux de change réel et développement financier : évidence empirique pour les pays du Maghreb Global Journal of Management and Busness Research Volume Issue Verson.0 November 20 Type: Double Blnd Peer Revewed Internatonal Research Journal Publsher: Global Journals Inc. (USA) Onlne ISSN: 2249-4588

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

CGI Business Consulting

CGI Business Consulting ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI CGI Business Consulting SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET CGI Business Consulting,

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Bibliothèque de documents

Bibliothèque de documents Bblothèque de documents Bblothèque de documents SharePont 2010 Vue d ensemble Dans un ste SharePont, les bblothèques permettent de stocker des éléments de types dfférents : des documents, des mages, des

Plus en détail

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI BARTHEL & SCHUCK CSULTIG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET BARTHEL&SCHUCK CSULTIG 2.

Plus en détail