REFERENTIEL DE FORMATION CERTIFICAT DE COMPETENCE : SOUDEUR A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFERENTIEL DE FORMATION CERTIFICAT DE COMPETENCE : SOUDEUR A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE"

Transcription

1 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION CENTRE NATIONAL DE FORMATION DE FORMATEURS ET D'INGENIERIE DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION CERTIFICAT DE COMPETENCE : SOUDEUR A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE Secteur : Mécanique générale et construction métallique Sous secteur : Soudure VERSION FINALE FEVRIER 2008

2 SOMMAIRE SOMMAIRE...1 EQUIPE DE PRODUCTION...2 EQUIPE D ELABORATION...2 EQUIPE DE PILOTAGE...2 EQUIPE DE REPRODUCTION...3 METHODOLOGIE D ELABORATION DU REFERENTIEL DE FORMATION...4 DEFINITION DE L EMPLOI...6 FICHE COMPETENCES PAR EMPLOI...7 COMPETENCE 1 : SE SITUER AU REGARD DU METIER ET DE LA DEMARCHE DE LA FORMATION...10 COMPETENCE 2 : APPLIQUER DES REGLES DE SANTE ET DE SECURITE...12 COMPETENCE 3 : COUPER DES METAUX FERREUX PAR OXYCOUPAGE...13 COMPETENCE 4 : PREPARER DES TOLES A SOUDER...15 COMPETENCE 5 : INTERPRÉTER DES PLANS ET DES SYMBOLES...16 COMPETENCE 6 : APPLIQUER DES NOTIONS DE CALCUL...18 COMPETENCE 7 : ETRE CAPABLE D APPLIQUER LES TECHNOLOGIES DE PROCÉDÉS DE SOUDAGE SAEE...19 COMPETENCE 8 : SOUDER A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE A PLAT (PA)...20 COMPETENCE 9 : SOUDER A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE (PC)...22 Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 1

3 Soudeur à l arc avec électrode enrobé EQUIPE DE PRODUCTION Le présent référentiel de formation a été réalisé sous la responsabilité des personnes suivantes : Equipe d élaboration M. Anouar HAMMI, Méthodologue, Centre National de Formation de Formateurs et d Ingénierie de Formation. M.Tanzefti DHAFER, Formateur, CSFCM MENZEL BOURGUIBA. M. AGOUBI RACHED, Formateur, CSFPT HAMMA. M. BELHIBBA Ali, Directeur de centre, CFA EL OMRANE. Equipe de pilotage M. Néjib TALMOUDI, Directeur technique, Centre National de Formation de Formateurs et d Ingénierie de Formation. Mme Dora CHERIF, Directrice des centres sectoriels, Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 2

4 Soudeur à l arc avec électrode enrobé M. jallel ZEMNI, Directeur de la formation et des services pédagogiques, Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle. M. Fayçal AMMAR, Chef de projet, Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle. M. FETHI BOUGHANMI, Chef de service, Agence Tunisienne de la Formation Professionnelle. Equipe de reproduction Samira LAKHAL, Coordination, Centre National de Formation de Formateurs et d Ingénierie de Formation. Mme Rim ZOUAOUI, Mise en forme, Centre National de Formation de Formateurs et d Ingénierie de Formation. Nabil ZAAFRANI, Infographie, Centre National de Formation de Formateurs et d Ingénierie de Formation. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 3

5 METHODOLOGIE D ELABORATION DU REFERENTIEL DE FORMATION Les travaux qui ont permis d établir les référentiels de formation pour les emplois cibles ont été menés par des équipes multidisciplinaires composées d ingénieurs de formation du CENAFFIF et de formateurs des secteurs concernés et ce dans un contexte d approche par compétences. Dans un premier temps, une analyse de la documentation disponible a été faite (la nomenclature des spécialités de formation, les programmes de formation, le Dictionnaire National des Professions et des Emplois). Par la suite, un processus de travail à plusieurs étapes a été entamé pour l élaboration des référentiels de formation pour les emplois ciblés. Les différentes étapes de travail ont abouti à : la définition des spécialités concernées pour chaque sous-secteur de formation. l identification des emplois correspondant à chaque spécialité. le regroupement des spécialités correspondantes aux mêmes emplois. l analyse des Programmes d Études de chaque spécialité. l identification des compétences relatives à chaque emploi. l identification des compétences communes des emplois relevant d une même spécialité. le regroupement des compétences communes aux emplois relevants des spécialités concernées. l élaboration des référentiels de formation par emploi cible. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 4

6 Ressources documentaires utilisées : la liste des secteurs prioritaires, la Nomenclature des secteurs et des spécialités de formation, le Dictionnaire National des Professions et des Emplois, les programmes d études déjà élaborés par le CENAFFIF. Ressources documentaires produites : le tableau de correspondance Spécialité Emplois, le tableau de correspondance Emploi Spécialités, les fiches de compétences par emploi, les fiches de compétences communes des emplois par spécialité ou groupe de spécialités, le schéma synoptique spécialité emploi, le référentiel formation par emploi. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 5

7 DEFINITION DE L EMPLOI Le Soudeur à l arc avec électrode enrobée e par fusion ou par apport de métal les parties ou éléments de pièces variées, en utilisant le soudage à l arc avec électrode enrobée (SAEE) et les équipements appropriés, il soude à l'unité ou parfois en série d'après des plans ou un gabarit (poste de soudure, montage de soudage...). L'emploi s'exerce en atelier ou sur un chantier, généralement en position debout et selon des postures complexes. L'activité peut être variée ou répétitive. Elle comporte certains risques (brûlures, fatigue visuelle...) Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 6

8 FICHE COMPETENCES PAR EMPLOI Tronc commun N Compétences générales Durée 1 Situation au regard du métier et de la démarche de formation 15 2 Application des règles de santé et de sécurité 15 3 Coupage des métaux ferreux par oxycoupage 30 4 Préparation des tôles à souder 30 5 Interprétation de plans et de symboles 60 6 Application des notions de calcul 15 Sous total 165 Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 7

9 SOUDAGE OXYACETHYLENIQUE (SOA) SOUDAGE A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE (SAEE) SOUDAGE A L ARC SOUS GAZ (SEMI-AUTOMATIQUE MIG MAG) SOUDAGE A L ARC AVEC ELECTRODE REFRACTAIRE (TIG) N 1 2 Compétences particulières Technologie appliquée au soudage SOA Soudage au gaz oxyacéthylénique (SOA) duré e Brasage 45 4 Compétences particulières Technologie appliquée au soudage SAEE Soudage à l arc avec électrode enrobée à plat (PA) Soudage à l arc avec électrode enrobée (PC) Soudage à l arc avec électrode enrobée (PF) durée Compétences particulières Technologie appliquée au soudage MIG MAG Soudage à l arc sous gaz avec fil plein (PA) Soudage à l arc sous gaz avec fil plein (PC) Soudage à l arc sous gaz avec fil plein (PF) Soudage à l arc avec Soudage à l arc sous gaz 5 75 électrode enrobée(pe) avec fil plein (PE) 6 Soudage à l arc avec fil fourré durée Compétences particulières Technologie appliquée au soudage TIG Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène pour acier Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène pour acier allié Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène pour alliage léger duré e Durée totale de la formation à raison de 35 h/semaine (h): Durée totale de la formation en entreprise à raison de 40h/semaine (mois): Durée totale de la formation à raison de 35 h/semaine (h): Durée totale de la formation en entreprise à raison de 40h/semaine: Durée totale de la formation à raison de 35 h/semaine (h): Durée totale de la formation en entreprise à raison de 40h/semaine : Durée totale de la formation à raison de 35 h/semaine (h): Durée totale de la formation en entreprise à raison de 40h/semaine: Durée totale de la formation 300 (h): Durée totale de la formation (mois): 2.5 Durée totale de la 525 formation (h): Durée totale de la formation (mois): 3.5 Durée totale de la formation (h): Durée Totale de la formation Mensuels (mois): Durée totale de la 420 formation (h): Durée totale de la formation (mois): 3 Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 8

10 DESCRIPTION DETAILLEE DES COMPETRENCES Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 9

11 COMPETENCE 1 : SE SITUER AU REGARD DU METIER ET DE LA DEMARCHE DE LA FORMATION Durée : 15 heures INTENTION POURSUIVIE Acquérir la compétence pour se situer au regard du métier et de la démarche de formation en tenant compte des précisions et en participant aux activités proposées selon le plan de mise en situation, les conditions et les critères qui suivent : PRECISIONS Connaître la réalité du métier. Comprendre le projet de formation Confirmer son orientation professionnelle. PLAN DE MISE EN SITUATION PHASE 1: INFORMATION SUR LE METIER S informer sur le marché du travail dans le domaine du soudage: milieux de travail (types d entreprises, produits), perspectives d emploi, rémunération, possibilités d avancement et de mutation, sélection des candidats (visites, entrevues, examens de documents, etc.) S informer sur la nature et les exigences de l emploi (tâches, condition de travail, critères d évaluation, droits et responsabilités des travailleurs) au cours de visites, d entrevues, d examens de documents, etc Présenter des données recueillies, au cours d une rencontre de groupe, et discuter de sa perception du métier: avantages, inconvénients, exigences. PHASE 2: INFORMATION SUR LE PROJET DE FORMATION ET ENGAGEMENT DANS LA DEMARCHE Discuter des habiletés, aptitudes et connaissances nécessaires pour pratiquer le métier. S informer sur le projet de formation: programme d études, démarche de formation, modes d évaluation, sanction des études. Discuter de la pertinence du programme de formation par rapport à la situation de travail du soudeur. Faire part de ses premières réactions par rapport au métier et à la formation. PHASE 3: ÉVALUATION ET CONFIRMATION DE SON ORIENTATION Produire un rapport dans lequel on doit: préciser ses goûts, ses aptitudes et ses intérêts pour le soudage; évaluer son orientation professionnelle en comparant les aspects et les exigences du métier avec ses goûts, ses aptitudes et ses intérêts. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 10

12 CONDITIONS D ENCADREMENT Créer un climat d épanouissement personnel et d intégration professionnelle. Privilégier les échanges d opinions entre les apprenants et favoriser l expression de tous. Motiver les apprenants à entreprendre les activités proposées. Permettre aux apprenants d avoir une vue juste du métier. Fournir aux apprenants les moyens d évaluer leur orientation professionnelle avec honnêteté et objectivité. Organiser des visites d entreprises représentatives des principaux milieux de travail en soudage. Assurer la disponibilité de la documentation pertinente: information sur le métier, programmes de formation, guides, etc. Organiser une rencontre avec des spécialistes du métier. CRITÈRES DE PARTICIPATION PHASE 1: Recueillir des données sur la majorité des sujets à traiter. Exprimer convenablement sa perception du métier au moment d une rencontre de groupe en faisant le lien avec les données recueillies. PHASE 2: Donner son opinion sur quelques exigences qu il faut satisfaire pour pratiquer le métier. Faire un examen sérieux des documents déposés. Écouter attentivement les explications. Exprimer convenablement sa perception du programme de formation au moment d une rencontre de groupe. Exprimer clairement ses réactions. PHASE 3: Produire un rapport contenant: une présentation sommaire de ses goûts, de ses intérêts et de ses aptitudes; des explications sur son orientation en faisant, de façon explicite, les liens demandés. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 11

13 COMPETENCE 2 : APPLIQUER DES REGLES DE SANTE ET DE SECURITE Durée : 15 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. A partir d'études de cas particuliers au soudage. Au regard des règles générales en atelier. Au regard des différents procédés de soudage. Au regard de la manipulation des matériaux de l'outillage et de l'équipement. Justesse des solutions proposées au moment des études de cas. Connaissance de l'ensemble des règles de santé et de sécurité en soudage. Intégration de l'ensemble des règles à la pratique du métier. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Résumer les mesures de santé et de sécurité. 1.1 Prise en considération du contenu essentiel relatif au soudage. 2. Expliquer les mesures de sécurité relatives au 2.1 Intégration des principaux aspects reliés à la champ des mesures. manipulation et à 1'utilisation de l'outillage, des équipements et des divers matériaux utilisés en soudage. 3. Exposer les mesures de sécurité relatives aux 3.1 Cohérence de l'information présentée. procédés de coupage et de soudage. 4. Expliquer les mesures de sécurité relatives. 4.1 Respect de l ordre d'utilisation des équipements. 5. Décrire les moyens de prévention d'accidents dans 5.1 Connaissance exhaustive des agresseurs un atelier de soudage. potentiels. 5.2 Compte rendu à qui de droit des constatations faites en cas de danger éventuel ou immédiat 6. Connaître les moyens d'intervention en cas 6.1 Présentation de moyens appropriés. d'accident 6.2 Respect de la limite du champ. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 12

14 COMPETENCE 3 : COUPER DES METAUX FERREUX PAR OXYCOUPAGE Durée : 30 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement ou en groupe À partir de (d ) : directives, plans, dessins, croquis ou directives, instructions verbales ou écrites portant sur les dimensions des pièces et des chanfreins, questionnaire, exercices et travaux pratiques. À l aide de (d ) : documentation technique (formulaire, abaques...), documentation sur les numéros des têtes de coupe, les gaz, les réglages, instruments de mesure, postes d oxycoupage manuels et semi-automatiques, matière à débiter (tôles, plats, profilés ). Règles de santé et de sécurité rigoureusement respectée. Utilisation correcte de l outillage et de l équipement. Bonne maîtrise des techniques d exécution. Conformité du débitage aux directives. Qualité du travail. Maintien de l ordre du poste de travail. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Interpréter les plans, dessins, croquis et directives. 1.1 Lecture correcte. 1.2 Précision de l interprétation. 2. Préparer le métal. 2.1 Nettoyage, traçage et dispositions appropriés. 2.2 Soin des instruments de traçage et de mesure. 3. Monter les postes en choisissant l outillage adéquat. 3.1 Choix judicieux des accessoires et des gaz. 3.2 Branchement correct des outils et tuyaux. 4. Couper le métal par débitage thermique. 4.1 Respect de la technique d exécution et des procédures. 4.2 Respect de la durée prescrite pour le travail. 4.3 Mouvements précis dans l exécution de la coupe. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 13

15 Eléments de compétence Critères particuliers de performance 5. Evaluer la qualité des coupes. 5.1 Précision des dimensions. 5.2 Choix judicieux de l outillage et de l équipement. 5.3 Nettoyage soigné. 6. Nettoyer les coupes. 6.1 Précision des dimensions, des états de surfaces et de la correspondance des angles selon les critères établis. 7. Appliquer les règles de santé et de sécurité. 7.1 Mesures de protection respectées. 7.2 Port de vêtements adéquats. 7.3 Mise en place des dispositifs de sécurité appropriée. 7.4 Manipulation sécuritaire des outils et des accessoires de coupe. 8. Remettre le lieu de travail en ordre 8.1 Ordre et propreté des lieux. 8.2 Rangement de l équipement, des outils de coupe et des accessoires. 8.3 Remplacement éventuel des pièces d usure. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 14

16 COMPETENCE 4 : PREPARER DES TOLES A SOUDER Durée : 30 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À l aide d instruments de mesure et de traçage. À l aide d un poste de coupage au plasma. À l aide d outillage, d équipement et de produits chimiques pour le nettoyage. Sur des tôles d acier inoxydable. À partir d un plan d assemblage. À partir d études de cas. Sans documentation. Respect des règles de santé et de sécurité. Utilisation de l outillage et de l équipement approprié. Maîtrise de la technique d assemblage utilisée. Conformité aux exigences demandées. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Préparer le métal à couper. 1.1 Nettoyage, traçage et disposition appropriés. 2. Monter le poste. 2.2 Montage et réglage des paramètres selon les normes d un poste à l arc au carbone et d un poste au plasma. 3. Exécuter la coupe. 3.1 Respect de la technique d exécution. 4. Nettoyer la coupe. 3.2 Respect des principales exigences. 5. Évaluer la précision de la préparation. 3.3 Exactitude de l interprétation du plan. 6. Lire le plan d assemblage. 3.4 Énumération de l ordre logique d assemblage. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 15

17 COMPETENCE 5 : INTERPRÉTER DES PLANS ET DES SYMBOLES Durée : 60 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À partir de dessins en perspective et de vues de coupe. À l aide d un plan en projection orthogonale. À l aide d un plan d ensemble. Sans documentation. Exactitude de l interprétation des données du plan. Utilisation de la terminologie adéquate. Eléments de compétence 1. Décrire les types de dessins suivants : projections orthogonales, vues auxiliaires ou perspectives, coupes, projections isométriques. 2. Interpréter les renseignements tirés des annotations, des notices, des cartouches, des échelles, des symboles de cotation fonctionnelle et des notes techniques. 3. Distinguer sur un dessin : les formes des profilés ou des composants, les matériaux et produits, les symboles, le nombre d éléments (pièces) du dessin. 4. Repérer sur un dessin : les composants ou éléments des structures, les dimensions (cotations), les jeux et les tolérances des composants séparés, les jeux et les tolérances au montage entre éléments. 5. Distinguer les types de symboles des soudures : le procédé d assemblage à appliquer, le type de préparation des joints, les dimensions et formes des soudures à réaliser, le lieu d exécution du travail. Critères particuliers de performance 1.1 Définition exacte des caractéristiques des différents dessins ou schémas. 1.2 Exactitude de l interprétation. 3.1 Distinction correcte entre les éléments constitutifs du dessin. 4.1 Précision du repérage. 4.2 Interprétation exacte des symboles et du plan. 5.1 Identification exacte des symboles spécifiques de soudures. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 16

18 Eléments de compétence 6. Etablir à partir de dessins les (l ) : séquences de montage, organigrammes des procédés de fabrication, techniques de réalisation d assemblage et produits de fabrication. Critères particuliers de performance 6.1 Structuration logique des opérations de montage. 6.2 Respect des renseignements du dessin. 6.3 Choix pertinent des techniques et procédures de travail. 7. Analyser sur les plans s il y a des procédures particulières de : Finition des structures, Conditionnement des fabrications. 7.1 Respect des procédures. 7.2 Vérification systématique des opérations spécifiques. 8. Appliquer les instructions spécifiques pour : Contrôle destructif, essais/coupons, Contrôle non destructif. 8.1 Les exigences de qualité sont respectées. 8.2 Les procédures opératoires sont appliquées selon les normes en vigueur. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 17

19 COMPETENCE 6 : APPLIQUER DES NOTIONS DE CALCUL Durée : 15 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À partir d études de cas. À l aide d une équerre de charpente. Au regard de l assemblage de pièces. Sans documentation. Maîtrise des méthodes de calcul. Utilisation adéquate des formules. Utilisation convenable de l équerre de charpente. Conformité avec les exigences demandées Eléments de compétence 1. Effectuer des calculs de mesures de longueur, largeur, hauteur, surfaces, volumes et poids. Critères particuliers de performance 1.1 Précisions des calculs. 1.2 Calcul à la troisième décimale correctement effectué. 2. Déterminer des angles, diamètres et pentes. 2.1 Précision des rapports angle-cercle. 3. Effectuer des calculs d arc, de cordes et de flèches. 3.1 Exactitude des développements. 4. Interpréter les tables et abaques. 4.1 Interprétation correcte des tables et abaques. 5. Effectuer des calculs mathématiques dans les domaines suivants : constructions : calcul dimensionnel et poids. dessin de construction : développement de surfaces. 5.1 Choix pertinent des formules ou des opérations. 5.2 Précisions et exactitude des calculs. 5.3 Exactitude des développements et dessins. 6. Effectuer les calculs de rapports et de proportions. 6.1 Méthode de vérification appropriée. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 18

20 COMPETENCE 7 : ETRE CAPABLE D APPLIQUER LES TECHNOLOGIES DE PROCÉDÉS DE SOUDAGE SAEE Durée : 45 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À partir d illustrations et d études de cas. Sans documentation. Respect des règles de santé et de sécurité. Manipulation convenable des postes et des accessoires. Justesse des éléments décrits. Respect de l ordre de montage des postes. Utilisation de la terminologie appropriée. Respect de l interprétation des normes de classification du métal d apport d acier doux, d acier inoxydable et de carbone. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Choisir les postes de soudage. 1.1 Exactitude de l association des postes et des procédés. 2. Reconnaître les différents paramètres de soudage. 2.1 Référence aux principaux critères. 2.2 Réglage exact de l intensité et de la tension. 3. Choisir les accessoires des postes de soudage. 3.1 Choix approprié des accessoires. 3.2 Localisation juste de l emplacement. 4. Monter les postes. 4.1 Ordre logique du montage. 5. Sélectionner le métal d apport. 5.1 Respect des propriétés : chimiques. mécaniques. dimensionnelles. 6. Contrôler visuellement la soudure. 6.1 Détection complète des défauts. 6.2 Remède aux défauts. 7. Contrôler visuellement la pénétration. 7.1 Détection complète des défauts. 7.2 Remède aux défauts. 8. Contrôler les déformations dimensionnelles. 8.1 Détection complète des défauts. 8.2 Remède aux défauts. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 19

21 COMPETENCE 8 : SOUDER E A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE A PLAT (PA) Durée :90 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À la suite d instructions reçues verbalement. À la suite de la préparation de tôles d acier doux et d acier inoxydable. À la suite de la vérification du montage fonctionnel et sécuritaire de son poste. Avec des électrodes E E48018 pour acier doux et pour acier inoxydable. Sans documentation. Respect des règles de santé et de sécurité. Maîtrise de la technique de préparation des tôles. Maîtrise de la technique d exécution des soudures. Respect de la durée d exécution prescrite. Conformité aux exigences demandées. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Préparer les tôles. 1.1 Utilisation correcte du poste d oxycoupage. 1.2 Respect des dimensions et angles prescrits. 1.3 Souci de la propreté. 2. Assembler les tôles et les tubes d acier doux de 2.1 Installation correcte des tôles. même épaisseur en position à plat sur assemblage: 2.2 Pointage aux endroits appropriés et dans le bon par recouvrement. ordre. en angle. bout à bout avec différentes épaisseurs. 3. Assembler les tôles et les tubes d acier inoxydable 3.1 Installation correcte des tôles. de même épaisseur en position à plat sur 3.2 Pointage aux endroits appropriés et dans le bon assemblages : ordre. par recouvrement. en angle. bout à bout avec différentes épaisseurs. 4. Exécuter la soudure sur chacun des assemblages 4.1 Réglage approprié des paramètres. en position à plat. 4.2 Respect de la technique d exécution. 4.3 Application correcte du mode opératoire. 4.4 Respect de la durée prescrite. 5. Évaluer visuellement la qualité de la soudure. 5.1 Respect des principales exigences. 5.2 Pertinence du jugement. 6. Préparer les assemblages soudés en vue des essais 6.1 Respect des normes d évaluation. destructifs. 7. Analyser les qualités de la soudure par des essais 6.2 Utilisation convenable de l équipement. de pliage et par macrographie. 6.3 Évaluation correcte des résultats. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 20

22 Eléments de compétence Critères particuliers de performance 8. Remettre le lieu de travail en ordre. 6.4 Ordre et propreté du poste, de l outillage, de l équipement et des lieux. 9. Appliquer les règles de santé et de sécurité. 6.5 Port des vêtements et dispositifs de sécurité. 6.6 Manipulation sécuritaire des outils et équipements. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 21

23 COMPETENCE 9 : SOUDER A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE (PC) Durée : 75 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À la suite d instructions reçues verbalement. À partir de tôles d acier doux préalablement préparées. À la suite de la vérification du montage fonctionnel et sécuritaire de son poste. Avec des électrodes E41011 et E Sans documentation. Respect des règles de santé et de sécurité. Utilisation convenable de l outillage et de l équipement appropriés. Maîtrise de la technique d exécution des soudures. Respect de la durée d exécution prescrite. Conformité aux exigences demandées. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Préparer les tôles. 1.1 Utilisation correcte du poste d oxycoupage. 1.2 Respect des dimensions et angles prescrits. 1.3 Souci de la propreté. 2. Assembler les tôles et les tubes d acier doux de 2.1 Installation correcte des tôles. même épaisseur en position en corniche sur 2.2 Pointage aux endroits appropriés et dans le bon assemblage: ordre. en angle. bout à bout avec différentes épaisseurs. 3. Exécuter la soudure sur chacun des assemblages 3.1 Réglage approprié des paramètres. en position en corniche. 3.2 Respect de la technique d exécution. 3.3 Application correcte du mode opératoire. 3.4 Respect de la durée prescrite. 4. Évaluer visuellement la qualité de la soudure. 4.1 Respect des principales exigences. 4.2 Pertinence du jugement. 5. Préparer les assemblages soudés en vue des essais 5.1 Respect des normes d évaluation. destructifs. 6. Analyser les qualités de la soudure par des essais 6.1 Utilisation convenable de l équipement. de pliage et par macrographie. 6.2 Évaluation correcte des résultats. 7. Remettre le lieu de travail en ordre. 7.1 Ordre et propreté du poste, de l outillage, de l équipement et des lieux. 8. Appliquer les règles de santé et de sécurité. 7.2 Port des vêtements et dispositifs de sécurité. 7.3 Manipulation sécuritaire des outils et équipements. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 22

24 COMPETENCE 10 : SOUDER A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE (PF) Durée :75 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À la suite d instructions reçues verbalement. À partir de tôles d acier doux préalablement préparées. À la suite de la vérification du montage fonctionnel et sécuritaire de son poste. Avec des électrodes E41011 et E Sans documentation. Respect des règles de santé et de sécurité. Utilisation convenable de l outillage et de l équipement approprié. Maîtrise de la technique d exécution des soudures. Respect de la durée d exécution prescrite. Conformité aux exigences demandées. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Préparer les tôles. 1.1 Utilisation correcte du poste d oxycoupage. 1.2 Respect des dimensions et angles prescrits. 1.3 Souci de la propreté. 2. Assembler les tôles et les tubes d acier doux de 2.1 Installation correcte des tôles. même épaisseur en position montant sur 2.2 Pointage aux endroits appropriés et dans le bon assemblage: ordre. par recouvrement en angle bout à bout avec différentes épaisseurs 3. Assembler les tôles et les tubes d acier inoxydable 3.1 Installation correcte des tôles. de même épaisseur en position montant sur 3.2 Pointage aux endroits appropriés et dans le bon assemblages : ordre. par recouvrement en angle bout à bout avec différentes épaisseurs 4. Exécuter la soudure sur chacun des assemblages 4.1 Réglage approprié des paramètres. en position montant. 4.2 Respect de la technique d exécution. 4.3 Application correcte du mode opératoire. 4.4 Respect de la durée prescrite. 5. Évaluer visuellement la qualité de la soudure. 5.1 Respect des principales exigences. 5.2 Pertinence du jugement. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 23

25 Eléments de compétence 6. Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs. Critères particuliers de performance 6.1 Respect des normes d évaluation. 7. Analyser les qualités de la soudure par des essais de pliage et par macrographie. 7.1 Utilisation convenable de l équipement. 7.2 Évaluation correcte des résultats. 8. Remettre le lieu de travail en ordre. 8.1 Ordre et propreté du poste, de l outillage, de l équipement et des lieux. 9. Appliquer les règles de santé et de sécurité. 9.1 Port des vêtements et dispositifs de sécurité. 9.2 Manipulation sécuritaire des outils et équipements. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 24

26 COMPETENCE 11 : SOUDER A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE (PE) Durée : 75 heures CONTEXTE DE REALISATION Individuellement. À la suite d instructions reçues verbalement. À partir de tôles d acier doux préalablement préparées. À la suite de la vérification du montage fonctionnel et sécuritaire de son poste. Avec des électrodes E41011 et E Sans documentation. Respect des règles de santé et de sécurité. Utilisation convenable de l outillage et de l équipement approprié. Maîtrise de la technique d exécution des soudures. Respect de la durée d exécution prescrite. Conformité aux exigences demandées. Eléments de compétence Critères particuliers de performance 1. Préparer les tôles. 1.1 Utilisation correcte du poste d oxycoupage. 1.2 Respect des dimensions et angles prescrits. 1.3 Souci de la propreté. 2. Assembler les tôles et les tubes d acier doux de même épaisseur en position plafond sur assemblage: en angle bout à bout avec différentes épaisseurs 2.1 Installation correcte des tôles. 2.2 Pointage aux endroits appropriés et dans le bon ordre. 3. Assembler les tôles et les tubes d acier inoxydable de même épaisseur en position plafond sur assemblages: en angle bout à bout avec différentes épaisseurs 3.1 Installation correcte des tôles. 3.2 Pointage aux endroits appropriés et dans le bon ordre. 4. Exécuter la soudure sur chacun des assemblages en position plafond. 4.1 Réglage approprié des paramètres. 4.2 Respect de la technique d exécution. 4.3 Application correcte du mode opératoire. 4.4 Respect de la durée prescrite. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 25

27 Eléments de compétence Critères particuliers de performance 5. Évaluer visuellement la qualité de la soudure. 5.1 Respect des principales exigences. 5.2 Pertinence du jugement. 6. Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs. 7. Analyser les qualité de la soudure par des essais de pliage et par macrographie. 6.1 Respect des normes d évaluation. 7.1 Utilisation convenable de l équipement. 7.2 Évaluation correcte des résultats. 8. Remettre le lieu de travail en ordre. 8.1 Ordre et propreté du poste, de l outillage, de l équipement et des lieux. 9. Appliquer les règles de santé et de sécurité. 9.1 Port des vêtements et dispositifs de sécurité. 9.2 Manipulation sécuritaire des outils et équipements. Centre National de Formation de Formateurs et d'ingénierie de Formation 26

SOUD 1 : Soudure arc / électrode enrobée

SOUD 1 : Soudure arc / électrode enrobée SOUD 1 : Soudure arc / électrode enrobée Connaître la définition, nomenclature, le principe de fonctionnement, les installations de soudage, les notions d électricité. Connaître et choisir les produits

Plus en détail

BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS

BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS PEINTURE EN BÂTIMENT PROGRAMME D ÉTUDES 5116 BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS PEINTURE EN BÂTIMENT PROGRAMME D ÉTUDES 5116 BÂTIMENTS ET TRAVAUX PUBLICS PEINTURE EN BÂTIMENT PROGRAMME

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. En respectant les règles d hygiène et de sécurité, le titulaire de la qualification doit être capable de :

REFERENTIEL DU CQPM. En respectant les règles d hygiène et de sécurité, le titulaire de la qualification doit être capable de : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 12/05/2011 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Soudeur (euse) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

FORMATION ET QUALIFICATION EN SOUDAGE ARC ELECTRODE ENROBEE SUIVANT ATG B132.52

FORMATION ET QUALIFICATION EN SOUDAGE ARC ELECTRODE ENROBEE SUIVANT ATG B132.52 FORMATION ET QUALIFICATION EN SOUDAGE ARC ELECTRODE ENROBEE SUIVANT ATG B132.52 1 - PRESENTATION DE LA FORMATION La société ERDF-GRDF, dont l'activité principale est la mise en œuvre de réseaux, est amenée

Plus en détail

EN SOUDAGE FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION.

EN SOUDAGE FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION. FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE - Fax : 08.21.48.17.56 SOUDAGE PAR RÉSISTANCE (PAR POINT, BOSSAGE, MOLETTE ET EN BOUT) Opérateur, soudeur, Régleur et chef d équipe Technicien méthodes et

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SOUDAGE MIG MAG

PROGRAMME DE FORMATION SOUDAGE MIG MAG PROGRAMME DE FORMATION SOUDAGE MIG MAG CONTENU DE LA FORMATION En fonction des acquis des participants et des objectifs de la formation, chacun évoluera à son rythme dans la progression pédagogique suivante

Plus en détail

Ébéniste Compétences professionnelles

Ébéniste Compétences professionnelles Compétences professionnelles COMPÉTENCE 1 Être capable de planifier son travail. -En respectant le budget horaire et les délais. 1.1 Lire des plans. Faire la distinction entre les différents éléments descriptifs

Plus en détail

Programme de Formation "QUALIFICATION EN SOUDURE TIG-MIG-MAG HLO 45" Dernière mise à jour :

Programme de Formation QUALIFICATION EN SOUDURE TIG-MIG-MAG HLO 45 Dernière mise à jour : Programme de Formation "QUALIFICATION EN SOUDURE TIG-MIG-MAG HLO 45" 14-07-2010 Dernière mise à jour : 09-08-2012 PROGRAMME DE FORMATION "QUALIFICATION EN SOUDURE TIG-MIG-MAG HLO 45" Formation Modulaire

Plus en détail

FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE. e rvice.fr

FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE.  e rvice.fr FORMATION, EXPERTISE & QUALIFICATION EN SOUDAGE - Fax : 08.21.48.17.56 SOUDAGE PAR RÉSISTANCE (PAR POINT, BOSSAGE, MOLETTE ET EN BOUT) Opérateur, soudeur Régleur et chef d équipe Technicien méthodes et

Plus en détail

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER DU GROUPE W01

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER DU GROUPE W01 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDURE

Plus en détail

Mécanique polyvalente

Mécanique polyvalente Enseignement professionnel 2 ème degré Mécanique polyvalente Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Mécanique polyvalente Grille Horaire MEPO 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Soudeur/soudeuse (44132 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Soudeur................................................... 4 Informations

Plus en détail

SOUDEUR QUALIFIE SUR TOLES

SOUDEUR QUALIFIE SUR TOLES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION SOUDEUR QUALIFIE

Plus en détail

SOUDAGE A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE : NIVEAU 1

SOUDAGE A L ARC AVEC ELECTRODE ENROBEE : NIVEAU 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDAGE

Plus en détail

ST ROCH SITE DE FORMATION ST ROCH MALEPEYRE DURFORT LACAPELETTE

ST ROCH SITE DE FORMATION ST ROCH MALEPEYRE DURFORT LACAPELETTE MENTION COMPLEMENTAIRE SOUDAGE PAR APPRENTISSAGE EN 1 AN ETABLISSEMENTS ST ROCH SITE DE FORMATION ST ROCH MALEPEYRE 82390 DURFORT LACAPELETTE 05.63.04.50.16 http://etablissements-saint-roch.blog.apprentis-auteuil.org

Plus en détail

EEC.1V - Techniques de mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.1V - Techniques de mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.1V - Techniques de mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail... 3 AE3A Analyser

Plus en détail

CCPQ SOUDEUR QUALIFIÉ / SOUDEUSE QUALIFIÉE SUR TÔLES PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES 1/5

CCPQ SOUDEUR QUALIFIÉ / SOUDEUSE QUALIFIÉE SUR TÔLES PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES 1/5 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES SOUDEUR QUALIFIÉ / SOUDEUSE QUALIFIÉE

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1991 11 69 0093 Catégorie : A Dernière modification : 11/09/2014 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Tuyauteur (euse) Industriel

Plus en détail

SOUDURE SEMI AUTOMATIQUE : NIVEAU 2

SOUDURE SEMI AUTOMATIQUE : NIVEAU 2 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDURE

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE SOUDURE SEMI AUTOMATIQUE : NIVEAU 1

DOSSIER PEDAGOGIQUE SOUDURE SEMI AUTOMATIQUE : NIVEAU 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDURE

Plus en détail

La soudure. Industries diverses. Soudeur(-se) ROME

La soudure. Industries diverses. Soudeur(-se) ROME I2 ROME 44 132 La soudure Soudeur(-se) Le (la) soudeur (-euse) assemble les parties ou éléments de pièces variées, en utilisant différents procédés de soudure (au chalumeau, à l arc...) et les équipements

Plus en détail

Mention complémentaire soudage RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Mention complémentaire soudage RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 5 PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le titulaire de la mention complémentaire soudage est amené à effectuer des travaux de soudage de qualité, ne nécessitant pas de certificat

Plus en détail

Module 1 : Mise en œuvre du procédé de soudure (SAEE 111) «Soudage à l'arc avec Electrodes Enrobées»

Module 1 : Mise en œuvre du procédé de soudure (SAEE 111) «Soudage à l'arc avec Electrodes Enrobées» Perfectionnement soudure 111 141 135 Villes de formation (LE) HAVRE-CENTRE Pôle formation des industries technologiques (AFPI) 115, rue Desramé 76620 (LE) HAVRE-CENTRE Téléphone : 02.35.54.69.50 Email

Plus en détail

BASES DE LA SOUDURE T.I.G.

BASES DE LA SOUDURE T.I.G. MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BASES

Plus en détail

METIERS DE LA METALLURGIE

METIERS DE LA METALLURGIE FORMATION - INGENIERIE - CONSEIL Formations aux METIERS DE LA METALLURGIE Mise à jour 18/01/2013 Depuis 21 ans, le Centre de formation TRIHOM secteur Formations METIERS plus connu sous le nom TRIHOM CENTRE

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE SOUDURE SEMI AUTOMATIQUE : NIVEAU 1

DOSSIER PEDAGOGIQUE SOUDURE SEMI AUTOMATIQUE : NIVEAU 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDURE

Plus en détail

CQP Plasturgie Chaudronnier plastique. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Chaudronnier plastique. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Chaudronnier plastique Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien avec le CQP Le titulaire du CQP

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 11/10/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Tuyauteur (euse) Industriel (le) I OBJECTIF

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Chaudronnier-tolier/chaudronnière-tolière (44114 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Tôlier d'aviation...............................................

Plus en détail

CCPQ METALLIER INDUSTRIEL / METALLIÈRE INDUSTRIELLE PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTIONS METALLIQUES 1/6

CCPQ METALLIER INDUSTRIEL / METALLIÈRE INDUSTRIELLE PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTIONS METALLIQUES 1/6 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE CONSTRUCTIONS METALLIQUES METALLIER INDUSTRIEL / METALLIÈRE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Cours interentreprises

Cours interentreprises Cours interentreprises Sommaire Installatrice en chauffage CFC Installateur en chauffage CFC Décembre 2007 Copyright by suissetec Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband Association suisse

Plus en détail

Description de l expérience de travail Soudeur

Description de l expérience de travail Soudeur Description de l expérience de travail Soudeur Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

La tuyauterie. Industries diverses. Tuyauteur (-se) industriel (-le) ROME

La tuyauterie. Industries diverses. Tuyauteur (-se) industriel (-le) ROME I3 ROME 44 134 La tuyauterie industriel (-le) Le tuyauteur (-se) industriel (-le) débite des tubes métalliques ou plastiques à partir de plans isométriques (représentation tridimensionnelle) et les assemble

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

BASES DE SOUDAGE ET DU COUPAGE OXYACETYLENIQUES

BASES DE SOUDAGE ET DU COUPAGE OXYACETYLENIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BASES

Plus en détail

Programme d apprentissage en milieu de travail. Soudage. Carnet d apprentissage EQ ( )

Programme d apprentissage en milieu de travail. Soudage. Carnet d apprentissage EQ ( ) Programme d apprentissage en milieu de travail Soudage Carnet d apprentissage EQ-5027-02 (10-2003) Mai 2002 Emploi-Québec, en concertation avec le ministère de l Éducation et en consultation avec le Comité

Plus en détail

COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF)

COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF) COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF) RÉFÉRENTIEL DU CONCOURS DIPLOMANT «Un des Meilleurs Ouvriers de France» 26e concours 2016-2018

Plus en détail

CARROSSERIE : AIDE TOLIER

CARROSSERIE : AIDE TOLIER MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CARROSSERIE

Plus en détail

1ère TCI - PROGRESSION SEQUENTIELLE 2014/2015 LP HENRI DUNANT M,BERRIEN / M, CHEVRE

1ère TCI - PROGRESSION SEQUENTIELLE 2014/2015 LP HENRI DUNANT M,BERRIEN / M, CHEVRE DOSSIER Thème support Taches Savoirs technologiques concernés Compétences évaluées Séquence Techno ACCELERATEUR DE FERMENTATION (TEST DE POSITIONEMENT) 1.3. Décodage des dessins de définition, des plans

Plus en détail

REFERENTIEL DE FORMATION

REFERENTIEL DE FORMATION REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION CENTRE NATIONAL DE FORMATION DE FORMATEURS ET D'INGENIERIE DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION CERTIFICAT DE COMPETENCE : MENUISIER EN

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale - Direction générale de l'enseignement scolaire

Ministère de l'éducation nationale - Direction générale de l'enseignement scolaire Dossier d évaluation Baccalauréat professionnel Technicien en Chaudronnerie Industrielle JUIN 2012 Fiches d évaluation. Fiches bilan savoir-être et comportement en entreprise. Attestations de formation

Plus en détail

Répartition des Compétences sur les 3 années de formation du Bac Pro TCI

Répartition des Compétences sur les 3 années de formation du Bac Pro TCI Répartition des Compétences sur les 3 années de formation du Bac Pro TCI Repérage : 1 ère année 2 ème année 3 ème année Bac Pro TCI 1/12 Annexe I.b Référentiel de certification Bac Pro TCI 2/12 1. ACTIVITÉS

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 21/07/2011 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Soudeur industriel I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

RAPPEL POSTE MIG-MAG

RAPPEL POSTE MIG-MAG RAPPEL POSTE MIG-MAG EXPERIMENTATION «PARAMETRE GAZ» ESSAIS AVEC UNE TENSION PREREGLEE SOUDAGE AVEC GAZ SOUDAGE SANS GAZ CONSTATATION Aspect du cordon CORRECT CONSTATATION Aspect du cordon SALE et IRREGULIER

Plus en détail

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER AU CHALUMEAU OXYACETYLENIQUE

SOUDURE SUR TUBES EN ACIER AU CHALUMEAU OXYACETYLENIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SOUDURE

Plus en détail

Informations sur l'examen de soudeurs et opérateurs soudeurs selon la norme ISO (Soudage pour applications aérospatiales)

Informations sur l'examen de soudeurs et opérateurs soudeurs selon la norme ISO (Soudage pour applications aérospatiales) Informations sur l'examen de soudeurs et opérateurs soudeurs selon la norme ISO 24394 (Soudage pour applications aérospatiales) 1. But de l'examen de soudeur et d'opérateur Les travaux de soudage sur des

Plus en détail

REFERENTIEL DE FORMATION POUR L EMPLOI

REFERENTIEL DE FORMATION POUR L EMPLOI REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION CENTRE NATIONAL DE FORMATION DE FORMATEURS ET D'INGENIERIE DE FORMATION REFERENTIEL DE FORMATION POUR L EMPLOI BTP : CHEF D EQUIPE EN INSTALLATION

Plus en détail

Nom de l entreprise : Type d audit : Adresse : Pré-audit. Audit. Auditeur principal : Post-audit. Auditeur : Audit de suivi

Nom de l entreprise : Type d audit : Adresse : Pré-audit. Audit. Auditeur principal : Post-audit. Auditeur : Audit de suivi Your Welding Partner Questionnaire d audit EN : 006 Remarque : (Les exigences moins formelles de l EN 3 et -4 sont à considérer en conséquent. Les documents mentionnés dans le questionnaire n ont pas besoin

Plus en détail

Mention complémentaire : Qualification soudure

Mention complémentaire : Qualification soudure Mention complémentaire : Qualification soudure I. CONTEXTE DE LA DEMANDE Affaire suivie par : Evelyne AVICE, Proviseure Téléphone 02 33 29 49 61 Fax 02 33 29 62 84 Mail ce.0610004y@ac-caen.fr 25, rue Marcel

Plus en détail

LA SOUDURE ELECTRIQUE A L ARC FABRICATION MECANIQUE

LA SOUDURE ELECTRIQUE A L ARC FABRICATION MECANIQUE MECANIQUE OBJECTIF : Savoir souder deux pièces mécaniques à l arc électrique en réglant correctement les paramètres de soudage. COMPETENCES : Ce TP est divisé en deux sous-parties, chacune d elles vise

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 21/07/2011 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Opérateur (trice) en tôlerie I OBJECTIF

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Science et technologie FABRIQUE-MOI ÇA! Juin 2015 Table des matières Introduction... 1 Contenu

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe VII Classe 4 SOUDAGE MANUEL DES METAUX L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES.

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités du titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités du titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chaudronnier d atelier I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Représentation des soudures

Représentation des soudures COURS BTS REPRESENTATION DES SOUDURES REPSO-C-A Représentation des soudures COURS BTS REPRESENTATION DES SOUDURES REPSO-C-A 1. GENERALITES Les joints peuvent être représentés en respectant les recommandations

Plus en détail

1. REFERENTIEL D ACTVITES DU CQPM

1. REFERENTIEL D ACTVITES DU CQPM Commission paritaire nationale de l emploi de la métallurgie Qualification : MQ 1991 11 69 0093 Catégorie : A Dernière Modification : 11/10/2007 REFERENTIEL DU CQPM Titre du CQPM : Tuyateur (euse) industriel

Plus en détail

5223 Techniques d usinage. Fiches descriptives

5223 Techniques d usinage. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5223 Techniques d usinage Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

MISE EN SITUATION INDUSTRIELLE D UNE BUSE TUYAU DIAMETRE 200

MISE EN SITUATION INDUSTRIELLE D UNE BUSE TUYAU DIAMETRE 200 MISE EN SITUATION INDUSTRIELLE D UNE BUSE TUYAU DIAMETRE 200 REMPLISSAGE DE BETON BUSE TUYAU BENNE A TUYAU SOUPLE, VERSION COUCHEE A VIDAGE CENTRAL, DE 350 A 1000 L. ACHEMINEMENT DU BETON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Assembleur de charpentes métalliques

Assembleur de charpentes métalliques Assembleur de charpentes métalliques Les structures métalliques des ponts, des tours de télécommunications, des centres commerciaux et des édifices sont le résultat concret de l assembleur. À partir de

Plus en détail

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM Commission paritaire nationale de l emploi de la métallurgie Qualification : MQ 1989 06 57 0042 Catégorie : A Dernière Modification : 21/07/2011 REFERENTIEL DU CQPM Titre du CQPM : Soudeur industriel 1.

Plus en détail

CCPQ SOUDAGE ASPIRANT CHAUDRONNIER / TUYAUTEUR PROFIL DE QUALIFICATION 1/5

CCPQ SOUDAGE ASPIRANT CHAUDRONNIER / TUYAUTEUR PROFIL DE QUALIFICATION 1/5 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be CONSTRUCTION METALLIQUE METIERS DE LA CHAUDRONNERIE ET DU SOUDAGE ASPIRANT

Plus en détail

H Soudage manuel

H Soudage manuel Appellations Braseur / Braseuse Soudeur / Soudeuse fil fourré Chef soudeur / soudeuse Soudeur / Soudeuse Metal Active Gas -MAG Soudeur / Soudeuse à la flamme Soudeur / Soudeuse Metal Inert Gas -MIG Soudeur

Plus en détail

CCPQ MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / ALIGNEUSE PROFIL DE QUALIFICATION

CCPQ MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / ALIGNEUSE PROFIL DE QUALIFICATION CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE GARAGE MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / ALIGNEUSE PROFIL

Plus en détail

Les candidats doivent avoir pour projet professionnel, déclaré ou identifié, le métier de «soudeur».

Les candidats doivent avoir pour projet professionnel, déclaré ou identifié, le métier de «soudeur». Formation alternée : Remise à niveau «techniques de soudage et obtention d agréments» Pour qui? La remise à niveau s adresse aux demandeurs d emploi inscrits au Forem ayant des bases fondées en soudure

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS SOUDAGE

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS SOUDAGE DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2016 10 SOUDAGE 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Évaluer la compétence et les connaissances de la participante ou du participant en assemblage et en soudage

Plus en détail

Outilleur spécialisé ou Outilleuse spécialisée dans la fabrication de gabarits de production

Outilleur spécialisé ou Outilleuse spécialisée dans la fabrication de gabarits de production Programme d apprentissage en milieu de travail Outilleur spécialisé ou Outilleuse spécialisée dans la fabrication de gabarits de production Carnet d apprentissage EQ-5058-02 (11-2009) Mars 2006 Le Comité

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES R é p u b l i q u e A l g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation Professionnelle REFERENTIEL

Plus en détail

EDUCATION SCIENTIFIQUE, TECHNOLOGIQUE et TECHNIQUE

EDUCATION SCIENTIFIQUE, TECHNOLOGIQUE et TECHNIQUE Premier degré d observation Première année A. EDUCATION SCIENTIFIQUE, TECHNOLOGIQUE et TECHNIQUE Livret destiné à l usage des professeurs du cours d éducation scientifique, technologique et technique dans

Plus en détail

Mention complémentaire SOUDAGE UP3. Contrôle en Cours de Formation EVALUATION DE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL UNITE PROFESSIONNELLE

Mention complémentaire SOUDAGE UP3. Contrôle en Cours de Formation EVALUATION DE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL UNITE PROFESSIONNELLE UNITE PROFESSIONNELLE N 3 Evaluation de la formation en milieu professionnel Nous soussignés, M. (nom et prénom ) exerçant l activité de.. (activité exercée) dans l entreprise et M (nom et prénom ) formateur.

Plus en détail

Fiche n XVII-2 "Les assemblages soudés"

Fiche n XVII-2 Les assemblages soudés Fiche n XVII-2 "Les assemblages soudés" On obtient donc deux types de soudures : une soudure d angle dans le premier cas et une soudure en bout dans le second. 1. Objet de la présente fiche Cette fiche

Plus en détail

Nom: Prénom: section: ac folio 1 /11

Nom: Prénom: section: ac folio 1 /11 Nom: Prénom: section: ac folio 1 /11 En vue de réaliser l assemblage de 2pièces suivant le plan folio 3/11 et 4/11 en position PA, il vous est demandé : 1) de répondre au questionnaire ci-joint 2) de réaliser

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien protection cathodique ouvrages gaz Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification Indiquer les

Plus en détail

Recommandations agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique : 2015

Recommandations agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique : 2015 Recommandations relatives à la conception et à la fabrication d équipements destinés aux industries agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique Partie G GÉNÉRALITÉS 1 G1 Objet et domaine d application

Plus en détail

Famille 1 Métier 1 Famille 2 Métier 2 Taux Marketing - Commercialisation Attaché tehcnico-commercial Laboratoire - Recherche- Développement et i

Famille 1 Métier 1 Famille 2 Métier 2 Taux Marketing - Commercialisation Attaché tehcnico-commercial Laboratoire - Recherche- Développement et i Famille 1 Métier 1 Famille 2 Métier 2 Taux Marketing - Commercialisation Attaché tehcnico-commercial Laboratoire - Recherche- Développement et i Concepteur 12% Marketing - Commercialisation Attaché tehcnico-commercial

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Épreuve E3 Candidats individuels MINISTÈRE DE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Académie d Orléans-Tours Épreuve E3 Candidats individuels MINISTÈRE DE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE LIVRET DE NOTATION DE L ÉPREUVE E3 Candidats individuels MINISTÈRE DE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIVISION DES EXAMENS ET CONCOURS ÉPREUVE E3 Épreuve pratique

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS SOUDAGE

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS SOUDAGE DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 10 SOUDAGE 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Évaluer la compétence et les connaissances de la participante ou du participant en assemblage et en soudage

Plus en détail

Formation. Autoconstruction d équipements de planche permanente en production maraîchère biologique avec Joseph Templier, d ADABio autoconstruction.

Formation. Autoconstruction d équipements de planche permanente en production maraîchère biologique avec Joseph Templier, d ADABio autoconstruction. Formation Autoconstruction d équipements de planche permanente en production maraîchère biologique avec Joseph Templier, d ADABio autoconstruction. Description : Cette formation permettra aux personnes

Plus en détail

Institut des métiers de l aéronautique

Institut des métiers de l aéronautique FORMATION CONTINUE aux métiers de la construction aéronautique AJUSTAGE/MONTAGE METALLIQUE ET COMPOSITES Initiation à l ajustage/montage d une structure d aéronef Pour nouveaux embauchés AJFC001 Ajustage

Plus en détail

PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN BIOPHARMACEUTIQUE. Rendu possible grâce à la contribution financière de

PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN BIOPHARMACEUTIQUE. Rendu possible grâce à la contribution financière de PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN BIOPHARMACEUTIQUE Rendu possible grâce à la contribution financière de Objectifs de la formation Actualiser et augmenter, les compétences et les connaissances de vos employés

Plus en détail

W MISE À JOUR 7 DE CSA MODIFICATIONS DANS LA BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE

W MISE À JOUR 7 DE CSA MODIFICATIONS DANS LA BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE MODIFICATIONS DANS LA MISE À JOUR 7 DE CSA W47.1-2009 Il y a plusieurs modifications à la mise à jour 7 de la norme CSA W47.1-09. Pour obtenir les détails, veuillez consulter

Plus en détail

S2.3.2 Le soudage Métal Actif Gaz

S2.3.2 Le soudage Métal Actif Gaz CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs Associés S2. LES ASSEMBLAGES S2..2 ASSEMBLAGE THERMIQUE Objectif

Plus en détail

28, rue de Liège PARIS tél. : Web : PROCEDURE E22.1 :

28, rue de Liège PARIS tél. : Web :  PROCEDURE E22.1 : PROCEDURE E22.1 Rév. 2 Juillet 2016 Page 1/7 28, rue de Liège - 75008 PARIS tél. : 01 44 90 88 80 E-mail : info@afcab.org Web : www.afcab.org PROCEDURE E22.1 : CERTIFICATION AFCAB POSE D A.B. : CONTROLES

Plus en détail

EXTRAIT DE LA NORME PROFESSIONNELLE POUR LE MÉTIER D ABATTEUSE OU ABATTEUR MANUEL DESCRIPTION DÉTAILLÉE DES COMPÉTENCES

EXTRAIT DE LA NORME PROFESSIONNELLE POUR LE MÉTIER D ABATTEUSE OU ABATTEUR MANUEL DESCRIPTION DÉTAILLÉE DES COMPÉTENCES EXTRAIT DE LA NORME PROFESSIONNELLE POUR LE MÉTIER D DESCRIPTION DÉTAILLÉE DES COMPÉTENCES DESCRIPTION DÉTAILLÉE DES COMPÉTENCES MÉTIER : CODE CNP : 8421 Compétence 1- Assurer l entretien de son équipement

Plus en détail

S2.3.2 Le soudage Métal Actif Gaz

S2.3.2 Le soudage Métal Actif Gaz CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs Associés S2. LES ASSEMBLAGES S2..2 ASSEMBLAGE THERMIQUE Objectif : Être capable de

Plus en détail

CQP Plasturgie Conduite d équipement de fabrication. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Conduite d équipement de fabrication. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Conduite d équipement de fabrication Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

CHAUD RONNERIE DES THERMODURCISSABLES

CHAUD RONNERIE DES THERMODURCISSABLES FÉDÉRATION CHAUDRONNERIE DES THERMODURCISSABLES Révision n 15 Octobre 2010 CERTIFICAT DE QUALIFICATION CQO1 CLASSIFICATION DE L'EMPLOI CONNAISSANCES A ACQUERIR Reçoit les consignes 1) L'objet 2) Les moyens

Plus en détail

CONSTITUTION DU POSTE OXY-ACETYLENIQUE :

CONSTITUTION DU POSTE OXY-ACETYLENIQUE : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T2.2 : Ordonnancement d un chantier Compétence C3.2 : Implanter, façonner, raccorder, câbler Thème : S6 : Santé et sécurité du travail Séquence :

Plus en détail

CIRCULAIRE n 1314 DU 19/12/2005

CIRCULAIRE n 1314 DU 19/12/2005 CIRCULAIRE n 1314 DU 19/12/2005 OBJET : Enseignement secondaire spécialisé de forme 3 organisé par la Communauté française.. Groupe professionnel : Mécanique carrosserie-tôlerie. Deuxième phase. Référentiel

Plus en détail

Référentiel de Certification

Référentiel de Certification R é p u b l i q u e A l g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS Institut National de la Formation Professionnelle Référentiel

Plus en détail

Technologie de la mécanique du bâtiment (EXTRAITS) 221.C0 DOCUMENT DE TRAVAIL

Technologie de la mécanique du bâtiment (EXTRAITS) 221.C0 DOCUMENT DE TRAVAIL Secteur de formation 07, Bâtiment et travaux publics Diplôme d études collégiales Technologie de la mécanique du bâtiment (EXTRAITS) 221.C0 DOCUMENT DE TRAVAIL Octobre 2002 FORMATION SPÉCIFIQUE 65 unités

Plus en détail

Cégep du Vieux Montréal Service des études

Cégep du Vieux Montréal Service des études Cégep du Vieux Montréal Service des études RÉSULTAT ATTENDU Ce que l élève doit faire pour démontrer qu il est capable de (énoncé de compétence). Ce que l élève doit apprendre à faire pour pouvoir (élément

Plus en détail

LE POLE LASER CREUSOT BOURGOGNE SE DOTE D UN PROCEDE D ASSEMBLAGE INNOVANT : LE CMT ET POURSUIT LE DEVELOPPEMENT DES PROCEDES DE SOUDAGE HYBRIDES

LE POLE LASER CREUSOT BOURGOGNE SE DOTE D UN PROCEDE D ASSEMBLAGE INNOVANT : LE CMT ET POURSUIT LE DEVELOPPEMENT DES PROCEDES DE SOUDAGE HYBRIDES LE POLE LASER CREUSOT BOURGOGNE SE DOTE D UN PROCEDE D ASSEMBLAGE INNOVANT : LE CMT ET POURSUIT LE DEVELOPPEMENT DES PROCEDES DE SOUDAGE HYBRIDES Le fabricant de matériel de soudage FRONIUS vient de mettre

Plus en détail

Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC

Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC Rencontre du 13 février 2004 PLAN D INTÉGRATION DES TIC Contribuer à l'élaboration et à l'application d'un plan d'intégration de TIC. Faciliter

Plus en détail

PROFIL DE L'ANALYSE DES COMPÉTENCES Mécanicien industriel ou mécanicienne industrielle (de chantier) 433A

PROFIL DE L'ANALYSE DES COMPÉTENCES Mécanicien industriel ou mécanicienne industrielle (de chantier) 433A PROFIL DE L'ANALYSE DES COMPÉTENCES Mécanicien industriel ou mécanicienne industrielle (de chantier) 433A (Tous les ensembles de compétences non ombrés doivent être acquis et démontrés.) ENSEMBLES DE COMPÉTENCES

Plus en détail

Qualification en soudage

Qualification en soudage Qualification en soudage recueil sur CD-ROM Référence : 3018911CD ISBN : 978-2-12-018911-7 Année d édition : 2012 Analyse Aucune branche industrielle, aucun matériau ne peut échapper au soudage. Il est

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Secondaire et postsecondaire. DATE D AFFICHAGE SUR LE SITE WEB Dessin isométrique Février 2012

FICHE TECHNIQUE. Secondaire et postsecondaire. DATE D AFFICHAGE SUR LE SITE WEB Dessin isométrique Février 2012 FICHE TECHNIQUE Année de compétition 2012 Endroit Edmonton, AB Numéro de concours 10 Nom du métier Soudage Niveaux Secondaire et postsecondaire 1. INTRODUCTION 1.1 But de l épreuve Évaluer les compétences

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

PROVISOIRE VERSION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique

PROVISOIRE VERSION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique REPRÉSENTATION GÉOMÉTRIQUE PROVISOIRE Avril 2015 VERSION Table des matières

Plus en détail

A) Principe. LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE. A.1) Définition. A.2) Installation de soudage.

A) Principe. LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE. A.1) Définition. A.2) Installation de soudage. LE SOUDAGE OXYACETYLENIQUE A) Principe. A.1) Définition. La fusion des tôles est produite par une flamme résultant, dans la plupart des cas, de la combustion de l acétylène dans l oxygène à l extrémité

Plus en détail

La conception d une norme professionnelle, un défi pour l ingénierie de formation. L exemple du métier de soudeur. M.

La conception d une norme professionnelle, un défi pour l ingénierie de formation. L exemple du métier de soudeur. M. La conception d une norme professionnelle, un défi pour l ingénierie de formation. L exemple du métier de soudeur M. Gilbert Riverin Comité sectoriel de la fabrication métallique industrielle Atelier du

Plus en détail