PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR"

Transcription

1 NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier (PGAF) pour le territoire sous aménagement. Il est à noter que la numérotation des tableaux et figures du présent document est celle extraite du PGAF complet (version du 26 avril 2012). Il vous est donc possible de vous référer au texte complet d une section plus facilement. Ce document est présenté à titre indicatif et ne se veut en aucun cas une substitution au plan général d aménagement forestier complet. Ce dernier est disponible en contactant directement nos bureaux aux coordonnées suivantes : Gestion Solifor inc. 5700, rue J.-B. Michaud, bureau 440 Lévis (Québec) G6V 0B1 Bureau : Sans frais : Télécopieur : N hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir de l information complémentaire ou pour nous transmettre vos questions. Gestion Solifor inc.

2 LES OBJECTIFS D AMÉNAGEMENT Le défi consiste à mettre en place et à réaliser de manière économiquement viable un aménagement forestier adapté permettant d exploiter le plein potentiel de production des stations, dans le respect de la politique de développement durable. Pour ce faire, nous comptons être rigoureux lors de l établissement des scénarios d interventions sylvicoles afin de minimiser les impacts sur la productivité des sites à long terme. Le reboisement d essences commerciales présentes sur le territoire (épinette noire, épinette blanche, pin gris) nous permet de rencontrer nos objectifs sylvicoles lorsque le stocking n est pas adéquat après interventions. Nous comptons réaliser au minime la stratégie sylvicole établie. La stratégie d aménagement forestière sur le territoire comporte quatre points principaux suite à l intervention : Adapter le traitement au peuplement, dans la mesure où il est économiquement viable; S assurer d obtenir le plein boisement pour l ensemble des superficies forestières productives; Protéger les investissements antérieurs; Tendre vers les cibles déterminées au «Portrait de la forêt naturelle pour l érablière à bouleau jaune de l est situé dans la région de Portneuf». L ENTREPRISE ET LE TERRITOIRE Gestion Solifor inc. (Solifor) a fait l'acquisition de la Seigneurie de Perthuis, en partenariat avec Scierie Dion inc. (20 %), en février La description de ce territoire est présentée dans cette section. La Seigneurie de Perthuis est répartie sur le territoire de deux municipalités régionales de comté (MRC) soit Portneuf et Mékinac. Les municipalités touchées sont celles de Notre-Dame-de- Montauban (369 ha), Rivière-à-Pierre ( ha), Ste-Christine-d Auvergne (4 626 ha) et Portneuf (3 319 ha). Figure 1 POTENTIEL RÉCRÉATIF Il y a sur ce territoire un important potentiel récréatif qui se concrétise par l'attribution de baux de chasse et pêche à des intérêts privés. Des permissions de séjours et d'utilisation du territoire pour la pratique de certaines activités de plein air (camping, randonnée, motoneige) sont également accordées à plusieurs organismes et établissements externes à Solifor.

3 Il existe également un potentiel d'utilisation d'érablières pour la production de sève. Une érablière est actuellement louée à cet effet. PARTICULARITÉS Les paysages bordant le Lac Montauban et la Rivière Bastican sont des paysages reconnus du territoire. Des mesures de protection spécifiques sont mises en place afin d encadrer la planification de l aménagement forestier. L orignal fait l objet d un suivi particulier dans le cadre de l aménagement des forêts. L Indice de Qualité de l Habitat est évalué afin d estimer la proportion du territoire donnant une valeur à l habitat pour l orignal (Nulle, Faible, Moyenne et Élevée). Dans le cadre du potentiel de développement récréatif sur le bord du Lac Montauban, et du souci de Solifor à respecter ses engagements en matière de développement durable, Solifor, en collaboration avec Pesca environnement, ont réalisé une diagnose écologique du Lac Montauban dans le but d obtenir des informations sur son état actuel.

4 SUPERFICIE FORESTIÈRE PRODUCTIVE ET EXCLUES D'une superficie totale de ha, le territoire retenu pour fin de calcul de la possibilité après toutes les déductions applicables est de ha. Le tableau 6 présente la répartition du territoire selon différentes contraintes d'utilisation. Environ 27 % de la superficie totale du territoire doit être exclue des calculs de la possibilité parce qu'impropre à la production forestière tels les étendues d'eau et les dénudés humides, limitée par des contraintes à l'aménagement forestier telles les pentes de plus de 30 % ou limitée par des affectations du territoire tels les chemins forestiers, les bandes riveraines, les forêts à haute valeur de conservation (FHVC), les encadrements visuels et le plan d aménagement d ensemble. Type Superficie (ha) (%) A- Territoires exclus % 1. Contraintes biophysiques Aulnaie 88 Anthropique 4 Dénudé humide 727 Eau Gravière 6 Île 5 Inondé 139 Ligne de transport électrique 684 Non forestier 18 Sous-total Relief Pentes fortes (plus de 30 %) Sous-Total Autres Affectations (chemins, bandes riveraines, FHVC, encadrements visuels et plan d'aménagement d'ensemble) Sous-Total B- Territoire retenu % C- Superficie totale du territoire % TABLEAU 6 : Répartition du territoire (ha) pour le calcul de possibilité

5 TYPE DE COUVERT FORESTIER La superficie forestière productive accessible se répartit par type de couvert dans les proportions présentées au tableau 7. Le territoire présente une forêt majoritairement feuillue et mélangée. TABLEAU 7 : Type de couvert Type de couvert Superficie (ha) (%) Résineux % Mélangés % Feuillus % Aucun (coupes récentes) % Total % GROUPE D ESSENCE SELON LEUR DÉVELOPPEMENT Le tableau 8 montre la répartition de la superficie (ha) entre les différents groupements d'essences présents et ce, par stade de développement. Ce tableau permet de constater que les strates de 7 m et plus de hauteur du territoire sont composées à 38 % de peuplements feuillus, le groupement le plus fréquemment rencontré étant l'érablière à sucre. VOLUME MARCHAND BRUT PAR ESSENCE Le tableau 9 donne la répartition en détail du volume marchand brut par essence et par type de couvert pour les strates forestières productives de plus de 7 m de hauteur. Ce tableau est basé sur les données d'un inventaire de 2003 incluant l'ensemble des terrains forestiers d'abitibi-bowater en Mauricie. L'application de ces données sur une portion plus réduite (Seigneurie de Perthuis) peut entraîner des imprécisions difficilement quantifiables. Nonobstant le commentaire précédent et considérant qu à la carte écoforestière sont intégrées les opérations de récolte effectuées entre 2004 et 2009, la répartition du contenu montre l'importance des volumes en SEPM (25 %), en bouleau jaune (22 %) et en érables (30 %).

6 TABLEAU 8 : Répartition de la contenance (ha) par groupement d'essences et par stade de développement pour les terrains forestiers productifs accessibles (pente 0 % à 30 %) Couvert Groupement Régénération Jeune Mûr Inéquien Total % % Couvert Forêt de plus de 7m Pessières % Résineux Sapinières % 5% Mélangés à dominance résineuse Mélangés à dominance feuillue Feuillus Pinèdes blanches % Résineux à bouleau blanc % Résineux à bouleau jaune % Résineux à érable rouge % Résineux à érable à sucre % Résineux à peupliers % Bétulaies blanches à résineux % Bétulaies jaunes à résineux % Érablières rouges à résineux % Érablières à résineux % Peupleraies à résineux % Bétulaies jaunes % Bétulaies blanches % Érablières rouges % Érablières à sucre % Peupleraies % Forêt de moins de 7m Pin gris % Plantations Pin rouge % Épinettes % 6% Autres % Résineux % En régénération Mélangés % Feuillus % 25% Indistincts % Total % 100% 32% 9% 7% 52% 100% 7% 19% 38%

7 TABLEAU 9 : Répartition du volume marchand brut (m³) par essence et par type de couvert (pente 0 % à 30 %) Essences Type de couvert Résineux Mélangés Feuillus Total % Épinettes ,6% Sapin ,0% Pin gris ,0% Sous-total SEP ,6% Mélèze ,2% Pins blanc et rouge ,8% Pruche ,9% Thuya ,9% Sous-Total autres résineux ,9% Total résineux ,4% Bouleau jaune ,3% Érables ,3% Bouleau blanc ,9% Peupliers ,2% Hêtre ,6% Autres feuillus ,3% Total Feuillus ,6% Grand Total ,0% 7,4% 37,1% 55,5% 100,0% Note: Basé sur les volumes provenant du modèle Woodstock.

8 CALCUL DE POSSIBILITÉ FORESTIÈRE Le niveau de coupe a été établi par simulation à l'aide d'un logiciel de modélisation reconnu à l'échelle mondiale : Woodstock de la compagnie REMSOFT. Dans le but de profiter de la surabondance actuelle de volumes mûrs, le niveau de coupe des essences autres que le groupe SEPM est fixé constant à m³/an pour les trois premières périodes et à rendement soutenu pour les périodes subséquentes. Le niveau de coupe du groupe SEPM est à rendement soutenu pour l'ensemble de l'horizon de calcul. Les résultats de ce calcul sont présentés au tableau 17. TABLEAU 17 : Possibilité annuelle de coupe par essence pour tous les produits Essences Période de simulation (5 ans) Moyenne ans (m³/an) (m³/an) (m³/an) (m³/an) (m³/an) (m³/an) Sapin Épinettes noire et rouge Épinette blanche Épinette de Norvège Pin gris Mélèze Sous-total SEPM Cèdre Pins blanc et rouge Pruche Sous-total Résineux Peupliers Bouleau à papier Bouleau jaune Érables Frênes Hêtre Chêne Tilleul Sous-total Feuillus Toutes essences Rendement (m³/ha/an) 3,38 3,38 3,38 2,18 2,18 2,90 La superficie forestière nette accessible est de ha.

9 POSSIBILITÉ ANNUELLE DE COUPE ET TRAVAUX Les travaux sylvicoles requis pour obtenir cette possibilité pour chaque groupe de calcul sont présentés au tableau 18. TABLEAU 18 : Synthèse des travaux sylvicoles Traitements avec récolte Interventions Période de simulation (5 ans) Moyenne ans (ha/an) (ha/an) (ha/an) (ha/an) (ha/an) (ha/an) Coupe avec protection de la régénération et des sols Coupe progressive Coupe finale après une coupe progressive Coupe de jardinage Coupe de jardinage acéricole Éclaircie commerciale (strate naturelle) Strates à Pin blanc Strates dans le compartiment "Élevé" Sous-total Éclaircie commerciale de plantation 1e éclaircie commerciale e éclaircie commerciale Sous-total Traitements sans récolte Éclaircie précommerciale Reboisement EPB-EPN-PIG

10 PROGRAMME DE SUIVI Afin d assurer un suivi régulier, proportionnel à l échelle et à l intensité de l aménagement forestier, Solifor réalise un programme de suivi. Ce dernier permet d évaluer l état de la forêt, le rendement des produits forestiers, les activités d aménagement et leurs répercussions sociales et environnementales. Ce programme est publié séparément mais une copie papier est jointe à ce rapport. (voir PGAF complet et documents afférents)

Consultants forestiers DGR inc.

Consultants forestiers DGR inc. Consultants forestiers DGR inc. POSSIBILITÉ FORESTIÈRE DES TERRAINS PRIVÉS SCIERIE DION ET FILS INC. présenté à M. Éric Deslauriers par CONSULTANTS FORESTIERS DGR INC. Mai 2010 Réalisé sous la responsabilité

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats

Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides Présentation des résultats Sant-Jérôme, septembre 2014 Marcel LeBreton Bac et maîtrise

Plus en détail

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier Lignes directrices visant à encadrer la pratique de l'éclaircie précommerciale afin d assurer le maintien de la biodiversité Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA RENTABILITÉ DE LA MISE EN VALEUR DE DIVERSES RESSOURCES FORESTIÈRES EN MILIEU PRIVÉ LANAUDOIS. présentée à :

ÉTUDE SUR LA RENTABILITÉ DE LA MISE EN VALEUR DE DIVERSES RESSOURCES FORESTIÈRES EN MILIEU PRIVÉ LANAUDOIS. présentée à : ÉTUDE SUR LA RENTABILITÉ DE LA MISE EN VALEUR DE DIVERSES RESSOURCES FORESTIÈRES EN MILIEU PRIVÉ LANAUDOIS présentée à : À l attention de : Mme Fanie Corbeil-Labonté, ing.f. préparée par : N o dossier

Plus en détail

L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme suit:

L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme suit: 4. ÉLÉMENTS ÉCONOMIQUES 4.1. Description des usines Contexte L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

RAPPORT FINAL DOCUMENT ANNEXE

RAPPORT FINAL DOCUMENT ANNEXE RAPPORT FINAL DOCUMENT ANNEXE Identification du projet Groupe de travail Foresterie Numéro de projet 208_2.1.4.1 2008_2.1.6.1 Sites dégradés et improductifs sur le territoire de la forêt modèle du Lac-Saint-Jean

Plus en détail

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois La collecte de renseignements utiles aux prises de décisions au

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER DE LA SEIGNEURIE DE BEAUPRÉ

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER DE LA SEIGNEURIE DE BEAUPRÉ PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER DE LA SEIGNEURIE DE BEAUPRÉ Rapport préparé à la demande du SÉMINAIRE DE QUÉBEC par CONSULTANTS FORESTIERS DGR INC. Version révisée Août 2013 Réalisé sous la responsabilité

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

ANALYSE DE LA RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE

ANALYSE DE LA RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE ANALYSE DE LA RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE DES SCÉNARIOS D INTENSIFICATION SYLVICOLE EN PLANTATION RÉSINEUSE - Critère régional fondamental pour le déploiement de la stratégie de production de bois en Abitibi-Témiscamingue

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles OBJET : Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles Numéro de la politique : FMB 017 2006 Numéro du dossier : 836 00 0003 Date d entrée en vigueur : 1 er septembre 2006 Date de révision

Plus en détail

DOCUMENT DE CONNAISSANCE

DOCUMENT DE CONNAISSANCE DOCUMENT DE CONNAISSANCE DU PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DES FORÊTS PRIVÉES DE LANAUDIÈRE (PPMV) Adopté le 15 mars 2001 par le Conseil d administration Résolution : CA-2001-03-15-09 3184, Première

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE 2 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188 CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres Page 188 CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES Sauf lorsque spécifiquement stipulé, tout

Plus en détail

Formulaire d'adhésion PEFC

Formulaire d'adhésion PEFC Formulaire d'adhésion PEFC Acte d'engagement du propriétaire dans la démarche de certification par portage proposée par la Coopérative Provence Forêt I Présentation La certification PEFC doit permettre

Plus en détail

Les passifs manquants dans le bilan de l industrie forestière

Les passifs manquants dans le bilan de l industrie forestière Les passifs manquants dans le bilan de l industrie forestière PRÉLIMINAIRE Table des matières Introduction : le contexte pour les activités en forêt 1. Le cadre gouvernemental et ses modalités économiques

Plus en détail

FORMATION PRATIQUE SUR LE DIAGNOSTIC SYLVICOLE -

FORMATION PRATIQUE SUR LE DIAGNOSTIC SYLVICOLE - FORMATION PRATIQUE SUR LE DIAGNOSTIC SYLVICOLE - CAS PRATIQUES EN COUPES PARTIELLES Le Consortium en foresterie Gaspésie-Les-Îles, en collaboration avec le MRNF-région Gaspésie, le Centre collégial de

Plus en détail

La prise en compte du. Paysage. en gestion forestière

La prise en compte du. Paysage. en gestion forestière La prise en compte du Paysage en gestion forestière Sommaire 2 Le paysage, une notion simple? 3 Le paysage et l arbre 4 Sylvicultures et paysage Quelques recettes simples 4 Les travaux forestiers 5 L implantation

Plus en détail

Potentiel d utilisation du système MSCR pour aménager les forêts feuillues et mélangées

Potentiel d utilisation du système MSCR pour aménager les forêts feuillues et mélangées Photo : L. Gaboriaul Potentiel d utilisation du système MSCR pour aménager les forêts feuillues et mélangées Bruno Boulet, ing. f. 85 e congrès de l OIFQ Hôtel Chéribourg, 27-29 septembre 2006 Plan Problématique

Plus en détail

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif Diane Patrimoine La forêt : un investissement long terme avec un rendement régulier qui permet également de régler son ISF et réduire sa base imposable. Il existe du fait de la loi en faveur du Travail,

Plus en détail

Les marchés émergents en IdeF ECOBAT. 13 mars 2010

Les marchés émergents en IdeF ECOBAT. 13 mars 2010 Les marchés émergents en IdeF ECOBAT 13 mars 2010 Le point de vue de 50 000 emplois 1/100 Bois d Ile-de-France Réseau Bois Energie Qualité Bois Construction = 16 entreprises = 100 M de CA Les marchés

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

Le CCFB - un véhicule pour favoriser l intégration des efforts de recherche. Colloque du SCF-CFL Québec 28 février, 2008

Le CCFB - un véhicule pour favoriser l intégration des efforts de recherche. Colloque du SCF-CFL Québec 28 février, 2008 Le CCFB - un véhicule pour favoriser l intégration des efforts de recherche Colloque du SCF-CFL Québec 28 février, 2008 Plan de la présentation Survol du programme du CCFB Le rôle de FPInnovations George

Plus en détail

Carte 1 : Territoire de la MRC de La Nouvelle-Beauce

Carte 1 : Territoire de la MRC de La Nouvelle-Beauce 2. La géographie La MRC de La Nouvelle-Beauce est située au cœur de la région de Chaudière-Appalaches. Traversée du nord au sud par l autoroute 73, elle se trouve aussi à une vingtaine de minutes de la

Plus en détail

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Données Global Forest Change Détection des coupes rases non reboisées Importance et répartition des coupes définitives Le renouvellement

Plus en détail

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée L utilisation du lidar terrestre en foresterie Richard Fournier Département de géomatique appliquée Problématique Inventaire traditionnel : photographie aérienne imagerie satellitaire relevés manuels sur

Plus en détail

Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État

Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État Volet administration et formulaires Exercice 2014-2015 Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État

Plus en détail

Sommaire. Vol. 17, No 4, Octobre 2013 PAGE 1

Sommaire. Vol. 17, No 4, Octobre 2013 PAGE 1 Vol. 17, No 4, Octobre 2013 Sommaire PAGE 1 IMPORTANT - Qualité du bois et transport Attention nouveau site Internet PAGE 2-3 - 4 Livraison de sapinépinette 47 pouces 47 pouces IMPORTANT nouveau marché

Plus en détail

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 -

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 - BULLETIN ALLERGO-POLLINIQUE METZ le 3 juin 2014 Période du 26 mai au 1 er juin2014 Taxon dominant : Graminées 438 4 + Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - (Pin, érable, tilleul ) 48 0 - TOTAUX

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

Le drone en forêt : Rêve ou réalité de performance?

Le drone en forêt : Rêve ou réalité de performance? Le drone en forêt : Rêve ou réalité de performance? Denis Cormier, ing.f., M.Sc. et Udaya Vepakomma, PhD Colloque 2015, Ass. forestière Vallée du St-Maurice 5 mai 2015, Golf Le Mémorial, Shawinigan Agenda

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À ENCADRER L IMPLANTATION DE NOUVELLES TOURS, ANTENNES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS AINSI QUE TOUTES STRUCTURES AFFÉRENTES SUR LE

POLITIQUE VISANT À ENCADRER L IMPLANTATION DE NOUVELLES TOURS, ANTENNES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS AINSI QUE TOUTES STRUCTURES AFFÉRENTES SUR LE POLITIQUE VISANT À ENCADRER L IMPLANTATION DE NOUVELLES TOURS, ANTENNES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS AINSI QUE TOUTES STRUCTURES AFFÉRENTES SUR LE TERRITOIRE DE BROME-MISSISQUOI Réalisée par Le service de la

Plus en détail

COOPÉRATIVE FORESTIÈRE DES HAUTES-LAURENTIDES OFFRE DE SERVICES

COOPÉRATIVE FORESTIÈRE DES HAUTES-LAURENTIDES OFFRE DE SERVICES COOPÉRATIVE FORESTIÈRE DES HAUTES-LAURENTIDES OFFRE DE SERVICES 395, Boulevard Des Ruisseaux Mont-Laurier, (Québec), J9L 0H6 Téléphone : (819) 623-4422 Télécopieur : (819) 623-6287 www.cfhl.qc.ca Certificat

Plus en détail

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION une croissance rapide, un bois sain sans coloration et au tronc cylindrique ; des fûts de qualité sur 6 à 8 m, de minimum 150 cm de circonférence (absence de nœuds, cernes réguliers) ; 70 % à 90 % de la

Plus en détail

CRÉ DE LA MAURICIE. Guide du promoteur Projets de développement régional

CRÉ DE LA MAURICIE. Guide du promoteur Projets de développement régional CRÉ DE LA MAURICIE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL ET FORESTIER MAURICIE 2013-2014 Guide du promoteur Projets de développement régional COLLABORATEURS & PARTENAIRES Ministère des Ressources naturelles

Plus en détail

ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ PROJET DE BIOÉNERGIE FORESTIÈRE RAPPORT FINAL

ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ PROJET DE BIOÉNERGIE FORESTIÈRE RAPPORT FINAL ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ PROJET DE BIOÉNERGIE FORESTIÈRE RAPPORT FINAL JUILLET 2007 Table des matières Liste des tableaux... iv Liste des figures...vii Liste des annexes...viii 1 Introduction... 1 2 Résumé

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Pêche sportive et chasse Juin 2009 * Veuillez considérer la présente directive

Plus en détail

Gestion forestière durable-exigences Standards PAFC Gabon Version pour consultation publique 2013

Gestion forestière durable-exigences Standards PAFC Gabon Version pour consultation publique 2013 ASSOCIATION GABONAISE DU SYSTEME PAN AFRICAIN DE CERTIFICATION FORESTIERE PAFC GABON Gestion forestière durable-exigences Standards PAFC Gabon Version pour consultation publique 2013 Version 2.1 Mars 2013

Plus en détail

Rapport d audit de surveillance (3 ième surveillance) Préparé par:

Rapport d audit de surveillance (3 ième surveillance) Préparé par: Rapport d audit de surveillance (3 ième surveillance) Préparé par: Étienne Vézina, ing.f., M.Adm FSC Lead auditor QMI-SAI Global 20 Carlson Court Suite 100 Toronto, Ontario M9W 7K6 CANADA Tel: (416) 401-8700

Plus en détail

COMPTABILITÉ ACÉRICOLE

COMPTABILITÉ ACÉRICOLE COMPTABILITÉ ACÉRICOLE 20 Nom de l entreprise Sylvie Raymond, agronome Conseillère en gestion MAPAQ Direction régionale du Bas-Saint-Laurent NOTE AU LECTEUR Le but de ce document est de fournir un outil

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Résumé camp forestier février 2012

Résumé camp forestier février 2012 Résumé camp forestier février 2012 Lundi 13 février 2012 Visite du chantier de SOLIFOR, secteur Waco à Rivière aux Rats. SOLIFOR s est porté acquéreur des lots privés que possédait Abitibi Bowater lors

Plus en détail

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Sylvie Gauthier, Chercheuse scientifique, successions forestières RNCan-SCF-CFL

Plus en détail

Conseil de la Ville. 1. Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de régir le zonage et le lotissement.

Conseil de la Ville. 1. Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de régir le zonage et le lotissement. Conseil de la Ville Règlement RV20111123 sur le zonage et le lotissement LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES ET ADMINISTRATIVES SECTION I

Plus en détail

Conseils et pratiques de gestion des haies existantes

Conseils et pratiques de gestion des haies existantes Conseils et pratiques de gestion des haies existantes Un outil pratique de gestion des haies destinée aux agriculteurs ayant des travaux d entretien du bocage et souhaitant valoriser leur bois Favoriser

Plus en détail

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Fiscalité forestière (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Rappel de la fiscalité forestière Présentation simplifiée ACQUISITION ET SOUSCRIPTION Forêt en direct Parts

Plus en détail

Exemple de procédure

Exemple de procédure Chambres de Commerce et d'industrie des Hautes Alpes et des Alpes de Haute Provence La chaîne de contrôle pour les exploitants forestiers de Provence-Alpes-Côte d'azur : Exemple de procédure TM PEFC/10-1-1

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES

Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES 171 Bois résineux Les bois résineux de menuiserie sont particulièrement adaptés aux fabrications de menuiseries industrielles ou artisanales,

Plus en détail

2.1 Détermination de la puissance du générateur de chaleur

2.1 Détermination de la puissance du générateur de chaleur Détermination de la puissance du générateur de chaleur 1 Marche à suivre Un dimensionnement correct des installations de chauffage est essentiel pour l utilisation rationnelle de l énergie dans les bâtiments.

Plus en détail

Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Habitats N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Fontanges, Saint-Martin-Valmeroux,

Plus en détail

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses A. Dispositions générales La présente partie s applique à l arachide, au blé de printemps, au blé d hiver, au canola, à l épeautre

Plus en détail

Principe de précaution! 8 Catégorie de produits TYPE A partir du 1/1/2010 g/l prêt à être utilisé Revêtements mats pour murs et plafonds Revêtements brillants pour murs et plafonds Murs extérieurs

Plus en détail

Observatoire des prix et des volumes de bois. Table des matières

Observatoire des prix et des volumes de bois. Table des matières LVH HQ SODFH G XQ REVHUYDWRLUH GHV SUL[ GX ERLV GHV YROXPHV UpFROWpV HW GHV YROXPHV SUpYLVLRQQHOV GH UpFROWH 5DSSRUW ILQDO 1RYHPEUH $YHF OH ILQDQFHPHQW GH /D 'LUHFWLRQ 5pJLRQDOH GH O $OLPHQWDWLRQ GH O

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT

CAHIER DU PARTICIPANT Sommet sur la de Portneuf CAHIER DU PARTICIPANT Septembre 2008, Lac Simon, Saint-Léonard-de-Portneuf Événement rendu possible grâce à: On a les moyens, soyons créatifs! Déroulement de la journée du 11

Plus en détail

CHAPITRE 5 LES CERTIFICATS D AUTORISATION

CHAPITRE 5 LES CERTIFICATS D AUTORISATION CHAPITRE 5 LES CERTIFICATS D AUTORISATION SECTION I LE CERTIFICAT D AUTORISATION DE CHANGEMENT D USAGE [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, 1 er alinéa, paragraphe 2 ] 5.1 Nécessité du certificat

Plus en détail

GARANTIE D'APPROVISIONNEMENT CONSENTIE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 338 DE LA LOI SUR L'AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE FORESTIER

GARANTIE D'APPROVISIONNEMENT CONSENTIE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 338 DE LA LOI SUR L'AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE FORESTIER GARANTIE D'APPROVISIONNEMENT CONSENTIE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 338 DE LA LOI SUR L'AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE FORESTIER ENTRE : LA MINISTRE DES RESSOURCES NATURELLES, pour et au nom du gouvernement

Plus en détail

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183 ANNEXE 13 1011 183 ANNEXE 13 DOCUMENTS D ADHÉSION POUR LES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION AU SYSTÈME PEFC (Entreprise hors exploitation forestière) Lettre à établir sur papier à entête du

Plus en détail

Le nouveau Code forestier

Le nouveau Code forestier Aimer la forêt, c est la préparer aux défis du XXI ème siècle. Le nouveau Code forestier Découvrez ce qui se cache derrière. 1. Le nouveau Code forestier : pourquoi et comment? p5 2. Une nouvelle ambition

Plus en détail

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE DE LA MRC D ANTOINE-LABELLE

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE DE LA MRC D ANTOINE-LABELLE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE DE LA MRC D ANTOINE-LABELLE PRÉSENTATION SEPTEMBRE 2011 TABLE DES MATIÈRES Sociodémographique...1 Tableau 1 : Portrait sociodémographique de la MRC d Antoine-Labelle...1

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PRÉPARÉ PAR : COMITÉ DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DE LA RIVIÈRE POKEMOUCHE

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales Informations générales 1 Marche à suivre Un dimensionnement correct des installations de chauffage central est essentiel pour l utilisation rationnelle de l énergie dans les bâtiments. Le schéma montre

Plus en détail

Récolte de biomasse forestière et chauffage Aperçu de la situation au Québec. Eugène Gagné, ing.f.

Récolte de biomasse forestière et chauffage Aperçu de la situation au Québec. Eugène Gagné, ing.f. Récolte de biomasse forestière et chauffage Aperçu de la situation au Québec Eugène Gagné, ing.f. Plan de la présentation Accès à la ressource Récolte o Les coopératives forestières o Aperçu chez les autres

Plus en détail

Une forêt en extension

Une forêt en extension Une forêt en extension En 2005, la forêt (1) franc-comtoise s étend sur 713 300 hectares, soit 43,7% du territoire régional. La Franche-Comté se place au 2 e rang des régions les plus boisées de France

Plus en détail

Intensifier l aménagement forestier pour un réseau industriel optimisé

Intensifier l aménagement forestier pour un réseau industriel optimisé Intensifier l aménagement forestier pour un réseau industriel optimisé Luc LeBel Directeur Consortium de recherche FORAC 21 Novembre 2012 Colloque sur l intensification de l aménagement forestier au BSL

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières. novembre 2014

Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières. novembre 2014 Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières novembre 2014 Progamme de remboursement de taxes foncières 1. Contexte général; 2. Résumé de l ancien programme; 3. Présentation du

Plus en détail

Mémoire du CREAT. Présenté au :

Mémoire du CREAT. Présenté au : Mémoire du CREAT Présenté au : Bureau d audiences publiques en environnement dans le cadre des audiences publiques sur les projets de réserves de biodiversité projetées du lac Opasatica, du lac des Quinze,

Plus en détail

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution?

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? C est correct. La scie mécanique fonctionne au biocarburant. Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? Evelyne Thiffault David Paré Jacques Morissette Sébastien Dagnault Ressources naturelles

Plus en détail

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

Objectifs présentés. Discussion générale

Objectifs présentés. Discussion générale Risque de feux et productivité forestière, de part et d autre de la limite nordique d attribution des forêts dans un contexte de changements climatiques Sylvie Gauthier Collaborateur : Yves Bergeron, Martin

Plus en détail

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Le projet de recherche européen FlexWood («Flexible wood supply chain»)

Plus en détail

«La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014. Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier

«La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014. Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier «La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014 Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier Spécificités forestières : Phases d investissements lourdes et longues Risques (sanitaires,

Plus en détail

DEVIS DE CONSTRUCTION

DEVIS DE CONSTRUCTION 2013 Développement durable et urbanisme DEVIS DE CONSTRUCTION DÉVELOPPEMENT AMÉDÉE Table des matières Généralités... 3 Pour la protection du milieu et de votre investissement... 3 Critères de design et

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE VAL-ALAIN. Comté de Lotbinière

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE VAL-ALAIN. Comté de Lotbinière LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL est tenue à l heure et au lieu des sessions, lundi le 9 janvier 2012 à 19h30 Sont présents/es : M. Daniel Turcotte Mme Manon Olivier Mme Marie-Claude Lemieux M.

Plus en détail

LA FERME À MATURIN INC. ÉNONCÉ

LA FERME À MATURIN INC. ÉNONCÉ JEUX DU COMMERCE 2008 CAS COMPTABILITÉ FINANCIÈRE LA FERME À MATURIN INC. ÉNONCÉ Éric Déry, CA, MBA Département des Sciences comptables Université du Québec à Trois-Rivières 2007 Toute reproduction, en

Plus en détail

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LE PROJET... 5 2 LE DIAGNOSTIC... 8

SOMMAIRE 1 LE PROJET... 5 2 LE DIAGNOSTIC... 8 Schéma d accueil du public et plantation compensatoire FC de Naussac (Lozère) Rapport fiinall Novembre 2014 Maître d Ouvrage Communauté de Communes du Haut Allier 7, bd des Capucins 48 300 Langogne Direction

Plus en détail

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Lille - Marchiennes, le 21 mars 2009 6600 arbres pour la Forêt Domaniale de Marchiennes Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Forêt de l Avenir Crédit Agricole

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Sirop d érable Section 16,4 Indemnité

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Sirop d érable Section 16,4 Indemnité Page 1 Date de mise à jour : 2014-05-05 1 INDEMNITÉ EN BAISSE DE RENDEMENT Pour le sirop d érable, les pertes encourues sont indemnisables en baisse de rendement seulement. Une indemnité en baisse de rendement

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Héloïse Le Goff, Albanie Leduc et Karelle Jayen

Héloïse Le Goff, Albanie Leduc et Karelle Jayen Évaluation des vulnérabilités aux changements climatiques de trois projets d aménagement forestier écosystémique et implications pour le développement d une stratégie d adaptation pour l aménagement forestier

Plus en détail

LES PLANS DÉMÉNAGEMENT OU PLANS DE GESTION ADAPTÉS AUX CONDITIONS PARTICULIÈRES DE LA FORÊT PRIVÉE

LES PLANS DÉMÉNAGEMENT OU PLANS DE GESTION ADAPTÉS AUX CONDITIONS PARTICULIÈRES DE LA FORÊT PRIVÉE 756 REVUE FORESTIÈRE FRANÇAISE LES PLANS DÉMÉNAGEMENT OU PLANS DE GESTION ADAPTÉS AUX CONDITIONS PARTICULIÈRES DE LA FORÊT PRIVÉE (2 e partie) PAR L BOURGENOT. Chef du service des forêts soumises au régime

Plus en détail

Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil tenue à l hôtel de ville de Chertsey, le lundi 21 juillet 2014, à 19 h 30.

Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil tenue à l hôtel de ville de Chertsey, le lundi 21 juillet 2014, à 19 h 30. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE CHERTSEY Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil tenue à l hôtel de ville de Chertsey, le lundi 21 juillet 2014, à 19 h 30. Présents : M. Michel

Plus en détail

LA LOI FINLANDAISE CONCERNANT L UTILISATION DES DONNEES FORESTIERES DU CENTRE FORESTIER DE LA FINLANDE : UN MOYEN POUR LA MOBILISATION DE BOIS

LA LOI FINLANDAISE CONCERNANT L UTILISATION DES DONNEES FORESTIERES DU CENTRE FORESTIER DE LA FINLANDE : UN MOYEN POUR LA MOBILISATION DE BOIS LA LOI FINLANDAISE CONCERNANT L UTILISATION DES DONNEES FORESTIERES DU CENTRE FORESTIER DE LA FINLANDE : UN MOYEN POUR LA MOBILISATION DE BOIS Complément de la mission «Accompagnement de l expérimentation

Plus en détail

Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012

Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012 Gilles Cadotte agr. Colloque Agri Énergie Shawinigan 25 octobre 2012 Le chauffage à la biomasse, une question d économie? Chaque entreprise possède des caractéristiques qui lui sont propres. De fait, le

Plus en détail

Comité technique sur l'étude d'impact du PSBLSJ de Rio Tinto Alcan COMPTE RENDU RENCONTRE #4 4 MAI 2015. L'art de bâtir des ponts

Comité technique sur l'étude d'impact du PSBLSJ de Rio Tinto Alcan COMPTE RENDU RENCONTRE #4 4 MAI 2015. L'art de bâtir des ponts Comité technique sur l'étude d'impact du PSBLSJ de Rio Tinto Alcan COMPTE RENDU RENCONTRE #4 4 MAI 2015 L'art de bâtir des ponts transfertconsult.ca MONTRÉAL - QUÉBEC - SAGUENAY - SHERBROOKE ii Table des

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N o 10

FICHE TECHNIQUE N o 10 Comité Zone d Intervention Prioritaire Date d'ouverture du dossier : 01/04/2003 FICHE TECHNIQUE N o 10 Thématique : Projet : Localisation : Protection et restauration écologique des milieux naturels Aménagement

Plus en détail

Pour bien comprendre les résultats publiés

Pour bien comprendre les résultats publiés RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER MÉTHODOLOGIE Pour bien comprendre les résultats publiés Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Ce document peut être reproduit ou diffusé à des fins non commerciales

Plus en détail

Les produits du BOIS des Laurentides

Les produits du BOIS des Laurentides Les produits du BOIS des Laurentides TABLE DES MATIÈRES 2 04. 05 LE BOIS ET LES LAURENTIDES 06. 07 CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS DU BOIS 08 COMPOSITION DE LA FORÊT DES LAURENTIDES LES ENTREPRISES 10. 11

Plus en détail