Analyse des documentaires diffusés par TF1, FRANCE2, FRANCE3, La Cinquième, ARTE et M6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse des documentaires diffusés par TF1, FRANCE2, FRANCE3, La Cinquième, ARTE et M6"

Transcription

1 Analyse des documentaires diffusés par TF1, FRANCE2, FRANCE3, La Cinquième, ARTE et M6 Camille LEVERT & Irina KERGOURLAY DESS Traductique et Gestion d information 1999/2000

2 Introduction L étude consiste en une analyse descriptive des films documentaires diffusés par les chaînes principales françaises (TF1, FRANCE2, FRANCE3, La Cinquième, ARTE et M6)

3 Méthodes d analyse Constitution d une base de données rassemblant tous les documentaires diffusés par les chaînes étudiées, sur une période d un mois (du 1er au 30 Novembre 1999) Analyses statistiques à partir des données de cette base Prise de notes et étude régulière des documentaires diffusés Enregistrements de certains documentaires

4 La base de données TF1, 5ème et ARTE Une première base a été constituée rassemblant 312 titres de documentaires répartis sur les trois chaînes suivantes : TF1, la Cinquième et ARTE Cette base s est appuyée sur le programme télévisé Télérama Câble-Satellite daté du 1er au 30 novembre 1999 La base comporte les sept champs suivants : titre / chaîne / thème / vu ou pas vu / périodicité / date / commentaires

5 Sur les 312 titres, part de chaque chaîne, en pourcentage TF1 22% ARTE 32% La 5ème 46%

6 La base de données France2, France3 et M6 Elle a été constituée d après la même source, et rassemble 43 titres documentaires repartis sur trois chaînes suivantes : France2 France3 et M6.

7 Sur les 43 titres, part de chaque chaîne, en pourcentage M 6 16% France2 45% France 3 39%

8 Etude sur la périodicité des documentaires de TF1, ARTE et La Cinquième Pour que l étude soit fiable, il est important de tenir compte du fait que certaines chaînes diffusent des séries documentaires. (Ex : TF1 diffuse «Très chasse» et «Très pêche» toutes les semaines, ce qui explique le pourcentage de 22% obtenu par cette chaîne, pour son volume de diffusion de documentaires) Les trois schémas qui suivent présentent donc le taux de périodicité des documentaires, par

9 Taux de périodicité sur TF1 6% de documentaires non périodiques 94% de documentaires périodiques

10 Taux de périodicité sur La Cinquième 34% de documentaires non périodiques 66% de documentaires périodiques

11 Taux de périodicité sur ARTE 8% de documentaires périodiques 92% de documentaires non périodiques

12 Les thèmes recensés Il y a 9 thèmes recensés : Économie/prise/travail Sociétés/famille/enseignement Sports/loisirs Culture/cinéma/littérature Animaux/sciences naturelles Sciences/techniques Histoire/personnages célèbres Ethnographie Autres

13 Thèmes abordés par TF1 44% animaux... 44% sports... 2% culture... 8% 2% histoire... ethnographie...

14 Thèmes abordés par La Cinquième 9% autres... 4% sports... 1% sciences... 27% animaux... 11% histoire... 20% ethnographie... 9% sociétés... 7% économie... 12% culture...

15 Thèmes abordés par ARTE sciences.3% 4% animaux... 24% sociétés... 14% autres... 3% sports... 18% culture... 17% histoire... 13% ethnographie... 4% économie...

16 Thèmes abordés par France2, France3 et M6 sports/loisirs 4% histoire/personna ges célèbres 10% animaux/science s naturelles 11% c sociétés/familles/ enseignement 35% culture/cinéma/litt érature 20% ethnographie/gé ographie 20%

17 Les horaires L heure à laquelle le film documentaire est diffusé est révélatrice de l importance que la chaîne lui accorde. De plus, le documentaire est difficile à placer sur une grille de programme (formats imposés : 12, 26 ou 52 minutes). Sa rentabilité est incertaine et son coût élevé. TF1, chaîne commerciale par excellence, diffuse ses documentaires essentiellement la nuit. FRANCE2 et FRANCE3 justifient leur faible programmation de documentaires par le coût trop important. La Cinquième et ARTE, dont l identité repose sur le genre documentaire (au même titre que Planète et Odyssée, chaînes câblées), programment en semaine et en soirée. Les documentaires de La Cinquième, diffusés en journée, n ont pas le succès qu ils méritent. Les trois graphiques qui suivent, présentent les heures de diffusion des documentaires pour TF1, La Cinquième et ARTE.

18 Heures de diffusion des documentaires sur TF1 (statistiques effectuées sur les 65 documentaires répertoriés dans Télérama Câble du 01 novembre 1999 au 30 novembre 1999) nombre de documentaires :00 et 02: :00 et 04: :00 et 03:00 04:00 et 05: :00 et 06:00 06:00 et 07: :00 et 01:00 23:00 et 00:00 heures de diffusion

19 Heures de diffusion des documentaires sur La Cinquième (statistiques effectuées sur les 142 documentaires répertoriés dans Télérama Câble du 01 novembre 1999 au 30 novembre 1999) nombre de documentaires :00 et 17:00 18:00 et 19:00 11:00 et 12:00 14:00 et 15:00 17:00 et 18:00 13:00 et 14:00 04:00 et 05:00 10:00 et 11:00 12:00 et 13:00 15:00 et 16:00 03:00 et 04:00 heures de diffusion

20 Heures de diffusion des documentaires sur ARTE (statistiques effectuées sur les 105 documentaires répertoriés dans Télérama Câble du 01 novembre 1999 au 30 novembre 1999) Nombre de documentaires :00 et 21: :00 et 01: :00 et 00: :00 et 20:00 22:00 et 23: :00 et 02: :00 et 22: :00 et 03:00 Heures de diffusion

21 Conclusion Le documentaire est en genre tout à fait à part sur la grille des programmes de télévision. Détaché dans la plupart des cas de l actualité immédiate, il est un travail de fond assez coûteux, au résultat d audimat tout à fait imprévisible. Et si le coût d une émission n est pas un problème pour certaines chaînes, un faible taux d audience, est réellement rédhibitoire. Ce faible intérêt des chaînes pour le documentaire (hormis ARTE et La Cinquième), entraîne des programmations qui n encouragent pas le public à aller vers le documentaire. Rarement diffusé en «prime time», le documentaire à du mal à trouver son public. Il est en effet la plupart du temps diffusé en pleine journée, en deuxième partie de soirée, voire en pleine nuit.

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 60 60 PROGRAMMATION ET DIFFUSION Cette division comprend les activités d édition de chaines

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 60

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 60 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 60 60 PROGRAMMATION ET DIFFUSION Cette division comprend les activités d'édition de chaines de radio et de télévision, consistant à créer du

Plus en détail

Les vidéos sur ordinateur

Les vidéos sur ordinateur Module Multimédia Les vidéos sur ordinateur Médiathèque de Haguenau - mediatheque.ville-haguenau.fr 1/19 Sommaire I. Regarder des vidéos sur Internet avec Dailymotion et Youtube...3 1) Présentation générale...

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Médiamat Thématik. L audience des chaînes sur le câble, le satellite et la TV par ADSL du 29 août 2011 au 12 février 2012

Médiamat Thématik. L audience des chaînes sur le câble, le satellite et la TV par ADSL du 29 août 2011 au 12 février 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Médiamat Thématik L audience des chaînes sur le câble, le satellite et la TV par ADSL du 29 août 2011 au 12 février 2012 Levallois, le 13 mars 2012 Source : Médiamétrie - Médiamat

Plus en détail

Questions pour un Champion La bonne réponse pour votre marque

Questions pour un Champion La bonne réponse pour votre marque Questions pour un Champion La bonne réponse pour votre marque Les téléspectateurs se passionnent pour les jeux TV Les jeux TV, un divertissement apprécié de tous Etes-vous intéressé par les jeux télévisés?

Plus en détail

La FFP a osé déployer une politique ambitieuse qui place la communication en Axe 2 (sur 4) de son programme à 4 ans pour :

La FFP a osé déployer une politique ambitieuse qui place la communication en Axe 2 (sur 4) de son programme à 4 ans pour : Préambule La FFP a osé déployer une politique ambitieuse qui place la communication en Axe 2 (sur 4) de son programme à 4 ans pour : capitaliser sur l image de marque véhiculée créer une plus grande synergie

Plus en détail

Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes. Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013

Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes. Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013 Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013 Les textes réglementaires concernant les temps de travail

Plus en détail

La Normandie et la presse en Grande Bretagne

La Normandie et la presse en Grande Bretagne La Normandie et la presse en Grande Bretagne Plan d action presse du CRT en Grande Bretagne Objectifs de l antenne Grande Bretagne Antenne basée à Londres = attachée de presse relations médias en Grande

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit statistique des performances.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie audit statistique des performances. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

Métiers de la communication scientifique

Métiers de la communication scientifique Session 5 Métiers de la communication scientifique EDSM Décembre 2009 Plan 1 - Métiers de la valorisation scientifique 2 - Métiers de la vulgarisation scientifique 3 - Structures d accueil 4 - Sites web

Plus en détail

La FFP a osé déployer une politique ambitieuse qui place la communication en Axe 2 (sur 4) de son programme à 4 ans pour :

La FFP a osé déployer une politique ambitieuse qui place la communication en Axe 2 (sur 4) de son programme à 4 ans pour : Préambule La FFP a osé déployer une politique ambitieuse qui place la communication en Axe 2 (sur 4) de son programme à 4 ans pour : capitaliser sur l image de marque véhiculée créer une plus grande synergie

Plus en détail

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité»

Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Parlons «Mobile» sans parler «Publicité» Club Entreprise et Média 31 Mai 2013 Patricia LEVY DG SFR Régie SOMMAIRE 1. Le marché du média mobile P.3 2. 3. 4. Le mobile pour renouveler les techniques de communication

Plus en détail

Traduire pour l audiovisuel

Traduire pour l audiovisuel Valérie Julia et Josie Mély Traduire pour l audiovisuel Quel point commun peut-il y avoir entre un documentaire d investigation, un sitcom poussif, un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir, une émission

Plus en détail

1 /// 9 Les médias solutions

1 /// 9 Les médias solutions 1 /// 9 Les médias solutions 1. les médias la presse écrite le public le divertissement la maison de la presse le bureau de tabac le quotidien le tirage la publication les faits divers la nouvelle locale

Plus en détail

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014

DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 DISPOSITIF SPONSORS OFFICIELS CROSS MÉDIA 2014 RUN STAR 2014 PHASE 1. «LE SALON DE LA MAISON» PHASE 2. «LES CASTINGS» PHASE 3. «LE PROGRAMME» 4 ÈME ÉDITION À PARTIR DU 26 SEPTEMBRE 2014 LE PLUS GRAND

Plus en détail

Institut national de l audiovisuel

Institut national de l audiovisuel Institut national de l audiovisuel Sauvegarde et pérennité des données numériques à long terme sur Disques Optiques Numériques. Foued BERAHOU 1 Déroulement. Le dépôt légal de la radio et de la télévision.

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-533

Décision de radiodiffusion CRTC 2013-533 Décision de radiodiffusion CRTC 2013-533 Version PDF Référence au processus : 2013-195 Ottawa, le 2 octobre 2013 Golden West Broadcasting Ltd. Portage La Prairie (Manitoba) Demande 2012-1616-9, reçue le

Plus en détail

, agence de marketing mobile interactif crée en 2005 est spécialisée dans la mise en place de solutions de communication évènementielle par SMS,

, agence de marketing mobile interactif crée en 2005 est spécialisée dans la mise en place de solutions de communication évènementielle par SMS, , agence de marketing mobile interactif crée en 2005 est spécialisée dans la mise en place de solutions de communication évènementielle par SMS, e-mail, web mobile, applications, photos, Twitter Principe

Plus en détail

REGLEMENT DU PRIX FRANCOPHONE DE L INNOVATION DANS LES MEDIAS EDITION 2016

REGLEMENT DU PRIX FRANCOPHONE DE L INNOVATION DANS LES MEDIAS EDITION 2016 REGLEMENT DU PRIX FRANCOPHONE DE L INNOVATION DANS LES MEDIAS EDITION 2016 Article 1 Objectifs : France Médias Monde (au capital de 23 045 660, inscrite au Registre de Commerce et des Sociétés de Nanterre

Plus en détail

La télé comme je la veux, quand je le veux!

La télé comme je la veux, quand je le veux! La télé comme je la veux, quand je le veux! Avec la netbox, regardez ce que vous voulez quand vous le voulez! Design, compacte et high-tech, la netbox vous offre le meilleur du numérique. Grâce à son ergonomie

Plus en détail

La télé comme je la veux, quand je le veux!

La télé comme je la veux, quand je le veux! La télé comme je la veux, quand je le veux! Avec la netbox, regardez ce que vous voulez quand vous le voulez! Design, compacte et high-tech, la netbox vous offre le meilleur du numérique. Grâce à son ergonomie

Plus en détail

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation NOM : Prénom : Né (e) le : Fonction : Occupée depuis le : Date du précédent entretien : Date de l entretien : Entretien mené par :... ENTRETIEN

Plus en détail

7 DEMONSTRATEUR CD BRIME SUD. Projet : Détection et reconnaissance de l identité d un véhicule dans une scène naturelle 30/05/2003

7 DEMONSTRATEUR CD BRIME SUD. Projet : Détection et reconnaissance de l identité d un véhicule dans une scène naturelle 30/05/2003 7 DEMONSTRATEUR CD BRIME SUD a développé un démonstrateur vidéo permettant de visualiser les travaux effectués sur la reconnaissance de l identité d un véhicule dans une scène principale. Ce démonstrateur

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Banque de candidatures Mise à jour : 3 mars 2015

Banque de candidatures Mise à jour : 3 mars 2015 0 Gestion GE-1402-013 Gestion 10 ans et + DEC Administration, profil finances Embauche de personnel, gestion d'inventaire, utilisation de logiciels comptables : Acomba et Avantage. À la direction d'un

Plus en détail

CHAPITRE 12 Nom: Date: 1

CHAPITRE 12 Nom: Date: 1 CHAPITRE 12 Nom: Date: 1 La routine quotidienne Vocabulaire Mots 1 1 Tous les jours Write a sentence telling what the person in each illustration is doing. 1 Marie se lave les cheveux. 2 Carole se brosse

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OUTIL COLLABORATIF ECR SPORT VERSION 01 JANVIER 2009

PRÉSENTATION DE L OUTIL COLLABORATIF ECR SPORT VERSION 01 JANVIER 2009 PRÉSENTATION DE L OUTIL COLLABORATIF ECR SPORT VERSION 01 JANVIER 2009 OBJECTIF : ACCOMPAGNEMENT DES GROUPES DE TRAVAIL AU SEIN D ECR SPORT Suivi des modifications Présentation de l outil collaboratif

Plus en détail

Ý RÉGIE TELEVISION I - CONDITIONS TARIFAIRES - PUBLICITE CLASSIQUE 1. TARIFS

Ý RÉGIE TELEVISION I - CONDITIONS TARIFAIRES - PUBLICITE CLASSIQUE 1. TARIFS Ý RÉGIE TELEVISION Pour les présentes Conditions Tarifaires et Commerciales, Est dénommé Ý RÉGIE TELEVISION l agrégat constitué des Chaînes suivantes : Ý, ÝDÉCALÉ, ÝSPORT, ÝSERIES, i>télé, D8, D17, CINE+

Plus en détail

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter)

Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Former efficacement les élèves du collège aux compétences du domaine 4 du B2i (s informer se documenter) Les compétences seront travaillées de la 6 ème à la 3 ème, la validation se fera à partir de la

Plus en détail

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France SCIENCE-ACTUALITÉS Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France Rappel historique La salle Science-Actualités a été inaugurée

Plus en détail

Exemple de problématiques

Exemple de problématiques Les prescriptions d achat émises par les internautes sur les sites d opinions de consommateurs jouissent-elles d une crédibilité suffisante pour déstabiliser les journaux consuméristes? H1 : Les sites

Plus en détail

J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents

J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents Crédit photo : Patrick Roger Polyvalente Hyacinthe-Delorme Secondaire 2 groupe 93 PPCS CONSEILS AUX PARENTS POUR LA RÉUSSITE SCOLAIRE

Plus en détail

Mesures d antennes en TNT

Mesures d antennes en TNT Mesures d antennes en TNT Ce TP s intéresse aux techniques liées à l installation d un équipement de réception de télévision numérique terrestre. Pour les aspects théoriques, on pourra utilement se référer

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

Indicateurs de Performance et Tableaux de Bord

Indicateurs de Performance et Tableaux de Bord -Consulting et Tableaux de Bord Patrick Lesauvage, -Consulting www.-consulting.com 1 en collaboration avec Pierre Legault (PLG-Consulting) DEMARCHE -Consulting Sommaire ROLE D UN INDICATEUR TABLEAUX DE

Plus en détail

MODULE TNT PAR SATELLITE FRANSAT : GUIDE D INSTALLATION RAPIDE ET CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION

MODULE TNT PAR SATELLITE FRANSAT : GUIDE D INSTALLATION RAPIDE ET CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION MODULE TNT PAR SATELLITE FRANSAT : GUIDE D INSTALLATION RAPIDE ET CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION 1/ PRÉPARATION DE L INSTALLATION Ce guide a été conçu pour vous permettre de profiter de tous les avantages

Plus en détail

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Introduction: Facebook est un réseau social populaire gratuit qui permet d être en lien avec ses amis, partager des centres d intérêts, créer des évènements

Plus en détail

C'est notre seconde newsletter. Nous avons pris en considération vos remarques.

C'est notre seconde newsletter. Nous avons pris en considération vos remarques. De: Institut Court-Métrage Rhône-Alpes Objet: Institut du Court-M étrage Rhône-Alpes NEWSLETTER N 2 Date: 13 juin 2005 11:33:09 GMT+02:00 À: a Pièces jointes 4, 48,7 Ko NEWSLETTER N 2 10 juin 2005

Plus en détail

CONVOCATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES

CONVOCATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES CONVOCATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES Le Conseil d Administration a l honneur de convoquer les actionnaires de la Société à l Assemblée Générale Ordinaire annuelle le lundi 07 Juillet

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40%

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40% LA REVOLUTION MOBILE AURA-T-ELLE LIEU : LES CHIFFRES LES CHIFFRES 1. UTILISATEURS 1.1 France En France, 3 ème trimestre 2010 : 45,9 millions de personnes équipées d un téléphone mobile 13,7 millions de

Plus en détail

1. Satisfaction Satisfaction Globale

1. Satisfaction Satisfaction Globale Evaluation de la Rencontre Régionale Appui à l émergence et la structuration d une dynamique associative de développement local et régional Quelles perspectives communes de travail? Le 28 février 09 -

Plus en détail

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011 Collège d autorisation et de contrôle Avis n 02/2011 Première évaluation de la Recommandation du 24 juin 2010 relative à la mise en valeur des œuvres européennes et de la Communauté française dans les

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo

Le journal télévisé. Thèmes. Concept. Contenu. Le site de l émission : Actualité, information, météo Le journal télévisé Thèmes Actualité, information, météo Concept L'information est le fil conducteur de la programmation de TV5 avec 17 rendez-vous par 24 heures. TV5 offre cinq heures d'information chaque

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

Téléfilm Canada. Du cinéma au téléphone cellulaire

Téléfilm Canada. Du cinéma au téléphone cellulaire Téléfilm Canada Du cinéma au téléphone cellulaire Téléfilm Canada Pourquoi sommes-nous ici aujourd hui? Pour vous donner un compte rendu de ma première année comme directeur général de Téléfilm Canada

Plus en détail

INTRODUCTION DU PRÉSIDENT

INTRODUCTION DU PRÉSIDENT INTRODUCTION DU PRÉSIDENT PRÉSENTATION DES RÉSULTATS STRUCTURE DU CAPITAL AU 31 DÉCEMBRE 2005 VIVENDI UNIVERSAL 100 % GROUPE CANAL+ CANAL+ S.A 48,5 % SPORT+ 100 % CRÉDIT INDUSTRIEL D ALSACE ET DE LORRAINE

Plus en détail

A votre service, en Suisse

A votre service, en Suisse A votre service, en Suisse Tout pour votre emménagement en Suisse Informations et check-list Une couverture d assurance optimale pour toutes les étapes de votre vie : www.visana.ch Bienvenue en Suisse!

Plus en détail

Encaissement moyen du distributeur sur une entrée en salle de cinéma (1998-2007)

Encaissement moyen du distributeur sur une entrée en salle de cinéma (1998-2007) Encaissement moyen du distributeur sur une entrée en salle de cinéma (1998-2007) Avril 2009 Centre national de la cinématographie Direction des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de

Plus en détail

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Juin 215 PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Emploi-Québec, dans sa volonté de favoriser l équilibre entre l offre et la demande, s assure que les postes soient comblés et que la main-d œuvre disponible

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Présenté par : Damien Guiavarch Sommaire 1. Introduction... 3 2. Présentation de la VàD... 4 2.1 Technologie de la VàD... 4 2.2 La VàD dans le monde...

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Cliquez pour du modifier titre le style

Cliquez pour du modifier titre le style Service de la bibliothèque Université du Québec à Trois-Rivières Cliquez Recherche pour modifier documentaire le style Cliquez pour du modifier titre le style Ergothérapie du 18 avril titre 2013 Cliquez

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SMO?

QU EST-CE QUE LE SMO? LAD C. MENES / Shutterstock QU EST-CE QUE LE SMO? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LE SMO C EST QUOI? Le terme SMO (Social Media Optimization) désigne

Plus en détail

www.1ere-position.fr Créateur et animateur d audience sur Internet Communiqué de Presse 1ère Position

www.1ere-position.fr Créateur et animateur d audience sur Internet Communiqué de Presse 1ère Position Le pouvoir des mots clés : Dites moi ce que vous tapez dans Google je vous dirai qui vous êtes et ce que vous pensez! Le Bourget du Lac, Vendredi 12 mai 2006. A l occasion du «Google Presse Day 2006»,

Plus en détail

AGIRFINANCES. Votre partenaire Budget. Son objectif est de vous permettre d établir votre budget.

AGIRFINANCES. Votre partenaire Budget. Son objectif est de vous permettre d établir votre budget. Votre partenaire Budget Ce guide vous est offert Son objectif est de vous permettre d établir votre budget. Pourquoi? Parce que sans cette étape, il n est pas possible de bien gérer son compte bancaire

Plus en détail

La promotion des films. Analyse en données brutes

La promotion des films. Analyse en données brutes La promotion des Analyse en données brutes Juillet 2007 Sommaire Synthèse... 3 Méthodologie... 5 1. Les en salles : plus de 80 % des bénéficient d une exposition publicitaire... 6 2. L affichage : support

Plus en détail

Annexe - Dictionnaire Détaillé

Annexe - Dictionnaire Détaillé Annexe - Dictionnaire Détaillé Arrêt: Arrêt de bus. Il est défini par une commune, un nom et un sens. Attributs Nom Arrêt Sanitaire Banc Poubelle Bande Podotactile Assis Debout JEI Miroir Position Passage

Plus en détail

Consultez ci-dessous le support vous concernant afin de prendre connaissance des éléments nécessaires à votre demande d accréditation.

Consultez ci-dessous le support vous concernant afin de prendre connaissance des éléments nécessaires à votre demande d accréditation. ACCREDITATION PAR SUPPORT Consultez ci-dessous le support vous concernant afin de prendre connaissance des éléments nécessaires à votre demande d accréditation. Presse écrite et multimédia Merci d adresser

Plus en détail

La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français

La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français TiVine Technologies La télé, le second écran, et nous Résultat et analyse de l enquête réalisée début 2015 auprès d un panel de téléspectateurs français Mosaïque représentant l icon de l application TiVipedia,

Plus en détail

Chiffres clés TOTAL TV 989 708 6,5% TOTAL TV 8 073 212 3,9% Déclaratif 777 464-3,0% TOTAL TV 619 901 5,8% TOTAL TV 4 711 836-3,4%

Chiffres clés TOTAL TV 989 708 6,5% TOTAL TV 8 073 212 3,9% Déclaratif 777 464-3,0% TOTAL TV 619 901 5,8% TOTAL TV 4 711 836-3,4% Bilan des investissements publicitaires de la télévision. Novembre 2012 et Cumul janvier-novembre 2012 Chiffres clés Novembre 2012 vs novembre 2011 Recettes publicitaires en K Janv. à novembre 2012 vs

Plus en détail

Ce document répond aux étudiants ayant envoyé un email pour demander de préciser des points spécifiques

Ce document répond aux étudiants ayant envoyé un email pour demander de préciser des points spécifiques Ce document répond aux étudiants ayant envoyé un email pour demander de préciser des points spécifiques Les questions sont résumées en bleu ; les réponses figurent en noir. NB en dernier lieu je réponds

Plus en détail

1 http://www.catherine-cyrot.net

1 http://www.catherine-cyrot.net REDICA Relancer le réseau documentaire congolais Janvier 2006 catherine.cyrot@free.fr 1 http://www.catherine-cyrot.net Réhabiliter la documentation du Ministère de l agriculture Pour une interaction entre

Plus en détail

Amélioration de l inspection dans une entreprise

Amélioration de l inspection dans une entreprise Département de génie mécanique Certificat en gestion et assurance de la qualité QUA151 GESTION ET TECHNIQUES D INSPECTION Projet de session Été 2013 Amélioration de l inspection dans une entreprise 1-

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1

LICENCE LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES. Semestre 1 Semestre 1 Institutions et sociétés Economie et sociétés Grammaire théorique et 18 CM : traduction théorique et Acquisition lexicale et grammaticale Compréhension L étudiant se familiarise avec le vocabulaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013

DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013 DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013 PRECISIUM GROUPE DOSSIER DE PRESSE 8 et 10 rue de la Fosse aux Leux EQUIP AUTO 2013 ZAC de la Croix Blanche F- 91700 Sainte Geneviève-des-Bois Tel : 01 60 16 51 53 Fax

Plus en détail

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation.

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. Ils doivent être régulés par un dispositif électronique intégré performant, ils

Plus en détail

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Actualité juridique Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Décembre 2014 Fiscalité Le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão,

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des Grippe : un nouveau dispositif de communication Dossier de presse 24 Août 2009 CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère

Plus en détail

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes.

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes. Des Étoiles et des Ailes 2015 1 Table des matières Article 1 Nature du Festival 2 Article 2 Catégories de film en compétition 2 Article 3 Qui peut participer? 3 Article 4 Modalite s d inscription a la

Plus en détail

Recherche et veille documentaire scientifique

Recherche et veille documentaire scientifique Recherche et veille documentaire scientifique Élodie Chattot BU Médecine Pharmacie juin 2006 Introduction Le but de cet atelier est de vous initier à la méthodologie de recherche documentaire scientifique,

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Introduction PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER 03/09/2014

Introduction PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER 03/09/2014 PRESENTATION DU PORTAIL DU LITTORAL ET DE LA MER UN PROJET EN ADEQUATION AVEC LA VISION STRATEGIQUE DE l ORDRE DES GEOMETRES-EXPERTS François MAZUYER Président du Conseil Supérieur de l OGE XXV FIG Congress

Plus en détail

PLAN MEDIA CADREMPLOI Septembre 2013 Juin 2014

PLAN MEDIA CADREMPLOI Septembre 2013 Juin 2014 PLAN MEDIA CADREMPLOI Septembre 2013 Juin 2014 Novembre 2013 : Cadremploi, partenaire de la diffusion sur France Télévisions de la tournée d automne du XV de France Février 2014 : Cadremploi, partenaire

Plus en détail

Liste des programmes TV disponible en TNT

Liste des programmes TV disponible en TNT TSR 1 Première chaîne de télévision suisse en langue française avec un programme complet d informations et divertissements. TSR 2 TF1 France 2 Liste des programmes TV disponible en TNT Deuxième chaîne

Plus en détail

Liste des sujets de mémoire CSA

Liste des sujets de mémoire CSA Liste des sujets de mémoire CSA Editeurs \Radio Monographies de radio (description d une station de radio, quels en sont les traits les plus particuliers et distinctifs) les programmes de nuit Les «matinales»

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Direction de la recherche parlementaire

Direction de la recherche parlementaire Mini bulletin MR-105F LES CARTES DE CRÉDIT À FAIBLE TAUX D INTÉRÊT : UNE INNOVATION Terrence J. Thomas Division de l économie Le 27 janvier 1993 Bibliothèque du Parlement Library of Parliament Direction

Plus en détail

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative Nom de la Type Signification Modalités IDENT char Identifiant du logement ELIGAD num Nombre de personnes éligibles (15 ans et plus) POIDSF

Plus en détail

PLAN MEDIA CADREMPLOI - 2013

PLAN MEDIA CADREMPLOI - 2013 PLAN MEDIA CADREMPLOI - 2013 Novembre : Cadremploi, partenaire de la diffusion sur France Télévisions de la tournée d automne du XV de France (3 tests matchs contre la Nouvelle Zélande, l Afrique du Sud

Plus en détail

La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète?

La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète? La technologie peut-elle contribuer à la préservation de la planète? La domotique pour faire des économies Comment augmenter le confort de la maison tout en faisant des économies d énergie? La domotique

Plus en détail

Notes d allocution de Myrianne Collin Vice-présidente principale, Stratégie et commercialisation Vidéotron

Notes d allocution de Myrianne Collin Vice-présidente principale, Stratégie et commercialisation Vidéotron Notes d allocution de Myrianne Collin Vice-présidente principale, Stratégie et commercialisation Vidéotron Lancement d illico télé nouvelle génération Le 27 mars 2012 Durée : 15 min. (avec démonstration)

Plus en détail

La Grimpe encadrée dans les arbres (ou GEA), qu'est-ce que c'est? La nature et l'environnement:

La Grimpe encadrée dans les arbres (ou GEA), qu'est-ce que c'est? La nature et l'environnement: Pour une journée de découverte de la nature ou pour une semaine dans l'univers forestier, la grimpe d'arbre est une activité physique de pleine nature qui emmènera chacun dans un voyage inoubliable au

Plus en détail

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE POLITIQUE NUMÉRO DE LA RÉSOLUTION : APPROUVÉ PAR : CA-20130912-8 CONSEIL D ADMINISTRATION DATE DE LA RÉSOLUTION/APPROBATION : 13 septembre 2013 ENTRÉE EN VIGUEUR : DERNIÈRE MISE À JOUR : DATE D ABROGATION

Plus en détail

CES/AC.49/2001/6 16 août 2001 COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE

CES/AC.49/2001/6 16 août 2001 COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Distr. GÉNÉRALE CES/AC.49/2001/6 16 août 2001 FRANÇAIS Original: RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISATION INTERNATIONALE (OIT) CONFÉRENCE DES STATISTICIENS EUROPÉENS

Plus en détail

12 ème Baromètre. de la Création TV. En partenariat avec

12 ème Baromètre. de la Création TV. En partenariat avec 12 ème Baromètre de la Création TV 2015 En partenariat avec Le Baromètre de la Création TV est réalisé chaque année dans le cadre des Journées de la Création TV organisées par l APA (Association pour la

Plus en détail

Paris, 2 décembre 2014

Paris, 2 décembre 2014 Paris, 2 décembre 2014 1 Au nom de tous nos adhérents, Bienvenue! 2 Le mot du Président La Distribution 2014-2020 Le Marché Les Enjeux 2014-2020 Le SPDEI Pascal Fernandez 3 19èmes Trophée du SPDEI 2 décembre

Plus en détail

Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis

Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis Boulogne, le 14 mai 2009 Communiqué de presse Avec ideo, Bouygues Telecom invente les Tout-en-un le meilleur du mobile et de la box réunis Le 25 mai, Bouygues Telecom lancera ideo, les Tout-en-un qui proposent

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

Atlas de la formation initiale en France Version publipostage et e-mailing 2015

Atlas de la formation initiale en France Version publipostage et e-mailing 2015 Atlas de la formation initiale en France Version publipostage et e-mailing 2015 L unique base de données fiable et complète de toutes les formations du secondaire au supérieur Directement utilisable pour

Plus en détail

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA Du 3 au 5 juillet 2015 RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA CUEILLETTE DES LAISSEZ-PASSER ET DE LA TROUSSE MÉDIA À votre arrivée au Palais des congrès,

Plus en détail

CENTRE D ÉTUDES SUR LES MÉDIAS

CENTRE D ÉTUDES SUR LES MÉDIAS La télévision Services et écoute On compte actuellement 33 stations de télévision qui émettent des signaux numériques par voie hertzienne à partir du Québec. Vingt-cinq d entre elles appartiennent à des

Plus en détail