CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM"

Transcription

1 CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM AC1AM Jean-Charles CORNILLOU décembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

2 Rappel chronologique des travaux à l OMI: 2005: présentation du concept e-navigation par le Royaume-Uni 2006: lancement des travaux sur la e-navigation 2008: approbation de la méthode de travail pour élaborer l e-navigation - analyse des besoins - objectifs globaux & fondamentaux - bénéfices 2009: lancement des travaux sur la révision et la modernisation du SMDSM 2011: architecture générale de l e-navigation 2012: préparation du plan de mise en œuvre stratégique de la navigation (SIP) 2013: mise en évidence de 5 solutions e-navigation et analyse formelle des risques (FSA) 2014: plan de mise en œuvre stratégique de l e-navigation (SIP)

3 Organisations concernées par les travaux MSC OMI COMSAR NCSR CGRMG (révision du SMDSM) NAV CG on e-navigation STW HTW AISM Groupe SAR OMI/OACI GE OMI/UIT OHI (SMAN) UIT (WP 5B) OMM (SMRAMM)

4 Les 7 piliers de la e-navigation: Concept général Stratégique e-navigation Technique Interconnexion des solutions plan de mise en œuvre stratégique de l e-navigation par l OMI (SIP) «La e-navigation a pour objet de répondre aux besoins actuels et futurs des utilisateurs grâce à l'harmonisation des systèmes de navigation maritime et des services d'appui à terre.»

5 Le concept général de la e-navigation: Sécurité maritime OMI OIT technique élément humain une conception centrée sur l utilisateur (HCD)

6 Navire Liens Terre Domaine des données Domaine des informations Environnement à bord Services opérationnels Autorités à terre etc Utilisateur à bord Besoins en information 2- équip. Données adaptées e-nav Matériel technique à bord Interfaces homme machine Interfaces 4- protocoles radiocommunications d échanges radiocommunications Opérateur VTS MRCC Besoins en information 6 infrastr. à terre Données adaptées Système technique commun à terre harmonisé Structure commune de données 7- CMDs maritimes Portefeuilles de 3- services MSP maritimes Demande de données Données formatées Système à terre d un intervenant différent 5- PNT Données formatées Demande de données Système à terre d un intervenant différent Interfaces machine machine 1- Architecture

7 Portefeuilles de services maritimes (MSP): (MSP 1) service de renseignements (IS) du STM; (MSP 2) service d'assistance à la navigation (NAS) du STM; (MSP 3) service d'organisation du trafic (TOS) du STM; (MSP 4) service portuaire local (LPS); (MSP 5) service de renseignements sur la sécurité maritime (RSM); (MSP 6) service de pilotage; (MSP 7) service de remorquage; (MSP 8) notification navire-terre; (MSP 9) contrôle à distance des systèmes du navire; (MSP 10) service d'assistance télémédicale maritime (TMAS); (MSP 11) service d'assistance maritime (MAS); (MSP 12) service de cartographie maritime; (MSP 13) service des publications nautiques; (MSP 14) service de navigation dans les glaces; (MSP 15) service d'information concernant la météorologie; (MSP 16) services d information hydrographiques; et (MSP 17) service de recherche et de sauvetage (SAR).

8 Portefeuilles de services maritimes (MSP): Services opérationnels Services techniques Les spectres de services MSP Spectre des services opérationnels Spectre des services techniques

9 Portefeuilles de services maritimes (MSP): Spectre des services opérationnels VTS SAR Pilotage MSP Spectre des services techniques Radar, AIS, radiocom D/F mise à jour ENC

10 Structure commune de données maritimes (CMD) IMO/IHO Harmonisation Group on Data Modeling (HGDM) IHO GI registry norme S-100

11 5 solutions e-navigation retenues en priorité S1: La conception de passerelles améliorées, harmonisées et conviviales; S2: Les moyens pour des comptes rendus de navire normalisés et automatisés; S3: La fiabilité, la robustesse et l intégrité des équipements de la passerelle et des informations de navigation; S4: L intégration et la présentation sur écrans d informations graphiques reçues via les équipements de communication, et S9: L amélioration de la communication des STM. Ces 5 solutions possibles en matière d e-navigation constituent la base de la mise au point des options de maîtrise des risques (RCO).

12 Les 7 options de maîtrise des risques (RCO) RCO1: intégration des renseignements et de l équipement de navigation, y-compris une meilleure assurance qualité des logiciels (SQA) RCO2: gestion des alertes en passerelle RCO3: normalisation du ou des modes de fonctionnement de l équipement de navigation RCO4: automatisation et normalisation des comptes rendus navire-terre RCO5: amélioration de la fiabilité et de la résilience des systèmes PNT à bord RCO6: amélioration des services à terre RCO7: normalisation de l agencement de la passerelle et des postes de travail

13 Navire Liens Terre Domaine des données Domaine des informations Environnement à bord Services opérationnels Autorités à terre etc Utilisateur à bord Besoins en information Données adaptées Matériel technique à bord Interfaces homme machine Interfaces 4- protocoles radiocommunications d échanges radiocommunications Opérateur VTS MRCC Besoins en information Données adaptées Système technique commun à terre harmonisé Structure commune de données maritimes Portefeuilles de services maritimes Demande de données Données formatées Système à terre d un intervenant différent Données formatées Demande de données Système à terre d un intervenant différent Interfaces machine machine

14 services de communications

15 services de communications

16 Révision des 9 fonctionnalités du SMDSMS Proposition d une nouvelle rédaction de SOLAS IV R4: 1. SMDSM Détresse! SAR RSM 1. Transmission d une alerte de détresse d un navire vers la terre 2. Réception et relais d une alerte de détresse par la terre 3. Réception et transmission des alertes de détresse entre navires 4. Transmission et réception des communications SAR 5. Transmission et réception des communications sur zone 6. Transmission et réception des signaux de localisation 7. Transmission et réception d informations liées à la sécurité maritime 8. Réception des renseignements de sécurité maritime 9. Transmettre et recevoir des communications générales 10.Transmettre et recevoir des communications de passerelle à passerelle 2. Transmission et réception des communications liées à la sûreté 3. Transmission et réception d autres communications vers et depuis des systèmes et réseaux à terre

17 Prescription d emport future dans les différentes zones océaniques A1 à A4 Le MSC a demandé au groupe par correspondance sur la révision du SMDSM d incorporer les systèmes par satellites régionaux. C est donc les définitions des zones A3 et A4 qu il reste à définir. La zone A3 actuelle a été définie suivant la couverture d INMARSAT. Comment définir une nouvelle zone A3 qui tienne compte d autres systèmes par satellites qui peuvent également couvrir les zones polaires, même partiellement? Il est envisagé de créer des sous-zones A3 et A4 pour tenir compte des futurs opérateurs potentiels. La conclusion finale sur ce point doit se faire dans la révision détaillée du SMDSM.

18 Revue des systèmes existants à remplacer et des systèmes existants et futurs à prendre en compte Le Groupe d experts mixte OMI/UIT a considéré qu il est encore trop tôt pour identifier les systèmes, mais certains systèmes, services et technologies particuliers, bien qu ils soient utilisés de plus en plus par le public, ne devraient pas faire partie du SMDSM. Systèmes écartés du SMDSM: Service internet mobile Service de téléphonie mobile l accès hertzien large bande (BWA), comme les réseaux Wimax/maillés réseaux radioélectriques locaux d entreprise dispositifs de localisation des sinistres par satellite ou Satellite Emergency Notification Devices (SENDs) non réglementés

19 Revue des systèmes existants à remplacer et des systèmes existants et futurs à prendre en compte Le Groupe d experts mixte OMI/UIT a décidé que les nouveaux équipements, systèmes et technologies ci-après, qui ne font pas actuellement partie du SMDSM, pourraient être incorporés dans le SMDSM: AIS et VDL HF numérique NAVDAT Nouvelle technologies de communication par satellites Nouveaux opérateurs de satellites SMDSM Téléphone satellitaire portatif pour embarcation de survie VHF avec ASN et GNSS portative pour embarcation de survie HOMER (MOB) Système MEOSAR de COSPAS-SARSAT RLS avec AIS et GNSS

20 Préparation du projet préliminaire de résultat de révision détaillée du SMDSM: -HF NBDP est une solution pour transmettre une alerte de détresse et les commuinications SAR; -concernant la VHF, MF et HF les dispositions de SOLAS prévoient un ASN pour la transmission d une alerte de détresse, mais qu il est également possible dans le SMDSM, conformément au RR, de transmettre un appel de détresse oralement (VHF 16) et que pour la majorité des navires non-solas les détresses sont transmisses oralement par radio. -que les fausses alertes sont la conséquence inévitable de tous systèmes automatisés; -l AIS n est pas adapté pour la transmission d une détresse et qu il n a pas été conçu pour cela; - de supprimer les balise ASN VHF qui n ont jamais été utilisées;

21 Préparation du projet préliminaire de résultat de révision détaillée du SMDSM (suite): - d intégrer les systèmes de navigation et de communication et de rationaliser les alertes; - de prendre en compte l analyse des besoins de l e-navigation; - à l issue de la révision et approbation du plan de modernisation, des normes pour les équipements pourront être pris en compte pour réviser des enjeux telles que la complexité des opérations, la mise à jour des logiciels, l intégration des GNSS et les méthodes d installations. - d ajouter des fonctionalités pour les communications terre-terre; - un besoin de lecture des RSM par les systèmes qui permettrait de les présenter sur les systèmes de navigation; - de permettre l intégration des fonctions de détresse et de sécurité dans les équipements utilisé quotidiennement par l équipage; - d étendre les fonctionalités aux navires non-solas; et - définir les différentes exigences d emport suivant les zones océaniques.

22 Les projets qui alimentent les travaux de l AISM et de l OMI EfficienSea: ( ) - Mer baltique Blast: Bringing land & sea together ( ) Mer du Nord Monalisa: ( ) Mer baltique Monadisa 2: ( ) - Mer baltique - Mer du Nord - Mediterranée Accseas: Accessibility for shipping, efficiency advantages and sustainability ( ) Mer du Nord (sauf France) Et d autres, en Asie (Singapore), USA, Canada Normaliser les résultats des simulateurs et bancs de test

23 Actions à suivre Présentation du rapport final sur la révision de haut niveau du SMDSM Projet de rapport sur la révision détaillée du SMDSM Présentation du plan stratégique de mise en œuvre de l navigation (SIP) nouveau sous-comité Navigation, Communication, Recherche et Sauvetage (NCSR) programmé en juillet jours de travaux!

24 Merci de votre attention Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Les Renseignements sur la Sécurité Maritime (RSM) et

Les Renseignements sur la Sécurité Maritime (RSM) et Les Renseignements sur la Sécurité Maritime (RSM) et TW-3C-F Le Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (SMDSM) Steve Godsiff UKHO François Lacroze - SHOM SOLAS IV Règle 2.1.9 Les Renseignements

Plus en détail

Systèmes satellitaires et applications maritimes. Déclinaisons du plan d applications satellitaires

Systèmes satellitaires et applications maritimes. Déclinaisons du plan d applications satellitaires Systèmes satellitaires et applications maritimes Déclinaisons du plan d applications satellitaires Y. Guichoux (Cerema/DTecEMF) Date : 22/05/2015 Séminaire : Plan d applications satellitaires Paris, le

Plus en détail

JEAN-LOUIS SCHMITZ Référent maritime Agence nationale des fréquences

JEAN-LOUIS SCHMITZ Référent maritime Agence nationale des fréquences Les nouvelles technologies peuvent-elles améliorer la prévention des risques ou sont-elles des éléments de déresponsabilisation? JEAN-LOUIS SCHMITZ Référent maritime Agence nationale des fréquences JEAN-JACQUES

Plus en détail

Séminaire Marseille. 13 janvier 2015

Séminaire Marseille. 13 janvier 2015 La dématérialisation des formalités déclaratives pour les navires en escale Directive européenne 2010 / 65 Séminaire Marseille 13 janvier 2015 Ministère de l'écologie, du Développement Durable, et de l

Plus en détail

Navigation électronique. Foire aux questions

Navigation électronique. Foire aux questions Navigation électronique Foire aux questions 1. Qu'est-ce que la navigation électronique? La navigation électronique est un concept préconisé par l'organisation maritime internationale (OMI), pour l'harmonisation

Plus en détail

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime ANNEXE 1 Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime 1. Introduction En permanence, plus de 20000 navires marchands sillonnent les mers européennes.

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE INSTITITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS

ROYAUME DE BELGIQUE INSTITITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS ROYAUME DE BELGIQUE INSTITITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS REGLEMENT D'EXAMENS POUR L OBTENTION DES CERTIFICATS POUR LES OPERATEURS DE STATIONS DE NAVIRE ROYAUME DE BELGIQUE 2

Plus en détail

Chiffre d affaires 2013 & Stratégie 2014

Chiffre d affaires 2013 & Stratégie 2014 Chiffre d affaires 2013 & Stratégie 2014 Notre mission Permettre au plus grand nombre de rester en contact dans les circonstances et les environnements les plus extrêmes et sauver des vies par des technologies

Plus en détail

JST-2008 Session 6. Le système d'identification automatique (AIS) appliqué à la signalisation maritime.

JST-2008 Session 6. Le système d'identification automatique (AIS) appliqué à la signalisation maritime. JST-2008 Session 6 Le système d'identification automatique (AIS) appliqué à la signalisation maritime. L AIS AtoN est une nouvelle aide radioélectrique à la navigation (ARN) au même titre que les balises

Plus en détail

MANUEL CONJOINT OHI/OMI/OMM

MANUEL CONJOINT OHI/OMI/OMM ORGANISATION HYDROGRAPHIQUE INTERNATIONALE MANUEL CONJOINT OHI/OMI/OMM SUR LES RENSEIGNEMENTS SUR LA SECURITE MARITIME (RSM) Publication spéciale No. 53 (Edition juillet 2009) Publié par le Bureau hydrographique

Plus en détail

Formation des officiers de port, officiers de port adjoints et chefs de quart CROSS aux fonctions d opérateurs de Service de Trafic Maritime (STM).

Formation des officiers de port, officiers de port adjoints et chefs de quart CROSS aux fonctions d opérateurs de Service de Trafic Maritime (STM). Formation des officiers de port, officiers de port adjoints et chefs de quart CRSS aux fonctions d opérateurs de Service de Trafic Maritime (). L augmentation du trafic dans la Manche et dans les ports

Plus en détail

DIVISION 332 DISPOSITIFS D'ALARME D'HOMME A LA MER ET D'ACTIONS DE SAUVETAGE (DAHMAS)

DIVISION 332 DISPOSITIFS D'ALARME D'HOMME A LA MER ET D'ACTIONS DE SAUVETAGE (DAHMAS) Affaires Maritimes DIVISION 332 DISPOSITIFS D'ALARME D'HOMME A LA MER ET D'ACTIONS DE SAUVETAGE (DAHMAS) Edition du 27 JUIN 2005, parue au J.O. le 21 AOÛT 2005 A jour des arrêtés suivants : Date de signature

Plus en détail

La sécurité & sûreté maritime en Tunisie. Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande

La sécurité & sûreté maritime en Tunisie. Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande La sécurité & sûreté maritime en Tunisie Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande 1 QUELQUES DONNEES Une façade maritime de 1300 Km de côtes. La flotte nationale Tunisienne comporte

Plus en détail

الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA POSTE ET DES TECHNOLOGIES وزارة البريد و التكنىلىجياث اإلعالم و االتصال DE L INFORMATION ET DE LA

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE * CHAPITRE 1 : LES EXIGENCES DU CHAPITRE IV DE LA CONVENTION SOLAS *

SOMMAIRE SOMMAIRE * CHAPITRE 1 : LES EXIGENCES DU CHAPITRE IV DE LA CONVENTION SOLAS * SOMMAIRE SOMMAIRE * ABREVIATIONS * ABSTRACT * RESUME * INTRODUCTION * PREMIERE PARTIE PRESENTATION DU SMDSM * CHAPITRE 1 : LES EXIGENCES DU CHAPITRE IV DE LA CONVENTION SOLAS * CHAPITRE 2 : LES ASPECTS

Plus en détail

RAPPORTS POUR LE BULLETIN NOVEMBRE 2015

RAPPORTS POUR LE BULLETIN NOVEMBRE 2015 7 ème REUNION DU COMITE DES SERVICES ET DES NORMES HYDROGRAPHIQUES (HSSC) Busan, République de Corée, 10-13 novembre La septième réunion du comité des services et des normes (HSSC) s est tenue à Busan,

Plus en détail

Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences

Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences République Tunisienne Ministère des technologies de la Communication Agence Nationale des fréquences الوآالة الوطنية للترددات Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences

Plus en détail

FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME

FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME SECTION OBLIGATOIRE FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME AVIS : Le Comité sectoriel de main-d oeuvre de l industrie maritime garantit que tous les renseignements fournis

Plus en détail

DIVISION 351 SYSTÈME D ALERTE DE SÛRETÉ DU NAVIRE

DIVISION 351 SYSTÈME D ALERTE DE SÛRETÉ DU NAVIRE Affaires Maritimes DIVISION 351 SYSTÈME D ALERTE DE SÛRETÉ DU NAVIRE Edition du 09 FEVRIER 2004, parue au J.O. le 21 MARS 2004 A jour des arrêtés suivants : Date de signature Date de parution au JO Numéro

Plus en détail

Garde côtière canadienne Direction générale des services maritimes. Garde côtière canadienne Stratégie relative à la navigation électronique

Garde côtière canadienne Direction générale des services maritimes. Garde côtière canadienne Stratégie relative à la navigation électronique Garde côtière canadienne Direction générale des services maritimes Garde côtière canadienne Stratégie relative à la navigation électronique Octobre 2008 Introduction La navigation électronique a été définie

Plus en détail

R A P P O R T. G r o u p e d e t r a v a i l propositions d amélioration de la sécurité & de la santé au travail des marins-pêcheurs (PSP)

R A P P O R T. G r o u p e d e t r a v a i l propositions d amélioration de la sécurité & de la santé au travail des marins-pêcheurs (PSP) G r o u p e d e t r a v a i l propositions d amélioration de la sécurité & de la santé au travail des marins-pêcheurs (PSP) R A P P O R T Composition du groupe de travail Animateur : Georges TOURRET, administrateur

Plus en détail

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 AN-Conf/11-WP/57 25/6/03 ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 Point 5 : Examen des résultats de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2003 de l UIT

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL & BUDGET DE L OHI POUR 2006 (Version finale)

PROGRAMME DE TRAVAIL & BUDGET DE L OHI POUR 2006 (Version finale) Dossier du BHI N S1/1001/WP S1/0906 LETTRE CIRCULAIRE N 120/2005 PROGRAMME DE TRAVAIL & BUDGET DE L OHI POUR 2006 (Version finale) ANNUAIRE DE L OHI POUR 2006 Références : a) LC du BHI 72/2005 du 18 juillet

Plus en détail

Questionnaire relatif au système de surveillance des navires par satellite/centre de surveillance des ressources halieutiques (SSN/FMC)

Questionnaire relatif au système de surveillance des navires par satellite/centre de surveillance des ressources halieutiques (SSN/FMC) Questionnaire relatif au système de surveillance des navires par satellite/centre de surveillance des ressources halieutiques (SSN/FMC) D avance nous vous remercions pour vos réponses à ce questionnaire.

Plus en détail

Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400

Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400 communicationsassurées Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400 Aiguisez vos sens Falcon Watch Surveillance à distance. Toute la journée, toute la nuit. Harris connaît les besoins en matière

Plus en détail

Solutions ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS. http://www.ip2air.com BRIDGE RADIO OPERATEUR FLOTTE APPLICATION SMARTPHONE

Solutions ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS. http://www.ip2air.com BRIDGE RADIO OPERATEUR FLOTTE APPLICATION SMARTPHONE ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS IP2AIR L IP2AIR est une solution innovante dédiée à la gestion de réseau de Radiocommunication développée par la société ICOM FRANCE. Bridge VHF/HF La solution

Plus en détail

L équipement de sécurité des navires de plaisance

L équipement de sécurité des navires de plaisance Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer Décembre 2014 L équipement de sécurité des navires de plaisance La division 240 est applicable à tous les navires de plaisance à usage

Plus en détail

DIVISION 335 SYSTEME D IDENTIFICATION ET DE SUIVI DES NAVIRES A GRANDE DISTANCE (LRIT)

DIVISION 335 SYSTEME D IDENTIFICATION ET DE SUIVI DES NAVIRES A GRANDE DISTANCE (LRIT) Affaires Maritimes DIVISION 335 SYSTEME D IDENTIFICATION ET DE SUIVI DES NAVIRES A GRANDE DISTANCE (LRIT) Edition du 4 décembre 2008, parue au J.O. le 10 janvier 2009 A jour des arrêtés suivants : Date

Plus en détail

DIVISION 175. ENREGISTREMENT DES BALISES 406 MHz

DIVISION 175. ENREGISTREMENT DES BALISES 406 MHz Affaires Maritimes DIVISION 175 ENREGISTREMENT DES BALISES 406 MHz Edition du 20 octobre 2008, parue au J.O. le 7 novembre 2008 (+ correctif du 22 novembre 2008) A jour des arrêtés suivants : Date de signature

Plus en détail

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes Autorité de régulation des communications électroniques et des postes Décision n o 2012-1241 du 2 octobre 2012 fixant les conditions d utilisation des fréquences par les stations radioélectriques du service

Plus en détail

UIT et le Secteur des Radiocommunications

UIT et le Secteur des Radiocommunications UIT et le Secteur des Radiocommunications UIT en bref Fondée le 17 mai 1865 UIT : Agence spécialisée des NU pour les TIC 5 officiels élus Mr. François Rancy Directeur, BR 4 bureaux régionaux, 8 bureaux

Plus en détail

IBPT Bulletin. Un mot du Président. Nouvelles et informations générales de l IBPT www.ibpt.be

IBPT Bulletin. Un mot du Président. Nouvelles et informations générales de l IBPT www.ibpt.be IBPT Bulletin Nouvelles et informations générales de l IBPT www.ibpt.be Un mot du Président Que ce soit en mer ou dans les eaux intérieures, le secteur maritime gagne sans cesse en importance et l IBPT

Plus en détail

Priorité accordée à l'identification et à la suppression des brouillages préjudiciables dans la bande 406 406,1 MHz

Priorité accordée à l'identification et à la suppression des brouillages préjudiciables dans la bande 406 406,1 MHz Recommandation UIT-R SM.1051 3 (08/2014) Priorité accordée à l'identification et à la suppression des brouillages préjudiciables dans la bande 406 406,1 MHz Série SM Gestion du spectre ii Rec. UIT-R SM.1051

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/881

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/881 Nations Unies A/AC.105/881 Assemblée générale Distr.: Générale 30 janvier 2007 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport sur

Plus en détail

Signalisation maritime

Signalisation maritime Cetmef centre d'études techniques maritimes et fluviales les outils Signalisation maritime Documentation technique Ingénierie des aides à la navigation Principes de base des dispositifs d aide à la navigation

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE - CALEDONIE

REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE - CALEDONIE REPUBLIQUE FRANCAISE NOUVELLE - CALEDONIE Ecole des Métiers de la Mer Permis de Patron Pêcheur lagonaire 1 Sommaire I II REFERENTIEL PROFESSIONNEL REFERENTIEL DE LA FORMATION Unité de valeur 1 (Formation

Plus en détail

UTILISATION DU MESSAGE BINAIRE POUR DES APPLICATIONS DE SÉCURITÉ MARITIME

UTILISATION DU MESSAGE BINAIRE POUR DES APPLICATIONS DE SÉCURITÉ MARITIME UTILISATION DU MESSAGE BINAIRE POUR DES APPLICATIONS DE SÉCURITÉ MARITIME PIERRE-YVES MARTIN Centre d'études Techniques Maritimes et Fluviales 2, boulevard Gambetta BP 60039-60321 Compiègne cedex - France

Plus en détail

Gestion des Fréquences et du Spectre radioélectrique

Gestion des Fréquences et du Spectre radioélectrique Direction des Services de la Navigation Aérienne Gestion des Fréquences et du Spectre radioélectrique Eric ALLAIX DGAC-DSNA-SDPS-FSR Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du

Plus en détail

TIONS RADIOCOMMUNICA

TIONS RADIOCOMMUNICA RADIOCOMMUNICATIONS Qui sommes nous? ICOM INC. est un fabricant d équipements de radiocommunication de renommée internationale créé au Japon en 1954. Le groupe ICOM est aujourd hui constitué de plusieurs

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R SM.1048. (Question UIT-R 68/1)

RECOMMANDATION UIT-R SM.1048. (Question UIT-R 68/1) Rec. UIT-R SM.1048 1 RECOMMANDATION UIT-R SM.1048 DIRECTIVES DE CONCEPTION D'UN SYSTÈME DE BASE POUR LA GESTION AUTOMATISÉE DU SPECTRE (Question UIT-R 68/1) Rec. UIT-R SM.1048 (1994) L'Assemblée des radiocommunications

Plus en détail

BUREAU HYDROGRAPHIQUE INTERNATIONAL Tél. : +377 93 10 81 00 Télécopie : +377 93 10 81 40 Mél : info@iho.int Web : www.iho.int

BUREAU HYDROGRAPHIQUE INTERNATIONAL Tél. : +377 93 10 81 00 Télécopie : +377 93 10 81 40 Mél : info@iho.int Web : www.iho.int Contribution de l OHI à la première partie du rapport du Secrétaire général des NU sur les océans et le droit de la mer Cette contribution fournie en réponse au courrier LOS/SGR/2015 en date du 10 décembre

Plus en détail

S-101 de l OHI Spécification de Produit pour ENC de Nouvelle Génération

S-101 de l OHI Spécification de Produit pour ENC de Nouvelle Génération S-101 de l OHI Spécification de Produit pour ENC de Nouvelle Génération 1. Introduction L Organisation Internationale Hydrographique (OHI) est une organisation intergouvernementale consultative et technique

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU COURS EN LIGNE PERMIS CÔTIER

GUIDE D UTILISATION DU COURS EN LIGNE PERMIS CÔTIER GUIDE D UTILISATION DU COURS EN LIGNE PERMIS CÔTIER Tout d abord, merci et félicitations d avoir choisi les cours en ligne des centres «Apprendre-anaviguer» pour préparer votre permis côtier. Ce cours

Plus en détail

Sapeurs - Pompiers et «Transmissions» Journées SIG Dunkerque les 10, 11, 12 Décembre 2013

Sapeurs - Pompiers et «Transmissions» Journées SIG Dunkerque les 10, 11, 12 Décembre 2013 Sapeurs - Pompiers et «Transmissions» Journées SIG Dunkerque les 10, 11, 12 Décembre 2013 Le document de référence Arrêté du 23 décembre 2009 relatif à l ordre de base national des systèmes d information

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1081* (Question UIT-R 76/8)

RECOMMANDATION UIT-R M.1081* (Question UIT-R 76/8) Rec. UIT-R M.1081 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1081* TRANSMISSION AUTOMATIQUE DE DONNÉES ET DE TÉLÉCOPIE EN ONDES DÉCAMÉTRIQUES DANS LE SERVICE MOBILE MARITIME (Question UIT-R 76/8) Rec. UIT-R M.1081 (1994)

Plus en détail

Bilan d activités de l année 2009

Bilan d activités de l année 2009 HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Action de l État en mer MRCC PAPEETE Centre de sauvetage des vies humaines en mer Bilan d activités de l année 2009 Tél (alerte H24) : 46.53.16

Plus en détail

Les communications radio en situation d urgence Notions générales

Les communications radio en situation d urgence Notions générales Les communications radio en situation d urgence Notions générales Jacques Paré VE2CJP Louis Rioux VE2NZR Québec, 14 janvier 2015 Plan de la présentation Qui fait quoi? Rôle des bénévoles en sécurité civile

Plus en détail

INFORMATION CONNECTED

INFORMATION CONNECTED INFORMATION CONNECTED Solutions Métiers Primavera pour l Industrie des Services Publics Gestion de Portefeuilles de Projets Garantir l Excellence Opérationnelle grâce à la Fiabilité des Solutions de Gestion

Plus en détail

Garde côtière canadienne. Niveaux de service. mai 2010 (mise à jour)

Garde côtière canadienne. Niveaux de service. mai 2010 (mise à jour) Garde côtière canadienne Niveaux de service mai 2010 (mise à jour) DFO/2010-1665 Fs154-9/2010F-PDF ISBN 978-1-100-94443-2 This document is also available in English under the title: Levels of Service May

Plus en détail

Technical means for SAR in France?

Technical means for SAR in France? Quels moyens techniques pour les opérations de recherche et sécurité? Point de vue d un centre d études français Technical means for SAR in France? Sea tech week 2004 Brest «Le Quartz ORGANISATION FRANCAISE

Plus en détail

La connaissance, la recherche et l innovation ainsi que l éducation et la formation aux métiers de la mer Inventaire des enjeux Enjeux.

La connaissance, la recherche et l innovation ainsi que l éducation et la formation aux métiers de la mer Inventaire des enjeux Enjeux. Mars 2014 La connaissance, la recherche et l innovation ainsi que l éducation et la formation aux métiers de la mer Inventaire des enjeux Enjeux Connaissance Rapport d état des lieux «Mer et littoral»

Plus en détail

Q PRESENTATION DE L ASECNA

Q PRESENTATION DE L ASECNA SOMMAIRE Q PRESENTATION DE L ASECNA Q PLAN DES SERVICES ET ÉQUIPEMENTS(PSE) DE L ASECNA Q LA COOPERATION AVEC L OACI: Expérience des contrats ASECNA/TCB Q CONCLUSIONS 2 Agence pour la sécurité de la navigation

Plus en détail

ETAT DE L HYDROGRAPHIE ET DE LA CARTOGRAPHIE MARINE DANS LES EAUX ANTARCTIQUES

ETAT DE L HYDROGRAPHIE ET DE LA CARTOGRAPHIE MARINE DANS LES EAUX ANTARCTIQUES HCA13-INF3 ETAT DE L HYDROGRAPHIE ET DE LA CARTOGRAPHIE MARINE DANS LES EAUX ANTARCTIQUES Rapport de l Organisation hydrographique internationale (Observateur à la RCTA) Introduction L Organisation hydrographique

Plus en détail

Marseille Fos & Cooperation. Mission Formation & Coopération

Marseille Fos & Cooperation. Mission Formation & Coopération Marseille Fos & Cooperation Mission Formation & Coopération Union Maritime pour la Méditerranée2011 Marseille Fos Overview & Cooperation Sommaire Le Port de Marseille Fos O O O Cooperation portuaire O

Plus en détail

Alerte (premiers secours)

Alerte (premiers secours) Alerte (premiers secours) L alerte (les Suisses utilisent le terme d alarme) est le moyen qui permet l'intervention des secours publics. Il est nécessaire de passer une alerte lorsqu'un danger menace une

Plus en détail

Dossier du BHI N S3/3057 LETTRE CIRCULAIRE 49/1999 28 octobre 1999 SOLAS - CHAPITRE V

Dossier du BHI N S3/3057 LETTRE CIRCULAIRE 49/1999 28 octobre 1999 SOLAS - CHAPITRE V Dossier du BHI N S3/3057 LETTRE CIRCULAIRE 49/1999 28 octobre 1999 SOLAS - CHAPITRE V Monsieur, Depuis plusieurs années, les questions de cartographie contenues dans le Chapitre V de la Convention SOLAS

Plus en détail

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr SCHEMA DE CONNEXION Les schémas ci-dessous montrent l intégralité des installations possibles entre des instruments et un ordinateur où le Multiplexeur NMEA joue un rôle prépondérant. Dans chaque cas l

Plus en détail

Rapport d enquête technique BUGALED BREIZH

Rapport d enquête technique BUGALED BREIZH Rapport d enquête technique BUGALED BREIZH 2 Rapport d enquête technique NAUFRAGE DU CHALUTIER BUGALED BREIZH SURVENU LE 15 JANVIER 2004 AU SUD DU CAP LIZARD (cinq victimes) Page 1 sur 184 Avertissement

Plus en détail

EDITION MARITIME & FLUVIALE

EDITION MARITIME & FLUVIALE EDITION MARITIME & FLUVIALE permis bateau - La solution globale EDISER La force d EDISER est de vous proposer une véritable cohérence pédagogique grâce aux différents supports que nous développons. Dans

Plus en détail

Survol des services. www.ccg-gcc.gc.ca. Survol des services. Fisheries and Oceans Canada. Pêches et Océans Canada. Canadian Coast Guard

Survol des services. www.ccg-gcc.gc.ca. Survol des services. Fisheries and Oceans Canada. Pêches et Océans Canada. Canadian Coast Guard Pêches et Océans Canada Fisheries and Oceans Canada Garde côtière canadienne Canadian Coast Guard Garde côtière canadienne Survol des services Survol des services www.ccg-gcc.gc.ca 1 Photo: Pauli Thurner

Plus en détail

CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER TECHNICIEN D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS NIVEAU IV

CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER TECHNICIEN D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS NIVEAU IV CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER TECHNICIEN D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS NIVEAU IV METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES REFERENTIEL D ACTIVITE

Plus en détail

Marin du commerce : les métiers. Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire

Marin du commerce : les métiers. Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer Marin du commerce : les métiers Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Dossier de Presse. Signature d un protocole d accord en vue de l acquisition de la société américaine Techno-Sciences Inc.

Dossier de Presse. Signature d un protocole d accord en vue de l acquisition de la société américaine Techno-Sciences Inc. Dossier de Presse Decembre 2013 Signature d un protocole d accord en vue de l acquisition de la société américaine Techno-Sciences Inc. Contact Presse : elodie.cally@orolia.com 06.33.85.76.93 1 1 Sommaire

Plus en détail

CLUB NAUTIQUE VALERIQUAIS

CLUB NAUTIQUE VALERIQUAIS LA VHF CNV Fabrice BACCALA - Page 1 sur 7 Moyen de communication par excellence à bord des navires de plaisance, elle est à la fois un moyen de communiquer entre navires et avec les stations à terre telle

Plus en détail

Géolocalisation. Journée Technique du CETE 10/09/2013. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie

Géolocalisation. Journée Technique du CETE 10/09/2013. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie Géolocalisation Journée Technique du CETE 10/09/2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr Géolocalisation Objectifs Contexte Dispositif Point

Plus en détail

HIKO MC a été conçu avec vos besoins en tête

HIKO MC a été conçu avec vos besoins en tête HIKO MC, UN PRODUIT DES PLUS INNOVATEURS Conçu par une équipe multidisciplinaire experte en télématique, HIKO MC est un tout nouveau système intégré de gestion d épandage de fondants et d abrasifs. HIKO

Plus en détail

Recherche et sauvetage par satellite. Lionel Flageul

Recherche et sauvetage par satellite. Lionel Flageul D O S S I E R Lionel Flageul Recherche et sauvetage par satellite D O S S I E R Nous fêtons cette année les 20 ans d exploitation du système Cospas- Sarsat de recherche et sauvetage assisté par satellite.

Plus en détail

UNE FORCE UNIVERSELLE _ MOTEUR DE LA CONNECTIVITÉ MONDIALE

UNE FORCE UNIVERSELLE _ MOTEUR DE LA CONNECTIVITÉ MONDIALE UNE FORCE UNIVERSELLE _ MOTEUR DE LA CONNECTIVITÉ MONDIALE Téléchargez l appli Inmarsat pour en savoir plus. Si vous apercevez cette icône, scannez l image pour visionner le contenu vidéo. Opérationnel

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.285/LILS/1 285 e session Conseil d administration Genève, novembre 2002 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS PREMIÈRE QUESTION

Plus en détail

OMM-N 386. Manuel du Système mondial de télécommunications

OMM-N 386. Manuel du Système mondial de télécommunications OMM-N 386 Manuel du Système mondial de télécommunications Manuel du Système mondial de télécommunications Volume I (Annexe III du Règlement technique de l OMM) Aspects mondiaux OMM-N 386 édition 2009

Plus en détail

Un espace de discussion sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) au bénéfice de la population mondiale

Un espace de discussion sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) au bénéfice de la population mondiale Un espace de discussion sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) au bénéfice de la population mondiale Le Comité international sur les systèmes mondiaux de navigation par satellite

Plus en détail

Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée.

Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée. Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée. SEND 208.5 Traitez vos ordres de transport aérien, import et export, plus rapidement que jamais. Obtenir une cotation, confirmer une

Plus en détail

Institut Méditerranéen de Formation aux Métiers Maritimes. Catalogue de formation 2013

Institut Méditerranéen de Formation aux Métiers Maritimes. Catalogue de formation 2013 Institut Méditerranéen de Formation aux Métiers Maritimes Catalogue de formation 2013 Liste des formations continues N Intitulé Durée (jours) Fiche descriptive 01 Formation Agent de sureté du navire (SSO)

Plus en détail

L Ecole navale développe les qualités de disponibilité, de volonté et de sens du sacrifice, au service de l Etat.

L Ecole navale développe les qualités de disponibilité, de volonté et de sens du sacrifice, au service de l Etat. REFERENTIEL DIPLOME Master «Génie de l environnement, spécialité milieu maritime et sécurité de la navigation» 1 Contexte L Ecole navale a pour objectif de former les officiers de la marine à la conduite

Plus en détail

Document informel SC.3/WP.3 n 5 (2015)

Document informel SC.3/WP.3 n 5 (2015) Distr.: restreinte 2 février 2015 Français seulement Groupe de travail des transports par voie navigable Groupe de travail de l unification des prescriptions techniques et de sécurité en navigation intérieure

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/WP.3/2009/7 3 décembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

ORGANISATION HYDROGRAPHIQUE INTERNATIONALE

ORGANISATION HYDROGRAPHIQUE INTERNATIONALE ORGANISATION HYDROGRAPHIQUE INTERNATIONALE RAPPORT ANNUEL 2013 1 ère PARTIE GÉNÉRALITÉS Publié par l Organisation hydrographique internationale Monaco Copyright Organisation hydrographique internationale

Plus en détail

Rapport d enquête technique

Rapport d enquête technique Rapport d enquête technique NAUFRAGE DU FILEYEUR BESACE SURVENU LE 18 JANVIER 2005 A 20 MILLES DANS LE SUD-OUEST DE L ILE D YEU (1 DECEDE ET 3 DISPARUS) 1 2 Avertissement Le présent rapport a été établi

Plus en détail

Les SVCEI : le passé, le présent et le futur

Les SVCEI : le passé, le présent et le futur Les SVCEI : le passé, le présent et le futur S.T. Grant & J. Goodyear S.T. Grant J. Goodyear Introduction La technologie des cartes électroniques envahit les milieux de l hydrographie et de la navigation

Plus en détail

Orolia : Résultats 2013 en forte progression

Orolia : Résultats 2013 en forte progression Orolia : Résultats 2013 en forte progression Croissance organique : + 9,7% Résultat d exploitation : + 32,2% Relution des actionnaires de 8,7% par annulation de 8% du capital Paris, le 28 avril 2014 -

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

le CANADA est déterminé à atteindre les objectifs du milieu maritime international Candidat à une réélection au Conseil de l OMI TP 14916 (05/2011)

le CANADA est déterminé à atteindre les objectifs du milieu maritime international Candidat à une réélection au Conseil de l OMI TP 14916 (05/2011) TP 14916 (05/2011) le CANADA est déterminé à atteindre les objectifs du milieu maritime international Candidat à une réélection au Conseil de l OMI TC-1004366 *TC-1004366* Le Canada est l un des membres

Plus en détail

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Contexte Exigences croissantes en matière de qualité et de sécurité d approvisionnement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES INFRASTRUCTURES DE DONNEES SPATIALES MARITIMES (MSDI)

QUESTIONNAIRE SUR LES INFRASTRUCTURES DE DONNEES SPATIALES MARITIMES (MSDI) Dossier du BHI N S3/8151/MSDIWG LETTRE CIRCULAIRE 56/2015 6 août 2015 QUESTIONNAIRE SUR LES INFRASTRUCTURES DE DONNEES SPATIALES MARITIMES (MSDI) Référence : Rapport du MSDIWG à l IRCC-7 (doc. IRCC7-8E

Plus en détail

Système d information pour la gestion d un réseau d Université

Système d information pour la gestion d un réseau d Université Système d information pour la gestion d un réseau d Université Ibticem BEN SAID, ibticem.ben-said@u-bourgogne.fr Sophie BOURGERET, sbourgeret@u-bourgogne.fr Jean-Yves COLLIER, jean-yves.collier@u-bourgogne.fr

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N P U B L I Q U E Août 2004

C O N S U L T A T I O N P U B L I Q U E Août 2004 C O N S U L T A T I O N P U B L I Q U E Août 2004 Consultation publique sur le renouvellement de l autorisation délivrée au Consortium Français de Localisation (CFL) pour un réseau de radiolocalisation

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DE LA CRPM MARITIMES

NOTE TECHNIQUE DU SECRETARIAT GENERAL DE LA CRPM MARITIMES CRPMDTR110 192 A3 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin, 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax :

Plus en détail

DÉTERMINATION AUTOMATIQUE DE POSITION ET GUIDAGE AUTOMATIQUE DANS LES SERVICES MOBILES TERRESTRES

DÉTERMINATION AUTOMATIQUE DE POSITION ET GUIDAGE AUTOMATIQUE DANS LES SERVICES MOBILES TERRESTRES Rec. UIT-R M.1307 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1307 DÉTERMINATION AUTOMATIQUE DE POSITION ET GUIDAGE AUTOMATIQUE DANS LES SERVICES MOBILES TERRESTRES (Question UIT-R 51/8) Rec. UIT-R M.1307 (1997) Résumé La

Plus en détail

9/10/12. Montréal, 19. RÉSUMÉ suivi de la. présentée au. Suite à donner paragraphe 3. 1.1. d améliorer la. d accident. 1.2.

9/10/12. Montréal, 19. RÉSUMÉ suivi de la. présentée au. Suite à donner paragraphe 3. 1.1. d améliorer la. d accident. 1.2. Organisation de l aviation civile internationale AN-Conf/12-WP/55 9/10/12 NOTE DE TRAVAIL DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 Point 4: Capacité et efficacité optimales

Plus en détail

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Annexe - document CA 118/9 Termes de référence Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Index 1 Description de l organisation... 3 2 Contexte de la mission... 4 3 Objet de la mission... 4 3.1 Objectif

Plus en détail

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR

DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR 23/11/12 Révision 26/11/12 DOUZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 19 30 novembre 2012 PROJET DE RAPPORT DU COMITÉ SUR LE POINT 3 DE L ORDRE DU JOUR Le projet ci-joint de rapport sur le point

Plus en détail

Quels sont les bons réflexes en cas de sinistre?

Quels sont les bons réflexes en cas de sinistre? Votre interlocuteur AXA Plaisance Vous souhaitez vivre pleinement votre vie, faire des projets et préparer l avenir en toute confiance. Notre métier est de vous proposer les solutions qui vous protègent,

Plus en détail

2 ème conférence des commissaires à la protection des données de la francophonie

2 ème conférence des commissaires à la protection des données de la francophonie 2 ème conférence des commissaires à la protection des données de la francophonie 17 octobre 2008, Strasbourg Atelier - 2ème partie - Prendre en compte les dimensions techniques Mobilité & Géolocalisation

Plus en détail

EMETTEUR RECEPTEUR. E-Sea Fix MkII

EMETTEUR RECEPTEUR. E-Sea Fix MkII EMETTEUR RECEPTEUR BROCHURE PRODUIT E-Sea Fix MkII Système d accostage UN SYSTEME QUI S'ADAPTE A TOUTES LES APPLICATIONS TRANSPONDEURS RESISTANTS AUX CHOCS ET ETANCHES SOLUTIONS SANS CABLE Généralité du

Plus en détail

AVEC SIERRA ECHO ET SAT-VIEW : LA GEOLOCALISATION A VOTRE PORTEE

AVEC SIERRA ECHO ET SAT-VIEW : LA GEOLOCALISATION A VOTRE PORTEE COMMUNIQUE DE PRESSE Lorient, 25/08/2010 AVEC SIERRA ECHO ET SAT-VIEW : LA GEOLOCALISATION A VOTRE PORTEE L expérience de Sierra Echo dans les technologies satellitaires associée aux performances de sa

Plus en détail

Communications Vocales

Communications Vocales 6 Règlement Aéronautique de Madagascar Systèmes de Communications Vocales Annexe à la Décision N.DG/DREG/ANS/14 Juin 2014 Edition 2 AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR Page : 1 ENREGISTREMENT DES REVISIONS N

Plus en détail

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM

Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Note relative aux conditions de délivrance et de renouvellement de la licence de station d aéronef pour les ULM Edition Date Commentaire Edition 1 20 mars 2007 Création du document. Cette note abroge et

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Annexe I : Homologations

Annexe I : Homologations Annexe I : Homologations Niveaux Désignations dossier Frais d'homologation vignette Observations Dispositif d Intercommunication Standard téléphonique, interphone Poste Téléphonique multifonctions I Poste

Plus en détail