Les communications radio en situation d urgence Notions générales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les communications radio en situation d urgence Notions générales"

Transcription

1 Les communications radio en situation d urgence Notions générales Jacques Paré VE2CJP Louis Rioux VE2NZR Québec, 14 janvier 2015

2 Plan de la présentation Qui fait quoi? Rôle des bénévoles en sécurité civile Formation des bénévoles Procédure de mobilisation au CRAQ Quoi faire en situation d urgence Une urgence, ça se planifie! Démos et exercices pratiques Orientation du Groupe d urgence

3 Qui fait quoi? Le citoyen est le premier responsable de sa sécurité. En situation de sinistre, il peut être soutenu par sa municipalité qui peut à son tour compter sur le soutien des ressources gouvernementales lorsque la situation l'exige. Le système de sécurité civile du Québec repose sur un partage clair des responsabilités entre les différents acteurs, soit : les citoyens; les entreprises; les municipalités; les ressources gouvernementales.

4 Rôle des bénévoles en sécurité civile Apporter un soutien opérationnel aux intervenants [Volet communications radio] Citoyens Entreprises Municipalités Possibilité d entente club - municipalité Ressources gouvernementales Entente MSP RAQI Entente RAQI Croix-Rouge (1991) Entente CRAQ ARSSS-03 (2004)

5 Rôle des bénévoles en sécurité civile (suite) Entente MSP RAQI (Radio Amateur du Québec inc.) Formation générale Initiation à la sécurité civile (MSP) Formation spécifique Communication d urgence 101 Accréditation obligatoire Entente MSP AQBRS (Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage) Formation générale Initiation à la sécurité civile (MSP) Formation spécifique Accréditation obligatoire (même modèle que RAQI) Exemples de groupes membres: RSQM (Recherche et sauvetage Québec-Métro) Groupe de recherche et sauvetage de Charlevoix (GRSC) Entente MSP Croix-Rouge

6 Formation des bénévoles MSP : S initier à la sécurité civile («Sécurité civile 101») (http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securitecivile/sinitier/formation-ligne.html) RAQI : Communications d urgence 101 (http://www.raqi.ca/~formation/www/index.php) Conduit à une accréditation du MSP pour les membres de RAQI Accréditation obligatoire pour les activités liées au MSP

7 Formation des bénévoles (suite) AQBRS : Chercheur au sol Équipe canine Opérateur de VTT Conduit à une accréditation du MSP pour les membres de l AQBRS Accréditation obligatoire pour les activités liées au MSP

8 Formation des bénévoles (suite) Formation complémentaire Premiers soins, secourisme général et RCR Certificat restreint d opérateur maritime avec endossement ASN Certificat restreint d opérateur radio (compétence aéronautique) GPS, cartographie, boussole, etc.

9 Formation des bénévoles (suite) Le radioamateur, un expert?

10 Formation des bénévoles (suite) Le radioamateur, un expert? Un expert est celui qui connaît de plus en plus de chose dans un domaine de plus en plus précis, jusqu au point où il connaît absolument tout sur absolument rien.

11 Formation des bénévoles (suite) Le radioamateur, une ressource polyvalente! Installation d équipements radio Opérateur radio (services amateur ou commercial, FRS/GMRS) Dépannage radio Etc.

12 Procédure de mobilisation au CRAQ Service pour le MSP via RAQI ou AQBRS Accréditation requise Autres demandeurs (ARSSS-03, municipalités) Le CRAQ détermine les compétences requises Porte d entrée unique : === Jacques VE2CJP ou Louis VE2NZR Appels aux membres par chaîne téléphonique, courriel, SMS, radio, etc.

13 Quiz surprise

14 Quiz surprise (suite) Quel est le nom ce de bouton?

15 Quiz surprise (suite) Quel est le nom ce de bouton? RPE : Relâcher pour écouter! (RTL : Release to listen)

16 Quoi faire en situation d urgence Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Assurez votre sécurité, celle de votre famille et celle de vos voisins.

17 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Activez la fonction RPE de votre radio

18 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Activez la fonction RPE de votre radio (écoutez seulement; ne transmettez sauf si on vous le demande expressément) Écoutez les fréquences fréquemment utilisées dans votre région. Pour la région de Québec, en VHF VE2RQR (146,610- MHz) VE2RAA (146,820- MHz) VE2RUR (147,015+ MHz) Partout au Québec, sur HF 3,780 MHz 7,070 MHz 14,0170 MHz

19 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Laissez les fréquences libres et ne transmettez pas, même pour offrir votre aide, sauf si on vous le demande ou si vous avez quelque chose de très pertinent. Votre intervention pourrait nuire au réseau qui s organise avec les gens entraînés dans ce genre de situation.

20 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Préparer votre équipement radio pour être prêt à intervenir si on vous le demande.

21 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Si un responsable du réseau d urgence demande l aide de radioamateurs et seulement si vous croyez être en mesure de répondre, offrez votre aide. Dans le cas contraire, ne dites rien et restez à l écoute au cas où il y aurait une demande pour laquelle vous seriez plus en mesure de répondre.

22 Une urgence, ça se planifie! Formation Activités ou exercices Matériel radio et autre (plein air) Pensez «urgence» en planifiant vos achats d équipement (mobilité, versatilité)

23 Une urgence, ça se planifie! (suite) Alimentation CC (batteries) Des batteries et encore des batteries à garder chargées Papier et crayon (radiogramme)

24 Une urgence, ça se planifie! (suite) Connecteurs standards Anderson PowerPoles «Red Right Tongue Top» Modèles 15, 30 et 45 A interconnectables Env. 70 $ / 100 unités (+ taxes et transport)

25 Une urgence, ça se planifie! (suite) Trousse pour les urgences (go bag) Survie en forêt Station radio portative Vêtements appropriés Nourriture et eau Médicaments prescrits

26 Une urgence, ça se planifie! (suite) Matériel complémentaire téléphone cellulaire téléphone satellite station APRS

27 Opérations radio À l arrivée sur le site d opération, le coordonnateur : Fait l inventaire des ressources humaines et matérielles Valide les besoins avec l organisme demandeur Fait un test radio avec chaque équipe avant qu elle ne quitte pour leur affectation

28 Opérations radio (suite) Attitude générale Rigueur et professionnalisme Être conscient que les intervenants sont «sous tension» Fonctionnement «directif»; les opérateurs radio sont des relayeurs d information et de consignes Une situation qui évolue peut amener de nouvelles consignes différentes ou même contradictoires

29 Opérations radio (suite) Opérer un réseau dirigé le PC Com dirige toutes les communications Réseau «Fermé» vs «Ouvert» Identifiez votre site d affectation Tenir un registre des communications radio (PC Com) (possibilité de preuve légale) Formulaire établi (avoir des copies) Préparer vos échanges (penser, PTT, parler ) Avisez votre maître de réseau si vous devez quitter.

30 Opérations radio (suite) Utiliser la puissance minimum Opérer en simplex chaque fois que c est possible Faire une pause entre chaque échange Écouter beaucoup, transmettre peu Toujours monitorer la fréquence réseau Penser avant de parler Articuler quand vous parlez

31 Communications lors d un désastre Garder le nombre de transmissions au minimum Toujours écouter les fréquences du désastre Éviter de propager des rumeurs S assurer de l authenticité de chaque message Rechercher l efficacité, opérer sur des quarts Utiliser le mode ou la bande les plus appropriés Ne pas faire du «Broadcast»

32 Démos et exercices pratiques Simulation d appel d urgence (avec préavis) et communication VHF sur répéteur et simplex, sans déplacement Simulation d appel d urgence (sans préavis) et communication VHF et HF, sans déplacement Formation sur la configuration d'appareils radio portatifs et mobiles et l'installation de répéteurs «cross-band» EchoLink et IRLP Formation sur l utilisation d un GPS

33 Orientation du Groupe d urgence Des questions??? Des commentaires!!!

Communications d urgence par radioamateur

Communications d urgence par radioamateur Les communications d urgence par radioamateur Préparé par: Denis VE2FAX Approuvé par: Charles VE2EJD 1 1 - Introduction 1.1 Objectifs 1.2 Exigences 1.3 Communications d urgence 1.4 Qualités requises 1.5

Plus en détail

Le système de sécurité civile au Québec. Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie

Le système de sécurité civile au Québec. Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie Le système de sécurité civile au Québec Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie 13 septembre 2011 Directions régionales Ministère de la Sécurité publique MISSION Assurer, de

Plus en détail

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes Autorité de régulation des communications électroniques et des postes Décision n o 2012-1241 du 2 octobre 2012 fixant les conditions d utilisation des fréquences par les stations radioélectriques du service

Plus en détail

Procédure de premiers secours et de premiers soins

Procédure de premiers secours et de premiers soins Procédure de premiers secours et de premiers soins D I R E C T I O N S A N T É E T M I E U X - Ê T R E A U T R A V A I L : : : Université Laval TABLE DES MATIÈRES 1. BUT... 3 2. OBJECTIFS... 3 3. DÉFINITIONS...

Plus en détail

organisation de la prévention

organisation de la prévention [ outil et formulaire ] organisation de la prévention du comité de santé et de sécurité (exemples) Objectif Cet outil permet à votre comité de santé et de sécurité de mieux structurer ses actions annuelles.

Plus en détail

L ORGANISATION MUNICIPALE DE SÉCURITÉ CIVILE DE LA VILLE DE BAIE-SAINT-PAUL (OMSC) réf.: Manuel de base de la Sécurité Civile du Québec (2008)

L ORGANISATION MUNICIPALE DE SÉCURITÉ CIVILE DE LA VILLE DE BAIE-SAINT-PAUL (OMSC) réf.: Manuel de base de la Sécurité Civile du Québec (2008) L ORGANISATION MUNICIPALE DE SÉCURITÉ CIVILE DE LA VILLE DE BAIE-SAINT-PAUL (OMSC) réf.: Manuel de base de la Sécurité Civile du Québec (2008) Le groupe de travail mandaté par l organisation municipale

Plus en détail

CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION

CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION CHAPITRE VII SUIVI DE LA PLANIFICATION Rôles et responsabilités du CSI pour le futur 7.1 Suggestion de fréquence des rencontre Afin de piloter ce dossier, le CSI pourrait viser de se réunir de manière

Plus en détail

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION Transmetteur Température (Capteur Intégré) TX TEMP INS 800-021 (169 MHz) IG FR 800-021-c DESCRIPTIF Boîtier fermé Boîtier ouvert ❸ ❹ ❻ ❷ ❶ ❺ ❼ ❶ Etiquette d'identification

Plus en détail

Juillet 1978 - pique-nique radioamateur à St-Aimé des lacs. Août 1978 - participation au 28e congrès de R.A.Q.I. à Sorel-Tracy.

Juillet 1978 - pique-nique radioamateur à St-Aimé des lacs. Août 1978 - participation au 28e congrès de R.A.Q.I. à Sorel-Tracy. Monsieur Jean-Yves Grenier VE2PS récipiendaire du Trophée-mérite Alex-Larivière 2005 Remise du trophée par François Bérubé VA2RC, président directeur général du CRAQ, le 22 mai 2005 à la salle Jacques

Plus en détail

Vous avez dit pandémie? Planification et coordination de la communication du gouvernement du Québec en cas de pandémie d influenza

Vous avez dit pandémie? Planification et coordination de la communication du gouvernement du Québec en cas de pandémie d influenza Vous avez dit pandémie? Planification et coordination de la communication du gouvernement du Québec en cas de pandémie d influenza Planification de la communication Une première ligne Réseau de la santé

Plus en détail

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 AN-Conf/11-WP/57 25/6/03 ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 Point 5 : Examen des résultats de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2003 de l UIT

Plus en détail

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION Transmetteur Température (pour sonde Externe) TX TEMP PT100 800-004 (868 MHz) IG FR 800-004-c DESCRIPTIF Boîtier fermé Boîtier ouvert ❸ ❹ ❻ ❷ ❼ ❶ ❺ ❽ ❶ Etiquette d'identification

Plus en détail

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION Transmetteur Analogique TX 4/20 ma 800-006 (868 MHz) IG FR 800-006-a DESCRIPTIF Boîtier fermé Boîtier ouvert ❸ ❹ ❻ ❷ ❼ ❶ ❺ ❽ ❶ Etiquette d'identification ❷ Passages pour collier

Plus en détail

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 Prévention incendie Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 2 Direction de la prévention et de la sécurité La DPS Mandat : Développer, mettre en

Plus en détail

Projet QC-2014-01 Consultation sur les normes de fiabilité proposées et leurs documents de soutien

Projet QC-2014-01 Consultation sur les normes de fiabilité proposées et leurs documents de soutien Projet QC-2014-01 Consultation sur les normes de fiabilité proposées et leurs documents de soutien Rencontre d'information avec les entités concernées 15 mai 2014 COORDONNATEUR DE LA FIABILITÉ Direction

Plus en détail

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION Transmetteur Comptage Compteurs Impulsions TX PULSE 800-009 (868 MHz) IG FR 800-009-c DESCRIPTIF Boîtier fermé Boîtier ouvert ❸ ❼ ❷ ❽ ❹ ❶ ❺ ❾ ❻ ❶ Etiquette d'identification

Plus en détail

Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013

Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013 Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013 Présenté par Pascal Gagnon Rencontres régionales de

Plus en détail

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION

FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION FICHE D'AIDE À L'INSTALLATION Transmetteur Température (Sonde Externe) TX TEMP CONT 800-002 (868 MHz) IG FR 800-002-c DESCRIPTIF Boîtier fermé Boîtier ouvert ❷ ❹ ❸ ❽ ❺ ❺ ❾ ❶ ❻ ❼ ❿ ❶ Etiquette d'identification

Plus en détail

Guide de qualification professionnelle Opérateur de véhicule d élévation Octobre 2015

Guide de qualification professionnelle Opérateur de véhicule d élévation Octobre 2015 Guide de qualification professionnelle Opérateur de véhicule d élévation Octobre 2015 2800, boul. Saint-Martin Ouest, bureau 3.08 Laval (Québec) H7T 2S9 Téléphone : (450) 680-6800 Sans frais : 1 866 680-ENPQ

Plus en détail

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO)

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Guide à l intention des services d incendie Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Composantes de la planification de la continuité des opérations Index Introduction Pour commencer

Plus en détail

Prêt à PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

Prêt à PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE Prêt à INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble?

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 1 Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 2 5000, rue des Administrateurs Montréal, Québec H0P 1T0 Montréal, le 31 mars 2011 À qui de droit, Par la présente,

Plus en détail

RAIDOCÉAN 2015 REGLEMENT DE L EPREUVE

RAIDOCÉAN 2015 REGLEMENT DE L EPREUVE RAIDOCÉAN 2015 REGLEMENT DE L EPREUVE Modalités générales Le RaidOcéan est organisé par la section du Labenne Olympique Sporting Club et se déroulera le Samedi 05 septembre 2015. Ce raid est basé sur des

Plus en détail

- Bateaux et autres embarcations, incluant les moteurs.

- Bateaux et autres embarcations, incluant les moteurs. POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES VÉHICULES DE L UQAT ADOPTÉE 319-CA-3366 (05-06-2012) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.)

Plus en détail

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE PRÊT À INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Date. Le 7 décembre 2015. Programme UMQ en assurance de dommages pour les OSBL

Date. Le 7 décembre 2015. Programme UMQ en assurance de dommages pour les OSBL Date Le 7 décembre 2015 Programme UMQ en assurance de dommages pour les OSBL TABLE DES MATIÈRES L origine du programme; Les normes de souscription et d acceptation du risque; L explication des 4 polices

Plus en détail

Logiciel de gestion d entretien de véhicules

Logiciel de gestion d entretien de véhicules Logiciel de gestion d entretien de véhicules Transport Nos domaines d expertise Municipalité Autobus Construction Construction Data Dis En affaires depuis 1990 Plus de 250 clients Produits de qualité reconnus

Plus en détail

en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No aaaa-mm-jj aaaa-mm-jj Personnel concerné Nom du producteur TABLES DES MATIÈRES

en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No aaaa-mm-jj aaaa-mm-jj Personnel concerné Nom du producteur TABLES DES MATIÈRES en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No émis par titre Nom du producteur émis à Personnel concerné 1 de 17 TABLES DES MATIÈRES 1. DOMAINE D APPLICATION... 2 2. CONFORMITÉ... 2 3. DESCRIPTION

Plus en détail

User Manual Manuel de l utilisateur

User Manual Manuel de l utilisateur UBTFM41 MOBILE HANDSFREE AND MEDIA MUSIC PLAYER Dispositif mains libres et joueur de musique User Manual Manuel de l utilisateur 88.1 2 1 16 Dispositif mains libres et joueur de musique Manuel

Plus en détail

Mode d emploi de la Boîte de Couplage. LDG AT-897Plus

Mode d emploi de la Boîte de Couplage. LDG AT-897Plus Mode d emploi de la Boîte de Couplage LDG AT-897Plus Ce mode d emploi est issu d une traduction partielle du Manuel du fournisseur qui est en anglais. Je n ai traduit que les explications que j ai jugées

Plus en détail

Guide de préparation aux situations d urgence

Guide de préparation aux situations d urgence Guide de préparation aux situations d urgence Soyez Prêts! disponible sur le portail interministériel de prévention des risques majeurs http://www.risques.gouv.fr Faire face en attendant les équipes de

Plus en détail

Modems radio RF416 et RF432 à étalement de spectre et sauts de fréquences

Modems radio RF416 et RF432 à étalement de spectre et sauts de fréquences Modems radio RF416 et RF432 à étalement de spectre et sauts de fréquences Radios pour réseau sans-fil Fréquence de 2,4 GHz Généralités Les modems radio RF416 et RF432 peuvent être utilisés pour des communications

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE INSTITITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS

ROYAUME DE BELGIQUE INSTITITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS ROYAUME DE BELGIQUE INSTITITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS REGLEMENT D'EXAMENS POUR L OBTENTION DES CERTIFICATS POUR LES OPERATEURS DE STATIONS DE NAVIRE ROYAUME DE BELGIQUE 2

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

Questionnaire relatif au système de surveillance des navires par satellite/centre de surveillance des ressources halieutiques (SSN/FMC)

Questionnaire relatif au système de surveillance des navires par satellite/centre de surveillance des ressources halieutiques (SSN/FMC) Questionnaire relatif au système de surveillance des navires par satellite/centre de surveillance des ressources halieutiques (SSN/FMC) D avance nous vous remercions pour vos réponses à ce questionnaire.

Plus en détail

Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400

Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400 communicationsassurées Falcon Watch Système de surveillance à distance RF-5400 Aiguisez vos sens Falcon Watch Surveillance à distance. Toute la journée, toute la nuit. Harris connaît les besoins en matière

Plus en détail

Dossier de candidature du partenaire de formation

Dossier de candidature du partenaire de formation Dossier de candidature du partenaire de formation INTERNE Mars 2010 1.877.356.3226 www.croixrouge.ca DOSSIER DE CANDIDATURE DU PARTENAIRE DE FORMATION INTERNE Qu est-ce qu un partenaire de formation de

Plus en détail

AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE

AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE Le 31 janvier 2013, le conseil d administration de l Ordre a adopté la norme 20.1 afin de refléter les travaux du ministère des Affaires

Plus en détail

1. DESCRIPTION 2. OBJECTIFS DU FONDS VERT

1. DESCRIPTION 2. OBJECTIFS DU FONDS VERT Dernière mise à jour : janvier 2015 1. DESCRIPTION La Ville de Gatineau déploie des actions associées au développement durable et met en œuvre, depuis 2008, la politique environnementale qu elle a adoptée.

Plus en détail

DMRAlert GEOLOC. GEOLOCALISATION GPS DATI URGENCES En radio numérique MOTOTRBO

DMRAlert GEOLOC. GEOLOCALISATION GPS DATI URGENCES En radio numérique MOTOTRBO DMRAlert GEOLOC GEOLOCALISATION GPS DATI URGENCES En radio numérique MOTOTRBO DMRAlert GEOLOC LOCALISER le personnel isolé / DATI SECURISER vos équipes ALERTER en cas d URGENCE Suivez votre équipe, un

Plus en détail

PROGRAMME SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS

PROGRAMME SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS PROGRAMME SOUTIEN AUX ÉVÉNEMENTS Adopté au comité plénier 11 mars 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 DÉFINITION DE L ÉVÉNEMENT... 3 BUTS DU PROGRAMME... 3 OBJECTIFS DU PROGRAMME... 3 1. DESCRIPTION

Plus en détail

TIONS RADIOCOMMUNICA

TIONS RADIOCOMMUNICA RADIOCOMMUNICATIONS Qui sommes nous? ICOM INC. est un fabricant d équipements de radiocommunication de renommée internationale créé au Japon en 1954. Le groupe ICOM est aujourd hui constitué de plusieurs

Plus en détail

FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence

FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence Objectif Cette présentation a pour objectif de vous familiariser avec les outils, l organisation, les étapes et les ressources externes mis à votre

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE AUX ARTISANS ET AUX ENTREPRISES EN METIERS D ART 2015-2016 PRESENTATION DU PROGRAMME 1

PROGRAMME D AIDE AUX ARTISANS ET AUX ENTREPRISES EN METIERS D ART 2015-2016 PRESENTATION DU PROGRAMME 1 PROGRAMME D AIDE AUX ARTISANS ET AUX ENTREPRISES EN METIERS D ART 2015-2016 En vigueur le 1 er avril 2015 PRESENTATION DU PROGRAMME 1 VOLET 1 AIDE AUX ARTISANS PROFESSIONNELS ET AUX ENTREPRISES INTERMEDIAIRES

Plus en détail

OpsyRoad. Gestion de flotte et Sécurité en temps réel OPSYSELEC. Tél. : 01 46 68 59 17 www.opsyselec.fr. La sécurité n a pas prix

OpsyRoad. Gestion de flotte et Sécurité en temps réel OPSYSELEC. Tél. : 01 46 68 59 17 www.opsyselec.fr. La sécurité n a pas prix OpsyRoad Gestion de flotte et Sécurité en temps réel Tél. : 01 46 68 59 17 www.opsyselec.fr OPSYSELEC La sécurité n a pas prix OpsyRoad Le tracker le plus sophistiquée pour la gestion de parc de véhicules

Plus en détail

Ordonnance de l Office fédéral de la communication sur la gestion des fréquences et les concessions de radiocommunication

Ordonnance de l Office fédéral de la communication sur la gestion des fréquences et les concessions de radiocommunication Ordonnance de l Office fédéral de la communication sur la gestion des fréquences et les concessions de radiocommunication du 9 mars 2007 (Etat le 15 mai 2008) L Office fédéral de la communication, vu les

Plus en détail

- Guide du participant -

- Guide du participant - Il se produit plusieurs centaines de tremblements de terre chaque année au Québec, répertoriés principalement dans trois zones distinctes, soit Charlevoix-Kamouraska, Ouest du Québec et Bas-Saint-Laurent-Côte-Nord.

Plus en détail

Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences

Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences République Tunisienne Ministère des technologies de la Communication Agence Nationale des fréquences الوآالة الوطنية للترددات Gestion du spectre des fréquences Outils d aide à l assignation des fréquences

Plus en détail

Code de c onduit e et d ét hique

Code de c onduit e et d ét hique Code de c onduit e et d ét hique A L'INTENTION DES ATHLÈTES, ENTRAÎNEURS, OFFICIELS, ADMINISTRATEURS ET PARENTS DÉCEMBRE 2007 1 2 INTRODUCTION Bonjour aux membres Chaque membre à le droit au respect de

Plus en détail

Diffusion libre sous condition de ne pas en modifier le contenu, Avec Autorisation de F1TUV et ARRA DMR REUNION

Diffusion libre sous condition de ne pas en modifier le contenu, Avec Autorisation de F1TUV et ARRA DMR REUNION Diffusion libre sous condition de ne pas en modifier le contenu, Avec Autorisation de F1TUV et ARRA DMR REUNION 12/12/2014 Création Team DMR Hytera France 1 Préface. Ce document n'a aucune prétention technique

Plus en détail

La Géosurveillance par Securitas Alert Services

La Géosurveillance par Securitas Alert Services La Géosurveillance par Securitas Alert Services Insert picture in this frame Insert picture in this frame Le leader mondial des solutions de sécurité 12 % des parts de marché dans le monde Nombre de salariés

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL)

Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL) Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL) ADOPTÉE LE : 2014 04 07 RÉSOLUTION : 2014 04 113 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. BUT DE LA... 2 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Balise Helios Advanced Plus

Balise Helios Advanced Plus Balise Helios Advanced Plus L unité la plus sophistiquée pour la gestion de parc de véhicules en temps réel et pour des applications de sécurité. Helios est aujourd hui le seul système qui fournit des

Plus en détail

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS Observation n o Observations Recommandations Chef de projet Plan d action Date d achèvement prévue 1. Gouvernance 1.1 1.2 1.3 1.4 Le Comité spécial des sous-

Plus en détail

DMRAlert STREET. Présentation générale. Géolocalisation Urgences - Statuts- Zones Opération Tranquillité Vacances OTV - POI

DMRAlert STREET. Présentation générale. Géolocalisation Urgences - Statuts- Zones Opération Tranquillité Vacances OTV - POI DMRAlert STREET Présentation générale Géolocalisation Urgences - Statuts- Zones Opération Tranquillité Vacances OTV - POI DMRAlert STREET R3.0 LOCALISER SECURISER vos équipes ALERTER en cas d URGENCE Visualiser

Plus en détail

UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION

UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION UTILISATION D OUTILS CARTOGRAPHIQUES POUR CONNAÎTRE, INFORMER ET PASSER À L ACTION La problématique de l agrile du frêne Présenté par le Centre de la Nature Mont Saint-Hilaire Utilisation d outils cartographiques

Plus en détail

Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager

Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager Fiche 3 Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager En matière de sécurité, chacun a son rôle à jouer. Le producteur, le coordonnateur du transport, les transporteurs sous-traitants (brokers)

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail

Navigation Pack. Vodafone Find & Go. Questions / Réponses

Navigation Pack. Vodafone Find & Go. Questions / Réponses Navigation Pack Vodafone Find & Go Questions / Réponses Sommaire Sommaire Présentation générale Plateformes et appareils Utilisation Installation/Première utilisation Utilisation/GPS Utilisation/Navigation

Plus en détail

MATEL TAGE ET PL NGÉE

MATEL TAGE ET PL NGÉE MATEL TAGE ET PL NGÉE - Présentation - Comment organiser la plongée - Le bateau de plongée - Les nœuds - Conclusion Benoît Maugis formation N4 1 C est quoi le matelotage? Le matelotage ne se résume pas

Plus en détail

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE DIRIGEANT D AGENCE Consignes de l évaluation certificative 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES POUR L ÉVALUATION CERTIFICATIVE Méthodologie La présente évaluation certificative visant l obtention d un permis a pour

Plus en détail

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes.

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. QMS-AUD-01 Audits internes 1 Domaine et application 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. 1.2 Domaine d application Tous les aspects du SGQ

Plus en détail

Marc Morin Direction du développement Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie Ministère de la Sécurité publique

Marc Morin Direction du développement Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie Ministère de la Sécurité publique Recherche et rédaction : Marc Morin Direction du développement Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie Révision linguistique : WWW.SPIQ.CA / Jean-François Daigle Joane Marquis

Plus en détail

CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM

CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM AC1AM Jean-Charles CORNILLOU décembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable,

Plus en détail

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Entrée en vigueur le 18 juin 2010 Préparé et sous la responsabilité de la Direction des services juridiques Section affaires juridiques Approuvé

Plus en détail

DÉNEIGEMENT 2014-2015

DÉNEIGEMENT 2014-2015 DÉNEIGEMENT 2014-2015 TRAVERSES DE SKI DE FOND Madame, Monsieur, La Municipalité demande des prix pour le contrat de déneigement de 19 traverses de ski de fond pour la saison 2014 2015. Les soumissions,

Plus en détail

LES ASSURANCES SOMMAIRE

LES ASSURANCES SOMMAIRE LES ASSURANCES SOMMAIRE 1. Réclamation et procédures à suivre : Réclamation d assurances contre les accidents du sport...1 2. Réclamation et procédures à suivre : Réclamation d assurances pour soins dentaires

Plus en détail

IDENTIFICATION. La programmation sera affichée au Service de garde au début de chaque mois pour consultation.

IDENTIFICATION. La programmation sera affichée au Service de garde au début de chaque mois pour consultation. RECUEIL DE GESTION POLITIQUE SECTEUR RESSOURCES ÉDUCATIVES IDENTIFICATION SERVICE DE GARDE RÉ07P1 Adoption : Application : Amendement : le 22 avril 2007 résolution 142 (2006-2007) le 22 avril 2007 le 27

Plus en détail

Connectez-vous Fonctions Commandes guide d'utilisation www.touchmyradio.com www.thelounge.com

Connectez-vous Fonctions Commandes guide d'utilisation www.touchmyradio.com www.thelounge.com guide d'utilisation Connectez-vous Découvrez comment connecter votre Sensia à votre réseau sans fil, l enregistrer sur le Lounge, www.thelounge.com et écouter sans interruption vos morceaux et images favoris

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION

FICHE DE PRÉSENTATION CATÉGORIE Jeune bénévole Prix Claude-Masson ET PRIX DISTINCTIF EN communication CATÉGORIE Bénévole FICHE DE PRÉSENTATION Catégorie à laquelle s applique la candidature (cochez la case correspondante) Jeune

Plus en détail

SERVICE DE GARDE ET SERVICE DES DÎNEURS TRANSPORTÉS

SERVICE DE GARDE ET SERVICE DES DÎNEURS TRANSPORTÉS SERVICE DE GARDE ET SERVICE DES DÎNEURS TRANSPORTÉS ÉCOLE DE LA PASSERELLE 60, Rue St-Jacques Chambly, Québec J3L 3M1 (450) 461-5903, poste 6 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 (adoptées

Plus en détail

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec.

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Pour réaliser sa mission, le Ministère intervient dans les secteurs d activité suivants : les services de prévention et de lutte

Plus en détail

VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES

VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITION GÉNÉRALE...1 2. PRINCIPES...1 3. RESPONSABLE DE L APPLICATION DE LA POLITIQUE...1 4. DÉFINITIONS...1

Plus en détail

Réunion Technique du Mans - 2 septembre 2015 Exposition Démonstrations présentées par F1LVT / ADRASEC 38

Réunion Technique du Mans - 2 septembre 2015 Exposition Démonstrations présentées par F1LVT / ADRASEC 38 Réunion Technique du Mans - 2 septembre 2015 Exposition Démonstrations présentées par F1LVT / ADRASEC 38 Jean-Paul YONNET F1LVT@yahoo.fr www.f1lvt.com Lors de la Réunion Technique du Mans, une sélection

Plus en détail

Cours Découverte du monde de l écrit Français de base 1 FRA-B121-4. Alphabétisation

Cours Découverte du monde de l écrit Français de base 1 FRA-B121-4. Alphabétisation Cours Découverte du monde de l écrit Français de base 1 FRA-B121-4 Alphabétisation «De nos jours, il est difficile d obtenir une reconnaissance sociale complète si on ne possède pas une connaissance au

Plus en détail

Cadre de gestion FONDS «EAU NORD GASPÉSIE»

Cadre de gestion FONDS «EAU NORD GASPÉSIE» Cadre de gestion FONDS «EAU NORD GASPÉSIE» Janvier 2015 Table des matières Introduction 2 Objectifs et principes directeurs du Fonds 3 Qui est admissible au Fonds? 3 Quels types de projets sont financés?

Plus en détail

ARRETE N 2004-001/ ART&P/CD DETERMINANT ET FIXANT LES TAXES ET REDEVANCES POUR ASSIGNATION ET GESTION DES FREQUENCES RADIOELECTRIQUES

ARRETE N 2004-001/ ART&P/CD DETERMINANT ET FIXANT LES TAXES ET REDEVANCES POUR ASSIGNATION ET GESTION DES FREQUENCES RADIOELECTRIQUES AUTORITE DE REGLEMENTATION REPUBLIQUE TOGOLAISE DES SECTEURS DE POSTES ET DE Travail Liberté - Patrie TELECOMMUNICATIONS ---------- ----------- COMITE DE DIRECTION ----------- ARRETE N 2004-001/ ART&P/CD

Plus en détail

FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME

FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME SECTION OBLIGATOIRE FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME AVIS : Le Comité sectoriel de main-d oeuvre de l industrie maritime garantit que tous les renseignements fournis

Plus en détail

PROCÉDURES D'ÉVACUATION EN CAS D'URGENCE

PROCÉDURES D'ÉVACUATION EN CAS D'URGENCE PROCÉDURES D'ÉVACUATION EN CAS D'URGENCE Nom de la responsable : Adresse du service de garde : Date effective : 1. Décrivez les procédures que vous avez prévues en cas d urgence : 2. Avez-vous établi des

Plus en détail

OpenTracker-Plus --- (VE2ESM, 080426) INFORMATIONS - CONFIGURATIONS UTILISATIONS

OpenTracker-Plus --- (VE2ESM, 080426) INFORMATIONS - CONFIGURATIONS UTILISATIONS OpenTracker-Plus --- (VE2ESM, 080426) INFORMATIONS - CONFIGURATIONS UTILISATIONS C est quoi? Un module-interface (Node, Lien, Modem) qui a pour fonction de transmettre votre position sur le réseau APRS

Plus en détail

Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif

Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif Politique d excellence pour la jeunesse - Volet sportif Cette politique a pour mission de reconnaître l excellence des jeunes citoyens de la municipalité de Morin- Heights qui contribuent à la valorisation

Plus en détail

CONSTITUTION DU SERVICE

CONSTITUTION DU SERVICE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 14 juillet 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 611 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CONSTITUTION

Plus en détail

Version de la documentation 1.00

Version de la documentation 1.00 Version de la documentation 1.00 Documentation ECHOLINK par F4ASB Page 1 06/01/03 Présentation d'echolink EchoLink est un logiciel qui permet aux stations radio d'amateur de communiquer entre eux via Internet,

Plus en détail

La sécurité civile, une responsabilité partagée

La sécurité civile, une responsabilité partagée La sécurité civile, une responsabilité partagée Mme Christine Savard, directrice régionale Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie et de l Estrie 26 septembre

Plus en détail

FQME PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR L AMÉNAGEMENT DE SITE D ESCALADE. Guide du demandeur

FQME PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR L AMÉNAGEMENT DE SITE D ESCALADE. Guide du demandeur FQME PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR L AMÉNAGEMENT DE SITE D ESCALADE Guide du demandeur Mise en application Avril 2011 Révisé Février 2014 Rédigé et diffusé par La Commission Sites & accessibilité de la

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

Pour parler de ces garanties il faut faire référence au Code civil du Québec et de la loi de la protection du consommateur.

Pour parler de ces garanties il faut faire référence au Code civil du Québec et de la loi de la protection du consommateur. LES GARANTIES AU QUÉBEC : Le présent texte a été écrit par VE2CYJ Me Jacques Savard ce texte a pour but d informer la communauté radio amateur du Québec. La garantie légale versus la garantie conventionnelle

Plus en détail

الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA POSTE ET DES TECHNOLOGIES وزارة البريد و التكنىلىجياث اإلعالم و االتصال DE L INFORMATION ET DE LA

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE (Sportif)

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE (Sportif) FONDS DU DÉVELOPPEMENT DES JEUNES TALENTS DE MIRABEL FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE (Sportif) SECTION «A» RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Pour être considérée, votre demande doit être dactylographiée ou en lettres

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

Politique de communication citoyenne

Politique de communication citoyenne Politique de communication citoyenne Service des relations avec le milieu Décembre 2011 Table des matières Préambule... 3 Définitions... 3 1. Raisons d être de la politique... 4 2. Définition de la communication

Plus en détail

LINKEDIN.COM/IN/VANESSAMOREAU @MADEMOISELLEMOREAU VMOREAU@HUMANEQUATION.CO

LINKEDIN.COM/IN/VANESSAMOREAU @MADEMOISELLEMOREAU VMOREAU@HUMANEQUATION.CO LINKEDIN.COM/IN/VANESSAMOREAU @MADEMOISELLEMOREAU VMOREAU@HUMANEQUATION.CO 1. PRÉSENTATIONS (18H30-19H00) 2. INTRODUCTION SUR LE MOBILE ET LA TABLETTE (19H-19H30) 3. EXEMPLES D'UTILISATION DANS LES COMMERCES

Plus en détail

DEVENIR PILOTE D HÉLICOPTÈRE : UN RÊVE ACCESSIBLE.

DEVENIR PILOTE D HÉLICOPTÈRE : UN RÊVE ACCESSIBLE. DEVENIR PILOTE D HÉLICOPTÈRE : UN RÊVE ACCESSIBLE. HÉLICRAFT FÊTE SES 45 ANS!!! Et oui 45 ans déjà. Hélicraft a été en 1969 la première école au Québec, à être uniquement dédiée à l hélicoptère. Depuis

Plus en détail

ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE

ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE SDG-ISO ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE Formation à l intention des nes et des s en service de garde, ainsi que des s des écoles primaires Chantal Lamoureux, agente Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

Plus en détail

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche OFFRE D EMPLOI AFFICHAGE 2015-28 Votre rôle Agent(e) de planification, de programmation et de recherche La personne apporte un soutien à la coordination d ensemble des activités scientifiques à l Institut.

Plus en détail

promotion de l action bénévole!

promotion de l action bénévole! Pour une 2 e année consécutive, le RÉSEAU DE L ACTION BÉNÉVOLE DU QUÉBEC (RABQ) organise une campagne nationale de promotion de l action bénévole. Elle culminera lors de la Journée internationale des bénévoles

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE

GUIDE ADMINISTRATIF DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE ADMINISTRATIF DE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE Direction de la formation professionnelle 15 avril 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1 CADRE OPÉRATIONNEL... 3 1.1

Plus en détail