Les communications radio en situation d urgence Notions générales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les communications radio en situation d urgence Notions générales"

Transcription

1 Les communications radio en situation d urgence Notions générales Jacques Paré VE2CJP Louis Rioux VE2NZR Québec, 14 janvier 2015

2 Plan de la présentation Qui fait quoi? Rôle des bénévoles en sécurité civile Formation des bénévoles Procédure de mobilisation au CRAQ Quoi faire en situation d urgence Une urgence, ça se planifie! Démos et exercices pratiques Orientation du Groupe d urgence

3 Qui fait quoi? Le citoyen est le premier responsable de sa sécurité. En situation de sinistre, il peut être soutenu par sa municipalité qui peut à son tour compter sur le soutien des ressources gouvernementales lorsque la situation l'exige. Le système de sécurité civile du Québec repose sur un partage clair des responsabilités entre les différents acteurs, soit : les citoyens; les entreprises; les municipalités; les ressources gouvernementales.

4 Rôle des bénévoles en sécurité civile Apporter un soutien opérationnel aux intervenants [Volet communications radio] Citoyens Entreprises Municipalités Possibilité d entente club - municipalité Ressources gouvernementales Entente MSP RAQI Entente RAQI Croix-Rouge (1991) Entente CRAQ ARSSS-03 (2004)

5 Rôle des bénévoles en sécurité civile (suite) Entente MSP RAQI (Radio Amateur du Québec inc.) Formation générale Initiation à la sécurité civile (MSP) Formation spécifique Communication d urgence 101 Accréditation obligatoire Entente MSP AQBRS (Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage) Formation générale Initiation à la sécurité civile (MSP) Formation spécifique Accréditation obligatoire (même modèle que RAQI) Exemples de groupes membres: RSQM (Recherche et sauvetage Québec-Métro) Groupe de recherche et sauvetage de Charlevoix (GRSC) Entente MSP Croix-Rouge

6 Formation des bénévoles MSP : S initier à la sécurité civile («Sécurité civile 101») (http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securitecivile/sinitier/formation-ligne.html) RAQI : Communications d urgence 101 (http://www.raqi.ca/~formation/www/index.php) Conduit à une accréditation du MSP pour les membres de RAQI Accréditation obligatoire pour les activités liées au MSP

7 Formation des bénévoles (suite) AQBRS : Chercheur au sol Équipe canine Opérateur de VTT Conduit à une accréditation du MSP pour les membres de l AQBRS Accréditation obligatoire pour les activités liées au MSP

8 Formation des bénévoles (suite) Formation complémentaire Premiers soins, secourisme général et RCR Certificat restreint d opérateur maritime avec endossement ASN Certificat restreint d opérateur radio (compétence aéronautique) GPS, cartographie, boussole, etc.

9 Formation des bénévoles (suite) Le radioamateur, un expert?

10 Formation des bénévoles (suite) Le radioamateur, un expert? Un expert est celui qui connaît de plus en plus de chose dans un domaine de plus en plus précis, jusqu au point où il connaît absolument tout sur absolument rien.

11 Formation des bénévoles (suite) Le radioamateur, une ressource polyvalente! Installation d équipements radio Opérateur radio (services amateur ou commercial, FRS/GMRS) Dépannage radio Etc.

12 Procédure de mobilisation au CRAQ Service pour le MSP via RAQI ou AQBRS Accréditation requise Autres demandeurs (ARSSS-03, municipalités) Le CRAQ détermine les compétences requises Porte d entrée unique : === Jacques VE2CJP ou Louis VE2NZR Appels aux membres par chaîne téléphonique, courriel, SMS, radio, etc.

13 Quiz surprise

14 Quiz surprise (suite) Quel est le nom ce de bouton?

15 Quiz surprise (suite) Quel est le nom ce de bouton? RPE : Relâcher pour écouter! (RTL : Release to listen)

16 Quoi faire en situation d urgence Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Assurez votre sécurité, celle de votre famille et celle de vos voisins.

17 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Activez la fonction RPE de votre radio

18 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Activez la fonction RPE de votre radio (écoutez seulement; ne transmettez sauf si on vous le demande expressément) Écoutez les fréquences fréquemment utilisées dans votre région. Pour la région de Québec, en VHF VE2RQR (146,610- MHz) VE2RAA (146,820- MHz) VE2RUR (147,015+ MHz) Partout au Québec, sur HF 3,780 MHz 7,070 MHz 14,0170 MHz

19 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Laissez les fréquences libres et ne transmettez pas, même pour offrir votre aide, sauf si on vous le demande ou si vous avez quelque chose de très pertinent. Votre intervention pourrait nuire au réseau qui s organise avec les gens entraînés dans ce genre de situation.

20 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Préparer votre équipement radio pour être prêt à intervenir si on vous le demande.

21 Quoi faire en situation d urgence (suite) Les points qui suivent sont reconnus comme des suggestions appropriées dans la majorité des situations. Si un responsable du réseau d urgence demande l aide de radioamateurs et seulement si vous croyez être en mesure de répondre, offrez votre aide. Dans le cas contraire, ne dites rien et restez à l écoute au cas où il y aurait une demande pour laquelle vous seriez plus en mesure de répondre.

22 Une urgence, ça se planifie! Formation Activités ou exercices Matériel radio et autre (plein air) Pensez «urgence» en planifiant vos achats d équipement (mobilité, versatilité)

23 Une urgence, ça se planifie! (suite) Alimentation CC (batteries) Des batteries et encore des batteries à garder chargées Papier et crayon (radiogramme)

24 Une urgence, ça se planifie! (suite) Connecteurs standards Anderson PowerPoles «Red Right Tongue Top» Modèles 15, 30 et 45 A interconnectables Env. 70 $ / 100 unités (+ taxes et transport)

25 Une urgence, ça se planifie! (suite) Trousse pour les urgences (go bag) Survie en forêt Station radio portative Vêtements appropriés Nourriture et eau Médicaments prescrits

26 Une urgence, ça se planifie! (suite) Matériel complémentaire téléphone cellulaire téléphone satellite station APRS

27 Opérations radio À l arrivée sur le site d opération, le coordonnateur : Fait l inventaire des ressources humaines et matérielles Valide les besoins avec l organisme demandeur Fait un test radio avec chaque équipe avant qu elle ne quitte pour leur affectation

28 Opérations radio (suite) Attitude générale Rigueur et professionnalisme Être conscient que les intervenants sont «sous tension» Fonctionnement «directif»; les opérateurs radio sont des relayeurs d information et de consignes Une situation qui évolue peut amener de nouvelles consignes différentes ou même contradictoires

29 Opérations radio (suite) Opérer un réseau dirigé le PC Com dirige toutes les communications Réseau «Fermé» vs «Ouvert» Identifiez votre site d affectation Tenir un registre des communications radio (PC Com) (possibilité de preuve légale) Formulaire établi (avoir des copies) Préparer vos échanges (penser, PTT, parler ) Avisez votre maître de réseau si vous devez quitter.

30 Opérations radio (suite) Utiliser la puissance minimum Opérer en simplex chaque fois que c est possible Faire une pause entre chaque échange Écouter beaucoup, transmettre peu Toujours monitorer la fréquence réseau Penser avant de parler Articuler quand vous parlez

31 Communications lors d un désastre Garder le nombre de transmissions au minimum Toujours écouter les fréquences du désastre Éviter de propager des rumeurs S assurer de l authenticité de chaque message Rechercher l efficacité, opérer sur des quarts Utiliser le mode ou la bande les plus appropriés Ne pas faire du «Broadcast»

32 Démos et exercices pratiques Simulation d appel d urgence (avec préavis) et communication VHF sur répéteur et simplex, sans déplacement Simulation d appel d urgence (sans préavis) et communication VHF et HF, sans déplacement Formation sur la configuration d'appareils radio portatifs et mobiles et l'installation de répéteurs «cross-band» EchoLink et IRLP Formation sur l utilisation d un GPS

33 Orientation du Groupe d urgence Des questions??? Des commentaires!!!

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

Vous avez dit pandémie? Planification et coordination de la communication du gouvernement du Québec en cas de pandémie d influenza

Vous avez dit pandémie? Planification et coordination de la communication du gouvernement du Québec en cas de pandémie d influenza Vous avez dit pandémie? Planification et coordination de la communication du gouvernement du Québec en cas de pandémie d influenza Planification de la communication Une première ligne Réseau de la santé

Plus en détail

Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013

Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013 Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013 Présenté par Pascal Gagnon Rencontres régionales de

Plus en détail

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE PRÊT À INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Prêt à PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

Prêt à PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE Prêt à INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO)

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Guide à l intention des services d incendie Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Composantes de la planification de la continuité des opérations Index Introduction Pour commencer

Plus en détail

User Manual Manuel de l utilisateur

User Manual Manuel de l utilisateur UBTFM41 MOBILE HANDSFREE AND MEDIA MUSIC PLAYER Dispositif mains libres et joueur de musique User Manual Manuel de l utilisateur 88.1 2 1 16 Dispositif mains libres et joueur de musique Manuel

Plus en détail

AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE

AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE AVERTISSEMENT CONCERNANT LA NORME 20 EN MATIÈRE D ÉVALUATION MUNICIPALE Le 31 janvier 2013, le conseil d administration de l Ordre a adopté la norme 20.1 afin de refléter les travaux du ministère des Affaires

Plus en détail

DMRAlert STREET. Présentation générale. Géolocalisation Urgences - Statuts- Zones Opération Tranquillité Vacances OTV - POI

DMRAlert STREET. Présentation générale. Géolocalisation Urgences - Statuts- Zones Opération Tranquillité Vacances OTV - POI DMRAlert STREET Présentation générale Géolocalisation Urgences - Statuts- Zones Opération Tranquillité Vacances OTV - POI DMRAlert STREET R3.0 LOCALISER SECURISER vos équipes ALERTER en cas d URGENCE Visualiser

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec.

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Pour réaliser sa mission, le Ministère intervient dans les secteurs d activité suivants : les services de prévention et de lutte

Plus en détail

RAIDOCÉAN 2015 REGLEMENT DE L EPREUVE

RAIDOCÉAN 2015 REGLEMENT DE L EPREUVE RAIDOCÉAN 2015 REGLEMENT DE L EPREUVE Modalités générales Le RaidOcéan est organisé par la section du Labenne Olympique Sporting Club et se déroulera le Samedi 05 septembre 2015. Ce raid est basé sur des

Plus en détail

Logiciel de gestion d entretien de véhicules

Logiciel de gestion d entretien de véhicules Logiciel de gestion d entretien de véhicules Transport Nos domaines d expertise Municipalité Autobus Construction Construction Data Dis En affaires depuis 1990 Plus de 250 clients Produits de qualité reconnus

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail

ALLOCATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE AUX TABLES PETITE ENFANCE, JEUNESSE ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DE LA MONTÉRÉGIE

ALLOCATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE AUX TABLES PETITE ENFANCE, JEUNESSE ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DE LA MONTÉRÉGIE ALLOCATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE AUX TABLES PETITE ENFANCE, JEUNESSE ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DE LA MONTÉRÉGIE Devis d allocation 2015-2016 Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : PRÉCISIONS ET CHANGEMENTS

Plus en détail

Guide de préparation aux situations d urgence

Guide de préparation aux situations d urgence Guide de préparation aux situations d urgence Soyez Prêts! disponible sur le portail interministériel de prévention des risques majeurs http://www.risques.gouv.fr Faire face en attendant les équipes de

Plus en détail

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL PROJET Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL JUIN 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. La mise en contexte...3 2. Les enjeux relatifs à la communication interne...3 2.1 La présence

Plus en détail

Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL)

Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL) Politique de prêt d équipements et de plateaux aux organismes à but non lucratif (OBNL) ADOPTÉE LE : 2014 04 07 RÉSOLUTION : 2014 04 113 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. BUT DE LA... 2 3. OBJECTIFS

Plus en détail

ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE

ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE SDG-ISO ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE Formation à l intention des nes et des s en service de garde, ainsi que des s des écoles primaires Chantal Lamoureux, agente Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

Plus en détail

CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM

CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM CETMEF - DT Point sur les travaux internationaux: élaboration de la e-navigation et modernisation du SMDSM AC1AM Jean-Charles CORNILLOU décembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable,

Plus en détail

Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM. NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur

Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM. NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur Logiciel de gestion des équipements de test MET/TEAM NOUVEAU logiciel convivial de gestion des ressources d étalonnage par navigateur Solution modulaire de gestion des ressources d étalonnage sur navigateur

Plus en détail

CHAPITRE 8 ORGANISATION DE LA COMMUNICATION

CHAPITRE 8 ORGANISATION DE LA COMMUNICATION ORGANISATION DE LA COMMUNICATION Pour toute communication, il est important de bien cibler l objectif à atteindre. Sans une démarche de planification et d organisation de celle-ci, les probabilités de

Plus en détail

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE

Consignes de l évaluation certificative DIRIGEANT D AGENCE DIRIGEANT D AGENCE Consignes de l évaluation certificative 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES POUR L ÉVALUATION CERTIFICATIVE Méthodologie La présente évaluation certificative visant l obtention d un permis a pour

Plus en détail

La sécurité civile, une responsabilité partagée

La sécurité civile, une responsabilité partagée La sécurité civile, une responsabilité partagée Mme Christine Savard, directrice régionale Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie et de l Estrie 26 septembre

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale Programme de soutien aux organismes communautaires SERVICES SOCIAUX Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS

POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS Règlement 22(1) La demande de licence pour fournir et offrir des services de garderie familiale comporte les éléments suivants : (b.1) une copie du code de conduite

Plus en détail

CENTRE D URGENCE 9-1-1 ET DE RÉPARTITION POLICE ET INCENDIE

CENTRE D URGENCE 9-1-1 ET DE RÉPARTITION POLICE ET INCENDIE CENTRE D URGENCE 9-1-1 ET DE RÉPARTITION POLICE ET INCENDIE NOS SERVICES Depuis 1995, le Centre d urgence 9-1-1 dessert les citoyens et citoyennes de la Ville de Sherbrooke ainsi que certaines villes avoisinantes.

Plus en détail

Introduction à la téléphonie mobile

Introduction à la téléphonie mobile Introduction à la téléphonie mobile Notions sur la téléphonie cellulaire Tana Guindeba ingénieur jr 1 Avril 2014 Téléphone mobile Définition: GSM (Global System for Mobile Communication) est une norme

Plus en détail

La Géosurveillance par Securitas Alert Services

La Géosurveillance par Securitas Alert Services La Géosurveillance par Securitas Alert Services Insert picture in this frame Insert picture in this frame Le leader mondial des solutions de sécurité 12 % des parts de marché dans le monde Nombre de salariés

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS

FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS FICHE TECHNIQUE # 64 INTÉGRATION COMPÉTENTE ET SÉCURITAIRE DES NOUVEAUX EMPLOYÉS Chez les jeunes de 15 à 24 ans, 54 % des accidents du travail surviennent dans les six premiers mois de l emploi. Pour tous

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION 4, place du Commerce, bureau 420, Île des Sœurs (Verdun), Québec H3E 1J4 Téléphone : (514) 767 4040 ou 1 (800) 640 4050 Courriel : info@iqpf.org

Plus en détail

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS RÉSUMÉ DES OBSERVATIONS ET DES RECOMMANDATIONS Observation n o Observations Recommandations Chef de projet Plan d action Date d achèvement prévue 1. Gouvernance 1.1 1.2 1.3 1.4 Le Comité spécial des sous-

Plus en détail

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole Registre Santé et Sécurité au Travail Tel : Mail : Directeur Circonscription Cachet de l école Assistant de prévention de circonscription Le guide pour la mise en place du registre santé et sécurité au

Plus en détail

LES ASSURANCES SOMMAIRE

LES ASSURANCES SOMMAIRE LES ASSURANCES SOMMAIRE 1. Réclamation et procédures à suivre : Réclamation d assurances contre les accidents du sport...1 2. Réclamation et procédures à suivre : Réclamation d assurances pour soins dentaires

Plus en détail

Le Candidat paramédical Test d aptitude physique. Trousse d information. Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par

Le Candidat paramédical Test d aptitude physique. Trousse d information. Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par Le Candidat paramédical Test d aptitude physique Trousse d information Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par Le Candidat paramédical Test d aptitude physique Un partenariat entre LifeMark

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2009 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes PRINTEMPS Message du commissaire Chapitre 1 La protection de l habitat du poisson Chapitre 2 La Loi de

Plus en détail

Solutions ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS. http://www.ip2air.com BRIDGE RADIO OPERATEUR FLOTTE APPLICATION SMARTPHONE

Solutions ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS. http://www.ip2air.com BRIDGE RADIO OPERATEUR FLOTTE APPLICATION SMARTPHONE ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS IP2AIR L IP2AIR est une solution innovante dédiée à la gestion de réseau de Radiocommunication développée par la société ICOM FRANCE. Bridge VHF/HF La solution

Plus en détail

Guide abrégé ME401-2

Guide abrégé ME401-2 Guide abrégé ME401-2 Version 1.0, mai 2013 Conseil pratique 1. Enregistrer les numéros importants N de série xxxxxx +xx xx xx xx xx N de série xxxxxx Numéro de série situé sur l appareil Numéro GSM et

Plus en détail

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 Base de données Utilisateur Principe général

Plus en détail

Surveillance de Température sans fil

Surveillance de Température sans fil commentaires: Surveillance de Température sans fil Données fiables & sécurisées Surveillance en continu & en directe Options d'alarme Accès aux données & rapport faciles normalisation Aides pour la conformité

Plus en détail

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence.

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 11 juin 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 643 RÈGLEMENT DÉCRÉTANT UN PROGRAMME

Plus en détail

Un challenge important pour l IAPC QUELLE EVOLUTION POUR LE RESEAU PACKET RADIO?

Un challenge important pour l IAPC QUELLE EVOLUTION POUR LE RESEAU PACKET RADIO? Un challenge important pour l IAPC QUELLE EVOLUTION POUR LE RESEAU PACKET RADIO? Pourquoi évoluer? Débit plus important compatible avec des transferts de fichiers multimédia (fichiers, son, vidéo, etc..)

Plus en détail

LES PLANS D URGENCE. Séminaire 2006 Aventure Écotourisme Québec. David Mepham

LES PLANS D URGENCE. Séminaire 2006 Aventure Écotourisme Québec. David Mepham LES PLANS D URGENCE Séminaire 2006 Aventure Écotourisme Québec David Mepham Baccalauréat en plein air et tourisme d aventure Laboratoire d expertise et recherche en plein air (LERPA) OBJECTIFS DE LA RENCONTRE:

Plus en détail

Aide au rétablissement et à la reconstruction

Aide au rétablissement et à la reconstruction PROGRAMME D AIDE AUX SINISTRÉS À LA SUITE DES INONDATIONS D AVRIL 2011 AU QUÉBEC Aide au rétablissement et à la reconstruction Ce programme d aide s adresse aux propriétaires occupants dont la résidence

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

http://www.flashdisk.com.cn/english/index.asp http://www.flashdisk.com.cn/english/productcontent1.asp?pid=11&cid=105&id=126

http://www.flashdisk.com.cn/english/index.asp http://www.flashdisk.com.cn/english/productcontent1.asp?pid=11&cid=105&id=126 Une clé USB alimentée par le soleil informatiques connus. A ne pas confondre avec la société Trust, TRUS (Truth Digital Technology) d origine chinoise, a présenté lors du dernier CeBIT, une clé USB solaire.

Plus en détail

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE Adhésion de club Club (membre actif) Les clubs qui sont dédiés à la promotion de la boxe olympique doivent déposer une demande pour devenir membre actif avec Boxe-Québec

Plus en détail

Pour de plus amples renseignements sur l un ou l autre des services mentionnés, consultez notre site Web (bell.ca/prepayesansfil).

Pour de plus amples renseignements sur l un ou l autre des services mentionnés, consultez notre site Web (bell.ca/prepayesansfil). Bienvenue au service prépayé de Bell Mobilité Le service prépayé de Bell Mobilité vous permet de parler autant que vous le voulez tout en ayant à l oeil vos frais de téléphonie cellulaire. Le présent guide

Plus en détail

AnHydre. Sarl au capital de 9000

AnHydre. Sarl au capital de 9000 L est une centrale d acquisition & transmission, puissante et compacte, caractérisée par une faible consommation d énergie. Très complète, elle est équipée d un modem GPRS et d un récepteur GPS, d une

Plus en détail

Dräger X-zone 5500 Système de détection portable de gaz pour surveillance de zone

Dräger X-zone 5500 Système de détection portable de gaz pour surveillance de zone Système de détection portable de gaz pour surveillance de zone Une surveillance de zone à la pointe de la technologie la, associée aux détecteurs de gaz Dräger X-am 5000, 5100 ou 5600, peut être utilisée

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION Voici LA NOUVELLE GÉNÉRATION Une nouvelle façon de vous connecter avec * votre Civic 2014. 5,11,12,33 * Non disponible sur la berline Civic DX et LX ainsi que sur le coupé Civic LX. Les images à l écran

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014

SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MONTPELLIER SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Montpellier, tenue le 13 janvier 2014 à 19 h 30

Plus en détail

AVERTISSEMENT : REMARQUE :

AVERTISSEMENT : REMARQUE : Avertissements AVERTISSEMENT : Tout changement ou modification apporté à cette unité et non expressément approuvé par le fabricant peut annuler le droit de l utilisateur d utiliser cet équipement. REMARQUE

Plus en détail

Guide. Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations. Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations

Guide. Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations. Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations Guide Règles sur les cartes professionnelles et les autres représentations Pour communiquer avec votre clientèle dans le respect de vos obligations Ce guide remplace celui intitulé Les Règles pour les

Plus en détail

Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte

Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte Protocole pour vol au-dessus des grandes cités. Par Daniel Turcotte Historique À l occasion, les commanditaires peuvent demander un peu plus de visibilité en survolant les grandes villes comme Montréal

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231)

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) Août 2014 La forme masculine est utilisée afin d alléger le texte.

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE 2011 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE SOMMAIRE SOMMAIRE 2 DECLENCHEMENT DU PCS 3.1 ROLE ET OBJECTIFS DU PLAN 3.2 MODALITES DE DECLENCHEMENT DES DIFFERENTES ALERTES

Plus en détail

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE CONVENTION D UTILISATION COMMUNE DES INSTALLATIONS DETECTION-INCENDIE et INTRUSION 2 MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL

Plus en détail

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE Numéro Liste de compétences - cours Introduction aux mathématiques comptables et financières Utiliser à des fins de gestion des méthodes statistiques

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Monsieur le président, mesdames et messieurs les commissaires, bonjour.

Monsieur le président, mesdames et messieurs les commissaires, bonjour. Louise Pelletier Directrice, Projets de développement et production nucléaire Allocution prononcée dans le cadre de la rencontre publique de la CCSN du 17 décembre 2014 La version prononcée fait foi. Monsieur

Plus en détail

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire Référence : DEP-Bordeaux-0538-2009 Monsieur le directeur du CNPE de Civaux BP n 64 86320 CIVAUX Bordeaux, le 15 avril 2009 Objet : Réf. : Contrôle des installations nucléaires de base Centre nucléaire

Plus en détail

PLAN DE MESURES D URGENCE DE BEAUBASSIN-EST

PLAN DE MESURES D URGENCE DE BEAUBASSIN-EST PLAN DE MESURES D URGENCE DE BEAUBASSIN-EST ADOPTÉ PAR LE CONSEIL LE 16 MAI 2011 Révisé février 2011 0 TABLE DES MATIÈRES PARTIE A - GÉNÉRALITÉS 3 I INTRODUCTION 3 II ARRÊTÉ 4 III DÉCLARATION 7 PARTIE

Plus en détail

Cartographie mobile implantée au service de police de la ville de Québec

Cartographie mobile implantée au service de police de la ville de Québec Cartographie mobile implantée au service de police de la ville de Québec NSim Technology Jimmy Perron, M. Sc. Président NSim Technology Le SPVQ > Désert plus de 550 000 citoyens > 1000 employés (Policiers

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT POUR LA PRODUCTION DE TITRES MULTIMÉDIAS VOLET GÉNÉRAL INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société admissible... 3 Titre

Plus en détail

DIVISION 175. ENREGISTREMENT DES BALISES 406 MHz

DIVISION 175. ENREGISTREMENT DES BALISES 406 MHz Affaires Maritimes DIVISION 175 ENREGISTREMENT DES BALISES 406 MHz Edition du 20 octobre 2008, parue au J.O. le 7 novembre 2008 (+ correctif du 22 novembre 2008) A jour des arrêtés suivants : Date de signature

Plus en détail

Chiffre d affaires 2013 & Stratégie 2014

Chiffre d affaires 2013 & Stratégie 2014 Chiffre d affaires 2013 & Stratégie 2014 Notre mission Permettre au plus grand nombre de rester en contact dans les circonstances et les environnements les plus extrêmes et sauver des vies par des technologies

Plus en détail

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Un temps de réflexion Vous avez constaté la progression de l épidémie Vous savez que la prévention atteindra rapidement ses limites Beaucoup

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC

PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC PLAN DE CLASSIFICATION SOCIÉTÉ DU CENTRE DES CONGRES DE QUEBEC 01 GESTION ADMINISTRATIVE 01-1000 PLANIFICATION ADMINISTRATIVE 01-1025 Plans de gestion 01-2000 ORGANISATION ADMINISTRATIVE 01-2050 Création

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52

Plus en détail

Taxnet Pro. Aide-mémoire

Taxnet Pro. Aide-mémoire Taxnet Pro Aide-mémoire Taxnet Pro Aide-mémoire Bienvenue sur Taxnet Pro. Que vous débutiez comme praticien en fiscalité ou que vous soyez un expert dans le domaine, vous trouverez toutes les nouvelles

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

PERSONNE DEPENDANTE Fugue - Risque d agression

PERSONNE DEPENDANTE Fugue - Risque d agression PERSONNE DEPENDANTE Fugue - Risque d agression Celui qui protège pour gérer et traiter les informations Positions continues Où est-il toutes les minutes? G200 Intervalle modifiable, minimum 10 secondes

Plus en détail

Inondations du printemps 2011 en Montérégie

Inondations du printemps 2011 en Montérégie May 4 2012 Lake Champlain Basin Program (LCBP) Flood Resilience Conference, Burlington, Vermont / 4 mai 2012, Conférence (LCBP) sur la résilience aux inondations, Burlington, Vermont Inondations du printemps

Plus en détail

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe Planification de la lutte contre la pandémie : quelles sont mes obligations? Points importants pour les membres de l Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l Ontario Pamela

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION SFR NAVIGATION BY MAPPY (APPLICATION JAVA)

MANUEL D UTILISATION SFR NAVIGATION BY MAPPY (APPLICATION JAVA) (APPLICATION JAVA) SFR Navigation by Mappy - La navigation pour tous Bienvenue sur SFR Navigation by Mappy. Ce document est la description détaillée du logiciel édité par Mappy SA dans le cadre du service

Plus en détail

Formulaire Canadien simplifié 263 Old Country Road Melville, NY 11747 800.545.6776 OPT #2 FAX 866.995.1196

Formulaire Canadien simplifié 263 Old Country Road Melville, NY 11747 800.545.6776 OPT #2 FAX 866.995.1196 Formulaire Canadien simplifié Documentation requise pour ouvrir un compte chez ADI Merci de l'intérêt que vous portez à notre entreprise. Notre objectif consiste à traiter les demandes dans les trois (3)

Plus en détail

Guide d utilisation du service de transfert sécurisé de fichiers. Édition du 3 octobre 2011

Guide d utilisation du service de transfert sécurisé de fichiers. Édition du 3 octobre 2011 Guide d utilisation du service de transfert sécurisé de fichiers Édition du 3 octobre 2011 Table des matières À QUI S ADRESSE LE SERVICE DE TRANSFERT SÉCURISÉ DE FICHIERS?... 3 DESCRIPTION DU SERVICE...

Plus en détail

Guide du requérant et du mandataire

Guide du requérant et du mandataire Guide du requérant et du mandataire Service en ligne du programme de la taxe sur l essence et de la contribution du Québec volet Reddition de comptes 00- Novembre 0 Direction générale des infrastructures

Plus en détail

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne

Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Directive de sécurité sur la sauvegarde des données en ligne Entrée en vigueur le 18 juin 2010 Préparé et sous la responsabilité de la Direction des services juridiques Section affaires juridiques Approuvé

Plus en détail

Section E Opération DIRECTIVE POUR L ACCÈS AU PORT DE TROIS-RIVIÈRES

Section E Opération DIRECTIVE POUR L ACCÈS AU PORT DE TROIS-RIVIÈRES Section E Opération DIRECTIVE POUR L ACCÈS AU PORT DE TROIS-RIVIÈRES E-01 OBJET Préciser les conditions et la démarche à suivre pour obtenir un laissez-passer pour le port de Trois- Rivières et définir

Plus en détail

Le cellulaire et les ondes électromagnétiques éti Mai 2011 APDPIQ Acquisition et affaires municipales Gerard.belisle@videotron.ca Les ondes électromagnétiques But / Comment Notions de base Les différents

Plus en détail

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 Table des matières Politique d approvisionnement... 5 Politique de gestion contractuelle... 6 Des biens et des services... 7 Fichier

Plus en détail

Le Quai-Sécurité Sûreté-CCTP - Annexes V3

Le Quai-Sécurité Sûreté-CCTP - Annexes V3 LE QUAI 17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS MARCHE DE PRESTATIONS DE SECURITE / SURETE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) ANNEXES Le Quai-Sécurité Sûreté-CCTP - Annexes V3 16/03/2015 LE

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES SPÉCIFICATIONS

CARACTÉRISTIQUES SPÉCIFICATIONS Amplifie les fréquences 2G et 3G ainsi que les fréquences sans fil Verizon 700MHz (Fréquence 13) Signaux cellulaires 800 MHz et 1900 MHz Améliore à la fois la qualité de la voix et le transfert de données

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52 et 53)

Plus en détail

Politique. Titre : Destinataires : Émetteur : Date d adoption : 13 juin 2011. Dernière date de révision : Approuvé par : CA Comité de régie

Politique. Titre : Destinataires : Émetteur : Date d adoption : 13 juin 2011. Dernière date de révision : Approuvé par : CA Comité de régie Cote DST-11-08 Réservé à la Direction générale Politique Titre : Politique de gestion des aires de stationnement Destinataires : Familles ou proches de résidents, employés, médecins, partenaires, bénévoles

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

Votre automate GSM fiable et discret

Votre automate GSM fiable et discret Installation facile, programmation rapide! Votre automate GSM fiable et discret GD-04 est un automate GSM. Il envoie des SMS, appelle, met en marche, arrête, surveille. Il ne sait pas parler mais pourtant

Plus en détail

- Quand gerer rime avec jongler. SESSION DE PERFECTIONNEMENT 22, 23 et 24 avril 2015 à l hôtel Delta à Sherbrooke

- Quand gerer rime avec jongler. SESSION DE PERFECTIONNEMENT 22, 23 et 24 avril 2015 à l hôtel Delta à Sherbrooke - Quand gerer rime avec jongler SESSION DE PERFECTIONNEMENT 22, 23 et 24 avril 2015 à l hôtel Delta à Sherbrooke LE MOT DU COMITÉ ORGANISATEUR Chers membres, Le comité organisateur est heureux de vous

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Contribution du Directeur général Original : anglais 21 mai 2010 PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS I. CONTEXTE 1. L article III (a) de l Accord ITSO dispose que «En tenant compte de l établissement

Plus en détail

Filaire ou sans fil. Système de sécurité NX-10

Filaire ou sans fil. Système de sécurité NX-10 Filaire ou sans fil Système de sécurité NX-10 Votre sécurité vous suit pas à pas Contrairement aux solutions actuelles, le système NX-10 fonctionne entièrement sans fil et est équipé d un nouveau clavier

Plus en détail

se de dema Trouss K0A 1W11 La Municipalité de Russell d évènements spéciaux nde pour l utilisation/

se de dema Trouss K0A 1W11 La Municipalité de Russell d évènements spéciaux nde pour l utilisation/ Trouss se de dema nde pour l utilisation/ la fermeture temporaire du réseau routier lors d évènements spéciaux VEUILLEZ SOUMETTREE VOTREE DEMANDE COMPLÉTÉE AU: Département de la sécurité publique et de

Plus en détail

Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation

Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation Outils et moyens pour implanter la continuité des opérations dans votre organisation Colloque sur la sécurité civile, 15 février 2012 Mariette Trottier Ministère du Développement économique, de l Innovation

Plus en détail

GSM/GPRS/GPS Traceur Véhicule G-1000 PRO Manuel D utilisation

GSM/GPRS/GPS Traceur Véhicule G-1000 PRO Manuel D utilisation GSM/GPRS/GPS Traceur Véhicule G-1000 PRO Manuel D utilisation Version 1.0 Page 1 of 15 Table des matières Chapitre I - préface 1.1 Aperçu 1.2 Fonctions principales 1.1.1 Positionnement et Suivi 1.1.2 Déclenchement

Plus en détail