L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé"

Transcription

1 L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé Dr Jean Jacques ANTOINE FEMALOR 14 Juin 2012 METZ 57 1

2 Déclara'on d intérêts J ai actuellement ou j ai eu au cours des trois dernières années, Une affilia6on ou des intérêts financiers ou intérêts de tout ordre, avec les sociétés commerciales suivantes en lien avec la santé : SUBVENTION ET AVANTAGES À TITRE COLLECTIF PFIZER SANOFI GSK RÉMUNÉRATION ET AVANTAGES À TITRE PERSONNEL PFIZER SANOFI

3 Les Maisons (et Pôles) de Santé Pluriprofessionnelles Une nouvelle organisation des équipes pluriprofessionnelles de soins primaires ( maison médicale) o Adaptée au territoire médico-sociale o Prise en charge globale de la population o Coordination et réactivité o Rupture de l isolement face à la complexité des prises en charge o Organisation évolutive de la coordination des soins 3

4 Le projet de santé C est lui qui fait la spécificité des MSP et PSAP Il formalise la contractualisation du groupe de professionnels avec l état, via les ARS Des cahiers des charges ont été écrits par l ARS en collaboration avec les représentants des représentants des structures professionnelles (dont URPS médecins et FEMALOR ) Il comporte au moins 2 médecins généralistes et un paramédical. 4

5 Avantages pour la population Regroupement géographique des professionnels de santé. Présence d un secrétariat. Meilleure coordination des soins primaires. Meilleure continuité des soins. Permanence des soins. 5

6 Les avantages des regroupements pour les professionnels de santé a. Secrétariat commun «organisation du travail», b. Echanges entre confrères et paramédicaux, réunions pluridisciplinaires, c. Mise en commun du matériel (informatique, travail en réseau interne), création d emplois, d. Gestion du temps, e. Mise en place d action de prévention et de promotion de la santé, k. Projet de santé : financements autres que le paiement à l acte possibles, l. Programme d éducation thérapeutique (ETP). 6

7 Etre médecin généraliste en maison de santé pluriprofessionnelle Secrétariat pivot : délégation administrative Partage de compétences Rencontres Maîtrise de stage Prises en charge pluri-professionnelles 7

8 Le bonheur est dans la maison de santé! Situations complexes : maintien à domicile, patients poly-pathologiques Nouveaux services aux patients Evolutivité de l exercice Formation continue inter-professionnelle Satisfaction des usagers Renouer avec la formation initiale 8

9 Le pôle de santé ambulatoire pluridisciplinaire Regroupement de professionnels autour d un projet de santé commun, exemples : MSP + professionnels isolés, Médecins et paramédicaux d un territoire, Plusieurs MSP. On peut parler de Maison de Santé sans les murs et sans toit 9

10 Et l immobilier dans tout cela Les professionnels de santé peuvent bien sûr être propriétaires de leur outil de travail Il peuvent être locataires de locaux financés par des investisseurs privés (promoteurs, pharmaciens, ), institutionnels ( mutuelles, ) ou publics. Il peuvent également monter un projet avec une collectivité locale: elle recueillera d éventuelles subventions (Europe, Etat, Conseil Régional ), financera la partie immobilière qu elle louera aux professionnels. 10

11 Dans tous les cas, prévoir Une salle de réunion permettant l équipe de se réunir: organisation, discussion de cas, formation Voire l accueil du public, pour accueil des groupes de patients (séances collectives d ETP par exemple ) Un cabinet «consultant», permettant d accueillir des professionnels extérieurs à la structure (médicaux, para, médico sociaux ) Des chambres pouvant héberger des étudiants /stagiaires Des parkings Une accessibilité conforme aux normes

12 Et la règlementation Les Sociétés Interprofessionnelles de Soins Ambulatoire (SISA) ont vu le jour cet été, les contrats types viennent d être publiés. Le partage des données au sein des structures est autorisé depuis la loi dite «Fourcade»: mais les logiciels ne sont pas encore adaptés Information obligatoire du patient Accord du patient formalisé requis Liberté de désigner les professionnels qui auront accès à ses données LOI no du 10 août

13 Je vous remercie pour votre attention 13

14 Liens et contacts utiles

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt Maison de santé Définition Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé Intérêt Gestion des Polypathologies, chroniques, complexité Accessibilité, qualité Attractivité

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles?

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? Docteur Christian VEDRENNE, Médecin généraliste, Gérant de la MSP de Saint Paul de Fenouillet

Plus en détail

Modes de financt MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 ANNEXE I LES MODES DE FINANCEMENT DES MAISONS DE SANTE PLURI-PROFESSIONNELLES (MSP) Sous réserve de répondre, a minima, aux critères définis au II 2 du cahier

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

Coordination du parcours du

Coordination du parcours du Coordination du parcours du patient Jeudi 13 octobre 2011 Lyon- Vinatier Docteur Philippe MARISSAL Les enjeux de la coordination des professionnels de santé Coordination des professionnels de santé en

Plus en détail

CRÉATION D UNE MAISON DES SPÉCIALISTES À NEVERS

CRÉATION D UNE MAISON DES SPÉCIALISTES À NEVERS MÉDECINE DE SPÉCIALITÉ CLINIQUE DE PROXIMITÉ DANS LA NIÈVRE CRÉATION D UNE MAISON DES SPÉCIALISTES À NEVERS DOCTEUR PATRICK BOUILLOT ENDOCRINOLOGUE NEVERS VICE-PRÉSIDENT DE L URPS-MÉDECINS LIBÉRAUX DE

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Site des Joncherolles, 43 chemin des joncherolles - Bâtiment H2 Site Jacques Prévert, 129 boulevard Jean Mermoz L association Créa pôle et ses partenaires

Plus en détail

H/F CDI à temps partiel (0.8 équivalent temps plein)- statut cadre

H/F CDI à temps partiel (0.8 équivalent temps plein)- statut cadre Appel à candidature édité le 09/06/15 COORDINATEUR de la plateforme d éducation thérapeutique des territoires de santé n 1 et n 2 du FINISTERE («ETP29») H/F CDI à temps partiel (0.8 équivalent temps plein)-

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé Le présent document précise les modalités de réponse à l appel à projets 2015 sur les maisons et pôles de

Plus en détail

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins 29/03/2014 Le PB Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins Groupement des Professionnels de Santé du Pays Beaunois 19 route de Gigny 21200

Plus en détail

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire Maisons Soutien aux projets en Pays de la Loire L a démographie des professionnels est une problématique au croisement de la santé et de l aménagement du territoire : un territoire sans professionnel n

Plus en détail

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 SUMGA Groupe Médical «les Allymes» SPECIALISTES EN MEDECINE GENERALE APPSPPA APPSPPA : Association Pluridisciplinaire des

Plus en détail

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1 LE FINANCEMENT Il ne faut pas se le cacher, le financement est une difficulté et de nombreuses maisons médicales dans les 10 dernières années, qui fonctionnaient de manière satisfaisante, sont «décédées»

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier DGOS/PF3/CdC MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier L article L. 6323-3 du code de la santé publique prévoit

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

Exigences sociétales et modèle économique

Exigences sociétales et modèle économique Colloque 22 mai Exigences sociétales et modèle économique Alexandre GRENIER Directeur URPS médecins 22 mai 2014 1 Exigences sociétales et modèle économique Les exigences sociétales: Une offre de soins

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Vendredi 7 Juin 2013 à Wiltz. Docteur Marie-France GERARD Médecin généraliste à la MSP de Vicherey (88) et présidente de la FEMALOR

Vendredi 7 Juin 2013 à Wiltz. Docteur Marie-France GERARD Médecin généraliste à la MSP de Vicherey (88) et présidente de la FEMALOR Vendredi 7 Juin 2013 à Wiltz Docteur Marie-France GERARD Médecin généraliste à la MSP de Vicherey (88) et présidente de la FEMALOR L accès aux soins en milieu rural La problématique de la population Densité

Plus en détail

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010.

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Contexte L expérimentation NMR est organisée depuis 2 ans sous l égide de la Direction Générale de la

Plus en détail

Le projet de CLISSON: pour quel territoire? Projet de santé libéral de Clisson 2002 2005 Avril 2007 2011 2012

Le projet de CLISSON: pour quel territoire? Projet de santé libéral de Clisson 2002 2005 Avril 2007 2011 2012 Le projet de CLISSON: pour quel territoire? Projet de santé libéral de Clisson, 6000 habitants, à 30 km au sud-est de Nantes, zone en forte croissance de population mais pas encore déficitaire en médecin

Plus en détail

URPS. Les modes de collaboration des professions médicales et paramédicales. Caen, le 15 mai 2014

URPS. Les modes de collaboration des professions médicales et paramédicales. Caen, le 15 mai 2014 URPS Les modes de collaboration des professions médicales et paramédicales Caen, le 15 mai 2014 Animé par Jean-Yves DUPUY Expert comptable Associé SOMMAIRE 1. Quels sont les différents modes de collaboration

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR

Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR L appel à projet INCa (juin 2014) Promouvoir l éducation thérapeutique

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Questionnaire général (court)

Questionnaire général (court) 1 sur 6 29/12/2014 10:00 Questionnaire général (court) Il peut bien entendu être diffusé à des professionnels de votre connaissance pouvant être s par le projet. Les informations renseignées ont vocation

Plus en détail

Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s)

Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s) Rénovation de la série «Sciences médico-sociales» (SMS) Nouvelle série «Sciences et technologies de la santé et du social»(st2s) Rentrée 2007 Rénovation de la voie technologique SMS Le contexte de la rénovation

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Projet de santé. Accès et continuité des soins. Education thérapeutique et prévention. Coordination, partage d information pluridisciplinaire

Projet de santé. Accès et continuité des soins. Education thérapeutique et prévention. Coordination, partage d information pluridisciplinaire é t n a s e d s n o s i a m s e L s e r i a n i l p i c s i d i plur e i d n a m r o N en Haute Projet de santé Accès et continuité des soins Education thérapeutique et prévention Coordination, partage

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer la coordination entre les professionnels et les structures de soins ambulatoires hospitaliers et médicosociaux

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS RELEVANT DE L OFFRE DE 1 ER RECOURS

FOIRE AUX QUESTIONS RELEVANT DE L OFFRE DE 1 ER RECOURS 1. Pôle d attractivité 1.1. Qu'est-ce qu'un pôle d'attractivité? Il s'agit d'une notion développée par le groupe territoire au cours des travaux qu'il a conduit en 2009/2010. Dans le cadre des travaux

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

DEVENIR MAITRE DE STAGE

DEVENIR MAITRE DE STAGE Maîtres de stages en région Rhône-Alpes Dans la région Rhône-Alpes, en 2014, 719 sur les 5.921 omnipraticiens participent à la formation des étudiants soit dans le cadre du stage chez le praticien, soit

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

LES MSP DE MIDI-PYRENEES EN 2015 ETAT DES LIEUX

LES MSP DE MIDI-PYRENEES EN 2015 ETAT DES LIEUX LES MSP DE MIDI-PYRENEES EN 2015 ETAT DES LIEUX Journée d automne de la FMP MPS Samedi 3 octobre 2015 L Agence régionale de santé Midi-Pyrénées en action 2015 : toujours le même point d entrée : le projet

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

Étude de faisabilité et de programmation

Étude de faisabilité et de programmation Étude de faisabilité et de programmation d un Pôle de santé «pluri.» professionnel (Maisons de Santé). Communauté de Communes du Conflent Conseil Communautaire 12 décembre 2012 Sommaire 1 Le projet de

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16

lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16 P.3! " P.7! # $!%& # $!# $ ' (") P.9 *$ (") +,(") a) )! " #$ %$ lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16 & ' (()# " )2 #% * +,,,- - -$. / 0 ()./ *. 1 - -() * 2+,3+ 1 (.

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE?

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? PUERICULTRICE QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? L infirmière puéricultrice ou l infirmier puériculteur est un infirmier spécialisé qui exerce des activités de soin et d éducation dans les établissements

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

LES FINANCEMENTS DES MAISONS DE SANTE PLURI PROFESSIONNELLES (MSP) I / LES CONDITIONS PREALABLES A TOUT TYPE DE FINANCEMENT

LES FINANCEMENTS DES MAISONS DE SANTE PLURI PROFESSIONNELLES (MSP) I / LES CONDITIONS PREALABLES A TOUT TYPE DE FINANCEMENT LES FINANCEMENTS DES MAISONS DE SANTE PLURI PROFESSIONNELLES (MSP) I / LES CONDITIONS PREALABLES A TOUT TYPE DE FINANCEMENT Seuls sont éligibles à une aide financière, quelle qu en soit la source, les

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

ACCES AUX SOINS ET A LA SANTE POUR TOUS

ACCES AUX SOINS ET A LA SANTE POUR TOUS ACCES AUX SOINS ET A LA SANTE POUR TOUS 1 Objectifs Déterminer 5 objectifs généraux (voire spécifiques) prioritaires sur la thématique : «Accès aux soins et à la santé pour tous» Base de la construction

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

Groupe «Vaccination» Préparation de la campagne de vaccination. La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe

Groupe «Vaccination» Préparation de la campagne de vaccination. La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Chantal DELESTRE, infirmière de Santé au Travail Dr Stéphanie ROCHON EDOUARD, Praticien

Plus en détail

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Qu est-ce que l ENMR? Ses enjeux et objectifs principaux Le financement du système de soins constitue

Plus en détail

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 1 RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 2 LE PSIT A DÉFINI UN CADRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires

Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires Contexte En 2011, il a semblé intéressant à l ACSBE 1, alors en montage de projet de centre de santé associatif,

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

Référence n 1. Critère d évaluation n 1.25. Indicateur(s) Cotation. Elément(s) de preuve et analyse. Proposition(s) d amélioration (le cas échéant)

Référence n 1. Critère d évaluation n 1.25. Indicateur(s) Cotation. Elément(s) de preuve et analyse. Proposition(s) d amélioration (le cas échéant) Chapitre I - Le projet d établissement ou de service Partie 1 - Élaboration, diffusion et réactualisation du projet d établissement ou de service Référence n 1 En application de la loi 2002-2, l établissement

Plus en détail

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA Colloque Management hospitalier Mercredi 24 juin 2015 E.Duchange, A.Pruvot, P.Pichereau, MD Lussier, Anap Agence

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Réunion du 27 mars 2014, commission plénière.

Réunion du 27 mars 2014, commission plénière. Les SESSAD en Mayenne Adaptation de l offre de service?... Réunion du 27 mars 2014, commission plénière. Contexte: Quelle réponse apporter à 400 jeunes sur liste d attente des SESSAD en Mayenne? Interrogation

Plus en détail

UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE. pour développer et pérenniser les centres de santé

UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE. pour développer et pérenniser les centres de santé UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE pour développer et pérenniser les centres de santé LES SOINS DE PREMIERS RECOURS CARACTÉRISTIQUES ET RÔLE DES CENTRES DE SANTÉ Les différentes formes d exercice médical regroupé

Plus en détail

Groupe de travail PREVENTION Réunion 3

Groupe de travail PREVENTION Réunion 3 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Groupe de travail PREVENTION Réunion 3 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau

Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau Actes Journées Santé Travail du CISME Tome II 2012 Session 1 : Philosophie du travail en réseau Prévention de la désinsertion professionnelle et travail en réseau Dr Lucette MIGNIEN Médecin du travail

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR

Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR Journée Mondiale des Soins Palliatifs 9 octobre 2013 Dr Aurélie Laurent-Baraldi La Marteraye Centre

Plus en détail

Projet de santé de la MSP du Véron 2014

Projet de santé de la MSP du Véron 2014 Projet de santé de la MSP du Véron 2014 Préambule «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.»(oms 1946)

Plus en détail

NEPALE NORD ESSONNE PALLIATIF

NEPALE NORD ESSONNE PALLIATIF NEPALE NORD ESSONNE PALLIATIF ASSOCIATION LOI 1901 CONVENTION CONSTITUTIVE SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU RESEAU ET OBJECTIFS POURSUIVIS ARTICLE 2 AIRE GEOGRAPHIQUE DU RESEAU ET POPULATION CONCERNEE ARTICLE

Plus en détail

UNE POLITIQUE DE SANTÉ POUR UN TERRITOIRE RURBAIN

UNE POLITIQUE DE SANTÉ POUR UN TERRITOIRE RURBAIN UNE POLITIQUE DE SANTÉ POUR UN TERRITOIRE RURBAIN 1 Situation géographique Le Pays de l'ourcq 2 Origine de la demande : Un territoire sous-médicalisé (Canton de Lizy-surOurcq, fortement déficitaire en

Plus en détail

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Les objectifs des réseaux de santé Mettre le patient au centre et non la maladie Améliorer la qualité des soins Optimiser les moyens humains et financiers

Plus en détail

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Né du souhait de mieux répondre aux grands défis de notre système de santé, Cité générations est un nouveau

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

La genèse et le calendrier

La genèse et le calendrier AVEC LE SOUTIEN DE La genèse et le calendrier Fin 2011-2012 : Contact entre Pierre MOLINA D ARANDA et l Agence Ecomobilité Mobilisation de la CPAM et contact de l URPS 2013 : Soirée d information aux médecins

Plus en détail

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention Réduction du Risque Tabac des Publics Précaires: collaboration médico sociale au sein d une structure d accueil Ou comment

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux

Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux Au sein d un Etablissement médico- psychologique et social Ch. MOUTET-KREBS, Médecin du Travail Julie MORELL, Psychologue du Travail L entreprise

Plus en détail

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap CHARTE ROMAIN JACOB La Charte Romain Jacob pour l accès aux soins des personnes en situation de handicap en France, a fait l objet d

Plus en détail

Formations et accompagnements ETAPE 2014

Formations et accompagnements ETAPE 2014 Formations et accompagnements ETAPE 2014 Mardi 29 avril 2014 Cellule ETAPE, membre de PACE Intervenante : Anouck Parthenay, chargée de missions ETP Membre de PACE Quel contexte pour ETAPE? Contractualisation

Plus en détail

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité 1 PARTIE 1 PRESENTATION DU REGLEMENT ARBITRAL 2 1 - LE CONTEXTE 3 Contexte : l aboutissement d une expérimentation

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé Rappel : contexte et objectif Mobilisation des élus de la ville du Creusot face au risque de désertification médicale Volonté d élaborer un projet de santé global, mobilisateur, à l échelle du bassin de

Plus en détail

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation)

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation) Secrétaire Médicale - MEDICO-SOCIALE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par arrêté publié au journal officiel de la République Française

Plus en détail

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours Mot du président Le vieillissement de la population associé à une évolution défavorable de la démographie médicale ont conduit l État

Plus en détail

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» :

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : 1 Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : Recherche et Développement dans le domaine de l utilisation des Nouvelles

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe

La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe La communication engageante dans la campagne de vaccination contre la grippe L expérience du Centre Hospitalier de DIEPPE Chantal DELESTRE, infirmière de Santé au Travail Dr Stéphanie ROCHON EDOUARD, Praticien

Plus en détail