ASSURANCE F-10 DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DES ARCHITECTES ET ENTREPRENEURS /00 12/08

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSURANCE F-10 DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DES ARCHITECTES ET ENTREPRENEURS 30.15.001/00 12/08"

Transcription

1 ASSURANCE F-10 DE LA RESPONSABILITE DECENNALE DES ARCHITECTES ET ENTREPRENEURS /00 12/08

2 L assurance F-10 de Fédérale Assurance couvre durant 10 ans la responsabilité de l entrepreneur et de l architecte en cas de défaut grave au bâtiment construit, mais également la responsabilité civile vis-à-vis des tiers et les «troubles de voisinage». La responsabilite decennale Lors du projet et de l édification d un ouvrage, les entrepreneurs et les architectes sont responsables à beaucoup d égards. La responsabilité décennale qui leur est imposée par l article 1792 du Code civil belge, est bien l une des plus lourdes qu ils doivent supporter. Article 1792 du Code civil «Si l édifice construit à prix fait, périt en tout ou en partie par le vice de la construction, même par le vice du sol, les architectes et les entrepreneurs en sont responsables pendant dix ans.» Quelles sont les obligations des constructeurs? Les constructeurs (entrepreneurs, sous-traitants, architectes, ingénieurs-conseils et bureaux d études) doivent répondre durant une période de dix ans des vices de l ouvrage compromettant la stabilité de celui-ci ou d une des parties principales. L architecte est responsable des vices qui sont dus à des erreurs de conception ou qui auraient pu être évités ou réparés par un contrôle approfondi. L entrepreneur est garant des vices qui sont dus à des fautes dans l exécution. Si l ouvrage présente des vices qui résultent directement d une faute dans les plans ou dans les cahiers des charges, ou d une méthode de travail prescrite par l adjudicateur, l entrepreneur n est pas responsable, sauf dans le cas où il aurait dû constater, en tant qu expert, les fautes dans les plans et les cahiers des charges. L entrepreneur qui a lui-même établi des plans et des cahiers de charges et l expertentrepreneur sont également responsables des défauts dans la construction dus à des erreurs dans les plans et cahiers des charges, même si le maître d ouvrage a approuvé ces documents, quand ce n est pas lui-même l expert. Quels sont les défauts relevant de la responsabilité décennale? les défauts graves à l ouvrage édifié ; les défauts liés aux vices du sol ; l instabilité de l ouvrage ; les problèmes d étanchéité (à partir de la 3 e année). Dans la jurisprudence, ainsi que dans la doctrine, on constate cependant une tendance à élargir ces critères et à intégrer les malfaçons qui rendent le bâtiment impropre à sa destination dans la responsabilité décennale. Dans ce contexte, il est essentiel de noter que la responsabilité décennale est d ordre public : il est interdit de l atténuer et à fortiori de la supprimer. Le maître d ouvrage Le maître d ouvrage, protégé par la loi via l article que nous venons d examiner, peut cependant être amené à supporter lui-même les conséquences des désordres qui se sont manifestés durant la période décennale. Des contestations et des procès pour déterminer les responsabilités respectives des constructeurs concernés peuvent durer tellement longtemps que le maître d ouvrage subit une importante perte de loyer et de production. Si, pour finir, une des sociétés ayant participé à la construction fait faillite après l achèvement de l ouvrage, le maître d ouvrage n a plus aucun recours. Pour cette raison, il est depuis longtemps d usage que beaucoup de maîtres d ouvrage, publics on privés, souscrivent eux-mêmes une assurance responsabilité décennale des entrepreneurs et des architectes lors du début des travaux ou obligent l entrepreneur à en souscrire une. L assurance F-10 de la Responsabilité décennale des entrepreneurs et des architectes (en application de la loi Breyne, cette responsabilité vaut également pour le promoteur immobilier) peut être considérée comme un complément à l assurance Tous Risques Chantier, qui accorde une couverture durant la phase de construction. 2 3

3 Parallèlement à ces premières constatations, des fissures étaient apparues dans les carrelages et revêtements muraux en faïence. Certaines portes et fenêtres ne pouvaient plus être fermées. Devant l évolution de la situation, les intervenants dans l édification du bâtiment, à savoir l architecte et l entrepreneur général, furent convoqués par le maître d ouvrage. DES PROBLEMES PEUVENT-ILS SE POSER APRES L EDIFICATION D UN BATIMENT? Etant donné la complexité de l acte de construire et malgré les efforts des partenaires de bâtir le plus qualitativement possible, des problèmes peuvent survenir après l achèvement du bâtiment. Dans certains cas, on peut même être confronté à de sérieux dégâts, même dans les habitations traditionnelles. Le sinistre exposé ci-après en donne l illustration. A première vue et après examen de la qualité de Sinistre survenu après l édification l ensemble de l ouvrage, aucun défaut d exécution ne d une habitation pouvait apparemment être reproché à l entreprise. Circonstances Toutes les parties étaient d accord qu il s avérait urgent Moins de deux ans après s être installé dans sa nouvelle de décider des mesures à prendre. Face à cette situation habitation, le propriétaire est alarmé par l apparition de inhabituelle et inquiétante, appel fut fait à un ingénieur- nombreuses fissures dans les murs et les planchers et conseil afin d obtenir un avis circonstancié sur les cau- surtout par l aggravation de celles-ci. Effectivement, ses des désordres. Il s avéra que ceux-ci étaient dus à dans un délai de 12 mois, certaines de ces fissures se un tassement différentiel du bâtiment et des fondations sont agrandies de façon inquiétante (jusqu à 3 cm). bien que celles-ci étaient liaisonnées avec la dalle de sol. Que s est-il passé? donné que l entrepreneur n avait pas souscrit une Les désordres qui affectaient la nouvelle construction assurance couvrant sa responsabilité décennale, il dut étaient dus à des tassements différentiels d un angle de supporter entièrement les frais lui incombant. Les coûts la construction par rapport à l ensemble. La cause de ce du sinistre pris en charge par l architecte furent partiel- AMPLEUR DES DOMMAGES : ,62 Frais de réparation du gros-oeuvre fermé Renforcement de la fondation d un angle du bâtiment par reprise en sous-oeuvre par pieux + structure en béton armé : ,09 Dépose et repose des menuiseries extérieures : 1 239,47 Remplacement des seuils en pierre bleue cassés : 1 983,15 Réparations des fissures dans les façades : 2 974, ,43 Frais de réparation des dommages consécutifs aux parachèvements Dépose et repose des menuiseries intérieures : 1 115,52 Remplacement des carrelages et revêtements muraux fissurés : 1 859, ,72 Dommages immatériels consécutifs Déménagement d une partie du mobilier et du cabinet médical : 3 966,30 Frais d hébergement de la famille à l hôtel pendant deux mois : ,87 Location d un rez-de-chaussée commercial qui a dû être aménagé pour le transfert du cabinet médical pendant 3,5 mois : 9 085, ,47 TOTAL : ,62 tassement fut attribuée à l écoulement souterrain (environ -1 m 20) d eaux de ruissellement qui cheminait depuis le pied du versant d une colline située du côté opposé de la route vers un ruisseau situé en contrebas du terrain acheté par les propriétaires de la nouvelle construction. L endroit avait précisément été apprécié par le propriétaire et son épouse pour son charme pittoresque et l attrait que constituait cette petite rivière. Dommages vis-à-vis du maître d ouvrage La maison était occupée depuis la réception provisoire par le maître d ouvrage qui exerçait la profession de médecin dans une partie de la construction. Afin de réaliser les travaux de remise en état de l habitation, la famille fut hébergée dans un hôtel proche. Le cabinet médical fut transféré dans un rez-de-chaussée loué afin que le médecin puisse poursuivre ses consultations. Après un début de procédure judiciaire et un accord à l amiable intervenu entre l architecte et l entrepreneur, les frais (voir cadre) furent partagés entre eux. Etant lement indemnisés par son assurance de responsabilité professionnelle. Conclusion Cet exemple démontre que conjointement aux mesures de précautions nécessaires, il est de l intérêt de l entrepreneur, de l architecte et du maître d ouvrage de faire couvrir les travaux par une assurance F-10 de la Responsabilité décennale des architectes et des entrepreneurs. Cette assurance couvre, pendant une période de dix ans après la réception des travaux, la responsabilité des architectes et entrepreneurs. 4 5

4 F-10, LA MEILLEURE PROTECTION Le sinistre exposé ci-dessus démontre que l assurance de la responsabilité décennale des architectes et des entrepreneurs n est pas un luxe superflu, même pour des bâtiments considérés comme plus petits tels que des habitations, des immeubles de bureaux et d appartements moyens. F-10, développée par Fédérale Assurance, spécialiste de la construction depuis plus de 90 ans, est la couverture la mieux adaptée à cette fin. Etant donné qu en cas de souscription de l assurance de la responsabilité décennale, la société d assurance s engage pour une durée de dix ans sans possibilité de résiliation, il est logique qu elle soit particulièrement attentive à la qualité lors de l exécution de l ouvrage faisant l objet du contrat. Pour l assurance Contrôle, cette garantie de qualité est obtenue par un contrôle technique effectué par l organisme de contrôle indépendant SECO. Dans le cadre de la F-10, développée par Fédérale Assurance, c est le contrôle du chantier par l architecte consciencieux et par l entrepreneur soucieux de qualité qui est crucial. BIENS ASSURABLES L assurance peut être souscrite pour des ouvrages d une ampleur limitée - valeur de gros-oeuvre fermé de , ce qui correspond à une valeur clef sur porte de Les types d ouvrages pris en considération pour l assurance sont les immeubles d habitation, de bureaux et les bâtiments servant d entrepôts. Les travaux de rénovation et de génie civil ne sont pas pris en considération pour cette couverture. Remarque Des ouvrages d une plus grande ampleur, des travaux de rénovation et de génie civil peuvent être assurés par l assurance Contrôle classique. EXISTE-IL UN CONTROLE TECHNIQUE? Un contrôle technique par un organisme de contrôle extérieur n est pas exigé. Un contrôle du chantier par l architecte est cependant exigé. Dans certains cas spécifiques, le service technique de Fédérale Assurance peut procéder à une inspection technique pour certains aspects de la construction. Les frais de cette inspection sont gratuits. Certaines conditions techniques sont néanmoins posées : l exécution d une étude de stabilité élémentaire ; l exécution d essais de sol (essais de pénétration) accompagnés d une étude du système de fondation ; la tenue de rapports de chantier. LA GARANTIE DECENNALE POUR L OUVRAGE EDIFIE La compagnie d assurance garantit aux entrepreneurs et aux architectes la réparation pécuniaire à laquelle ils peuvent être tenus à l égard du maître d ouvrage en vertu des articles 1792 et 2270 du Code civil belge concernant le bâtiment assuré et édifié. La compagnie d assurance vise à assurer de manière optimale la responsabilité décennale des architectes et entrepreneurs. La seule restriction dans la garantie est celle des problèmes d étanchéité durant les deux premières années de la période décennale. Les dommages à la suite des défauts d étanchéité ne sont couverts qu à partir de la troisième année suivant la réception du bâtiment. Des imperfections dans l exécution de l étanchéité ne sont donc pas assurées. Ces manques peuvent être couverts par une assurance Tous Risques Chantier. Elle prévoit une période d entretien ou une extension de la garantie jusqu à deux années après la réception provisoire des travaux. 6 7

5 ASSBAU : UN SERVICE TRANSFRONTALIER POUR LES ENTREPRISES DE LA CONSTRUCTION Vous exportez vos compétences? Fédérale Assurance vous accompagne au-delà des frontières. Nous proposons aux entrepreneurs qui ont des activités à l étranger les services du Groupement Européen d Intérêt Economique «ASSBAU» dont nous sommes co-fondateurs. Avec «ASSBAU», nos clients et ceux des cinq autres compagnies membres disposent d un réseau européen d assureurs de la construction apte à offrir : un service de proximité ; la souscription de garanties d assurances locales ; des renseignements et des conseils juridiques, techniques et administratifs ; Ia gestion de sinistres à l étranger. Pour plus d informations, appelez le LA RESPONSABILITE CIVILE VIS-A-VIS DES TIERS La responsabilité extra-contractuelle pour des dommages causés à des tiers est également assurée. Cette garantie est offerte avec la décennale et ne peut être dissociée de celle-ci. Cette couverture implique que les dommages causés à des tiers consécutifs à un sinistre relevant de la garantie décennale soient également assurés. GARANTIE COMPLEMENTAIRE A LA GARANTIE DECENNALE Cette garantie complémentaire prévoit l indemnisation des dommages résultant directement des dégâts au gros-oeuvre fermé et assuré, relevant de la garantie décennale : les dégâts à d autres parties de la construction que celles du gros-oeuvre fermé, comme les parachèvements, les équipements, ainsi qu à d autres biens appartenant au maître d ouvrage ; les dommages immatériels : chômage, frais géné- Le plafond d un rez-de-chaussée servant de commerce raux permanents, pertes de bénéfice, privations de s écroule durant la période de la garantie décennale. On jouissance. Cette garantie est toujours offerte avec constate d importants dommages matériels au bâti- la garantie décennale et la garantie Responsabilité GARANTIE TROUBLES DE VOISINAGE QUI EST ASSURE? ment assuré. En outre, des clients du commerce subis- civile vis-à-vis de tiers. Cette garantie est également prévue. Elle couvre Sont assurés le preneur d assurance et les participants sent des dommages corporels. Les dommages causés l indemnisation des dégâts à des constructions voisines à l édification de l ouvrage assuré, c est-à-dire les entre- aux clients sont également assurés. et les conséquences directes que ceux-ci engendrent. preneurs, les sous-traitants, les architectes, les ingé- Une dalle en béton d un complexe de bureaux s écroule Le maître d ouvrage pourrait être tenu responsable en nieurs-conseils et les bureaux d études. et endommage le faux-plafond et les conduites qui y vertu de l article 544 du Code civil belge. Par l octroi de la garantie Troubles de Voisinage en sont attachées. L installation informatique du maître Cette garantie est valable s il s agit de dommages résul- vertu de l article 544 du Code civil belge, le maître d ouvrage qui se trouve dans la pièce en-dessous est tant de l édification de l ouvrage assuré et qu ils se d ouvrage est également assuré. également endommagée, avec pour conséquence une manifestent durant la période de la responsabilité C est un grand avantage. Toutes les parties citées ci-dessus entrave à ses activités professionnelles. L indemnisa- décennale. sont toujours assurée. Dès lors, toute discussion concer- tion des conduites et du faux-plafond, qui ne font pas Il s agit de l indemnisation de dommages sans faute. En nant la responsabilité en cas de sinistre est exclue. partie du gros-oeuvre fermé, relève de la garantie com- l absence de faute d exécution des entrepreneurs, ces plémentaire dont il est question ici. dommages relèvent de la responsabilité du maître QUI SOUSCRIT L ASSURANCE? Cela vaut également pour l indemnisation de l installa- d ouvrage. En général, cette assurance est souscrite par l entrepre- tion informatique du maître d ouvrage et pour la perte neur ou le maître d ouvrage. de bénéfices suite à l entrave à ses activités professionnelles. 8 9

6 CAPITAUX ASSURES La garantie décennale est accordée à concurrence du montant de la valeur de l ouvrage assuré, fixé lors de sa réception. Durant la période de garantie décennale, cette valeur assurée est indexée annuellement avec un pourcentage fixe et déterminé à l avance de 7,5%. La responsabilité civile, la garantie complémentaire de la décennale et celle des troubles de voisinage sont égales à la somme garantie pour la responsabilité décennale pour l ouvrage assuré et s élève au minimum à et au maximum à QUELLE EST LA DUREE DES GARANTIES? La garantie court durant une période de dix ans après la réception de l ouvrage assuré. COUT Le prix comprend uniquement la prime d assurance. Le preneur d assurance ne doit pas payer pour un contrôle technique éventuel. La prime d assurance s élève à 2 % du prix de revient du gros-oeuvre fermé (finition et équipement non compris). La prime minimum s élève à à majorer des taxes et frais. FORMULE D ABONNEMENT Normalement, l assurance F-10 est souscrite ouvrage par ouvrage. Une formule d abonnement est néanmoins intéressante. Elle permet à un entrepreneur ou à un architecte d assurer tous ses ouvrages. La prime d assurance s élève à 1,50 % du montant du gros-oeuvre fermé. Si la valeur de l ouvrage, assuré en responsabilité décennale, est de pour le gros-oeuvre fermé, la garantie en matière de responsabilité civile, complémentaire à la responsabilité décennale et celle des troubles de voisinage s élèvent également à Y A-T-IL UNE FRANCHISE? La franchise s élève à 10 % du montant des dommages avec un minimum de et un maximum de Les montants de franchise minimum et maximum sont majorés d un pourcentage fixe de 7,5 % par an. INDEMNITE DE L ASSURANCE F-10: Dommages au gros-oeuvre fermé relevant de la garantie décennale : ,43 Frais de réparation des dommages consécutifs aux parachèvements relevant de la garantie complémentaire de la garantie décennale : 2 974,72 Dommages immatériels consécutifs pour le maître de l ouvrage relevant de la garantie complémentaire de la garantie décennale : ,47 Dommages à des tiers relevant de la garantie Responsabilité civile : pas de dommages - Dommages à des tiers sans faute relevant de la garantie Troubles de Voisinage : pas de dommages - total : ,62 déduction franchise* ,00 indemnité : ,62 * Franchise de maximum augmentée de 7,5 %, étant donné que le sinistre s est produit durant la deuxième année de la garantie décennale

7 SIEGE SOCIAL Rue de l Etuve Bruxelles - Belgique Tél Fax Les Assurances Fédérales Société Coopérative d Assurances contre les Accidents, l Incendie, la Responsabilité Civile et les Risques Divers Entreprise d assurance agréée sous le n de code N RPR Editeur Responsable : F. Vroman, rue de l Etuve 12, 1000 Bruxelles, Belgique.

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER

L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour vos chantiers 30.34.001/00 08/14 L ASSURANCE TOUS RISQUES CHANTIER Une protection optimale pour votre chantier La construction d un bâtiment,

Plus en détail

Les fondements juridiques sous-tendant les

Les fondements juridiques sous-tendant les L expert Dégât des eaux et la responsabilité des entreprises L auteur Christophe Gadouleau Dans la pratique quotidienne de son activité, l expert Dégât des eaux intervenant en dommage est parfois en situation

Plus en détail

des solutions pour chaque risque

des solutions pour chaque risque ASSURANCEs pour travaux de RENOVATION des solutions pour chaque risque 30.03.003/00 09/08 Les travaux de rénovation et de transformation donnent lieu à des risques divers. Ils concernent le bâtiment à

Plus en détail

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche?

L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? A S S U R A N C E S L ASSURANCE CONSTRUCTION Comment ça marche? 1. Le contrat Dommages ouvrage (pour les particuliers) 2. La responsabilité décennale (pour les professionnels) 3. Les différentes phases

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE 30.03.004/00 08/09

GUIDE PRATIQUE 30.03.004/00 08/09 GUIDE PRATIQUE ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 30.03.004/00 08/09 Ce Guide Pratique de nos Assurances de la Construction vous présente les assurances et les services spécifiques que Fédérale Assurance, spécialiste

Plus en détail

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES»

I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» I LE CONTRAT «DOMMAGES-OUVRAGES» CAPRA - 2006 Page 1 sur 8 I.1. NATURE ET DUREE DES GARANTIES A GARANTIE OBLIGATOIRE Elle couvre, en dehors de toute recherche de responsabilité, au bénéfice du souscripteur

Plus en détail

L assurance dommages-ouvrage

L assurance dommages-ouvrage Vous construisez un bâtiment neuf ou réalisez certains travaux sur un bâtiment existant? Afin de faciliter les indemnisations des maîtres d ouvrage lors de la survenance de sinistres, le législateur (loi

Plus en détail

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

Marché Public de Services MARCHE D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Marché Public de Services VILLE D HERLIES MARCHE D ASSURANCES Prestation de services d Assurances Dommages Ouvrage pour la construction, Tous Risques Chantier, Responsabilité Civile du Maître d Ouvrage

Plus en détail

Le point de vue de l'assureur

Le point de vue de l'assureur L'attestation acoustique... Pourquoi? Comment? Avec qui? Odile VIDAL & Vincent PAYEN, Montmirail Groupe VERSPIEREN Le point de vue de l'assureur 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique Contrôle

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale

CHAPITRE 1 : Réception des travaux CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement CHAPITRE 3 : La responsabilité décennale SOMMAIRE 7 CHAPITRE 1 : Réception des travaux 7 1. Nature juridique de la réception 10 2. Conditions de la réception 12 3. Effets de la réception 15 CHAPITRE 2 : La garantie de parfait achèvement 15 1.

Plus en détail

une marque de PROCIVIS Immobilier

une marque de PROCIVIS Immobilier 5 J entretiens mon logement au quotidien De votre emménagement à l entretien de votre logement A découvrir bientôt une marque de PROCIVIS Immobilier Notre SAV à votre écoute Entretenir votre habitation

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

Multirisque Artisan du Bâtiment A chaque étape de votre chantier, AXA protège vos clients et votre activité

Multirisque Artisan du Bâtiment A chaque étape de votre chantier, AXA protège vos clients et votre activité Multirisque Artisan du Bâtiment A chaque étape de votre chantier, AXA protège vos clients et votre activité Avec AXA, choisissez la solution qui protège à la fois votre activité et vos clients Comme tous

Plus en détail

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur

n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur FICHE THEMATIQUE n 6 LES ASSURANCES DANS L ACTE DE CONSTRUIRE 1. LES ASSURANCES OBLIGATOIRES 1. L assurance dommages ouvrage du maître d ouvrage 2. L assurance décennale du constructeur 3. Police unique

Plus en détail

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION

LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION LES ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1 / 24 SOMMAIRE 1) INTRODUCTION AUX ASSURANCES DE LA CONSTRUCTION 1.1) A chaque étape, des risques liés à la construction 1.2) Les cinq assurances couvrant l ensemble

Plus en détail

LES FRONTIERES DE LA DECENNALE

LES FRONTIERES DE LA DECENNALE LES FRONTIERES DE LA DECENNALE Pourquoi une fiche sur la responsabilité et l assurance décennale? La responsabilité décennale s inscrit dans un cadre juridique spécifique à l acte de construire. Elle est

Plus en détail

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003

Copropriété et assurances. Fédération française des sociétés d assurances DEP 302 - JUIN 2003 DEP 302 - JUIN 2003 Copropriété et assurances Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09 Fax DEP : 01 465

Plus en détail

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale

5 L obligation d assurance : présentation générale L obligation d assurance de dommages-ouvrage L obligation d assurance de responsabilité décennale SOMMAIRE 5 L obligation d assurance : présentation générale 5 1. Principal objectif : la protection du maître de l ouvrage 6 2. Les moyens pour atteindre les objectifs 6 3. Un fonctionnement basé sur une

Plus en détail

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire?

www.sfs-groupe.com Dommages-Ouvrage particulier maison individuelle Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Fiche produit Que couvre le contrat? Qui doit souscrire? Pourquoi souscrire? Quand souscrire? Que couvre la garantie obligatoire? Que couvre la garantie de bon fonctionnement des éléments d équipement?

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

Les assurances de construction

Les assurances de construction Les fiches pratiques Oralia Fiche N 014 Edition Avril 2008 Les assurances de construction La garantie décennale / La dommages ouvrage Avant d aborder le contenu de ces deux garanties, il y a lieu de les

Plus en détail

Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes

Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes 2009 Le régime des responsabilités professionnelles des acteurs de la construction en quelques lignes 1. Fondement du régime des responsabilités a. Le régime général des responsabilités des acteurs de

Plus en détail

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs.

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. CONDITIONS GENERALES E n tr e pris e d assu r a n ce s a gréé e pou r pratique r l a branche «R espo ns a bilité c i v i le gé né r

Plus en détail

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes:

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes: AVERTISSEMENT Les textes légaux et réglementaires figurant dans ce site ne constituent pas une publication officielle (voir www.moniteur.be) de sorte que l IPI n est pas responsable de leur contenu ni

Plus en détail

COMPARATEUR DÉCENNALE

COMPARATEUR DÉCENNALE COMPARATEUR DÉCENNALE Bien Choisir Votre Assurance Décennale http://www.comparateurdecennale.com 1 À PROPOS DE COMPARATEUR DECENNALE Le Comparateur décennale offre un service GRATUIT de comparaison d'assurances

Plus en détail

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

CAM btp COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION. 3 juin 2013

CAM btp COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION. 3 juin 2013 COLLOQUE FRANCO-ALLEMAND POUR LA CONSTRUCTION 3 juin 2013 1 RISQUES ET ASSURANCES SUR LES CHANTIERS EN FRANCE 2 1 - INTRODUCTION >> 3 volets principaux pour définir les risques, les responsabilités et

Plus en détail

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS

ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS ASSURANCE DÉCENNALE: MODE D EMPLOI : GUIDE À USAGE DES CONSTRUCTEURS EUROPÉENS Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

PROTECT. Année 12 - numéro 44-2008. Chacun sa responsabilité

PROTECT. Année 12 - numéro 44-2008. Chacun sa responsabilité Bulletin Circulaire trimestrielle de la compagnie d assurances Protect notre experience, votre securite Editorial Chacun sa responsabilité Bien que cela puisse encore durer un temps avant que l obligation

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE DOMMAGES OUVRAGE Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur commercial : Date de

Plus en détail

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE

Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE Responsabilité et assurances des constructeurs Builder's liability and insurance FRANCE 1 Risques et responsabilités au cours du chantier Les risques sont pour le constructeur ex : incendie, vol, vandalisme,

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUCTION

PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUCTION PROFESSIONNELS DE LA CONSTRUCTION Assurés en réseau avec MMA POUR VOTRE ACTIVITÉ MMA BTP Au plus près de vos besoins Que vous soyez plombier, menuisier ou carreleur, l assurance MMA BTP s ajuste à votre

Plus en détail

Centre de documentation et d information de l assurance. Entreprises et artisans du bâtiment : les risques et les assurances

Centre de documentation et d information de l assurance. Entreprises et artisans du bâtiment : les risques et les assurances P 213 Novembre 2007 Centre de documentation et d information de l assurance Entreprises et artisans du bâtiment : les risques et les assurances Vous trouverez dans ce document un tableau aide mémoire qui

Plus en détail

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés Prévenir Assurer une collectivité les risques... CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés et AUTO-MISSION Résumé du contrat d assurance de la FFCO > Les garanties de la licence assurance de la fédération et les garanties

Plus en détail

Construisez votre projet. en toute sécurité!

Construisez votre projet. en toute sécurité! Construisez votre projet en toute sécurité! Votre choix pour construire Pour faire construire votre maison, saviez-vous qu il existe plusieurs formules? Vous avez le choix et pouvez faire appel : Directement

Plus en détail

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Article 00 Assurances. Dans la mesure où les garanties préconisées ou souscrites par le Maître de l ouvrage, sont accordées selon des clauses

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pour vous protéger en toutes circonstances, faites confiance à Aréas Diriger, c est vous investir au quotidien, faire des choix, prendre des décisions importantes. Mais c est aussi

Plus en détail

Responsabilité Civile Conditions Générales

Responsabilité Civile Conditions Générales Votre sécurité nous tient à cœur. www.baloise.be 2 Contenu Votre police comprend les présentes ainsi que les Conditions Particulières. Les conditions qui vous concernent, en tant que preneur d assurance,

Plus en détail

GESTION DES SINISTRES

GESTION DES SINISTRES GESTION DES SINISTRES Notion de sinistre et limites Un sinistre est un évènement accidentel dont la nature est garantie par le contrat. Un sinistre est indemnisable uniquement s il provoque un dommage.

Plus en détail

Garantie locative et abus des propriétaires

Garantie locative et abus des propriétaires Recht/Droit Garantie locative et abus des propriétaires La garantie locative, encore communément appelée «caution», est destinée en principe à protéger le propriétaire vis-à-vis d un locataire qui ne respecterait

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE

MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE MARCHE DE SERVICES D ASSURANCE RELATIF A L OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES SUR LA ZONE D'ACTIVITÉS DE LA COURTINE A SAINT-JULIEN-PUY-LAVÉZE ANNEXE A L ACTE D ENGAGEMENT ASSURANCE

Plus en détail

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES

ENTREPRISES ET RESPONSABILITES www.creassur.org ENTREPRISES ET RESPONSABILITES Parlons-en Chambre de Commerce et d industrie Novembre 2007 ENTREPRISES ET RESPONSABILITES La police d assurance et ses couvertures Monsieur RITTER GROUPAMA

Plus en détail

FEDERALE ASSURANCE. L assureur qui partage ses benefices avec vous 30.00.004/00 09/13

FEDERALE ASSURANCE. L assureur qui partage ses benefices avec vous 30.00.004/00 09/13 FEDERALE ASSURANCE L assureur qui partage ses benefices avec vous 30.00.004/00 09/13 Avec Fédérale Assurance, vous choisissez la stabilité, la sécurité et l expérience. des entrepreneurs, le Groupe est

Plus en détail

Le Guide Dégât des eaux

Le Guide Dégât des eaux Les fiches pratiques Oralia Fiche N 019 Edition Juin 2011 Le Guide Dégât des eaux Qu est-ce qu un dégât des eaux p. 1 Que faire après un dégât des eaux p. 2 La recherche de fuite p. 2 La convention CIDRE

Plus en détail

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Cadre réglementaire Le CCMI entre dans le cadre des dispositions des articles L. 231-1 à L. 231-13 et R. 231-1 à R. 231-14 (art. L. 232-1 ; L. 232-2

Plus en détail

d une Appréciation Technique d Expérimentation (ATEx) avec avis favorable, d un Pass innovation «vert» en cours de validité.

d une Appréciation Technique d Expérimentation (ATEx) avec avis favorable, d un Pass innovation «vert» en cours de validité. Paris, le 16 décembre 2014 Votre contrat n AL 398 454 Attestation d assurance des responsabilités civile et décennale Generali Iard atteste que M ERNAULT JEROME, numéro de Siret 50954340100038, demeurant

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES Préambule L assurance de la Responsabilité Civile et des Risques Annexes a pour objet de garantir la Ville de Guipavas et son CCAS, ainsi

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE?

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? 1. Introduction 1.1 La loi du 15 février 2006, relative à l exercice

Plus en détail

A TOUS LES ADHERENTS. Flash 05-05 du 4 novembre 2005. Sécheresse et maisons individuelles

A TOUS LES ADHERENTS. Flash 05-05 du 4 novembre 2005. Sécheresse et maisons individuelles FLASH JURIDIQUE A TOUS LES ADHERENTS Flash 05-05 du 4 novembre 2005 Sécheresse et maisons individuelles La sécheresse constitue aujourd hui un événement de moins en moins exceptionnel sur l ensemble du

Plus en détail

«Builder s liability and insurances in Europe.» «La responsabilité de l entrepreneur et les assurances en Europe.»

«Builder s liability and insurances in Europe.» «La responsabilité de l entrepreneur et les assurances en Europe.» ESCL CONFERENCE Paris 2013 «Builder s liability and insurances in Europe.» «La responsabilité de l entrepreneur et les assurances en Europe.» Elke VAN OVERWAELE Responsable du Département Juridique INTRODUCTION.

Plus en détail

PREAMBULE CONDITIONS GENERALES RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

PREAMBULE CONDITIONS GENERALES RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE PREAMBULE Ce contrat est une convention d assurance passée entre l assuré et la Société. Il se matérialise par : > Les conditions générales : Ce sont les textes qui définissent l es garanties, leurs limites,

Plus en détail

responsabilite civile

responsabilite civile responsabilite civile CONDITIONS GENERALES Assurer, et plus encore Baloise Group CONTENU Votre police comprend les présentes Conditions Générales ainsi que les Conditions Particulières. Les conditions

Plus en détail

LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES

LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES LA REFORME DES PRESCRIPTIONS CIVILES Plus de 250 régimes de prescription différents selon la cour de cassation, des délais souvent inadaptés, des points de départ différents, des divergences importantes

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE TOUS RISQUES CHANTIER MONTAGE ESSAIS Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur

Plus en détail

Construisez, rénovez le patrimoine de votre collectivité, nous assurons la sécurité budgétaire de vos projets. >Assurance construction

Construisez, rénovez le patrimoine de votre collectivité, nous assurons la sécurité budgétaire de vos projets. >Assurance construction Construisez, rénovez le patrimoine de votre collectivité, nous assurons la sécurité budgétaire de vos projets >Assurance construction Assurance construction Depuis plus de 40 ans, SMACL Assurances accompagne

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION

Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION Fiche de renseignements ASSURANCE CONSTRUCTION 1 - SOUSCRIPTEUR N Sociétaire :... Nom/Raison sociale :... Adresse :... Personne chargée du dossier :... Téléphone :... Fax :... E-mail :... En qualité de

Plus en détail

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction.

Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Les assurances de chantiers Une large gamme de solutions pour vos opérations de construction. Faire face aux dommages à l ouvrage, pendant et après sa construction Protéger l ouvrage pendant la réalisation

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION

CONVENTION DE LOCATION CONVENTION DE LOCATION ANNEXE PROJET ENTRE LES SOUSSIGNES : HABITAT SUD DEUX SEVRES» dont le siège est à NIORT, 8 Rue François Viète, représenté par son Directeur Général, Monsieur Philippe VARENNE, Et,

Plus en détail

Assurance Décennale:

Assurance Décennale: Assurance Décennale: Mode D emploi : Guide À Usage Des Constructeurs Européens Ce guide est destiné à vous aider à préparer votre entretien, en vue de souscrire un contrat d assurance de responsabilité

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

Assurances pour la clientèle privée

Assurances pour la clientèle privée Assurances pour la clientèle privée Sommaire Votre maison est assurée par l AIB La base avec AIB Standard Des plus avec AIB Plus Au top avec AIB Top La recommandation: AIB PlusTop Autres assurances en

Plus en détail

Une réhabilitation tertiaire en Marché Public. Bâtiment avant travaux. La rubrique juridique : l assurance D.O. Le Tableau de bord de l activité

Une réhabilitation tertiaire en Marché Public. Bâtiment avant travaux. La rubrique juridique : l assurance D.O. Le Tableau de bord de l activité N 21 Septembre 2009 La Lettre AIM Objectif de la lettre : Transmettre à nos partenaires une information régulière sur nos activités et notre actualité, les services que nous sommes à même de leur proposer

Plus en détail

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l.

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013 Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. 38, Avenue de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles Tél. (32) 02 539 23 19 - Fax. (32) 02 539

Plus en détail

PROPOSANT (sera le Preneur d Assurance si le contrat est souscrit)

PROPOSANT (sera le Preneur d Assurance si le contrat est souscrit) FORMULAIRE DE DÉCLARATION DE RISQUE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNEL DE L IMMOBILIER COURTIER Nom du Cabinet Nom et prénom du représentant Email Téléphone Adresse N Type de voie Nom de la voie Code

Plus en détail

Conditions générales. Pack Je construis - Pack Je rénove

Conditions générales. Pack Je construis - Pack Je rénove Pack Je construis - Pack Je rénove 0079-8075030F-22062009 AG Insurance sa RPM Bruxelles TVA BE 0404.494.849 www.aginsurance.be Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles Tél. +32(0)2 664 81 11 Fax +32(0)2 664

Plus en détail

Argumentaire de lancement Multirisque Artisan du Bâtiment. Diffusion interne

Argumentaire de lancement Multirisque Artisan du Bâtiment. Diffusion interne Argumentaire de lancement Multirisque Artisan du Bâtiment Diffusion interne Pourquoi nous développer sur le marché des artisans du bâtiment? Nos objectifs Développer notre part de marché sur les segments

Plus en détail

GARANTIE DÉCENNALE. Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GUIDE MAAF

GARANTIE DÉCENNALE. Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GUIDE MAAF GARANTIE DÉCENNALE Les bonnes mesures pour protéger votre responsabilité. GIDE MAAF SOMMAIRE LA GARANTIE DÉCENNALE EN CLAIR Principe et application de la garantie décennale... Page 4 Dommages concernés

Plus en détail

Pour mieux protéger votre métier nous avons décidé de réinventer le nôtre.

Pour mieux protéger votre métier nous avons décidé de réinventer le nôtre. Construction Pour mieux protéger votre métier nous avons décidé de réinventer le nôtre. BTPlus Concept Métiers de la maîtrise d œuvre les solutions Entreprises Faits réels Octobre 2006 : étude d implantation

Plus en détail

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour

Conditions Générales. Télécharger. Site Internet : http://caping-arclusaz.fr. Mail : campingarclusuaz@orange.fr. Article 1 : Durée du séjour Conditions Générales Télécharger Site Internet : http://caping-arclusaz.fr Mail : campingarclusuaz@orange.fr Article 1 : Durée du séjour Le locataire signataire du présent contrat conclu pour une durée

Plus en détail

ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP. fonctionnement SAV. du en entreprise. générale

ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP. fonctionnement SAV. du en entreprise. générale ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP le fonctionnement SAV du en entreprise générale Sommaire Avant propos :................................................ 3 1 Avant réception : le rôle de conseil du SAV.....................

Plus en détail

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2 IS 1 O 900 CA CE RT IFI BC ED FIRM 51.30.259 07/14 VITA INVEST.2 VITA INVEST.2 CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS A. Preneur d assurance La personne qui conclut le contrat avec l entreprise d assurances.

Plus en détail

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES Les MMA ont conçu un contrat d assurance offrant un éventail de garanties, spécialement adapté à vos risques. QUI SOUSCRIT? Chaque Compagnie

Plus en détail

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE

ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE ASSURANCE DOMMAGES-OUVRAGE Procédure de mise en œuvre de la garantie Conséquence du non respect par l assureur 1 ère A2, 9 janvier 2007 RG 06.563 Il se déduit des dispositions de l article L. 242-1, alinéa

Plus en détail

ENTREPRISES ET ARTISANS DU BÂTIMENT Risques et assurances

ENTREPRISES ET ARTISANS DU BÂTIMENT Risques et assurances P 214 Décembre 2009 Centre de documentation et d information de l assurance ENTREPRISES ET ARTISANS DU BÂTIMENT Risques et assurances Ce tableau aide-mémoire décrit les principaux risques auxquels sont

Plus en détail

ATELEX BONUS BUSINESS

ATELEX BONUS BUSINESS ATELEX BONUS BUSINESS Pertes d'exploitation Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application

Plus en détail

COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS?

COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS? CAS PRATIQUE COMMENT METTRE EN PLACE UN PLAN D ASSURANCE POUR DES TRAVAUX SUR EXISTANTS? Pascal DESSUET SOCIETE GENERALE Responsable des Assurances pour les Affaires Immobilières Chargé d'enseignement

Plus en détail

L ASSURANCE DU RECOURS DES TIERS LA CONVENTION D ABANDON DE RECOURS ASSURALIA QUI S Y RAPPORTE.

L ASSURANCE DU RECOURS DES TIERS LA CONVENTION D ABANDON DE RECOURS ASSURALIA QUI S Y RAPPORTE. L ASSURANCE DU RECOURS DES TIERS ET LA CONVENTION D ABANDON DE RECOURS ASSURALIA QUI S Y RAPPORTE. Conférence du 20.01.2010 par André Roels pour le ARSON PREVENTION CLUB INTRODUCTION Définition approximative

Plus en détail

Luxembourg, le 24 janvier 2006

Luxembourg, le 24 janvier 2006 Luxembourg, le 24 janvier 2006 Lettre circulaire 06/3 du Commissariat aux Assurances relative aux exigences de qualification professionnelle pour agents et sous-courtiers d assurances L'article 105 paragraphe

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

Les Assurance en République du Congo

Les Assurance en République du Congo Les Assurance en République du Congo Article juridique publié le 19/10/2012, vu 610 fois, Auteur : Joseph MIKALA Inscrit dans l esprit de l article 1382 du Code civil stipulant «tout fait quelconque de

Plus en détail

Nom : Assurance Santé / Mutuelle Logo : Descriptif : Qu est ce que l assurance santé?

Nom : Assurance Santé / Mutuelle Logo : Descriptif : Qu est ce que l assurance santé? Nom : Assurance Santé / Mutuelle Descriptif : Qu est ce que l assurance santé? L assurance santé a pour but de compléter les remboursements des frais médicaux effectués par le régime de protection sociale,

Plus en détail

Les responsabilités liées aux situations à risques

Les responsabilités liées aux situations à risques Les responsabilités liées aux situations à risques 1. Tendance des tribunaux à la sévérité (professionnel / profane, condamnation in solidum, obligation résultat, obligation conseil) Si la jurisprudence

Plus en détail

I -Assurance de dommage :

I -Assurance de dommage : I -Assurance de dommage : A- Définition : C est l assurance fondée sur le principe indemnitaire qui garantit l'assuré contre les conséquences d'un évènement pouvant causer un dommage à son patrimoine,

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES 1) DANS QUELLES CONDITIONS NOTRE ASSOCIATION ET SES MEMBRES BENEFICIENT-ILS DES GARANTIES D ASSURANCE APAC? Conformément aux mentions figurant sur le bordereau

Plus en détail

La politique de segmentation de KBC Assurances

La politique de segmentation de KBC Assurances Plusieurs critères interviennent dans notre décision d assurer ou non un risque, et le cas échéant, pour quel tarif. Nous utilisons ces critères de segmentation pour parvenir à un équilibre entre la prime

Plus en détail

Contrat (Compagnie) n. 1 an avec tacite reconduction annuelle.

Contrat (Compagnie) n. 1 an avec tacite reconduction annuelle. 1 Contrat (Compagnie) n Date d effet : 1 ER JANVIER 20 Date d échéance : 01/01 Durée : 1 an avec tacite reconduction annuelle. Indice à la souscription : 000.00 Le contrat est régi par le Code des Assurances

Plus en détail

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants.

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants. Division 1 : assurance de la responsabilité civile Article 1 - description de l'assurance La présente assurance couvre la responsabilité civile des assurés pour les dommages causés par le fait de l'exercice

Plus en détail

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens 2, avenue Jeanne 92600 ASNIERES SUR SEINE Tél. : 01.42.85.33.33 - Fax : 01.42.85.33.43 e-mail : info@rcb.fr Protocole TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR Syndic de copropriétés Administrateur

Plus en détail

- ses associés, gérants, administrateurs et préposés dans l exercice de leurs fonctions,

- ses associés, gérants, administrateurs et préposés dans l exercice de leurs fonctions, CONDITIONS GENERALES Assurance de la responsabilité civile professionnelle des agents immobiliers Article 1 Définitions Pour l'application de la présente garantie, on entend par : 1. Année d'assurance

Plus en détail

A S S U R A N C E D O M M A G E O U V R A G E. d u n o u v e a u s i è g e d e H A N D I C A P I N T E R N A T I O N A L

A S S U R A N C E D O M M A G E O U V R A G E. d u n o u v e a u s i è g e d e H A N D I C A P I N T E R N A T I O N A L A S S U R A N C E D O M M A G E O U V R A G E O p é r a t i o n d a m é n a g e m e n t d u n o u v e a u s i è g e d e H A N D I C A P I N T E R N A T I O N A L M AR CHE P U BLIC D E S ERVIC E S D ASSUR

Plus en détail

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI)

En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) En savoir plus sur le Contrat de Construction de Maison individuelle (CCMI) Le cadre réglementaire du CCMI Le contrat de construction de maison individuelle (CCMI) est réglementé par la loi du 19 décembre

Plus en détail

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LE BAIL COMMERCIAL. Explications et conseils. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LE BAIL COMMERCIAL Explications et conseils Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales,

Plus en détail

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT :

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : GUIDE DE L HÉBERGEMENT ET DU LOGEMENT L occupant hébergé Ci-après désigné par les mots «L occupant hébergé» IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : CONDITIONS PARTICULIERES Article 1 - Objet de la convention La

Plus en détail

Conditions générales vente en ligne

Conditions générales vente en ligne Page 1 de 6 Conditions générales vente en ligne Article 1 Introduction 1.1. D une part, les présentes conditions générales règlent l utilisation du site de vente ayant pour url www.jungheinrich.be/webshop

Plus en détail

A ACHÈVEMENT DES TRAVAUX ASSURANCE CONSTRUCTION : LE LEXIQUE FICHE PRATIQUE J. 118 / 12-09

A ACHÈVEMENT DES TRAVAUX ASSURANCE CONSTRUCTION : LE LEXIQUE FICHE PRATIQUE J. 118 / 12-09 INC document FICHE PRATIQUE J. 118 / 12-09 ASSURANCE CONSTRUCTION : LE LEXIQUE La présente fiche pratique n a pas vocation à traiter l ensemble des termes utilisés en matière de construction, ni d entrer

Plus en détail