lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16"

Transcription

1

2 P.3! " P.7! # $!%& # $!# $ ' (") P.9 *$ (") +,(") a) )! " #$ %$ lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16 & ' (()# " )2

3 #% * +,,,- - -$. / 0 ()./ * () * 2+,3+ 1 (. # * ) +,,4+,3+. ( -(./ 0 (. A;' +,,4+,3+ ( -(./ 0 (. '1 3, 3-+ ' $ $ ""& ""& 8 3-, ) )4. 67.# 4,-67.# !# !# ( $ 9 3-,3 ( $ 3, 3-,5 ) +,-5: ) 4,-67 8, , 5,-:6 "# 8,-67 "# 8,-6 " " + 3-,7 2( : 3-4 2( : )4! 7 6 3)4! 7 3) ) :+ ()- 3-,93,,,. 2 ;3-48 " <3-+7 # -= >35:-.+,3+.? 1 - $ ().2 3, -6,,, - # 0 1 * * ) 1 +,,4+,3+. & ' (()# " )3

4

5 #*B) 7: +,,4%88 +, Effectif par tranche d'âge en 2003 et et , 5/$ 36 1% &: -*) C *. + =-8 # D - B) 53 /-89-0 %. & ' (()# " )5

6

7 #() C *C %) ().! # $ ;# < # $ &# 3-+6 )68 +,3+E *-3-+63,,,. - # " !%& # $ ;# %& # $ &#,-8,,-8, 44F -,.8,3,,, -1 # " 1 % & ' (()# " )7

8 !# $ ;# # $ &#, () %,.483,,,.2# ;,-5, " ;,-:4 = # 1 +,3+; G G36 B5, G H%C 1$. G & ' (()# " )8

9

10 G - 1 H.# 1 0. *$ (") (; I (")" (")) (")!# (").# (")" "& 3 ( +2J3 42 +%G 4 +, > % 3 3 ) HK A && 3 3 A& $ 3 )& K " - 8(77 3, - $ ) $ $) $ (-.=- 1$ E 4. (% ; I (")2 ("). 3 ( > 3, ) 3 3 A && 3 A& 8$ )& $ >B ) & ' (()# " )10

11 +,(") / # 1 ( -% *. (-1$ $) 0-5./ $ $ $1$ $. #H.#$ % (- $ * - H./ $ $ E. #*L * (. (# * M. #/>$$ #(.(- 6 H1$%+,. # H *H 2. * 2 -- N- H % - *. #* * 2(=1 %. $ -+, %6 H H. #$ (= $ 38- %. 1. # -.# 1 * () 3K 3OFG 8-1* + OFG +. # M$ ()-. / $ 2 G6. / # *.( ).# ) 12 ) * -- )M 1. # ((); & ' (()# " )11

12 L 5% # -H-* GH %.# - F %. / % -1$$ 1. (((; $.= " $. H 2I?; B%. #( -- - * --G ) 1- H ; 1- - G. -$ 1. / & # *. #.A $ $ $ $ 1 P P. / L 1 * 2 H %* * *.(- *1 * 1. = %* M( +K4. - (- M *% 1 -=-./ 2=-/ (-1 ** ; - Q...! C (#-$ G+,33K+,3+.# -%G*- $ 1- %G.# G -R$ S-. $ $ & ' (()# " )12

13 2- $ -N- -.H! $. /$. / - ( * !&< #1 1. # %* - -* 1 1 * 2=(.#( 1. / 1 * 2.-.#=( - 1 % -. ; - -G - ). / 1 $. ) /D".!("). * H H HG H. % *- * =. ) 1 H E.= * -HG 1* ("!?E-#.!(")2 H 4.#(%D H1$%+,.= M1$ # H %$ 1% $.# QH $ G. /H $! ". & ' (()# " )13

14 #/!<E< /. %* (./ - %. (* -* * ) B% - B 1. * ) %-. / G (./G $ $ %.#G G -G -G -G-G -G... #G 0 1 $. - BK%."B% -$. # (.=M-H./ - 1 L M *. 1 %* 1. G *-* 1 R% %1 G 1. L. -) ) - L - -* -G % %./- 1-%G -% % - % 1.S / ("# - %. & ' (()# " )14

15 ; <? 1-1; -%$ - 1 % 8 - $. / - 8($ % $ B% Q$ H. - G G- $ $ 1.=- H ( (-$ 8( 1-%1) - 1 $.( $ 1 1 H. #$ L ) - 1% $. * (G%. # -1 )- *E * 1 -* 1 1. # ( % $ % % $. & ' (()# " )15

16

17 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE PISSOS Ouverture en mars 2006 Contexte 6 professionnels de santé 3 médecins et 3 infirmiers 56 ans Age moyen des généralistes 57 ans Age du médecin doyen Chiffres clés Population de la CdC Densité de la CdC Part des + de 75 ans hab 8,91 hab/km² 10% (+38% depuis 1999) Structures sanitaires et sociales Maison de retraite S.S.I.A.D. C.C.A.S. Aide ménagère Analyse Acquis Accueil d un médecin en 2007 et remplacement d un départ d un médecin en Bonne coordination entre les médecins et les infirmières permettant un bon accompagnement du patient. Bonne organisation du temps de travail. Liens avec les médecins d une MSP hors Pays (pour les tours de garde). Fragilités Pas de projet de soins collectif encore abouti. Une offre de soins réduite à la médecine générale et aux soins infirmiers. Pas d habilitation permettant la formation d internes. Perspectives Nécessité de tendre vers un projet de soins collectif. Des départs à la retraite de médecins seront à anticiper Fidéliser un plus grand nombre de médecins remplaçants FONCTIONNEMENT Horaires d ouverture : lundi-vendredi 8h-20h samedi matin 8h-12h Secrétariat : non Logement pour internes et remplaçants : 1 Accueil d interne en médecine générale : non Salle de réunion : 1 TIC : Mise en réseau informatique -> Dossier médical personnel Infos pratiques Canton : Pissos Adresse : 185, rte de Bordeaux Maître d ouvrage : CdC du Canton de Pissos Médecin responsable : Dr LESCARRET Statut de la structure juridique: Société Civile de Moyens Relation collectivité structure professionnelle : bail de location

18 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE LABRIT Ouverture en octobre 2008 Contexte Chiffres clés Population de la CdC Population du canton Densité de la CdC Part des + de 75 ans 10 professionnels de santé 2 médecins, 6 infirmiers, 1 kinésithérapeute, 1 pédicure-podologue hab hab 6,78 hab/km² 13% (+22% depuis 1999) Structures sanitaires et sociales 2 EHPAD (accueil total : 117 pers.) S.S.I.A.D. CIAS Aide ménagère Portage de repas 51 ans Age moyen des généralistes 53 ans Age du médecin doyen Analyse Acquis Installation future d un nouveau médecin (courant 2012) Secrétariat : charge de travail administratif réduite pour les médecins Partage des informations Proximité favorisant une meilleure coordination entre généralistes / infirmières/ kinésithérapeute/ podologue qui se réunissent pour échanger sur des cas particuliers nécessitant une prise en charge coordonnée par les professionnels. Développement du champ d exercice du professionnel par les échanges interprofessionnels Mise en oeuvre du projet de soins : Réunions de coordination mensuelles : professionnels de la MSP et membres du SSIAD, du CIAS, etc. Fragilités Perspectives Séance d éducation thérapeutique : prévention des risques cardiovasculaires; 15 patients retour positif; 2 infirmières formées Après 2013, La question du financement du secrétariat se pose Participation aux réseaux de santé : Périnatalité Marsan Adour et soins palliatifs ASPAM La MSP participera au projet de l ARS sur l évaluation des besoins en éducation thérapeutique. Expérience de télémédecine Délégation de compétences techniques des médecins aux infirmières FONCTIONNEMENT Horaires d ouverture : lundi-vendredi 8h-20h samedi matin 8h-12h Secrétariat : une personne à temps plein (rémunérée par les nouveaux modes de rémunération) Logement pour internes et remplaçants : 1 (un salon commun + 2 chambres avec sdb privatives permettant une cohabitation confortable) Accueil d interne en médecine générale : oui Salle de réunion : 1 TIC : Mise en réseau informatique -> Dossier médical personnel Infos pratiques Canton : Labrit Adresse : 355 place de l Eglise, 40420, Labrit Maître d ouvrage : CdC du Pays d Albret Médecin responsable : Dr Passerieux Statut de la structure juridique: Association loi 1901 Relation collectivité structure professionnelle : bail de location

19 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE GABARRET Ouverture en mai 2010 Contexte 15 professionnels de santé 3 médecins, 4 infirmiers, 1 dentiste, 1 kinésithérapeute, 1 pédicure-podologue, 1 orthophoniste, 1 ostéopathe 1 diététicienne, 1 psychologue, 1 réflexologue 43ans Age moyen des généralistes 49ans Age du médecin doyen Chiffres clés Population de la CdC Densité de la CdC Part des + de 75 ans hab 8,4 hab/km² 15% (+24% depuis 1999) Structures sanitaires et sociales EHPAD S.S.I.A.D. Aides ménagères Portage de repas Analyse Acquis La MSP a attiré de nouveaux praticiens depuis l ouverture permettant une offre de soins diversifiée. La proximité favorise une meilleure coordination entre généralistes / infirmières/ autres praticiens, qui se réunissent pour échanger sur des cas particuliers nécessitant une prise en charge coordonnée par les professionnels. Partage d informations harmonisation des pratiques Développement du champ d exercice du professionnel Permet de faire une patientelle plus rapidement Mise en oeuvre du projet de soins : Réunions de coordination mensuelles : professionnels de la MSP et les membres du SSIAD, du CIAS, etc. Fragilités Absence de salle de réunion Perspectives Participation aux réseaux de santé : Réseaux REPOP (réseau de prévention et de prise en charge de l obésité en pédiatrie) et périnatal. Pratiques protocolées : surveillance des anticoagulants avec infirmières, etc. Carence d un cabinet médical Développement de l éducation thérapeutique, de la prévention à des thèmes de santé publique. L organisation et le financement de ceci est à étudier. Expérience de télémédecine. Délégation de compétences techniques des médecins aux infirmières. FONCTIONNEMENT Horaires d ouverture : lundi-vendredi 8h-20h samedi matin 8h-12h Secrétariat : téléphonique Logement pour internes et remplaçants : 1 Accueil d interne en médecine générale : oui Salle de réunion : 0 TIC : Mise en réseau informatique -> Dossier médical personnel Infos pratiques Adresse : 1 avenue de l hôpital, 40310, Gabarret Maître d ouvrage : CdC du Gabardan Médecin responsable : Dr Guille Statut de la structure juridique: Association loi 1901 Relation collectivité structure professionnelle : bail de location Construction selon la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE)

20 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE SORE Ouverture en 2011 Contexte 5 professionnels de santé 1 médecin, 2 infirmiers, 1 podologue 1 kinésithérapeute 41 ans Age moyen des généralistes 41 ans Age du médecin doyen Chiffres clés Population de la CdC Population du canton Densité de la CdC Part des + de 75 ans hab hab 6,78 hab/km² 13% (+22% depuis 1999) Structures sanitaires et sociales 2 EHPAD S.S.I.A.D. CIAS Aides ménagères Portage de repas Analyse Acquis La proximité favorise une meilleure coordination entre généralistes / infirmières/ kinésithérapeute/ podologue qui se réunissent pour échanger sur des cas particuliers nécessitant une prise en charge coordonnée des professionnels.. La mutualisation a apporté une amélioration matérielle des conditions de travail Fragilités La structure n a pas réussi à attirer un médecin supplémentaire. Cette absence conduit à une surcharge de travail pour le médecin en place qui ne peut pas libérer de temps pour élargir ses compétences (formation maître de stage, éducation thérapeutique, prévention, etc.). Pas de fidélisation des remplaçants (contraintes du secteur de Sore, des horaires, les traitements d urgence, etc.) Peu de rencontre avec le SSIAD et pas de lien inter-msp Perspectives Cette situation montre que la création de MSP à elle seule ne suffit pas à attirer les professionnels lorsque le contexte ne s y prête pas. Elle doit être combinée à d autres outils et incitations. La priorité sera donc de réunir les conditions favorables à l installation d un deuxième médecin. Le canton de Sore ayant été classé en zone fragile dans le SROS pourra peut-être bénéficier d aides. Les infirmière sont en demande de formation sur des thèmes de santé publique FONCTIONNEMENT Horaires d ouverture : lundi-vendredi 8h-20h30 samedi matin 8h-12h Secrétariat : non Logement pour internes et remplaçants : 1 Accueil d interne en médecine générale : non Salle de réunion : 1 TIC : pas de Dossier Médical Partagé (DMP) Infos pratiques Canton : Sore Adresse : 112 pl République, Sore Maître d ouvrage : CdC du Pays d Albret Médecin responsable : Dr Durand Statut de la structure juridique: Association loi 1901 Relation collectivité structure professionnelle : bail de location

21 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE SAINT-SYMPHORIEN Ouverture en septembre 2011 Contexte 7 professionnels de santé 1 médecin, 3 infirmiers, 1 podologue 1 dentiste, 1 orthophoniste et 1 ostéopathe 53 ans Age moyen des généralistes 53 ans Age du médecin doyen Chiffres clés Population de la CdC Population de la commune Densité de la CdC Part des + de 75 ans hab hab 14,3 hab/km² 8,3% (+15% depuis 1999) Structures sanitaires et sociales Maison de retraite CCAS Résidence personnes agées Aides ménagères Portage de repas Infos pratiques Maître d ouvrage : Saint-Symphorien Médecin responsable : Dr Bey Relation collectivité structure professionnelle : crédit bail de 15 ans Données non communiquées

22 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE VILLANDRAUT Ouverture en janvier professionnels de santé 3 médecins, 10 infirmiers,1 diététicienne, 1 psychologue et 2 praticiens, 1 pédicurepodologue, 2 kinésithérapeutes FONCTIONNEMENT Secrétariat : un secrétariat commun, à temps plein (numéro unique) Contexte Chiffres clés Population de la CdC Densité de la CdC Part des + de 75 ans hab 15,1 hab/km² 13% (+22% depuis 1999) Structures sanitaires et sociales EHPAD CCAS SSIAD Aide à domicile Permanences des Assistantes sociales de la MDSI de Bazas Logement pour internes et remplaçants : non Accueil d interne en médecine générale : oui Salle de réunion : 1 TIC : Mise en réseau informatique Dossier médical personnel (DMP) Analyse Perspectives Projet de fonctionnement : Mise en réseau et fonctionnement partagé entre la MSP de Villandraut, les 2 médecins installés à Roaillan et 2 médecins installés à Bazas. Coordination de la prise en charge : réunions de concertation mono et pluridisciplinaire afin : d élaborer des protocoles de soins transversaux pour les pathologies les plus courantes et notamment pour les affections de longue durée (ALD) les plus prévalentes. (travail qui devrait être rémunéré par les nouveaux modes de rémunérations, au titre de la coordination des soins) de coordonner la prise en charge globale avec tous les professionnels d échanger sur les pratiques et élaborer des critères de qualité pour améliorer celles-ci de prévoir des projets d éducation thérapeutique, de dépistage organisé individuel et collectif, de communication vers le patients d échanger sur des cas difficiles comme le maintien en fin de vie à domicile Les pharmaciens seront intégrés lors de thématiques leur correspondant. Partage de l information, par mise en réseau informatique et de manière sécurisée : Dossier médical personnel, échange de résultats d examen de laboratoire, mise en réseau de la pharmacie et de tous les intervenants avec la MSP Mise en place de la télémédecine : téléconsultation, télédiagnostic (visio conférence, mail de photographies), télésurveillance à distante, télé expertise, création d un réseau de télé médecine avec transmission de dossiers. Coopération et expérimentation de délégation de compétences techniques des médecins au personnel paramédical

23 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE VILLANDRAUT Ouverture en janvier 2013 Analyse Perspectives Projet de soins : 3 thèmes seront particulièrement explorés : Éducation thérapeutique Handicap et travail Enfance en danger Création de liens avec le secteur social et médico-social Échanges favorisés avec les autres MSP en Sud Gironde par la création d un réseau des MSP. Consultations ponctuelles décentralisées des réseaux de santé sur la MSP (soins palliatifs, addictions...) Liens avec les établissements de santé publics et privés et avec des confrères spécialistes. Infos pratiques Maître d ouvrage : Cdc du canton de Villandraut Médecin responsable : Dr Lamy De la Chapelle Statut de la structure juridique: A l étude (SISA probablement) Relation collectivité structure professionnelle : location-vente à 12 ans Bâtiment Basse Consommation

24 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE GRIGNOLS Ouverture été 2013 Contexte 20 professionnels de santé 3 médecins, 6 infirmiers, 1 podologue, 1 diététicienne,1 kinésithérapeute, 1 orthophoniste, 1 psychologue et des membres du SSIAD FONCTIONNEMENT Horaires d ouverture : lundi-vendredi 8h-20h et samedi matin 8h-12h Secrétariats : 3 Logement pour internes et remplaçants :1 Chiffres clés Population de la CdC Population du canton Densité de la CdC Part des + de 75 ans hab hab 13,4 hab/km² 15% (+20% depuis 1999) Structures sanitaires et sociales 2 EHPAD 1 maison d accueil spécialisé (autistes) 1 Résidence Personnes Agées SSIAD ADMR (services à domicile) Accueil d interne en médecine générale : oui (2 médecins habilités) Salle de réunion : 1 Salle d urgence : 1 TIC : Mise en réseau informatique Dossier médical personnel (DMP) Analyse Perspectives Projet de fonctionnement : Coopération et coordination entre professionnels de santé afin : d élaborer des protocoles de prise en charge partagée d échanger sur des cas difficiles d échanger sur leur pratiques Coopération avec les membres du SSIAD Agir à Domicile Échanges favorisés avec les autres MSP en Sud Gironde par la création d un réseau des MSP. Partage de l information, par mise en réseau informatique et de manière sécurisée : Dossier médical personnel, échange de résultats d examen de laboratoire. Accueil d interne en médecine générale et d étudiants infirmiers, kinésithérapeutes. Projet de télémédecine mettant en réseau hôpitaux, maisons de retraite et services publics. Vacations de spécialistes. Liens avec l Université. Mise en place d une démarche qualité et évaluation. Projet de soins : Il se compose d un volet médico-sanitaire et d un volet social. Séances collectives d éducation thérapeutique sur le diabète et le tabac notamment, animées par des infirmières. Des programmes de prévention seront développés en regard de 5 priorités : l équilibre alimentaire/lien social (médecine à l ancienne)/le mal-être, la souffrance psychique/cancers/maladie d Alzheimer. Ces actions pourront être organisées sous condition de financement de la part des autorités sanitaires. Réunions de soutien aux aidants de patients atteints de la maladie d Alzeihmer, en partenariat avec le CLIC.

25 MAISON DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE GRIGNOLS Ouverture été 2013 Infos pratiques Canton : Grignols Maître d ouvrage : Cdc de Captieux-Grignols Médecin responsable : Dr Vieussan Statut de la structure juridique: SISA Relation collectivité structure professionnelle : location Construction selon la démarche de Haute Qualité Environnementale Possibilité d extension du bâtiment Information : Le kinésithérapeute recherche activement un associé.

26

27 Le Pays des Landes de Gascogne PÉRIGUEUX BORDEAUX A 63 A 65 Villandraut Bazas Océan Atlantique St-Symphorien Pissos Sore Captieux Sabres Labrit Morcenx Roquefort Grignols Gabarret A 62 AGEN MONT-DE- MARSAN Villeneuve de Marsan Chiffres clés Population - (en 2009) hab Part des + de 75 ans 12,3% (+18% depuis 1999) BAYONNE A 64 Densité - (en 2009) Superficie 13,5 hab/km² km² PAU Nombre de communes 118 Nombre de cantons 13 Espagne Contact Pays des Landes de Gascogne Place de la Mairie - BP SABRES Tél

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1 LE FINANCEMENT Il ne faut pas se le cacher, le financement est une difficulté et de nombreuses maisons médicales dans les 10 dernières années, qui fonctionnaient de manière satisfaisante, sont «décédées»

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

Une reprise démographique incontestable

Une reprise démographique incontestable LA SANTÉ AU CŒUR DU PAYS État des lieux Mars POPULATION DU PAYS DES LANDES DE GASCOGNE habitants en ( % de la population d Aquitaine). Une croissance nouvelle de. % par an, Un territoire classé en ZRR

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé

1 ère Phase : Diagnostic territorial de santé Rappel : contexte et objectif Mobilisation des élus de la ville du Creusot face au risque de désertification médicale Volonté d élaborer un projet de santé global, mobilisateur, à l échelle du bassin de

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé Dr Jean Jacques ANTOINE FEMALOR 14 Juin 2012 METZ 57 1 Déclara'on d intérêts J ai actuellement ou j ai eu au cours des trois

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

La santé au cœur du Pays des Landes de Gascogne Décembre 2007

La santé au cœur du Pays des Landes de Gascogne Décembre 2007 La santé au cœur du Pays des Landes de Gascogne Décembre. Population du Pays des Landes de Gascogne : habitants en (,9% de la population d Aquitaine). Une croissance nouvelle de % par an. Un territoire

Plus en détail

Coordination du parcours du

Coordination du parcours du Coordination du parcours du patient Jeudi 13 octobre 2011 Lyon- Vinatier Docteur Philippe MARISSAL Les enjeux de la coordination des professionnels de santé Coordination des professionnels de santé en

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Projet de santé. Accès et continuité des soins. Education thérapeutique et prévention. Coordination, partage d information pluridisciplinaire

Projet de santé. Accès et continuité des soins. Education thérapeutique et prévention. Coordination, partage d information pluridisciplinaire é t n a s e d s n o s i a m s e L s e r i a n i l p i c s i d i plur e i d n a m r o N en Haute Projet de santé Accès et continuité des soins Education thérapeutique et prévention Coordination, partage

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Site des Joncherolles, 43 chemin des joncherolles - Bâtiment H2 Site Jacques Prévert, 129 boulevard Jean Mermoz L association Créa pôle et ses partenaires

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins 29/03/2014 Le PB Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins Groupement des Professionnels de Santé du Pays Beaunois 19 route de Gigny 21200

Plus en détail

MEMORYS. Réseau de Santé «Personnes Agées» Paris 5-6-13

MEMORYS. Réseau de Santé «Personnes Agées» Paris 5-6-13 MEMORYS Réseau de Santé «Personnes Agées» Paris 5-6-13 Dr Hélène BLAQUART, praticien attaché, médecin évaluateur Dr Pierre BERT, Dr Jean Constantin AMADEI, Mme Marie BOUCHAUD GENESE ET HISTORIQUE DU RESEAU

Plus en détail

1 re structure HAD de province

1 re structure HAD de province Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation à domicile

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention Réduction du Risque Tabac des Publics Précaires: collaboration médico sociale au sein d une structure d accueil Ou comment

Plus en détail

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Le bilan réalisé par l infirmier libéral pour le patient, permet de conduire les actions du suivi à domicile de l insuffisant

Plus en détail

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les Carbet des aidants sur les Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées Dossier de presse Le réseau Gérontologie-Alzheimer organise, le 16 novembre 2013 à l Auditorium de la Mairie de Rémire-Montjoly,

Plus en détail

Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie

Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie Hélène ARCHAMBAULT Chargée de mission métiers de la gérontologie XX/XX/XX 1 Un peu d histoire: la gérontologie, un secteur victime d une image

Plus en détail

Modes de financt MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 ANNEXE I LES MODES DE FINANCEMENT DES MAISONS DE SANTE PLURI-PROFESSIONNELLES (MSP) Sous réserve de répondre, a minima, aux critères définis au II 2 du cahier

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours

C3S. Centre de Soutien Santé Social. www.plateforme-c3s.org. Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours C3S www.plateforme-c3s.org Plateforme médico-sociale d appui aux professionnels de premier recours Gérontologie, douleurs et soins palliatifs, Alzheimer et maladies apparentées lla plateforme C3S a pour

Plus en détail

ÉVOLUTION DES PRATIQUES

ÉVOLUTION DES PRATIQUES ÉVOLUTION DES PRATIQUES EN PRÉVENTION DES RPS AU SEIN DE LA CARSAT NORD-PICARDIE Ornella LEPOUTRE, Responsable du Pôle Santé au Travail Carsat Nord-Picardie Page 1 Matinée Marcel MARCHAND 22 novembre 2014

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS?

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS? POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESIT... http://www.fmc-tourcoing.org/spip/print-article-mb.php3?id_article=45 POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES

Plus en détail

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» :

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : 1 Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : Recherche et Développement dans le domaine de l utilisation des Nouvelles

Plus en détail

Exigences sociétales et modèle économique

Exigences sociétales et modèle économique Colloque 22 mai Exigences sociétales et modèle économique Alexandre GRENIER Directeur URPS médecins 22 mai 2014 1 Exigences sociétales et modèle économique Les exigences sociétales: Une offre de soins

Plus en détail

Hôpitaux pour personnes âgées en France

Hôpitaux pour personnes âgées en France Hôpitaux pour personnes âgées en France Evelyne GAUSSENS Directrice générale Hôpital Gériatrique «Les Magnolias» Ballainvilliers,Île de France, France Relever le «défi du vieillissement», c est avant tout

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées

Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Carte à requête sur les structures d accueil pour personnes âgées Description Cette carte à requête présente l ensemble de l offre en structures d accueil pour les personnes âgées en 2010. L Île-de-France

Plus en détail

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010 Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais : première étape vers une démarche territoriale de santé Mai 2010 Sommaire La méthodologie Les caractéristiques des acteurs interrogés Les problématiques pointées

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Qu est-ce que l ENMR? Ses enjeux et objectifs principaux Le financement du système de soins constitue

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt Maison de santé Définition Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé Intérêt Gestion des Polypathologies, chroniques, complexité Accessibilité, qualité Attractivité

Plus en détail

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner

Le télé AVC Aspects règlementaires. COLMU-18 juin 2013- Dr Arielle Brunner Le télé AVC Aspects règlementaires Rappels: L AVC est un déficit brutal d une fonction cérébrale sans autre cause apparente qu une cause vasculaire Tout AVC comporte : - une lésion cérébrale responsable

Plus en détail

NOM DE L ETABLISSEMENT

NOM DE L ETABLISSEMENT NOM DE L ETABLISSEMENT : CSSR LES LAURIERS Adresse : 8 ROUTE DE CARBON BLANC BP 119-33306 LORMONT CEDEX Tél. 05.56.77.37.37 Fax. : 05.56.31.53.35 Mail : cssr.lauriers@ugecamaq.fr Site Internet : www.cssr-leslauriers.fr

Plus en détail

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 SUMGA Groupe Médical «les Allymes» SPECIALISTES EN MEDECINE GENERALE APPSPPA APPSPPA : Association Pluridisciplinaire des

Plus en détail

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles?

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? Docteur Christian VEDRENNE, Médecin généraliste, Gérant de la MSP de Saint Paul de Fenouillet

Plus en détail

Vivre et Vieillir Chez Soi

Vivre et Vieillir Chez Soi Vous avez besoin d être accompagné dans votre vie quotidienne ou dans votre parcours de santé et vous vivez dans les Hautes-Alpes. Vivre et Vieillir Chez Soi Avec ses six services médico-sociaux, l association

Plus en détail

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé

Conférence sur la commande publique. d innovation dans la e-santé Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé mardi 1er octobre 2013 Hôtel de Région Salon d honneur - Marseille Conférence sur la commande publique d innovation dans la e-santé 1 Table

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

Analyse de l offre de soins primaires sur le territoire de la CASE. 30 Janvier 2014. 1 ère soirée de la COSSE.

Analyse de l offre de soins primaires sur le territoire de la CASE. 30 Janvier 2014. 1 ère soirée de la COSSE. Analyse de l offre de soins primaires sur le territoire de la CASE 30 Janvier 204. ère soirée de la COSSE. Les Infirmiers DONNEES DEMOGRAPHIQUES 2 Nombre attendu : 34 Répondants : 5 Taux de réponse 44%

Plus en détail

Un cadre juridique nouveau (HPST).

Un cadre juridique nouveau (HPST). Télémédecine Journée régionale des systèmes d information de santé 12 janvier 2012 Dominique PIERRE, chargé de mission SI et référent Télémédecine ARS du Centre 12 Janvier 2012 2 Un cadre juridique nouveau

Plus en détail

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé Le présent document précise les modalités de réponse à l appel à projets 2015 sur les maisons et pôles de

Plus en détail

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012 L accueil des personnes âgées en établissement janvier 2012 1 1. Démographie D : quelques données clés Un nombre croissant de personnes âgées : Haut-Rhin 2008 2011 2016 2021 Nombre 85 ans et + 13 253 16

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE & L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES VENDREDI 14 JUIN 2013 A 15 heures Salle de visioconférence Centre

Plus en détail

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier DGOS/PF3/CdC MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier L article L. 6323-3 du code de la santé publique prévoit

Plus en détail

Globule & projet PAACO

Globule & projet PAACO 24 janvier 2014 - Arcachon 9ème Journées nationales des services pour les adultes handicapés Globule & projet PAACO Un outil de communication pour la coordination Antoine Comiti - société Ki-Lab Globule

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : UNITE AMBULATOIRE MEDICO-CHIRURGICALE Pôle : 1- CHIRURGIES ET COOPERATION Etablissement : L Hôpital

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007)

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007) Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Isolement des personnes âgée en milieu rural. Habitat non adapté à la perte d autonomie. Besoin de diversifier l offre d hébergement.

Plus en détail

Le projet de CLISSON: pour quel territoire? Projet de santé libéral de Clisson 2002 2005 Avril 2007 2011 2012

Le projet de CLISSON: pour quel territoire? Projet de santé libéral de Clisson 2002 2005 Avril 2007 2011 2012 Le projet de CLISSON: pour quel territoire? Projet de santé libéral de Clisson, 6000 habitants, à 30 km au sud-est de Nantes, zone en forte croissance de population mais pas encore déficitaire en médecin

Plus en détail

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux «le pourcentage de résidents âgés nécessitant des soins pour des plaies simples ou complexes était de 8,6% selon l étude PATHOS menée en 2009

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE L HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION ------------------------------ PAVILLON GUÉRIN Unités Andes et Alpes ------------------------------

Plus en détail

Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication»

Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication» Repérage et Suivi des Personnes Agées Fragiles «Actions de Communication» Expérience du Gérontopôle de Toulouse Neda Tavassoli Equipe Régionale Vieillissement et Prévention de la Dépendance (ERVPD) Personnes

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Né du souhait de mieux répondre aux grands défis de notre système de santé, Cité générations est un nouveau

Plus en détail

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME LES MISSIONS DES CHU FONCTIONS DE SOINS (1) Proximité,Territoire,Région Corps médical avec l ensemble des

Plus en détail

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H. CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.P.A.D. ENTRE L E.H.P.A.D. représenté par d une part,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg Pour une approche globale de la santé au sein des territoires Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg SIGNORINI Elodie Chargée

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours Mot du président Le vieillissement de la population associé à une évolution défavorable de la démographie médicale ont conduit l État

Plus en détail

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Les objectifs des réseaux de santé Mettre le patient au centre et non la maladie Améliorer la qualité des soins Optimiser les moyens humains et financiers

Plus en détail

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint Prendre soin Résidence les jardins médicis pontpoint Résidence Les Jardins Médicis Nous serons heureux de vous accueillir dans une résidence médicalisée située dans un environnement calme et verdoyant,

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire Maisons Soutien aux projets en Pays de la Loire L a démographie des professionnels est une problématique au croisement de la santé et de l aménagement du territoire : un territoire sans professionnel n

Plus en détail

lits Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

lits Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) 66 lits Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) La Maison Basque à Cambo-les-Bains (64) Se constituer un patrimoine immobilier pérenne au cœur du Pays Basque à Cambo-les-Bains Obtenir

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ Saint-Quentin-en-Yvelines Un réseau de compétences Service de la Communauté d agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines, l Institut de Promotion de la Santé a pour objectifs

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

D'UNE MAISON DE SANTE

D'UNE MAISON DE SANTE PROJET DE CREATION D'UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE St Genix sur Guiers 73 INTRODUCTION UN CONTEXTE LOCAL Inquiétude Partagée 2 médecins sont initiateurs du projet Une volonté très déterminée de

Plus en détail