live Accès gratuit à la piscine Plaisir de baignade pour les jeunes assurés Page 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "live Accès gratuit à la piscine Plaisir de baignade pour les jeunes assurés Page 6"

Transcription

1 N o live Le magazine des clients de Sympany Accès gratuit à la piscine Plaisir de baignade pour les jeunes assurés Page 6 Managed care: le modèle soumis au vote Page 10 Sympany consolide ses réserves Page 12

2 02 I Sympany et moi Dominik Wunderlin (58 ans), Bâle, assuré chez Sympany depuis 1982 Le folkloriste Dominik Wunderlin dirige le département Europe du Musée des cultures. Sa profession est aussi sa vocation: il observe sans relâche, même lorsqu il ne travaille pas. Le repos? Il en trouve grâce à la randonnée, mais aussi grâce au Tessin, qui est un peu sa seconde patrie. Tradition Mon travail de folkloriste consiste à observer ce que font et pensent les être humains. Je m intéresse à leur quotidien, leurs traditions. Parfois, on me demande quelle est la bonne manière de préserver les coutumes. C est aux intéressés d en décider! Une tradition doit vivre. Pour cela, elle doit être acceptée, même lorsqu elle est en mutation. Musée Notre travail au musée porte essentiellement sur la collection et sur la transmission de savoir à travers les expositions. Nous mettons toujours le thème en relation avec l environnement actuel: quelles sont les préoccupations de nos semblables, quelles nouvelles connaissances notre collection apporte-t-elle sur ces sujets? Notre prochaine exposition aura pour thème le pèlerinage. Profession J ai toujours su ce que je voulais étudier, même si je ne savais pas à quoi cela me mènerait. J ai également toujours travaillé dans d autres domaines, en particulier dans les médias. C était une sorte de filet de sécurité professionnel. La sécurité n est jamais totale, bien sûr, mais elle est importante pour exploiter la liberté et les perspectives nécessaires à la créativité.

3 éditorial SOMMAIRE Un modèle fiable La votation populaire du 17 juin prochain offre une occasion de poser un jalon important dans notre politique de santé: le projet sur les réseaux de soins intégrés (managed care) permettra d étendre les modèles de soins intégrés. Pionnière du managed care, Sympany soutient ce principe, car il améliore le traitement médical et aide à économiser des frais. Franz Josef Kaltenbach, membre du comité de direction, explique, dans le cadre d une interview, pourquoi Sympany soutient ce modèle et pourquoi les assurés peuvent se fier au managed care. Sympany surveille de près les frais dans le domaine de la santé. La hausse moins importante que prévue n est qu une raison au bon résultat de Sympany en Autre facteur déterminant: l entreprise a accru son efficience et poursuivi la réduction de ses propres coûts. Sympany a ainsi consolidé ses réserves et peut continuer à mettre en œuvre une politique des primes fiable. Les jeunes aussi peuvent compter sur nous. Les assurés Sympany de moins de 25 ans ont accès gratuitement à plus de 60 piscines en plein air dans toute la Suisse. Celles-ci, avec Sympany, apportent une contribution en matière de santé et de bien-être. Car se baigner nous fait du bien à tous, surtout l été! Notre reportage sur la piscine de Wallisellen nous montre que la saison a commencé depuis longtemps. Nous vous souhaitons une agréable lecture et un été rafraîchissant! La rédaction 04 Impulsions 06 Sujet La piscine de Wallisellen est prête pour le début de la saison 10 Contexte Managed care positif pour les assurés et les frais de santé 12 Actualités Consolidation des réserves pour une politique des primes fiable 13 Service Conseil médical en pharmacie grâce à la vidéo 14 A votre service 15 Un plaisir sain 16 Un bon conseil IMPRESSUM Editeur: Groupe Sympany Rédaction: Communication d entreprise de Sympany, Mise en page: Crafft Kommunikation AG, Zurich Photos: Derek Li Wan Po, Bâle; Sympany, Bâle; istockphoto; Crafft Kommunikation, Zurich Remerciements à: Marco Kiefer de zuerigolf.ch pour la mise à disposition de l équipement de swin golf Impression: Ziegler Druck- und Verlags-AG, Winterthur Tirage: Assurance qui met le cap sur la différence, Sympany offre une protection sur mesure et une assistance attentionnée. Sympany propose des assurances maladie et accidents pour les particuliers et les entreprises ainsi que des assurances choses et responsabilité civile.

4 Impulsions En bref Eté La santé en chiffres CHF c est le coût de la réhabilitation spécialisée après un accident vasculaire cérébral de type hémorragie cérébrale pendant trois mois. Les séquelles provoquées par un accident de cette gravité sont traitées dans leur globalité dans une clinique spécialisée reconnue. La neuroréhabilitation a pour objectifs le recouvrement et l amélioration de l autonomie ainsi que le maintien de la qualité de vie. Les frais sont couverts par l assurance de base. En été, le soleil brille jusqu à 16 heures par jour. La lumière solaire déclenche de nombreux processus dans le corps humain, c est pourquoi l été est la saison de la joie de vivre. La lumière solaire booste par exemple la production de sérotonine, l «hormone du bonheur». La chaleur estivale nous pose problème. Au-delà de 30 degrés, l organisme est très sollicité. Le corps souffre de déshydratation et d hyperthermie. Conséquences: sensation de moiteur et troubles circulatoires. L activité physique aggrave le problème. Rafraîchissez-vous en observant quelques règles simples et essentielles: boire au moins deux litres de boissons non sucrées par jour et manger des plats digestes; renoncer à l alcool; prendre un bain de pieds froid de temps à autres et exercer les activités physiques dans la fraîcheur matinale. L objet Ventilateur Les ventilateurs aident à supporter la chaleur estivale, sont flexibles et respectent davantage l environnement que les appareils de climatisation. En tournant, les pales produisent un courant d air agréable qui, à défaut d abaisser la température, procure une sensation de fraîcheur. Car lorsqu il fait très chaud nous transpirons, et le déplacement d air est perçu comme rafraîchissant. On peut trouver des ventilateurs de table, sur pied, ou de plafond à bon prix dans les grands magasins ou les magasins d électroménager. Le ventilateur présente du reste un autre avantage: il éloigne mouches et moustiques, qui détestent les courants d air.

5 05 Recettes de grand-mère Boisson chaude contre la transpiration Ça semble contradictoire, et pourtant: les boissons chaudes freinent la production de chaleur par l organisme. Peu après avoir consommé une boisson chaude, vous obtiendrez l effet rafraîchissant recherché. Votre assurance Vacances avec subito Bientôt les vacances, et vous n avez pas encore d assurance? Avec Sympany, ce n est pas un problème. Vous pouvez conclure l assurance voyages tourist subito en ligne. En cinq petites minutes! Avec tourist subito, votre famille et vous bénéficiez d une couverture mondiale en cas d urgence. L assurance prend en charge les frais de transport, de recherche, de sauvetage et de dégagement pour un montant compris entre et francs sur la période que vous déterminez. En outre, une Helpline coordonne la marche à suivre et, en cas d urgence, vous prend en charge sept jours sur sept, 24 heures sur 24. Assurance immédiate en ligne Conseil de Sympany Quand les enfants vont à l hôpital Pour qu il se sente en confiance et en sécurité à l hôpital, la communication avec votre enfant doit avant tout être adaptée à son âge. L association L ENFANT & L HÔPITAL s engage en faveur des enfants malades et de leurs parents. Grâce au livre de coloriage «Je vais à l hôpital», les enfants se familiarisent avec l hôpital et les différents traitements. Comandez un exemplaire gratuit du livre de coloriage à l adresse Informations complémentaires sur l association L ENFANT & L HÔPITAL:

6 06 I SUJET Accès gratuit à la piscine Se baigner a des vertus, c est pourquoi nous lançons l opération «Accès gratuit à la piscine» pour les jeunes assurés Sympany. Pour s en rendre compte, il suffit d ouvrir les livres d histoire ou de visiter la piscine de Wallisellen. Quoi de plus beau, par un bel après-midi d été, que d ôter ses vêtements et de plonger dans l eau fraîche? C est aujourd hui si simple, et pourtant, cela n a pas toujours été le cas. Se baigner est très ancré dans la culture antique. Chez les Romains, les établissements de bains publics avaient une fonction d hygiène. Se baigner, si possible dans de l eau chaude, avait aussi une fonction sociale: les bains étaient un lieu de discussion et de rencontre. Cette activité se perdit au Moyen Âge. Se baigner fut longtemps mal vu et considéré comme inconvenant. Les piscines artificielles n existaient pas, on craignait l eau. Les choses changèrent des siècles plus tard seulement. Chaleur du soleil, fraîcheur de l eau Nager et se baigner est aujourd hui quelque chose de commun. La nécessité de nos piscines en plein air est par ailleurs incontestée, car l eau et le soleil nous font du bien. Chacun y trouve son compte: sport, détente ou contact social. Aller à la piscine l été est synonyme de prévention dans le meilleur sens du terme. La plupart des communes le savent bien. Beaucoup abritent une piscine en plein air pour ses habitants, à l image de Wallisellen, dans le canton de Zurich. «Notre piscine n est pas parmi les plus grandes de la région, mais est très appréciée», commente Thomas Reutener, directeur de Sportanlagen AG Wallisellen, dont font partie non seulement la salle de sport et les infrastructures de bien-être/sauna, Nager... est l une des activités sportives les plus populaires, après le vélo et la randonnée. Environ un Suisse sur quatre déclare nager régulièrement. En été et par beau temps, ils se tournent de préférence vers l une des 500 piscines en plein air ouvertes de Suisse entre mai et octobre. La plupart d entre elles ont été construites dans les années 1960 et mais aussi la piscine couverte et la piscine en plein air. La combinaison piscines couvertes et piscines en plein air a des avantages: «Chez nous, il se passe toujours quelque chose. A l intérieur, les clubs sportifs s entraînent, et de nombreux cours ont lieu, comme les séances d aquafit ou les leçons de natation pour enfants. Et dehors, place à la bronzette et au rafraîchissement. Il y en a pour tous les goûts!» Bien se préparer et commencer tôt Si la piscine en plein air a du succès, c est parce qu elle ouvre tôt dans la saison. «Début avril, nous commençons à nettoyer et à remplir les bassins extérieurs. S il fait chaud, nous pouvons ainsi ouvrir chaque jour dès le mi-avril», explique le directeur. Les bassins extérieurs peuvent contenir au total quelque m 3 d eau; il faut donc du temps pour les remplir. Avec un peu d effort, la mise en place des vestiaires, des caisses et de la restauration se fait rapidement. Quant à l environnement, il doit de toute façon être entretenu tout au long de l année. La piscine ouvre le 1 er mai au plus tard. Chaque année à cette date, quelques baigneurs impatients ne résistent pas à l appel de la baignade et entament leur saison dans une eau non chauffée quelle que soit la température. Météo et psychologie Mais quel est donc le profil type s il y en a un du baigneur? Thomas Reutener distingue trois groupes: on trouve tout d abord le «noyau dur». Ils se munissent d un abonnement de saison et nagent presque chaque jour, souvent tôt le matin. On trouve ensuite le gros de la clientèle, qui vient régulièrement, mais plus tard dans la saison, et dont l assiduité dépend aussi un peu plus de la météo. «Enfin, pendant les grosses chaleurs, tout le monde se retrouve à la piscine et le nombre de visiteurs augmente de façon exponentielle.» Lorsqu on lui demande quel est l été idéal pour une piscine, le directeur évoque l aspect psychologique. «C est comme pour le ski: s il n y a pas de neige en décembre, la saison est difficile.» Les baigneurs doivent eux aussi pouvoir s habituer à l été. Pour un été idéal, il faut donc de la chaleur suffisamment tôt, avec des phases de températures élevées longues

7

8 08 I SUJET En avril, le directeur Thomas Reutener et le maître nageur Ruedi Spengler préparent la piscine de Wallisellen pour l ouverture de la saison. et stables jusqu en août. Et Thomas Reutener explique en riant que, s il fait un peu plus frais une fois, c est bien aussi. «Comme ça, les gens apprécient ensuite le retour de la chaleur.» Beaucoup à faire Les jours de très grande affluence réunissent jusqu à visiteurs à la piscine de Wallisellen, qui en accueille jusqu à par jour en moyenne. Ces jours-là, tout doit marcher, y compris la technique, afin que l eau des bassins soit entièrement filtrée en moyenne toutes les quatre heures. Le chlore, sans lequel presque aucune piscine en Suisse ne peut fonctionner, permet de garantir la propreté. Deux fois par an, les autorités vérifient le respect des règles d hygiène, avec un recours aux produits chimiques le plus limité possible. Un test facultatif est effectué par un laboratoire externe une fois par mois. Par ailleurs, le maître nageur vérifie la propreté de l eau deux fois par jour. «L hygiène, c est comme la sécurité des visiteurs, on ne fait pas de compromis», explique Thomas Reutener. C est pourquoi les deux maîtres nageurs, présents en permanence, sont assistés de surveillants. Thomas Reutener évoque aussi les nombreux petits accidents, ou encore, parfois, les fric- De l établissement de bains à la piscine en plein air Ce n est qu à la fin du XVIII e siècle, lorsqu apparaissent les stations balnéaires anglaises, qu on commence à nager et se baigner tel qu on le fait aujourd hui. Faire du sport et prendre soin de son corps prend de l importance. La bienséance impose toutefois une stricte séparation entre hommes et femmes, tandis que les costumes de bain doivent recouvrir tout le corps Les premières piscines artificielles apparaissent ensuite dans les villes; ce sont ce qu on appelle les bains. Il s agit d établissements fermés sur les côtés, implantés dans les eaux des fleuves ou des lacs et reliés aux rives par une passerelle. Ils garantissent sécurité et propreté de l eau et permettent aux baigneurs d être à l abri des regards. Dans certains cas, les établissements de bains sont alimentés par les fleuves ou totalement indépendants. Ce n est toutefois qu au début du XX e siècle, avec l apparition du béton, que les piscines artificielles peuvent véritablement fonctionner. C est aussi l époque où l on redécouvre la «culture du plein air». Les bains d hygiène font place à la quête du soleil, du grand air et de l eau. Ainsi apparaissent les premières piscines en plein air qui, outre le bassin lui-même, comprennent aussi le paysage environnant.

9 Thema I 07 Accès gratuit à la piscine avec Sympany Les assurés Sympany de moins de 25 ans ont accès gratuit à de nombreuses piscines en plein air dans toute la Suisse. Sympany entend offrir une prestation particulière à ses jeunes assurés, et contribuer ainsi à leur santé et à leur bien-être. C est pourquoi, depuis 1995 déjà, elle mène l opération «Accès gratuit à la piscine». La SympanyClub Card personnelle permet aux enfants, adolescents et jeunes adultes de moins de 25 ans d accéder gratuitement à de nombreuses piscines et plages dans toute la Suisse. En participant à l opération, les 61 piscines en plein air situées dans 13 cantons et quelques régions frontalières font ainsi œuvre de prévention en matière de santé. Tous les jeunes assurés disposant d au moins une formule d assurance standard reçoivent, au printemps, automatiquement leur SympanyClub Card personnelle. Désormais, il n y a donc plus aucune raison de renoncer au plaisir de la baignade! tions entre différents groupes. D une manière générale cependant, l ambiance est bonne: «C est presque plus calme lorsqu il y a beaucoup de monde, car les gens doivent automatiquement se respecter davantage!» Des frites, mais pas seulement Les jours de grande affluence sont un défi pour le personnel, aussi et surtout au restaurant. Tout doit être soigneusement planifié. Par exemple, pour éviter une pénurie de frites au milieu de la journée. Pas particulièrement saines, les frites restent néanmoins, avec les glaces, le produit phare, explique en souriant Thomas Reutener. Le restaurant propose bien sûr une cuisine équilibrée, sur une belle terrasse ombragée. Nombreux sont ceux qui ne viennent que pour elle, comme ce groupe de messieurs d un certain âge qui joue régulièrement au jass Altorfer-Liege von Embru La piscine a donc aussi quelque chose à offrir aux seniors. Les plus jeunes pourront eux, dès l an prochain, se laisser glisser sur un nouveau toboggan géant. Thomas Reutener et son équipe attachent de l importance à l orientation clients. Cet originaire de Wallisellen est fier, au sein de la commune, d offrir quelque chose à toutes les générations et, peut-être, de contribuer à les rassembler. La piscine est donc un lieu où tout le monde se rencontre, et encore plus quand l été rayonne! Informez-vous sur les piscines en plein air qui prennent part à l opération «Accès gratuit à la piscine»:

10 10 I CONTEXTE Trois questions à Franz Josef Kaltenbach Sympany n a cessé de développer de modèles de soins intégrés (managed care). Le responsable des produits et du marketing explique pourquoi Sympany entend contribuer à implanter le concept aussi d un point de vue politique. 01 En tant qu assurance maladie, quel est votre but à travers le managed care, et quels sont les avantages pour les patients? 02 Les réseaux de médecins avec une coresponsabilité budgétaire peuvent-ils conserver leur indépendance et garantir la qualité des soins pour tous? Pour nous, c est la qualité du traitement pour les patients qui prime. Ils ont toujours leur interlocuteur personnel, mais ont en même temps accès aux différents spécialistes et bénéficient de leur savoir. Le médecin de famille d un réseau de soins intégrés est pour nos assurés un guide qui les oriente dans les méandres d un système de santé de plus en plus complexe. Leur traitement est plus direct, plus simple et de meilleure qualité. Et en matière de santé, qualité plus élevée rime avec efficacité accrue: comme les spécialistes des réseaux communiquent davantage, la bonne décision est prise plus rapidement. La coresponsabilité des réseaux en matière de budget permet un suivi plus ciblé: on évite les traitements inutiles. Nous voyons ici la possibilité d un contrôle des frais judicieux et équitable, permettant d atténuer les nouvelles hausses de primes. Tout d abord, pour éviter tout malentendu, les budgets des réseaux de soins intégrés ne se rapportent jamais à des patients isolés, mais toujours à leur nombre total. Tous les prestataires sont tenus d effectuer les traitements nécessaires. Il est impossible de refuser un traitement à un assuré pour des raisons budgétaires. L indépendance des réseaux de soins intégrés est garantie, car le projet interdit aux assureurs de gérer leurs propres réseaux. Et les réseaux sont libres de choisir avec qui ils concluent un contrat. On dispose à ce sujet de chiffres très parlants: plus de 80% des réseaux de soins intégrés existants travaillent avec une forme de coresponsabilité budgétaire. Cela marche bien et fait partie de la collaboration constructive entre assureurs et prestataires. 03 A l avenir, les assurés qui ne veulent pas ou ne peuvent pas s affilier à un réseau paieront une quote-part plus élevée. Est-ce juste? Franz Josef Kaltenbach est membre du comité de direction et responsable des produits et du marketing chez Sympany. Choisir librement son médecin restera possible. Les frais supplémentaires sont acceptables et les assurés ne doivent être ni pénalisés ni exclus en raison du libre choix de leur médecin. La restriction du choix du médecin est en outre relative: les assurés managed care ont aussi le choix, tant au sein des réseaux qu entre les différents réseaux. Et si l offre est insuffisante dans certaines régions, la Confédération peut introduire des réglementations spéciales. Nous ne croyons cependant pas que cela sera nécessaire. Au contraire, la collaboration coordonnée et fondée sur le partenariat dans le cadre du managed care est un gain pour tous et renforce l attrait de la médecine de famille. Nous sommes convaincus que le managed care est le chemin à suivre afin de maintenir et renforcer durablement des soins de base de qualité élevée sur l ensemble du territoire.

11 Votation sur les soins intégrés le 17 juin 2012 Le managed care apporte une plus grande efficience et surtout une meilleure qualité dans le traitement. Continuer dans la même direction La Suisse vote sur les réseaux de soins intégrés (managed care). Le Conseil fédéral et le Parlement recommandent d accepter le projet. Ils souhaitent ainsi renforcer l implantation des systèmes de soins intégrés. De quoi s agit-il? Le projet a pour objet les réseaux de soins intégrés, appelés à se répandre plus largement encore en Suisse. Dans un tel réseau, c est un médecin, en général le médecin de famille, qui coordonne tout le suivi du patient. Il veille à ce que tous les spécialistes impliqués dans le traitement se concertent. Un traitement optimal pour tous Le manque de coordination dans le suivi des patients est aujourd hui à l origine de problèmes de qualité et de sécurité, et augmente inutilement les frais de santé. Une collaboration d un genre nouveau renforce l efficacité et, surtout, la qualité du traitement: dans les réseaux, on définit des processus pour le traitement, régulièrement comparés et examinés en termes de qualité. Les médecins ne sont plus seuls, mais discutent des cas entre eux régulièrement. Disposer de plus d informations permet d éviter les complications, les doublons et les traitements inutiles. Les assurés s en rendent compte: en cas de problèmes de santé, ils s adressent toujours au même interlocuteur, le «gatekeeper». Celui-ci les envoie si nécessaire chez des spécialistes compétents, et il reçoit de ces derniers des informations sur la suite du traitement. Les patients renoncent en partie au libre choix du médecin, mais misent sur le suivi médical individuel d un seul tenant. Non seulement les soins intégrés offrent un meilleur traitement, mais ils sont aussi, dans bien des cas, avantageux en termes de coûts parce qu ils permettent d éviter les frais de traitement inutiles. Le projet a donc aussi pour but de contenir la hausse des primes. Des incitations, mais sans contrainte Ce n est pas un concept qui est nouveau: de nombreux assurés Sympany optent pour des modèles de soins intégrés et économisent ainsi des primes. La fonction de «gatekeeper» est assurée par un médecin d une clinique HMO (health maintenance organisation), où travaillent d autres spécialistes médicaux tels que des physiothérapeutes. Le managed care, malgré cette nouvelle appellation, ne révolutionne pas le système de santé. Ce n est que la suite d un chemin entamé avec succès: les soins intégrés deviennent le modèle standard; à l inverse, l ancien standard permettant la liberté totale du choix du médecin est une option. Le managed care n est pas une contrainte mais comporte des incitations financières: ceux qui opteront à l avenir pour un réseau de soins intégrés seront récompensés avec une quote-part de 10% (comme avant) et 500 francs au plus par an (avant 700 francs). Ceux qui, en revanche, demandent le libre choix du médecin prendront en charge 15% des frais et au plus francs par an. Le projet permet aussi d affiner la compensation des risques entre les assureurs-maladie: désormais, outre l âge, le sexe et les séjours hospitaliers, le risque de maladie sera aussi pris en compte. La «chasse aux bons risques» souvent critiquée est ainsi exclue.

12 12 I Actualités Ruedi Bodenmann, CEO de Sympany, se tourne vers l avenir: des réserves renforcées pour une politique des primes fiable. Sympany clôture avec un résultat positif Avec un nouveau résultat positif, Sympany confirme pour l exercice 2011 la tendance à la hausse. Elle accroît ainsi ses réserves et voit sa position renforcée en prévision du calcul des primes lors de l automne prochain. «Sympany jouit d un financement solide, est bien positionnée et regarde l avenir avec confiance», se réjouit le CEO Ruedi Bodenmann. Ce résultat positif a été favorisé par un rapport adéquat entre les recettes des primes et les prestations d assurance versées, par un renchérissement en général modéré dans le domaine de la santé ainsi que par des mesures de réduction des frais. Frais d administration: les mesures portent leurs fruits L an dernier aussi, Sympany s est efforcée d accroître son efficience. La forte réduction des frais d administration apporte une contribution essentielle à l amélioration du résultat de l exercice Grâce à sa gestion systématique des coûts, Sympany a réduit ses charges d exploitation de 18,5 millions de francs. Sympany poursuit ses mesures en 2012, afin d optimiser ses processus et de réduire encore ses frais. Accroissement des réserves Après un petit excédent de 1,2 millions de francs au cours de l exercice 2010, Sympany a augmenté son résultat 2011 à 16,3 millions de francs. L excédent est injecté dans les propres réserves et constitue la base d une évolution des primes stable: grâce aux réserves, Sympany peut faire face aux incertitudes, découlant par exemple du nouveau financement hospitalier. Les conséquences financières de celui-ci sont encore difficiles à évaluer. Malgré l évolution incertaine des frais de santé, Sympany demeure attrayante et offre aux assurés un partenariat durable et solide. Vous pouvez compter sur nous! Le rapport d activité 2011 indique des chiffres, des faits et informations sur l exercice écoulé. Téléchargez le rapport ou commandez un exemplaire: Une politique des primes fiable pour vous Sympany a augmenté les primes d assurance maladie pour 2012 de 1,6% en moyenne une hausse modérée avec des différences entre les cantons. Les excédents réalisés au cours de l exercice 2011 renforcent désormais avant tout les réserves de l entreprise. Sympany peut ainsi envisager de maintenir une évolution des primes stable et modérée dans le cadre de la hausse des coûts. Les assurés se rendront compte de la solidité financière de Sympany aussi à travers les primes Nos clientes et clients occupent une place centrale, non seulement concernant la conception des produits et les prestations, mais aussi en matière de primes: nous répercutons sous la forme d une politique des primes fiable en votre faveur le bénéfice de l entreprise et les économies réalisées sur nos dépenses.

13 Service I 13 Conseil médical aussi en pharmacie La pharmacie fournit des médicaments, mais aussi, désormais, un conseil médical individuel sur demande. netcare, tel est le nom de ce service de télémédecine, fruit de la collaboration entre divers partenaires du secteur de la santé. Dès à présent, pour les problèmes de santé simples ou les blessures légères, vous pouvez bénéficier, sans rendez-vous, d un conseil et d une aide médicale. Plus de 200 pharmacies en Suisse offrent cette prestation appelée netcare. Deux en un: pharmacie et consultation médicale Le pharmacien vous reçoit séparément pour un entretien préliminaire. Selon ce qu il en ressort, il vous donne un médicament sans ordonnance ou vous adresse à un autre professionnel. Autre possibilité: vous pouvez vous faire conseiller par un médecin directement à la pharmacie par vidéoconsultation. Si nécessaire, il vous prescrit un médicament vendu uniquement sur ordonnance et faxe cette dernière à la pharmacie. netcare, c est simple: en moins d une heure, vous bénéficiez d un conseil médical compétent et recevez le bon médicament, sans vous déplacer et ce à tout moment, pendant les heures d ouverture. netcare exploite deux atouts de la pharmacie: la proximité du public et les vastes connaissances médicales des pharmaciens pour résoudre les problèmes du quotidien. A présent, le conseil vidéo du médecin vient compléter cette offre. Le contact personnel et familier avec le pharmacien et les possibilités de la télémédecine se complètent idéalement. Un modèle d avenir Pour ce projet pilote de deux ans accompagné d une étude scientifique, la Société suisse des pharmaciens collabore avec Medgate, le Centre suisse de télémédecine. Medgate gère également pour Sympany le conseil par télémédecine, qui est proposé comme prestation complémentaire aux assurés et sous la forme d un modèle de managed care avec des primes avantageuses. La prise en charge via netcare est très simple et offre néanmoins la qualité habituelle. En outre, elle est plus efficiente, car elle peut vous éviter de vous rendre chez votre médecin de famille ou chez un spécialiste. netcare aide donc également à réduire les frais de santé. C est pourquoi Sympany soutient ce projet avec d autres assureurs-maladie suisses. L avenir appartient aux modèles intégrés comme netcare! Souhaitez-vous en savoir plus sur netcare et sur les modèles de managed care avantageux de Sympany? netcare Combien ça coute? Les assurés Sympany sont gagnants: l entretien préliminaire avec le pharmacien coûte 15 francs. Le conseil par télémédecine réalisé par un médecin Medgate est gratuit pour les assurés Sympany. Pour les autres, il coûte 48 francs. Où se trouve la pharmacie netcare la plus proche? Trouvez sur Internet la pharmacie netcare la plus proche de chez vous:

14 14 I à votre service Notre service à la clientèle répond aux questions Isabelle Gröli-Naegele est responsable du service à la clientèle de Sympany. Nos collaborateurs fournissent chaque jour des renseignements. En leur nom, Isabelle Gröli-Naegele répond à des questions souvent posées. Division hospitalière Je suis assuré en division commune. Puis-je quand même bénéficier d un traitement en division demi-privée? En principe, c est possible avec l accord de l hôpital. Toutefois, les coûts supplémentaires de la division demiprivée seront à votre charge. Si vous souhaitez délimiter clairement ces coûts et décider au dernier moment dans quelle division vous faire soigner, Sympany propose l assurance complémentaire flex. Cette assurance vous donne la liberté de choisir la division lors de votre admission à l hôpital. Vous participez aux frais supplémentaires engendrés selon la division choisie. Pour la division demi-privée, la participation est de 15% et d au maximum francs. Pour la division privée, elle est de 25% et d au maximum francs par année civile. Assurance dentaire Sympany prend-elle aussi en charge le coût des soins dentaires à l étranger? Oui, si vous avez souscrit une assurance complémentaire dentaire, le coût des soins dentaires dans les régions limitrophes est également pris en charge. Toutefois, les praticiens doivent disposer d une formation équivalente à la formation suisse et les frais ne doivent pas excéder ceux d un traitement en Suisse. Les soins dentaires sont souvent chers et grèvent lourdement le budget du ménage. Avec une assurance, les coûts sont calculables. L assurance dentaire dental verse des contributions généreuses pour tous les traitements chez le dentiste et les prestations de laboratoire, ainsi qu une contribution fixe pour le traitement préventif et l examen de contrôle, y compris les radios. Procuration Ma fille majeure séjourne six mois à l étranger. Puis-je effectuer pour elle toutes les démarches relatives à l assurance pendant cette période? Oui, cela est possible. Au préalable, votre fille doit avoir établi une procuration en ce sens, et Sympany doit être en possession de celle-ci. Les dispositions légales dans le domaine de l assurance sociale (loi sur l assurance maladie) et l assurance complémentaire (loi sur la protection des données) exigent l accord écrit de la personne concernée. Sans procuration écrite, Sympany ne transmet aucune information à des tiers car elle n y est pas habilitée. Cela vaut également pour les renseignements aux conjoints ou à d autres proches. Vous trouverez le formulaire de procuration sous: Avez-vous des questions? Pour joindre le service à la clientèle de Sympany: Particuliers , Entreprises ,

15 Un plaisir sain I 15 Swin golf Le swin golf, ce sont des règles semblables à celles du golf, mais plus simples, un terrain de jeu rustique et un équipement simple. Ce sport familial amusant est accessible à tous. Histoire Le premier terrain avec les caractéristiques propres au swin canne unique, balle en mousse rigide, pis-tes de jeux courtes dans des prés a vu le jour en 1982 à l initiative du Français Laurent de Vilmorin. Les premiers clubs ont été créés dans les années Depuis, le swin golf a ses adeptes dans de nombreux pays d Europe centrale. Terrain de jeu Un parcours de swin golf comporte 18 trous généralement, soit deux à trois kilomètres au total. Le jeu se pratique toujours avec le même club universel. Le but est d amener la balle dans le trou avec le moins de coups possibles. Comme chez le golf classique, le vainqueur est celui qui termine la piste avec le moins de coups. Santé Comme un sport récent, le swin golf est encore peu connu. Il met au premier plan la convivialité et le plaisir de jouer en pleine nature. Il s adresse à toute la famille et s apprend facilement. Le swin golf n exige pas d équipement coûteux ni d inscription à un club. Le but est de s amuser en bougeant et de prendre un bon bol d air.

16 Un bon conseil Se baigner et nager en toute sécurité C est enfin la saison des baignades! Mais c est aussi celle des accidents. On en compte environ chaque année en Suisse, souvent avec des enfants. Beaucoup pourraient être évités, car les principes à respecter sont simples. Apprendre à nager Savoir bien nager reste la principale condition pour être en sécurité en nageant et se baignant dans l eau. Vers l âge de cinq ans, la plupart des enfants sont capables d effectuer les mouvements de nage en coordonnant les jambes et les bras. Ce n est donc pas une erreur d envoyer très tôt les enfants dans l un des nombreux cours de natation proposés. Les plus petits font leurs premières expériences dans des cours d accoutumance à l eau. Et pour les adultes aussi, il n est jamais trop tard pour apprendre à nager! Surveiller les enfants Les enfants ne connaissent pas les dangers de l eau ou, souvent, ne peuvent pas bien les évaluer. C est pourquoi il ne faut jamais laisser des enfants sans surveillance au bord de l eau ou dans l eau, même s ils portent des brassards et autres aides à la nage. En effet, ces aides n apportent pas une sécurité absolue. Pour les petits enfants, quelques centimètres d eau peuvent déjà représenter un danger. La prudence est donc aussi de mise avec les pataugeoires et les bassins de jardin. Respecter les règles Autres règles de baignade importantes: ne jamais nager l estomac plein ou vide ou après avoir consommé de l alcool; ne jamais se jeter à l eau lorsque l organisme est en surchauffe, mais habituer le corps à la température de l eau; ne jamais pénétrer dans des eaux troubles et inconnues; éviter les matelas pneumatiques et les aides à la nage en eaux profondes car ils peuvent donner l illusion d être en sécurité; ne jamais nager seul sur de longues distances, car même les nageurs bien entraînés peuvent se surestimer. Vous trouverez les principales règles concernant la baignade et la nage ainsi que des informations sur les cours sur le site de la Société Suisse de Sauvetage SSS:

Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care!

Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care! Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care! ARGUMENTAIRE DÉTAILLÉ Aujourd hui, tous les habitants et habitantes de notre pays sont assurés au sein de l assurance de base pour

Plus en détail

Fiche d information Politique de la santé

Fiche d information Politique de la santé Fiche d information Politique de la santé iv. Questions et réponses relatives à la concurrence dans le système de santé Etat: juillet 2012 La concurrence dans le système de santé 3 Chère lectrice, cher

Plus en détail

Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Notre offre pour les expatriés

Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Notre offre pour les expatriés Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse Notre offre pour les expatriés Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Vous pouvez compter sur notre longue expérience

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

4. L assurance maladie

4. L assurance maladie L ASSURANCE MALADIE 73 4. L assurance maladie Comme l assurance maladie est obligatoire, toute personne domiciliée en Suisse doit être convenablement couverte. C est actuellement le cas, avec un très large

Plus en détail

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents Assurances véhicules à moteur 68 69 Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? J entends des avis très contradictoires sur la nécessité de l assurance occupants d un véhicule à moteur. En Suisse,

Plus en détail

Vue d ensemble des offres et des prestations

Vue d ensemble des offres et des prestations Vue d ensemble des offres et des prestations www.mykolping.ch Caisses maladie Bien: 5.4 Enquête de satisfaction 03/2014 Assurance-maladie obligatoire selon la LAMal Assurance complémentaire des soins LCA

Plus en détail

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs, 2 Zurich-Opfikon, janvier 2011 Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Avec votre retraite, c est une nouvelle tranche de vie qui commence. Vous avez maintenant l occasion de réaliser certains de

Plus en détail

Mon psoriasis, mes vacances et moi

Mon psoriasis, mes vacances et moi Mon psoriasis, mes vacances et moi Conseils et astuces du Dr François Maccari pour des vacances réussies www.aplcp.org Informations 01 42 39 02 55 Stelara_Leaflet_voyage.indd 1 Editorial Les vacances Une

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

I. Généralités. l Assurance-hospitalisation Franchise à option 18 Choix restreint de l hôpital 19 Extension du choix de l hôpital 20

I. Généralités. l Assurance-hospitalisation Franchise à option 18 Choix restreint de l hôpital 19 Extension du choix de l hôpital 20 Digne de confiance Édition 2010 Assurance-hospitalisation Conditions complémentaires d assurance (CCA) Article I. Généralités Objet de l assurance 1 Possibilités d assurance 2 Conclusion de l assurance

Plus en détail

L assurance-maladie pour les sportifs.

L assurance-maladie pour les sportifs. L assurance-maladie pour les sportifs. Offre pour la clientèle privée Aperçu 2012 vivacare, l assurance-maladie pour les sportifs. Les prestations proposées par vivacare sont spécialement conçues pour

Plus en détail

mondial assurance de base selon la LCA (pays de résidence à l étranger)

mondial assurance de base selon la LCA (pays de résidence à l étranger) Vos primes pour 2015 Cette année, les primes pour 2015 ont été soumises à une observation particulièrement attentive en prévision de la votation sur l instauration d une caisse publique d assurance-maladie.

Plus en détail

Tout savoir sur l'assurance santé

Tout savoir sur l'assurance santé Tout savoir sur l'assurance santé Protéger votre santé avec Generali Il est important que vous ayez les moyens de rester en bonne santé. Or les frais de santé en France sont de plus en plus élevés. Disposer

Plus en détail

En un coup d œil. vie. entreprise. Association d assureurs. Groupe Mutuel santé

En un coup d œil. vie. entreprise. Association d assureurs. Groupe Mutuel santé En un coup d œil N o s p r e s t a t i o n s d a s s u r a n c e m a l a d i e santé vie entreprise Association d assureurs Assurance de base Le minimum légal L assurance obligatoire des soins (LAMal)

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Au service de toute la famille

Au service de toute la famille Au service de toute la famille Notre offre pour les familles Caisses maladie Bien: 5.2 Enquête de satisfaction 03/2014 Jusqu à 78 % de rabais pour les enfants Caisse maladie Gestion efficace < 4.2 % des

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Plan Canicule Fiche 3.2 : Les travailleurs En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Facteurs environnementaux Ensoleillement

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières Mémento de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents (LAA) GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières Base légale de l assurance Page Personnes assurées 1.

Plus en détail

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Assurance Base légale de l assurance La loi fédérale sur l assurance-accidents (LAA) du 20 mars 1981 ainsi que les ordonnances qui s y

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

La carte de crédit pour votre entreprise

La carte de crédit pour votre entreprise Climate Credit Card Business La carte de crédit pour votre entreprise Optez pour la première carte de crédit de Suisse qui protège le climat. Sommaire Plus de 35 ans d expérience: bienvenue chez Cornèrcard

Plus en détail

OUVRIR LA VOIE À DE MEILLEURS SOINS DE SANTÉ À TRAVERS L EUROPE

OUVRIR LA VOIE À DE MEILLEURS SOINS DE SANTÉ À TRAVERS L EUROPE Commission européenne European Commission Enterprise publication OUVRIR LA VOIE À DE MEILLEURS SOINS DE SANTÉ À TRAVERS L EUROPE Proposition de directive du Parlement européen et du Conseil relative à

Plus en détail

Des solutions sur mesure, pour une médecine optimale.

Des solutions sur mesure, pour une médecine optimale. RÉCAPITULATIF DES PRESTATIONS 2015 Des solutions sur mesure, pour une médecine optimale. POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. Suivi global par SWICA Organisation de santé. Les modèles SWICA FAVORIT de l assurance

Plus en détail

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA HirslandenCare Assurance complémentaire selon la Loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) pour une chambre à un lit en division privée dans des cliniques du groupe de cliniques privées Hirslanden

Plus en détail

A quels risques pourriez-vous être exposés si vous renoncez au complément «vol simple à l extérieur» lors de la conclusion d une assurance ménage?

A quels risques pourriez-vous être exposés si vous renoncez au complément «vol simple à l extérieur» lors de la conclusion d une assurance ménage? ASSURANCES Les conséquences liées à des inondations et hautes eaux sont souvent graves. Quelles mesures préventives pouvez-vous prendre afin de limiter les dégâts ou même les éviter? Les caves, les garages,

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Les conditions de sécurité à l étranger sont très variables d un pays à l autre et peuvent être très éloignées de celles rencontrées en France. Il est donc

Plus en détail

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate

Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Reconnaître les besoins d apprentissage Check-list pour établir l état des lieux Planifier une formation Trouver l offre de formation adéquate Check-list pour la bonne formation continue Voies de formation

Plus en détail

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA)/ L assurance-accidents obligatoire (LAA) assure employé et employeur contre

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

faut le voir pour le croire!

faut le voir pour le croire! cahier spécial Produit par 8 pages Un concept unique au Canada! l incroyable succès de la formule condo 5042213 un investissement incroyable découvrez LE DOMAINE DE LA FLORIDA C EST quoi? 2 LE DOMAINE

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

L assurance des chefs d entreprise Protection à toute épreuve en cas d accident

L assurance des chefs d entreprise Protection à toute épreuve en cas d accident L assurance des chefs d entreprise Protection à toute épreuve en cas d accident L assurance des chefs d entreprise offre aux indépendants et aux membres de leur famille travaillant dans l entreprise une

Plus en détail

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Votre fidélité est récompensée. Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Table des matières Crédits de cotisations

Plus en détail

Découvrez. vos garanties collectives

Découvrez. vos garanties collectives Découvrez vos garanties collectives Accédez facilement à vos garanties collectives sur Internet Grâce à notre site des Services aux participants, vous pouvez facilement accéder aux renseignements dont

Plus en détail

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Vue d ensemble Bases légales de l assurance 1. Bases légales Personnes assurées 2. Personnes assurées obligatoirement 3. Personnes assurées à titre facultatif

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

EDITION 2010. PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES.

EDITION 2010. PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. EDITION 2010 PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. Sommaire Page I Généralités Art. 1 Contenu 3 Art. 2 Base

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance EGK-Care Assurance Managed Care conformément à la Loi sur l assurancemaladie (CCA / LAMal EGK-Care)

Conditions Complémentaires d Assurance EGK-Care Assurance Managed Care conformément à la Loi sur l assurancemaladie (CCA / LAMal EGK-Care) Conditions Complémentaires d Assurance EGK-Care Assurance Managed Care conformément à la Loi sur l assurancemaladie (CCA / LAMal EGK-Care) Édition du 1.1.2011 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Ville de Saint-Palais-sur-Mer Groupe scolaire Lucien Robin RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Préambule Le restaurant scolaire n est pas

Plus en détail

Parties communes et services

Parties communes et services Parties communes et services Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 95 Mettre des vestiaires et des sanitaires à la disposition des employés pour garantir un bon niveau d'hygiène et de propreté. POURQUOI

Plus en détail

Payer sans espèces et sans souci!

Payer sans espèces et sans souci! MasterCard et Visa Payer sans espèces et sans souci! Votre carte offre des prestations séduisantes au quotidien et en voyage. card services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Offre. Individualisée.

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage

Comment s occuper de votre santé pendant un voyage Comment s occuper de votre santé pendant un voyage www.saude.gov.br/viajante PRÉSENTATION Le Ministère de la Santé présente un guide de santé du voyageur. Une publication spécialement préparée pour ceux

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

Solutions d accès & Gestion des visiteurs

Solutions d accès & Gestion des visiteurs Solutions d accès & Gestion des visiteurs SKIDATA est le leader mondial de solutions de billetterie et d accès rapide et sécurisé pour les personnes et les véhicules. 2012 Toujours une longueur d avance

Plus en détail

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E

Le Salaire-Jeunesse. A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche K I N R - C A S D E D E Le Salaire-Jeunesse pour les enfants K I N R - C A S H A partir de 12 ans: le salaire-jeunesse, la meilleure alternative à l argent de poche Apprendre à gérer l argent doit être intégré dans l apprentissage

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Assurances. Introduction. Objectifs d apprentissage

Assurances. Introduction. Objectifs d apprentissage Assurances Introduction Si vous possédez une automobile au Canada, vous devez avoir quelques notions de base sur l assurance. Les autres types d assurances sont semblables, mais il existe de grandes différences.

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété

Guides de Tangerine sur les finances personnelles. Prise de possession. Points à considérer lors de l achat d une première propriété Guides de Tangerine sur les finances personnelles Prise de possession Points à considérer lors de l achat d une première propriété «Les acheteurs sont souvent surpris d apprendre que les maisons neuves

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Radisson Blu Resort & Thalasso DJERBA TUNISIE

Radisson Blu Resort & Thalasso DJERBA TUNISIE Radisson Blu Resort & Thalasso DJERBA TUNISIE Idéalement situé sur la plus belle plage de sable fin de l île de Djerba, le Radisson Blu Resort & Thalasso se fond à merveille dans les splendides paysages

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL BUSINESSCOMPOSIT VOUS ÊTES AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Nous voulons être la meilleure assurance de prévoyance de Suisse. Telle est la vision

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. *

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * 55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * *Swiss Medical Weekly 2001:131:659-662. Des bas de compression peuvent venir en aide COUREZ-VOUS UN RISQUE?

Plus en détail

Notre offre pour les frontaliers

Notre offre pour les frontaliers Le «Swiss Package Santé»: Notre offre pour les frontaliers Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Sécurité Le Groupe

Plus en détail

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d importants changements. Dans le cadre de la gestion du

Plus en détail

Foire aux questions Généralités

Foire aux questions Généralités Foire aux questions Généralités 1. Qui est admissible au régime d avantages sociaux eflex de SCM? Les employés réguliers à temps plein et à temps partiel qui travaillent au Canada au moins 20 heures par

Plus en détail

Notre offre pour les frontaliers

Notre offre pour les frontaliers Notre offre pour les frontaliers Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Sécurité Le Groupe Helsana est le premier assureur

Plus en détail

VOTRE CARTE VACANCES GUIDE. 2 e Edition GUIDE CARTE VACANCES 1

VOTRE CARTE VACANCES GUIDE. 2 e Edition GUIDE CARTE VACANCES 1 VOTRE CARTE VACANCES GUIDE 2 e Edition GUIDE CARTE VACANCES 1 SOMMAIRE Avant-propos 3 Collecter des points vacances 4 Nos clients au service des nouveaux clients 5 Payer avec des chèques vacances 7 Encore

Plus en détail

myflex. La ligne de produits qui s adapte à vos besoins spécifiques et vous offre des possibilités flexibles de choix et de changement.

myflex. La ligne de produits qui s adapte à vos besoins spécifiques et vous offre des possibilités flexibles de choix et de changement. myflex. La ligne de produits qui s adapte à vos besoins spécifiques et vous offre des possibilités flexibles de choix et de changement. En tous points personnel: conseil au 0844 277 277 www.css.ch Votre

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

INFORMATION SUR LES ASSURANCES

INFORMATION SUR LES ASSURANCES Delémont, le 29 octobre 2014 INFORMATION SUR LES ASSURANCES Aux employés de l'etat Récapitulatif des différentes assurances sociales Les termes utilisés dans le présent document pour désigner des personnes

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

Vacances balnéaires et de bien-être

Vacances balnéaires et de bien-être En général Vacances balnéaires et de bien-être Lors de chaque cours de vacances nous logeons en chambres à deux lits (avec douche et WC) et demi-pension (sauf indication contraire). un buffet est à la

Plus en détail

PRIVATE INTERNATIONAL Assurance pour les traitements ambulatoires et stationnaires à l étranger

PRIVATE INTERNATIONAL Assurance pour les traitements ambulatoires et stationnaires à l étranger PRIVATE INTERNATIONAL Assurance pour les traitements ambulatoires et stationnaires à l étranger Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de juillet 2007 (version 2013) Table

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive.

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive. 5101 VALID TRHU Même la meilleure performance peut toujours être améliorée La nouvelle Porsche Card exclusive. Porsche Card La carte de crédit exclusive aux prestations maximales! Votre Porsche vous a

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

De beaux sourires et une bonne vision Foire aux questions

De beaux sourires et une bonne vision Foire aux questions De beaux sourires et une bonne vision Foire aux questions Qu est-ce que le régime De beaux sourires et une bonne vision? De beaux sourires et une bonne vision est le nom donné au régime de soins dentaires

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

Le Marché Touristique ALLEMAND

Le Marché Touristique ALLEMAND CRT Franche-Comté Juin 2014 Le Marché Touristique ALLEMAND 1 Photo : geo.fr Sommaire 1. L Allemagne en quelques chiffres 2. La consommation touristique allemande 3. La France vue par les allemands 4. Le

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL 12-4605 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL concernant une demande de crédit de Fr. 70 000.- pour une étude de faisabilité relative au développement des infrastructures sportives sur le Communal

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Bienvenue à Avantages sociaux en ligne de NAV CANADA

Bienvenue à Avantages sociaux en ligne de NAV CANADA Bienvenue à Avantages sociaux en ligne de NAV CANADA Avantages sociaux en ligne présente l information nécessaire pour profiter pleinement de nos régimes d avantages sociaux. Régime Assuré Régime de soins

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Informations actuelles de votre caisse maladie. www.mykolping.ch

Informations actuelles de votre caisse maladie. www.mykolping.ch 01 2015 Informations actuelles de votre caisse maladie www.mykolping.ch Correction des primes de 2015 à 2017 Au printemps dernier, le Parlement a décidé que certains déséquilibres cantonaux relatifs au

Plus en détail