Fonctions dérivées. est la courbe représentative d une fonction f définie sur [ 3 ; 2].

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonctions dérivées. est la courbe représentative d une fonction f définie sur [ 3 ; 2]."

Transcription

1 3 Fonctions dérivées Échauffez-vous! est la courbe représentative d une fonction f définie sur [ 3 ; 2]. 2 et sont les tangentes à au points d abscisses 2 et. Les tangentes et à au points d abscisses et sont parallèles à l ae des abscisses Cochez la case correspondant à la réponse eacte. a) Le coefficient directeur de la tangente à au point d abscisse 2 est : 3 9 On en déduit que le nombre dérivé f ( 2) de f en 2 est : 3 9 b) Le coefficient directeur de la tangente à au point d abscisse est : 3 9 On en déduit que le nombre dérivé f () de f en est : 3 9 c) Le nombre dérivé de f en et en est : Reliez chaque tangente à son équation. 2 y = 3 y = y = 3 + y = y Aide Nombre dérivé de f en A C est le coefficient directeur de la tangente au point A, d abscisse A, à la courbe représentative de f. Il est noté f ( A )

2 Fonctions dérivables, dérivées. Connaître les dérivées des fonctions usuelles Une fonction f, définie sur un intervalle I, est dérivable sur I lorsqu elle admet en tout de I un nombre dérivé, f (). On appelle alors dérivée de f la fonction, notée f, qui, à tout de I, associe le nombre dérivé f (). Les fonctions usuelles sont dérivables. Les intervalles sur lesquels elles sont dérivables, ainsi que leurs dérivées, sont donnés dans le tableau suivant : Fonction définie sur : Epression de la fonction : f() = a + b Fonction dérivable sur : Epression de la dérivée : f () = a f() = b (constante) f () = c() = 2 c () = 2 ] ; + [ ou ] ; [ q() = 3 q () = 3 2 s() = ] ; + [ ou ] ; [ s () = 2 [ ; + [ r() = ] ; + [ r () = 2 Activité. Complétez. (Utilisez le tableau précédent.) a) c ( 3) = 6 ; c ( ) = 2 ; c () = ; c () = 2 ; c (3) = 6. b) q ( 3) = 27 ; q ( ) = 3 ; q () = ; q () = 3 ; q (3) = 27. c) s ( 2) = 4 ; s ( ) = ; s (,5) = 4 ; s () = ; s (2) = 4. d) r (,6) =,25 ; r () =,5 ; r (4) =,25 ; r (25) =,. 2. Pour chaque cas, en utilisant la question., donnez deu nombres et 2 pour lesquels : a) q ( ) = q ( 2 ); = ; 2 =. b) c ( ) = c ( 2 ); = 3 ; 2 = 3. c) s ( ) = 4s ( 2 ); =,5 ; 2 =. 3. On note t c, t q, t s et t r les tangentes respectives au courbes représentatives des fonctions c, q, s et r, au point d abscisse. Reliez chaque tangente à son coefficient directeur. (Utilisez la question..) t c 3 t q t s 2 t r,5 4 35

3 2. Comment déterminer l équation réduite de la tangente en un point à la courbe représentative d une fonction? Méthode On veut déterminer l équation réduite de la tangente à la courbe représentative d une fonction f au point A, d abscisse A. Étape Calculer f ( A ). Étape 2 Écrire l équation réduite sous la forme y = f ( A ) + b. Étape 3Calculer f( A ), puis résoudre l équation f ( A ) A + b = f( A ), d inconnue b, et écrire l équation réduite de la tangente. Étape 4 Contrôler le résultat en réalisant un tracé sur écran de calculatrice.. Soit s la fonction définie sur [ ; 3] par s() =. Déterminez l équation réduite de la tangente à la courbe représentative de s au point d abscisse 2. Solution Étape s () = 2. Ainsi, s (2) = 4. Étape 2 L équation réduite de la tangente est donc de la forme y = 4 + b. Étape 3 s(2) = 2. On résout l équation b = 2, d inconnue b, pour obtenir b =. L équation réduite de est donc y = 4 +. Étape 4 On donne un tracé de la courbe, issu d un tableur ; tracez la tangente. 2. Soit r la fonction définie sur [ ; 2] par r() =. Déterminez l équation réduite de la tangente à la courbe représentative de r au point d abscisse. Solution Étape r () = 2. Ainsi, r () = 2. Étape 2 L équation réduite de est de la forme y = 2 + b. Étape 3 r() =. On résout l'équation = + b, d inconnue b. 2 On obtient b = 2. L équation réduite de est donc y = Étape 4 On donne un tracé de la courbe, issu d un tableur ; tracez la tangente.,5,5,5,5,5 36 CHAPITRE 3 FONCTIONS DÉRIVÉES 36 4

4 2 Opérations sur les dérivées. Connaître la dérivée d une somme ou d une différence, du produit par un nombre réel On considère une fonction f, définie sur un intervalle I. Le tableau suivant donne des égalités permettant de calculer des dérivées. u et v sont des fonctions définies et dérivables sur I Si f() s écrit alors f est dérivable sur I et f () est égal à Somme u + v f() = u() +v() f () = u () +v () Différence u v f() = u() v() f () = u () v () Produit ku par un nombre réel k f() = ku() f () = ku () Activité Soit u et v les fonctions définies sur [ ; 2,7] par u() = 2 et v() = 2 +,5.. a) Rayez les encadrés ineacts. u () = 2 / 2 /, donc u () = / 2 / et u (2) = 2 / 4 /. v () =,5 / 2 /, donc v () =,5 / 2 / et v (2) =,5 / 2 / 2. b) Complétez. u () + v () = ; u (2) + v (2) = Rayez les encadrés ineacts. a) On donne ci-contre un tracé de la courbe représentative de la fonction f définie sur [ ; 2,7] par f () = u() + v() = 2 2 +,5 et de ses tangentes et 2 au points d abscisses et 2. Par lecture graphique des coefficients directeurs de et de 2, on constate que f () = 2 / /,5 / et que f (2) = 2 / /,5 /. b) On donne ci-contre un tracé de la courbe représentative 2 de la fonction f 2 définie sur [ ; 2,7] par f 2 () =,5u() =,5 2 et de ses tangentes et 2 au points d abscisses et 2. Par lecture graphique des coefficients directeurs de et de 2, on constate que f 2 () = / / / 2 et que f 2 (2) = / / / a) Complétez avec l un des signes «=» ou. (Utilisez. et 2..) f () = u () + v () et f 2 () =,5u () et b) Rayez l encadré ineact. f (2) = u (2) + v (2). f 2 (2) =,5u (2). Pour les fonctions u et v précédentes et pour = et = 2, on vient de vérifier les re / 2 e / 3 e égalités de l encadré. 3,5 3 2,5 2,5 y 2,5,5 2 3 y,5,5,5 2 2,5 3 3,

5 2. Comment déterminer la dérivée d une fonction f? Méthode 2 Étape On identifie la forme de f() : somme u() + v(), différence u() v(), produit ku(), combinaison des trois (où u et v sont des fonctions usuelles). Étape 2 On calcule les dérivées de chacun des éléments formant f() :u (), v (),, avec les résultats sur les dérivées des fonctions usuelles (voir p. 56). Étape 3On calcule f (), avec les résultats des opérations sur les dérivées (voir p. 58), puis on simplifie l écriture de la dérivée obtenue, si nécessaire.. Soit f la fonction définie sur [ 3 ; 6] par f() = 5 3. Calculez f (). 2. Soit g la fonction définie sur [,5 ; 4] par g() = Calculez g (). 3. Soit h la fonction définie sur ] ; 5] par h() = Calculez h (). Solution. Étape f() s écrit ku(), avec k = 5 et u() = 3. Étape 2 On utilise le résultat sur la dérivée de la fonction usuelle «cube» : u () = 3 2. Étape 3 On utilise le résultat sur le produit par un nombre réel : f () = ku () = = Étape g() s écrit k u() + k 2 v() w(), avec k = 4, k 2 = 2, u() = 3, v() = 2 et w() = 5. Étape 2 On utilise les résultats sur les dérivées des fonctions usuelles (ici «cube», «carré» et «constante») : u () = 3 2, v () = 2 et w () =. Étape 3 On utilise les résultats sur le produit par un nombre réel et sur la somme et la différence : g () = k u () + k 2 v () w () = = Étape h() s écrit k u() + k 2 v(), avec k = 2, k 2 = 3, u() = 3 et v() =. Étape 2 On utilise les résultats sur les dérivées des fonctions usuelles (ici «cube» et «inverse») : u () = 3 2 et v () = 2. Étape 3 On utilise les résultats sur le produit par un nombre réel et sur la somme : h () = CHAPITRE 3 FONCTIONS DÉRIVÉES 38 43

6 3 Sens de variation et etremums d une fonction. Déterminer le sens de variation avec le signe de la dérivée Soit f une fonction dérivable sur un intervalle I et J un intervalle inclus dans I. Si, pour tout de J, f (), alors f est strictement croissante sur J. Si, pour tout de J, f (), alors f est strictement décroissante sur J. Activité Soit f la fonction définie sur [ ; 4] par f() = Rayez l encadré ineact. a) f () est égal à : / b) La solution de l équation f () = est :,25 /,25. c) Le tableau de signe de f () est : d) Le tableau de variation de f est :,25 4,25 4 f () + f () +,25 4,25 4 f () + f () ,25 7, Tracez la courbe représentative de f sur calculatrice et contrôlez les résultats précédents. 2. Visualiser ce qu est un etremum d une fonction Soit f une fonction dérivable sur un intervalle I. Lorsque, dans l intervalle I, autour d un nombre, le tableau de variation de f se présente sous l une des formes suivantes, on dit que f a un etremum en. f () + f () + f( ) f( ) Minimum en, égal à f( ) Maimum en, égal à f( ) Activité 2 Rayez l encadré ineact.. Le tableau de variation la fonction f de l activité permet d affirmer qu elle a un etremum en,25. Il s agit d un minimum / maimum, égal à 7, Un tracé de la courbe et le tableau de variation, autour de, de la fonction cube q, définie par q() = 3 sont donnés ci-contre. Cet eemple permet d affirmer que lorsque la dérivée d une fonction est nulle pour un nombre, elle a / n a pas forcément un etremum en. q () + + q () 44 39

7 3. Comment étudier le sens de variation d une fonction f et déterminer ses éventuels etremums? Méthode 3 Étape Calculer f (). Étape 2 Étudier le signe de f (), en résolvant s il y a lieu l équation f () =. Étape 3 Déduire du signe de f () le sens de variation de f et dresser le tableau de variation de f. (Le contrôler avec un tracé de la courbe représentative de f sur calculatrice.) Étape 4 Lire dans ce tableau de variation les éventuels etremums de f. Soit f la fonction définie sur [, ; 4] par f() = + 4. Étudiez le sens de variation de f et dressez son tableau de variation, puis déterminez ses etremums. Solution Étape f() s écrit u() + kv(), avec u() =, k=4 et v() =. On a u () = et v () = 2, donc f () = 4 2. Étape 2 On étudie le signe de f () ; pour cela on factorise : 4 2 = 2 4 ( + 2) ( 2) 2 = Pour appartenant à [, ; 4], puisque 2, f () a le signe de 2, d où son tableau de signe :, f () + Étape 3 D après le tableau de signe précédent : pour appartenant à [, ; 2[, f () <, donc f est strictement décroissante sur [, ; 2[ ; pour appartenant à ]2 ; 4], f () >, donc f est strictement croissante sur ]2 ; 4]., 2 4 f () + 4, 5 4 (Tableau à contrôler avec un tracé de la courbe représentative de f sur calculatrice.) Étape 4 fonction a un minimum en 2, égal à 4. 4 CHAPITRE 3 FONCTIONS DÉRIVÉES 4 45

8 . f () = 2 2. f (2) =,25 et f(2) =,5. L équation de la tangente est de la forme y =,25 + b ; on résout alors l équation d inconnue b :,5 =, b, soit b =. Ainsi, : y =, Tracé sur l écran de la calculatrice. 2 f () = 3². f ( ) = 3 ( )² = 3 ; f ( ) = 3 ² = 3. Les coefficients directeurs des tangentes à au points d abscisses et sont égau, donc ces tangentes sont parallèles. 3. Vrai. 2. Fau. g () = 3², donc g ( 2) = 2. Le coefficient directeur de la tangente à g au point d abscisse 2 est Vrai. 4. Fau. f () = 2, donc f ( ) = 2 <. 5. Fau. g () = 3 2, donc g'() =. 6. Fau. f'() = 2, donc f'( ) = 2 <. 4 a) f () = 2. b) f () =. c) f () = 3 2. d) f () = 2 2. e) f () = a) f () = b) f () = 3² + 2. c) f () = 2² 7. d) f () = ² e) f () = a) f () = + 8. b) f () = 6² 2. c) f () = 2² 2. d) f () = 5² 4 2. e) f () = a) f () = 8 +. f () > pour tout de I, donc f est strictement croissante sur I. 5 f () + 5 fonction n'a pas d'etremum. b) f () = f () = équivaut à = 8. Pour appartenant à [ ; 8 [, f () >, donc f est strictement croissante sur [ ; 8 [ ; pour appartenant à ] 8 ; 4 ], f () <, donc f est strictement décroissante sur ] 8 ; 4 ]. 8 4 f () fonction a un etremum en, égal à 93. Cet etremum est un maimum c) f () = 3² 2 = 3( 4). f () = équivaut à = ou = 4. En traçant sur l'écran d'une calculatrice la courbe représentative de la fonction f', on voit que cette courbe est au-dessous de l'ae des abscisses pour tout de l'intervalle ] ; 4[ et au-dessus de l'ae des abscisses pour tout des intervalles [ ; [ et ]4 ; 6]. La fonction f est donc strictement croissante sur les intervalles [ ; [ et ]4 ; 6] et strictement décroissante sur l intervalle ] ; 4[. 4 6 f () fonction a deu etremums : un maimum en, égal à et un minimum en 4, égal à 3. 4 CHAPITRE 3 FONCTIONS DÉRIVÉES 4

9 d) f () = 6² + 6 = 6( + ). f () = équivaut à = ou =. En traçant sur l écran d une calculatrice la courbe représentative de la fonction f, on voit que cette courbe est au-dessus de l ae des abscisses pour tout de l intervalle ] ; [ et au-dessous de l ae des abscisses pour tout des intervalles [ 2 ; [ et ] ; 3]. La fonction f est donc strictement croissante sur l intervalle ] ; [ et strictement décroissante sur les intervalles [ 2 ; [ et ] ; 3]. 2 3 f () fonction a deu etremums : un maimum en, égal à et un minimum en, égal à. 8 a) f () = = 2 4 = ( 2)( + 2) 2 2. ( + 2) 2 > sur I, donc, f () a le signe de ( 2), d où son tableau de signe : f () + f est strictement décroissante sur [ ; 2[ et strictement croissante sur ]2 ; 6]. 2 6 f () fonction a un etremum en 2, égal à 4. Cet etremum est un minimum. b) f () = 4 2 = 42 2 = (2 )(2 + ) 2. Pour tout de I, (2 ) < et (2 + ) <, donc (2 )(2 + ) >. De plus, ² >, donc f () > pour tout de I et f est strictement croissante sur I. 4 f () + 5 6,25 fonction n a pas d etremum. c) f () = > ; f est strictement croissante sur I. 2,5 4 f () + 2,75 fonction n a pas d etremum. d) f () = 2 < ; f est strictement décroissante sur I. 2 f () 9,8 fonction n a pas d etremum. 9 a) f () = 3². Signe de f () : f est strictement décroissante sur [ 2 ; 2]. 2 2 f () 6 fonction n a pas d etremum. b) f () = 3² ; f () est un polynôme du second degré : Δ =, f () s annule donc en = b 2a =. En traçant sur l écran d une calculatrice la courbe représentative de la fonction f, on voit que cette courbe coupe l ae des abscisses en et est au-dessus ou sur cet ae pour tout de l intervalle [ 3 ; 2]. La fonction f est donc strictement croissante sur l intervalle [ 3 ; 2]. 3 2 f () fonction n a pas d etremum. 42

10 c) f () = 3² ; f () est un polynôme du second degré : Δ = 6, f () s annule en = et en =. 3 En traçant sur l écran d une calculatrice la courbe représentative de la fonction f, on voit que cette courbe est audessus de l ae des abscisses pour tout de l intervalle ] 3 ; [ et au-dessous de l ae des abscisses pour tout des intervalles [ 3 ; 3 [ et ] ; 3]. La fonction f est donc strictement croissante sur l intervalle ] 3 ; [ et strictement décroissante sur les intervalles ] 3 ; 3 [ et ] ; 3] f () f () + 3. Le nombre 3 est le minimum de la fonction f sur [ 2 ; 2]. 2. Le nombre 3 étant le minimum de f, on en déduit que pour tout de [ 2 ; 2], on a f() 3. Ainsi, l inéquation f() < n a pas de solution. 2. Le nombre 2 est le maimum de la fonction f sur [ ; ]. 2. Le nombre 2 étant le maimum de f, on en déduit que pour tout de [ ; ], on a f() 2. Ainsi, tous les nombres réels de l intervalle [ ; ] sont solutions de l inéquation f() <. fonction a deu etremums : un maimum en, égal à et un minimum en, égal à d) f () = 6² + ; f () est un polynôme du second degré : Δ = 25, f () s annule donc en = 2 et en = 3. En traçant sur l écran d une calculatrice la courbe représentative de la fonction f, on voit que cette courbe est audessus de l ae des abscisses pour tout des intervalles [ 3 ; 2 [ et ] 3 ; 4 ] et au-dessous de l ae des abscisses pour tout de l intervalle ] 2 ; 3 [. La fonction f est donc strictement croissante sur les intervalles [ 3 ; 2 [ et ] 3 ; 4 ] et strictement décroissante sur l intervalle ] 2 ; 3 [ f () , fonction a deu etremums : un maimum en 2, égal à 3 8 et un minimum en, égal à f () = ; f () >, donc f est strictement croissante 2 sur [ ; 9]. 3. a) et b) Tracé de la courbe,6,4,2,8,6,4,2 y,5,5 2 Les solutions de l équation = sont les abscisses des points d intersection de la courbe et de la droite d équation y =, soit le nombre. Les solutions de l inéquation < sont les abscisses des points de la courbe situés au-dessous de la droite d équation y =, soit les nombres de l intervalle [,5 ; [. Les solutions de l inéquation > sont les abscisses des points de la courbe situés au-dessus de la droite d équation y =, soit les nombres de l intervalle ] ; 2]. 2. a) f () =. b) f () = équivaut à =, soit successivement = ; = ; =. En utilisant la question., on obtient =. f () > équivaut à >, soit successivement > ; > ; <, car >. En utilisant la question., on obtient les nombres de l intervalle [,5 ; [. 43 CHAPITRE 3 FONCTIONS DÉRIVÉES 43

11 f est strictement croissante sur [,5 ; [ et strictement décroissante sur ] ; 2].,5 2 f () + 2 5,5, Le tableau de variation de f permet d'affirmer que f a un etremum en, égal à. Cet etremum est un maimum. 4 Partie A. f () = 9 3² = 3(3 ). f () s annule pour = et pour = 3. Pour tout de [ ; 45], 3, donc f () a le même signe que (3 ). D où son tableau de signe : f () f () + 3. Tableau de valeurs f() Tracé sur l écran d une calculatrice. Partie B. Le nombre de personnes malades est maimal le 3 e jour ; le nombre maimum de malades est alors égal à La droite d équation y = coupe la courbe au points d'abscisses 2 et 38. a) Le premier jour où le nombre de personnes malades a dépassé est le 2 e jour. b) Le premier jour où le nombre de personnes malades est redevenu inférieur à est le 38 e jour. 5 Partie A. f () = 9 2 = = ( + 3) ( 3) Pour tout de [6 ; 6], signe que ( 3). D où le tableau de signe : ( + 3) 2 >, donc f () a le même f () f () Tableau de valeurs f() f() 2, Tracé de la courbe représentative de f sur l écran d une calculatrice. Partie B. Le coût unitaire moyen lorsque l artisan fabrique 5 meubles est 25 ; le coût unitaire moyen lorsque l artisan fabrique 4 meubles est 2,5. 2. L artisan doit fabriquer 3 meubles pour que le coût unitaire moyen soit minimal ; le coût unitaire moyen correspondant est. 6. a) f (t) = 5t² + 45t b) f (t) est un polynôme du second degré : Δ = 8, f (t) s annule donc en t = 2 et en t = 8. En traçant sur l écran d une calculatrice la courbe représentative de la fonction f, on voit que cette courbe est au-dessus de l ae des abscisses pour tout t de l intervalle [2 ; 8] et au-dessous de l ae des abscisses pour tout t des intervalles [ ; 2] et [8 ; 2]. D où le tableau de signe : t f (t) + c) Tableau de variation de f t f (t) f (t) 3 2. a) Tableau de valeurs 45 t f(t)

12 b) Tracé de la courbe représentative de f 75 y t Le nombre d hôtesses de caisse doit être maimal afin de fluidifier la sortie des clients à 8 h. 7 Partie A. f () = Tableau de signe 24 3 f () + Tableau de variation de f 24 3 f () Tableau de valeurs f() Tracé de la courbe représentative de f y Partie B. Le nombre de buffets pour lequel le restaurant atteint un bénéfice maimum est 24. Le montant de ce bénéfice maimum est alors de La courbe représentative de f est située au-dessus de l ae des abscisses pour > 8 ; le restaurateur va réaliser un bénéfice à partir de 9 buffets. 8. Tracés sur tableur 2. a) R() = 35 est l epression d une fonction linéaire ; la recette est donc proportionnelle au nombre de robes vendues. b) Le montant des coûts fies est C() = 25, soit 25. c) Les cellules B2 et C2 permettent de déterminer le coût total de production de robes et la recette de la vente de ces robes, soit 27 5 et 35. Le bénéfice réalisé est alors de = Le styliste réalise un bénéfice lorsque les recettes sont supérieures au coûts. Graphiquement, on cherche les valeurs de pour lesquelles la courbe représentative de la fonction R est située au-dessus de celle de la fonction C, soit pour 5 < < 25. Le styliste réalise un bénéfice lorsqu il vend entre 6 et 24 robes. 4. a) B() = R() C() = 35 (² ) = ² b) B () = c) B () s annule en 5. D où le tableau de signe : B () + D où le tableau de variation de B : 5 35 B () + B () 25 3 d) Le styliste réalise un bénéfice maimal pour 5 robes vendues. e) Tracé sur tableur 45 CHAPITRE 3 FONCTIONS DÉRIVÉES 45

13 f) La courbe représentative de la fonction B est située au-dessus de l ae des abscisses pour 5 < < 25, ce qui correspond à un bénéfice pour le styliste. 9 Partie A. f () = 3² = 3(² 6 + 9) = 3( 3)². 2. f () s annule en = 3 ; pour tout nombre réel de [ ; 7], f (). 3. Tableau de variation de f 3 7 f () Courbe représentative de f 3. a) h() = 9 (³ 9² + 2 7) = ³ + 9² 8 b) h() = équivaut à g() f() =, soit g() = f() ; les solutions de l équation h() = sont donc les abscisses des points d intersection des courbes représentatives des fonctions f et g. On lit =, = 3 et = 6. c) ( 3) (6 ) = (6 ² 8 + 3) = ( ² + 9 8) = ³ + 9² 8 = h(). h() = équivaut à ( 3) (6 ) =, soit = ou ( 3) = ou (6 ) =. Les solutions sont donc, 3 et 6, ce qui vérifie le résultat précédent. 4. Sur les intervalles ] ; 3[ et ]6 ; 7], la courbe représentative de f est située au-dessus de celle de g, donc pour tout nombre de ces intervalles, h() < ; sur l intervalle ]3 ; 6[ la courbe représentative de f est située audessous de celle de g, donc pour tout nombre de cet intervalle, h() > h () + Pour que l entreprise réalise un bénéfice journalier strictement positif, il faut que appartienne à l intervalle ]3 ; 6[. Partie B. g() =

14 COMME À L ÉCRAN Déterminer la courbe représentative d une fonction à partir de celle de sa dérivée On sait que la dérivée d une fonction f, définie sur [ ; 2], est définie par f () = ( ). On a obtenu à l aide d un tableur un tableau de valeurs et un tracé de la courbe représentative de f :. a) Quelle formule a-t-on saisie dans la cellule B2, puis recopiée jusqu en B8? On a saisi la formule =A2*(A2 ). b) À partir du tableau de valeurs et de la courbe de f, étudiez le signe de f () et complétez ci-contre le tableau de variation de la fonction f, en y portant les valeurs des solutions de l équation f () =. 2. Parmi les tracés suivants, déterminez celui de la courbe représentative de f. y,8,6,4,2,5,2,5,5 2,4,6,8 A 2 f () + + f() y,8,6,4,2,5,2,5,5 2,4,6,8 B 2,6 y 2,4 2,2 2,8,6,4,2,8,6,4,2,5,5,5 2,2 C Il s'agit de la courbe C. 2,6 y 2,4 2,2 2,8,6,4,2,8,6,4,2,5,5,5 2,2 D 5 47

15 Évaluation Nom Prénom Classe Date Eercice 4 points. Soit f et g les fonctions définies sur [,5 ; 5] par f() = et g() = Calculer f () et g (). f'() = = g () = 3 ( ) = Eercice 2 6 points Soit f la fonction définie sur [ 6 ; 3] par f() = Calculer f (). f'() = = a) Étudier le signe de f () ; en déduire le sens de variation de f. f () = ( + 3). f'() s'annule en et en 3. En traçant sur l'écran d'une calculatrice la courbe représentative de la fonction f', on voit que cette courbe est au-dessus de l'ae des abscisses pour tout des intervalles [ 6 ; 3[ et ] ; 3] et au-dessous de l'ae des abscisses pour tout de l'intervalle ] 3 ; [. f est strictement croissante sur les intervalles [ 6 ; 3[ et ] ; 3] ; elle est strictement décroissante sur ] 3 ; [. b) Compléter le tableau de variation de f. f () + + 7,5 25,5 f(), Déterminer les etremums de f. Le tableau de variation de f permet d'affirmer que cette fonction a deu etremums : un maimum en 3, égal à 7,5 et un minimum en, égal à CHAPITRE 3 FONCTIONS CHAPITRE VECTEURS DÉRIVÉES 48 5

16 Eercice 3 points Chaque jour, une petite entreprise fabrique centaines de cartons d emballage, avec 2. La recette journalière issue de la vente de tous ces cartons, en euros, est donnée par la fonction R définie par R() = Calculer R (). R'() = = 3( + 8). 2. Étudier le signe de R (). R'() s'annule en et en 8. R'() a le même signe que + 8, car pour tout de [ ; 2], 3. Ainsi, R'() sur [ ; 8] et R'() sur [8 ; 2]. 3. Dresser le tableau de variation de la fonction R. 8 2 R () + 3 R() Déterminer le nombre de cartons à fabriquer et vendre chaque jour pour obtenir une recette journalière maimale. Quelle est cette recette maimale? Le maimum de la fonction R est 3, atteint en 8. La recette maimale journalière est donc 3 pour 8 cartons fabriqués et vendus. 5. Pour contrôler les résultats obtenus au questions précédentes, on veut tracer sur tableur la courbe représentative de la fonction R. On entre dans la cellule A et dans la cellule A2 ; on sélectionne ces deu cellules, puis on tire la poignée de remplissage jusqu en A3. a) Donner une formule à écrire dans la cellule B et à recopier jusqu à la cellule B3 pour obtenir un tableau de valeurs de la fonction B. On écrit la formule = *A^3+2*A^2 26. b) Quelle formule obtient-on alors en cliquant dans la cellule B8? On obtient la formule = *A8^3+2*A8^2 26. c) L assistant graphique a permis d obtenir le tracé ci-contre. Retrouver graphiquement les réponses à la question 4. (Faire apparaître les tracés utiles à la lecture.) 3 Le point le plus haut de la courbe a pour coordonnées (8 ; 3), donc le maimum de la fonction est obtenu en 8 et est égal à

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction Antécédents d un nombre par une fonction 1) Par lecture graphique Méthode / Explications : Pour déterminer le ou les antécédents d un nombre a donné, on trace la droite (d) d équation. On lit les abscisses

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 %

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 % 23 CALCUL DE L INTÉRÊT Tau d intérêt Paul et Rémi ont reçu pour Noël, respectivement, 20 et 80. Ils placent cet argent dans une banque, au même tau. Au bout d une année, ce placement leur rapportera une

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire 1 Programmation linéaire 1. Le problème, un exemple. 2. Le cas b = 0 3. Théorème de dualité 4. L algorithme du simplexe 5. Problèmes équivalents 6. Complexité de l Algorithme 2 Position du problème Soit

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Dérivation : Résumé de cours et méthodes

Dérivation : Résumé de cours et méthodes Dérivation : Résumé de cours et métodes Nombre dérivé - Fonction dérivée : DÉFINITION (a + ) (a) Etant donné est une onction déinie sur un intervalle I contenant le réel a, est dérivable en a si tend vers

Plus en détail

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10 PCSI - 4/5 www.ericreynaud.fr Chapitre Points importants 3 Questions de cours 6 Eercices corrigés Plan du cours 4 Eercices types 7 Devoir maison 5 Eercices Chap Et s il ne fallait retenir que si points?

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» )

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» ) SYNTHESE ( THEME ) FONCTIONS () : NOTIONS de FONCTIONS FONCTION LINEAIRE () : REPRESENTATIONS GRAPHIQUES * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé EXERCICE 1 5 points Commun à tous les candidats 1. Réponse c : ln(10)+2 ln ( 10e 2) = ln(10)+ln ( e 2) = ln(10)+2 2. Réponse b : n 13 0,7 n 0,01

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases SINE QUA NON Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases Sine qua non est un logiciel «traceur de courbes planes» mais il possède aussi bien d autres fonctionnalités que nous verrons tout

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Exploitations pédagogiques du tableur en STG Académie de Créteil 2006 1 EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Commission inter-irem lycées techniques contact : dutarte@club-internet.fr La maquette

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels

Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels Exercices Corrigés Premières notions sur les espaces vectoriels Exercice 1 On considére le sous-espace vectoriel F de R formé des solutions du système suivant : x1 x 2 x 3 + 2x = 0 E 1 x 1 + 2x 2 + x 3

Plus en détail

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014 Correction du baccalauréat ES/L Métropole 0 juin 014 Exercice 1 1. c.. c. 3. c. 4. d. 5. a. P A (B)=1 P A (B)=1 0,3=0,7 D après la formule des probabilités totales : P(B)=P(A B)+P(A B)=0,6 0,3+(1 0,6)

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Partie 1 - Séquence 3 Original d une fonction

Partie 1 - Séquence 3 Original d une fonction Partie - Séquence 3 Original d une fonction Lycée Victor Hugo - Besançon - STS 2 I. Généralités I. Généralités Définition Si F(p) = L [f(t)u (t)](p), alors on dit que f est l original de F. On note f(t)

Plus en détail

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ INTRODUCTION Données : n individus observés sur p variables quantitatives. L A.C.P. permet d eplorer les liaisons entre variables et

Plus en détail

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2 Les parties A et B sont indépendantes. Partie A Exercice 3 (5 points) Commun à tous les candidats On considère la fonction A définie sur l'intervalle [1 ; + 00 [ par A(x) = 1-e -0039' ' x 1. Calculer la

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières Interrogation 1 : Indice et taux d évolution........................... 2 Devoir maison 1 : Taux d évolution................................ 4 Devoir maison 1

Plus en détail

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b I Définition d une fonction affine Faire l activité 1 «une nouvelle fonction» 1. définition générale a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe

Plus en détail

Etude de fonctions: procédure et exemple

Etude de fonctions: procédure et exemple Etude de fonctions: procédure et exemple Yves Delhaye 8 juillet 2007 Résumé Dans ce court travail, nous présentons les différentes étapes d une étude de fonction à travers un exemple. Nous nous limitons

Plus en détail

Terminale SMS - STL 2007-2008

Terminale SMS - STL 2007-2008 Terminale SMS - STL 007-008 Annales Baccalauréat. STL Biochimie, France, sept. 008. SMS, France & La Réunion, sept 008 3 3. SMS, Polynésie, sept 008 4 4. STL Chimie de laboratoire et de procédés industriels,

Plus en détail

Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites.

Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites. Les pages qui suivent comportent, à titre d exemples, les questions d algèbre depuis juillet 003 jusqu à juillet 015, avec leurs solutions. Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites.

Plus en détail

MATHEMATIQUES TES 2012-2013 Corrigés des devoirs

MATHEMATIQUES TES 2012-2013 Corrigés des devoirs MATHEMATIQUES TES 2012-2013 Corrigés des devoirs DS1 26/09/2012 page2 DV 09/10/2012 page 6 DS 24/10/2012 page 8 DV 30/11/2012 page 14 DV 14/12/2012 page 16 BAC BLANC 18/01/2013 page 17 DV 05/02/2013 page

Plus en détail

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations 1- Equation à une inconnue Une équation est une égalité contenant un nombre inconnu noté en général x et qui est appelé l inconnue. Résoudre l équation

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ Auteur : S.& S. Etienne F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ TI-Nspire CAS Mots-clés : représentation graphique, fonction dérivée, nombre dérivé, pente, tableau de valeurs, maximum, minimum. Fichiers associés

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

III- Raisonnement par récurrence

III- Raisonnement par récurrence III- Raisonnement par récurrence Les raisonnements en mathématiques se font en général par une suite de déductions, du style : si alors, ou mieux encore si c est possible, par une suite d équivalences,

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques E 821 : Problèmes du premier degré 1/27

CUEEP Département Mathématiques E 821 : Problèmes du premier degré 1/27 Problèmes du premier degré à une ou deux inconnues Rappel Méthodologique Problèmes qui se ramènent à une équation à une inconnue Soit l énoncé suivant : Monsieur Duval a 4 fois l âge de son garçon et sa

Plus en détail

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé CCP PSI - 00 Mathématiques : un corrigé Première partie. Définition d une structure euclidienne sur R n [X]... B est clairement symétrique et linéaire par rapport à sa seconde variable. De plus B(P, P

Plus en détail

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Développer, factoriser pour résoudre

Développer, factoriser pour résoudre Développer, factoriser pour résoudre Avec le vocabulaire Associer à chaque epression un terme A B A différence produit A+ B A B inverse quotient A B A opposé somme Écrire la somme de et du carré de + Écrire

Plus en détail

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Matrice d une application linéaire Corrections d Arnaud odin. Exercice Soit R muni de la base canonique = ( i, j). Soit f : R R la projection sur l axe des abscisses R i parallèlement à R( i + j).

Plus en détail

Dérivation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES

Dérivation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Capitre 4 Dérivation Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Dérivation Nombre dérivé d une fonction en un point. Tangente à la courbe représentative d une fonction dérivable

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE ( ) 2 = 0.

FONCTION EXPONENTIELLE ( ) 2 = 0. FONCTION EXPONENTIELLE I. Définition Théorème : Il eiste une unique fonction f dérivable sur R telle que f ' = f et f (0) =. Démonstration de l'unicité (eigible BAC) : L'eistence est admise - Démontrons

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

BONUS MALUS. Voici, la façon de calculer la prime : Le montant de la prime à acquitter est égale à : P = PB. C où : P

BONUS MALUS. Voici, la façon de calculer la prime : Le montant de la prime à acquitter est égale à : P = PB. C où : P BONUS MALUS Le propriétaire d un véhicule automobile est tenu d assurer sa voiture auprès d une compagnie d assurances. Pour un véhicule donné, le propriétaire versera annuellement une «prime» à sa compagnie.

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface

Table des matières. I Mise à niveau 11. Préface Table des matières Préface v I Mise à niveau 11 1 Bases du calcul commercial 13 1.1 Alphabet grec...................................... 13 1.2 Symboles mathématiques............................... 14 1.3

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4)

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) Bernard Le Stum Université de Rennes 1 Version du 13 mars 2009 Table des matières 1 Fonctions partielles, courbes de niveau 1 2 Limites et continuité

Plus en détail

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives.

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives. L G L G Prof. Éric J.M.DELHEZ ANALYSE MATHÉMATIQUE ÉALUATION FORMATIE Novembre 211 Ce test vous est proposé pour vous permettre de faire le point sur votre compréhension du cours d Analyse Mathématique.

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Terminale S Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Exercice : (solution Une compagnie d assurance automobile fait un bilan des frais d intervention, parmi ses dossiers d accidents de la circulation.

Plus en détail

Calculs de probabilités avec la loi normale

Calculs de probabilités avec la loi normale Calculs de probabilités avec la loi normale Olivier Torrès 20 janvier 2012 Rappels pour la licence EMO/IIES Ce document au format PDF est conçu pour être visualisé en mode présentation. Sélectionnez ce

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Exercices de mathématiques Classes de terminale S, ES, STI2D, STMG Ces documents

Plus en détail

Correction du bac blanc CFE Mercatique

Correction du bac blanc CFE Mercatique Correction du bac blanc CFE Mercatique Exercice 1 (4,5 points) Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux en milliers : Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts

CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX. Corrigés des cas : Emprunts CORRIGES DES CAS TRANSVERSAUX Corrigés des cas : Emprunts Remboursement par versements périodiques constants - Cas E1 Objectifs : Construire un échéancier et en changer la périodicité, Renégocier un emprunt.

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

I- Définitions des signaux.

I- Définitions des signaux. 101011011100 010110101010 101110101101 100101010101 Du compact-disc, au DVD, en passant par l appareil photo numérique, le scanner, et télévision numérique, le numérique a fait une entrée progressive mais

Plus en détail

Dérivation : cours. Dérivation dans R

Dérivation : cours. Dérivation dans R TS Dérivation dans R Dans tout le capitre, f désigne une fonction définie sur un intervalle I de R (non vide et non réduit à un élément) et à valeurs dans R. Petits rappels de première Téorème-définition

Plus en détail

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé.

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. L usage d une calculatrice est autorisé Durée : 3heures Deux annexes sont à rendre avec la copie. Exercice 1 5 points 1_ Soit f la

Plus en détail

U102 Devoir sur les suites (TST2S)

U102 Devoir sur les suites (TST2S) LES SUITES - DEVOIR 1 EXERCICE 1 L'objectif de cet exercice est de comparer l'évolution des économies de deux personnes au cours d'une année. Pierre possède 500 euros d'économies le 1 er janvier. Il décide

Plus en détail

Fonction quadratique et trajectoire

Fonction quadratique et trajectoire Fonction quadratique et trajectoire saé La sécurité routière On peut établir que la vitesse maimale permise sur une chaussée mouillée doit être inférieure à celle permise sur une chaussée sèche La vitesse

Plus en détail

3 Approximation de solutions d équations

3 Approximation de solutions d équations 3 Approximation de solutions d équations Une équation scalaire a la forme générale f(x) =0où f est une fonction de IR dans IR. Un système de n équations à n inconnues peut aussi se mettre sous une telle

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

Lecture graphique. Table des matières

Lecture graphique. Table des matières Lecture graphique Table des matières 1 Lecture d une courbe 2 1.1 Définition d une fonction.......................... 2 1.2 Exemple d une courbe........................... 2 1.3 Coût, recette et bénéfice...........................

Plus en détail

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES DES SUJETS DE MATHÉMATIQUES SESSION 2013

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES DES SUJETS DE MATHÉMATIQUES SESSION 2013 mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Correction de l examen de la première session

Correction de l examen de la première session de l examen de la première session Julian Tugaut, Franck Licini, Didier Vincent Si vous trouvez des erreurs de Français ou de mathématiques ou bien si vous avez des questions et/ou des suggestions, envoyez-moi

Plus en détail

Rappels sur les suites - Algorithme

Rappels sur les suites - Algorithme DERNIÈRE IMPRESSION LE 14 septembre 2015 à 12:36 Rappels sur les suites - Algorithme Table des matières 1 Suite : généralités 2 1.1 Déition................................. 2 1.2 Exemples de suites............................

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE SYSTEMES LINEIRES DU PREMIER ORDRE 1. DEFINITION e(t) SYSTEME s(t) Un système est dit linéaire invariant du premier ordre si la réponse s(t) est liée à l excitation e(t) par une équation différentielle

Plus en détail

Séquence 3. Expressions algébriques Équations et inéquations. Sommaire

Séquence 3. Expressions algébriques Équations et inéquations. Sommaire Séquence 3 Expressions algébriques Équations et inéquations Sommaire 1. Prérequis. Expressions algébriques 3. Équations : résolution graphique et algébrique 4. Inéquations : résolution graphique et algébrique

Plus en détail

Les fonction affines

Les fonction affines Les fonction affines EXERCICE 1 : Voir le cours EXERCICE 2 : Optimisation 1) Traduire, pour une semaine de location, chaque formule par une écriture de la forme (où x désigne le nombre de kilomètres parcourus

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail