Le point de vue de l élève dans la liaison GS/CP ou Comment aider les élèves à comprendre les changements?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le point de vue de l élève dans la liaison GS/CP ou Comment aider les élèves à comprendre les changements?"

Transcription

1 Le point de vue de l élève dans la liaison / ou Comment aider les élèves à comprendre les changements? «Une réussite n est pas une pleine réussite si on n a pas compris pourquoi on a réussi.» Piaget Objectifs : - accompagner les ruptures qui placeraient les élèves en difficulté à l entrée au, - assurer des continuités dans les comportements et les apprentissages, - soutenir les élèves en difficulté et porter une attention particulière aux élèves fragiles, - permettre aux élèves de se construire une représentation de leur futur travail de lecteur et de scripteur, - Aider les élèves à se rendre compte de ce qu ils ont appris pendant les années de maternelle et à entrevoir que ces apprentissages seront utiles en. 1. Le contexte de formation Deux animations pédagogiques permettent aux équipes de définir les modalités d une mise en œuvre effective de la liaison / : - la liaison / dans le contexte législatif - les documents d appui dont celui du groupe maternelle 54 - rédaction d une «fiche action liaison /» par équipe Le B.O. n 3 du 19 juin 2008 : «Le cycle des apprentissages fondamentaux commence au cours de la grande section de l école maternelle et, à ce niveau, lui emprunte sa pédagogie. Il se poursuit dans les deux premières années de l école élémentaire, au cours préparatoire et au cours élémentaire 1 ère année.» Le projet d école. Ce que disent les programmes 2008 : «Le projet d école est le moyen de garantir la continuité nécessaire entre l école maternelle et l école élémentaire dont la grande section, classe de l école maternelle mais aussi première année des apprentissages fondamentaux, est la charnière. Il est conçu et mis en œuvre en liaison avec l école élémentaire et peut être commun aux deux écoles. La participation des parents au projet d école et plus largement à la vie de l école est recherchée.» Le conseil de maîtres et conseil de cycle: Le conseil de cycle et des maîtres à considérer comme un temps de réflexion pour : - gérer et faciliter la continuité des apprentissages : dispositifs pédagogiques, outils didactiques, - élaborer des projets communs / voire CE1 - Prendre en compte les élèves et leurs acquis : point sur les difficultés et réussites des élèves (réguler les actions du projet de cycle pour adapter les programmations annuelles. définir les nouvelles modalités d'organisation des dispositifs pédagogiques.) 2. Les constats des équipes Ce qui est positif - diversité et pertinence des actions déjà réalisées dans les écoles, - les pistes relatives à la continuité pédagogique pour les élèves et celles relatives à la relation école/famille sont vite appropriées et déclinées en fonction des conditions locales. Les interrogations qui persistent Les pistes de mutualisation/échanges au sein de l équipe pédagogique : - des projets communs / : quoi? pourquoi? comment? 1

2 - place des évaluations dans cette réflexion? (fin d école maternelle et /CE1 spécifiques circonscription). Les modalités de mise en œuvre : - quelle contractualisation? Place dans le projet d école? Et l élève? Comment l accompagner dans la compréhension des changements? 3. Une grille support à la réflexion des équipes : Le contenu de la valise à transmettre de la au (matériel collectif) Evaluations : la ou les compétences à développer prioritairement sur le secteur Pistes développées au service de la continuité pédagogique pour les élèves (gestion du matériel/ outils/etc ) Pistes développées en direction des familles Pistes développées au service d une harmonisation des pratiques de l équipe : mutualisation d outils/ projet, 4. Proposition d un projet de liaison / centré sur la compréhension des changements par les élèves Projet de liaison / Ecole Jean-Moulin HAUCOURT Objectifs généraux: - permettre aux élèves de percevoir le lien entre leurs apprentissages de maternelle et ceux de, notamment au niveau du langage oral/écrit : donner du sens aux apprentissages, - dire son ressenti sur la classe de telle qu on la vit et telle qu on l imagine, 2

3 - donner des repères aux futurs élèves de (espace, emploi du temps). Période 1: Echange de photos de classe avec les prénoms écrits par les élèves Objectif spécifique : créer un lien avec un élève de l autre classe. - savoir écrire une anagramme - savoir lire son anagramme - savoir écrire son prénom - produire un énoncé oral dans une forme adaptée pour qu il puisse être écrit par un adulte - Chaque enfant de écrit son prénom (en capitales d imprimerie) illustré de son portrait. Il évoque ce qui le caractérise par dictée à l adulte : «Se présenter : dire quels sont son animal, sa couleur, son sport, son jeu préférés ;». (en lien avec séquences PSIC, langage et la mise en place de cubes identitaires). - Les reçoivent les portraits des. Chaque enfant tire au sort un correspondant et doit lire ce qu il lui a écrit. Il écrit ensuite une anagramme sur le prénom de son correspondant en fonction de ses caractéristiques. - Une rencontre est prévue en fin de période pour présenter les anagrammes que les lisent aux. Période 2 : Présentation de l école élémentaire Objectifs spécifiques : donner des repères spatiaux aux élèves dans l école élémentaire. - savoir se repérer dans son école et dans sa classe - comprendre et utiliser à bon escient le vocabulaire du repérage et des relations dans le temps et l espace - savoir se repérer dans l école élémentaire et la classe de - comprendre et utiliser à bon escient le vocabulaire du repérage et des relations dans le temps et l espace - comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente - Une visite de l école élémentaire est organisée pour les. Chaque fait visiter l école à son correspondant (différents espaces). Il lui présente aussi sa classe et les différents coins de celle-ci : sa place, les outils utilisés pour les rituels (calendriers, ) le coin bibliothèque, le coin jeux en autonomie, le coin regroupement, - Pour finir la rencontre, les gèrent un petit jeu d orientation pour les en donnant des consignes : se placer dans la bibliothèque, devant le tableau, (vocabulaire spatial adapté). Cette activité est préparée en amont par les : choisir un endroit de la classe sur le plan ; le faire deviner aux autres en utilisant un vocabulaire spatial adapté ; écrire cette description de l l emplacement (pour le jour de la rencontre). Période 3 : Réalisation d un petit journal de classe par les Objectifs spécifiques : dire son ressenti sur la classe de telle qu on la vit ou telle qu on l imagine 3

4 - savoir produire un écrit court sur «ses impressions» sur le - savoir lire son écrit - savoir exprimer des sentiments - savoir poser des questions - savoir prendre en compte l avis des autres - Les élèves de préparent un journal : au j aime faire, je n aime pas faire ; au, j adore, je déteste (A partir des albums d Elisabeth Brahmi). - Les élèves de préparent leur rencontre avec les : dictée à l adulte «Je pense que je vais aimer ; je pense que je ne vais pas aimer». - Les se rendent en pour lire leur production d écrits. Cette lecture est suivie d échanges, questions, Période 4 : La rencontre sportive Objectifs spécifiques : Aborder la notion de règle. Comparer les jeux collectifs des 2 classes. - savoir identifier et respecter les règles d un jeu sportif - comprendre les invariants des règles de vie : «Je dois» ; «Je peux» - Chaque classe choisit de son côté le jeu collectif qu elle a préféré afin de le présenter et de le faire vivre à l autre classe Les règles du jeu sont écrites sous forme de dictée à l adulte sur une affiche. - Ce temps de rencontre est suivi d un temps d échanges sur les règles de vie : et (Recherche d harmonisation : «Je dois ; je peux») Période 5 : Une journée en Objectifs spécifiques : Donner des repères temporels aux élèves. - savoir lire un emploi du temps - savoir présenter ses outils de classe - savoir identifier les moments clés d une journée au - savoir comparer son emploi du temps à celui de l autre classe Chaque classe a travaillé sur la représentation de son emploi du temps. Les sont accueillis ½ journée en classe de : - les activités rituelles gérées par les, - partage d une séance collective de jeux en mathématiques avec présentation du fichier Cap maths : les animent des jeux pour les, - séance de lecture avec la marionnette Mika : présentation de la marionnette et de son fichier de lecture, - jeux en autonomie mis en place dans la classe, - lecture offerte d un album en fin de matinée par les élèves de. En fin de matinée chaque offre à son correspondant un objet/ outil qui lui servira en (file numérique, alphabet illustré, ), De retour dans leur classe, les élèves de : 4

5 - échangent sur la matinée vécue en : ce qui est semblable et différent/maternelle ; ce qu on a aimé ou pas,. - participent à la constitution de la valise-outils de la classe qu ils apporteront solennellement au en fin d année (qu est-ce qui va nous servir en?). 5

La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre

La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre La liaison GS-CP dans le domaine de la construction du nombre Pourquoi? Comment? Sandra Levasseur, TPS-PS-MS, Sauviat/Vige Christine Pujol, CP Limoges 4 Emmanuel Blancher, CP Maths & Sciences Etats des

Plus en détail

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011 Activités athlétiques au cycle 1 Circonscription de Belley 23/02/2011 Programme de la matinée 1/ Rappel sur les programmes en EPS 2/ L unité d apprentissage 3/ Mise en œuvre d activités : vidéo 4/ Retour

Plus en détail

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée

Niveau de classe Année scolaire École fréquentée LIVRET SCOLAIRE Nom de l'élève :... Prénoms de l'élève :... Date de naissance :... Cursus scolaire : Niveau de classe Année scolaire École fréquentée Élémentaire N.B. : Durant sa scolarité primaire, un

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

Les ateliers en cycle 2. L.Quénet - IEN St Rémy de Provence - Janvier 2012

Les ateliers en cycle 2. L.Quénet - IEN St Rémy de Provence - Janvier 2012 Les ateliers en cycle 2 L.Quénet - IEN St Rémy de Provence - Janvier 2012 Les ateliers : supports d apprentissage 1. L enfant et le jeu 2. Organisation des enseignements 3. L évaluation en cycle 2 4. Des

Plus en détail

Le projet de l école

Le projet de l école Annexe 2 Le projet de l école...... 1 État des lieux BILAN DES ACQUIS A L ECOLE MATERNELLE... 3 LES RESULTATS DES ELEVES CE1... 4 LES RESULTATS DES ELEVES CM2... 5 PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES...

Plus en détail

ECRIRE «MAMAN» Participer verbalement à la production d un écrit. Reconnaître les lettres de l alphabet.

ECRIRE «MAMAN» Participer verbalement à la production d un écrit. Reconnaître les lettres de l alphabet. L ECRIT - commencer à produire des écrits et en découvrir le fonctionnement ECRIRE «MAMAN» Cycle 1 ~ MS CE QUI EST ATTENDU DES ENFANTS EN FIN D ECOLE MATERNELLE : Ecrire seul un mot en utilisant des lettres

Plus en détail

Séquence d apprentissage en production d écrits au cycle 2 Affiche pour la fête de l école

Séquence d apprentissage en production d écrits au cycle 2 Affiche pour la fête de l école Séquence d apprentissage en production d écrits au cycle 2 Affiche pour la fête de l école Organisation de la vie scolaire Affiche pour la fête de l école (communication) Parents Texte argumentatif Compétences

Plus en détail

Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1

Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1 Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 1 Le cadre réglementaire : que disent les programmes de N-C? Y.VERLAGUET Directrice adjointe pédagogique 2 Vers l écrit : Se familiariser avec le français écrit

Plus en détail

ÉVALUATION DES ACQUIS DES ÉLÈVES DE GRANDE SECTION LIAISON GS - CP

ÉVALUATION DES ACQUIS DES ÉLÈVES DE GRANDE SECTION LIAISON GS - CP INSPECTION DE L ÉDUCATION NATIONALE EPINAY-SUR-SEINE GROUPE DE TRAVAIL MAÎTRES E CHARGÉS DE L AIDE À DOMINANTE PÉDAGOGIQUE CONSEILLERS PÉDAGOGIQUES DE CIRCONSCRIPTION ÉVALUATION DES ACQUIS DES ÉLÈVES DE

Plus en détail

LA LIAISON GS-CP DANS LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE ET DU CYCLE 2. Inspection de l éducation nationale, Illfur th

LA LIAISON GS-CP DANS LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE ET DU CYCLE 2. Inspection de l éducation nationale, Illfur th LA LIAISON GS-CP DANS LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE ET DU CYCLE 2 Inspection de l éducation nationale, Illfur th Mars 2016 PLAN Les attentes institutionnelles: la liaison GS-CP dans les

Plus en détail

LES ACTIVITES RITUELLES Propositions de progressions et programmations de rituels : propositions thématiques a. L accueil

LES ACTIVITES RITUELLES Propositions de progressions et programmations de rituels : propositions thématiques a. L accueil LES ACTIVITES RITUELLES Propositions de progressions et programmations de rituels : propositions thématiques a. L accueil Activités ritualisées L accueil Exemples de compétences visées dans le domaine

Plus en détail

Bilan des acquisitions en maternelle

Bilan des acquisitions en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Bilan des acquisitions en maternelle Nom :. Prénom :. Date de naissance :../../.. Suivi de la scolarité de l élève 1ère année école classe Année scolaire enseignant

Plus en détail

COMPETENCES DE FIN GS ACTIVITES DE MATERNELLE COMPETENCES DE FIN CE1 (PALIER 1) S

COMPETENCES DE FIN GS ACTIVITES DE MATERNELLE COMPETENCES DE FIN CE1 (PALIER 1) S COMPETENCES DE FIN GS ACTIVITES DE MATERNELLE COMPETENCES DE FIN CE1 (PALIER 1) S approprier le langage - comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente - nommer avec exactitude un objet,

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES Module Lire pour imaginer Au travers de l exploitation d un album ( la reine des bisous ) rendre les élèves capables d inventer une histoire (

Plus en détail

Ecrire à partir d une activité en Education Physique en GS

Ecrire à partir d une activité en Education Physique en GS Equipe départementale EPS De Maine et Loire Ecrire à partir d une activité en Education Physique en GS Préambule Les activité présentées dans ce document s appuient sur un projet de classe : «Communiquer

Plus en détail

Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2

Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2 Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2 L école est globalement efficace pour les élèves qui y arrivent dotés: - d un capital culturel, - d un désir de s approprier des savoirs scolaires,

Plus en détail

Projet : Projet individuel. Nom : Prénom : Age : Date d arrivée en France : Date d inscription à l école : Difficultés rencontrées par l'enfant :

Projet : Projet individuel. Nom : Prénom : Age : Date d arrivée en France : Date d inscription à l école : Difficultés rencontrées par l'enfant : Projet : Il concerne une élève de 9 ans Rom du Kosovo Cette élève a séjourné en Allemagne puis en France. Elle a été scolarisée dans la région parisienne, dans le Bas Rhin puis en Moselle mais de manière

Plus en détail

DESCRIPTION DE L EXPÉRIMENTATION Titre de l expérimentation

DESCRIPTION DE L EXPÉRIMENTATION Titre de l expérimentation Bilan rédigé par Géraldine Porte Professeur des écoles Les tablettes numériques en maternelle Retour d expérience Circonscription de Florange École maternelle L Envol à Florange Novembre 2012 Type de matériel

Plus en détail

Loi de refondation de juillet 2013

Loi de refondation de juillet 2013 Loi de refondation de juillet 2013 Priorité à l école primaire, priorité à la maternelle Scolarisation des moins de trois ans en priorité en éducation prioritaire et en zone rurale et «+ de maîtres» Nouveaux

Plus en détail

A l école maternelle les affichages de la classe, des outils au service des apprentissages.

A l école maternelle les affichages de la classe, des outils au service des apprentissages. A l école maternelle les affichages de la classe, des outils au service des apprentissages. Dans une classe, pourquoi afficher? Pour qui afficher? A quel moment? Pour quoi en faire? Quels types d outils

Plus en détail

EVALUATIONS - OBSERVATIONS Trimestre 1 : du 5 septembre au 17 décembre 2011

EVALUATIONS - OBSERVATIONS Trimestre 1 : du 5 septembre au 17 décembre 2011 Nom : Prénom : EVALUATIONS - OBSERVATIONS Trimestre 1 : du 5 septembre au 17 décembre 2011 Date: Signature des parents : DIRE Acquis Réussite sans aide, plusieurs fois de suite, dans une situation inhabituelle

Plus en détail

I. Cadre général. Exemple de situation de rédaction Niveau : CE2

I. Cadre général. Exemple de situation de rédaction Niveau : CE2 Exemple de situation de rédaction Niveau : CE2 La séance présentée a été conçue et mise en œuvre par Anne Foutry et Isabelle Losfeld dans la classe de CE2 de l école élémentaire Paul Claudel de la circonscription

Plus en détail

Cycle des apprentissages fondamentaux (CP-CE1)

Cycle des apprentissages fondamentaux (CP-CE1) Bullin officiel Hors série n 3 du 19 juin 2008 Mathématiques Cycle des apprentissages fondamentaux (CP-CE1) Ministère de l Éducation nationale Programmes de l enseignement de l école primaire - 1 / 5 -

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance :

Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS. Nom de l école. Cycle I. Nom : Prénom : Date de naissance : Inspection de l Education Nationale Circonscription de DOUAI-WAZIERS Nom de l école Cycle I Nom : Prénom : Date de naissance : Année scolaire 2009/2010 Sommaire Note explicative.5 CYCLE I PAGES S'approprier

Plus en détail

GT Maternelle : C.Boyer/G.Chatté/A.Cordonnier/C.Jacque/N.Schneider Formateurs Ecoles d application Boudonville et Stanislas, F. Moreau CPC Villers

GT Maternelle : C.Boyer/G.Chatté/A.Cordonnier/C.Jacque/N.Schneider Formateurs Ecoles d application Boudonville et Stanislas, F. Moreau CPC Villers GROUPES DE TRAVAIL EN AUTONOMIE : enjeux, modalités de mise en œuvre et exemples de situations. Enjeux : 7 pilier du socle commun : le travail en autonomie est un apprentissage en soi, garant de la réussite

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3 PROJET TABLETTE 3.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un journal NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE CP au CM2 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /période S exprimer Lire Ecrire Comprendre S

Plus en détail

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique

Éducation physique et langage oral à l école maternelle. Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Éducation physique et langage oral à l école maternelle Alexandre BOTHUA Conseiller Pédagogique Pourquoi mettre en relation l éducation physique et le langage en maternelle? 1. Le langage oral, pivot des

Plus en détail

L enseignement des mathématiques

L enseignement des mathématiques L enseignement des mathématiques Objectifs de l intervention : -Développer les connaissances sur l état de l enseignement des mathématiques. -Interroger les pratiques d enseignement. -Proposer des réponses

Plus en détail

Aide personnalisée aux élèves en difficulté

Aide personnalisée aux élèves en difficulté Aide personnalisée aux élèves en difficulté Deux objectifs Réduire l échec scolaire lourd Réduire le redoublement Grâce à: De nouveaux programmes Une nouvelle organisation du temps scolaire Des dispositifs

Plus en détail

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L

Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L Enseigner l oral au cycle 2 et l évaluer S TA G E : «E N S E I G N E R L O R A L A U C Y C L E 2» D A K A R 5-7 AV R I L 2 0 1 7 Trois types de modalités d évaluation (rappel) Evaluation diagnostique:

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative passerelle du CM2 vers la 6 ème

Programme Personnalisé de Réussite Educative passerelle du CM2 vers la 6 ème ECOLE DU SOCLE Collège Emile Hugot Ecole élémentaire Bory de St Vincent Ecole maternelle Aurore Ecole primaire Grand Canal Ecole primaire Primat Programme Personnalisé de Réussite Educative passerelle

Plus en détail

Séquence de langage en GS

Séquence de langage en GS Séquence de langage en GS PROPOSITION DU GROUPE MATERNELLE 03 Progresser vers la maîtrise de la langue française Compétence visée : Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire spécifique : pour désigner,

Plus en détail

A. La familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature.

A. La familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature. Exemples d activités à mettre en oeuvre pour familiariser les élèves de maternelle avec la langue française écrite. A. La familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature. TITRE : découverte

Plus en détail

Apprendre à lire en écrivant

Apprendre à lire en écrivant Apprendre à lire en écrivant Sébastien MOISAN Conseiller pédagogique Angoulême Préélémentaire C est le papa de Mykel. Le papa de Gafi va chez Mélanie. Je suis allé à la mer et Papa fait de la luge. je

Plus en détail

EXPLORATION DE L ECRIT EN GRANDE SECTION DE MATERNELLE

EXPLORATION DE L ECRIT EN GRANDE SECTION DE MATERNELLE EXPLORATION DE L ECRIT EN GRANDE SECTION DE MATERNELLE Fiche de préparation NIVEAU : Grande section de maternelle DISCIPLINE : Maîtrise de la langue CHAMP : Atelier d écriture COMPETENCE : Encodage de

Plus en détail

Projet individuel. Nom : Prénom : Age : Date d arrivée en France : Date d inscription au collège :

Projet individuel. Nom : Prénom : Age : Date d arrivée en France : Date d inscription au collège : Ce projet concerne une élève de 15 ans originaire du Maroc. A son arrivée en France, cette élève a été scolarisée en CLA. Il semble qu elle n a été que très peu scolarisée : elle ne sait ni lire, ni écrire

Plus en détail

Jouer et apprendre "Construire les premiers outils pour structurer sa pensée"

Jouer et apprendre Construire les premiers outils pour structurer sa pensée Jouer et apprendre "Construire les premiers outils pour structurer sa pensée" Agir, réussir, comprendre Du jeu libre au jeu structuré Des modalités d apprentissage Echanges de pratiques Atelier de 45 minutes

Plus en détail

PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE

PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE Par le «faire et le dire»: La démarche didactique présentée dans ce document est construite sur trois temps où «le faire et le dire» sont en constante interaction. Ces

Plus en détail

PROGRAMMATION MOYENNE SECTION

PROGRAMMATION MOYENNE SECTION PROGRAMMATION MOYENNE SECTION 1)Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions S APPROPRIER LE LANGAGE Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente Comprendre et agir de façon pertinente

Plus en détail

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP»

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP» Rased Annecy- Cran-Gevrier. Circonscription d Annecy Sud Années 2007-2008 et 2008-2009 Réeducatrice : M. Passerieu Maîtresses d adaptation : A. Bedu, C. Durieux, D. Guillouët PROJET DE PREVENTION : Passage

Plus en détail

L acculturation au monde de l écrit. 1ère animation pédagogique TFL le 1er février 2006 Circonscription de Strasbourg 5

L acculturation au monde de l écrit. 1ère animation pédagogique TFL le 1er février 2006 Circonscription de Strasbourg 5 L acculturation au monde de l écrit 1ère animation pédagogique TFL le 1er février 2006 Circonscription de Strasbourg 5 L acculturation Définition: ACCULTURER [akyltyre]. v. tr. : adapter un individu ou

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1 PROJET TABLETTE 1.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un guide touristique numérique de la ville ou du quartier NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE tous 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /mois

Plus en détail

La Liaison GS / CP. Mai Document réalisé avec la participation des enseignants de GS et CP de la circonscription de Caluire/Lyon 4eme

La Liaison GS / CP. Mai Document réalisé avec la participation des enseignants de GS et CP de la circonscription de Caluire/Lyon 4eme La Liaison / Mai 2015 Document réalisé avec la participation des enseignants de et de la circonscription de Caluire/Lyon 4eme Documents de référence : Liaison / continuité - Grande section / - IA de la

Plus en détail

Dossier de présentation. Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation.

Dossier de présentation. Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation. Dossier de présentation Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation. Les outils de la collection Maths + Les posters pp. 6-7

Plus en détail

Dossier de présentation. Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation.

Dossier de présentation. Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation. Dossier de présentation Entrer dans le monde des mathématiques par : l oralisation, la manipulation, la recherche, le raisonnement, l évaluation. Les outils de la collection Maths + Les posters pp. 6-7

Plus en détail

Exemples de situations d apprentissages. L espace

Exemples de situations d apprentissages. L espace Exemples de situations d apprentissages L espace Prénom : Date : Dictée de dessins Compétences en jeu (BO juin 2008) Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente. Se repérer dans l espace

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DU LAMENTIN LIRE AU CP

CIRCONSCRIPTION DU LAMENTIN LIRE AU CP CIRCONSCRIPTION DU LAMENTIN LIRE AU CP BILAN DES EVALUATIONS Septembre 2007 DOMAINE 1 : COMPRENDRE C1 71,71 Manifester la compréhension d'un récit 86,34 C2 14,8 C3 6,99 C9 5,69 C0 0 7,8 4,07 Item 1 : Entourer

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION ET DE VALIDATION DES COMPETENCES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE

LIVRET D EVALUATION ET DE VALIDATION DES COMPETENCES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE LIVRET D EVALUATION ET DE VALIDATION DES COMPETENCES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE NOM : PRENOM :. TUTEUR :.. CIRCONSCRIPTION :. ECOLE :. NIVEAU :. 2011-2012 1 LA FICHE DE RENSEIGNEMENTS DU STAGIAIRE

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE NOM : PRENOM : CIRCONSCRIPTION (de référence /affectation en responsabilité) : ECOLE : Niveau de classe : Année scolaire 2012/2013 DSDEN

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 161 Mars 2014 SCIENCES RUBRIQUE Le roman policier DOMAINES D ACTIVITÉS Français et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant le recours aux TUIC en lecture,

Plus en détail

Maths / Géométrie : Les polygones

Maths / Géométrie : Les polygones CE1 / CE2 Maths / Géométrie : Les polygones Compétence et connaissance du socle commun et de la culture. Compétence visée de la séquence lien avec le projet d école Pré-requis nombre de séances 5 Palier

Plus en détail

La continuité avec le cours préparatoire

La continuité avec le cours préparatoire LIAISON GS-CP : QUELS OUTILS PASSER POUR ASSURER LA CONTINUITE DES APPRENTISSAGES : La continuité avec le cours préparatoire Référence : document d'accompagnement des programmes, Le langage à l'école maternelle

Plus en détail

Un écrit court : Les devinettes Type d écrit : Jouer avec les mots I.O : Séance N 1 Mai Discipline : FRANÇAIS. Cycle 3

Un écrit court : Les devinettes Type d écrit : Jouer avec les mots I.O : Séance N 1 Mai Discipline : FRANÇAIS. Cycle 3 Discipline : FRANÇAIS Cycle 3 Un écrit court : Les devinettes Type d écrit : Jouer avec les mots I.O. 2008 : Séance N 1 Mai 2014 Rédaction «La rédaction de textes fait l objet d un apprentissage régulier

Plus en détail

Repères pour organiser la progressivité des apprentissages en mathématiques

Repères pour organiser la progressivité des apprentissages en mathématiques Groupe 5 Repères pour organiser la progressivité des apprentissages en mathématiques La pédagogie de la maternelle permet à chaque élève de : «vivre des situations de jeux, de recherches, de productions

Plus en détail

PROJET D ECOLE PLURIANNUEL 2013/2017

PROJET D ECOLE PLURIANNUEL 2013/2017 PROJET D ECOLE PLURIANNUEL 2013/2017 L ensemble du document 4 doit être envoyé électroniquement à la CEPEC : ce.94cepec@ac-creteil.fr Axes retenus, objectifs, partenariats et actions Axes académiques Réussite

Plus en détail

Axe 1 : assurer la maîtrise par tous les élèves des savoirs fondamentaux à la fin de l école élémentaire Axe 2 : favoriser la différenciation

Axe 1 : assurer la maîtrise par tous les élèves des savoirs fondamentaux à la fin de l école élémentaire Axe 2 : favoriser la différenciation Axe 1 : assurer la maîtrise par tous les élèves des savoirs fondamentaux à la fin de l école élémentaire Axe 2 : favoriser la différenciation pédagogique pour prendre en compte l hétérogénéité des élèves

Plus en détail

Compétences de la séquence :

Compétences de la séquence : Séquence de découverte du monde Le monde du vivant Moyenne section / grande section école maternelle de Rognes Vers la classification des animaux à partir d un album documentaire Le rêve d Estelle Pipistrelle

Plus en détail

Présentation du projet Créer une boite à raconter

Présentation du projet Créer une boite à raconter Concevoir le projet Boite à raconter Pourquoi? l l l l l l l l l l l l l l l l l Présentation du projet Créer une boite à raconter Les nouveaux programmes 1, et plus particulièrement le domaine «Mobiliser

Plus en détail

Ressources enseignement moral et civique

Ressources enseignement moral et civique Ressources enseignement moral et civique «Une pluie d émotions» Projet interdisciplinaire Niveau : CP Cycle 2 Durée de la séquence : 7 semaines Déroulement : 8 séances Séance 1 : exprimer une émotion Description

Plus en détail

Une nuit au musée. 1. La découverte de l album Une nuit au musée 2. Détails à la loupe 3. Images, ombres et silhouettes

Une nuit au musée. 1. La découverte de l album Une nuit au musée 2. Détails à la loupe 3. Images, ombres et silhouettes FICHE ENSEIGNANT [Cycle 1] ique ur ge. fr A 63299 Gallimard Jeunesse 5, rue Sébastien-Bottin, 75007 Paris 20 Une nuit au musée Une nuit au musée Lampe magique avec des transparents Les animaux dans la

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative A partir du document : Formation de formateurs IUFM Orléans St Jean PREAMBULE SCOLARITE OBLIGATOIRE Socle commun de connaissances

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

L enseignement des mathématiques. Mercredi 20 Octobre Cycle 3. Andrézieux

L enseignement des mathématiques. Mercredi 20 Octobre Cycle 3. Andrézieux L enseignement des mathématiques Mercredi 20 Octobre 2010 Cycle 3 Andrézieux Introduction CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ECOLES (2011) Un cycliste parcourt 100 km. Pendant les Cliquez premiers

Plus en détail

- I - Le cycle des apprentissages fondamentaux : CP CE1

- I - Le cycle des apprentissages fondamentaux : CP CE1 - I - Le cycle des apprentissages fondamentaux : CP CE1 Le cycle des apprentissages fondamentaux commence au cours de la grande section de l école maternelle. Il se poursuit dans les deux premières années

Plus en détail

COMPETENCE DE L ELEVE : APPRENDRE A APPRENDRE

COMPETENCE DE L ELEVE : APPRENDRE A APPRENDRE Etre en projet d apprentissage Comprendre la consigne en tant que but à atteindre (à différencier de la tâche) COMPETENCE DE L ELEVE : APPRENDRE A APPRENDRE Etre actif face à la situation problème, être

Plus en détail

GEP Élèves en difficulté.

GEP Élèves en difficulté. GEP Élèves en difficulté http://www.eed.ac-versailles.fr L évaluation diagnostique en français et en mathématiques Comment détecter les élèves en difficultés? Bien sûr, en mettant en place des évaluations

Plus en détail

Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto

Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto Dispositif plus de maîtres que de classes : fiche projet Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école -Fluidité des parcours

Plus en détail

La liaison École-Collège

La liaison École-Collège La liaison École-Collège Organisation des enseignements des sciences et des technologies à l école et au collège Les apports du programme de l école en sciences expérimentales et technologie L évaluation

Plus en détail

DES SITUATIONS POUR INTRODUIRE LES DÉCIMAUX. Extraits d un diaporama construit par les CPAIEN du Haut-Rhin (groupe de travail mathématiques) 2011

DES SITUATIONS POUR INTRODUIRE LES DÉCIMAUX. Extraits d un diaporama construit par les CPAIEN du Haut-Rhin (groupe de travail mathématiques) 2011 DES SITUATIONS POUR INTRODUIRE LES Extraits d un diaporama construit par les CPAIEN du Haut-Rhin (groupe de travail mathématiques) 2011 Quelques principes pour des situations pertinentes. Les écritures

Plus en détail

De la découverte du monde aux mathématiques GS CP - CE1

De la découverte du monde aux mathématiques GS CP - CE1 De la découverte du monde aux mathématiques GS CP - CE1 Animation pédagogique Annecy Sud Janvier 2012 De la découverte du monde aux mathématiques Programmes de la maternelle Place du langage Evaluation

Plus en détail

Programmes : DÉCOUVRIR LE MONDE Découvrir la matière Découvrir les formes et les grandeurs À la fin de l école maternelle l enfant est capable de :

Programmes : DÉCOUVRIR LE MONDE Découvrir la matière Découvrir les formes et les grandeurs À la fin de l école maternelle l enfant est capable de : Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : Cycle 1 niveau : MS Reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger et r des matières, des objets selon leurs

Plus en détail

Programmation des rituels en maternelle

Programmation des rituels en maternelle Programmation des rituels en maternelle Rituels langagiers : le prénom. Première période Compétence : comprendre l association Cinquième période prénom/photo. Activité : trouver son étiquette et l accrocher

Plus en détail

LA RESOLUTION DE PROBLEMES AU CYCLE 1

LA RESOLUTION DE PROBLEMES AU CYCLE 1 Circonscription de Saint-Denis 2 LA RESOLUTION DE PROBLEMES AU CYCLE 1 13 févier 2013 IUFM de Saint-Denis Objectifs Distinguer les étapes essentielles d une démarche générale de résolution de problème.

Plus en détail

Projet territorial de Polynésie française au regard des indicateurs de pilotage pour l EM Prévisions année

Projet territorial de Polynésie française au regard des indicateurs de pilotage pour l EM Prévisions année P.J. : N 2 -b MINISTERE DE L EDUCATION, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS, chargé de la vie associative DIRECTION GENERALE DE L EDUCATION ET DES ENSEIGNEMENTS Projet territorial

Plus en détail

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL 1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL Oser entrer en communication Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. Comprendre un message

Plus en détail

MATHernelle. en 20 regards. PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1. Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS

MATHernelle. en 20 regards. PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1. Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS s. co m MATHernelle at h en 20 regards Pa rim Ecole maternelle Paul Eluard 2008 PS/MS PARIMaths.com Catherine MARCHETTI JACQUES Présentation IUFM-UJF Grenoble Cycle1 Catherine MarchettiJacques Digitally

Plus en détail

Les boîtes à savoirs pour que la maternelle soit une école

Les boîtes à savoirs pour que la maternelle soit une école Les boîtes à savoirs pour que la maternelle soit une école Frédérique Bourgeois PEMF Ecole Voltaire maternelle Chaumont Catherine Lapérouse Chargée de mission départementale école maternelle (mise en forme)

Plus en détail

Académie Dijon. De l AP à l APC. Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013

Académie Dijon. De l AP à l APC. Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013 Académie Dijon direction des services départementaux de l éducation nationale Côte d Or éducation nationale De l AP à l APC Quelles évolutions? Quelles démarches? Juin 2013 Circonscription de DIJON Nord

Plus en détail

Différenciation Pédagogique Formation des suppléants mercredi 13 février

Différenciation Pédagogique Formation des suppléants mercredi 13 février Différenciation Pédagogique Formation des suppléants mercredi 13 février 1) Recherche : qu est-ce que la différenciation pédagogique? (en groupe) 2) Apport théorique sur la différenciation 3) Bâtir une

Plus en détail

Patrice GASPARD, CPAIEN-Valenciennes St Amand et Géry BRIER, CPAIEN-Douai Cuincy GESTION DE CLASSES À COURS MULTIPLES CYCLE 3

Patrice GASPARD, CPAIEN-Valenciennes St Amand et Géry BRIER, CPAIEN-Douai Cuincy GESTION DE CLASSES À COURS MULTIPLES CYCLE 3 GESTION DE CLASSES À COURS MULTIPLES CYCLE 3 INTRODUCTION Le contexte de la circonscription Les cours doubles maternelles représentent 67,9% des classes (74% si l on prend en compte les cours multiples)

Plus en détail

Lecture de paysages, lecture de cartes au cycle III. Circonscription de Wintzenheim - Animation pédagogique

Lecture de paysages, lecture de cartes au cycle III. Circonscription de Wintzenheim - Animation pédagogique Lecture de paysages, lecture de cartes au cycle III A Circonscription de Wintzenheim - Animation pédagogique Chantal JAUNEAU Le contexte A la maternelle, l élève prend conscience de son environnement familier.

Plus en détail

Animation Pédagogique du 18 mars Assurer la continuité des apprentissages école-collège

Animation Pédagogique du 18 mars Assurer la continuité des apprentissages école-collège Animation Pédagogique du 18 mars 2013 Assurer la continuité des apprentissages école-collège Année scolaire 2012/2013 Circonscription de Saint Etienne au Mont 1 école-collège Brainstorming ou Remue-méninges

Plus en détail

ECOLES 54 PROJET D'ECOLE Avenant année scolaire Profil de l école

ECOLES 54 PROJET D'ECOLE Avenant année scolaire Profil de l école Direction des Services Départementaux de l Éducation Nationale de Meurthe-et-Moselle N immatriculation de l école : 0541684M ECOLES 54 PROJET D'ECOLE 2010-2013 Avenant année scolaire 2012-2013 Intitulé

Plus en détail

EVALUATIONS MI-PARCOURS CE1

EVALUATIONS MI-PARCOURS CE1 Les enseignants de CE1 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS MI-PARCOURS CE1 Mathématiques Livret enseignant Circonscription de METZ-SUD page 1 NOMBRES ET CALCUL Exercice 1 : L élève

Plus en détail

CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2

CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2 Circonscription de Tours-centre 2009-2010 Stage RAR du 1 er au 5 mars 2010 CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2 FORME & CONTENUS 1 1 Vers quelle forme? Type de cahiers : un NOM à choisir... 1 / Durée/Programmation

Plus en détail

SYNTHESE DEPARTEMENTALE DES ELEMENTS FOURNIS PAR L OUTIL DE SUIVI DE L AIDE PERSONNALISEE

SYNTHESE DEPARTEMENTALE DES ELEMENTS FOURNIS PAR L OUTIL DE SUIVI DE L AIDE PERSONNALISEE SYNTHESE DEPARTEMENTALE DES ELEMENTS FOURNIS PAR L OUTIL DE SUIVI DE L AIDE PERSONNALISEE Période 1 Certaines données de la circonscription de Commercy ont été mises en regard des données départementales.

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE

LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE Dire S exprimer à l oral comme à l écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique www.ac-dijon.fr 29 février 2016 Circonscription SN1 Introduction 1 : Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l école

Plus en détail

Le numérique en maternelle cycle 1... Le socle commun SOCLE C1

Le numérique en maternelle cycle 1... Le socle commun SOCLE C1 Le numérique en maternelle cycle 1... Le socle commun Il sait utiliser les supports numériques qui, comme les autres supports, ont leur place à l école maternelle à condition que les objectifs et leurs

Plus en détail

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 L évaluation du langage oral à l école maternelle Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 Plan de l intervention 1. La juste place de l évaluation 1.1.

Plus en détail

Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation

Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite d opérations logistiques» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat :

Plus en détail

Epreuve Professionnelle Orale

Epreuve Professionnelle Orale CAPLP Maths-Sciences Interne et Réservé Epreuve Professionnelle Orale valerie.theric@ac-aix-marseille.fr Description des épreuves Epreuves d admission (épreuves professionnelles) Documentation et matériels

Plus en détail

Evaluation en Bac pro et Certification intermédiaire. Journée de formation Novembre-décembre 2009

Evaluation en Bac pro et Certification intermédiaire. Journée de formation Novembre-décembre 2009 Evaluation en Bac pro et Certification intermédiaire Journée de formation Novembre-décembre 2009 Au programme de la journée Questions sur la mise en place des nouveaux programmes L évaluation, quelle évaluation?

Plus en détail

Carte Conceptuelle : LANGUE/LANGAGE ET MATHEMATIQUES

Carte Conceptuelle : LANGUE/LANGAGE ET MATHEMATIQUES Carte Conceptuelle : LANGUE/LANGAGE ET MATHEMATIQUES Justification du choix de cette problématique : La langue en contexte mathématiques peut poser des problèmes aux élèves. Il convient donc d essayer

Plus en détail

Sciences et littérature de jeunesse

Sciences et littérature de jeunesse Sciences et littérature de jeunesse Les albums déclencheurs Approche transdisciplinaire et démarche d investigation Animation pédagogique du 3 mars 2013 Rosny sous Bois Présentation de la matinée Les sciences

Plus en détail

123 Construire le nombre en petite section. Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes

123 Construire le nombre en petite section. Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes 123 Construire le nombre en petite section Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes Enjeux du parcours Comprendre les enjeux de l école maternelle

Plus en détail

Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE

Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE Les mots clés de la pédagogie À l école PRIMAIRE I- Cadre institutionnel. Cycles La scolarité primaire est traditionnellement partagée entre deux écoles : l école maternelle et l école élémentaire. Trois

Plus en détail

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au cours préparatoire. Euro-maths CP

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au cours préparatoire. Euro-maths CP Euro-maths CP et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire, note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire 2014-081 du 18 juin 2014.

Plus en détail