ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec"

Transcription

1 ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec

2 RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent d une étude liée aux attitudes et aux habitudes d utilisation de consommateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Le but est d examiner les points de rencontre entre les jeux purement ludiques et les loteries, et de comprendre comment les sociétés de loteries pourraient mettre à profit les tendances en matière de jeu pour accroître l attrait des marques chez de nouveaux publics et renforcer leurs offres numériques. Pour plus de détails, voir la page 18. Loteries et univers numérique Avec plus de 70 % des loteries présentes dans les médias sociaux et 43 % faisant de la vente en ligne, le numérique est un canal de vente et de marketing qui croît rapidement. Passer de la brique au clic, cependant, n a pas été facile. En effet, outre les obstacles en matière de réglementation et les défis techniques, les sociétés de loteries sont confrontées à une concurrence féroce pour attirer l attention des consommateurs en ligne. Les ventes liées aux loteries en ligne varient donc beaucoup, allant de moins de 1 % à plus de 40 % des ventes totales, selon les données de LaFleur. Étant donné que la plupart des loteries connaissent un faible taux de pénétration en ligne, les plus modernes réfléchissent à de nouvelles façons d intéresser les consommateurs. Elles vont donc au-delà des versions numérisées des produits traditionnels pour créer des feuilles de route détaillées liées aux produits ainsi que rechercher les bonnes pratiques d autres industries. Cette tendance s inscrit dans la réflexion selon laquelle les sociétés de loteries doivent, pour attirer les consommateurs de produits numériques, faire évoluer leur offre en s éloignant de la manière de pensée traditionnelle. Jeux purement ludiques Même si les sociétés de loteries ne sont qu au début de la transition vers le numérique, les jeux vidéo ont connu ces dernières années des évolutions considérables. Plus particulièrement, la prolifération des appareils intelligents ainsi que les réseaux sociaux ont permis de faire passer les jeux vidéo d un créneau de passe-temps limité à la deuxième activité en ligne. Ainsi, la possibilité de jouer sur tous les types d appareils a entraîné la banalisation du jeu, transformant celui-ci en une véritable activité de masse. De fait, les jeux occasionnels et sociaux sont devenus le média de masse qui connaît la plus forte croissance, attirant des centaines de millions de nouveaux consommateurs qui ne s étaient jamais vus auparavant comme des «joueurs». Quelle est donc actuellement l ampleur de l univers du jeu? Selon une étude récente, quelque 1,2 milliard de personnes jouent à des jeux. Il s agit de 17 % de la population mondiale et 44 % de la population connectée. Pourquoi les sociétés de loteries devraient-elles se préoccuper de la croissance des jeux? Les sociétés de loteries luttent pour se faire une place dans le monde numérique, alors que les jeux occasionnels et sociaux sont devenus le passe-temps de choix du marché de masse. Les sociétés de loteries pourraient-elles profiter de la convergence de ces deux catégories de produits? Dans quelle mesure les amateurs de loteries s intéressent-ils aux jeux occasionnels et sociaux? Est-ce que les amateurs de jeux occasionnels et sociaux apprécient les jeux de loterie? Ces personnes pourraient-elles représenter le prochain public pour les loteries en ligne? Ce livre blanc tente de répondre à ces questions et explore l univers des jeux occasionnels et sociaux du point de vue des sociétés de loteries. Nous espérons qu il incitera le secteur à élargir sa vision quant aux possibilités liées à l univers des loteries, et donc à innover. Bonne lecture. JAY AIRD Responsable de l innovation Karma Gaming Suivez-nous sur

3 PRINCIPALES CONCLUSIONS 3 Jeux croisés : Les amateurs de loterie s adonnent aux jeux occasionnels et sociaux. Les amateurs de loterie sont activement présents dans les jeux occasionnels et sociaux, représentant un pourcentage très important de la population générale. Parmi les amateurs de loterie aux États- Unis, 70 % jouent à des jeux occasionnels et sociaux à l ordinateur, 59 % jouent sur les téléphones intelligents, et 48 % sur les tablettes électroniques. Jeux croisés : Les amateurs de jeux occasionnels et sociaux s adonnent aux jeux de loterie. Les amateurs de jeux sociaux ainsi que les personnes qui utilisent leur téléphone intelligent ou tablette électronique pour jouer manifestent tous un vif intérêt pour les produits de loterie. Parmi les personnes qui jouent sur leur téléphone intelligent, 85 % participent à des jeux de loterie et 77 % achètent des jeux de grattage. Cela suggère que les sociétés et les fournisseurs de loterie pourraient augmenter leur nombre d utilisateurs en ciblant les amateurs de jeux occasionnels et sociaux avec le marketing et de nouveaux produits. premières catégories. Ces préférences reflètent les préférences des amateurs de jeux occasionnels et sociaux. Les amateurs de loterie ainsi que de jeux occasionnels et sociaux jouent pour des raisons similaires. Ces deux groupes de joueurs apprécient les jeux occasionnels et sociaux en guise de divertissement rapide et pour faire travailler leur cerveau. Les amateurs de jeux de hasard en ligne (avec de l argent réel, sur des sites autres que ceux des sociétés de loteries) jouent en grande partie pour les mêmes raisons, mais leurs motivations relèvent légèrement plus de l esprit de compétition. Les amateurs de loterie utilisent davantage le commerce mobile que le secteur ne le pense. Dans les trois marchés ciblés, les amateurs de loteries indiquent qu ils sont très à l aise avec le commerce mobile. En particulier, les sous-groupes (jeux de grattage et loteries en ligne) utilisent beaucoup le commerce mobile. Les amateurs de jeux de grattage ainsi que les amateurs de jeux occasionnels et sociaux possèdent des habitudes similaires quant au commerce mobile. Les sociétés et les fournisseurs de loteries devraient donc prendre note du fait que leurs consommateurs sont plus avancés au plan numérique qu elles ne le pensent. Les amateurs de loteries tendent à être plus âgés; l âge des amateurs des jeux sociaux est équilibré; et les amateurs de jeux sur appareils mobiles ainsi que de jeux de hasard en ligne ont tendance à être plus jeunes. Dans les trois marchés concernés, les 30 à 49 ans dominent chaque segment. Les amateurs de jeux de hasard en ligne ainsi que de jeux sur appareils mobiles sont les groupes possédant le plus de joueurs âgés de 18 à 29 ans dans les trois marchés. Les amateurs de loteries en revanche sont les plus âgés (50 à 74 ans), avec 39 % au Canada, 35 % aux États-Unis et 34 % au Royaume- Uni. Dans les trois marchés ciblés, les amateurs de jeux sociaux et les consommateurs de jeux de grattage sont les plus proches quant à leur âge. Les amateurs de loterie ainsi que les amateurs de jeux occasionnels et sociaux apprécient les mêmes types de jeu. Dans les trois pays ciblés, les jeux de casse-tête, suivis par les cartes, les jeux de mots et les jeux traditionnels sont les types de jeu auxquels les amateurs de loterie s intéressent le plus. Les jeux de casino, suivis des jeux d action et des jeux d arcade complètent les quatre Vous trouvez ce livre blanc intéressant? Inscrivez-vous à pour recevoir gratuitement, chaque semaine, des nouvelles sur les dernières tendances liées au numérique ainsi que sur des études portant sur les loteries.

4 JEUX CROISÉS : INTÉR ET DES AMATEURS DE S POUR LES JEUX OCCASIONNELS ET SOCIAUX

5 JEUX CROISÉS : INTÉR ET DES AMATEURS DE S POUR LES JEUX OCCASIONNELS ET SOCIAUX 5 Par rapport à la population générale, les amateurs de loteries sont plus présents dans le secteur des jeux occasionnels et sociaux. Les amateurs de loterie sont activement présents dans les jeux occasionnels et sociaux, représentant un pourcentage très important de la population générale. En ce qui concerne les trois marchés étudiés, les amateurs de loteries, aux États-Unis, sont ceux qui jouent le plus aux jeux occasionnels et sociaux, même si ce type de jeu est très populaire parmi les amateurs de loteries des trois marchés en question. En ce qui concerne la catégorie des loteries, les amateurs de jeux de grattage (aussi bien achetés dans le commerce au détail qu en ligne) sont ceux qui jouent le plus aux jeux occasionnels et sociaux. Cela ne devrait pas surprendre, car les jeux de grattage sont généralement achetés pour offrir un «moment de divertissement» ou un «moment d évasion rapide», et s apparentent donc à de nombreux jeux occasionnels et sociaux pour cet aspect de plaisir rapide. Il est intéressant de noter que selon les études, les amateurs de loteries jouent à des jeux occasionnels et sociaux plus souvent qu à d autres formes de jeux de hasard, comme les casinos. Les tableaux suivants présentent une analyse des habitudes de jeu de plusieurs segments de consommateurs. Analyse du marché aux États-Unis (Jeux croisés : 12 derniers mois) S - SOUS-GROUPES Game Activities JEUX DE GRATTAGE Jouent à des jeux sociaux à l'ordinateur 75 % AMATEURS DE S Jouent sur leur téléphone intelligent 65 % ACTIVITÉS LIÉES AUX JEUX 70 % jouent à des jeux sociaux à l ordinateur 59 % jouent sur leur téléphone intelligent 48 % jouent sur leur tablette électronique Jouent sur leur tablette électronique 52 % AUTRES ACTIVITÉS LIÉES AUX JEUX 58 % vont jouer au casino

6 6 Analyse du marché au Royaume-Uni (Jeux croisés : 12 derniers mois) AMATEURS DE S GAME ACTIVITIES 53 % jouent à des jeux sociaux à l ordinateur 46 % jouent sur leur téléphone intelligent 31 % jouent sur leur tablette électronique S - SOUS-GROUPES Activités liées aux jeux JEUX DE GRATTAGE EN LIGNE Jouent à des jeux sociaux à l'ordinateur 62 % 74 % Jouent sur leur téléphone intelligent 56 % 71 % Jouent sur leur tablette électronique 38 % 52 % AUTRES ACTIVITÉS LIÉES AUX JEUX D ARGENT 27 % jouent au casino Analyse du marché au Canada (Jeux croisés : 12 derniers mois) AMATEURS DE S ACTIVITÉS LIÉES AUX JEUX 54% jouent à des jeux sociaux à l ordinateur 32% jouent sur leur téléphone intelligent 24% jouent sur leur tablette électronique S - SOUS-GROUPES Activités liées aux jeux JEUX DE GRATTAGE EN LIGNE Jouent à des jeux sociaux à l'ordinateur 58% 78% Jouent sur leur téléphone intelligent 36% 44% Jouent sur leur tablette électronique 27% 41% AUTRES ACTIVITÉS LIÉES AUX JEUX D ARGENT 32% jouent au casino

7 JEUX CROISÉS : INTÉR ET DES OCCASIONNELS ET SOCIAUX POUR LES JEUX DE

8 JEUX CROISÉS : INTÉR ET DES OCCASIONNELS ET SOCIAUX POUR LES JEUX DE 8 Les jeux de loterie sont aussi populaires chez les amateurs de jeux occasionnels et sociaux. Les amateurs de jeux sociaux ainsi que les personnes qui utilisent leur téléphone intelligent et tablette électronique pour jouer manifestent tous un vif intérêt pour les produits de loterie et les jeux de hasard. Parmi les personnes qui jouent sur leur téléphone intelligent, 85 % participent à des jeux de loterie et 77 % achètent des jeux de grattage. Étant donné que les joueurs des trois marchés concernés s intéressent aux jeux de loterie, il serait possible d accroître la participation aux loteries et la fréquence de jeu en ciblant ce groupe grâce au marketing et à de nouveaux jeux. Les tableaux suivants présentent une analyse des intérêts liés aux loteries dans les segments de consommateurs de jeux occasionnels et sociaux. Analyse du marché aux États-Unis (Jeux croisés : 12 derniers mois) JOUEURS SOCIAUX (EN LIGNE SUR ORDINATEUR) SUR TÉLÉPHONE INTELLIGENT SUR TABLETTE Activités Jouent à la loterie 95% 85% 87% Jouent aux jeux de tirage 73% 77% 79% Jouent aux jeux de grattage 73% 77% 78% Jouent à des jeux sociaux à l ordinateur - 85% 85% JEUX Jouent sur leur téléphone intelligent 70% - 80% Jouent sur leur tablette électronique 55% 63% -

9 9 Analyse du marché au Royaume-Uni (Jeux croisés : 12 derniers mois) JOUEURS SOCIAUX (EN LIGNE SUR ORDINATEUR) SUR TÉLÉPHONE INTELLIGENT SUR TABLETTE Activités Jouent à la loterie 84% 86% 88% Jouent aux jeux de tirage 77% 79% 81% Jouent aux jeux à gratter 57% 60% 62% Jouent à des jeux sociaux à l ordinateur - 74% 75% JEUX Jouent sur leur téléphone intelligent 63% - 76% Jouent sur leur tablette électronique 42% 49% - Analyse du marché au Canada (Jeux croisés : 12 derniers mois) JOUEURS SOCIAUX (EN LIGNE SUR ORDINATEUR) SUR TÉLÉPHONE INTELLIGENT SUR TABLETTE Activités Jouent à la loterie 84% 84% 87% Jouent aux jeux de tirage 67% 64% 73% Jouent aux jeux à gratter 69% 71% 73% Jouent à des jeux sociaux à l ordinateur - 80% 76% JEUX Jouent sur leur téléphone intelligent 48% - 61% Jouent sur leur tablette électronique 33% 44% -

10 PROFILS DES JOUEURS

11 PROFILS DES JOUEURS / ÂGE 11 Les amateurs de loteries tendent à être plus âgés; l âge des amateurs des jeux sociaux est équilibré; et les amateurs de jeux sur appareils mobiles ainsi que de jeux de hasard en ligne ont tendance à être plus jeunes. PROFILS SELON L ÂGE - É.-U. PROFILS SELON L ÂGE - R.-U. SOCIAUX (EN LIGNE À L ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE AMATEURS DE JEUX DE HASARD EN LIGNE % 25% 27% 31% 37% % 42% 45% 48% 54% % 32% 27% 21% 9% Dans les trois marchés concernés, les 30 à 49 ans dominent chaque segment. Les amateurs de jeux de hasard en ligne ainsi que de jeux sur appareils mobiles sont les groupes les plus nombreux pour les 18 à 29 ans dans les trois marchés ciblés. Les amateurs de loteries en revanche sont les plus âgés (50 à 74 ans), avec 39 % au Canada, 35 % aux États-Unis et 34 % au Royaume-Uni. Dans les trois marchés ciblés, les amateurs de jeux sociaux et les consommateurs de jeux de grattage sont les plus proches quant à leur âge. Les tranches d âge des différents groupes d utilisateurs de chaque marché étudié, qui vont de 18 à 74 ans, se trouvent à droite de chaque tableau. SOCIAUX (EN LIGNE À L ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE AMATEURS DE JEUX DE HASARD EN LIGNE % 33% 31% 35% 44% % 42% 45% 47% 46% % 25% 23% 17% 10% PROFILS SELON L ÂGE - CANADA SOCIAUX (EN LIGNE À L ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE AMATEURS DE JEUX DE HASARD EN LIGNE % 25% 33% 39% 41% % 40% 41% 45% 45% % 34% 26% 16% 15%

12 COMMERCE MOBILE PARMI LES SEGMENTS D UTILISATEURS 12 Les amateurs de jeux de loterie utilisent le commerce mobile, et les amateurs de jeux de grattage affichent un taux d utilisation élevé du commerce mobile. COMMERCE MOBILE - ÉTATS-UNIS SOCIAUX (EN LIGNE À L ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE Tout type d'achat 41% 46% 43% 51% A acheté et téléchargé un jeu 30% 34% 34% 39% A fait un achat pendant un jeu 18% 21% 22% 24% Dans les trois marchés ciblés, les amateurs de loteries indiquent qu ils sont très à l aise avec le commerce mobile. En particulier, les sous-groupes des jeux de loterie (jeux de grattage et loteries en ligne) utilisent beaucoup le commerce mobile. Dans les trois marchés ciblés, les amateurs de jeux de grattage ainsi que les amateurs de jeux occasionnels et sociaux possèdent des habitudes similaires quant au commerce mobile. Ces données semblent indiquer que les amateurs de jeux de loterie sont de plus importants consommateurs de jeux numériques que ne le pense l industrie. COMMERCE MOBILE - ROYAUME-UNI SOCIAUX (EN LIGNE À L ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE Tout type d'achat 33% 39% 36% 47% A acheté et téléchargé un jeu 20% 27% 27% 33% A fait un achat pendant un jeu 9% 14% 14% 15% Les tableaux suivants contiennent des données sur le commerce mobile chez les groupes de consommateurs qui ont été sondés au cours des 12 derniers mois. COMMERCE MOBILE - CANADA SOCIAUX (EN LIGNE À L ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE Tout type d'achat 19% 22% 23% 36% A acheté et téléchargé un jeu 14% 17% 19% 28% A fait un achat pendant un jeu 5% 5% 7% 10%

13 RAISONS DE JOUER CHEZ LES DIFFÉRENTS SEGMENTS 13 Les joueurs de loterie et les consommateurs de jeux en général jouent pour des raisons similaires. Les tableaux suivants résument et classent les principales raisons pour lesquelles les différents segments de consommateurs jouent à des jeux sociaux et occasionnels ainsi que sur les appareils mobiles. Les réponses les plus fréquentes, dans les trois marchés étudiés, sont «M aide à passer le temps» et «Fait travailler le cerveau». Les amateurs de jeux de hasard en ligne sont légèrement plus compétitifs que les autres consommateurs, puisque les premières raisons données par ce groupe sont «Le plaisir de gagner» et «Me permet de faire une compétition». Les sociétés de loteries peuvent donc utiliser ces données pour s assurer que leur offre en ligne correspond à ces motivations. Ainsi, les sites Web de loterie pourraient devenir une destination en matière de divertissement, offrant de la valeur à tous les joueurs, qu ils jouent ou non pour gagner de l argent. RAISONS LIÉES AUX JEUX SOCIAUX, OCCASIONNELS ET SUR APPAREILS MOBILES - É.-U. SOCIAUX (EN LIGNE À L'ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE DE HASARD EN LIGNE Fait travailler mon cerveau 48% 47% 50% 46% 40% Fait passer le temps 46% 45% 46% 46% 34% Offre une distraction 37% 37% 38% 36% 28% Le plaisir de gagner 37% 39% 35% 35% 44% J'aime essayer de comprendre les choses 30% 31% 33% 30% 32% Me permet de faire une compétition avec moi-même 26% 27% 26% 25% 30% Me permet de faire une compétition contre d'autres personnes 26% 28% 26% 25% 36% Me procure un sentiment d'accomplissement 22% 25% 24% 23% 33% Me permet de communiquer avec d'autres personnes 21% 22% 22% 21% 32% Me permet d'être créatif 18% 20% 20% 19% 30%

14 RAISONS DE JOUER CHEZ LES DIFFÉRENTS SEGMENTS 14 RAISONS LIÉES AUX JEUX SOCIAUX, OCCASIONNELS ET SUR APPAREILS MOBILES - R.-U. SOCIAUX (EN LIGNE À L'ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE DE HASARD EN LIGNE Fait passer le temps 46% 45% 45% 49% 40% Fait travailler mon cerveau 44% 39% 47% 43% 36% Offre une distraction 32% 32% 34% 33% 26% J'aime essayer de comprendre les choses 29% 28% 31% 28% 21% Me permet de faire une compétition avec moi-même 22% 21% 22% 23% 20% Le plaisir de gagner 19% 23% 18% 20% 36% Me procure un sentiment d'accomplissement 15% 16% 17% 17% 20% Me permet de faire une compétition contre d'autres personnes 13% 15% 15% 13% 20% Me permet de communiquer avec d'autres personnes 12% 14% 15% 13% 16% Me permet d'être créatif 12% 13% 15% 13% 16%

15 RAISONS DE JOUER CHEZ LES DIFFÉRENTS SEGMENTS 15 RAISONS LIÉES AUX JEUX SOCIAUX, OCCASIONNELS ET SUR APPAREILS MOBILES - CANADA SOCIAUX (EN LIGNE À L'ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE DE HASARD EN LIGNE Offre une distraction 53% 54% 54% 52% 53% Fait passer le temps 49% 50% 50% 54% 44% Fait travailler mon cerveau 38% 40% 39% 44% 31% J'aime essayer de comprendre les choses 25% 27% 27% 27% 21% Le plaisir de gagner 22% 24% 22% 21% 32% Me permet de faire une compétition avec moi-même 14% 14% 15% 14% 13% Me permet de faire une compétition contre d'autres personnes 11% 12% 13% 13% 20% Me permet d'être créatif 11% 12% 12% 13% 23% Me permet de communiquer avec d'autres personnes 10% 11% 11% 11% 13% Me procure un sentiment d'accomplissement 9% 9% 10% 10% 14%

16 PRÉFÉRENCES DE JEU CHEZ LES SEGMENTS D UTILISATEURS 16 Dans les trois pays ciblés, les jeux de casse-tête, suivis par les cartes, les jeux de mots ainsi que les jeux traditionnels sont les types de jeu auxquels les amateurs de loterie s intéressent le plus. Les jeux de casino, suivis des jeux d action et des jeux d arcade complètent les quatre premières catégories. Ces préférences reflètent de plus largement les préférences globales du marché chez les amateurs de jeux sociaux et occasionnels. En ce qui concerne les loteries, les jeux offerts en ligne comprennent généralement les jeux de tirage, jeux de grattage, Bingo, Keno et casinos traditionnels. Les données indiquent que les préférences des joueurs de loteries vont bien audelà des simples jeux de hasard traditionnels. Les sociétés de loteries devraient donc, au moment de planifier leurs feuilles de route pour les produits numériques, tenir compte des catégories de jeu non traditionnelles ainsi que des diverses préférences des groupes de joueurs. Les catégories comme les jeux de casse-tête, les jeux de mots et les jeux d action ont un fort attrait à la fois pour les amateurs de loteries et les amateurs de jeux occasionnels et sociaux, offrant ainsi des possibilités d accroître le niveau d intérêt parmi les joueurs de loteries et d attirer de nouveaux publics. PRÉFÉRENCES DES SOCIAUX, OCCASIONNELS ET SUR APPAREILS MOBILES - É.-U. SOCIAUX (EN LIGNE À L'ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE DE HASARD EN LIGNE Casse-tête 65% 66% 68% 69% 67% Cartes, jeux de mots et jeux traditionnels 57% 57% 58% 56% 52% Jeux de type casino 47% 51% 47% 43% 65% Jeux d'action et d'arcade 40% 44% 40% 44% 59% Jeux d'aventure et de stratégie 33% 36% 34% 35% 54% Jeux de simulation 27% 28% 29% 29% 40%

17 PRÉFÉRENCES DE JEU CHEZ LES SEGMENTS D UTILISATEURS 17 PRÉFÉRENCES DES SOCIAUX, OCCASIONNELS ET SUR APPAREILS MOBILES - R.-U. SOCIAUX (EN LIGNE À L'ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE DE HASARD EN LIGNE Casse-tête 71% 72% 74% 74% 68% Cartes, jeux de mot et jeux traditionnels 45% 42% 48% 47% 37% Jeux d'aventure et de stratégie 31% 39% 31% 34% 51% Jeux d'action et d'arcade 30% 35% 29% 33% 49% Jeux de simulation 28% 32% 29% 28% 38% Jeux de type casino 18% 23% 18% 19% 36% PRÉFÉRENCES DES SOCIAUX, OCCASIONNELS ET SUR APPAREILS MOBILES - CANADA SOCIAUX (EN LIGNE À L'ORDINATEUR) APPAREIL MOBILE DE HASARD EN LIGNE Casse-tête 61% 63% 63% 68% 55% Cartes, jeux de mots et jeux traditionnels 58% 57% 59% 57% 45% Jeux de type casino 32% 34% 31% 28% 51% Jeux d'action et d'arcade 29% 32% 29% 34% 42% Jeux d'aventure et de stratégie 29% 31% 27% 33% 37% Jeux de simulation 29% 31% 29% 29% 35%

18 MÉTHODOLOGIE DE RECHERCHE 18 Karma Gaming a demandé à Gamer Insights Group de réaliser en novembre 2013 une étude sur les attitudes et les modes d utilisation liés aux joueurs de loteries et aux amateurs de jeux en général. Matériel utilisé Personnes ciblées Marchés ciblés Sondage en ligne traditionnel à participation volontaire (SSI). Les répondants canadiens avaient la possibilité de participer en français ou en anglais. Nombre de personnes sondées Personnes âgées de 18 à 74 ans, 50 % d hommes, âge et sexe imbriqués. Étude équilibrée avec trois sous-groupes d âge (18-29, et 50-74) représentatifs du recensement. États-Unis, Canada et Royaume-Uni N = 925 personnes par pays : échantillon représentatif (3 000 personnes au total)

19

20

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS ONT TRANSFORMÉ LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS 2 Le téléphone intelligent représente

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 Les téléphones intelligents constituent une plateforme par laquelle les annonceurs peuvent entrer en contact avec les

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 4 Section 4.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.01 du Rapport annuel 2010 Contexte

Plus en détail

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale 1 Ce Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale définit un cadre de référence pour le développement des campagnes

Plus en détail

Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay. Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux

Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay. Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux Étude de marché et etude des pratiques dans divers pay Rapport sommaire à l intention du Comité de Transition de L industrie des Courses de Chevaux 11 Octobre 2013 INTRODUCTION À l été 2013, OLG a commandé

Plus en détail

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis ENQUÊTE SUR LA PRATIQUE D INTERNET, DES JEUX VIDEO ET JEUX D ARGENT PAR DES COLLEGIENS PAS C AL E SCH AL B E T T E R, LIC.ES.SOC. C O L L AB O R AT R I C E S C I E N T I F I Q U E AD D I C T I O N VAL

Plus en détail

Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision. Direction des agréments et de la supervision

Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision. Direction des agréments et de la supervision Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision Direction des agréments et de la supervision Publication des bilans 2012 de l AAMS et du DGOJ L autorité

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance Transformation de l assurance la perspective canadienne kpmg.ca/assurance 2 Transformation de l assurance La perspective canadienne Lors de la 23 e Conférence annuelle de KPMG sur l assurance, nous avons

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Participation aux jeux de hasard et d argent

Participation aux jeux de hasard et d argent Chapitre 5 Participation aux jeux de hasard et d argent Isabelle Martin, Rina Gupta, Jeffrey Derevensky Université McGill Centre international d études sur le jeu et les comportements à risque chez les

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

Luxembourg Gambling Survey 2010. Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises

Luxembourg Gambling Survey 2010. Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises LXGS 2010 Luxembourg Gambling Survey 2010 Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises Katia Duscherer & Carlos Paulos CePT Centre de Prévention

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook LIVRE BLANC 10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook 07/ 2014 www.kontestapp.com Introduction Facebook est incontestablement devenu le réseau social mondial le plus populaire. Avec 1,23 milliard

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009 Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Jeudi 5 mars 2009 Pourquoi ouvrir le marché des jeux en ligne? La situation actuelle : Un marché légal

Plus en détail

Institut national de santé publique du Québec

Institut national de santé publique du Québec POUR UNE PERSPECTIVE DE SANTÉ PUBLIQUE DES JEUX DE HASARD ET D ARGENT Estimation des montants misés par joueur selon le jeu Institut national de santé publique du Québec Novembre 2001 AUTEURS Serge Chevalier

Plus en détail

LIVRE BLANC DÉCEMBRE 2013 COMMENT UTILISER LE SMS POUR FIDÉLISER ET GÉNÉRER DU TRAFIC AU SEIN DE VOTRE CLUB?

LIVRE BLANC DÉCEMBRE 2013 COMMENT UTILISER LE SMS POUR FIDÉLISER ET GÉNÉRER DU TRAFIC AU SEIN DE VOTRE CLUB? LIVRE BLANC DÉCEMBRE 2013 COMMENT UTILISER LE SMS POUR FIDÉLISER ET GÉNÉRER DU TRAFIC AU SEIN DE VOTRE CLUB? Une publication de En partenariat avec A propos de l auteur Fayçal Boulkout / MOBYT France Fayçal

Plus en détail

Résultats comparés et commentés du sondage sur les éco- TIC

Résultats comparés et commentés du sondage sur les éco- TIC Résultats comparés et commentés du sondage sur les éco- TIC Aout Septembre 2010 Réalisé par Charlotte Vincent- Genod, Donika Plakolli, Héloïse Choquel et Mickael Errico (M2GEDD) Cette étude à été réalisée

Plus en détail

LES PROBABILITÉS DE GAINS

LES PROBABILITÉS DE GAINS LES PROBABILITÉS DE GAINS JOUER À DES JEUX DE HASARD La seule chose que tous les jeux de hasard ont en commun, c est que le fait de gagner ou de perdre se fait de façon aléatoire. Même si le rêve de gagner

Plus en détail

Profil de l industrie interactive canadienne 2012

Profil de l industrie interactive canadienne 2012 Profil de l industrie interactive canadienne 2012 Rapport de recherche final Septembre 2013 Préparé pour : Préparé par : OTHER LOGO OTHER LOGO Traduit par (OPTIONAL) : Semantikos (OPTIONAL) OTHER LOGO

Plus en détail

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début Edition Spéciale 2 Intelligence Applied 1 Avoir un site «responsive design» ou adapté aux mobiles constitue un grand pas en avant. Il ne doit cependant pas être considéré comme le substitut à une véritable

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling

Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling Sommaire exécutif Jeux et paris sur Internet mobile «Le m-gambling» Réalisé en collaboration avec le Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP). Le présent document présente

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu Le taux de au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu 1 JEAN-MICHEL COSTES OBSERVATOIRE DES JEUX 5èmes Assises nationales de la FFA Paris 27 septembre 2012 Plan 2 duction

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français 2013 Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français septembre 2013 Cette étude a été réalisée par : 138

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

LE JEU CHEZ LES JEUNES

LE JEU CHEZ LES JEUNES LE JEU CHEZ LES JEUNES NOTRE POLITIQUE : 19 ANS ET PLUS Le jeu est une option de divertissement pour les adultes. Dans cette perspective, Loto Atlantique s engage à continuer de soutenir les initiatives

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds.

Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds. Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds. Paris, le 4 novembre 2013 Un regain d optimisme à l échelle

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE Magali Dufour, Ph.D. Faculté de médecine et des sciences de la Santé Natacha Brunelle, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières Sévrine

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

Country factsheet - Mars 2015. Japon

Country factsheet - Mars 2015. Japon Country factsheet - Mars 2015 Japon Le pays du Soleil-Levant a une économie en ligne des plus attractives et sa maturité ne fait qu accentuer cette attractivité. Les quelques chiffres clés suivants permettent

Plus en détail

COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015

COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015 COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015 Nouvelle étude CIM sur les habitudes de vision sur des nouveaux écrans Les Belges n ont jamais autant regardé de contenu TV. Le CIM, responsable pour les études d

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Profil des répondants sommaire 3 Mesures de rémunération sommaire 4 Profil d emploi sommaire 11 Méthodologie et

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

Étude nationale sur les besoins des clients

Étude nationale sur les besoins des clients Étude nationale sur les besoins des clients Rapport sommaire Canadian Legal Information Institute Institut canadien d information juridique Octobre 2012 CorbinPartners Inc. 2012 Contexte et méthodologie

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard Aides aux personnes concernées et à leurs proches Pour une consultation professionnelle, veuillez vous adresser à un centre de consultation ou à un groupe de parole proche de chez vous. Avec un carnet

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Jeux d argent en ligne

Jeux d argent en ligne Quelques résultats 10 juin 2010 Nobody s Unpredictable Rappel méthodologie 1 500 individus représentatifs de la population française internaute interrogés en ligne Terrain réalisé Mi mai 2010 2 L ouverture

Plus en détail

Identifier et comprendre vos clients

Identifier et comprendre vos clients Identifier et comprendre vos clients Questionnaire Allain Lagadic, Stratège marketing senior Juillet 2013 Identifier et comprendre vos clients Le but de ce questionnaire est de vous permettre de créer

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Le ranking de Augure Influencers La méthodologie AIR en détails

Le ranking de Augure Influencers La méthodologie AIR en détails Le ranking de Augure Influencers La méthodologie AIR en détails V1.0 Octobre 2014 Oualid Abderrazek Product Marketing Sommaire 1. Contexte...3 2. L algorithme...3 a. Exposition...4 b. Echo...4 c. Niveau

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

IBM SPSS Direct Marketing

IBM SPSS Direct Marketing IBM SPSS Statistics 19 IBM SPSS Direct Marketing Comprenez vos clients et renforcez vos campagnes marketing Points clés Avec IBM SPSS Direct Marketing, vous pouvez : Comprendre vos clients de manière plus

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

La technologie de la voix sur réseau IP (VoIP) fait son chemin

La technologie de la voix sur réseau IP (VoIP) fait son chemin Shutterstock La technologie de la voix sur réseau IP (VoIP) fait son chemin Au cours des dix dernières années, poussés par la croissance des réseaux large bande et la réduction des coûts, les services

Plus en détail

CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015

CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015 CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES Dernière mise à jour : avril 2015 CADRE DE MESURE DU RENDEMENT EN MÉDIAS NUMÉRIQUES RÉSUMÉ Au Canada, les médias numériques poursuivent leur croissance

Plus en détail

Livre Blanc. L'utilisation. Transforming Passion into Excellence

Livre Blanc. L'utilisation. Transforming Passion into Excellence Livre Blanc L'utilisation du Chat Une popularité croissante Le développement d'internet a connu une croissance exponentielle ces dix dernières années au point d être aujourd'hui accessible à plus de 3

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR

LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR LES MACHINES COLLECTION SAVOIR POUR CHOISIR SAVOIR POUR CHOISIR Si vous aimez jouer aux machines à sous ou aux appareils de loterie vidéo, cette publication est pour vous. Elle pourrait vous aider à limiter

Plus en détail

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant?

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Toucher le public désiré, voilà un pari ambitieux, en particulier dans un paysage médiatique mouvant. Comment améliorer vos performances digitales

Plus en détail

Utilisation et usage d Internet

Utilisation et usage d Internet 1 résultats Utilisation et usage d Internet Internet s est imposé Quelque soit leur âge ou leur sexe, près de neuf jeunes sur dix déclarent utiliser Internet. Cette imposante proportion indique indubitablement

Plus en détail

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Neuchâtel, 17.01.2014 Introduction Vote populaire de 1993 sur les

Plus en détail

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN»

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» CONSEIL DU MARCHE FINANCIER DEPARTEMENT DES ETUDES ET DES STATISTIQUES «LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» SONDAGE REALISE AUPRES DES SOUSCRIPTEURS A L OCCASION DE L OPV SOTRAPIL Etude menée par

Plus en détail

Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement

Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement 27 février 2012 1 Tous droits de reproduction, de traduction

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public ENQUÊTE NATIONALE SUR LA POPULATION CANADIENNE Document destiné à l Association canadienne du diabète Préparé par Environics

Plus en détail

Servez-les bien ou vous les perdrez. Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne

Servez-les bien ou vous les perdrez. Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne Servez-les bien ou vous les perdrez Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne Le secteur canadien de l assurance multirisque est en train de subir des

Plus en détail

Acquérir de nouveaux clients

Acquérir de nouveaux clients Acquérir de nouveaux clients Guide pratique sur l optimisation web Guide pratique sur l optimisation web... 01 Qu est-ce que l optimisation web?... 01 L importance des moteurs de recherche dans l optimisation

Plus en détail

STATISTIQUES 2014 APPLICATION MOBILE

STATISTIQUES 2014 APPLICATION MOBILE STATISTIQUES 2014 APPLICATION MOBILE NESTOR TOURISME AU QUÉBEC Application mobile MÉTHODOLOGIE Les statistiques d utilisation de l application mobile Nestor Tourisme au Québec reposent sur la technologie

Plus en détail

C o n f é r e n c e 7 LA PARTICIPATION, PIEGE OU SIMULATION CREATIVE POUR LES MARQUES?

C o n f é r e n c e 7 LA PARTICIPATION, PIEGE OU SIMULATION CREATIVE POUR LES MARQUES? C o n f é r e n c e 7 LA PARTICIPATION, PIEGE OU SIMULATION CREATIVE POUR LES MARQUES? Animateur Isabelle MUSNIK INFLUENCIA Intervenants Maryelle ALLEMAND CARLIN INTERNATIONAL Sauveur FERNANDEZ SAUVEUR

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 WWW.CROP.CA Le Protocole CROP de calibration des panels en ligne

Plus en détail

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Les leçons de ce document La a attiré l'attention d'entreprises à la recherche de compétitivité dans un contexte

Plus en détail

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile

Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Comportement des consommateurs européens envers le commerce mobile Principaux obstacles et challenges Royaume-Uni, France et BeNeLux Une étude de marché commanditée par ATG ATG Research Report Octobre

Plus en détail

Demagis Interactive, la nouvelle société hybride

Demagis Interactive, la nouvelle société hybride Demagis Interactive, la nouvelle société hybride DEMAGIS Interactive 18 rue Stephenson 75018 PARIS www.demagis.com SOMMAIRE DEMAGIS INTERACTIVE... 3 I. NOS EXPERTISES SUR LE WEB... 4 II. NOS EXPERTISES

Plus en détail

Les dépenses et la dette des ménages

Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses des ménages représentent près de 65 % 1 du total des dépenses au Canada et elles jouent donc un rôle moteur très important dans l économie. Les ménages

Plus en détail

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?»

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?» Les multiples facettes du jeu Québec, 30 mai 2012 «Les jeux en ligne, quelle influence en France?» M. Grall-Bronnec, G. Bouju, M. Lagadec J. Caillon, J.L. Vénisse Le contexte des jeux de hasard et d argent

Plus en détail

Version complète disponible sur demande.

Version complète disponible sur demande. Sommaire exécutif «Monitoring Card» Stratégies de pré-engagement Réalisé en collaboration avec le Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP). Le présent document présente

Plus en détail