L'innovation crée la différence, la différence crée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'innovation crée la différence, la différence crée"

Transcription

1 DECRYPTAGE >» Enquête Page 1/5 Innover, c'est créer de nouveaux produits, développer ceux existants, mais aussi optimiser son système de production, adopter les dernières technologies. Et c'est surtout acquérir un avantage compétitif en répondant aux besoins du marché. «l'innovation non technologique, et notamment sur les renversements de modèles économiques, deviendra pourtant aussi critique que l'innovation technologique dans la conception qu'en ont des managers.» Henry Cneshrough, promoteur de l'innovation ouverte L'innovation crée la différence, la différence crée un marche L'innovation ne devrait pas être uniquement un événement ponctuel, lie a un projet, mais un véritable élément de la stratégie de lentrepnse, non seulement pour acquérir un avantage compétitif ponctuel, mais surtout pour pérenniser cette compétitivité Pourtant, si les experts et les entrepreneurs s'accordent généralement sur ce constat, force est de constater que beaucoup reste à faire pour que ce principe devienne une réalité. Un enjeu majeur pour les PME Seule une frange réduite des PME est véritablement organisée en ce domaine, puisque moins de 10%

2 Page 2/5 L'innovation incrémentale, secret de l'industrie allemande XXX Quelle est I originalité JJJ de l'approche " * " entrepreneunale allemande ' Selon l'hebdomadaire The Economist, les entreprises allemandes ont développe un mélange équilibre d'ingénierie, de technologie et de service qui leur a permis d'accroître leurs parts de marche, en devenant excellentes dans les segments qui nécessitent une innovation constante, essentiellement incrémentale On trouve des firmes allemandes, en général des PME, leaders dans des secteurs peu glamour comme les machines outils ou les presses a imprimer Loin des projets d'innovation de rupture, loin de la high tech, les entreprises allemandes se spécialisent dans des secteurs a forte valeur ajoutée non pas via la technologie, mais via le service et la souplesse de l'offre Comment définiriez-vous la notion d'innovation incrémentale ' Il s'agit d une approche faite d'amélioration continue des produits Nous voila loin du modèle français pousse depuis des décennies par la technocratie française qui consiste a financer les grands projets des grandes entreprises a grands coups de milliards En France, tout est grand, grand, grand Peut être faut-il s intéresser plutôt au mot "petit Petit + petit + petit, ça finit par faire grand, et I Allemagne nous le montre tous les jours Est-ce que cette approche explique la santé de l'économie allemande' Ce n'est évidemment pas la seule raison Cela fait au moins un siècle que l'économie allemande est plus dynamique que I économie française ' Cependant, dans le contexte de crise actuel, le différentiel de croissance remet en cause le modèle français Depuis 10 ans, les deux pays ont conduit des politique^ publiques opposées L'Allemagne a engage des reformes profondes, allège les charges sur le salaire, et adopte une politique de compétitivité assumée par l'opinion On peut aussi ajouter que les entreprises allemandes jouent a fond la carte de la mondialisation, alors qu'en France, celle-ci est décriée Mais le secret de l'industrie Philippe Silberzahn, auteur (avec Bernard Buisson) du livre Objectif innovation (Editions Dunod) allemande est surtout industriel, autour d un tissu de PME très dynamiques qui excellent dans des niches rentables d'entre elles se considèrent comme capables d'innover de manière régulière Selon une enquête d'oseo, plusieurs raisons expliquent ces difficultés manque de temps personnel du dirigeant (59%), insuffisance de ressources financières de l'entreprise et difficulté d'accès au crédit pour l'innovation (39%), risque de fragilisation en cas d'échec (26%) et manque de personnel qualifie (25%) Cependant, quand les moyens sont en place, les PME peuvent faire jeu égal avec les grands groupes, puisqu'elles représentent environ la moitié des dépôts de brevets effectues par des sociétés françaises (mais seulement 20% des demandes) Pourtant, la moitié des petites et moyennes entreprises déclarent avoir au moins un projet innovant a réaliser ' Celles impliquées dans un effort continu de recherche et d'innovation sont essentielles pour l'avenir économique des territoires Elles créent plus de croissance, plus d'emplois et sont davantage présentes a l'export que les autres Pour les aider a franchir le pas, les Club de l'innovation du Medef se sont fixes comme objectif de rompre l'isolement des entrepreneurs, autour de l'échange de bonnes pratiques et du développement des solidarités locales, tout en les accompagnant dans les démarches liées aux différents dispositifs Crédit impôt recherche/ CIR, Jeunes entreprises innovantes/jei, Jeunes Entreprises Umversitaires/JEU, Conventions industrielles de formation par la recherche/cifre, doctorant conseil, diagnostic propriété intellectuelle, conseil numérique Voiture électrique : une idée neuve vieille d'un siècle! Souvent citée comme un exemple d innovation la voiture électrique n est franchement pas une nouvelle technologie puisque les premières inventions en ce domaine ont plus de 100 ans Tous les 10 ans certains experts annonçaient la fin du véhicule a combustion interne sans grand succès jusqu a présent Pourtant les annonces récentes laissent a penser a une evolution probable Pourtant les limites a commencer par I autonomie n ont pas été dépassées Pour les experts du secteur il s agit des conséquences des avancées du management de I innovation et plus particulièrement du concept d innovation de rupture Autrement dit les véhicules électriques ne se posent pas en simple alternative industrielle et technologique aux systèmes actuels mais comme une réponse a une refonte complète des besoins Comme le déclarait Vincent Chriqui directeur général du Centre d analyse stratégique et conseiller régional UMP de Rhône Alpes «la grosse berline routière et électrique ne sera peut être pas pour demain En revanche notre environnement urbain pourrait rapidement accueillir des véhicules légers électriques a 2, 3 ou 4 roues qui feront évoluer notre conception des déplacements tes Chinois ont ainsi mis en circulation plus de 120 millions de vélos électriques en quelques années II est clair que les formes de mobilite sont appelées a changer profondement en France et dans le monde, au cours des années» Par ailleurs, cette nouvelle donne a également contribue a faire évoluer les véhicules thermiques en termes de réduction de la consommation et des émissions polluantes L innovation est décidément partout

3 Page 3/5 Les mathématiques, un outil pour l'innovation Le parcours emblématique de Carlos Castillo-Chavez émigré mexicain arrive aux Etats- Unis a I âge de 22 ans et devenu un expert en modélisation epidemiologique, spécialise dans les mécanismes de propagation des maladies Sa nomination par le président Obama a la commission du président sur la National Medal ot Science pour la période en a Carlos Castillo Chavez fait un personnage public mais a aussi apporte un éclairage nouveau sur l'utilisation des mathématiques comme supports a l'innovation Un modèle mathématique est une traduction de la réalité pour pouvoir lui appliquer les outils, les techniques et les théories mathématiques, puis généralement, en sens inverse, la traduction des résultats mathématiques obtenus en prédictions ou opérations dans le monde réel Une bouffée d air appréciable après les dérives des professionnels de la finance En effet I utilisation des modèles mathématiques couvre de nombreux domaines d application comme l'étude des systèmes de culture, des systèmes d'élevage en agronomie Les modèles prédictifs sont utilises pour anticiper des événements ou des situations comme prévoir le temps avec la meteo, estimer les prix potentiels des actifs financiers avec les modèles d'évaluation en finance ou prévenir les épidémies Un même modèle mathématique peut se trouver applicable a de nombreuses situations n'ayant pas forcement un rapport évident Pour qu'un modèle soit efficace, il est nécessaire de bien définir le champ du problème en recherchant les données qu'on imagine avoir un lien direct avec la question Trop limiter fait courir le risque de ne pas modeliser un phénomène qui a du poids dans le contexte, mais trop ouvrir entraîne une dispersion des moyens et une accumulation de données non pertinentes qu'il faudra écarter en justifiant les choix Innovation ouverte : une rupture majeure Traditionnellement, l'innovation était principalement développée «en interne» au sein de l'entreprise, sous le sceau du secret mdustriel ou de fabrication L'exemple du PARC (Palo-Alto Research Center de Xerox, ou sont nés des concepts comme la souris) illustre une première ouverture, l'entreprise ayant Le financement de l'innovation Plusieurs dispositions gouvernementales en faveur du financement de I innovation ont fortement améliore les dispositifs fiscaux permettant aux entreprises innovantes de bénéficier de crédit d impôt ou d'exonérations de charges Le Crédit impôt recherche (CIR) permet le remboursement ou le crédit d impôt des dépenses de R&D réalisées Avec plus de 3 milliards d euros en 2009, le Crédit d impôt recherche est la mesure phare de financement des entreprises innovantes Oseo Innovation (ex Oseo Anvar) soutient les projets d innovation des PME et bénéficie désormais de moyens renforces avec une enveloppe de 500 millions d euros et un recentrage sur les entreprises de taille moyenne Le statut Jeune entreprise innovante (JEI) peut compléter le financement de I innovation grâce a I exonération totale ou partielle de charges sociales et fiscales cesse de diffuser tout ce qui n'était pas hé à son cœur de métier, la reprographie En s'inspirant du concept de l'informatique libre, Henry Chesbrough, professeur a Berkeley, a défini un mode d'innovation base sur l'échange et la collaboration, partant du postulat qu'il est plus efficace et rapide - dans un esprit de travail collaboratif- de ne plus se baser principalement sur sa seule et propre recherche pour innover Cette démarche est compatible avec une économie de marche (moyen d'externaliser a moindre coût la fonction R&D) mais aussi des démarches alternatives éthiques ou solidaires de partage des savoirs et savoir faire, pouvant concerner tous les domaines de la recherche Technologiquement, l'innovation ouverte repose sur la mise en place de plates formes mutualisees de type «Give and Get» (donner/recevoir) C'est le cas d'innocentive, développée par le groupe pharmaceutique Eh Lilly, et qui permet a des entreprises de soumettre un problème de R&D, et aux chercheurs de gagner des prîmes en le resolvant Innocentive annonce scientifiques inscrits, repartis dans plus de L70 pays L'essentiel des problèmes poses relevé de la chimie et de la biologie, et les prîmes de a dollars et même plus et au-delà, puisque les chercheurs apportant des réponses aux problèmes les plus graves que l'humanité doit affronter (biodiversite, pollution, climat, santé environnementale, alimentation, développement.) peuvent remporter des bourses allant jusqu'à I million de dollars Adapter les modèles économiques Le discours des L5 dernières années sur l'innovation a longtemps été réduit a sa seule dimension technologique Comme l'explique Henry Chesbrough, «l'innovation non technologique, et notamment sur les renversements de modèles économiques, deviendra pourtant aussi critique que l'innovation technologique dans la conception qu'en ont des managers-» Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'aujourd'hui, les économies développées reposent a plus de 70% sur les services II est donc absolument indispensable que les entreprises apprennent a gérer et a stimuler l'innovation dans les services La prise en compte du souci environnemental, à la fois pour respecter les contraintes légales mais aussi pour repondre aux attentes des consommateurs, est également a l'origine d'une demande en matière d'innovation Leco-conception consiste a intégrer l'environnement des la phase de conception des produits, qu'il s'agisse de biens, de services Elle représente des enjeux nombreux en termes de gains économiques, d'image et de différenciation sur le marche II s'agit tout a la fois de mieux maîtriser les risques et les coûts lies au cycle de vie des produits, d'anticiper les attentes naissantes des donneurs d'ordre ou des consommateurs, favorables a une meilleure prise en compte de l'environnement, et de faire de l'environnement un facteur nouveau de dynamisation

4 Page 4/5 Mot tendance : sérendipité Ce néologisme créé à partir de l'anglais «serendipity» désigne le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l'intelligence, au cours d'une recherche dirigée initialement vers un objet différent de cette découverte. Un concept qui est à l'origine d'une nouvelle vision de l'innovation. Smart building ou l'efficacité énergétique i et de créativité lors des processus de création et de conception de produit. Du projet à l'innovation permanente Comme l'explique Erwan Neau, consultant spécialiste du sujet, «la démarche d'innovation permanente suppose que l'innovation constitue un pilier de la stratégie d'évolution de l'entreprise. Le développement d'un nouveau produit constitue un point d'entrée privilégié vers l'innovation permanente. En fait, la démarche d'innovation permanente consiste à doter son entreprise des outils et des moyens pour développer régulièrement de nouveaux produits». Cette approche suppose d'impliquer tous les acteurs de l'entreprise, notamment les services commerciaux et marketing, pour penser les produits et services en termes de fonctionnalités pour et avec les clients, capitaliser sur les savoirs et savoir-faire internes. «Cette démarche d'innovation est un état d'esprit auquel tout le monde doit être sensibilisé dans l'entreprise. On pourra ainsi acquérir les réflexes nécessaires à l'étude de l'opportunité d'innover et à la pratique de mise en place de l'innovation». Dans tous les cas, l'ouverture du dirigeant et des hommes clés à cette évolution stratégique est déterminante. Sortir de l'isolement L'innovation est souvent vécue comme un processus interne à l'entreprise, les gains de compétitivité n'étant possible qu'en maintenant un certain secret, pour éviter l'appropriation des bénéfices par la concurrence. Pourtant, la notion de pôle de compétence, de développement, de compétitivité ou d'excellence, parmi les différentes traductions de l'anglais cluster, va à lencontre de cette approche restrictive. Le La recherche de ['amélioration de la consommation énergétique des immeubles tertiaires, dont nos sociétés de services, est un enjeu majeur. En 2008, le résidentiel et le tertiaire ont été responsables à eux seuls de 23% des émissions françaises de dioxyde de carbone (CO,) et de 52% des émissions d'hydrofluorocarbures. Dans un rapport de 2007, le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat a identifié le secteur tertiaire comme l'un des contributeurs majeurs des émissions des gai à effet de serre mais également comme celui avec le meilleur potentiel pour une drastique réduction des émissions. Concrètement, généraliser l'éclairage à lampe fluorescente ou à LEO, augmenter l'efficacité des dispositifs électroniques, diffuser la cogénération chaleur/électricité et améliorer l'isolation extérieure sont autant d'opportunités de réduction importante de gaz à effet de serre avec des gains financiers importants et durables à la clé. L'innovation technologique au service de l'environnement est à l'origine du concept de bâtiment intelligent ou smart building. L'objectif est d'optimiser la consommation énergétique des bâtiments, en garantissant un confort d'utilisation identique, voire meilleur. Un acteur comme la firme Cisco, forte de son expertise des infrastructures de réseau informatique, vient ainsi de proposer une solution permettant d'utiliser le réseau de distribution des données informatiques pour distribuer par la même occasion l'électricité nécessaire au faon fonctionnement des ordinateurs, des imprimantes, des téléphones IP... permettant ainsi une gestion intelligente de l'allumage ou de la mise en veille. concept prend sa source dans la théorie des avantages comparatifs de l'économiste David Ricardo, formalisée dans les années 90 par Michael Porter : chaque pays (ou chaque région) gagnant à se spécialiser dans la *9 t "* 1 " «d «Delà naissance ^ à la mort, tout produit connaît un cycle de vie dont chacune des phases impacte directement l'environnement. Legrand, spécialiste mondial des infrastructures électrique et numérique du bâtiment, s'est ainsi engagé dans une démarche d'écoconception visant à réduire les impacts environnementaux de ses produits, de leur conception à leur fin de vie en passant par le choix des matières premières, le principe de Legrand s'implique dans l'éco-conception distribution ou encore le mode de démantèlement. Cette démarche couvre l'ensemble des étapes de la production, du choix de matériaux jusqu'à la gestion de la fin de vie en passant par la fabrication et la distribution. Le groupe a notamment réduit de 20% ses émissions de composants organiques volatils et maintenu un taux de valorisation des déchets supérieur à 80%. Le fabricant assure également l'information de ses clients, chaque produit étant fourni avec un profil environnemental (PEP) décrivant ses caractéristiques environnementales et l'impact sur l'environnement tout au long du cycle de vie. Ces profils sont un outil d'aide au choix dans le cadre d'une démarche de qualité environnementale, de plus en plus répandue dans le bâtiment (norme NF Bâtiments Tertiaires, norme NF Maison Individuelle, Démarche HOE, certification Habitat & Environnement...).

5 production où il possède un avantage relatif, c'est-à-dire là où il est relativement le meilleur, il est efficace de réunir dans une même zone une masse critique de ressources et de compétences lui permettant d'atteindre une position clé dans la compétition économique mondiale. Concrètement, un pôle de Images et reseaux HHmnkn compétence est une région, généralement urbanisée, où s'accumulent des savoir-faire dans un domaine technique, qui peuvent procurer un avantage compétitif au niveau planétaire une fois atteinte une masse critique. Ces pôles regroupent des grandes entreprises, des centres de recherche privés et publics, des écoles et universités et un réseau de PME, appartenant généralement à une même filière industrielle ou technique. L'exemple le plus connu est évidemment la Silicon Valley californienne, qui regroupe des universités (Stanford, Berkeley, Santa Novalog.^ TES (Transactions LtHwre* électroniques sécurisées) CaenS hliereequtne Pôle mer Bretagne Brest. Valorlal (L'aliment de demain) EMC! ta ROUW des lasers Angen Clara), des entreprises technologiques (l'une des premières fut Hewlett-Packard) et des fonds de capital risque. En France, les pôles de compétitivité sont des clusters reconnus individuellement par l'état, définis comme Transport multimodal : penser autrement L'innovation ne consiste pas obligatoirement à inventer de nouveaux produits ou services, mais peut aussi provenir d'une manière différente d'utiliser l'existant. Le concept de transport multimodal en est une parfaite illustration. En France, les flux de marchandises sont responsables de plus de 40% des émissions de COj du secteur des transports et de plus de 10% des émissions totales de la France (tous secteurs confondus). Il est donc important que les transporteurs et les chargeurs puissent le plus possible utiliser les modes de transport les moins émetteurs en CO?. Les différentes techniques de Mov CO M Rouen Cosmétlc Valley ta Owtre rrvaud (Maténaux el applications pour une utilisation durable) S Industries dj commerce Nutrition Santé Longévité UP-TEX (Textiles techniques) Pôles mondiaux (ou à Vocation mondiale") W '" T ' ani Ux»enGohdle W*"* " 5 Industries et Agro-ressouices ta it. ta Materalla Finance innovation. MMZ Cap Digital Paris Région Hydreos W tystemattc ^ Nancy Medtcen Pans Région. *... _..i. Logiciel! 3 libres IgAdvancity Frbresta *ï*astelri(aeronautlo,ue/«pat.e) c_*_7 Puis qxnai Viiaqora (Goûtet nutrition) 10($cienceset systènws de (energie électrique) Pôle nucléaire Bourgogne Imaginove lyonubanlruck&busjols Techtera Céréales vallée ta Bopsys (Micro-ondes) ta OuppB Céramique I Xylofutur ta Umcgtl Vrameca (Mécanique générale) V St-ÉBMine Avenia Pau *)'" Santé tropicale (L/onbiopôk!) Guym transports combinés font parties des solutions à promouvoir pour réduire l'impact environnemental des transports de marchandises, en choisissant les solutions les mieux adaptées en rail-route (accompagné et non accompagné), en fleuve-route et en cabotage maritime courte distance, pour assurer la continuité sans rupture de charge de la marchandise. AerospdCe Valley tt Cancer-Bio-Santel^ Agrtmtp Innovation ta (Agroalimentaire) (Développement des énergies ' renouvelables bâtiment-industrie) Technologies écoeffkienles (fapenprgips) Guaddoupt Pont-Samt Esprit Pla>tipolis ta Autres potes *\ Volet thématique adosse ' a un pôle existant ^ Enerçlvie H0 Alsace Biovalley Véhicule du futur ta Ano-lndustrieslDecolletaot) AniMqr Page 5/5 Lyonblopole ta*»" 1 AxeleraQ ' (^MinalogicINanotechnologeî et logiciel embarqué) ta Tenerrdis (énergies renouvelables) Grenoble Polt;«uruijtfrit u M fruits et légumes edta EAU U* Togk>n Qptitec Eurobiomed Pogasc (Aéronautique /espace) Qualiuupic VfAgronutntion en milieu tropical) H-Denh de ta Réunion Pôle mer Paca Solutions Communicantes 5ecu '«s Pass (Parfuns, orrimcs, semeurs, saveurs) Grasse /// Les pôles de compétitivité couvrent l'ensemble du territoire et des secteurs d'activité «le regroupement sur un même territoire d'entreprises, d'établissements d'enseignement supérieur et d'organismes de recherche publics ou privés qui ont vocation à travailler en synergie pour mettre en œuvre des projets de développement économique pour l'innovation.». Il s'agit en fait de l'extension de la notion de technopôle née dans les années 70 On en compte aujourd'hui plus de 70 en France, dont 10 à vocation mondiale. Un milliard de fonds publics ont déjà été investis dans les pôles de compétitivité. Un fonds interministériel, le FUI, a été mis en place suite à la crise de 2008 pour financer les projets de recherche et développement collaboratifs des pôles de compétitivité. Pour la période , une enveloppe budgétaire de 600 millions d'euros a été débloquée, dont 495 millions d'euros pour les projets de R&D et 105 millions d'euros pour les plates-formes d'innovation. L'innovation est, plus que jamais, un moteur indispensable du développement des entreprises. Un challenge à relever pour l'ensemble des PME françaises pour jouer un rôle dans la compétition mondiale. Paul Jardin

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION 1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION L'innovation, étymologiquement, signifie «renouveler». L'innovation caractérise l'acte de déploiement du potentiel économique d'un résultat produit dans le champ de la connaissance

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

Des attentes de changements profonds dans l'organisation du transport de marchandises en France

Des attentes de changements profonds dans l'organisation du transport de marchandises en France Des attentes de changements profonds dans l'organisation du transport de marchandises en France Programme de recherche et d'innovation dans les transports terrestres Ministères chargés de la recherche,

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation?

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation? Le conseil en Un boom en voie de maturation? Auteurs : Rodolphe Deborre Directeur Construction Positive Le 12 juin 2007 Je suis ou j étais un consultant en 2003-2006: SymbioseS Conseil opérationnel en

Plus en détail

Inauguration de l Incubateur de start-ups

Inauguration de l Incubateur de start-ups Inauguration de l Incubateur de start-ups à Paris Région Nord Express, Paris 18ème le 16 juin 2014 Paris le 16 juin 2014 Pour diffusion immédiate COMMUNIQUE DE PRESSE Le i-lab d Air Liquide et Paris Région

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Centre ressource et d expertise collaboratif en Analyse en Cycle de Vie en région Nord-Pas de Calais. www.avnir.org

Centre ressource et d expertise collaboratif en Analyse en Cycle de Vie en région Nord-Pas de Calais. www.avnir.org Centre ressource et d expertise collaboratif en Analyse en Cycle de Vie en région Nord-Pas de Calais. www.avnir.org La plateforme [avnir] a pour objectif de favoriser l intégration de l ACV dans les démarches

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CERC Ile de France 22 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Le Plan Bâtiment Grenelle : un pilotage inédit Mission d animation

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

L expert-conseil en action

L expert-conseil en action L expert-conseil en action c est Un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes créé par Maurice Soued et Ketty Soued il y a plus de 20 ans. Une vingtaine de collaborateurs expérimentés

Plus en détail

Les instruments économiques de protection de l environnement. Prof. Bruno Deffains, bruno.deffains@u-paris2.fr. Sorbonne Université

Les instruments économiques de protection de l environnement. Prof. Bruno Deffains, bruno.deffains@u-paris2.fr. Sorbonne Université Les instruments économiques de protection de l environnement Prof. Bruno Deffains, bruno.deffains@u-paris2.fr Sorbonne Université 1. Introduction 2 «Command and control» Cette approche s appuie sur des

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Diagnostic et enjeux (1/11)

Diagnostic et enjeux (1/11) Diagnostic et enjeux (1/11) Région : Alsace / Franche - Comté Nom du groupe de travail : Automobile, transports et mobilité Participants à l atelier : voir liste des participant en annexe Rapporteur /

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Remarque préliminaire : les dates d arrêt de la Cifre s étalent sur toute l année 2011, ce qui entraîne

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Constituant un des axes privilégiés de l'université Nice Sophia Antipolis,

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Consultation du Groupe conseil sur l actualisation de la Stratégie québécoise de la recherche et de l innovation 8 septembre 2009 Préambule

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Septembre 2014 Le Cluster Lumière Né à Lyon en 2008 Porté par un groupe fondateur (Présidence) Le Cluster Lumière est le seul Cluster en France pour la filière éclairage S appuyant

Plus en détail

L Université de Liège et le Groupe ARCELOR signent un accord de partenariat. Une Chaire ARCELOR est créée à l ULg.

L Université de Liège et le Groupe ARCELOR signent un accord de partenariat. Une Chaire ARCELOR est créée à l ULg. Liège, le 5 février 2004 Communiqué de presse L Université de Liège et le Groupe ARCELOR signent un accord de partenariat. Une Chaire ARCELOR est créée à l ULg. Willy Legros, Recteur de l Université de

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Appel à manifestation d'intérêt

Appel à manifestation d'intérêt Appel à manifestation d'intérêt «USINE DU FUTUR EN POITOU-CHARENTES» 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis 2004, la Région Poitou-Charentes a fait de l'excellence environnementale et de la croissance verte les piliers

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable

Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable B R U X E L L E S, l e 2 2 s e p t e m b r e 2014 Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable La banque coopérative Crelan soutient l'innovation dans

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

L innovation dans les entreprises : moteurs, moyens, enjeux

L innovation dans les entreprises : moteurs, moyens, enjeux Un premier Atelier de la compétitivité, organisé en mai dernier, a proposé un dialogue entre chercheurs, chefs d entreprises et hauts fonctionnaires sur les enjeux de l innovation. Il a été organisé à

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

L Electricité Maîtrisée

L Electricité Maîtrisée L Electricité Maîtrisée Motors and Electrical Devices for Energy Efficiency MEDEE, initialement CNRT (2002) puis Pôle de Recherche (Pôle Phare de la Région Nord-Pas de Calais, 2007), vient de se doter

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

économiques des territoires.

économiques des territoires. économiques des territoires. En 2014, la formation professionnelle initiale accueille près de 82 000 apprenants sur l ensemble du territoire régional. Ce sont autant de parcours que la Région vise à soutenir

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 EFFIFUEL TM, de MICHELIN solutions Bilan et perspectives Service de Presse du Groupe Michelin : + 33 1 45 66 22 22 EFFIFUEL

Plus en détail

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur

Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur Contribution FEDER FEADER dans le cadre des réflexions sur le futur programme interprofessionnel Forêt Bois de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur P. 0 sur 16 SOMMAIRE OT1. page 2 OT3. page 3 OT4. page

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET UNE INITIATIVE DE LA FILIÈRE PORCINE QUÉBÉCOISE UN CONTEXTE PROPICE À L INVESTISSEMENT L es perspectives économiques entourant l industrie

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT Mardi 29 janvier 2008 Contacts presse : Ville de Paris : Lionel Bordeaux Clarisse Guyonnet ; tel : 01 42 76 49 61 Microsoft : Ghislain Garesse

Plus en détail

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1 SYNTHESE DE MISSION DECEMBRE 2012 Conseil général du Val de Marne Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie TKM Copyright 2012 1 Les éco-industries sont des entreprises qui produisent des biens

Plus en détail

INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la construction durables

INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la construction durables INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la Le Grenelle de l Environnement a fixé au niveau national un cap ambitieux sur l axe bâtiment pour contribuer à la division

Plus en détail

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple)

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) 1 Notre dessein Caractériser la liaison entre stratégie d activités et stratégie de mobilités grâce

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance La société STRATINNOV Nous sommes un bureau d études spécialisé dans l accompagnement des entreprises

Plus en détail

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN

EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE L ESSENTIEL EN EN MARCHE POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN PROCESSUS NÉCESSAIRE rationnelle et efficace des ressources. Elle concerne les La transition écologique doit conduire à la mise en

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes

Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Maison de la Région *** Dossier de presse * Contact presse : Attachée de presse de

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail