APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises»"

Transcription

1 APPEL A PROJETS «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» Date d uverture : 7 mars 2014 Date limite de dépôt : 12 mai h00 Validatin des décisins : mi septembre 2014 Le dssier de candidature devra être transmis en ligne sur la platefrme des aides de la Régin Île-de-France : (Un dssier pur le fnctinnement et un dssier pur l investissement) Cntact : Tut dssier incmplet lrs de sn dépôt sera rejeté lrs de sn instructin.

2 REGLEMENT D INTERVENTION I. PREAMBULE Le renfrcement de l efficacité du transfert de technlgies et la facilitatin du parcurs des entrepreneurs est un axe priritaire d interventin de la Régin qui sutient en ce sens la créatin et le dévelppement de lieux (incubateurs, pépinières, hôtels d entreprises, espaces cllabratifs de travail) permettant l accueil de prteurs de prjets u d entreprises. Afin également d augmenter le nmbre de créatin d entreprises et surtut de maintenir leur existence sur la durée, la Régin a suhaité renfrcer sn interventin en faveur des structures d aide à la maturatin de prjets innvants, ntamment les incubateurs, dans leurs missins d accmpagnement des prteurs de prjets en vue de la créatin et du dévelppement d entreprises. Ainsi, en 2011, suite à un premier appel à prjets triennal, 16 incubateurs et 2 Grands Lieux Intégrés de l Innvatin (GLII) nt été accmpagnés financièrement par la Régin sur la péride Suite à une évaluatin du dispsitif existant, rendue en janvier 2014, la Régin a suhaité le recnduire pur Les bjectifs de cet appel à prjets snt : - Permettre la créatin d entreprises innvantes. - Favriser le transfert de prjets dits de recherche - dévelppement et innvatin vers le mnde de l entreprise et ptimiser l aide à leur maturatin. - Favriser les cnditins de maturatin des prjets de créatin d entreprise des prteurs en leur ffrant : un envirnnement de travail (accès aux meilleures nrmes internatinales, au très haut débit, téléphnie, référencement ) et éventuellement à des infrastructures et équipements partagés ; un réseau d experts, de mentrs (sur les métiers supprt : RH, cmptabilité, juridique) et métiers émergents (ergnme, designer d interfaces, marketeurs ) ; un système de parrainage et de cmpagnnnage (par prjet par des persnnalités de l entrepreneuriat de l écsystème cncerné) ; un accmpagnement pur les prteurs de prjets qui suhaitent s uvrir à Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 2

3 l internatinal (des liens peuvent être envisagés avec des pôles de cmpétitivité) ; un réseau de la cmmunauté des anciens incubés ; un accmpagnement à la srtie de l incubatin (liens avec les pépinières) ; - Dévelpper les tendances actuelles qui démntrent les bénéfices d une innvatin uverte et partagée (nuvelles apprches riginales, plus participatives, ) pur les entreprises. - Organiser et mettre en place des liens effectifs dans la cmmunauté des structures d aide à la maturatin de prjets (rganisatin de la c-incubatin, mutualisatin de ressurces, mise en réseau de structures, ). Les structures d accueil et d accmpagnement à la créatin d entreprises innvantes qui sernt retenues pur un financement réginal devrnt dnc œuvrer en ce sens et s assurer : - de liens avec la recherche publique et privée, (établissements d enseignement supérieur et de frmatin, pôles de cmpétitivité/ clusters, entreprises ) ; - de l accmpagnement de prjets de créatins d entreprises innvantes (sn parcurs, sa recherche de financement, ses cllabratins ). Eléments de synthèse de l évaluatin réginale des structures de maturatin sutenues par la Régin entre 2011 et 2013 Les résultats bservés par la Régin Ile-de-France entre 2011 et 2013 sur le dispsitif de sutien aux structures d aide à la maturatin snt encurageants et témignent de l efficacité des structures accmpagnées. Glbalement, le passage dans une structure d aide à la maturatin dnne un effet accélérateur aux prjets innvants, un effet d accrissement des cnnaissances relatives aux marchés et aux prcessus de créatin d entreprises, un effet réseau et d insertin dans un écsystème ainsi qu un effet label qui facilite la levée de fnds. Les entreprises issues des incubateurs créent en myenne 8.1 emplis 1, ce qui est plus élevé que les statistiques natinales qui indiquent que tris ans après la créatin, les entreprises pérennes emplient 4 salariés. Le taux de survie des entreprises à tris u cinq ans est également en large majrité supérieur aux taux de survie bservés au plan réginal et natinal : 11 incubateurs 2 enregistrent un taux de survie à tris ans supérieur à la myenne natinale (66%), seuls deux incubateurs 3 enregistrent un taux de survie à cinq ans inférieur à la myenne réginale (49%) et à la myenne natinale (52%). 1 Base ttale de 623 entreprises accmpagnées par les 18 structures 2 Dnnées dispnibles pur 11 incubateurs 3 Dnnées dispnibles pur 8 incubateurs Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 3

4 La Régin, au regard de ces résultats, suhaite dnc renuveler sn sutien à l étape clé qu est la maturatin, étape de la frmalisatin et de la naissance des prjets innvants en gestatin durant laquelle le prjet est accmpagné et vise à amener des technlgies émergentes u des nuvelles frmes d innvatin à un stade de dévelppement suffisamment avancé pur favriser leur transfert vers l industrie u la créatin d entreprises. Dans cette phase de maturatin, des études d rdre technlgique, écnmique u juridique snt menées. Pur franchir cette étape avec succès, le prjet dit puvir s appuyer sur les cmpétences des structures de maturatin (lieux d accueil et d accmpagnement). Le périmètre d interventin du dispsitif inclut : 1. La pré-incubatin, une péride de six mis maximum qui cnsiste en des rendez-vus avec les membres de l équipe de la structure pur tester le prjet et vérifier le ptentiel de l idée apprtée. 2. L accélératin des prjets et l incubatin, sur une péride qui varie de 6 à 24 mis, qui cmmence après la preuve du cncept, cmprend la phase de créatin de l entreprise et s arrête suvent au mment ù l entreprise cmmence à générer du chiffre d affaires et à recruter. 3. Des missins nécessaires à l animatin de l écsystème (mettre en place des mutualisatins entre structures, animer une cmmunauté d acteurs et d initiatives créatives et innvantes, favriser l interactin entre les disciplines, l innvatin uverte et transversale, les rencntres, l expérimentatin des prjets ). En effet, la Régin Ile-de-France suhaite inciter les structures d aide à la maturatin à prendre en cmpte l ensemble des nuveaux facteurs de dévelppement, cmme clés de l innvatin. La dynamique de l innvatin a changé, elle est aujurd hui déclisnnée et apparaît, au-delà de la recherche technlgique et de ses applicatins, au crisement de plusieurs métiers, technlgies et/u industries. Le sutien réginal a pur bjectif de favriser le maillage et le crisement des frces et richesses existantes pur apprter de nuvelles répnses innvantes (tute frme d innvatin) qui prennent en cmpte l innvatin technlgique, sciale, uverte, transversale, cllabrative et qui intègrent les dimensins envirnnementale et sciétale. La missin principale des structures d aide à la maturatin est de permettre la créatin de tutes les frmes d entreprises innvantes, en aidant au mntage des prjets et en les accueillant dans des lieux adaptés ù le parcurs de l entrepreneur est au cœur de la prblématique. Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 4

5 Il est néanmins précisé que les entreprises créées depuis plus d un an, au mment de leur entrée dans la structure d aide à la maturatin, ayant déjà bénéficiées des services d accmpagnement décrit ci-dessus, ne sernt pas cnsidérées cmme des entreprises en incubatin. II. CRITERES D ELIGIBILITE 1. Le type de structures éligibles : Les structures peuvent prendre les frmes diverses d assciatins, d entités spécifiques des grandes écles, u encre de structures prtées par des cllectivités lcales u leurs grupements. Mais tutes snt dédiées à l innvatin et à l émergence de prjets d innvatin et de créatin d entreprises. Pur être bénéficiaires de l aide réginale les structures divent être situées sur le territire francilien et dévelpper des liens et des partenariats étrits avec, tut u partie : - des établissements d enseignement supérieur et de frmatin, - des réseaux d entreprises et/u d académiques (pôles de cmpétitivité, DIM, clusters ), - de tut type de cmmunautés d acteurs de l innvatin et du dévelppement écnmique 2. Les bjectifs visés : accueillir et accmpagner autur d une dizaine de nuveaux prjets par an et ffrir : a) Des services de pré-incubatin, d incubatin u d accélératin cnfrmes aux bjectifs de la plitique réginale et au périmètre d interventin du dispsitif, avec : 1. Une expertise et un accmpagnement pur tester le prjet et vérifier le ptentiel d un prjet dans le cadre d une pré-incubatin. 2. Des services d incubatin (études d rdre technlgique, écnmique u juridique), dnt une frmatin à l entreprenariat qui permette l acquisitin, par le prteur, des cmpétences et des attitudes d un dirigeant d entreprise et une aide à l intégratin de cmpétences nécessaires au dévelppement de l entreprise (marketeurs de l innvatin, manageurs ). 3. Le suivi des prjets et leur mise en relatin avec les acteurs de l innvatin, publics Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 5

6 et privés, institutinnels et écnmiques, issus de la recherche et des entreprises. b) Des services d animatin/ mutualisatin : 4. L animatin de la cmmunauté des structures d aide à la maturatin - L rganisatin de liens dans la cmmunauté des structures d aide à la maturatin (dévelppement de services mutualisés entre plusieurs structures cmme par exemple des frmatins cmmunes, mise en réseau des structures, affichage des plitiques de c-incubatin le cas échéant). - L animatin d un réseau des anciens prteurs de prjets (manifestatins ntamment autur d une thématique dnnée, rencntres qui permettent la présentatin des parcurs). 5. La diffusin, l uverture permanente, l animatin d une cmmunauté d acteurs : - L rganisatin de tut type de manifestatins, auprès d un public sit restreint (experts, tissu écnmique lcal, ), sit élargi (ensemble des institutins en lien avec la science et la technlgie, grand public, ). - La cmmunicatin sur la créatin d entreprises innvantes auprès des étudiants, dctrants, chercheurs, la sensibilisatin à la créatin d entreprises. - L intégratin de la structure dans une «cmmunauté d acteurs» et sn rôle en tant qu animateur de celle-ci. - L accès éventuel à divers espaces (par ex. : bureaux mdulables, labratires, espaces d expérimentatin, de cnvivialité et relatins, shw rm) et/u équipements (utils vidé et vidé cnférence, très haut débit, utils cllabratifs adaptés, platefrmes technlgiques et d innvatin, utils de cnceptin, de fabricatin, de mdélisatin, de calculs etc. mutualisés ). - Une visibilité internatinale pur les créateurs hébergés (hébergement de prteurs de prjets internatinaux qui suhaitent s implanter en Ile-de-France, accès à des financements internatinaux). Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 6

7 III. CRITERES D EVALUATION Les dssiers sernt étudiés seln la cnfrmité aux critères d éligibilité (pint II) et aux regards des critères d évaluatin suivants : - Crédibilité de la prpsitin La qualité du plan de financement. Les résultats démntrés à ce jur (nn requis lrsque la structure est en créatin). L adhésin, l apprpriatin et le prtage de la prpsitin par les membres de la structure. L implicatin, ntamment financière des acteurs et des cllectivités infraréginales. - Qualité de l analyse de psitinnement stratégique L analyse de la pertinence du périmètre gégraphique et sectriel (du lcal à l internatinal). La pertinence de l insertin cnsidérée dans les chaines de valeurs ; La pertinence du territire retenu. L identificatin de l ensemble des acteurs pertinents en Ile-de-France et dans d autres territires. Le dépliement de synergies et partenariats avec des acteurs pertinents. L identificatin des grandes tendances (de marché, technlgiques..) et des risques de rupture. L analyse et la prise en cmpte du cntexte écnmique lcal resitué dans sn envirnnement. - Qualité de la prise en cmpte des enjeux sciaux, envirnnementaux et écnmiques du territire dans l accmpagnement des prjets. - Qualité des bjectifs et de la stratégie prpsés dnt : La qualité des bjectifs de marché et de la stratégie assciée (analyse des besins des membres de la structure d aide à la créatin d entreprises innvantes et/u réseau, de la pertinence et de la chérence des bjectifs définis en répnse à ces besins). Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 7

8 La qualité des bjectifs et de la stratégie vis-à-vis de l envirnnement territrial. La qualité de la démarche de partenariat avec les acteurs de l écsystème dnt les autres structures de maturatin de prjets innvants, les acteurs du financement, de la frmatin, de la gestin de l empli et des cmpétences, de l innvatin et de la recherche et avec les autres acteurs publics u privés pertinents, aux échelles lcale, natinale et internatinale. - Qualité de l accueil des prjets de créatin d entreprises innvantes L accès à différents espaces (salle de réunin, shw-rm, labratires ). L équipement infrmatique (accès au très haut débit, serveurs, systèmes de vidé cnférences ). - Qualité de l accmpagnement des prjets Des études diligentées. Des experts mbilisés. Le ressurcement scientifique et technlgique. L animatin - Qualité de la sélectin des prjets de créatin d entreprises innvantes La qualité des membres du cmité de sélectin et de suivi (expertise scientifique, acteurs du financement ). La frmalisatin des critères de sélectin et des prcédures. La présence d un critère d éligibilité des prjets permettant de favriser les prjets générant des innvatins dans les dmaines du dévelppement durable, des éc-innvatins et de l innvatin sciale u sciétale. La cnventin entre le prteur et la structure d accueil (rembursement en cas de succès). - Capacité de la structure à faire participer les financeurs publics au suivi des activités de la structure (cmité de directin, de piltage, de sélectin ). Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 8

9 IV. SOUTIEN DE LA REGION ILE-DE-FRANCE 1) Les dépenses éligibles Au titre du fnctinnement : - Les cûts d explitatin de la structure. - Les dépenses internes et externes d accmpagnement des prjets de créatin d entreprises. - L animatin du réseau. - Les prgrammes de renfrcement managérial. Au titre de l investissement : - Les travaux de cnstructin u d agrandissement qui répndent aux critères de bâtiment basse cnsmmatin (BBC). - Les travaux d aménagement de lcaux. - L équipement en mbilier et en matériel infrmatique et audivisuel (rdinateurs individuels, serveurs, dispsitifs de téléprésence, panneaux, écrans, systèmes de vidé cnférences ). Ne snt éligibles que les investissements dédiés directement à la structure. Les investissements effectués par les établissements partenaires pur la réalisatin de prestatins scientifiques et technlgiques snt exclus. Les structures divent présenter une cmptabilité analytique qui permette à la Régin une analyse affinée des dépenses. 2) Durée d interventin réginale - La Régin s engage sur des prgrammes d actins allant jusqu à 36 mis au maximum au regard du prgramme d actin annuel et d un bilan détaillé de l année précédente, sachant que les mntants de subventin snt sumis chaque année au vte des élus réginaux. - Les sutiens mis en œuvre au titre de ce dispsitif le snt dans la limite des dispnibilités budgétaires annuelles. - Le renuvellement du sutien réginal au terme des prgrammes d actins n est pas Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 9

10 garanti. Celui-ci est sumis à une analyse des résultats btenus par la structure tant sur le plan quantitatif que qualitatif. 3) Mntant de l interventin réginale - Pur les dépenses de fnctinnement : Par année, le mntant de subventin attribuée est déterminé au regard du prgramme d actins que se fixe la structure pur réaliser ses bjectifs et de l intérêt réginal au prjet. - Pur les dépenses d investissement : Par année et par pératin, le mntant plafnd d interventin de la Régin est de eurs (sauf cas particulier justifié par un besin exceptinnel). 4) Taux d interventin réginal - Pur les dépenses de fnctinnement : le taux d interventin réginal ne peut dépasser 50 % des dépenses éligibles (sauf cas particulier justifié par un besin exceptinnel). - Pur les dépenses d investissement : le taux d interventin réginal ne peut dépasser 40% des dépenses éligibles (sauf cas particulier justifié par un besin exceptinnel). V. MODALITES DE SELECTION 1) Expertise des dssiers L expertise des prjets candidats sera réalisée avec l aide des cmpétences des services de la Régin et d autres financeurs publics. Au terme de cette phase d analyse, ne sernt transmis au jury que les dssiers crrespndant aux bjectifs et critères définis ci-dessus. 2) Jury de sélectin Un jury sera spécifiquement cnstitué. Il sera cmpsé de représentants de la Régin Ile-de- France, de financeurs publics et éventuellement de persnnalités qualifiées. Le jury sera présidé par la Régin Ile-de-France, avec vix prépndérante. Le jury sélectinnera les meilleurs dssiers, lesquels purrnt bénéficier d une subventin de la Régin après le vte des élus réginaux en Cmmissin Permanente. 3) Infrmatin des structures candidates Les structures candidates snt infrmées individuellement par la Régin Ile-de-France, de la Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 10

11 décisin les cncernant après expertise de leur prjet. Les structures dnt les prjets aurnt été sélectinnés à l issue des phases de sélectin recevrnt une ntificatin écrite de la Régin Ile-de-France. VI. COMMUNICATION ET MISE EN VALEUR Sus réserve de leur accrd, les structures lauréates purrnt bénéficier d une actin de cmmunicatin sur leur activité. Les structures lauréates s engagernt à faire état du sutien financier de la Régin Ile-de- France à leurs prjets, cnfrmément à la charte graphique réginale et des mdalités indiquées dans les cnventins de sutien. VII. MODALITES DE CANDIDATURE Tutes les candidatures se fnt uniquement en ligne via l interface à l adresse suivante : Une saisie devra être réalisée sur la platefrme pur le dssier de fnctinnement avec le numér de dispsitif 652. Une saisie devra être réalisée sur la platefrme pur le dssier d investissement avec le numér de dispsitif 650. Les structures qui suhaitent faire une demande en investissement uniquement, devrnt également et bligatirement répndre au dssier de fnctinnement sur la platefrme. Les dépôts des dssiers sur la platefrme purrnt s effectuer à partir du 22 avril La date limite de dépôt des dssiers est fixée au 12 mai 2014 à 16h00. Tut dssier nn cnfrme aux mdèles sera rejeté. VIII. CONTACT Pur tut renseignement, vus puvez nus cntacter à l adresse suivante : Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 11

12 ANNEXES AU REGLEMENT D INTERVENTION : VEUILLEZ RESPECTER LA PROCEDURE Les pièces à furnir pur la saisie en fnctinnement : 1. Le frmulaire de demande d aide dûment rempli, daté et signé par le respnsable légal de la structure à dépser sur la platefrme. 2. Les dcuments relatifs au prjet à dépser sur la platefrme sus dssier ZIP intitulé «prjet»: le plan glbal de financement en fnctinnement de la structure en 2014 et à 3 ans, en versin Excel la liste des prjets accmpagnés en 2013, en versin Excel les budgets réalisés pur 2011, 2012 et 2013, en versin Excel 3. Les dcuments administratifs relatifs à la structure à dépser sur la platefrme sus dssier ZIP intitulé «pièces administratives»: Chaque pièce administrative dit être un dcument distinct dans le dssier ZIP: une attestatin sur l hnneur quant à l absence de dettes fiscales et sciales une attestatin de récupératin u de nn récupératin de la TVA signée un relevé d identité bancaire un avis de situatin du répertire SIREN un récépissé de déclaratin de créatin en Préfecture un récépissé(s) de déclaratin de mdificatin en Préfecture un extrait de déclaratin de créatin au Jurnal Officiel un extrait(s) de déclaratin de mdificatin au Jurnal Officiel une cpie des statuts datée, signée, certifiée cnfrme par le représentant légal la cmpsitin du cnseil d administratin et du Bureau les cmptes certifiés du dernier exercice cls le dernier rapprt d activité de la structure appruvé l attestatin de Minimis, le cas échéant Les pièces à furnir pur la saisie en investissement : 1. Le frmulaire de demande d aide dûment rempli, daté et signé par le respnsable légal de la structure à dépser sur la platefrme. 2. Les dcuments relatifs au prjet à dépser sur la platefrme sus dssier ZIP intitulé «prjet d investissement»: Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 12

13 Le budget prévisinnel des dépenses d investissement 2014 et à 3 ans, en versin Excel Les pièces justificatives des dépenses d investissement (devis), le cas échéant Tute demande de subventin acceptée devra bligatirement faire l bjet d une cnventin signée entre la structure bénéficiaire et la Régin Ile-de-France. Cette cnventin d bjectifs détaillera les critères permettant d évaluer les structures au terme du sutien réginal. Ces critères sernt adaptés aux prirités définies dans le cadre de la Stratégie Réginale d Innvatin (SRI), de la Stratégie Réginale de Dévelppement Ecnmique et de l Innvatin, de (SRDEI), des Etats Généraux de la Cnversin Eclgique et Sciale (EGCS) pur cntribuer à la réslutin des défis sciaux, envirnnementaux, écnmiques et territriaux de l Ile-de-France ainsi qu aux spécificités des structures aidées. Règlement d interventin de l AAP 2014 «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» 13

- culture - tourisme - sport - actions sociales

- culture - tourisme - sport - actions sociales NOTICE de demande de subventin - culture - turisme - sprt - actins sciales Le dssier de demande de subventin a été créé dans le but d harmniser les subventins accrdées par la COMPA (Cmmunauté de Cmmunes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Stockage de l énergie

Stockage de l énergie Directin des Investissements d Avenir Directin des Prductins et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renuvelables Directin Recherche et Prspective Service Recherche et Technlgies Avancées Appel

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES

CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES Cnseil Natinal d Évaluatins de la Frmatin Prfessinnelle CONSEIL NATIONAL D ÉVALUATIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPEL D OFFRES ÉVALUATION DES PRATIQUES D INGENIERIE DE FORMATION EN ENTREPRISE ET

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Soutien aux projets Transmedia & Web

Soutien aux projets Transmedia & Web Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur Fnds d aide cinéma et audivisuel Sutien aux prjets Transmedia & Web L aide aux prjets transmedia & web est destinée à sutenir des prjets prpsant des écritures innvantes

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale

Bourse Étienne-Beauclair Banque Nationale La Burse Étienne-Beauclair Banque Natinale Burse d' excellence destinée aux persnnes ayant une déficience visuelle pur la réalisatin de prjets nvateurs 15 000 $ Dépsez vs candidatures entre Le 15 décembre

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES

OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES i. OFFRE D EMPLOI TEMPORAIRES L Agence Natinale Pur l Empli (ANPE) recrute pur le cmpte de la Cmmissin Electrale Natinale Indépendante (CENI), dans le cadre de la prchaine électin présidentielle, au titre

Plus en détail

MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT

MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT P T 0 LA FONDATION PARISTECH Une fndatin dédiée à l enseignement supérieur et à la recherche Créée le 10 avril 2010 pur cntribuer au

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL de MASTER

DIPLOME NATIONAL de MASTER DIPLOME NATIONAL de MASTER En c-habilitatin entre : Université Paris Ouest-Nanterre La Défense Université Paris-Sud Université Pierre et Marie Curie Université Paris-Dauphine Ecle Plytechnique Supélec

Plus en détail

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE

2 ) LA RESIDENCE URBAINE DE FRANCE CHARTE de REFERENCEMENT Bureaux d études techniques Sciétés et adresses : IMMOBILIERE 3F : 159, rue Natinale 75638 Paris Cedex 13 RSF : 3, allée de la Seine 94200 Ivry sur Seine RUF : 32 curs du Danube

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DU BUREAU D'ÉCOLO J APPEL À CANDIDATURES

RENOUVELLEMENT DU BUREAU D'ÉCOLO J APPEL À CANDIDATURES RENOUVELLEMENT DU BUREAU D'ÉCOLO J APPEL À CANDIDATURES Le Kern et une partie des membres du bureau d écl j arrivent à la fin de leur mandat de 2 ans. Nus smmes dnc à la recherche d une nuvelle équipe,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement» Réfrme de la plitique de la ville «quartiers, engagens le changement» Prpsitins pur une plitique glbale et ambitieuse de slidarité territriale - Janvier 2013 - Page 1 Analyse cntextuelle C est dans les

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État La Directin Interministérielle des Systèmes d Infrmatin et de Cmmunicatin en cllabratin avec le Service des Achats de l État Demande d Infrmatin : Slutin de messagerie et utils cllabratifs pur l État 1

Plus en détail

APPEL A PROJETS PHOTOVOLTAÏQUES INNOVANTS REGIONAL ANNEE 2010

APPEL A PROJETS PHOTOVOLTAÏQUES INNOVANTS REGIONAL ANNEE 2010 APPEL A PROJETS PHOTOVOLTAÏQUES INNOVANTS REGIONAL ANNEE 2010 L appel à prjets «Bâtiments Basse Cnsmmatin» 2010 est financé dans le cadre du cntrat de prjets Etat-Régin 2007-2013, en partenariat avec les

Plus en détail

Hesperi@ Newsletter Printemps 2011. i n f o r m a t i q u e. Actualités Hesperia. 1) La course des 3 chances. 2) Du nouveau dans l équipe

Hesperi@ Newsletter Printemps 2011. i n f o r m a t i q u e. Actualités Hesperia. 1) La course des 3 chances. 2) Du nouveau dans l équipe Hesperi@ i n f r m a t i q u e Newsletter Printemps 2011 Actualités Hesperia 1) La curse des 3 chances Rien de tel qu une petite curse à pied pur saluer l arrivée du Printemps et des beaux jurs. Hesperia

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LAVAL 2009-2012 GUIDE DU PROMOTEUR

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LAVAL 2009-2012 GUIDE DU PROMOTEUR PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE LAVAL 2009-2012 GUIDE DU PROMOTEUR Mars 2009 TABLE DES MATIÈRES 1... L ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 3 2. CADRE D APPLICATION 3 3. OBJECTIFS

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAIRIE DE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Cde des Marchés Publics) MAINTENANCE ET ASSISTANCE INFORMATIQUE DES SYSTEMES

Plus en détail

Consultation dans le cadre de la conférence nationale sur la logistique

Consultation dans le cadre de la conférence nationale sur la logistique Cnsultatin dans le cadre de la cnférence natinale sur la lgistique 31/03/15 Les répnses à cette cnsultatin se fnt directement en ligne à l adresse suivante : http://enqueteur.dgitm.develppement-durable.guv.fr/index.php?sid=15349&lang=fr

Plus en détail

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE Trusse en enseignement STAGES COOP Ce dcument cntient divers aides mémires pur faciliter l intégratin du stagiaire dans sn envirnnement de travail ainsi que des utils qui

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE)

STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE) STATUTS DE L ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DES GRANDES ECOLES (ASAGE) Le 16 février 2010, les membres fndateurs de l Assciatin Suisse des Amis des Grandes Ecles (ASAGE) se snt réunis au restaurant la Mère

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage

BOURSE EXPLO RA SUP (Région Rhône-Alpes) Toutes destinations-séjour académique et stage BOURSE EXPLO RA SUP (Régin Rhône-Alpes) Tutes destinatins-séjur académique et stage A/Demande de burse Expl RA Sup 1/Eligibilité La mbilité (stage u séjur académique) dit être validée par des crédits ECTS

Plus en détail

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires

Groupe ERAMET. MODIFICATION CGT - Rajouter avenant 1 et 2 Paris le 18 octobre 2012. Préambule. 1. Salariés bénéficiaires Grupe ERAMET Accrd Cmpte Epargne Temps Grupe MODIFICATION CGT - Rajuter avenant 1 et 2 Paris le 18 ctbre 2012 Préambule La Directin du Grupe ERAMET et les Organisatins Syndicales nt suhaité cmpléter les

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en place d une plateforme collaborative pour les salariés de l Apur 23 août 2011

Cahier des charges pour la mise en place d une plateforme collaborative pour les salariés de l Apur 23 août 2011 Cahier des charges pur la mise en place d une platefrme cllabrative pur les salariés de l Apur 23 aût 2011 1 Présentatin de l Apur 2 1.1 Créatin, missins 2 1.2 Statuts et membres 2 1.3 Fnctinnement 2 2

Plus en détail

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES CONSULTATION POUR LE CHOIX D UNE MUTUELLE DE COMPLEMENTAIRE SANTE AU BENEFICE DES SALARIES DU CDTO CAHIER DES CHARGES Le présent cahier des charges définit le périmètre de la prestatin attendue, en vue

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

I - P R E A M B U L E

I - P R E A M B U L E I - P R E A M B U L E La SIDI a achevé, fin 2008, la mise en œuvre de sn plan triennal 2006/2008, dans le cadre duquel elle s était fixée cmme prirités de cibler le mnde rural, en particulier sur le cntinent

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION La cmmissin s est bien tenue le 3 mars 2010 à la brasserie Fl située dans la Gare de l Est. La cmmissin a cmmencé avec 10 minutes d avance, tus les membres de

Plus en détail

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE

CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE CONVENTION DEPARTEMENTALE POUR LA LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU DEPARTEMENT DE L ARDÈCHE Le Préfet de l Ardèche, Le Prcureur de la République près

Plus en détail

I.5. 12 I.6. 12 AXE II : 14 II.1. L

I.5. 12 I.6. 12 AXE II : 14 II.1. L 1 Table des matières Table des matières... 2 Intrductin... 5 AXE I : Faire du capital humain un atut... 8 I.1. Valriser l alternance cmme dispsitif permettant l accès au marché du travail u le retur à

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive»

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive» VERSION au 09 01 2014 Prjet du CNOSF pur le sprt français Une ambitin : «Passer d une natin de sprtifs à une natin sprtive» Une clé : «Rénver le mdèle sprtif français» Faire du sprt un élément central

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant,

Vu le code Général des Collectivités Territoriales, et notamment les articles L.5214-27 et L.5721-1 et suivant, REPUBLIQUE FRANÇAISE -------------------------- DEPARTEMENT LANDES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE D YCHOUX NOMBRE DE MEMBRES Afférents au Cnseil Municipal En exercice

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Étude portant sur l évaluation des systèmes productifs locaux

Étude portant sur l évaluation des systèmes productifs locaux Étude prtant sur l évaluatin des systèmes prductifs lcaux Mars 2008 Isabelle Vibert Jean Baptiste Dupnt 89, rue du Fauburg Saint Antine - 75011 PARIS Tel 33 (0)1 53 02 15 00 - Fax 33 (0)1 53 02 15 15 E-mail

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Téléphonie fixe» Déploiement d une solution de téléphonie fixe.

CAHIER DES CHARGES «Téléphonie fixe» Déploiement d une solution de téléphonie fixe. Centre Francilien de l Innvatin, le 17 septembre 2013 / Cahier des charges «Téléphnie fixe» / Appel à d ffres : Dépliement d une slutin de téléphnie fixe. CAHIER DES CHARGES «Téléphnie fixe» Dépliement

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

Visas de court séjour schengen

Visas de court séjour schengen Visas de curt séjur schengen TOURISME VISITE FAMILIALE VISITE MÉDICALE TRANSIT VOYAGES À DES FINS SCIENTIFICO-CULTURELLES TRANSPORT INTERNATIONAL ROUTIER Cnditins et dcuments requis: Les persnnes qui vyagent

Plus en détail

L avenir du Conseil économique et social local

L avenir du Conseil économique et social local MAIRIE DE BOULOGNE BILLANCOURT CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL LOCAL AVIS ET RAPPORTS Assemblée Générale 7 février 2012 L avenir du Cnseil écnmique et scial lcal Avis présenté par Arnaud Jutier Grupe de travail

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Règlement d aide sociale facultative du CCAS de la Ville de Nantes

Centre Communal d Action Sociale Règlement d aide sociale facultative du CCAS de la Ville de Nantes Centre Cmmunal d Actin Sciale Règlement d aide sciale facultative du CCAS de la Ville de Nantes 13/11/2013 1 1. Préambule La Ville de Nantes a suhaité dévelpper une plitique d aide aux Nantais en situatin

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

CONTEXTE DRSI Paris12 - Site de Créteil

CONTEXTE DRSI Paris12 - Site de Créteil Délégatin Réginale du Système d Infrmatin Paris12 CONTEXTE DRSI Paris12 - Site de Créteil SUJET CCTP Slutin libre d'inventaire et de gestin de parc micr-infrmatique référence CCTP-OCS&GLPI.dc versin statut

Plus en détail

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse..........

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse.......... FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS A returner à avant le.. Adresse... N DE DOSSIER IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nm, Prénms....... Né(e) le à......... Adresse de

Plus en détail

Relevé de décisions et d informations n 150 Bureau Fédéral 13 14 janvier 2012

Relevé de décisions et d informations n 150 Bureau Fédéral 13 14 janvier 2012 circulaire Relevé de décisins et d infrmatins n 150 Bureau Fédéral 13 14 janvier 2012 5 grammes de plumes, des tnnes d émtin Le Secrétariat Général Diffusin : Cmité Directeur, Membres d hnneur, Ligues

Plus en détail

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile»

Annexe 2 Annexe technique de la convention individuelle d habilitation «professionnel de l automobile» Annexe 2 Annexe technique de la cnventin individuelle d habilitatin «prfessinnel de l autmbile» 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 1.2 Principe général de l habilitatin... 3 1.3 L habilitatin «prfessinnel

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet Philippe GALLET Cnsultant, PMP Asscié gérant de Ruby Cnsulting philippe.gallet@rubycnsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56 AGILITY IN IT PROJECTS AND GOVERNANCE http://www.linkedin.cm/in/philippegallet Ruby

Plus en détail

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas».

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». R è g l e m e n t d e l a c r è c h e - n u r s e r y Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». c r è c h e - n u r s e r y A P e t i t s P a s... P la c e du Par c 6 1 6 3 6 Br

Plus en détail

CONTROLEUR DE GESTION (H/F) Alternance 24 mois à Béziers

CONTROLEUR DE GESTION (H/F) Alternance 24 mois à Béziers L Entreprise Réginale Pyrénées-Méditerranée cmpsée de 623 persnnes, recherche pur sa Directin Administrative et Financière, un(e): CONTROLEUR DE GESTION (H/F) Alternance 24 mis à Béziers Sus la directin

Plus en détail

Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente. Compte-rendu du séminaire «Spécialisation Intelligente» n 1 : Mobilité

Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente. Compte-rendu du séminaire «Spécialisation Intelligente» n 1 : Mobilité Stratégie Réginale d Innvatin et de Spécialisatin Intelligente Cmpte-rendu du séminaire «Spécialisatin Intelligente» n 1 : Mbilité Etabli par : Christine Picard (2D2E), Philippe Furnand (Algé), Laure Piquemal

Plus en détail

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking - Présentatin générale L exemple du Transf Séminaire Innvatin cllabrative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking vecteur d innvatin et de dévelppement durable Histrique les rigines l ampleur

Plus en détail

Club des Léopards de Rouen

Club des Léopards de Rouen Club des Lépards de Ruen Saisn 201 4 / 2015 Qui et quand dis-je vir rendre le dssier d inscriptins? Après les entrainements en direct avec les nms/mails suivants : Les lundis et mercredis pur les sénirs/flag

Plus en détail

Consultation restreinte

Consultation restreinte Cnsultatin restreinte Garantie des Risques Lcatifs - Furniture, installatin et mise en service d un serveur de messagerie sus Exchange Le 25/10/2011 Assciatin Pur l Accès Aux Garanties Lcatives Lucie CAHN,

Plus en détail

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC»

Projet «Pour une Europe sociale, apprenons la MOC» Prjet «Pur une Eurpe sciale, apprenns la MOC» Synthèse des échanges du cllectif cityen Plusieurs réunins nt eu lieu, entre juillet 2009 et juin 2010 en régin Nrd Pas de Calais, autur du prjet «Pur une

Plus en détail

Plateau technique "Cluster de calcul intensif HPC"

Plateau technique Cluster de calcul intensif HPC Web : http://mi.pytheas.univ-amu.fr Plateau technique "Cluster de calcul intensif HPC" FONCTIONNEMENT CHARTE D UTILISATION Référence : 01 - v03 Date d apprbatin : 12/02/2015 SUIVI DES DIFFERENTES VERSIONS

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE»

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» CYCLE CYCLE : Le management de prjet «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» METHODOLOGIE ET OUTILS PRATIQUES EN GESTION DE PROJET Du 27 juin au

Plus en détail

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne

Règlement du concours de POCKET FILM organisé par le Département de la Haute-Vienne Règlement du cncurs de POCKET FILM rganisé par le Département de la Haute-Vienne Article 1: OBJET DU CONCOURS Le Département de la Haute-Vienne rganise un cncurs de POCKET FILM sur le thème «Hérs/hérïnes»

Plus en détail

Termes de références Projet de recherche sur le français dans l espace arabofrancophone

Termes de références Projet de recherche sur le français dans l espace arabofrancophone Termes de références Prjet de recherche sur le français dans l espace arabfrancphne L'Organisatin internatinale de la Francphnie (OIF) et l'agence universitaire de la Francphnie (AUF) lancent un appel

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail