Groupe de travail sur les petites et moyennes entreprises et l'entreprenariat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de travail sur les petites et moyennes entreprises et l'entreprenariat"

Transcription

1 A usage officiel DSTI/IND/PME(2004)22 DSTI/IND/PME(2004)22 A usage officiel Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development Français, Anglais DIRECTION DE LA SCIENCE, DE LA TECHNOLOGIE ET DE L'INDUSTRIE COMITE DE L'INDUSTRIE ET DE L'ENVIRONNEMENT DE L'ENTREPRISE Groupe de travail sur les petites et moyennes entreprises et l'entreprenariat PROJET DE PROGRAMME DU SYMPOSIUM DE L'ENTREPRISE: La compétitivité des PME dans une économie du savoir 2ème CONFERENCE DE L'OCDE DES MINISTRES EN CHARGE DES PME consacrée au thème "PROMOUVOIR L'ENTREPRENARIAT ET LES PME INNOVANTES DANS UNE ECONOMIE MONDIALISEE -- Vers une mondialisation plus responsable et mieux partagée" Conférence organisée conjointement par l'ocde et le ministère turc de l'industrie et du commerce à ISTANBUL, Turquie, du 3 au 5 juin 2004 Dans le cadre du Processus de Bologne de l'ocde, il a été convenu, par décision du Conseil de l OCDE en date du 9 janvier 2003, de tenir à Istanbul, à l invitation du ministère turc de l Industrie et du Commerce, du 3 au 5 juin 2004, la Deuxième conférence ministérielle de l OCDE sur le thème «Promouvoir l entreprenariat et les PME innovantes dans une économie mondialisée». Les autorités turques ont proposé d organiser un Symposium de l entreprise, qui aura lieu le 3 juin, c'est-à-dire la veille de la Réunion ministérielle (4 et 5 juin). Le thème du Symposium retenu par les autorités turques est «La compétitivité des PME dans une économie du savoir». Les conclusions des débats tenus durant le Symposium seront présentées aux Ministres le 4 juin au matin. Le Symposium de l entreprise offrira aux organisations professionnelles et aux entreprises elles-mêmes (grandes et petites) l occasion de renforcer leur coopération au niveau international et de peser sur les politiques des pouvoirs publics et les mesures internationales relatives aux PME. Il accueillera des PDG de PME et de grandes entreprises, des représentants de fédérations d entrepreneurs nationales et supranationales, des bailleurs de fonds s adressant aux PME (banques, institutions financières) et des agences prestataires de services aux entreprises dans l optique de la mondialisation des PME. Des représentants d organisations internationales seront aussi conviés à y prendre part. Ce projet de programme du Symposium de l entreprise a été mis au point par un comité d organisation coprésidé par M. Faruk Eczacibai, Président du Conseil d administration, Fondation turque pour l informatique, Turquie et M. Peter Fritz, Directeur général, Groupe TCG, Australie. Français, Anglais Contacts: M. Cemil Arikan, Université Sabanci, Turquie-- mel: M. Massimiliano Granieri, Torino Wireless, Italie -- mel: M. Ahmet Ecmel Yorganci, Tur&Bo - ppp, Président, Belgique; mel: Document complet disponible sur OLIS dans son format d'origine Complete document available on OLIS in its original format

2 2

3 DEUXIÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DE L OCDE SUR LES PME SYMPOSIUM DE L ENTREPRISE «La compétitivité des PME dans une économie du savoir» 3 juin 2004, Istanbul, Turquie Projet de programme Les recommandations du Symposium de l entreprise seront présentées à la Session conjointe de la DEUXIÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DE L OCDE SUR LES PME «Promouvoir l entreprenariat et les PME innovantes dans une économie mondialisée Vers une mondialisation plus responsable et mieux partagée» Les 4 et 5 juin 2004 Centre de congrès Lutfi Kırdar d Istanbul Harbiye Istanbul, Turquie 3

4 DEUXIÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DE L OCDE SUR LES PME Istanbul, Turquie, 3-5 juin 2004 SYMPOSIUM DE L ENTREPRISE SUR «La compétitivité des PME dans une économie du savoir» Jeudi 3 juin 2004 Jeudi 3 juin 2004 PROJET DE PROGRAMME 08h00 Accueil des participants & café 09h00 Session inaugurale M. Faruk Eczacıba ı, Coprésident du Symposium de l entreprise Président du Conseil d administration, Fondation turque pour l informatique, Turquie M. Erkan Gürkan Président, KOSGEB, Turquie M. Rifat Hisarcıklıo lu Président, TOBB, Turquie M. Herwig Schlögl Secrétaire général adjoint, OCDE Allocution de bienvenue M. Ali Co kun Ministre de l Industrie et du Commerce, Turquie Orateur principal Thème Mr. Michael Klein, Vice-Président, Développement du secteur privé pour la banque mondiale et l'international Finance Corporation (IFC) et économiste en chef de l'ifc, «Présentation de l économie du savoir» Pour une définition commune de l économie du savoir Quelles sont les opportunités qu apporte l économie du savoir aux entreprises? Quels sont les enjeux en matière de mesure, de gestion et de protection du capital cognitif? 4

5 SESSION 1 «L accès au savoir : développer la culture de l innovation au sein des PME et créer de nouvelles entreprises» 10h00 PRÉSIDENT M. Paul Bradstock Directeur, Paul Bradstock Consulting, Royaume-Uni ORATEURS M. Christian Poyau (à confirmer) Président, GrowthPlus, Président, Micropole-Univers, France M. Ashank Desai Président, MASTEK Ltd, Inde M. Tsugio Ide Directeur exécutif de la JASMEC (Japan Small and Medium Enterprise Corporation), Japon M. Cengiz Ultav Vice-président, Zorlu Holding, Turquie Thème Les orateurs examineront le thème sous l angle de l accès au savoir et à la création d entreprises nouvelles et du développement d une culture de l innovation au sein des PME. Ils étaieront leurs interventions par leur expérience personnelle. La session sera axée sur : Le cadre économique et institutionnel L innovation et l entreprise Les TIC en tant qu éléments facilitateurs Les enjeux et possibilités des PME du point de vue de l accès au transfert de technologies, à l innovation et aux outils des TIC. Les recommandations devant être proposées à la Conférence ministérielle cibleront et feront ressortir ces enjeux et possibilités de l accès à l information, à des aides et à des services stratégiques. 10h45 DÉBATS Intervenants M. Mansour Cama Président, Confédération nationale des employeurs, Sénégal Mme Barbara Rigassi Vice-présidente et associée, BHP Brugger and Partners, Suisse M. Kaan Terzioglu Directeur général Advanced Technologies EMEA Cisco Systems, Royaume-Uni Les intervenants lanceront la discussion en faisant quelques brèves observations et en posant une ou deux questions aux orateurs. 11h15 Pause café 5

6 SESSION 2 «Le capital cognitif : la clé de l économie du savoir» 11h45 PRÉSIDENT M. George Metakides Président, Strategies Ltd, Grèce ORATEURS Mme Nüket Yeti Président par intérim, TUB TAK, Turquie M. Patrick Callioni Directeur général, Économie de l information, NOIE, Australie Mme Elly Plooij-van Gorsel Global Trust Centre, Pays-Bas M. Serge Golovanov Directeur du Centre d amélioration des performances des entreprises, GOLEM IMME GmbH, Autriche Thème Les orateurs examineront le thème du capital cognitif un élément clé de l économie du savoir. La session sera axée sur : La mesure, la protection et la gestion du capital cognitif et des actifs immatériels (propriété intellectuelle, ressources humaines, etc.) Les politiques en matière de DPI Le capital humain. 12h15 DÉBATS Intervenants M. Guriqbal Singh Jaiya Directeur, Division des petites et moyennes entreprises (PME), OMPI M. Luigi Troaini Secrétaire général d Euro-Med Trade, Distribution and Service Initiative (EURO-MED TDS) M. Tjark de Lange Président, Yes for Europe, Confédération européenne des jeunes entrepreneurs Les intervenants lanceront la discussion en faisant quelques brèves observations et en posant une ou deux questions aux orateurs. 13h00 Déjeuner 6

7 SESSION 3 «La mise en œuvre de l innovation technologique : adoption par les PME» 14h30 PRÉSIDENTE Mme Zeynep Bodur Okyay Vice-présidente, Groupe Kale, Turquie ORATEURS M. Eoin P O Neill Directeur de l Institute of Innovation, Trinity College, Dublin, Irlande Mme Margarita Tchouvakhina Vice-présidente, Kreditanstalt für Wiederaufbau (KFW), Allemagne M. Sandro Salmoiraghi Vice-président de Confindustria et Président du Comité de Confindustria pour les petites entreprises, Italie Mme Marilyn Carlson Nelson PDG, Carlson Companies, Inc., États-Unis Thème Les orateurs examineront la mise en œuvre de l innovation technologique du point de vue de son adoption par les PME. La session sera axée sur les modalités susceptibles d accroître l adoption de l innovation technologique par les PME. La «mise en œuvre» est considérée comme un passage obligé pour aider les PME à intégrer de nouveaux outils de gestion et de production. 15h45 DÉBATS Intervenants M. Robert Bennett Lubic Professeur émérite de droit et PDG de GlobalMedArb LLC, un prestataire de résolution en ligne des différends, États-Unis M. Severi Keinälä Membre de la Commission des affaires d entreprises, Union des confédérations de l industrie et des employeurs d Europe (UNICE) Les intervenants lanceront la discussion en faisant quelques brèves observations et en posant une ou deux questions aux orateurs. 16h15 Pause café

8 16h30 ATELIER «Études de cas et pratiques exemplaires» PRÉSIDENT M. Lütfi Yenel Président, Alcatel Teleta, Turquie M. Steff Wertheimer, Président, Groupe ISCAR, modèle TEFEN, Israël M. Massimiliano Granieri, Chef, Transfert technologique de la propriété intellectuelle, Fondazione Torino Wireless, Italie M. Stan Jeffery, PDG, Ballarat University Technology Park, Directeur de la Cité de l information, Australie Présentation de l Initiative Istanbul 2004: «Réseau de transfert technologique des marchés régionaux émergents» (REMTECH) Présenté par M. Jan Nahum Ex-président de l Unité de développement international, FIAT, Italie 18h00 Session plénière de clôture M. Thomas Vant Secrétaire général, Comité consultatif économique et industriel auprès de l OCDE (BIAC) M. Roland Schneider Conseiller de haut niveau en matière de politiques, Commission syndicale consultative auprès de l OCDE (TUAC) Allocution de clôture M. Peter Fritz, Coprésident du Symposium de l entreprise Directeur général, Groupe TCG, Australie - Présentation des projets de recommandations politiques intégrées de la concurrence - Adoption des recommandations finales 18h45 Fin du Symposium RAPPORTEURS DU SYMPOSIUM DE L ENTREPRISE : M. Alan Parker, Peak Performance Development, Sydney, Australie, et M. Jean Guinet, Administrateur principal, Division de la politique scientifique et technologique, OCDE COPRÉSIDENTS DU COMITÉ SCIENTIFIQUE DU SYMPOSIUM DE L ENTREPRISE : M. Cemil Arikan, Université Sabanci, Turquie M. Massimiliano Granieri, Torino Wireless, Italie *Programme sujet à modifications 8

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE FORMATION OMPI-INSME SUR LA PROPRIÉTE INTELLECTUELLE ET LA GESTION DE L INNOVATION DANS LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

PROGRAMME INTERNATIONAL DE FORMATION OMPI-INSME SUR LA PROPRIÉTE INTELLECTUELLE ET LA GESTION DE L INNOVATION DANS LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES F WIPO-INSME/SMEs/GE/05/INF/1 ORIGINAL : Anglais DATE : 19 février 2005 INTERNATIONAL NETWORK FOR SMALL AND MEDIUM-SIZED ENTERPRISES ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE PROGRAMME INTERNATIONAL

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Programmation détaillée du 4 ème DAVOC, 5 au 7 mai, Palais des congrès, Yaoundé Yaoundé, le 28 avril 2011 CASA-NET (CAmeroonian Skills Abroad NETwork) est

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie «Systèmes électoraux» Kiev, Ukraine, 21-23 octobre 2009 Document d information à l attention des ONG intéressées Le Forum pour l avenir de la

Plus en détail

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE

INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE F OFFICE DES BREVETS DU JAPON OFFICE MAROCAIN DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE DIALOGUE POLITIQUE OMPI/INN/CAS/14/INF/1 PROV. ORIGINAL: FRANÇAIS DATE: OCTOBRE 2014 Dialogue politique régional

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

PARTENARIATS, GRAPPES, RÉSEAUX ET DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE : PERSPECTIVES ET ENJEUX DES PME INNOVANTES DANS UNE ÉCONOMIE MONDIALISÉE

PARTENARIATS, GRAPPES, RÉSEAUX ET DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE : PERSPECTIVES ET ENJEUX DES PME INNOVANTES DANS UNE ÉCONOMIE MONDIALISÉE 2 ème CONFÉRENCE DE L OCDE DES MINISTRES EN CHARGE DES PETITES ET MOYENNES ENTERPRISES (PME) PROMOUVOIR L ENTREPRENARIAT ET LES PME INNOVANTES DANS UNE ÉCONOMIE MONDIALE : VERS UNE MONDIALISATION PLUS

Plus en détail

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE 14-15 septembre 2006 Séoul, Corée Déclaration de Séoul (version définitive) CENTRE

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Séminaire sur les universités et les bibliothèques Paris, 26-27 août 2002

Séminaire sur les universités et les bibliothèques Paris, 26-27 août 2002 Séminaire sur les universités et les bibliothèques Les universités sont amenées à exploiter des possibilités et relever des défis de plus en plus nombreux, car il faut sans cesse en faire davantage alors

Plus en détail

Ordre du jour provisoire

Ordre du jour provisoire 15ème Assemblée Générale et Symposium Scientifique de l ICOMOS Ordre du jour provisoire 14.10 Réunion stratégique des Comités Scientifiques Internationaux de l ICOMOS Salle «The Grand Ballroom A» du Sofitel

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

Séminaire des Acheteurs d Energie Européens

Séminaire des Acheteurs d Energie Européens Séminaire des Acheteurs d Energie Européens Paris, 14 Juin 2012 Quel avenir pour le marché de l énergie en Europe? 2 cas pratiques dont un présenté par Michelin sur la gestion de son portefeuille énergétique

Plus en détail

CONFÉRENCE. Musées et Municipalités en Europe Quels liens? Quelles perspectives? Quelle gestion? Bruxelles, 9 et 10 Décembre 2010 PROGRAMME

CONFÉRENCE. Musées et Municipalités en Europe Quels liens? Quelles perspectives? Quelle gestion? Bruxelles, 9 et 10 Décembre 2010 PROGRAMME CONFÉRENCE Musées et Municipalités en Europe Quels liens? Quelles perspectives? Quelle gestion? Bruxelles, 9 et 10 Décembre 2010 PROGRAMME 1 er JOUR - JEUDI 9 DECEMBRE 2010 Lieu : Hôtel Warwick Barsey

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/FID/2007/2 16 mai 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS E COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010)

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) Les chiffres clés du tourisme 2010 Tourisme en Flandre Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) nuitées % arrivées % Durée moyenne du séjour (nuits) Région Flamande 23.087.944 66% 7.660.540 57%

Plus en détail

Séminaire de haut niveau. La paix, la sécurité et le développement durable PROGRAMME (29/09/15)

Séminaire de haut niveau. La paix, la sécurité et le développement durable PROGRAMME (29/09/15) Séminaire de haut niveau La paix, la sécurité et le développement durable Le rôle des parlements africains et européens pour lutter contre les causes profondes et les conséquences de l extrémisme violent

Plus en détail

REUNION A L OCDE, PARIS

REUNION A L OCDE, PARIS ECONOMIE ET SECURITE 268 ESC 12 F rév2 Original : anglais Assemblée parlementaire de l OTAN COMMISSION DE L ECONOMIE ET DE LA SECURITE REUNION A L OCDE, PARIS 10 FEVRIER 2012 Salle C, Château Centre de

Plus en détail

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com Sommaire INTRODUCTION ET DEFINITIONS Soutenir la recherche et developpement : une volonte politique La mission de l Expert-Comptable Table ronde 2 Une

Plus en détail

Mercredi 20 juin 2012 10h00 17h00 Sarrebruck Centre des congrès. Congrès technique sur les énergies renouvelables Tendances et financement

Mercredi 20 juin 2012 10h00 17h00 Sarrebruck Centre des congrès. Congrès technique sur les énergies renouvelables Tendances et financement Programme du 20 juin 2012 Mercredi 20 juin 2012 10h00 17h00 Sarrebruck Centre des congrès Énergie. Avenir. Opportunités. Congrès technique sur les énergies renouvelables Tendances et financement Nos partenaires

Plus en détail

Série sur les Principes de Bonnes Pratiques de Laboratoire et Vérification du Respect de ces Principes Numéro 4 (version révisée)

Série sur les Principes de Bonnes Pratiques de Laboratoire et Vérification du Respect de ces Principes Numéro 4 (version révisée) Non classifié ENV/JM/MONO(99)20 ENV/JM/MONO(99)20 Or. Ang. Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 22-Oct-1999 Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

note d 13.30 LA COMPRÉHENSION DE L ÉCRIT

note d 13.30 LA COMPRÉHENSION DE L ÉCRIT note d informationdécembre 13.30 En 2012, 5 700 élèves de 15 ans scolarisés dans les collèges et lycées français ont participé à l enquête internationale PISA visant à évaluer principalement la culture

Plus en détail

PROGRAMME. Palais des Congrès Cotonou, Bénin

PROGRAMME. Palais des Congrès Cotonou, Bénin PROGRAMME Palais des Congrès Cotonou, Bénin La réunion est réalisée par la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le développement (CNUCED) avec l apport financier Du Fonds commun pour les produits

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE»

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» > PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L INDICE DE LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE POSITIVE 2014 UNE INITIATIVE DE DÉROULÉ DE LA CONFÉRENCE

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Efficacité énergétique Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Plan Une vision globale de la consommation d'énergie des entreprises Les pays leaders et les grandes décisions en faveur des entreprises

Plus en détail

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive»

Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Forum international «Afrique Responsable, les pionniers de la RSE et de la croissance verte inclusive» Co-construction par l Afrique et pour l Afrique d une Responsabilité Sociétale des Entreprises et

Plus en détail

Ecologistics Luxembourg Workshop

Ecologistics Luxembourg Workshop Ecologistics Luxembourg Workshop 1 1. Introduction 2. 13:35-14:30 : L EPC et votre entreprise - Quelle valeur ajoutée pour votre entreprise? GS1 - L intégration de l EPC : retour d expérience. Up Trace

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

CES/AC.68/2002/1 page 2. 10. Questions diverses. 11. Adoption du rapport. Calendrier provisoire et notes explicatives

CES/AC.68/2002/1 page 2. 10. Questions diverses. 11. Adoption du rapport. Calendrier provisoire et notes explicatives Distr. GÉNÉRALE CES/AC.68/2002/1 4 février 2002 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS EUROPÉENS ORGANISATION DE COOPÉRATION

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Administration électronique : quelle coopération entre secteurs public et privé?

Administration électronique : quelle coopération entre secteurs public et privé? AMBASSADE DE FRANCE EN RUSSIE SEMINAIRE FRANCO RUSSE MOSCOU 27 et 28 septembre 2010 Administration électronique : quelle coopération entre secteurs public et privé? ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE UNEP(DEPI)/MED WG 384/2 11 juin 2013 FRANÇAIS Original: ANGLAIS PLAN D ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE 1ère Réunion du Groupe de Travail sur le Protocole Offshore, La Valette, Malte, 13-14 juin 2013 ORDRE

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale Chypre Géographie Situation générale Chypre est appelée officiellement la République de Chypre et est un pays insulaire eurasien situé au milieu de la mer Méditerranée orientale. Chypre se trouve au sud

Plus en détail

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Texte original 0.941.291 Convention relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Conclue à Paris le 20 mai 1875 Approuvée par l Assemblée fédérale le 2 juillet 1875 1 Instruments

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Évaluation sur la base du Small Business Act pour l Europe Tunis, 10 Septembre 2014 Ordre du jour 1. Introduction et objectifs 2. Méthodologie

Plus en détail

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana.

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana. lan de partenariat 17 au 19 mars 2015 alais des congrès de Montréal, Canada Salon international des technologies environnementales e nouveautés 2015 Carrefour de l innovation Visibilité pour tous les budgets

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED c/65 14 mars 1966 Distribution limitée CONSEIL 14-16 mars 1966 COMPOSITION DU CONSEIL ET DESIGNATION DES REPRESENTANTS (à la date du 14

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU

Plus en détail

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8 COUTS DES ENTREPRISES 8.1 Coût du capital 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8.4 Tarifs hôteliers COMPARAISONS INTERNATIONALES 13 ème EDITION 8.1 COUT

Plus en détail

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI)

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) est une instance de monitoring du Conseil de l Europe dont la tâche

Plus en détail

Améliorer les conditions de travail et la compétitivité dans les chaînes d approvisionnements mondiales

Améliorer les conditions de travail et la compétitivité dans les chaînes d approvisionnements mondiales Améliorer les conditions de travail et la compétitivité dans les chaînes d approvisionnements mondiales Better Work est un partenariat unique entre l Organisation internationale du Travail (OIT) et la

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe.

L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. 1 1 2 2 Qui est l Union des Femmes Investisseurs Arabes? FICHE D IDENTITÉ L Union des Femmes Investisseurs Arabes est une entité dépendant de la Ligue Arabe. Elle a été créée par l Union économique arabe

Plus en détail

GRI Groupement romand de l informatique

GRI Groupement romand de l informatique GRI Groupement romand de l informatique Symposium dédié à la sécurité dans la mondialisation de l information le 25 mai 2012 à Genève Hôtel Bristol Geneva 10 Rue du Mont-Blanc, Genève Les enjeux de la

Plus en détail

LES TIC, LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE ET LES PME

LES TIC, LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE ET LES PME 2 ème CONFÉRENCE DE L OCDE DES MINISTRES EN CHARGE DES PETITES ET MOYENNES ENTERPRISES (PME) PROMOUVOIR L ENTREPRENARIAT ET LES PME INNOVANTES DANS UNE ÉCONOMIE MONDIALE : VERS UNE MONDIALISATION PLUS

Plus en détail

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE SITUATION TOURISME 2013 Situation du tourisme en Europe Visiteurs internationaux : + 5%(essentiellement en provenance, d Europe, Asie-Pacifique et Moyen-Orient)

Plus en détail

L Intelligence Économique

L Intelligence Économique L Intelligence Économique : Un outil de Management pour décrypter un monde complexe L Intelligence Économique & le Knowledge Management L IE pour identifier les risques, anticiper les crises et saisir

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LE PERSONNEL DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE AU SENEGAL

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LE PERSONNEL DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE AU SENEGAL PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LE PERSONNEL DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE AU SENEGAL Termes de Références Atelier national de finalisation et de validation des documents

Plus en détail

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance

Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance CONSEIL EXÉCUTIF EB126/25 Cent vingt-sixième session 30 décembre 2009 Point 7.2 de l ordre du jour provisoire Nomination des membres du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance Rapport

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises Les enjeux pour la Confédération, le Canton de Vaud et ses communes

Réforme III de la fiscalité des entreprises Les enjeux pour la Confédération, le Canton de Vaud et ses communes Réforme III de la fiscalité des entreprises Les enjeux pour la Confédération, le Canton de Vaud et ses communes Pascal Broulis, chef du DFIRE Présentation à l ASMV, le 3 octobre 2014 Contexte international

Plus en détail

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité?

Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Le défi numérique et les enjeux du e-learning Comment renforcer la compétitivité? Rhena TIC DAYS Mulhouse 2011 Le défi numérique : Le développement des téléphones mobiles, d Internet et des technologies

Plus en détail

RÉUNION DE NIVEAU MINISTÉRIEL

RÉUNION DE NIVEAU MINISTÉRIEL RAPPORT DE LA DÉLÉGATION DU CANADA Chef de la délégation M me Joan Burke Présidente du Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Ministre de l Éducation Terre-Neuve-et-Labrador Chef adjoint de la délégation

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Forum francophone sur la santé mentale et les dépendances : Parlons-en! Ordre du jour

Forum francophone sur la santé mentale et les dépendances : Parlons-en! Ordre du jour Forum francophone sur la santé mentale et les dépendances : Parlons-en! Ordre du jour Le mercredi 18 avril 2012 Édifice Centre d'excellence, Collège Glendon, Université York De 17 h 30 à 21 h Heure Description

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa;

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa; SUITE 1600 1221 BRICKELL AVENUE MIAMI, FL 33131-0014 T E L 3 0 5-416-6880 F A X 3 0 5-416-6887 gray-robinson.com BOCA RATON FORT LAUDERDALE JACKSONVILLE KEY WEST LAKELAND MELBOURNE MIAMI 305-913-0529 GLENN.COOPER@GRAY-ROBINSON.COM

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais de séjour (missions) en Belgique et à l étranger

Plus en détail

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire

Thème 1: l environnement pédagogique et scolaire dans le primaire et le secondaire FRANCE Cette note sur la France se focalise sur trois grands thèmes que l on retrouve dans cette édition de Regards sur l éducation et qui concernent plus particulièrement la France. Il s agit de l environnement

Plus en détail

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS Séminaire scientifique annuel Université Sorbonne Paris Cité 2015 Programmes de recherche interdisciplinaires Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre

Plus en détail

Cette note sur la France s organise autour de trois grands thèmes abordés dans cette édition de Regards

Cette note sur la France s organise autour de trois grands thèmes abordés dans cette édition de Regards Source d informations précises et pertinentes, Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE fait figure de publication de référence sur l état de l éducation dans le monde. Elle fournit des données

Plus en détail

Le leadership des femmes dans la vie publique Favoriser la diversité pour une croissance inclusive

Le leadership des femmes dans la vie publique Favoriser la diversité pour une croissance inclusive Forum mondial sur la Gouvernance publique Le leadership des femmes dans la vie publique: Favoriser la diversité pour une croissance inclusive Informations pratiques Paris, 2-4 avril 2014 Informations

Plus en détail

FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015

FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015 FORUM ECONOMIQUE & JOURNEE NATIONALE DU GABON A L EXPO DE MILAN 2015 FORUM ECONOMIQUE INVESTMENTS OPPORTUNITIES: GABON, GATEWAY TO AFRICA SALLE DE CONFERENCE SITE EXPO 28 JUILLET 2015 10H00 10H30 10H30

Plus en détail

A quoi sert un brevet?

A quoi sert un brevet? A quoi sert un brevet? C'est une bonne question à se poser lorsque l'on a l'impression que l'on est en face d'une innovation qui mérite d'être protégée. Cette question revient souvent car la protection

Plus en détail

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Invitation Conférence ASCI 2015 Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Profession Culture Langue La communication interne et intégrée : comment maîtriser les langues pour surmonter les barrières culturelles et

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

2 ème journée Portes ouvertes sur la recherche

2 ème journée Portes ouvertes sur la recherche Educating entrepreneurs for the world Invitation 2 ème journée Portes ouvertes sur la recherche Mardi 10 octobre 2006 Campus d EM LYON Une journée ouverte à toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir

Plus en détail

La solidarité internationale peut se comprendre comme la coopération

La solidarité internationale peut se comprendre comme la coopération 128 Christian Pilichowski Responsable international de la Fédération des travailleurs de la métallurgie (FTM) CGT La solidarité internationale peut se comprendre comme la coopération entre organisations

Plus en détail

Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) Programme *

Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) Programme * Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) Programme * Réunion du Groupe d'experts sur l'amélioration de la Compétitivité des PME dans les pays en développement: contribution

Plus en détail

8 ème Journée de la logistique

8 ème Journée de la logistique Mutualiser, vous pouvez tous le faire! Taille critique, flexibilité, management du risque, performance La MUTUALISATION Jeudi 21 juin à Entiore Un espace d échanges et de partage d expériences entre professionnels

Plus en détail

Les avantages de l introduction en Bourse

Les avantages de l introduction en Bourse RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Commission d Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse Séminaire sur: Les avantages de l introduction en Bourse Avec le soutien de : El Aurassi

Plus en détail

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps

LUXGSM. Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du temps T/L-1a Généralités Les plages de tarifs (si pas indiqué autrement) Tarif réduit du lundi au vendredi de 19.00 à 8.00 ainsi que les week-ends et jours fériés légaux toute la journée Tarif plein reste du

Plus en détail

Les GU comme outil pour améliorer l accessibilité et la qualité des services. Alternative aux services publics existants?

Les GU comme outil pour améliorer l accessibilité et la qualité des services. Alternative aux services publics existants? Rôle d avant-garde ou lieu d expérimentation avant réforme des services? Alternative aux services publics existants? Modification profonde et durable de l offre de services publics et/ou de la relation

Plus en détail

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire

Les problèmes de politisation. Comprendre. l Indice de réponse humanitaire Les problèmes de politisation Comprendre l Indice de réponse humanitaire 2010 Les donateurs sont essentiels / Les donateurs jouent un rôle essentiel lorsqu il s agit de garantir que l aide parvienne aux

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

Colloque parrainé par le Ministère MIPMEPI et organisé le 23-24 Mai 2011 Hôtel EL-RIADH Sidi Fredj - Algérie

Colloque parrainé par le Ministère MIPMEPI et organisé le 23-24 Mai 2011 Hôtel EL-RIADH Sidi Fredj - Algérie De la Société des Savoirs à l Économie de l Intelligence : Les méthodes et les outils pour cerner, optimiser et relever les défis de la mondialisation et de la globalisation Colloque parrainé par le Ministère

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Union africaine Conseil économique et social Union africaine E/ECA/COE/34/Inf/1 Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-quatrième réunion Union africaine Comité d experts

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail