CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT"

Transcription

1 CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT Le contrat de travail est suspendu pendant l arrêt de travail. Toutefois, tout salarié de droit privé ayant une année d'ancienneté dans la collectivité bénéficie, en cas d'absence au travail justifiée par l'incapacité résultant de maladie ou d'accident constaté par certificat médical, d'une indemnité complémentaire à l'allocation journalière prévue à l'article L du code de la sécurité sociale, s il remplit les conditions requises. Ces dispositions ne s'appliquent pas aux salariés travaillant à domicile, aux salariés saisonniers, aux salariés intermittents et aux salariés temporaires. Note : Ces dispositions s appliquent aux salariés de droit privé (apprentis, CAE-CUI, emplois d avenir ) sauf si la collectivité a, par délibération, étendu aux contrats aidés et apprentis le dispositif applicable aux contractuels de droit public (mention sur contrat de travail). Références Article L du code du travail Articles D , D , D , D , D , D du code du travail Article L du code de la sécurité sociale Conditions à remplir par le salarié Le salarié ayant, au premier jour de l absence, une ancienneté d un an dans la collectivité (Article D ), doit remplir les 3 conditions suivantes (Article L du code du travail) : envoyer à l employeur un certificat médical d arrêt de travail dans les 48 heures sauf si le salarié fait partie des personnes mentionnées à l'article L (personnes victimes d'un acte de terrorisme, blessées ou impliquées lors de cet acte dans des conditions précisées par décret et dont l'identité a été communiquée par l'autorité judiciaire compétente au fonds de garantie mentionné) être pris en charge par la sécurité sociale être soigné sur le territoire français ou dans un pays de l union européenne 1

2 Taux et durée d indemnisation L'indemnité complémentaire est calculée selon les modalités suivantes et s entend déduction faite des indemnités journalières de la sécurité sociale et des allocations versées par les régimes complémentaires de prévoyance mais en ne retenant dans ce dernier cas que la part des prestations résultant des cotisations patronales (Article D et D du code du travail) : 90 % de la rémunération brute que le salarié aurait perçue s'il avait continué à travailler pendant les trente premiers jours (inclure les primes éventuelles qui auraient été versées : indemnités pour travail de nuit, dimanche ) 2/3 de cette même rémunération pendant les trente jours suivants NB : Les durées d'indemnisation sont augmentées de dix jours par période entière de cinq ans d'ancienneté en plus de la durée d'une année requise, sans que chacune d'elle puisse dépasser quatrevingt-dix jours (+10 jours d indemnisation à 90% et à 2/3 pour une ancienneté entre 6 et 10 ans, +20 jours d indemnisation à 90% et 2/3 si ancienneté entre 11 et 15 ans avec plafonnement de la durée d indemnisation à 90 jours à 90% et à 90 jours à 2/3 sur les 12 mois précédents l arrêt de travail (Article D du code du travail). Note CDG : Les majorations de durée d indemnisation au-delà de 60 jours ne devraient pas trouver à s appliquer (ou très exceptionnellement) pour des contrats aidés (ancienneté sur contrat de droit privé dans la structure inférieure à 5 ans) Délai de carence Lors de chaque arrêt de travail, le délai d'indemnisation par l employeur court au-delà de sept jours d'absence en cas de maladie ou accident de trajet, et à compter du premier jour d'absence si celle-ci est consécutive à un accident du travail ou à une maladie professionnelle (Article D du code du travail). 2

3 TYPE D ACCIDENT OU DE MALADIE Accident du travail/maladie professionnelle Accident de trajet/accident de vie privée et maladie ordinaire Point de départ Dès le 1er jour de l arrêt A partir du 8 ème jour de l arrêt INDEMNISATION par période de 12 mois Taux de l indemnisation garantissant 90% du salaire brut durant les 30 premiers jours de l arrêt (en jours calendaires) % (soit 2/3) du salaire brut durant les 30 jours suivants de l arrêt (en jours calendaires) 90% du salaire brut durant les 30 premiers jours d absence (à compter du 8 ème jour d absence calendaire) 66,666% (soit 2/3) du salaire brut durant les 30 jours suivants (à compter du 38 ème jour d absence calendaire) Ancienneté Ancienneté supérieure ou égale à 1 an et inférieure à 6 ans Ancienneté supérieure ou égale à 1 an et inférieure à 6 ans Entre 1 et 5 ans d ancienneté, au-delà des 60 jours calendaires, le salarié ne perçoit plus que les indemnités journalières de la CPAM Cumuls d absence sur 12 mois Pour le calcul de la durée d indemnisation, il est tenu compte des indemnités complémentaires déjà perçues durant les 12 mois antérieurs (le changement d année civile n ouvre pas droit à une nouvelle période d indemnisation), de telle sorte que si plusieurs absences pour maladie ou accident ont été indemnisées au cours de ces 12 mois, la durée totale d indemnisation ne dépasse pas celle applicable en application de l article D et 2 du code du travail (article D du code du travail) (Voir exemple ci-dessous). 3

4 Calcul et montant de l'indemnité journalière Pour une absence maladie : L indemnité journalière est égale à 50 % du salaire journalier de base Le salaire journalier est calculé : Pour les salariés mensualisés, sur 1/91.25 ème* des salaires bruts** des 3 mois qui précèdent l'arrêt de travail, pris en compte dans la limite de 1,8 fois le SMIC mensuel en vigueur (soit 9.67 x heures x 1.8 x 3 mois / jours = maximum au 1er janvier 2016 *91.25 ème = nombre moyen de jours calendaires sur 3 mois (365 jours / 12 mois x 3 mois = jours) **brut soumis à cotisations ou brut fictif reconstitué si la période de référence est incomplète du fait de maladie, accident, maternité, chômage involontaire total ou partiel, fermeture de l établissement, congé non payé. Majoration de l indemnité journalière pour maladie à compter du 31 ème jour d absence consécutive pour les assurés ayant au moins 3 enfants à charge à 2/3 du salaire journalier* (au lieu de ½) limité à 1.8 fois le SMIC annuel (1820 heures x 9.67 x 1.8)/365 jours x 2/3 = au 1 er janvier 2016 maximum) Pour une absence accident du travail ou maladie professionnelle : L indemnité journalière est égale à 60% du salaire journalier de base pendant les 28 premiers jours de l absence. Majoration de l indemnité à 80% du salaire journalier de base à compter du 29ème jour de l arrêt. L indemnité journalière est limitée au salaire journalier net perçu par le salarié en déduisant du salaire de référence un taux forfaitaire de 21%. Le salaire journalier est calculé : Pour les salariés mensualisés, sur 1/30.42 ème* du salaire brut du mois précédant l'arrêt de travail, pris en compte dans la limite de 0.834% du plafond annuel de la sécurité social (3218 x 12 mois x ) soit maximum au 1er janvier * ème = nombre moyen de jours calendaire sur 1 mois (365 jours / 12 mois = jours) Pour les apprentis, le salaire journalier est calculé sur la base de l assiette forfaitaire soumise à cotisations. 4

5 Exemple 1 absence maladie : Arrêt maladie d un salarié en contrat aidé remplissant les conditions du maintien de salaire. Ancienneté du salarié : 2 ans au 1 er jour de l arrêt, soit un droit de 30 jours d indemnisation sur une période de 12 mois. Période de l arrêt maladie : du 17 au 31 mars 2016 soit 15 jours (pas d arrêt maladie sur les 12 mois antérieurs) Horaires de travail 35 heures (5 jours x 7 heures) Durée du maintien : carence de 7 jours (17 au 23 mars 2016) complément aux indemnités journalières à concurrence de 90% du salaire brut pendant 8 jours du 24 au 31 mars 2016 (maxi 30 jours). (Si prolongation, complément aux indemnités journalières à concurrence de 90% pendant 22 jours puis de 2/3 pendant 30 jours). Si le salarié est à nouveau en arrêt pour maladie ou accident, il conviendra de déduire les durées d indemnisation perçues pendant les 12 mois précédant le nouvel arrêt (Article D du code du travail). Le salarié perçoit les indemnités journalières directement de la sécurité sociale du 20 au 31 mars 2016 (carence de 3 jours de la sécurité sociale) M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J V S D L M M J 3 jours 4 jours 8 jours Aucun salaire IJSS uniquement IJSS+complément employeur Valorisation de l absence selon l horaire réel du mois (méthode de référence retenue par les juges Cour de Cassation 11 février 1982, n , BC V n 90) NB : le calcul aurait pu se faire aussi en jours calendaires ou jours ouvrés. Absence (1) : 11 jours (d absence réelle incluant le lundi de Pâques) x 7 heures soit 77 heures Heures réelles du mois concerné : 23 jours (inclure les jours fériés chômés) x 7 heures soit 161 heures Valorisation : ( / 161 heures) = 9.11 x 77 heures = de retenue sur salaire Maintien du salaire (2) après la carence de 7 jours (du 24 au 31 mars) soit 6 jours ouvrés payés (incluant le lundi de Pâques) x 7 heures = 42 heures Taux du maintien : 90% de l absence soit 9.11 x 90% = 8.20 x 42 heures = Indemnités journalières (3) perçues directement par le salarié durant la période de maintien par l employeur (du 24 au 31 mars) soit 8 jours calendaires Indemnités journalières totales perçues directement par le salarié durant l arrêt : 15 jours 3 jours de carence soit 12 jours calendaires 5

6 Calcul de l indemnité journalière : Salaire brut mensualisé de décembre 2015 à février 2016 : ( ) = Salaire journalier : / jours = Indemnité journalière brute : x 50% = Indemnité journalière nette : les indemnités journalières de la sécurité sociale sont exonérées de cotisations sociales et supportent uniquement la CSG et la CRDS sur les revenus de remplacement aux taux de 6.20% et 0.50% soit 6.70% au total soit x % = Réintégration des indemnités journalières brutes (pas de réintégration des charges car la règlementation prévoit une indemnisation à 90% du salaire brut). Le salarié a perçu directement les indemnités journalières par la sécurité sociale : il ne faut donc pas les rajouter en bas du bulletin. Libellé Base Taux Montant Taux Pat Montant Pat Salaire de base 151,67 H 9, ,65 Maladie non prof du 17 au 31/03/16 (11 jours x 7 heures)(1) -77,00 H 9,11-701,47 Maintien de salaire à 90% du 24 au 31/03/16 (6 jours x 7 heures) x (9.11 x 90%)(2) 42,00 H 8,20 344,40 IJSS brutes du 24 au 31/03/16 (sur la même période que le maintien en jours calendaires soit 8 jours x )(3) Base de cotisation 917,10 CSG déductible (cotisation sur 98.25% du brut) 901,05 5,10-45,95 RDS-CSG non déductible (cotisation sur 98.25% du brut) 917,10 2,90-26,13 Urssaf Maladie RG (exo part patronale) 917,10 0,75-6,88 0,00 0,00 Urssaf Vieillesse Plafond RG (exo part patronale) 917,10 6,90-63,28 0,00 0,00 Urssaf Vieillesse Tot RG (exo part patronale) 917,10 0,35-3,21 0,00 0,00 Urssaf solid. Autonomie PP RG 917,10 0,30 2,71 Urssaf FNAL plafonné RG (collectivité -20 agents) 917,10 0,10 0,92 Urssaf AT Centre (taux notifié/carsat) 917,10 1,70 15,59 Urssaf Transport (taux selon territoire) 917, ,81 Urssaf contribution dialogue social 917, Retraite Ircantec Tr A RG 917,10 2,72-24,95 4,08 37,42 CDG Cot. Santé au travail RG 917,10 0,37 3,39 Pôle Emploi Tr A Régime Général 917,10 6,40 58,69 Net à payer

7 Le salarié perçoit de la collectivité ainsi que de la sécurité sociale (12 indemnités journalières du 20 au 31 mars 2016 à net) soit net. Son salaire habituel étant de , il subit une perte de net (perte due à la carence appliquée par l employeur et par la sécurité sociale 3 jours carence totale, 4 jours à 50 % et 90% à compter du 8 ème jour). Dans le cas où le salarié ne bénéficierait pas du maintien légal (ancienneté inférieure à 1 an par exemple), le salarié percevrait de la collectivité (déduction totale de l absence sur le bulletin de paie) ainsi que de la sécurité sociale (12 indemnités journalières x ) soit net et subirait donc une perte de net par rapport à son salaire habituel. Exemple 2 : absence accident du travail Arrêt pour accident du travail d un salarié remplissant les conditions du maintien de salaire. Ancienneté du salarié : 2 ans au 1 er jour de l arrêt, soit un droit de 30 jours d indemnisation sur une période de 12 mois. Période de l arrêt : du 17 au 31 mars 2016 soit 15 jours. Le salarié a déjà bénéficié d un maintien de salaire pour maladie ou accident sur la période de référence des 12 mois antérieurs (du 17 mars 2015 au 16 mars 2016) sur une durée de 20 jours à 90% de son salaire brut (toutes les périodes indemnisées sont prises en compte, quel que soit le motif médical, pendant les 12 mois précédant chaque arrêt) Durée du maintien : Complément aux indemnités journalières à concurrence de 90% du salaire brut pendant 10 jours du 18 au 27 mars 2016 (après déduction des 20 jours déjà maintenus sur les 12 mois antérieurs, pas de carence et paiement du jour de l accident par l employeur) puis à 2/3 du salaire brut pendant 5 jours soit du 28 au 31 mars Si le salarié est à nouveau en arrêt pour maladie ou accident, il conviendra de déduire les durées d indemnisation perçues pendant les 12 mois précédant le nouvel arrêt (Article D du code du travail) Le salarié perçoit les indemnités journalières directement de la sécurité sociale du 18 au 31 mars 2016 (en accident du travail, la sécurité sociale indemnise dès le lendemain de l absence). (Article L du code de la sécurité sociale) Valorisation de l absence selon l horaire réel du mois (méthode de référence retenue par les juges Cour de Cassation 11 février 1982, n , BC V n 90) Absence (1) : 10 jours, décomptés du lendemain de l accident soit du 18 au 31 mars 2016 (absence réelle incluant le lundi de Pâques) x 7 heures soit 70 heures Heures réelles du mois concerné : 23 jours (inclure les jours fériés chômés) x 7 heures soit 161 heures Valorisation : ( / 161 heures) = 9.11 x 70 heures = de retenue sur salaire 7

8 Maintien du salaire (2) du 18 au 31 mars (pas de carence) soit 10 jours ouvrés payés (incluant le lundi de Pâques) x 7 heures = 70 heures Taux du maintien : 90% du 18 au 27 mars 2016 soit 9.11 x 90% = 8.20 x 42 heures = % du 28 au 31 mars 2016 soit 9.11 x 66.66% x 28 heures = Indemnités journalières (3) perçues directement par le salarié durant la période de maintien par l employeur (du 18 au 31 mars) soit 14 jours calendaires Calcul de l indemnité journalière : Salaire brut mensualisé de février 2016 : Salaire journalier : / jours = Indemnité journalière brute : x 60% = Indemnité journalière nette : les indemnités journalières de la sécurité sociale sont exonérées de cotisations sociales et supportent uniquement la CSG et la CRDS sur les revenus de remplacement aux taux de 6.20% et 0.50% soit 6.70% au total soit x % = Réintégration des indemnités journalières brutes (pas de réintégration des charges car la règlementation prévoit une indemnisation à 90% du salaire brut). Le salarié a perçu directement les indemnités journalières par la sécurité sociale, il ne faut donc pas les rajouter en bas du bulletin. 8

9 Libellé Base Taux Montant Taux Pat Montant Pat Salaire de base 151,67 H 9, ,65 Absence accident du travail du 18 au 31/03/16 (10 jours x 7 heures)(1) -70,00 H 9,11-637,70 Maintien de salaire à 90% du 18 au 27/03/16 (6 jours x 7 heures) x (9.11 x 90%)(2) 42,00 H 8,20 344,40 Maintien de salaire à 66.66% du 28 au 31/03/16 (4 jours x 7 heures) x (9.11 x 66.66%)(2) 28,00 H 6,07 169,96 IJSS brutes du 18 au 31/03/16 (sur la même période que le maintien en jours calendaires soit 14jours x )(3) Base de cotisation 938,29 CSG déductible (cotisation sur 98.25% du brut) 921,87 5,10-47,02 RDS-CSG non déductible (cotisation sur 98.25% du brut) 921,87 2, Urssaf Maladie RG (exo part patronale) 938,29 0, ,00 0,00 Urssaf Vieillesse Plafond RG (exo part patronale) 938,29 6,90-64,74 0,00 0,00 Urssaf Vieillesse Tot RG (exo part patronale) 938,29 0,35-3,28 0,00 0,00 Urssaf solid. Autonomie PP RG 938,29 0,30 2,81 Urssaf FNAL plafonné RG (collectivité -20 agents) 938,29 0,10 0,93 Urssaf AT Centre (taux notifié/carsat) 938,29 1,70 15,95 Urssaf Transport (selon territoire) 938, ,81 Urssaf contribution dialogue social 938, Retraite Ircantec Tr A RG 938,29 2,72-25,52 4,08 38,28 CDG Cot. Santé au travail RG 938,29 0,37 3,47 Pôle Emploi Tr A Régime Général 938,29 6, Net à payer 763,96 Le salarié perçoit de la collectivité ainsi que de la sécurité sociale (14 indemnités journalières du 18 au 31 mars 2016 à net) soit net. Son salaire habituel étant de , il subit une perte de net (perte due au maintien à 90% puis à %). Dans le cas où le salarié ne bénéficierait pas du maintien légal (ancienneté inférieure à 1 an par exemple), le salarié percevrait de la collectivité (déduction totale de l absence sur le bulletin de paie) ainsi que de la sécurité sociale (14 indemnités journalières x ) soit net et subirait donc une perte de net par rapport à son salaire habituel. 9

MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT Contrat de droit prive

MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT Contrat de droit prive MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT Contrat de droit prive Le contrat de travail est suspendu pendant l arrêt de travail. Toutefois, tout salarié de droit privé ayant une

Plus en détail

L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut. Alain HENRY

L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut. Alain HENRY L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut Alain HENRY SOMMAIRE Les indemnités journalières de Sécurité sociale La loi de mensualisation et le maintien du salaire brut L établissement

Plus en détail

L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut. Alain HENRY

L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut. Alain HENRY L arrêt de travail pour maladie Et Le maintien de salaire brut Alain HENRY SOMMAIRE Les indemnités journalières de Sécurité sociale La loi de mensualisation et le maintien du salaire brut L établissement

Plus en détail

Techniques de paye Petit manuel de calcul

Techniques de paye Petit manuel de calcul Techniques de paye Petit manuel de calcul A l intention des «hésitants» recommandé pour les «je sais faire». Les différents modes opératoires détaillés dans ce document ne doivent être mis en œuvre qu

Plus en détail

L incidence de la maladie sur le bulletin de salaire

L incidence de la maladie sur le bulletin de salaire Maladie EDC.06.2.010 L incidence de la maladie sur le bulletin de salaire Référence Internet EDC.06.2.010 Saisissez la «Référence Internet» EDC.06.2.010 dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

BTS CG PROCESSUS 4 - GESTION SOCIALE

BTS CG PROCESSUS 4 - GESTION SOCIALE LES ABSENCES MALADIE La maladie suspend le contrat de travail sans provoquer sa rupture. Le salarié a le droit d'être absent de l'entreprise pour maladie. La maladie est une cause légitime d'absence et

Plus en détail

Vérification de votre maintien de salaire accident du travail

Vérification de votre maintien de salaire accident du travail Vérification de votre maintien de salaire accident du travail Eléments et données en notre possession pour le contrôle Bulletins de paie de juin 2016 à octobre 2017 Relevé des IJSS Convention collective

Plus en détail

Rémunération HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019

Rémunération HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019 HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019 Références Loi 2018-1213 du 24 décembre 2018 portant mesures d urgence économiques et sociales Loi 2018-1203 du 22

Plus en détail

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP

SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE ET DES AT/MP N 120 - SOCIAL n 45 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 novembre 2014 ISSN 1769-4000 SIMPLIFICATION DE LA REGLEMENTATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DUES AU TITRE DE LA MALADIE, DE LA MATERNITE

Plus en détail

Accord Familles Rurales

Accord Familles Rurales Accord Familles Rurales Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution et

Plus en détail

CCN ALISFA. Mémento Prestations. Mise à jour Mars 2012

CCN ALISFA. Mémento Prestations. Mise à jour Mars 2012 CCN ALISFA Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution et prise en charge

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019

HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019 HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019 Références Loi 2018-1213 du 24 décembre 2018 portant mesures d urgence économiques et sociales Loi 2018-1203 du 22

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019

HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019 HEURES SUPPLEMENTAIRES/ COMPLEMENTAIRES EXONEREES ET DEFISCALISEES AU 1 ER JANVIER 2019 Références Loi 2018-1213 du 24 décembre 2018 portant mesures d urgence économiques et sociales Loi 2018-1203 du 22

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

Note d information de vos élus CFDT. Mars 2018 L ARRET DE TRAVAIL. Les obligations du salarié

Note d information de vos élus CFDT. Mars 2018 L ARRET DE TRAVAIL. Les obligations du salarié Note d information de vos élus CFDT Mars 2018 L ARRET DE TRAVAIL Les obligations du salarié En cas d arrêt de travail, vous devez contacter votre responsable de comptes sur la ligne d urgence pour l avertir

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Paie². version 2.3. Technique de paie : IJSS. Edition 17/07/14

Paie². version 2.3. Technique de paie : IJSS. Edition 17/07/14 Paie² version 2.3 Technique de paie : IJSS Edition 17/07/14 Table des matières Technique de paye : maintien de salaire et subrogation... 3 1) Le maintien de salaire :... 3 2) Le maintien de salaire avec

Plus en détail

A. LES HEURES SUPPLEMENTAIRES (article 81 quater I. 1 CGI)

A. LES HEURES SUPPLEMENTAIRES (article 81 quater I. 1 CGI) Fiche n 6 Le régime fiscal des heures supplémentaires et des heures complémentaires La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 institue, une exonération d impôt sur le revenu de la rémunération supplémentaire

Plus en détail

INTERVENTION DU 19 NOVEMBRE Présentation de la loi sur la mensualisation et son application dans le secteur des services à la personne

INTERVENTION DU 19 NOVEMBRE Présentation de la loi sur la mensualisation et son application dans le secteur des services à la personne INTERVENTION DU 19 NOVEMBRE 2015 Présentation de la loi sur la mensualisation et son application dans le secteur des services à la personne 1 Accord national interprofessionnel du 10 décembre 1977 «Les

Plus en détail

Indemnités pour maladie ou accident

Indemnités pour maladie ou accident Indemnités pour maladie ou accident L'absence d'un salarié pour arrêt maladie ou accident entraîne une suspension de son contrat de travail. Pendant cette période, l employeur est tenu de compléter les

Plus en détail

CCN Mutualité. Mémento Prestations

CCN Mutualité. Mémento Prestations CCN Mutualité Mémento Prestations Mise à jour Janvier 2014 Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8

Plus en détail

1 - Le cadre conventionnel

1 - Le cadre conventionnel NOTE TECHNIQUE RELATIVE A LA PROCEDURE D ALIGNEMENT SUR PAIE NORMALE 1 - Le cadre conventionnel 1. L origine de l alignement sur paie normale Plusieurs dispositions conventionnelles organisent le maintien

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES EN CONGES DE MALADIE

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES EN CONGES DE MALADIE LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES EN CONGES DE MALADIE TEXTES : Article 57 de la loi 84-53 du 26 janvier 1984 Décret 87-602 du 30 juillet 1987 Décret 60-58 du 11 janvier 1960 Instruction générale du 1

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

Le chômage partiel La convention APLD (Activité partielle de longue durée)

Le chômage partiel La convention APLD (Activité partielle de longue durée) MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Le chômage partiel La convention APLD (Activité partielle de longue durée) Mise à jour au 22 novembre 2012 I. Le

Plus en détail

COTISATIONS et PRESTATIONS SOCIALES

COTISATIONS et PRESTATIONS SOCIALES COTISATIONS et PRESTATIONS SOCIALES 1. COTISATIONS de RETRAITE COMPLEMENTAIRE : Hausse des taux au 1 er janvier 2014 (et 2015). Les partenaires sociaux sont parvenus à un accord sur les mesures de sauvegarde

Plus en détail

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN

INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. : 01 44 90 20 62 Fax : 01 44 90 20 68 cotisation@crpcen.fr INDEMNITÉS JOURNALIÈRES ET COTISATIONS CRPCEN Cette fiche expose les différents

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS NOTICE D INFORMATION PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS Union Nationale de la Prévoyance de la Mutualité Française (U.N.P.M.F.) Union soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017

TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017 PAIES INFORMATISEES PI_DOC_Recapcotis_10-2017 TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES - RÉGIME SPÉCIAL ET RÉGIME GÉNÉRAL - MISE A JOUR AU 1ER OCTOBRE 2017 CHIFFRES DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

L arrêt de travail pour maladie et Le maintien de salaire net

L arrêt de travail pour maladie et Le maintien de salaire net L arrêt de travail pour maladie et Le maintien de salaire net Première vidéo Salaire brut inférieur ou égal au plafond de Sécurité sociale Vidéo 2 Support Alain HENRY SOMMAIRE Les principes de calcul d

Plus en détail

Contribution solidarité 1%

Contribution solidarité 1% Le 22 janvier 2013 Référence : Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 modifiée - relative à la contribution exceptionnelle de solidarité en faveur des travailleurs privés d emploi Circulaire n 1-94 du 1 er juillet

Plus en détail

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits

Infos d Experts. Octobre HR. Payroll. Benefits Infos d Experts Octobre 2011 HR. Payroll. Benefits PLFSS POUR 2012 : LES MESURES ANTI-DÉFICITS Allègement Fillon, CSG/CRDS, forfait social, les dispositions anti-déficits marquent l essentiel des réformes

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3375 Convention collective nationale IDCC : 3017. PORTS ET MANUTENTION AVENANT

Plus en détail

Plafond sécurité sociale pour 2016

Plafond sécurité sociale pour 2016 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Direction des Relations Sociales, des Règles RH et des Instances Réglementaires Nationales Direction des Règles RH Destinataires Diffusion Nationale Tous services

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2017 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon'

ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/ Réduction dite 'Fillon' ANNEXE 1 à la Circulaire 2008/2009.5 Réduction dite 'Fillon' Tout salarié relevant à titre obligatoire du régime d'assurance chômage peut ouvrir droit à cet allégement, quelles que soient la forme ou la

Plus en détail

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2018 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2018 OBLIGATOIRES

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2018 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2018 OBLIGATOIRES PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2018 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES Année 2018 Réf. : Article L.417-1 du Code des communes. Loi 2005.1579 du 19 décembre 2005 de financement

Plus en détail

CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 ER JANVIER 2018 : CE QUI CHANGE

CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 ER JANVIER 2018 : CE QUI CHANGE CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 ER JANVIER 2018 : CE QUI CHANGE Rémunération SMIC SMIC horaire brut 9,76 9,88 Minimum garanti 3,53 3,57 Décret n 2017-1719 du 20 décembre 2017 Avantage en nature 1 repas 4,75 4,80

Plus en détail

INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG)

INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) Notice explicative PAIES INFORMATISEES JANVIER 2018 Notice Ind comp CSG - Janvier 2018 INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) Références : - Article 8 de la loi n 2017-1837

Plus en détail

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2013 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2013 OBLIGATOIRES. Réf. : -

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2013 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2013 OBLIGATOIRES. Réf. : - PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2013 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES Réf. : - Année 2013 Article L.417-1 du Code des Communes - Loi 2005.1579 du 19 décembre 2005 de

Plus en détail

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi

Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi Les Indemnités de Licenciement Leur Régime Fiscal Les Indemnités Pôle Emploi 1. Les Indemnités de Licenciement 1.1. Pour les non cadres Il est alloué au salarié non-cadre licencié avant d avoir atteint

Plus en détail

Fiche pratique : L abattement sur les cotisations de Sécurité sociale

Fiche pratique : L abattement sur les cotisations de Sécurité sociale Pôle pigistes Fiche pratique : L abattement sur les cotisations de Sécurité sociale L essentiel à retenir : Un arrêté ministériel permet d appliquer un abattement de 30 % sur l assiette de calcul des cotisations

Plus en détail

INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG)

INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) Notice explicative PAIES INFORMATISEES JANVIER 2018 MAJ FEVRIER 2018 Notice Ind comp CSG - Janvier 2018 INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) Références : - Article 8 de

Plus en détail

Chiffres de référence au 1 er janvier 2018

Chiffres de référence au 1 er janvier 2018 Chiffres de référence au 1 er janvier 2018 Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr Plafond de la Sécurité

Plus en détail

PRELEVEMENT A LA SOURCE : INDEMNITES JOURNALIERES SUBROGEES FONCTIONNAIRES 28 H ET CONTRACTUELS DE DROIT PUBLIC

PRELEVEMENT A LA SOURCE : INDEMNITES JOURNALIERES SUBROGEES FONCTIONNAIRES 28 H ET CONTRACTUELS DE DROIT PUBLIC Rémunération N 16 15/10/2018 Maj 12/02/2019 PRELEVEMENT A LA SOURCE : INDEMNITES JOURNALIERES SUBROGEES FONCTIONNAIRES 28 H ET CONTRACTUELS DE DROIT PUBLIC Références Article 60 de la loi de finances n

Plus en détail

Ces fiches pratiques donnent une information synthétique. Les informations fournies n ont pas de valeur légale ou réglementaire.

Ces fiches pratiques donnent une information synthétique. Les informations fournies n ont pas de valeur légale ou réglementaire. s Ces fiches pratiques donnent une information synthétique. Les informations fournies n ont pas de valeur légale ou réglementaire. FICHE 1 : Le calcul de la mensualisation 1 - Salaire de base et congés

Plus en détail

Ces fiches pratiques donnent une information synthétique. Les informations fournies n ont pas de valeur légale ou réglementaire.

Ces fiches pratiques donnent une information synthétique. Les informations fournies n ont pas de valeur légale ou réglementaire. s Ces fiches pratiques donnent une information synthétique. Les informations fournies n ont pas de valeur légale ou réglementaire. FICHE 1 : Le calcul de la mensualisation 1 - Salaire de base et congés

Plus en détail

Le départ en retraite

Le départ en retraite Le départ en retraite Lois de financement de la Sécurité Sociale pour 2010, 2011 et 2012 Articles L1237-4 à L1237-10 du Code du travail Cette fiche traite du départ en retraite à l initiative du salarié

Plus en détail

Mise à jour : Janvier 2017

Mise à jour : Janvier 2017 Page 1 sur 9 Mise à jour : Janvier 2017 Le système d indemnisation de l activité partielle permet à une entreprise de gérer une baisse d activité ponctuelle sans avoir à licencier ses salariés. La loi

Plus en détail

I. Plafond applicable en 2014

I. Plafond applicable en 2014 NOTE D INFORMATION 2013/25 du 29 novembre 2013 SOCIAL : Plafond de la sécurité sociale Relèvement au 1 er janvier 2014 Arrêté du 7/11/2013 Les valeurs mensuelles et journalières du plafond de sécurité

Plus en détail

Incapacité temporaire de travail

Incapacité temporaire de travail Incapacité temporaire de travail MARS 2016 RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ASSURANCE DE PERSONNES ACCOMPAGNEMENT SOLIDAIRE ET PRÉVENTION SOCIALE CONGÉS SPECTACLES MÉDICAL ET PRÉVENTION SANTÉ SERVICES AUX PROFESSIONS

Plus en détail

CHÔMAGE PÔLE CARRIÈRES-JURIDIQUE FICHE TECHNIQUE. 1 er JUILLET 2018 CHARGE DE L INDEMNISATION

CHÔMAGE PÔLE CARRIÈRES-JURIDIQUE FICHE TECHNIQUE. 1 er JUILLET 2018 CHARGE DE L INDEMNISATION PÔLE CARRIÈRES-JURIDIQUE FICHE TECHNIQUE 1 er JUILLET 2018 CHÔMAGE Conformément à l article L5424-1 du code du travail, les agents des collectivités territoriales (agents contractuels, stagiaires, fonctionnaires)

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG)

INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) Notice explicative REMUNERATIONS / CHOMAGE JANVIER 2018 MAJ OCTOBRE 2018 Notice Ind comp CSG - Janvier 2018 INDEMNITE COMPENSATRICE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GENERALISEE (CSG) Références : - Article 8

Plus en détail

Le point sur... ERRATUM - cotisations IRCANTEC pour les emplois aidés (p. 6)

Le point sur... ERRATUM - cotisations IRCANTEC pour les emplois aidés (p. 6) Le point Jan. 2019 2018 N 2019/01 2018/01 sur... Mot-clé : Rémunération Cotisations 2018 Cotisations 2019 ERRATUM - cotisations pour les emplois aidés (p. 6) L essentiel Nouveautés au 1 er janvier 2018

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.12-2017 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

EXERCICES ET CORRIGÉS SUR LA PAIE. Gilles MASSON ERRATUM

EXERCICES ET CORRIGÉS SUR LA PAIE. Gilles MASSON ERRATUM EXERCICES ET CORRIGÉS SUR LA PAIE Gilles MASSON ERRATUM Énoncés des exercices Exercice 1 (niveaux 1, 2 et 3) M. Marcel Dupont, célibataire, comptable dans l entreprise STEC (profilage à froid par formage

Plus en détail

L accident du travail

L accident du travail 441 Définition Fait accidentel lié au travail Est considéré comme accident du travail (AT) tout événement ou série d événements survenus à des dates certaines par le fait ou à l occasion du travail et

Plus en détail

LES ASSISTANT (ES) MATERNEL(LE)S employé(e)s par des particuliers

LES ASSISTANT (ES) MATERNEL(LE)S employé(e)s par des particuliers LES ASSISTANT (ES) MATERNEL(LE)S employé(e)s par des particuliers Obligations générales L employeur s engage à: Vérifier que l assistant(e) maternel (le) est titulaire de l agrément et de l attestation

Plus en détail

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : -

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : - PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES Réf. : - Année 2014 Article L.417-1 du Code des communes - Loi 2005.1579 du 19 décembre 2005 de

Plus en détail

L INDEMNITE DE LICENCIEMENT

L INDEMNITE DE LICENCIEMENT L INDEMNITE DE LICENCIEMENT 1. Comment calculer l ancienneté qui ouvre droit à l indemnité de licenciement? 2. Comment calculer le montant de l indemnité de licenciement? 3. Comment calculer l indemnité

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2018

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2018 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2018 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2018

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2018 Références Code du travail APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2018 Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 HAUSSE DU SMIC... 2 BTP : HAUSSE DE LA COTISATION DE CHOMAGE INTEMPERIES (DU 01/04/12 au 31/03/13)2 BORDEREAU URSSAF : NOUVEAUX CODES TYPE... 3 CHOMAGE PARTIEL : APLD...

Plus en détail

APPRENTIS. Rémunération. Références. A retenir

APPRENTIS. Rémunération. Références. A retenir APPRENTIS Références Code du travail Loi n 92-675 du 17 juillet 1992 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté Ministériel du 5 juin 1979 modifié

Plus en détail

CHÔMAGE PÔLE CARRIÈRES/JURIDIQUE FICHE TECHNIQUE MAI 2018 CHARGE DE L INDEMNISATION

CHÔMAGE PÔLE CARRIÈRES/JURIDIQUE FICHE TECHNIQUE MAI 2018 CHARGE DE L INDEMNISATION PÔLE CARRIÈRES/JURIDIQUE FICHE TECHNIQUE MAI 2018 CHÔMAGE Conformément à l article L5424-1 du code du travail, les agents des collectivités territoriales (agents contractuels, stagiaires, fonctionnaires)

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 26/01/2011 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2011-008 OBJET : Allégements applicables au titre des heures supplémentaires et complémentaires

Plus en détail

BASES DE COTISATIONS - MONITEURS DE CENTRES DE LOISIRS & STAGIAIRE BAFA OU BAFD - AU 1 ER JANVIER 2018

BASES DE COTISATIONS - MONITEURS DE CENTRES DE LOISIRS & STAGIAIRE BAFA OU BAFD - AU 1 ER JANVIER 2018 BASES DE COTISATIONS - MONITEURS DE CENTRES DE LOISIRS & STAGIAIRE BAFA OU BAFD - AU 1 ER JANVIER 2018 Références Arrêté du 11 octobre 1976 (J.O. du 27/10/1976) Arrêté du 30 décembre 2017 relatif à la

Plus en détail

I PLAFOND de SECURITE SOCIALE

I PLAFOND de SECURITE SOCIALE CIRCULAIRE d INFORMATIONS n 2018/01 du 10 janvier 2018 Plafond de sécurité sociale SMIC cotisations sociales au 1 er janvier 2018 Cotisations au CDG et au CNFPT Participation des employeurs à la protection

Plus en détail

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT

CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU VERSEMENT TRANSPORT N 55 - SOCIAL n 26 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 avril 2013. ISSN 1769-4000 CIRCULAIRE ACOSS DU 28 MARS 2013 SUR LA MAJORATION DU TAUX DES CONTRIBUTIONS DUES AU TITRE DU FNAL ET DU

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8214. EXPLOITATIONS DE POLYCULTURE-ÉLEVAGE, MARAÎCHÈRES, HORTICOLES ET DE PÉPINIÈRES

Plus en détail

AVENANT N 1 DU 15 AVRIL 2016

AVENANT N 1 DU 15 AVRIL 2016 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

Congés pour raison de santé

Congés pour raison de santé Congés pour raison de santé BÉNÉFICIAIRES : FONCTIONNAIRES CNRACL Les personnels fonctionnaires territoriaux affiliés à la Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (personnels

Plus en détail

Je suis en maladie professionnelle et pas encore repris le boulo

Je suis en maladie professionnelle et pas encore repris le boulo Je suis en maladie professionnelle et pas encore repris le boulo Bonjour, je suis en maladie professionnelle et je suis passé en visite de pré-reprise ou le médecin du travail a confirmé mon inaptitude

Plus en détail

Absence avec ou sans maintien de salaire

Absence avec ou sans maintien de salaire Sommaire HISTORIQUE DU DOCUMENT... 2 LA SUSPENSION DU CONTRAT DE TRAVAIL... 3 LA METHODE DU TAUX HORAIRE REEL... 3 LA METHODE DU TAUX HORAIRE MOYEN... 3 LA METHODE DES JOURS OUVRES... 4 LA METHODE DES

Plus en détail

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul

Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Annexe aux fiches 2 et 4 Exemples de calcul Les exemples ci-dessous illustrent les modalités de calcul de la réduction générale dégressive sur les bas et moyens salaires (art. L. 241-13 du code de la sécurité

Plus en détail

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie

Formation Gestion salariale. Le Bulletin de Paie Formation Gestion salariale Le Bulletin de Paie Samedi 07 janvier 2017 Introduction L établissement du bulletin de paie est régi par le code du travail Articles L3243-1 / L3243-2 / L3243-3 / L3243-4 et

Plus en détail

SOCIAL Les chiffres clés au 1 er janvier 2017

SOCIAL Les chiffres clés au 1 er janvier 2017 Réf. > 17-001-SAJS Mercredi 18 Janvier 2017 De > Service des Affaires Juridiques et Sociales Aurore SIROUET 05 58 75 60 99 a.sirouet@capeb-landes.fr CHAMBRE SYNDICALE DES ARTISANS ET DES PETITES ENTREPRISES

Plus en détail

LE SALAIRE RETABLI. Les cahiers DSN. T : F:

LE SALAIRE RETABLI. Les cahiers DSN. T : F: Groupe Arcadie 37 rue Paule Raymondis 31150 Toulouse T : 05 61 26 80 24 F: 05 61 26 80 42 info@arcadie-informatique.fr LE SALAIRE RETABLI Les cahiers DSN Version du 30/09/2015 1 Cette série de documents

Plus en détail

- 1 - ACTIVITE PARTIELLE MISE EN ŒUVRE DE L ACTIVITE PARTIELLE FEDERATION DU BATIMENT ET DU TRAVAUX PUBLICS DU CALVADOS

- 1 - ACTIVITE PARTIELLE MISE EN ŒUVRE DE L ACTIVITE PARTIELLE FEDERATION DU BATIMENT ET DU TRAVAUX PUBLICS DU CALVADOS - 1 - Social N 2014/10/73 17 octobre 2014 ACTIVITE PARTIELLE En application de la loi de sécurisation de l emploi, les dispositifs de chômage partiel ont été unifiés en un régime d activité partielle et

Plus en détail

Saisie en paie des arrêts de travail pour cause de maladie, maternité ou paternité sans maintien ou avec maintien du salaire brut

Saisie en paie des arrêts de travail pour cause de maladie, maternité ou paternité sans maintien ou avec maintien du salaire brut Saisie en paie des arrêts de travail pour cause de maladie, maternité ou paternité sans maintien ou avec maintien du salaire brut Lors d un arrêt de travail, sous réserve qu il remplisse les conditions

Plus en détail

Boulangerie-pâtisserie (entreprises artisanales)

Boulangerie-pâtisserie (entreprises artisanales) Brochure n 3117 Boulangerie-pâtisserie (entreprises artisanales) IDCC n 843 1 Avenant n 109 bis du 15 décembre 2014 relatif à la prévoyance Préambule Les partenaires sociaux de la branche ont décidé d'améliorer

Plus en détail

Barème des cotisations sur salaires

Barème des cotisations sur salaires SMIC HORAIRE 9.76 MINIMUM GARANTI 3.54 SMIC MENSUEL 1 480.27 Tranches retraite complémentaire TB cadre = 1 à 4 plafonds TC cadre = 4 à 8 plafonds PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 269.00 TA = 1 plafond

Plus en détail

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 6,80%

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 6,80% Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL (1) (et 100 % de la participation mutuelle) Maladie - Maternité 9,88% - Traitement de base indiciaire brut + NBI Allocations familiales 5,25%

Plus en détail

variable variable 0.

variable variable 0. Les chiffres utiles pour 2018 : Charges sociales Charges sociales sur les salaires au 1er Janvier 2018 Taux au 1-1-2018 (en %) Assiette mensuelle pour 2018 (en ) Salarié Employeur Montant Cotisations de

Plus en détail

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir :

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir : ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L.136-2 QR 1 : Quelle est la valeur du plafond à prendre en compte pour le calcul de l abattement de 1,75%?

Plus en détail

MALADIE VIE PRIVEE ACCIDENT DE TRAJET INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL. 3 jours en cas de maladie

MALADIE VIE PRIVEE ACCIDENT DE TRAJET INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL. 3 jours en cas de maladie Salarié intérimaire CADRE (relevant des articles 4 et 4 bis de la CCN du 14 mars 1947) MALADIE VIE PRIVEE ACCIDENT DE TRAJET INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL Conditions d indemnisation pour un arrêt de

Plus en détail

Depuis le 1 er Juillet 2013, l aide financière allouée à l entreprise est passée de 4,84 à 7,74 : coup de pouce en raison de la crise

Depuis le 1 er Juillet 2013, l aide financière allouée à l entreprise est passée de 4,84 à 7,74 : coup de pouce en raison de la crise Recours à une activité partielle en raison de Baisse d Activité (retard de chantier, baisse du carnet de commandes) (Loi 2013-504 du 14 Juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi) Depuis le 1 er

Plus en détail

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL SMIC mensuel : 1480,27 au 1 er janvier 2017 Belfort, le 31/01/2017 SMIC taux horaire : 9,76 La valeur annuelle de traitement afférent à l indice 100 majoré est portée à 5 623,23 au 1 er février 2017 CHARGES

Plus en détail

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10%

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10% Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL (1) (et 100 % de la participation mutuelle) Maladie - Maternité 11,50% - Traitement de base indiciaire brut + NBI Allocations familiales 5,25%

Plus en détail

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10%

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10% Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL (1) (et 100 % de la participation mutuelle) Maladie - Maternité 11,50% - Traitement de base indiciaire brut + NBI Allocations familiales 5,25%

Plus en détail

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 Références Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92 de finances rectificative pour 1992 (J.O. du 5/01/1993)

Plus en détail

LE CONGÉ POUR ACCIDENT DE TRAVAIL

LE CONGÉ POUR ACCIDENT DE TRAVAIL indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 6 Agents contractuels de droit public LE CONGÉ POUR ACCIDENT DE TRAVAIL 1. Références, définition et conditions d octroi Références : articles 9, 12,

Plus en détail

PAIE : LES MODIFICATIONS DE FIN 2017

PAIE : LES MODIFICATIONS DE FIN 2017 PAIE : LES MODIFICATIONS DE FIN 2017 EXTRAIT Guide Permanent Paie www.editions-legislatives.fr Sommaire Impacts récents et à venir des ordonnances du 22-9-2017... 2 Evolutions de l indemnité légale de

Plus en détail

APPRENTIS. Rémunération. Références. A retenir

APPRENTIS. Rémunération. Références. A retenir APPRENTIS Références Code du travail Loi n 92-675 du 17 juillet 1992 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté Ministériel du 5 juin 1979 modifié

Plus en détail