Innover plus et mieux Maintenir et développer les activités industrielles sur nos territoires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Innover plus et mieux Maintenir et développer les activités industrielles sur nos territoires"

Transcription

1 Les Jeudis de l économie Chambre de Commerce et d Industrie Territoriale d Alençon Innover plus et mieux Maintenir et développer les activités industrielles sur nos territoires Olivier GAUSSENS Chef projet IDEIS Professeur à l Université de Caen Basse-Normandie Le 13/10/2011

2 Présentation du projet IDEIS Projet de recherche-action en SHS Projet universitaire orienté sur l évaluation des capacités et des besoins des entreprises en matière d innovation, sur la production de bilans et de diagnostics dans ce domaine Porté par la MRSH, l UCBN, le CNRS et l ENSICAEN. Il a pour vocation à s étendre au PRES NORMAND. Soutenu par l État et le Conseil Régional de Basse-Normandie dans le cadre du CPER Programme Recherche «Hommes, Mémoires et Développement» ( ) Inscrit dans le cadre du PO FEDER de l Union Européenne Composantes, laboratoires et centre de ressources de l UCBN impliqués dans le projet: MRSH, CREM, LMNO, CERTIC En collaboration avec tous les acteurs régionaux de l innovation et de l entreprise 2

3 Présentation du projet IDEIS L organisation L équipe projet IDEIS Olivier GAUSSENS - Chef de Projet Delphine YGOUF - Ingénieure d Études développement Marketing et Commercial Elodie DEMEY - Ingénieure d Études Statistiques et Informatique Rahobisoa HERIMALALA, Maria MARQUEZ, Mohamad MOHAVEDI, Adel JEMAA- Doctorants associés au projet 3

4 Présentation du projet IDEIS Objectifs et moyens Participer à la mise en place d une économie de la connaissance fondée sur les interactions entre entrepreneurs (PME), chercheurs, scientifiques, enseignants et acteurs des organismes de soutien à l économie Mieux comprendre collectivement pour plus et mieux innover Établir des diagnostics de l innovation à partir d enquêtes Mettre en place une plateforme de connaissances sur l innovation et l entreprise 4

5 Un dispositif structuré autour de 2 fonctions Evaluation de l'innovation dans les PME sondages enquêtes diagnostics Explicitation des problèmes et des solutions interaction questions/réponses autodiagnostic formation à l innovation 5

6 De quoi parle-t-on, que mesure t-on? Les principales questions Qu entendre par innovation? l intérêt de l approche processus processus d innovation à travers les activités de conception, connaissances, créativité, apprentissage organisationnel Mesures de l innovation: mesure relative à l output d innovation dans le sens du Manuel d Oslo (innove ou pas, combien, quels types?) mesure relative au processus d innovation : évaluer les activités de conception, de connaissance, de créativité, d apprentissage organisationnel Ce que nous apprennent les SHS? 6

7 Le paradoxede l innovation Beaucoup de PMI innovent en B-N Les petites particulièrement France (CIS 2008 INSEE) Ensemble des PMI salariés salariés salariés 53% 42% 52% 71% Basse-Normandie (IDEIS ) 1 61% 59% 58% 73% Haute-Normandie (CIS 2008 INSEE) Pays de la Loire (CIS 2008 INSEE) 46% 36% 43% 74% 53% 46% 51% 69% 7

8 Relation R&D et croissance 8

9 Une innovation tirée par la demande 74% 24% 8% 1% Concurrence,demande et marché Production Organisation Divers Source : enquête IDEIS

10 La relation productivité et innovation Nos estimations montrent que : les firmes innovantes sont plus productives que les firmes non-innovantes Les entreprises qui font de l innovation de rupture et/ou technologique sont plus productives que celles qui font de l innovation d amélioration et/ou non- technologique L innovation explique la productivité (effet direct) et inversement la productivité explique l innovation (effet auto-sélection) 10

11 La relation productivité et innovation 11

12 L innovation comme processus interactif Source Gaussens, Herimalala

13 Un bon potentiel d innovation en Basse-Normandie Selon l enquête IDEIS 82% des entreprises font de la conception 38% font de la R&D interne 25% déposent des brevets 28% exportent Selon l étude INSEE MESR 2006, la B-N est au : 3 ème rangen efficience de la R&D dans les PME 6 ème rangen taux de dépôt de brevet dans les PME 13

14 Une innovation plutôt technologique Type innovation Basse- Normandie (IDEIS ) Europe 27 (CIS 2008 INSEE) France (CIS 2008 INSEE) Allemagne (CIS 2008 INSEE) Innovation technologique (produit, procédé) 59% 34% 30% 53% Innovation non technologique (commercialisation, organisation) 51% 40% 41% 68% 14

15 Innovation de réaction plus que d anticipation Innovation fréquente pour : améliorer la qualité des services et des biens réduire le délai de réaction besoin client accroître l adaptabilité aux demandes des clients Innovation moins fréquente pour : Biens durables améliorer l utilisation des TIC rationaliser la conception intensifier le partage ou le transfert de savoir 15

16 Une relative faiblesseen innovation de commercialisation 20% 25% 22% 58% N'innove pas dans ce domaine 80% 75% 42% 78% Innove dans ce domaine Innovation de produit Innovation de procédé Innovation de commercialisation Innovation d'organisation Source : enquête IDEIS

17 Une innovation d amélioration plutôt que de rupture plutôt faire mieux plutôt faire différement 29% 71% Source : enquête IDEIS

18 La capacité à trouver des solutions innovantes Pratiques systématiques de veille dans la recherche de solution? Plutôt non Plutôt oui Veille technologique Veille concurrentielle Dans quel(s) domaine(s)? 92% 74% 42% 58% Veille scientifique Veille brevet Veille réglementaire 13% 3% 5% Source : enquête IDEIS

19 Faire mieux en permettant aux entrepreneurs de surmonter les difficultés à manager leur processus d innovation d élargir leur réseau pour accéder aux connaissances de développer les coopérations pour générer de nouvelles connaissances à mieux mobiliser les politiques d aide et de soutien à l innovation 19

20 Des problèmes de management de l innovation plus qu un manque de capacités d innovation Score d efficience (Méthode DEA) (de 0à 1) Intensité de l innovation (pour 100) Productivité ( , base diane) Effectif 1 26% 25 30% Les meilleures pratiques > % 27 25% Faiblesous-exploitation des capacités d innovation % 18 28% < % 12 17% Sous-exploitation moyenne des capacités d innovation Forte sous-exploitation des capacités d innovation Source Gaussens, Herimalala

21 Le recours aux sources externes de connaissances Sources d'information en libre accès Les principales sources externes de connaissances Sources auprès desquelles sont achetés le savoir et la technologie Partenaires dans le cadre d'une coopération Sources commerciales et marchés extérieurs Sources relevant du secteur public Sources d'information générales 35% 95% 95% Université et autres établissements d'enseignement supérieur Instituts de recherche gouvernementaux/publics Instituts de recherche privés sans but lucratif Services spécialisés de soutien à l'innovation publics / semi-publics 7% 7% 7% 7% 7% 21% 25% 18% 21% 25% 36% 43% Autre 0% 4% 7% 21

22 La connaissance et le recours aux aides pour les projets d innovation 50% des entreprises innovantes n ont pas recours aux aides Avez-vous eu recours à des aides pour vos projets d innovation sur les trois dernières années? (Population de référence : l'ensemble des entreprises) Non Oui Connaissez-vous des aides pour l innovation ou les projets innovants? (Population de référence : l'ensemble des entreprises) Non Oui 42% 49% 58% 51% Source : enquête IDEIS

23 Un constat d échec Les PME connaissent mal ou peu les dispositifs existants Elles ne savent pas mobiliser ceux dont elles ont besoin les structures d interface les moyens de financement les organismes de formation les organismes de recherche 23

24 Préconisations Surmonter le dysfonctionnement entre les questions/problèmes des entrepreneurs et les réponses des offreurs de compétences Piloter l innovation au niveau des entreprises et au niveau territorial Rapprocher les entreprises de la recherche et de l enseignement supérieur (valorisation de la recherche publique et des formations supérieures niveau PRES Normand) 24

CONTACTS Olivier GAUSSENS olivier.gaussens@unicaen.fr Secrétariat du projet : cper.entreprise@unicaen.fr Tél. 0231565170 SOMMAIRE

CONTACTS Olivier GAUSSENS olivier.gaussens@unicaen.fr Secrétariat du projet : cper.entreprise@unicaen.fr Tél. 0231565170 SOMMAIRE Innovation et performance Profil des PMI Le cas bas-normand SOMMAIRE LE PROJET IDEIS... 2 QUELQUES CHIFFRES CLES DE L INNOVATION DANS LES PMI BAS-NORMANDES... 3 L ETUDE DES PROFILS... 4 1. L OBJECTIF DE

Plus en détail

INFORMATION. L innovation technologique est traditionnellement NOTE D'

INFORMATION. L innovation technologique est traditionnellement NOTE D' NOTE D' INFORMATION ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE 98.26 AOÛT Parmi les établissements de crédit et les sociétés d assurances de plus de vingt personnes,

Plus en détail

Le crédit d impôt recherche (CIR)

Le crédit d impôt recherche (CIR) Le crédit d impôt recherche (CIR) Informations générales Activités concernées Dépenses éligibles DRRT Service chargé de l action déconcentrée de l État dans les domaines de la recherche, de la technologie,

Plus en détail

La Recherche & Développement en Basse-Normandie

La Recherche & Développement en Basse-Normandie @ La Recherche & Développement en Une activité scientifique dynamique Octobre 2009 N 6 La recherche a pour but de faire progresser l intérêt général et toute la société. Dans une économie de la connaissance,

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Les activités d innovation des entreprises wallonnes

Les activités d innovation des entreprises wallonnes Les activités d innovation des entreprises wallonnes 1. Introduction L enquête «Community Innovation Survey» ( CIS ) a pour objectif de fournir des informations concernant les activités d innovation au

Plus en détail

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature 1. Contexte Normandie Université fédère les 6 établissements supérieurs de la recherche publique en Normandie : ENSICAEN, ENSA Normandie,

Plus en détail

COMMUNICATION Cahier des charges communication phase 2 n 12-00647

COMMUNICATION Cahier des charges communication phase 2 n 12-00647 Page 1/9 COMMUNICATION Cahier des charges communication phase 2 n 12-00647 DATE : Le 9 octobre 2012 IDENTIFICATION DU DOCUMENT OBJET : PROJET : [ ] cahier des charges de communication Innovation Libellé

Plus en détail

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 L innovation en Guyane Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 Sommaire 1ère Partie Présentation de l enquête Community Innovation Survey (CIS) 2012 2ème Partie Les

Plus en détail

Si l Ile-de-France est fortement

Si l Ile-de-France est fortement Octobre 12 N 397 Une petite et moyenne entreprise de l industrie (PMI) francilienne sur deux innove Economie Moteur de la compétitivité, l innovation des petites et moyennes entreprises industrielles (PMI)

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise L avenir prend de la valeur La composante i 9 Projet financé par l Union européenne Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise Salon de l Entreprise, 1 er

Plus en détail

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise?

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? 1 Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? Réfaat Chaabouni Salon de la création d entreprises Tunis 17-18 Octobre 2008 2 L innovation est synonyme de changement C est au sens large du

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Parcours de santé de la personne âgée en Auvergne : adéquation et complémentarité de l offre de soins Laboratoire d accueil : Centre de Recherche Clermontois

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

Corse. Programme Opérationnel FEDER 2007 20132013 Contrat de Projets Etat CTC 2007 2013

Corse. Programme Opérationnel FEDER 2007 20132013 Contrat de Projets Etat CTC 2007 2013 Emmanuel PIERRE Maryline ANTONETTI La stratégie de l innovation en Corse Cadre stratégique : Programme Opérationnel FEDER 2007 20132013 Contrat de Projets Etat CTC 2007 2013 Objectif (sortie de l'objectif

Plus en détail

nº 140 octobre 2012 à l innovation est ainsi un enjeu majeur des politiques www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local)

nº 140 octobre 2012 à l innovation est ainsi un enjeu majeur des politiques www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) nº 140 octobre 2012 Entre 2008 et 2010, 55 % des petites et moyennes entreprises (PME) franc-comtoises ont introduit une innovation

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Enjeux et modalités de l innovation

Enjeux et modalités de l innovation Enjeux et modalités de l innovation I. Le processus d innovation L innovation génère de la croissance: Augmentation compétitivité avantage concurrentiel. mobiliser les ressources techniques (recherche

Plus en détail

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES 10 décembre 2013 Service Développement Economique Direction de l Innovation, de la Recherche, de l Economie et du Tourisme Cadre des aides économiques Depuis 2004, la

Plus en détail

L innovation dans les entreprises : moteurs, moyens, enjeux

L innovation dans les entreprises : moteurs, moyens, enjeux Un premier Atelier de la compétitivité, organisé en mai dernier, a proposé un dialogue entre chercheurs, chefs d entreprises et hauts fonctionnaires sur les enjeux de l innovation. Il a été organisé à

Plus en détail

Une initiative collective

Une initiative collective Une initiative collective Initiée en 2013 prolongéeen 2015 Date Thème Lieu Organisateur Partenaires associés 09/07/2015 SANTE Caen (Université) Université de Caen Miriade, Pôle TES, Réseau GRID 03/09/2015

Plus en détail

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Remarque préliminaire : les dates d arrêt de la Cifre s étalent sur toute l année 2011, ce qui entraîne

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Vos interlocuteurs Matinale Opticsvalley Copyright 2015 2

Vos interlocuteurs Matinale Opticsvalley Copyright 2015 2 CIR & CII : - Où placer la frontière entre Recherche et Innovation? - Etes-vous prêts pour le contrôle fiscal?, le 13 Janvier 2015 Vos interlocuteurs 2 Sommaire 1) Où placer la frontière entre la Recherche

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e :

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e : CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES P r é s e n t a t i o n d e : G e n e v i e v e L e f e b v r e, d i r e c t r i c e

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention :

Plus en détail

MASTER (LMD) - MANAGEMENT DE L'INNOVATION

MASTER (LMD) - MANAGEMENT DE L'INNOVATION MASTER (LMD) - MANAGEMENT DE L'INNOVATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion SAVOIR FAIRE ET COMPÉTENCES Compétences communes à l'ensemble

Plus en détail

LES AIDES FISCALES POUR MON ENTREPRISE INNOVANTE IMPULSE 10/02/15 YVES MARTIN-CHAVE. Innovatech V 1.0

LES AIDES FISCALES POUR MON ENTREPRISE INNOVANTE IMPULSE 10/02/15 YVES MARTIN-CHAVE. Innovatech V 1.0 1 LES AIDES FISCALES POUR MON ENTREPRISE INNOVANTE IMPULSE 10/02/15 YVES MARTIN-CHAVE V 1.0 Innovatech 165 av. du Marin Blanc 13400 Aubagne 04 42 84 88 83 http://innovatech.fr/ 2 QUI SOMMES NOUS? Fondée

Plus en détail

Le Management de l Innovation,

Le Management de l Innovation, Le Management de l Innovation, condition nécessaire au développement de l Entreprise EU Med partnership bridging R&I for growth and employment, International conference, tunis 18/02/2013 Karim ZAGHDANE

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

Colloque innovation : propositions 23 mai 2014

Colloque innovation : propositions 23 mai 2014 Colloque innovation : propositions 23 mai 2014 Madame la Ministre, je suis très heureux de vous accueillir à ce colloque de la CPU. Je sais que l innovation est un thème qui vous est cher et que vous portez

Plus en détail

Que faisons-nous? Nous offrons nos solutions aux secteurs : -du tourisme, -de la culture, -de la formation,

Que faisons-nous? Nous offrons nos solutions aux secteurs : -du tourisme, -de la culture, -de la formation, groupe 44 SCREENS Que faisons-nous? Notre métier est de développer des solutions interactives, mobiles, ludiques et intelligentes pour faciliter l assimilation des connaissances et des savoir-faire et

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage La contribution apportée par les Jeunes Européens-France se base : - D une part

Plus en détail

Le Printemps Agile Caennais

Le Printemps Agile Caennais Le Printemps Agile Caennais Professionnels, institutionnel et étudiants se mobilisent pour faire de la Normandie une «Terre d Agilité» Le Club Agile, après deux ans d existence et de succès croissant,

Plus en détail

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME?

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? Propositions de la CGPME Introduction : Nombre d adhérents à votre organisation : Avant propos : Compte tenu du niveau d information qui peut être

Plus en détail

MISSION DU CRP HENRI TUDOR

MISSION DU CRP HENRI TUDOR March 17, 2009 1 MISSION DU CRP HENRI TUDOR Depuis 1987, CRP Henri Tudor contribue à l amélioration et au renforcement de la capacité d innovation des entreprises et des organisations publiques. Le Centre

Plus en détail

Dispositifs de financement de l Innovation. Les ateliers de l innovation : CIR / C2I Mardi 3 février 2015 Vannes

Dispositifs de financement de l Innovation. Les ateliers de l innovation : CIR / C2I Mardi 3 février 2015 Vannes Dispositifs de financement de l Innovation Les ateliers de l innovation : CIR / CI Mardi Vannes Le processus d Innovation VOLONTE IDEE CONCEPT PROJET PRODUIT MARCHE MARKETING AMONT Go / No Go lancement

Plus en détail

L innovation aux Antilles Une entreprise sur deux innove malgré les handicaps

L innovation aux Antilles Une entreprise sur deux innove malgré les handicaps Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 22 - Novembre 2012 L innovation aux Antilles Une entreprise sur deux innove malgré les handicaps Entre 2008 et 2010, comme en France métropolitaine,

Plus en détail

Séminaire. «Ingénierie des Usages et des Services» Arnaud Bocquillon Responsable thématiques «Systèmes Intelligents et Robotiques» et

Séminaire. «Ingénierie des Usages et des Services» Arnaud Bocquillon Responsable thématiques «Systèmes Intelligents et Robotiques» et Séminaire «Ingénierie des Usages et des Services» 28mai 2013 St Etienne Arnaud Bocquillon Responsable thématiques «Systèmes Intelligents et Robotiques» et «Ingénierie des Usages et des Services» 9 h 00

Plus en détail

Restitution de l'étude "Business Developer en Innovation"

Restitution de l'étude Business Developer en Innovation Restitution de l'étude " " Jean-Michel Le Roux, Adjoint au Directeur de la Recherche et des Relations Industrielles SUPELEC Directeur Exécutif de l Institut Carnot C3S «L innovation constitue une source

Plus en détail

Management Technologique & Stratégique (MTS)

Management Technologique & Stratégique (MTS) Département de Formation & de Recherche (DFR) Management Technologique & Stratégique (MTS) Spécialisations (2A 2011-2012) Séverine LE LOARNE, Responsable Adjointe du DFR Professeur en Management de l innovation

Plus en détail

Stratégie régionale d innovation Basse-Normandie

Stratégie régionale d innovation Basse-Normandie Union européenne Version du 16 novembre 2009 Stratégie régionale d innovation Basse-Normandie Compétitivité des entreprises et des territoires bas-normands par l innovation et la recherche www.technopolis-group.com

Plus en détail

Thématique de travail possible n 1. RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME

Thématique de travail possible n 1. RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME Thématique de travail possible n 1 RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME Constat/Diagnostic On assiste depuis quelques années à une diffusion croissante de pratiques dites «responsables»

Plus en détail

numéro 222 mars 2012

numéro 222 mars 2012 numéro 222 mars 2012 S O M M A I R E 9 Ont contribué à ce numéro 13 Construire des compétences centrales «tourisme durable» dans les destinations Corinne Van der Yeught 35 Les pratiques environnementales

Plus en détail

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007 Les pôles de compétitivité Un outil pour le développement économique des villes et régions européennes. Compte rendu du colloque des 11 et 12 octobre 2007, Organisé par l Ambassade de France en République

Plus en détail

Comment financer un projet innovant? Le Crédit Innov&Plus. Présenté par Philippe Gay

Comment financer un projet innovant? Le Crédit Innov&Plus. Présenté par Philippe Gay Comment financer un projet innovant? Le Crédit Innov&Plus Présenté par Philippe Gay La Banque de Savoie 2 Le Crédit Innov&Plus, Sommaire Le Contexte L innovation en France et en Europe, La B.E.I et le

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2%

90 % insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010. n o 10 2013 OBSERVATOIRE TAUX D INSERTION PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% n o 10 2013 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2010 TAUX D INSERTION 90 % PART DES EMPLOIS STABLES 83,2% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 437 OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le soutien financier

Plus en détail

Pascal Morand 1 et Delphine Manceau 2, «Pour une nouvelle vision de l innovation», avril 2009, 98 p 3.

Pascal Morand 1 et Delphine Manceau 2, «Pour une nouvelle vision de l innovation», avril 2009, 98 p 3. Pascal Morand 1 et Delphine Manceau 2, «Pour une nouvelle vision de l innovation», avril 2009, 98 p 3. «La France est souvent citée pour ses produits performants sur un plan technologique mais n ayant

Plus en détail

L innovation dans le commerce

L innovation dans le commerce L innovation dans le commerce Xavier Reif* Pour une entreprise commerciale, l innovation est un levier servant à consolider sa position par rapport à ses concurrentes. Elle contribue à conquérir de nouveaux

Plus en détail

Tableau de bord des pôles de compétitivité

Tableau de bord des pôles de compétitivité Tableau de bord des pôles de compétitivité dition 2012 Ensemble des pôles 1. Carte des pôles en 2011 Part des effectifs des établissements membres dans les effectifs de la zone d'emploi (en %) 7,5 et plus

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention :

Plus en détail

Innovation en Poitou-Charentes : des PME en bonne place grâce à l innovation de procédés et aux achats d équipements

Innovation en Poitou-Charentes : des PME en bonne place grâce à l innovation de procédés et aux achats d équipements N 322 - Octobre 2012 Innovation en : des PME en bonne place grâce à l innovation de procédés et aux achats d équipements En, nous avons fait le choix de la conversion écologique de l'économie et, à travers

Plus en détail

N o t e d e p r é s e n t a t i o n

N o t e d e p r é s e n t a t i o n N o t e d e p r é s e n t a t i o n Plateau Nord : une charte partenariale pour la gouvernance d'un site exceptionnel Symbole de la richesse du territoire caennais en matière de recherche et d'innovation,

Plus en détail

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens?

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? 4 pages de recherche Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? Virginie Lethiais Dans un contexte où l innovation des entreprises est vue comme une «ardente obligation» afin de «gagner

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 25 mars 2013. Les Pôles de Recherche et d'enseignement Supérieur : Quelles réalités en 2013?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 25 mars 2013. Les Pôles de Recherche et d'enseignement Supérieur : Quelles réalités en 2013? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 25 mars 2013 Les Pôles de Recherche et d'enseignement Supérieur : Quelles réalités en 2013? Les PRES, pôles de recherche et d enseignement supérieur, ont été créés en 2006

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020 Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Intitulé de l'action Guichet unique / Rédacteur Axe 1 : investir dans

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification L INTITULE : Diplôme d Ingénieur-e du Centre international d études supérieures en sciences agronomiques de

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012 Journée Innovation Nutritionnelle 9 mai 2012 1 Qui sommes-nous? Association Régionale pour le Développement des Industries Alimentaires d Aquitaine Organisation professionnelle représentative des industries

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION

FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION FICHES RECAPITULATIVES DES DISPOSITIFS D'AIDES EN AQUITAINE FONCTION : MARKETING ET COMMERCIALISATION Recensement dans le cadre des Étapes de l'innovation Mai 2011 Atelier : Commercialisation Nom du dispositif

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

Expert Conseil Stratégie d Innovation Présentation des services et de l expertise L engagement L Tech L Tech Solution est une firme d Experts Conseils en Innovation Stratégique ayant pour mission de supporter

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE Axes / Mesures du po Critères inscrits dans le PO

Plus en détail

«L Innovation dans l Assurance»

«L Innovation dans l Assurance» Club FINANCE INNOVATION «L Innovation dans l Assurance» 26 novembre 2009 Programme Présentation de FINANCE INNOVATION - Groupes thématiques La Recherche en Assurance Les dispositifs publics de financement

Plus en détail

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Sciences et Technologies du Management et de la Gestion 1 À la rentrée, la série STMG remplace STG La place de la série STG / STMG Le sens de cette rénovation Les contenus d enseignement 2 La place de

Plus en détail

Les Universités Régionales des Métiers et de l'artisanat (URMA)

Les Universités Régionales des Métiers et de l'artisanat (URMA) Université Européenne d été de la Recherche et des Innovations pour apprendre tout au long de la vie La dimension contributive de l entreprise à l apprendre tout au long de la vie Carrefour 1 : L entreprise

Plus en détail

L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS

L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS Sommaire Introduction 1 Chaîne d innovation 2 Innovation ouverte 5 Marketing 5 Types d innovation 5 Conditions d innovation 7 Bibliographie 8 Direction de l appui à

Plus en détail

"Evolution des SI : acceptabilités s et usages"

Evolution des SI : acceptabilités s et usages Telecom Bretagne et Ecole des Mines de Nantes François Deltour et Bénédicte B Geffroy Chercheurs en management des SI "Evolution des SI : acceptabilités s et usages" Contacts : benedicte.geffroy@mines-nantes.fr

Plus en détail

MASTER. Mention Sociologie

MASTER. Mention Sociologie MASTER 2011-2012 Mention Sociologie M2 : Spécilaité Ingénierie des Projets de Développement Social Urbain et de Développement Durable BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Sciences Humaines et Sociales (SHS) 1. Editorial

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Penser son projet professionnel dès la fin du master

Penser son projet professionnel dès la fin du master 1 Penser son projet professionnel dès la fin du master Réaliser une thèse c est s engager durant 3 ans dans une recherche afin d apporter une connaissance nouvelle sur un sujet spécifique. Au-delà de l

Plus en détail

PME : L ambition de grandir

PME : L ambition de grandir NOVEMBRE 2006 PME : L ambition de grandir Paroles d entrepreneurs Date En préambule, quelques chiffres France Royaume-Uni Allemagne Entreprises employant entre 50 et 250 personnes * 24 420 28 820 44 000

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES

APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES APPEL A PROPOSITION 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES Dispositif : AMENAGEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES (7.2.A) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Accroître la couverture du

Plus en détail

État des lieux Constats et réflexions Politique nationale de la recherche et de l innovation

État des lieux Constats et réflexions Politique nationale de la recherche et de l innovation État des lieux Constats et réflexions Politique nationale de la recherche et de l innovation 32 e colloque de l ADARUQ, 18 novembre 2015, Montréal Marie-Josée Blais Directrice générale Secteur de l innovation,

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

Traditionnellement méconnue et

Traditionnellement méconnue et ISSN 1286-9392 www.education.fr 02.54 DÉCEMBRE Au cours de la période 1998-2000, la moitié des entreprises de plus de 10 salariés dans la banque-assurance déclare avoir innové. L innovation concerne principalement

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 2014-2020 PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER - FSE MAYOTTE 014-00 AXE 4 : ACCROITRE LA PART DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE MIX ENERGETIQUE POUR UNE PLUS GRANDE INDEPENDANCE ENERGETIQUE DE L ILE ET INCITER A UNE CONSOMMATION

Plus en détail

EVOLUTIONS DU CURSUS D INGENIEUR GENERALISTE EN 2011

EVOLUTIONS DU CURSUS D INGENIEUR GENERALISTE EN 2011 EVOLUTIONS DU CURSUS D INGENIEUR GENERALISTE EN 2011 Suite 2. Le concours actuel des écoles des mines A partir de 2011, le recrutement sur concours des écoles des mines d'albi, Alès, Douai et Nantes se

Plus en détail

metal-innova + . Créant des partenariats entre les entreprises et les centres technologiques.

metal-innova + . Créant des partenariats entre les entreprises et les centres technologiques. Infiniment innovant metal-innova + Le projet européen SUDOE METAL-INNOVA, soutenu par les Fonds Européens de Développement Régional (FEDER), a pour objectif de renforcer la compétitivité et la capacité

Plus en détail

Académie mondiale de l OMPI

Académie mondiale de l OMPI PROGRAMME PRINCIPAL 14 WO/PBC/4/2 page 134 Académie mondiale de l OMPI 14.1 Enseignement à distance et sensibilisation du public 14.2 Formation professionnelle 14.3 Élaboration des politiques Résumé 215.

Plus en détail