Innover plus et mieux Maintenir et développer les activités industrielles sur nos territoires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Innover plus et mieux Maintenir et développer les activités industrielles sur nos territoires"

Transcription

1 Les Jeudis de l économie Chambre de Commerce et d Industrie Territoriale d Alençon Innover plus et mieux Maintenir et développer les activités industrielles sur nos territoires Olivier GAUSSENS Chef projet IDEIS Professeur à l Université de Caen Basse-Normandie Le 13/10/2011

2 Présentation du projet IDEIS Projet de recherche-action en SHS Projet universitaire orienté sur l évaluation des capacités et des besoins des entreprises en matière d innovation, sur la production de bilans et de diagnostics dans ce domaine Porté par la MRSH, l UCBN, le CNRS et l ENSICAEN. Il a pour vocation à s étendre au PRES NORMAND. Soutenu par l État et le Conseil Régional de Basse-Normandie dans le cadre du CPER Programme Recherche «Hommes, Mémoires et Développement» ( ) Inscrit dans le cadre du PO FEDER de l Union Européenne Composantes, laboratoires et centre de ressources de l UCBN impliqués dans le projet: MRSH, CREM, LMNO, CERTIC En collaboration avec tous les acteurs régionaux de l innovation et de l entreprise 2

3 Présentation du projet IDEIS L organisation L équipe projet IDEIS Olivier GAUSSENS - Chef de Projet Delphine YGOUF - Ingénieure d Études développement Marketing et Commercial Elodie DEMEY - Ingénieure d Études Statistiques et Informatique Rahobisoa HERIMALALA, Maria MARQUEZ, Mohamad MOHAVEDI, Adel JEMAA- Doctorants associés au projet 3

4 Présentation du projet IDEIS Objectifs et moyens Participer à la mise en place d une économie de la connaissance fondée sur les interactions entre entrepreneurs (PME), chercheurs, scientifiques, enseignants et acteurs des organismes de soutien à l économie Mieux comprendre collectivement pour plus et mieux innover Établir des diagnostics de l innovation à partir d enquêtes Mettre en place une plateforme de connaissances sur l innovation et l entreprise 4

5 Un dispositif structuré autour de 2 fonctions Evaluation de l'innovation dans les PME sondages enquêtes diagnostics Explicitation des problèmes et des solutions interaction questions/réponses autodiagnostic formation à l innovation 5

6 De quoi parle-t-on, que mesure t-on? Les principales questions Qu entendre par innovation? l intérêt de l approche processus processus d innovation à travers les activités de conception, connaissances, créativité, apprentissage organisationnel Mesures de l innovation: mesure relative à l output d innovation dans le sens du Manuel d Oslo (innove ou pas, combien, quels types?) mesure relative au processus d innovation : évaluer les activités de conception, de connaissance, de créativité, d apprentissage organisationnel Ce que nous apprennent les SHS? 6

7 Le paradoxede l innovation Beaucoup de PMI innovent en B-N Les petites particulièrement France (CIS 2008 INSEE) Ensemble des PMI salariés salariés salariés 53% 42% 52% 71% Basse-Normandie (IDEIS ) 1 61% 59% 58% 73% Haute-Normandie (CIS 2008 INSEE) Pays de la Loire (CIS 2008 INSEE) 46% 36% 43% 74% 53% 46% 51% 69% 7

8 Relation R&D et croissance 8

9 Une innovation tirée par la demande 74% 24% 8% 1% Concurrence,demande et marché Production Organisation Divers Source : enquête IDEIS

10 La relation productivité et innovation Nos estimations montrent que : les firmes innovantes sont plus productives que les firmes non-innovantes Les entreprises qui font de l innovation de rupture et/ou technologique sont plus productives que celles qui font de l innovation d amélioration et/ou non- technologique L innovation explique la productivité (effet direct) et inversement la productivité explique l innovation (effet auto-sélection) 10

11 La relation productivité et innovation 11

12 L innovation comme processus interactif Source Gaussens, Herimalala

13 Un bon potentiel d innovation en Basse-Normandie Selon l enquête IDEIS 82% des entreprises font de la conception 38% font de la R&D interne 25% déposent des brevets 28% exportent Selon l étude INSEE MESR 2006, la B-N est au : 3 ème rangen efficience de la R&D dans les PME 6 ème rangen taux de dépôt de brevet dans les PME 13

14 Une innovation plutôt technologique Type innovation Basse- Normandie (IDEIS ) Europe 27 (CIS 2008 INSEE) France (CIS 2008 INSEE) Allemagne (CIS 2008 INSEE) Innovation technologique (produit, procédé) 59% 34% 30% 53% Innovation non technologique (commercialisation, organisation) 51% 40% 41% 68% 14

15 Innovation de réaction plus que d anticipation Innovation fréquente pour : améliorer la qualité des services et des biens réduire le délai de réaction besoin client accroître l adaptabilité aux demandes des clients Innovation moins fréquente pour : Biens durables améliorer l utilisation des TIC rationaliser la conception intensifier le partage ou le transfert de savoir 15

16 Une relative faiblesseen innovation de commercialisation 20% 25% 22% 58% N'innove pas dans ce domaine 80% 75% 42% 78% Innove dans ce domaine Innovation de produit Innovation de procédé Innovation de commercialisation Innovation d'organisation Source : enquête IDEIS

17 Une innovation d amélioration plutôt que de rupture plutôt faire mieux plutôt faire différement 29% 71% Source : enquête IDEIS

18 La capacité à trouver des solutions innovantes Pratiques systématiques de veille dans la recherche de solution? Plutôt non Plutôt oui Veille technologique Veille concurrentielle Dans quel(s) domaine(s)? 92% 74% 42% 58% Veille scientifique Veille brevet Veille réglementaire 13% 3% 5% Source : enquête IDEIS

19 Faire mieux en permettant aux entrepreneurs de surmonter les difficultés à manager leur processus d innovation d élargir leur réseau pour accéder aux connaissances de développer les coopérations pour générer de nouvelles connaissances à mieux mobiliser les politiques d aide et de soutien à l innovation 19

20 Des problèmes de management de l innovation plus qu un manque de capacités d innovation Score d efficience (Méthode DEA) (de 0à 1) Intensité de l innovation (pour 100) Productivité ( , base diane) Effectif 1 26% 25 30% Les meilleures pratiques > % 27 25% Faiblesous-exploitation des capacités d innovation % 18 28% < % 12 17% Sous-exploitation moyenne des capacités d innovation Forte sous-exploitation des capacités d innovation Source Gaussens, Herimalala

21 Le recours aux sources externes de connaissances Sources d'information en libre accès Les principales sources externes de connaissances Sources auprès desquelles sont achetés le savoir et la technologie Partenaires dans le cadre d'une coopération Sources commerciales et marchés extérieurs Sources relevant du secteur public Sources d'information générales 35% 95% 95% Université et autres établissements d'enseignement supérieur Instituts de recherche gouvernementaux/publics Instituts de recherche privés sans but lucratif Services spécialisés de soutien à l'innovation publics / semi-publics 7% 7% 7% 7% 7% 21% 25% 18% 21% 25% 36% 43% Autre 0% 4% 7% 21

22 La connaissance et le recours aux aides pour les projets d innovation 50% des entreprises innovantes n ont pas recours aux aides Avez-vous eu recours à des aides pour vos projets d innovation sur les trois dernières années? (Population de référence : l'ensemble des entreprises) Non Oui Connaissez-vous des aides pour l innovation ou les projets innovants? (Population de référence : l'ensemble des entreprises) Non Oui 42% 49% 58% 51% Source : enquête IDEIS

23 Un constat d échec Les PME connaissent mal ou peu les dispositifs existants Elles ne savent pas mobiliser ceux dont elles ont besoin les structures d interface les moyens de financement les organismes de formation les organismes de recherche 23

24 Préconisations Surmonter le dysfonctionnement entre les questions/problèmes des entrepreneurs et les réponses des offreurs de compétences Piloter l innovation au niveau des entreprises et au niveau territorial Rapprocher les entreprises de la recherche et de l enseignement supérieur (valorisation de la recherche publique et des formations supérieures niveau PRES Normand) 24

RSE-DD et Innovation : quelles relations? Le cas des PMI de Basse-Normandie

RSE-DD et Innovation : quelles relations? Le cas des PMI de Basse-Normandie RSE-DD et Innovation : quelles relations? Le cas des PMI de Basse-Normandie Olivier GAUSSENS Chef projet IDEIS Professeur à l Université de Caen Basse-Normandie CREM UMR 6211 François SALATKO AQM Basse-Normandie

Plus en détail

CONTACTS Olivier GAUSSENS olivier.gaussens@unicaen.fr Secrétariat du projet : cper.entreprise@unicaen.fr Tél. 0231565170 SOMMAIRE

CONTACTS Olivier GAUSSENS olivier.gaussens@unicaen.fr Secrétariat du projet : cper.entreprise@unicaen.fr Tél. 0231565170 SOMMAIRE Innovation et performance Profil des PMI Le cas bas-normand SOMMAIRE LE PROJET IDEIS... 2 QUELQUES CHIFFRES CLES DE L INNOVATION DANS LES PMI BAS-NORMANDES... 3 L ETUDE DES PROFILS... 4 1. L OBJECTIF DE

Plus en détail

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 L innovation en Guyane Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 Sommaire 1ère Partie Présentation de l enquête Community Innovation Survey (CIS) 2012 2ème Partie Les

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise

Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise L avenir prend de la valeur La composante i 9 Projet financé par l Union européenne Le Management de l'innovation: un outil stratégique pour le développement de l'entreprise Salon de l Entreprise, 1 er

Plus en détail

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise?

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? 1 Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? Réfaat Chaabouni Salon de la création d entreprises Tunis 17-18 Octobre 2008 2 L innovation est synonyme de changement C est au sens large du

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Enjeux et modalités de l innovation

Enjeux et modalités de l innovation Enjeux et modalités de l innovation I. Le processus d innovation L innovation génère de la croissance: Augmentation compétitivité avantage concurrentiel. mobiliser les ressources techniques (recherche

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Le crédit d impôt recherche (CIR)

Le crédit d impôt recherche (CIR) Le crédit d impôt recherche (CIR) Informations générales Activités concernées Dépenses éligibles DRRT Service chargé de l action déconcentrée de l État dans les domaines de la recherche, de la technologie,

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Le Management de l Innovation,

Le Management de l Innovation, Le Management de l Innovation, condition nécessaire au développement de l Entreprise EU Med partnership bridging R&I for growth and employment, International conference, tunis 18/02/2013 Karim ZAGHDANE

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006 En partenariat avec 1 Plan Syntec Logiciel pour les Éditeurs Jean-Pierre Brulard, Président du Comité Éditeurs Journée «Croissance Éditeurs Syntec informatique», 6

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Les associés. Ensemble, libérons votre potentiel croissance. Une implication sur-mesure. Angéline Lunel. François Berthault.

Les associés. Ensemble, libérons votre potentiel croissance. Une implication sur-mesure. Angéline Lunel. François Berthault. www.quadrinnov.com Ensemble, libérons votre potentiel croissance La pérennité d une entreprise dépend notamment de sa capacité à innover, élément indispensable pour se développer - ou simplement pour continuer

Plus en détail

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation»

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation» Résultats de l enquête Atlant-Kis «Innovation et services à l innovation» Le diagnostic du projet Atlant Kis Méthodologie proposée par la Navarre, coordinateur du projet Adaptable aux contextes régionaux

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

David SALVETAT. Frédéric LE ROY. Une étude empirique dans les industries de Haute Technologie en Europe. Juin 2007

David SALVETAT. Frédéric LE ROY. Une étude empirique dans les industries de Haute Technologie en Europe. Juin 2007 Coopétition et Intelligence Economique : Une étude empirique dans les industries de Haute Technologie en Europe Frédéric LE ROY Professeur U. Montpellier I ISEM - ERFI ESC Montpellier David SALVETAT Doctorant

Plus en détail

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens?

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? 4 pages de recherche Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? Virginie Lethiais Dans un contexte où l innovation des entreprises est vue comme une «ardente obligation» afin de «gagner

Plus en détail

INFORMATION. L innovation technologique est traditionnellement NOTE D'

INFORMATION. L innovation technologique est traditionnellement NOTE D' NOTE D' INFORMATION ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE 98.26 AOÛT Parmi les établissements de crédit et les sociétés d assurances de plus de vingt personnes,

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Isabelle BORIES-AZEAU Docteur en Sciences de Gestion Maître de Conférences associé UFR AES Université Montpellier 1 MRM - ERFI Université Montpellier

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e :

CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES. P r é s e n t a t i o n d e : CHANGE LAB -PME 2.0 EXPÉRIMENTATION D UNE DÉMARCHE CHANGE LAB POUR SOUTENIR LE PASSAGE AU NUMÉRIQUE DES ENTREPRISES P r é s e n t a t i o n d e : G e n e v i e v e L e f e b v r e, d i r e c t r i c e

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Les secteurs innovants en Lorraine

Les secteurs innovants en Lorraine Les secteurs innovants en Lorraine Jean-Paul FRANCOIS Olivier SERRE Mars 2008 Les secteurs innovants : Définition Le périmètre retenu pour suivre les secteurs technologiquement innovants s'inspire d'un

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

MISSION DU CRP HENRI TUDOR

MISSION DU CRP HENRI TUDOR March 17, 2009 1 MISSION DU CRP HENRI TUDOR Depuis 1987, CRP Henri Tudor contribue à l amélioration et au renforcement de la capacité d innovation des entreprises et des organisations publiques. Le Centre

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Organisé par Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Pascal Berruet Vice Président Relations Socio Economiques et industrielles L Université

Plus en détail

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Le Campus de la CCI d Eure-et-Loir 2 Acteurs du développement économique territorial, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION DOMAINE ECONOMIE, GESTION Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Avenue O. Messiaen 72085 Le Mans cedex 9 Tél 02 43 83 31 22 (et 31 14) scol-ecodroit@univ-lemans.fr Fax : 02 43 83 31

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

Les activités d innovation des entreprises wallonnes

Les activités d innovation des entreprises wallonnes Les activités d innovation des entreprises wallonnes 1. Introduction L enquête «Community Innovation Survey» ( CIS ) a pour objectif de fournir des informations concernant les activités d innovation au

Plus en détail

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management des organisations», IAE de Bordeaux, Université Montesquieu

Plus en détail

Consultation sur le partenariat européen d'innovation pilote pour un vieillissement actif et en bonne santé Réponse de la Région Pays de la Loire

Consultation sur le partenariat européen d'innovation pilote pour un vieillissement actif et en bonne santé Réponse de la Région Pays de la Loire Consultation sur le partenariat européen d'innovation pilote pour un vieillissement actif et en bonne santé Réponse de la Région Pays de la Loire 28 janvier 2011 Informations sur le répondant : Conseil

Plus en détail

metal-innova + . Créant des partenariats entre les entreprises et les centres technologiques.

metal-innova + . Créant des partenariats entre les entreprises et les centres technologiques. Infiniment innovant metal-innova + Le projet européen SUDOE METAL-INNOVA, soutenu par les Fonds Européens de Développement Régional (FEDER), a pour objectif de renforcer la compétitivité et la capacité

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE»

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» MASTER 2 PROFESSIONNEL Mention Economie & Société Spécialité : Entrepreneuriat Social et culturel Parcours Economie Sociale et Solidaire,

Plus en détail

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys Mise en place des projets collaboratifs public-privé dans les TIC à l entreprise Cynapsys 22 Septembre, Pôle Elghazala, Ariana Imed AMMAR Manager AGENDA Présentation de CYNAPSYS Vision et Stratégie de

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE TOURISTIQUE - BAC+5 - MSTO Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

Vos interlocuteurs Matinale Opticsvalley Copyright 2015 2

Vos interlocuteurs Matinale Opticsvalley Copyright 2015 2 CIR & CII : - Où placer la frontière entre Recherche et Innovation? - Etes-vous prêts pour le contrôle fiscal?, le 13 Janvier 2015 Vos interlocuteurs 2 Sommaire 1) Où placer la frontière entre la Recherche

Plus en détail

Master Management spécialité Gestion des ressources humaines Pro

Master Management spécialité Gestion des ressources humaines Pro Master Management spécialité Gestion des ressources humaines Pro Nature : Formation diplômante Diplôme national Niveau de diplôme : Bac + 5 Lieu(x) d'enseignement : Caen Durée des études : 2 Accessible

Plus en détail

Au service De l économie régionale

Au service De l économie régionale Au service De l économie régionale Enquête sur la participation des entreprises bretonnes aux projets européens Contexte BDI a précédemment mené deux enquêtes en 2005 et en 2010 sur la participation des

Plus en détail

MASTER (LMD) - MANAGEMENT DE L'INNOVATION

MASTER (LMD) - MANAGEMENT DE L'INNOVATION MASTER (LMD) - MANAGEMENT DE L'INNOVATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion SAVOIR FAIRE ET COMPÉTENCES Compétences communes à l'ensemble

Plus en détail

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO)

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Master

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Baromètre AFINEF E-learning en France Édition 2015 AFINEF

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Baromètre AFINEF E-learning en France Édition 2015 AFINEF www.afinef.net/ LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Une enquête conduite sur un panel de 200 entreprises entre mai et septembre 2015 Secteur public 18 % Industrie 36 % Services Commerces 59 % Entreprises

Plus en détail

Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation

Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation Document de Présentation Dakar, le 12 Novembre 2014 Présentation faite par Jean Louis PORTELLA Copyright VIZEUM M.C 1 L innovation

Plus en détail

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE ACTION 3 ACTIONS VISANT A FOURNIR UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ENTREPRISES DANS LEURS

Plus en détail

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012 GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE Juin 2012 PIPELINE DE L INNOVATION Limiter aux secteurs économiques non européens Droits de PI Industrie pays tiers $ Breveter avant Publications Coopération

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise Des formations interentreprises

Plus en détail

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Parcours de santé de la personne âgée en Auvergne : adéquation et complémentarité de l offre de soins Laboratoire d accueil : Centre de Recherche Clermontois

Plus en détail

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION 1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION L'innovation, étymologiquement, signifie «renouveler». L'innovation caractérise l'acte de déploiement du potentiel économique d'un résultat produit dans le champ de la connaissance

Plus en détail

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013 ÉMERGENCE DESIGN 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS lundi 02 décembre 2013 POURQUOI LA CANTINE NUMÉRIQUE? Un lieu d animation, d échanges, d expérimentation des usages Un espace de travail collaboratif en réseau

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Stratégie, Innovation & Performance dans les PME L exemple de ARECO

Stratégie, Innovation & Performance dans les PME L exemple de ARECO Stratégie, Innovation & Performance dans les PME L exemple de ARECO Cycle Innovation & Connaissance 50 petit déjeuner, 27/09/12 Philippe CHEREAU Pourquoi l urgence pour les PME? Croissance des PME: Le

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

Comité stratégique régional de l innovation. Evolution de la SRI Centre. 28 mars 2012

Comité stratégique régional de l innovation. Evolution de la SRI Centre. 28 mars 2012 Comité stratégique régional de l innovation Evolution de la SRI Centre 28 mars 2012 Ordre du jour Introduction et rappel du contexte et des objectifs M. le Préfet de région M. le Président du Conseil régional

Plus en détail

Coopérations technologiques industrielles ou de services :

Coopérations technologiques industrielles ou de services : Entreprise OFFRE Coopérations technologiques industrielles ou de services : - Réalisations d objets ou de services, - Besoins ponctuels et de sous-traitance technique, - Besoins d innovation, - Essais,

Plus en détail

Le réseau national des acteurs innovants de la filière équine. Entreprise z Recherche z Formation

Le réseau national des acteurs innovants de la filière équine. Entreprise z Recherche z Formation Le réseau national des acteurs innovants de la filière équine Entreprise z Recherche z Formation Pôle Hippolia, Pôle de compétitivité de la filière équine Le Pôle Hippolia, pôle de compétitivité de la

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE

MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE MASTER MANAGEMENT STRATEGIE, SPECIALITE CONSULTANT EN MANAGEMENT, ORGANISATION, STRATÉGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention :

Plus en détail

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Selon le rapport annuel établi pour l année 2008-2009 par le World Economic

Plus en détail

nº 140 octobre 2012 à l innovation est ainsi un enjeu majeur des politiques www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local)

nº 140 octobre 2012 à l innovation est ainsi un enjeu majeur des politiques www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) nº 140 octobre 2012 Entre 2008 et 2010, 55 % des petites et moyennes entreprises (PME) franc-comtoises ont introduit une innovation

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Les enquêtes de l Observatoire Cegos Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Janvier 2011 Panel de l étude 2 L Observatoire Cegos a réalisé cette enquête en Septembre-Octobre 2010,

Plus en détail

Origine et résultats du projet SERVASTIC. -Service d assistance à distance au diagnostic-

Origine et résultats du projet SERVASTIC. -Service d assistance à distance au diagnostic- Origine et résultats du projet SERVASTIC -Service d assistance à distance au diagnostic- 1 Une première expérience 2004-2007 : Résultats 2004 Acceptation INTERREG III : Projet TéNeCi Recherche & Développement

Plus en détail

E-commerce et marketing numérique

E-commerce et marketing numérique Licence pro E-commerce et marketing numérique Site de Bordeaux Bastide 2016-2017 Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention E-commerce et marketing numérique Conditions d

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Titre du projet «Appui à la mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012

Journée Innovation Nutritionnelle. 9 mai 2012 Journée Innovation Nutritionnelle 9 mai 2012 1 Qui sommes-nous? Association Régionale pour le Développement des Industries Alimentaires d Aquitaine Organisation professionnelle représentative des industries

Plus en détail