Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite"

Transcription

1 Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole Contact direct École K : Tel : Contact Agence Prisme : Patrick Dallut

2 Ecole K 5 rue Leroy Grenoble Tel : Effectifs : 19 élèves Équipe enseignante : Agnès Rebattu, Delphine Rey, Dominique Gillet

3 Après une réforme de l école primaire qui a fait débat et la suppression annoncée de postes dans l éducation prévue par le budget 2011 (dont dans les écoles maternelles et primaires du secteur public), plusieurs syndicats d enseignants et de parents d élèves s inquiètent de l avenir de leurs enfants. Dans ce contexte agité, une nouvelle école a ouvert ses portes à Grenoble. Laïque et gratuite, elle offre à une vingtaine d élèves la possibilité d apprendre - CP, CE1 et CE2 - dans les meilleures conditions. L ambition affichée : apporter un enseignement personnalisé à des élèves heureux! Un pari audacieux, porté par une équipe soudée et motivée. Explications. Une école indépendante, laïque et gratuite L L initiative est inédite. Pour la première fois à G Grenoble, une école indépendante et gratuite a o ouvert Ce projet ses portes généreux à la est rentrée né de la volonté d une f Ce projet généreux est né de la volonté d une femme, Monique Mignotte-Le Lous, qui a créé le fonds de dotation K pour financer l école. K est le nom de la ferme en Bretagne (en breton, ker-ber = la maison de Pierre), où son père, Jean Le Lous, a passé son enfance. D origine modeste, l homme a pu suivre des études grâce à une bourse. C est donc un peu "fermer la boucle" que de permettre à d'autres enfants de suivre le même chemin. L école K accueille 19 élèves, de 6 à 9 ans. Trois années charnières où les bases de l apprentissage de la lecture, de l écriture et du calcul sont à acquérir. Trois années clés à l issue desquelles les enfants rejoindront le circuit classique. C est pour cette raison que la direction collégiale insiste sur la volonté de suivre le socle commun de compétences et de connaissances (palier 2) du programme de l Education nationale. «Nous devons les mettre en situation de réussite pour la suite», souligne Agnès Rebattu de l équipe enseignante.

4 Ainsi, on retrouve les mêmes matières qu à l école publique : découverte du monde, mathématiques, français, histoire et géographie. En revanche, le passage à l école K représente une chance pour les enfants d apprendre dans un cadre privilégié où les conditions pédagogiques permettent un enseignement personnalisé. Un suivi individuel pour des enfants responsables Les 19 élèves sont répartis en groupes de niveaux selon les matières. «Certains ont le niveau requis en lecture, mais peuvent rencontrer des lacunes en calcul. Le point fort de l école K est de s appuyer sur un suivi individuel des enfants. Seule une petite structure comme celle-ci permet une telle approche», explique Delphine. Ainsi, l équipe enseignante s adapte aux Ainsi l équipe enseignante s adapte aux besoins de l élève, placé au centre de la pédagogie. L école K se fonde sur la valorisation, la mise en confiance et la responsabilisation de l enfant. Les règles de l établissement, comme celles de la classe et de la vie collective, ont été définies avec les élèves qui ont signé une charte interne. Comme au sein d une école ordinaire, chacun apprend à participer à la vie collective : vider la poubelle, effacer le tableau, s occuper du poisson rouge ou arroser les plantes sont autant de tâches auxquelles participent les enfants. Car une des ambitions de l école est de les accompagner dans l apprentissage de la citoyenneté et du vivre ensemble pour qu ils deviennent des adultes conscients et responsables. «L intérêt d une petite structure est de permettre aux enfants de mieux participer à cette vie collective et de s approprier davantage les règles», assure Delphine Rey, enseignante.

5 Une vie scolaire épanouissante Si l enseignement se fait de façon personnalisée, l équipe enseignante tient également à créer une solidarité entre les élèves qui forment un groupe soudé. Chaque matin, ils se retrouvent tous ensemble. C est l occasion pour les élèves de pouvoir prendre la parole et s exprimer sur un point qu ils souhaitent aborder. Là encore, un nombre peu élevé d enfants facilite l expression de chacun. Malgré le jeune âge des élèves, rien ne leur interdit de penser par eux-mêmes. C est pourquoi est organisé chaque lundi matin un débat philosophique d une vingtaine de minutes. Au menu : Qu est-ce qu être responsable, qu est-ce que l amitié? etc «Cela permet aux enfants de réfléchir et de s exprimer sur des thèmes qui les touchent et qui nous tiennent à cœur», précise Agnès. Et parce que l épanouissement de l enfant est primordial, le sport et l art ont également leur place au sein de l école K. Pour cela, Christian, professeur d'éducation physique, et Sylvie, professeur d'arts plastiques, assurent des ateliers 3 heures par semaine tous les mardis matin. «Au final, notre premier objectif peut paraître simple : que les élèves soient heureux à l école!», sourit Dominique Gillet, enseignante.

6 Un lieu exceptionnel L école K est installée dans une maison bourgeoise au 5 rue Leroy à Grenoble. Entièrement rénové en 2011, le bâtiment permet d accueillir les élèves dans un cadre spacieux et convivial. Le rez-de-chaussée abrite une salle commune pour la cantine, ainsi qu une salle de classe. Au premier étage se trouve une seconde classe et le deuxième étage est réservé à l activité sportive. Une grande cour permet aux enfants de jouer à l extérieur et une salle dédiée aux activités artistiques a été spécialement construite derrière le bâtiment. Pour quels enfants? Tous ceux pour lesquels une petite structure s'avère utile, les parents qui en souhaitent le fonctionnement et d autres en raison de légères difficultés d'apprentissage ou de comportement, sans être pour autant concernés par une pathologie ou un trouble profond. Souvent, ce sont des enfants à qui il faut du temps, ayant du mal à accepter les règles et les contraintes, qui manquent de motivation ou refusent l'école. Ou parfois seulement des rêveurs introvertis et des petits qui connaissent un retard dans l apprentissage de la lecture, de l'écriture, du calcul, ou du langage oral. En aucun cas l école K a vocation à accueillir des enfants qui ont besoin d'une structure très spécifique et de soutien plus important.

7 Une équipe enseignante expérimentée L équipe est constituée d une enseignante à temps plein et de deux enseignantes à mi-temps. Toutes trois assurent une direction collégiale et travaillent en étroite collaboration. Delphine Rey : «Un beau challenge» Cette jeune femme a travaillé à l école des Amanins, dans la Drôme, où elle a appris à animer des "débats philosophiques" dans les petites classes et les ateliers de "vivre ensemble". Elle a ensuite appris le travail personnalisé avec les enfants en intégrant, pendant 3 ans, un Institut Médico-Educatif. Elle est employée à plein temps à l école K. «Lorsque j ai été contactée par Monique Mignotte-Le Lous, j ai été tout de suite été enthousiaste. Le projet était non seulement très généreux, mais solide et crédible. J ai signé tout de suite. Il a ensuite fallu y croire et organiser de nombreuses réunions pour élaborer notre programme pédagogique. C est un beau challenge : apprendre aux élèves les mêmes fondamentaux qu à l école publique, mais en leur consacrant davantage de temps, donc avec parfois un apprentissage plus lent. À nous de nous adapter.» Agnès Rebattu : «Une chance aussi pour les enseignants» Professeur des écoles, elle a enseigné 27 ans dans des écoles primaires publiques, notamment jusqu'à cette année dans une classe unique d'un village des Hautes-Alpes. Elle est en retraite anticipée de l'education nationale comme mère de famille nombreuse.

8 «Je souhaitais poursuivre une activité dans le milieu éducatif. J ai fait un stage Montessori à Paris en C est là que j ai rencontré Delphine, et qu elle m a parlé de l école K. Je me suis engagée sans hésiter, séduite par l ambition et la générosité de la fondatrice. C est aussi un luxe formidable, en tant qu enseignante, d avoir les moyens de travailler de manière individuelle avec chaque élève.» Dominique Gillet : «Redonner le goût de l école» Elle a également passé 27 ans comme professeur des écoles. Elle enseigne à mi-temps à l'école K et à l école Bajatière. Elle connaît bien la pédagogie différenciée. «À l origine, je ne devais participer qu à l élaboration du programme pédagogique. Puis je me suis prise au jeu et je me suis lancée dans l aventure avec passion. Nous avons été surprises de voir que très vite, des petits qui jusque-là ne parlaient pas en classe, se sont mis à s exprimer. Des parents ont témoigné que leurs enfants qui, avant, ne faisaient jamais mention de l école à la maison se sont mis à en parler. C est déjà une réussite de pouvoir redonner le goût de l école.» Des parents rassurés et confiants Enora Jolivet, mère de Gaétan, 5 ans en dernière section de maternelle. Mon fils n avait pas de grosses difficultés scolaires, mais était timide, n arrivait pas à s exprimer en classe et se faisait par fois malmener par les autres. Il rentrait tous les soirs très énervé, excité et n aimait pas trop l école. J ai toujours adhéré à l école publique, mais avec plus de 30 élèves par classe, c est difficile de suivre ceux qui auraient besoin d être davantage encadrés. J ai eu connaissance de l existence de l école K par le centre médico-psychologique de Grenoble où allait Gaétan, ce qui m a d emblée mise en confiance.

9 Ensuite, j ai eu un entretien au mois de mai. Je n y croyais pas tellement, le projet correspondait à ce que j attendais. Depuis la rentrée, j ai déjà constaté de grands changements : Gaétan rentre calme de l école, est heureux d y aller et «travaille» même de sa propre initiative à la maison. C est une chance pour lui de pouvoir apprendre dans ces conditions. J espère ainsi qu il retrouvera le CE2 avec de bonnes bases et surtout davantage confiance en lui. Vous êtes bienvenus... I n v i t a t i o n Ecole invitation 15x 15.indd 1 12/09/11 17:21 A l occasion de l ouverture de l Ecole KERBER, nous avons le plaisir de vous convier à l inauguration de ce nouvel établissement autour d un buffet dinatoire le Jeudi 20 octobre 2011 à 18h Pour une meilleure organisation, et dans l attente d avoir le plaisir de vous rencontrer merci de nous informer de votre présence avant le 14 octobre. agenceprisme.fr photo : 123rf Ecole 5 rue Leroy Grenoble Tél invitation 15x 15.indd 2 12/09/11 17:21 Dossier de presse réalisé par l Agence Prisme en collaboration avec Laure Kepès

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

La réforme du collège, c est:

La réforme du collège, c est: La réforme du collège, c est: Suppression des classes bilangues Sauf, dans les établissements accueillant des élèves qui ont étudié une autre langue que l anglais à l'école primaire. En gros, très peu

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL PARENTS 6

LIVRET D ACCUEIL PARENTS 6 LIVRET D ACCUEIL PARENTS 6 L équipe éducative La direction L équipe médico sociale L élève Les 15 agents Les 47 professeurs Les dates importantes - Envoi des relevés de notes de mi-trimestre : 18/10/2011

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

LE COLLEGE SAINT-ANATOILE

LE COLLEGE SAINT-ANATOILE 21 QUESTIONS POUR EXPLIQUER LE COLLEGE SAINT-ANATOILE TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 CE QU ON APPREND AU COLLEGE 1. Qu est-ce-que le collège? 2. Qu est-ce que l enseignement privé? 3. A quoi servent les

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, +

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, + Valorisez votre entreprise en devenant mécène pour orphelins sida international! Michel JONASZ «Le temps de la solidarité est venu. Il n est plus possible de croire que l on peut vivre heureux sans se

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2008. L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps!

DOSSIER DE PRESSE 2008. L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps! L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps! DOSSIER DE PRESSE 2008 Contact Presse 3d Communication Adélaïde Mulot +33 (0) 1 46 05 87 87 amulot@3dcommunication.fr

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire)

Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire) Anglais intensif 2014-2015 CM1 (4e année) et en CM2 (5e année et dernière année du primaire) Ce projet a été élaboré grâce aux travaux : du département d'anglais du, Travaux de recherche, textes et documents

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

Informations générales

Informations générales LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 ECOLE PRIMAIRE L ENSEIGNEMENT BILINGUE AU LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR Informations générales Le site bilingue est une section qui s

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie Confiance en soi 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi MOUNET Sylvie www.osezvotrereussite.com Page 1 sur 9 Technique 1 Voici 10 attitudes qui diminuent la confiance en soi. La technique

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Fiche informative sur l action. Nom du fichier : 57CHombourgHt03-04.doc. Renseignements utiles

Fiche informative sur l action. Nom du fichier : 57CHombourgHt03-04.doc. Renseignements utiles Fiche informative sur l action Titre de l action : Classe de Quatrième en alternance Nom du fichier : 57CHombourgHt03-04.doc Renseignements utiles Académie : Nancy- Metz Nom et adresse complète de l établissement

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Je suis Moi Et pas une autre! Une équipe d experts de proximité

Je suis Moi Et pas une autre! Une équipe d experts de proximité Bienvenue... Et pas une autre! AuditionSanté est ma deuxième expérience professionnelle, et j ai tout de suite adhéré à ses valeurs... À l exception de cette idée de me prendre en photo! Marie Audioprothésiste

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY

RENTREE 2011. Inscriptions. Dès maintenant sur rendez-vous. Contactez-nous. Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY Inscriptions Dès maintenant sur rendez-vous Contactez-nous Mme CHAREYRON - Chef d établissement Lycée de l Abbaye 2 rue de l Abbaye 45190 BEAUGENCY 02 38 44 51 25 02 38 44 14 62 RENTREE 2011 Ouverture

Plus en détail

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles L institut Léonard de Vinci en quelques mots Autorisé par le Ministère de l Education Nationale et de l Enseignement Supérieur, l Institut Léonard de Vinci

Plus en détail

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU Site : http://cothorou.edres74.ac-grenoble.fr/ Adresse mail : Ce.0741227G@ac-grenoble.fr Tel : 04 50 71 01 64 Un établissement engagé Je suis heureux et fier

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DE L ECOLE MATERNELLE PROKOFIEV PARIS 16ème

ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DE L ECOLE MATERNELLE PROKOFIEV PARIS 16ème ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DE L ECOLE MATERNELLE PROKOFIEV PARIS 16ème Présentation de l association www.apeprokofiev.fr Votre enfant va faire son entrée à l école maternelle Prokofiev en septembre

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

Bienvenue! Arthur / atelier scientifique / année scolaire 2014/2015

Bienvenue! Arthur / atelier scientifique / année scolaire 2014/2015 Bienvenue! Arthur / atelier scientifique / année scolaire 2014/2015 Une offre logistique unique Horaire continu, de 7 heures 30 à 18 heures 00 y compris le mercredi après-midi. Accueil garanti pendant

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Avant tout, je souhaite remercier Ambroise, Agnès et sa famille pour leur accueil, leur gentillesse et leur bienveillance, ainsi que pour

Plus en détail

La Banque et l Assurance

La Banque et l Assurance GACO 1 Groupe B La Banque et l Assurance Dossier Métier PPP Guillerm Floriane et Le Bail Emilie 04/11/2013 Nous partons de concepts assez larges, en effet la banque et l'assurance regroupent de nombreux

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre

SAGE-FEMME HOMMES «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues. Pierre Dossier n 11 HOMMES «OSEZ LE METIER DE» SAGE-FEMME Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Pierre, Sage-Femme à Martigues La biologie m a toujours intéressé. En

Plus en détail

GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009

GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009 GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009 Le Conseil d école s est tenu le mardi 17 février 2009 à 17h45 à l école de Sars et Rosières en présence de : -

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons.

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons. ASBL «inventons» Projet pédagogique Table des matières 1. Constat... 3 2. Objectifs... 3 3. Public cible... 4 4. Ce que l ASBL «Inventons» propose :... 4 a. Le stage à visée thérapeutique... 4 Inscription...

Plus en détail

Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant.

Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant. Cours Molière Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant. * Etablissement indépendant financièrement, il n est pas

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Le mécénat d entreprise

Le mécénat d entreprise Le mécénat d entreprise Ubiqus Paris, le 1 er octobre ] Sommaire Ouverture... 3 Georges CHABIN, Directeur de la communication... Qu est-ce que le mécénat?... 3 Maxine HEBERT, Responsable du Mécénat, société

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS RÈGLEMENT INTÉRIEUR Rentrée scolaire 2015/2016 I - INSCRIPTION DES ENFANTS a) Age d admission La garderie périscolaire reçoit les enfants inscrits dans les écoles

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Conseil de cycle (TPS/PS) spécial «première rentrée scolaire»

Conseil de cycle (TPS/PS) spécial «première rentrée scolaire» École maternelle publique YORK 39, rue d York 21000 DIJON Tél. 03 80 71 38 83 ec-mat-york-dijon-21@ac-dijon.fr Conseil de cycle (TPS/PS) spécial «première rentrée scolaire» Objectifs Améliorer l accueil

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

Scolarisation et formation professionnelle adaptées pour des élèves avec autisme

Scolarisation et formation professionnelle adaptées pour des élèves avec autisme Scolarisation et formation professionnelle adaptées pour des élèves avec autisme C O N G R È S D A U T I S M E F R A N C E 1 7 N O V E M B R E 2 0 1 2 Christine PHILIP Maître de conférences honoraire de

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

je serai mercoeur SAINT-LOUIS

je serai mercoeur SAINT-LOUIS je serai SAINT-LOUIS mercoeur au 1 er degré différencié (avec classes d intégration) au 1 er degré commun Vendeur(euse) Aide familial(e) Auxiliaire administratif et d accueil Agent médico-social Gestionnaire

Plus en détail

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be

COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be COLLEGE SAINT-HUBERT Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles Téléphone : 02 660 19 40 www.collegesaint-hubert.be PROGRAMME GENERAL Le collège Saint-Hubert est un établissement d enseignement secondaire

Plus en détail

L, une filière d excellence

L, une filière d excellence lycée Marcelin Berthelot L, une filière d excellence «Je voudrais faire «Sciences Po», des études de droit, une école de commerce, ai-je intérêt à faire une 1 ère L?» La voie littéraire permet aujourd

Plus en détail

KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter?

KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter? KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter? Associa(on Banyan Siège : 86, rue de Miromesnil 75008 Paris Adr. Ges(on : 10, Bd Bap(s(n Ardisson 06160 Juan les Pins

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes

Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences du socle commun et favoriser la différenciation pédagogique. 1. Pourquoi enseigner par

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

RAPPORT ACTION CIP EN MATHEMATIQUES ET SCIENCES. Objectif du projet. Le public concerné. Déroulement

RAPPORT ACTION CIP EN MATHEMATIQUES ET SCIENCES. Objectif du projet. Le public concerné. Déroulement RAPPORT ACTION CIP EN MATHEMATIQUES ET SCIENCES Objectif du projet Les objectifs de l aide individualisée sont : - Redonner confiance, aider les apprentis à prendre conscience de ses compétences et de

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

UN PROJET EDUCATIF & PROFESSIONNEL AU SERVICE DES PERSONNES

UN PROJET EDUCATIF & PROFESSIONNEL AU SERVICE DES PERSONNES TAXE D APPRENTISSAGE 2015 2016 CATEGORIE HORS QUOTA - NIVEAUX IV et V L Ecole du Service à la Personne est le premier lycée professionnel dédié entièrement à ce secteur d activité. Il a pour principe le

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre?

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? De la constante macabre à l évaluation par contrat de confiance Conférence d André ANTIBI le mercredi 28 novembre 2012 I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? Situation de science-fiction : Un nouveau professeur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE 1 DOSSIER DE PRESSE 2 Sommaire 1. Communiqué de presse... p. 3 2. Les Arts du Cirque mis à l honneur... p. 4 - Les objectifs de l action.. - L association «Vis ton cirque» - Le déroulement de l apprentissage.

Plus en détail

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni.

BILAN MEVIPRO. Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent. Royaume-Uni. BILAN MEVIPRO Irlande Royaume-Uni Allemagne Demandeurs d emploi, jeunes diplômés, quand la Région Champagne-Ardenne et l Union européenne s engagent MEVIPRO Bilan 2007-2013 Dès 1991, la Région Champagne-Ardenne

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle Développer des compétences professionnelles du BTS Assistant de Manager en séance d Activités Professionnelles de Synthèse (APS) Par Elodie SERGENT (relecture Maguy Perea) Le BTS assistant de manager forme

Plus en détail

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !"$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE MAGAZINE RÉUSSIR SA VIE DE PARENT MAGAZINE N 13 FÉVRIER-MARS 2009-3,90 ` SPÉCIAL ORIENTATION Filières sélectives Comment contourner l obstacle des notes Bilan d orientation Découvrez ses atouts et les

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

- Année scolaire 201./201. -

- Année scolaire 201./201. - Lancées en 2008, dans le cadre de la dynamique Espoir Banlieues, les «Cordées de la réussite» visent à introduire une plus grande équité sociale dans l accès à l enseignement supérieur, notamment dans

Plus en détail