ôte-d Or magazine > Le dossier du moisrentrée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ôte-d Or magazine > Le dossier du moisrentrée"

Transcription

1 24 heures avec... DENIS FOREY, CONTRÔLEUR DE TRAVAUX Côte-d Or actu TRANSCO : VOYAGEZ POUR 1,5 LA LINO GAGNE DU TERRAIN Vie des cantons LE CANTON DE GRANCEY-LE-CHÂTEAU ôte-d Or magazine N 95 I Septembre 2009 Rentrée des collèges : une ambition de réussite Le dossier du moisrentrée

2 SOMMAIRE Rentrée des collèges : une ambition de réussite Travaux, tableaux blancs interactifs, allègement du poids des cartables, lancement de l agenda 21 scolaire, distribution de dicos, gratuité des transports scolaires le Conseil Général fait sa rentrée. Le dossier du mois en page 6 Côte-d Or magazine Directeur de la publication : Patrice Mérinian Direction éditoriale : Direction Communication Photos : Philippe Gillet - Guillaume Pommier Réalisation : Idéepole groupe Bygmalion Impression : Imprimerie Imaye Graphic certifiée ISO 9001 et ISO Tirage : exemplaires - Dépôt légal : septembre 2009 Courriel : Imprimé sur papier écologique traité sans chlore. INSTANTANÉS... 4 Retour en images sur la vie du Conseil Général 24 HEURES AVEC Denis Forey, contrôleur de travaux CÔTE-D OR ACTU...16 Canton de Fontaine-Française Le nouveau pôle scolaire au tableau d'honneur Agglomération dijonnaise La LINO gagne du terrain Eau et environnement Un contrat source de reconquête pour la Vouge Sport Un nouveau souffle VIE DES CANTONS...20 Zoom sur le canton de Grancey-le-Château Cantons en bref RENCONTRE...22 Yan Pei-Ming, un géant de la peinture LE GUIDE...23 temps libre en Côte-d Or TRIBUNES LIBRES...30 Groupe des Forces de Progrès Groupe Initiatives Côte-d Or 2 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

3 EDITO Les séances du Conseil Général sont ouvertes au public : Salle des Séances 53 bis, rue de la Préfecture à Dijon Renseignements au Les séances sont retransmises en direct sur Prochaine séance : 23 octobre 2009 Le magazine est édité et diffusé gratuitement en version braille et cassette audio. Retrouvez Côte-d Or Magazine sur PARTICIPEZ! C est la rentrée La reprise de l activité dans les collèges de Côted Or est au cœur de nos compétences, et la réussite de nos jeunes au cœur de nos objectifs. C est pourquoi, nous nous sommes fixé plusieurs priorités : nous avons décidé de maintenir tous les collèges de Côte-d Or, quel que soit le nombre d élèves, pour faire vivre tous nos territoires, urbains et ruraux ; nous avons choisi d assurer la solidarité, avec la gratuité du transport scolaire, les bourses, augmentées de 5%, à destination des collégiens mais aussi des lycéens après le refus de la Région de les financer, les primes d apprentissage et de SEGPA, l accessibilité améliorée à tous nos bâtiments ; nous avons engagé une politique nouvelle de développement durable et de qualité environnementale avec la mise en place de travaux aux normes HQE et de bâtiments basse consommation, avec le lancement d un Agenda 21 scolaire ; nous nous inscrivons dans la modernité, avec notre programme collège d avenir qui vise à favoriser l utilisation des espaces numériques partagés dans les collèges avec les Tableaux Blancs Interactifs, ordinateurs, vidéoprojecteurs et le haut débit dans tous les établissements ; enfin, avec collège au théâtre, collège à l opéra, collège au cinéma et un match/un collège, nous favoriserons cette année encore l accès au sport et à la culture pour tous, grâce à des partenariats à succès C est la rentrée et je n oublie pas ceux qui sont restés en Côte-d Or cet été. L opération Partez en Côte-d Or avec TRANSCO à 1,50 leur était notamment destinée, permettant de découvrir ou de redécouvrir à moindre coût le patrimoine de notre département. 1,50 ce nouveau tarif du Ticket Côte-d Or est généralisé sur toutes les lignes TRANSCO. Quelle que soit la distance de votre trajet, vous ne paierez plus qu 1,50 le voyage sur une ligne. Voyager avec TRANSCO, c était déjà écologique, maintenant c est aussi économique. Nous entendons poursuivre ainsi, avec détermination, les politiques menées pour rapprocher des citoyens l offre de services publics, pour apporter plus de solidarité à ceux qui sont en difficulté, pour soutenir les entrepreneurs et les commerçants locaux... pour garantir le développement humain des territoires. Bien sûr, nous ne pourrons pas tout faire, surtout dans une période aussi chahutée que celle que nous traversons : personne ne pourrait prétendre avoir un droit de tirage systématique et unilatéral sur le budget départemental. Nous devons veiller aux équilibres budgétaires départementaux dans le respect des contribuables. Cela veut dire faire des choix pour le présent et pour l avenir. Nous faisons le choix d assumer pleinement nos compétences, le choix de rester le partenaire essentiel des maires de nos communes, le partenaire essentiel d un aménagement équilibré et durable de la Côte-d Or. Bonne rentrée à tous. François Sauvadet Député de la Côte-d Or, Président du Conseil Général Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

4 INSTANTANÉS Retour en images sur la vie du Conseil Général... 3 JUILLET RENCONTRE des maires À l issue de la session du Conseil Général du 3 juillet, la traditionnelle réception des maires et des élus de Côte-d Or s est déroulée au Conseil Général. A cette occasion, François Sauvadet a rappelé la diversité, le nombre et l importance des collaborations avec les élus locaux, pour assurer à la Côte-d Or un développement dynamique et équilibré. Il a également tenu à saluer l engagement des élus locaux, dans un contexte économique difficile. 4 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

5 Hippodrome de Vitteaux-Marcilly Pari gagné! CONCERT Contrats AmbitionS Côte-d Or Beaune, Châtillon, et de deux!! Après celui de l'agglomération Beaune, Côte et Sud signé le 4 juin dernier, portant sur 24,1 M et 29 projets, le Conseil Général a signé, le 26 juin, avec la communauté de communes du Pays Châtillonnais le deuxième contrat AmbitionS Côte-d'Or. Près de 10 M seront investis dans 14 grands projets de développement du territoire Châtillonnais. Prochain contrat Nuits-Saint-Georges. Cartables des collégiens Une question de poids! L allègement du poids des cartables des collégiens est une question de santé publique. Le Conseil Général, l Inspection académique et les associations de parents d élèves se sont engagés pour accompagner les collèges et les élèves dans la mise en œuvre d actions concrètes pour que dès la rentrée 2009 les cartables des collégiens de Côte-d Or soient allégés. Objectif : pas plus de 10 % du poids de l élève. Ainsi, casiers et tableaux blancs interactifs seront d ores et déjà mis en place pour la rentrée. C est sur un hippodrome entièrement repensé que se sont déroulées les deux réunions de la saison Le 5 juillet et le 2 août dernier, les turfistes et autres amoureux des chevaux sont venus nombreux encourager les concurrents lors de ces courses. L hippodrome de Vitteaux, le seul de Côte-d Or, est appelé à devenir un des grands pôles hippiques de Bourgogne. Les Enchantés Chœur de collégiens Les 21 et 22 juin dernier, l Auditorium de Dijon a résonné des voix de collégiens venus de 20 établissements de Côte-d Or. Accompagnés par des musiciens professionnels, ces élèves ont donné un concert digne des meilleurs, fruit du travail de toute une année au sein des chorales de leur établissement. A leur répertoire, la pop anglaise : Supertramp, Phil Collins ou encore The Who LOGEMENT SOCIAL Le Conseil Général se porte garant Parce que le logement est un enjeu de toute politique d aménagement du Territoire, le Conseil Général de la Côte-d'Or a choisi d accorder sa garantie financière à Orvitis (ex OPH 21) à hauteur de 100 % d une somme de plus de 56 M pour la période La convention, signée le 26 juin dernier par Orvitis, la Caisse des Dépôts et le Conseil Général, permettra de financer les opérations de constructions immobilières définies par Orvitis en tenant compte des objectifs de la délégation départementale des Aides à la Pierre. Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

6 DOSSIER Rentrée des UNE AMBITION DE 6 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

7 DOSSIER Travaux de rénovation, d équipement et d accessibilité, généralisation des tableaux blancs interactifs, mobilisation pour l allègement du poids des cartables, lancement de l agenda 21 scolaire, distribution de dicos aux élèves de 6 e, maintien de la gratuité des transports scolaires le Conseil Général fait sa rentrée avec plus de collégiens. collèges : RÉUSSITE Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

8 DOSSIER Questions à... François-Xavier DUGOURD, Conseiller Général Dijon VI Président de la Commission Jeunesse, Animation Touristique, Sportive et Culturelle Réussir au collège Journée exemplaire d un collégien Parce que les années collège sont importantes, pour la réussite et l éveil des jeunes, pour la construction de ces futurs adultes, le Conseil Général fait le maximum pour leur offrir un environnement de travail de qualité. Visite guidée dans les pas de Jules. A14 ans, Jules est l un des quelque collégiens de Côte-d Or. Comme beaucoup d entre eux, il bénéficie d une bourse scolaire et prend chaque matin, gratuitement, le car TRANSCO pour se rendre à son collège. Celuici a été rénové et un ascenseur installé pendant l été. Salué à l entrée par l agent d accueil, Jules se presse vers sa classe où il retrouve ses camarades et découvre un nouvel outil pédagogique : le tableau blanc interactif. Ça ressemble à un jeu vidéo pour apprendre. Après le déjeuner au restaurant scolaire, il participe à une réunion sur l Agenda 21. Son collège, est l un des six du département à expérimenter cette démarche de développement durable et Jules s implique dans l élaboration d un plan d actions dans différents domaines comme l économie d énergie et d eau, le bruit, les déchets De développement durable, on parlera aussi beaucoup, avec bien d autres sujets encore, au sein du Conseil Général des Jeunes auquel Jules souhaite se faire élire. Puis, avec sa classe il travaille sur les textes d un grand auteur américain. Dans le cadre de Collège au cinéma, ils iront voir le film adapté de son œuvre. Mais ce soir, pour Jules et une vingtaine de ses camarades, ce sera la folie d un match de basket à la JDA une invitation faite par le Conseil Général avec l opération Un match, un collège. LES COLLÈGES PUBLICS EN CHIFFRES 47 collèges publics collégiens attendus à la rentrée : élèves entrant en 6 e 1,9 million de repas servis dans les restaurants scolaires par an Budget 2009 alloué aux collèges publics par le Conseil Général : près de 30 millions d euros Le Conseil Général est responsable des collèges. Avec quelle philosophie exerce-t-il cette compétence? Offrir aux collégiens de Côte-d Or les meilleures conditions pour préparer leur avenir est une priorité forte du programme AmbitionS Côte-d Or. Cet objectif se traduit par une série d actions : donner aux élèves et à la communauté éducative des locaux modernes, les plus adaptés possibles aux besoins démographiques et pédagogiques ; développer des collèges solidaires avec la gratuité des transports scolaires, les bourses départementales pour collégiens et lycéens, l intégration des élèves handicapés par la réalisation de travaux d accessibilité, l ouverture d Unités Pédagogiques d Intégration (UPI) ou encore le soutien apporté aux élèves de SEGPA. Pourquoi est-il si actif dans le développement du multimédia dans les établissements? Il est indispensable d offrir à nos collégiens le meilleur accès aux technologies de l information et de la communication. Des investissements lourds ont été réalisés avec le câblage informatique de tous les collèges, leur permettant l accès au haut ou au très haut débit ; l équipement informatique (le taux d équipement en Côte-d Or est supérieur à la moyenne académique et nationale), et la généralisation des Tableaux Blancs Interactifs. Nous ne comptons pas nous arrêter là : nous travaillons sur des pistes nouvelles comme le baladeur numérique et les espaces numériques de travail (ENT). Comment intégrez-vous le développement durable au sein des collèges? L intégration des préoccupations environnementales dans les collèges se fait d abord en soumettant les travaux neufs ou de rénovation aux normes écologiques et énergétiques les plus avancées. Mais aussi par la mise en place, dans six collèges pilotes, de l Agenda 21 scolaire qui mobilise sur trois ans le collège dans une démarche globale de développement durable autour de thématiques comme l eau, la gestion des déchets ou de l énergie. On ne fera progresser cette cause que si chacun, dès le plus jeune âge, est acteur d une démarche éco-responsable. 8 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

9 EMBARQUEMENT POUR DES TRANSPORTS SCOLAIRES GRATUITS C est la rentrée aussi pour les transports scolaires gérés par le Conseil Général. Pour acheminer jeunes, élèves de l école élémentaire au lycée, résidents sur toute la Côte-d Or en dehors des deux agglomérations de Dijon et Beaune, 468 circuits scolaires sont activés qui s ajoutent aux 27 lignes régulières Transco. Les élèves et étudiants handicapés se voient proposer des transports adaptés. Atout de ces transports scolaires : ils sont gratuits pour les élèves fréquentant l établissement de leur secteur. Il existe même une prise en charge pour les élèves devant utiliser le réseau TER ou DIVIA (agglomération dijonnaise). Ce choix a un coût pour le Conseil Général : 24 millions d euros en Le Conseil Général veille à garantir la qualité et la gratuité de ces déplacements mais aussi la sécurité : 220 accompagnateurs sont mobilisés sur les circuits transportant les écoliers. Les écoliers peuvent accéder au service existant, dans la limite des places disponibles, pour effectuer des déplacements entre leur établissement et la cantine, la garderie ou le domicile de leur assistant maternel. Les adjoints techniques territoriaux aux petits soins des collégiens Depuis janvier 2009, ils sont 434, répartis dans les 47 collèges publics et les 2 cités scolaires de Châtillon-sur- Seine et Chevigny-Saint-Sauveur, à avoir rejoint les effectifs du Conseil Général. Indispensables au bon fonctionnement des établissements d'enseignement, ils exercent dans trois domaines : l'accueil, la restauration et l'entretien. Outre l'information et l'orientation des visiteurs, l'agent d'accueil veille aux accès et à la sécurité de l'établissement. Le chef de cuisine élabore les menus avec le gestionnaire de l'établissement, veille à la sécurité du travail et à l'hygiène alimentaire. Il est assisté en cuisine par des seconds, également chargés de la gestion des stocks. Les agents d'entretien assurent le nettoyage quotidien des salles de classes, des sanitaires et des espaces communs. L agent d'entretien polyvalent assure lui la maintenance des installations sanitaires, de chauffage et d électricité, l'entretien des espaces verts, des espaces d activité sportive et des bâtiments. Ils ont tous à cœur d'offrir aux élèves, enseignants et parents un environnement où il fait bon apprendre. 7 règles pour des transports scolaires en toute sécurité Arnaud LUCOTTE, agent d accueil au collège Jacques Mercusot de Sombernon En quoi consiste votre travail? J'assure l'accueil physique et téléphonique du collège. Je réponds au téléphone, je recueille les informations et les transmets ensuite aux personnes concernées (professeurs, direction, intendance ), j accueille les parents d élèves et je les oriente, je réceptionne les livraisons Bref, je fais le lien entre l extérieur et l intérieur du collège. Vous vous déplacez en fauteuil roulant. Comment vivez-vous votre handicap au collège? Tout se passe très bien. Les locaux étant adaptés - ascenseur, sanitaires - je peux faire mon métier comme n importe qui. Par ailleurs, les relations tant avec les enseignants, le personnel que les collégiens et les parents d élèves sont très bonnes. Je trouve très intéressant que le Conseil Général favorise l intégration de personnels handicapés dans les collèges. Les jeunes sont ainsi en contact avec la réalité du handicap, ce qui modifie positivement leur perception. Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009 DOSSIER 9

10 DOSSIER Collèges en travaux... + d infos sur Fontaine des Ducs à CHATILLON-SUR-SEINE Construction d'un ascenseur, extension du préau et réfection des sanitaires filles et local agents dans l externat et les logements Pasteur à MONTBARD Construction d'un ascenseur dans l externat Rénovation des sols et dépose de gaines amiante en vide sanitaire dans plusieurs bâiments Montbard Saulieu Liernais Laignes Flavignysur-Ozerain Venarey- Les Laumes Arnay-le-Duc Blignysur-Ouche Pouillyen-Auxois Vitteaux Châtillonsur-Seine Montignysur-Aube Recey-sur-Ource Saint-Seinel'Abbaye Fontainelès-Dijon Arnay-le-Duc Sombernon Baigneuxles-Juifs Gevrey- Chambertin Saint-Jeande-Losne Chenôve Marsannayla-Côte Grancey- le-château- Neuvelle Is-sur-Tille Selongey Dijon Quetigny Genlis Nuits-Saint-Georges Mirebeausur-Bèze Fontaine- Française Pontaillersur-Saône Echenon Semuren-Auxois Précysous-Thil Auxonne Champ Lumière à SELONGEY Construction d'un préau et rénovation des cours et du plateau sportif Les Lentillères à DIJON Réfection de l atelier factotum, des garages et des blocs sanitaires dans plusieurs bâtiments Réfection du plateau sportif et des cours Jules Ferry à BEAUNE Rénovation des salles de sciences, du préau et des circulations du bâtiment administration et externat Rénovation de la chaufferie du bâtiment administration et externat Nolay Dinet à SEURRE Construction d'un préau pour l externat Réfection des façades et remplacement des menuiseries extérieures dans plusieurs bâtiments Beaune Seurre Edouard Herriot à CHENÔVE Reconstruction 12.4 M travaux : jusqu en septembre Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

11 DOSSIER Questions à... Laurent MAZIÈRE, chef du service construction des collèges Quel est le champ d action de ce service? La construction de nouveaux collèges bien sûr mais aussi la rénovation, l'extension de collèges existants, bref tous les travaux dans les collèges. Notre service comprend 10 collaborateurs et nous gérons quelque 75 dossiers : 35 études prospectives et une quarantaine de chantiers en cours. Quelles sont les grandes étapes d'un chantier dans un collège? La première étape est une étape d'étude, que nous menons avec des maîtres d œuvres sélectionnés par concours ou appel à candidature. Ce travail permet aux élus de définir la programmation et le contenu des travaux. En général, le chantier est lancé un an après le vote des études. Ensuite le chantier débute Les travaux sont réalisés par des entreprises sélectionnées par appel d offres. Elles doivent respecter un cahier des charges très contraignant en matière de qualité du travail, de délais, de respect de l'environnement et bien sûr de l enveloppe budgétaire allouée Nous suivons de très près l avancée du chantier pour éviter toute mauvaise surprise et nous veillons particulièrement à la sécurité des occupants du collège car les opérations se déroulent souvent pendant la période scolaire. A la réception des travaux, notre contrôle sur le chantier est pointu car il en va du bon fonctionnement de l'établissement mais surtout du confort et de la sécurité des collégiens et personnels qui fréquentent quotidiennement l'établissement. Vous avez en quelque sorte un rôle de chef d'orchestre? Au-delà du contrôle des travaux, nous avons un travail de coordination de tous les acteurs concernés par l opération : le maître d œuvre qui gère le chantier pour notre compte, les entreprises, le personnel du collège, les riverains et des aspects financiers, juridiques et administratifs très lourds à gérer, compte tenu de la complexité des dossiers et des réglementations. Innovation Le collège de demain, c est déjà aujourd hui T éléphonie mobile, télévision numérique, internet haut-débit les technologies de l information et de la communication (TIC) sont partout. Alors pourquoi pas dans les établissements scolaires? C est même indispensable, tant la maîtrise des TIC devient essentielle. D où l engagement fort du Conseil Général pour développer le multimédia dans les collèges publics. Les tableaux noirs vont par exemple faire place aux tableaux blancs interactifs. Pour les élèves comme pour les enseignants, cet équipement associé à un ordinateur et à un vidéo-projecteur, offre de nombreuses possibilités. Le TBI permet d écrire ou de dessiner comme sur un tableau classique avec l avantage de sauvegarder le travail sur l ordinateur du professeur, le transmettre ou l imprimer. Il peut aussi faire office d écran de projection. Evidemment, cette technologie modifie l enseignement, plus dynamique (intégration de documents animés et sonorisés), pratique (facilité de suivre les manipulations liées à l apprentissage de l utilisation d un logiciel), interactif (présentation d un devoir sur le TBI) et coopératif (le TBI favorise l élaboration d un travail commun entre élèves). Cette année, le Conseil Général a voté un budget de pour équiper en Tableau Blanc Interactif tous les collèges qui n étaient pas encore dotés. Toujours pour développer l usage des TIC dans les collèges publics, la mise en place d espaces numériques de travail (ENT) est favorisée. Leur raison d être est de permettre aux élèves, ainsi qu aux autres acteurs de l établissement (enseignants, personnels administratifs et techniques, parents d élèves), d accéder à une palette de services et d informations utiles : dictionnaires, encyclopédies, carnet de liaison, notes, travail collectif Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

12 DOSSIER DICO EN CADEAU! Cette année encore, le Conseil Général offre un dictionnaire de poche à chaque élève de 6 e entrant au collège. Un cadeau de bienvenue pour l élève autant qu un geste pour le portefeuille des parents... CONSEIL GÉNÉRAL DES JEUNES : ÉLECTIONS EN OCTOBRE Les élections se tiendront dans les 54 collèges du département, entre les 19 et 23 octobre, et les résultats annoncés avant fin-novembre. Ainsi dans chaque collège, un Conseiller Général Junior, en classe de 5 e ou de 4 e, représentera pour deux ans son établissement au sein du Conseil Général des Jeunes. Sa mission? Concevoir des projets concrets en relation avec les préoccupations des collégiens. Le Conseil Général, en partenariat avec l Inspection académique, a réalisé un livret de candidature (disponible dans les collèges). Développement durable Les collèges vont faire école Utiliser un mode de déplacement domicileétablissement le plus respectueux possible de l environnement, fermer les robinets des sanitaires, ne pas jeter de chewing-gum dans la cour de récréation Il n est jamais trop tôt pour s initier au développement durable. C est pourquoi le Conseil Général, responsable de l entretien et de la gestion des collèges, a récemment signé une convention avec le Rectorat de l Académie de Dijon, responsable pédagogique, l ADEME et Alterre Bourgogne, les deux agences de promotion du développement durable, pour mettre en place un Agenda 21 scolaire dans les collèges publics. Il s agit de développer des actions dans des domaines très divers comme l énergie, l eau, le bruit, les déchets, les déplacements favorisant un comportement éco-responsable et durable de la part de tous au sein du collège. Pour le succès de cette démarche, tous les acteurs doivent être sensibilisés et mobilisés : enseignants, personnels administratifs et techniques et bien sûr, les élèves eux-mêmes, impliqués dans la réflexion et les actions. Pour eux, l Agenda 21 scolaire constitue un formidable outil d éducation au développement durable. 6 collèges côte-d oriens vont l expérimenter cette année : Fontaine des Ducs à Châtillon-sur-Seine, Champollion à Dijon, Pasteur à Montbard, Félix Tisserand à Nuits-Saint-Georges, Jean Rostand à Quetigny et Champ Lumière à Selongey. Si le test est concluant, le dispositif sera étendu à d autres établissements dès LA PAROLE À... Gilles MAILLARD-SALIN, principal du collège Champ Lumière de Selongey Votre établissement a été retenu pour expérimenter une démarche d élaboration d un Agenda 21 scolaire. Qu en attendez-vous? Le développement durable est désormais le thème fédérateur de notre projet d établissement qui est d abord un projet pédagogique. Comme c est un sujet transversal, donc pouvant être traité dans des matières différentes, il permettra aux élèves d avoir une vision décloisonnée des choses et aux enseignants de renforcer leur travail en équipes. Ce sera positif pour la réussite des collégiens. Comment allez-vous mettre au point le plan d actions? Pour élaborer notre Agenda 21, nous nous appuyons sur un diagnostic. Sur cette base et en concertation avec tous les acteurs du collège, nous allons élaborer un programme d actions. Notre démarche prendra aussi en compte notre environnement : un secteur agricole et un site industriel importants. Les élèves travailleront sur le développement durable dans le cadre des cours et des activités périscolaires. Comment les différentes parties prenantes accueillent-elles cette démarche? Très favorablement, aussi bien les enseignants que les élèves, déjà très sensibles à l environnement, et leurs parents. C est encourageant pour la suite. 12 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

13 Questions à... Philippe CHARDON, Vice-Président du Conseil Général délégué aux Sports et aux Collèges, professeur d éducation physique et sportive Dans quels cadres peut-on pratiquer le sport au collège? Le programme du collégien inclut des heures d Education physique et sportive. 4 heures en 6 e, 3 heures en 5 e, 4 e et 3 e encadrées par des professeurs d EPS. Dans chaque collège une association sportive existe pour une pratique volontaire dans le cadre des activités organisées par l UNSS. Enfin, la pratique d activités physiques et sportives est aussi possible dans les établissements où des sections sportives se sont développées. Quel est l intérêt pour un collégien à être inscrit à l UNSS? Par son dynamisme l UNSS départementale propose un vaste programme d activités physiques qui permet à chaque collégien de s investir dans un premier temps au niveau de son district. Ses résultats peuvent l amener à défendre les couleurs de son collège au niveau départemental et même régional. A côté de ces pratiques sportives, le collégien sera confronté à toutes les tâches de la vie associative : organisation, pratique et arbitrage. Quel rôle joue le Conseil Général dans le sport au collège? A travers les dotations de fonctionnement et d investissement attribuées aux collèges, la pratique de l EPS dans de bonnes conditions pour nos jeunes est ainsi régulièrement prise en compte. En plus, avec l opération 1 match/1 collège, il permet à chaque collégien de découvrir le sport de haut niveau en assistant aux matchs de la JDA et du DFCO. SAISON 10 Collège au cinéma saison ans d existence, c est ce que l opération nationale Collège au cinéma vient de fêter en Côte-d Or. En , elle a bénéficié à 43 des 47 collèges publics et à plus de élèves. A trois reprises pendant l année scolaire, tickets de cinéma et déplacements en cars assurés par le Conseil Général, les classes participantes vont au cinéma partenaire pour y voir trois films de genres divers et découvrir la richesse du septième art. L an passé, les 6 e et 5 e ont pu voir Un Jour sans fin de Ramis, Tex Avery Follies d Avery et Kes de Loach. Ceux de 4 e et de 3 e ont découvert La Mort aux trousses d Hitchcock, Le Bal des vampires de Polanski et Le Tombeau des lucioles de Takahata. Rebondissement annoncé pour la saison 11 : le Conseil Général a décidé de financer des ateliers pour la réalisation d un film avec quatre classes. Des actions éducatives spectaculaires Pour donner aux collégiens le goût de la culture, pour permettre à ceux qui voudraient accéder aux spectacles mais ne le peuvent pas faute de moyens financiers ou de mobilité, pour développer leur curiosité, leur esprit critique en général et vis-à-vis d une œuvre artistique en particulier Trois dispositifs sont proposés par le Conseil Général aux élèves des collèges publics de Côte-d Or : Collège au cinéma, au théâtre ou à l opéra. Le principe est simple, basé sur le volontariat et cofinancé par le Conseil Général dans le cadre de ses accords avec le Théâtre, l Opéra de Dijon et les cinémas de Côte-d Or. Pour l enseignant et sa classe, il ne s agit pas d une simple sortie. Elle s inscrit dans un projet pédagogique autour d une œuvre, d un auteur ou d une discipline artistique. Elle est précédée et suivie d un travail en classe. Deux des trois dispositifs ont été créés par le Conseil Général. Pour l année , Collège au théâtre a permis à près de élèves d une trentaine de collèges d assister à trois spectacles. Collège à l opéra donne chaque année à une dizaine de classes le privilège de fréquenter à deux reprises l Opéra de Dijon, avec en prime la possibilité d y rencontrer les artistes et professionnels du spectacle. DOSSIER LES COLLÉGIENS INVESTISSENT LES STADES Avec l opération 1match /1 collège, près de collégiens de Côte-d Or sont invités chaque année par le Conseil Général à assister à un match à domicile de la JDA ou du DFCO. Le dispositif, comprenant aussi le déplacement en car, s inscrit dans le cadre du partenariat conclu avec ces deux clubs professionnels soutenus par le Conseil Général. Il permet aux jeunes de découvrir le sport de haut niveau et d approcher les joueurs professionnels Une immersion qui crée de l émulation. Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

14 24 HEURES AVEC... DENIS FOREY CONTRÔLEUR DE TRAVAUX IL TRACE LA ROUTE PARCOURS 1974 : Denis Forey entre à la Direction Départementale de l Equipement en qualité de dessinateur 1988 : il est détaché temporairement auprès du Conseil Général 1993 : il opte pour le statut de la Fonction publique territoriale en qualité d agent de maîtrise et rejoint définitivement les effectifs du Conseil Général 2003 : il devient contrôleur de travaux. La mise aux normes de la RD 905 entre Grosbois-en Montagne et Saffres, l aménagement du chemin des Etangs à Perrigny-lès-Dijon, le giratoire de Palissy entre Marsannay et Chenôve autant de travaux routiers sur lesquels Denis Forey a œuvré en coulisses. Il a débuté sa carrière en qualité de dessinateur puis dessinateur-projeteur dans un bureau d études de la Direction Départementale de l Equipement à Dijon. Dans le cadre de la décentralisation, il intègre un bureau d études du Conseil Général de la Côte-d Or en tant qu agent de maîtrise avant de devenir contrôleur de travaux en Une veille permanente Ce métier recouvre le suivi administratif, technique et financier des travaux routiers entrepris Exerçant la fonction de Maître d Œuvre Travaux au Conseil Général, Denis Forey assure le suivi administratif, technique et financier des chantiers entrepris sur les routes départementales de Côte-d Or. par le Conseil Général de la Côte-d Or. Denis prend en charge le dossier une fois le nom de l entreprise adjudicataire connu. Il doit veiller au bon déroulement et à l achèvement des travaux dans les délais impartis, s assurer de la bonne qualité des matériaux utilisés et que le travail est effectué conformément au cahier des charges du marché. Il s occupe de la mise en place de la signalisation horizontale (peintures au sol) et verticale (panneaux de police et panneaux directionnels). Il lui incombe également de gérer les entraves à la circulation causées par les travaux en aménageant des modes de circulations alternées ou des déviations. C est à lui qu il revient enfin de préparer les pièces comptables permettant la rémunération des entreprises, en fonction de l avancement des travaux. Parmi les nombreuses réalisations dont Denis Forey a eu la charge figuraient plusieurs chantiers sur la RD 905 entre Grosbois-en-Montagne et LES INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES Garantir aux usagers de l asphalte confort et sécurité est une priorité du Conseil Général. Pour y parvenir, il aménage de nouvelles voies, améliore le réseau, entretient les chaussées et assure l exploitation de la voirie. 14 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

15 Sur l organisation technique du chantier, nous sommes très autonomes, mais pour sa gestion administrative et financière, nous travaillons en équipe avec les autres services du pôle infrastructures et transports du Conseil Général. 24 HEURES AVEC... L ENVIRONNEMENT EN PREMIÈRE LIGNE En charge de la coordination des travaux d aménagement du chemin des Etangs entre Perrigny-les-Dijon et Gevrey-Chambertin, Denis Forey a veillé à rendre étanches tous les fossés bordant la voie afin de récupérer les eaux pluviales. Le Conseil Général prend en compte les problèmes d environnement dans les études des aménagements routiers. Cela a permis dans le cas du Chemin des Etangs de mettre en place un système d étanchéité pour protéger la nappe phréatique, insiste Denis Forey. Où vont les eaux pluviales? Elles sont dirigées vers un bassin de rétention où elles sont traitées avant d être rejetées dans la nature. Ce type d aménagement pourra être reproduit chaque fois que ce sera nécessaire. Saffres et de nombreux aménagements en traversée d agglomération tels qu à Fixin, Clénay, Saint-Julien et Cessey-sur-Tille. Concernant la RD 905, il s agissait de calibrer la chaussée à 7 m et de prévoir des sur-largeurs de 2 m ménageant une zone de récupération pour les véhicules, ainsi qu une bande circulable par les vélos et les engins agricoles précise-t-il. Et de compléter en agglomération, nous réalisons de plus en plus des aménagements piétonniers et paysagers mais aussi des bandes ou des pistes cyclables. Autonome mais responsable Avec ses véhicules par jour, le carrefour Palissy, au Sud de l agglomération dijonnaise, jusque là régulé par des feux, était fréquemment saturé. L aménagement du carrefour en giratoire a permis de résorber les problèmes de circulation à cette entrée Sud de la ville. Il fonctionne à merveille, se réjouit Denis Forey qui officiait sur ce chantier aux côtés de deux autres contrôleurs de travaux. Sur l organisation technique du chantier, nous sommes très autonomes, mais pour sa gestion administrative et financière, nous travaillons en équipe avec les autres services du pôle infrastructures et transports du Conseil Général. Nous sommes en relation avec des grands groupes du BTP mais aussi avec des PME. C est un métier qui comporte aussi d importantes responsabilités puisque les contrôleurs de travaux se doivent d assurer la sécurité des usagers pendant toute la durée des chantiers. Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

16 CÔTE-D OR ACTU Nicolas Urbano, Conseiller Général du canton de Fontaine-Française, Maire de Fontaine-Française et Vice-Président de la communauté de communes du Val de Vingeanne La parole à... AmbitionS de réussite Quels sont les avantages d'un pôle scolaire? Aboutissement d'une démarche concertée avec les parents d'élèves, l'education nationale et les élus, la création d'un tel ensemble offre un environnement de travail de grande qualité aux élèves et enseignants. Par exemple, la partie élémentaire est dotée d'une salle multimédia. L'avantage de ce pôle, est qu'il comprend aussi un restaurant scolaire et une garderie péri-scolaire. Ces services, trop coûteux pour une commune seule, ont pu être réalisés par le groupement de 11 communes, sous l égide de la communauté de communes du Val de Vingeanne et de son Président Michel Borderelle. La création de ce pôle va nous aider à maintenir les familles et à en attirer d'autres sur notre territoire. Permettez-moi de remercier les maires qui ont eu le courage d'accepter la fermeture d'une école ou d'une salle de classe dans leur commune pour permettre la création de ce pôle. Comment vont s'organiser les transports scolaires? Responsable de ce service, le Conseil Général a bien sûr restructuré les circuits scolaires du secteur en fonction de cette ouverture. Chaque élève fréquentant le pôle scolaire pourra rejoindre l établissement quelle que soit sa commune de résidence. Le Conseil Général a-t-il soutenu cette opération? Oui. Le coût du pôle scolaire a été de Le Conseil Général l'a subventionné à hauteur de Cette réalisation, de 9 salles de classe en primaire et 4 en maternelle, est en phase avec la philosophie des contrats AmbitionS Côted'Or qui vise à favoriser un aménagement équilibré de la Côte-d'Or en aidant le développement des secteurs ruraux. Canton de Fontaine-Française LE NOUVEAU PÔLE SCOLAIRE AU TABLEAU D HONNEUR Avec ses écoles maternelle et élémentaire, son restaurant scolaire et sa garderie périscolaire, cet ensemble est un véritable outil de revitalisation de ce secteur rural. Dans le canton de Fontaine- Française, la rentrée scolaire 2009 est à marquer d une craie blanche sur un tableau noir. Et pour cause : elle est marquée par la mise en service d'un pôle scolaire à Fontaine-Française. Cet ensemble vise à améliorer la prise en charge des enfants et ainsi faciliter la vie des familles du canton. Au cœur de ce pôle scolaire, il y a l'école qui accueille les 280 élèves du territoire dans ses 13 salles de classe ouvertes : 4 en maternelle et 9 en élémentaire. Auparavant, ces enfants étaient scolarisés dans des écoles ou classes uniques réparties dans diverses communes : Fontaine-Française et Bourberain (regroupement pédagogique), Montigny-Mornay-Villeuneuvesur-Vingeanne, Saint-Maurice-sur- Vingeanne et Orain (regroupement pédagogique) ainsi que Saint-Seinesur-Vingeanne. L'offre de services est plus importante et plus performante qu'avant et tout est concentré sur un même site. Ainsi aux cotés de l école, l'ouverture d'un restaurant scolaire et d'une garderie péri-scolaire simplifiera le quotidien des parents qui travaillent. La création de ce pôle scolaire était très attendue par les élus locaux et les parents d'élèves. Voilà leur vœu exaucé. RENTRÉE SCOLAIRE 2009 : LE CONSEIL GÉNÉRAL SOUTIENT LES FAMILLES En augmentant de 5 % les bourses aux collégiens, en maintenant celles des lycéens, en accordant des primes aux apprentis de première année en CFA et aux élèves de 4 e et 3 e scolarisés en SEGPA (montant forfaitaire de 130 ), le Conseil Général entend soutenir les familles en cette période de crise. Les dossiers sont téléchargeables sur le site internet du Conseil Général et disponibles auprès des établissements scolaires. Les dates limites de dépôt sont le 31 octobre pour les demandes de bourses et le 30 novembre pour les demandes de primes. 16 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

17 CÔTE-D OR ACTU ÉCHOS Roulez malin, roulez serein avec le Conseil Généralx Pour améliorer et sécuriser vos conditions de circulation, le Conseil Général vous informe. Avec son Centre d ingénierie et de gestion du trafic, il dispose d une information en temps réel sur l état des routes. Un flash sur les événements susceptibles de perturber le trafic (travaux, accidents, intempéries...) que vous pouvez consulter avant de partir sur le site internet et en voiture, en écoutant France Bleu Bourgogne qui diffuse les principaux avertissements. AmbitionS d échanges Voyagez en Côte-d Or avec Transco pour 1,50 Depuis le 1 er septembre, le réseau de transport Transco géré par le Conseil Général applique une nouvelle tarification avec le ticket Côte-d Or. Quel que soit l endroit de Côte-d Or où vous souhaitez vous rendre, il vous en coûtera 1,5 par ligne empruntée. Auparavant, le tarif variait selon la distance parcourue et pouvait atteindre 14,40 pour la destination la plus éloignée. Aujourd hui que vous veniez de Châtillon à Dijon, de Beaune ou d Auxonne, c est 1,50 seulement. Si par contre votre voyage comprend une correspondance (Châtillon-Dijon puis Dijon Auxonne par exemple), il vous en coûtera deux fois 1,50. De plus, les abonnements 40 voyages et Connivence (Transco + Divia) permettent de bénéficier de prix encore plus attractifs. De quoi faciliter l accès de tous les publics à ce service et inciter les Côte-d Oriens à se déplacer d une manière plus respectueuse de l environnement. Par voyageur transporté, un car génère 60 % de moins de gaz carbonique qu une voiture... Agglomération dijonnaise LA LINO GAGNE DU TERRAIN Un équipement d envergure pour améliorer le quotidien des habitants de l agglomération. L e coup d envoi du chantier de terrassement a été donné en juin. Nouveau départ pour la Liaison Nord de l'agglomération dijonnaise (LINO) qui permettra le délestage d une bonne partie du trafic traversant les communes du nord ouest de l'agglomération ou empruntant le boulevard périphérique ouest. La sécurité routière sera ainsi améliorée et le cadre de vie des riverains bonifié. La circulation sera facilitée, notamment entre l est et l ouest de l agglomération et du département ainsi que l accès aux équipements majeurs (Zénith, stade du DFCO, université...) concentrés dans l est de l agglomération. Cette voie express qui ouvrira en 2012 prolongera la rocade Est en reliant la bretelle de l A 38 à Plombières-lès-Dijon au rond-point de la Toison d Or au nord de Dijon. Prévue en 2x1 voie, doublée à certains endroits, elle nécessitera la réalisation de seize ouvrages d art. Après avoir alloué 10 M entre 2000 et 2006, le Conseil Général vient d engager 27,62 M pour l achèvement de la première phase. Le Conseil Général plaide pour la mise à 2x2 voies le plus rapidement possible de cet axe majeur pour la qualité de vie et le développement économique de ce territoire. Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

18 CÔTE-D OR ACTU ÉCHOS Le rsa en ligne directe avec Ethicofilx Chef de file du revenu de solidarité active (rsa), généralisé depuis le 1 er juin, le Conseil Général fait appel au savoir-faire d Ethicofil pour renseigner le public. Basé à Dijon, spécialisé dans le télémarketing et la gestion de la relation client à distance, ce chantier d insertion a pour vocation de favoriser l intégration dans la vie active des personnes rencontrant des difficultés d insertion sociale et/ou professionnelle. A partir d octobre, le Conseil Général lui confiera deux missions d importance. D une part, l accueil et l information téléphonique sur le rsa en répondant par exemple à toutes ces questions : Où réaliser le test d éligibilité? Comment remplir la demande? Comment se passe l instruction de la demande?... D autre part, la prise de rendez-vous avec les neuf plates-formes uniques d accueil qui permettront aux postulants de faire instruire leurs droits et de réaliser leur diagnostic socioprofessionnel. AmbitionS d échanges Eau et environnement Viticulture LE CRU 2009, UN ENJEU IMPORTANT Voici venu le temps des vendanges dans le vignoble côte-d orien. Une question revient sur toutes les lèvres : comment s annonce le cru 2009? On est en marche vers un très bon millésime, expliquait en juillet Denis Thomas, Conseiller Général chargé des Affaires viticoles. Les viticulteurs ont maîtrisé les risques de maladies, accrus par un début d été pluvieux et orageux, si bien que le raisin s est bien développé. Un début de sécheresse a suivi pendant plusieurs semaines, mais les sols avaient suffisamment d eau, la maturation s est donc faite dans d excellentes conditions. Si le cru 2009 tient toutes ses promesses, ce sera une très bonne nouvelle pour la viticulture côte-d orienne confrontée à un marché sous tension du fait de la crise économique internationale. Ce serait aussi très positif pour l ensemble du département Un contrat source de reconquête pour la Vouge Le contrat de bassin de la Vouge vient d être signé à Gevrey- Chambertin par tous les acteurs concernés dont le Conseil Général. Elaboré par le Syndicat de la Vouge, il vise à préserver et valoriser ce milieu aquatique et son environnement. 173 actions sont programmées autour du cours d eau, des nappes phréatiques, de l assainissement, de l agriculture et de l aménagement. Ce plan d actions sera concretisé dans les cinq ans, avec un investissement de 26 M, dont près de 20% financés par le Conseil Général. La Vouge, qui prend source au pied de la côte viticole, se jette dans la Saône. Elle concerne 58 communes sur 428 km 2 et près de Côte-d Oriens! Deux contrats avaient déjà été signés en 2007 : Séquana (bassin de la Seine) pour 12,6 M, couvrant 104 communes sur km 2 ; et celui de la Dheune pour 63,5 M, concernant 124 communes sur km 2. D'autres contrats sont à l'étude sur les bassins de la Tille et de l'ouche, qui viendront compléter cette stratégie départementale de contractualisation avec les territoires, visant principalement la reconquête des milieux aquatiques et la protection de la ressource en eau. tant ce secteur d activité est important. Il représente un peu plus de la moitié de l économie côte-d orienne avec près de hectares de vignoble, une concentration d appellations prestigieuses, 22 millions de bouteilles produites dont les deux tiers sont exportés, des milliers d emplois directs et indirects dans toute la filière (viticulteurs, négociants, cavistes, fabricants de bouteilles et de bouchons, imprimeurs ). Le Conseil Général soutient cet atout économique de la Côte-d Or : Nous participons notamment à la démarche visant à faire classer les climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l UNESCO pour valoriser encore mieux la production et le savoir-faire des viticulteurs. Par ailleurs, le Conseil Général intervient auprès de la profession en soutien pour l amélioration des chais. UNE AIRE DE LAVAGE VITICOLE MÛRIT À VOLNAY Après celle de Meursault mise en service en 2007, une deuxième aire de lavage collective de tracteurs enjambeurs sera créée à Volnay en Cette plate-forme permettra de récupérer les éfluents phytosanitaires et de limiter les rejets dans l environnement. La prise de conscience de l enjeu écologique par les viticulteurs côte-d oriens s inscrit parfaitement dans la démarche du Grenelle de l environnement. Elle prouve bien leur volonté de mettre en œuvre les règles de bonne pratique agricole et de maintenir l image de marque de la viticulture bourguignonne. Le Conseil Général soutiendra cette opération exemplaire et favorisera la mutualisation du projet avec d autres villages viticoles voisins. Près de quatre-vingts viticulteurs de Volnay devraient adhérer à ce projet. 18 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

19 CÔTE-D OR ACTU Des collégiens dans les airs AmbitionS d équilibre Sport UN NOUVEAU SOUFFLE Avec SportS 21, le Conseil Général replace sa politique sportive sur le terrain du sport pour tous. La saison marque un nouveau départ pour la politique sportive du Conseil Général. Il finalise actuellement la mise en place de nouveaux dispositifs pour répondre encore mieux à l évolution des besoins du monde sportif départemental. Cette démarche, baptisée Sports 21 s inscrit dans son programme AmbitionS Côte-d Or. Objectif : favoriser l accès à la pratique sportive de tous les publics. Les moyens pour y parvenir : adapter et améliorer l offre en misant sur la proximité géographique, la diversité des disciplines, l attractivité des tarifs. Des ateliers thématiques organisés en mai dernier ont permis de définir les besoins, de recueilllir les attentes et les idées des acteurs du monde sportif et des élus locaux. C est sur la base de ces échanges que se construisent les grandes orientations de la nouvelle politique sportive départementale. A suivre. Sensations fortes garanties. En mai et juin dernier, période la plus propice, près de 400 élèves de 4 e ou de 3 e issus de plusieurs collèges ont eu la chance de survoler les magnifiques paysages de la Côte-d Or en avion ou en planeur. Cette opération a pu se réaliser grâce au partenariat entre le Conseil Général et le Comité départemental aéronautique pour favoriser la découverte et l accès de cette discipline aux jeunes, en particulier aux collégiens. Cela passe notamment par l organisation d une douzaine de journées découvertes dans les clubs, le plus souvent hors temps scolaire. Le temps fort est bien sûr le baptême de l air d une demi-heure en compagnie de pilotes confirmés qui se font un plaisir de partager leur passion et d expliquer les rudiments de la conduite d un aéronef. S ajoutent la visite des équipements du club (avions, atelier de maintenance, pistes ) et le renseignement d un questionnaire en fin de journée. Ceux qui attrapent le virus peuvent compter sur des aides pour devenir pilote : un soutien de la fédération française pour passer le brevet d initiation aéronautique en 3 e et une bourse du Conseil Général pour prendre des cours de pilotage accessibles dès l âge de quinze ans. Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre

20 VIE DES CANTONS Conseiller Général : Alain HOUPERT, 7 e vice-président du Conseil Général Sénateur de la Côte-d Or Maire de Salives Nombre d habitants : Superficie : 171,09 km 2 Communes : Avot Barjon Busserotte-et- Montenaille Bussières Courlon Cussey-les-Forges Fraignot-et-Vesvrotte Grancey-le-Château Le Meix Salives 1 2 Zoom sur le canton de Une chaufferie PAILLE ET BOIS MODÈLE Dès 2005, une chaufferie fonctionnant à la paille et/ou au bois a été mise en service à Echalot à l'initiative d'agroénergie pour alimenter le CEA de Valduc à Salives. C'est le seul équipement de ce genre en Côte-d'Or. Mieux, c'est la plus importante chaufferie paille de France. L'installation est capable de fournir jusqu'à 6 mégawatts par heure. Soit une énergie suffisante pour chauffer l'équivalent de foyers. Pas étonnant donc si des professionnels français et étrangers (Chinois, Allemands...) visitent régulièrement le site. Cette opération est exemplaire sur le plan du développement durable. L'approvisionnement en paille (entre 25 et 30 tonnes par jour) et en bois (entre 10 et 15 t/j) se fait dans un rayon de 25 km. Ce qui limite les nuisances générées par le transport de ces matières et procure des revenus aux agriculteurs locaux. GRANCEY-LE-CHÂTEAU 1 Vive la rentrée pour les enfants et leurs parents Initié par la communauté de communes des Sources de la Tilles, le Regroupement Pédagogique Intercommunal de Grancey-Fraignot vient de créer une cantine et une garderie péri-scolaire, opérationnelles dès la prochaine rentrée. Très attendus des écoliers et de leurs parents des communes de Bussières, Busserote-et-Montenaille, Courlon et Cussey-les-Forges, ces nouveaux services ont été installés dans un bâtiment ancien moyennant un investissement de financé pour moitié par le Conseil Général dans le cadre de son plan de soutien à l'économie locale et à l'emploi. Le site en question appartient au diocèse. Il le met à disposition de la communauté de communes des Sources de la Tilles : un véritable atout pour maintenir les familles ou en attirer de nouvelles et vitaliser ce territoire rural. 2 Tous en scène L'Abreuvoir propose une saison 2009/2010 riche et variée : théâtre, variétés françaises, musique en tout genre, humour... Il donne au public la possibilité d'assister aux répétitions ou de rencontrer les artistes après le spectacle, de participer à des ateliers de théâtre. Lieu de diffusion et de création, il accueille également des artistes en résidence. Mais la structure offre davantage. Derrière le rideau qui s'est levé en juin dernier, une trentaine de personnes (seniors résidant à l hôpital d Is-sur-Tille, jeunes accueillis à la maison d enfants de Saint-Seine-l Abbaye, suivis par les services médicosociaux du pays Seine et Tilles) a présenté un spectacle théâtral et musical sur le thème du temps. 200 spectateurs étaient présents pour saluer l aboutissement d un travail de six mois mené avec un comédien professionnel. Cette opération a atteint son objectif : créer du lien entre les personnes et les générations. 20 Côte-d Or magazine I N 95 I Septembre 2009

Lancement officiel du RSA Jeunes

Lancement officiel du RSA Jeunes Lancement officiel du RSA Jeunes Vendredi 10 septembre 2010 15 h 45 Salle ROCLORE 53 bis, rue de la Préfecture à Dijon Sommaire 1) La mise en œuvre du RSA Jeunes 2) Le point sur le RSA 3) L insertion,

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Règlement Intérieur du Fonds d Aide aux Jeunes

Règlement Intérieur du Fonds d Aide aux Jeunes Règlement Intérieur du Fonds d Aide aux Jeunes Vu la loi n 2008-1249 du 1 er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d insertion. Références législatives et

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage Restaurant (self-service) Rez-de-chaussée Infirmerie Le gymnase Cour de récréation Etude Arts plastiques Vie scolaire HALL Etude Classe ULIS Musique Entrée et sortie pour les externes 1er étage Entrée

Plus en détail

Objet : Projet départemental «Objectif Rando»

Objet : Projet départemental «Objectif Rando» Evreux, le 20 octobre 2011 L Inspecteur d Académie Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale de l Eure à Mesdames et Messieurs les Directeurs des écoles maternelles et élémentaires

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016 guide des TRANSPORTS SCOLAIRES EN SEINE-ET-MARNE Année scolaire 2015-2016 EN SEINE-ET-MARNE 42 000 ÉLÈVES BÉNÉFICIENT DE LA GRATUITÉ, sous conditions et hors frais de dossier annuels de 12, DES TRANSPORTS

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/08 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Juin 2008 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN NOM PROSPECT + DATE LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN DÈS SEPTEMBRE 2000, LE PARIS SAINT-GERMAIN S EST ENGAGÉ SUR LE TERRAIN DE L ACTION SOCIALE EN CRÉANT LA

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU Site : http://cothorou.edres74.ac-grenoble.fr/ Adresse mail : Ce.0741227G@ac-grenoble.fr Tel : 04 50 71 01 64 Un établissement engagé Je suis heureux et fier

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

la plateforme des engagements

la plateforme des engagements la plateforme des engagements Index La plateforme des engagements Les 35 engagements de la COMPAGNIE électrique de bretagne Les retombées économiques L emploi local Les partenariats écoles-entreprises

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

La Région soutient le bâtiment et les travaux publics

La Région soutient le bâtiment et les travaux publics Plan de soutien BTP Région Franche-Comté La Région soutient le bâtiment et les travaux publics aides aux collectivités et entreprises de franche-comté www.franche-comte.fr Ce livret, que j ai souhaité

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po :: La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po >> À la différence d une m au centre de Paris. Sit et la rue Saint-Guillau enseignants et cherche 500 000 P O U R S

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

«Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie

«Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie Date de remise du rapport : 01 / 2014 «Développement de l Esprit d entreprendre» Lycée Pierre & Marie Curie NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Education

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune?

Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune? Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune? Ateliers environnementaux - débats - concerts La Galoupiote, association loi 1901 cafe.citoyen@la-galoupiote.com - 06-16-57-37-11 www.la-galoupiote.com

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France

Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France Amiens, le 15 novembre 2013 Contacts Presse CONSEIL REGIONAL DE

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail