Capitalpraù. Lesfraisdegestion queprélèvevotre banquesont-ils compensés parses placements?audit détaillédumarché etpalmarèsexclusif.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Capitalpraù. Lesfraisdegestion queprélèvevotre banquesont-ils compensés parses placements?audit détaillédumarché etpalmarèsexclusif."

Transcription

1 Page(s) : Rubrique : Capital pratique Votre argent, Capitalpraù Lesfraisdegestion queprélèvevotre banquesont-ils compensés parses placements?audit détaillédumarché etpalmarèsexclusif. Près de 6 milliards d' pour BNP Paribas, 2,6 mi liards chez BPCE, le groupe qui cha peaute les Caisses d'épargne et les Banques popu laires, 2,2 milliards au Crédit mutuel... Malgré la crise et les montagnes de provisions enre gistrées sur la dette grecque, l'année 2011a été extrêmement rentable pour les banques fran çaises. Des résultats qu'elles doivent moins à leurs traders (les activités spéculatives ont été mises en sourdine depuis un an)qu'aux opérations bancaires classiques réalisées auprès des particuliers et des entreprises. A preuve, cette branche a as suré l'an passé près de 609??des profils de la Société générale... L'année 2012 devrait continuer sur cette voie royale. Avec toutefois une différence : le ralentissement économique ayant réduit le marché du cré dit, les banques vont devoir c,..v ~~~ inz w CAS N0 1 : LE CADRESUPERIEUR Pas d'hésitationpour le cadre sup,qui trouveraun gros avantageà opter pour l'unedes grandes banquesen ligne. En plusde fraisde gestionde comptetroisfoispluslégersque la moyennedu marché,ellesoffrentune panoplieirrépro chablede placements,à commencerpar l'assurancevie(taux 2Û11pour les troispremièresdu palmarès: de 3,72à 3,759?)) Caisse d'épargne Languedoc-Rojssillon 109. Lorraine Champagne 110. Caisse d'épargne Côte d'azur SON PROFIL» C placés sur un Livret A, 6000 Csur un LDD, sur le Livret B, i sur l'assurance vie haut de gamme» Carte de paiement haut de gamme à débit différé» Abonnement Internet pour les opérations courantes» 24 virements permanents par an» 6 virements occasionnels par an» 72 prélèvements par an émanant d'organismes privés» 1 chèque de banque et 1 opposition sur chèque tous les trois ans» 6 retraits déplacés par mois» 2500 C de retrait et 3000 C de paiement par an hors zone euro «3 chéquiers envoyés en recommandé par an. I

2 Page(s) : Rubrique : Capital pratique Votre argent, Cellesqui vous cellesqui vous grugent

3 Page(s) : Rubrique : Capital pratique Votre argent, Les offres des banques mutualistessont rarementau top ^ Suite de la page 104 mettre lepaquet sur leurs autres offres de services. «Il est à craindre qu'ellesaugmentent les frais de gestion des comptes courants et réduisent les rende ments des produits d'épargne», s'agace SergeMaître, de l'asso ciation française des usagers des banques. Nous l'avons constaté lors de notre enquête, beaucoup se sont déjà attelées à la tâche. En moyenne, leurs ta rifs ont certes peu bougé depuis un an (-1-1,29^) mais, dans le détail, les envolées sont parfois vertigineuses: -I-1559kau Cré dit agricole Sud Rhône-Alpes pour les retraits aux distribu teurs concurrents, -f- 1049fcà la Rives de Paris pour une opposition sur chèque... Quant aux rende ments des placements grand pu blic, tels que l'assurance vie, ils ont souvent fondu de 0,3 point. Et votre banque à vous,défend-elle vosintérêts ou pas? Vous le découvrirez dans les pages suivantes : nous avons passé au crible les offres de 110établissements et élaboré un palmarès inédit (lire page 118), pour sept clients types, qui tient compte à chaque fois de ce que le banquier vous coûte en frais annuels, mais aussi de ce qu'il vousrapporte grâce à ses place ments. Le résultat en dit long sur les politiques commerciales en vigueur: dans 509?» des banques, les frais de gestion du Le mode d'emploi I de nos simulations I Pour les sept types de clients ' analysés (de l'étudiant au chef d'entreprise), nous avons d'abord établi, en collaboration avec le site Choisirmabanque.com, un profil de consommation des services au quotidien (carte bancaire utilisée, virements, incidents de paiement...). Nous avons ensuite défini un profil d'épargne (sommes placées sur les livrets, l'assurance vie, les Sicav...). Le classement obtenu (lire page 118) résulte de la différence sur un an entre ies gains et ies coûts. ^ compte sont si élevés que les catégories de clients faisant fructifier moins de d'épargne (étudiants et em ployés) se retrouvent dans le rouge en fin d'année!pour les profils plus aisés, c'est la qualité des placements qui fera la dif férence. Et celle-ci peut être immense : en passant de la pire àla meilleure banque, un com merçant empochera 459?»de gains supplémentaires, un cadre supérieur 509o,et un chef d'en treprise jusqu'à 1639?). Celles qui en donnent le plus? Incontestablement les banques Internet. Les Fortuneo, Boursorama, ING Direct et autres ont parfaitement rodé leur modèle: tarification mo dique grâce à une relation avec le client effectuée en ligne,dou blée d'une gamme de place ments performants, pioches chez les meilleurs gestionnaires. Cela n'empêche pas certaines banques à guichets de sortir du lot, comme La Banque postale (7e sur 110 pour le profil em ployé, 4e pour le retraité) ou BNP Paribas (13e pour le cadre supérieur, 4e pour le chef d'en treprise). Bonne note aussipour le Crédit coopératif et la Macif, assureur qui propose désormais des services bancaires complets. A l'inverse, les grands réseaux mutualistes, tels que le Crédit agricole, les Caisses d'épargne ou le Crédit mutuel font rare ment des étincelles. Tordons enfin le couà une idée reçue, au cas où la lec ture de notre dossier vous don nerait envie de changer de banque: l'opération peut certes prendre quelques semaines, mais n'a plus rien d'une galère. Depuis la fin 2009, la banque d'accueil a l'obligationde s'occu per de l'ensembledu transfert, y compris celui de vos virements et prélèvements automatiques. En négociant un peu, vous par viendrez même à lui faire prendre en charge les 200 à 300 de frais de migration de vos produits d'épargne. JulienBouyssou, avec PaulineJanicoi etjoël Bronner» CAS N0 3: LE CADRE Plutôt bien traité dans les grands réseauxcommebnp Paribas,Sociétégénérale,HSBCou La Banque postale (toutes classéesdans les 16premières), le cadreprendra soind'éviter les Banquespopulaires,dont aucunecaissene figureavantle 50e rangdupalmarès. Maisce sontleséta blissementsen lignequi lui ferontgagnerle plus d'argent. RBanque Les établissements 1. Fortuneo 2. Boursorama 3. INGDirect Les établissements 42. LCL 44. Barclays 53. Allianz Banque Les établissements Coût annuel Gainstirés des Solde du compte placements annuel les plus avantageux passables à éviter 108.Banquepopulaire Lorraine Champagne 109.Crédit mutuelocéan 110.Banquepopulaire Massifcentral 40e 40e 50e 159C 163C 99e 213C 214C 226C 1523C 1512C 1512C 1263C 1263C 1193C 1228C 1228C 1229C ia83f 1172 e iab2f 1104 C 1100C 1D94C 1D15f 1D14C 1D03C SON PROFIL» placéssur un LivretA, e placés sur le contratd'assurancevie standard» Cartede paiementinternatio naleà débitdifféré»abonnementinternetpourles opérationscourantes» 12 virementspermanentsparan» 4 virementsoccasionnelsparan» 48 prélèvementsparan émanantd'organismesprivés» 1 chèque de banquetous les troisans» 1 oppositionsur chèquetousles deuxans» 4 retraitsdéplacésparmois» de retrait et Z de paiement hors zoneeurodaran» 2 chéauiersenvoyésen recommandédaran.

4 Page(s) : Rubrique : Capital pratique Votre argent, CAS N0 4: L'ÉTUDIANT I Comme sonépargne se limiteau Livretjeune, plafonnéà 1600, l'étudiantpeine à éponger sesfrais de compte. Dans 909?)des cas, sa banque lui fait même perdre de l'argent (30 par an en moyenne).seulescellesappliquantun tarif préférentielpour ce profil luipermettent de rester dans levert. Rannnp eanque Les établissements 1. BretagnePaysde Loire Coûtannuel Gainstirés des Solde ^ compje placements annuel les plus avantageux 2. Normandie 3. Aquitaine Poitou-Charentes Les établissements passables 34. Crédit coopératif 39. BNPParibas 62. LCL 106. Crédit mutuel Normandie 107. Banquepopulaire Massif central SON PROFIL» 1600 î placéssur le Livretjeune» Cartede paiement à autorisationsystématique» AbonnementInternet(opérationscourantes)» 12 virementspermanentsparan» 24 prélèvementsémanant d'organismesprivésparan» 3 retraitsdéplacéspar mois» 1 rejet de prélèvementde plusde 30 Ctous les deux ans, générantun découvert. CAS N0 5: L'EMPLOYE Les employésont intérêt à y regarder à deux fois avantde choisirleur banque: même avec6000 d'épargne, près de la moitié d'entre elles leur font perdre de l'argent (jusqu'à67 par an). Parmi les plus accueillantes(hormis les banquesen ligne),on trouve la Macifet La Banquepostale. Rannnp Banque Les établissements 1. Boursorama **oûtannuel Gainstirés des Solde du compte placements annuel les plus avantageux 2. INGDirect 3. Fortuneo 109. Sud Rhône-Alpes 110.Banquepopulaire Massif central SON PROFIL « sur lelivreta «Carteinternationaledébitimmé diat» Abo.Internet(opérationscourantes)» 12 virementsperman.,4 occa sionnels, 36 prélèvḍ'organismesprivésparan» 1 chèquede banquetous les dixans» 1 oppos.sur chèquetouslesdeuxans» 4 retraitsdéplacéspar mois» 1 rejetde chèquede plusde 50 î paran,générantun découvert.

5 Page(s) : Rubrique : Capital pratique Votre argent, Cest sur ce profil de clientèle que les performances des banques sont les plus resserrées, avecun gain moyende 1400 par an. Comme souvent, les banques en lignetrustent le podium. A l'inverse des Caisses d'épargne, dont seule celle d'ile-de-france se classe parmi les 50premières du classement. Les établissements les plus avantageux tout annuel Gains tirés des Solde du compte placements annuel 49 C C 39C 39 e 1889C 1861 e 1850C 1822C 206 C 183 C 234 e 1593C 1564C 1604C 1387C 1381 f 1370C 287 C 353 e 292 e 1577C 1640C C 1287C 128BC SON PROFIL» sur le Livret A, 6000 Csur le LDD, Csur le Livret B, en assurancevie» Cartehautde gamme à débit immédiat» 1 abonnementinternet» 22 virementsdont 10 occasionnelsparan, 60 prélèvementspar an * 1 oppositionsur chèquetous les deuxans» 1 chèque de banquetous les cinq ans» 6 retraitsdéplacés parmois» 600 Cde retraits et Cde paiement horszoneeuropar an» 1 incidentde paiement paran. 1rès de d'écart de gain par an entre la \ meilleure et la pirebanque : l'enjeu est de taille pour le chef d'entreprise. Bon point pour la Banque privée euro péenne, qui parvient à rivaliser avec les banques en ligne. Mais un mauvais pour les Caissesd'épargne du sud de la France... fî CAS N0 7: LECHEF D'ENTREPRISE I 30. Bred 42. Ile-de-France 86. Barclays Les établissements à éviter 101. Rhône-Alpes 102. Côted'Azur 103.Caisse d'épargne Languedoc-Roussillon f 6066 C 6063 C SON PROFIL» Csur LivretA, 5000 Csur LivretB,6 000 Csur LDD, Cen assurancevie haut de gamme,23700 Csur le meilleur fondsactionsfrance«cartede prestige» 1 abo.internet» 30 virementsdont,6 occasionnels, 60 prélèv.paran» 2 chèquesde banqueet 1 opp.sur chèque tous les troisans» 6 retraitsdéplacésparmois» 3500 Cde retraitset 5000 C de paiementhorszoneeuro paran «3 chéquiersen recommandépar an. I

6 Page(s) : TARIFSDESSERVICES Pasde flambée générale, maisdes abuscriants fr Lahaussemodéréeducoûtmoyend'uncomptecourant masquedegrossesdisparités entrelesbanquesqui continuent desalerl'additionetcellesquilèvent lepied. ncorrigibles banquiers! le Nord-Est Voilà deux ans qu'ils se facture 5 la refabrication savent placés sous haute d'une carte de paiement, celui surveillance par les pou du Nord de France réclame voirs publics. L'année ,30, près de trois fois avait ainsi vu la création d'un plus. Le comble de la bizarrerie observatoire officiel chargé est atteint avec les Banques po d'éplucher les lignes pulaires et les Caisses d'épargne, tarifaires de plus de 120 éta dont le regroupement en une blissements et d'en pointer les seule entité bancaire (BPCE), distorsions. En 2011, Christine courant 2009, promettait une Lagarde, alors ministre de politique tarifaire enfin coor l'economie, avait ensuite im donnée. Voyez le résultat : alors posé la publication (dans leur que la de brochure commerciale et sur l'ouest a décidé en 2012 de dou leur site) du coût de dix ser bler ses frais d'opposition sur vices de base, tels que la déli chèque, à 14,50, celle de vrance d'une carte de paiement Loire et Lyonnais a choisi de les internationale, l'accès en ligne réduire de 349k, à 5... au compte courant ou un ordre Deuxième grande de virement bancaire externe. tendance relevée lors de notre Enfin, depuis juillet dernier, enquête :si entre 2011 et 2012 la obligation leur est faite d'indi hausse de l'ensemble des tarifs quer sur les relevés de compte bancaires reste modérée le montant des frais prélevés (-1- l,29fc en moyenne, soit près le mois précédent. de moitié moins que l'inflation), Eh bien, rien n'y fait! cela s'explique surtout par Malgré une transparence ac quelques baisses spectaculaires, crue, les comparatifs établis en concentrées sur des services exclusivité pour Capital par le peu utilisés. C'est le cas, par cabinet Choisirmabanque.com exemple, des frais de refabri montrent que les pratiques com cation de carte f-12% en merciales de l'écrasante majo moyenne, à 9,12 ) ou de rité des établissements n'ont pas ceux d'opposition sur carte varié d'un iota: sauf exception, (-189?), à 2 ). A l'inverse, leurs tarifs de 2012 semblent, les coûts de certaines presta comme toujours, n'obéir à au tions plus courantes continuent cune logique. C'est ainsi que, ici ou là de faire la grimpette. d'une banque à l'autre, le prix «Les clients n'y voient que du d'un même service varie parfois feu, car il s'agit souvent de ser du simple au quadruple. Y com vices ne figurant pas dans les dix pris, chose surprenante, au sein principaux que les banques sont d'une même enseigne mutua désormais obligées de publier». liste. Exemple: tandis que Certainsservices * courantsaugmentent ; encoreà un rythme trèssupérieurà l'inflation. Ludovic Herschlikovitz, fondateur du site comparatif Choisirmabanque.c. CARTEHAUT DE GAMME À DÉBIT DIFFÉRÉ(1) Les plus fortes nausses Atlantique Vendée Crédit mutuel Centre Poitou-Charentes /0 (124 ) + 111B% (119 ) * 8,60/0 (126) Les plus fortes bais, Crédit mutuel Bretagne Lorraine Côtes-d'Armor, Finistère La moyenne nationale : 4-1,19Q7o(119 ) -a.bo/n (104 ) Cette carte est détenue par de plus en plus de clients (4,2mil lions rien que pour la Visa Premier). Ce qui n'empêche pas son prix de grimper régulièrement : 4-5,20Zentre 2009et La plus chère : celle de la Bred, qui la facture 137 par an, quand nombre de banques en ligne la fournissent gratuitement. CARTEINTERNATIONALEA DEBIT IMMEDIAT Les plus fortes hausses + B,3% GroupamaBanque (35) Rhône-Alpes Barclays 4-5,30/0 (36) /0 (40 ) Les plus fortes bai' sur un an ( -50/0 Côtes-d'Armor, Finistère, Morbihan (37,50 eurt Lorraine Crédit mutuel Bretagne La moyenne nationale : + 1,17aA(36 ) -4,90/i (36,70, (37 ) Hausse moyenne modique, mais quelques grandes banques continuent de se distinguer: 4-2,59!?chez BNP Paribas, + 2,8Vcà La Banque postale. Et au, si 4 des 36 caissesont revu leurs tarifs à la baisse en 2012 (-3,59fcen moyenne), 20 autres l'ont augmenté (de 1,3à 4,39fc).

7 Page(s) : RETRAITAUX DISTRIBUTEURSCONCURRENTS Les plus fortes hausses 2) Sud Rhône-Alpes Caisse d'épargne Lorraine Champ.-Ardenne Centre Ouest 㧟 1550Zo 㧟 㧟 (0,51euro) /0 (0,40 euro) -t-100% (0,40 euro) Les plus fortes baisses 2) Normandie Banque pop. Massif central, Atlantique IDF, Centre Est La moyenne nationale : 4-6,407o(0,20 euro) -200Zo (0,16euro) -200/0 (0,16 euro) -150/0 (0,17 euro) Les baisses annoncées sur ce service sont souvent en trompe l'œil : parallèlement, les banques restreignent le nombre de retraits gratuits autorisés mensuellement chez un concurrent. Bilan : pour un consommateur moyen (cinq retraits «déplacés» par mois), la facture explose, comme au Sud Rhône- Alpes, où elle est passée de 12à 30,60 par an! REEDITIONDU CODE DE LA CARTE Les plus fortes hausses Aquitaine Nord-Est Crédit mutuel Sud-Ouest (9) 4-830/0 (8 ) 4-500/0 (6) Les plus fortes baisses Groupama Banque Crédit mutuel Loire-Atlantique Centre Ouest Banque pop. pro vençale et corse La moyenne nationale : 4-2,4907o(8et -looo/o (gratuit) -490/0 (5,17 ) Un service peu utilisé, sur lequel les banques n'hésitent pas à gonfler l'addition au-delà de l'inflation. Comme toujours, c'est le grand écart : quand certaines décident de l'offrir (Grou pama Banque cette année), d'autres se mettent à le facturer ( Aquitaine). Le plus gourmand de tous reste le Crédit mutuel Nord Europe : 10,90 l'opération. COMMISSIOND'INTERVENTIONSURDECOUVERT! Les plus fortes hausses Rives de Paris Groupama Banque Les plus fortes baisses sur un an (coûf^^ 4-7,20/0 (6,70) Boursorama, Fortuneo -IOO0/0 (gratuit) 4-6,50/0 PflPEfMaB -16,30/0 (8,10) EQmSjHIH Sud-Ouest (9,20) 4-5,80/0 l-mjmhffm -12,50/0 ^(9euT0S)^Ejiïjj3HBB (14' La moyenne nationale : -0,4o7o(8,35 ) Léger recul de prix pour ce service facturé à chaque nouveau débit enregistré lors d'un découvert non autorisé. Certes, les banques limitent en général à 20le nombre de commissions prélevées. Mais cela leur laisse de quoi gagner gros aux dépens du client tombé dans le rouge. Exemples :jusqu'à 172 par mois chez BNP Paribas, 168 à LCL et 120 à La Banque postale. OPPOSITIONSURUN CHEQUE Les plus fortes hausses Rives de Paris de l'ouest /0 (12,50) 4- IOO0/0 (14,50 ) Les plus fortes baisses Loire et Lyonnais Banque pop. pro vençale et corse -34,20/0 (5 ) Crédit du Nord 4-5,20/0 EEBeIS^H -14,30/0 (12) ^QQygJJQ^I (12) La moyenne nationale : - 1,5907o(13,82 ) Carton rouge à la occitane, la plus chère de toutes pour ce service d'opposition (23,05 ), lequel n'est à l'inverse facturé par aucune banque en ligne. Les grandes banques nationales ont plutôt choisi la stabilité en 2012,à l'exception notable de BNP Paribas qui a augmenté son tarif de 49o, à 13, et s'approche ainside la moyenne nationale. OPPOSITIONSURUNE CARTE Les plus fortes hausses Sud Bourgogne Franche-Comté des Alpes 4-4,10/0 (25 ) 4-2,50/0 (25,75 ) 4-2,40/0 (25,10 ) Les plus fortes baisses «sur un an (COÛt) Centre Atlantique, Sud-Ouest Caisse d'épargne Alsace Côte d'azur La moyenne nationale : -1807o(2,07 ) -looo/o (gratuit) -IOO0/0 (gratuit) -40,70/0 (16 ) La chute spectaculaire du prix moyen de cette prestation s'explique surtout par le revirement de quelques caisses mutualistes, qui ont soudainement décidé d'appliquer la gratuité, rejoignant ainsi la pratique commerciale de la plupart des banques. Quelques irréductibles, du côté des Banques populaires, s'acharnent toutefois à la faire payer, et de plus en plus cher. I REFABRICATIONDE LA CARTE Les plus fortes hausses Normandie Seine Centre Est de Savoie (5 ) 4-41,10/0 (12) Les plus fortes baisses Groupama Banque Caisse d'épargne Normandie, Nord France Europe Côte d'azur La moyenne nationale : -11,607o(9,12 ) -looo/o (gratuit) -IOO0/0 (gratuit) -IOO0/0 (gratuit) Caricatural :tandis que le Normandie Seine a décidé de rendre payant ce service utile en cas de perte ou de vol de sa carte de paiement, sa concurrente directe, la Caisse d'épargne Normandie, prend le chemin inverse, en instaurant la gratuité... Preuve supplémentaire que les établissements facturent la plupart de leurs services indépendamment de leur coût réel.

8 Page(s) : TARIFSDES SERVICES(suite) depuis le 1er janvier Sauf déplore Reine Claude Mader, que, dans le même temps, ces présidente de l'association de établissements ont réduit de consommateurs CLCV. quatre à trois le nombre d'opé Exemple avec la carte haut de gamme Visa Premier ou Gold rations autorisées gratuitement dans le mois. Pour un client ef MasterCard, réservée à la clien fectuant cinq retraits mensuels tèle aisée. Si son prix n'a aug déplacés, le prix du service a menté en moyenne que de 1,29?) donc augmenté de 60^c!A leur sur un an, quelques banques ont eu la main très lourde : -I- décharge, avouons que ces deux 139&, banques ne sont pas les seules à par exemple, au avoir agi de la sorte : au niveau Atlantique Vendée, 4-1.2% au national, ceposte de frais a aug Crédit mutuel Centre... menté de 6,49?)en un an. Mais pour gonfler ses L'inflation tarifaire marges en toute discrétion, rien ne vaut la tactique employée par n'est hélas pas le seul moyen dont use la profession pour se les Banques populaires du Nord faire du gras sur le dos des et du Val de France. Ainsi vien clients. Il faut aussicompter sur nent-elles d'annoncer la dimi nombre de facturations abu nution du coût d'un retrait d'ar sives.illustration avec les «com gent réalisé aux distributeurs de missions d'intervention», ces la concurrence (dans le jargon pénalités infligées en cas de dé bancaire, on parle de retrait couvert non autorisé à chaque «déplacé»). Au lieu de 1 euro l'an dernier, son prix a chuté res pectivement à 0,85 et 0,80 euro nouveau débit. Alors que leur application est le plus souvent illégale(intégrés comme ilse doit au calcul des agios, ces ^ frais font exploser le f' taux d'usure que les banques ont interdic- \ tion formelle de dépas ser), les clients qui s'in surgent sont rarement remboursés. «A peine un cas sur deux», assure Serge Maître, délégué général de l'association française des usagers des banques (Afub). Même obstruction si vous êtes victime d'une fraude à la carte ban caire sur Internet. Une mésaventure de plus en plus fréquente (3009é de hausse en six ans), pour laquelle votre banquier exigera souvent avant d'agir que vous déposiez plainte au commissariat. «Totalement abusif: si le code secret n'a pas été utilisé, la loi lui impose de rembourser sans délai les débits frauduleux et éventuels frais bancaires qu'ils ont générés», s'emporte Maxime Chipoy, chargé de mission à l'ufc-que choisir. Face à tous ces désagréments, la solution est peut-être à chercher du côté des banques en ligne. Les Fortuneo, Boursorama, ING Direct ou Monabanq ont un atout de taille: sous réserve de respecter leurs critères de sélection (au moins 1500 de revenu mensuel ou 5000 de dé pôts), l'essentiel des services y est gratuit, carte de paiement in cluse. En prime, comme le prouve notre banc d'essai des placements (lire page 114),elles Les cadres voyageurs choyés LaSociété généralesoigne ses clients souventen déplacement:son forfaitjazzoffre des rabais conséquentssur lesopérations effectuéeshors zoneeuro. rémunèrent l'épargne de leurs clients à des taux infiniment plus attractifs. Aline Legrand» DES FORFAITSDE SERVICES RAREMENT AVANTAGEUX Cest souvent une condition imposée par le conseiller avant d'ouvrirun compte : souscrire un forfait de services. Au point que 759odes clients en sont équipés. Malgré les efforts réalisés depuis deux ans par les banquiers afin de rénover leurs formules, rares sont cellesqui s'avèrent avantageuses. La faute à des services inclusd'office mais pas toujours utiles, tels que des chèques de banque ou la location d'un coffre-fort. Ainsi,chez BNP Paribas ou à la Caisse d'épargne Ile-de-France, le forfait entraîne un surcoût de 15à 209opar rapport à une utilisation classique (carte de paiement, virements, frais d'opposition, retraits aux distributeurs concurrents). Heureusement, on trouve quelques forfaits bien conçus, comme chez Monabanq, qui a reproduit le principe de «tout illimité»des opérateurs télécoms, ou à la Société générale, pour la clientèle aisée.en général, les forfaits dédiés aux étudiants sont également une bonne affaire. Banque Tarif Profils y trouvant intérêt (2) (nomdu forfait) annuel (1) (gainannuel réalisé) Banquepop. Valde France (Equipage 2) BNPParibas (Esprit libre) Caissed'ép. IDF(Bouquet Liberté) CIC(Contrat personnel) Créditdu Nord (Norplus) Créditmutuel IDF (Eurocompte) HSBC (Hexagone) La Banque postale(formu ledecompte) Monabanq (Comptetout compris) Société générale(jazz) 100,20 133,60 Etudiant (13 ) Aucun Aucun Tous (de 2 pourle retraité à 74 pourle chef d'entreprise) Etudiant (24 ) Etudiant (46), chef d'entreprise (41 ) Etudiant (26,80), retraité (4 ) Etudiant (10,90 ) Tous, sauf l'employé (de 3pourle retraitéà 95pourle cadre sup) Etudiant (36 ),cadre supérieur (62 ), chef L'avis de Capital Seulavantagede ce forfait: il permet d'éviter les frais de tenuede compte(12,40 paran). A ne souscrirequesi voussouhaitezunefacilité de caisseet un serviced'épargneautomatique. Mêmes'il donnelechoix entreplusieursoptions, ce forfait revienttoujours plus cherqu'à la carte. Leforfaitne doitson attractivitéqu'auxcoûtséle vésdes servicesà l'unité(34 e/an l'accèsen ligne). Forfaitmal conçu, incluantdesrabaisde 200Zosur des servicessuperflus(locationde coffre-fort...). Avantageuxpourdeux profilsseulement.pourles autres, le surcoûtatteint parfois15 à 20o7o! Beaucoupde services accessoiresțels que les alertessmsou l'assurancemoyende paiement. Mêmes'il inclut lesfrais de tenuede compte (3,4 par an),le forfait est rarementcompétitif. Bienvu :la banqueoffreuneformule «toutcom pris»,incluant l'utilisation de sacarte à l'étranger. Unbonpoint: l'option Internationalepermet de ( réduirela notedes opérationshorszoneeuro. (1)Incluant unecarte de paiement internationale à débit immédiat. (2)Lire page104 la définition de nos profils de clients.

9 Page(s) : ÉPARGNELesrendements des rognés, mais lesfrais restent Saufraresexceptions, dontlesbanquesenligne, lesperformances des produitsproposés sontde moinsenmoinsallé chantesṛevuededétail. Avec 90 milliards d'eu ros d'épargne collec tés en 2011, soit 97o de plus qu'au cours de l'année précédente, les banques françaises semblent avoir pleinement retrouvé la confiance de leurs clients. On se demande bien pourquoi! Comme le montre notre étude détaillée de l'offre des 110prin cipaux établissements existants, les placements proposés ne sont guère attractifs, beaucoup affi chant des rendements en baisse de 0,2 à 0,3 point par rapport au millésime Résultats : Wc après impôts, en moyenne, pour les livrets de trésorerie, moitié moins pour les comptes à terme d'une durée de douze mois... L'assurance vie? Son taux de rémunération a rare ment franchi le cap des Wo en 2011,culminant dans la plupart des cas autour de 2,69à après prélèvements sociaux. A peine plus que l'inflation, qui pointait à 2,259fcen février dernier... Certes, de telles contreperformances peuvent en partie s'expliquerpar la crise financière qui, à l'été 2011,a fait plonger les marchés boursiers et comprimé lestaux d'intérêt à court et à long terme, sur lesquels sont indexés ces placements. Mais les jolis scores affichés par certains éta blissements, tels que Fortuneo, Boursorama, le Crédit coopéra tif ou le Crédit mutuel, prou vent qu'il y a moyen d'être ASSURANCE VIE Banque (contrat) Les quatre meilleurs contrats Fortuneo 3,750/)) (Symphonis-Vie) (12,430Zo) Boursorama 3,720Zb (Boursorama Vie) (12,350Zo) Monabanq 3J20Zo (MonabanqVie) (12,350Zo) INGDirect 3,7207b (INGDirect Vie) (12,3507o) Les quatre pires contrats Créditagricole 2,7D0/)) (Predissime 9) (10,010/)) LCL(LionvieVert 2,7007b Equateur) (10,01o7o) 2,7507b (Nuances 3D) (9,9607o) Allianz Banque (Idéavie) 2,8D07b (9,9107o) tf»,»,,.««***;««8fe* ^. «*»1* 00Zo Missingftfi* 140 (0,6007o) 0DZo (0,6007o) ÛTo (O,6007o) OVo (0,600/0) 4,500/0 (0,600/0) 4DZo (0,600/0) 50Zo (0,700/0) 4,500/0 (0,650/0) Le plus performant,mêmesi labanqueen ligne ne batsespoursuivantsqued'une courtetête. Conseilléaux adeptesde labourse:ce contrat offrela pluslarge palettedefonds disponibles. Uncontratrécent (2009) seulementaccessible sur Internet, qui afficheunexcellentdémarrage. Cettebanqueen ligne donneaccèsà peude fonds, mais parmi lesmeilleursde laplace. Seuleconsolationpourlessouscripteursde ce contrat: labanqueoffreun arbitragepar an. Unétablissement très gourmandenfrais,y com pris d'arbitrage(10/0des montantstransférés). Lesfrais d'entréeet de gestionlesplusélevés du marché.pourde piètresperformances... Produità éviter,mêmesi lesfraisde gestion s'allègentau-delàde d'encours. (1)Performance dufondsen,nettedefraisdegestionetavantprélèvements sociaux. (2)Enplusdufondsen. LIVRETS Banque (livret) T&^^l&rflSfa Lesquatre meilleurs Fortuneo 2,30.0/0 (Livret +) (1.440/0) Créditcoopératif 2,250Zb (Epidor) (1,400/0) Boursorama 2,250/)) (Livret) (1,400/c) Monabanq Z0Zo (Livret épargne) (1,250/0) Lesquatre pires Allianz Banque (Livret Allianz) Axa Banque (LivretAxa Banque) Wa (0,630Zo) 1,250Zb (0,780Zo) 10 millions d' Illimité Illimité Illimité 1,5 million d' Illimité GroupamaBanque 1,250/!) Illimité (ComptesurLivret) (0,780Zo) 1,250Zb (Livret Illimité B) (0,780Zo) ni" mars901 9 (3)Jusqu'à (4)Jusqu'à pipmpmpnl fnrfaitair çe^v^* 50/0pendant trois mois 2) Aucune Aucune L'avis de Capital 3,300/0 pendant1 an Pl Despromotionsalléchantes,et un tauxqui grimpeà 2,500Zobrut au-delàde Aucune 6DZopendant 3 mois m Aucune Aucune iripl? Déjàautop avecsonassurancevie, Fortuneo proposeaussile meilleurlivret du marché. La seulebanquetraditionnelleàoffrir un livret compétitif, sansaucunelimite deversements. Dansla moyennehaute.dommagequecette banqueen ligne ne fassejamaisde promotion. Le livret de cet établissementioo0/0internetest aussidécevantque soncontratd'assurancevie. Axa n'est généreusequelors de sespromotions, qui sontréservéesà sesnouveauxclients. Ilfaut souscrireun forfaitde servicespour bénéficierd'un taux bonifié(2,2570brut). Tauxfaiblard,servià touslesclientsdes caisses d'auvergne,normandie,loireet Côted'Azur. r-,v.191h

10 Page(s) : placementssont au plafond COMPTES A TERME SUR 1 AN Banque ^^V^fc^^ L'avisde Capital Les quatre meilleurs Crédit agr. Nord Midi-Pyrénées Crédit mutuel LCL INGDirect Les quatre pires Languedoc Nord de France Allianz Banque 2,3807o (1,490Zo) 2,2507o (1,400Zo) 2,250/0 (1,400Zo) 2,200/0 (1,380Zo) D,730/0 (0,49oZo) D.81% (0,510Zo) D.83% (0,520Zo) NC121 Le ticket d'entrée est élevé, mais le taux de rendement très au-dessus de la moyenne. Disponible dans nombre de caisses du Crédit mutuel, ce produit est réservé aux sociétaires. Avantage : le taux servi est supérieur à celui du livret de la banque (1,600Zohors promotion). Même conseil que pour le LCL : sur un an, mieux vaut préférer le CATau livret B. Un taux ridiculement bas, trois fois moins géné reux que la caisse voisine (Midi-Pyrénées). Unique effort consenti : un ticket d'entrée plus faible que dans les autres caisses du réseau. Après l'assurance vie et le livret, c'est le troi sième mauvais point pour cette banque en ligne. 0,900/0 HSBC 7500 Mieux vaut préférer le livret (1,750Zobrut) au (0,560Zo) compte à terme de cette banque anglaise. (1)Tauxenvigueurau 1È mars2012, apirèsapplicationdu prélèvementforfaitairede 37,507o. (2)Noncommun! FONDSA FORMULE Banque?e^V*e A««Ù*?e^Ve «rt^^*«*iss^ (nomdu fonds) Missing V& Les quatre meilleurs produits arrivés à échéance Fortuneo (StéréoPuissance 2) HSBC (Duogaranti) Caisses d'épargne (Boulede Neige 5) Cr.du Nord(Antarius Cliquet Inflation) 9,540/0 6,640/0 4,870/0 3,540/0 20DZo (2 ans) 14DZo (2 ans) 46,29DZo (8 ans) 32,13DXo (8 ans) Les quatre pires produits arrivés à échéance BNPParibas (Promesséa 2 PEA) LCL (Drakkardéc. 2011) La Banque postale (Intenséo 4) (TrialisJuillet 2006) (1)Horsfraisd'entrée. 0,020/0 0,100/d 0,980/d 1,320/d 0,130/0 (4 ans) 0,480/0 (5 ans) 40Zo (4 ans) 7,510/0 (5,5 ans)»w 20Zo (20/») 30/0 (20Zo) 20Zo (20Zo) 3,90/0 ON) 2,50/0 (214) S0/» (30/0) 2"k 30/0 (10/0) V^ L'avis de Capital Près de 100Zode rendement annuel pour une durée de blocage de deux ans : excellent produit. Bien conçu, ce fonds à formule a permis à ses souscripteurs de gagner gros en peu de temps. Même s'il promettait jusqu'à 300DZode gains, ce fonds axé sur 20 actions s'en sort honorablement.. Pari réussi pour ce fonds garanti lancé en 2003, qui avait pour objectif de coller au taux d'inflation. Difficile d'obtenir pire résultat qu'avec ce fonds, dont la formule de calcul était ultracomplexe. Les maigres gains réalisésparce fonds au bout de cinq ans n'épongent même pas les frais d'entrée... La banque a eu tout faux avec ce produit axésur d les actions, obligations et matières premières. Investi en fonds actions maison, ce produit a sur- ^ tout rapporté de belles commissions à la banque. Avec la crise, les banques sont tentées de renforcer leurs marges commercialessur lesplacements. { Serge Maître, délégué * général de l'association des usagers des banques (Afub) plusgénéreux, même lorsque l'économie patine. Pour y parvenir, il suffirait par ' exemple d'accepter de réduire de 5 à 109?)les énormes marges commerciales réalisées sur lavente des produits, à com mencer par les frais d'entrée. On n'en prend pas le chemin, ces commissions res tant pour lesbanques le plus ef ficace des leviers pour tenter de se refaire une santé. La ponc tion s'élève ainsi à 592»pour Nuances 3D, l'assurance vie des Caisses d'épargne, et à 4,509?) pour le contrat d'allianz ou du. Le pire est at teint avec les fonds «à formule», produits à la mode censés vous faire participer au rebond de la Bourse, touten vousoffrant une garantie en capital. Un men songe, souvent, puisque cette garantie est calculée une fois déduits les lourds frais d'entrée. Dans le cas de Promesséa 2 (BNP Paribas) ou de Drakkar (LCL), aux gains proches de zéro, l'investissement réputé sans risque s'est traduit par une moins-value de 2 à 39r. Lionel Lévy»

11 Page(s) : CLASSEMENTGÉNÉRAL110 Quevou soyezétudiant, salarié, commerçant, chef d'entreprise ouretraité, retrouvez leclassement de votrebanquenfonctiondecequ'ellecoûteà l'année, maisaussidecequesesplacements vousrapportent. Une perte annuelle de 113 pour un étudiant client de la Massif central, contre un gain de pour un chef d'entreprise client de Fortuneo: voilà le pire et le meilleur de notre palmarès 2012 des banques qui, pour la première fois et en exclusivité, fait le bilan entre ce qu'elles vous coûtent en services quotidiens et ce qu'elles vous rapportent avec leurs pla cements. Principal enseigne ment : tout le monde a intérêt à bien choisir son établissement, du client aux modestes capacités d'épargne (5096 des banques appauvrissent l'employé au lieu de lui rapporter de l'argent, pourcentage qui grimpe à 9096 pour l'étudiant) jusqu'au cadre qui, en passant de la plus mau vaise à la meilleure banque, empochera 4596 de gains en plus. Autre leçon : les banques en ligne (Boursorama, ING Direct...) trônent souvent aux premières places et aucun éta blissement classique ne convient à tous les profils. Exemple :alors que le Crédit du Nord, HSBC et la Société générale soignent les retraités, elles ont la dent très dure avec les étudiants. ; Pour Notre méthode de calcul bâtirce palmarès exclusif,nous avonscalculéce querapportentsur unan,poursept profilsdeclient (lirelesdéfinitions page104),les placementsde110 banques,enprenant encomptelestaux au 1er mars2012 Gainou perte d'argentsurun an,unefoisle coûtd'utilisation du comptecou rantdéduitdes profitsréalisés sur l'épargne. pourleslivrets,les rendementservis en2011enassu rancevie (contrat standardouhautde gamme)et lesper formancesannua liséesdepuistrois ansdesmeilleurs fondsactions France.Avecl'aide denotrepartenaire Choisirmabanque. corn,nousavons ensuitecalculé lecoûtannuelde chaquecompte courant,puisavons déduitcesfrais desprofitsréalisés surles placements. Lerésultatlivre laperformance réelle(gainouperte d'argent)decha cunedesbanques. a^as^âin^* Rans dans 7 leclassement, sur110. I 7C (128C) d'utilisationdes servicesliésau comptecourant?ecoûtannuel,de labanque. CE QUE RAPPORTE OU COUTE UN COMPTE POUR SEPT CLIENTSTYPES Banquepopulaire Atlantique Banquepopulaire BourgogneFranche-Comté Banquepopulaire CentreAtlantique Banquepopulaire Côted'Azur Banquepopulaired'Alsace Banquepopulaire de l'ouest

12 Page(s) : banques passéesau crible CE QUE RAPPORTE OU COÛTEUN COMPTE POUR SEPT CLIENTS TYPES (SUITE) C Banque desalpes Etudiant Employé Cadre Commerçant Cadrp supérieur Chpf d,entreprise Retraité du Nord Loire et Lyonnais Lorraine Champagne Massif central occitane provençaleet corse Rivesde Paris Sud Valde France Banque privée européenne Banque Rhône-Alpes Barclays BNPParibas BoursoramaBanque Bred Alsace Aquitaine Poitou-Charentes AuvergneLimousin BourgogneFranche-Comté Bretagne Paysde Loire Côte d'azur Ile-de-France (1) Non pertinent, notre retraité ne gérant pas son compte par Internet. (2) Non pertinent, la Panque ne délivrant pas de carte de prestige (Visa Infinité ou Platinum MasterCard).

13 Page(s) : CE QUE RAPPORTE OU COUTE UN COMPTE POUR SEPT CLIENTS TYPES (SUITE) ^ Languedoc-Roussillon Loire DrômeArdèche Loire Centre Lorraine Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Nord France Europe Normandie Picardie Provence AlpesCorse Réunion Rhône-Alpes CIC Coopabanque AlpesProvence AlsaceVosges Anjou Maine Aquitaine Atlantique Vendée Brie Picardie CentreEst CentreFrance CentreLoire CentreOuest Champagne-Bourgogne Charente- Maritime Deux-Sèvres Charente Périgord Corse Gain ou perte annuels, coût du compte courant déduit des profits sur l'épargne"bt 㧟 Coût annuel d'utilisation du compte courant de la banque.

14 Page(s) : CE QUE RAPPORTE OU COUTE UN COMPTE POUR SEPT CLIENTS TYPES (SUITE) (1) Nonpertinent, notre retraité ne gérant pas son compte par Internet..

15 Page(s) : CE QUE RAPPORTE OU COUTE UN COMPTE POUR SEPT CLIENTS TYPES (SUITE) Gainou perte annuels, coût du compte courant déduit des profits sur l'épargne 7f ^k"^ Coût annuel d'utilisation du compte courant de la banque. (1) Non pertinent, notre retraité ne gérant pas son compte par Internet. (2) Non pertinent, la banque ne délivrant pas de carte de prestige (Visa Infinité ou Platinum MasterCard). '128 0

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

L évolution des frais bancaires 2015-2016

L évolution des frais bancaires 2015-2016 L évolution des frais bancaires 2015-2016 Janvier 2016 Contact Presse : Héloïse Guillet / 07 62 58 36 06/ heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Présentation de Panorabanques.com

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux vivre votre argent 27 janvier 2012 Pour ce palmarès 2012, la CLCV et Mieux vivre votre argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

UFC-Que Choisir de Bretagne

UFC-Que Choisir de Bretagne Tarifs et mobilité bancaire UFC-Que Choisir de Bretagne Une double actualité sur la banque 1 - Frais : Rapport de la Commission Européenne sur les frais bancaires : fin septembre 2009 Rapport Pauget/Constans

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE

TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE TARIFICATION BANCAIRE 15 janvier 2015 L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Pour ce palmarès 2015, 140 banques de métropole et d outre-mer ont été passées à la loupe. Les tarifs analysés? Ceux en

Plus en détail

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Sommaire Le Top 15.... 3 Les évolutions récentes... 7 Evolution du PNB... 12 Les résultats

Plus en détail

Banques en ligne : où faut-il souscrire?

Banques en ligne : où faut-il souscrire? Banques en ligne : où faut-il souscrire? Par Léa Billon pour VotreArgent.fr, publié le 11/07/2013 Les banques en ligne séduisent d'abord par leurs services à moindre coût, voire gratuits. Leurs livrets

Plus en détail

Tarifs et mobilité bancaire. UFC-Que Choisir de Rennes

Tarifs et mobilité bancaire. UFC-Que Choisir de Rennes Tarifs et mobilité bancaire UFC-Que Choisir de Rennes Une double actualité sur la banque 1 - Frais : Rapport de la Commission Européenne sur les frais bancaires : fin septembre 2009 Rapport Pauget/Constans

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 30 janvier 2009 Des packages plus chers que les services à la carte dans plus de 50 % des banques, des prix globalement à la baisse

Plus en détail

Les Français et le coût de la banque

Les Français et le coût de la banque Les Français et le coût de la banque Septembre 2013 Contact Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@boomerang-rp.com Sommaire Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie Recueil

Plus en détail

ILE DE FRANCE brochures tarifaires en vigueur au 1er février 2013

ILE DE FRANCE brochures tarifaires en vigueur au 1er février 2013 ILE DE FRANCE A l aide des brochures tarifaires en vigueur au 1 er février 2013, nous avons relevé, pour nos trois profils types les tarifs des produits à la carte et ceux du package le plus avantageux

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 02/09/2015 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Mise à jour au 28 août 2015 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

VOTREBANQUE EST-ELLE TROPCHÈRE?

VOTREBANQUE EST-ELLE TROPCHÈRE? Attention, si la \ tendance générale est plutôt à la modération, les banques baissent certains tarifs pour en augmenter d'autres. VOTREBANQUE EST-ELLE TROPCHÈRE? D'uneenseigneà l'autre, la facturelepeutdoublerpour

Plus en détail

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013

Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 12/07/2013 1 Liste des référents AERAS des établissements de crédit Version du 10 juillet 2013 AXA BANQUE 01 55 12 83 67/82 68 BAIL ENTREPRISES 02 98 34 43 37 BANCO BPI - Succursale France 01 44 50 33

Plus en détail

La Réunion. Surcoût package La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion. Meilleur prix. Prix Package

La Réunion. Surcoût package La Banque Postale Martinique Guadeloupe Réunion. Meilleur prix. Prix Package La Réunion A l aide des brochures tarifaires en vigueur au 1 er février 2011, nous avons relevé, pour nos trois profils type les tarifs des produits à la carte et ceux du le plus avantageux pour chacun,

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Février 2010 Le coût des services bancaires La a Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès de 11 banques d Ille-et et-vilaine. La Caisse d Épargne de Pays de Loire n a pas souhaité

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Janvier 2010 Le coût des services bancaires La Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès de 9 banques d Ille-et et-vilaine. Les établissements CIC et Caisse C d Épargne de Pays de

Plus en détail

rapport de l observatoire des tarifs bancaires

rapport de l observatoire des tarifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des tarifs bancaires PRÉAMBULE La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 a confié au Comité consultatif du secteur financier une mission de suivi de

Plus en détail

Date : 08/02/2012 Pays : FRANCE Page(s) : 1-4 Rubrique : Dossier Diffusion : (304083) Périodicité : Quotidien

Date : 08/02/2012 Pays : FRANCE Page(s) : 1-4 Rubrique : Dossier Diffusion : (304083) Périodicité : Quotidien Page(s) : 1-4 Rubrique : Dossier Aquiconfiersonargent1 _J.es tarifsbancaires2012,un comparatif SuséparCLCVet «Mieuxvivrevotreargent» pour«lemondeargent» Leshabits neufs des conseillers indépendants Labanque

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Relevé d octobre 2009 Actualisé en novembre 2009 Le coût des services bancaires La Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès des banques présentes en Ille-et et-vilaine. Sur 10 établissements

Plus en détail

rapport de l observatoire des tarifs bancaires

rapport de l observatoire des tarifs bancaires rapport de l observatoire des tarifs bancaires Préambule Ce quatrième Rapport de l Observatoire des tarifs bancaires est publié, comme les trois précédents, en application de la loi de régulation bancaire

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire EXPÉRIENCE CLIENT Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1002 panélistes

Plus en détail

rapport de l observatoire des TArifs bancaires

rapport de l observatoire des TArifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des TArifs bancaires 2013 rapport de l observatoire des tarifs bancaires Préambule La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 a confié au Comité consultatif

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV

TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE DE LA CLCV L année 2005 sera-t-elle l année des grands changements dans les relations banques - clients? Les établissements bancaires veulent en convaincre les

Plus en détail

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours»

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Vie mutualiste et Développement durable Point Passerelle UN PROJET NATIONAL CONSTAT

Plus en détail

Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou!

Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou! Palmarès des banques françaises 2014 : tarifs et sécurité, «SEPA» le Pérou! Direction des études Janvier 2014 1 Contenu I. 2013, une année faste en changements dans la banque de détail 2 1. Des progrès

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Juillet 2013 Le coût des services bancaires la Maison de la consommation et de l environnement a comparé, à partir des grilles tarifaires applicables en juillet 2013 de 10 établissements bancaires d Ille-et

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Relevé de mai 2009 Le coût des services bancaires La a Maison de la consommation et de l environnement a enquêté auprès des banques présentes en Ille-et et-vilaine. Sur 11 établissements interrogés, 9

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Où placer vos liquidités sur 3, 12 ou 24 mois?

Où placer vos liquidités sur 3, 12 ou 24 mois? 44 PLACEMENTS Où placer vos liquidités sur 3, 12 ou 24 mois? Pour placer son argent à court terme en toute sécurité, les supports ne manquent pas. En tirer des revenus satisfaisants, voilà un objectif

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1

Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr D ossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 Dossier de presse Contact presse Aude Ballade 05 49 37 87 80 aude.ballade@banques-en-ligne.fr Dossier de Presse Banques-en-ligne.fr - Février 2010 1 SOMMAIRE Qu est-ce qu une banque en ligne? 3 Les avantages

Plus en détail

RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES

RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES 2014 RAPPORT DE L OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES «Aucune représentation ou reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l article L122-5 2 e et 3 e a) du Code de la propriété intellectuelle

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN

MON COMPTE AU QUOTIDIEN MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION JANVIER 2011 UNE RELATION FONDÉE SUR LA CLARTÉ EST LE GAGE DE VOTRE CONFIANCE ET DE VOTRE FIDÉLITÉ. Pour

Plus en détail

I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT

I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT LE COMPTE DEPOT I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT HSBC Ouverture de compte 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Clôture de compte 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Frais de tenue et de fonctionnement de compte 0.50 si >à 15 maxi 30 trimestre

Plus en détail

FRAIS BANCAIRES : 7 PROPOSITIONS A BERCY POUR EN FINIR AVEC LES EXCES TARIFAIRES

FRAIS BANCAIRES : 7 PROPOSITIONS A BERCY POUR EN FINIR AVEC LES EXCES TARIFAIRES FRAIS BANCAIRES : 7 PROPOSITIONS A BERCY POUR EN FINIR AVEC LES EXCES TARIFAIRES Enjeux : les frais bancaires, un marché de plus de 15 milliards d euros La banque de détail a représenté en 2009, 65% du

Plus en détail

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2014 CONVENTION CLARTÉ PARTICULIERS

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2014 CONVENTION CLARTÉ PARTICULIERS Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2014 PARTICULIERS CONVENTION CLARTÉ Janvier 2014 La Convention Clarté du Crédit Mutuel représente le prix de vos services que nous nous engageons à vous

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES AU 1 ER JUILLET 2013

EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES AU 1 ER JUILLET 2013 EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES AU 1 ER JUILLET 2013 PARTICULIERS CONVENTION CLARTÉ JUILLET 2013 La Convention Clarté du Crédit Mutuel représente le prix de vos services que nous nous engageons à vous

Plus en détail

Votre intermédiaire : S2C - Sud Courtage & Conseil 452, Avenue du Prado 13008 Marseille. aléa GAMME

Votre intermédiaire : S2C - Sud Courtage & Conseil 452, Avenue du Prado 13008 Marseille. aléa GAMME Votre intermédiaire : S2C - Sud Courtage & Conseil 452, Avenue du Prado 13008 Marseille aléa GAMME AXA Banque 24 heures sur 24 Sur le site Internet www.axabanque.fr................................... Par

Plus en détail

A S S O C I A T I O N S. JAZZ ASSOCIATIONS L essentiel pour la gestion bancaire de votre association

A S S O C I A T I O N S. JAZZ ASSOCIATIONS L essentiel pour la gestion bancaire de votre association A S S O C I A T I O N S JAZZ ASSOCIATIONS L essentiel pour la gestion bancaire de votre association UN FORFAIT MENSUEL REGROUPANT DES SERVICES INDISPENSABLES Une remise de 25% sur votre Carte Business

Plus en détail

Le coût de la tenue de compte varie de la gratuité à 34,20 /an. Caisse d'epargne Bretagne Pays de Loire CIC

Le coût de la tenue de compte varie de la gratuité à 34,20 /an. Caisse d'epargne Bretagne Pays de Loire CIC Avril 2014 Le coût des services bancaires A parr des brochures tarifaires disponibles sur les sites Internet de 10 établissements bancaires d Ille-et et-vilaine, la Maison de la consommaon et de l environnement

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles EXPÉRIENCE CLIENT Saison 2 # Baromètre des secteurs assurances et mutuelles Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en mai 2014 sur un échantillon représentatif de la population française

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama banque vous

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Examen IES (sujet A, 2 colonnes, bleu) Thème de l irrationalité en économie

Examen IES (sujet A, 2 colonnes, bleu) Thème de l irrationalité en économie Examen IES (sujet A, 2 colonnes, bleu) Thème de l irrationalité en économie Enseignant : Rémy Oddou code examen:. UPC-S2-A-2013-14 QCM : 1 seule bonne réponse parmi les 4 proposées. 1 point par bonne réponse,

Plus en détail

LE CREDIT IMMOBILIER

LE CREDIT IMMOBILIER INTERETS PRIVES SUPPLEMENT Page 1/5 LE CREDIT IMMOBILIER Qui dit achat immobilier dit crédit. Pour franchir au mieux ce passage obligé, il faut faire jouer la concurrence, savoir lire une offre de prêt

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail

Conditions et tarifs

Conditions et tarifs BANQUE ET ASSURANCES Conditions et tarifs Convention de compte de dépôt 1 er janvier 2013 3 > 4 > 5 > 7 > 8 > 9 > 11> Extrait standard des tarifs ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte Ouverture,

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

Sommaire Votre Compte Oligo........................... 4-5 Votre compte de dépôt au quotidien....... 6-9

Sommaire Votre Compte Oligo........................... 4-5 Votre compte de dépôt au quotidien....... 6-9 Sommaire Page Votre Compte Oligo........................... 4-5 La rémunération des liquidités du Compte Oligo Les avantages du Compte Oligo Les prestations incluses dans le Compte Oligo La cotisation

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance!

SOLUTIONS JEUNES 18-25 ANS. Gagnez en indépendance! SOLUTIONS Gagnez en indépendance! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE VOTRE ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS ASTRÉA Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions Groupama Banque vous

Plus en détail

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008

17/10/06 à la main dans le Masque. Groupe Banque Populaire. Résultats 2007. Conférence de presse 6 mars 2008 17/10/06 à la main dans le Masque Groupe Banque Populaire Résultats 2007 Conférence de presse 6 mars 2008 Avertissement L évolution des périmètres résultant de la création de Natixis conduit à une présentation

Plus en détail

Principales conditions tarifaires

Principales conditions tarifaires PROFESSIONNELS Principales conditions tarifaires Applicables au 1 er mai 2015 www.bnpparibas.net/entrepros BNP Paribas vous informe des principales évolutions tarifaires des produits et services pour l

Plus en détail

Payer sans chéquier : c est possible!

Payer sans chéquier : c est possible! Payer sans chéquier : c est possible! C NUM é. 5.03. p e e a e e, a Wa e au Payer sans chéquier : c est possible! Suite à un rejet de chèque sans provision ou parce que votre compte bancaire est à découvert,

Plus en détail

Compte-Service Confort

Compte-Service Confort FICHE D INFORMATION Délivrée notamment en application de l article L 341-12 du Code monétaire et financier ou de l article L 121-20-10 du Code de la Consommation Date de mise à jour : 01/06/2007 Compte-Service

Plus en détail

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS BARÈME ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER SEPTEMBRE 2013 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) V2 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE > Ouverture,

Plus en détail

PRESTATIONS BANCAIRES

PRESTATIONS BANCAIRES PRESTATIONS BAAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS Tél : 54.34.44 Fax : 53.23.79 info@consommation.pf www.consommation.pf MAJ août 2008 A partir des plaquettes tarifaires mises à la disposition du public

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES AU 1 ER JUILLET 2015

EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES AU 1 ER JUILLET 2015 EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES AU 1 ER JUILLET 2015 CONVENTION CLARTÉ PARTICULIERS La Convention Clarté du Crédit Mutuel représente le prix de vos services que nous nous engageons à vous communiquer

Plus en détail

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs GÉRER VOTRE QUOTIDIEN

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs GÉRER VOTRE QUOTIDIEN Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs GÉRER VOTRE QUOTIDIEN VOUS AVEZ DES BESOINS PROS NOUS AVONS DES SOLUTIONS PROS Parce que vous préférez consacrer toute

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 1 INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER Siège social 164, rue de Rivoli - 75001 Paris Tél. +33 1 53 44 41 41 Fax +33 1 44 87 99 62 Rapport d activité

Plus en détail

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE)

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Dans le but de vous faciliter la lecture de ses barèmes tarifaires, la

Plus en détail

Guide tarifaire des principales opérations

Guide tarifaire des principales opérations particuliers Guide tarifaire des principales opérations AVENANT Édition avril 2011 Application juillet 2011 VOTRE BANQUE AUX ANTILLES-GUYANE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS* Les tarifs ci-dessous sont hors

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 INSTITUT D ÉMISSION DES DÉPARTEMENTS D OUTRE-MER Établissement public national 164, rue de Rivoli - 75001 PARIS Tél. 01 53 44 41 41 Rapport

Plus en détail

Edito. allez découvrir le premier numéro de la collection des guides pratiques Entre nous, c est simple, c est clair, c est sûr.

Edito. allez découvrir le premier numéro de la collection des guides pratiques Entre nous, c est simple, c est clair, c est sûr. Edito V ous allez découvrir le premier numéro de la collection des guides pratiques Entre nous, c est simple, c est clair, c est sûr. Ces guides pédagogiques ont pour vocation de vous donner toutes les

Plus en détail

PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES PROFESSIONNELS

PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES PROFESSIONNELS PRINCIPALES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES PROFESSIONNELS Produits et services TARIFS AU 1 ER JANVIER 2016 815_Encart_PF_tarifs pros2.indd 1 08/10/15 12 Relevés Multi-choix BNP Paribas vous informe des

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM ÉDITION 2013 OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 INSTITUT D ÉMISSION D OUTRE-MER Siège social 164, rue de Rivoli - 75001 Paris Tél. +33 1 53 44 41 41 Fax +33 1 44 87 99 62 Rapport

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

Conditions de banque aux particuliers

Conditions de banque aux particuliers Conditions de banque aux particuliers 1 er janvier 2011 Convention Clarté Pour bien utiliser nos produits et services, l idéal est de bien les connaître. Fidèle à ses convictions, le Crédit Mutuel Maine-Anjou,

Plus en détail

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012 N 15 Juin 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les banques en ligne et les services bancaires

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES Des produits et services proposés par Groupama Banque Applicables au 1 er JANVIER 2015 Clientèle DES PROFESSIONNELS AGRICOLES Des artisans, commerçants et prestataires de services

Plus en détail

Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers

Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers Principales conditions tarifaires applicables aux particuliers Extraits des tarifs TTC en Euros en vigueur au 1 er janvier 2010 La banque au quotidien Les crédits L épargne Les assurances Les offres pour

Plus en détail

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir!

SOLUTIONS JEUNES 0-25 ANS. Des solutions pensées pour préparer l avenir! SOLUTIONS 0-25 ANS Des solutions pensées pour préparer l avenir! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE SON ENVOL SEREINEMENT SOLUTIONS 0-25 ANS LIVRETS D ÉPARGNE Spécialement conçues pour s adapter aux besoins

Plus en détail

Insertion des diplômés de la Licence Conseiller Gestionnaire de Clientèle

Insertion des diplômés de la Licence Conseiller Gestionnaire de Clientèle Insertion des diplômés de la Licence Conseiller Gestionnaire de Clientèle ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre Licence Conseiller Gestionnaire de Clientèle Date de génération

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 monabanq. est l un des leaders français de la banque en ligne depuis 15 ans. Elle a été la première banque 100% en ligne à proposer une gamme bancaire

Plus en détail

LES BANQUES. I. Les différents services proposés par les banques :

LES BANQUES. I. Les différents services proposés par les banques : LES BANQUES I. Les différents services proposés par les banques : Les services bancaires représentent l ensemble des produits proposés par une banque. Les services bancaires les plus connus sont : Epargne

Plus en détail

Compte Courant Rémunéré

Compte Courant Rémunéré - 1 - Compte Courant Rémunéré Mots clés : Sommaire :! Compte rémunéré! Epargne! Versements! Rémunération! Livret 1. Définition du compte courant rémunéré 1.1 Historique 1.2 Description 1.3 Différences

Plus en détail

Solutions Jeunes 0-25 ans. Des solutions pensées pour préparer l avenir!

Solutions Jeunes 0-25 ans. Des solutions pensées pour préparer l avenir! Solutions Jeunes 0-25 ans Des solutions pensées pour préparer l avenir! TOUTES LES SOLUTIONS POUR PRENDRE son ENVOL SEREINEMENT Spécialement conçues pour s adapter aux besoins des jeunes, les solutions

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13 Sommaire AXA Banque se réserve la possibilité de facturer toute opération ayant généré un coût spécifique et en informera préalablement le Client. Toute mesure d ordre législatif ou règlementaire ayant

Plus en détail

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016 PROFESSIONNELS, AGRICULTEURS ET ASSOCIATIONS La banque qui écoute, qui comprend, qui agit Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016 (1) ÉDITO Chers clients, Chers sociétaires, Vous trouverez

Plus en détail

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009 BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE A) Une production de l ensemble des prêts conventionnés en hausse... 2 B) Trois quarts des PC sont des PAS... 4 C) La moitié des opérations sont dans

Plus en détail

LES BANQUES A L HONNEUR : «CHERES BANQUES»

LES BANQUES A L HONNEUR : «CHERES BANQUES» LES BANQUES A L HONNEUR : «CHERES BANQUES» Nous effectuons tous les deux ans une grande enquête sur les tarifs des banques lorraines. La dernière date de 2008. Il était donc temps de voir l évolution sur

Plus en détail

Le coût des services bancaires

Le coût des services bancaires Juillet 2011 Le coût des services bancaires la a Maison de la consommation et de l environnement a comparé, à partir des grilles tarifaires applicables au 1 er juillet 2011 de 11 établissements bancaires

Plus en détail

La cotisation de cette offre est de 1 euro par mois, 2 euros avec la carte Maestro (à partir de 16 ans).

La cotisation de cette offre est de 1 euro par mois, 2 euros avec la carte Maestro (à partir de 16 ans). Communiqué de presse 19mars 2009 Barclays lance Barclays Evolutions, une nouvelle gamme de quatre forfaits à destination des jeunes de 0 à 29 ans pour les accompagner à chaque étape clé de leur vie. Chez

Plus en détail

Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises

Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises 2014 Le guide tarifaire des principaux produits et services aux entreprises Fonctionnement du compte Gestion à distance Gestion des flux Placements Investissements Conseils Extrait des conditions tarifaires

Plus en détail

ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES

ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES TABLE DES MATIÈRES 1.QU'EST-CE QUE L'ÉPARGNE?... 3 2.POURQUOI ÉPARGNER?... 3 3.COMMENT ÉPARGNER?... 4 4.LES CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE D'ÉPARGNE... 5 4.1.LA LIQUIDITÉ DU

Plus en détail

Conditions et tarifs Des services bancaires et opérations

Conditions et tarifs Des services bancaires et opérations S382-1 Conditions et tarifs Des services bancaires et opérations Clientèle des particuliers I 1 er janvier 2015 www.caisse-epargne.fr Extrait standard des tarifs 2015 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Les

Plus en détail

Accord N 5 Durée des mandats 1/6

Accord N 5 Durée des mandats 1/6 Accord n 5 dans le cadre de la création du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE TECHNOLOGIES (GIE CA Technologies) du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE SERVICES (GIE CA Services)

Plus en détail

Principales conditions tarifaires

Principales conditions tarifaires ENTREPRENEURS ET PROFESSIONNELS LIBÉRAUX Votre Chargé d Affaires se tient à votre disposition pour vous apporter toute information complémentaire. Ou connectez-vous sur www.bnpparibas.net/entrepros BNP

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Des conditions particulières sont consenties aux clients de moins de 25 ans sur certains services

Des conditions particulières sont consenties aux clients de moins de 25 ans sur certains services Pour les produits soumis à la TVA, les montants sont indiqués toutes taxes comprises, celle-ci est calculée au taux en vigueur au jour de l'opération (actuellement 19,60 %) Des conditions particulières

Plus en détail