CMAP CMAP. La CMAP. à votre service! L offre de services facilite vos démarches! Chambre de métiers et de l artisanat de Paris. Août 2012 Numéro 15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CMAP CMAP. La CMAP. à votre service! L offre de services facilite vos démarches! Chambre de métiers et de l artisanat de Paris. Août 2012 Numéro 15"

Transcription

1 LA LETTRE DE LA CMAP Chambre de métiers et de l artisanat de Paris Août Numéro 15 LA LETTRE DE LA CMAP La CMAP à votre service! M Mesdames, Messieurs et Chers Collègues, L offre de services facilite vos démarches! Christian Le Lann Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris Pour entamer cette rentrée sous une ère nouvelle, vous avez reçu le document Offre de services de la CMAP. J ai voulu dans cette première édition qui évoluera selon vos nécessités, que vous soit présentée la totalité des services proposés par votre Chambre de métiers et de l artisanat de Paris. Soucieux que chacun y retrouve facilement, en fonction de ses besoins, ce que la CMAP peut lui proposer, cette offre de services s ouvre sous une double entrée. D un côté, vous trouverez tous les services que la CMAP vous propose par thématique : création, gestion, transmission de votre entreprise artisanale ; de l autre, vous trouverez l offre adaptée à chaque statut : créateur, chef d entreprise artisanale, conjoint, apprenti Nous avons pensé ce document afin de répondre lisiblement et simplement à votre demande. Le soin qui a été apporté tant au contenu qu à l esthétique est à l image de nos métiers : qualité, tradition, savoir-faire, beauté du geste tant de valeurs précieuses véhiculées par l artisanat, parce que nos métiers sont de beaux métiers! Je souhaite vivement que notre offre de services retienne tout particulièrement votre attention et qu elle vous sera utile «pour toujours mieux vous accompagner et mieux vous servir» tout au long de votre parcours. Venez à la CMAP profiter de nos services, de l expertise de nos agents qui vous apporteront les meilleurs conseils et vous guideront dans vos démarches. Christian Le Lann Président

2 ACTUALITÉS Focus sur...l Agenda du Président 3 avril : Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE). 5 avril : Comité directeur de l UPA. 6 avril : Déjeuner avec le bâtonnier de l Ordre des avocats du Barreau de Paris, Christiane Féral- Schuhl. 10 avril : Bureau de l APCMA. 18 avril : CESE. 19 avril : Conseil national de l UPA. 24 avril : Groupe de travail sur les circuits courts à l APCMA. 3 mai : Comité directeur de l UPA. 9 mai : Jurande des compagnons de Saint- Jacques de la Boucherie au CESE. 14 mai : CGAD. 15 mai : COPIREMA à l APCMA. Cérémonie d investiture du Président de la République, François Hollande, à l Hôtel de Ville de Paris. 16 mai : Inauguration de la Fête du Pain sur le parvis de la cathédrale Notre- Dame de Paris et cérémonie de remise du Grand Prix de la Baguette de tradition française de la Ville de Paris à Sébastien Mauvieux, Artisan Boulanger-Pâtissier, en présence de Lyne Cohen-Solal, Adjointe au Maire de Paris chargée du commerce, de l artisanat, des professions indépendantes et des métiers d art, de Jean-Pierre Crouzet, Président de la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française et Président de la Confédération Générale de l Alimentation en Détail, de Jacques Mabille, Président de la Chambre Professionnelle des Artisans Boulangers-Pâtissiers de Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne, de Philippe Solignac, Président de la délégation de Paris de la Chambre de commerce et d industrie de Paris, de l adjointe au Maire du XVIII e chargée du commerce, de l artisanat et du développement économique, Afaf Gabelotaud et de Norbert Tacoun, Président de la Fédération réunionnaise des Artisans boulangers-pâtissiers mai : CESE. 29 mai : Conseil d administration OPCAD. 30 mai : Assemblée générale de la CRMA d Île-de-France à Meaux. 5 juin : Réception pour la remise des diplômes aux 16 lauréats parisiens du 24 ème concours Un Meilleurs Ouvriers de France, dans les salons de l Hôtel de Ville de Paris en présence de Lyne Cohen-Solal, Adjointe au Maire de Paris chargée du Commerce, de l Artisanat, des Professions indépendantes et des Métiers d art. 5-6 juin : Assemblée générale de l APCMA. 7 juin : Comité directeur de l UPA. 12 juin : Assemblée plénière du CESE en présence du Président de la République, François Hollande. 13 juin : CESE. 26 juin : CESE. Assemblée générale de la SEMAEST. 27 juin : CESE. 28 juin : Planète PME au Palais des Congrès de Paris. 4 juillet : Bureau de l APCMA. Bureau de la CRMA d Île-de-France. 11 juillet : CESE. 12 juillet : Conseil d administration de la SEMAEST. À la CMAP, permanences gratuites par les avocats du barreau de Paris tous les 2 ème et 4 ème mercredis du mois, sur rendez-vous. Prochaines permanences : 12 septembre 26 septembre 10 octobre 24 octobre 14 novembre 28 novembre 12 décembre Contact : service économique - Tél. : /18 - mail : La lettre de la CMAP Août Numéro 15

3 ...l Actualité de la CMAP 23 mai : Réception en l honneur des Commerçants solidaires de Paris, dans les Salons de l Hôtel de Ville de Paris en présence de Gisèle Stievenard, Adjointe au Maire de Paris chargée de la Politique de la Ville et de l Engagement Solidaire, de Lyne Cohen-Solal, Adjointe au Maire de Paris chargée du Commerce, de l Artisanat, des Professions Indépendantes et des Métiers d Art, et de Philippe Solignac, Président de la délégation de Paris de la CCIP. 24 mai : Bureau de la CMAP. 1 er juin : Déjeuner avec Bertrand Delanoë, Maire de Paris, son Adjointe chargée du Commerce, de l Artisanat, des Professions Indépendantes et des Métiers d Art, Lyne Cohen- Solal, Emmanuelle Hoss, Conseillère Action économique, Innovation, Tourisme, Commerce et Artisanat et Fabrice Jugnet, Secrétaire général de la CMAP. 7 juin : Signature avec Pierre Vandeneeckhoutte, Directeur régional de MAAF Assurances, de la Convention de partenariat. 11 et 18 juin : Cérémonies de remise des Prix régionaux Stars et Métiers organisées par la Banque Populaire Rives de Paris et la BRED Banque Populaire. 21 juin : Visite de la délégation allemande de la Centrale européenne des coopératives. 22 juin : Lancement de la 4 ème édition de la campagne de prévention canicule Commerçants solidaires de Paris en présence de Gisèle Stievenard, Adjointe au Maire de Paris chargée de la Politique de la Ville et de l Engagement Solidaire, Liliane Capelle, Adjointe au Maire de Paris chargée des seniors et du lien intergénérationnel, et Philippe Solignac, Président de la délégation de Paris de la CCIP, en présence de Fabrice Jugnet, Secrétaire général de la CMAP et avec le soutien du RSI Île-de-France Centre. 25 juin : Assemblée générale de la CMAP. 2 juillet : Bureau de la CMAP. 12 juillet : Jury général du brevet de maîtrise à la CMAP. Déjeuner avec Alain Griset, Président de l APCMA, son Directeur général, François Moutot et le Secrétaire général de la CMAP, Fabrice Jugnet. Stars et Métiers À l occasion de la remise des prix régionaux du Prix Stars et Métiers, organisé par les Banques populaires et les Chambres de métiers et de l artisanat, le Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, Christian Le Lann, en son nom et au nom des artisans parisiens, adresse ses sincères félicitations aux lauréats parisiens. La 6 ème édition régionale du Prix organisée par la Banque Populaire Rives de Paris et la Socama Rives de Paris a récompensé Christophe Leautey, charcutier traiteur dans le XVII e arrondissement qui a reçu le 1 er Prix départemental de Paris, catégorie dynamique commerciale. Dans la même catégorie, David Purves, fabrication de robes de mariées (Paris XIV e ) et Laurence Mahéo, prêt-à-porter, styliste dans le XI e arrondissement sont également lauréats. Pour l édition de la BRED Banque Populaire et la Socama BRED, c est l Ébénisterie de Dreuille (Paris XVI e ), restauration, création de meubles, qui reçoit le prix de l Innovation technologique. Enfin, dans la catégorie Dynamique de gestion des ressources humaines, c est la Maison Balcaen, spécialisée dans le mobilier haut de gamme de style français dans le XII e arrondissement de Paris, qui est récompensée. > Les chiffres clés au 1 er juillet Plafond mensuel de la sécurité sociale pour : SMIC et MG au 1 er juillet : SMIC Horaire : 9,40 SMIC Mensuel brut : 1 425,67 (base 35h/semaine, soit 9,19 x 35h x 52/12) Minimum garanti : 3,49 Indice INSEE du coût de la construction : (1 er trimestre ) Indice des loyers commerciaux : 107,16 (1 er trimestre ) Taux de l intérêt légal pour : 0,71 %

4 RÉGLEMENTATION La faute inexcusable de l employeur L orsqu un salarié est victime d un accident du travail ou d une maladie professionnelle, il bénéficie automatiquement d une indemnisation forfaitaire. L article L du code de la sécurité sociale prévoit toutefois que la victime ou ses ayantsdroits peuvent avoir droit à une indemnisation complémentaire lorsque l accident est la conséquence de la faute inexcusable de l employeur. Toutefois, l article L ne définit pas la faute inexcusable. Celle-ci a été posée par la jurisprudence. Depuis 2002, la définition de cette notion a évolué significativement. Désormais, selon la Cour de cassation, l employeur est tenu à une obligation de sécurité de résultat et non plus seulement de moyens à l égard de ses salariés. Ainsi «tout manquement à cette obligation de sécurité de résultat caractérise une faute inexcusable lorsque l employeur avait ou aurait dû avoir conscience du danger auquel était exposé le salarié et qu il n a pas pris les mesures de prévention ou de protection nécessaires pour l en préserver». C est à la victime de prouver que l employeur avait ou aurait dû avoir conscience du danger et qu il n a pas pris les mesures nécessaires. Cette jurisprudence, prise dans le cadre d arrêts successifs rendus à propos de maladies professionnelles a été transposée aux accidents du travail. La victime doit engager une action en reconnaissance de la faute inexcusable dans le délai de 2 ans à compter de l accident. L action se déroule en 2 temps : il y a d abord une tentative de conciliation devant la caisse primaire d assurance maladie (CPAM) puis, en cas d échec de la conciliation, c est le Tribunal des affaires de sécurité sociale qui devient compétent. Par ailleurs, dans le cas où la faute intentionnelle de l employeur ou d un de ses préposés est établie, la victime bénéficie d une majoration des indemnités versées par la CPAM (celle-ci en récupère le montant auprès de l employeur). La victime peut également demander réparation des préjudices physiques, moraux, esthétiques ou du préjudice résultant de la diminution de ses possibilités professionnelles. Ses ayants-droits peuvent également demander réparation du préjudice moral subi. L indemnité correspondant à la réparation de l ensemble de ces préjudices est versée par la CPAM et récupérée auprès de l employeur. L article L du code de la sécurité sociale prévoit, enfin, que l employeur peut s assurer contre les risques financiers engendrés par sa faute inexcusable ou celle des personnes qu il a chargées de la direction de son entreprise. Aussi, est-il primordial de vous rapprocher de votre compagnie d assurances afin de savoir, très précisément, dans quelle mesure votre contrat prévoit cette garantie. Par ailleurs, il est important de rappeler que tout employeur, quelle que soit la taille de son entreprise, doit pouvoir présenter au contrôle de l inspecteur du travail et des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale, le document unique dans lequel sont consignés les résultats de l évaluation des risques professionnels ainsi que le plan d actions à engager pour limiter ces risques. Ce document doit être mis à jour chaque année. Son absence est passible d amendes allant de à et de à en cas de récidive. > Pour plus d informations à ce sujet : Votre contact à la CMAP : Sylvie Kohn, tél. : , mail : Éthylotest obligatoire à partir du 1 er juillet À compter du 1er juillet, tout conducteur d un véhicule terrestre à moteur, à l exclusion d un cyclomoteur à 2 ou 3 roues dont la cylindrée n excède pas 50 cm 3, est dans l obligation d être en possession d un éthylotest. L éthylotest indique la présence d alcool dans l air expiré. Lorsque la concentration d alcool dans l air expiré est égale ou supérieure à 0,25 mg/l, il est interdit de conduire. L éthylotest doit satisfaire aux conditions de validité, notamment sa date de péremption, prévues par le fabricant. Il doit également être revêtu d une marque de certification ou de conformité. Il peut être chimique ou électronique. Le coût d un éthylotest chimique est souvent compris entre 1 et 2. Celui d un éthylotest portatif est d au moins 100. Le conducteur d un véhicule équipé par un professionnel agréé ou par construction d un dispositif anti-démarrage par éthylotest électrique homologué est réputé être en règle. En cas de contrôle routier, le défaut de possession d un éthylotest sera sanctionné par une amende de 11 à compter du 1 er novembre. La lettre de la CMAP Août Numéro 15

5 Dans vos pressings U ne information de la Préfecture de police de Paris, adressée aux responsables de pressings parisiens, souligne la vigilance accrue des services de l État quant à la gestion des quantités de perchloréthylène émises ainsi que les derniers avis du Haut Conseil de la santé publique sur les seuils à ne pas dépasser. Dans le même temps, la Fédération française des pressings et blanchisseries (FFPB) a lancé une campagne sur les évolutions réglementaires en matière d environnement dans la profession. Elle accompagne les pressings en réalisant des pré-diagnostics environnementaux. Ceux-ci sont totalement gratuits et anonymes, aident à mieux intégrer les évolutions réglementaires et, ainsi, contribuent à préparer la visite des services de la Préfecture qui va s échelonner dans tous les pressings parisiens sur 4 ans. Ces pré-diagnostics sont un outil à disposition des chefs d entreprise volontaires pour améliorer leurs pratiques, limiter leur impact sur l environnement et sur la santé. 40 d entre vous en ont déjà bénéficié à Paris. Les chefs d entreprise qui le souhaitent, bénéficient également d un accompagnement dans la mise en œuvre d actions de prévention et d investissements matériels. > Pour réaliser un prédiagnostic dans votre pressing contactez Mélanie Le Gall : FFPB - Fédération française des pressings et blanchisseries 21, rue Jean Poulmarch PARIS tél. : , mail : Votre contact à la CMAP : Françoise Neveu, tél. : , mail : Numéro de TVA intracommunautaire : Attention arnaque! De nombreux créateurs d entreprises reçoivent, après avoir effectué leurs formalités d immatriculation, des offres payantes proposant d inscrire leur numéro de TVA intracommunautaire sur un registre des entreprises : EUR (Enregistrement intracommunautaire) : 264. Ces offres laissent à penser que l inscription a un caractère officiel et obligatoire alors qu il s agit de propositions commerciales abusives. En effet, les entreprises assujetties à la TVA et soumises à des obligations déclaratives et de paiement en matière de TVA se voient automatiquement et gratuitement attribuer un numéro de TVA intracommunautaire. Dès le mois de sa création, chaque entreprise nouvelle reçoit de son service des impôts des entreprises (SIE) un courrier d information contenant le livret fiscal du créateur d entreprise et une lettre d accueil où l entrepreneur trouve tous les éléments utiles au démarrage de son activité et notamment son numéro de TVA intracommunautaire. Seul le SIE dont relève le redevable est compétent pour délivrer ce numéro de TVA intracommunautaire. Aucun autre service, société ou site web n est habilité à délivrer ce numéro. Pour toutes les questions relatives à la délivrance ou la validité du numéro de TVA intracommunautaire, les entreprises sont invitées à se rapprocher de leur SIE. Par ailleurs, d autres bulletins d adhésion ou d inscription litigieux pouvant faire croire à des obligations réglementaires alors qu il ne s agit que de démarchage commercial, auquel vous n êtes bien évidemment pas obligé de donner suite, nous ont également été signalés : RSI (Répertoire des sociétés et des indépendants) : 335 European City Guide : RNE (Répertoire national des entreprises) : 192 RSI France : 249 Registre des créations : 179,40 : 960 RCI (Registre du Commerce et de l Industrie) : 255,95 Lorsque vous recevez des documents à retourner signés, lisez-les attentivement! En cas de doute, renseignez-vous auprès d une source officielle. > Votre contact à la CMAP : Anne Lebrec, mail : Zones de livraison partagées dans Paris Fruit d un travail partenarial initié par la Ville de Paris associant la CMAP, le dispositif de partage dans le temps des zones de livraison est en place sur l ensemble du territoire parisien depuis décembre Le stationnement est autorisé la nuit (de 20h à 7h), le dimanche et les jours fériés sur la plupart des zones de livraison, dites «partagées». D autres zones de livraison, situées à proximité d établissements qui se font notamment livrer la nuit ou tôt le matin, restent «sanctuarisées», c est-à-dire strictement interdites au stationnement. La CMAP participe au comité de suivi de ce dispositif. À ce titre, elle souhaite relayer vos observations ainsi que vos besoins en matière de zones de livraison (localisation, dimensionnement, statut : partagées ou sanctuarisées). > Contact par mail : ou par courrier : Chambre de métiers et de l artisanat de Paris - Service économique 72 rue de Reuilly Paris cedex 12.

6 SERVICES Dossier «Accessibilité» Info réglementaire La Loi Handicap fait obligation de rendre accessibles, avant le 1 er janvier 2015, à toute personne quelle que soit sa situation, les établissements recevant du public (ERP) ainsi que les installations ouvertes au public. Vous disposez d un local, d une boutique ou d un atelier dans lesquels vous recevez de la clientèle, vous êtes concerné(e) par cette réglementation. Participez au prochain atelier de la CMAP «CommenT financer les travaux de mise en accessibilité de son local?» Lundi 1 er octobre, de 9h30 à 12h, la CMAP organisera en partenariat avec le réseau des Banques populaires, une rencontre professionnelle consacrée au financement des travaux de mise en accessibilité. Vous souhaitez vous informer sur la réglementation en matière d accessibilité et connaître les solutions financières qui peuvent vous être proposées? Cette réunion se déroulera dans les locaux de la CMAP, 72 rue de Reuilly, Paris, métro Montgallet, ligne 8. > Inscrivez-vous dès maintenant à cet atelier gratuit au /17 ou Besoin d informations et de conseils pour réaliser vos travaux de mise en accessibilité? R endez-vous au Forum de l accessibilité le 11 septembre prochain à la Bourse de commerce de Paris. Cet événement, organisé par la Préfecture de police de Paris, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris et la Chambre de commerce et d industrie de Paris, réunira de nombreux partenaires institutionnels, des associations et des professionnels de l accessibilité qui seront à votre écoute pour vous proposer des solutions techniques dans le cadre de vos travaux d aménagement. La Chambre de métiers et de l artisanat de Paris vous attend sur son stand! > Pour recevoir une invitation ou obtenir des informations sur le programme du forum : contactez Laure Poirson, tél. : , mail : Une nouvelle prestation de la CMAP : les diagnostics accessibilité Concours créatrices d avenir L a CMAP vient de mettre en place une nouvelle prestation en faveur des entreprises artisanales parisiennes et vous propose de faire réaliser un diagnostic, par un consultant, afin d évaluer la nature des aménagements et des travaux à prévoir et estimer le coût de leur réalisation. L offre de la CMAP : réalisation, par un consultant spécialisé, d un diagnostic complet évaluant la conformité de votre entreprise, remise d un rapport de préconisations, évaluation financière des travaux et des aménagements à entreprendre. Tarif : 150 Dans les cas envisagés par la loi, vous pourrez également vous faire accompagner pour le montage du dossier de demande de dérogation. Tarif : 80 > Vous êtes intéressé(e) par cette prestation, contactez : Laure Poirson, tél. : , mail : Île de France Active et ses partenaires publics et privés lancent la 2 nde édition du concours Créatrices d Avenir, le prix de l entreprenariat féminin en Île-de-France. Ce concours, d une dotation de au total, récompensera 5 femmes ayant créé ou repris une entreprise en Île-de-France depuis le 1 er /01/10 ou étant dans la phase de montage de leur projet. La date limite de dépôt des dossiers de candidatures est fixée au 20/09/12 pour une remise des prix organisée le 17/12/12 au Palais Brongniart. > Informations et inscription : tél. : CMAP, Thibaut Dujardin, tél. : , mail : La Ville de Paris soutient les artisans du secteur alimentaire édition du prix d encouragement de la Ville de Paris à destination des créateurs et repreneurs de commerces d artisanat alimentaire parisiens. La Ville de Paris attribuera 5 prix dotés de chacun destinés à encourager des entrepreneurs qui ont créé ou repris un commerce 7 e d artisanat alimentaire à Paris. Sont concernées les créations et les reprises effectives d un commerce d artisanat alimentaire ayant été réalisées à Paris entre le 1 er /09/2011 et le 31/08/. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 5/10/. Le jury se réunira au mois de novembre prochain afin de désigner les lauréats. > Dossier de candidature ou information complémentaire : Thibaut Dujardin, tél. : / 18, mail : La lettre de la CMAP Août Numéro 15

7 Accompagnement spécifique gratuit pour les entreprises de moins de 3 ans (créées après le 1 er septembre 2009) Votre entreprise a moins de 3 ans d existence? La CMAP vous propose d intégrer un dispositif d accompagnement collectif visant à : vous aider à améliorer vos pratiques professionnelles, vous amener à prendre du recul sur votre quotidien, vous permettre d échanger avec d autres jeunes entreprises. Le dispositif est construit autour d un thème particulier et comprend 2 sessions collectives en petits groupes d une demi-journée chacune. Les jeunes entreprises intéressées pourront s inscrire, au choix, à un ou plusieurs thèmes. Développer son entreprise à l export Les bases d une démarche export : diagnostic, premiers pas, recherche de financement, partenaires. Prospecter à l étranger : documents nécessaires, transitaires, moyens de paiement, assurances, missions et salons professionnels. S informer en fiscalité et comptabilité Enjeux de la fiscalité, les principaux impôts, les déclarations fiscales, les options fiscales. Les comptes annuels : lire, comprendre, interpréter bilan et compte de résultats. 4 parcours thématiques Établir un bilan de son activité Diagnostic de l entreprise : activité, moyens, diagnostics commercial et financier. Mise en place d outils de pilotage : indicateurs-clés, tableaux de bord, interprétation des écarts. Intégrer une démarche de développement durable Gestion et élimination des déchets professionnels (banaux, dangereux, spéciaux) : terminologie, diagnostic de gestion des déchets, problèmes et solutions sur le territoire parisien. Les ateliers d information gratuits : un nouveau service de la CMAP Afin de renforcer sa proximité avec les entreprises artisanales parisiennes, la CMAP a décidé de mettre en place à votre attention, pour toujours mieux vous accompagner et vous servir, des ateliers d information gratuits. Prochains ateliers Lundi 1 er octobre, 9h30-11h30 : comment financer les travaux de mise en accessibilité de son local. Lundi 22 octobre 9h30-11h30 : bien préparer sa retraite. Lundi 19 novembre 9h30-11h30 : transformer votre entreprise individuelle en EIRL, une réelle opportunité. Jeudi 22 novembre, 9h30/ 11h30 : financer sa création ou reprise d entreprise. > Vous êtes concerné(e) et intéressé(e) par l un ou plusieurs des sujets qui seront traités dans ces ateliers, inscrivez-vous au /17 ou Ce dispositif, financé par le Conseil de la formation de la Chambre régionale de métiers et de l artisanat d Île-de-France, est gratuit pour les entreprises participantes. > Pour plus d informations sur ces parcours d accompagnement (contenu détaillé, modalités, inscription) : Martine Koskas, tél. : , mail : Transmission d entreprise : les services de la CMAP Des conseils individualisés, Un diagnostic de votre entreprise pour mieux appréhender ses forces et faiblesses ainsi que sa valeur (avec le soutien de la Région Île-de-France), La parution gratuite de votre annonce dans notre bulletin trimestriel Transmission-cession-reprise et sur notre site internet La possibilité de faire paraître votre offre sur la Bourse nationale des opportunités artisanales (BNOA) mise en place par l Assemblée permanente des chambres de métiers et de l artisanat ainsi que sur la bourse régionale des entreprises artisanales de la Région Île-de-France, Une journée de formation «transmission d entreprise : mode d emploi». >Vous souhaitez évoquer votre projet de cession avec un conseiller de la CMAP, contactez Thibaut Dujardin, tél. : / 18, mail : Financement de projets : un nouveau service de la CMAP en partenariat avec la SIAGI Pour mieux vous accompagner dans vos projets de financement bancaire, la CMAP vous propose un nouveau service au sein de ses locaux. Vous souhaitez obtenir un financement pour l acquisition d un véhicule, de matériel ou, plus globalement, pour contribuer à développer ou dynamiser votre entreprise, la CMAP vous offre la possibilité de consulter un spécialiste du monde bancaire appartenant à la SIAGI, société de caution mutuelle de l artisanat. > Vous êtes intéressé(e), prenez rendez-vous au ou

8 ACTUALITES CRMA Île-de-France a Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Îlede-France représente et défend les intérêts des entreprises artisanales franciliennes et constitue l interlocuteur régional privilégié pour l élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques intéressant le secteur de l artisanat. Retrouvez régulièrement ses actualités dans votre journal départemental L Crédit photo : CRMA IDF Carrousel des Métiers d Art et de Création du 5 au 9 décembre La 7 ème Biennale du Carrousel des Métiers d Art et de Création se déroulera au Carrousel du Louvre à Paris du 5 au 9 décembre avec le Japon en invité d honneur. 350 exposants représentant 150 métiers d art animeront ces 5 jours de découverte, de plaisir et de pédagogie. Plus de visiteurs sont attendus. Formidable vitrine des métiers d art, le Carrousel n est pas seulement l occasion idéale d effectuer ses achats de fin d année, il permettra aux visiteurs de découvrir l artisanat francilien (pour 90% des exposants, les 10% restant étant des écoles ou des entreprises de secteurs non représentés en Île-de-France), ses créations originales, son incomparable savoirfaire Le salon proposera à la vente une large gamme de réalisations dans les thématiques de la maison (mobilier, luminaires, arts de la table, décoration, etc.), de la mode (vêtements, accessoires, maroquinerie, bijoux, etc.) mais aussi dans des niches comme les créations pour enfants (jouets, vêtements, accessoires de décoration, rangements, bijoux, etc.). La Biennale fera une large place à l Excellence en présentant des œuvres primées de Meilleurs Ouvriers de France, Meilleurs Apprentis de France, Compagnons du Devoir ainsi que de Maîtres d Art, gardiens et garants de techniques exceptionnelles, considérées comme des trésors nationaux. Des entreprises labellisées Patrimoine Vivant (EPV) seront réunies sur un même espace et présenteront des pièces uniques. Sur de nombreux stands, les visiteurs pourront découvrir la force créative de l Artisanat au travers de démonstrations. Partenaires du développement des métiers Biennale d art en Île-de-France, les Parcs naturels régionaux présenteront le travail de 30 créateurs (céramiste, mosaïste, encadreur, créateur d astrolabe ). Le Carrousel a également pour objectif de susciter des vocations et d encourager la création d entreprise. De nombreux organismes de formation seront présents (CFA de la CMA du Val-de-Marne, École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d Art Olivier de Serres, Lycée des métiers du Gué à Tresmes, etc.). La CRMA d Île-de-France, organisatrice de l événement, parraine les 10 lauréats du prix Jeunes Talents Carrousel 2010 en leur offrant un stand. En outre, elle souhaite permettre à d autres jeunes structures de bénéficier de tarifs préférentiels. > Informations pratiques : Entrée gratuite. Espace restauration sur place. Horaires d ouverture : le mercredi 5 décembre de 13h à 18h et du 6 au 9/12/12 de 10h à 20h. > Accès : Métro : lignes 1 et 7, Palais Royal-Musée du Louvre Bus : 21, 27, 39, 81 et 95 Entrée piétons par le 99, rue de Rivoli à Paris. > Contact : Valérie HUE, chargée de Développement Économique, tél. : , mail : Biennale Crédit photo : CRMA IDF C e s i n f o r m a t i o n s v o u s s o n t t r a n s m i s e s p a r l a C R M A Î l e - d e - F r a n c e La lettre de la CMAP Août Numéro 15

9 Export a Chambre Régionale de Métiers et de L l Artisanat d Île-de-France a accompagné les entreprises artisanales franciliennes à l export en leur proposant une participation groupée à 2 salons professionnels, dans des zones à fort potentiel économique, Dubaï et New-York, avec le soutien de la Région Îlede-France. Ces opérations ont offert aux entreprises l opportunité de bénéficier d une approche optimale du marché grâce à des prestations d experts de grande qualité pour un coût particulièrement attractif. Salon International Hotel Show à Dubaï du 15 au 17 mai Couvrant 2 thématiques (décoration d intérieur et beauté / bien-être), le salon professionnel Hotel Show a permis aux entreprises de cibler très directement les responsables des grands projets hôteliers, les architectes d intérieur et designers spécialisés dans la décoration d hôtels, de spas, de palais et de résidences privées ainsi que les décideurs en charge de projets publics et privés venus découvrir les nouvelles tendances. Stand d artisan sur le Pavillon France du salon Index de Dubaï. Crédit photo : Silo Design. En amont du salon, une mission de prospection du marché et de développement d affaires a été proposée du 11 au 14 mai aux 10 entreprises artisanales franciliennes accompagnées par la CRMA IDF (identification, qualification et sélection de contacts sur Abu Dhabi et Dubaï, rendez-vous d affaires ciblés individuels ou semi-collectifs, visite de sites, showrooms et malls (centres commerciaux)). Salon International Gift Fair à New-York du 19 au 22 août visite de sites et grands magasins, centres commerciaux, rendez-vous B to B personnalisés et approche interculturelle) en partenariat avec la mission économique Ubifrance de New-York du 15 au 23 août. > Contact : Régine PEYRELONG, chargée de développement économique Export, tél. : , mail : Crédit photo : CRMA IDF Entrée principale du salon Hotel Show 2011 au World Trade Center de Dubaï. Avec près de exposants et visiteurs en provenance des 50 états et de plus de 85 pays, le salon New-York International Gift Fair (NYIGF) est une vitrine internationale pour le secteur du cadeau, de la décoration d intérieur et des accessoires de mode aux États-Unis. La CRMA IDF a proposé, en marge du salon, une mission de première approche du marché américain et de développement d affaires (panorama du marché, Pavillon français au salon Gift Fair de New-York en janvier. Crédit photo : Ubifrance. C e s i n f o r m a t i o n s v o u s s o n t t r a n s m i s e s p a r l a C R M A Î l e - d e - F r a n c e

10 formation Les formations de la CMAP : un atout pour votre entreprise Vous souhaitez être plus efficace et performant dans la conduite de votre entreprise, trouver des réponses à vos questionnements? Les formations de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris vous permettent de : gagner en sérénité et sécuriser vos prises de décision, gagner en temps et réduire vos frais grâce à l utilisation d outils modernes d aide à la gestion ou au développement, mieux anticiper sur vos obligations. Inscrivez d ores et déjà dans vos agendas vos prochains rendez-vous à la Cmap. Informatique / bureautique Utiliser efficacement les ressources de son ordinateur 1 Bien prendre en main son ordinateur : maîtriser les fonctionnalités sous windows Sept. Oct. Nov. Déc. Tarifs (*) A NA 3 jours 8, 15 et 22 20, 21 et Word, les bases : créer les documents de l entreprise 3 jours 23, 24 et 25 3, 10 et Word perfectionnement : accélérer la production de documents 3 jours 6, 7 et Excel, les bases : réaliser des documents de suivi d activité : tableaux, fichiers, devis 3 jours 9, 10 et 11 5, 12 et 19 4, 5 et Excel perfectionnement : gérer des bases de données, tableaux de bord, automatiser des calculs 3 jours 11, 12 et Formule bureautique 1 6 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs Formule bureautique 2 9 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs Multimédia Utiliser Internet, le graphisme et la photo numérique pour être mieux vu de sa clientèle, créer sa vitrine sur le web Sept. Oct. Nov. Déc. Tarifs (*) A NA 6 Internet, un outil au service de votre entreprise : faire des recherches efficaces maîtriser sa messagerie 2 jours 2 et 3 26/11 et 3/ Création graphique P.A.O. Corel draw : créer des documents et insertions graphiques de qualité 4 jours 8, 9, 15 et 16 12, 13, 19 et 20 3, 4, 5 et Photoshop : retouche de photos pour vos documents et Internet 4 jours 2, 3, 4 et 5 27, 28, 29 et Formule multimédia 1 8 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs Création de site : créer, gérer et mettre à jour son site 3 jours 23, 24 et 25 21, 22 et 23 11, 12 et Formule multimédia 2 7 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs Formule multimédia 3 11 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs Commercial Construire et mettre en œuvre une stratégie commerciale R e n s e i g n e m e n t s e t i n s c r i p t i o n L inscription se fait par retour du bulletin d inscription, accompagné d un chèque à l ordre de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris du montant correspondant à la ou les formation(s) choisie(s). Pour les chefs d entreprise et leur conjoint collaborateur, le tarif indiqué tient compte de la participation de la Chambre régionale de métiers et de l artisanat d Île-de-France. Autres demandeurs : possibilité pour vos salariés de faire financer la formation par l organisme auquel l entreprise cotise pour leur formation continue. La CMAP vous accompagne dans cette démarche. Contacts : Freddy Leno, Armelle Le Goc ou Michèle Mottu, tél. : , ou , fax : , mail : Nom : Prénom : Nom de l entreprise : Adresse de l entreprise : Tél. : Fax : Mail : Activité : N siren : Sept. Oct. Je souhaite obtenir une information complémentaire. Vous pouvez aussi préciser les horaires auxquels vous êtes joignable : Je souhaite m inscrire à (aux) formation(s) N : Nov. Déc. Tarifs (*) A NA 10 Aménager et animer son point de vente : mettre en valeur son point de vente grâce à des actions efficaces 3 jours 2, 3 et 4 5, 12 et 19 4, 5 et Gagner et fidéliser de nouveaux clients : acquérir des méthodes de promotion des ventes 3 jours 22, 23 et 24 26/11, 3 et 10/ Développer son marché : savoir analyser et définir une stratégie 1 jour Réussir sa participation à un salon : identifier et mettre en œuvre les actions indispensables 1 jour Améliorer sa communication grâce à son «capital image» 1 jour Formule commerciale 6 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs La lettre de la CMAP Août Numéro 15

11 LANGUES Comprendre et être compris d une clientèle internationale 15 Apprendre le français : acquérir les bases nécessaires 35 heures Sept. Oct. Nov. Déc. Tarifs (*) A NA Anglais - niveau 1 (initiation) : maîtriser l anglais de base 35 heures Les lundis : du 8 octobre au 10 décembre (10 séances en ½ journées) 17 Anglais - niveau 2 : se perfectionner en anglais professionnel 35 heures Anglais - niveau 3 : s entraîner au parler courant 35 heures Formule langue (2 stages cumulés) réservée aux artisans et conjoints collaborateurs - Comptabilité Savoir lire et interpréter ses documents comptables Sept. Oct. Nov. Déc. Tarifs (*) A NA 19 Initiation à la comptabilité : acquérir et comprendre les bases 3 jours 18, 19 et 20 22, 29/10 et 5/11 27, 28, et Comptabilité perfectionnement : tenir sa comptabilité, l analyser 3 jours 1 er, 8 et 15 4, 5 et Tenir sa comptabilité sur informatique - CIEL : gagner en rapidité avec le logiciel 3 jours 4, 5 et 6 12, 19 et Formule comptabilité 1 6 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs Formule comptabilité 3 9 jours réservée aux artisans et conjoints collaborateurs Savoir lire un compte de résultat et un bilan : repérer et comprendre les chiffres-clés 1 jour TVA : maitriser les règles, savoir la déclarer : bien comprendre les mécanismes 1 jour Établir ses comptes prévisionnels : s assurer de sa solidité financière 1 jour ,1 Analyser la rentabilté de l entreprise : vérifier la performance de l entreprise 1 jour ,2 Ajuster ses prix de vente : réussir à bien définir ses prix 1 jour Évaluer ses besoins financiers, trouver des financements : élaborer et présenter un plan de financement 1 jour Un devis juste pour ne pas perdre d argent : connaître les règles, mentions, calculs 2 jours 2 et 3 5 et 6 10 et Élaborer son devis sur informatique : accélérer et automatiser les devis 2 jours 4 et 5 12 et Juridique et social Rester en conformité avec la réglementation Sept. Oct. Nov. Déc. Tarifs (*) A NA 25 Faire le choix de l EIRL : protéger son patrimoine personnel 1 jour Accessibilité des locaux : se mettre en conformité respecter les obligations avant le 01/01/ jour La transmission d entreprise artisanale : mode d emploi 1 jour 1 er Établir un bulletin de paie : gérer les salaires, calculer les charges 3 jours 25, 26 et 27 19, 20 et Établir un bulletin de paie sur informatique - CIEL 2 jours 2 et 3 27 et Sous-traitance : vos responsabilités contrat et fondement juridique 1 jour Répondre à un marché public : comprendre la procédure pour mieux répondre 1 jour Gestion du personnel - ressources humaines Connaître le cadre juridique d une embauche, mieux gérer son personnel Sept. Oct. Nov. Déc. Tarifs (*) A NA 31 Accompagner et transmettre son savoir à un apprenti : être maître d apprentissage 3 jours 8, 15 et Réussir et sécuriser son recrutement : identifier le contrat, le profil, aspects réglementaires 1 jour Maîtriser les obligations sociales et déclaratives en matière d embauche 1 jour Gérer le temps de travail de ses salariés : connaître les obligations et comprendre la réglementation 1 jour Rentabiliser une embauche : identifier les coûts induits : savoir évaluer la rentabilité d une embauche 1 jour Évaluation des risques professionnels : élaborer le document unique Pouvoir d élaborer son DU 1 jour Prévenir et gérer les tensions dans l entreprise : se donner les moyens de faire face 1 jour Auto-entrepreneur Développer son activité 38 Gérer son activité d auto-entrepreneur : faire le point sur son activité, envisager les développements (*) Tarifs A : artisans/conjoints collaborateurs Tarifs NA : autre(s) demandeur(s) Sept. Oct. Nov. Déc. Tarifs (*) A NA 1 jour

12 formation Faites le choix de l excellence avec le brevet de maîtrise Vous souhaitez exceller et développer votre créativité dans votre métier en maîtrisant de nouvelles techniques et l ensemble des fonctions de dirigeant d une entreprise artisanale? Le brevet de maîtrise : une formation qui répond à vos exigences! Le brevet de maîtrise, formation diplômante conçue par des professionnels de l artisanat constitue la réponse à votre ambition. Il permet d acquérir et de conforter l ensemble des compétences indispensables au dirigeant d une entreprise artisanale, qu elles relèvent du domaine technique ou managérial. pour une véritable reconnaissance avec une certification de niveau III En consacrant seulement une demi-journée à une journée par semaine (généralement le lundi) vous préparerez et capitaliserez, à votre rythme, les différents modules du Bm (gestion, commercial, Rh, anglais propre à votre métier, module pratique professionnel ). Au terme de la formation vous obtiendrez une certification de niveau III (bac +2) reconnue professionnellement. Les chefs d entreprise obtiendront en plus le titre de maître artisan confirmé dans leur métier. et une nouvelle dimension à votre activité Plus encore, vous serez en capacité de proposer à votre clientèle un large éventail de prestations ou de produits de très haut niveau dans le cadre de la stratégie d entreprise que vous saurez définir. Coiffeurs, fleuristes, boulangers, pâtissiers il n est pas trop tôt pour vous renseigner sur la nouvelle session qui débutera à la Cmap en janvier > Contacts : Cécile Monition ou Corine Lapalus, tél. : /12 ou mail : Zoom formation de la CMAP : le multimédia pour «booster» sa communication commerciale Vendre et être connu du plus grand nombre pour développer son activité impose de se doter d outils et de moyens de communication qui viendront en renfort de l action de terrain du chef d entreprise et des supports papiers. Les technologies multmédia, largement accessibles et souvent simples à mettre en œuvre, peuvent vous aider à démultiplier à moindre frais votre démarche commerciale. Une présentation animée, un site web donneront une image dynamique de votre entreprise. La CMAP vous propose d apprendre à : mettre en valeur votre travail grâce à la retouche d image, personnaliser vos documents commerciaux ou concevoir des diaporamas pour animer espace de vente, boutique, stand, show-room, créer votre propre vitrine sur internet avec la formation «Création de site». > Photoshop Retoucher les images numériques pour réaliser des documents commerciaux ou des insertions de qualité. Dates : Les 2, 3, 4 et 5 octobre ou les 27, 28, 29 et 30 novembre Coût d inscription : 120 * > Création graphique : P.A.O. Corel draw Réaliser tous les projets graphiques d une entreprise depuis la création de logos jusqu aux illustrations ou annonces publicitaires. Dates : Les 8, 9, 15 et 16 octobre, les 12, 13, 19 et 20 novembre ou les 3, 4, 5 et 6 décembre. Coût d inscription : 120 * > Création de site : Mise en forme, à l aide des photos et documents réalisés lors des deux premiers stages, de votre site internet. Dates : Les 23, 24 et 25 octobre, les 21, 22 et 23 novembre ou les 11, 12 et 13 décembre. Coût d inscription : 90 * Attention! Il est nécessaire d avoir de bonnes connaissances du système d exploitation et du logiciel Corel draw *l inscription simultanée à plusieurs formations vous permet de bénéficier d un tarif dégressif > Pour un conseil, une inscription, vos contacts : Freddy Leno, tél : , mail : ou Armelle Le Goc, tél. : , mail : ou retournez le bulletin joint avec votre chèque de réservation. Préparation au titre brevet de maîtrise NOM : Prénom : Nom de l entreprise : Adresse de l entreprise : Tél. : cb cb cb cb cb Fax : cb cb cb cb cb Mail : Activité : N siren : Je souhaite obtenir une information complémentaire sur le programme du brevet de maîtrise Je souhaite m inscrire Je souhaite inscrire un collaborateur *Le Conseil régional d Île-de-France et la CRMA d Île-de-France apportent leur soutien financier pour la formation diplômante des actifs de l artisanat. NOM : Prénom : Nom de l entreprise : Adresse de l entreprise : Les formations multimédia Tél. : cb cb cb cb cb Fax : cb cb cb cb cb Mail : Activité : N siren : Je souhaite obtenir une information complémentaire sur la formation Je m inscris à la formation PAO dates choisies : Je m inscris à la formation photoshop dates choisies : Je m inscris à la formation création de site dates choisies : Zoom formation de la CMAP : les fondamentaux pour prendre de bonnes décisions Diriger une entreprise c est faire face au quotidien à une multitude de situations ou de décisions à prendre : Soumettre un devis, accepter une commande ou un chantier : gagnerez-vous de l argent? Vos prix sont-ils justes? Financer son activité, embaucher, investir : saurez-vous élaborer les documents nécessaires? Aurez-vous la capacité de rembourser? Votre entreprise pourra-t-elle y faire face? Lire un bilan ou compte de résultat : comprendrez-vous les informations qu ils synthétisent? Tout choix a des conséquences financières. Certains peuvent mettre en péril la vie de votre entreprise. Un environnement économique incertain ne peut qu amplifier les risques. La CMAP vous propose ses LA LETTRE DE LA nouvelles formations CMAP d une journée. Chacune vous permettra de savoir élaborer, comprendre ou encore suivre en toute autonomie, donc à moindre frais, des indicateurs pour des décisions éclairées. Vos compétences renforcées dans ces domaines vous seront aussi d un précieux secours pour mieux dialoguer avec vos partenaires et développer votre entreprise. «Savoir lire un bilan et un compte de résultat» le 10 septembre, le 16 octobre ou le 20 novembre «Tva : maîtriser les règles, savoir la déclarer» le 11 septembre, le 10 octobre ou le 12 novembre «Établir ses comptes prévisionnels» le 4 septembre, le 23 octobre ou le 21 novembre «Analyser la rentabilité de l entreprise» le 5 septembre, le 24 octobre, ou le 3 décembre «Ajuster ses prix de vente» le 6 septembre, le 25 octobre ou le 10 décembre «Évaluer ses besoins financiers, trouver des financements» le 7 septembre, le 26 octobre ou le 11 décembre > Renseignements et inscription : Freddy Leno, tél. : ou Armelle Le Goc, tél. : , mail : (coût d inscription pour les artisans : 30 ) ou par retour du bulletin accompagné de votre règlement par chèque. La lettre de la Les formations compta/gestion/finance NOM : Prénom : Nom de l entreprise : Adresse de l entreprise : Tél. : cb cb cb cb cb Fax : cb cb cb cb cb Mail : Activité : N siren : Je souhaite une information complémentaire sur la (les)formation(s) : Je m inscris à la formation : date choisie : Je m inscris à la formation : date choisie : LA LETTRE DE LA CMAP Nous MAP contacter : Chambre de métiers et de l artisanat de Paris - 72 rue de Reuilly Paris cedex 12 - Tél. : Directeur de la publication : Christian Le Lann Rédacteur en chef : Fabrice Jugnet Coordination : Marie Assaad Crédits Photos : Marie Assaad, Istock, Fotolia, 1x9x8x4, Lorraine Bordes-Süe Conception, mise en page : Agence Linéal Impression : Inter Routage

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, secrétaire général et l ensemble du personnel vous souhaitent d excellentes fêtes de

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION CONTINUE

CATALOGUE FORMATION CONTINUE CATALOGUE FORMATION CONTINUE 3ème trimestre 2014 SOMMAIRE INFORMATIQUE BUREAUTIQUE 4 COMMERCIAL VENTE 5-6 COMPTABILITE GESTION 7-8 JURIDIQUE SECURITE 9 SE FORMER, MODE D EMPLOI 10-12 BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR REGLES DE PRISE EN CHARGE MISE A JOUR AU 18/03/2013 Page 1 / 14 SOMMAIRE I- BENEFICIAIRES DU FONDS RÉGIONAL DE FORMATION II- MODALITES DE PRISE

Plus en détail

la cmap vient À votre rencontre P.6 LA LETTRE DE LA #22 VISITE D ENTREPRISE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS

la cmap vient À votre rencontre P.6 LA LETTRE DE LA #22 VISITE D ENTREPRISE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS LA LETTRE DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS P.6 VISITE D ENTREPRISE la cmap vient À votre rencontre VITTORIO SERIO FINANCEMENT ADOPTEZ une DémArchE DE DévElOPPEmEnT DurAblE P.4 ESSENTIEL

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011.

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011. Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011 Dossier de presse www.economie.gouv.fr FREDERIC LEFEBVRE, SECRÉTAIRE D

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs

plus simple unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) Validation des compétences Transmission des savoirs PAck 2015 formation spécial entreprises de moins de 50 salariés plus simple plus rapide Participation unique de 50 e HT par stagiaire et par jour (1) (1) Formations financées sur les fonds mutualisés d

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage Mise à jour : Avril 2009 SOMMAIRE I - Le contrat d apprentissage

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

CMAP CMAP. La cmap. défend la voix des artisans parisiens. Agir pour défendre vos intérêts. Chambre de métiers et de l artisanat de Paris

CMAP CMAP. La cmap. défend la voix des artisans parisiens. Agir pour défendre vos intérêts. Chambre de métiers et de l artisanat de Paris LA LETTRE DE LA CMAP Chambre de métiers et de l artisanat de Paris Septembre 2013 Numéro 18 La cmap défend la voix des artisans parisiens. LA LETTRE DE LA CMAP Mesdames, Messieurs et Chers collègues, M

Plus en détail

MARCHE DE FORMATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE DE FORMATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle Etablissement public administratif de l Etat MARCHE DE FORMATION Objet : Animation et/ou conception de sessions de formation à destination des

Plus en détail

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder.

Ce qui fera la réussite de votre entreprise, c est votre capacité à attirer des clients et à les garder. PACK COMMERCIAL 7 jours de collectif + 1 journée individuelle Lorsque l on fait du travail de qualité, on peut penser que le bouche à oreille suffira pour avoir du succès. La plupart du temps, malheureusement,

Plus en détail

LA TRANSMISSION D ENTREPRISE A PARIS : ELEMENTS DE DIAGNOSTIC ET PROPOSITION D ACTION DE LA MEP

LA TRANSMISSION D ENTREPRISE A PARIS : ELEMENTS DE DIAGNOSTIC ET PROPOSITION D ACTION DE LA MEP Diagnostic pour validation au bureau du 10 avril 2008 1 LA TRANSMISSION D ENTREPRISE A PARIS : ELEMENTS DE DIAGNOSTIC ET PROPOSITION D ACTION DE LA MEP PROBLEMATIQUE ET ENJEUX Selon les estimations du

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi LES services été 2012 Votre MdEE vous appuie dans vos démarches Vous avez besoin d un appui pour votre recherche d emploi? Des professionnels vous accompagnent et vous proposent des conseils personnalisés

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

produits professionnels conformes aux normes cosmétiques européennes. En quoi consiste l activité du styliste ongulaire? Le ou la styliste ongulaire

produits professionnels conformes aux normes cosmétiques européennes. En quoi consiste l activité du styliste ongulaire? Le ou la styliste ongulaire 1 En quoi consiste l activité du styliste ongulaire? Le ou la styliste ongulaire - Réalise l embellissement et l extension des ongles des mains et des pieds, - Accueille, conseille le (la) client(e), vend

Plus en détail

F.A.Q www.laboiteaservices.com

F.A.Q www.laboiteaservices.com F.A.Q www.laboiteaservices.com Innovation : Une nouvelle façon d acheter un service 1. Généralités... 1 2. Le statut auto-entrepreneur... 4 3. Salarié C.E.S.U... 6 4. Je suis sans emploi... 6 5. Je suis

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 OBJET Le dispositif ENVOL est destiné aux personnes résidant en Champagne-Ardenne, désireuses de créer leur propre emploi par la

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Centre de Ressources et d Information des Bénévoles Ce que l on va aborder Propos introductifs : l esprit

Plus en détail

formations venez vous former à nos côtés formationsformations 1 er semestre

formations venez vous former à nos côtés formationsformations 1 er semestre mations formations formations formations formations formations or 1 er semestre ma formationsformations venez vous former à nos côtés 0 1 5 soyez là où Vos ClienTs VoUs CHerCHenT! ContaCtez-nous dans le

Plus en détail

FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/618524861539098

FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/618524861539098 JUIN 20 N 6 FOCUS : NOS ARTICLES SUR FACEBOOK https://www.facebook.com/pages/sodraco/6185248639098 Nous vous présentons actuellement des articles aussi variés que : Assurance habitation et professionnelle

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CCIB 12.05.2015 Les services sur le territoire CREATION REPRISE TRANSMISSION D ENTREPRISE MAZERES 12/05/15 Sébastien CHENOT CREATION REPRISE accompagnement des

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82 FORMATIONS catalogue n 1 / 2014 Pôle Formation - CMA 82 11 rue du Lycée 82000 Montauban Tél. 05 63 92 92 22 - Fax. 05 63 63 17 96 1 Pack informatique Portable équipé

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. Paris

RAPPORT D ACTIVITÉ. Paris RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 Paris SOMMAIRE 18 16 14 12 08 07 06 05 LES MISSIONS LA COMPOSITION L ORGANISATION ADMINISTRATIVE LES DONNÉES FINANCIÈRES LES CHIFFRES CLÉS DE L ACTIVITÉ ARTISANALE PARISIENNE LE

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010 Programme de formation continue La formation continue. Ne perdez pas le fil... 2 nd Semestre 2010 VOTRE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT, partenaire du développement des entreprises. INSCRIPTIONS ET

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale Mars Février 2011 2008 Artisan Commerçant Industriel Profession libérale / votre projet d entreprise / du projet à la création / votre protection sociale artisans commerçants professions libérales auto

Plus en détail

PROGRAMME DES FORMATIONS. 1 er semestre 2012. 2012 Colorons les. perspectives. Région Bourgogne

PROGRAMME DES FORMATIONS. 1 er semestre 2012. 2012 Colorons les. perspectives. Région Bourgogne PROGRAMME DES FORMATIONS 1 er semestre 2012 2012 Colorons les perspectives 89 58 21 71 Région Bourgogne Agir pour réussir www.artisanat.fr ARTISANS Votre pôle Développement des Entreprises et des Territoires

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

formation Des formations pour enrichir vos compétences Octobre - Décembre 2011

formation Des formations pour enrichir vos compétences Octobre - Décembre 2011 Des formations pour enrichir vos compétences formation Octobre - Décembre 2011 1 rue de la Paix BP 0506 53005 LAVAL CEDEX 02 43 59 24 00-02 43 59 24 01 cga.mayenne@cgamayenne.org - e www.cgamayenne.org

Plus en détail

Règlementation sportive

Règlementation sportive Règlementation sportive Le code du sport crée en 2006 regroupe des textes législatifs (lois) et règlementaires (décrets et arrêtés) qui encadrent la pratique sportive. Etablissement d activités physiques

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications.

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications. Lycée Technique 22 rue Curie 02 110 BOHAIN I Rentrée des internes Sainte Sophie Tél. 03.23.07.53.53 Fax. 03.23.07.53.54 e- mail : lycee@sainte-sophie.fr Les internes de 3 ème DP6, 1 ère année CAP Petite

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010

L auto-entrepreneur. Artisans, commerçants et professions libérales. Édition 2010 Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES Dispositif innovant de formation et d acquisition de compétences RH au service de votre Entreprise! Notre organisme de formation propose depuis 2009,

Plus en détail

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales.

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales. L affiliation à la MSA Les contacts nécessaires avant toute création d entreprise Il est nécessaire de prendre contact avec la MSA, au moins trois mois avant toute installation pour y récupérer, la demande

Plus en détail

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Synthèse........................................................................................................7

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Loi n 7-2010 du 22 juin 2010 régissant l artisanat en République du Congo

Loi n 7-2010 du 22 juin 2010 régissant l artisanat en République du Congo Loi n 7-2010 du 22 juin 2010 régissant l artisanat en République du Congo L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré et adopté; Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail

Artisans, chefs d entreprises, nous aussi, on fait du sur-mesure CATALOGUE FORMATION 2015/16. Dites. oui à la FORMATION

Artisans, chefs d entreprises, nous aussi, on fait du sur-mesure CATALOGUE FORMATION 2015/16. Dites. oui à la FORMATION Artisans, chefs d entreprises, nous aussi, on fait du sur-mesure CATALOGUE FORMATION 2015/16 Dites oui à la FORMATION Le mot d accueil La formation est un vrai levier pour votre entreprise! Elle est un

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

Point Pressing n 3 : Juillet / Août 2006

Point Pressing n 3 : Juillet / Août 2006 41, rue Chanzy 75011 PARIS 01 43 67 42 72 www.cfet-idf.org contact@cfet-idf.org Point Pressing n 3 : Juillet / Août 2006 Cher confrère, Je suis heureux de vous présenter le Point Pressing n 3, étant certain

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

Formations NOVEMBRE 2013 - FÉVRIER 2014 EXPERTS-COMPTABLES ET CHEFS DE MISSION COLLABORATEURS. Experts-Comptables

Formations NOVEMBRE 2013 - FÉVRIER 2014 EXPERTS-COMPTABLES ET CHEFS DE MISSION COLLABORATEURS. Experts-Comptables Formations NOVEMBRE 2013 - FÉVRIER 2014 EXPERTS-COMPTABLES ET CHEFS DE MISSION COLLABORATEURS PRENEZ LE TEMPS D ÊTRE ENCORE PLUS PERFORMANT Experts-Comptables SOMMAIRE Mesdames, Messieurs, France Gestion

Plus en détail

RECRUTER ET INTÉGRER UN NOUVEAU COLLABORATEUR GÉRER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX GÉRER LES RESSOURCES HUMAINES : LES BONNES PRATIQUES

RECRUTER ET INTÉGRER UN NOUVEAU COLLABORATEUR GÉRER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX GÉRER LES RESSOURCES HUMAINES : LES BONNES PRATIQUES 2 ème semestre 2009 GÉRER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX Salarié du secteur privé Objectif : Comprendre la nécessité de mise en œuvre d une prévention des risques psycho-sociaux. Connaître ces risques psycho-sociaux.

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER :

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER : 30 rue des Berceaux 62630 ETAPLES : 03 21 94 57 36 www.enseignement-prive-etaples.com Centre de Formation Continue Dispensateur de Formation N 31620218262 Dossier de Candidature BTS MANAGEMENT DES UNITÉS

Plus en détail

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe Artisanat au Féminin Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin Dossier de presse Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire Communiqué de Presse P. 2 Met'fem, les métiers au féminin P. 3 Les Prix Met'Fem P. 4 Les Partenaires P. 5 Les initiatives

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail