elections MsA prevention des journées pour s initier à l utilisation de la tronçonneuse p. 2 Bernard cathalo : pourquoi voter? p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "elections MsA prevention des journées pour s initier à l utilisation de la tronçonneuse p. 2 Bernard cathalo : pourquoi voter? p."

Transcription

1 asavpa l e B U l l e T i N D e s salariés agricoles ouvrier AGRICoLE ET PRoGRèS - N 98 - DECEMBRE ASAVPA DE L AVEYRoN elections MsA Bernard cathalo : pourquoi voter? p. 6 prevention des journées pour s initier à l utilisation de la tronçonneuse p. 2

2 ZOOM sur l initiation à l utilisation de la tronçonneuse L ASAVPA a mis en place, en automne 2014, en partenariat avec la MSA, deux journées d initiation à l utilisation de la tronçonneuse qui ont permis de former une vingtaine de salariés. Les journées étaient animées par David Hermans, de la MFR de Saint-Sernin-sur-Rance Explications en salle : connaître les risques, apprendre à se protéger, maîtriser les techniques d abattage... Préparer l entaille D abord, observer... S aider de coins Ouvrier Agricole et Progrès N 98 - décembre 2014 Leçon pratique : comment entretenir sa machine et aiguiser sa chaîne

3 Editorial Prenez donc une minute! Ah les fins d'année les fêtes les repas, les vacances pour certains, ben oui mais ça annonce aussi le début d'une nouvelle! Et là, c'est souvent le moment des bonnes résolutions que l'on ne respectera pas toujours on le sait, c'est chaque année pareil alors. A moins que... Pour nous aussi, à l'asavpa, ça va recommencer, avec de nouveaux projets, de nouvelles rencontres avec des salariés, des échanges... Serez-vous des nôtres? Ce bulletin vous est exceptionnellement envoyé à partir d un listing de la MSA. C est un moyen pour nous de nous adresser à TOUS les salariés agricoles de ce département. Mais pour des raisons bien compréhensibles de confidentialité, nous n avons pas accès à ce listing... Alors peut-être vous ne nous connaissez pas, et peut-être nous non plus! Prenez donc alors une minute pour nous communiquer votre adresse alors, si vous souhaitez continuer à recevoir régulièrement notre journal ouvrier Agricole et progrès Bulletin des salariés agricoles de l aveyron imprimeur : herail imprimeur directeur de publication : alain cazals prix du numéro : 1,50 issn dépôt légal à parution AsAvpA Association des salariés de l Agriculture pour la vulgarisation du progrès Agricole carrefour de l agriculture rodez cédex Mieux, si vous souhaitez encourager nos actions, si vous êtes de ceux qui mettent en avant le collectif plutôt que la débrouille individuelle, si vous souhaitez faire mieux reconnaître notre métier et mieux le vivre, faites-nous signe en adhérant! Vous recevrez également notre Flash-infos... et divers avantages! Dans ce bulletin, vous trouverez des infos sur les prochaines élections des délégués MSA pour lesquelles nous sommes invités à voter par correspondance : à quoi servent-elles? quel en est l enjeu? Notre journal c'est aussi des témoignages de salariés, comme vous, que nous avons rencontrés, des gens importants ou pas, des parcours atypiques ou tout simplement des gars bien qui vivent leur métier pleinement. Prenez le temps de lire aussi l article sur notre identité, c'est pour cela que nous avons mis en ligne le «guide du nouveau salarié en agriculture», devant le constat que les nouveaux arrivants ont très peu d'infos sur ce métier, sur leurs droits, sur les contacts qui leurs seraient indispensables...l'asavpa est là aussi pour les accompagner, pour leur permettre, autant qu il est possible, un bon démarrage. En dernière page, vous trouverez un dépliant «trois volets», détachable et pliable, qui va assurer la promotion de notre Association. Au nom du conseil d'administration, et de moi-même, je vous souhaite donc une bonne lecture et une bonne année 2015!!!!! Alain Cazals président de l ASAVPA 3 NOS ACTIVIT é S SONT R é ALIS é ES AVEC L AIDE DE : Ouvrier Agricole et Progrès N 98- décembre 2014

4 TEMOIgNAgE Eric, salarié chez deux employeurs Eric Marty travaille comme salarié depuis une vingtaine d années à l ouest du département. Si son projet d installation n a pas (encore) abouti, la passion de ce métier est très ancienne chez lui et l a conduit à travailler simultanément comme salarié sur plusieurs exploitations agricoles depuis près de deux décennies... 4 COMMENT ES-Tu DEVENu SALARIé? Je me suis passionné très jeunes pour l agriculture. J étais souvent chez mon oncle et dès 9 ans, je conduisais des tracteurs! J espérais m installer chez lui. J ai fait des études d agriculture et j ai passé le BEPA en élevage puis en mécanique agricole. J allais tous les week-ends aider mon oncle. Mais ce dernier est décédé prématurément. J avais du travail et mon beau-père a repris l exploitation. Ce n était guère possible d agrandir... J en ai retenu que c est important de travailler et de réfléchir longtemps ensemble avant de s associer : s associer, c est vite fait, mais dissoudre, c est beaucoup plus long et compliqué. Il est très bénéfique d aller travailler hors de chez soi avant de s installer. Quand on s installe à vingt ans, on reproduit d avantage ce qu on a vu faire par ses parents plutôt que d innover. Il faut d abord aller voir ailleurs pour se former, apprendre vraiment le métier... RETOuR DONC IL y A VINgT ANS... J ai d abord travaillé pendant un an en porcs et taurillons puis j ai arrêté pour le service militaire. Au bout de quelques mois, on m a proposé un CDI, chez M. Faure et j ai été embauché. C était la fin du service militaire et il suffisait d avoir un CDI pour en partir. Seize ans plus tard je travaille encore chez lui. A l époque, j habitais de l autre côté de Villefranche, maintenant je suis à 800 m. Je me suis senti utile dès le début ; il sortait d une situation difficile et d un accident alors avec l aide de nombreux voisins, nous l avons aidé. Cela a créé des liens entre nous. Aujourd hui, nous passons beaucoup de temps à échanger. On discute vraiment de tout. Il y une vraie confiance et une très bonne entente entre nous. Tu TRAVAILLAIS à CETTE époque CHEZ LE MêME EMPLOyEuR? Non, très vite j en ai eu plusieurs et jusqu à quatre ; mais ce n était pas un groupement d employeurs «officiel». J allais deux jours chez l un et un jour chez chaque autre. C était à jours fixes ; Ils pouvaient exceptionnellement intervertir mais ils se mettaient d accord d abord entre eux et devaient me prévenir au moins 24 h à l avance PAS TROP DIFFICILE? Non, j en ai un très bon souvenir. La difficulté plus grande à gérer, c est de comprendre rapidement comment fonctionne chaque employeur. L un aime qu on prenne le temps et qu on soigne le matériel, l autre qu on travaille vite vite et tant pis s il y a de la casse... ET POuR LE SuIVI DE CHAquE TROuPEAu? C est impossible! On me disait ce qu il y avait à faire quand j arrivais. Mais à cette époque, j étais plutôt matériel... Ouvrier Agricole et Progrès N 98 - décembre 2014

5 SuR quelles PRODuCTIONS TRAVAILLES-Tu EN CE MOMENT? Chez celui où je suis depuis le plus longtemps, nous travaillons en bovins lait. Il y avait des bovins viande mais vu l âge de son père il a était obligé de faire un choix... Maintenant il y a une cinquantaine de laitières. L autre est éleveur de porcs en engraissement et d agneaux label. Le travail en porcs est très automatisé puisqu on ne fait qu engraisser, l agriculteur adhérent à une porcherie collective : c est dix minutes, matin et soir. Je suis surtout là pour les travaux d extérieur et je le remplacer pour l agnelage. COMMENT S ORgANISE LE TRAVAIL? Chez Faure par exemple, j y vais le matin vers 9h jusqu à 18h30. Je ne fais aucune traite, sauf pour des périodes de remplacement. Peu à peu, on s est créés pas mal d outils pour communiquer entre nous : tableaux, plannings, code couleur sur des sparadraps collés sur les queues des vaches... Même si je travaille moins sur l élevage, je suis au courant de tous les principaux événements et je peux remplacer à tout moment. Depuis un an, je travaille chaque semaine deux jours chez chaque employeur, j ai donc gardé le mercredi pour mes enfants ; Ma femme étant employée dans une grande surface est souvent prise ce jour-là. COMMENT T INFORMES-Tu DES évolutions? L employeur me passe «La France Agricole» quand il l a lue. Et puis on discute. Par exemple des zones vulnérables. Logiquement mon employeur devrait mettre aux normes, mais à 54 ans, et sans successeur, comment investir ? ES-Tu PARTI TE FORMER? En plus de mes deux BEPA, je me suis formé à la soudure. Connaître l entretien et la réparation du matériel est quelque chose d apprécié par mes employeurs. AS-Tu FACILEMENT TROuVé Du TRAVAIL? Les périodes de chômage ont toujours était rare pour moi. En agriculture, ce qui compte c est d avoir une bonne réputation. C est ce qu il faut construire. Le sérieux au travail garantie une sécurité de l emploi... Le bouche-à-oreille fonctionne... que CONSEILLERAIS-Tu POuR CHOISIR un EMPLOyEuR? Être attentif à la relation. Chez certains on travaille huit heures sans discontinuer, chez d autres on prend le temps de la pause ou de discuter. Prendre le temps de se parler est important pour bien se connaître : il faut vraiment savoir tout ce qui se passe, comme par exemple pour la traite. Il faut être attentif à ces aspects là... LES SALAIRES? Les charges sociales d un salarié sont élevées et représentent un coût non négligeable pour l agriculteur. C est un métier passionnant, qu on a du mal à rémunérer vu le temps que l on y passe... Parfois, j aimerais être rémunéré en proportion de mon investissement, par exemple qu il y ait une prime de fin d année qui encourage celui qui a de bons résultats techniques ou une bonne réussite dans ce qu il fait... Car ce qu on produit en plus n est pas pour nous. Et un matériel en bon état ou un troupeau en bonne santé, c est important. COMMENT VOIS-Tu L AVENIR? Je ne sais pas très bien où l on va mais à mon avis on se dirige vers des structures de plus grande taille. Les petits paysans disparaissent. De nos jours, les jeunes ne veulent plus se retrouver seul à traire sept jours sur sept un troupeau de vaches ; Ce serait se tirer une balle dans le pied! On va plutôt vers un système associatif avec une main d œuvre salariée. ET POuR TOI? Je ne me décourage pas de m installer. Je continue à suivre des pistes. Je viens d en étudier une en porcs mais ça ne passe pas auprès des banques du fait du prix du porc. J ai un fils qui est encore jeune mais passionné comme je l étais au même âge. Il est heureux avec les bêtes et fou de tracteurs. Si je commence quelque chose, ce sera en partie pour lui ou pour un autre qui s y intéresserait. Mais il a encore tout le temps de changer... Nous ne l obligerons à rien! Et s il veut s installer, je l encouragerai à aller d abord voir quelques années ailleurs. Pour l heure, je souhaiterais à tous les salariés d avoir des employeurs comme moi, de pouvoir prendre une journée quand ils en ont besoin. Les relations avec l employeur, cela doit être un prêté pour un rendu! Propos recueillis par Bernard Gauvain 5 «Nous passons beaucoup de temps à échanger. Il y a une vraie confiance entre nous» Ouvrier Agricole et Progrès N 98- décembre 2014

6 RENCONTRE MSA : POuRquOI VOTER? C est quoi la MSA? A quoi ça sert d aller voter? Voilà les questions que se posent certains salariés agricoles. Pour mieux comprendre les enjeux du scrutin auquel tous les ressortissants du milieu agricole seront prochainement appelés, nous avons interrogé Bernard Cathalo, salarié en Aveyron, à UNICOR, qui vient de participer durant deux mandats au Conseil d Administration de la MSA Midi-Pyrénées Nord ou il représentait les salariés agricoles. RENCONTRE AVEC BERNARD CATHALO, élu SALARIé Au BuREAu DE LA MSA 6 Comment as-tu été amené à prendre des responsabilités à la MSA? Salarié à UNICOR, je m interrogeais sur mon bulletin de salaire et mes cotisations sociales. Je n aime pas subir les choses et j aime bien les comprendre. Un collègue m a dit : «tu sais qu on vote tous les 5 ans pour la MSA?» Et il m a proposé de me présenter. Je me suis présenté et j ai été élu localement puis pour représenter les salariés de mon département et j ai fait deux mandats sont un au Bureau de la MSA. C est un challenge intéressant et très enrichissant. J y ai découvert plein de choses. qu en as-tu retiré? Le monde institutionnel dans lequel nous vivons est un peu complexe et j ai réussi à mieux comprendre notre système de protection sociale et le sens et l utilité des cotisations sociales. Au travers des Conseils d Administrations et des commissions, on aborde toutes sortes de situations toujours très concrètes et avec des retombées au quotidien puisqu elles touchent souvent à notre santé. Quand on aime prendre une place active et aider les gens, un mandat d élu à la MSA est très motivant. quelle place pour les salariés à la MSA? Il y a trois collèges (agriculteurs, salariés et employeurs) mais le pouvoir ne se répartit pas 1/3 salariés contre 2/3 d agriculteurs. C est vrai qu en général les agriculteurs ont la présidence et les salariés la vice-présidence, mais nous avons une vraie place. Nous sommes écoutés en tant que salariés. C est quelque chose qui n existe pas dans le régime général où ce sont surtout les directeurs qui décident. C est une spécificité du régime agricole qu il faut absolument conserver. Nous donnons un avis et votons les décisions et surtout nous essayons de chercher un intérêt commun : par exemple nous essayons qu une mesure de prévention des accidents du travail bénéficient de manière égale aux agriculteurs et aux salariés : elle a plus de chance d être appliquée. Tout ne se décide-t-il pas aujourd hui au niveau national? Certes il y a un premier niveau national où les grands choix sont faits par les députés et le gouvernement, encore que les syndicats sont tout de même pris en compte dans toutes les décisions. Mais après il y a aussi toutes sortes de décisions locales où nous intervenons. Elles concernent par exemple l aide sociale, les Pass-loisirs ou les bons vacances, les aides pour la mise en place des mesures de sécurité, le soutien aux CPHSCT, aux associations (comme l ASAVPA), la participation à des projets de crèches, maisons de santé ou de Maisons de retraite etc. Même si la tendance est à la centralisation de beaucoup de décisions aux niveaux supérieurs, il ne tient qu à nous de garder localement du pouvoir de décision. Les élus ont vraiment un pouvoir? Les élus locaux sont convoqués chaque année à une réunion d échelon local où ils peuvent s exprimer. Ils participent aussi à l Assemblée Générale annuelle où ils élisent leur conseil d administration. Au Conseil d Administration de la MSA Midi-Pyrénées nord, j ai pu constater que nous avons un vrai pouvoir. Il est plus discret que celui des élus politiques mais tout aussi concret. Et les élus salariés sont une force de proposition. Il y aussi un gros travail qui se fait dans diverses commissions où nous sommes représentés. Ouvrier Agricole et Progrès N 98- décembre 2014

7 N y a-t-il pas une certaine désaffection aujourd hui pour les syndicats? C est vrai. On est dans une culture plus individualiste où chacun se débrouille mais dans un monde finalement assez dur mais où les plus faibles ne s en sortent pas. Et nous sommes bien placés à la MSA pour le constater. La précarité existe chez les salariés, surtout liée aux contrats à temps partiel et aux CDD et aggravée par des niveaux de salaire qui restent dans l ensemble assez faibles. On constate aussi que beaucoup de salariés ne connaissent pas leurs droits... C est à nous de réexpliquer à quoi nous servons et ce que cela peut apporter de s impliquer, par exemple dans la protection sociale. qu est-ce qui peut être un point de départ pour un salarié qui souhaite faire quelque chose? Souvent le premier pas se fait par un engagement dans une association, quelle qu elle soit. Cela supposer d avoir envie que les choses bougent, en vie de participer à la vie publique, ou simplement d aider les autres. Se syndiquer est sûrement plus dur pour un salarié agricole qui est seul sur son exploitation, isolé et juste en face de son employeur qui ne verra pas forcément cet engagement d un bon œil. Mais il doit savoir néanmoins qu il existe des soutiens à sa disposition pour l informer ou l aider. quel type d actions concrètes les salariés peuvent-ils proposer ou faire prendre par la MSA? Sur la prévention des risques professionnels, ce sont souvent les salariés qui poussent plus que les agriculteurs. Par exemple, même si ça concerne peu l Aveyron, dans les vignes nous avons encouragés le passage au sécateur pneumatique ou électrique car tous les salariés d un certain âge souffraient d arthrose. Ailleurs nous avons fait imposer les arceaux de sécurité sur les tracteurs ou des masques de protection contre les produits phytosanitaires, contribué à développer les pantalons de sécurité pour les bûcherons ou les barrières de contention car il y avait trop de personnes qui finissaient leur carrière handicapés ou étaient obligés de changer de travail. quel rôle peut jouer l ASAVPA? L ASAVPA peut jouer un rôle de relais et faire remonter aux élus les attentes et besoins des salariés. Il ya sûrement des échanges à intensifier entre nous. Certains salariés ont des interrogation sur la restructuration de la MSA qui a entraîné beaucoup de retard dans les dossiers. N y a-t-il pas eu un manque de communication? Il y a sans doute un manque d explication auprès de nos ressortissants. Les salariés doivent savoir que la restructuration nous a été imposée par le Ministère des affaires sociales qui nous oblige, par une convention d objectif, à être toujours plus efficaces tout en faisant des économies! C est cela qui a motivé le regroupement des caisses MSA (aujourd hui la MSA Midi-Pyrénées nord regroupe l Aveyron, le Tarn, la Lot et le Tarn-et- Garonne). Cela nous a obligé en conséquence à spécialiser chacun des quatre sites dans un domaine (famille, santé, retraite...). Il aurait été plus simple de muter d autorité les salariés spécialisés dans un domaine vers un autre département. Nous avons choisi de permettre à chacun de rester là où il résidait, en lui demandant toutefois l effort de se former dans un domaine qu il ne connaissait pas. Cela prend un peu de temps et est ce qui explique le retard de traitement de certains dossiers qui devrait être résorbé en Te représentes-tu? Non j ai fait deux mandats, j approche de la retraite et j estime que les responsabilités doivent tourner. quel serait ton message en guise de bilan? Ces deux mandats m ont ouvert d autres horizons et perspectives et donné une bonne compréhension de ce qu est la protection sociale. L originalité de la MSA : guichet unique (un seul interlocuteur peut traiter tous les aspects de votre protection sociale), implantation rurale, élection professionnelles, participation des salariés aux décisions : pour moi, c est quelque chose qu il faut absolument conserver. Propos recueillis par Bernard Gauvain «C est vrai. On est dans une culture plus individualiste où chacun se débrouille mais dans un monde finalement assez dur mais où les plus faibles ne s en sortent pas.» 7. CoMMENT VoTER? Chaque adhérent vote dans son canton pour une liste de candidats. Du 12 au 27 janvier 2015, votez : - Par courrier postal en retournant le bulletin adressé par votre MSA. - ou par internet via une plateforme de vote dédiée et sécurisée.

8 INFORMATION guide du nouveau salarié en agriculture Afin de se faire mieux connaître des salariés agricoles et notamment de ceux qui débutent dans le métier, l ASAVPA vient de préparer un nouvel outil, disponible en ligne, le «Guide du nouveau salarié en agriculture en Aveyron». Il a été réalisé avec l aide du Conseil Général. 8 un CONSTAT La mobilité professionnelle est croissante notamment chez les plus jeunes. Parfois elle est choisie et vue comme un moyen de multiplier les expériences et d enrichir son CV. Parfois elle est subie et la conséquence d une certaine précarisation de la société qui oblige chacun à aller vers où est le travail. Elle a sans doute aussi pour cause la difficulté des certains employeurs à «fidéliser» leurs salarié et le manque d évolution au cours d une carrière professionnelle qui fait que, les années passant, un certain nombre de salariés agricoles, cherchent à évoluer vers d autres métiers, où leurs multiples compétences, quand ce n est pas leur «dureté au boulot», sont souvent bien appréciées. Quoi qu il en soit, le salariat agricole est (devenu?) un métier à fort renouvellement. On n est plus nécessairement salarié agricole pour de longues périodes ou même pour «toute sa vie». Et par voie de conséquence, il y a chaque année beaucoup de nouveaux salariés agricoles qui ne connaissent plus l ASAVPA ou n en découvrent l existence que bien tard... un DESIR L ASAVPA a été mise en place par des salariés agricoles il y a une cinquantaine d années. Face à l isolement des salariés, chacun sur son exploitation, peu informés de tous leurs droits, dans une certaine solitude professionnelle, à la différence des salariés des usines ou des grandes entreprises, ils n avaient souvent comme seul collègue de travail que leur patron! Pour parler agriculture, c était peut-être suffisant, mais pour parler de leurs questions propres de salariés, il leur manquait un lieu ou une structure. «Il fallait faire quelque chose» disaient les anciens de cette époque... Profitant des moyens mis à disposition pout eux dans le développement agricole, ils ont mis en place des associations, les ASAVPA, qui leur permettaient de se rencontrer, de s informer, de se former et de créer des liens humains entre eux. Cinquante ans plus tard, ce qui allait de soi ne va plus de soi! Les nouveaux entrent dans le salariat sans même savoir qu il existe une association qui leur est grande ouverte! C est donc pour mieux faire connaître cette association que l idée est venue de créer un guide destiné à tous les nouveaux salariés. Il a pour objectif de donner quelques grands repères en s appuyant sur les principales questions qui sont posées à l ASAVPA tout au long de l année. un OuTIL Au fil des ans, l ASAVPA est devenue une «plaque tournante», un relais d information, un «point Info Salariés agricoles». Ce sont souvent les mêmes questions quireviennent : - «Comment faire pour se former?», - «Le droit du travail est-il le même en agriculture qu ailleurs?», - «Comment se fait-il qu on me prélève de l argent pour une complémentaire santé?», - «Je n ai pas été remboursé suite à une déclaration maladie, est-ce normal?», - «Puis-je travailler à mon compte comme auto-entrepreneur?», - «Faut-il le permis poids lourd pour conduire un tracteur et une tonne à lisier?» L ASAVPA n a pas nécessairement la réponse à toutes les questions. Celles-ci sont trop nombreuses, parfois trop spécifiques ou trop techniques. Mais nous nous efforçons à chaque fois de renvoyer les demandeurs vers le bon interlocuteur. Sans rejeter personne mais avec un effort de suivi plus important pour ceux qui se donnent la peine d adhérer à l association. A l interface des salariés, des organisations agricoles, des agriculteurs et des employeurs, des syndicats, des centres de formation, des services sociaux et de l emploi, l ASAVPA est une petite structure peu connue mais utile, discrète (trop?) mais qui peut rendre de grands services... Toutes les questions qui nous sont posées sont gardées en mémoire. Aucune n est inutile, aucune ne se perd. Chacune sert à faire remonter et connaître les besoins des salariés. Ouvrier Agricole et Progrès N 98 - décembre 2014

9 un guide EVOLuTIF a Pourquoi ne pas imprimer ce guide sur papier? Tout d abord pour des raisons d économie : comme beaucoup de structure actuellement, nous vivons de financements publics qui baissent constamment, sans cesse invités à «faire toujours mieux avec moins de moyens»... Nous savons que les salariés plébiscitent encore largement les documents sur papier. Mais les coûts tant d impression que d affranchissement sont élevés. Nous nous efforçons de maintenir un bulletin papier dans des conditions de plus en plus difficiles, mais le «tout papier» sera à l avenir de moins en moins possible... a Pour pouvoir réactualiser régulièrement le guide Le monde dans lequel nous vivons change sans cesse et tout document imprimé est rapidement dépassé... Alors qu une édition papier est vite périmée, une édition numérique peut s actualiser au fil du temps et sans coût prohibitif. Un nouveau numéro de téléphone, une nouvelle adresse Internet : tout peut se corriger en temps réel! a Pour aller à l essentiel Parce que face à la multiplication des informations diffusées sur notre site Internet, le lecteur ne sait pas toujours par où commencer. Ce guide a pour objectif de présenter l essentiel de ce qu il faut savoir lorsque l on devient salarié agricole. Avec votre aide, vos critiques, vos remarques, vos suggestions, il pourra progressivement être amélioré. ACCEDER RAPIDEMENT A LA BONNE INFORMATION A l occasion d une étude régionale menée par les ASAVPA de Midi-Pyrénées en 2013, il est apparu la complexité et l inégalité de l accès à l information professionnelle des salariés agricoles. Près de la moitié d entre eux disaient trouver les informations professionnelles dont ils avaient besoin «moyennement facilement» (22 %), voire «difficilement» (26 %). Parmi les salariés agricoles qui disent trouver l information facilement, par exemple parce qu ils accèdent facilement à Internet, une partie d entre eux reconnaît que «l information trouvée n est pas toujours fiable» ou bien qu il leur est difficile de trier les informations importantes parmi une masse d infos considérable. Ou bien encore ils disent avoir surtout accès à des «infos générales» qui s adressent aux agriculteurs plutôt qu à des infos spécifiques qui leur seraient consacrées. Ainsi, disent les salariés enquêtés, trouver rapidement, la bonne personne ou le bon interlocuteur fait perdre du temps et peut-être repousser des démarches qui de ce fait peuvent devenir compliquées. Paradoxalement, les organismes les plus proches des salariés et les plus tournés vers eux ne sont pas toujours les mieux connus! LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION 9 La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale est entrée en vigueur au 1er janvier Le CPF, Compte Personnel de Formation, s est substitué au DIF, Droit Individuel à la Formation, dans le but de favoriser «l employabilité» et la progression des compétences tout au long de la vie professionnelle. L ASAVPA vous accompagnera pour mieux comprendre ce bouleversement important des règles de la formation professionnelle. Contrairement au DIF qui était rattaché au contrat de travail, le CPF va suivre le salarié tout au long de sa vie professionnelle, qu il perde ou non son emploi. Les heures acquises le seront tout au long de la vie professionnelle, même en cas de rupture du contrat de travail ou de périodes de chômage. Le CPF concernera aussi bien les salariés que les demandeurs d emploi. Le titulaire pourra utiliser ses droits quand il le souhaite, et à sa seule initiative, qu il soit salarié ou demandeur d emploi. Toutefois, pour se former sur son temps de travail, l accord de l employeur sera toujours nécessaire quand aux choix des dates de départ en formation. LE CPF sera comptabilisé en heures. Il constituera un capital que se rechargera chaque année de 24 heures, avec un plafond de 150 heures. Le CPF devra être activé directement par vous-même dès le 5 janvier 2015 sur le site moncompteformation.gouv.fr et vous devrez y reporter le solde de vos droit DIF acquis pour 2014 qui seront ainsi pris en compte pour l année L employeur devra communiquer à ses salariés et par écrit le solde du DIF 2014 avant le 31 janvier Plus d info sur le site Internet de l ASAVPA ou en nous téléphonant Les salariés devront renseigner eux-mêmes leur solde de DIF sur INTERNET Ouvrier Agricole et Progrès N 98 - décembre 2014

10 OFFRES D EMPLOI Dernières offres disponibles à parution : Canton Cassagnes-Bégonhès Expl agricole bovins viande et agneaux recherche salarié pour travail essentiellement sur animaux - conduite matériel exigée - CDD 3 mois à mi-temps (travail groupable par journées) - A pourvoir de suite Ref Canton Naucelle Expl agricole 140 truies (naisseur engraisseur) et vaches laitières - recherche salarié pour responsabilité des truies - CDI mi-temps à 3/4 temps (à débattre) - les candidats intéressés par les vaches laitières peuvent aussi se présenter. A pourvoir en avril 2015 Ref Canton Rodez ouest Expl agricole vaches laitières (Robot de traite) recherche salarié autonome pour soin vaches laitières et conduite matériel - CDI 35 h - possibilité temps partiel - A pourvoir avant fin 2014 Ref Canton Cornus GAEC ovins lait recherche salarié pour Contact ASAVPA agnelage, traite soin brebis + conduite de matériel - CDD 3 mois temps complet - poss CDI - A pourvoir début décembre 2014 Ref Entre Rodez et Ségur Expl agricole ovins lait recherche salarié pour soin brebis et conduite matériel - CDD 6 mois - A pourvoir de suite Ref Inscription gratuite à la Bourse de l Emploi en Agriculture par téléphone au Annonces en ligne sur le site : (rubrique offres d emploi) A vos agendas... A vos agendas... A vos agen Réunions de secteurs 2015 Trois réunions sont déjà prévues cet hiver en vue de rencontrer des collègues salariés et de mieux connaître l ASAVPA. vendredi 20 février : Maleville vendredi 13 mars : Baraqueville vendredi 27 mars : Cassagnes-Bégonhès Le rendez-vous est donné à partir de 20 h autour d un verre et suivi d un repas organisé pour que nous puissions aussi mieux connaître et échanger. Le lieu vous sera précisé. Assemblée générale 2015 L Assemblée Générale est fixée au : samedi 11 avril à Rodez Elle est un moment fort de notre association. Elle est aussi une occasion de connaître le projet ASAVPA pour mieux vivre notre métier. 10 a Comment recevoir a Et si j adhérais gratuitement ce bulletin? à l ASAVPA en Ce numéro a été adressé exceptionnellement à tous les salariés agricoles par la MSA. Il est envoyé gratuitement 3 à 4 fois par an à tous les salariés agricoles de l Aveyron, sur simple demande. Barème des salaires au 1 janvier 2015 Le nouveau barème des salaires en vigueur en 2015 pour la convention «Polyculture-Elevage-ETA et CUMA» sera publié dès que nous en aurons connaissance sur le site de l ASAVPA et envoyé aux adhérents avec le prochain Flash-infos Je marque ainsi mon soutien à l ASAVPA. Je recevrai un cadeau de bienvenue, des infos supplémentaires ainsi que le «FLASH INFO» 4 fois par an. Je bénéficierai de réductions sur les activités et sur demande des offres d emploi par mail ou sms.. %... Renvoyer le coupon réponse à : ASAVPA Carrefour de l Agriculture RoDEZ CEDEX 9 NOM... Prénom... Adresse... Tél portable (de préference) :... mail :... o souhaite recevoir, à titre gratuit, le bulletin de l ASAVPA o souhaite être informé des lieux des réunions de secteur o verse sa cotisation 2015 de 20 (chèque à l ordre de l ASAVPA) et o souhaite recevoir (cadeau de bienvenue - cocher la case de votre choix) : o opinel ou o gants de travail o souhaite recevoir les offres d emploi par mail ou SMS (préciser)... Ouvrier Agricole et Progrès N 98 - décembre 2014

11 Je fais attention à l équilibre entre vie privée et vie professionnelle Je consulte les offres d emploi sur le site de J ai trouvé un nouvel emploi où je suis mieux considéré avec l asavpa, je suis relié à d autres salariés J ai pu faire une formation tracteur. J ai trouvé des réponses sur Maintenant je me débrouille le site de l ASAVPA Je travaillais comme Où trouver un meilleur emploi? J ai passé le poids lourd et le super lourd Comment connaître mes droits? ASAVPA A qui m adresser? Je me suis bien intégré l ASAVPA Je me croyais seul(e) dans mon cas Protéger ma santé J ai appelé l ASAVPA qui m a fourni les contacts que je cherchais Avec qui réfléchir à mes projets d avenir? J ai rencontré des collègues pour discuter un malade. Je ne prends plus de risques inutiles s informer se ForMer L ASAVPA contribue à faire connaître nos métiers Sortir de l indidualisme Prendre des responsabilités J ai adhéré à l ASAVPA! se rencontrer evoluer agir ensemble Valoriser Comment me former? Où rencontrer des collègues? Mon métier est méconnu Envie que ça bouge Je travaille comme salarié en agriculture en aveyron

12 PARTENAIRES DE L ASAVPA Ils contribuent à financer l ASAVPA : Contact Responsable : Bernard Gauvain Assistante : Gény Teulier Maison de l Agriculture - Bâtiment A Route de Moyrazès à Rodez (sur rendez-vous) ASAVPA Adresse postale ASAVPA Carrefour de l Agriculture RODEZ Cédex 9 Ce petit guide en ligne résume les principaux éléments à connaîtrer pour se repérer professonnellement lorsque l on travaille comme salarié agricole. Il contient de nombreux contacts utiles. Il est à télécharger ou consulter en ligne sur le site de l ASAVPA. Il peut être envoyé en version papier aux adhérents qui en font la demande. Tu trouveras, dans ce guide, diverses rubriques : spécificités du travail en agriculture, les mille métiers du secteur agricole, hommes et femmes en agriculture, mes droits au travail, ma protection sociale, ma complémentaire santé, ma prévoyance, ma formation, mon information professionnelle, ma carte de réduction, mes représsentants, ma santé-sécurité, les relations avec mon employeur, quitter ou perdre son emploi, retrouver un emploi... L ASAVPA m accompagne : nos objectifs, nos actions, la bourse de l Emploi en Agriculture évoluer se repérer s intégrer se relier s informer rencontrer des collègues échanger valoriser se former ASAVPA Aveyron Tu travailles comme salarié agricole? Ce dépliant est pour toi! Salarié en agriculture un guide pour t orienter une association pour t accompagner

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE «Qualifier, motiver, s ouvrir des portes Toi aussi, saisis ta chance, un apprentissage chez TRIMET facilite le début de ta carrière». FAIS TON APPRENTISSAGE

Plus en détail

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Edition 2013 Composition du Groupe AGRICA Le Groupe AGRICA comprend : une Association sommitale Groupe AGRICA, qui définit la politique

Plus en détail

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr comment accéder au site de votre msa? Pour vous rendre sur le site de votre MSA, c est très simple. Vous pouvez vous connecter de trois

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

CQP Certificat de qualification professionnelle

CQP Certificat de qualification professionnelle CQP Certificat de qualification professionnelle Agent de service de remplacement La reconnaissance d un métier Professionnalisme Adaptabilité Savoir-faire Polyvalence Une qualification reconnue Le Certificat

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010

RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Dossier reçu le : PARTIE RÉSERVÉE AU R.N.J.A Numéro National Junior Association délivré par le RNJA RENOUVELLEMENT D HABILITATION 2009 / 2010 Coordonnées de la Junior Association que vous avez constituée

Plus en détail

Le nouveau Compte Personnel de Formation remplace le DIF à partir du 1 er janvier 2015

Le nouveau Compte Personnel de Formation remplace le DIF à partir du 1 er janvier 2015 Décembre 2014 Le nouveau Compte Personnel de Formation remplace le DIF à partir du 1 er janvier 2015 A compter du 1 er janvier 2015 le DIF ou Droit Individuel à la Formation n existera plus, il est remplacé

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE

LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE LE CONGE POUR FORMATION ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE SECTEUR PRIVE Le congé de formation économique, sociale et syndicale (Article L.451-1 du code du travail) jours : chaque salarié peut bénéficier

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de ce

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

Quel service puis-je racheter?

Quel service puis-je racheter? PARLONS VOLUME 1, NUMÉRO 4 JUILLET 2000 Combien cela coûte-t-il? Voir page 4 Quel service puis-je racheter? Voir page 3 Pourquoi est-ce une bonne idée de racheter du service? Voir page 2 Comment décider

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Premier emploi 6 e édition. Sommaire détaillé

Premier emploi 6 e édition. Sommaire détaillé Premier emploi 6 e édition Sommaire détaillé Au tout début..., le contrat de travail Fiche 1 Mon employeur doit-il obligatoirement me faire un contrat de travail? Fiche 2 Contrat à durée déterminée ou

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

Dossier de Parrainage

Dossier de Parrainage Dossier de Parrainage Professionnel! Vous rêvez d être autonome sans les risques de l indépendant? Optez dès à présent pour le portage salarial Qu est-ce que le portage salarial? Le portage salarial Les

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans

Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Pour les adolescentes et les adolescents dès 12 ans Qu est-ce qu une audition d enfant? Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

La conception des bulletins

La conception des bulletins La conception des bulletins Le traitement de la paye nécessite une rigueur absolue. C est pourquoi, il est essentiel de travailler avec des outils fiables et efficaces. Grâce à sa grande souplesse d utilisation

Plus en détail

tout à coup Solut!ons pour planifier vos finances

tout à coup Solut!ons pour planifier vos finances Seul tout à coup 8 Solut!ons pour planifier vos finances P l a n i f i c a t i o n f i n a n c i è r e 1 0 1 Faire face aux épreuves de la vie et aborder la retraite Martin a 50 ans et sa femme, Claire,

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar A Madagascar, l association de coopération internationale (Formation pour l épanouissement et le renouveau de la terre), en partenariat avec

Plus en détail

N 16 De septembre à décembre 2013 page 5. Association Familles Rurales de St Jean de Liversay!

N 16 De septembre à décembre 2013 page 5. Association Familles Rurales de St Jean de Liversay! FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De septembre à décembre 2013 Bonjour, Edition N 16 Lorsque le numéro vous parviendra la rentrée sera bien établie pour chacun

Plus en détail

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT

PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT PARCOURS : FAIRE GARDER SON ENFANT Trouver un mode de garde pour son enfant relève parfois du parcours du combattant. Il existe pourtant un ensemble de dispositifs bon à connaître pour se faciliter la

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc?

Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc? Pourquoi cette brochure? Quand les parents ne sont plus en mesure d exercer l autorité parentale, l enfant est placé sous la protection d un tuteur ou d un administrateur ad hoc. Le tuteur exerce alors

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Bonjour Ici... Comment vas-tu? J organise chez moi (au club) une présentation/soirée d information Vivre Mieux &

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches?

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Le Syndicat National de la Banque et du crédit en partenariat avec le des acquis Vdealidation l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Sommaire Sommaire Qu est-ce que la VAE? Qu est-ce que

Plus en détail

Du DIF au CPF. Comment construire mon projet de formation?

Du DIF au CPF. Comment construire mon projet de formation? Du DIF au CPF Comment construire mon projet de formation? Cette présentation est destinée à vous aider dans la construction de votre projet formation. Nous vous incitons à en prendre connaissance dans

Plus en détail

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire.

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire. er Partager confronter échanger évoluer Changer réfléchir Découvrir e d n a l s i e B mpétenc co ier, t é m son. s n a Bien d ans sa vie bien d MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs Généralités Horaires Temps de pause Repas Questions et informations diverses 2 A l attention des apprenants: Qu attendez vous de cette formation? 3

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Guide. nouveau salarié en Agriculture. en Aveyron

Guide. nouveau salarié en Agriculture. en Aveyron ASAVPA Guide du nouveau salarié en Agriculture en Aveyron 2015 Bienvenue dans le Guide du nouveau Salarié en Agriculture Cher collègue, Bienvenue sur le Guide du nouveau Salarié en Agriculture en Aveyron.

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

QU EST-CE QUE COACHING AVENUE? LES ATOUTS DE COACHING AVENUE

QU EST-CE QUE COACHING AVENUE? LES ATOUTS DE COACHING AVENUE QU EST-CE QUE COACHING AVENUE? Le portail Coaching Avenue est l outil de webmarketing (marketing sur internet) des coachs et consultants en accompagnement du changement. Coaching Avenue facilite la promotion

Plus en détail

www.cea.urssaf.fr ASSOCIATIONS & FONDATIONS Simplifiez-vous les formalités sociales liées à l embauche et à la gestion de votre personnel

www.cea.urssaf.fr ASSOCIATIONS & FONDATIONS Simplifiez-vous les formalités sociales liées à l embauche et à la gestion de votre personnel ASSOCIATIONS & FONDATIONS Simplifiez-vous les formalités sociales liées à l embauche et à la gestion de votre personnel Au 1 er janvier 2015 Qu est-ce que LE CHÈQUE EMPLOI ASSOCIATIF? Le Cea est une offre

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE

DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE DES CONSEILS POUR L ACHAT D UN TÉLÉPHONE Objectifs : Acheter un téléphone / un forfait de téléphone ; Remplir un formulaire. Compétences : Compréhensions orale et écrite. Production écrite. Durée : 60

Plus en détail

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG Le CNG contribue au développement professionnel des praticiens hospitaliers et des directeurs de la Fonction Publique Hospitalière dans un objectif

Plus en détail

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1 Le délégué syndical Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement d au moins 50 salariés peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué syndical

Plus en détail

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé Communiqué de Presse E Information sous embargo jusqu au 4/09 à 9h A trois mois de la généralisation de la complémentaire santé collective Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE dependance ANPERE ANPERE Retraite, Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr VOS INTERLOCUTEURS Le Conseiller AXA, votre interlocuteur privilégié Proche de vous, il

Plus en détail

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES

PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES PARCOURS : L ACCES A L AUTONOMIE DES JEUNES Se lancer dans la vie : études, vie active, logement, santé c est beaucoup de nouvelles démarches à réaliser. Petit rappel, pas à pas. DEMARCHES Orientation

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens

LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens Nouvel opérateur de la gestion du Tiers Payant Complémentaire, Mut Santé a souhaité

Plus en détail

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE Service de conseil et d accompagnement à la personne 0 969 366 606 Le Square (Franck Benausse) + Boulangerie : Service de conseil et d accompagnement pour les apprentis,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE NOM DU LYCEE :.. COMMUNE DU LYCEE :. Photo : NOM de L ELEVE CANDIDAT(E) :.. PRENOM :.. Boursier(e) : oui non DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME PEI PREMIERE 2015-2016 Décision finale : Admis(e) Refusé(e)

Plus en détail

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un

L entreprise vient de prendre la décision de recruter un Les canaux de recrutement L entreprise vient de prendre la décision de recruter un nouveau salarié. Elle a défini les caractéristiques du poste et arrêté le profil du candidat qui lui semble le mieux convenir.

Plus en détail

N 07/00217 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00217 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00217 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. THIOLET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 4 Juin 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

Instrumentaliser les données?

Instrumentaliser les données? Instrumentaliser les données? Maïeutique en statistique Léo Sila Pièce en trois actes Acte I De quoi s agit-il? M. : J ai tracé ces histogrammes (il montre les histogrammes ci-dessous). Qu en dis-tu? Pourcent

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Inscription CAP Petite Enfance

Inscription CAP Petite Enfance Inscription CAP Petite Enfance La préparation au CAP dans notre établissement ne concerne que les personnes titulaires d un CAP ou d un niveau supérieur, dispensées d examen d enseignement général. Le

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés Centre Départemental de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Corse Pôle santé et sécurité au travail Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Dossier de candidature B.A.F.A CITOYEN 2015-2016

Dossier de candidature B.A.F.A CITOYEN 2015-2016 Dossier de candidature B.A.F.A CITOYEN 2015-2016. Pièces à joindre : Dossier dûment rempli Jusficaf de domicile prouvant la domiciliaon sur territoire Roussillonnais depuis plus de 3 mois Un Curriculum

Plus en détail

Synthèse et capitalisation des réflexions menées. Lors des conviviales 2013,

Synthèse et capitalisation des réflexions menées. Lors des conviviales 2013, Synthèse et capitalisation des réflexions menées Lors des conviviales 2013, 5 thèmes ont été identifiés comme primordiaux dans la réussite de son intégration professionnelle et sont le sujet d'ateliers

Plus en détail

Manuel d'instruction. Manuel d'instruction. Transmission électronique. du rapport mensuel. en ligne. Novembre 2014 Version 1.2

Manuel d'instruction. Manuel d'instruction. Transmission électronique. du rapport mensuel. en ligne. Novembre 2014 Version 1.2 Manuel d'instruction Manuel d'instruction Transmission électronique du rapport mensuel en ligne Novembre 2014 Version 1.2 LE COMITÉ PARITAIRE DE L'INDUSTRIE DES SERVICES AUTOMOBILES DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

Plus en détail