N 95 LES RYTHMES ÉDUCATIFS APPLIQUÉS EST ENSEMBLE : UNE USINE À PROJETS UN ATELIER CUISINE POUR APPRENDRE À BIEN MANGER 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 95 LES RYTHMES ÉDUCATIFS APPLIQUÉS EST ENSEMBLE : UNE USINE À PROJETS UN ATELIER CUISINE POUR APPRENDRE À BIEN MANGER 1"

Transcription

1 Septembre-octobre 2013 Magazine d informations municipales villedupre.fr N 95 Actus p.10 LES RYTHMES ÉDUCATIFS APPLIQUÉS Zoom p.12 EST ENSEMBLE : UNE USINE À PROJETS Reportage p.14 UN ATELIER CUISINE POUR APPRENDRE PréVoir n 95 septembre-octobre 2013 À BIEN MANGER 1

2 Sommaire La rentrée 2013 aux rythmes de l enfant Le 3 septembre, écoliers gervaisiens sont retournés en classe avec un emploi du temps favorisant leur épanouissement scolaire. Une Fabrique à projets Est Ensemble est en ébullition constante entre la signature de son CDT, la gestion de ses équipements et le transfert de ses structures. Entreprendre au Pré Saint-Gervais La Ville du Pré Saint-Gervais œuvre depuis de nombreuses années pour aider les commerçants à s implanter sur la commune et pérenniser leur activité. 03. ÉDITO 04. RETOUR EN IMAGES 06. ACTUS ET BRÈVES SENIORS Accès au droit pour nos aînés NOUVEAUX GERVAISIENS Bienvenue chez vous ÉVÉNEMENT À l écoute des parents FUITE DE GAZ Travail d équipe entre la Ville et GrDF SCOLARITÉ La rentrée 2013 aux rythmes de l enfant 14. REPORTAGE Apprendre à bien manger en cuisinant 20. PORTRAIT Moderniser l ancien 22. VIE ASSOCIATIVE En bref Ça bouge du côté des associations 24. CULTURE Au cœur du patrimoine gervaisien Agenda culturel 25. SPORT Focus sur le fitness en plein air Associations sportives 26. TRAVAUX 27. VIE ÉCONOMIQUE Nouveaux commerçants 28. TRIBUNES POLITIQUES 30. HISTOIRE L unificateur de la Résistance 31. BLOC-NOTES 2 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

3 Édito Gérard Cosme, Maire du Pré Saint-Gervais Président d Est Ensemble J e profite de la parution de ce numéro de septembre-octobre pour souhaiter à chacun d entre vous une excellente rentrée. Aux écoliers gervaisiens qui ont repris le chemin de l école, pour une nouvelle année scolaire. Certains d entre eux seront amenés à adhérer au Programme de Réussite Éducative, qui mène de beaux projets, comme l atelier nutrition qui fait l objet du reportage. Directeur de la publication Gérard Cosme Directeur de la rédaction Jean-Luc Decobert Rédactrice en chef Marie Traisnel Rédaction Aurélia Baicry Maquette Thierry Tan Crédits photos William Beaucardet Jérémie Brudieux Aurélien Caulier Élodie Ponsaud ISSN : Dépôt légal 3 e trimestre 2013 Tiré à exemplaires Site de la Ville : La version audio de PréVoir est disponible en prêt à la bibliothèque François-Mitterrand ou à l accueil du Pôle social - 1, rue Émile-Augier. Les personnes malvoyantes qui souhaitent recevoir le cd directement chez elles peuvent s adresser à l accueil du Pôle social. Aux associations, qui reprennent leurs activités après une pause bien méritée de deux mois. Retrouvez ceux qui transmettent leur passion, prodiguent leurs conseils, communiquent leurs valeurs ou font vivre la solidarité et l entraide au Pré Saint-Gervais au Forum des associations, qui se tiendra cette année le jeudi 5 septembre de 18h à 21h au marché couvert. Aux commerçants, auxquels nous avons consacré le dossier de ce numéro en balayant l ensemble des initiatives du service Développement économique et les activités des commerçants et des artisans d art. Aux amateurs de culture, qui pourront découvrir leur ville sous un jour nouveau lors des Journées européennes du Patrimoine les 13, 14 et 15 septembre. Et enfin, à tous les Gervaisiens et Gervaisiennes, dont les rythmes de vie laissent peu de temps pour réaliser leurs démarches administratives. Ils pourront désormais se rendre en Mairie le mardi jusqu à 19h30 et accéder à quatre services en un seul lieu : État civil, Éducation, ASVP-Stationnement et Urbanisme. Bonne rentrée et bonne lecture! Une excellente rentrée à chacun(e) d entre vous. Imprimerie IME rcs Besançon FR Certifié PEFC pefc-france.org PréVoir n 95 septembre-octobre 20133

4 Retour en images Le 21 juin, la place du Général-Leclerc était noire de monde pour la fête de la musique. La classe de Madame Simonneau (CE2 à l école Jean-Jaurès), a été qualifiée pour la finale du marathon orthographique départemental de la Seine-Saint-Denis le 5 juin. 310 Volts a enflammé la salle Jacques-Prévert lors de leur concert du 24 juin. 4 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

5 Les minis séjours organisés par le service Jeunesse en juillet et août ont rencontré un vif succès auprès de ses adhérents. 87 adhérents du service Animations seniors ont été invités par le Président de l Assemblée nationale à visiter l Hôtel Lassay le 24 juin. Le 24 juin, une délégation de jeunes sportifs gervaisiens s est rendue sous l Arc de triomphe pour raviver la flamme du Soldat Inconnu. Les festivités du 13 juillet ont remporté un grand succès auprès des petits et des grands. PréVoir n 95 septembre-octobre 20135

6 Actualités EN BREF Nocturne è À partir du 3 septembre, les Gervaisiens pourront se rendre à l Hôtel de Ville jusqu à 19h30 les mardis pour faire leurs demandes de papiers d identité, d inscription scolaire, de déclaration de travaux, de carte de stationnement... Kiosque è Commerce de proximité essentiel à la vie du quartier, la vente de presse en centre-ville reste pour la Municipalité une exigence d intérêt public. C est la raison pour laquelle elle a demandé à la société en charge de l attribution des kiosques à journaux de trouver rapidement un nouveau gérant pour celui du Pré Saint-Gervais. C est désormais chose faite : le kiosque reprendra son activité sous quinzaine. Seniors Accès au droit pour nos aînés Le 18 octobre, la Ville propose à ses seniors de les conduire à un forum juridique spécialement dédié. Avis de recherche è Le service Communication est à la recherche de figurants pour ses supports (affiches, guides ). Disponible et à l aise devant un objectif, contactez le Ces prestations ne sont pas rémunérées. Listes électorales è En mars 2014 auront lieu les élections municipales. Pour pouvoir voter, il faut être inscrit sur les listes électorales avant le 31 décembre Pour tout renseignement, appelez le service Affaires générales/état civil au Est Ensemble è Les prochaines permanences impôts auront lieu les 11/09, 02/10, 09/10 et 23/10 à partir de 10h au Point d Accès au Droit - 53, rue André-Joineau ( , avec et sans rendez-vous). è La déchèterie mobile s installera sur le parking face au 33, rue Danton les samedis 07/09, 05/10 et 02/11 de 8h30 à 12h30. Le Tribunal de Grande Instance de Bobigny et le Conseil Départemental de l Accès au Droit organisent un forum pour les seniors ou toute personne accompagnant ou aidant un ou plusieurs seniors. Différentes thématiques seront abordées sous forme de conférences-débats : protection et sécurité des biens et des personnes, tutelle et curatelle, litiges autour de la consommation, fiscalité et patrimoine. Un bus sera mis gratuitement à disposition des EN BREF seniors le vendredi 18 octobre, à 13h30 au garage municipal (12/14, rue Émile- Augier). Retour prévu aux alentours de 18h. Attention, l inscription préalable auprès du service Animations seniors est obligatoire. + INFOS Service Animations seniors Foyer-résidence du Clos-Lamotte 142, avenue du Belvédère Prévention è Une séance d informations sur la santé des seniors et plus particulièrement la prévention du cancer du sein est organisée en collaboration avec le Comité de lutte contre le cancer du 93 et la Mutualité française. Ouvert à tous les seniors, ce temps d échange aura lieu le jeudi 17 octobre à 14h30 au restaurant du foyer-résidence et sera suivi d un goûter. 6 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

7 Nouveaux Gervaisiens Bienvenue chez vous Fraîchement installé(e) au Pré Saint-Gervais? Notez dès à présent la date du 12 octobre dans votre agenda. Plus que jamais, le charme de la commune du Pré Saint-Gervais attire de nouveaux habitants. Afin de faciliter leur installation, la Municipalité organise une matinée découverte. Après avoir visité la ville en bus et découvert ses principaux monuments et infrastructures, les inscrits seront conviés à un cocktail de bienvenue à l Hôtel de Ville. L histoire de la commune, sa vie associative et culturelle, ses commerces, son équipe municipale et les grands projets en cours Tout sera expliqué de manière synthétique et les inscrits partiront avec un sac rempli de documentation plus détaillée. Ils pourront également poser des questions complémentaires aux élus présents. Un mode de garde est prévu pour les enfants qui accompagnent leurs parents, pour permettre aux adultes de profiter en toute quiétude de ce moment de convivialité. Si vous souhaitez savoir où pratiquer un sport, inscrire votre enfant à l école ou effectuer vos démarches administratives, remplissez le coupon-réponse ci-dessous et remettez-le au service Communication ou remplissez le formulaire en ligne avant le 27 septembre. + INFOS Service Communication 86, rue André-Joineau Formulaire sur villedupre.fr Cérémonie d accueil des nouveaux habitants J ai emménagé au Pré Saint-Gervais entre octobre 2012 et septembre 2013 et je souhaite être convié(e) à la cérémonie d accueil des nouveaux habitants du samedi 12 octobre à partir de 10h. Nom / Prénom : Adresse : Tél : Mail : Date d arrivée au Pré Saint-Gervais : Nombre de personnes souhaitant participer à la cérémonie : _ adultes _ enfants Âge des enfants : _ 0-3 ans _ 3-6 ans _ 6-10 ans _ + de 10 ans Je souhaite que mon enfant/mes enfants soi(en)t pris en charge le temps de la cérémonie : Oui Non Coupon à adresser avant le 27 septembre à l adresse suivante : Hôtel de Ville Service Communication / accueil des nouveaux habitants PréVoir n 95 septembre-octobre , rue André-Joineau Le Pré Saint-Gervais Cedex Prévoir n 83 septembre-octobre

8 Actualités Événement À l écoute des parents Le samedi 28 septembre, rendez-vous à la P tite Criée dès 10h30 pour échanger sur les joies et les difficultés à être parents. O rganisée par la Ville, la Matinée des parents aura pour thème la place de l enfant et le rôle des parents. Parce que les parents de tout-petits, d enfants ou d adolescents ne rencontrent pas les mêmes problématiques, les différentes tranches d âge auront des espaces dédiés, avec des ateliers propres. Une conférence-débat sera animée par un spécialiste à 11h. Des animations ludiques rythmeront la matinée, favorisant le dialogue et le partage entre les parents et les enfants. Enfin, un kiosque de services permettra aux visiteurs de trouver des informations sur les structures et dispositifs proposés par la Ville et ses partenaires, mais également de s inscrire à des activités municipales et associatives. Cette matinée vient compléter le dispositif mis en place par la Municipalité autour de la parentalité, qui comprend notamment les Cafés parents itinérants. + INFOS Service Politique de la Ville 10, rue Émile-Augier EN BREF Café parents è Le dernier Café parents a eu lieu le 8 juin à l école Rosa-Parks. Les parents ont discuté et échangé autour de la rentrée en petite section, lors d un débat animé par Caroline Dubuis. Cette psychologue leur a ainsi permis d appréhender au mieux la première rentrée des classes. Si vous souhaitez soumettre un thème pour les prochaines rencontres, envoyez un mail à : Petite enfance Des rendez-vous immanquables Du Ciné biberon, une intervention par une diététicienne et une braderie petite enfance sont proposés aux Gervaisiens. L a Ville vous propose une foule d événements festifs autour de la Petite enfance. Tout d abord, Silvia Natario, diététicienne, interviendra le jeudi 19 septembre à l Espace Danton (9, rue Danton) à 19h sur les thèmes de l équilibre et la diversification alimentaire chez les 0/3 ans. Le Ciné biberon fait son retour le jeudi 17 octobre, dès 10h30, à la salle Jacques- Prévert (21, rue Jules-Jacquemin). Les courts métrages spécialement adaptés aux 2/4 ans seront suivis d une collation. L édition automnale de la braderie 0/10 ans aura lieu le samedi 5 octobre sous le préau de l école Jean- Jaurès/Pierre-Brossolette (entrée par la rue Pierre-Brossolette). Organisée conjointement par la Ville et l association 1,2,3 Éveil, cette vente d objets de puériculture d occasion rencontre un succès grandissant auprès des familles. L entrée et la réservation d un emplacement sont gratuites pour les Gervaisiens : il suffit de retirer le coupon d inscription au Relais assistantes maternelles ou sur le site de la Ville à partir du 9 septembre et de le retourner au Relais assistantes maternelles avant le 20 septembre. + INFOS Relais assistantes maternelles 1, place du Général-Leclerc Modes d accueil è Une nouvelle maison d assistantes maternelles (MAM) s implante rue d Estienne d Orves. Vous souhaitez exercer cette profession mais n y êtes pas autorisé, faute d un logement adapté? Contactez le Relais assistantes maternelles durant tout le mois de septembre pour être invité à une réunion d information début octobre. Une fois les trois assistant(e)s maternel(le)s sélectionné(e)s, la Ville les aidera à monter le projet pédagogique de la structure et mettra à leur disposition un local rénové et aménagé spécialement pour l accueil quotidien de neuf enfants. Cette nouvelle structure verra le jour courant PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

9 Réseau de gaz Travail d équipe entre la Ville et GrDF PréVoir s est rapproché d Olivier Bécaud, directeur territorial d Île-de-France de Gaz Réseau Distribution France, pour revenir sur les incidents de l été. Deux incidents rue Danton en un mois... Que s est-il passé, les deux événements sont-ils liés? Olivier Bécaud Ces deux incidents n ont pas la même origine. L incident du 11 juillet a été causé par une défaillance de matériel sur un branchement gaz naturel. Le 21 août, c est un incident sur le réseau électrique qui a provoqué l endommagement d une canalisation de gaz. Nos techniciens ont ainsi coupé dans les plus brefs délais l alimentation dans la rue, ce qui a suspendu la distribution en gaz naturel pour clients du Pré Saint-Gervais et de Pantin. Comment GrDF a-t-il géré ces incidents? O.B. Lors d un incident, la priorité pour GrDF est la mise en sécurité très rapide du réseau. Le 21 août, cette phase a duré une heure. Les équipes ont ensuite réparé avant de débuter la remise en service des clients. Celle-ci prend du temps, car elle nécessite le passage d un technicien au domicile de chacun des clients coupés. 130 techniciens de toute l Île-de-France ont ainsi été mobilisés auprès des Gervaisiens. Pour les riverains absents, un avis a été déposé indiquant le numéro à contacter et un point d information a été installé au Pré Saint-Gervais. Grâce à cette mobilisation, la totalité des clients présents à leur domicile avait le gaz le dimanche 25 août à 20h. Par ailleurs, la collaboration entre la Ville et GrDF tout au long de cet incident a permis de mettre en place une information constante auprès des riverains et de la Préfecture, notamment via un numéro de téléphone d urgence mis en place par la Mairie. Lors des deux incidents, la Ville a facilité l installation de points d information aux riverains, à l école Pierre-Brossolette en juillet, puis à l espace Danton en août. Enfin, cette collaboration entre la Ville et GrDF a permis la remise en état rapide des locaux investis en urgence par les pompiers lors du dernier incident. Une telle situation peut-elle se reproduire? Des mesures serontelles prises pour davantage sécuriser le réseau? O.B. Le réseau exploité par GrDF est long de près de km, presque cinq fois le tour de la Terre. Pour les équipes de GrDF, chaque incident représente toujours un événement inacceptable. Notre devoir est de viser un objectif de sécurité maximum pour tous les utilisateurs et les riverains des installations de gaz, via des actions d entretien et de modernisation du réseau et des formations au personnel des entreprises de BTP. GrDF consacre ainsi un million d euros par jour à la sécurité du réseau. Les deux incidents du Pré Saint-Gervais sont exceptionnels par le nombre important de clients coupés. GrDF a donc décidé de mettre en place des vannes de coupure supplémentaires, afin de limiter le nombre de clients potentiellement impactés. Le réseau gervaisien compte 15,5 kms et son âge moyen est de 26 ans, à l instar du réseau de la 1 ère couronne francilienne. Pour la Ville comme pour GrDF, il est important de poursuivre la maintenance. Ce réseau devient un outil de transition énergétique, par sa capacité à accueillir des énergies renouvelables comme le biométhane, gaz produit à partir des déchets. La Région estime qu à l horizon 2050, le biométhane deviendra avec le solaire la première énergie renouvelable en Île-de-France. EN BREF Suite à une panne d électricité, ERDF a constaté que le matériel souterrain du réseau électrique à l origine de la coupure d électricité s était échauffé et avait fondu. La chaleur dégagée a endommagé le fourreau contenant une canalisation gaz en polyéthylène, ce qui a provoqué la fuite de gaz. La Ville a donc demandé à ERDF des expertises afin de déterminer les causes exactes de cet enchainement d incidents et les responsabilités associées. PréVoir n 95 septembre-octobre 20139

10 Actualités Scolarité La rentrée 2013 aux rythmes de l enfant Le 3 septembre, écoliers gervaisiens sont retournés en classe, avec un emploi du temps favorisant leur épanouissement scolaire. nombreuses, et de faciliter l attention et la concentration. Un décalage du début de cours d un quart d heure entre l école maternelle et l élémentaire a été pris en compte, pour laisser le temps aux parents d effectuer le trajet entre deux écoles. En élémentaire, la pause du midi s étale désormais sur 1h45, pour permettre aux enfants de se restaurer dans de meilleures conditions. Les cours cesseront à 15h45, pour mettre en place des activités périscolaires. Suite aux échanges au sein du comité de pilotage, la Ville a souhaité permettre aux parents de venir chercher leurs enfants à cette heure-là ou de les laisser gratuitement jusqu à 16h30 sous la surveillance d un personnel qualifié. Ils pourront également les reprendre à partir de 17h30 et jusqu à 18h30, une fois les ateliers éducatifs proposés terminés. La Ville du Pré Saint-Gervais a choisi d appliquer dès cette rentrée le décret sur les nouveaux rythmes de l enfant, mesure complémentaire de la loi de refondation de l école. Celui-ci, paru en janvier dernier, prévoit de mieux répartir les heures d enseignement hebdomadaires pour permettre de meilleures conditions d apprentissages et d épanouissement des écoliers. Avec l aide du comité de pilotage du projet éducatif, la Ville travaille à sa mise en œuvre. Des horaires aménagés Cette année, les 24h d enseignement sont réparties sur 9 demi-journées, dont le mercredi matin. Sans changer le nombre hebdomadaire d heures de cours, cette demi-journée supplémentaire permet d alléger le nombre d heures quotidiennes, jugées trop Les ateliers éducatifs Ces activités du soir ont pour objectif de faciliter la réussite éducative de l enfant, par des moyens complémentaires de ceux de l école. Elles sont encadrées par des enseignants, des partenaires associatifs (Éducation physique et populaire gervaisienne, École de musique et de danse du Pré, par exemple), des intervenants artistiques et sportifs municipaux, ainsi que par des animateurs du centre de loisirs. Elles contribueront à l épanouisse- EN BREF Bienvenue à Jean-Claude Danvin, nouveau dircteur de l école primaire Anatole-France. Il succède à Nicole Faure, partie en retraite. 10 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

11 Actualités ment de l enfant, en valorisant ses talents artistiques, créatifs ou sportifs. Enfin, elles permettront de défendre la mixité sociale, l apprentissage du vivre-ensemble et de la citoyenneté tout en garantissant l accès aux savoirs. Des activités autour du livre (lecture, présentation d ouvrages), du jeu ou des créations artistiques seront proposées aux élèves des écoles maternelles, par exemple. De l accompagnement à la scolarité (aide méthodologique, ateliers ludiques autour de la lecture ou de l écriture ), des activités numériques (révision, recherche documentaire, quiz éducatif, création de blogs, webradios ), artistiques (musique, arts plastiques, théâtre, danse ) ou sportives (football, arts martiaux, tennis, basket), et du jardinage seront mises en place dans les élémentaires. Toutes ces activités seront accessibles après inscription directement auprès des écoles, dès septembre. Elles débuteront dès le mois d octobre : le mois de septembre servant à laisser les équipes s installer, l accueil du soir en septembre ressemblera donc à ce qui existait précédemment. + INFOS Services Éducation 5, place du Général-Leclerc EN BREF Travaux è Comme chaque année, la Ville profite des congés d été pour équiper et rénover ses écoles. Anatole-France : carrelage des deux entrées, réfection des peintures en salle des maîtres et dans deux salles de classe, achat d armoires, de chaises, de tables, de deux ordinateurs portables et l installation du réseau informatique pour deux classes. Jean-Jaurès : remplacement de l ensemble des fenêtres et mise en double vitrage des 1 er et 2 e étages, des portes des sanitaires extérieurs, réfection des peintures dans la classe d accueil des élèves allophones, dépoussiérages des peintures dans les deux préaux, achat pour deux classes d armoires, de tables et de chaises, de tableaux numériques, d ordinateurs portables, de tables et de cloisons ajourées pour la cantine. Suzanne-Lacore : pose de faïence murale dans le réfectoire, de rideaux, achat de tables, de chaises, d une télévision, d une armoire, de deux tableaux numériques, de deux ordinateurs portables. Rosa-Parks : aménagement et réfection des peintures de la salle des maîtres, remise en peinture et achat de mobilier pour une classe et la bibliothèque, achat d un tableau numérique, d un ordinateur portable et d une armoire pour la salle des maîtres. Pierre-Brossolette : remplacement de l ensemble des fenêtres et mise en double vitrage des 1 er et 2 e étages, achat pour trois classes d armoires, tables, chaises, tableaux numériques, rideaux, ordinateurs portables. Baudin : pose de carrelage dans le réfectoire, de lino et de cloisons mobiles pour la salle des centres de loisirs, achat de mobilier pour la classe de la directrice, d un tableau numérique, d un ordinateur portable, et d une télévision. Nelson-Mandela : réfection des sols des couloirs, peintures et sols dans les trois salles de l accueil de loisirs et achat de mobilier. PréVoir n 95 septembre-octobre

12 Zoom Agglomération Une Fabrique à projets La communauté d agglomération Est Ensemble, présidée par Gérard Cosme, est en ébullition constante pour répondre au défi de la ville de demain. Après avoir voté son intérêt communautaire et transféré ses équipements, l agglomération s apprête à signer son Contrat de Développement Territorial. Le vote du projet de loi autour de la Métropole du Grand Paris est venu mettre en perspective le projet de l agglomération. Millefeuille administratif? Non, une fabrique à projets, pour les habitants. C ertains projets ont tout intérêt à être portés par un territoire étendu, plus que par une commune isolée. C est la raison pour laquelle le Pré Saint-Gervais, Bagnolet, Bobigny, Bondy, Les Lilas, Montreuil, Pantin, Romainville et Noisy-Le-Sec ont créé Est Ensemble en «Ensemble, nous pouvons faire plus et mieux, indique Gérard Cosme, Maire du Pré Saint-Gervais et Président de l agglomération depuis octobre Si c est particulièrement vrai pour notre commune, ça l est tout autant pour Pantin ou Montreuil. Nous partageons la vision de ce territoire marqué par une forte tradition de solidarité, un service public performant et d une grande proximité». Première étape après la création de l agglomération en tant qu institution : transférer les compétences et les équipements, pour répondre concrètement aux besoins des habitants, au quotidien. Les équipements transférés En décembre 2011, le conseil communautaire d Est Ensemble votait les compétences qui lui incomberaient pour permettre une égalité entre tous les habitants du territoire en termes d accès aux services publics : le développement économique, l aménagement, l habitat, 12 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

13 Zoom la politique de la Ville, les équipements sportifs et culturels, les transports, l organisation et le soutien aux manifestations culturelles et sportives, la gestion des espaces verts et l aménagement de la future base régionale de plein air et de loisirs de la Corniche des Forts. Le premier semestre 2013 a marqué la fin des transferts. Piscines, bibliothèques, conservatoires, points d accès au droit et cinémas sont gérés aujourd hui par l agglomération et peuvent bénéficier de politiques communautaires. Après la mutualisation des compétences, l aventure se poursuit cette année avec la Fabrique du Grand Paris, projet conçu par Est Ensemble pour valoriser au mieux les multiples atouts de son territoire. Résolument tournée vers l avenir, l agglomération fabrique le Grand Paris de demain. La Fabrique du Grand Paris La «Fabrique» : un hommage au passé industriel du territoire, mais pas seulement. Fabrique économique et d innovations, car Est Ensemble valorise les savoir-faire. Fabrique culturelle et de savoirs, parce qu elle promeut la créativité artistique et la diffusion de la connaissance. Fabrique urbaine et environnementale, puisque l agglomération apporte au Grand Paris un aménagement durable et cohérent. La Fabrique du Grand Paris, c est donc le nom qui s est imposé à l intercommunalité pour son Contrat de Développement Territorial (CDT), qu elle signera en décembre avec l État et chacune des villes composant Est Ensemble. Pourquoi ce contrat? Est Ensemble, grâce à la Fabrique du Grand Paris, valorise l identité et les atouts de son territoire : ses territoires stratégiques comme le canal de l Ourcq, les métiers de l artisanat d art, sa proximité avec Paris, etc. Grâce à une série d orientations, d objectifs et de programmes d actions, la Fabrique du Paris permettra de penser au mieux les investissements de demain, pour ériger l agglomération au rang des grandes métropoles mondiales du XXI e siècle, comme New York ou Tokyo. La Fabrique du Grand Paris, c est aussi une manière pour Est Ensemble d avancer vers la Métropole du Grand Paris, la prochaine étape de l aventure pour toujours mieux s adapter au visage de la ville de demain. La Métropole du Grand Paris Le 23 juillet dernier a été voté à l Assemblée Nationale (en première lecture) le projet de loi sur la modernisation de l action publique et l affirmation des métropoles, qui prévoit la création de la «Métropole du Grand Paris» (MGP). À terme, les intercommunalités de la petite couronne fusionneraient dans une même entité, avec une redistribution des compétences. Dotée de nouvelles compétences, la métropole pourrait intervenir sur la question du logement et donnerait une nouvelle dimension aux politiques publiques en matière de développement durable. En s appuyant sur l expérience des élus locaux et sur le travail de mutualisation des moyens qu ils ont déjà achevé, la Métropole se veut un nouvel outil pour répondre aux besoins des habitants. Autre objectif annoncé : mettre en place une nouvelle péréquation et construire une ville durable au rayonnement mondial. Ces évolutions institutionnelles marquent la vie d Est Ensemble, jeune agglomération tournée vers la Ville de demain. Plus qu un cadre administratif, Est Ensemble permet d apporter des réponses concrètes aux besoins des habitants de son territoire. Cette mission de service public, l agglomération l a déjà mise en place, par le biais de ses équipements communautaires. Du «savoir nager» au cinéma pour tous Est Ensemble a mis en place l harmonisation des tarifs et des conditions d accès aux piscines. Elle a créé également un tarif unique via le «Pass Agglo». En 2013 l agglomération met en place un projet pédagogique d enseignement de la natation dans les écoles primaires. Lieux d expression libre et d échange, les cinémas de service public ont pour ambition de rendre les œuvres cinématographiques plus accessibles à tous. Après le passage à la projection numérique, Est Ensemble adopte une grille tarifaire unique pour l ensemble de ses cinémas publics classés arts et essai : le ciné 104 à Pantin, le cinéma André-Malraux à Bondy, le cinéma du Garde-Chasse aux Lilas, Le Cin Hoche à Bagnolet, Le Magic à Bobigny, le cinéma Le Méliès à Montreuil et Le Trianon à Romainville. Depuis le 4 septembre 2013, les sept cinémas harmonisent leurs tarifs* et proposent de nouveaux avantages : carte d abonnement, séance hebdomadaire à 3,50 euros, tarif réduit accessible au plus grand nombre Pour demain, les politiques communautaires auront pour objectif de mutualiser les enseignements de la musique, de mettre en place une lecture publique ou de favoriser une éducation à l image. Toutes ces politiques ambitieuses ont pour objectif de montrer qu Est Ensemble compte comme une grande dynamique à l est de la capitale, à quelques mois de la signature de la Fabrique du Grand Paris. *À l exception du Cin Hoche + INFOS Est Ensemble - 100, avenue Gaston Roussel Romainville cedex EN BREF Énergie è Chacun est concerné par le changement climatique! Via des écogestes simples, chaque foyer peut lutter contre les émissions de gaz à effet de serre et diminuer sa facture. Pour le prouver, Est Ensemble, en partenariat avec l agence locale de l énergie Maîtriser Votre Énergie (MVE), lance une opération «familles à énergie positive». Les concurrents ont pour objectif d économiser le plus d énergie possible sur les consommations de la maison : chauffage, eau chaude, équipements domestiques. Coachée et formée, chaque équipe fait le pari d atteindre au moins 8 % d économie d énergie sur la saison de chauffe prochaine (de décembre 2013 à mars 2014) par rapport à ses consommations de l année précédente. Volontaires pour ce concours collectif et convivial? Informez-vous et inscrivez-vous avant le 15 novembre 2013 auprès de l agence locale de l énergie MVE : PréVoir n 95 septembre-octobre

14 Reportage Politique de la ville Apprendre à bien manger en cuisinant Dans le cadre du Programme de Réussite Éducative, les familles sont parfois invitées à mettre les mains à la pâte. Au propre comme au figuré. Siliman est heureux de cuisiner avec ses fils Élodie Ponsaud P révenir le décrochage scolaire et les problèmes de santé, favoriser l ouverture culturelle, soutenir les familles en difficulté sont les principaux objectifs du Programme de Réussite Éducative. Le PRE, cofinancé par l Agence nationale pour la cohésion sociale et l égalité des chances, peut donner un coup de pouce aux 14 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013 élèves dès l entrée en maternelle pour les aider à s épanouir dans leur parcours scolaire. Si les parents acceptent d adhérer au Programme, des actions individuelles et collectives sont mises en place. Parmi les différents volets du PRE, une action concerne plus particulièrement la santé et l alimentation. «Nous incitons à l inscription à la cantine, notamment, pour que les enfants bénéficient d au moins un repas équilibré par jour indique la coordinatrice du PRE. Nous convions aussi les familles à des réunions thématiques. Par exemple, sur le goûter : consommer trois barres chocolatées et une brique de jus multivitaminé à 17h n est pas équilibré pour un enfant Nous expliquons aux parents qu il faut privilégier le pain ou

15 les biscottes avec du chocolat, de la confiture, du fromage, de la compote, des fruits frais Puis nous proposons aux enfants, à l aide d une dînette, de préparer un goûter qui allie tous les nutriments.» Des brochettes de légumes plutôt que des chips Parce que les messages passent mieux d une manière informelle, le service organise donc régulièrement des ateliers cuisine. Ce mercredi, parents et enfants préparent dans la cafétéria du service Jeunesse le buffet de la fête du PRE, prévue le lendemain. C est avec joie que les enfants, âgés de 2 à 10 ans, retroussent leurs manches pour se laver les mains, avant d attaquer les brochettes. Assise à leurs côtés, l une des référentes de parcours du PRE leur explique que les brochettes seront non seulement bonnes mais aussi très jolies, beaucoup plus qu une assiette de chips ou de cacahuètes. Puis elle leur demande s ils reconnaissent les légumes et les fromages disposés sur la table. Au petit garçon qui commence par mettre trois morceaux de mozzarella sur un pic, elle demande s il ne faudrait pas quelques légumes pour varier le goût et Varier son alimentation est primordial Toutes ces brochettes seront servies le lendemain, à la fête du PRE l aspect de la brochette. Après réflexion, il enlève deux morceaux de fromage et glisse une tomate cerise et une olive, avant de lever un regard interrogateur vers l animatrice. Au sourire de celle-ci, il hoche la tête : la brochette suivante comporte des aliments variés. Il ose même des associations aventureuses, comme melon/olives vertes. «J aime bien faire la cuisine, avoue Yacine, 7 ans, vivement approuvé par son grand frère Medhi, 9 ans. J ai hâte de goûter tout ça demain!» Le père des deux garçons, Siliman, est heureux d être présent : «C est sympa de faire des choses avec les enfants. Je cuisine souvent à la maison, mais j ai appris des recettes nouvelles. Je les referai chez nous, en tout cas j essaierai. Peut-être que les garçons m aideront?» Les visages souriants de ses deux fils répondent à son interrogation alors que tous trois s appliquent à farcir des champignons de fromage ail et fines herbes. «Nous lançons l activité, mais ce sont aux parents de s investir ensuite auprès des enfants, explique l animatrice. Cela nous permet de les voir interagir et de pouvoir améliorer notre accompagnement à la parentalité, que nous souhaitons développer.» Des parents impliqués Pendant que les enfants mettent les derniers bouts d emmental sur les piques restantes, les parents sont réquisitionnés en cuisine. Sous les conseils de l équipe du PRE, ils préparent un guacamole (purée d avocat), un gaspacho (soupe froide à la tomate et au concombre) et du houmous (purée de pois chiche). Sous prétexte d échanger des trucs et astuces, les coordinatrices distillent des conseils en diététique : «le yaourt à la grecque, c est plus léger que la crème fraîche Boire un peu de gaspacho permet de consommer des légumes, alors que les gâteaux apéritifs ne contiennent pas de vitamines Là, je rajoute du cumin et de la coriandre pour relever un peu le guacamole Il n y a pas que le sel pour agrémenter les plats!» Tout en épluchant les légumes, les parents lient connaissance, comparent leurs pratiques culinaires et sympathisent. «Ce genre d activité crée du soutien social entre les familles souligne la coordinatrice. Quand les parents s échangent les numéros de téléphone, rien ne nous ravit plus! Si les enfants se font souvent des amis à l école, les parents peuvent être un peu plus isolés socialement.» Alors que les adultes mixent les préparations, les enfants s installent dans le jardin de la structure jeunesse pour un loto des odeurs. Avant qu une maman ne s improvise animatrice sportive et leur fasse faire la course. Parce que ce n est pas tout de bien manger, il faut aussi se dépenser! PréVoir n 95 septembre-octobre

16 Dossier Vie économique Entreprendre au Pré La Ville du Pré Saint-Gervais œuvre depuis de nombreuses années pour aider les commerçants à s implanter sur la commune et pérenniser leur activité. Au plus fort de la crise économique, ce n est pas toujours chose aisée. La Ville organise des petits-déjeuners de travail avec les artisans d art pour les aider à se constituer en collectif L e Pré Saint-Gervais a longtemps connu une forte activité industrielle. Dans les années 50, ces industries ont commencé à décliner au profit du secteur tertiaire. Aujourd hui, on ne compte plus que 5,3 % d activités industrielles, mais quelques grandes figures subsistent : ainsi, les ateliers du Lit National, fabricant de literie, installés depuis 1909, sont les fiers témoins du passé industriel de la Seine-Saint-Denis. À ce jour, environ 600 entreprises et commerces sont recensés au Pré Saint-Gervais. On y retrouve ainsi de grandes enseignes de la distribution comme Carrefour, Franprix, Monoprix et de nombreux commerces de proximité. Le secteur 16 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013 des services est également très présent (notamment les services à la personne avec la résidence Orpéa pour personnes âgées) et, avec l arrivée de la société Hermès en 2008, c est l industrie du luxe qui a rejoint les entreprises gervaisiennes déjà en activité. Les activités de l art, de la culture et de la création représentent également un secteur important au Pré Saint-Gervais. Dirigeants, chefs d entreprise, auto-entrepreneurs, artisans, tous ont fait le choix de travailler au Pré Saint-Gervais, grâce à une opportunité ou suite à un coup de foudre pour la commune. La Municipalité est à leurs côtés, se positionnant comme un partenaire de ses commerçants. Un interlocuteur pour faciliter l implantation Interlocuteur privilégié des partenaires économiques du territoire, le service Développement économique accompagne et conseille les porteurs de projets. Grâce à ses liens avec les propriétaires particuliers et les bailleurs, il peut aider les nouveaux commerçants dans la recherche de locaux adaptés à leurs besoins. Il s occupe notamment de la bourse aux locaux et recense les cellules vacantes. Le service accompagne également les jeunes créateurs d entreprise. Grâce à sa cotisation au dispositif Initiatives 93, il peut les aider dans l obtention d un prêt sur l honneur à

17 taux zéro pour des montants compris entre et Le service peut également intervenir en cas de litige entre commerçants et riverains, lorsqu il y a des nuisances, et amener les commerçants à prendre des décisions concernant la gêne occasionnée par leur activité. Il prospecte régulièrement pour trouver de nouveaux commerçants et varier l offre proposée aux Gervaisiens. C est ainsi qu il a contacté le gérant des kiosques de presse pour mettre à disposition des habitants la presse quotidienne en centre-ville. Parallèlement, il organise les animations commerciales annuelles, comme le marché de Noël ou le concours de vitrines. Il peut également apporter son appui logistique lors de la réalisation des animations de l Association des commerçants et artisans du Pré. L association commerçante L ACAP a été créée en Elle a pour ambition de fédérer et mettre en valeur les commerçants gervaisiens. Cette mission, elle la poursuit activement auprès de la quarantaine d adhérents qu elle compte et L ACAP organise chaque année un grand loto La halle du marché couvert, qui a plus de 50 ans, va être rénovée se bat pour faire vivre le commerce de proximité. Dans un contexte où les enseignes de grande distribution s imposent, l association joue un rôle primordial dans la dynamique économique du Pré Saint-Gervais. Moyen de promotion, d animation, de valorisation, de représentation des artisans et des commerçants, l ACAP regroupe l ensemble des idées de ses adhérents pour les promouvoir et obtenir le soutien de la Municipalité via le service Développement économique. L association met en place des animations commerciales : stand à la braderie gervaisienne, événements festifs (Montmartre dans le Pré, rendez-vous annuel entre 2005 et 2009, animé par Anita Bours, présidente pendant quatre ans, rassemblait des artistes), jeux concours, distribution de roses pour la fête des mères, loto annuel avec des lots de grande qualité Et cette année encore, l ACAP tiendra un stand au forum des associations. Si Anita Bours a choisi de laisser la présidence pour permettre à d autres membres d insuffler une nouvelle dynamique à l association, elle y est restée très active avec ceux qui lui ont succédé : Lionel Cousin, Claude Contat, Anne-Marie Da Fonseca et Leïla Zier. Un exemple qui va sans doute créer des émules. Un label à l étude Épaulée par l agglomération Est Ensemble, l Office Public de l Habitat et la Maison Revel de Pantin (centre de ressources départemental spécialisé dans l artisanat d art), la Municipalité redynamise le quartier de la place Séverine. Les boutiques de la cité-jardins étant délaissées par les commerces de bouche, l implantation des artisans d art a été favorisée dans ce secteur. En trois ans, ce sont donc 12 nouveaux artisans d art qui ont posé leurs outils au Pré Saint-Gervais. Tapissière d ameublement, sculpteur luminaire, socleur, designer, créatrice d objet de puériculture, de vêtements pour enfants, de bijoux, de vêtements de mode, de dentellière sur métal, brodeuse, restaurateur de meubles anciens En exerçant leur art quotidiennement à la vue de tous et en accueillant les écoliers lors de projets PréVoir n 95 septembre-octobre

18 en partenariat avec les établissements scolaires gervaisiens, ils créent des vocations et participent à la sauvegarde de ces métiers, tout en favorisant la pérennisation des commerces existants. Si le projet de quartier d artisanat d art n en est qu à ses prémices, la création d un collectif faciliterait l accès de ses membres à des aides financières et logistiques. En donnant une visibilité à ce pôle d artisanat d art, la Municipalité espère montrer, au-delà de son territoire, qu elle compte de nombreux créateurs talentueux. Un Plan local d urbanisme qui fait la part belle au commerce Voté en 2010, le Plan local d urbanisme reflète la vision du Conseil Municipal pour l évolution du Pré Saint-Gervais dans les dix années à venir. En reconnaissant que l activité commerciale se répartissait essentiellement autour de deux pôles (le centre commercial Babylone et le centre-ville), le PLU souligne la fragilité du tissu commercial gervaisien et fait des préconisations pour y remédier. Il incite donc à redéfinir les limites d un centre-ville ayant vocation à accueillir prioritairement des commerces en pied d immeuble : il s agit de passer du centre-ville linéaire (uniquement la rue André- Joineau), à un centre-ville élargi, qui se développe rues Danton et Jean- Baptiste-Sémanaz. Après l installation du Monoprix dans la ZAC Deltéral, les nouvelles constructions rue Danton ou d Estienne-d Orves, ainsi que celles de la rue Carnot comprennent des locaux d activité en rez-de-chaussée. Les travaux de voiries (création de pistes cyclables, réaménagement de carrefour, attention particulière portée sur les circulations piétonnes, aménagement des espaces publics) participent à la mise en œuvre de ce centre-ville élargi. Du PLU découle également la réglementation du stationnement payant. En favorisant la rotation des véhicules en centre-ville, la Municipalité épaule le commerce local : les clients peuvent plus facilement stationner pour effectuer leurs achats dans les commerces de proximité. Pour finir, le PLU interdit «dans les rues commerçantes principales le changement de destination des commerces en une autre destination», c est-à-dire la mutation de magasins en logement. Un outil de veille économique Pour s assurer que les locaux d activité ne soient pas utilisés à d autres fins, la Ville a voté en décembre 2012 son plan de sauvegarde et l instauration du droit de préemption communale. Ainsi, chaque bail commercial ou vente de fonds doit faire l objet d un courrier adressé en Mairie. Cette décision, motivée par l absence totale de visibilité en matière de transaction commerciale, permet de disposer d un outil de veille afin de connaître les acteurs économiques locaux et de se mettre à leur disposition si besoin. Mais bien que nombre d entre nous ressente une certaine nostalgie à Le Marché de Noël rencontre chaque année un grand succès l égard des commerçants de quartier et que la Ville travaille à préserver la diversité de l offre commerciale, la réalité économique et les nouveaux modes de consommation ont changé la donne. Et cela se vérifie d autant plus dans le cas du marché couvert. Améliorer sans cesse le marché Le marché couvert accueille les mardis, jeudis et samedis matins de nombreux commerçants : poissonniers, charcutiers, volaillers, fromagers, bouchers, tripier, marchand de fruits et légumes, fleuriste, stand de fruits secs et condiments Il se poursuit en extérieur avec des commerces de vêtements, de linge de maison, d accessoires divers ainsi qu un camion à pizzas et une rôtisserie le samedi matin. S il s étendait sur deux niveaux à sa création, la halle aux 18 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

19 Les commerçants participent à la décoration de la ville durant les fêtes de Noël fleurs et aux poissons s est peu à peu vidée, les Gervaisiens se tournant vers les centres commerciaux. Afin de ne pas laisser cet espace vacant et pour renouveler l intérêt des habitants, le service Culturel a investi la P tite Criée dès 2008 en proposant des événements culturels gratuits tous les 15 jours, participant ainsi à l animation du marché. La rue Anatole-France a été fermée à la circulation le samedi, pour permettre aux Gervaisiens de flâner en toute sécurité et aux exposants de venir plus nombreux. La gratuité du parking Danton a été décidée pour les jours de marché jusqu à 14h. Début juillet, un nouveau délégataire de service public a été choisi. Si les murs appartiennent à la Ville, celle-ci fait appel à un professionnel pour la gestion des exposants, en relation étroite avec le service Développement économique, afin de proposer aux Gervaisiens une prestation de la meilleure qualité possible. Ainsi, le nouveau prestataire s est engagé, en répondant à un cahier des charges strict lors de l appel d offres, à «relooker» la halle : réfection des peintures, portes coulissantes, remise en état des étals, nouvelle signalétique extérieure, animations régulières attractives Des améliorations qui ne manqueront pas d être appréciées par les usagers et qui les inciteront sans doute à venir plus régulièrement. + INFOS Service Vie économique 10, rue Émile-Augier POINT DE VUE Trois questions à Charles Amara, conseiller municipal délégué à la Vie économique Quels types d activités trouve-t-on au Pré Saint-Gervais? S il ne reste qu un faible nombre d industries, de nombreuses activités sont représentées dans notre ville : services (entretien, dépannage, transport, communications, informatique, réparation automobile), services à la personne (infirmières, kinésithérapeutes, pédicures, ostéopathe, etc.), commerces de bouche, restaurants, banques, coiffeurs, agences immobilières, auto-écoles, astrologue... Certaines parmi elles existent depuis plus de 100 ans, comme Le Lit National. D autres, moins anciennes, sont installées malgré tout depuis longtemps : Le Pouilly, Le Royal Couscous, Carrefour Market (anciennement Champion), Bastien et Associés (menuiserie et agencement cage d ascenseur), VW Sport (équipement de tennis), etc. Quelles sont celles qui se pérennisent le plus facilement? Les commerces de bouche (alimentation, boucheries, boulangeries, supermarchés, etc.), les commerces de proximité non alimentaires (pharmacies, fleuristes, coiffeurs, quincaillier, etc.), les restaurants, les cafés bar Mais si nous mettons tout en œuvre pour aider ces petits commerçants, c est également à chacun de leur donner un coup de pouce en faisant ses emplettes à deux minutes de chez lui. Cela étant, appuyés par Est Ensemble, nous avons l ambition de donner une identité au quartier de la cité-jardins, en accompagnant des commerçants «artisans d art». Cette identité sera matérialisée par un logo sur leurs vitrines. L objectif principal est de redonner vie à ce quartier, qui présente un déficit d activité commerciale. Quels sont les atouts du Pré Saint- Gervais? Pourquoi les porteurs de projets choisissent-ils notre ville? Nous rencontrons fréquemment des porteurs de projets qui sollicitent un prêt d honneur auprès de l institution «Initiative 93». Ce qui revient souvent lorsqu on leur demande ce qui les a attirés au Pré, c est la proximité avec Paris, les loyers relativement abordables, la facilité d accès, le sentiment d être dans un village et la convivialité qui s en dégage. PréVoir n 95 septembre-octobre

20 Portrait Moderniser l ancien Christine Delval restaure des chaises, des fauteuils, des sofas Pour leur redonner panache et splendeur d antan. Ou leur offrir un style résolument contemporain. Gervais, la tapissière porte une affection toute particulière à la ville. «Je me souviens encore de la laiterie place Séverine, sourit-elle. Nous allions chercher notre lait dans des bouteilles de verre. Ni fruits, ni légumes, ni viande. Rien que du lait.» Pour ce quartier qu elle aime tant, elle participe aux animations, comme les portes ouvertes des ateliers d artistes à J aime que mes clients décident de moderniser un fauteuil qui a déjà une cinquantaine d années. fauteuils, dont les styles font voyager à travers les époques, Christine les rénove pour ses clients. «Les gens m envoient une photo de leur bien et la description des tâches qu ils pensent nécessaires, explique-t-elle. D après ce que j observe, je renvoie un devis approximatif. S il leur convient, je me rends chez eux pour vérifier l état du siège, prendre les mesures pour le tissu et fixer le devis définitif. Je fais au plus juste : beaucoup de mes clients ont hérité d un fauteuil familial, qui a une valeur sentimentale, mais n ont pas un budget extensible. Je reviens avec des échantillons de tissus, pour qu ils puissent l imaginer dans leur environnement. Et je peux les guider, s ils le désirent.» Car, si Christine rappelle qu elle est tapissière et non décoratrice d intérieur, elle peut conseiller ses clients. Elle fabrique également des tentures, des voilages, des rideaux, des coussins, des têtes de lit, des housses pour canapé, assortis à la chaise ou au fauteuil rénové, pour achever la décoration. CHRISTINE DELVAL C hristine Delval, l air concentré, examine un fauteuil tonneau art déco. Les quatre-vingts dernières années ont laissé des cicatrices : ses ressorts et un peu de crin s échappent sous l assise. Avec la précision d un chirurgien, la tapissière manipule le siège et énumère les opérations à effectuer. Il va falloir l éventrer, traiter le bois contre les parasites, uniformiser sa teinte et refaire la garniture avant de passer aux finitions. Ce travail manuel est son lot quotidien depuis trois ans maintenant. Alors que Christine prend des cours de tapissier par loisir, elle se retrouve brusquement au chômage. À son âge, les opportunités d emplois se font rares. Avec détermination, elle décide de faire de sa passion un gagne-pain. Une enfant du pays Après sa formation et son stage, Christine se dégotte un atelier boutique avenue Jean-Jaurès. Ce lieu n a pas été choisi par hasard. Née au Pré Saint- la mi-juin. «Je me suis retrouvée avec des fresques accrochées aux murs, des meubles en carton dans tous les coins C est sympa d ouvrir mon atelier d artisan à des artistes. Mais tout ça, ajoute-t-elle en balayant le local d un geste large, je l ai fait pour les habitants du quartier. Pour qu ils ne passent pas devant un local vide, qu ils puissent rentrer poser des questions. J ouvre également mon atelier aux écoles et aux associations, comme lors d un projet photographique l an dernier.» Un métier polyvalent Dans son atelier gervaisien, c est sans complexe que des bergères côtoient des Voltaires et des Louis XV. Ces Une seconde vie «Ce que je préfère, ce sont les finitions» admet Christine. Clous, tissus, galons, donnent tout leur caractère aux fauteuils. Une bergère très classique, affublée d un velours marron, pourra ainsi se voir flanquée d une toile acidulée avec des motifs pop. Hérésie? «Je ne juge pas les goûts de mes clients. Mais j avoue que j aime qu ils soient audacieux et décident de moderniser un fauteuil qui a déjà une cinquantaine d années! Je m amuse plus» ajoute-t-elle, espiègle. Alors, que vous soyez plutôt satin brodé, lin naturel ou fleurs psychédéliques, nul doute que Christine saura vous aider à donner une seconde vie à un coup de cœur déniché en brocante. Ou une troisième, une quatrième, une cinquième William Beaucardet 20 PréVoir n 95 septembre-octobre 2013

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France EDITO/ La rentrée s annonce, période vouée aux changements et aux résolutions en tout genre!!! Après un été on l espère ressourçant pour le plus grand nombre, et bien que l actualité internationale n ait

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

GUIDE DE LA PETITE ENFANCE

GUIDE DE LA PETITE ENFANCE GUIDE DE LA PETITE ENFANCE www.villedupre.fr 1 Sommaire Les modes d accueil.....................................................p 3 S informer sur les modes d accueil..........................................p

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud 3 DÉCEMBRE 2015 G. Page Agenda de quartier Nantes Sud PAROLES D ICI : JEUNES JOURNALISTES Mina (animatrice du secteur jeunes de l ACCOORD Clos-Toreau) nous explique : «Depuis septembre 2015, un groupe

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme Ciné en plein R Piscine à 1 euro Surprises en squares 8 juillet - 23 août 2013 Vacances à Colombes Programme Surprises en squares Du 8 juillet au 23 août de 16h à 19h - Gratuit Pôle sportif municipal Pierre

Plus en détail

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 SOMMAIRE Etats des Lieux Besoins Répertoriés Atouts du Territoire et Leviers Points de Vigilance Contraintes du Territoire Des objectifs, des priorités pour

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

La Lettre d information du RPAM Cléguérec - Pontivy - Rohan Mai / juin 2013

La Lettre d information du RPAM Cléguérec - Pontivy - Rohan Mai / juin 2013 Côté Parents & Assistantes Maternelles... Les congés payés En janvier, les RAM de Locminé et Pontivy Communauté vous ont proposé une information sur la convention collective et le contrat de travail. Notre

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES 2013 SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC SOMMAIRE : I/ la maison des jeunes page 3 II/nos observations ayant amené ce projet page 4 III/ le projet éducatif et pédagogique

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015 Projet Pédagogique Année scolaire 2014/2015 I- Locaux et horaires d ouverture : Les enfants sont accueillis dans les locaux de l Accueil de Loisirs du Marensin situé 134 impasse Castetbert à Castets. Les

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE DE MONTERBLANC

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE DE MONTERBLANC Mairie de Monterblanc Maison de l Enfance «La Ribambelle» Lotissement Les Roseaux Rue Françoise DOLTO 56250 MONTERBLANC 02/97/45/82/14 02/97/45/84/36 accueil-periscolaire@monterblanc.fr PROJET PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Agenda Seniors. Le CLIC de Caen et couronne va bientôt changer d adresse!

Agenda Seniors. Le CLIC de Caen et couronne va bientôt changer d adresse! Agenda Seniors du CLIC de Caen et couronne n 169 Page 1 sur 9 Agenda Seniors INFORMATION PREVENTION LOISIRS -Septembre 2015 N 169 Le CLIC de Caen et couronne va bientôt changer d adresse! Nouvelle adresse,

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES PROJET PEDAGOGIQUE Mairie de Plestin-Les-Grèves téléphone : 02.96.54.10.37 courriel : gaderie.plestinlesgreves@orange.fr Benoît BILLAUD Chef

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis SPOT 4 E ÉDITION APPEL À PROJETS SPOT est un événement jeunesse porté par la Ville de Nantes dont l ambition est de valoriser l engagement, les talents, la créativité et l innovation en favorisant l expression

Plus en détail

Des jeunes pousses pour des génies en herbe!

Des jeunes pousses pour des génies en herbe! Des jeunes pousses pour des génies en herbe! Vendredi 13 et samedi 14 novembre 2015 96 boulevard Bessières 75017 Paris Apprendre, Apprendre à apprendre, Apprendre à aimer apprendre Depuis quelques années,

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PÉRISCOLAIRE

RÈGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PÉRISCOLAIRE RÈGLEMENT INTERIEUR 2014/2015 ACCUEIL PÉRISCOLAIRE COMMUNE DE LUTTANGE L accueil périscolaire a été mis en place en septembre 2013 par la Municipalité afin de répondre aux besoins des familles Luttangeoises

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Illustrations : Annelore Parot. Aux Amis des Histoires

Illustrations : Annelore Parot. Aux Amis des Histoires Illustrations : Annelore Parot Aux Amis des Histoires L Histoire Petites histoires entre amis 3 mars 2010 Chennevières Sur Marne Situation : Val-de-Marne - 13 kilomètres au Sud-est de Paris. La Marne et

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

Lundi 19 octobre Salle du Levant 18h30. LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre quotidien.

Lundi 19 octobre Salle du Levant 18h30. LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre quotidien. DÉVELOPPEMENT URBAIN FORMATION CULTURE HABITAT EMPLOI HABITAT ÉDUCATION CADRE DE VIE SANTÉ ÉCONOMIE politique ville de la LANCEMENT DES ACTIONS ET DU CONSEIL CITOYEN La politique de la ville dans votre

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION DES PARENTS 20 SEPTEMBRE 2012

COMPTE-RENDU REUNION DES PARENTS 20 SEPTEMBRE 2012 COMPTE-RENDU REUNION DES PARENTS 20 SEPTEMBRE 2012 1. Présentation de l école : Il y a 3 classes à Wentzwiller : - la classe des Petits Moyens en maternelle de Melle PERRIOT (16) - la classe des CP CE1

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

PROJET PETITE ENFANCE 2012 PROJET PEDAGOGIQUE ACM MATERNEL

PROJET PETITE ENFANCE 2012 PROJET PEDAGOGIQUE ACM MATERNEL PROJET PEDAGOGIQUE ACM MATERNEL L éveil des sens chez les petits ANNEE 2012 1 1. PREAMBULE 1.1 Historique 1.2 Finalité du projet 2. INTENTIONS EDUCATIVES 2.1 Objectifs pédagogiques 3. MODE D ORGANISATION

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR Dossier de presse POINT PRESSE Mardi 3 septembre 2013 A 8h45 à l école élémentaire le Bois En présence de Rodolphe THOMAS, Maire d Hérouville Saint-Clair, Conseiller

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2013 Catégorie ACTIVITE SODEXO BOOST & MOI! PROGRAMME NUTRITION ET BIEN-ÊTRE DE SODEXO. Lancé le 27 janvier dernier, autours d un rendez-vous matinal et convivial au siège

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11 1 Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4 Ecole maternelle...page 5 Définitions page 6 Emploi du temps.page 7 Ateliers projets septembre vacances..page 8 et9 Ecole élémentaire page 10

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

Règlement intérieur. des activités périscolaires

Règlement intérieur. des activités périscolaires Règlement intérieur des activités périscolaires Adopté par le conseil municipal du 27 juin 2014 1 Le présent règlement a pour objectif de définir le fonctionnement, le déroulement et les modalités de fréquentation

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

Temps d Activités. Périscolaires. École Sainte Jeanne d Arc

Temps d Activités. Périscolaires. École Sainte Jeanne d Arc Temps d Activités Périscolaires Les rythmes scolaires Selon le décret du 24 janvier 2013, «les nouveaux rythmes scolaires ont avant tout un objectif pédagogique : mettre en place une organisation du temps

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Programme. septembre décembre 2015

Programme. septembre décembre 2015 Programme septembre décembre 2015 La Maison des parents est un lieu convivial de rencontre. Les parents y trouvent les ressources pour se préparer à l arrivée de leurs enfants, anticiper leur avenir et

Plus en détail

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Commune de Sainte Maure de Touraine Année Scolaire 2015-2016

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

Dijon. Les Senioriales de Dijon (21) Capitale de la Bourgogne RT 2012 (1)

Dijon. Les Senioriales de Dijon (21) Capitale de la Bourgogne RT 2012 (1) Dijon Capitale de la Bourgogne (1) RT 2012 Les Senioriales de Dijon (21) 1. La Bourgogne Dijon Capitale de la Bourgogne Terre de vignobles et de patrimoine 2. 3. Dijon, ville de 156 000 habitants, et sa

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

Programme d octobre 2015 à janvier 2016

Programme d octobre 2015 à janvier 2016 Une case pour noter nos rendez-vous! Week-end des 3 et 4 octobre Dimanche 11 octobre Dimanche 18 octobre Week-end des 24 et 25 octobre Du 26 au 30 octobre Dimanche 1 er novembre Week-end du samedi 7 novembre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Bienvenue. Saint-Médard d Aunis. www.agglo-larochelle.fr. le 1 er janvier 2014

Bienvenue. Saint-Médard d Aunis. www.agglo-larochelle.fr. le 1 er janvier 2014 Bienvenue le 1 er janvier 2014 Saint-Médard d Aunis entre dans la Communauté d agglomération de la rochelle Un document pratique pour tout savoir sur les services et les équipements qui feront bientôt

Plus en détail

Colmar. de l Emploi Sportif et de Loisirs. 8èmes ENCONTRES NATIONALES. 16 et 17 Novembre 2015. programme associations psl.

Colmar. de l Emploi Sportif et de Loisirs. 8èmes ENCONTRES NATIONALES. 16 et 17 Novembre 2015. programme associations psl. 8èmes ENCONTRES NATIONALES de l Emploi Sportif et de Loisirs programme associations psl Colmar 16 et 17 Novembre 2015 rencontres-nationales.profession-sport-loisirs.fr FÉDÉRATION NATIONALE p r o fe s s

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

LETTRE. Relais Petite Enfance Terre & Vigne. Maillon des âges. Page 4 : Le Maillon des âges CESAM L école des loisirs Les 10 ans du relais

LETTRE. Relais Petite Enfance Terre & Vigne. Maillon des âges. Page 4 : Le Maillon des âges CESAM L école des loisirs Les 10 ans du relais Aigrefeuille Sur Maine, La Planche, Maisdon Sur Sèvre, Monnières, Remouillé, Vieillevigne LA LETTRE Relais Petite Enfance Terre & Vigne Sommaire Groupe CD Page 2 : Retour sur les 10 ans du relais C est

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 Ce règlement a été adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 21 juillet 2014. GENERALITES L accueil périscolaire

Plus en détail

Merville-Franceville. passe au durable!

Merville-Franceville. passe au durable! Du 23 mars au 7 avril Merville-Franceville passe au durable! Contact presse : Virginie QUENTRIC Tél. 02 31 30 43 27 vquentric@cpievdo.fr 1/10 Du 23 mars au 7 avril : Merville-Franceville passe au durable!

Plus en détail

Nouvelle organisation COLLECTE ORDURES MENAGERES

Nouvelle organisation COLLECTE ORDURES MENAGERES FLASH Décembre 2012 Nouvelle organisation COLLECTE ORDURES MENAGERES Le Grand Lyon assure la collecte des ordures ménagères (bacs gris) et la collecte sélective (bacs verts). A partir du 22 octobre, les

Plus en détail

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité.

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Conditions Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Justifier d une adresse sur la ville d Évreux (quittance de loyer, facture récente d eau, d électricité, de gaz ou de téléphone

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

LE PROJET PEDAGOGIQUE

LE PROJET PEDAGOGIQUE LE PROJET PEDAGOGIQUE AGE DU PUBLIC : 3 /11 ans 12 / 17 ans PRESENTATION DE L EQUIPE D ANIMATION Directrice / Animatrice : Pascale GRANGER Animatrices permanentes Annick ROUX Animatrices/teurs BAFA temporaires

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers

Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers Sommaire 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1.1. Objet du règlement... 2 1.2. Application du présent règlement... 2 2. MODALITÉS D

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 Orgeval 2015 : une maison de quartier et une salle municipale pour les habitants Conférence de presse vendredi 12 juillet 2013, 10 heures Groupe scolaire Gallieni Contact

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

Le Centre de Loisirs, c est aussi pour les parents!!! Tous les enfants du centre, soit 30 enfants de 6 à 8 ans et 28 enfants de 8 à 11 ans.

Le Centre de Loisirs, c est aussi pour les parents!!! Tous les enfants du centre, soit 30 enfants de 6 à 8 ans et 28 enfants de 8 à 11 ans. FICHE PROJET CONVENTION VILLE DE TOULOUSE 2005 / 2006 NOM DE LA STRUCTURE : LES AMIS DU PETIT FERDINAND THEME DU PROJET : Le Centre de Loisirs, c est aussi pour les parents!!! PERIODE DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015 Plan de mandat 2014-2020 Conseil Municipal du 9 juillet 2015 3 enjeux majeurs vont irriguer le mandat De l agenda 21 à la transition énergétique La requalification du quartier de l Esplanade L optimisation

Plus en détail