COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LA VILLE DE BAYONNE REDÉFINIT SA POLITIQUE EN FAVEUR DE LA PETITE ENFANCE : Le Plan «petite enfance» 2016>2020

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUÉ DE PRESSE. LA VILLE DE BAYONNE REDÉFINIT SA POLITIQUE EN FAVEUR DE LA PETITE ENFANCE : Le Plan «petite enfance» 2016>2020"

Transcription

1 Direction de la communication, du dialogue citoyen et de l attractivité territoriale Tél. : Courriel : Le 11 mars 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA VILLE DE BAYONNE REDÉFINIT SA POLITIQUE EN FAVEUR DE LA PETITE ENFANCE : Le Plan «petite enfance» 2016>2020 La Ville de Bayonne met en place un plan d actions pour les cinq années à venir afin d anticiper les évolutions démographiques et répondre aux besoins des familles et des professionnels en matière de services et d équipements. La 15 e édition des Journées de la Petite enfance, qui se tient à Bayonne du 12 au 19 mars, est l occasion de faire découvrir ces nouvelles orientations au grand public. Au terme d un important travail de diagnostic, d état des lieux, et d une concertation approfondie avec les acteurs institutionnels, associatifs, les professionnels, la Ville redéfinit sa politique en faveur de la petite enfance. Elle travaille à une meilleure coordination des acteurs autour des parents et de leurs enfants, à l optimisation de la qualité de l accueil, à une information des familles plus lisible et plus adaptée. Ces axes, associés à une équité et à une justice sociale plus affirmées, guident maintenant les actions de la Ville. L une des actions phares sera la création d un guichet unique "Petite enfance" au 1 er septembre prochain. Il s'agira de la porte d'entrée exclusive pour la recherche d'un mode d'accueil. Il permettra de mieux cerner les besoins des familles en termes d'accueil et de leur apporter une solution dans les meilleurs délais. Parallèlement, une commission d attribution des places disponibles dans les différents lieux d accueil sera créée pour une meilleure répartition des places en crèche en fonction de critères comme la situation familiale et professionnelle, les ressources, ou encore le lieu de vie. Elle pourra aussi orienter les parents vers un mode de garde individuel s il est plus adapté à leurs besoins.

2 Des aides pour accompagner la parentalité D autres mesures en faveur de la petite enfance sont en cours d élaboration telles que le développement de moyens pour aider les parents confrontés à des difficultés dans l éducation de leurs enfants, le renforcement de l'accueil des enfants de 2 à 4 ans ou encore l'accompagnement de projets d'accueil bilingue en basque. Plusieurs instances de réflexion et de suivi verront le jour au cours de l année : comité de pilotage, conférence consultative, commission de gestion des projets, observatoire de la petite enfance. La capacité d'accueil collectif et individuel des tout-petits à Bayonne s élève à 875 places > 2020 : UN NOUVEAU PROJET La Ville de Bayonne a saisi l opportunité du renouvellement du Contrat Enfance Jeunesse afin de conduire en partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales une étude des besoins «bilan et perspectives»sur le secteur petite enfance (enfants de 0 à 6 ans). Dans une exigence d équité, un devoir de solidarité et le souci d une action publique adaptée à la réalité des besoins, la Ville a décidé de réactualiser et de redéfinir les priorités de sa politique en faveur de la petite enfance. Trois objectifs prioritaires ont été identifiés : - dresser un état des lieux territorial des services et des équipements ; - recenser les besoins des familles et des professionnels ; - anticiper les évolutions démographiques de la commune. Ces objectifs définissent les orientations stratégiques constitutives d un schéma directeur de la petite enfance La Ville de Bayonne s est saisie de cette étude pour déterminer de nouvelles orientations partagées au titre de sa politique de la petite enfance formalisées par le biais d un schéma directeur Enjeux et orientations La Ville a identifié quatre enjeux qui vont structurer sa politique en faveur de la petite enfance : - l équité dans la répartition et la qualité de l offre sur le territoire de la ville ; - l harmonisation et la mise en cohérence des actions conduites dans un cadre de développement partagé avec tous les acteurs ; - l affirmation d une politique publique fondée sur les besoins de l enfant et non sur les seules appréciations individuelles des parents ou d autres acteurs ; - la maîtrise des engagements financiers de la Ville en faveur de la petite enfance.

3 Il en découle quatre orientations stratégiques qui structurent le plan d actions (schéma directeur) et qui positionnent la Ville en chef de file de la politique petite enfance sur son territoire : - construire une offre globale de la petite enfance (0-6 ans) sur l'ensemble du territoire de la ville autour d'une ambition partagée de qualité d'accueil. Il s agit là de répondre à une exigence de qualité quel que soit le mode d accueil choisi en privilégiant des actions transversales éducatives, culturelles, sportives, économiques et sociales ; - développer une politique d'information aux familles. L enjeu est celui d une meilleure lisibilité de l offre et des actions en :. centralisant l information (guichet unique) et l accompagnement des familles ;. développant de nouveaux outils de communication ;. favorisant la complémentarité des modes de garde pour permettre aux familles de choisir dans les meilleures conditions. - structurer l'offre en développant une stratégie globale de la petite enfance en coordination avec tous les acteurs. Il s agit pour ce faire de placer au cœur du projet l ensemble du parcours du jeune enfant et d agir dans une logique de continuité et de complémentarité de l offre (mutualisation). - œuvrer à une plus grande équité sociale de l'offre petite enfance. Il s agit par exemple d élaborer de nouveaux outils à destination des publics les plus fragiles et de renforcer la politique globale en termes d accompagnement à la parentalité et de prévention > 2020 : 14 actions programmées Les familles qui le souhaitent peuvent participer aux groupes de travail à venir (actions marquées d un astérisque). Fiche action N 1 : mise en place d un guichet unique municipal * o Créer une porte d entrée unique d information et de premier accueil des familles Fiche action N 2 : mise en place d une commission d attribution des places * o Fixer des critères d attribution et les partager o Associer l ensemble des structures o Communiquer afin de rendre lisible la procédure d attribution et les critères d éligibilité Fiche action N 3 : réorientation et mise en valeur du RAM (Relais d assistantes maternelles) o Recréer une dynamique auprès des AMA (Assistantes maternelles agrées) dans le cadre d un projet territorial

4 o Devenir l interface stratégique en matière de communication aux familles Fiche action N 4 : élaboration de la charte d accueil du jeune enfant* o Créer un document de référence fixant les intentions éducatives, les ambitions pédagogiques et les exigences inhérentes à l accueil du jeune enfant o Promouvoir un label «Ville de Bayonne» autour de la charte Fiche action N 5 : création d un observatoire de la petite enfance o Créer un outil transversal d analyse des besoins et d évaluation de la mise en œuvre du schéma directeur Fiche action N 6 : instauration d un comité de pilotage du schéma directeur o Créer une instance de suivi régulier et évaluatif du projet global Fiche action N 7 : mise en place de conférences consultatives* o Créer des espaces de partage d information et de formation relatif à la petite enfance o Créer une dynamique collective o Enrichir les pratiques quotidiennes Fiche action N 8 : renforcement de l accueil des 2-4 ans o Donner la possibilité à tous les enfants de 2-4 ans d accéder à une forme de socialisation o Respecter les besoins primaires de l enfant et soutenir son développement (en lien avec le projet de réussite éducative) o Mettre en place une culture commune pour l ensemble des professionnels de la petite enfance o Créer un dispositif «pass école» qui relie chaque école maternelle à une structure Fiche action N 9 : définir les axes d une politique d accompagnement à la parentalité et les traduire en actions o Construire une politique d accompagnement à la parentalité inscrite dans la charte d accueil du jeune enfant et intégrée au Plan éducatif global o Coordonner les projets des différents lieux d accueil enfants-parents (LAEP) o Proposer des expérimentations en lien avec les partenaires de la petite enfance Fiche action N 10 : soutien des AMA o Création un conseil des AMA o Intégration des AMA au comité de pilotage évaluatif o Création d une journée des AMA intégrée aux JPE Fiche action N 11 : mise en place de conventions d objectifs et de résultats Construire une politique d attribution des subventions, conclure des conventionnements de financement avec les crèches associatives

5 Fiche action N 12 : contribution au développement durable* o Encourager et accompagner des pratiques éco-responsables des acteurs de la petite enfance o Communiquer et sensibiliser les acteurs de la petite enfance aux pratiques éco-responsables Fiche action N 13 : soutien des projets d accueil bilingue Soutenir les projets en cours et encourager les initiatives Organiser l offre bilingue assurée par les AMA Entreprendre une demande de labellisation de certains établissements d accueil du jeune enfant (avec le dispositif d accueil de la petite enfance en langue basque «LEHA») Fiche action N 14 : créer une commission de gestion de projets o Hiérarchiser les projets de création en fonction de leur pertinence o Construire des critères d admissibilité et de validation des opportunités o Établir une stratégie de développement et de communication. LES JOURNEES DE LA PETITE ENFANCE DU 12 AU 19 MARS 2016 Sciences et neurosciences, un jeu d enfant Les 15 e Journées de la Petite enfance réunissent professionnels, experts, parents et enfants autour du thème des Sciences et des neurosciences du 12 au 19 mars. La science sera fêtée dans tous les lieux d accueil de la petite enfance, ainsi qu à la Maison des associations où petits et grands se retrouveront autour de spectacles, d expérimentations, de lectures, de concerts, de jeux et d ateliers. Autre temps fort de ces Journées, l éducation du tout-petit au regard des neurosciences. Le grand public et les professionnels pourront aller à la rencontre des chercheurs et des experts pour apprendre à mieux connaître le cerveau et s informer sur les dernières découvertes de la recherche dans la connaissance de l enfant. À ne pas manquer, le jeudi 17 mars à 20h15 à la Maison des associations, Pierre Bustany, professeur de médecine, neurophysiologiste, neuropharmacologue animera une conférence-débat ouverte à tous et gratuite. 15 e Journées de la Petite enfance > du 12 au 19 mars Programme complet sur bayonne.fr Les JPE se vivent aussi sur les réseaux sociaux > Facebook Ville de Bayonne et Twitter #BayonneJPE

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Politique : - Jeunesse et sports Programme(s) : Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Objet : Plan départemental pour la jeunesse Service instructeur : Service jeunesse et sport Sans incidence financière

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Les centres sociaux et les espaces de vie sociale des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - VILLE DE BAYONNE (PA) Séance du 16 février 2016 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL

REPUBLIQUE FRANCAISE - VILLE DE BAYONNE (PA) Séance du 16 février 2016 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL REPUBLIQUE FRANCAISE - VILLE DE BAYONNE (PA) O/J N 25 Séance du 16 février 2016 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL Le conseil municipal, régulièrement convoqué le 10 février 2016, s est réuni au lieu habituel

Plus en détail

Appel à projet

Appel à projet Contrat Local d Accompagnement à la Scolarité de l Isère Appel à projet 2015-2016 Cahier des charges La demande est à retourner, datée et signée avant le VENDREDI 19 JUIN 2015 à : Caisse d Allocations

Plus en détail

Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE

Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE Santé / Solidarité > Action Sociale > Politique de la Ville et cohésion sociale > DRE Présentation du D.R.E. (Dispositif de Réussite Éducative) La mise en œuvre du Dispositif de Réussite Educative vient

Plus en détail

Plan d actions NORM HANDI

Plan d actions NORM HANDI Plan d actions NORM HANDI Direction régionale et départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de Normandie Objectifs Création d un pôle ressource HANDICAP au sein des services de

Plus en détail

Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance

Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Concevoir une politique d'accueil de la petite enfance Comprendre les enjeux actuels de la petite enfance L évolution des politiques nationales et institutionnelles

Plus en détail

[ PROJET GÉNÉRATION ANS]

[ PROJET GÉNÉRATION ANS] DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Direction générale adjointe Jeunesse, Education, Sport et Vie Associative Direction Jeunesse Education Citoyenneté Mission Jeunesse [ PROJET GÉNÉRATION 11 25 ANS] PLAN GIRONDIN

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF GLOBAL

PROJET ÉDUCATIF GLOBAL Conseil Municipal du 27 juin 2011 PROJET ÉDUCATIF GLOBAL Ville de Lomme, Pôle Culture Education, Coordination PEG Une politique communale faisant de l éducation une priorité Le projet éducatif global

Plus en détail

Projet Educatif Local VILLE DE MOUANS-SARTOUX

Projet Educatif Local VILLE DE MOUANS-SARTOUX Projet Educatif Local VILLE DE MOUANS-SARTOUX Mis à jour après la consultation publique du 20 juin 2009 Adopté en conseil municipal le 18 septembre 2009 Les valeurs qui sous-tendent le projet éducatif

Plus en détail

Schéma départemental des actions éducatives Ain

Schéma départemental des actions éducatives Ain PREFET DE L AIN Schéma départemental des actions éducatives Ain 2011-2014 Réunions territorialisées Oyonnax, Saint Rambert en Bugey, Trévoux et Montrevel en Bresse L origine de la démarche Démarche originale

Plus en détail

CHARTE «SPORT ADAPTÉ TOUS ENSEMBLE» Pour la promotion du sport en faveur des personnes en situation de handicap mental sur Amiens Métropole

CHARTE «SPORT ADAPTÉ TOUS ENSEMBLE» Pour la promotion du sport en faveur des personnes en situation de handicap mental sur Amiens Métropole CHARTE «SPORT ADAPTÉ TOUS ENSEMBLE» Pour la promotion du sport en faveur des personnes en situation de handicap mental sur Amiens Métropole 1- Le projet «Sport adapté TOUS ENSEMBLE» L Office des Sports

Plus en détail

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE Plan d Action Sanitaire et Sociale 2011-2015 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr Ce plan : Un nouveau plan d action sanitaire et sociale pour les 5 années à venir 2011 2015 adopté lors

Plus en détail

Le point sur. Les espaces de vie sociale

Le point sur. Les espaces de vie sociale Le point sur Les espaces de vie sociale 1 La branche Famille est un acteur majeur des politiques familiales et sociales en France Avec 35 000 salariés et près de 80 milliards d euros redistribués, la Branche

Plus en détail

4 La maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication.

4 La maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication. LES 7 PILIERS DU SOCLE COMMUN DES CONNAISSANCES, COMPETENCES ET ATTITUDES 1 La maîtrise de la langue française. 2 La pratique d une langue vivante étrangère. 3 Les principaux éléments de mathématiques

Plus en détail

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012 CHARTE DE QUALITÉ CHARTE DE QUALITÉ pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité Rédigée dans le cadre de la commission départementale de l accueil des jeunes enfants de l Isère Edition

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION

JOURNEE DE FORMATION JOURNEE DE FORMATION LABEL «ECO CENTRE DE LOISIRS» DU GERS RESEAU ERE 32 Mardi 19 mars 2010 à Auch Le réseau ERE 32 Historique Présentation des acteurs L éducation au développement durable, pourquoi? L

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

Rédiger son Projet Éducatif Territorial. Outil d'aide méthodologique à l'usage des acteurs locaux de la Réforme des Rythmes Éducatifs

Rédiger son Projet Éducatif Territorial. Outil d'aide méthodologique à l'usage des acteurs locaux de la Réforme des Rythmes Éducatifs Rédiger son Projet Éducatif Territorial Outil d'aide méthodologique à l'usage des acteurs locaux de la Réforme des Rythmes Éducatifs 1/ Contexte La Réforme des rythmes scolaires La réforme engagée par

Plus en détail

Guide de création d une micro crèche en Ardèche

Guide de création d une micro crèche en Ardèche Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant 2011 Guide de création d une micro crèche en Ardèche Document validé par les partenaires le 23/08/2011 1 Sommaire Préambule 1. Conditions préalables

Plus en détail

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République.

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République. Préambule Considérant qu il est de la responsabilité de tous de donner à l ensemble des enfants et des jeunes les outils, les moyens et les capacités d entrer demain de manière autonome et active dans

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires à Martigues

La réforme des rythmes scolaires à Martigues La réforme des rythmes scolaires à Martigues Le jeudi 20 février 2014 Salle des conférences I. La loi de refondation de l Ecole l face aux ambitions de la Ville De nombreuses problématiques non résolues

Plus en détail

ETUDE POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POLITIQUE ENFANCE JEUNESSE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HERAULT

ETUDE POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POLITIQUE ENFANCE JEUNESSE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HERAULT ETUDE POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POLITIQUE ENFANCE JEUNESSE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HERAULT Comité de pilotage Restitution finale Gignac, 9 septembre 2011 1 INTRODUCTION M. LOUIS VILLARET

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES. Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES. Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013 LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Saint Rémy-lès-Chevreuse FEVRIER 2013 Les objectifs de la réforme Mieux organiser la journée de l enfant Respecter ses rythmes biologiques Répartir les heures de classe

Plus en détail

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE

Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Projet du collectif SERVICE DE L ENFANCE Le Service Municipal de l Enfance de la Ville d Aubagne conduit des actions à caractère éducatif en direction de l enfance et l adolescence. Il s adresse à tous

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE Direction des Ressources Humaines Localisation : Placement Familial de Romans AVIS DE VACANCE DE POSTE RESPONSABLE D UNITÉ DE PLACEMENT FAMILIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction

Plus en détail

Le Projet Educatif Local 2012/2015

Le Projet Educatif Local 2012/2015 Le Projet Educatif Local 2012/2015 2 Introduction p. 4 Des objectifs, des priorités pour l enfant et sa famille P. 5 Des partenaires et des acteurs au service du projet P. 7 Des moyens pour la mise en

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR L ELABORATION DU PEDT à THORIGNE OUILLARD

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR L ELABORATION DU PEDT à THORIGNE OUILLARD MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR L ELABORATION DU PEDT à THORIGNE OUILLARD Phase 1 : Restitution de la consultation des acteurs Eléments de synthèse Comité de pilotage du 11 mars 2015 Phase 1 : Diagnostic

Plus en détail

Moselle Jeunesse. Charte départementale

Moselle Jeunesse. Charte départementale Moselle Jeunesse 2016-2018 Charte départementale L ingénierie départementale pour une politique jeunesse de territoires 2 Sommaire - Préambule - Les jeunes au cœur du projet - Les territoires - Les moyens

Plus en détail

Charte de l éducation artistique et culturelle

Charte de l éducation artistique et culturelle Charte de l éducation artistique et culturelle Projet éducatif local «Les États parties respectent et favorisent le droit de l enfant de participer pleinement à la vie culturelle et artistique, et encouragent

Plus en détail

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 CYCLE 3 : COMMENT AMÉLIORER LA LIAISON CM2 6 ÈME? Objectifs Identifier les enjeux et les différents «entrées» permettant d améliorer la

Plus en détail

Samedi 25 janvier Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE

Samedi 25 janvier Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE Samedi 25 janvier 2014 Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE de juin 2013 à janvier 2014 «L objectif du PEdT est de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la

Plus en détail

Présentation synthétique de la compétence petite enfance

Présentation synthétique de la compétence petite enfance COMPTE RENDU Réunion d information 23 septembre 2014 Madame, Monsieur, Vous êtes nombreux à avoir participé à la réunion d information du Relais Assistants Maternels du mardi 23 septembre dernier à l escale

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL SYNTHÈSE Les ambitions du projet LE Projet Éducatif Territorial Dans le cadre de la loi de refondation de l école, le décret du 20 mars 2013 indique que «l objectif du Projet

Plus en détail

La mise en œuvre d un PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

La mise en œuvre d un PROJET EDUCATIF TERRITORIAL La mise en œuvre d un PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Qu est-ce qu un Projet Éducatif Territorial? Circulaire n 2013-036 du 20 mars 2013 publiée au BO n 12 du 21 mars 2013 Le projet éducatif territorial (PEDT),

Plus en détail

L Etat, représenté par Monsieur Dominique VIAN, Préfet des Alpes-Maritimes

L Etat, représenté par Monsieur Dominique VIAN, Préfet des Alpes-Maritimes CONVENTION VISANT A MODERNISER ET A PROFESSIONNALISER LES METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE AU SEIN DES ETABLISSEMENTS ET DES STRUCTURES D AIDE A DOMICILE DU DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES Entre : L

Plus en détail

Projet Educatif Global de Territoire. Groupe de travail Mercredi 3 février h

Projet Educatif Global de Territoire. Groupe de travail Mercredi 3 février h Projet Educatif Global de Territoire Groupe de travail Mercredi 3 février 2016 20h Ordre du jour En grand groupe : Démarche PEGT Principaux éléments du diagnostic Présentation des axes prioritaires Présentation

Plus en détail

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Dossier de presse Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Poitiers, le 30 janvier 2015 Bruno BELIN, Premier Vice-Président du Conseil Général chargé des Solidarités, a réuni les partenaires

Plus en détail

LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE

LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE NOUVELLE APPROCHE DU TRAVAIL EN PRÉVENTION SPÉCIALISÉE EN MOSELLE WWW.MOSELLE.FR 20 AVRIL 2016 LES CONCLUSIONS DE L ETUDE DE L OBSERVATOIRE (FIN 2013) 5 associations réunissant

Plus en détail

Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans

Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans Projet pédagogique Accueil Collectif de Mineurs Adolescents du CM2 à 17 ans COMMUNE DE BUBRY POLE ENFANCE JEUNESSE RUE DES ECOLIERS 02.97.27.58.02 06.70.27.23.41 animateur56310@hotmail.fr LE LOCAL JEUNES

Plus en détail

2016 DFPE 283/DASCO/DJS

2016 DFPE 283/DASCO/DJS Direction de la Famille et de la Petite Enfance 2016 DFPE 283/DASCO/DJS : Approbation de la signature de l avenant 2017-2018 au contrat enfance jeunesse 2015-2018 entre la Caisse d Allocations Familiales

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Tencin Gestion des Temps Péri-Educatifs (TAP) et Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Tencin Gestion des Temps Péri-Educatifs (TAP) et Périscolaires PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Tencin Gestion des Temps Péri-Educatifs (TAP) et Périscolaires PREAMBULE La réforme des rythmes scolaires est entrée en vigueur à Tencin en septembre 2014, conformément aux décrets

Plus en détail

CHARTE - CONSEIL CONSULTATIF DE VILLE VILLE D ÉPINAY-SUR-SEINE

CHARTE - CONSEIL CONSULTATIF DE VILLE VILLE D ÉPINAY-SUR-SEINE CHARTE - CONSEIL CONSULTATIF DE VILLE VILLE D ÉPINAY-SUR-SEINE Préambule La participation citoyenne est un enjeu majeur pour la réussite des politiques publiques ; en effet solliciter l expertise d usage

Plus en détail

dossier de presse par, président s a m e d i 2 4 f é v r i e r

dossier de presse par, président s a m e d i 2 4 f é v r i e r s a m e d i 2 4 f é v r i e r 2 0 0 7 dossier de presse par, président!"""""""""""""""# Accroître le nombre de places d accueil : 2 Optimiser les conditions d accueil des jeunes enfants : 2 Répondre aux

Plus en détail

Réunion d'information Contrat enfance jeunesse. 5 février Toulouse. Bienvenue!

Réunion d'information Contrat enfance jeunesse. 5 février Toulouse. Bienvenue! - Toulouse Bienvenue! COG 2013-2017 Un rôle renforcé en matière de développement de l'offre petite enfance : 200 000 nouvelles solutions d'accueil collectif ou individuel, développement des RAM. Une mission

Plus en détail

De nouveaux rythmes scolaires à l école primaire

De nouveaux rythmes scolaires à l école primaire De nouveaux rythmes scolaires à l école primaire L essentiel > La mise en œuvre de la semaine de 4 jours et demi soit 9 demijournées d enseignement permettra de mieux répartir les heures de classe sur

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

Charte d appartenance

Charte d appartenance Charte d appartenance et d engagement du réseau UNA Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles 108-110, rue Saint-Maur - 75011 Paris - Tel : 01 49 23 82 52 - Fax : 0143 38 55 33

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL Les circulaires et notes de la Direction de la PJJ seront mises en cohérence avec les conclusions des travaux annoncés par le présent programme de travail. GARANTIR LA CONTINUITE DES

Plus en détail

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions 1 Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération du Nord : Une ambition partagée.

Plus en détail

MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T

MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T MAISON FLORA TRISTAN P R O J E T 2 0 1 5-2 0 1 8 Qu est-ce qu un Espace Solidaire? L Espace Solidaire porte un projet de centre social agréé par la CAF, articulé autour de 3 grandes fonctions : Maison

Plus en détail

Accueil périscolaire

Accueil périscolaire COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER Accueil périscolaire Projet Educatif Service Enfance Jeunesse 28/05/2013 Le présent projet éducatif a pour vocation de traduire les engagements, les priorités

Plus en détail

L intercommunalité 1

L intercommunalité 1 1 Apparue il y a plus de 120 ans, la coopération intercommunale a été encouragée et s est réellement développée à partir des années 1990. L intercommunalité répond à plusieurs objectifs : remédier à l

Plus en détail

[ 1 ] communauté urbaine Toulouse Métropole Politique de la Ville et Innovation Sociale

[ 1 ] communauté urbaine Toulouse Métropole Politique de la Ville et Innovation Sociale [ 1 ] communauté urbaine Toulouse Métropole La communauté urbaine Toulouse Métropole : 2001 : création de la communauté d agglomération transformée en communauté urbaine en 2009. Un territoire progressivement

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction des Ressources Humaines PUERICULTRICE/INFIRMIERE I PUERICULTRICE - INFIRMIERE AU SERVICE ASE DOMICILE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service :

Plus en détail

Dispositif de Réussite Educative en Nord Isère

Dispositif de Réussite Educative en Nord Isère l aggloml agglomération Nord Isère Dispositif de Réussite Educative en Nord Isère 1.Rappel Historique Lancement de la démarche : 30 septembre 2003 : volonté politique conjointe du Comité de Pilotage du

Plus en détail

Projet pédagogique et de fonctionnement. Conseil Municipal d Enfant de Montferrier sur Lez

Projet pédagogique et de fonctionnement. Conseil Municipal d Enfant de Montferrier sur Lez Projet pédagogique et de fonctionnement Conseil Municipal d Enfant de Montferrier sur Lez Année 2015/2016 Le Conseil Municipal d'enfant de Montferrier sur Lez contribue à l apprentissage de la démocratie

Plus en détail

acteur essentiel de la politique familiale et sociale

acteur essentiel de la politique familiale et sociale plaquette-activitécaf46-2015-a_mise en page 1 21/06/2016 13:58 Page 1 La Caf, acteur essentiel de la politique familiale et sociale La Caf du Lot est un organisme de Sécurité sociale. Elle fait partie

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL DE TERRITOIRE

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL DE TERRITOIRE Annexe 1 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL DE TERRITOIRE 2012 2017 1 PREAMBULE Une politique communale faisant de l éducation une priorité Le Projet Educatif Global de Territoire a été mis en place par délibération

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES SERVICES AUX FAMILLES DEPARTEMENT DU CANTAL Dossier de presse

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES SERVICES AUX FAMILLES DEPARTEMENT DU CANTAL Dossier de presse SCHEMA DEPARTEMENTAL DES SERVICES AUX FAMILLES DEPARTEMENT DU CANTAL 2016 2019 Dossier de presse Le comité interministériel de modernisation de l action publique a arrêté, le 17 juillet 2013, les grands

Plus en détail

Comité de pilotage stratégique pour le l élaboration du schéma du sport. Réunion du 18 avril 2014

Comité de pilotage stratégique pour le l élaboration du schéma du sport. Réunion du 18 avril 2014 Comité de pilotage stratégique pour le l élaboration du schéma du sport Réunion du 18 avril 2014 Vers un schéma du sport en région Lettre de la ministre du 18 novembre au directeur général du CNDS «Il

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires : Information et accompagnement départemental des acteurs départementaux

La réforme des rythmes scolaires : Information et accompagnement départemental des acteurs départementaux La réforme des rythmes scolaires : Information et accompagnement départemental des acteurs départementaux Programme de la réunion 17h00 : Accueil des participants 17h15-17h30 : Introduction de M. Cauret

Plus en détail

a activités supplémentaires du CDSA 64 : a diverses conventions signées (Agence Régionale de a 4 postes : 1 poste d agent administratif à temps plein

a activités supplémentaires du CDSA 64 : a diverses conventions signées (Agence Régionale de a 4 postes : 1 poste d agent administratif à temps plein MONOGRAPHIES PÉRENNISATION D EMPLOIS Projets et partenariats à la croisée des domaines du sport, du handicap et du médico-social L exemple d un Comité Départemental Sport Adapté (Pyrénées-Atlantiques)

Plus en détail

Appel à projets 2013 Programmation Contrat Urbain de Cohésion Sociale

Appel à projets 2013 Programmation Contrat Urbain de Cohésion Sociale PREFET DE L INDRE Appel à projets 2013 Programmation Contrat Urbain de Cohésion Sociale Correspondants Etat/Acsé DDCSPP Catherine BERANGER : 02 54 53 82 23 Anne DANIERE-MOREAU : 02 54 53 82 14 Préfecture

Plus en détail

Politique éducative intercommunale

Politique éducative intercommunale Politique éducative intercommunale Réunion publique 16 JANVIER 2014 A B Développer une politique éducative globale sur le canton de Montmartin sur Mer Créer un réseau actif des acteurs locaux Valoriser

Plus en détail

DIRECTION ACTIONS DE SANTE PMI. COMMISSION DEPARTEMENTALE DE L ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS (CODAJE) 29 mai 2015

DIRECTION ACTIONS DE SANTE PMI. COMMISSION DEPARTEMENTALE DE L ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS (CODAJE) 29 mai 2015 DIRECTION ACTIONS DE SANTE PMI COMMISSION DEPARTEMENTALE DE L ACCUEIL DES JEUNES ENFANTS (CODAJE) 29 mai 2015 ORDRE DU JOUR Missions de la CODAJE Etat des lieux de l accueil des jeunes enfants : Les besoins

Plus en détail

CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session Spécialité : Animation

CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session Spécialité : Animation CONCOURS INTERNE ET TROISIÈME CONCOURS D ATTACHÉ TERRITORIAL Session 2012 Spécialité : Animation Epreuve de rédaction, à l aide des éléments d un dossier relatif au secteur de l animation dans une collectivité

Plus en détail

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF CLAS

PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF CLAS PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF CLAS 2012-2013 Le dispositif CLAS a pour objet de favoriser la réussite scolaire des enfants et des jeunes. Les actions, mises en place dans le cadre de ce

Plus en détail

PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE P.S.T.

PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE P.S.T. PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE P.S.T. Qu est ce qu un PST? C est une démarche qui : - Vise à produire une transformation sociale durable - Doit permettre de construire des réponses partagées et cohérentes

Plus en détail

RELAIS ASSISTANTS MATERNELS GENAY. Avec la participation du et de la

RELAIS ASSISTANTS MATERNELS GENAY. Avec la participation du et de la RELAIS ASSISTANTS MATERNELS GENAY Avec la participation du et de la P a g e 2 SOMMAIRE Préambule 3 1. Objectifs du règlement 3 2. Fonctionnement 3 3. Missions du relais 4 4. Discrétion professionnelle

Plus en détail

Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins

Service. Spéciale. A Domicile. Landes Sud Océan. d Éducation. Et de Soins Livret d accueil Service d Éducation Spéciale Et de Soins A Domicile Landes Sud Océan L association départementales des PEP 40 Où nous trouver? Le SESSAD vous accueille dans ses antennes : De 9.00 à 17.00

Plus en détail

ORGANISATION DE LA DFPE

ORGANISATION DE LA DFPE 1 ORGANISATION DE LA DFPE 2 3 L HISTORIQUE DU PROJET Les conseils de parents et d arrondissements s inscrivent dans un contexte de développement de divers outils de démocratie participative (parlement

Plus en détail

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF)

VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) VISION DU VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS (VEEF) Présentée à la direction générale de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) Octobre 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Énoncé de vision...4

Plus en détail

Le point sur. le contrat enfance et jeunesse

Le point sur. le contrat enfance et jeunesse > Le point sur le contrat enfance et jeunesse La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 43,5 milliards d euros redistribués et 35 000 salariés, elle œuvre

Plus en détail

Service Petite Enfance- avril 2006

Service Petite Enfance- avril 2006 Schéma directeur de la petite enfance 2006-2012 1 Enjeu 1 : Adapter qualitativement et quantitativement l offre d accueil aux évolutions sociales en cours 2 Orientation 1 : Faire évoluer l offre d accueil

Plus en détail

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PREALABLE Le partenariat renforcé du réseau des Missions Locales avec le Pôle Emploi entre dans une nouvelle

Plus en détail

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Mardi 2 avril 2013 à 17h30 Caisse d allocations familiales Le Conseil Général de la Vendée et la Caisse

Plus en détail

Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement

Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement Favoriser l accès à l insertion professionnelle Marianne Fresnais

Plus en détail

REUSSITE EDUCATIVE AUBERVILLIERS

REUSSITE EDUCATIVE AUBERVILLIERS REUSSITE EDUCATIVE AUBERVILLIERS Les orientations générales du dispositif de réussite éducative Ce dispositif de réussite éducative vise à accompagner les familles dès la petite enfance et donner une chance

Plus en détail

Qu est-ce que le PEDT?

Qu est-ce que le PEDT? 2 0 1 6 / 2 0 1 8 Synthèse PEDT Communauté de Communes de la Région de Brumath Qu est-ce que le PEDT? Le projet éducatif de territoire (PEDT) est une démarche de partenariat entre les services de l Etat

Plus en détail

COORDINATION ENFANCE JEUNESSE. de DECINES. Une coordination enfance jeunesse pour Décines

COORDINATION ENFANCE JEUNESSE. de DECINES. Une coordination enfance jeunesse pour Décines CHARTE de la COORDINATION ENFANCE JEUNESSE de DECINES Une coordination enfance jeunesse pour Décines Décines compte environ 4000 enfants de 6 ans à 17 ans. En 1999, date du dernier recensement général

Plus en détail

Générations Mutualistes

Générations Mutualistes Générations Mutualistes Accompagner les familles tout au long de la vie Un réseau de 750 établissements et services mutualistes dans toute la France Un engagement au service du mieux-vivre de la personne

Plus en détail

Appui à la planification participative

Appui à la planification participative Appui à la planification participative Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser la planification d une stratégie, d un programme ou d une coopération. Dans certains cas, planifier une stratégie

Plus en détail

LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI

LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS EXEMPLE 1 LUNDI 8h30 11h30 13h30 15h45 16h30 MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI EXEMPLE 2 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI 8h30 8h30

Plus en détail

Au service des demandeurs d emploi qui ont envie d entreprendre

Au service des demandeurs d emploi qui ont envie d entreprendre Au service des demandeurs d emploi qui ont envie d entreprendre Marketing Formation Financement BPE Création Juridique Finances Commerce Les efforts réalisés depuis plusieurs années par les acteurs régionaux

Plus en détail

Préfecture des Bouches-du-Rhône APPEL A PROJETS

Préfecture des Bouches-du-Rhône APPEL A PROJETS Préfecture des Bouches-du-Rhône APPEL A PROJETS 2 0 1 7 PRÉSENTATION GÉNÉRALE ET CONDITIONS D ÉLIGIBILITÉ Le programme «Ville Vie Vacances» s adresse prioritairement aux enfants et aux jeunes en difficulté

Plus en détail

Document de synthèse. 1. Eléments de cadrage. Définition

Document de synthèse. 1. Eléments de cadrage. Définition Document de synthèse 1. Eléments de cadrage Définition 1 1. Contexte d émergence d une stratégie d éducation à l écocitoyenneté pour le Pôle Azur Provence «L éducation à l écocitoyenneté vise à accompagner

Plus en détail

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées j e u d i 1 1 f é v r i e r 2 0 1 0 dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées Par Bernard BONNE, Président du Conseil général de la Loire et Claude BOURDELLE, Vice-président du

Plus en détail

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART

Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART Le déploiement des MAIA en région : explicitation du fonctionnement et contraintes de l ARS DIU gestion de cas 6 février 2017 Isabelle GELEBART 1 1. Le déploiement des MAIA en Bretagne 2 1 1. Les modalités

Plus en détail

Atelier de «formation» : évaluation des CUCS et la démarche d élaboration de projets de cohésion sociale et urbaine

Atelier de «formation» : évaluation des CUCS et la démarche d élaboration de projets de cohésion sociale et urbaine Centre de ressources Ville Caraïbe 1 Atelier de «formation» : évaluation des CUCS et la démarche d élaboration de projets de cohésion sociale et urbaine Les fondamentaux de la politique de la ville 2 La

Plus en détail

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE

COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE COMMUNE DE RILLIEUX-LA-PAPE 1- REPERES SUR LA COLLECTIVITE PORTEUSE ET L AGENDA 21 1.1- CARACTERISTIQUES DE LA COLLECTIVITE Région/département Rhône- Alpes / Rhône Type de structure porteuse A21 Commune

Plus en détail

Axe 5 : Agir pour les solidarités

Axe 5 : Agir pour les solidarités N de la mesure : 5.2.2 Axe 5 : Agir pour les solidarités Action 5.2 : Renforcer l'accès aux soins et aux pôles de services Pilote : LOGO A21 Finalité 1 Opposer au retrait des services publics sociaux de

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

PÔLE JEUNESSE BOURSE PROJETS JEUNES

PÔLE JEUNESSE BOURSE PROJETS JEUNES PÔLE JEUNESSE BOURSE PROJETS JEUNES PREAMBULE CHAMALIERES propose de nombreux services en direction de la garde et de l éveil dans le cadre de la petite enfance. Cette politique lui a valu d obtenir en

Plus en détail

Accueil de loisirs (Le Malamok)

Accueil de loisirs (Le Malamok) PROJET EDUCATIF TERRITORIAL DE LA COMMUNE DE TREFFIAGAT Le Projet Educatif Territorial de la commune de TREFFIAGAT a pris forme grâce au Comité de Pilotage qui s est réuni à de multiples reprises entre

Plus en détail

Le concept de handicap rare Emergence d une problématique complexe

Le concept de handicap rare Emergence d une problématique complexe 1 Le concept de handicap rare Emergence d une problématique complexe Cette notion est introduite dans la politique du handicap pour répondre aux personnes ne bénéficiant pas d accompagnement adapté du

Plus en détail

PYRÉNÉES-ATLANTIQUES - CHARTE DÉPARTEMENTALE. CHARTE DÉPARTEMENTALE ENTRE LES ACTEURS DE L AIDE ALIMENTAIRE des Pyrénées-Atlantiques

PYRÉNÉES-ATLANTIQUES - CHARTE DÉPARTEMENTALE. CHARTE DÉPARTEMENTALE ENTRE LES ACTEURS DE L AIDE ALIMENTAIRE des Pyrénées-Atlantiques PYRÉNÉES-ATLANTIQUES - CHARTE DÉPARTEMENTALE CHARTE DÉPARTEMENTALE ENTRE LES ACTEURS DE L AIDE ALIMENTAIRE des Pyrénées-Atlantiques Année 2014 PRÉAMBULE La présente charte s inscrit dans un principe d

Plus en détail