Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement"

Transcription

1 Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement Sauver des vies, changer les mentalités.

2 Youth empowerment «L initiative YABC guide les jeunes dans une introspection réelle et très riche, qui leur permet de mieux se connaître. Elle libère leurs talents et renforce leurs compétences et leur conviction qu ils peuvent faire quelque chose d utile pour leur communauté.» Aurelia Balpe - Chef, Délégation de la Fédération dans le Pacifique «Les gens disent souvent : C est un travail d homme ; les femmes devraient rester à la maison et faire le ménage, et les hommes devraient rapporter de l argent à la maison. Nous ne pouvons peut-être pas être égaux sur le plan physique parce que nous n avons pas la même force, mais nous sommes égaux sur le plan mental. [ ] L initiative YABC touche à la liberté de vie : elle donne aux gens les moyens de vivre libres, de penser et de s exprimer par eux-mêmes, et de tirer leurs propres conclusions.» Toshe Kamilarovski, Croix-Rouge de l ex-république yougoslave de Macédoine «Si cette initiative était mise en œuvre partout dans le monde, le jour où la paix régnera sur terre ne serait pas très loin.» Un jeune «Cette initiative m a beaucoup appris et m a vraiment mis en lumière. J ai vraiment dû m évaluer et m interroger plus en profondeur sur ma mentalité - ce que je pensais des autres, mes attitudes et mon comportement - et sur la façon dont je fais les choses, non seulement au travail mais aussi dans ma vie privée. Par exemple, je me suis rendu compte que je stigmatisais, que je jugeais ou que je discriminais ceux que je considérais comme mes ennemis.» Un jeune 2

3 Table des matières Introduction 4 L initiative YABC en bref 5 Renforcer les capacités des jeunes 6 Agir à partir de la paix intérieure 8 Sensibiliser et engager la communauté 9 Historique de l initiative YABC au sein de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : moments forts 12 L initiative YABC aujourd hui 14 3

4 Youth empowerment Introduction Dans sa Stratégie globale sur la prévention et l atténuation de la violence, ainsi que les moyens d y faire face, la Fédération internationale a défini la culture de non-violence comme une culture «fondée sur le respect des êtres humains, de leur bien-être et de leur dignité. Elle honore la diversité, la non-discrimination, l intégration, la compréhension mutuelle et le dialogue, la volonté de servir, la coopération et la paix durable. C est une culture par laquelle les individus, les institutions et les sociétés s abstiennent de nuire à autrui, aux groupes, aux communautés ou à euxmêmes. Elle permet de s engager à adopter des solutions positives et constructives aux problèmes, aux tensions et aux sources de violence ; la violence n est jamais une option.» La Fédération internationale des Sociétés de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge (la Fédération internationale) est une organisation composée de membres comprenant 186 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du monde entier, qui a pour mission de prévenir et d alléger les souffrances humaines, contribuant ainsi à préserver et à promouvoir la dignité humaine et la paix. Grâce à leur base diversifiée de 13 millions de volontaires actifs, dont plus de 50 % sont des jeunes âgés de 18 à 30 ans, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge atteignent même les communautés les plus reculées et assurent la fourniture d aide ou de services humanitaires sur le «dernier kilomètre». Ernest Nyame-Annan, Croix-Rouge du Ghana : «Je suis fermement convaincu que l initiative YABC est le moteur de tous les services humanitaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : si elle est bien ancrée dans nos activités, elle insufflera un réel esprit de volontariat. J espère qu elle se répandra même à l extérieur du Mouvement [ ]. L avenir de notre monde dépend de ce que nous faisons aujourd hui. Si nous prenons conscience du fait qu il y a énormément de choses à modifier et que nous commençons aujourd hui, notre futur sera meilleur. Nous devons le faire ensemble ; nous avons besoin de votre tête, votre cœur, vos mains. Unissez-vous à nous pour changer le monde!» La promotion d une culture de non-violence et de paix est l une des trois orientations stratégiques des activités de la Fédération internationale dans la Stratégie En bref, il faut, pour transformer une culture de violence en une culture de paix, un changement global des esprits et des comportements, qui modifie notre façon de penser et d agir : il s agit de passer de l enfermement dans les particularismes à l appréciation de la diversité et du pluralisme ; des réactions négatives à l action conjointe et à la prise d initiatives en matière de prévention ; de l exclusion fondée sur la peur à la connexion fondée sur notre humanité commune ; du recours à la violence physique ou verbale lorsqu on se sent menacés à un dialogue constructif et à la confiance. La Fédération internationale voit les jeunes comme une source puissante de changement, dont l énergie et les compétences doivent être exploitées lorsqu on vise à transformer la société pour instaurer une culture de non-violence et de paix. Les jeunes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (le Mouvement) se sont réunis en Juin 2009 pour commémorer le 150 e anniversaire de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge, qu Henry Dunant a fondés après avoir été témoin du martyre de soldats mourants et blessés sur le champ de bataille de Solferino (Italie) et avoir mobilisé femmes bénévoles pour leur dispenser des soins et leur porter secours. À cette occasion, les jeunes ont défini leur vision de l humanité et appelé leurs Dans la Déclaration de la jeunesse, les jeunes se sont engagés à : «1. encourager un changement profond et le développement de compétences pour promouvoir l harmonie et les attitudes positives au sein des communautés ; 2. vivre nos sept Principes fondamentaux, en tant qu agents du changement de comportement au sein de nos communautés ; 3. renoncer à la violence, promouvoir la non-discrimination et le respect de la diversité ainsi qu une culture de paix dans le monde ;» Sociétés nationales et leur gouvernements à permettre aux jeunes de jouer un rôle directeur en suscitant un changement positif dans les comportements et les attitudes de nos communautés, à travers les méthodes formelles et non formelles d éducation par les pairs, telles que l initiative (Youth as Agents of Behavioural Change - YABC) de la Fédération internationale. 4

5 L initiative YABC en bref L initiative YABC est l initiative phare de la Fédération internationale en matière de promotion d une culture de non-violence et de paix. Elle a été lancée en 2008 pour les jeunes, et avec les jeunes de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge partout dans le monde. Cette initiative leur donne les moyens de jouer un rôle de leader fondé dans l éthique afin d insuffler une transformation positive des mentalités, des attitudes et des comportements, à l intérieur d eux-mêmes et dans leurs communautés. Elle est fondée sur trois piliers : renforcer les capacités des jeunes, agir à partir de la paix intérieure et sensibiliser les communautés. Renforcer les capacités des jeunes Acquisition de compétences permettant de promouvoir une culture de non-violence et de paix Méthode «non cognitive» ou «du cœur à l esprit» Éducation et encadrement par les pairs Agir à partir de la paix intérieure Yacid Estrada, Société de la Croix-Rouge colombienne, membre du réseau des personnes séropositives de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : «Les jeunes doivent apprendre par l expérience. Par exemple, une fois que vous avez rencontré une personne qui vit avec le VIH, vous comprenez vraiment ce que cela signifie sur le plan humain. L opprobre est en fait plus fréquent que ce qu on imagine ; les êtres humains ont une sorte de tendance naturelle à pratiquer la discrimination pour se protéger. L opprobre se nourrit de l ignorance et de la peur.» Changement intérieur «Arts intérieurs» (par ex. qi gong, yoga et méditation) Renforcement de la résilience pour gérer le stress, la pression des pairs et la résistance Simona Ranalli, Croix-Rouge italienne : «À la fin de chaque séance consacrée à la paix intérieure, on ressent quelque chose. Je ne peux pas l analyser maintenant, mais je sentais que chaque matin, à la fin de la séance, je me sentais mieux et, à la fin de la semaine, je me sentais beaucoup mieux que la semaine précédente.» Un jeune : «L art est une source d émotion et d inspiration. Il a le pouvoir de transformer les communautés, de susciter la Sensibiliser et engager la communauté réflexion et d ouvrir de nouvelles perspectives, de transformer les cœurs et les esprits, et de pousser à agir. L utilisation de platesformes créatives nous permet de faire Plates-formes créatives pour la mobilisation sociale (par ex. arts visuels, danse, théâtre, musique, sport) naître des émotions et de transmettre Projets YABC et services à la communauté (exemples) de façon symbolique des messages Ateliers, formations et activités YABC auxquels chacun peut être réceptif, y compris ceux qui ne savent ni lire ni écrire.» 5

6 Renforcer Youth les capacités empowerment des jeunes Questions thématiques de l initiative YABC Non-discrimination et respect de la diversité Dialogue interculturel Inclusion sociale Genre (promotion de l égalité hommes-femmes et prévention de la violence sexiste) Prévention et atténuation de la violence, et les moyens d y faire face Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et les valeurs humanitaires qui les sous-tendent, ainsi que le droit international humanitaire. Compétences interpersonnelles de l initiative YABC Empathie Écoute active Pensée critique, abandon des préjugés et non-jugement Communication non-violente Négociation et médiation Résilience personnelle «L expérience de l initiative YABC m a ouvert les yeux sur les normes culturelles et sociales qui influencent chacun d entre nous, et j ai compris les mécanismes de la discrimination, de la violence et de l exclusion. J ai appris une leçon sur l humanité, la paix et l amour de mon prochain qui m accompagnera toute ma vie.» «En plus d ouvrir notre esprit, l initiative YABC renforce notre capacité de mettre en question nos idées reçues, de changer de perspective et de réfléchir différemment, ce qui permet, par exemple, de trouver des solutions potentielles à la violence.» Jeunes participants après une formation d éducateurs pairs YABC Premièrement, l initiative YABC permet aux jeunes de prendre conscience et de renforcer leur compréhension des questions liées à la promotion d une culture de non-violence et de paix. En fait, l initiative stimule une réflexion et un positionnement personnels sur ces questions thématiques. Une question clé du programme YABC est, par exemple : «Est-ce vraiment le cas?». L initiative YABC aide les jeunes à se rendre compte que tout n est pas noir ou blanc. Elle les encourage à définir leur propre point de vue ou opinion, afin qu ils se les approprient vraiment et qu ils assument la responsabilité des actes qui en découlent. Acquisition de compétences permettant de promouvoir une culture de non-violence et de paix Deuxièmement, l initiative YABC donne aux jeunes des outils spécifiques et concrets qui leur permettent de promouvoir une culture de non-violence et de paix, en acquérant des compétences interpersonnelles grâce auxquelles ils peuvent interagir et cohabiter dans la paix. L acquisition et la mise en pratique de ces compétences permettent en outre aux jeunes d «incarner» ou d illustrer les sept Principes fondamentaux du Mouvement et les valeurs humanitaires qui les sous-tendent, ou de servir d exemples pour leurs communautés. 6

7 Méthode non cognitive ou «du cœur à l esprit» L initiative YABC est fondée sur une approche d apprentissage par l expérience, centrée sur les participants. Elle utilise en outre une méthode non cognitive, ce qui signifie que l apprentissage passe par les sentiments, les expériences ou le corps, plutôt que par l analyse intellectuelle. Les jeunes se familiarisent avec les questions thématiques ou acquièrent des compétences par le jeu, les jeux de rôles, les exercices de simulation et de visualisation, la narration de récits et les «arts internes». Dans une seconde phase, les jeunes font part de leurs expériences à leurs pairs et réfléchissent ensemble. Ainsi, ils accomplissent un voyage éducatif «de leur cœur à leur esprit». Éducation et encadrement par les pairs Dans le cadre de l initiative YABC, l apprentissage vient de l intérieur et passe par les échanges avec les pairs. Les connaissances ne sont pas «transmises» unilatéralement, ni «enseignées» par des adultes. Les jeunes sont plus réceptifs et ouverts à ce qu ils apprennent d autres jeunes, et l éducation par les pairs favorise les échanges sur un pied d égalité, la confiance, et l apprentissage suscitant la réflexion, afin de trouver des solutions ensemble. L approche pédagogique de l initiative YABC s appuie sur le concept de l effet de cascade, car les jeunes diffusent facilement ce qu ils ont appris, au sein de leur Société nationale et de leur communauté. Après avoir suivi une formation, les éducateurs pairs YABC transmettent les connaissances et les compétences qu ils ont acquises à d autres jeunes, ainsi qu aux volontaires et au personnel de leur Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge. Ces derniers se trouvent ainsi équipés des moyens d agir en tant qu agents du changement de comportement dans leur communauté locale. Par exemple, les 36 premiers jeunes Pakistanais à avoir suivi une formation d éducateurs pairs YABC ont sensibilisé plus de 550 jeunes, volontaires et membres du personnel en tout juste six mois. En Colombie, les deux éducateurs pairs YABC ont atteint 800 jeunes de tout le pays. Après cette phase active d éducation par les pairs et de mise en œuvre à l échelon local, les éducateurs pairs YABC sont parrainés par des formateurs d éducateurs pairs YABC qui les encadreront pour qu ils deviennent formateurs d éducateurs pairs à leur tour. Cette méthode permet une croissance exponentielle du réseau mondial des éducateurs pairs et des formateurs d éducateurs pairs YABC. Marie-Esther Rouffet, Croix-Rouge française : «Je suis vraiment heureuse d avoir eu la chance de participer au processus d apprentissage YABC. Cette expérience m a permis de mieux me connaître et d effectuer un travail sur moi-même, d évoluer et de changer de perspectives et d opinions. J espère maintenant pouvoir transmettre ces connaissances à mon cercle de parents et d amis, ainsi qu au sein de ma Société nationale.» 7

8 Youth Agir à partir de empowerment la paix intérieure Impact de l initiative YABC au niveau individuel Engagement dans un processus d apprentissage qui durera toute la vie Remise en question et changement intérieur Confiance en soi accrue Renforcement des compétences de leadership éthique (travail d équipe et coopération, ouverture d esprit et compréhension mutuelle, confiance, humilité et intégrité) Meilleure résilience personnelle (gestion du stress, de la pression, de la fatigue et des émotions) Changement intérieur Avant de sensibiliser la communauté sur le terrain, les jeunes participant aux activités YABC travaillent au changement intérieur : ils s engagent à commencer par euxmêmes ou à «être le changement que nous voulons voir dans ce monde», comme le demandait Mahatma Gandhi. Cela signifie de s embarquer dans un processus d apprentissage qui durera toute une vie en vue de «joindre le geste à la parole», ce qui inculque le sens de l humilité et de la prise de responsabilités. «Arts intérieurs» Trouver la paix et l harmonie en soi-même est également nécessaire pour être capable d inspirer le changement aux autres. C est un aspect essentiel du programme YABC : l acquisition d une capacité d action ancrée dans une paix intérieure. A cette fin, l initiative YABC a intégré des arts intérieurs, tels que le qi gong, le yoga, des techniques de respiration et de relaxation, et la méditation. Renforcement de la résilience pour gérer le stress, la pression des pairs et la résistance Hannington Segirinya, Croix- Rouge de l Ouganda : «Les jeunes peuvent changer les choses s ils unissent leurs forces, réfléchissent et mettent leurs idées en pratique. Nous devons commencer par changer nousmêmes ; ensuite les autres s inspireront de nous et agiront.» Tenter d inspirer un changement positif au beau milieu de la discrimination, de la violence ou de l exclusion et de la résistance est un défi très exigeant, qui doit être abordé en équilibrant bien son énergie. Comment les jeunes font-ils pour gérer le stress? Comment évitent-ils le surmenage s ils sont guidés par un enthousiasme continu ou envahis par l empathie et la compassion? Comment résistent-ils à la pression de leurs pairs qui les poussent à consommer de l alcool ou à fumer, et comment gèrent-ils leurs émotions de façon à ne pas se laisser entraîner dans la violence? Par le biais des outils d «arts intérieurs» et de jeux non cognitifs, de jeux de rôles et d exercices de visualisation élaborés par les jeunes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du monde entier, l initiative YABC s attache aussi à renforcer la résilience des jeunes. Un jeune : «La pratique des arts intérieurs et le renforcement de mes compétences de vie m ont vraiment donné un moyen concret de faire face au stress et à la fatigue et de gérer mes émotions dans ma vie quotidienne.» 8

9 Sensibiliser et engager la communauté Plates-formes créatives pour la mobilisation sociale L instauration d une culture de non-violence et de paix est un processus participatif et interactif visant à trouver des solutions constructives et créatives à des problèmes tels que la discrimination, la violence et l exclusion. L instauration d un dialogue et la participation de toute la communauté sont des éléments essentiels à la création d une culture de non-violence et de paix, qui consiste fondamentalement à promouvoir des valeurs humanitaires telles que l égalité, le respect de la diversité, la compréhension mutuelle et la coopération. Les valeurs sont davantage associées aux sentiments qu à l intellect ou à l analyse rationnelle. Elles sont liées à l hémisphère droit de notre cerveau. Les arts, qui touchent le cœur de ceux qui nous entourent et mobilisent donc leur engagement, sont des moyens idéals d inculquer, de renforcer et de promouvoir des valeurs et des compétences sociales interpersonnelles, car l apprentissage passe par les sentiments, l expérience, les vibrations ou le corps, plutôt que par l analyse intellectuelle. Ces plates-formes créatives représentent aussi des moyens efficaces de faire participer toute la communauté et de réunir de façon agréable différentes générations ou cultures. Ces méthodes sont également plus appropriées pour atteindre les communautés sans instruction. «Si vous voulez que des gens construisent un bateau, ne leur parlez pas de plans, de budget ce ne sont que des mots. Partagez avec eux votre passion pour la mer! Donc si vous voulez être un agent du changement de comportement, commencez par le changement intérieur. Cultivez votre créativité et les autres vous observeront et suivront!» M. Daniel Sayi, ancien représentant de la Fédération internationale, Afrique centrale et de l Ouest Arts visuels Théâtre Musique Danse Sport Projets YABC et services à la communauté (exemples) Développement durable et formation professionnelle pour les jeunes vulnérables (Sierra Leone) Campagne régionale et microprojets sur les questions de migration (Algérie, Libye, Maroc, Tunisie) Prestations de services pendant les troubles civils (Côte d Ivoire, Égypte, Tunisie) Soutien psychosocial (Pakistan, Sri Lanka) Clubs et centres pour les jeunes et les enfants dans les écoles, les lycées, les universités et les communautés (Ghana, France, Liban, ex-république yougoslave de Macédoine, Suisse) Cours sur le leadership (Danemark, Philippines) Gestion des catastrophes (Égypte, Pakistan) Premiers secours (Égypte, France, Pakistan) Sensibilisation au VIH-SIDA (Colombie, Papouasie-Nouvelle-Guinée) Abu Bakar Jalloh, Croix- Rouge de Sierra Leone : «J ai commencé à travailler avec des enfants-soldats, des travailleurs du sexe, etc., ce qui n est vraiment pas facile, comme vous pouvez l imaginer. Ce sont des jeunes et des enfants traumatisés et il peut être très dangereux de faire partie de leur entourage. Mais nous nous concentrons sur la tolérance, ce qui signifie que nous les incluons. C est ce caractère inclusif qui rend l initiative YABC si unique.» 9

10 Youth empowerment Ateliers, formations et activités YABC Poème composé par Tamer Ahmad (Société du Croissant-Rouge égyptien) et Sally Kilner (Croix-Rouge britannique) durant la première réunion internationale YABC (Mali, Décembre 2008) : Tree is life (L arbre est la vie) Grows with love (L amour le fait croître) Values are in roots (Les valeurs sont dans les racines) Leaves are above (Les feuilles bruissent au-dessus) Trunk grows tall (Le tronc grandit) Distributes everywhere nourishment for all (Il répand partout de la nourriture pour tous) Never loses care (Il n abandonne jamais personne) Yellow or green (Jaunes ou vertes) Soft or hard (Douces ou dures) Leaves are all the same (Les feuilles sont toutes pareilles) They are all in heart (Elles sont toutes dans le cœur) However they differ (Pourtant elles diffèrent) Together forever (Ensemble, pour toujours) Poème publié sur le groupe mondial de l initiative YABC de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge sur Facebook : Together we share something bigger (Ensemble, nous partageons quelque chose de plus grand) It s about connecting (Il s agit de connexions) Discovering our similarities (Découvrir nos points communs) Celebrating our differences (Célébrer nos différences) Your language is mine (Ta langue est la mienne) My language is yours (Ma langue est la tienne) And we share our voices (Et nous mêlons nos voix) Our experiences (Nos expériences) Our stories (Nos histoires) We are better (Nous sommes meilleurs) Our world is better (Notre monde est meilleur) When we understand (Quand nous comprenons) MORE THAN WORDS UNDERSTANDING (PLUS QUE DES MOTS LA COMPREHENSION) Chanson officielle du camp composée et interprétée par les jeunes YABC durant la 3 e Réunion mondiale de la jeunesse (Solferino, Italie - Juin 2009) : Aw bé de yé keléyé (Nous sommes tous pareils) Respetamos la diversidad (Nous respectons la diversité) Change yourself and act, cos we are agents of change (Changez et agissez, car nous sommes les agents du changement) Nous sommes tous égaux, nous sommes les mêmes Pochituvaj gi razlichnostite (Nous respectons la diversité) Don t judge. Drop your bias. Give them advice (Ne jugez pas. Abandonnez vos préjugés. Donnez-leur des conseils) Vous trouverez une vidéo de la performance en direct sur la page Internet : 10

11 Chanson composée durant le Sommet de la jeunesse Asie-Pacifique (Ajloun, Jordanie - Octobre 2010) : And now it is our time for YABC (Le moment est venu de rejoindre l initiative YABC) We gonna be the change that we wanna see (Nous serons le changement que nous voulons voir) We wanna see the change that we wanna be (Nous voulons voir le changement que nous voulons être) All for one... strive for humanity (Tous pour un Luttons pour l humanité) Youth on the move in unity (La jeunesse en action dans l unité) YABC... Qadimeen (Les YABC arrivent) Youth on the move in unity (La jeunesse en action dans l unité) Chanson composée par la jeunesse d Afrique, d Europe et de la Méditerranée durant le sommet YABC sur la promotion d une culture de non-violence et de paix (Jesolo, Italie - Septembre 2011) : Don t be careless, don t be lazy, (Ne soyez pas négligents, ne soyez pas paresseux) Sorting garbage doesn t make you crazy... (Le tri des déchets ne rend pas fou ) Put the right things, in the right place, (Placez les bonnes choses à la bonne place) Don t you ever throw the rubbish in an open space... (Ne jetez jamais vos ordures dans les espaces verts) Ain t this the time to change your attitude (N est-ce pas le moment de changer d attitude) Come on people, stand together, save your neighbourhood... (Allez, unissez vos forces, sauvez votre quartier ) Récit raconté par Racheli Ikar-Cohen (Magen David Adom), durant la première formation d éducateurs pairs YABC (Barcelone, Espagne - Mai 2009) : Un homme marchait le long du rivage, lorsqu il aperçut un petit garçon qui ramassait des étoiles de mer dans le sable et les rejetait à l eau. L homme lui demanda : «Que fais-tu?», et le garçon répondit : «Je remets les étoiles de mer dans l océan car sinon, elles mourront.» L homme regarda autour de lui et vit des milliers et des milliers d étoiles de mer sur la plage, et il dit au petit garçon : «Mais tu n y arriveras jamais, il y en a trop. Qu est-ce que cela va changer?» Le petit garçon le regarda, puis regarda l étoile de mer qu il s apprêtait à lancer. Il sourit et dit : «Cela va changer quelque chose pour CELLE-CI!» et il la rejeta dans l océan. 11

12 Youth Historique de l initiative YABC empowerment au sein de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : moments forts Mars 2008 Mars 2009 Le département Principes et valeurs de la Fédération internationale crée l initiative YABC Avril 2008 La Commission de la jeunesse de la Fédération internationale adopte officiellement l initiative YABC Juillet 2008 Mise à l essai préliminaire de la méthode non cognitive (camp de la jeunesse Atlantis IV, Serbie, organisé par le Centre pour la coopération en Méditerranée - CCM) Septembre / Octobre 2008 Consultation de 25 Sociétés nationales sur le contenu, la méthode et le plan d action. Création du réseau YABC. Réunion d experts externes sur les techniques non cognitives Novembre / Décembre 2008 Première réunion internationale YABC, Mali, 21 Sociétés nationales représentées, accueillie par la Croix-Rouge malienne. Discours L éducation pour la paix à Save the Children (Novembre) Élaboration d une ébauche de boîte à outils YABC, retraite indépendante avec des jeunes de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge du monde entier, Habkern, Suisse Mai 2009 Première formation d éducateurs pairs YABC, Barcelone, Espagne, 23 Sociétés nationales représentées, accueillie par la Croix-Rouge espagnole et coorganisée avec le CCM Juin 2009 Réunion internationale de la jeunesse en l honneur du 150 e anniversaire de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Solferino, Italie. 20 éducateurs pairs YABC sensibilisent 250 jeunes dans cinq ateliers YABC L initiative YABC est explicitement reconnue comme une initiative phare dans la Déclaration de la jeunesse Août 2009 à Août 2011 Mise à l essai de l ébauche de boîte à outils YABC sur le terrain dans le monde entier (20 réunions et camps nationaux, 5 réunions et camps régionaux et 5 réunions et camps internationaux de la jeunesse) 12

13 Septembre 2009 Mai à Août 2011 Discours Droits humains - Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement devant le Conseil des droits de l homme des Nations Unies Novembre 2009 Soutien officiel accordé par la décision de l Assemblée générale de la Fédération internationale 2 jeunes YABC récompensés pour leurs projets communautaires Mars 2010 Exploration d indicateurs fondés sur les valeurs pour mesurer l impact de l initiative YABC à l échelon communautaire Mars à Septembre 2010 Intégration de l initiative YABC dans des projets et des activités communautaires en matière de santé, de gestion des catastrophes, de volontariat, etc. Octobre 2010 Discours Aborder la violence envers les femmes au travers de la prévention, l atténuiation et les moyens d y faire face devant l Assemblée générale des Nations Unies (New York, États-Unis) Juin 2010 à Juin 2011 Expansion du réseau mondial d éducateurs pairs YABC (3 formations nationales, 3 formations régionales et une formation internationale) Élaboration d un module YABC sur le droit international humanitaire (lancé par la Croix-Rouge danoise, Juin/Juillet) Discours Le droit à l éducation: la promotion d une culture de non-violence et de paix devant le Conseil des droits de l homme des Nations Unies (Mai) Redtalk sur l initiative YABC (Juillet - get-involved/learning/red-talk/events-archive/7-july katrien-beeckman/) Discours L éducation fondée sur les valeurs et les compétences en tant que voie pour avancer devant le Conseil économique et social des Nations Unies (juillet) Evènement parallèle et discours lors de la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la jeunesse (New York, Juillet). Atelier au Festival Mondial de la Paix (Berlin, Août) Septembre / Octobre 2011 Des jeunes d autres organisations rejoignent le réseau d éducateurs pairs YABC lors du sommet sur une culture de non-violence et de paix pour l Afrique, l Europe et la Méditerranée, acceuilli par la Croix-Rouge italienne et coorganisé avec le CCM Discours La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge en tant que partenaires clés des gouvernements pour prévenir la violence auto-infligée et interpersonnelle lors de la 4 e réunion annuelle de l Alliance pour la prévention de la violence de l OMS (Le Cap, Septembre) Discours Le rôle de l éducation fondée sur les valeurs et les compétences, engageant la jeunesse, et la promotion de la non-violence dans une culture de paix devant l Assemblée générale des Nations Unies (New York, Octobre) Vous trouverez les discours de la Fédération internationale à l adresse suivante : Pour l approche Croix-Rouge et Croissant- Rouge sur la promotion d une culture de non-violence et de paix, visitez la page Internet : 13

14 Youth L initiative YABC empowerment aujourd hui La boîte à outils YABC Cette boîte à outils a été coordonnée par le département Principes et valeurs et élaborée par la jeunesse de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Elle a été en partie créée sur la base de matériel Croix-Rouge et Croissant-Rouge existant et contient : 78 activités interactives et 20 documents conceptuels (questions thématiques et compétences) ; 6 présentations sur la mobilisation sociale et les plates-formes créatives permettant de sensibiliser et engager les communautés ; 1 manuel pour les éducateurs pairs (en étroite collaboration avec le bureau régional pour l Afrique du Nord) ; des lignes directrices sur la participation de la communauté et la conception de projets (en étroite collaboration avec le bureau régional pour l Afrique du Nord). La boîte à outils YABC sera disponible en ligne après avoir été officiellement lancée lors de la XXXI e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Novembre Le réseau YABC (Novembre 2011) Plus de jeunes de 125 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge du monde entier se sont familiarisés avec l initiative YABC à l échelon international ou régional 300 éducateurs pairs de 75 Sociétés nationales du monde entier 15 formateurs d éducateurs pairs de 12 Sociétés nationales Pays dans lesquels les jeunes se sont familiarisés avec l initiative YABC Pays dans lesquels les jeunes se sont familiarisés et/ou formés en tant qu éducateurs pairs Et ensuite? YABC ConnectED : plates-formes virtuelles d acquisition et de partage de connaissances pour les éducateurs pairs YABC Conclure des partenariats avec d autres organisations Faire entrer l initiative YABC dans les écoles, dans le cadre de la promotion d une éducation fondée sur les valeurs et les compétences, en faveur d une culture de non-violence et de paix 14

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Les 7 Principes fondamentaux

Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux de la Croix-Rouge Humanité Impartialité Neutralité Indépendance Volontariat Unité Universalité La Croix-Rouge trouve son origine dans la solidarité

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle)

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Petit mémoire Déroulé des séances de musicothérapie réceptive collective au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Damien GONTHIER Formation aux techniques psychomusicales, corporelles et vocales Musicothérapie

Plus en détail

Révélatrice de talents. Développement personnel

Révélatrice de talents. Développement personnel Révélatrice de talents Développement personnel Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement personnel Notre

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES ET DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES INTERVENANTS DANS LES ECOLES, COLLEGES, LYCEES Août 2013 PREAMBULE L École est un lieu d

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

École de formation à la Pratique de la Médiation qui intègre le processus CNV

École de formation à la Pratique de la Médiation qui intègre le processus CNV École de formation à la Pratique de la Médiation qui intègre le processus CNV proposée par L institut francophone pour la Communication NonViolente antenne France Cette école a pour vocation La formation

Plus en détail

Observatoire de l Enfance, de la Jeunesse et de l Aide à la Jeunesse. Audition au Sénat Lundi 11 mai 2015

Observatoire de l Enfance, de la Jeunesse et de l Aide à la Jeunesse. Audition au Sénat Lundi 11 mai 2015 Observatoire de l Enfance, de la Jeunesse et de l Aide à la Jeunesse Audition au Sénat Lundi 11 mai 2015 Plan Comment écouter les enfants vivant dans la pauvreté? Ce que l on en apprend? Comment traduire

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Planification de projet/programme Manuel d orientation

Planification de projet/programme Manuel d orientation Planification de projet/programme Manuel d orientation stratégie2020 Stratégie 2020 exprime la volonté collective de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge de

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed Collection Guides Pratiques (EN,FR,AR) Les Guides pratiques ont pour but de donner des conseils, de l information ainsi que des astuces à destination des pofessionnels

Plus en détail

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Fonction émettrice Département des Ressources humaines Auteur/département émetteur

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Ainsi, la Croix-Rouge est une aventure humaine. 1 Elle est née de l'expérience d'henry Dunant qui entreprit, le 24 juin 1859, sur le champ de bataille de

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Le sport, une approche systémique du bien-être au travail

Le sport, une approche systémique du bien-être au travail Le sport, une approche systémique du bien-être au travail Groupe Bien-Être au Travail 2014 Invité : We Sport You Février 2014 Nous avons eu le plaisir d accueillir Marjory Malbert, fondatrice de l agence

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC Préambule L intention de ce contrat est de favoriser une compréhension mutuelle sur les différentes possibilités d interactions entre le Centre pour la Communication

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ

CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ MINISTERE DE L ACTION SOCIALE BURKINA FASO ET DE LA SOLIDARITE NATIONALE Unité progrès Justice ------------------------------ ----------------------- CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ Préambule Nous, personnes

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Cadre de la Fédération internationale relatif à la résilience des communautés

Cadre de la Fédération internationale relatif à la résilience des communautés Cadre de la Fédération internationale relatif à la résilience des communautés 1 2 La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Fédération internationale) est le plus

Plus en détail

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux

III. Comprendre vos réactions. Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux III. Comprendre vos réactions Exercice Comprendre les besoins humains fondamentaux Nous, les humains, avons plusieurs besoins essentiels et fondamentaux (Rosenberg, 2004). Nous ressentons des émotions

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion?

2) Qu est-ce que la cohésion sociale et l inclusion? Chantier sur la cohésion sociale et l inclusion dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés JUIN 2013 1) Mise en contexte Dans le cadre des Ateliers des savoirs partagés à Saint-Camille, 4 chantiers

Plus en détail

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS FR PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS Déclarons 2012 Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations The European Older People s Platform La Plate-forme européenne

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Projet éducatif vacances enfants et adolescents

Projet éducatif vacances enfants et adolescents Projet éducatif vacances enfants et adolescents SOMMAIRE 1- Présentation du mouvement 2- Valeurs et finalités 3- Nos objectifs 4- Nos orientations éducatives 5- L équipe d encadrement 6- Les activités

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Pour un Leadership humaniste Stéphane Haefliger / www.stephanehaefliger.com

Pour un Leadership humaniste Stéphane Haefliger / www.stephanehaefliger.com Pour un Leadership humaniste Stéphane Haefliger / www.stephanehaefliger.com Février 2012 Le Leadership: un phénomène de mode Google annonce 489 769 764 références et sites dédiés au Leadership en date

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Commission CI. Session d ouverture. Remarques d ouverture par le Président de la Commission CI

Commission CI. Session d ouverture. Remarques d ouverture par le Président de la Commission CI 35 ème session de la Conférence Générale Commission CI Session d ouverture Remarques d ouverture par le Président de la Commission CI Mesdames, Messieurs, Buenas tardes, Bonjour, Good afternoon, Здравствуйте

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes.

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. BOÎTE D OUTILS POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. DANS CETTE BOÎTE

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013 Editeur responsable: Panathlon Wallonie-Bruxelles asbl Illustration imaginée et réalisée par Jason Vandepeute, 13 ans. 5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play La Journée du Fair Play

Plus en détail

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies Année internationale de la jeunesse 12 août 2010-11 août 2011 Dialogue et compréhension mutuelle asdf Nations Unies «Nous devons nous engager sans réserve pour que les jeunes aient accès à l éducation,

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Newsletter n 10 Octobre 2015

Newsletter n 10 Octobre 2015 Newsletter n 10 Octobre 2015 Chères et chers bénévoles, Voici de quoi vous protéger du froid qui arrive à toute vitesse. Venez réchauffer vos corps et vos cœurs avec nos activités et des personnes sympathiques

Plus en détail

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de huit millions de Canadiens accèdent à nos programmes,

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Un lien réel de solidarité et une véritable opportunité d améliorer la vie collective Premier de cordée Mesdames, Messieurs les Dirigeants d Entreprises,

Plus en détail

BULLETIN BIANNUEL : CRÉER UN NET CHANGEMENT DANS LE SUIVI ET L ÉVALUATION DE LA PARTICIPATION DES ENFANTS

BULLETIN BIANNUEL : CRÉER UN NET CHANGEMENT DANS LE SUIVI ET L ÉVALUATION DE LA PARTICIPATION DES ENFANTS BULLETIN BIANNUEL : CRÉER UN NET CHANGEMENT DANS LE SUIVI ET L ÉVALUATION DE LA PARTICIPATION DES ENFANTS Août 2012 Tout d abord, un grand MERCI à tous ceux qui sont intervenus et qui ont fourni des efforts

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts.

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. Audit des Ressources Humaines ATELIER D UNE DEMI-JOURNEE Introduction ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. ima signifie Identifier, Modifier, Adapter : les

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Quatrième colloque hypermédias et apprentissages 275 BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Anne-Olivia LE CORNEC, Jean-Marc FARINONE,

Plus en détail

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Résumé Executif / Haiti / 2011 Avant-propos d Eduard Tschan, directeur de

Plus en détail

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE Clémence Gauvin et Émilienne Laforge, professeures Module travail social Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 2004-2005, modification mai 2006 Introduction La formation

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence «Vivre c est vendre. Parce que vendre c est vivre intensément. Nous sommes tous des vendeurs, car nous passons notre temps à vendre quelque chose : à nous-mêmes d abord, à nos proches, à nos clients. Vendre

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Les enjeux existentiels du dirigeant

Les enjeux existentiels du dirigeant La complexité, tout simplement Les rencontres Trajectives Les enjeux existentiels du dirigeant S accomplir pour mieux diriger la transformation Qui sommes-nous? Un cabinet avec 10 années d expérience et

Plus en détail

CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo. Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE

CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo. Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE Comment doit-on s y prendre pour que la CR Conférence CONNEC SENS Du Lundi 30 Mars 2015 Au Restaurant Le Cristo Thème : L Entreprise Libérée Conférenciers : Ana AGRA et Thibaut BRIERE Résumé Intervention

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, +

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, + Valorisez votre entreprise en devenant mécène pour orphelins sida international! Michel JONASZ «Le temps de la solidarité est venu. Il n est plus possible de croire que l on peut vivre heureux sans se

Plus en détail

Trousse pour Ados de Sensibilisation à la Maltraitance des Personnes Âgées

Trousse pour Ados de Sensibilisation à la Maltraitance des Personnes Âgées Trousse pour Ados de Sensibilisation à la Maltraitance des Personnes Âgées INTRODUCTION SUR LE PROJET ET LE GROUPE Le Projet Histoire de la Journée Mondiale de Lutte contre la Maltraitance des Personnes

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

Nouveau Partenariat pour le Développement de l Afrique. République de l Ouganda

Nouveau Partenariat pour le Développement de l Afrique. République de l Ouganda Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Nouveau Partenariat pour le Développement de l Afrique Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales

Plus en détail

LE MARKETING SOCIAL ET

LE MARKETING SOCIAL ET LE MARKETING SOCIAL ET LA PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE MARIE-HÉLÈNE GAGNÉ 6ème Colloque québécois sur la maltraitance envers les enfants et les adolescents Montréal, 29 octobre 2013 LE FARDEAU DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail