Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement"

Transcription

1 Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement Sauver des vies, changer les mentalités.

2 Youth empowerment «L initiative YABC guide les jeunes dans une introspection réelle et très riche, qui leur permet de mieux se connaître. Elle libère leurs talents et renforce leurs compétences et leur conviction qu ils peuvent faire quelque chose d utile pour leur communauté.» Aurelia Balpe - Chef, Délégation de la Fédération dans le Pacifique «Les gens disent souvent : C est un travail d homme ; les femmes devraient rester à la maison et faire le ménage, et les hommes devraient rapporter de l argent à la maison. Nous ne pouvons peut-être pas être égaux sur le plan physique parce que nous n avons pas la même force, mais nous sommes égaux sur le plan mental. [ ] L initiative YABC touche à la liberté de vie : elle donne aux gens les moyens de vivre libres, de penser et de s exprimer par eux-mêmes, et de tirer leurs propres conclusions.» Toshe Kamilarovski, Croix-Rouge de l ex-république yougoslave de Macédoine «Si cette initiative était mise en œuvre partout dans le monde, le jour où la paix régnera sur terre ne serait pas très loin.» Un jeune «Cette initiative m a beaucoup appris et m a vraiment mis en lumière. J ai vraiment dû m évaluer et m interroger plus en profondeur sur ma mentalité - ce que je pensais des autres, mes attitudes et mon comportement - et sur la façon dont je fais les choses, non seulement au travail mais aussi dans ma vie privée. Par exemple, je me suis rendu compte que je stigmatisais, que je jugeais ou que je discriminais ceux que je considérais comme mes ennemis.» Un jeune 2

3 Table des matières Introduction 4 L initiative YABC en bref 5 Renforcer les capacités des jeunes 6 Agir à partir de la paix intérieure 8 Sensibiliser et engager la communauté 9 Historique de l initiative YABC au sein de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : moments forts 12 L initiative YABC aujourd hui 14 3

4 Youth empowerment Introduction Dans sa Stratégie globale sur la prévention et l atténuation de la violence, ainsi que les moyens d y faire face, la Fédération internationale a défini la culture de non-violence comme une culture «fondée sur le respect des êtres humains, de leur bien-être et de leur dignité. Elle honore la diversité, la non-discrimination, l intégration, la compréhension mutuelle et le dialogue, la volonté de servir, la coopération et la paix durable. C est une culture par laquelle les individus, les institutions et les sociétés s abstiennent de nuire à autrui, aux groupes, aux communautés ou à euxmêmes. Elle permet de s engager à adopter des solutions positives et constructives aux problèmes, aux tensions et aux sources de violence ; la violence n est jamais une option.» La Fédération internationale des Sociétés de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge (la Fédération internationale) est une organisation composée de membres comprenant 186 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du monde entier, qui a pour mission de prévenir et d alléger les souffrances humaines, contribuant ainsi à préserver et à promouvoir la dignité humaine et la paix. Grâce à leur base diversifiée de 13 millions de volontaires actifs, dont plus de 50 % sont des jeunes âgés de 18 à 30 ans, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge atteignent même les communautés les plus reculées et assurent la fourniture d aide ou de services humanitaires sur le «dernier kilomètre». Ernest Nyame-Annan, Croix-Rouge du Ghana : «Je suis fermement convaincu que l initiative YABC est le moteur de tous les services humanitaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : si elle est bien ancrée dans nos activités, elle insufflera un réel esprit de volontariat. J espère qu elle se répandra même à l extérieur du Mouvement [ ]. L avenir de notre monde dépend de ce que nous faisons aujourd hui. Si nous prenons conscience du fait qu il y a énormément de choses à modifier et que nous commençons aujourd hui, notre futur sera meilleur. Nous devons le faire ensemble ; nous avons besoin de votre tête, votre cœur, vos mains. Unissez-vous à nous pour changer le monde!» La promotion d une culture de non-violence et de paix est l une des trois orientations stratégiques des activités de la Fédération internationale dans la Stratégie En bref, il faut, pour transformer une culture de violence en une culture de paix, un changement global des esprits et des comportements, qui modifie notre façon de penser et d agir : il s agit de passer de l enfermement dans les particularismes à l appréciation de la diversité et du pluralisme ; des réactions négatives à l action conjointe et à la prise d initiatives en matière de prévention ; de l exclusion fondée sur la peur à la connexion fondée sur notre humanité commune ; du recours à la violence physique ou verbale lorsqu on se sent menacés à un dialogue constructif et à la confiance. La Fédération internationale voit les jeunes comme une source puissante de changement, dont l énergie et les compétences doivent être exploitées lorsqu on vise à transformer la société pour instaurer une culture de non-violence et de paix. Les jeunes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (le Mouvement) se sont réunis en Juin 2009 pour commémorer le 150 e anniversaire de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge, qu Henry Dunant a fondés après avoir été témoin du martyre de soldats mourants et blessés sur le champ de bataille de Solferino (Italie) et avoir mobilisé femmes bénévoles pour leur dispenser des soins et leur porter secours. À cette occasion, les jeunes ont défini leur vision de l humanité et appelé leurs Dans la Déclaration de la jeunesse, les jeunes se sont engagés à : «1. encourager un changement profond et le développement de compétences pour promouvoir l harmonie et les attitudes positives au sein des communautés ; 2. vivre nos sept Principes fondamentaux, en tant qu agents du changement de comportement au sein de nos communautés ; 3. renoncer à la violence, promouvoir la non-discrimination et le respect de la diversité ainsi qu une culture de paix dans le monde ;» Sociétés nationales et leur gouvernements à permettre aux jeunes de jouer un rôle directeur en suscitant un changement positif dans les comportements et les attitudes de nos communautés, à travers les méthodes formelles et non formelles d éducation par les pairs, telles que l initiative (Youth as Agents of Behavioural Change - YABC) de la Fédération internationale. 4

5 L initiative YABC en bref L initiative YABC est l initiative phare de la Fédération internationale en matière de promotion d une culture de non-violence et de paix. Elle a été lancée en 2008 pour les jeunes, et avec les jeunes de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge partout dans le monde. Cette initiative leur donne les moyens de jouer un rôle de leader fondé dans l éthique afin d insuffler une transformation positive des mentalités, des attitudes et des comportements, à l intérieur d eux-mêmes et dans leurs communautés. Elle est fondée sur trois piliers : renforcer les capacités des jeunes, agir à partir de la paix intérieure et sensibiliser les communautés. Renforcer les capacités des jeunes Acquisition de compétences permettant de promouvoir une culture de non-violence et de paix Méthode «non cognitive» ou «du cœur à l esprit» Éducation et encadrement par les pairs Agir à partir de la paix intérieure Yacid Estrada, Société de la Croix-Rouge colombienne, membre du réseau des personnes séropositives de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : «Les jeunes doivent apprendre par l expérience. Par exemple, une fois que vous avez rencontré une personne qui vit avec le VIH, vous comprenez vraiment ce que cela signifie sur le plan humain. L opprobre est en fait plus fréquent que ce qu on imagine ; les êtres humains ont une sorte de tendance naturelle à pratiquer la discrimination pour se protéger. L opprobre se nourrit de l ignorance et de la peur.» Changement intérieur «Arts intérieurs» (par ex. qi gong, yoga et méditation) Renforcement de la résilience pour gérer le stress, la pression des pairs et la résistance Simona Ranalli, Croix-Rouge italienne : «À la fin de chaque séance consacrée à la paix intérieure, on ressent quelque chose. Je ne peux pas l analyser maintenant, mais je sentais que chaque matin, à la fin de la séance, je me sentais mieux et, à la fin de la semaine, je me sentais beaucoup mieux que la semaine précédente.» Un jeune : «L art est une source d émotion et d inspiration. Il a le pouvoir de transformer les communautés, de susciter la Sensibiliser et engager la communauté réflexion et d ouvrir de nouvelles perspectives, de transformer les cœurs et les esprits, et de pousser à agir. L utilisation de platesformes créatives nous permet de faire Plates-formes créatives pour la mobilisation sociale (par ex. arts visuels, danse, théâtre, musique, sport) naître des émotions et de transmettre Projets YABC et services à la communauté (exemples) de façon symbolique des messages Ateliers, formations et activités YABC auxquels chacun peut être réceptif, y compris ceux qui ne savent ni lire ni écrire.» 5

6 Renforcer Youth les capacités empowerment des jeunes Questions thématiques de l initiative YABC Non-discrimination et respect de la diversité Dialogue interculturel Inclusion sociale Genre (promotion de l égalité hommes-femmes et prévention de la violence sexiste) Prévention et atténuation de la violence, et les moyens d y faire face Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et les valeurs humanitaires qui les sous-tendent, ainsi que le droit international humanitaire. Compétences interpersonnelles de l initiative YABC Empathie Écoute active Pensée critique, abandon des préjugés et non-jugement Communication non-violente Négociation et médiation Résilience personnelle «L expérience de l initiative YABC m a ouvert les yeux sur les normes culturelles et sociales qui influencent chacun d entre nous, et j ai compris les mécanismes de la discrimination, de la violence et de l exclusion. J ai appris une leçon sur l humanité, la paix et l amour de mon prochain qui m accompagnera toute ma vie.» «En plus d ouvrir notre esprit, l initiative YABC renforce notre capacité de mettre en question nos idées reçues, de changer de perspective et de réfléchir différemment, ce qui permet, par exemple, de trouver des solutions potentielles à la violence.» Jeunes participants après une formation d éducateurs pairs YABC Premièrement, l initiative YABC permet aux jeunes de prendre conscience et de renforcer leur compréhension des questions liées à la promotion d une culture de non-violence et de paix. En fait, l initiative stimule une réflexion et un positionnement personnels sur ces questions thématiques. Une question clé du programme YABC est, par exemple : «Est-ce vraiment le cas?». L initiative YABC aide les jeunes à se rendre compte que tout n est pas noir ou blanc. Elle les encourage à définir leur propre point de vue ou opinion, afin qu ils se les approprient vraiment et qu ils assument la responsabilité des actes qui en découlent. Acquisition de compétences permettant de promouvoir une culture de non-violence et de paix Deuxièmement, l initiative YABC donne aux jeunes des outils spécifiques et concrets qui leur permettent de promouvoir une culture de non-violence et de paix, en acquérant des compétences interpersonnelles grâce auxquelles ils peuvent interagir et cohabiter dans la paix. L acquisition et la mise en pratique de ces compétences permettent en outre aux jeunes d «incarner» ou d illustrer les sept Principes fondamentaux du Mouvement et les valeurs humanitaires qui les sous-tendent, ou de servir d exemples pour leurs communautés. 6

7 Méthode non cognitive ou «du cœur à l esprit» L initiative YABC est fondée sur une approche d apprentissage par l expérience, centrée sur les participants. Elle utilise en outre une méthode non cognitive, ce qui signifie que l apprentissage passe par les sentiments, les expériences ou le corps, plutôt que par l analyse intellectuelle. Les jeunes se familiarisent avec les questions thématiques ou acquièrent des compétences par le jeu, les jeux de rôles, les exercices de simulation et de visualisation, la narration de récits et les «arts internes». Dans une seconde phase, les jeunes font part de leurs expériences à leurs pairs et réfléchissent ensemble. Ainsi, ils accomplissent un voyage éducatif «de leur cœur à leur esprit». Éducation et encadrement par les pairs Dans le cadre de l initiative YABC, l apprentissage vient de l intérieur et passe par les échanges avec les pairs. Les connaissances ne sont pas «transmises» unilatéralement, ni «enseignées» par des adultes. Les jeunes sont plus réceptifs et ouverts à ce qu ils apprennent d autres jeunes, et l éducation par les pairs favorise les échanges sur un pied d égalité, la confiance, et l apprentissage suscitant la réflexion, afin de trouver des solutions ensemble. L approche pédagogique de l initiative YABC s appuie sur le concept de l effet de cascade, car les jeunes diffusent facilement ce qu ils ont appris, au sein de leur Société nationale et de leur communauté. Après avoir suivi une formation, les éducateurs pairs YABC transmettent les connaissances et les compétences qu ils ont acquises à d autres jeunes, ainsi qu aux volontaires et au personnel de leur Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge. Ces derniers se trouvent ainsi équipés des moyens d agir en tant qu agents du changement de comportement dans leur communauté locale. Par exemple, les 36 premiers jeunes Pakistanais à avoir suivi une formation d éducateurs pairs YABC ont sensibilisé plus de 550 jeunes, volontaires et membres du personnel en tout juste six mois. En Colombie, les deux éducateurs pairs YABC ont atteint 800 jeunes de tout le pays. Après cette phase active d éducation par les pairs et de mise en œuvre à l échelon local, les éducateurs pairs YABC sont parrainés par des formateurs d éducateurs pairs YABC qui les encadreront pour qu ils deviennent formateurs d éducateurs pairs à leur tour. Cette méthode permet une croissance exponentielle du réseau mondial des éducateurs pairs et des formateurs d éducateurs pairs YABC. Marie-Esther Rouffet, Croix-Rouge française : «Je suis vraiment heureuse d avoir eu la chance de participer au processus d apprentissage YABC. Cette expérience m a permis de mieux me connaître et d effectuer un travail sur moi-même, d évoluer et de changer de perspectives et d opinions. J espère maintenant pouvoir transmettre ces connaissances à mon cercle de parents et d amis, ainsi qu au sein de ma Société nationale.» 7

8 Youth Agir à partir de empowerment la paix intérieure Impact de l initiative YABC au niveau individuel Engagement dans un processus d apprentissage qui durera toute la vie Remise en question et changement intérieur Confiance en soi accrue Renforcement des compétences de leadership éthique (travail d équipe et coopération, ouverture d esprit et compréhension mutuelle, confiance, humilité et intégrité) Meilleure résilience personnelle (gestion du stress, de la pression, de la fatigue et des émotions) Changement intérieur Avant de sensibiliser la communauté sur le terrain, les jeunes participant aux activités YABC travaillent au changement intérieur : ils s engagent à commencer par euxmêmes ou à «être le changement que nous voulons voir dans ce monde», comme le demandait Mahatma Gandhi. Cela signifie de s embarquer dans un processus d apprentissage qui durera toute une vie en vue de «joindre le geste à la parole», ce qui inculque le sens de l humilité et de la prise de responsabilités. «Arts intérieurs» Trouver la paix et l harmonie en soi-même est également nécessaire pour être capable d inspirer le changement aux autres. C est un aspect essentiel du programme YABC : l acquisition d une capacité d action ancrée dans une paix intérieure. A cette fin, l initiative YABC a intégré des arts intérieurs, tels que le qi gong, le yoga, des techniques de respiration et de relaxation, et la méditation. Renforcement de la résilience pour gérer le stress, la pression des pairs et la résistance Hannington Segirinya, Croix- Rouge de l Ouganda : «Les jeunes peuvent changer les choses s ils unissent leurs forces, réfléchissent et mettent leurs idées en pratique. Nous devons commencer par changer nousmêmes ; ensuite les autres s inspireront de nous et agiront.» Tenter d inspirer un changement positif au beau milieu de la discrimination, de la violence ou de l exclusion et de la résistance est un défi très exigeant, qui doit être abordé en équilibrant bien son énergie. Comment les jeunes font-ils pour gérer le stress? Comment évitent-ils le surmenage s ils sont guidés par un enthousiasme continu ou envahis par l empathie et la compassion? Comment résistent-ils à la pression de leurs pairs qui les poussent à consommer de l alcool ou à fumer, et comment gèrent-ils leurs émotions de façon à ne pas se laisser entraîner dans la violence? Par le biais des outils d «arts intérieurs» et de jeux non cognitifs, de jeux de rôles et d exercices de visualisation élaborés par les jeunes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du monde entier, l initiative YABC s attache aussi à renforcer la résilience des jeunes. Un jeune : «La pratique des arts intérieurs et le renforcement de mes compétences de vie m ont vraiment donné un moyen concret de faire face au stress et à la fatigue et de gérer mes émotions dans ma vie quotidienne.» 8

9 Sensibiliser et engager la communauté Plates-formes créatives pour la mobilisation sociale L instauration d une culture de non-violence et de paix est un processus participatif et interactif visant à trouver des solutions constructives et créatives à des problèmes tels que la discrimination, la violence et l exclusion. L instauration d un dialogue et la participation de toute la communauté sont des éléments essentiels à la création d une culture de non-violence et de paix, qui consiste fondamentalement à promouvoir des valeurs humanitaires telles que l égalité, le respect de la diversité, la compréhension mutuelle et la coopération. Les valeurs sont davantage associées aux sentiments qu à l intellect ou à l analyse rationnelle. Elles sont liées à l hémisphère droit de notre cerveau. Les arts, qui touchent le cœur de ceux qui nous entourent et mobilisent donc leur engagement, sont des moyens idéals d inculquer, de renforcer et de promouvoir des valeurs et des compétences sociales interpersonnelles, car l apprentissage passe par les sentiments, l expérience, les vibrations ou le corps, plutôt que par l analyse intellectuelle. Ces plates-formes créatives représentent aussi des moyens efficaces de faire participer toute la communauté et de réunir de façon agréable différentes générations ou cultures. Ces méthodes sont également plus appropriées pour atteindre les communautés sans instruction. «Si vous voulez que des gens construisent un bateau, ne leur parlez pas de plans, de budget ce ne sont que des mots. Partagez avec eux votre passion pour la mer! Donc si vous voulez être un agent du changement de comportement, commencez par le changement intérieur. Cultivez votre créativité et les autres vous observeront et suivront!» M. Daniel Sayi, ancien représentant de la Fédération internationale, Afrique centrale et de l Ouest Arts visuels Théâtre Musique Danse Sport Projets YABC et services à la communauté (exemples) Développement durable et formation professionnelle pour les jeunes vulnérables (Sierra Leone) Campagne régionale et microprojets sur les questions de migration (Algérie, Libye, Maroc, Tunisie) Prestations de services pendant les troubles civils (Côte d Ivoire, Égypte, Tunisie) Soutien psychosocial (Pakistan, Sri Lanka) Clubs et centres pour les jeunes et les enfants dans les écoles, les lycées, les universités et les communautés (Ghana, France, Liban, ex-république yougoslave de Macédoine, Suisse) Cours sur le leadership (Danemark, Philippines) Gestion des catastrophes (Égypte, Pakistan) Premiers secours (Égypte, France, Pakistan) Sensibilisation au VIH-SIDA (Colombie, Papouasie-Nouvelle-Guinée) Abu Bakar Jalloh, Croix- Rouge de Sierra Leone : «J ai commencé à travailler avec des enfants-soldats, des travailleurs du sexe, etc., ce qui n est vraiment pas facile, comme vous pouvez l imaginer. Ce sont des jeunes et des enfants traumatisés et il peut être très dangereux de faire partie de leur entourage. Mais nous nous concentrons sur la tolérance, ce qui signifie que nous les incluons. C est ce caractère inclusif qui rend l initiative YABC si unique.» 9

10 Youth empowerment Ateliers, formations et activités YABC Poème composé par Tamer Ahmad (Société du Croissant-Rouge égyptien) et Sally Kilner (Croix-Rouge britannique) durant la première réunion internationale YABC (Mali, Décembre 2008) : Tree is life (L arbre est la vie) Grows with love (L amour le fait croître) Values are in roots (Les valeurs sont dans les racines) Leaves are above (Les feuilles bruissent au-dessus) Trunk grows tall (Le tronc grandit) Distributes everywhere nourishment for all (Il répand partout de la nourriture pour tous) Never loses care (Il n abandonne jamais personne) Yellow or green (Jaunes ou vertes) Soft or hard (Douces ou dures) Leaves are all the same (Les feuilles sont toutes pareilles) They are all in heart (Elles sont toutes dans le cœur) However they differ (Pourtant elles diffèrent) Together forever (Ensemble, pour toujours) Poème publié sur le groupe mondial de l initiative YABC de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge sur Facebook : Together we share something bigger (Ensemble, nous partageons quelque chose de plus grand) It s about connecting (Il s agit de connexions) Discovering our similarities (Découvrir nos points communs) Celebrating our differences (Célébrer nos différences) Your language is mine (Ta langue est la mienne) My language is yours (Ma langue est la tienne) And we share our voices (Et nous mêlons nos voix) Our experiences (Nos expériences) Our stories (Nos histoires) We are better (Nous sommes meilleurs) Our world is better (Notre monde est meilleur) When we understand (Quand nous comprenons) MORE THAN WORDS UNDERSTANDING (PLUS QUE DES MOTS LA COMPREHENSION) Chanson officielle du camp composée et interprétée par les jeunes YABC durant la 3 e Réunion mondiale de la jeunesse (Solferino, Italie - Juin 2009) : Aw bé de yé keléyé (Nous sommes tous pareils) Respetamos la diversidad (Nous respectons la diversité) Change yourself and act, cos we are agents of change (Changez et agissez, car nous sommes les agents du changement) Nous sommes tous égaux, nous sommes les mêmes Pochituvaj gi razlichnostite (Nous respectons la diversité) Don t judge. Drop your bias. Give them advice (Ne jugez pas. Abandonnez vos préjugés. Donnez-leur des conseils) Vous trouverez une vidéo de la performance en direct sur la page Internet : 10

11 Chanson composée durant le Sommet de la jeunesse Asie-Pacifique (Ajloun, Jordanie - Octobre 2010) : And now it is our time for YABC (Le moment est venu de rejoindre l initiative YABC) We gonna be the change that we wanna see (Nous serons le changement que nous voulons voir) We wanna see the change that we wanna be (Nous voulons voir le changement que nous voulons être) All for one... strive for humanity (Tous pour un Luttons pour l humanité) Youth on the move in unity (La jeunesse en action dans l unité) YABC... Qadimeen (Les YABC arrivent) Youth on the move in unity (La jeunesse en action dans l unité) Chanson composée par la jeunesse d Afrique, d Europe et de la Méditerranée durant le sommet YABC sur la promotion d une culture de non-violence et de paix (Jesolo, Italie - Septembre 2011) : Don t be careless, don t be lazy, (Ne soyez pas négligents, ne soyez pas paresseux) Sorting garbage doesn t make you crazy... (Le tri des déchets ne rend pas fou ) Put the right things, in the right place, (Placez les bonnes choses à la bonne place) Don t you ever throw the rubbish in an open space... (Ne jetez jamais vos ordures dans les espaces verts) Ain t this the time to change your attitude (N est-ce pas le moment de changer d attitude) Come on people, stand together, save your neighbourhood... (Allez, unissez vos forces, sauvez votre quartier ) Récit raconté par Racheli Ikar-Cohen (Magen David Adom), durant la première formation d éducateurs pairs YABC (Barcelone, Espagne - Mai 2009) : Un homme marchait le long du rivage, lorsqu il aperçut un petit garçon qui ramassait des étoiles de mer dans le sable et les rejetait à l eau. L homme lui demanda : «Que fais-tu?», et le garçon répondit : «Je remets les étoiles de mer dans l océan car sinon, elles mourront.» L homme regarda autour de lui et vit des milliers et des milliers d étoiles de mer sur la plage, et il dit au petit garçon : «Mais tu n y arriveras jamais, il y en a trop. Qu est-ce que cela va changer?» Le petit garçon le regarda, puis regarda l étoile de mer qu il s apprêtait à lancer. Il sourit et dit : «Cela va changer quelque chose pour CELLE-CI!» et il la rejeta dans l océan. 11

12 Youth Historique de l initiative YABC empowerment au sein de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : moments forts Mars 2008 Mars 2009 Le département Principes et valeurs de la Fédération internationale crée l initiative YABC Avril 2008 La Commission de la jeunesse de la Fédération internationale adopte officiellement l initiative YABC Juillet 2008 Mise à l essai préliminaire de la méthode non cognitive (camp de la jeunesse Atlantis IV, Serbie, organisé par le Centre pour la coopération en Méditerranée - CCM) Septembre / Octobre 2008 Consultation de 25 Sociétés nationales sur le contenu, la méthode et le plan d action. Création du réseau YABC. Réunion d experts externes sur les techniques non cognitives Novembre / Décembre 2008 Première réunion internationale YABC, Mali, 21 Sociétés nationales représentées, accueillie par la Croix-Rouge malienne. Discours L éducation pour la paix à Save the Children (Novembre) Élaboration d une ébauche de boîte à outils YABC, retraite indépendante avec des jeunes de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge du monde entier, Habkern, Suisse Mai 2009 Première formation d éducateurs pairs YABC, Barcelone, Espagne, 23 Sociétés nationales représentées, accueillie par la Croix-Rouge espagnole et coorganisée avec le CCM Juin 2009 Réunion internationale de la jeunesse en l honneur du 150 e anniversaire de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Solferino, Italie. 20 éducateurs pairs YABC sensibilisent 250 jeunes dans cinq ateliers YABC L initiative YABC est explicitement reconnue comme une initiative phare dans la Déclaration de la jeunesse Août 2009 à Août 2011 Mise à l essai de l ébauche de boîte à outils YABC sur le terrain dans le monde entier (20 réunions et camps nationaux, 5 réunions et camps régionaux et 5 réunions et camps internationaux de la jeunesse) 12

13 Septembre 2009 Mai à Août 2011 Discours Droits humains - Les Jeunes en tant qu Agents du Changement de Comportement devant le Conseil des droits de l homme des Nations Unies Novembre 2009 Soutien officiel accordé par la décision de l Assemblée générale de la Fédération internationale 2 jeunes YABC récompensés pour leurs projets communautaires Mars 2010 Exploration d indicateurs fondés sur les valeurs pour mesurer l impact de l initiative YABC à l échelon communautaire Mars à Septembre 2010 Intégration de l initiative YABC dans des projets et des activités communautaires en matière de santé, de gestion des catastrophes, de volontariat, etc. Octobre 2010 Discours Aborder la violence envers les femmes au travers de la prévention, l atténuiation et les moyens d y faire face devant l Assemblée générale des Nations Unies (New York, États-Unis) Juin 2010 à Juin 2011 Expansion du réseau mondial d éducateurs pairs YABC (3 formations nationales, 3 formations régionales et une formation internationale) Élaboration d un module YABC sur le droit international humanitaire (lancé par la Croix-Rouge danoise, Juin/Juillet) Discours Le droit à l éducation: la promotion d une culture de non-violence et de paix devant le Conseil des droits de l homme des Nations Unies (Mai) Redtalk sur l initiative YABC (Juillet - get-involved/learning/red-talk/events-archive/7-july katrien-beeckman/) Discours L éducation fondée sur les valeurs et les compétences en tant que voie pour avancer devant le Conseil économique et social des Nations Unies (juillet) Evènement parallèle et discours lors de la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la jeunesse (New York, Juillet). Atelier au Festival Mondial de la Paix (Berlin, Août) Septembre / Octobre 2011 Des jeunes d autres organisations rejoignent le réseau d éducateurs pairs YABC lors du sommet sur une culture de non-violence et de paix pour l Afrique, l Europe et la Méditerranée, acceuilli par la Croix-Rouge italienne et coorganisé avec le CCM Discours La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge en tant que partenaires clés des gouvernements pour prévenir la violence auto-infligée et interpersonnelle lors de la 4 e réunion annuelle de l Alliance pour la prévention de la violence de l OMS (Le Cap, Septembre) Discours Le rôle de l éducation fondée sur les valeurs et les compétences, engageant la jeunesse, et la promotion de la non-violence dans une culture de paix devant l Assemblée générale des Nations Unies (New York, Octobre) Vous trouverez les discours de la Fédération internationale à l adresse suivante : Pour l approche Croix-Rouge et Croissant- Rouge sur la promotion d une culture de non-violence et de paix, visitez la page Internet : 13

14 Youth L initiative YABC empowerment aujourd hui La boîte à outils YABC Cette boîte à outils a été coordonnée par le département Principes et valeurs et élaborée par la jeunesse de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Elle a été en partie créée sur la base de matériel Croix-Rouge et Croissant-Rouge existant et contient : 78 activités interactives et 20 documents conceptuels (questions thématiques et compétences) ; 6 présentations sur la mobilisation sociale et les plates-formes créatives permettant de sensibiliser et engager les communautés ; 1 manuel pour les éducateurs pairs (en étroite collaboration avec le bureau régional pour l Afrique du Nord) ; des lignes directrices sur la participation de la communauté et la conception de projets (en étroite collaboration avec le bureau régional pour l Afrique du Nord). La boîte à outils YABC sera disponible en ligne après avoir été officiellement lancée lors de la XXXI e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Novembre Le réseau YABC (Novembre 2011) Plus de jeunes de 125 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge du monde entier se sont familiarisés avec l initiative YABC à l échelon international ou régional 300 éducateurs pairs de 75 Sociétés nationales du monde entier 15 formateurs d éducateurs pairs de 12 Sociétés nationales Pays dans lesquels les jeunes se sont familiarisés avec l initiative YABC Pays dans lesquels les jeunes se sont familiarisés et/ou formés en tant qu éducateurs pairs Et ensuite? YABC ConnectED : plates-formes virtuelles d acquisition et de partage de connaissances pour les éducateurs pairs YABC Conclure des partenariats avec d autres organisations Faire entrer l initiative YABC dans les écoles, dans le cadre de la promotion d une éducation fondée sur les valeurs et les compétences, en faveur d une culture de non-violence et de paix 14

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Les 7 Principes fondamentaux

Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux Les 7 Principes fondamentaux de la Croix-Rouge Humanité Impartialité Neutralité Indépendance Volontariat Unité Universalité La Croix-Rouge trouve son origine dans la solidarité

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

S.M.J. Stratégie relative à la mobilisation de la jeunesse S.M.J.

S.M.J. Stratégie relative à la mobilisation de la jeunesse S.M.J. La mobilisation de la jeunesse comme élément essentiel de l édification de Sociétés nationales fortes. S.M.J. Le volontariat Croix-Rouge et Croissant-Rouge comme élément central de la mobilisation de la

Plus en détail

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN Contexte Note conceptuelle 2013 a été une année marquante pour la nutrition, qui a fait suite à de nombreuses années de revendication

Plus en détail

Soins de santé et violence

Soins de santé et violence Soins de santé et violence La nécessité d une protection efficace Document d orientation préparé à l occasion de la réunion de haut niveau sur les soins de santé et la violence, et la nécessité d une protection

Plus en détail

Préambule. mieux répondre aux besoins humanitaires, en tirant le meilleur parti des nombreuses ressources du Mouvement ;

Préambule. mieux répondre aux besoins humanitaires, en tirant le meilleur parti des nombreuses ressources du Mouvement ; Accord de Séville - Conseil des Délégués - Séville, 25-27 novembre 1997 PRÉAMBULE PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES [1] Article 1 Champ d application de l Accord Article 2 Objet et buts de l Accord

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito Pour s affirmer dans son bénévolat Cahier d exercices Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito EXERCICE 1 RÉALISATIONS ET RÊVES 1. Une réalisation dont je suis fièr(e) : 2. Un rêve que je souhaite

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

Explorer nos approches pédagogiques. Partager notre vision. Découvrir notre environnement scolaire unique

Explorer nos approches pédagogiques. Partager notre vision. Découvrir notre environnement scolaire unique Explorer nos approches pédagogiques Partager notre vision Découvrir notre environnement scolaire unique La Grande Boissière La Grande Boissière est le plus grand et le plus ancien des trois campus de l

Plus en détail

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité

Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Annexe - Résolution 1 Déclaration Ensemble pour l humanité Réunis à Genève pour la XXX e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous, membres de ladite Conférence, avons centré

Plus en détail

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Déclaration de Hangzhou Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Adoptée à Hangzhou, République populaire de Chine, le 17 mai 2013 Nous, les participants réunis à Hangzhou à l

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité,

DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ. Permettre aux jeunes de développer leur potentiel et d améliorer leur employabilité, DEVENEZ CONSEILLER BÉNÉVOLE D INJAZ AGHRIB Pour développer l esprit d entreprise des jeunes et améliorer leur insertion professionnelle 10 BONNES RAISONS DE DEVENIR CONSEILLER BÉNÉVOLE Entrepreneurs, cadres

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Santé publique SYNTHÈSE RENCONTRE SANTÉ : TANT QU ON A LA JEUNESSE? Prenez la parole! PARTICIPATIVE 25 FÉVRIER BAUGÉ-EN-ANJOU

Santé publique SYNTHÈSE RENCONTRE SANTÉ : TANT QU ON A LA JEUNESSE? Prenez la parole! PARTICIPATIVE 25 FÉVRIER BAUGÉ-EN-ANJOU Améliorons ensemble la santé en Pays de la Loire. Santé publique Prenez la parole! SYNTHÈSE RENCONTRE PARTICIPATIVE 25 FÉVRIER BAUGÉ-EN-ANJOU SANTÉ : TANT QU ON A LA JEUNESSE? Informez-vous - Participez

Plus en détail

Le leader d Ingénieurs Canada

Le leader d Ingénieurs Canada Le leader d Ingénieurs Canada Sommaire Ingénieurs Canada existe pour fournir du soutien et du leadership à l échelle nationale au nom des organismes de réglementation du génie, afin de promouvoir et de

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 1 Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 2 3 Bienvenue à bord On t a certainement déjà dit qu il y a des choses que tu n as pas le droit

Plus en détail

Projet de film «Classes bilangues» : La tolérance en classe bilangue allemand anglais au moyen de films cinématographiques

Projet de film «Classes bilangues» : La tolérance en classe bilangue allemand anglais au moyen de films cinématographiques 0 Projet de film «Classes bilangues» : La tolérance en classe bilangue allemand anglais au moyen de films cinématographiques Première séance : Prendre contact sensibilisation de la perception à travers

Plus en détail

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT CONVENTION...... DES DROITS... DE L ENFANT 3 LA CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT Les articles de cette Convention ont été rédigés plus simplement pour les enfants par le Cofrade (Conseil français des

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU FORUM REGIONAL DE CLOTURE DU PROJET «Pour une citoyenneté active en Ile-de-France» : Quelle Europe veut-on? Paris, le samedi 20

COMPTE-RENDU DU FORUM REGIONAL DE CLOTURE DU PROJET «Pour une citoyenneté active en Ile-de-France» : Quelle Europe veut-on? Paris, le samedi 20 COMPTE-RENDU DU FORUM REGIONAL DE CLOTURE DU PROJET «Pour une citoyenneté active en Ile-de-France» : Quelle Europe veut-on? Paris, le samedi 20 septembre 2014 Arnaud BREUIL, Institut de Coopération Sociale

Plus en détail

Révélatrice de talents. Développement personnel

Révélatrice de talents. Développement personnel Révélatrice de talents Développement personnel Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement personnel Notre

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes United Nations Population Fund Mars Décembre 2011 Suite à la crise libyenne survenue en février 2011, la frontière

Plus en détail

LA GESTION D Module 0 3 : u STRESS Module 03 :

LA GESTION D Module 0 3 : u STRESS Module 03 : Module 03 : la gestion du stress Module 03 : LA GESTION DU STRESS Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Aider votre enfant à reconnaître le stress Conseils provenant de familles sur

Plus en détail

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD)

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Le Cercle de c oopération des organisations non g ouvernementales de développement La Plateforme éducation à l environnement et au développement durable

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Nous, étudiantes et étudiants du réseau des Écoles associées de l UNESCO du Québec, réunis dans le cadre de la Conférence

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Fonction émettrice Département des Ressources humaines Auteur/département émetteur

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Soirée d information pour l éducation internationale Le 13 janvier 2010

Soirée d information pour l éducation internationale Le 13 janvier 2010 Soirée d information pour l éducation internationale Le 13 janvier 2010 «Volet langues» École d éducation internationale Immeuble Sacré-Cœur 775, Du Sacré-Cœur ouest Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 1V2 Tél.

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

Primaire - autres matières

Primaire - autres matières 1 Primaire - autres matières PRIMAIRE autres matières La mission de l école s articule autour de trois axes : instruire, socialiser et qualifier. Instruire L école joue un rôle primordial en ce qui a trait

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION Commission de la culture Consultation en ligne Vers une politique

Plus en détail

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Dossier de presse A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! La JOC, c'est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne : une association

Plus en détail

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Élections à la Commission permanente à la XXXII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Le présent formulaire de candidature

Plus en détail

XXVIII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2-6 décembre 2003 PUBLICS DANS LE DOMAINE HUMANITAIRE :

XXVIII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2-6 décembre 2003 PUBLICS DANS LE DOMAINE HUMANITAIRE : 03/IC/12 Original: anglais Genève, 2003 XXVIII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2-6 décembre 2003 LES SOCIÉTÉS NATIONALES DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE EN TANT

Plus en détail

Ecole communale fondamentale de Mousty

Ecole communale fondamentale de Mousty «On ne va pas à l école pour être meilleur que les autres mais bien pour devenir meilleur que soi-même.» Ecole communale fondamentale de Mousty LE PROJET D ÉTABLISSEMENT est un des outils pour atteindre

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada Les YMCA du Canada Notre vision du Canada Un pays respecté dans le monde entier pour ses collectivités sûres et dynamiques,

Plus en détail

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein Ouverture de l école Service de garde Entrée en classe Accueil Routine du matin Ateliers Dîner Récréation Histoire Jeux libres

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves 1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves Plus spécifiquement en maternelle Développer la prise de conscience par l enfant de ses potentialités propres et

Plus en détail

FICHE D INFORMATION. Cultiver les esprits, Forger la personnalité

FICHE D INFORMATION. Cultiver les esprits, Forger la personnalité FICHE D INFORMATION Cultiver les esprits, Forger la personnalité «Je recommande vivement GWA, ainsi que l approche qu elle adopte en matière de préparation des jeunes aux études universitaires à l étranger.

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed

PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed PUBLICATIONS Salto Youth EuroMed Collection Guides Pratiques (EN,FR,AR) Les Guides pratiques ont pour but de donner des conseils, de l information ainsi que des astuces à destination des pofessionnels

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

MASTERPEACEMOROCCO. MasterPeace Morocco Morocco@masterpeace.org +212 611 613 972 1 www.facebook.com/masterpeacemorocco Local Des Jeunes, Hay Hassani

MASTERPEACEMOROCCO. MasterPeace Morocco Morocco@masterpeace.org +212 611 613 972 1 www.facebook.com/masterpeacemorocco Local Des Jeunes, Hay Hassani MASTERPEACEMOROCCO We are dedicated to put Music above fighting, Dialogue above judgment and Bread above bombs and Creation above destruction. That s MasterPeace MasterPeace Morocco Morocco@masterpeace.org

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle

Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Le Clown de Théâtre : Une formation pour améliorer sa communication relationnelle et conflictuelle Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES Relaxation & Gestion du stress En CLINIQUE ou MAISON DE RETRAITE

OFFRE DE SERVICES Relaxation & Gestion du stress En CLINIQUE ou MAISON DE RETRAITE Solange Champion Relaxologue Membre de la Fédération Internationale des Relaxologues OFFRE DE SERVICES Relaxation & Gestion du stress En CLINIQUE ou MAISON DE RETRAITE -2- Sommaire AVANT PROPOS 3 1. CONTEXTE

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES ET DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES INTERVENANTS DANS LES ECOLES, COLLEGES, LYCEES Août 2013 PREAMBULE L École est un lieu d

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE COMPORTEMENT ET DISCIPLINE Le comportement des enfants a plusieurs origines. Il n est pas attendu qu une semaine de camp peut régler tous les problèmes de comportement. En tant que moniteurs, vous devez

Plus en détail

Le sport, une approche systémique du bien-être au travail

Le sport, une approche systémique du bien-être au travail Le sport, une approche systémique du bien-être au travail Groupe Bien-Être au Travail 2014 Invité : We Sport You Février 2014 Nous avons eu le plaisir d accueillir Marjory Malbert, fondatrice de l agence

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER Relais pour la Vie, une initiative

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014

Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014 Bachelor Jeune Entrepreneur EM Strasbourg Learning expedition Le 16 avril 2014 Déroulé de la journée : Présentation des participants Expression par chacun de son intention d apprentissage Circulation libre

Plus en détail

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies

Année internationale de la jeunesse. 12 août 2010-11 août 2011. asdf. Dialogue et compréhension mutuelle. Nations Unies Année internationale de la jeunesse 12 août 2010-11 août 2011 Dialogue et compréhension mutuelle asdf Nations Unies «Nous devons nous engager sans réserve pour que les jeunes aient accès à l éducation,

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE POUR ADULTES

FORMATION PROFESSIONNELLE POUR ADULTES PROGRAMMATION DES FORMATIONS 2015 NOM DE LA FORMATION DURÉE DATES SESSION N Formation des tuteurs de stage 2 jours 19/20 janvier 24/25 septembre session 1 session 2 1 Approche de développement de la personne

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013 Editeur responsable: Panathlon Wallonie-Bruxelles asbl Illustration imaginée et réalisée par Jason Vandepeute, 13 ans. 5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play La Journée du Fair Play

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

Tell a Story. Introduction HTML & CSS

Tell a Story. Introduction HTML & CSS HTML & CSS 1 Tell a Story All Code Clubs must be registered. Registered clubs appear on the map at codeclubworld.org - if your club is not on the map then visit jumpto.cc/ccwreg to register your club.

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI»

CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI» CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI» 1. Qu est ce que la normalité adoptive? a. Discrimination Il est nécessaire de les

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Adresse aux rotariens de Russie

Adresse aux rotariens de Russie Adresse aux rotariens de Russie Je suis très heureux d être parmi vous en ce jour anniversaire, d autant que je partage avec vous, rotariens de la Fédération de Russie, une assez longue histoire d amitié

Plus en détail

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle)

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Petit mémoire Déroulé des séances de musicothérapie réceptive collective au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Damien GONTHIER Formation aux techniques psychomusicales, corporelles et vocales Musicothérapie

Plus en détail

CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs. 28 mai 2015

CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs. 28 mai 2015 CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs 1. Des Fêtes réussies c est : 28 mai 2015 - Joie du lendemain - De la bonne musique - Vivement l année prochaine - Quand on est bien accueillis

Plus en détail

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Déroulement et contenus de la formation

Déroulement et contenus de la formation quotidienne, - des supports d entraînement qui favorisent l acquisition d attitudes et de comportements réalistes pour améliorer les modes de prévention et d intervention en situation conflictuelle, -

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail