HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté"

Transcription

1 Collège René Long Alby-sur-Chéran Page 1 Brevet blanc d Histoire et d Education Civique * Durée : 2 heures * Présentation et Orthographe : 4 points * Le candidat/ la candidate traitera l un de deux sujets d Histoire AU CHOIX. * Le sujet d Education Civique est OBLIGATOIRE, de même que l exercice de repères chronologiques. HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté Sujet N 1 : les crises de la IIIème République et la formation du Front Populaire. Document 1 : la crise économique et sociale en France entre 1931 et Années 1931 Production industrielle 86 (indice 100 en 1929) Salaires 101 (indices 100 en 1929) Revenus agricoles 69 ( indice 100 en 1929) Chômeurs secourus Document 2 : le 6 février 1934 A/ les ligues d extrême droite appellent à manifester. «Daladier * nous mène comme un troupeau de foire aux Blum, Kaiserstein, Schweinkopf et autres Zzyromsky dont le nom bien français est déjà tout un programme. Voilà la dictature qui t attend, peuple de France! Ton Parlement est pourri, tes politiciens compromis, ton pays livré à la boue des scandales **. La guerre civile grogne. Paysan, la ruine te menace! Ouvriers, intellectuels, votre situation est assaillie par des étrangers! Il faut la France aux Français!» Extrait d un tract de la ligue Solidarité française. * Daladier : député du parti radical, il vient d être appelé à former le gouvernement. ** allusion à l affaire Stavisky, mettant en cause des hommes politiques, dont des députés radicaux. Document 2 : le 6 février 1934 B/ le quotidien «Le Populaire», journal de la SFIO, rend compte de l émeute du 6 février «Les Champs-Elysèes sont l objet d une dévastation systématique et stupide. Une vague de manifestants repart à l assaut du pont de la Concorde. Les gardes mobiles qui doivent assurer la défense du pont sont débordés et contraints de se replier vers le Palais-Bourbon *. Plusieurs coups de revolver partent de la foule. Les gardes mobiles tirent en l air. Ce n est pas assez pour intimider les énergumènes qui ont décidé de renverser la République et le régime parlementaire. Ils lancent des bombes, les gardes mobiles tirent alors pour de bon, une dizaine de perturbateurs s écroulent.» Document 3 : la formation du Front Populaire A/ Affiche du serment du Front Populaire, ouvrant le défilé du 14 juillet * Palais-Bourbon : siège de l Assemblée Nationale à Paris. Document 3 : la formation du Front Populaire B/ Discours de Jacques Duclos, haut responsable du Parti Communiste Français, lors de la manifestation du 14 juillet «Au nom du parti communiste français, je salue les camarades socialistes, les radicaux, les syndiqués et les antifascistes de toutes opinions qui forment avec nous le rempart de la paix et des libertés. Nous donnons aujourd hui le magnifique exemple de la véritable réconciliation française. Notre drapeau, c est le drapeau rouge, le drapeau de combat et d espoir des prolétaires du monde entier. Mais nous qui luttons sous les plis du drapeau rouge, nous sommes heureux de voir à nos côtés des combattants de la liberté qui arborent le drapeau tricolore dont nos ancêtres firent l emblème de la grande Révolution française. Les grands ancêtres de la Convention * se battaient pour le pain, la paix, la liberté. En avant, peuple de France, le fascisme ne passera pas!» * Convention : l Assemblée qui gouverne la France entre 1792 et Questions ( 8 points) Document 1 : 1- Quelles sont les conséquences de la crise sur l emploi et sur le niveau de vie des Français? ( 2 pts) Document 2-A/: 2- Pour la ligue Solidarité Française, qui sont les responsables de la crise? ( 1 pt) Documents 2-B/ et 3-B/: 3- Comment la sanglante manifestation du 6 février 1934 est-elle interprétée par la gauche? Justifier la réponse en relevant deux expressions dans les documents 2-B/ et 3-B/.( 2 pts) Documents 3-A/ et 3-B/: 4- Quels partis politiques vont-ils se regrouper pour former le Front Populaire à partir du 14 juillet 1935? ( 1 pt) 5- Quels grands objectifs, quel programme se fixent ces partis politiques et leurs sympathisants ( à détailler)? ( 2 pts) Paragraphe argumenté ( 10 points) A l aide de vos connaissances et des réponses apportées aux questions, rédiger un paragraphe argumenté sur le sujet suivant : «Les crises de la IIIème République au début des années 1930 et la formation du Front Populaire».

2 ou Sujet N 2 : l extermination des juifs d Europe pendant la Seconde guerre mondiale. Page 2 Document 1 : extraits de Mein Kampf, A.Hitler, «La conception raciale ne croit nullement à l égalité des races, mais reconnaît au contraire leur diversité et leur valeur plus ou moins élevée. Il est donc nécessaire de favoriser la victoire du meilleur et du plus fort [ ]. Les Aryens ont été les seuls fondateurs d une humanité supérieure, celle qui a créé la civilisation.[ ] Une fraction restreinte, mais puissante, de la population mondiale a choisi le parasitisme. L espèce la plus dangereuse de cette race est la race juive». Document 2-a/ : témoignage d un capitaine de la Wehrmacht ( dans Le Pianiste, W.Szpilman, R.Laffont 2001.) Le capitaine Hosenfeld évoque dans son journal intime le sort des juifs et les premières rumeurs d extermination. «Varsovie, le 23 juin 1942, Il y a une entreprise d extermination des juifs qui est en cours. Tel a été l objectif de l administration allemande depuis l occupation des régions orientales, et ce avec l aide active de la police et de la Gestapo, mais il semble qu il doive s appliquer maintenant, de façon radicale, à une plus vaste échelle encore. De sources différentes et toutes dignes de foi, nous apprenons que le ghetto de Lublin a été vidé, que les juifs ont été tués en masse ou chassés dans les forêts, et que certains d entre eux ont été emprisonnés dans un camp proche. Des témoins venus de Kutno racontent que les juifs sont asphyxiés dans des unités de gazage mobile, que les cadavres sont dévêtus avant d être jetés à la fosse commune, et que ces vêtements sont ensuite recyclés [ ]. Le ghetto de Varsovie subirait en ce moment le même sort.» Document 2-b/ : témoignage d une civile soviétique sur des tueries en Ukraine en 1943 ( dans l Histoire, N 320). «Ils les regroupaient dans le ghetto en camion. Après, ils ont commencé à les tuer là-bas, derrière la maison. Les Juifs creusaient les fosses eux-mêmes. Sur la fin, les Allemands réquisitionnaient les gens du village pour creuser. Les Juifs se tenaient au bord de la fosse. Les Allemands les fusillaient dans le dos et ils tombaient directement dans la fosse, et on mettait de la chaux. Je me souviens d un jeune Juif qui avait des jumeaux, il les tenait dans ses bras ; un Allemand s est approché de lui, il a tiré sur un enfant, puis sur l autre, et le troisième tir fut pour le père. Je voyais les Allemands là-bas, où il y a la rivière, qui criaient aux Juifs Vite, plus vite!!!. Les gens essayaient de marcher le plus vite possible, ils trébuchaient. Les Allemands rassemblaient ensuite les affaires des Juifs dans des camions.» o Document 3-a/ : camps de concentration et d extermination nazis. o Document 3-b/ : bilan de l extermination des juifs pendant la Seconde guerre mondiale. Victimes juives URSS % de juifs exterminés 43 Pologne Hongrie Roumanie Pays-Bas France Total pour l Europe environ environ 67 Allemagne Yougoslavie Grèce Questions ( 8 points) Documents 1, 2-a/ et 2-b/. 1- Quel objectif les nazis poursuivent-ils à l égard de la population juive d Europe entre 1939 et 1945? ( 0,5 pt) 2- Comment nomme-t-on l idéologie prônée par Hitler contre les juifs? ( 0,5 pt) Documents 2-a/, 2-b/ et 3-a/. 3- Expliquer précisément ce qu est un ghetto. ( 1 pt) 4- Quelle est la différence entre les deux types de camps dans le document 3-a/? ( 1 pt) 5- D après les textes, quel sort les nazis ont-ils réservé aux habitants des ghettos? ( 2 pts) Documents 3-a/ et 3-b/. 6- Dans quel pays le pourcentage de juifs tués est-il le plus élevé? Comment l expliquer d après les docs. 3-a/ et 2-a/?( 1 pt) 7- Quel est le bilan de la politique des nazis envers les Juifs d Europe? Pourquoi peut-on qualifier de «génocide» cette politique? (2 pt) Paragraphe argumenté ( 10 points) Rédiger, à l aide de vos connaissances et des informations contenues dans les documents, un paragraphe argumenté sur l extermination du peuple juif dans lequel, après avoir rappelé les objectifs des nazis, vous montrerez quels moyens furent utilisés et quel fut le bilan de cette entreprise.

3 EDUCATION CIVIQUE: 12 points dont 8 pour le paragraphe argumenté Page 3 Sujet : l élection du président de la République. Document 1 : Extrait de la Constitution de la Vème République, article 3. «Sont électeurs dans les conditions fixées par la loi tous les Français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques.» Document 2 : Extrait de la Constitution de la Vème République. Article 6. Le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct [ ]. Article 7. Le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n est pas obtenue au premier tour de scrutin, il est procédé le deuxième dimanche suivant, à un second tour. Seuls peuvent s y présenter les deux candidats qui [ ] se trouvent alors avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour. [ ] En cas de vacance * de la présidence de la République pour quelque cause que ce soit, les fonctions de Président de la République [ ] sont provisoirement exercées par le Président du Sénat [ ]. Article 15. Le Président de la République est le chef des armées [ ]. * vacance : temps pendant lequel une fonction est sans titulaire ( pour cause de décès, maladie, démission, ). Document 3 : Schéma simplifié de la Constitution de la Vème République. Questions ( 4 points) * Documents 1 & 2 1- a/ Qui vote lors de l élection du Président de la République? b/ Comment nomme-t-on ce suffrage? (1 pt) * Document a/ Quelle est la durée du mandat présidentiel? b/ Qui remplace le Président de la République quand il ne peut pas assurer sa tâche? ( 1 pt) * Document Relevez dans ce document quatre pouvoirs détenus par le Président de la République. ( 2 pts) * Document 1. ( 2 pts) Paragraphe argumenté ( 8 points) A l aide des documents et de vos connaissances, montrez que l élection du Président est un moment important de la vie démocratique en France, puis préciser le rôle et l étendue des pouvoirs du Président de la République. partie à rendre collée sur la copie NOM :.. REPERES CHRONOLOGIQUES : 6 points Victor Hugo, le grand témoin du XIXème siècle. 1- Victor Hugo naît en Qui dirige alors la France? Il devient célèbre en publiant le roman Notre-Dame de Paris. Quel siècle a vu la construction des cathédrales gothiques?.. 3- Il est élu député en Quel est le nom de ce bref régime qui n a duré que de 1848 à 1852? 4- Hugo défend avec enthousiasme un droit que ce régime a accordé à tous les hommes ( mais pas aux femmes!). De quel droit politique s agit-il? 5- En 1852, à la suite d un coup d Etat qu il réprouve, Hugo s exile. Il dénoncera, de 1852 à 1870, l auteur de ce coup d Etat, qui règne alors sur la France. De qui s agit-il?.. 6- Rentré en France, il meurt en Des centaines de milliers de parisiens suivent son cercueil lors de ses funérailles nationales. Quel régime politique a voulu ainsi lui rendre cet hommage?. Education Civique/ Correction du sujet : l élection du président de la République.

4 Questions ( 4 points) 1- Pour voter aux élections présidentielles ( ainsi qu aux autres élections ), les électeurs doivent posséder la nationalité française, être majeurs ( 18 ans au moins) homme ou femme, et jouir pleinement de leurs droits civils et politiques. Ce suffrage est le suffrage universel ( on peut préciser direct ). 2- C est le président du Sénat qui assure l intérim ( c est à dire qu il fait provisoirement fonction de chef de l Etat jusqu aux élections suivantes) en cas de vacance de la présidence de la République. 3- On peut relever dans le document 3 les quatre pouvoirs suivants : * le président de la République a l initiative des référendums * le président de la République nomme ( et révoque) le Premier ministre, chef du Gouvernement * le président de la République peut dissoudre l Assemblée nationale * le président de la République nomme aux emplois civils ( ex : les préfets, les ambassadeurs, ) et militaires ( ex : les chefs d Etat-major, les généraux, ). il préside aussi le Conseil des ministres, mais ce n est pas là un pouvoir. Paragraphe argumenté ( 8 points) A partir des documents et de vos connaissances, en une quinzaine de lignes, montrez que l élection du Président de la République est un moment important de la vie démocratique en France, puis préciser son rôle et l étendue de ses pouvoirs. * Des idées et des thèmes à développer à propos de l importance de l élection présidentielle : rappeler quelques généralités sur les élections : elles rythment la vie politique, elles désignent les responsables politiques du pays à différentes échelles ( pays, département, circonscriptions, cantons, communes, ), elles sont un facteur de consolidation de la communauté nationale rappeler que les élections présidentielles et législatives ( pour élire les députés à l Assemblée nationale) sont porteuses des plus gros enjeux pour la vie politique en France, et déterminent plus que les autres élections la marche du pays. D où l importance des campagnes électorales, du battage médiatique, l évolution de l élection présidentielle dans notre histoire récente témoigne ce cette importance : - la Vème République ( 1958), contrairement aux autres Républiques, place le président au centre de l organisation des pouvoirs de notre Constitution. Mais en 1958, le président est encore élu par des grands électeurs, et donc au suffrage indirect. - en 1962, Charles De Gaulle, président et fondateur de la Vème, souhaite que le président bénéficie de la légitimité populaire, et propose qu il soit élu au suffrage universel direct. Par référendum, les Français acceptent massivement. En 1965 a lieu la 1ère élection au suffrage universel direct. - en 2000, les Français acceptent par référendum que la durée du mandat présidentiel passe de 7 à 5 ans. * Des idées et des thèmes à développer à propos du rôle et de l étendue des pouvoirs du président de la République: le président de la République ( avec le gouvernement) détient le pouvoir éxécutif. il garantit le respect et l équilibre des institutions( définies dans la Constitution) ; il garantit l intégrité du territoire et l indépendance du pays. Chef de l Etat, il trace les grandes orientations de l action politique mise en œuvre par le gouvernement. C est lui qui nomme ( et révoque) le Premier ministre, représentant de la majorité ou du parti majoritaire à l Assemblée nationale ( ex : J.P.Raffarin et D.de Villepin, premiers ministres du deuxième mandat de J.Chirac 2002/2007- sont des responsables de l UMP, parti qui dispose de 359 sièges sur 577 à l Assemblée). Le président de la R. préside le Conseil des ministres hebdomadaire. Le président de la République peut dissoudre l Assemblée nationale et provoquer ainsi de nouvelles élections législatives, si la majorité lui y est hostile ( comme F.Mitterand en 1981 et 1988) ou s il veut consolider sa majorité ( comme J.Chirac en mais ce fut un échec ). Le président de la République est le chef des Armées ( c est à lui que revient la décision d utiliser la force nucléaire). Il conduit la politique étrangère du pays, signe les traités. Enfin, en cas de crise grave menaçant le pays ou le régime ( comme De Gaulle en 1960), il peut utiliser les pleins pouvoirs exceptionnels que lui confère l article 16 de la Constitution. Correction : l extermination de juifs pendant la Seconde guerre mondiale.

5 1/ L objectif poursuivi est l extermination des juifs d Europe. [ Hitler profite des conquêtes de la Wehrmacht pour initier en Europe de l Est, peuplée d un très grand nombre de juifs, son projet d extermination. A partir de 1942, les nazis planifient la «Solution Finale», vaste plan d extermination massive, quasi industrielle, qui étend l extermination à TOUS les Juifs des territoires occupés par l Allemagne ( Europe de l Est, de l Ouest, méditerranéenne..).] 2/ Cette idéologie se nomme l antisémitisme, qui est une forme de racisme dirigée contre les Juifs. [ Hitler soulignait dans son livre Mein Kampf sa volonté d épurer l Allemagne des juifs qui, selon lui, souillaient la pureté de la race allemande. L idéologie nazie va plus loin dans la théorie, puisqu elle distingue une race aryenne les Allemands-, destinée à dominer l Europe et à imposer sa loi aux UnterMenschen les sous-hommes- : large catégorie qui regroupe les Slaves, les Tziganes et les Juifs, surtout, destinés à disparaître.] 3/ Un ghetto, dans l Europe de l Est sous occupation allemande, est un quartier d une ville, muré, isolé du reste de la ville, et dans lequel sont concentrés des dizaines de milliers de Juifs. [ La mortalité y est très forte, par la faim et les épidémies.] 4/ Dans les camps de concentration, la mort est dite «lente» : elle survient par la faim, par le froid, par les épidémies, par l épuisement, par les sévices, bastonnades et exécutions des SS. Dans les camps d extermination, la mort est immédiate : ils ont été conçus pour «traiter» un convoi en quelques heures, le plus souvent par le gazage et l incinération. 5/ * Les juifs subissent une déportation de grande envergure, par train, qui les conduit de leur lieu de résidence aux camps de concentration puis aux 6 camps d extermination ( Tréblinka, Auschwitz, Belzec, Maïdanek, Chelmno et Sobibor) ( Cf carte doc.3 + allusion à un camp dans les textes 2-a/ et 2-b/) ouverts par les nazis en Pologne occupée dans le cadre de la «Solution Finale». [ Les longs voyages en train constituent déjà une terrible épreuve, une sorte de sélection qui permet aux nazis d éliminer les plus faibles des déportés.] Les 4/5 des nouveaux arrivants par le train, femmes, enfants, vieillards, malades, invalides, sont impitoyablement assassinés dans les chambres à gaz, puis leurs corps sont incinérés. * C est aux EinsatzGruppen ( groupes spéciaux de SS chargés de la liquidation des juifs et des communistes en territoire soviètique) que revient le sinistre privilège de tester les meilleurs moyens pour exterminer un si grand nombre de gens : rassemblés auparavant dans des ghettos, les Juifs sont les victimes de tueries comme celle de Babi Yar ( Cf texte 2-b/), ou des camions des unités de «gazage mobile» ( Cf doc 2-a). Le génocide a commencé bien avant les chambres à gaz 5/ C est la Pologne qui a souffert le plus, tant en valeur absolue ( ) qu en pourcentage ( 92 %). Le territoire polonais a également abrité la plupart des ghettos et tous les camps d extermination). 6/ Un génocide, d après le Larousse, est l extermination systématique d un groupe humain, ethnique ou religieux. Si l on considére les chiffres de la 1ère colonne «Victimes juives», le total de presque 6 millions de morts laisse pantois Mais l on peut aller plus loin avec la colonne suivante «% de juifs exterminés», et constater que les nazis ont éliminés 92 % des juifs polonais, 43 % des juifs d URSS, 87 % des juifs grecs, 75 % des juifs néerlandais, 80 % des juifs yougoslaves, 75 % des juifs hongrois C est bien là la volonté systématique de détruire un groupe humain spécifique, la population juive d Europe : on a donc bien affaire à un génocide. Commentaires méthodologiques L intro situe le sujet ( rapport entre l idéologie nazie et le sort réservé aux juifs)dans le temps ( la Seconde guerre mondiale) et l espace ( l Europe). I- Les objectifs des nazis Plan détaillé de paragraphe argumenté Pendant la Seconde guerre mondiale, dans les territoires conquis par l Allemagne, les juifs d Europe furent les victimes de l idéologie antisémite radicale des nazis. ( Attention :ne pas déborder du cadre de la Seconde guerre mondiale!) SAUT DE LIGNE!!! F A partir des doc.1, 2-a/, 2-b, et des questions, des idées et thèmes à développer développer : Utilisation du doc.1 F Utilisation du doc.2-a/ F - rappel rapide de l idéologie antisémite des nazis ( Mein Kampf lois de Nuremberg) - les conquêtes de permettent aux nazis de mettre la main sur des millions de juifs - à partir de 1942, mise en place de la «solution finale» : extermination des juifs d Europe JJJ J II- Les moyens mis en oeuvre Exploitation du doc.2-a/ F Exploitation du doc.3-a/ F Exploitation des doc.2-b/, 2-a/, 3-a/F Connaissances acquises en coursf Exploitation des doc.3-a, 3-b/F III- Le bilan de l extermination F A partir des doc.2-a/, 2-b/,3-a/, et des questions, des idées et thèmes à développer : - persécutions, arrestations, mise en ghettos de juifs en Europe de l est - déportations dans des camps de travail, de concentration, d extermination à partir de 1942 ( citer les noms des 6 camps- Cf doc.2) - rappel des procédés mis en œuvre pour l extermination : tueries, gazages mobiles dans des camions, chambres à gaz des camps mais aussi ghettoïsation. - la Pologne, pays le plus peuplé de Juifs, abrite les camps d extermination JJJ J F A partir des doc.3-a/ et 3-b/, et des questions, des idées et thèmes à développer : Exploitation du doc.3-b/ F Exploitation du doc.3-b/ F J La conclusion est facultative, mais valorise le PA. Elle est centrée autour du sujet. Pas de dramatisme, Pas de prédictions!!! - environ 6 millions de juifs victimes de la Shoah ( citer des chiffres de la colonne 1) - on peut parler de génocide car c est l ensemble des juifs qui était voué à disparaître - une énorme proportion d entre eux fut éliminée ( citer les chiffres de la colonne 2), dont environ la moitié en Pologne. Les nazis ont organisé et planifié, depuis leur arrestation en masse jusqu à leur extermination par des méthodes scientifiques et industrielles, l anéantissement des juifs d Europe. Correction : les crises de la IIIème République et la formation du Front Populaire.

6 1/ Le nombre de chômeurs, insignifiant en 1931, est multiplié par 8 entre 1931 et 1935 : plus de travailleurs sont privés d emploi. Si le chômage reste, somme toute, relativement modéré, la baisse des salaires est particulièrement spectaculaire : ils s effondrent de 25 %. Les plus grandes victimes de la crise sont les paysans : leurs revenus ont chuté de 60%. 2/ Pour les Ligues d extrême droite, les responsables de la crise sont les politiciens, les parlementaires forcément corrompus ( «Ton Parlement est pourri, tes politiciens compromis»), ainsi que les étrangers ( «Ouvriers,intellectuels, votre situation est assaillie par des étrangers») qui pillent la France. Qu ils soient français ou étrangers, les Juifs ( «Blum, Kaiserstein, Schweinkopf et autres Zzyromsky dont le nom bien français est déjà tout un programme») sont l objet d une détestation particulière de la part des Ligues. 3/ Pour la gauche, il ne fait aucun doute que les ligues ont tenté de renverser la République, pour instaurer un régime fasciste. Le Populaire parle des «énergumènes qui ont décidé de renverser la République et le régime parlementaire», et J.Duclos termine son discours par cet appel : «En avant, peuple de France, le fascisme ne passera pas!» 4/ Les communistes ( PCF) acceptent de se joindre aux socialistes ( SFIO) et au radicaux ( Parti Radical) pour former avec eux le Front Populaire le 14 juillet / L objectif est résumé dans le célèbre slogan/programme du Front Populaire «Pain, paix, Liberté». Il est économique : il faut lutter contre la crise ( donner du pain!), retrouver le plein emploi et relancer la consommation pour répondre aux revendications ouvrières et calmer le mécontentement des classes moyennes. Il est surtout politique : en sauvant les Institutions de la IIIème République, en faisant reculer le fascisme ( Liberté!), les hommes du Front Populaire sont convaincus qu ils éloignent la menace d une nouvelle guerre européenne ( Paix!). Commentaires méthodologiques L introduction situe le sujet et soulève la problématique : le rapport entre les crises de la IIIé République et la formation du Front Pop Plan détaillé de paragraphe argumenté Bien que moins violente qu ailleurs, la dépression du début des années 1930, venue des Etats-Unis, plonge la France républicaine et parlementaire dans une crise profonde, économique et politique, qui aura pour conséquence la formation du Front Populaire, union des partis de gauche. SAUT DE LIGNE!!! I- La crise économique et sociale en France F A partir du doc.1, des questions, des idées et thèmes à développer développer : Utilisation du doc.1 F II- La crise politique Exploitation du doc.2-a/ F Exploitation du doc.2-b/ F sanglante. Connaissances acquises en cours F - Crise d octobre 1929 aux USA ( Wall Street) ; diffusion à l échelle mondiale. - France tardivement touchée, mais pendant plus longtemps que ses voisins ( GB, Allgne). - Baisse de la prod.industrielle, des salaires, et hausse du chômage. Paysans très touchés. - Mécontentement général, car les gouvernements qui se succèdent n ont pas de solution. JJJ F A partir des doc.2-a/ et 2-B/, et des questions, des idées et thèmes à développer : - Instabilité ministérielle ( jeu de bascule des radicaux entre Gauche et Droite) et fréquence des scandales politico-financiers ( Affaire Stavisky) vivement critiqués par la population. - Les Ligues d extrême droite ( xènophobes, antisémites, antiparlementaires) souhaitent un régime fort, remettent en cause la République parlementaire ( comme en Italie, en Allgne). - 6 février 1934, manifestation des Ligues devant l Ass.Nationale tourne à l émeute - Gouvernement Daladier ( Radical) démissionne, pressé par l opinion publique. III- La formation du Front Populaire Exploitation du doc.2-b/. F Connaissances acquises en cour +3-B/ F Exploitation du doc.3-a/ F J La conclusion est facultative, mais valorise le PA. Elle est centrée autour du sujet. Pas de dramatisme, Pas de prédictions!!! JJJ J F A partir des doc. 2-B/, 3-A/ et 3-B/, et des questions, des idées et thèmes à développer : - La Gauche française interprète l émeute du 6 février 1934 comme une tentative des Ligues pour abattre la République et/ou installer un régime autoritaire ( comme en Italie, en Allgne). - Gauche française profondément divisée ( SFIO, Parti Communiste) mais convaincue de la nècessité de l union, réclamée par les militants ( et autorisée par Staline pour le PCF!!) personnes défilent pour célébrer cette union le 14 juillet 1935, qui voit la naissance symbolique du Front Populaire, pour le Pain ( crise économique), la Paix ( menaces de guerre avec Hitler), la Liberté ( maintien de la République, de ses valeurs, ses droits). SAUT DE LIGNE!!! Fort d un soutien populaire sans précédent, le Front Populaire l emporte aux élections législatives de mai 1936, Léon Blum ( chef de la SFIO) devenant Président du Conseil. L union des gauches françaises permet provisoirement- la survie de la IIIème République.

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Léon Blum Général de Gaulle Georges Clemenceau Maréchal Pétain De l Union sacrée à la fin de la 1ere guerre mondiale L UNION SACRE, c

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé)

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Activité n 1 : compléter la chronologie en s appuyant sur les extraits de K7 vidéo Le MONDE L URSS L Italie L Allemagne 1914 Début

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

1958-1962, une nouvelle république

1958-1962, une nouvelle république Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 5 Les Français et la République Question 1 La République, trois républiques Cours 3 1958-1962, une nouvelle république I La fin de la IV e République et l adoption

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Les hommes, les femmes et les enfants travaillent entre 14 et 17 heures par jour.

Les hommes, les femmes et les enfants travaillent entre 14 et 17 heures par jour. Pol Indépendance de la Belgique 1830 La Belgique est gouvernée par les libéraux et les catholiques. Il ne s agit pas encore de partis politiques mais plutôt de regroupements philosophiques. Vote censitaire

Plus en détail

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) 1. Questions (6 points) 1. A quels siècles correspond l «âge des églises gothiques»? (1 point) L «âge des églises gothiques» va

Plus en détail

L organisation des pouvoirs de la Vème République

L organisation des pouvoirs de la Vème République L organisation des pouvoirs de la Vème République I. Comment fonctionne la Vème République? A. La constitution P. 105 : Préambule de la Constitution de la Vème République : Qu est-ce qu une constitution?

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 (Rappel : la maîtrise de la langue (orthographe et expression écrite) est notée sur 4 points) Pour la première partie, le candidat

Plus en détail

Glossaire 3 : 3 Ressources :

Glossaire 3 : 3 Ressources : Le vocabulaire concernant l extermination des Juifs d Europe par les nazis Le régime nazi a, de 1941 à 1945, mis en œuvre sa décision planifiée de destruction des populations juives d Europe. L objectif

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

MAUS par Art SPIEGELMAN

MAUS par Art SPIEGELMAN HISTOIRE DES ARTS MAUS par Art SPIEGELMAN I. IDENTIFIER ET PRESENTER L ŒUVRE L œuvre présentée ici est une bande-dessinée intitulée Maus, l intégrale, un survivant raconte réalisée par Art Spiegelman en

Plus en détail

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste?

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? Extrait du film de propagande réalisé par Leni Riefenstahl, Le Triomphe

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

De la discrimination à l extermination

De la discrimination à l extermination De la discrimination à l extermination La crise des années trente a réveillé en France l antisémitisme qui sommeillait depuis l affaire Dreyfus. Les groupes d extrême-droite mènent des campagnes dont la

Plus en détail

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs L idéologie nazie Basée sur l idée d une race aryenne supérieure, l idéologie nazie s imposera à tous les niveaux dans l état allemand. Le parti nazi se base sur toute une série de principes. L ensemble

Plus en détail

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91)

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) LA GUERRE FROIDE p82 à 89 Fiche d objectifs/plan détaillé Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) Comment à partir de 1947, Etats-Unis et l URSS s affrontent-ils

Plus en détail

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale.

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Approfondissement en accompagnement personnalisé T L / ES. Il s agit de deux journaux de la Résistance et d un

Plus en détail

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko.

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Né en 1906 et mort à Moscou en 1975, Dimitri Chostakovitch est un compositeur russe et un pianiste majeur du 20

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH DISCOURS DE MADAME SIMONE VEIL Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH Athènes, le 30 janvier 2006 Journée nationale à la mémoire des héros et des martyrs de l Holocauste en Grèce Monsieur

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

La politique d'extermination nazie. Les ghettos

La politique d'extermination nazie. Les ghettos La politique d'extermination nazie Les ghettos Le regroupement des Juifs dans les ghettos (ici : le ghetto de Varsovie) Vivre dans le ghetto de Varsovie Les plus pauvres ne pouvaient se protéger du froid

Plus en détail

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN COMPRENDRE CE QU EST L OTAN LES ORIGINES DE L ALLIANCE Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l Europe de l Est et l Europe de l Ouest se sont trouvées séparées par les divisions idéologiques et politiques

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

Leçon n 8 : «La République de l entre-deux-guerres : victorieuse et fragilisée»

Leçon n 8 : «La République de l entre-deux-guerres : victorieuse et fragilisée» Leçon n 8 : «La République de l entre-deux-guerres : victorieuse et fragilisée» Intro : La période de l entre deux guerres est une période mouvementée tant du point de vue politique qu économique et social.

Plus en détail

Chronologie comparée de la Shoah

Chronologie comparée de la Shoah Chronologie comparée de la Shoah Cadre général Le sort des Juifs en Europe En France 1933 1933 1933 30 janvier : Adolf Hitler chancelier 1 avril : journée de boycott des magasins juifs 7 avril : révocation

Plus en détail

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises 1 Dossier VI Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises A/ Les guerres au XX ème siècle 1 La Première Guerre mondiale (la «Grande Guerre») a) Quelles sont

Plus en détail

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) REPÈRES HISTOIRE programme des années précédentes 2014 Amérique Cet homme politique de l Antiquité a dirigé la cité d Athènes et associé son nom à la démocratie : Nom Dates Ce ministre de la IIIè République

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

29 mai 2005, un paysage dynamité

29 mai 2005, un paysage dynamité 29 2005, un paysage dynamité Par Dominique Reynié, Professeur des Universités à l Institut d études politiques de Paris L exercice démocratique du 29 2005 confirme amplement que le référendum demeure un

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 2 La guerre au XXe siècle Question 1 Guerres mondiales et espoirs de paix Cours 2 La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE POUR ACCEDER A LA FONCTION CONDITION D ELIGIBILITE Être de nationalité française Avoir au moins 18 ans le jour de l élection Jouir de ses droits civiques (concernant

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne *

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * 42 La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * Inger V. Johansen Membre du comité des affaires européennes de l Alliance rouge-verte danoise intégration

Plus en détail

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes.

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. INTRODUCTION ET RAPPELS Comme la Première Guerre mondiale, la seconde est une Guerre Totale qui implique

Plus en détail

LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE Introduction générale Qu est ce qu une Constitution? Les Institutions de la République Française Introduction : Rappels sur l histoire constitutionnelle de la

Plus en détail

Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République

Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République PRÉSIDENTIELLE EN ITALIE 29 janvier 2015 Observatoire des Élections en Europe Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République Corinne Deloy Analyse Résumé : Le président de

Plus en détail

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Ancienne gare de déportation de Bobigny Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Sommaire : 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz 2. Après la guerre,

Plus en détail

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité Monsieur le Maire, Eric LEJOINDRE Mesdames et Messieurs Les enseignants et représentants de l Education Nationale Mesdames et Messieurs les Présidents et représentants d associations patriotiques Mesdames

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Extrait de l'ouvrage Le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. éditions A.Pedone EAN 978-2-233-00653-0 AVANT-PROPOS

Extrait de l'ouvrage Le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. éditions A.Pedone EAN 978-2-233-00653-0 AVANT-PROPOS Extrait de l'ouvrage Le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. éditions A.Pedone EAN 978-2-233-00653-0 AVANT-PROPOS «Charbonnier est maître chez soi. Nous traiterons comme nous l'entendons nos

Plus en détail

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I)

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) du 11 au 14 février 2010 G. Sabatier, Lycée Claude Fauriel et IUFM de Saint-Etienne (42) L objectif de ce compte-rendu

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste 27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel) Quand ils ont arrêté les communistes,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012

CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012 CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012 PARTIE HISTOIRE Doc. 1 : Montrez quelle est la situation particulière de Berlin par rapport à la coupure entre l Est et l Ouest, et montrez la fragilité

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE HAUT CONSEIL DE LA COMMUNICATION HCC CODE DE BONNE CONDUITE POUR LES ACTEURS POLITIQUES, SOCIAUX ET LES MEDIAS A L OCCASION DES ELECTIONS PRESIDENTIELLE ET LEGISLATIVES DE 2011 -*-*-*-*-*-*- Bangui, décembre

Plus en détail

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2 Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE page Audition de M. Yves Doutriaux, Ambassadeur de France auprès de l

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

Le 22 septembre, le peuple se prononce

Le 22 septembre, le peuple se prononce INTERVIEW «Le Neinsager n existe pas» Le 22 septembre, le peuple se prononce sur le projet de Fondation Suisse solidaire. Il pourrait être refusé par les forces conservatrices, confortant l idée que le

Plus en détail

Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955)

Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955) Traité d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle (Varsovie, 14 mai 1955) Légende: Le 14 mai 1955, l'albanie, la Bulgarie, la Hongrie, la République démocratique allemande, la Pologne, la Roumanie,

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Sommaire Histoire Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Séance 1 La Seconde Guerre mondiale, un affrontement aux dimensions planétaires Séance 2 Séance 3 La bataille

Plus en détail

A u t e u r : P e r s o n n a g e s :

A u t e u r : P e r s o n n a g e s : Damien L. 3éme1 Auteur : Anne Frank Livre de poche. Edition Définitive. Personnages : - Anne Frank - Mr Otto Frank ou Pim : son père - Mme Frank ou Edith Hollander : sa mère - Margot : sa soeur - Mr Van

Plus en détail

Association Européenne pour la défense des Droits de l Homme au sein de l Union Européenne

Association Européenne pour la défense des Droits de l Homme au sein de l Union Européenne Association Européenne pour la Défense des Droits de l Homme - AEDH CHARTE CONSTITUTIVE Adoptée le 4 décembre 2000 Il y a plus de 40 ans, les bases d'une entente économique en Europe de l'ouest étaient

Plus en détail

Chapitre 7 Gouverner la France depuis 1946

Chapitre 7 Gouverner la France depuis 1946 CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN IMPRESSION DU 28 avril 2015 Chapitre 7 Gouverner la France depuis 1946 Table des matières 1 L État sous la IV e République (1946-1958) 3 1.1 La refondation de l

Plus en détail

Les régimes totalitaires dans l entre-deux-guerres : genèse, points communs et spécificités.

Les régimes totalitaires dans l entre-deux-guerres : genèse, points communs et spécificités. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 3 Le siècle des totalitarismes Question 1 Genèse et affirmation des régimes totalitaires (soviétique, fasciste et nazi) Cours 1 et 2 Les régimes totalitaires dans

Plus en détail

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Ce témoignage de Francine Christophe, expérience douloureuse d une partie de sa vie, «croise»

Plus en détail

LE TABAC CHEZ LES JEUNES

LE TABAC CHEZ LES JEUNES B1 LE TABAC CHEZ LES JEUNES Adolescent, la tentation est grande. Envie d épater les camarades, faire comme eux, aller à l opposé des recommandations des parents, le besoin de se sentir indépendant... bref,

Plus en détail

Le nouvel espace politique européen

Le nouvel espace politique européen Frédéric Lebaron à l issue de la séquence électorale récente, en particulier en France et en Grèce, le nouveau champ politique issu de la crise financière se dessine plus clairement en Europe. L Union

Plus en détail

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas La présence juive aux Pays-Bas En 1579, l abolition de l Inquisition par la République hollandaise fait de ce pays une terre d accueil par excellence pour les

Plus en détail

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE ministère de l éducation nationale HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE 3e Livret de corrigés Coordination pédagogique Rémi Boyer (RF CIF) Validation pédagogique Stéphane Vautier (IA-IPR Histoire Géographie)

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Collecter des informations statistiques

Collecter des informations statistiques Collecter des informations statistiques FICHE MÉTHODE A I Les caractéristiques essentielles d un tableau statistique La statistique a un vocabulaire spécifique. L objet du tableau (la variable) s appelle

Plus en détail

03 Contexte historique

03 Contexte historique 03 Contexte historique Samuel Robitchek, sa femme Ida, Mitzie Sicher et son mari Ernest posent devant le magasin de Samuel Robitchek, dans les années 1920. République Tchèque. Les communautés juives avant

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union NOUVEAUXSTATUTS Éditions de l Union TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 1 ER CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «Les Républicains»,

Plus en détail

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación)

JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) JOURNAL D UN TEMOIN DEPUIS LA BELGIQUE (Roberto J. PAYRO, pour La Nación) Bruxelles, lundi 3 août (1914) Bruxelles vient de s éveiller avec une effroyable impression. On n a appris qu aujourd hui, ce matin,

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI)

LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) LA COMMISSION EUROPÉENNE CONTRE LE RACISME ET L'INTOLÉRANCE (ECRI) La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) est une instance de monitoring du Conseil de l Europe dont la tâche

Plus en détail

Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique

Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique www.gersi.umontreal.ca LES CHRONIQUES DU GERSI volume 1 numéro 2 (mars 2005) Les assassins de la mémoire : l Holocauste et le révisionnisme historique Le soixantième anniversaire de la libération d Auschwitz

Plus en détail

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007 LA SHOAH Document du Mémorial de la Shoah. 2007 Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 5 à 6 millions de Juifs européens ont été assassinés par l Allemagne nazie et ses complices. Le nombre des victimes,

Plus en détail

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009.

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. SOMMAIRE Un plaignant estime que le Téléjournal du 30 novembre a commis

Plus en détail

III) La Seconde Guerre mondiale (5)

III) La Seconde Guerre mondiale (5) III) La Seconde Guerre mondiale (5) 1) La Seconde Guerre Mondiale : une radicalisation de la guerre totale? (3) 1.1) les grandes phases de la guerre a) les victoires de l'axe (1939-1942) b) le reflux de

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005

CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005 CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005 Le Comité creusois du concours de la Résistance et de la Déportation se propose, cette année encore, de vous aider à préparer le concours dont le thème

Plus en détail

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE Nicolae Cochinescu Juge à la Cour constitutionnelle de la Roumanie CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE 1. Conformément à l article 146 de la Constitution de la

Plus en détail

CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989

CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989 CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989 LA FAILLITE DE LA PAIX 1918-1939 PAGES 4-5 Quel nom porte ce traité? Le Traité de Versailles Comment l Allemagne le considère-t-elle? Comme

Plus en détail