Nadine Briquet IDE Virginie Plessis IDE Paul brousse Septembre Septembre 2013 Nadine BRIQUET - Virginie PLESSIS - IDES 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nadine Briquet IDE Virginie Plessis IDE Paul brousse Septembre Septembre 2013 Nadine BRIQUET - Virginie PLESSIS - IDES 1"

Transcription

1 Nadine Briquet IDE Virginie Plessis IDE Paul brousse Septembre

2 Présentation de l hôpital universitaire Paul BROUSSE 737 lits, dont : 135 lits pôle MFADU 15 lits de Réanimation 14 lits Soins intensifs 34 lits de Chirurgie 41 lits Hépatologie 31 lits de Cancérologie 424 poses de C.C.I. par an Séances de chimiothérapie par an poches de chimiothérapie.

3 Constat Pratiques différentes selon les services Paul brousse présente un nombre important d infection sur CCI nécessitant le retrait de celle- ci Pourquoi avons-nous autant d infection? 3

4 Objectifs Faire un état des lieux Comparer les pratiques de soins à des références admises Mettre en place des actions d améliorations Uniformiser les soins Prévenir le risque infectieux Former le personnel 4

5 Méthodes utilisées Elaboration de grilles d évaluation Audit Clinique Ciblé de la Haute Autorité en Santé Sensibilisation du personnel à la démarche qualité et à la prévention du risque infectieux par des formations. 5

6 Résultats audit 2006 Pas de système de signalement d incident en place. Aucune utilisation de dispositif de sécurité. Peu de traçabilité sur le retrait du dispositif ou la perméabilité et/ou reflux mentionné sur le CRO 6

7 Actions menées Constitution d un groupe de travail pluridisciplinaire Mis en place d une traçabilité de la prescription de pose et d ablation de la CCI au retour en salle 7

8 Hôpital Paul Brousse EOH/CLIN/DS/ Sces Cliniques POSE Date : Service d origine : Service d origine : A REMPLIR PAR LE PRESCRITEUR Nom du Prescripteur : FICHE DE PRESCRIPTION POSE ET ABLATION DE CHAMBRE à CATHETER IMPLANTABLE CCI ABLATION Date : Nom du Prescripteur Signature : Signature : PATIENT INFORME Info écrite donnée PATIENT INFORME Info écrite donnée PERFUSION PERIPHERIQUE OBLIGATOIRE Patient impiquable Bloc prevenu PERFUSION PERIPHERIQUE OBLIGATOIRE Patient impiquable Bloc prevenu PORTEUR BMR Oui Non HIV Oui Non PORTEUR BMR Oui Non HIV Oui Non TUBERCULOSE Oui Non HEPATITE B-C Oui Non TUBERCULOSE Oui Non HEPATITE B-C Oui Non ANTIBIOTHERAPIE en cours ANTICOAGULANT ARRETE INDICATIONS : Oui Non ANTIBIOTHERAPIE en cours Oui Non Oui Non ANTICOAGULANT ARRETE Oui Non Chimiothérapie Fin de traitement Alimentation parentérale Infection Traitement Anti infectieux Obstruction Autre : Thrombose INDICATIONS : Type de Chambre implantable Simple Double Extravasation Site d implantation Indifférent Sinon, précisez Autres indications :.. NFS Plaquettes Hémostase Groupe NFS Plaquettes Hémostase Groupe TYPE D ANESTHESIE : AL AG TYPE D ANESTHESIE : AL AG Laisser l aiguille en place Oui Non Nom de l Opérateur : Nom de l Opérateur : Signature : Signature : SALLE D OPERATION N Date de Pose : SALLE D OPERATION N Date ablation : PREPARATION PRE-OP Oui Non CONTROLES IMPLANTATION PREPARATION PRE-OP Oui Non Extrémité du Cathéter Oui Non Connexion chambre au cathéter Gauche Droite MISE EN CULTURE Liquide de rinçage Oui Non Scopie per-op oui non Céphalique VJI Chambre Oui Non Reflux perméabilité rinçage Autres Voies :. Rx thoracique vue Nom du médecin :. CARNET DE SUIVI remis au patient Oui Non CARTE DE PORTEUR remplie et donnée au patient Oui Non A REMPLIR PAR L OPERATEUR Après la pose ou l'ablation conserver l'original dans le dossier médical du patient. Envoyer un exemplaire au cadre hygièniste et en conserver un dans le dossier de soins infirmiers Etiquette du Patient Coller l'etiquette de Traçabilité de la CCI Conformément aux Recommandations Joindre avec ce document la ou les feuilles d'information

9 Actions menées Constitution d un groupe de travail pluridisciplinaire Mis en place d une traçabilité de la prescription de pose et d ablation de la CCI au retour en salle Actions d améliorations au bloc opératoire. 9

10 Actions d amélioration au bloc opératoire Audit de pratiques Cicatrice à 5 cm du boitier Privilégier le surjet pour la cicatrice Piquer dans la CCI 5à7 jours après la pose. Traçabilité dans le compte rendu opératoire des items delaposedec.c.i.: Contrôle de la perméabilité et positionnement du KT réalisés au bloc avec impression de l image de scopie pour les voies jugulaires. Remise au patient du carnet de suivi du dispositif en fin d intervention accompagnée d une information.

11 Actions menées Constitution d un groupe de travail pluridisciplinaire Mis en place d une traçabilité de la prescription de pose et d ablation de la CCI au retour en salle Actions d améliorations au bloc opératoire. Elaboration d un set de branchement de l aiguille de Huber en partenariat avec Cochin et ST Louis 11

12 Participation à l élaboration du kit de branchement d aiguille d Huber Evaluation du kit de branchement Critères Évaluateurs: 35 Évaluateurs: 18 Suffisance des composants 80% 94% Amélioration de l'ergonomie du soin 71% 78% Prévention du risque infectieux 88% 89% Utiliseriez-vous ce set tous les jours 80% 89%

13 13

14 Actions menées Constitution d un groupe de travail pluridisciplinaire Mis en place d une traçabilité de la prescription de pose et d ablation de la CCI au retour en salle Actions d améliorations au bloc opératoire. Elaboration d un set de branchement de l aiguille de Hubert en partenariat avec Cochin et ST Louis Diffusion des recommandations sur les voies veineuses validées par le CLIN et affichage dans les postes de soins 14

15 Hôpital Paul Brousse Équipe Opérationnelle d Hygiène 10/06/06 Validée par le CLIN du 06/11/2006 Cathéter veineux central Hygiène des mains : SHA Produit Anesthésie 1 h avant (EMLA crème) Détersion : Bétadine Scrub Rinçage au sérum physiologique stérile puis séchage Antisepsie : Bétadine alcoolique Gants et champs stériles Anesthésie locale xylocaïne Cathéter plus prolongateur moins de 15 cm avec robinet Mépore pendant 48 h puis Tegaderm (point de ponction visible) Pansement renouvelé si décollé ou souillé Changement de la ligne veineuse toutes les 96 h Transfusion : changement de la tubulure à chaque poche Nutrition parentérale et perfusion de médicaments : changement toutes les 24h de la tubulure Recommandations pour les voies veineuses Respect du système clos Cathéter périphérique Hygiène des mains : SHA Produit Anesthésie 1 h avant (EMLA crème) Détersion : Bétadine Scrub Rinçage au sérum physiologique stérile puis séchage Antisepsie : Bétadine alcoolique Gants stériles si palpations Cathéter plus prolongateur de moins de 15 cm avec robinet Tegaderm (point de ponction visible) Pansement renouvelé si décollé ou souillé Changement de la ligne veineuse et du KT toutes les 96 h Transfusion : changement de la tubulure à chaque poche Nutrition parentérale et perfusion de médicaments : changement toutes les 24 h de la tubulure Cathéter à Chambre Implantable Pose d Aiguille d Huber pour traitement en continu Hygiène des mains : SHA Produit Anesthésie 1 h avant (EMLA crème) Détersion : Bétadine Scrub Rinçage au sérum physiologique stérile puis séchage Antisepsie : Bétadine alcoolique Gants et champs stériles Aiguille plus prolongateur avec robinet Tegaderm (point de ponction visible) Pas de prise de sang sur la chambre Pansement renouvelé si décollé ou souillé Changement de la ligne veineuse toutes les 96 h Aiguille en place maximum 7 jours Transfusion : changement de la tubulure à chaque poche Nutrition parentérale et perfusion de médicaments : changement toutes les 24 h de la tubulure

16 Actions menées Diffusion des recommandations sur les voies veineuses validées par le CLIN et affichage dans les postes de soins Elaboration d un poster regroupant les recommandations de prise en charge d un patient porteur d une CCI 16

17

18 Actions menées Elaboration d un protocole de conduite pour les médecins en cas d infection de la CCI Mise en place d une surveillance annuelle des infections sur CCI 18

19 Actions menées Mise en place de formations auprès du personnel Ateliers obligatoires pour toutes les nouvelles IDES Evaluer la bonne prescription des antibiotiques/clinique et l antibiogramme 2010/

20 Résultats Diminution du nombre des infections des CCI depuis la mise en place du protocole. Tx d infection en 2006 sur CCI: 36% en 2012: Tx de retrait de CCI non infecte en 2006 : 12% et en 2012: 10% Connaissance du protocole par les IDES Audit prévu fin 2013 Projet de publication d un article. 20

21 Conclusion Collaboration pluridisciplinaire enrichissante Uniformisation des soins et augmentation de la qualité des soins EPP améliore le confort et la confiance des patients dans les soins. EPP permet de faire évoluer les pratiques professionnelles c est une démarche qualité importante EPP permet une meilleure prise en charge des patients. 21

22 Conclusion L EPP est un processus engageant tous les acteurs de santé dans une démarche qualité contribuant à faire évoluer les Professionnels dans leurs pratiques et à améliorer la prise en charge des patients. 22

EVALUATION DE PRATIQUES PROFESSIONNELLES (EPP) Prise en charge des patients porteurs de chambre à cathéter implantable (CCI)

EVALUATION DE PRATIQUES PROFESSIONNELLES (EPP) Prise en charge des patients porteurs de chambre à cathéter implantable (CCI) EVALUATION DE PRATIQUES PROFESSIONNELLES (EPP) Prise en charge des patients porteurs de chambre à cathéter implantable (CCI) C. BOUTELIER (1), S. CARNINO (2), B. MANGIN (2), C. GUERIN (1), C. SENGELIN

Plus en détail

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G.

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G. Page 1/6 I. OBJECTIFS Assurer un soin infirmier efficace et efficient dans le respect des règles d hygiène et d asepsie. Assurer la sécurité, le confort et le soutien psychologique des malades. II. DOMAINE

Plus en détail

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Évaluation des Pratiques Professionnelles Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Equipe Opérationnelle d Hygiène Service Qualité & Gestion des Risques Clinique La Casamance Aubagne Présentation

Plus en détail

Evaluation autour des CCI (Chambre à cathéter implantable)

Evaluation autour des CCI (Chambre à cathéter implantable) Fiche n 1 : Avant la pose de CCI Audit organisationnel : 1 fiche par établissement «poseur» Répondre à l'ensemble des questions ci-dessous 1-1 Une Check-list Voie Veineuse Centrale est mise en place dans

Plus en détail

Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)

Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Manipulation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Dr Stéphanie EDOUARD Praticien Hygiéniste - EOH Corinne LECLERC IDE coordinatrice Oncologie Centre Hospitalier de DIEPPE Jeudi 27 Avril 2017 XVeme

Plus en détail

3. DOCUMENTS DE REFERENCE :

3. DOCUMENTS DE REFERENCE : 1. OBJET : La présente instruction décrit le pansement et la manipulation de la chambre à cathéter implantable. 2. DOMAINE D APPLICATION : La présente instruction s applique au niveau du Service d Hématologie.

Plus en détail

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008 Page : 1 MISE A JOUR N version : OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace le protocole préparation et pose de perfusion section pose sous cutanée OBJET Décrire la technique de

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE. Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB

BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE. Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB 1 BONNES PRATIQUES D UNE CHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE 06 avril 2017 AFSOS 2017 Alwine SOLLIER IDE OHR - CHB Présentation 2 Rappel sur la cci Surveillance de la CCI au retour de bloc La perfusion sur

Plus en détail

Voies Veineuses Centrales et Procédures. Réanimation Médicale Hôpital Central CHU Nancy

Voies Veineuses Centrales et Procédures. Réanimation Médicale Hôpital Central CHU Nancy Voies Veineuses Centrales et Procédures Réanimation Médicale Hôpital Central CHU Nancy Présentation du service 14 lits de réanimation médicale adulte 750 patients/an Durée moyenne de séjour : 6.5 jours

Plus en détail

Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte à l hôpital Bichat 26/09/2014

Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte national. Contexte à l hôpital Bichat. Contexte à l hôpital Bichat 26/09/2014 Comment mener un audit CVC hors réanimation Contexte national Sarah Jolivet (interne) Gisèle Bendjelloul (infirmière hygiéniste) UHLIN 26/04/2011 Enquête nationale de prévalence 2006 : 4.6% des patients

Plus en détail

UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC)

UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC) UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC) Mme SEHAB.A,Zouani.S, Kebib A, Djaafri.M, Touhami.H Service Hématologie CHU Oran Journée infirmiers 25/04/2014 UTILISATION DE LACHAMBRE

Plus en détail

Gestion du risque infectieux lié aux cathéters à chambre implantable (CCI)

Gestion du risque infectieux lié aux cathéters à chambre implantable (CCI) EOHI : Gestion du risque infectieux lié aux cathéters à chambre implantable (CCI) - Mmes S. Nottebaert, Dr Caroline LAURANS, médecin hygiéniste, pour l Équipe Opérationnelle d Hygiène et d Infectiologie

Plus en détail

AUDIT DES PRATIQUES DE REFECTION DES PANSEMENTS ET DES CHANGEMENTS DE LIGNES DE PERFUSION DES CATHETERS VEINEUX CENTRAUX (CVC) EN REANIMATION ADULTE

AUDIT DES PRATIQUES DE REFECTION DES PANSEMENTS ET DES CHANGEMENTS DE LIGNES DE PERFUSION DES CATHETERS VEINEUX CENTRAUX (CVC) EN REANIMATION ADULTE AUDIT DES PRATIQUES DE REFECTION DES PANSEMENTS ET DES CHANGEMENTS DE LIGNES DE PERFUSION DES CATHETERS VEINEUX CENTRAUX (CVC) EN REANIMATION ADULTE Unité de Gestion du Risque Infectieux ( UGRI) Jeudi

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ET SITES IMPLANTABLES

CHIMIOTHERAPIE ET SITES IMPLANTABLES 2 NDE PARTIE LA POSE DU SITE IMPLANTABLE P SLAOUTI. 17 MARS 2008 CHIMIOTHERAPIE ET SITES IMPLANTABLES Indications multiples : Chimiothérapie dans les formes métastatiques. En association avec la radiothérapie

Plus en détail

nouveaux abords pas sans risque

nouveaux abords pas sans risque PICCLINE et MIDLINE Cathéters veineux à insertion périphérique nouveaux abords pas sans risque «Journée d Echanges» Instituts de formation aux carrières de santé 21 Novembre 2014 Anne Blancard / IDE Hygiène

Plus en détail

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : Ref. Service : Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Version : 0 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de pages : 5 1. OBJET Cette procédure à pour

Plus en détail

Désobstruction d un site veineux implantable

Désobstruction d un site veineux implantable Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 6 Désobstruction d un site veineux implantable 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

Mise en place d essais de dispositifs médicaux

Mise en place d essais de dispositifs médicaux Mise en place d essais de dispositifs médicaux Marie-France RAMIER IDE hygiéniste Centre Hospitalier AVIGNON RIPHH Centre Hospitalier ARLES 13 avril 2012 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nombre de lits

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE VERSION N 1 Page 1/7 Date de validation : 20/03/2007 I. Définition Soins infirmiers techniques permettant d assurer la pose et l entretien

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DEFINITION SOINS INFIRMIERS PERMETTANT D ASSURER LA POSE ET L ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DANS DES CONDITIONS D HYGIENE ET D ASEPSIE OPTIMALES

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE MÉMO E-UNIVERSITÉ HOMEPERF 2012 HYGIÈNE DES MAINS LES «INCONTOURNABLES» DE L HYGIÈNE DES MAINS > Manches courtes ou relevées > Mains et poignets sans bijoux

Plus en détail

Fiche pratique Chambre à Cathéter Implantable (CCI)

Fiche pratique Chambre à Cathéter Implantable (CCI) Indications La chambre à cathéter implantable (CCI) est un abord veineux central de longue durée (supérieur à 3 mois) utilisé le plus souvent pour : - la chimiothérapie anticancéreuse, - la nutrition parentérale,

Plus en détail

Prise d accès veineux périphérique

Prise d accès veineux périphérique Prise d accès veineux périphérique définition Acte consistant à introduire dans une veine, un cathéter court de façon aseptique permettant l injection continue ou discontinue de thérapeutiques (médicaments,

Plus en détail

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires En établissement de santé En HAD Fréquence d exposition Prévalence

Plus en détail

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE I OBJET et DOMAINE D APPLICATION Prévenir les infections liées aux cathéters veineux périphériques courts. Le mode opératoire concerne

Plus en détail

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE

POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Journée OncoCentre du 13 octobre 2009 POSE et RETRAIT D AIGUILLE SUR CHAMBRE À CATHETER IMPLANTABLE EN PÉDIATRIE Par l équipe paramédicale du département de pédiatrie CHR Orléans OBJECTIFS DU SOIN Réaliser

Plus en détail

SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS PORTEUR DE CHAMBRE IMPLANTABLE

SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS PORTEUR DE CHAMBRE IMPLANTABLE SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS PORTEUR DE CHAMBRE IMPLANTABLE 1-DEFINITION La chambre à cathéter implantable (C.C.I), ou chambre implantable pour perfusion (C.I.P), ou Porth a Cat (PAC), est un dispositif

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PICC LINE

MISE EN PLACE DU PICC LINE MISE EN PLACE DU PICC LINE Retour d expérience CH La Rochelle Introduction à l hôpital début 2011 par un radiologue formé au CHU de Bordeaux avec du matériel COOK. Lors du COMEDIMS du 15 mars 2011 ; il

Plus en détail

L abord vasculaire en EHPAD

L abord vasculaire en EHPAD L abord vasculaire en EHPAD 3éme journée de formation et d information Prévention du risque infectieux en EHPAD Mardi 10 mai 2011 ARLIN Nord Pas-de-Calais Denis Thillard ARLIN Haute Normandie Différents

Plus en détail

LES CHAMBRES A CATHETERS IMPLANTABLES(CCI)

LES CHAMBRES A CATHETERS IMPLANTABLES(CCI) LES CHAMBRES A CATHETERS IMPLANTABLES(CCI) OU CATHETER IMPLANTABLE POUR PERFUSION ( CIP ) UE 4.4 Semestre 5 OBJECTIFS : Citer anatomiquement les sites d implantation Expliquer les risques liés aux dispositifs

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 5 Document réalisé par l ARLIN- de Normandie,, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

A propos de la gestion des facteurs de risque liés à la préparation et la pose d une perfusion. A. Aubert, H. Boulangé, cadres de santé, 17 juin 2016

A propos de la gestion des facteurs de risque liés à la préparation et la pose d une perfusion. A. Aubert, H. Boulangé, cadres de santé, 17 juin 2016 A propos de la gestion des facteurs de risque liés à la préparation et la pose d une perfusion A. Aubert, H. Boulangé, cadres de santé, 17 juin 2016 L Institut de Cancérologie de Lorraine L ICL quelques

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 12 décembre 2007 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 12 décembre 2007 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 12 décembre 2007 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Attendu (SA) : Indications

Plus en détail

FÉVRIER 2016 HELUIN VALÉRIE, IDE HYGIÉNISTE

FÉVRIER 2016 HELUIN VALÉRIE, IDE HYGIÉNISTE FÉVRIER 2016 HELUIN VALÉRIE, IDE HYGIÉNISTE La Clinique Mégival accueille: 95 lits d hospitalisation de chirurgie et de médecine 30 lits de soins de suite et de réadaptation 18 places de chirurgie ambulatoire

Plus en détail

CHAMBRE IMPLANTABLE C C I P A C

CHAMBRE IMPLANTABLE C C I P A C CHAMBRE IMPLANTABLE C C I P A C 20/10/11 Arlette Corsin Hopital Cohin PARIS 1 Définition Voies D abord Indications Contres Indications Avantages Inconvénients 20/10/11 Arlette Corsin Hopital Cohin PARIS

Plus en détail

PICC LINE une évaluation des pratiques. EOHH CHU de Dijon

PICC LINE une évaluation des pratiques. EOHH CHU de Dijon PICC LINE une évaluation des pratiques EOHH CHU de Dijon Problématiques Justification de l audit/évaluation : Suite à un signalement interne par le responsable médical d un service, de plusieurs infections

Plus en détail

PR SPI 05 Page 1 sur 7. Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation et de gestion des cathéters veineux

PR SPI 05 Page 1 sur 7. Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation et de gestion des cathéters veineux PR SPI 05 Page 1 sur 7 Indice de révision 01 Gestion des cathéters veineux Date d application : 18 février 2013 Objet de la procédure Cette procédure décrit les principales recommandations d utilisation

Plus en détail

«Audit CVP» Cathéters veineux périphériques. Formation des auditeurs et des relais

«Audit CVP» Cathéters veineux périphériques. Formation des auditeurs et des relais «Audit CVP» Cathéters veineux périphériques Formation des auditeurs et des relais Objectifs et référentiels utilisés 1. Mesurer l application des bonnes pratiques 2. Sensibiliser le personnel aux recommandations

Plus en détail

Indication. Fiche technique. Préparation du patient POSE DE CATHETER. SOUS CLAVIER OU JUGULAIRE Version : C 1/7

Indication. Fiche technique. Préparation du patient POSE DE CATHETER. SOUS CLAVIER OU JUGULAIRE Version : C 1/7 SOUS CLAVIER OU JUGULAIRE Version : C 1/7 I Indication C est un fin tuyau en silicone ou PVC introduit dans le système veineux profond. Sa longueur est d environ 30cm chez l adulte mais seuls 10 à 15 cm

Plus en détail

RIPHH Nord. Décembre 2012 Lyon. Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène hospitalière - CCLIN Sud-Est

RIPHH Nord. Décembre 2012 Lyon. Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène hospitalière - CCLIN Sud-Est Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins RIPHH Nord Décembre 2012 Lyon Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en hygiène hospitalière

Plus en détail

CLAIRE MAHEU- PH HYGIÉNISTE COORDONNATEUR GDR AS CH ALBI AAC /SEPTICÉMIES SUR CATHÉTERS VEINEUX PÉRIPHÉRIQUES AU CH ALBI

CLAIRE MAHEU- PH HYGIÉNISTE COORDONNATEUR GDR AS CH ALBI AAC /SEPTICÉMIES SUR CATHÉTERS VEINEUX PÉRIPHÉRIQUES AU CH ALBI CLAIRE MAHEU- PH HYGIÉNISTE COORDONNATEUR GDR AS CH ALBI AAC /SEPTICÉMIES SUR CATHÉTERS VEINEUX PÉRIPHÉRIQUES AU CH ALBI INTRODUCTION CH ALBI -Établissement >300 lits MCO EOH PH hygiéniste IDE hygiéniste

Plus en détail

SPECIFICITE DES AES EN PSYCHIATRIE

SPECIFICITE DES AES EN PSYCHIATRIE SPECIFICITE DES AES EN PSYCHIATRIE Spécificité des AES en psychiatrie pour déterminer qui prend en charge les AES en établissement public, privé, service autonome ou non, et la rapidité de mise en place

Plus en détail

ReSOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales

ReSOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales ReSOP Accès Veineux Voies Périphériques Voies Centrales Voies Veineuses Périphériques Utilisées Au début de la maladie En cas de traitement bref, comportant des chimiothérapies non agressives pour les

Plus en détail

RHEOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales

RHEOP. Accès Veineux. Voies Périphériques Voies Centrales RHEOP Accès Veineux Voies Périphériques Voies Centrales Voies Veineuses Périphériques Utilisées Au début de la maladie En cas de traitement bref, comportant des chimiothérapies non agressives pour les

Plus en détail

Les Hémocultures. -De la prescription au Laboratoire. D. Marsé CDS Service Infectiologie Pôle des Spécialités Médicales Archet CHU de Nice

Les Hémocultures. -De la prescription au Laboratoire. D. Marsé CDS Service Infectiologie Pôle des Spécialités Médicales Archet CHU de Nice Les Hémocultures -De la prescription au Laboratoire D. Marsé CDS Service Infectiologie Pôle des Spécialités Médicales Archet CHU de Nice CONSTAT Fréquence et importance de la réalisation d hémocultures

Plus en détail

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VOIE VEINEUSE PÉRIPHÉRIQUERIQUE Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Préparation du matériel Pose d une d voie veineuse périphp riphériquerique Retrait

Plus en détail

Bilan des EPP via les CBU 2009

Bilan des EPP via les CBU 2009 Bilan des EPP via les CBU 2009 ES HAUTE NORMANDIE ANIDER Pertinence des modalités d injection du Venofer cotation A obtenue lors de V2007 Pertinence des prescriptions d EPO cotation A obtenue lors de V2007

Plus en détail

Objectifs. Définition. rentiel. Garantir le confort et la sécurits

Objectifs. Définition. rentiel. Garantir le confort et la sécurits Objectifs Gestion des voies veineuses centrales Guénaelle Chilou Hélène Sérandour Garantir le confort et la sécurits curité du patient Connaître les bonnes pratiques Échanger autour des problématiques

Plus en détail

Audit national : Pose et entretien des cathéters veineux périphériques

Audit national : Pose et entretien des cathéters veineux périphériques Journée de formation interrégionale «Actualités et prévention des infections sur cathéters» Saint Malo - 21 octobre 2010 Audit national : Pose et entretien des cathéters veineux périphériques Résultats

Plus en détail

SERVICE NEPHROLOGIE HEMODIALYSE AUTODIALYSE (AURAL)

SERVICE NEPHROLOGIE HEMODIALYSE AUTODIALYSE (AURAL) JOURNEE DIALIN MARDI 11 OCTOBRE 2016 COMPARAISON BRANCHEMENT DEBRANCHEMENT FAV et KT CH. EURE ET LOIR Izaline CALDEIRA - Barbara DELORME - Jessy GOUDRON - Gilles LUREAU CENTRE HOSPITALIER D ARDECHE NORD

Plus en détail

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte)

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte) 1. Objet : Ce mode opératoire décrit la réalisation des hémocultures, examens permettant de faire le diagnostic des bactériémies et fongémies. Le prélèvement unique consiste à prélever en même temps 4

Plus en détail

Gestion des voies veineuses centrales dans un service de réanimation néonatale : Cartographie du risque infectieux

Gestion des voies veineuses centrales dans un service de réanimation néonatale : Cartographie du risque infectieux Gestion des voies veineuses centrales dans un service de réanimation néonatale : Cartographie du risque infectieux 1 ère Journée Régionale Nord Pas de Calais / Picardie Prévention des Infections Associées

Plus en détail

PRISE EN CHARGE SOIGNANTE ET SUIVI D'UN PATIENT PORTEUR DE PICC LINE

PRISE EN CHARGE SOIGNANTE ET SUIVI D'UN PATIENT PORTEUR DE PICC LINE PRISE EN CHARGE SOIGNANTE ET SUIVI D'UN PATIENT PORTEUR DE PICC LINE Equipe soignante de chirurgie vasculaire de NANTES: Pascale FRIOU (I.D.E) Dorothée OLLIVIER (I.D.E) Stéphanie STANISLAWIAK (A.S) Le

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - de Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 7 Document réalisé par l ARLIN- Normandie, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

VOIES VEINEUSES CENTRALES

VOIES VEINEUSES CENTRALES VOIES VEINEUSES CENTRALES C.H.R.A Date de diffusion : 01/01/1996 Version : 01 PROTOCOLE DE POSE ET DE GESTION DES VOIES VEINEUSES CENTRALES Rédigé par : Equipe soignante réanimation, Unité d hygiène Vérifié

Plus en détail

Évaluation des pratiques de perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse au centre hospitalier de Niort en Florence BOUVIN, Infirmière EOH Niort 1

Évaluation des pratiques de perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse au centre hospitalier de Niort en Florence BOUVIN, Infirmière EOH Niort 1 Évaluation des pratiques de perfusion sous-cutanée ou hypodermoclyse au centre hospitalier de Niort en 2014 Florence BOUVIN, Infirmière EOH Niort 1 Présentation du CH de Niort Département des Deux-Sèvres

Plus en détail

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim N S PT.S.040.1 Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 12 Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central 1- principe de soin 2- Objectif Acte thérapeutique qui consiste

Plus en détail

Entretien des Dispositifs Intra Veineux de Longue Durée en ONCOLOGIE

Entretien des Dispositifs Intra Veineux de Longue Durée en ONCOLOGIE Entretien des Dispositifs Intra Veineux de Longue Durée en ONCOLOGIE Journée scientifique du CCLIN EST DIJON, le 14 mars 2013 Centre de lutte contre le cancer de Lorraine Vandœuvre-lès-Nancy i.raclot@nancy.unicancer.fr

Plus en détail

Le cathéter artériel

Le cathéter artériel Le cathéter artériel Définition Le KTA permet le monitorage de la pression artérielle sanglante en continu de manière invasive. C est l introduction par voie transcutanée d un cathéter dans une artère

Plus en détail

MICROPERFUSEUR DE SÉCURITÉ AVEC CATHÉTER :

MICROPERFUSEUR DE SÉCURITÉ AVEC CATHÉTER : MICROPERFUSEUR DE SÉCURITÉ AVEC CATHÉTER : INTÉRÊTS ET DIFFICULTÉS EN GÉRIATRIE Dr Markiewicz Amélie, Praticien Hygiéniste CH Seclin Mme Renard Hélène, IDE Hygiéniste CH Seclin et EHPAD 5ème Journée Hygiène

Plus en détail

Formation en ligne. Voie veineuse périphérique adulte et pédiatrique Voie sous-cutanée Hémocultures. N. Khouider

Formation en ligne. Voie veineuse périphérique adulte et pédiatrique Voie sous-cutanée Hémocultures. N. Khouider Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Formation en ligne Voie veineuse périphérique adulte et pédiatrique Voie sous-cutanée Hémocultures N.

Plus en détail

3. Surveillance, prévention et contrôle du risque infectieux (SPI)

3. Surveillance, prévention et contrôle du risque infectieux (SPI) Qualité et prévention 3. Surveillance, prévention et contrôle du risque infectieux (SPI) Introduction Les infections acquises au sein de l établissement, d origine plurifactorielle, sont susceptibles de

Plus en détail

Hygiène des mains. Au plus près du soin: Friction désinfection: Hydro Alcoolique

Hygiène des mains. Au plus près du soin: Friction désinfection: Hydro Alcoolique Hygiène des mains Au plus près du soin: Friction désinfection: Hydro Alcoolique R12 Hygiène des mains et port des gants R12- Il est fortement recommandé de réaliser, avant l insertion du cathéter, un traitement

Plus en détail

Les facteurs de risque d ILC

Les facteurs de risque d ILC Facteurs de risque Les facteurs de risque d ILC Le matériel utilisé Adhérence des micro organismes > pour les cathéters en PVC La densité de la flore cutanée au site d insertion Le nombre de manipulations

Plus en détail

Les cathéters veineux profonds

Les cathéters veineux profonds Les cathéters veineux profonds DIFFÉRENTS TYPES DE CATHÉTERS VEINEUX CENTRAUX Les cathéters veineux longs > 80 mm, radio-opaques Simple lumière (2 longueurs : 20 et 30 cm, 2 tailles : 1,7 et 2 mm de diamètre

Plus en détail

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV)

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) Visite de risque infectieux en hémodialyse Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) s possibles 1. Absence de bijou chez l opérateur et l aide (si présente) 2. Ongles courts

Plus en détail

[Dénomination du service émetteur]

[Dénomination du service émetteur] diffusion] application] OBJET : - Prise en charge optimisée de la voie d abord pour hémodialyse. - Prévention des complications infectieuses du cathéter de dialyse. PERSONNELS CONCERNES : - Personnel infirmier

Plus en détail

La pose et les Manipulations des Chambres à Cathéter Implantables

La pose et les Manipulations des Chambres à Cathéter Implantables La pose et les Manipulations des Chambres à Cathéter Implantables Contexte 1/3 2005 Fiche technique pour la pose des CCI Contexte 2/3 2005 Fiche de Reco. pour la prévention du RI associé aux manipulations

Plus en détail

Le rôle du cadre de santé dans l EPP

Le rôle du cadre de santé dans l EPP Le rôle du cadre de santé dans l EPP Adeline Krikilion, Cadre de santé Service des Brûlés Annie Couton, Cadre supérieure de Santé Nicolas Pruvot, Directeur des soins Groupement hospitalier Cochin-Hôtel

Plus en détail

Objectif. Étude Cathéval. EIsassociés aux CVP recherchés lors de la surveillance clinique quotidienne Admission service ou date de pose

Objectif. Étude Cathéval. EIsassociés aux CVP recherchés lors de la surveillance clinique quotidienne Admission service ou date de pose Objectif Présentation de l analyse d un événement indésirable (EI) sur cathéter veineux périphérique (CVP) dans un service de médecine Emmanuelle Martin PH Hygiéniste CHI Elbeuf-Louviers Val de Reuil Dans

Plus en détail

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC)

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC) Visite de risque infectieux en hémodialyse Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC) s possibles 1. Absence de bijou chez l opérateur et l aide 2. Ongles courts et sans vernis

Plus en détail

CATHETER VEINEUX CENTRAL Objectif. Techniques et méthodes I - INDICATIONS ET MATERIEL

CATHETER VEINEUX CENTRAL Objectif. Techniques et méthodes I - INDICATIONS ET MATERIEL CATHETER VEINEUX CENTRAL 8.04 Objectif La mise en œuvre de techniques de soins rigoureuses, écrites et respectées par tous, peut permettre de réduire considérablement la fréquence des infections de cathéters

Plus en détail

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE Les différentes étapes! RAPPEL : Tout pansement souillé ou non occlusif doit être changé sans délai LE MATERIEL NECESSAIRE! Habillage : Avant tout soin : Friction Hydro-alcoolique

Plus en détail

Cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICC line) en pédiatrie, étude de faisabilité et résultats préliminaires.

Cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICC line) en pédiatrie, étude de faisabilité et résultats préliminaires. Cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICC line) en pédiatrie, étude de faisabilité et résultats préliminaires. Baudin G, Novellas S, Chassang M, Boyer C, Sirvent N, Chevallier P. Service d'imagerie

Plus en détail

Quels freins à l application des recommandations. Limites des recommandations?

Quels freins à l application des recommandations. Limites des recommandations? «Toute société, tout groupe professionnel qui élabore des recommandations est confronté à la question suivante non encore résolue : quel est le meilleur moyen pour mettre en œuvre ces recommandations et

Plus en détail

Nutrition Entérale et Parentérale

Nutrition Entérale et Parentérale Session IDE Douleur Nutrition Entérale et Parentérale Claire Boulle F Jarosz Ch Douai et CH Lens Diapositive 1 L un des rôles de l équipe soignante à l hôpital est la prise en charge des problèmes de nutrition

Plus en détail

L hospitalisation à domicile

L hospitalisation à domicile CHWAPI L hospitalisation à domicile «Un service pour le patient orienté vers l avenir.» Pharmacien hospitalier :Aurore Vandenberghe Infirmier coordinateur: Gauthier Coupé Qu est ce que L HAD? Organisation

Plus en détail

Une alternative. BAGHDADI Nouara Infirmière hygiéniste. Une alternative?

Une alternative. BAGHDADI Nouara Infirmière hygiéniste. Une alternative? Une alternative. BAGHDADI Nouara Infirmière hygiéniste Service de Gestion du Risque Infectieux, des Vigilances et d Infectiologie Journée régionale de prévention du risque infectieux en réanimation 15

Plus en détail

DES RÉPONSES TECHNIQUES AUX SITUATIONS CLINIQUES DU QUOTIDIEN EN CANCÉROLOGIE

DES RÉPONSES TECHNIQUES AUX SITUATIONS CLINIQUES DU QUOTIDIEN EN CANCÉROLOGIE DES RÉPONSES TECHNIQUES AUX SITUATIONS CLINIQUES DU QUOTIDIEN EN CANCÉROLOGIE 14, 15, 16 Octobre 2014 Dr Amélie Gaudin 2 Les «5 B» de l HAS 3 Du quotidien en cancérologie Le patient en cancérologie 4 Chirurgie

Plus en détail

Evaluation des Pratiques Professionnelles dans les établissements de santé

Evaluation des Pratiques Professionnelles dans les établissements de santé Evaluation des Pratiques Professionnelles dans les établissements de santé Evaluation de la prévention des infections associées aux chambres à cathéter implantable Protocole d évaluation Document : Août

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 12 avril 2016 portant modification des conditions d inscription des dispositifs médicaux de nutrition

Plus en détail

Résultats inattendus d une investigation d Infection de Site Opératoire

Résultats inattendus d une investigation d Infection de Site Opératoire Résultats inattendus d une investigation d Infection de Site Opératoire Catherine CADINOT, IDE Hygiéniste, Bloc Opératoire Stéphanie MULLIER, Qualiticienne - Maryline LEPAGE, IDE Hygiéniste, Services d

Plus en détail

Efficacité des solutions désinfectantes (1) Salzman MB, J Clin Microbiol 1993 Étude expérimentale in vitro randomisée contrôlée concernant la manipula

Efficacité des solutions désinfectantes (1) Salzman MB, J Clin Microbiol 1993 Étude expérimentale in vitro randomisée contrôlée concernant la manipula Utilisation du cathéter Manipulation du cathéter, des tubulures et robinets Efficacité des solutions désinfectantes (1) Salzman MB, J Clin Microbiol 1993 Étude expérimentale in vitro randomisée contrôlée

Plus en détail

INFORMATIONS destinées au patient avant la mise en place d un CATHÉTER VEINEUX CENTRAL

INFORMATIONS destinées au patient avant la mise en place d un CATHÉTER VEINEUX CENTRAL INFORMATIONS destinées au patient avant la mise en place d un CATHÉTER VEINEUX CENTRAL pour nutrition parentérale Médecin vous donnant les informations : Dr... Numéro à appeler en cas de problème :...

Plus en détail

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un site veineux central

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un site veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 5 Transfusion d un concentré de plaquettes sur un site veineux central 1- principe de soin Acte thérapeutique qui consiste à administrer par

Plus en détail

Exemples de fiche de réalisation du pansement selon le risque infectieux

Exemples de fiche de réalisation du pansement selon le risque infectieux Exemples de fiche de réalisation du pansement selon le risque infectieux 83 Hygiène des plaies et pansements - C.CLIN-Ouest 2004 Avertissement Les fiches présentées à partir de ce point sont proposées

Plus en détail

Corinne TAMAMES Cadre expert en hygiène (Hôpital de la Pitié Salpêtrière Paris) Marcelino TAMAMES Chirurgien orthopédiste (Bry sur Marne)

Corinne TAMAMES Cadre expert en hygiène (Hôpital de la Pitié Salpêtrière Paris) Marcelino TAMAMES Chirurgien orthopédiste (Bry sur Marne) Corinne TAMAMES Cadre expert en hygiène (Hôpital de la Pitié Salpêtrière Paris) Marcelino TAMAMES Chirurgien orthopédiste (Bry sur Marne) Introduction ISO = 3 ème infection associée aux soins 13.5% des

Plus en détail

de surveillance des abords veineux périphp riphériques: riques: Comment s engager dans le circuit de l amélioration des pratiques soignantes?

de surveillance des abords veineux périphp riphériques: riques: Comment s engager dans le circuit de l amélioration des pratiques soignantes? Audit d une d méthode m de surveillance des abords veineux périphp riphériques: riques: Comment s engager dans le circuit de l amélioration des pratiques soignantes? Melle BOUCKENHEIMER Carole Dr HAUTEMANIERE

Plus en détail

Contexte. Contexte. Evaluation des Pratiques Professionnelles sur la pose de cathéters veineux périphériques et manipulations de lignes veineuses

Contexte. Contexte. Evaluation des Pratiques Professionnelles sur la pose de cathéters veineux périphériques et manipulations de lignes veineuses Evaluation des Pratiques Professionnelles sur la pose de cathéters veineux périphériques et manipulations de lignes veineuses Diffusion et communication de bonnes pratiques Contexte CVP : Dispositif Médical

Plus en détail

Suite à la certification V2014 dans votre établissement, les experts visiteurs ont émis une réserve concernant le risque infectieux.

Suite à la certification V2014 dans votre établissement, les experts visiteurs ont émis une réserve concernant le risque infectieux. Suite à la certification V2014 dans votre établissement, les experts visiteurs ont émis une réserve concernant le risque infectieux. Ils estiment que vous n évaluez pas suffisamment les protocoles que

Plus en détail

STRATEGIE DE MAITRISE DES ISO ET CERTIFICATION D UN BLOC OPERATOIRE

STRATEGIE DE MAITRISE DES ISO ET CERTIFICATION D UN BLOC OPERATOIRE STRATEGIE DE MAITRISE DES ISO ET CERTIFICATION D UN BLOC OPERATOIRE Dr MS. HADDAD (Service d Hygiène Hospitalière) Dr S. HIDOURI (Service de Chirurgie Pédiatrique) EPS Monastir INTRODUCTION INTRODUCTION

Plus en détail

LES PERFUSIONS INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION 02/03/2016. Compétence 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique

LES PERFUSIONS INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION 02/03/2016. Compétence 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique INTRODUCTION LES PERFUSIONS Compétence 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique (référentiel de compétences Annexe II de l arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d état

Plus en détail

PROGRAMME D AMELIORATION DE L HYGIENE DES MAINS

PROGRAMME D AMELIORATION DE L HYGIENE DES MAINS PROGRAMME D AMELIORATION DE L HYGIENE DES MAINS Constats sur l hygiène des mains Lavage des mains : mesures essentielle de la préventions des IN difficultés techniques et pratiques du lavage des mains

Plus en détail

Prévention des infections associées aux PICC

Prévention des infections associées aux PICC Prévention des infections associées aux PICC MF. BAGATHA, CS hygiéniste, M. DAVID, Pharmacien biologiste E. NOYON, Médecin anesthésiste CoCLINNOR, 20 novembre 2012 NOMBRE DE PICCS/AN (Pittiruti, 2011)

Plus en détail

A propos de votre voie veineuse centrale

A propos de votre voie veineuse centrale INFOS PATIENTS Le Bloc Opératoire à Gustave Roussy A propos de votre voie veineuse centrale www.gustaveroussy.fr Les voies veineuses centrales : cathéters et chambres implantables Cathéter Veine Chambre

Plus en détail