Kétèls Sophie 6LS Le 10 février 2010 Van Melkebeke Mary 6LG3. Le génocide des Hereros

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Kétèls Sophie 6LS Le 10 février 2010 Van Melkebeke Mary 6LG3. Le génocide des Hereros"

Transcription

1 Le génocide des Hereros 1

2 Introduction Avant de commencer à parler du génocide des Hereros, peut-être vaudrait-il la peine de définir ce qu est un génocide. Un génocide vise à l'extermination d une minorité ethnique ou raciale. Le génocide se caractérise par un ordre d extermination total et sans distinction, en commençant par les enfants pour éviter qu ils ne soient les vengeurs de leurs pères. Des personnes sont exécutées pour ce qu elles sont et non pour ce qu elles font. Le mot «génocide» a été inventé en 1942 par un juriste polonais, Mr Lemkin. Avant la Shoah, le génocide était quelque chose de totalement inconnu ce qui nécessita donc la création d un nouveau mot. En 1948, lors de la convention de Lemkin, convention initiée par le juriste lui-même pour débattre du concept, la notion de génocide fut établie internationalement. Il faut cinq conditions pour que l on parle de génocide : - une volonté d exterminer un peuple considéré comme superflu, inutile. - une propagande nécessaire pour préparer ainsi que banaliser l extermination. - la préméditation. - l extermination totale et systématique. - utilisation de la guerre comme «couverture» pour masquer le génocide. Actuellement, la communauté internationale a reconnu quatre génocides : le génocide des Hereros, le génocide des Arméniens, la Shoah et le génocide des Tutsi au Rwanda. Déroulement historique du génocide des Hereros 2 A) La Conférence de Berlin Remontons tout d abord quelques années avant ce génocide. Longtemps, l intérieur du continent africain ne retint pas l attention des grandes puissances européennes. Cependant, suite aux différentes explorations, notamment celle menée pour le compte du roi Léopold II de Belgique par Sir Stanley, les choses changèrent et l Afrique devint un centre d intérêt pour l Europe. Commence alors une «course aux colonies» menée par les puissances européennes. En 1885, se déroula la Conférence de Berlin, à l instigation du chancelier allemand Otto von Bismarck dans le but de définir les différentes frontières des territoires colonisés de l Afrique. Cette conférence qui réunit l Allemagne, l Autriche-Hongrie, la Belgique, le Danemark, l Espagne, la France, le Royaume-Uni, l Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la Russie, la Suède- Norvège, la Turquie et les Etats-Unis avait pour but d édicter des règles officielles de colonisation. Les peuples et rois africains furent, quant à eux, tenus à l écart de toutes discussions et

3 décisions. Il est important pour la suite de retenir que dans la Déclaration finale, il était écrit qu il fallait respecter les peuples colonisés. B) Situation dans le sud-ouest africain En 1883 les Allemands colonisèrent des terres dans le sud-ouest de l Afrique, la Namibie actuelle. C est uniquement par envie et jalousie vis-à-vis de la Belgique, petit pays avec une grande colonie, le Congo, que l Allemagne voulu posséder, elle aussi, une colonie en Afrique. En effet, l explorateur Sir Stanley avait été envoyé par le roi Léopold II de Belgique dans le but de découvrir et d établir une colonie belge en Afrique. Cette première exploration rapporta à la Belgique un immense territoire qui est le Congo ce qui fut mal vu par le grand voisin de celle-ci, l Allemagne. Il faut savoir que l Afrique est composée d une multitude d ethnies et de peuples. Le peuple qui nous intéresse plus particulièrement est celui des Hereros. Occupant le nord-est de l actuelle Namibie, ce peuple représentait à lui seul 40% de la population du territoire colonisé. Après une vingtaine d années plus ou moins pacifiques, commença alors, en 1904, le génocide des Hereros. 3 C) Le génocide 1) Samuel Maharero Samuel Maharero, fils d un important chef Herero, reçu, malgré ses origines, une éducation allemande dans une école de mission luthérienne. A la mort de son père, en 1890, il prit le commandement des tribus Hereros. Il entreprit tout d abord une politique de collaboration avec les colons allemands, leur cédant des terres en contrepartie de produits européens. 2) Politique allemande à l égard des peuples et territoires En 1894, la découverte de gisements diamantifères entraîna le début d une politique de déplacement des populations et de confiscation systématique des terres au profit des colons cultivateurs allemands pour les terres fertiles. En effet, ces terres n étaient pas seulement diamantifères mais aussi fertiles pour la culture et l élevage. Les colons allemands employèrent les peuples autochtones à des travaux forcés et leur volèrent leur bétail. Cette nouvelle politique provoqua la colère des Hereros. De plus, les Allemands avaient la volonté de peupler leur colonie par leurs propres compatriotes, d autres allemands, leurs compatriotes. 3) Révolte et réaction En réaction à cet affront, la confiscation et l expulsion de leurs terres, Samuel

4 Maharero envoya une lettre pour rallier les chefs des tribus voisines à sa cause. Mais il ne reçu aucune réponse ce qui s explique entre autre par la forte désunion qui régnait entre les différents peuples. Les Hereros passèrent donc à l attaque en janvier Ils prirent d assaut une garnison basée à Okahandja, sabotèrent des voies de chemin de fer ainsi que les lignes de télégraphe et incendièrent de nombreuses fermes. En 3 jours, près de 200 civils allemands furent massacrés. 4 Après cinq mois de luttes acharnées, en juin 1904, Guillaume II, empereur allemand et roi de Prusse, envoya le général Lothar von Trotha dans ses colonies. Celui-ci reçu les pleins pouvoirs pour réagir contre les Hereros. Lors de la bataille de Waterberg en octobre 1904, il fit encercler les Hereros en fuite, ne leur laissant plus qu une seule issue, le désert du Kalahari, dont il fit empoisonner tous les points d eau. Il fit dresser des postes de garde à intervalle régulier, postes de garde munis de l ordre d extermination publié et signé de sa main qui suit : «Le général des troupes allemandes [en Namibie] envoie cette lettre au peuple Herero. Les Hereros ne sont dorénavant plus sujets allemands [ ] Tous les Hereros doivent partir ou mourir. S ils n acceptent pas, ils y seront contraints par les armes. Tout Herero aperçu à travers les frontières [namibiennes] avec ou sans armes, sera exécuté. Femmes et enfants seront reconduits hors d ici ou seront fusillés [ ] Nous ne ferons pas de prisonnier mâle ; ils seront fusillés. Telle est ma décision prise pour le peuple Herero.» Signé : le grand général du tout puissant Kaiser [Guillaume II], Lieutenant général Lothar Von Trotha. le 2 octobre En un an, de 1904 à 1905, 70% de la population Herero fut exterminée par les Allemands. En Allemagne, la population ne se sentait pas concernée par ce problème situé bien loin d eux. Il en était de même pour les peuples des autres pays colonisateurs. Au bout d un moment, les églises luthériennes s emparèrent du problème et le dénoncèrent avec pour conséquence directe l envoi d un nouveau gouverneur en Namibie. Lothar von Trotha fut, quant à lui, simplement démis de ses fonctions, sans aucune sanction. Par peur de ne plus disposer de main-d œuvre en suffisance, le nouveau gouverneur de la colonie prôna comme politique à l égard des Hereros leur mise dans des «camps de concentration» ( konzentrationslager). Ce fut la première utilisation par les Allemands de ces camps, centres de détention de grande taille clos par de hauts barbelés.

5 A l arrivée de chaque Herero dans ces camps, il était tatoué de deux lettres : GH, Gefangener Herero, ce qui veut dire Herero capturé. Il existait plusieurs camps dont celui de Luderitzbucht et Swakopmund. Dès lors, les entreprises qui en faisait la demande pouvaient avoir à leur disposition une main d œuvre gratuite de Hereros. La vie dans les camps de concentration (et même dans les entreprises, des usines pour la plupart d entre elles) était terrible pour les Hereros : victimes de maltraitances (fouettés), malnutrition, dysenterie, viol, Les femmes, même mariées, devenaient les concubines des soldats. Mais, elles étaient interdites de procréation. Les soldats allemands abusèrent également des enfants. Ceux-ci et les vieillards étaient les premiers à succomber suivit des femmes et des hommes les plus faibles. Les hommes valides devaient, quant à eux travailler aux dépôts portuaires et ferroviaires. C est dans ces camps que furent menées les premières expérimentations anthropologiques, scientifiques et médicales. Les Hereros étaient de vrais cobayes humains. Le docteur Eugène Fisher, qui deviendra à l avènement d Hitler directeur de l institut d anthropologie, d hérédité humaine et d eugénisme de Berlin et collaborera avec les SS, mena de nombreuses expériences : il disséqua des crânes et des corps d Hereros pendus, expédia des cadavres dans diverses universités allemandes et exécuta des travaux de stérilisation sur les femmes Hereros. Son assistant, Josef Mengele s en inspira fortement et devint d ailleurs plus tard le bourreau d Auschwitz. 4) Conséquences et reconnaissance En 1911, la population Herero, estimée à âmes avant le début de la guerre, était réduite à individus. Ce génocide fit donc morts ce qui décima le peuple Hereros. Pourtant, ce génocide fut caché aux yeux du public (on parle du «génocide oublié»), notamment à cause des enjeux économiques (sol diamantifère). Depuis les années , des conférences ont lieu pour médiatiser ce génocide. En outre, des champs impressionnants de squelettes humains ont été découverts dans le désert du Kalahari ainsi que des vestiges de trous que les Hereros creusèrent désespérément pour trouver de l eau. Ce n est qu en 2004, lors du centième anniversaire du génocide que l Allemagne reconnu celui-ci. Mais elle ne donna aucune indemnisation à la Namibie. «Nous, Allemands, acceptons notre responsabilité morale et historique pour les crimes commis à l époque par des Allemands, a déclaré la ministre allemande de l Aide au développement Heidemarie Wieczorek-Zeul. 5

6 Les atrocités perpétrées alors auraient dû être qualifiées de génocide Tout ce que j ai dit constitue des excuses du gouvernement allemand» Discours prononcé lors de la commémoration du centième anniversaire du génocide des Hereros à Okokarara en août En outre, la Deutsche Bank fut assignée en justice par les descendants Hereros pour des réparations évaluées à 2,2 milliards de dollars. De nos jours Aujourd hui, l économie de la Namibie dépend de l exportation de ses ressources minières (diamant et cuivre), n ayant pu se développer du fait de la mainmise de l Allemagne sur celles-ci durant toute la période coloniale. Il en résulte une économie de marché faible et peu diversifiée. Si l Allemagne n accorde aucune indemnisation aux Hereros, elle donne en revanche une aide économique à la Namibie depuis des années. Les Hereros réclament une plus grande partie de cette aide économique pour eux mais cela leur est refusé car les peuplades voisines craignent qu ils ne deviennent dès lors trop puissants. Avant le génocide, la population Herero s élevait à 40% de la population totale de la Namibie. A l heure actuelle, elle ne représente plus que 7%. 6

7 Sources - Mr Libon, «Humanismes et génocides : Le génocide des Hereros : », cours d histoire, Travaux et argumentations de Tristan Mendès et Joël Kotek, «Génocide Hereros et Camps de Concentration Allemands : Le nazisme faisait ses classes en Afrique», 21/02/ Articles Wikipédia ; «Génocide des Hereros», «Désert du Kalahari», «Empire colonial allemand», «Génocide», «Hereros», «Lothar von Trotha», «Samuel Maharero» - site internet, - magasine «L Histoire», n 261, janvier site internet, - site internet, africatime.com/bénin - notes prises au cours des deux conférences «Génocides et Humanisme»,

Bundestag allemand Impression 18/5407

Bundestag allemand Impression 18/5407 1 Bundestag allemand Impression 18/5407 18 e législature 1 er juillet 2015 Motion des députés Niema Movassat, Wolfgang Gehrcke, Jan van Aken, Christine Buchholz, Sevim Dağdelen, Diether Dehm, Annette Groth,

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

DONNER AU SOUDAN UN BLANCSEING POUR COMMETTRE SES MEURTRES. Ben Kiernan. «Letting Sudan Get Away with Murder,» YaleGlobal, le 4 février 2005.

DONNER AU SOUDAN UN BLANCSEING POUR COMMETTRE SES MEURTRES. Ben Kiernan. «Letting Sudan Get Away with Murder,» YaleGlobal, le 4 février 2005. DONNER AU SOUDAN UN BLANCSEING POUR COMMETTRE SES MEURTRES Ben Kiernan «Letting Sudan Get Away with Murder,» YaleGlobal, le 4 février 2005. http://yaleglobal.yale.edu/content/letting-sudan-get-away-murder

Plus en détail

La 1 ère Guerre mondiale

La 1 ère Guerre mondiale CM2 La 1 ère Guerre mondiale Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : o o o -Prendre conscience de l ampleur du conflit -Comprendre la notion de guerre mondiale - Comprendre les conséquences

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

Glossaire 3 : 3 Ressources :

Glossaire 3 : 3 Ressources : Le vocabulaire concernant l extermination des Juifs d Europe par les nazis Le régime nazi a, de 1941 à 1945, mis en œuvre sa décision planifiée de destruction des populations juives d Europe. L objectif

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

Les concepts importants en histoire-géographie

Les concepts importants en histoire-géographie Les concepts importants en histoire-géographie A Adoubement : fête où l enfant devient chevalier. Exemple : Nous avons vu qu un fils de seigneur devient seigneur, il s entraîne à partir de 7 ans chez un

Plus en détail

Verdict dans l affaire relative au génocide Le procureur > François BAZARAMBA (R 09/404)

Verdict dans l affaire relative au génocide Le procureur > François BAZARAMBA (R 09/404) TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE L ITÄ-UUSIMAA Chambre 1 COMMUNIQUÉ 11.6.2010 Verdict dans l affaire relative au génocide Le procureur > François BAZARAMBA (R 09/404) 1. ENGAGEMENT DE LA PROCÉDURE ET DEMANDE

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire

C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815. I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire C.M D Histoire de l Europe au XIXe siècle (02/10/2008) Chapitre 1 : L Europe en 1815 I) Une Europe qui domine le Monde mais qui est à reconstruire A) Le poids de l Europe dans le Monde - 1815 : L Europe

Plus en détail

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918)

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) Pourquoi dit-on de la Première Guerre mondiale

Plus en détail

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité Monsieur le Maire, Eric LEJOINDRE Mesdames et Messieurs Les enseignants et représentants de l Education Nationale Mesdames et Messieurs les Présidents et représentants d associations patriotiques Mesdames

Plus en détail

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste 27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel) Quand ils ont arrêté les communistes,

Plus en détail

Bureau Européen Bruxelles. Discours devant le Cercle Royal Afrique et de l Outre-mer. Hôtel Astoria, Bruxelles - 22 juin 2006

Bureau Européen Bruxelles. Discours devant le Cercle Royal Afrique et de l Outre-mer. Hôtel Astoria, Bruxelles - 22 juin 2006 Bureau Européen Bruxelles Discours devant le Cercle Royal Afrique et de l Outre-mer Hôtel Astoria, Bruxelles - 22 juin 2006 La politique de coopération et de développement de l Allemagne Actualités et

Plus en détail

Résumé de l arrêt dans l affaire Ngirabatware

Résumé de l arrêt dans l affaire Ngirabatware United Nations Mechanism for International Criminal Tribunals Nations Unies Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux RÉSUMÉ DE L ARRÊT (Destiné exclusivement à l usage des médias. Document non

Plus en détail

Auschwitz!... Que faire après?

Auschwitz!... Que faire après? Auschwitz!... Que faire après? L exposition «Auschwitz!... Que faire après?» n a pas pour objectif d expliquer le fonctionnement du système d extermination nazi mais de permettre une réflexion sur la mémoire

Plus en détail

Analyse d une planche de bande dessinée

Analyse d une planche de bande dessinée Analyse d une planche de bande dessinée Titre de la B.D. : Thèmes : Date de Parution :. Auteur :. Lecture et compréhension de la planche p.26 et 27 du tome 2 : Pourquoi les souris sont-elles soulagées

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général.

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général. Napoléon Lorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte a 19 ans. Il est déjà soldat dans l armée et participe aux batailles entre les français qui sont pour la révolution et ceux

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION. Une période de grands bouleversements

LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION. Une période de grands bouleversements LE CANADA: UN PAYS EN CONSTRUCTION Une période de grands bouleversements Les rébellions de 1837-1838 L acte constitutionnel de 1791 a modifié l organisation de la société. S il a permis de régler certains

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

RAPPORT (1) SUR LE NEGATIONNISME DU GENOCIDE DES ARMENIENS

RAPPORT (1) SUR LE NEGATIONNISME DU GENOCIDE DES ARMENIENS RAPPORT (1) SUR LE NEGATIONNISME DU GENOCIDE DES ARMENIENS Le Mercredi 24 Mai 2006 1/ QU EST-CE QU UN GENOCIDE? Par Arménag APRAHAMIAN Membre du Conseil National Arménien L'accusation de génocide a fait

Plus en détail

CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ

CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ CARTES POSTALES FRANÇAISES : SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE PREMIER DEGRÉ Objectif général Dégager la notion de propagande à travers l étude de cartes postales. Objectifs spécifiques Lire des cartes postales, les

Plus en détail

«Anne Frank, une histoire d aujourd hui»

«Anne Frank, une histoire d aujourd hui» «Anne Frank, une histoire d aujourd hui» Une exposition internationale itinérante de la Maison Anne Frank (Amsterdam, NL) Dossier de présentation Contact et renseignements : Christine Loreau Responsable

Plus en détail

Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire

Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire 1.1 Un siècle européen Chapitre 1: Un peu d'histoire Grâce à nos deux amis, Marie et Alexandre, nous savons

Plus en détail

Compte rendu de la journée d étude sur la diversité culturelle et la médiation interculturelle dans les hôpitaux du 23 mai 2006

Compte rendu de la journée d étude sur la diversité culturelle et la médiation interculturelle dans les hôpitaux du 23 mai 2006 Compte rendu de la journée d étude sur la diversité culturelle et la médiation interculturelle dans les hôpitaux du 23 mai 2006 Organisation : Cellule Médiation interculturelle (DG1, SPF Santé publique),

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Les frontières de l UE et ses futurs élargissements

Les frontières de l UE et ses futurs élargissements ANALYSE 2008 Les frontières de l UE et ses futurs élargissements Publié avec le soutien du service de l éducation permanente de la Communauté française Pax Christi Wallonie-Bruxelles Les Frontières de

Plus en détail

Chronologie 1945 Conférences de Yalta et de Potsdam Fondation de l'organisation des Nations Unies

Chronologie 1945 Conférences de Yalta et de Potsdam Fondation de l'organisation des Nations Unies Chronologie 1945 Conférences de Yalta et de Potsdam Fondation de l'organisation des Nations Unies 1946 Discours de Churchill à Fulton 1947 Proclamation de la doctrine Truman Création du Kominform Élaboration

Plus en détail

International Criminal Tribunal for Rwanda Tribunal pénal international pour le Rwanda

International Criminal Tribunal for Rwanda Tribunal pénal international pour le Rwanda International Criminal Tribunal for Rwanda Tribunal pénal international pour le Rwanda UNITED NATIONS NATIONS UNIES Affaire n ICTR-2005-87-I FRANÇAIS Original : ANGLAIS LE PROCUREUR c. WENCESLAS MUNYESHYAKA

Plus en détail

IBUKA. Mémoire et Justice. Section suisse STATUTS

IBUKA. Mémoire et Justice. Section suisse STATUTS IBUKA Mémoire et Justice Section suisse STATUTS Fait à Lausanne, le 09 octobre 2010 Préambule Pendant la période coloniale et plus particulièrement vers la fin des années 50, une idéologie ethnique fut

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Témoins sourds, témoins silencieux

Témoins sourds, témoins silencieux une sélection les films du paradoxe vidéo Témoins sourds, témoins silencieux HISTOIRE DU FILM Le film TÉMOINS SOURDS, TÉMOINS SILENCIEUX a mis huit ans à se concrétiser. Ces lenteurs confirment à elles

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT

LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT LA 2 GUERRE MONDIALE : UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT Problématique Qu est- ce qui fait de la 2 Guerre mondiale une guerre d anéantissement? Plan I- Une guerre planétaire d anéantissement en 2 actes. II-

Plus en détail

Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire. depuis la Première Guerre mondiale

Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire. depuis la Première Guerre mondiale Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire Histoire du Canada depuis la Première Guerre mondiale 10 e année Écoles secondaires publiques de langue française de l Ontario Table

Plus en détail

LE GHETTO DE VARSOVIE

LE GHETTO DE VARSOVIE LA SECONDE GUERRE MONDIALE LE GHETTO DE VARSOVIE Gaumont Pathé archives, collection Pathé Les documents d archives Pathé nous transportent dans une actualité devenue, aujourd hui, de l histoire. Ces fragments

Plus en détail

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 (Rappel : la maîtrise de la langue (orthographe et expression écrite) est notée sur 4 points) Pour la première partie, le candidat

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah D ix questions à Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah La Caserne Dossin en bref... La Caserne Dossin est située à Malines en Belgique. C est à cet endroit que l on regroupa les Juifs de ce pays avant

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

Chapitre 4 La SDN de l espoir à l impuissance

Chapitre 4 La SDN de l espoir à l impuissance CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN IMPRESSION DU 12 janvier 2015 Chapitre 4 La SDN de l espoir à l impuissance Table des matières 1 Le bilan de la guerre 2 1.1 Une hécatombe humaine.........................

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0 L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47. Résumé La question de la position des consommateurs vis-à-vis du commerce international a été abordée en particulier par deux

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Je dis non!

Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Paroles et musique : Tiken Jah Fakoly / Tiken Jah Fakoly Barclay / Universal Music Thèmes L Afrique et ses problèmes. Objectifs Objectifs communicatifs : Repérer les rimes

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Thierry FRAYSSE. Ambassadeur chargé de l adoption l L EVOLUTION DE L ADOPTION INTERNATIONALE EN 2013

Thierry FRAYSSE. Ambassadeur chargé de l adoption l L EVOLUTION DE L ADOPTION INTERNATIONALE EN 2013 Thierry FRAYSSE Ambassadeur chargé de l adoption l internationale L EVOLUTION DE L ADOPTION INTERNATIONALE EN 213 L Afrique: nouvelle frontière re de l adoption l internationale? 17 Décembre D 213 SOMMAIRE

Plus en détail

La France et l Europe au 19ème siècle. Je m entraîne 1- Dans quels pays, royaumes ou états se sont déroulées des révolutions en 1848?

La France et l Europe au 19ème siècle. Je m entraîne 1- Dans quels pays, royaumes ou états se sont déroulées des révolutions en 1848? La France et l Europe au 19ème siècle enquête Les «Trois glorieuses» étaient... Avant d être empereur, il était président de la République... L Allemagne a été créé en 1871 à partir de... Ce que je crois

Plus en détail

DEVOIR-MAISON APPRENDRE À FAIRE UNE FICHE DE LECTURE

DEVOIR-MAISON APPRENDRE À FAIRE UNE FICHE DE LECTURE DEVOIR-MAISON APPRENDRE À FAIRE UNE FICHE DE LECTURE Manuel p. 32-33 ÉTAPE 1 : A FAIRE SUR UNE COPIE DOUBLE a/ Relevez et recopiez le vocabulaire spécifique de cette leçon, proposé en bas de la page 33.

Plus en détail

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH DISCOURS DE MADAME SIMONE VEIL Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH Athènes, le 30 janvier 2006 Journée nationale à la mémoire des héros et des martyrs de l Holocauste en Grèce Monsieur

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

Vers une nouvelle catégorisation?

Vers une nouvelle catégorisation? Vers une nouvelle catégorisation? Selon Jean-Michel Chaumont, expert sur la question des génocides, il faut donc repenser le concept de génocide, en faisant particulièrement la différence entre ethnocide

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

L'Union européenne et le commerce des armes. par Claudio Gramizzi et Luc Mampaey, Attachés de recherche au GRIP

L'Union européenne et le commerce des armes. par Claudio Gramizzi et Luc Mampaey, Attachés de recherche au GRIP Note d'analyse Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité 70 Rue de la Consolation, B-1030 Bruxelles Tél.: +32.2.241 84 20 - Fax : +32.2.245 19 33 Internet : www.grip.org - Courriel

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas La présence juive aux Pays-Bas En 1579, l abolition de l Inquisition par la République hollandaise fait de ce pays une terre d accueil par excellence pour les

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

A u t e u r : P e r s o n n a g e s :

A u t e u r : P e r s o n n a g e s : Damien L. 3éme1 Auteur : Anne Frank Livre de poche. Edition Définitive. Personnages : - Anne Frank - Mr Otto Frank ou Pim : son père - Mme Frank ou Edith Hollander : sa mère - Margot : sa soeur - Mr Van

Plus en détail

spécifique lié aux notions étudiées.

spécifique lié aux notions étudiées. Compétences du socle commun : Programmes de 2008 : Identifier les principales périodes de l histoire en les situant dans l ordre chronologique et en les caractérisant simplement, par le recours à des récits

Plus en détail

Dette odieuse : toute une histoire. Week end Droit CADTM Claude Quémar Liège, 22 & 23 octobre 2011

Dette odieuse : toute une histoire. Week end Droit CADTM Claude Quémar Liège, 22 & 23 octobre 2011 Dette odieuse : toute une histoire Week end Droit CADTM Claude Quémar Liège, 22 & 23 octobre 2011 Mexique 1861 : Juarez déclare un gel de deux ans du remboursement de la dette extérieure, contractée par

Plus en détail

Le pape FRANÇOIS en AFRIQUE

Le pape FRANÇOIS en AFRIQUE Le pape FRANÇOIS en AFRIQUE Apparemment, le pape François a voulu montrer, par son voyage en Afrique, que la fraternité restait possible entre communautés chrétienne et musulmane. Que ce soit au Kenya,

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Coalition Nationale pour la Cour Pénale Internationale (CN-CPI) RDC Fondation Congolaise pour la Promotion des Droits humains et la Paix REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO E-mail : focdpandre arobase hotmail.com

Plus en détail

Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée

Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée Hégémonie américaine Hyperpuissance Puissance relationnelle Kindleberger, Gilpin, Krasner,

Plus en détail

Un cadre historique : L Allemagne des années 1930

Un cadre historique : L Allemagne des années 1930 Un cadre historique : L Allemagne des années 1930 L histoire se passe dans l Allemagne de 1932-1933, c est-à-dire l année pendant laquelle Hitler va accéder au pouvoir, le développement du nazisme transparaît

Plus en détail

Les pays Africains francophones qui paient la redevance à la France, un impôt colonial en 2014

Les pays Africains francophones qui paient la redevance à la France, un impôt colonial en 2014 Les pays Africains francophones qui paient la redevance coloniale pour une durée de 99 ans. Ce sont tous les pays CFA-risés. Saviez-vous que beaucoup de pays africains continuent de payer de l impôt colonial

Plus en détail

Le rapport de l ONU, une aide pour la RDC?

Le rapport de l ONU, une aide pour la RDC? Johanna Val Le rapport de l ONU, une aide pour la RDC? Malgré la fin génocide au Rwanda (1993-1994), la page n est pas tournée. L ONU a publié récemment un rapport évoquant la possibilité d un génocide

Plus en détail

Une idée par paragraphe : 1. 3 ème -Histoire/Correction L Allemagne nazie, une dictature totalitaire et raciste. (annonce du plan 1 pt).

Une idée par paragraphe : 1. 3 ème -Histoire/Correction L Allemagne nazie, une dictature totalitaire et raciste. (annonce du plan 1 pt). 3 ème -Histoire/Correction L Allemagne nazie, une dictature totalitaire et raciste Questions 1. Adolf Hitler (1 pt) est le chancelier de l Allemagne depuis le 30 janvier 1933 (1 pt). 2. C est une affiche

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Caractéristiques des ménages immigrés

Caractéristiques des ménages immigrés Les indicateurs de l intégration des immigrés 2015 Trouver ses marques OCDE/Union européenne 2015 Chapitre 4 Caractéristiques des ménages immigrés La structure du ménage et de la famille est déterminante

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI enseigner l Holocauste? Publié en 2013 par l Organisation des Nations unies pour l éducation, la science et la culture

Plus en détail

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude concernant l assurance-litige en matière de brevets, par CJA Consultants Ltd Janvier 2003 V4a.fin ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude réalisée pour la Commission européenne concernant la

Plus en détail

Ministère de la Justice Secrétariat Général Service des affaires Européennes et Internationales Bureau du droit comparé Paris le 6 janvier 2010

Ministère de la Justice Secrétariat Général Service des affaires Européennes et Internationales Bureau du droit comparé Paris le 6 janvier 2010 Ministère de la Justice Secrétariat Général Service des affaires Européennes et Internationales Bureau du droit comparé Paris le 6 janvier 2010 Le transfert d'embryons post mortem en droit comparé Allemagne,

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Fiche pédagogique 3 : Les femmes

Fiche pédagogique 3 : Les femmes Fiche pédagogique 3 : Les femmes Les femmes Avec les hommes partis au front, le rôle des femmes pendant la guerre est essentiel. Si dans les campagnes, elles assurent souvent le travail à la ferme, à Paris

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Paris. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Drancy.

Sommaire. Introduction. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Paris. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Drancy. Visite du 23 Janvier 2014 Sommaire Introduction. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Paris. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Drancy. Conclusion. Introduction Jeudi

Plus en détail

IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ.

IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ. IZIEU, LA MEMOIRE D UN GENOCIDE. EXPOSITION PRESENTEE PAR LES ELEVES DE 1 SMS B LYCEE GENEVIEVE DE GAULLE ANTHONIOZ. Projet et exposition réalisés avec la collaboration étroite de la Maison d Izieu, Mémorial

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

«La situation de l intégration régionale : Le défi de la monnaie unique»

«La situation de l intégration régionale : Le défi de la monnaie unique» PREMIER FORUM DES AFFAIRES DE LA CEDEAO ACCRA, 21-29 octobre 2007 =========================================== «La situation de l intégration régionale : Le défi de la monnaie unique» Communication du Président

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Fiche pédagogique. Les agences de presse. Une agence de presse, c est quoi, à quoi ça sert? Petit historique de quelques agences de presse

Fiche pédagogique. Les agences de presse. Une agence de presse, c est quoi, à quoi ça sert? Petit historique de quelques agences de presse Fiche pédagogique Les agences de presse Une agence de presse, c est quoi, à quoi ça sert? Les agences de presse sont, en coulisses, des fournisseurs d informations pour presque tous les médias du monde,

Plus en détail

Exposé présenté par Alain Pire, Secrétaire général du Conseil des Bureaux, lors du XVème congrès international organisé par AVUS

Exposé présenté par Alain Pire, Secrétaire général du Conseil des Bureaux, lors du XVème congrès international organisé par AVUS L extension du système de la carte verte Exposé présenté par Alain Pire, Secrétaire général du Conseil des Bureaux, lors du XVème congrès international organisé par AVUS Monsieur le Président, Chers collègues,

Plus en détail

La Belgique se numérise encore en 2010

La Belgique se numérise encore en 2010 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 23 février 2011 La Belgique se numérise encore en 2010 La révolution numérique ne cesse de gagner du terrain en Belgique :

Plus en détail

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?»

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» «Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» Michael Jabara Carley Professeur au département d histoire de l Université de Montréal, auteur de 1939: l'alliance de la dernière

Plus en détail