Sea rc h X PR Oli vi e r F i gon +33(0) ofi e a rc hxp r. com. Ca t he r ine Ce r vo n i +33(0)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sea rc h X PR Oli vi e r F i gon +33(0)6 83 48 7 8 7 8 ofi gon@s e a rc hxp r. com. www.searchxpr.com. Ca t he r ine Ce r vo n i +33(0)6 26 27 67 07"

Transcription

1 Sea rc h X PR Oli vi e r F i gon +33(0) ofi e a rc hxp r. com Re la t i on s Mé d i a s Ca t he r ine Ce r vo n i +33(0) p re ss c a t he r ine - ce r vo n i. co m 1

2 Sommaire I. La start-up Search XPR p.3 1- Le marketing de l émotion p.3 2- Une technologie disruptive p.4 a. Le constat p.5 b. L inattendu : créateur d émotion p.5 c. Le produit inattendu, au bon moment, de la bonne manière p.6 d. Respect de la confidentialité p.6 3- Le marché p.6 4- Performances et bénéfices pour les client : exemple des sites de e-commerce. p.7 a. Les clients p.7 b. Les utilisateurs p.7 II. La stratégie de Search XPR p.8 III. Les solutions et l offre de services de Search XPR p.8 1- Actuellement : une offre multicanal p.9 2- A court terme (fin 2015) : vers une offre omnicanal p.9 3- En 2016 : les premiers pas dans le monde du Big Data p.9 4- L international p.9 IV. Historique p.10 V. Chiffres clés p Capital et levées de fonds p Chiffre d affaire p Implantations p Effectif p.12 VI. Les hommes et l organisation p Chercheurs et entrepreneurs, portrait et parcours des 2 fondateurs p Une organisation en mode «lean start-up» p Les actionnaires p.15 VII. Les valeurs de l entreprise p.15 ANNEXES I. Les différentes techniques de recommandations p.16 II. Un exemple en image p.17 2

3 I. La start-up Search XPR 1- Le marketing de l émotion Search XPR est la première start-up à intégrer la psychologie et les sciences cognitives en plus des sciences classiques pour modéliser la décision d achat. Elle est le résultat des travaux de recherche menés par le Ph.Doctor Jean-Luc Marini de 2005 à C est en 2011 qu il s associe avec son ami Olivier Figon, professeur associé au Shanghai Advanced Research Institute, pour développer la jeune start-up. Repérés immédiatement par Google et Yahoo, ils font le choix de poursuivre la R&D avec une équipe qui s est étoffée au fil du temps, pour atteindre 12 personnes aujourd hui. Les recherches ont donné naissance à Oorace, une plateforme applicative utilisable en mode Saas pour applications web et mobiles, capable de bâtir en temps réel le profil psycho-cognitif des internautes. Cette technologie unique et totalement disruptive, basée sur le principe de la Sérendipité Psycho-Cognitive permet de proposer des recommandations inattendues à un visiteur en phase d errance ou de flânerie sur un site web (70 à 80 % des visiteurs selon une étude Kantar Media Compete et Google sur les performances e-commerce : ). Il peut donc s agir d un site e-commerce, d un réseau social ou d un site de rencontres, de contenus médias ou de moteurs de recherches mais également de lieux physiques grâce notamment aux objets connectés comme les beacons. Principe de Sérendipité «Psycho-Cognitive» Lors d une recherche d information, un individu a un objectif conscient qui s exprime à travers le langage des mots et des associations de mots. Simultanément, l individu exprime aussi un but subconscient à travers un langage des analogies et des associations d idées. Le principe psycho-cognitif, ou Serendipity Concept se focalise sur l influence du subconscient dans la recherche d information. Ce principe est basé sur l analyse des stratégies de comportement de l utilisateur et sur la capitalisation de ses recherches passées et non sur le sens des mots et la sémantique. Il construit et fournit des résultats de recherche qui paraissent être inattendus, mais qui sont en fait liés au subconscient de l individu. Un tel effet est souvent décrit comme la sérendipité. La sérendipité est la découverte que l on pense être accidentelle, due au hasard ou à la chance, de résultats pertinents que l on n attendait pas et qui procurent une grande satisfaction. Cette recommandation va générer chez l internaute de l émotion car elle s adressera à son subconscient et elle sera en lien avec ses véritables centres d intérêts. Or l émotion est le plus puissant moteur capable de déclencher un acte d achat : immédiat (dit aussi impulsif) ou ultérieur (dit aussi le retour raisonné vers l achat) via une «ancre» cognitive qui va lui permettre de se souvenir de l offre. Oorace est la seule technologie utilisant les sciences psycho-cognitives pour générer des recommandations qui proposent aux visiteurs au bon moment - lorsqu ils sont réceptifs - et de la bonne manière, le produit inattendu qui retiendra leur attention. On parle ici de «recommandations douces» car Oorace prend en compte les intentions implicites de l internaute pour le guider dans sa recherche. Techniques classiques Les recommandations se font par l analyse de la navigation ou des achats passés, le contexte, les associations de mots Déductives ou inductives, elles sont «prévisibles» et reviennent à proposer à l internaute «toujours plus de la même chose» : le même produit en différentes déclinaisons et souvent «massivement» Approche psycho-cognitive les recommandations douces Les recommandations se font par l analyse du comportement et de la psychologie de l internaute : son état d esprit, ses intentions et leur évolution au cours de la phase de navigation. Elles paraissent inattendues : le «Wow! Effect» ou effet surprise, mais en réalité, elles permettent au subconscient du visiteur de s exprimer et de trouver un produit, un service qu il attendait sans avoir pu le transcrire à travers les mots et le contexte de navigation. Les recommandations correspondent aux centres d intérêt de l individu 3

4 2- Une technologie disruptive a. Le constat Dans le domaine des systèmes de recherche d informations et des solutions de recommandation, les applications actuelles excellent dans l exécution d algorithmes sémantiques et contextuels. Mais elles n offrent qu une vision partielle de la complexité du raisonnement qui conduit un individu à prendre une décision. Les études dans le e-commerce montrent que : - Le taux moyen de transformation des visites en achat est de 2,3% - Les «abandonnistes»* représentent 20 à 30% des parcours visiteurs *internautes ayant démarré un processus de commande sur le site mais qui n ont pas finalisé leur commande - 70 à 80% des visiteurs n expriment aucune intention claire d achat (http://bit.ly/1hi3lj6) Et : Les solutions actuelles de recommandation et de retargeting analysent de manière poussée le comportement et le parcours des internautes mais elles se concentrent sur les «abandonnistes». Comment en effet ces solutions pourraient proposer un produit pertinent à un internaute qui n a exprimé aucune intention claire lors de sa visite? Le processus de décision des visiteurs en errance et l analyse de leur état d esprit sont impossibles à appréhender sans une approche radicalement nouvelle. La solution Oorace créé une véritable rupture en se basant sur des heuristiques pour décoder ce processus en prenant en compte des associations d idées / analogies et non plus seulement le sens des mots. La technologie développée par Search XPR intègre le facteur de l «émotion» dont le rôle dans le processus de décision est primordial. Le principe de la technologie repose sur le fait que lors d une recherche d information, un individu a toujours 2 types de centres d intérêt : - l un est conscient et s exprime à travers le langage des mots et des associations de mots - l autre est subconscient et s exprime à travers le langage des analogies et des associations d idées LANGAGE DU SUBCONSCIENT : Associations d idées (analogies) Stratégies de comportement, capitalisation d expériences personnelles LANGAGE DU CONSCIENT : Sens des mots et des phrases, prise en compte du contexte exprimé Chacun a par exemple été un jour confronté à cette situation où, recherchant une information précise sur Internet, son attention est captée par une autre information sans lien avec la recherche initiale et les mots clés utilisés mais qui lui apporte une plus grande satisfaction. Cette information particulière, inattendue par nature, constitue un ancrage vers une analogie avec une situation antérieure qui est propre à chaque personne. 4

5 b. L inattendu : créateur d émotion Oorace, la plate-forme applicative développée par Search XPR est capable de bâtir en temps réel le profil psycho-cognitif de l internaute afin d émettre des recommandations décalées mais pertinentes par rapport à son état d esprit à l instant T et donc génératrices d émotion. Elle se base sur l interaction entre 5 analyses : - L analyse du comportement et de la psychologie de l internaute durant sa navigation - L analyse de ses intentions : objectif conscient, errance intentionnelle ou non-intentionnelle - L analyse de son état d esprit : humeur, ressenti par rapport au site - L analyse de ses centres d intérêts non exprimés - L analyse de son degré d acceptation d une recommandation inattendue et décalée Ces données sont analysées en temps réel et leurs évolutions au cours de la navigation constituent une source de données fondamentale pour élaborer des modèles de comportement qui permettent d enrichir sans cesse la connaissance du «bon moment» qui est propre à chaque parcours. c. Le produit inattendu, au bon moment, de la bonne manière Le produit inattendu Les technologies actuelles «poussent» des recommandations aux 20 % des visiteurs qui ont manifesté une intention d acheter. Ces recommandations sont souvent les «grands classiques» : produits les plus populaires, produits liés, produits similaires, et surtout la très prisée «relance des paniers abandonnés». Mais comment définir le bon produit pour les 80 % de visiteurs qui n ont pas manifesté une intention claire? C est là que la technologie d Oorace intervient et identifie un produit inattendu comme le bon produit : c est-à-dire celui qui est en lien avec le parcours client et ses centres d intérêt non exprimés, celui qui va créer l effet de surprise et capter l attention du visiteur. Le bon moment Le «bon moment» est la pierre angulaire de l innovation développée par Search XPR. Seule la technologie Oorace, basée sur le principe de Sérendipité Psycho-Cognitive, est capable de déterminer le moment précis où le visiteur est le plus réceptif à une recommandation inattendue. Elle peut être «poussée» en temps réel ou bien envoyée ultérieurement sous forme d , sms Par exemple, dans le cas d une navigation sur un site e-commerce Oorace, va détecter le moment précis où le visiteur est en errance, c est-à-dire quand il s apprête à quitter le site sans avoir trouvé ce qui lui convient et faire apparaître : - Un «slider» pour lui recommander un produit inattendu qui est en phase avec ses centres d intérêt non exprimés : o il était juste venu «flâner» sur le site pour trouver des idées de décoration, de voyages o il était venu chercher un produit précis qui est en rupture de stock - Un assistant virtuel pour le guider sur le site en lui indiquant où aller pour trouver la bonne information : o l architecture du site ou est trop confuse pour lui et il ne trouve pas ce qu il cherche o il y a une surabondance de produits et de références et il ne sait plus lequel choisir L errance peut malgré tout conduire le visiteur à quitter le site, notamment quand il a besoin de se rassurer ou rationnaliser son achat : prendre des conseils, se documenter Le cas est fréquent pour les produits très techniques ou onéreux comme la high tech. Comme pour l apparition du «slider» sur le site, la technologie Oorace va déterminer précisément le moment où la personne est la plus réceptive pour recevoir la recommandation inattendue par ou sms et réactiver l ancre cognitive qui a été créée lors de sa visite sur le site. 5

6 La bonne manière La manière (le design, la forme, la cinématique et le contenu) de soumettre une recommandation inattendue à un visiteur qui ne montre aucune intention claire d achat est également très importante. La «bonne manière» contribue à la fois à : - L acceptation de la recommandation inattendue - L effet de surprise et à la décision impulsive - La construction du retour raisonné vers l achat Associée au «bon moment», la «bonne manière» vise à prendre le contre-pied des affichages intempestifs et massifs. L enjeu est important : il s agit de séduire les visiteurs en leur proposant un produit qu ils auront envie d acheter. On peut à juste titre parler de stratégie de recommandations «douces» visant à acquérir la confiance du visiteur. d. Respect de la confidentialité Oorace ne collecte et ne stocke aucune donnée personnelle nominative et est en conformité avec la règlementation en vigueur, notamment celle définie par la CNIL. Oorace se présente avant tout comme une technologie de recommandation douce, centrée sur l utilisateur, qui respecte sa vie privée ainsi que ses choix en matière de collecte et de traitement de données le concernant ; elle prend en compte l option «Do Not Track». Par essence, la technologie Search XPR se veut respectueuse de l utilisateur car elle a pour but de limiter le nombre de recommandations émises. 3- Le marché La technologie développée par Search XPR est utilisable dans de nombreux secteurs, dont : - Les sites marchands et market places - Les sites de contenus numériques (presse, production de contenus, VOD, ) - Les sites de rencontres - Les réseaux sociaux et notamment les réseaux sociaux d entreprise - Les moteurs de recherche - Les magasins physiques connectés (via les beacons par exemple) Les usages sont également multiples et applicables la plupart du temps sur les sites en ligne, sur les mobiles et dans les magasins connectés : - Recommandations de produits ou contenus - Assistant virtuel pour visites guidées - Retargeting et flux d acquisition - Fidélisation de visiteurs/clients Oorace disponible en mode Saas peut transformer n importe quelle application en Serendipity Apps très simplement grâce à une API (un simple tag JS) qui s implémente en front-end. 6

7 4- Performances et bénéfices pour les client : exemple des sites de e-commerce. Si une 1 er collaboration vient d être initiée avec le monde de la presse, il est trop tôt pour avoir une retour d expérience. Ce qui n est pas le cas dans le domaine de l e-commerce avec lequel Searxh XPR a signé ses 1 er contrats début Ses clients ont pu mesurer les bénéfices d Oorace tant pour eux-mêmes que pour leurs visiteurs, a. Les clients Pour les sites marchands, Oorace apporte une véritable valeur ajoutée qui se traduit par : - Un prix moyen de l article plus élevé - L exploration, à activité de navigation égale, de segments ou produits du site habituellement peu visités - La valeur du panier moyen en augmentation - La diminution du coût unitaire d acquisition du flux de visiteurs Olivier Figon, DG de Search XPR «Pecheur.com a installé Oorace en avril 2014 et a rapidement constaté une augmentation de la valeur du panier moyen de 30 % et de 60 % du prix moyen par article» Délai entre l affichage et le clic 9,245 Clics Aucun article dans catégorie n a été recommandé par Oorace Tous les articles dans cette catégorie ont été recommandés par Oorace > 600s, 2% 0-10s, 11% 10-30s, 42% 18,90 36,90 7%, s 10%, s 11%, s 17%, 30-60s Aucun article dans le panier n a été recommandé par Oorace Un ou plusieurs articles dans le panier ont été recommandés par Oorace Délai entre l affichage et l achat 2,935 Achats 89,90 118,30 < 1 hour, 29% 1 hour - 1 day, 19% 14%, > 1 month 17%, 1 week - 1 month 21%, 1 day - 1 week b. Les utilisateurs Les visiteurs des sites e-commerce qui ont adopté la technologie Oorace ont apprécié : - Découvrir des produits intéressants mais auxquels ils ne pensaient pas spontanément - Vivre une expérience du parcours client différente à travers le sentiment du «autre chose» plutôt que du «toujours plus de la même chose» - Gagner du temps : Oorace, en suggérant des produits correspondants aux centres d intérêt de l internaute lui permet de trouver rapidement ce qu il attend. 7

8 II. La stratégie de Search XPR En développant son propre centre de recherche et en se dotant en 2016 d un conseil scientifique composé de personnalités indépendantes, Search XPR a pour stratégie d explorer tous les champs d application et les déclinaisons de son concept de Sérendipité Psycho-Cognitive : Serendipity Concept. La stratégie de Search XPR est de devenir à terme, non pas seulement une société de développement software mais aussi une société qui exploitera dans chaque domaine son concept innovant, les licences de ses Serendipity Apps. Search XPR prend date à travers sa stratégie du fait que, dans un avenir proche, les offres basées sur une analyse psycho-cognitive des comportements seront au cœur des 2 grandes tendances qui marquent aujourd hui le monde et les marchés : - Le Big Data et les solutions d analyse - Les objets connectés III. Les solutions et l offre de services de Search XPR Search XPR a la capacité d accompagner ses clients dans leur transformation digitale. Au sein de cette démarche la solution innovante Oorace a vocation à se trouver au cœur de leur stratégie omnicanal. RECOMMANDATIONS PERSONALISÉES INATTENDUES PRODUITS CONTENU PERSONNES DÉCISION IMPULSIVE OU RETOUR RAISONNÉ VERS L ACHAT BANNIÈRES, POP-UP ASSISTANT VIRTUEL S BIG DATA ANALYSE DYNAMIQUE DU PARCOURS CLIENT PROFILS COGNITIFS CENTRES D INTÉRET SIGNATURE NUMÉRIQUE DE PARCOURS MAGASIN CONNECTÉ IMMERSIF DÉTECTION DE L ERRANCE SUGGESTIONS PERSONNALISÉES AIDE À LA VENTE 8

9 1- Actuellement : une offre multicanal L offre disponible actuellement comprend 2 services utilisant chacun un canal différent : - La recommandation en ligne qui permet de pousser des recommandations inattendues de produits ou des contenus numériques directement au cours de la navigation sur le site du client - Le retargeting via s qui permet de ramener des flux de visiteurs vers le site du client Il est possible également de pouvoir disposer du seul module de détection de l errance du visiteur, tous les aspects de la technologie étant modulaires dans la construction de la solution Oorace. 2- A court terme (fin 2015) : vers une offre omnicanal D ici à la fin de l année l offre va acquérir une véritable dimension omnicanal : - La disponibilité de l API Oorace en environnement mobile, sur ios et Android à partir du 1er août L application du principe de Sérendipité Psycho-Cognitive à l univers du magasin physique connecté 3- En 2016 : les premiers pas dans le monde du Big Data En 2016 Search XPR pourra commencer à tirer parti de sa technologie innovante et de la capitalisation de ses connaissances sur les profils de comportement des consommateurs en errance pour commercialiser ses analyses dynamiques des parcours clients à destination des directions marketing. 4- L international Actuellement Search XPR effectue ses premiers pas à l international en Chine en saisissant des opportunités que lui offre son partenaire privilégié la société chinoise Shanghai Unicore Technology Co., Ltd(*), un acteur du monde des objets connectés en Chine. Aux Etats-Unis, Search XPR a créé une filiale qu elle détient à 100%, maintenue volontairement en sommeil mais qui permettra à la société d être prête dès que le moment sera venu d investir sur ce marché incontournable. (*) : Shanghai Unicore Technology Co., Ltd est un actionnaire minoritaire de Search XPR 9

10 IV. Historique Les travaux de recherche de Jean-Luc Marini sur les sciences de l information et de la communication, mettent en avant pour la première fois le principe de Sérendipité Psycho-Cognitive appliqué aux systèmes de recherche d information laissant entrevoir la possibilité de modéliser le phénomène de la «rencontre fortuite avec l information». - Ces travaux sont ponctués fin 2010 par une thèse qui attire l attention d acteurs importants du monde du Web comme Google ou Yahoo. Il ne sera pas donné suite à ces contacts concernant ce qui n était à ce stade qu un simple principe, si disruptif soit-il En milieu d année, à l initiative d Olivier Figon est organisée une rencontre avec le staff de Baidu à Pékin, le moteur de recherche chinois de référence. La rencontre convaincra définitivement les 2 futurs fondateurs de créer par eux-mêmes une société pour aller au-delà du simple principe et pour en exploiter l application. - En juillet la SARL Search XPR est créée à Lyon avec 500 de capital. - Le développement d un prototype «dans un garage» sous la forme d un méta-moteur de recherche greffé sur Bing montre clairement l existence d un effet lié à la sérendipité dans la recherche d information à travers le Web. - En novembre Search XPR dépose son premier dossier pour obtenir un financement de son innovation auprès d OSEO et obtient une aide de euros au total. Avec un apport complémentaire des fondateurs, Search XPR démarrera début décembre le développement de la version béta de sa «machine à émotion» applicable à la recherche d information sur le Web En avril Search XPR finit de développer son premier framework technologique constituant ainsi le socle futur de sa rupture technologique. La société obtient le statut de Jeune Entreprise Innovante. - En mai la société dépose le nom Oorace, qui devient le nom officiel de sa technologie innovante. - A partir de septembre Search XPR crée son centre de développement à Clermont-Ferrand avec 3 personnes et développe jusqu à la fin de l année une série de maquettes pour conforter l idée qu une industrialisation du concept est possible. En parallèle un premier dépôt électronique est effectué pour marquer l antériorité des travaux sur le principe de Sérendipité Psycho-Cognitive

11 Au 1 er trimestre 2013, la société tente sans succès de lever des fonds en amorçage en France pour passer du framework au produit. Elle se tourne alors, par l intermédiaire du réseau d Olivier Figon, vers la Chine où un accord sera passé avec un family capital chinois pour une participation très minoritaire mais suffisante pour lancer une 2 ème phase de soutien à l innovation auprès d OSEO. La société obtient un financement de euros qui vient s additionner avec les fonds apportés par Shanghai Unicore Technology Co., Ltd, aux fonds complémentaires apportés par les fondateurs et également au financement octroyé par la Région Auvergne à travers son programme FIAD, pour plus de euros au total. - En mars la société créé une filiale aux Etats-Unis pour tester le marché américain et les private equities. - En avril la société dépose les marques «Serendipity Concept» et «Serendipity Apps». - En juin le centre de développement achève le développement de son usine logicielle basée sur les derniers standards du marché et destinée à garantir la production de solutions robustes et surtout scalables (évolutives). - Au dernier trimestre la 1 ère version d Oorace est validée et soumise pour la première fois au marché en ciblant le e-commerce. Cette version 1 dispose de la seule fonction recommandation en ligne En février Search XPR signe son premier contrat avec un site d e-commerce suivi d un 2 ème contrat en avril. Les premiers résultats montrent rapidement qu Oorace contribue à générer un revenu additionnel pour le site d e-commerce. - En juin Search XPR créé son centre de recherche à Lyon avec 4 personnes pour approfondir les axes d innovation liés à son concept de Sérendipité Psycho-Cognitive. - En octobre Search XPR est transformée en SAS pour pouvoir permettre l entrée au capital d un investisseur institutionnel et d un investisseur privé. - La levée de fonds est réalisée en 2 étapes, en octobre et en décembre, et conduit au total, après intervention de BPI France, à l apport de euros dont en fonds propres. - En fin d année la version 2 d Oorace est mise sur le marché. Cette version intègre de nouveaux algorithmes, un mécanisme d AB test interne. Elle donne ainsi la possibilité d appliquer Oorace aux visiteurs occasionnels d un site et ouvre la voie à la fonction d retargeting. Un premier contrat est conclu en décembre Au premier trimestre un premier contrat est signé dans le secteur de la presse et des médias numériques. - En mars Search XPR participe à la convention d affaires E-commerce One to One à Monaco, marquant le démarrage de son développement commercial et recrute un sales account manager. La société devient membre associé de la FEVAD. - En mai le centre de recherche développe son premier prototype d application de la technologie Oorace au contexte des magasins connectés en utilisant les beacons. 11

12 V. Chiffres clés 1- Capital et levées de fonds Statut : Société par Actions Simplifiée Capital social : euros Search XPR a bouclé en 2014 une opération de financement à hauteur de 1,9 millions d euros dont 1 million de fonds propres collectés auprès de ses fondateurs et de 2 partenaires, institutionnel et privé : - Sofimac Partners - P2P Industry Ces fonds viennent s ajouter aux apports des fondateurs, à la participation minoritaire de la société Shanghai Unicore Technology Co. Ltd, un acteur chinois de l Internet des Objets, ainsi qu au soutien financier de la région Auvergne. C est au total plus de 3,2 millions d euros de financement qui auront été apportés à la société SEARCH XPR depuis sa création en Juillet Chiffre d affaires Prévision CA 2015 : à euros 3- Implantations France - Clermont-Ferrand : Siège social et centre de développement - Lyon : centre de recherche - Paris : bureau commercial Asie Search XPR est présente en Chine, à Shanghai, à travers son actionnaire et partenaire commercial, la société Shanghai Unicore Technology Co., Ltd. Etats Unis Search XPR possède une filiale Search XPR inc. qu elle détient à 100 %. Cette société a été créée en prévision du développement de l activité commerciale aux Etats-Unis. Elle est située à Cambridge près de Boston. 4 - Effectif 12 personnes 12

13 VI. Les hommes et l organisation 1- Chercheurs et entrepreneurs, portrait et parcours des 2 fondateurs «Créer Search XPR avec Olivier Figon a été un challenge extraordinaire et une décision totalement impulsive, voire instinctive, ce qui est assez savoureux quand on connait finalement le terrain de prédilection de notre innovation. Mathématicien de formation, je ne crois pas au hasard mais pourquoi pas à un ancien conte Perse relatant les aventures de 3 princes sur l île de Sérendip (Livre que vous pouvez découvrir : Jean-Luc Marini Président de Search XPR, en charge de la recherche et du développement. Né à Clermont Ferrand en 1964, plus de 20 ans d expérience dans les technologies de l information et de la communication J ai rapidement compris que mes travaux sur le concept de la rencontre fortuite et heureuse avec l information, la sérendipité, intéressaient quelques gros players du monde Internet aux US et en Chine mais aussi qu ils représentaient une façon radicalement nouvelle d aborder la recherche d information, une sorte de rupture totale et un champ nouveau d investigation immense. Pour un professeur entrepreneur dans l âme c était une opportunité incroyable au point de tout laisser en plan pour se lancer dans l aventure! cent fois oui mais à condition de ne pas y aller seul et là je ne voyais qu une personne capable de me suivre sur ce terrain» Formation et activités de recherche : - Ph.D. en Sciences de l Information et de la Communication et Professeur associé à l Université de Lyon - Diplômé de l Institut d Administration des Entreprises (IAE) de Lyon en Informatique de Gestion - Titulaire d une maîtrise de Mathématiques Appliquées - Membre de l équipe de recherche SICOMOR rattachée au centre de recherche MAGELLAN. Ses travaux l ont conduit à constater l existence d une interconnexion entre les sciences cognitives et les sciences de l information, applicable au domaine de la recherche d information Expérience professionnelle et entrepreneuriale : - Président fondateur d HEXAGRAM SAS (solutions innovantes pour la sécurité et les réseaux) - Associé au sein du cabinet Bernard Thomas (performance globale d entreprise) - Dirigeant fondateur de C&M Engineering (stockage multimédia) - Associé fondateur de SERVIDOC (éditeur de solutions de GED) - Responsable de Business Unit au sein de différentes entreprises dans le domaine I.T. «Je connais Jean-Luc depuis 20 ans et nos parcours atypiques, professeurs associés mais entrepreneurs avant tout, sont similaires mais ne s étaient jamais croisés jusqu en Quand il m a parlé de son projet pour la première fois fin 2010, j étais en Chine mais il était tellement évident pour moi qu il y avait dans cette approche quelque chose d exceptionnel que j ai été immédiatement séduit. Cela n avait absolument rien de rationnel, mais c était juste une évidence et suffisamment en tous cas pour me décider à faire les km qui nous séparaient. Olivier Figon Directeur général de Search XPR, en charge des opérations. Né à Lyon en 1959, il possède une expérience de plus de 25 ans dans les systèmes d information et les nouvelles technologies. Imagination et pragmatisme, on ne pouvait pas faire une équipe plus complémentaire, surtout quand on s amuse fréquemment à inverser les rôles. Et puis créer une start-up de vieux, on n avait encore jamais fait ça et c était trop tentant. Tout a donc démarré dans un petit appartement, la version moderne du garage! Puis l astuce a été de s entourer de geeks pour créer un mélange détonnant. La suite ressemble à s y méprendre aux aventures des princes de Sérendip.» 13

14 Formation et activités de recherche : - Professeur associé au Shanghai Advanced Research Institute de l Académie des Sciences de Chine, Département I.T. - Diplômé de l Université de Lyon en Informatique de Gestion - Titulaire d une maîtrise de Finance et Contrôle de Gestion - Membre du Groupement de recherche en Informatique et Théorie Scientifique des Systèmes au sein duquel il a mené des recherches sur les liens entre la théorie des systèmes et la logique floue Expérience professionnelle et entrepreneuriale : - Président fondateur du cabinet IOWTC France (cabinet de conseil spécialisé dans l accompagnement des entreprises sur le marché chinois) - Dirigeant fondateur de la société NETINSIDE (société de consulting et ingénierie SAP) - Associé fondateur de la société E3.X (société d ingénierie et développement informatique) - Responsable de Business Unit au sein de différentes entreprises dans le domaine I.T. 2- Une organisation en mode «lean start-up» La société Search XPR est organisée pour un développement en mode lean start-up. Le lean start-up est une méthode basée notamment sur l expérimentation scientifique et la validation des concepts. Son objectif est de réduire les cycles de développement d un produit ou service et les risques d échec. Pour cela, les progrès sont mesurés régulièrement et les utilisateurs sont incités à partager leur feedback afin de prendre les mesures correctives en temps réel. Trois grands pôles composent Search XPR : - Une cellule recherche et innovation (4 personnes) Cette cellule, basée à Lyon, est pilotée par Jean-Luc Marini et est constituée d un ingénieur cogniticien expérimenté, d un data analyste doctorant et d un ingénieur en formation alternée pour la partie développement du prototypage de la recherche. La cellule recherche et innovation a pour mission d explorer les champs d application du principe de Sérendipité Psycho- Cognitive (Serendipity Concept ) dans le domaine du commerce connecté mais également dans de futurs champs d application. - Un centre de développement (5 personnes) Ce centre de développement, basé à Clermont-Ferrand, est animé par un directeur de développement expérimenté, garant de l industrialisation des solutions, et comprend également un ingénieur chargé de l articulation avec le centre de recherche ainsi que deux ingénieurs de développement et un designer. Le centre de développement a pour mission de développer et de maintenir une usine logicielle au niveau des standards du marché les plus à jour et les plus exigeants pour produire des solutions fiables, scalables et performantes ; il a également pour objectif de transformer les principes et les expérimentations scientifiques de la cellule de recherche en modules exploitables et opérationnels pour les clients. - Un département commerce et opérations (3 personnes) Le commerce et les opérations (projets d intégration) sont pilotés par Olivier Figon avec l appui d un sales account manager et de deux ingénieurs intégration et marketing. L administration, les finances et le marketing sont rattachés aux opérations. 14

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Recommandation prédictive

Recommandation prédictive Recommandation prédictive La promesse originelle du web : la relation one to one Le futur du web : la recommandation prédictive La data : Le pétrole brut des éditeurs et des marques Mais Au mieux

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 Dossier de presse 2014 Sogilis La société de développement logiciel qui prône le management sans Manager Contacts Presse Agence Valeur D image Virginie Debuisson v.debuisson@valeurdimage.com +33.6.10.80.06.52

Plus en détail

Oxybul éveil et jeux

Oxybul éveil et jeux Online Intelligence Solutions Oxybul éveil et jeux Oxybul éveil et jeux exploite avec succès les données AT Internet pour lancer des campagnes de retargeting plus efficaces. Case study Case study INTRODUCTION

Plus en détail

Du ROI pour le Wi-Fi!

Du ROI pour le Wi-Fi! Du ROI pour le Wi-Fi! Qui est Hub One? 2 Opérateur Télécom Hotspots Wi-Fi & Communications unifiées 420 collaborateurs pour un chiffre d affaires de 132 M Intégrateur de Mobilité Magasin digital & Expertise

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVER SON CAPITAL CLIENTS, RECRUTER, FIDÉLISER ET RÉCOLTER DU ROI! La société Base Plus cultive depuis

Plus en détail

L ergonomie de vos formulaires web permet-elle une expérience utilisateur optimale? QAS Intuitive Search

L ergonomie de vos formulaires web permet-elle une expérience utilisateur optimale? QAS Intuitive Search L ergonomie de vos formulaires web permet-elle une expérience utilisateur optimale? QAS Intuitive Search A l écoute du marché et de ses mutations, Experian Marketing Services a développé un outil de saisie

Plus en détail

Les dessous des moteurs de recommandation

Les dessous des moteurs de recommandation Les dessous des moteurs de recommandation La personnalisation est un enjeu majeur du e-commerce aujourd hui. Elle réveille l esprit commerçant dans les boutiques en ligne en remettant le visiteur au cœur

Plus en détail

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 :

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET http://ecole-superieure-du-numerique.fr http://dix-rambouillet.fr 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : 3 formations de Bac+1 à Bac+3 aux métiers du

Plus en détail

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS

LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS LES DONNÉES CLIENTS APPLIQUÉES À LA MOBILITÉ : ENJEUX, ÉVOLUTIONS ET ACTIONS BIG DATA, DIRTY DATA, MULTI DATA : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE : ARTÉMIS Paris le 4 avril 2013 EFFIA Synergies 20 Bd Poniatowski

Plus en détail

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 AVRIL 2015 Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université Bpifrance a fait de l accompagnement des

Plus en détail

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile

PRESS RELEASE. La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile PRESS RELEASE La première Demand Side Platform française est une DSP mobile netadge, la performance RTB, au service des stratégies media mobile www.netadge.com Janvier 2014 S ommaire LDMServices lance

Plus en détail

Voyage Exploratoire Barcelone

Voyage Exploratoire Barcelone Voyage Exploratoire Barcelone 24 au 26 février 2016 Inclus une journée au Mobile World Congress Le contexte Elue «Capitale européenne de l innovation» par la commission européenne en 2014, Barcelone accueille

Plus en détail

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Agenda 1. Le Big Data et les enjeux du marché 2. La réponse de Mediapost Communication 3. Comment ça marche? 4. Planning de lancement des offres 5. Conclusion

Plus en détail

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur

Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur Conférence de presse 19 juin 2012 Le marketing de conversion ecommerce Transformer l internaute visiteur en internaute acheteur 2011 TouchCommerce. All rights reserved. Agenda Introduction de Bernard Louvat,

Plus en détail

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation I n n o v a t i o n & O p e r a t i o n s p e r f o r m a n c e Version Française Extrait de notre offre Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation L Offre Innovation s inscrit dans notre offre

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

Clic et Site. Les solutions d Email Retargeting. Agence e-marketing, spécialiste email marketing. Août 2013

Clic et Site. Les solutions d Email Retargeting. Agence e-marketing, spécialiste email marketing. Août 2013 Clic et Site Agence e-marketing, spécialiste email marketing Les solutions d Email Retargeting Août 2013 De quoi parle-t-on? Retargeting publicitaire : Moyen de faire revenir un internaute sur un site

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

Communiqué de presse - Levée de fonds - Paris, le 3 février 2015

Communiqué de presse - Levée de fonds - Paris, le 3 février 2015 Communiqué de presse - Levée de fonds - Paris, le 3 février 2015 LUCKY CART, INVENTEUR DU PROMOGAMING, LÈVE 1,6 MILLION D EUROS POUR SE DÉVELOPPER À L INTERNATIONAL Lucky Cart annonce la clôture d une

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 RENCONTRE AVEC LA START-UP TRAINME 2 ZOOM SUR LA START-UP TRAINME 3 LE CONCEPT 4 NOTRE SOLUTION 5 L OFFRE 6 LE PRODUIT 7 LA PLATEFORME 8 COMMUNIQUÉ DE

Plus en détail

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles

L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er octobre 2013 L AACC Customer Marketing prône une approche consensuelle et durable de l utilisation des données personnelles Focus sur les conclusions du nouveau livre

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

2015Dossier de presse

2015Dossier de presse 015 Dossier de presse Notre ADN Loyalty Company est un groupe indépendant, 100% intégré, qui propose une palette d expertises au service du développement de la valeur client et de la performance commerciale.

Plus en détail

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013 Offre IDALYS Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital Focus sur : 1. Équilibre entre CA et Fraude 2. Étude d opportunité e-wallets Mai 2013 IDALYS - Sommaire 1 Présentation d IDALYS

Plus en détail

Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel

Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel REAL-TIME MARKETING Les Best Practices du Marketing Comportemental en Temps Réel Comment booster rapidement vos taux de conversion? Adrien de Turckheim, Sebastien Etter, BEAMPULSE 16 05 2013 Benoît Liebenguth,

Plus en détail

Consulting & Knowledge Management. Résumé :

Consulting & Knowledge Management. Résumé : Ardans SAS au capital de 230 000 RCS Versailles B 428 744 593 SIRET 428 744 593 00024 2, rue Hélène Boucher - 78286 Guyancourt Cedex - France Tél. +33 (0)1 39 30 99 00 Fax +33 (0)1 39 30 99 01 www.ardans.com

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public Communiqué de presse Bayer SAS 16 rue Jean-Marie Leclair CS 90106 69266 LYON 09 France Tél. : +33.4.72.85.43.21 www.bayer.fr Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur

Plus en détail

Dossier de Presse 2014

Dossier de Presse 2014 Test UX to increase Conversion Rate ANALYSER COMPRENDRE TESTER PREDIRE Dossier de Presse 2014 www.contentsquare.com Les algorithmes savent mieux que nous, avant nous et pour nous ce que nous désirons.

Plus en détail

GUIDE UTILISATEURS CONCREE: OVERVIEW

GUIDE UTILISATEURS CONCREE: OVERVIEW 1 Guide utilisateur GUIDE UTILISATEURS : OVERVIEW est une infrastructure conçue par des entrepreneurs, pour les entrepreneurs. C est une plateforme de mise en relation et de collaboration virtuelle au

Plus en détail

Optimiser son tunnel de conversion. Chantal Gomez pour la CCI 49-1 juillet 2014

Optimiser son tunnel de conversion. Chantal Gomez pour la CCI 49-1 juillet 2014 1 Optimiser son tunnel de conversion 2 Définition Tunnel de conversion Un tunnel ou entonnoir de conversion est une fonctionnalité d analyse graphique proposée par les outils d analyse d audience. Il permet

Plus en détail

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment?

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? conseil organisation management Réussir ensemble Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? Conférence CCM Benchmark Banques sur Internet 2012-13 Mars 2012 csa consulting 80,

Plus en détail

LES OBJETS CONNECTES

LES OBJETS CONNECTES LES OBJETS CONNECTES 01 LE CONTEXTE DÉFINITION Après avoir bouleversé notre vision des relations humaines, le web entame une nouvelle révolution : celle de notre perception des choses. Luc Bretones Vice-Président

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images FICHE DE CANDIDATURE Porteur de projet Nom : Barbati Prénom : Stéphane Titre/fonction : Président Adresse : Marseille Innovation - Pôle Média 37 rue Guibal Code postal : 13003 Marseille Téléphone : 06

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité?

Xi Ingénierie. La performance technologique au service de votre e-commerce. Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Xi Ingénierie La performance technologique au service de votre e-commerce Comment exploiter les cookies sur vos applications web en toute légalité? Copyright 2012 Xi Ingénierie Toute reproduction ou diffusion

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

Focus sur. métiers du numérique. métiers. les. Contexte régional. La piste. des

Focus sur. métiers du numérique. métiers. les. Contexte régional. La piste. des La piste des métiers Focus sur les métiers du numérique D ans sa définition la plus large, la filière numérique regroupe les entreprises des secteurs producteurs de biens et services numériques : électronique

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE

LA NOUVELLE EXPÉRIENCE LA NOUVELLE EXPÉRIENCE ÉDITO Le Groupe propose depuis toujours des contenus exceptionnels basés sur un savoir-faire éditorial unique. Dans un paysage élargi où une infinité de programmes se dilue dans

Plus en détail

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing Irrigation Marketing C est un fait, Internet ne connaît pas la crise! Fort de sa souplesse et des capacités de tracking en temps réel, et offrant un avantage économique reconnu, Internet est aujourd hui

Plus en détail

FINANCER SON PROJET PAR LE CAPITAL INVESTISSEMENT

FINANCER SON PROJET PAR LE CAPITAL INVESTISSEMENT FINANCER SON PROJET PAR LE CAPITAL INVESTISSEMENT Cour de marketing Mme GUERIN CNAM 16 Décembre 2013 Contexte Acteurs Modalités Success Story.. Disaster Story PRESENTATION OLIVIER DUBUISSON Ingénieur en

Plus en détail

LIVRE BLANC Décembre 2014

LIVRE BLANC Décembre 2014 PARSING MATCHING EQUALITY SEARCH LIVRE BLANC Décembre 2014 Introduction L analyse des tendances du marché de l emploi correspond à l évidence à une nécessité, surtout en période de tension comme depuis

Plus en détail

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours La présentation est un peu rapide si, vous qui me lisez,

Plus en détail

web conversion 2 e édition Améliorer ses taux de Vers la performance des sites web au-delà du webmarketing Roukine Serge

web conversion 2 e édition Améliorer ses taux de Vers la performance des sites web au-delà du webmarketing Roukine Serge Serge Roukine Améliorer ses taux de web Vers la performance des sites web au-delà du webmarketing conversion Préface de Pierre Kosciusko-Morizet 2 e édition Groupe Eyrolles, 2009, 2011, ISBN : 978-2-212-12858-1

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Janv. 2012 Sommaire 1. Le groupe...3 2. Histoire...4 3. Chiffres clès...6 4. Organisation et moyens...7 5. Produits et services...8 6. Ils nous font confiance...9 7. Positionnement

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 Exister sur Internet Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 SOMMAIRE Introduction et présentation des intervenants (5 mns) Les bases : à quel besoins répond Internet? (15 mns) Charlotte / Nicolas La création

Plus en détail

Conseil & Audit Les leviers de la croissance

Conseil & Audit Les leviers de la croissance Conseil & Audit Les leviers de la croissance Les cabinets de conseil et d audit vivent une évolution de fond qui remet en cause certains fondamentaux de leur culture : Concurrence accrue, moindre différenciation,

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com Atelier E-TOURISME 2013 Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche ecotourismepro.jimdo.com Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche Audrey Piquemal Chargée

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités ACTIVIS - 1 BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités SOMMAIRE PARTIE 1 : UNE NOUVELLE RELATION À L ARGENT ET À SA BANQUE PARTIE 2 : ENJEUX ET LEVIERS DIGITAUX ET CROSS

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Anthony, ingénieur d études diplômé d un Master Réseaux, application documentaire, ingénierie et sécurité Les métiers de l Informatique Le domaine Sciences, Technologies, Santé

Plus en détail

PERSONNALISATION ENJEUX, STRATÉGIES & OUTILS

PERSONNALISATION ENJEUX, STRATÉGIES & OUTILS PERSONNALISATION ENJEUX, STRATÉGIES & OUTILS SÉMINAIRE MARKETING DIGITAL 5 JUIN 2014 HERVÉ MIGNOT herve.mignot@equancy.com Agenda 1 La personnalisation : définition et points clés 2 Où réaliser sa personnalisation,

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY A EURATECHNOLOGIES, 165 AVENUE DE BRETAGNE, 59000 LILLE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 Le Big Data envahit brutalement

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

Atelier événementiel / La visite virtuelle, un outil de promotion et de business

Atelier événementiel / La visite virtuelle, un outil de promotion et de business Atelier événementiel / La visite virtuelle, un outil de promotion et de business Ce document est la synthèse de la conférence, réalisée et diffusée en direct par : La visite virtuelle, un outil de promotion

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

Web. Un site Web à votre image. www.bluteams.fr

Web. Un site Web à votre image. www.bluteams.fr Un site Web à votre image Blue 0821 Web Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets AMOE / AMOA EDI & Flux MCO et Delivery en mode projet sur les Infrastructures

Plus en détail

Comprendre le web analytics, et réussir son projet web!

Comprendre le web analytics, et réussir son projet web! Comprendre le web analytics, et réussir son projet web! Daniel TANON Président de Ebusiness Consulting Inc BP : S/C 2008 Yaoundé Cameroun Tél. : 99 76 63 27 http://site-rentable.com 1 Bonjour, Je m appelle

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

BIG DATA ET MARKETING

BIG DATA ET MARKETING BIG DATA ET MARKETING SPIKLY / LA NOUVELLE REPUBLIQUE Agence Conseil en stratégie digitale 20/06/2013 1 1. PRÉSENTATION 20/06/2013 2 Keyrus - All rights reserved PRÉSENTATION DE KEYRUS Présentation générale

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Mardi 18 mars 2014 Référencement naturel Référencement payant Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier CARTIERI, Animateur Conseil

Plus en détail

JETPULP / E-Commerce Paris 2015 / L064

JETPULP / E-Commerce Paris 2015 / L064 JETPULP / E-Commerce Paris 2015 / L064 Sortez de la Google dépendance et soyez visible en 2016! Luc Romano, Président de l agence digitale JETPULP @Luc_Romano 22/09/2015 16h30 Google, une réussite incontestable

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Ou comment devenir visible sur la toile

Ou comment devenir visible sur la toile 03/05/2013 Le SEO Ou comment devenir visible sur la toile Christophe Vialatte AI3 I. Table des matières II. Introduction au SEO... 2 III. Les bases du référencement... 3 IV. S outiller pour suivre ses

Plus en détail

UNIWAY CASE. Veritas.be. Business Critical Internet Solutions

UNIWAY CASE. Veritas.be. Business Critical Internet Solutions UNIWAY CASE Veritas.be Business Critical Internet Solutions 2 VERITAS.BE ATTIRE QUATRE FOIS PLUS DE VISITEURS ET EST PARÉ POUR LE COMMERCE ELECTRONIQUE Avec bientôt 120 points de vente en Belgique, Veritas

Plus en détail

Marketing 1 to 1. Gilles Enguehard. DG société Atenys - Conseil & Management. genguehard@atenys.com

Marketing 1 to 1. Gilles Enguehard. DG société Atenys - Conseil & Management. genguehard@atenys.com Marketing 1 to 1 Gilles Enguehard DG société Atenys - Conseil & Management genguehard@atenys.com Le marketing one to one 1. Bref historique 2. Les différentes formes de personnalisation 3. Internet : un

Plus en détail

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Communiqué de Presse financier Paris, le 15 avril 2015 Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Offre des solutions de Prototypage Virtuel d ESI Group en mode

Plus en détail

Labo de technologies mobiles Plateforme de création d applications mobiles - Technologies de reconnaissance visuelle. www.snapnsee.

Labo de technologies mobiles Plateforme de création d applications mobiles - Technologies de reconnaissance visuelle. www.snapnsee. Labo de technologies mobiles Plateforme de création d applications mobiles - Technologies de reconnaissance visuelle www.snapnsee.net LE PROJET SNAP N SEE LE PROJET SNAP N SEE Snap n See est une jeune

Plus en détail

CPC (Cost per click ou rémunération par clic): exemple, un clic sur une bannière ou un lien texte

CPC (Cost per click ou rémunération par clic): exemple, un clic sur une bannière ou un lien texte GLOSSAIRE A/B test Le test A/B (ou A/B testing) est une technique de marketing qui consiste à proposer plusieurs variantes d'un même objet, qui diffèrent selon un seul critère (par exemple, la couleur

Plus en détail

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW 1 ER COMMERCE CONNECTÉ SHOW Salon Dock Pullman - Paris 27 & 28 octobre 2015 LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW «There is no Business like Retail Connected Business» Un salon d échange, concentré d expertise et

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

La Renaissance de L emailing à la Performance

La Renaissance de L emailing à la Performance La Renaissance de L emailing à la Performance Eviter l essouflement en revenant aux bonnes pratiques marketing Par Mario Roche, Sales Manager Acxiom France Better connections. Better results. Livre Blanc

Plus en détail

arvato Dossier de presse www.arvato.fr

arvato Dossier de presse www.arvato.fr arvato Dossier de presse www.arvato.fr Sommaire 2 EDITO 5 L E-COMMERCE PAR ARVATO 7 DOMAINES D EXPERTISES 9 NOS EXPERTS E-COMMERCE 10 ARVATO, LA DIVISION SERVICES DU GROUPE BERTELSMANN Souvent dirigés

Plus en détail

CONTACT PRESSE Mathias Déon - Champs.Médias / Publicis Tél. : 01 53 93 87 65 e.mail : m.deon@champsmedias.fr

CONTACT PRESSE Mathias Déon - Champs.Médias / Publicis Tél. : 01 53 93 87 65 e.mail : m.deon@champsmedias.fr L informatique sur toute la ligne LDLC.com : n sur la satisfaction clients tous secteurs confondus (source : Institut DirectPanel, Baromètre e-commerce, base : acheteurs en ligne) CONTACT PRESSE Mathias

Plus en détail

Accompagner des entrepreneurs dans leurs opérations stratégiques. www.interface-entreprises.com

Accompagner des entrepreneurs dans leurs opérations stratégiques. www.interface-entreprises.com Accompagner des entrepreneurs dans leurs opérations stratégiques www.interface-entreprises.com Janvier 2013 Qui sommes-nous? Enseigne Interface Entreprises Nous travaillons Basée dans le Nord, en Ile de

Plus en détail