Lisaa Management Mode 1 ère année. Marketing d études et marketing stratégique international. Module n 5. Le Mix Marketing

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lisaa Management Mode 1 ère année. Marketing d études et marketing stratégique international. Module n 5. Le Mix Marketing"

Transcription

1 Lisaa Management Mode 1 ère année Module n 5 UE 02 Marketing d études et marketing stratégique international Le Mix Marketing

2 Module n 5 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix Rappel Le mix marketing et les 4 P de Kotler 5 UE 02 Marketing d études et marketing stratégique international 2. Le produit Le prix La distribution La communication Démarche à suivre Les 4C de Robert Lauterborn Points clefs 59

3 3 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.1 Rappel Le Mix Marketing ou Marketing Mix Rappel Après avoir déterminé sa mission, l entreprise découpe ses activités en DAS, domaines d activité stratégiques. La stratégie de l entreprise est élaborée par la direction qui peut ainsi segmenter ses activités. Le service marketing effectue un audit externe et interne de l entreprise, puis en fait le diagnostic par l intermédiaire du SWOT. Sont établis alors, axes/enjeux stratégiques et objectifs marketing. La stratégie marketing peut ainsi s élaborer autour d une segmentation et d un ciblage pointus permettant un positionnement efficient. Le Mix Marketing étudié dans ce cours est l étape suivante.

4 4 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.1 Rappel Mission de l entreprise DAS 1 DAS 2 DAS 3 Stratégie de l entreprise Segment 1 Segment 2 Audit externe Audit externe SWOT Axes/enjeux stratégiques Objectifs marketing Stratégie Marketing Segmentation Ciblage Positionnement Mix Marketing

5 5 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler Le marketing dispose de 4 grands moyens d actions : Les 4 P Le produit (ou service) (Product) Le prix (Price) La distribution (Place) La communication (Promotion) Le produit et le prix concernent l offre. La distribution et la communication concernent la demande.

6 6 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler Le mix marketing (ou mix) = Mix-produit = Plan de marchéage = Politique de marchéage C est donc la base de toute réflexion marketing, le but étant de se fixer des objectifs pour chacun des P. Est défini comme la recherche de la meilleure combinaison entre les 4 P. À lire

7 7 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler Le mix marketing repose sur : Un produit idéalement imaginé pour le marché considéré et répondant au mieux au besoin du consommateur cible. Un prix juste tenant compte de la concurrence, du pouvoir d achat et la marge souhaitée par l entreprise. Des circuits de distribution efficaces et les investissements indispensables pour s y implanter. Des moyens pour faire connaître le produit et pour en faire la promotion. Le mix marketing défini la meilleure ligne de conduite à tenir par l entreprise sur les 4 P. Influencing the Associations about the Luxury Brand Characteristics by segment-specific Marketing-mix Strategies source : conceptofluxurybrands.com À lire Annexe Qu'est-ce qu'un produit de luxe? Source : lacontrefaconduluxe.over-blog.com

8 8 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler Les 4 P ont été imaginés par P. Kotler. Initialement au nombre de 4, on parle aujourd hui des 7 P, en particulier sur le Mix des services. Au 4 P (Product, Price, Place, Promotion) viennent s'ajouter les 3 P du service : Le processus (Process), Les personnes (People) La preuve physique (Physical Evidence/Environnement). Le mix du cabas Vanessa Bruno à paillettes serait très différent si celui-ci était vendu dans des boutiques multimarques, en vrac avec d autres cabas. Décor et vitrines élégantes pour un produit iconique Rouge, édition limitée, au Printemps Haussman

9 9 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler { Focus } Ben Sherman Mix marketing, étude de cas 1/ PRODUCT : Ben Sherman has to decide whether to: create a product and then market it to target customers (product-orientated) or find out what the market wants and then provide it (market-orientated) To achieve both, the company produces a wide product range that appeals to all its target market segments. The range includes casual clothes, formal wear, denim, footwear and lifestyle accessories, such as underwear, watches, bags, belts and fragrances. A strong brand image ties the product range together. 2/ PRICE : A 'product map' shows where products are positioned in the market. Each product type behaves in a different way. Customers are willing to pay more for 'aspirational' products, such as designer wear. These products or brands show that those who own or wear them have a degree of success in their lives. These brands are not price sensitive, as people are willing to pay premium prices for individuality or for the latest styles. 3/ PLACE : Ben Sherman uses three traditional distribution channels. Each has distinct characteristics and different strengths and weaknesses: its own stores - where the brand is strongest, but requires investment in property, stock and sales people; independent fashion stores - whilst offering a unique or more specialised sales channel these outlets carry limited amounts of stock. Also, the costs of processing, e.g. for delivery and administration, are relatively higher for smaller orders; department stores - will buy centrally but may want discounts if they order in bulk, reducing Ben Sherman's profitability. 4/ PROMOTION : The purpose of promotion is to obtain and retain customers. It covers: 'above-the-line', which is using independent media to reach a wide audience easily, but over which the company may have limited control, for example, magazine advertising. This reaches a mass audience but can be hard to measure its impact; 'below-the-line', which uses media over which the business has control, for example, direct mailing. This type of promotion can be more cost-effective and give more measurable response rates. Ben Sherman uses both above-the-line and below-the-line promotion to help inform customers about its products. Through this information, it increases the customers' desire to buy its products. source : businesscasestudies.co.uk

10 10 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 1 - Produit Tout ce qui peut être offert sur un marché en vue de satisfaire un besoin. Le terme employé produit inclut d autres éléments en plus du produit lui même : l'emballage, le conditionnement, le design, les labels, la marque, le cycle de vie du produit, la gamme Un produit : La basket Converse source : planetoscope.com, 11 Mai 2013

11 11 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 2 - Prix Du point de vue du client, le prix peut-être perçu à la fois comme la somme des coûts, de la marge du vendeur et des taxes diverses ou bien comme le montant qu'il est prêt à payer pour ce produit. La sensibilité au prix n'est pas homogène Pour un produit donné Entre différents consommateurs Différence de sensibilité en fonction de variables individuelles (statut socio-économique ) Pour un consommateur donné Différence de sensibilité en fonction de la situation d'achat (usage et destination du produit) La sensibilité au prix n'est pas constante Entre différents produits pour un consommateur donné Différence de sensibilité en fonction des catégories de produit

12 12 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 3 - Distribution La distribution correspond aux activités qui amènent un produit, de son état de production à son état de consommation. Le circuit de distribution est constitué de l'ensemble des intervenants qui prennent en charge les activités de distribution. { Focus } Recherche à effectuer : H&M, Inditex et Marks & Spencer

13 13 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 4 - Communication La politique de communication peut être définie par l'ensemble des moyens que l'entreprise met en œuvre pour faire connaître l'existence de ses produits, accroître sa notoriété, attirer les clients potentiels et modifier le comportement des consommateurs dans un sens qui lui est favorable. Le rôle de la communication est aussi de stimuler l achat. Le chemin vers le paradis et l enfer de la notoriété d une marque Recherche à effectuer : un exemple pour chacun des concepts Sources : protectiondesmarques.info

14 14 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 5 - Personnes Sont concernées, toutes les personnes entrant directement ou indirectement dans la conception, la fabrication, la vente ou la consommation d un produit ou service. Ces individus jouent un rôle important dans le Mix prolongé, c'est à dire dans les 4 P devenus les 7 P. Les cadres, les employés, les concepteurs, les communicants ou les consommateurs ajoutent une valeur significative au produit ou au service. Armani jeans Sources :

15 15 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 6 - Processus Il correspond aux procédures, mécanismes et flux (échanges) qui contribuent à la consommation des biens et des services. Il peut s agir des conseils prodigués au client ou de l accueil qui lui est fait. Pour réussir l accueil du client, quatre critères sont essentiels : Les 20 premières secondes de l accueil permettent au client de se faire une première impression. Le périmètre des 20 centimètres du visage du vendeur doivent refléter une bonne attitude (sourire chaleureux, regard franc). La communication verbale est aussi importante à travers les 20 premiers mots prononcés par le vendeur. Enfin, le paralangage est aussi capital grâce aux 20 premiers gestes qui doivent démontrer une attitude ouverte (les bras doivent être ouverts et non pas croisés). Sources : Source : gep-editions.com

16 16 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler 7 - Preuve physique La capacité et l'environnement dans lesquels le produit ou le service est fourni. Les deux supports réels qui aident à communiquer et assurent le service. Source : Boutique Colette Paris Source : Shop in shop Club Monaco aux Galeries Lafayette, à Paris.

17 17 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler { Focus } Vers une extension du Mix Marketing en raison des nouveaux enjeux de l industrie du luxe? ( ) En effet traditionnellement la stratégie Marketing est dictée par une réflexion autour de 4 points, 4 leviers essentiels à un positionnement efficace sur un marché. Désormais, ces 4 P du marketing (Prix, Produit, Promotion, Placement) en comportent deux de plus. Les enjeux de notre monde imposent de prendre d autres considérations pour garantir ce positionnement. Le consommateur devient sensible à de nouveaux aspects : Le développement durable et le marketing sensoriel. Les cahiers du luxe ont permis à deux professionnels de s expliquer dessus Aurélie Peirone et Antonio Dinas. ( ) Le développement durable touche le produit, mais aussi le prix (force de justification), la promotion (source de communication externe et interne) et la distribution en faisant force de créativité. L impulsion d achat doit aussi être aidée, pas seulement par une promotion ou un placement avantageux mais par une provocation intime du client : jouer sur les sentiments. En effet, l acte d achat en lui-même ne doit plus être considéré comme un simple plaisir honorifique mais un plaisir passant par l émotion, les sens et l expérience, un voyage initiatique au cœur de la marque. Antonio Dinas met en avant le concept de marketing sensoriel : jouer sur les sens (odorat, olfactif, auditif, tactile) pour à la fois provoquer l achat et fidéliser le client en le plaçant dans une atmosphère qui lui convient. Le marketing sensoriel serait la mise en place d une réflexion stratégique et l implantation cohérente sur l ensemble des supports de communication d une et unique palette de sons, de matériaux, d odeurs afin de créer une identité sonore. Il faut créer une identité sonore et visuelle. Un impact affectif est créé car le stimulus sonore déclenche des émotions. Un impact cognitif car il y a association d idées, de concepts qui impactent la perception de la qualité du produit. (Guillaume Bonargen) À lire Annexe Aborder le développement durable dans le luxe au travers du mix marketing À lire Annexe Mix marketing et commercialisation du produit de luxe Source : La Tribune.fr Source :

18 18 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler Les 7 P du Mix Les 4 P du Mix Pruduct Design Technology Usefulness Convenience Value Quality Packaging Branding Accessories Warranties Place Retail Wholesale Mail order Internet Direct Sales Peer to Peer Multi-Channel PRice Strategies Skimming Penetration Psychological Cost-Plus Loss leader etc Physical Evidence Smart Run-down Interface Comfort Facilities Promotion Special offers Advertising Endorsements User trials Direct mailing Leaflets/Posters Free gifts Competitions Joint ventures Process Especially relevant to service industries How are services consumed? People Employees Management Culture Customer Service

19 19 - Le Mix Marketing > 1. Le Mix Marketing ou Marketing Mix > 1.2 Le mix marketing et les 4 P de Kotler Pour un Mix qui fonctionne, l ensemble des P doit être : Cohérent autour du positionnement. Supérieur à celui des concurrents. Pertinent pour la cible visée. Profitable pour l entreprise. Réaliste par rapport au marché. ATTENTION Les clients ne remarquent que le P défaillant. Quand le client note les P, il ne retient que la note la plus basse ce qui veut dire qu il perçoit davantage les faiblesses d un Mix que ses réussites.

20 20 - Le Mix Marketing > 2. Le produit 2 Le produit? Définitions Produit Un produit est «Un ensemble d attributs (forme, fonctions, bénéfices et usages) susceptibles d être échangés ou utilisés et qui comprend d ordinaire des éléments tangibles et nontangibles. Le produit peut être un élément physique (un bien), un service ou toute combinaison des deux». source : American Marketing Association Toute offre sur un marché est un produit. Les produits correspondent souvent à un mélange entre biens et services.

21 21 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Biens libres Production Production pour satisfaire un besoin Pas de droit de propriété Pas de demande marchande Biens économiques Biens matériels, produits avec des facteurs rémunérés, pour être vendus Services Prestations immatérielles produites avec des facteurs rémunérés Sauf exceptions Biens de production Biens de consommation Services marchands Services non marchands Utilisés pour produire Satisfaction directe d'un besoin Services vendus sur un marché Services fournis (administrations) CF CF CI CF Consommations intermédiaires Consommation finale

22 22 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Le concept de produit possède 3 niveaux : Le niveau le plus fondamental correspond au produit lui même (produit central), c est-à-dire celui que le client achète réellement, il concrétise la solution à un problème. Le rôle du Marketing est de déceler le besoin auquel répond chaque produit et de vendre des avantages et non des caractéristiques. Le produit doit être rendu tangible pour le client, ces biens ou services doivent avoir une certaine dimension, un degré de qualité, un style et un nom de marque pour que le consommateur puisse l identifier à coup sûr. Produit central Produit tangible Produit augmenté Les services additionnels et les avantages qui accompagnent le bien ou service augmentent sa désirabilité pour le consommateur

23 23 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Les dimensions d un produit Au-delà de ses caractéristiques physiques, le produit revêt une dimension symbolique pour le client et véhicule de l'imaginaire. Il est capable de satisfaire des besoins tangibles et intangibles. On peut dissocier chaque dimension du produit : Ses composantes Ses performances Son ADN sensoriel (toucher, tomber, apparence ) Son packaging Les services qui lui sont associés La marque et sa symbolique Le maillot de Nike, renouveau de l équipe de France est suivi en parallèle de la sortie d une ligne sportswear. «L alliance ultime de la performance et de l élégance à la française» Source :

24 24 - Le Mix Marketing > 2. Le produit { Focus } Source : Mercator 9 e édition (Dunod) A Tahiti, pour honorer le Arii Nui (chef) on lui offre les plumes rouges qui orneront le Maro Ura (ceinture rouge) signe distinctif réservé à la plus haute autorité.

25 25 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Classification des produits La classification permet au responsable marketing d'orienter ses actions dans des sens plus pertinents. Durée de vie Les biens durables (ex. un sac à main en cuir) Les biens périssables (ex. un sac shopping en toile) Les services Comportement d'achat Produits d'achat courant (ex. un collant) Produits d'achat réfléchi (ex. un vêtement de marque) Produits de spécialité (ex. un vêtement technique) Produits non recherchés Fréquence d'achat Basiques Pièces tendances Grosses pièces Degré de nouveauté Produits nouveaux Produits anciens Un bien est considéré comme nouveau quand il l est pour le consommateur.

26 26 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Gamme de produits? Définitions Gamme de produits Une gamme de produits est un ensemble de produits liés entre eux du fait qu'ils fonctionnent de la même manière, s'adressent aux mêmes clients ou sont vendus dans les mêmes types de points de vente ou zones de prix. source : Kotler et Dubois, Marketing Management La gamme est divisée en lignes ou familles, ensemble cohérent de produits. Ces lignes sont divisées en produits. Source : Site gucci, collection maroquinerie flag p/e 2013

27 27 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Dimension d une gamme DE PRODUIT Une gamme a 3 dimensions : la largeur, la profondeur et la longueur.? Définitions Largeur de la gamme Nombre de classes de produits réellement différents (lignes ou familles) Profondeur de la gamme Nombre de variantes possibles d un modèle Longueur, étendue de la gamme Ensemble des produits de toutes les lignes Le choix d une gamme profonde, composée de nombreuses lignes proposant de multiples versions, couvre un grand nombre de besoins. Par ailleurs ce choix a un coût élevé et comporte des risques : besoin d'un gros apport financier, cannibalisation d un produit par un autre, stock d invendus selection topshop p/e 2013

28 28 - Le Mix Marketing > 2. Le produit LARGEUR Largeur { Focus } APC - Pré-collection hiver 2011 Ligne de Robes Largeur de la gamme : 2 modèles différents n 2 - modèle sans manche N 2- Modèle sans manche Profondeur de la gamme : Modèle n 1, 2 variantes ; Modèle n 2, 3 variantes Longueur de la gamme : 5 n 1 N 1- - Modèle modèle avec manches PROFONDEUR Profondeur

29 29 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Exemple Lacoste homme Largeur de gamme Lacoste homme = 12 lignes : Polos, T-shirts, Chemises, Sweatshirts, Pullovers, Pantalons, Bermudas, Vestes, Blousons, Vêtements de sport, Maillots de bain, Chaussettes. Profondeur de gamme polos Lacoste homme = 5 modèles proposés en plusieurs coloris chacun : L12 12 original, Lacoste fitted, Lacoste ultraslim, Lacoste strecht, Lacoste sport. { Focus } FOCUS

30 30 - Le Mix Marketing > 2. Le produit Une gamme est constituée en général de : Produits d entrée de gamme ou produits d appels dont les prix sont inférieurs à ceux des autres produits et qui ont pour fonction d attirer le consommateur pour qu il devienne client de la marque. Ils génèrent moins de marge par produit > Stratégie de pénétration À lire Annexe Habitat en panne de stratégie Source : capital Produits de milieu de gamme dont le rapport qualité/prix est en principe optimisé. Ils font souvent parti des produits leaders de l entreprise. > Stratégie d alignement Produits haut de gamme qui contribuent à l image de la marque et à son positionnement. Très haut niveau de qualité, caractère exclusif, le prix n est pas une barrière mais au contraire contribue à la haute qualité perçue. > Stratégie d écrémage Produits tactiques qui existent pour des raisons stratégiques, vis à vis de la concurrence ou pour marquer un territoire. Source : La rainboots d Havaïanas

31 31 - Le Mix Marketing > 3. Le prix 3 Le prix Toutes les entreprises sont confrontées au problème de la tarification de leurs produits ou services. Cette variable essentielle du Mix est stratégique car elle est la seule à générer des revenus, elle influence directement le chiffre d affaires. LA FIXATION DES PRIX ET LEUR VARIATION SONT DETERMINANTS. { Focus } Fashion Inflation: Why Are Prices Rising So Fast? NEW YORK, United States Currently on luxury e-tailer Net-a-Porter, there are more than 100 pairs of shoes priced over $1,000. (Two pairs of sparkly Christian Louboutins exceed $6,000.) And the price of Chanel s famous 2.55 bag now rivals that of an Hermès Kelly. In the US market, the famous bag, which in the year 2000 started at $4,800, now starts at $7,600. A nearly 60 percent price increase may seem excessive especially when compared to the US Consumer Price Index (a measure of the price level of consumer goods, published by the US Bureau of Labor Statistics), which has increased by 27 percent over the past decade but it s typical in the luxury fashion category. Gross margins for luxury companies typically hover around 65 percent that sounds like a lot, but it s what shareholders now expect. Raw materials are more expensive and more scarce than ever before. Rising labour costs are a factor, too. Perception and desirability play a huge role in the pricing game, too. For some brands, the anticipation of markdowns is another factor. Designer brands repeatedly going on sale may eventually be forced to artificially inflate prices to counter the margin pressure, notes Matthew Walker, Creatures of the Wind chief executive, who served as president of The Row from 2008 to But perhaps the most powerful driver of fast-rising luxury fashion prices is the fact that there are simply more people who are able to pay up. The number of high-net-worth individuals (HNWIs) in the world increased by 9.2 percent in 2012 to 12 million people, with combined total assets of $46.2 trillion, according to a report by Capgemini, a management consultancy. source : Source : Le figaro

32 32 - Le Mix Marketing > 3. Le prix Conditions de fixation des prix La fixation des prix est dépendant de plusieurs facteurs qui les impactent plus ou moins, de façon temporaire ou permanente : L entreprise elle même et la stratégie qu elle a adoptée Les attentes du marché La concurrence Le positionnement du produit Les coûts et l objectif de profits à atteindre

33 33 - Le Mix Marketing > 3. Le prix Il y a plusieurs manières de tarifer un produit. > Par rapport au coût La connaissance des coûts liés au produit est primordiale pour toute entreprise. Les coûts nécessaires à l existence d un produit induisent un prix minimum, entre autre par rapport au seuil de rentabilité. La vente à perte, ou dumping, est une pratique interdite sauf exception (par ex. pendant les soldes en France) dans la plupart des pays.? Définitions Le prix coûtant constitue la base pour la détermination des prix. C'est le prix que doit coûter un produit pour que les frais de fabrication soient couverts. Ce prix, dépendant des charges, doit être déterminé au moyen du calcul de tous les frais effectifs. Ils comprennent également les frais généraux (overhead costs) comme les dépenses pour l'administration (secrétariat, réception), l'énergie (eau, électricité), le loyer, le téléphone, les assurances, les articles de bureau, les véhicules, la publicité, la maintenance des appareils, le conseiller fiscal, la comptabilité, distribution, etc Le prix courant ou prix du marché est le prix que les clients sont disposés à payer. Ici, le rapport entre l'offre et la demande joue un rôle essentiel: si l'offre d'un produit ou d'un service est très restreint, bien que la demande soit élevée, les prix peuvent être augmentés. source :

34 34 - Le Mix Marketing > 3. Le prix Les critères comme le prestige, le besoin de se mettre en valeur, influent aussi dans la détermination du juste prix. Dans ces cas spécifiques, le nombre de ventes augmente avec le prix. Avec le Snob-Effect ou l effet Veblen, les clients achètent certains produits parce qu ils sont plus chers, pour marquer eur différence. Thorstein Veblen source : thorstein.veblen.free.fr

35 35 - Le Mix Marketing > 3. Le prix En 2011, le monde comptait 11 millions de millionnaires possédant au moins 1 M$ ( euros)

36 36 - Le Mix Marketing > 3. Le prix > Par rapport au marché La loi de l offre et de la demande, présente sur les marchés réglementés, dicte en partie les prix fixés par les entreprises. Le graphique ci-dessous représente l équilibre partiel, sur un marché donné à un instant t. La maximisation du nombre d échanges se trouve au moment de la rencontre entre une demande ouverte et une offre au prix idéal. Ces courbes évoluent selon la conjoncture économique et la saison : les vêtements trouvent des acheteurs à un prix élevé en début de saison, ensuite ce prix baisse car la demande se raréfie.

37 37 - Le Mix Marketing > 3. Le prix { Focus } L'analyse des séries statistiques de l'insee met en exergue le caractère régulier et très saisonnier de l'évolution des prix de détail des vêtements et des chaussures, marquée par une forte chute au moment des soldes suivie d'une importante hausse au début de la saison suivante. Source : Textile Business News

38 38 - Le Mix Marketing > 3. Le prix > Par rapport à la concurrence Plusieurs possibilités s offrent à l entreprise :? Définitions Etre en dessous du prix de ses concurrents pour conquérir des parts de marché. Etre au dessus du prix de ses concurrents avec des produits haut de gamme. S aligner sur le prix de ses concurrents avec des produits similaires. { Focus } Le choix par l entreprise du lieu de fabrication d un produit influe sur son prix final. C'est quoi un prix CAF? Prix CAF (coût, assurance, fret) : Prix d'un bien à la frontière du pays importateur ou prix d'un service fourni à un résident avant acquittement de tous les impôts et droits sur les importations et paiement de toutes les marges commerciales et de transport dans le pays.

39 39 - Le Mix Marketing > 3. Le prix { Focus } L existence de comparateurs de prix entre concurrents impose une veille des prix et des réajustements éventuels de la part des entreprises. Source : Textile Business News

40 40 - Le Mix Marketing > 3. Le prix Les différentes méthodes de fixation des prix se croisent et donnent naissance à plusieurs politiques ou stratégies.

41 41 - Le Mix Marketing > 3. Le prix Stratégie de pénétration > L objectif est de gagner des parts de marché, un prix plus bas que ceux de la concurrence est fixé. Il peut être augmenté une fois l objectif atteint. Source : Stratégie d alignement > C est fixer un prix sensiblement identique à celui de la moyenne du marché ou aligné sur le concurrent principal. > Les coûts de fabrication et marketing sont réduits au minimum. Cette stratégie permet d éviter une guerre des prix. Stratégie d écrémage > Le produit bénéficie d un avantage concurrentiel significatif et est vendu à un prix élevé. > Le caractère exceptionnel de l offre peut justifier un prix élevé. > Cette approche est pratiquée pour des marques et produits haut de gamme. > Elle n est possible que lorsqu'il existe un avantage concurrentiel pertinent, innovant et/ou que la marque possède une bonne notoriété. À lire Annexe Havaianas ou l art de vendre le caoutchouc à prix d or Source : Capital

42 42 - Le Mix Marketing > 4. La distribution 4 La distribution Distribuer des produits consiste à : En avoir effectué une sélection pertinente = assortiment Les acheminer au bon endroit = lieu Avoir prévu les quantités suffisantes = nombre Avoir déterminé la bonne période = planning De cette liste découle un certain nombre d opérations. Les circuits de distribution marketing correspondent aux différentes interventions qui interagissent sur ces opérations.

43 43 - Le Mix Marketing > 4. La distribution > Les différents composants de la distribution marketing Canal Définition Le canal de distribution est la matérialisation du chemin suivi par un bien, de son producteur au consommateur. Un canal se caractérise par sa longueur, direct (du fabricant au consommateur), court ou long. Exemples Canal des GMS (grande et moyenne surface) Canal de la vente par correspondance Internet. Circuit C est l ensemble des canaux de distribution marketing utilisés pour distribuer un même produit. Le sac Eastpack est vendu en grand magasin, chez les détaillants, sur le net Réseau C est l ensemble des intermédiaires, personnes physiques ou morales, qui permettent la commercialisation d un bien ou d un service entre les producteurs et le consommateur. Sandro est distribué dans plusieurs boutiques de la marque. Filière Une filière est constituée de l'ensemble des entreprises qui interviennent dans le processus de fabrication, de la matière première au produit final. Les producteurs Les importateurs Les grossistes Les détaillants

44 44 - Le Mix Marketing > 4. La distribution > Les différents circuits de distribution marketing Producteur Grossiste Centrale d'achat Vente directe Détaillant Grand magasin Consommateur

45 45 - Le Mix Marketing > 4. La distribution Les fonctions matérielles de la distribution marketing : > Gros et détail marché textile/habillement, concentration d'entreprises de commerce de gros Fonction de gros L achat au producteur et à l importateur Le transport et la manutention des marchandises, des lieux de production aux lieux de consommation Le fractionnement des quantités fabriquées par le producteur en portions plus adaptées aux besoins du consommateur Fonction de détail La mise en disposition des produits à la clientèle finale dans les points de vente Les stockages des produits Le financement des stocks et la prise en charge du risque sur stocks (vol, incendie ) Les tâches administratives diverses (facturation, contrôle des livraisons )

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe?

Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe? Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe? emetrics Summit Paris 2010 Paris, 16 juin 2010 David Sadigh, directeur associé dsadigh@ic-agency.com A propos d IC-Agency: Notre

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Préambule

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Préambule Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Préambule Sommaire Préambule L entreprise : système complexe en mouvement permanent Mickael Porter Harvard Business School - L avantage

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les différents contextes du marketing BtoB... 7. Avant-propos... 1

Table des matières. Partie I Les différents contextes du marketing BtoB... 7. Avant-propos... 1 Avant-propos........................................................................ 1 Partie I Les différents contextes du marketing BtoB.................... 7 Chapitre 1 Les spécificités du marketing

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management.

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management. Les enseignes spécialisées et l intégration du marketing sensoriel dans l approche multicanale de leur distribution. Fanny NOYELLE Année Universitaire 2007 / 2008 ESUPCOM Lille Directeurs de mémoire :

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Le marketing appliqué: Instruments et trends

Le marketing appliqué: Instruments et trends Le marketing appliqué: Instruments et trends Björn Ivens Professeur de marketing, Faculté des HEC Université de Lausanne Internef 522 021-692-3461 / Bjoern.Ivens@unil.ch Le marketing mix Produit Prix Communication

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)

Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B) Cours de Marketing -> L étude du marché, stratégies pour l entrée du produit sur le marché, pour balancer la demande et l offre, étude qualitative (ex : interroger un public ciblé) et quantitative (calculer

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC.

BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC. Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC. BTS Management des Unités Commerciales MERCATIQUE GRC-DUC Prép a rat io n au x épre u ve s ora le s d ACRC e t de P DUC Nathalie HOUVER Sommaire GRC - DUC 1 re PARTIE : Les savoirs associés - Référentiel

Plus en détail

Coûts de production et de distribution

Coûts de production et de distribution Le prix Coûts de production et de distribution Coûts directs et indirects Clés de répartition Coûts fixes et coûts variables Fixes : indépendants du volume de vente : amortissement des machines, salaires

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel -

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - luxury training & coaching Expert en qualité de service... Nos Objectifs Our Objectives Développer la qualité

Plus en détail

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness Plan Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? SPI+ 1 Définition Objectifs de Quelques prévisions : 1. L orientation stratégique 2. L orientation client 3. Renforcer l efficacité

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA?

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? AMBITION Pour séduire les plus courtisés du monde... les consommateurs chinois, les organisations occidentales doivent adopter une stratégie de différentiation culturellement

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING

INTRODUCTION AU MARKETING INTRODUCTION AU MARKETING L avènement du marketing Le marketing est une fonction dont l aboutissement est le résultat d un long processus de développement de l entreprise. Phases principales identifient

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE #ConnectedCommerce Global Survey 2015 Les attentes du consommateur connecté 2015 : Expérience multi-screen, Social Shopping et Personnalisation Bruxelles, 23 April 2015 L étude mondiale

Plus en détail

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise Note préliminaire : Le plan d'actions commerciales est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club Réunion des membres du 7 juin 2011 «Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Comment faciliter la gestion journalière d un commerce ou d une TPE par l utilisation d outils TIC? L adoption d outils TIC mais

Plus en détail

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION RED CARPET/Realistic Style Collection Automne-Hiver 2013-2014 Rynshu, avec cette nouvelle collection, veut permettre à chacun de se révéler par un style qui lui

Plus en détail

Livre Blanc. L'utilisation. Transforming Passion into Excellence

Livre Blanc. L'utilisation. Transforming Passion into Excellence Livre Blanc L'utilisation du Chat Une popularité croissante Le développement d'internet a connu une croissance exponentielle ces dix dernières années au point d être aujourd'hui accessible à plus de 3

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

LittlelessConversation ETUDE MODE MASCULINE

LittlelessConversation ETUDE MODE MASCULINE LittlelessConversation ETUDE MODE MASCULINE Mutation des comportements, nouvelles influences, LLC vous livre ses premières analyses sur votre univers. JUIN2010 Une Étude LittlelessConversation AgenceConseilenCommunication

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

TURNING VIEWERS INTO CLICKERS

TURNING VIEWERS INTO CLICKERS TURNING VIEWERS INTO CLICKERS PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE L ÉTUDE MÉDIAMÉTRIE-NIELSEN RÉALISÉE EN EXCLUSIVITÉ POUR CRITEO AGENDA CE QUE NOUS VOUS PRÉSENTONS AUJOURD HUI : Une analyse exclusive des spécificités

Plus en détail

Circulaire du 7 juillet 2009

Circulaire du 7 juillet 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi NOR : ECEC0907743C Circulaire du 7 juillet 2009 concernant les conditions d application de l arrêté du 31 décembre 2008 relatif

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Bilan et perspective: le point de vue du SEFRI

Bilan et perspective: le point de vue du SEFRI Bilan et perspective: le point de vue du SEFRI Josef Widmer Directeur suppléant du Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation (SEFRI) Conférence d automne de la formation professionnelle

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

SAN07 IBM Social Media Analytics:

SAN07 IBM Social Media Analytics: SAN07 IBM Social Media Analytics: Vos clients partagent leurs connaissances Déployez une stratégie gagnante! Eric Martin Social Media Analytics Leader Europe IBM SWG, Business Analytics @Eric_SMA 1 Le

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 Product Configurator (summary) La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 cité comme référence en «Mass Customization» au MIT et sur «mass-customization.de» Specifications

Plus en détail

Production et orchestration de services digitaux, un nouvel enjeu pour les DSI

Production et orchestration de services digitaux, un nouvel enjeu pour les DSI Production et orchestration de services digitaux, un nouvel enjeu pour les DSI Jean-François Teissier jfteissier@prosodie.com 06.32.34.56.02 Espace Grande Arche Paris La Défense Agenda de notre atelier

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau.

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. Neuilly sur Seine, le 26 janvier 2011 Digitas France (VivaKi/Publicis

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

LTCI Corporation. 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci.

LTCI Corporation. 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci. NOUS INNOVONS, nous CRéONS ET nous LIVRONS WE INNOVATE, CREATE AND DELIVER 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci.com

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Circuit d Influence. Ambassadeurs. Early Adopters. Influenceurs. Décideurs. Utilisateurs

Circuit d Influence. Ambassadeurs. Early Adopters. Influenceurs. Décideurs. Utilisateurs Circuit d Influence Ambassadeurs Early Adopters Influenceurs Décideurs Utilisateurs Les 4 cultures de l Inbound Marketing : Innovation Obsession-client Différence Impertinence Le nouveau modèle

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE Applications Smarphones et Tablettes Tactiles RDMobile 64 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris +33 1 77 19 16 07 www.rdmobile.fr SOCIETE RDMobile se positionne comme

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005)

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE Cahier des charges Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) Participants : Christiane DUPONT IEN-ET Économie Gestion Rosine REGNAULT

Plus en détail