Ubisoft Dossier Marketing. CARNICELLI Hugo BOUYE Maxime DELAMARCHE Adèle CATTELAN Fabrice BEUVE Simon MANDON Céline

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ubisoft Dossier Marketing. CARNICELLI Hugo BOUYE Maxime DELAMARCHE Adèle CATTELAN Fabrice BEUVE Simon MANDON Céline"

Transcription

1 Ubisoft Dossier Marketing CARNICELLI Hugo BOUYE Maxime DELAMARCHE Adèle CATTELAN Fabrice BEUVE Simon MANDON Céline 10/01/2010

2 Sommaire Analyse Stratégique I Analyse interne... 3 a) Présentation de structure choisie... 3 b) Segmentation et positionnement... 4 c) Marketing mix... 5 II Analyse Externe a) Le macro environnement b) Analyse du marché et de la concurrence : III Diagnostic SWOT a) Synthèse/Analyse b) Forces et Faiblesses de la structure choisie c) Opportunités et menaces d) Recommandations Stratégiques Stratégie de Communication I Analyse des outils communication existants a) Analyse du mix de communication b) Evolution de la stratégie de communication et de ses principaux concurrents II Plan de communication a) Objectifs stratégiques b) Destinataires/Cibles c) Planning et budget Conclusion Synthèse

3 Analyse Stratégique I Analyse interne a) Présentation de structure choisie Histoire et évolution L'histoire pour cette entreprise de développement et de distribution commença en France dans le Morbihan crée en 1986 par 5 frères du nom de Guillemot. En 1996 le groupe familiale rentre en bourse avec la création de Rayman par le producteur Michel Ancel qui réalisera par la suite différentes versions qui se vendront à 15 millions d'exemplaires en l'espace de dix ans. En tout, le groupe possède la deuxième force de production interne de jeux vidéo dans le monde avec 22 studios dans 17 pays. Actuellement Ubisoft est le troisième éditeur indépendant dans le monde, deuxième éditeur indépendant en Europe, et le troisième aux Etats Unis avec un effectif dépassant les 6000 dans le monde. 1 Organisation, implantation géographique Le succès commercial des jeux vidéo d Ubisoft à ses débuts permet une croissance rapide qui offre à l'entreprise en 1989 un chiffre d'affaires s'élevant à 10 millions de dollars. De quoi assurer les finances de la société. 1 3

4 C'est à partir de 1997 qu Ubisoft décide de s'étendre en dehors des frontières françaises en restant prudents dans leur gestion. Ils ouvrent ainsi des filiales dans des pays à faibles coûts de main d œuvre, tels que la Roumanie ou la Chine. Ou se laissent séduire par des dispositifs fiscaux avantageux, comme au Québec, où le gouvernement local leur propose en 1997 donc de financer la moitié des salaires contre des promesses d'embauche. En parallèles elle ouvre aussi des nouveaux studios au Maroc, en Espagne et en Italie qui permet de recouvrir une zone d'autant plus important pour la distribution. Puis de 2000 à 2009 Ubisoft rachète une dizaine de studios tels que Rain Storm Entertainment, fondé par l'auteur de romans à succès Tom Clancy pour 45 millions de dollars et vise juste car aujourd'hui, la licence «Splinter Cell» va être déclinée en livre et sans doute en un film. Ainsi on constate que les parts de marché d'ubisoft s'agrandissent allant jusqu'à toucher une segmentation importante des plateformes de distribution. 2 b) Segmentation et positionnement L'un des maîtres mots d' Ubisoft est : qualité. Ils ont toujours voulu proposer une expérience vidéo ludique exceptionnelle. Toujours à la veille technologique ils se diversifient dans les nouveaux domaines du jeu. Porté par la vague d'internet des années 1990, il réalise une augmentation de capital. Ubisoft avait montré sa capacité à fabriquer des succès. Avec Splinter Cell, il confirme qu'il joue dans la cour des grands, et commence à attiser la convoitise de ses concurrents. Ainsi en 2003 Electronic Arts, tente de débaucher les 5 principaux créateurs de «Splinter Cell». Ubisoft attaque son concurrent devant la justice canadienne et gagne. Quatre d'entre eux devront attendre un an avant de rejoindre les rangs de l'américain. Aujourd'hui, certains voient dans cet acte la volonté d'electronic Arts de déstabiliser son concurrent. Mais Ubisoft continue d'offrir de nouvelles offres avec réussite sans pour autant se préoccuper de son concurrent au ARTDIFG00485 ubisoft assure sacroissance.php 4

5 gros budget qui dépense des fortunes pour des licences de ligues sportives ou de films hollywoodiens, Ubisoft lui préfère se concentrer sur des titres de jeux vidéo prometteurs. Ainsi sa segmentation de jeux s'étend sur la quasi totalité des plateformes de jeux vidéo tels que Xbox, Playstation, les Nintendo, internet et même les téléphones portables. Avec une segmentation bien variée de style de jeux que ce soit les jeux de rôle au jeux d'actions en passant même par des jeux de simulations. 3 c) Marketing mix Définition du marketing mix par Philip Kotler (Professeur de Stratégie Marketing) et Bernard Dubois (anciennement professeur de marketing au Groupe HEC) : ensemble des outils dont l'entreprise dispose pour atteindre ses objectifs auprès du marché cible. Comme nous l avons vu précédemment, Ubisoft se positionne actuellement dans plusieurs segments du marché des jeux vidéo tels que les jeux de tirs, d aventure, de stratégie, de simulation, de sports, et également dans les jeux grands public. D autre part, les cibles actuelles d Ubisoft sont aussi bien les joueurs aguerris que les nouveaux joueurs. Le marketing mix repose sur les 4 variables suivantes : produit, prix, distribution et communication ECH.htm 5

6 Marketing Mix : les 4P Nous allons étudier la politique d Ubisoft concernant ces trois variables afin de déterminer la stratégie employé par l entreprise pour à la fois, satisfaire ses clients et entretenir sa position sur le marché des jeux vidéo. Politique de produit Ubisoft souhaite se positionner sur l ensemble des segments du marché des jeux vidéo en proposant des produits très diversifiés et adaptés pour tous les types de joueurs. Ainsi, Ubisoft a récemment créé une nouvelle gamme de jeux nommée «Games for everyone» destinée aux enfants et aux personnes âgées ou encore «Girls Life» destinée aux jeunes filles de 9 à 13 ans. Cette capacité à entrer sur de nouveaux segments, Ubisoft l acquiert par la création constante de nouvelles marques. En effet, l entreprise s est fixé un objectif : celui de créer trois marques tous les deux ans. Le fait de s efforcer de créer de nouvelles marques constitue une obligation d innovation pour l entreprise. Les marques permettent donc une diversification et un élargissement des gammes de produits. 6

7 Pour un produit, Ubisoft adopte une stratégie pour chaque phase de son cycle de vie. Un jeu connaît souvent une forte concurrence puisqu il existe souvent un même type de jeu produit par un autre développeur de jeux vidéo. C est pourquoi, avant et pendant la phase de lancement d un jeu, Ubisoft développe énormément la communication autour du produit, même si la stratégie diffère pour chaque jeu. Un exemple récent et concret est celui du jeu Assassin s Creed II, pour lequel, lors de sa phase de lancement, plusieurs outils de communication ont été utilisés : la publicité sur tous types de supports mais aussi la sortie de courts métrages, de bande dessinée Nous reviendrons plus en détails sur la politique de communication d Ubisoft dans une autre partie. Lors de son lancement, un produit est disponible dans l ensemble des magasins spécialisés ou non dans la vente de jeux vidéo au prix habituel pratiqué pour la sortie d un jeu neuf (celui ci dépendant de la console de jeu). Lors de la phase de croissance du produit, Ubisoft se concentre généralement sur le développement de la marque que nous évoquions plus tôt. Lors de la phase de maturité, la promotion est répandue et l entreprise différencie ses produits. Lors de la phase de déclin, en fonction des bénéfices obtenus pour le produit, le prix de ce dernier est rabaissé et permet de continuer à vendre. Politique de prix Concernant la fixation des prix, on peut constater un alignement des prix des jeux par les différents éditeurs de jeux vidéo en fonction des consoles sur lesquelles les jeux sortent. En effet, la sortie d un jeu neuf est quasiment tout le temps au même prix d un éditeur à l autre : Sur PS3 : Sur Xbox 360 : Sur Wii : Sur PSP : Sur DS :

8 On remarque également que les éditeurs adoptent des prix d acceptabilité. La politique de distribution La mise en place d un jeu vidéo sur le marché est un processus rémunéré par une marge prise sur la vente du jeu. La mise sur le marché des jeux concerne 7 acteurs principaux. Chacun de ses acteurs intervient dans le processus jusqu à ce que le produit arrive en rayon. La distribution s effectue donc de manière indirecte. Il s agit d un canal de distribution multiple. Les 7 acteurs (intermédiaires) intervenant dans la chaîne de distribution sont : Les développeurs qui conçoivent et réalisent le jeu. Les éditeurs qui le financent et participent à sa promotion (marketing). Les constructeurs (fabricants de console : Sony, Microsoft, Nintendo). Les diffuseurs (internes ou externes) qui placent le produit et assurent une partie de sa promotion. Les grossistes qui prennent en charge le placement chez les petits détaillants. Les centrales d achats qui négocient et placent le produit auprès de la grande distribution et des chaînes de magasins spécialisés. Les détaillants (ou distributeurs) qui vendent le produit aux consommateurs. 4 Etudions maintenant ce processus à travers le cas de la mise en vente sur le marché d un jeu vidéo Ubisoft. Ubisoft est à la fois développeur et éditeur de jeux vidéo. Sa présence est internationale. En tant que développeur, Ubisoft assure le développement de son jeu vidéo et se doit de fournir des éléments qui permettent d alimenter la phase de marketing (Ex : démos, trailers, screenshots, présence sur les salons de jeux vidéo ). Ubisoft possède actuellement 24 studios de productions répartis dans 17 pays. 4 afjv.com, Antoine Lacroix, Directeur de production multimédia Journaliste 8

9 Ubisoft, en tant qu éditeur cette fois, assure également le financement et la promotion de son jeu vidéo en contactant la presse, les revendeurs finaux et le consommateur. «Avec des bureaux présents dans 28 pays, une distribution dans plus de 55 pays, et des compétences de localisation dans plus de 20 langues, Ubisoft possède un réseau commercial vaste et puissant, avec lequel peu d éditeurs peuvent rivaliser.» ubisoftgroup.com Notons qu Ubisoft fait parfois appel à de grands éditeurs avec lesquels l entreprise passe des accords commerciaux. Une fois le jeu connu, Ubisoft se charge de la négociation avec les revendeurs finaux (grossistes) pour déterminer les lieux et conditions de ventes. Le jeu est ensuite fabriqué (duplication, impression des jaquettes et manuels) par les constructeurs (Sony, Microsoft, Nintendo ). Le diffuseur est chargé du stockage des copies du jeu et de la distribution dans les différents lieux de ventes à travers le monde. Il assure également le trade marketing (mise en valeur du produit en magasin) et le suivi des ventes. Les frais de transports et de livraisons jusqu aux centrales d achats et magasins (détaillants) sont estimés entre 3 et 6 % du prix de vente final du jeu. Les jeux Ubisoft sont distribués dans 55 pays différents à partir de bureaux commerciaux implantés dans 21 pays. 9

10 Etapes de la mise sur le marché d un jeu vidéo Ubisoft s appuie donc sur un puissant réseau de distribution. L entreprise cherche à établir des relations directes avec les distributeurs. Cette stratégie a d ailleurs permis à Ubisoft de gagner la confiance d autres éditeurs majeurs qui ont fait le choix de lui confier la distribution de leurs titres. La politique de communication L un des éléments les plus importants lors du développement d un jeu vidéo est la communication autour de celui ci. Elle permet de le faire connaître et de susciter l envie chez les consommateurs d acheter le jeu avant même sa sortie. Comme nous l évoquions précédemment, l une des stratégies d Ubisoft concernant la communication autour de ses produits est la création de marques. En effet, ces dernières sont déclinables sur plusieurs média et permettent ainsi une visibilité dépassant le domaine du jeu vidéo. Elles apportent donc au groupe des recettes sur le long terme. Les marques représentent les deux tiers du chiffre d affaire d Ubisoft. 10

11 Ubisoft utilise divers éléments pour la communication autour de ses produits. En voici quelques uns avec comme exemple celui du jeu Assassin s Creed II sorti récemment (18 Novembre 2009) : La publicité dans la presse, à la télévision, au cinéma. Exemple : publicité pour le jeu Assassin s CreedII dans les journaux et à la télévision. Création d un court métrage à propos de l histoire du jeu. La création de produits dérivés (figurines, T shirt ). Exemple : figurine du héros «Ezio» dans le pack «Assassin s Creed II Black Edition». Création d une bande dessinée. Le sponsoring. Exemple : Panasonic, MSN et Uplay en ce qui concerne le jeu Assassin s CreedII. Présence aux salons de jeux vidéo. Exemple : salon de l E3. Mais aussi : les mailing lists, les vidéos et goodies téléchargeables sur le site du jeu Présentation du pack «Assassin s Creed II Black Edition» Sources : marketing/mix marketing 4p.html Rapport annuel 2009 Ubisoft : 11

12 II Analyse Externe a) Le macro environnement L environnement démographique L environnement démographique analysé dans le cadre du jeu vidéo est en évolution depuis 29 ans. On ne peut ignorer le reflet de l opinion général qui veuille que les adolescents soient les cibles les plus précises et facilement identifiable de l industrie des jeux vidéos, mais pas seulement. A l heure actuelle, près d 1/4 des Français de plus de 15 ans jouent, dont 1/3 de femmes, 1/3 de plus de 35 ans et 1/4 qui ont déjà joué en ligne. Pour anecdote, au très célèbre MIT, 88% des étudiants ont déjà joué à des jeux vidéos avant l âge de 10 ans. [1] De plus, selon l Association Française pour le Jeu Vidéo, au moins 1 foyer sur 2 aurait accès à internet, ce qui permettrait un accès plus facile à l information d une part, et d autre part à l accès aux jeux vidéo en ligne. [2] Par ailleurs, on remarquera qu au sein des foyers, deux types d utilisateurs se distinguent très nettement. La tranche des ans reste une cible habituelle, qui reste le cœur de métier de certains studios de production. Cependant la nouvelle tranche des 35 ans et plus tend à se démocratiser au travers notamment des «serious games» et des nouvelles consoles comme la Wii. Les 9 ans et moins restent ultra minoritaires. Quant aux ans, ils sont tout de même la troisième cible avec une part de 17% des consommateurs. 12

13 Cependant, le graphique est pour le moins biaisé et cible naturellement les jeunes, puisque les tranches sont inégales, 10 ans pour les ans contre un potentiel d environ 70 ans pour la dernière tranche, ou encore 2 ans pour la tranche des 8 9 ans. Pour ce qui est de la parité homme femme, on remarque que les consommateurs sont majoritairement masculins avec une part de 61% de consommateurs, contre 39% pour les utilisateurs féminins. [3] [1] [2] [3] Powerpoint UBISOFT page 5 L environnement économique Dans le secteur du jeu vidéo, on peut distinguer eux modèle économique bien distincts. D une part, celui de la production de jeux vidéo pour console, et d autre part celui de sa production pour ordinateur. On remarquera plusieurs intervenants particuliers dans cet environnement. Premièrement, le fournisseur, qui aura pour rôle de vendre donner un accès, soit à des compétences absentes au sein du studio de production, soit à des logiciels dit «middleware» lié à la facilitation du développement du produit. Ensuite, nous observons la présence du studio de développement, qui est un élément majeur, et même moteur, de l industrie de production. Il sera chargé de répondre à la demande en lançant le développement et la production des différents types de jeux vidéo. Enfin, le cas de figure le plus particulier concerne le fabriquant, qui est chargé de concevoir et de produire le matériel dit «physique». Ce dernier acteur de la chaine de production n a pas le même rapport vis à vis des deux modèles économiques. Celui du jeu vidéo sur console y est fermement lié, les innovations logicielles étant régies par les plateformes matérielles sur lesquelles elles évoluent. Au contraire, dans le cas du jeu vidéo sur ordinateur, ce n est plus le fabriquant qui est l élément majeur du résultat technique obtenu. En effet, l ordinateur ne servant pas seulement à l utilisation de jeux vidéo, l utilisateur sera tenté de satisfaire l ensemble de ses besoins lors de son achat de matériel. 13

14 La difficulté rencontrée par les deux modèles n est donc pas la même. Le premier doit avant tout rentabiliser sa production en proposant des produits répondant aux attentes des utilisateurs qui justifient l achat d une console externe. Quant au second modèle, une étude doit être faite pour étudier les habitudes de consommation au sein de la population de joueurs afin de déterminer, d une part, la moyenne du matériel en leur possession en termes de performance, et d autre part, la limite à ne pas dépasser dans le cas d un lancement de produit visant à l achat et l utilisation d un matériel haut de gamme. [1] De plus, l impact économique entrainé par la présence des jeux vidéo est flagrant. Le chiffre de vente des jeux vidéo est respectivement pour les Etats Unis, le Japon et l Europe de 17.1, 9.7 et 13,9 milliard d euros. Outre les ventes, différents corps de métiers se sont développé pour répondre à la demande des studios. Parmi eux on comptera les level designers et game designers, infographistes et programmeurs, ainsi que les traducteurs et les testeurs. [2] [1] modeles economiques jeu video differentsintervenants/ [2] formes_et_exclusivit.c3.a9s 14

15 L environnement naturel L environnement naturel est une contrainte marketing qui n est plus à négliger. Que ce soit dans le cas de l image de marque ou bien tout simplement à but économique, l écologie est à la page. De même, les matériels consomment de moins en moins, et deviennent de plus en plus optimaux en termes de pertes lors de leur utilisation. Pour ce qui est des «serious games», on note un mouvement clairement engagé dans le domaine écologique et humanitaire, que ce soit en termes de sensibilisation ou de respect de l environnement. En effet, des jeux comme Food Force sensibilisent le public à la faim dans le monde, là où d autres comme Planet Green Game, proposé par le groupe Starbucks, incitent l environnement virtuel à devenir un «havre écologique». D autres encore, comme Wolrd Of Goo, sont un type bien plus insidieux, critiquant à la fois le système capitaliste, le conformisme, ou encore l industrie en tant que telle, à grand renfort d ironie visuelle. Enfin, Turn It All Of nous propose une campagne de sensibilisation à l économie d énergie. [1] Le jeu A la poursuite des biotrafiquants, un jeu vidéo écolo pour les enfants à partir de 10 ans, est même soutenu par Ushuaïa. [2] On remarquera que la majorité de ces jeux est adressée à un public jeune, afin de viser une amélioration à long terme et une modification de l ensemble des mœurs. [1] actus developpement durable_2609_serious game jeu videoengage ecolo.html [2] video Ushuaia %3A A la poursuite des biotrafiquants L environnement technologique On repère actuellement 3 types de marchés dits «Hardware». Tout d abord les consoles, dont le marché est en hausse, les plateformes d utilisation à part entière, qualifiable selon plusieurs critères tels que la puissance, la taille et la mobilité. Ensuite, les accessoires pour console, dont le marché est en forte hausse, qui sont liés au marché cité précédemment, et qui sont pourtant abordé différemment en termes de communication. Et enfin les ordinateurs, qui représentent le marché le plus imposant, mais qui ne se développe pratiquement plus à l heure actuelle. [1] 15

16 Mais c était sans compter sur l arrivée de nouveaux acteurs tels que les mobiles. A la différence des consoles portables, les mobiles sont aussi un outil utile dans la vie courante, permettant à la fois de téléphoner, prendre des photos, naviguer sur Internet et bien d autres choses encore. En effet, le développement de ce marché est tout naturel puisque les habitudes de consommations ne se résument pas au domicile du consommateur dans une pièce particulière. L utilisateur joue en moyenne le plus souvent à son domicile, probablement dans une salle qui y est dédié, mais pas seulement. Le consommateur est aussi amené à faire une utilisation du jeu vidéo dans les salles d attentes, au travail, ou encore dans les toilettes. [2] Venons en maintenant aux technologies présentes sur le marché actuel. Comme on pouvait s y attendre avec son arrivée au sein de l industrie audiovisuelle, le Blu Ray est en plein essor. Nouveau support haute capacité, il est idéal pour contenir des jeux de plus en plus gourmands en ressources de lancement. L écran tactile quant à lui n a rien à envier à personne. On l aperçoit dans les films futuristes depuis un certain temps déjà, mais il fait bel et bien partit de notre environnement depuis l apparition de la table Surface de Microsoft, ou plus simplement de l Iphone et autres mobiles équipés d un écran tactile. Différentes technologie plus spécifique font cependant leur entrée dans le monde du jeu vidéo comme par exemple les micros, notamment dans le jeu Sing Star, et les manettes à système mobile révolutionnaire, comme celles de la console Wii. Par ailleurs, le développement des conditions de jeux se développent. Les graphismes deviennent de plus en plus précis, ce qui induit un développement matériel évident, entrainant l apparition de la haute définition et du son numérique multicanal. Les puces et processeurs dernière génération permettent quant à eux de traiter l information qui s est vue décuplé par l apparition de ces nouvelles technologies. [3] L enjeu des différents studios sera donc d anticiper la demande, mais aussi de prévoir quelle seront les avancés technologique susceptibles d intéresser le consommateur en termes de prix et de performance. [1] Powerpoint UBISOFT page 4 [2] Powerpoint UBISOFT page 7 [3] Powerpoint UBISOFT page 10 16

17 L environnement politico légal Bien au delà de la nouvelle interdiction de World of Warcraft en Chine et des interventions de l Etat dans le développement du secteur des jeux vidéo, une dimension législative se dégage de cette industrie. [1] Les bienfaits du jeu vidéo sont multiples et variés, mais ils doivent s inscrire dans une politique de classification et généralisation du contrôle parental. En effet, bien des sigles indiquent le degré de violence ou encore d addiction à un jeu vidéo. Sigles qui sont obligatoirement présents sur le packaging de ces produits. Le développement de ce système servant à protéger dans une certaine mesure le jeune public sert à l autorité parentale à contrôler l accès au divertissement vidéo ludique. De plus, celui ci tends vers une norme commune afin d assurer une cohérence qui n embrouille pas les consommateurs. [2] De plus, la spécificité de ce marché doit être prise en compte par le juge français et européen par soucis de justice envers le reste du marché. Ces spécificités soulèvent sans aucun doute de nouvelles interrogations dans le monde juridique dans le cas du droit de la distribution, du respect de la réglementation communautaire, de la protection des mineurs et de la propriété intellectuelle. En effet, la Grèce fut condamnée par la Cour de justice des Communautés européennes pour non respect de sa législation national au Traité CE vie à vis d une loi visant à interdire l utilisation des jeux vidéo. Par ailleurs, les jeux vidéo dits «violent» sont strictement règlementés et parfois censuré de part la cause des évènements imputés aux jeux vidéo, comme notamment le massacre de Colombine en Les limites de l application des droits relatifs aux jeux vidéo restant encore à déterminer, la jurisprudence sera chargé de mettre en lumière des éléments logique au fil du temps. [3] Une autre forme de réglementation concerne celle applicable aux jeux vidéo. Que ce soit sur Internet, ordinateur ou encore console fixe et mobile, le jeu vidéo est devenu l un des supports publicitaire à prendre en compte dans l économie actuelle. La publicité dite «ingame» connait un essor important, permettant de vanter les produits de telle ou telle marque directement aux joueurs. Trois régimes s appliquent donc sur ce type de publicité. Le premier concerne les achats d espace publicitaire, qui doivent être réalisé pour le compte d un annonceur et dans le cadre d un contrat. Le second stipule que toute publicité doit être expressément signalée comme telle et qu elle doit clairement permettre d identifier la personne physique ou morale pour laquelle elle est réalisée. Enfin, le troisième se charge de veiller à la liberté de la presse. La législation concernant la publicité est donc probablement l un des secteurs les plus clairement régit par la loi dans ce secteur d activité. [4] 17

18 [1] politique et jeu video.html [2] l europe/actualite/reglementation des jeux video leparlement europeen aux manettes [3] ntic.com/news/afficher.php?id=399 [4] internet web.com/21953 jeux video publicite reglementation.html L environnement culturel De part la forte expansion du secteur d activité numérique, l environnement socioculturel de l adolescent à profondément changé. L univers virtuel fait désormais partit de sa vie, et les conséquences sur son comportement et sa façon de penser s en ressentent. Au moment où celui ci doit débuter son intégration à la réalité sociale, l adolescent maitrise l ensemble des outils proposés par les nouvelles technologies. De part ce fait, on peut craindre qu un manque de maturité ou de responsabilité entraine un usage excessif de ces outils. Les conséquences en seraient une isolation dans un univers imaginaire au détriment du travail scolaire ou encore de la socialisation. Le second problème serait qu il commence à confronter réalité et virtuel, ce qui pourrait entrainer les évènements dramatiques et/ou violent que l on impute fréquemment à l usage de jeux vidéo. Pour en revenir à l environnement dans son ensemble, il faut aussi préciser que le jeu vidéo n est pas seul acteur. La télévision, Internet et le téléphone portable sont aussi d importants acteurs. Tout les quatre ne nécessitent pas la même implication dans leur utilisation, puisque la TV reste majoritairement passive, et qu Internet se résume beaucoup à la consultation et l accès à la culture ou encore le partage. Quant au téléphone portable, il ne comporte pas encore de risque majeur lié à l enfermement et/ou à la violence. Chez les utilisateurs de jeux vidéo, on note quatre profils bien distincts. Le premier profil recherche l excitation, le second recherche l expression des différentes facettes de sa personnalité ou de celle des autres, le troisième recherche la performance, enfin, le quatrième et dernier type de joueur recherche la communication. Contre toute attente, le problème inhérent à l utilisation des jeux vidéo ne provient pas forcément du type de profil, mais bel et bien de l implication résiduelle que cette utilisation à induite. En effet, si l on prend un adolescent qui n a joué que 2 heures, mais qui restera concentré sur cette tache pendant une majeure partie de la journée, on estime qu il sera plus enclin à se démobiliser en cours que 18

19 celui qui a joué 4 heures mais qui a su se désengager de manière à se mobiliser sans difficulté. Le type de joueur le plus enclin à l addition est le premier de la liste, celui qui recherche l excitation, suivit de près par le dernier type, celui qui recherche la communication. D un autre côté, les jeux vidéo comportent de bons côtés face à l apprentissage. Le jeu développe deux groupes de connaissances relevant d une part du comportement, et d autre part du champ des compétences acquises. Le premier regroupe à la fois une forme sociale de divertissement, l esprit de groupe, ou encore l accroissement de la confiance en soit. Le second, la connaissance de la technologie, la lecture, les mathématiques, l esprit de réflexion, la coordination, la capacité d exécution et la mémoire. [1] Pour finir, on peut caractériser la nouvelle génération par plusieurs aspects. Premièrement, c est une génération communautaire. La concurrence n est plus aussi importante qu avant, l entraide se développe de plus en plus. Ensuite, les jeunes sont devenus multitâches, qualité que l on peut aussi imputer aux jeux vidéo, écoutant de la musique ou encore t chattant pendant qu ils font leurs devoirs. De plus, ils utilisent les outils des TIC de façon optimale. En effet, envoyer un texto est plus rapide lors d une communication courte et comporte moins de risque d être parasité pour peu que le message soit écrit convenablement. Cette génération est aussi créatrice, elle ne se contente plus de consommer, elle produit. Enfin, elle possède une concentration accrue, et un intérêt certain pour la politique. [2] [1] rhone.fr/le nouvel environnement culturel de adolescent p 169.html [2] jeunes et l environnement technologique et social/ b) Analyse du marché et de la concurrence : Pour exprimer la notion de concurrence sur le marché du jeu vidéo, on peut distinguer les concurrents en deux groupes. Le premier se compose des acteurs présents sur la chaine industrielle, à savoir : Développement, Edition, Distribution. Parmi eux on retrouvera notamment Activision Blizzard, résultat de la fusion entre Vivendi et Activision en Juillet 2008, qui à produit des jeux vidéo phares comme World of Warcraft, Call of duty, ou encore Guitar Hero. On y retrouvera aussi Electronic Arts, second éditeur mondial de jeux vidéos, ayant 19

20 produit notamment Les Sims et FIFA Football. Le second groupe concerne les éditeurs dits «intégrés». En effet, Nintendo, Microsoft et Sony possèdent tout trois leurs propres consoles de jeux avec respectivement et de manière non exhaustive la Wii, la Xbox 360 et la Playstation 3, avec des jeux comme The legend of Zelda, Gears of War ou même Gran Turismo. [1] Pour ce qui est du secteur d activité concerné, on remarquera la présence de plusieurs acteurs regroupé en 5 pôles d influences. Au centre, la relation concurrentiel entre les différentes firmes, et autour, à la fois les nouveaux entrants, les fournisseurs, les clients, les produits de substitution. Tout cela permet de faire ressortir l état actuel du marché selon une interprétation précise. En effet, les nouveaux entrains se révèlent fatalement être une menace relativement faible, au même titre que les produits de divertissements autre que les jeux vidéo. Par ailleurs, on note l influence fluctuante des fournisseurs sur les différents studios. Enfin, les clients directs restent, comme on pouvait s y attendre, un fort pouvoir de négociation, puisque ce sont eux qui distribuent le produit fini. [2] [1] Powerpoint UBISFT page [2] Powerpoint UBISFT page 27 III Diagnostic SWOT a) Synthèse/Analyse Ubisoft est un développeur, un éditeur et un distributeur de jeux vidéo dans le monde entier. Son implantation dans diverses pays (24 studios de production repartis dans 17 pays) permet à cette entreprise de localiser ses produits ainsi que de les distribuer, ce qui lui permet de toucher plus facilement son public et ainsi de vendre beaucoup. Ces différentes casquettes permettent à Ubisoft d être une société performante, elle maitrise l ensemble de la chaine de production, ce qui en fait un leader dans le domaine des jeux. Aujourd hui l entreprise est le 3 ème éditeur indépendant au monde, le 1 er éditeur indépendant sur Nintendo DS, le 3 ème sur Playstation 3 et Xbox 360 et le 4 ème sur Wii. 20

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique

L essentiel. Offrir le meilleur à la génération numérique L essentiel Offrir le meilleur à la génération numérique Panorama Vivendi a pour ambition d offrir le meilleur à la génération numérique. Il est au cœur des univers des contenus, des plateformes et des

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Médianalyses Scholè Marketing Novembre 2011 Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Sommaire I. Synthèse : le free to play, avenir du jeu vidéo?... 5

Plus en détail

Ubisoft publie son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010-11

Ubisoft publie son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010-11 Ubisoft publie son chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010-11 Chiffre d'affaires du troisième trimestre : 600 M Objectifs pour 2010-11 et commentaires pour 2011-12 Paris, le 14 février 2011 Ubisoft

Plus en détail

LA PROGRAMMATION DANS LES METIERS DU JEUX VIDEO PAR DOMINIQUE Pierre ET VERDIER Mark

LA PROGRAMMATION DANS LES METIERS DU JEUX VIDEO PAR DOMINIQUE Pierre ET VERDIER Mark LA PROGRAMMATION DANS LES METIERS DU JEUX VIDEO PAR DOMINIQUE Pierre ET VERDIER Mark SRC2 IUT de Bobigny Paris XIII 2010 / 2011 1 sommaire Introduction I. Identification de la famille de métiers II. III.

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game»

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Microsoft Innovation Center asbl Siège social : Parc Initialis, Boulevard Initialis 1 à 7000 Mons Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Le Microsoft Innovation Center (MIC) fait appel aux candidatures

Plus en détail

Ubisoft publie son chiffre d affaires du troisième trimestre 2014-15

Ubisoft publie son chiffre d affaires du troisième trimestre 2014-15 Ubisoft publie son chiffre d affaires du troisième trimestre 2014-15 Chiffre d'affaires record, supérieur aux objectifs : 810 M Mise à jour des objectifs annuels Paris, le 12 février 2015 - Ubisoft publie

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

Multimédia et intermittents du spectacle Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia

Multimédia et intermittents du spectacle Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia 2003 Agence Française pour le Jeu Vidéo afjv.com Reproduction autorisée avec mention «Source : Agence Française

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais I) Diagnostic Stratégique a) Diagnostic Interne Diagnostique interne : Les Points forts : Politique innovatrice : 1 er a osé les couleurs, le concept des parrures coordonées, Création du modèle Tanga en

Plus en détail

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION»

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays. C'est-à-dire que, soit les actionnaires

Plus en détail

Médianalyses. Le marché du jeu vidéo. États-Unis, Japon, Corée du Sud, Royaume-Uni et France

Médianalyses. Le marché du jeu vidéo. États-Unis, Japon, Corée du Sud, Royaume-Uni et France Médianalyses Le marché du jeu vidéo États-Unis, Japon, Corée du Sud, Royaume-Uni et France Juillet 2009 Table des matières I. Synthèse...7 A/Introduction...7 B/Le marché mondial du jeu vidéo...7 1) Le

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA RESUMÉ Mots clés : marketing, produits alimentaires, stratégies La thèse de doctorat intitulée,,études ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation

Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Thème Sens et portée de l étude Notions Thème EM 3 - Les principes de fonctionnement d une organisation 3.3 Les stratégies de l organisation Les stratégies sont globales ou de domaine. Les stratégies globales

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Le marketing du tourisme

Le marketing du tourisme Christine Petr Le marketing du tourisme 2 e édition Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072242-6 Sommaire Avant-propos 7 Chapitre

Plus en détail

1 DEMAY Nicolas _ PMW IMAC 3 _ Audiovisuel. Les mutations du marché du jeu-vidéo

1 DEMAY Nicolas _ PMW IMAC 3 _ Audiovisuel. Les mutations du marché du jeu-vidéo 1 DEMAY Nicolas _ PMW IMAC 3 _ Audiovisuel DEMAY Nicolas Audio-visuel Les mutations du marché du jeu-vidéo Année 2007-2008 2 DEMAY Nicolas _ PMW IMAC 3 _ Audiovisuel 3 DEMAY Nicolas _ PMW IMAC 3 _ Audiovisuel

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX 360 Le meilleur du divertissement Internet Français bientôt accessible sur Xbox 360 Issy-les-Moulineaux, le 5 octobre

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

Le géomarketing - Page 1 sur 7

Le géomarketing - Page 1 sur 7 Le géomarketing - Page 1 sur 7 LES DOSSIERS MADWATCH.net méthodes Le Géomarketing Novembre 2003 Nb de pages : 7 Le géomarketing - Page 2 sur 7 Créé dans les années 80, la plupart des applications du géomarketing

Plus en détail

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN

Edito. Romain BUCHÉ Dirigeant fondateur INWIN 1 Edito L enseigne INWIN offre à ses franchisés l opportunité de proposer sur un territoire exclusif, un catalogue exhaustif de solutions digitales. Ils bénéficient en plus de l expérience et du savoir-faire

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Le Marché Ethnique. Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media. Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités:

Le Marché Ethnique. Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media. Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités: Le Marché Ethnique Borislav Nicolov Directeur, Ethnique Media Pourquoi sommes nous ici? Parce que le Québec change. Quelques généralités: 7 millions d immigrants au Canada 250000 de nouveaux-arrivants

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2 Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard 1 L'ELABORATION DE LA STRATEGIE MARKETING 2 QU'EST-CE QUE LA STRATEGIE MARKETING? Une combinaison cohérente des différents

Plus en détail

Décision n 11-DCC-105 du 7 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Modelabs Group par la société BigBen Interactive

Décision n 11-DCC-105 du 7 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Modelabs Group par la société BigBen Interactive RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-105 du 7 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Modelabs Group par la société BigBen Interactive L Autorité de la concurrence, Vu le

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices.

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices. RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca Compétences. Synergie. Bénéfices. GROUPE SERVICAS 2 Compétences. Le Groupe Servicas a été fondé en 1992. Depuis sa création, le Groupe a toujours revêtu une importance

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse

Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application mobile to store à destination des acheteurs de presse Le 2 Juin 2014, Presstalis lance Zeens, la première application "mobile to store" à destination des acheteurs de presse Imaginée par Presstalis, disponible le 2 Juin sur App Store et Google play, Zeens

Plus en détail

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14 APPLE 1 Sommaire Histoire d Apple 3-4 L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8 Les nouveautés à venir... 9-13 Conclusion. 14 2 L histoire d Apple Apple fut fondée le 1er Avril 1976, en Californie, par Steve

Plus en détail

SEPTEMBRE 2007. www.pny.eu

SEPTEMBRE 2007. www.pny.eu DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2007 FICHE D IDENTITÉ Création 1985 Nombre d employés Siège social Monde Siège social Europe Sites de production Chiffre d affaires Activité Direction européenne Contacts :

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 3 bis du 23 mars 2007 C2007-02 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 5 février

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Exemples de contenus non définitifs et non exhaustifs. MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX VENDRE

Exemples de contenus non définitifs et non exhaustifs. MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX VENDRE Exemples de contenus non définitifs et non exhaustifs. MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX VENDRE 2011 Notre portail Smart TV a reçu la récompense «Best innovation» lors du CES 2011 en s appuyant sur son extrême

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Développer son activité Courtage grâce à la communauté AssurDeal

Développer son activité Courtage grâce à la communauté AssurDeal Développer son activité Courtage grâce à la communauté AssurDeal Offre de services AssurDeal aux Assureurs et Grossistes Octobre 2014 NetAdvise 2014 Objectifs de l offre AssurDeal L offre AssurDeal aux

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Plan d action commercial

Plan d action commercial 3 Plan d action commercial Le plan d action commercial regroupe l ensemble des actions commerciales et marketing à entreprendre sur une période donnée pour atteindre les objectifs commerciaux de l entreprise.

Plus en détail

I M M O B I L I E R I M M O S C O P E

I M M O B I L I E R I M M O S C O P E market.ch mars 2011 L ARCHITECTURE EN MODE 3D Marie-Albéric Martin Entre art et technologie, l architecture a passé un cap et aborde une approche plus moderne avec l utilisation de nouveaux outils comme

Plus en détail

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing Le Mailing est un outil marketing, qui est utilisé pour faire la promotion d un produit, d un service, d une entreprise. Le mailing est un support papier comme par

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

GRAIN D AMOUR. Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois

GRAIN D AMOUR. Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois GRAIN D AMOUR Date de réalisation/création : JANVIER 2014 CATÉGORIE :

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale La vente est devenue actuellement une activité très importante, c est même la force motrice de toute entreprise. Ainsi, une bonne stratégie marketing doit avoir comme vocation : vendre

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS GUIDE DE COMMUNICATION LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS l'école des loisirs. Illustration extraite de «C'est moi le plus beau» de Mario Ramos SOMMAIRE L INSTITUT FRANÇAIS ET L ÉCOLE DES LOISIRS...3

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT Suite à un appel d offre qui s est déroulé en mai dernier, Necotrans a fait appel à Dagobert pour développer sa nouvelle

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012 RESULTATS ANNUELS 2011-12 9 octobre 2012 SOMMAIRE ACTIVITE & RESULTATS 1. Avanquest Software franchit le cap des 100 M 2.Une mutation de l activité qui s accélère 3.L impact attendu de la baisse du offline

Plus en détail

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011 Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international 31 janvier 2011 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail