Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours de Marketing. Focaliser l attention sur les besoins du client. Consumer marketing Business to business (B2B)"

Transcription

1 Cours de Marketing -> L étude du marché, stratégies pour l entrée du produit sur le marché, pour balancer la demande et l offre, étude qualitative (ex : interroger un public ciblé) et quantitative (calculer volume de vente, écoulement des stocks au cours d une période), mettre en image le produit (ex : publicité) -> Ce n est pas uniquement un ensemble de techniques, c est une sorte de philosophie de gestion : on gère l entreprise en pensant toujours aux répercussions sur l utilité du client. Le client est notre ressource. Il faut toujours se mettre à la place du client auquel on s adresse => satisfaction des exigences de la clientèle. Optimisation des rapports entre l entreprise et les clients (+ l environnement) = la logique est de créer un rapport privilégié entre le client et l entreprise. Définitions 1) «The management process that identifies, anticipates and satisfies customer requirements profitably» (Charteres Institute of Marketing) = un processus de gestion qui identifie, anticipe (prévoit les besoins à l avance) et satisfait les exigences du client de manière rentable (la rentabilité de l entreprise dépend de tout ça). -> identifier les besoins des clients + devancer les désirs des clients (perspective = long-terme) = analyse -> satisfaire les besoins des clients (perspective = court terme) = action 2) Marketing n est pas de la vente The aim of marketing is to know and understand the customer so well that the product fits him and sells itself. Ideally, marketing should result in a customer who is ready to buy (Philip Kotler) 3) La démarche marketing est le processus social orienté vers la satisfaction des besoins et désirs (dialogue avec la clientèle) des clients (individus et organisations, administrations ) par la création et l échange de produits et services générateurs de valeur (=utilité : besoin de statut social, susciter l intérêt chez le client) pour les acheteurs (Lambin). Focaliser l attention sur les besoins du client Entreprise Client Consumer marketing Business to business (B2B)

2 Marketing : 2 composantes Analyse Action Culture marketing = «philosophie de gestion» (marketing concept) Distorsions fréquentes du marketing Marketing = pub, promotion / techniques de vente Marketing = ensemble de techniques / outils d analyse très sophistiqués Marketing = études de marché Question examen : du marketing de création et du marketing de réponse, lequel est stratégique, lequel est opérationnel? Dans le marketing de création, on prévoit ; les attentes ne sont pas encore manifestées, le marketing devance les exigences (peut être le résultat des départements R&D). Marketing réponse débouche sur un produit avec des attentes. Les 2 sont stratégiques (pas encore d action concrète sur le marché). Analyse du marché Département R&D et/ou production - Besoins / goûts - Environnement - => idée d un couple marché / produit Idée d un nouveau produit - Analyse économique (rentable? financièrement viable? Durable?) Marketing stratégique Marketing opérationnel Planning de fabrication Production Gestion «4P» du Marketing-Mix : * Investissement + coûts - produit opérationnels - prix - point de vente - promotion / communication * Dépenses de marketing Gestion financière (équilibre * chiffre d affaires financier) Marketing = concevoir et mettre en œuvre (de manière rentable pour la firme) des solutions de valeur aux problèmes des clients. Démarche marketing : Problème? -> Solution (service) => Le produit se transforme en service générateur de valeur pour le client dans la mesure où il lui apporte une solution.

3 Biens de consommation Distributeur (client direct) Consommateur final Le distributeur peut imposer des contraintes sur le prix, le délai, la quantité Trade marketing + consumer marketing Aujourd hui, on parle encore de marketing, pourquoi? On est dans une société de consommation qui s est consolidée, il y a de + en + de produits donc de + en + de concurrence (il faut se distinguer). Evolution du côté de la demande (besoins) Evolution de la concurrence (on est passé de marchés du producteur à des marchés de consommateur. Demande Marchés du producteur Concurrence > Marchés de l acheteur Efficience Qu est-ce qu on entend par marché du producteur et marché de l acheteur? Le marché du producteur est le marché sur lequel c est le producteur qui a plus de pouvoirs contractuels. L offre a le pouvoir d imposer ses produits. Exemple : Ford proposait des voitures standardisées, qui répondaient à des exigences basiques, le pouvoir d achat était limité. L entreprise visait à être efficiente. Etre efficient = créer un output maximum avec un minimum d inputs (quantité d inputs donnée) = minimiser la quantité d inputs pour obtenir une quantité donnée d outputs. Dans un marché de producteur, on ne focalise pas son attention sur l environnement, sur les clients, on est tourné vers soi-même (si la situation du marché permet de le faire. Ford a continué de proposer un produit standardisé. General Motors produisait des voitures avec des options. GM était moins efficient, mais s est révélé plus efficace (idée de capacité à offrir un produit qui est en phase avec les exigences de la clientèle. Il y a aussi plus de concurrence : les produits sur le marché sont nombreux et se ressemblent => on perd du pouvoir contractuel face aux acheteurs (ils deviennent plus exigeants) : le pouvoir passe du producteur à l acheteur. Les entreprises ont dû s occuper à la fois de l efficience et de l efficacité. Les entreprises ont mis en place des sections «Marketing» (pas avant), mais ce n est pas suffisant. Un chef de produits Marketing = marketing manager ne vend pas le produit ; son rôle est de vérifier que tous les aspects du produits roulent convenablement. Il prévoit le long-terme et le courtterme. Ex : il va chercher à comprendre pourquoi le prix d un produit à Lille et à Marseille n est pas le même. Le directeur commercial, quant à lui, est responsable des contacts avec les points de vente.

4 Structure fonctionnelle Direction générale Direction Production D.R.H Direction financière Marketing Ventes Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Chef de groupe Chef de groupe Secteur produits expérimentaux Direction régionale Nord Direction régionale Sud Direction régionale Est Direction régionale Ouest Le marketing est un ensemble de réflexions avec une approche pluridisciplinaire. Marché producteur : entreprise «production oriented» -> orientée vers la production, tournée sur elle-même (Ford au début) Marchés de l acheteur : entreprise «marketing oriented» -> tournée vers le marché (L Oréal etc.) Marketing = 2 composantes Stratégique Opérationnel Marketing stratégique 1) Analyse : environnement de l entreprise + cible visée 2) Planification : élaboration de stratégies (= plans d action qui visent le long terme) Choix du couple produit / marché Produit = quel(s) produit(s) met-on en vente? Marché = sur quel marché géographique (national? Europe de l Ouest?) pour quel type de clients (cible)? Marketing opérationnel Produit : - Qualités primaires et secondaires - Gamme - (marque : en réalité, le choix de la marque est de plus en plus stratégique) - Packaging - Services annexes (ex : service après-vente) Prix : - Marges -> coûts - Remises - Ristournes (= remises sur quantités) - Rabais - Délais de règlement

5 Promotion / Communication : - Publicité (achat d espace publicitaire / médiatique. Exemple : payer TF1 pour un spot publicitaire). Différent de : - Relations publiques (on n achète pas, on organise une activité. Ex : conférence de presse). - Promotion dirigée vers le consommateur (ex : accumulation de coupons) et/ou distributeur (animations dans le point de vente ) - Parrainage (sponsoring) Point de vente (distribution) : - Canaux de distribution - Force de vente - Logistique (transport marchandises, manutention des produits ) Marketing opérationnel «4P» du Marketing Mix Prix Produit Promotion Point de vente Bien de grande consommation : stylo BIC Produit : - Pratique et efficace - Fréquence d achat élevée - Packaging simple (unité + pack transparent x10) - Gamme (bleu, noir, rouge, vert) + autres lignes de stylos - Image de marque : forte, mais d un produit banalisé - Cf. autres produits BIC (rasoirs et briquets jetables) Point de vente : - Grandes surfaces - Papeteries ordinaires - Kiosques à journaux - Bureaux de tabac Distribution intensive Promotion / Communication : - Pub télévision, affichage Prix : - Bas

6 Stylos de luxe : Mont Blanc Produit : - Haut de gamme (résines précieuses, or, platine, diamant) - Basse fréquence d achat - Packaging sophistiqué - Gamme étendue - Image de marque : forte, d un produit de luxe - Cf. autres produits Mont Blanc (montres, maroquinerie, bijouterie, lunettes, parfums) Point de vente : - Distributeurs et joailliers agrées - Boutiques Mont Blanc Distribution sélective Promotion / Communication - Pub presse, affichage Prix : - Elevé : 330 à phases : Gestion «marketing» Analyse Programmation Exécution L environnement de l entreprise Micro environnement (= spécifique) + Macro environnement (= générique) Micro-environnement Concurrence déjà existante. Oui, mais encore? Contrôle Résultats = Objectifs? Oui = OK Non = Pourquoi (mauvaise exécution? mauvaise programmation? mauvaise analyse de l environnement?) «Rivalité élargie» (M.Porter) alimentée par 5 forces concurrentielles.

7 Micro-environnement Concurrents déjà existants Concurrents potentiels [Barrières à l entrée] Producteurs de substituts [menace produits de remplacement] Fournisseurs [pouvoir de négociation] Entreprise Clients [pouvoir de négociation] Macro-environnement Démographie Contexte socioculturel Micro-environnement Concurrents existants Concurrents potentiels Substituts Fournisseurs Clients Contexte politico-légal Contexte économique Technologie L entreprise a une influence moins directe sur les éléments du macro-environnement que sur ceux du macro-environnement. Démographie Vieillissement de la population Modification de la structure des ménages : o Baisse des mariages o Augmentation des séparations et divorces Mobilité géographique : mouvements de centralisation ou de décentralisation Niveau d éducation de la population Composition ethnique (mélange culturel) Contexte économique Pouvoir d achat : évolution des prix (inflation) ; évolution du niveau des revenus Répartition des revenus (X% des revenus détenus par Y% de la population influence sur la quantité / qualité des achats

8 Propension des ménages à consommer ou à épargner. Ex : revenu = 2000 : 80% = 1600 (consommation) / 20% = 400 (épargne) Système financier (crédits disponibles?) Infrastructures (transports, communications, santé, éducation, etc.) Ressources naturelles (terre, eau, bois, sous-sol, énergie, etc.) Technologie = ensemble des connaissances disponibles concernant les procédés de production et les produits. Innovations de rupture (ex : on passe de la machine à écrire à l ordinateur) Innovations incrémentales (amélioration continue) -> meilleurs ordinateurs Processus de «destruction créatrice» Convergence sectorielle des marchés (ex : la frontière est de + en + floue entre la photo et les téléphones) Conséquence sur le micro-environnement : il faut tenir compte des substituts Produit = Solution à un problème Contexte politico-légal Réglementation de la structure du marché (lois anti-trust, abus position dominante, défense du consommateur, etc.) Réglementation de la conduite des entreprises Influence directe sur le MARKETING-MIX de l entreprise : produit (ex : sécurité) Prix (ex : tarifs réglementés, cf. électricité, gaz) Distribution (ex : pharmacies, horaires d ouverture, produits pharmaceutiques en GMS) Communication (ex : info pub, appellations d origine contrôlée) Contexte socioculturel Valeurs fondamentales : o Respect de l individu o Parité des sexes o Liberté d expression o Egalité o Justice sociale Institutions sociales véhiculant ces valeurs : famille, Etat, partis politiques, institutions religieuses Cultures et traditions : importance relative loisirs / travail, politique, religion, alimentation, sport, etc.

Les défis du marketing des services financiers

Les défis du marketing des services financiers Le marketing des services financiers Guide d auto-apprentissage PREMIÈRE LEÇON Les défis du marketing des services financiers Objectif: Présenter les bases du marketing, en particulier les concepts d information

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Le concept de marketing

Le concept de marketing Le concept de marketing Le concept de marketing englobe à la fois les techniques d étude des attentes du consommateur, la proposition d une offre répondant à ces attentes et la mise en œuvre de moyens

Plus en détail

LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT

LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT LE MARKETING ET L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE I. Les forces du macro environnement et leur évolution 1. L environnement démographique 2. L environnement économique 3. L environnement naturel 4. L environnement

Plus en détail

LE MARKETING : INTRODUCTION. Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR

LE MARKETING : INTRODUCTION. Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR LE MARKETING : INTRODUCTION Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR INTRODUCTION AU MARKETING Définitions Champs d application Démarche et mise en oeuvre Evolution et extensions du champ Définitions

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS.

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. Le choix de la stratégie de distribution s effectue dans le cadre d une réflexion stratégique générale, car il conditionne toute l organisation

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PLAN DE COURS... 1

TABLE DES MATIERES PLAN DE COURS... 1 TABLE DES MATIERES PLAN DE COURS..... 1 PREMIERE PARTIE : LE MARKETING STRATEGIQUE: CHAPITRE 1 Les fondements du Marketing...... 3 CHAPITRE 2 Le comportement du consommateur......14 CHAPITRE 3 Le système

Plus en détail

I. Les fonctions de la distribution :

I. Les fonctions de la distribution : THEME 9. LA POILITIQUE DE DISTRIBUTION Distribuer les produits c est les amener au bon endroit, en quantité suffisants, avec le choix requis, au bon moment, et avec les services nécessaires à leur vente,

Plus en détail

Les variables contrôlables et l environnement l marketing

Les variables contrôlables et l environnement l marketing Les variables contrôlables et l environnement l du marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon Chapitre 2 Réalisé par Gilbert Rock et adapté par Guy Grégoire Sommaire Le marketing mix Le produit Le prix

Plus en détail

MARKETING. Plan du cours. Introduction aux notions liées au marketing. MARKETING - CBD/GYB tiré de Berset/diMeo 1

MARKETING. Plan du cours. Introduction aux notions liées au marketing. MARKETING - CBD/GYB tiré de Berset/diMeo 1 MARKETING http://lelay.blog.lemonde.fr/files/2007/04/marketing-portrait-chinois.1176298189.jpg (29.08.07) Plan du cours Chapitre 1: Chapitre 2: Chapitre 3: Chapitre 4 : Chapitre 5 : Chapitre 6 : Introduction

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I L étude de marché Le marché d une entreprise est composé de la clientèle, de la concurrence et de l environnement externe. Il est important de distinguer le marché potentiel (individus ou entreprises susceptibles

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE

CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE CHAPITRE 1 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE Avant de réaliser un diagnostic, il y a une étape préalable à effectuer : une segmentation stratégique. 1) La segmentation stratégique A. Intérêt et définition de

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus

Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus 1. Réalisation d un Business Model : Le business model est une représentation synthétique de la valeur ajoutée de votre entreprise et

Plus en détail

Planification stratégique

Planification stratégique Le marketing des services financiers Guide d auto-apprentissage LEÇON 3 Planification stratégique Objectif: Présenter la logique de la segmentation du marché et expliquer de quelle façon la décision relative

Plus en détail

Marketing Management, 11 e éd.

Marketing Management, 11 e éd. Marketing Management, 11 e éd. Philip Kotler, Bernard Dubois & Delphine Manceau Table des matières détaillée Les innovations de cette nouvelle édition De nouveaux thèmes et une nouvelle structure De nouveaux

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Stéphane SIRJEAN Licence. Gestion des flux

Stéphane SIRJEAN Licence. Gestion des flux Stéphane SIRJEAN Licence Gestion des flux 1 Pilotage des flux Plan du Cours Chapitre 1: Introduction Définition des flux Les différents types de flux Notion de processus Notion d opération et d opérations

Plus en détail

LE MARKETING : INTRODUCTION. Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR

LE MARKETING : INTRODUCTION. Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR LE MARKETING : INTRODUCTION Dominique Roux, IUT de Sceaux Membre du PESOR INTRODUCTION AU MARKETING Définitions Champs d application Démarche et mise en oeuvre Evolution et extensions du champ Définitions

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

GUIDE EN ENTREPRENEURIAT

GUIDE EN ENTREPRENEURIAT PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN ENTREPRENEURIAT Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est l entreprenariat. Certaines autres notions seront nécessaires à la complétion du cas académique

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL international business experts APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL OUTILS ET CLÉS DE SUCCÈS Par Jalal Benbrahim, MD - Wink Consulting OBJECTIF DU SÉMINAIRE Partager les éléments à prendre

Plus en détail

Le Diagnostic de l Entreprise: Comprendre son Potentiel

Le Diagnostic de l Entreprise: Comprendre son Potentiel Diplôme Spécial en Management International Le Diagnostic de l Entreprise: Comprendre son Potentiel Michel Philippart Tunis, Juin 2007 Michel Philippart 2007 0 Objectifs Parcourir le processus de planification

Plus en détail

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint

2.2 Etablir un diagnostic stratégique. Documents annexes au PowerPoint 1 2.2 Etablir un diagnostic stratégique Documents annexes au PowerPoint Document 1 Domaines concernés Exemples Facteurs politiques Politiques fiscales, budgétaire, monétaire, sociale Allègement exceptionnel

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1

Cours de Marketing. Gestion Logistique et Transport. Semestre 1 Cours de Marketing Gestion Logistique et Transport Semestre 1 CH I Qu est-ce que le Marketing 1.1/ Un peu d Histoire Fin 19 ème - Début 20 ème : Primauté de la fonction de production. Après la crise de

Plus en détail

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2 Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard 1 L'ELABORATION DE LA STRATEGIE MARKETING 2 QU'EST-CE QUE LA STRATEGIE MARKETING? Une combinaison cohérente des différents

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING

INTRODUCTION AU MARKETING INTRODUCTION AU MARKETING L avènement du marketing Le marketing est une fonction dont l aboutissement est le résultat d un long processus de développement de l entreprise. Phases principales identifient

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING Table des matières Master Recherche Management, Logistique et Stratégie Jean-Louis Moulins I. LA DEMARCHE MARKETING : CONTENU ET EVOLUTION 1. Le Protomarketing 2. Le Marketing Vente ou Marketing Commercial

Plus en détail

3/ Étapes de la démarche marketing suite 4, La mise en œuvre des décisions

3/ Étapes de la démarche marketing suite 4, La mise en œuvre des décisions 3/ Étapes de la démarche marketing suite 4, La mise en œuvre des décisions comment devons nous y arriver? Phase souvent appelée Mkt opérationnelle, mise en pratique des décisions stratégiques, moment de

Plus en détail

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS 1. Etablissez un diagnostic externe et interne de l entreprise. Le diagnostic interne devra être structuré dans un

Plus en détail

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite

Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite Organisation et fonctionnement de l'entreprise Séance 4: Analyse stratégique - suite Introduction Objectif de la séance Présenter un deuxième modèle d aide à l analyse stratégique Appliquer ce modèle Plan

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

Marchandisage: aménagement d un commerce. Chapitre 1. L apparition du marketing de détaillant et du marchandisage

Marchandisage: aménagement d un commerce. Chapitre 1. L apparition du marketing de détaillant et du marchandisage Marchandisage: aménagement d un commerce Chapitre 1 L apparition du marketing de détaillant et du marchandisage Les diverses approches Les diverses approches de conception et de développement des produits

Plus en détail

Marketing. + de 20 fiches de cours + de 200 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT

Marketing. + de 20 fiches de cours + de 200 QCM commentés + de 40 exercices corrigés. L essentiel. 2 e ÉDITION LES INDISPENSABLES VUIBERT LES INDISPENSABLES VUIBERT Marketing Claire Roederer Inès Gicquel 2 e ÉDITION L essentiel + de 20 fiches de cours + de 200 QCM commentés + de 40 exercices corrigés Sommaire Mode d emploi.........................................................

Plus en détail

Coûts de production et de distribution

Coûts de production et de distribution Le prix Coûts de production et de distribution Coûts directs et indirects Clés de répartition Coûts fixes et coûts variables Fixes : indépendants du volume de vente : amortissement des machines, salaires

Plus en détail

Modèles de Données & d Opportunités BI. Michel Bruley Directeur Marketing & PR Teradata

Modèles de Données & d Opportunités BI. Michel Bruley Directeur Marketing & PR Teradata Modèles de Données & d Opportunités BI Michel Bruley Directeur Marketing & PR Teradata 2003 Potentiel de la Donnée Quelles sont mes ventes par magasin la Comment les ventes sur le net impactent les semaine

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : FINANCE ( applicable à partir

Plus en détail

Séance 1. diagnostic stratégique des marchés et des entreprises

Séance 1. diagnostic stratégique des marchés et des entreprises Séance 1 Les outils d analyse et de Les outils d analyse et de diagnostic stratégique des marchés et des entreprises La stratégie d entreprise La stratégie => les orientations et décisions de long terme

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

Etudes de Marché à l Internationale

Etudes de Marché à l Internationale Etudes de Marché à l Internationale Hofstede / Mesurer la culture via 5 indices : - Individualisme vs. Collectivisme - Masculinité vs. Féminité - Incertainty avoidance - Power distance - Court terme vs.

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : COMPTABILITE ( applicable

Plus en détail

Stratégie, avantage concurrentiel et compétences

Stratégie, avantage concurrentiel et compétences Histoire-Géographie Analyse économique Stratégie, avantage concurrentiel et compétences Michel Claessens Professeur de Marketing, groupe ESC Nantes Atlantique. Les firmes évoluent dans un environnement

Plus en détail

Segmentation stratégique

Segmentation stratégique Segmentation stratégique Rappel : démarche d analyse stratégique CADRE DE REFERENCE FONDAMENTAL Vision stratégique, histoire, identité, structure SEGMENTATION STRATEGIQUE Découpage des activités de l entreprise

Plus en détail

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES

BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES BOURSE DE SOUTIEN FINANCIER EN ENTREPRENEURIAT DES CLD DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR RÉDIGER LE PLAN D AFFAIRES 1. LE PROJET 1.2 Résumé du projet Sous cette rubrique, il est important de préciser l origine

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais I) Diagnostic Stratégique a) Diagnostic Interne Diagnostique interne : Les Points forts : Politique innovatrice : 1 er a osé les couleurs, le concept des parrures coordonées, Création du modèle Tanga en

Plus en détail

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique

Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique Marketing stratégique : Du diagnostic au plan marketing stratégique Dossier 1 : Mener un diagnostic.. Introduction : objectifs et démarche générale.i. Mener un diagnostic externe.ii. Mener un diagnostic

Plus en détail

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE SECTION 1 L ETUDE DU MARCHE

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE SECTION 1 L ETUDE DU MARCHE Plan du chapitre Section 1 L étude du marché CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE Section 2 La provocation des ventes Section 3 L exécution et le suivi des ventes I. Définition du marché Activité Définition

Plus en détail

L analyse de la Chaîne de Valeur

L analyse de la Chaîne de Valeur L analyse de la Chaîne de Valeur Présentation de la chaîne de valeur En principe, une entreprise cherche à obtenir un avantage concurrentiel et se donne pour mission de créer de la valeur pour ses clients.

Plus en détail

RESULTATS DE DISCUSSIONS EN GROUPE (Focus Group)

RESULTATS DE DISCUSSIONS EN GROUPE (Focus Group) RESULTATS DE DISCUSSIONS EN GROUPE (Focus Group) Questions 1 et 2 : 1. Quelles sont les différentes relations/partenaires non-financier(ère)s que vous avez dans le cadre votre activité? 2. Qu'est ce que

Plus en détail

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1 L offre et la Chapitre 1 Contenu du chapitre 1. La du marché 2. L offre du marché 3. L équilibre du marché 4. Application: magnétoscope vs lecteur DVD 2 La notion de Demande 1. La du marché Prix C DEMANDE

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER

ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE D ALGER PROGRAMME DE LICENCE EN SCIENCES COMMERCIALES ET FINANCIERES OPTION : MARKETING ( applicable à

Plus en détail

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

1 : Définition et importance de la promotion des ventes 1 :

1 : Définition et importance de la promotion des ventes 1 : LE COUT ET L IMPACT DES AXES ET OUTILS DE COMMUNICATION 50 SECTION 2 : LA PROMOTION DES VENTES 1 : Définition et importance de la promotion des ventes 1 : La promotion des ventes tient une place de plus

Plus en détail

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution Professeur Mohamed Reghioui Version 1 P2010 M.Reghioui - 2011 1 Informations générales sur le module Intervenant: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com)

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers CORRIGÉ CORNILLEAU 1. Identifiez, parmi les sources documentaires

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

Acheter mieux que la concurrence

Acheter mieux que la concurrence Acheter mieux que la concurrence Club logistique Bordeaux 7 Juin 2012 Principes généraux Curriculum Buyer planner Acheteur groupe Responsable achats Performance économique Directeur achats Consultant Supplier

Plus en détail

COURS ENTREPRENEURIAT: APPROCHES ET OUTILS BUSINESS MODEL. Page 1/26

COURS ENTREPRENEURIAT: APPROCHES ET OUTILS BUSINESS MODEL. Page 1/26 COURS ENTREPRENEURIAT: APPROCHES ET OUTILS BUSINESS MODEL Page 1/26 Rappel des objectifs de la séance 1. Apprentissage des notions clés Business model composantes clés et typologie Innovation et création

Plus en détail

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE JEAN-NOËL KAPFERER LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE Créer et développer des marques fortes Quatrième édition, 2007 ISBN : 978-2-212-53908-0 Sommaire Introduction La marque ou le prix 3 PARTIE 1 COMPRENDRE

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

4. L élasticité et ses applications

4. L élasticité et ses applications Le chapitre précédent nous a montré que : Demande = fonction {prix (-), revenus (+/-), prix produits comparables (+/-), goûts (+), anticipations (+/-), nombre de consommateurs (+)}. Offre = fonction {prix

Plus en détail

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 Définitions Par communication d entreprise, on entend l ensemble des informations, messages et signaux que l entreprise émet,

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution DU Paris II Modèle de l économie numérique Commerce électronique et conflits de canaux de distribution Introduction La notion de canaux de distribution : => réseaux de distribution propre : automobiles,

Plus en détail

Présentation de l entreprise d accueil

Présentation de l entreprise d accueil Présentation de l entreprise d accueil Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Conseils méthodologiques pour la présentation du CPPC», votre power point commence par une présentation de l entreprise

Plus en détail

PROCONCEPT EASY START

PROCONCEPT EASY START PROCONCEPT EASY START Découvrez les avantages d une solution logicielle Suisse, développée spécialement pour couvrir l ensemble des besoins des PME DÉVELOPPÉE PAR UNE PME POUR LES PME Avec ProConcept Easy

Plus en détail

Chapitre 1 : La consommation et l épargne

Chapitre 1 : La consommation et l épargne Chapitre 1 : La consommation et l épargne - 7 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer les différents types de consommation. - Découvrir de quels facteurs dépend la consommation. - Étudier ce qu est

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business

SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business SAP Solution Brief SAP Business Suite SAP Billing and Revenue Innovation Management Enjeux SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business Rationalisation du processus de facturation

Plus en détail

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Contenu Contexte................................................................ 101 Examen du contrat........................................................

Plus en détail

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2 Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle Introduction 2 La démarche prévisionnelle : Prépare l entreprise à exploiter les atouts et affronter les difficultés qu elle rencontrera dans l avenir. Comporte

Plus en détail

L objectif de Renault est de prendre en compte les besoins différents et très diversifiés des clients. Le professeur introduit la notion de gamme.

L objectif de Renault est de prendre en compte les besoins différents et très diversifiés des clients. Le professeur introduit la notion de gamme. Savoirs associés - S44-2 - La détermination et la gestion de l offre produits/services définition et évolution, éléments de différenciation de l offre, formalisation de la solution commerciale. Dossier

Plus en détail

PRINCIPES DE BASE DU MARKETING

PRINCIPES DE BASE DU MARKETING ULB BECI PRINCIPES DE BASE DU MARKETING BACHELIER EN COMMERCE EXTÉRIEUR Année 2015-2016 Walter DALLE VEDOVE Table des matières PARTIE 1 CONCEPTS DE BASE 1. Introduction: les concepts de base du marketing

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

0. La science économique n aborde pas directement. 1.0 Science Economique? 1.1 Possible Définitions

0. La science économique n aborde pas directement. 1.0 Science Economique? 1.1 Possible Définitions 0. La science économique n aborde pas directement Comment spéculer en bourse Comment démarrer sa propre entreprise Comment trouver un job bien payé Comment investir ou dépenser intelligemment La science

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail