DOSSIER DE CLOTURE - Mini entreprise n Enrouleur de câbles d écouteurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE CLOTURE - Mini entreprise n 65107 Enrouleur de câbles d écouteurs"

Transcription

1 DOSSIER DE CLOTURE - Mini entreprise n Enrouleur de câbles d écouteurs Facebook: Isyroll

2 CLAES Tom Administrateur délégué Mesdames, Messieurs, Chers actionnaires, Avant tout, nous tenons à vous remercier de votre confiance et investissement au sein de notre mini-entreprise. Par ce dossier, nous allons vous présenter le bilan représentatif de l évolution de notre projet. Lors de la première assemblée générale, nous nous étions fixés des objectifs, dont une partie a d ores et déjà été atteinte. Bien entendu, il nous reste encore du travail à fournir pour les atteindre tous. Différents points seront abordés dans ce dossier ; dans un premier temps, nous aborderons le réseau interne, nous enchainerons ensuite avec le processus de fabrication du produit pour enfin terminer par le cours de l action. Il est important que vous sachiez que sommes une mini-entreprise à finalité sociale. En effet, nous soutenons les personnes à mobilité réduite de l atelier protégé «Le Perron» à Liège. En plus, nous avons décidé de soutenir activement l atelier Oxfam de notre école. Nous tenons également à préciser l encouragement qui nous a été donné par notre clientèle et surtout remercier notre école, l Athénée Léonie de Waha, grâce à laquelle nous avons pu avancer dans la bonne direction. Elle nous a permis d instaurer au sein de notre équipe l écoute et le dialogue. Nous vous remercions de votre lecture en espérant que ce dossier sera à la hauteur de vos espérances. Tom CLAES, Administrateur délégué. «Mets de la lenteur pour élaborer une entreprise. Mais, le travail commencé, poursuis-le avec énergie.» Bias de Priène Dossier de clôture 2 Isyroll

3 Basile Lantair 1. Département R.H.C 1.1. Introduction. Nous pensons que la base d'un bon fonctionnement de toute entreprise est la bonne cohésion du groupe. Nous prenons donc nos rôles très au sérieux. C est un choix délibéré de commencer par le département R.H.C. Comme dans toute entreprise, chacun a un poste bien défini. Mais l esprit de co-gestion est primordial dans notre organisation et permet à chacun de progresser Organigramme. Aucun poste n a été modifié en cours d année car chacun a finalement su gérer ses responsabilités comme il se doit Réseau interne. Notre mini entreprise est composée de membres possédant chacun un caractère affirmé, notre première tâche est donc d'essayer de garder le groupe soudé et de favoriser la communication. En conséquence, nous accordons la même importance à chaque personne en misant sur la polyvalence de chacun, sauf pour les salaires variant selon les postes et le nombre d'heures prestées. Ainsi nous avons créé un réseau de communication, accessible à tous les membres, constitué d un forum et d une boîte mail. Dossier de clôture 3 Isyroll

4 Nous essayons que tout le monde soit présent à tous les évènements auxquels nous participons mais cela n est pas toujours possible. Le problème principal auquel nous avons été confrontés était un manque d implication de certains membres dans le projet dû à la confusion des devoirs de certains vis-à-vis de leur rôle. Nous y avons remédié par l'organisation de réunions afin d'éclaircir les problèmes et de distribuer des tâches bien définies. Cependant, tout n a pas été régler ; en effet, un de nos membres avec lequel la majorité du groupe avait des soucis a préféré quitter la mini-entreprise. Cette expérience a été pénible pour nous mais nous a néanmoins permit de ressouder notre équipe! Notre école organise chaque année des journées ateliers pendant lesquelles les élèves mènent à terme des projets à buts pédagogiques qu'ils ont choisis ou qui leur ont été proposés. Les projets sont présentés lors des journées portes ouvertes. Nous consacrons donc ces journées à la mini-entreprise. Elles permettent au groupe de travailler ensemble, ce qui favorise le rapprochement et la bonne entente de l équipe Salaires. Nous appliquons le système de rémunération prédéfini par l'asbl Les Jeunes Entreprises. Les salaires sont donc de 3.00 /h et 2,50 /h suivant le poste occupé. Nous voulions au départ donner le même salaire aux directeurs et aux employés mais par la suite, nous nous sommes rendu comptes que si nous faisions cela nous serions dans l incapacité financière de gérer l entreprise. Julie Schevenels Département Commercial Commercial 2.1. Introduction. L emblème de notre mini-entreprise est bien entendu l équipe mais aussi et surtout le produit! 2.2. «4P» du marketing. Dans toute entreprise, les 4P sont la recette de base de la réussite commerciale, c est pourquoi nous les mettons en œuvre : Carte de visite Product (politique du produit, conception, conditionnement) Pour créer le produit Isyroll, nous nous sommes inspirés du problème auquel nous étions confrontés : les nœuds dans nos écouteurs. Pour nous débarrasser de ce désagrément nous avons créé un enrouleur d écouteurs original avec un sticker au motif de vinyle pour donner un style à ce produit utile. Price (politique du prix, fixation du prix, réévaluation) Nous appliquons le low cost, afin que l émotion suscitée chez les acheteurs et leur intention d achat ne soient pas tempérées par un prix trop élevé. Julie SCHEVENELS Directrice commerciale 96, boulevard d Avroy 4000 Liège (Adresse de notre lieu de réunion) 0472/ (après 17h) Place (politique de distribution, force de vente, réseau de distribution) Notre produit étant un objet essentiel à tout jeune ayant des écouteurs, nous avons organisé des ventes à l école lors de réunions parentales et de nos journées ateliers. Nous avons participé à un dimanche de vente sur la Batte (le marché liégeois, le plus important de Belgique), aux journées de vente organisées par l'asbl et nous avons également vendu au Carrefour Dossier de clôture 4 Isyroll

5 d Embourg et à l Université de Liège. Nous avons, en outre, un point de vente en continu dans le magasin «Premier pas et les suivants» à Seraing. Promotion (politique de communication et de promotion, publicité, promotions, relations publiques) 2.3. Analyse SWOT L analyse SWOT permet d analyser les forces et les opportunités de l entreprise, ainsi que les faiblesses et les menaces auxquelles il faut apporter une attention particulière Strenghts (forces) : Produit original et manufacturé Matières premières abordables Facilité de conception Produit personnalisé (stickers vinyle) Équipe motivée et soudée Produit pratique Produit utilisable par tous Soutient les personnes à mobilité réduite Utile quotidiennement Opportunities (opportunités) : Cadeau idéal et abordable pour les jeunes ou toutes personnes utilisant un lecteur MP3 ou IPod Weakness (faiblesses) : Manque d expérience de l équipe dans l entreprise Produit lancé au milieu de l année et donc peu de temps pour les ventes Concurrents sur le marché qui vendent également des enrouleurs d écouteurs Utilisation peu facile des stickers (à coller manuellement) Gestion du temps Le produit ne touche pas les personnes utilisant un casque de musique et non des câbles d écouteurs. Threats (menaces) : Manque de temps Produit difficile dans sa conception Problème financier au début de l aventure Public cible. Nous ciblons toutes les personnes ayant l usage d IPod ou MP3 avec écouteurs. Alors que nous pensions que la majorité de nos clients seraient plutôt âgés entre 12 et 28 ans, nous nous sommes rendu compte, lors des ventes hors du cadre scolaire, que les principaux acheteurs étaient des adultes qui n éprouvaient pas directement l utilité du produit mais qui l achetaient pour leurs enfants ou leurs proches. Au niveau du sexe des acheteurs, il n était pas réellement prédéfini. En effet, nos clients étaient aussi bien des hommes que des femmes. Le stand Cette photo montre les âges variés de nos clients. Bien sure, nous adaptons la présentation de notre produit en fonction des festivités, des occasions, Des endroits de ventes et de nos envies. Cependant, nous avons tout de même une idée de stand préétablie : Nous disposons une nappe mauve transparente par-dessus une nappe simple et sobre de couleur noir. Nous avons des disques vinyle 45 et 30 tours disposés sur notre table en guise de décoration rappelant notre produit, Nous faisons une pyramide avec nos Isyrolls, affichons nos pancartes et laissons nos coordonnées. Nous apprêtons correctement et joliment le tout. Nous essayons de le rendre un maximum attractif et accessible pour tous nos clients potentiels. Dossier de clôture 5 Isyroll

6 2.5. Résultats des ventes. Lors de notre première journée de vente au Shopping Cora d Anderlecht nous avons constaté que notre produit attirait beaucoup la clientèle. Au fil des heures, notre technique de vente s est affinée; grâce à cela nous avons bien vendu. Notre stock prévu pour cette journée était épuisé avant la fin de la journée. Notre deuxième journée de vente s est déroulée au shopping de Belle-Ile en Liège. Cette vente ne fut pas notre plus grande réussite, les gens étaient plus occupés à faire du shopping. Le jour où nous avons vendu le plus était notre journée à la Batte. C est notre plus grosse vente de l année. Vente pendant les vacances de Pâques à ll ULg Les ventes au sein de notre école furent une réussite due à plusieurs éléments : - Nous avons installé un stand à différents endroits de l école lors de l assemblée parents / professeurs. - Nous avons fait beaucoup de publicité pendant les journées ateliers afin d informer l ensemble des étudiants que nous avions un produit innovant et à leur portée, à vendre et à commander, nous avons été étonnés de l engouement provoqué par notre produit et nos ventes du mois de mars furent les plus importantes. A ce jour, nous avons vendu 534 Isyrolls Explication du nom Isyroll est la phonétique de «Easy Roll», qui signifie «facile à rouler». Ce qui rappelle le but principal de notre produit : Enrouler plus facilement nos câbles d écouteurs et les empêcher de s emmêler ou s abîmer Étude du logo Nous utilisons donc la phonétique «Isyroll» écrite avec des câbles d écouteurs. La lettre O de IsyrOll a la forme de notre produit. Si nous avons choisi la couleur fucshia sur fond blanc, couleur officielle de la ville de Liège et de notre école Technique de vente C'est lors de notre première journée de vente au shopping Cora que nous avons élaboré, avec l'aide de nos conseillers, notre technique de vente. Elle consiste à séduire le client par l'innovation de notre produit et à le toucher directement. Après une courte explication de ses avantages, les clients sont conquis par l'idée inédite et pratique. Nous ne pratiquons pas de vente forcée, cependant il est tout de même nécessaire d'aborder le client pour lui donner des explications Le site web Nous avons créé un site Internet pour notre mini-entreprise et il se trouve actuellement en ligne. C est l aboutissement de longues heures de travail. Dossier de clôture 6 Isyroll

7 La réalisation : Il nous était apparu indispensable de réaliser notre propre site web et ce, sans aller nous servir de sites préconstruits disponibles sur le net. Nous l avons créé en tapant le code HTML et PHP. C est donc en véritable webmaster que nous avons réalisé ce site unique et qui nous ressemble. Le site : Le site est composé de différentes parties. Mais nous souhaitons simplement souligner qu il vous est possible de commander votre Isyroll en ligne! De plus, il vous sera également bientôt possible de suivre le cours de l action en ligne. Nous vous invitons dès aujourd hui à aller le visiter : Nous disposons également d une page facebook comportant une centaine de membres Introduction Alexis HARDY 3. Département Technique Comme le dirait Maurice Zeldeman, si nous voulons survivre demain, pourquoi ne pas commencer par encourager la créativité aujourd hui Choix du produit Dès le départ, nous nous sommes intéressés à un créneau bien spécifique, celui des objets utiles. Nous avons procédé à un brainstorming d où sont ressortis des produits innovants tels qu une housse d ordinateur portable avec tablette intégrée, un bandeau à cheveux avec écouteurs incorporé, et tant d autres encore! A l unanimité, le groupe a retenu la proposition d un enrouleur d écouteur manuel. Pourquoi ce choix? Nous avons été séduits par l utilité pratique de ce produit, car il permet plusieurs avantages : Tout le monde sait que chaque matin, c est un calvaire de démêler ses écouteurs! Avec Isyroll en poche, ça devient fastoche : Il suffit de les dérouler et HOP, le tour est joué! En plus de les empêcher de s emmêler, Isyroll protège les écouteurs. Plus besoin d en racheter tous les mois! Avec ses stickers vinyle, ça donne vraiment le style! Ce n est pas encombrant et ça se range facilement en poche. De nos jours, énormément de personnes utilisent un IPod ou MP3. Par conséquent, il peut servir à tous. Dossier de clôture 7 Isyroll

8 2.12. Recherche de fournisseurs Dans un premier temps, chaque membre de notre équipe a cherché des fournisseurs de son côté. Seulement, celui que nous avons trouvé était financièrement inabordable. Ensuite, nous avons négocié une joint venture avec l athénée royal Charlemagne dont les élèves étaient chargés de réaliser notre moule. Malheureusement, ce projet n a pas été concluent et nous a fait perdre énormément de temps. Alors que nous commencions à perdre espoir et patience, nous avons enfin trouvé une entreprise pour la conception de notre produit : l Atelier protégé «Le Perron». Cet atelier soutient les personnes à mobilité réduite. Ainsi, à l aide de nos ventes, nous les soutenons de tout cœur. Nous sommes très heureux de cette collaboration avec Le Perron ; en moins de six semaines, nous avions reçu nos 1000 produits commandés dont plus de la moitié a déjà été vendue Description du produit Notre Isyroll adapté à nos écouteurs est prévu en un seul modèle. C est un petit enrouleur d écouteurs de forme ronde. Il est particulièrement adapté aux personnes possédant un IPod ou MP3 avec des câbles d écouteurs. Il permet de protéger les écouteurs, d éviter qu ils s emmêlent et également donner un certain style à son heureux propriétaire. Il est vendu pour la modique somme de 3,00 Isyroll est un enrouleur de 4,50 cm de diamètre. Il est en plastique noir et résistant. Il possède un stickers au motif de vinyle qui a été amélioré au cours de l année. Il est fabriqué par un atelier protégé soutenant les personnes à mobilité réduite Coloris Avant la fabrication de notre produit, nous avons réalisé une étude de marché. Nous avons questionnés un panel de clients potentiels au niveau de la couleur afin de savoir s ils préféraient un produit sobre et discret ou coloré et rempli de «punch». Les réponses étaient totalement variées! C est pourquoi nous avons décidé de créer un produit noir à la base pour la sobriété avec un stickers vinyle par-dessus pour le côté plus diversifié. Après tout, lorsque les avis divergent, pourquoi ne pas les faire s entendre? Dossier de clôture 8 Isyroll

9 2.15. Durabilité Les matériaux que nous utilisons sont lavables et résistants et notre plastique est dur. Par contre, les stickers comportent le risque de s abîmer Gestion des stocks Pour notre gestion des stocks, nous utilisons la méthode LIFO (Last In First Out) car notre produit est créé au début de l année et vendu tout au long de celle-ci mais on utilise cette méthode car les stickers sont collés au fur et à mesure Processus de Fabrication La fabrication de notre produit ne nous a posé aucun problème, il nous suffisait de : 1. Récolter nos produits déjà fabriqué sur base de nos plans à l atelier protégé 2. Découper les Stickers et les coller 3. Admirez le travail terminé! Bilan actuel de notre mini-entreprise. BILAN stocks marchandises 414,39 capital propre 469,00 capital souscrit banque 22,00 perte reportée -122,10 caisse dettes salariales, fiscales 336,00 et sociales 425,49 772,39 772, Compte résultat COMPTE RESULTAT achat 889,26 ventes services et biens divers Perte à 208,55 reporter -122,10 rémunérations et ch. sociales 378,00 variation de stocks 553,84 perte ,71 Dossier de clôture 9 Isyroll

10 Les pertes sont dues à une sous-estimation des charges salariales. Mais nous n avons pas dit notre dernier mot et garantissons que nous serons bientôt bénéficiaires. Nous, soussignés, Nicolas SACRE et Stephan BERTHOLET, attestons par la présente avoir vérifié les comptes de la mini entreprise pour la première partie de l exercice Nous pouvons vous affirmer que les mouvements comptables vérifiés par sondage sont fidèles aux méthodes usuelles de comptabilisation. Nous certifions donc l exactitude des comptes. Fait à Liège le 26 MARS Signatures, S. BERTHOLET, O. GABO Seuil de rentabilité Suite au calcul du seuil de rentabilité tenant compte de nos recettes prévisionnelles, de nos frais fixes et de nos frais variables, nous avons calculé que nous devions vendre 285 isyrolls pour atteindre la rentabilité. Table des matières 1.1. Introduction Organigramme Réseau interne Salaires Introduction «4P» du marketing Analyse SWOT Public cible Résultats des ventes Explication du nom Étude du logo Technique de vente Le site web Introduction Choix du produit Recherche de fournisseurs Description du produit Coloris Durabilité Gestion des stocks Processus de Fabrication Bilan actuel de notre mini-entreprise Compte résultat Seuil de rentabilité Remerciements : Nous remercions tout particulièrement, pour leurs soutiens, Mr Christian MANS, notre préfet Mme Lucette FABRY, notre proviseur Mr Stephan BERTHOLET, notre professeur de sciences économiques Nicolas SACRE, notre guide mini-entreprise Et surtout l organisation des mini-entreprises pour nous avoir permis de vivre une telle expérience! Dossier de clôture 10 Isyroll

Chapitre III : La gestion des approvisionnements Section I : Présentation de la fonction approvisionnement :

Chapitre III : La gestion des approvisionnements Section I : Présentation de la fonction approvisionnement : Chapitre III : La gestion des approvisionnements Section I : Présentation de la fonction approvisionnement : I.1. LA FONCTION APPROVISIONNEMENT Dans la plupart des entreprises, les matières premières,

Plus en détail

Le Business Plan de ma mini-entreprise

Le Business Plan de ma mini-entreprise Le Business Plan de ma minientreprise Fiche ressource n 141 Nom de la minientreprise :... Pourquoi ce dossier? Quand on présente sa minientreprise aux actionnaires, il est très intéressant de leur expliquer

Plus en détail

Lycée Othmane Bnou Affane

Lycée Othmane Bnou Affane Lycée Othmane Bnou Affane Conseiller Pédagogique : Mme Benmada Saadia Conseiller INJAZ : Mehdi Abaghad SOMMAIRE Fiche technique de C.O.H. Mot du Directeur Général. Missions, valeurs et produits de C.O.H

Plus en détail

Rapport Annuel. MIRSKAN Project Une junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ. Lycée : BAKILANI Conseillée : Hanane ROCHD

Rapport Annuel. MIRSKAN Project Une junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ. Lycée : BAKILANI Conseillée : Hanane ROCHD Rapport Annuel MIRSKAN Project Une junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ 2010 Lycée : BAKILANI Conseillée : Hanane ROCHD La junior Entreprise créée dans le cadre d INJAZ s appelle MIRSKAN Project.

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

GUIDE DES MINI-ENTREPRISES 2015/2016

GUIDE DES MINI-ENTREPRISES 2015/2016 GUIDE DES MINI-ENTREPRISES 2015/2016 Réalisation graphique : dbcreation.be Textes : Les Jeunes Entreprises Tous droits de reproduction, d adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés

Plus en détail

Rapport Annuel JE 2012

Rapport Annuel JE 2012 Rapport Annuel JE 2012 Conseiller : Hafida Chaioui Professeur : Fajri Mohamed Lycée : El Bakillani Company Members: Anas Bakka Loubna Benmouki Oumaima Aghari Soufiane Fakharddine Samira Aajali Said Mesnawi

Plus en détail

Jamila BENMOUSSA & Nadia FAGHLOULY

Jamila BENMOUSSA & Nadia FAGHLOULY Réalisé par : Direction Générale Bensamka kawthar DRH Bourhim Chaimaa Direction Finance Mouna Asmaa Marketing/Ventes Soumia IKIDI Direction Production Artistique Chaimaa Mardi Direction Communication Fadwa

Plus en détail

MAGIC-PRINT LA MINI-ENTREPRISE DE L ATHÉNÉE ROYAL D'ARLON.

MAGIC-PRINT LA MINI-ENTREPRISE DE L ATHÉNÉE ROYAL D'ARLON. MAGIC-PRINT LA MINI-ENTREPRISE DE L ATHÉNÉE ROYAL D'ARLON. Ou comment les élèves de l'option sciences économiques ont mis en pratique les notions théoriques. Sabrina Sebastiani, administratrice déléguée

Plus en détail

Sorin Lucas Ricou Sander. Rapport de projet SI28

Sorin Lucas Ricou Sander. Rapport de projet SI28 Sorin Lucas Ricou Sander A14 Rapport de projet SI28 1 I. Concept Application web permettant la création d une vidéo virale type «NyanCat». L utilisateur aura à sa disposition des musiques, des fonds, des

Plus en détail

Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise. Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise. MISSION Rodanar Pallets est une entreprise familiale belge produisant des palettes

Plus en détail

Comptabilité et gestion Sujet n 4

Comptabilité et gestion Sujet n 4 Comptabilité et gestion Sujet n 4 CAS «LES RUBANS» Ce cas est composé de deux dossiers à traiter obligatoirement «Les Rubans», PMI occupant environ 200 personnes, est une société anonyme qui vend des rubans

Plus en détail

Conseillers: Professeur Encadrant :

Conseillers: Professeur Encadrant : Une Junior Entreprise créée dans le Cadre d INJAZ par les élèves du lycée Moulay Driss 1 er à Casablanca Conseillers: Professeur Encadrant : -Mr. Adil Drief -Mr. Nizar Belhachmi -Mr. Zangui Said 0 Sommaire

Plus en détail

La Mini Entreprise dans le cadre de la DP3

La Mini Entreprise dans le cadre de la DP3 La Mini Entreprise dans le cadre de la DP3 Vous souhaitez créer une Mini Entreprise... Tout d abord quelques conseils... La DP3 n est pas la «seule affaire» des profs de technologie... Pensez aux collègues

Plus en détail

Google Maps Business View aide les gourmets à choisir les bonnes tables dans le cadre de la Semaine des restaurants de New York

Google Maps Business View aide les gourmets à choisir les bonnes tables dans le cadre de la Semaine des restaurants de New York Étude de cas Business View Google Maps Business View aide les gourmets à choisir les bonnes tables dans le cadre de la Semaine des restaurants de New York Au cours de l été 2013, 294 restaurants ont participé

Plus en détail

La confiance des agriculteurs diminue, mais l avenir offre des opportunités

La confiance des agriculteurs diminue, mais l avenir offre des opportunités B R U X E L L E S, l e 14 j u i l l e t 2 0 1 5 La confiance des agriculteurs diminue, mais l avenir offre des opportunités Crelan présente l Indice de Confiance agricole 2015 À l approche de Libramont

Plus en détail

Verre Fusing. Céramique. Bijoux. Nouveautés

Verre Fusing. Céramique. Bijoux. Nouveautés CATALOGUE 2015 5 18 22 26 Verre Fusing Céramique Bijoux Nouveautés Édito Madame, Monsieur, cher client, NOUS sommes ravis de vous faire entrer dans nos ateliers artisanaux et notre boutique «La Boîte à

Plus en détail

Rapport annuel JE SOMMAIRE. Lycée Alkhawarizmy. Conseillers pédagogiques Mme MOUHTADI Fatiha Mme ELYASSIR Atimad. Conseiller Injaz Mr.

Rapport annuel JE SOMMAIRE. Lycée Alkhawarizmy. Conseillers pédagogiques Mme MOUHTADI Fatiha Mme ELYASSIR Atimad. Conseiller Injaz Mr. 2012 Rapport annuel 2012 Rapport annuel JE SOMMAIRE Fiche technique de VALUM Mot de la directrice Missions et valeurs de VALUM Notre produit Organigramme de structure de VALUM Direction générale Direction

Plus en détail

Module 5 - Transparents

Module 5 - Transparents Module 5 - Transparents Qu est-ce que le marketing? Les cinq principes de base du marketing 87 Activités de marketing (PRIX) 89 Concept de marketing 90 Le marketing mix (quatre principes). 91 Marketing

Plus en détail

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et 1 Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et équipé du dernier système d exploitation de Microsoft,

Plus en détail

C o n f o r m e a u n o u v e a u (SCF)

C o n f o r m e a u n o u v e a u (SCF) Collection : Cahiers de savoir C o m p t a b i l i t é & S u i v i e d e s S t o c k s C o n f o r m e a u n o u v e a u (SCF) «C o u r s e t E x e r c i c e s C o r r i g é s» Collectif EPBI M c B e l

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

Intervention colloque MFP 7 décembre 2011

Intervention colloque MFP 7 décembre 2011 Intervention colloque MFP 7 décembre 2011 Mesdames, Messieurs, chers amis, Je vous remercie au nom de la MFP de votre présence à ce colloque sur la protection sociale des fonctionnaires. Merci à la MGEN

Plus en détail

PQ Pocket. Business Plan

PQ Pocket. Business Plan PQ Pocket Business Plan 2013 TABLE DES MATIÈRES Ø 1. Produit / Page 3 Ø 1.1 Introduction /.Page 3 Ø 1.2 Concept / Page 3 & 4 Ø 1.3 Production et matériaux / page 4 à 6 Ø 1.4 Entreprise / Page 6 Ø 2. Marché

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer Développement durable et Alimentation : Mieux consommer RAPPORT DE PROJET n 4.14 Présenté par le groupe de travail «Développement Durable» du CONSEIL LILLOIS DE LA JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 19

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Activité

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Date de dépôt: 19 janvier 2000 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et M. Chaïm Nissim, Fabienne Bugnon et Sylvia Leuenberger

Plus en détail

FONDATION EN FAVEUR DES PERSONNES POLYHANDICAPÉES. Catalogue

FONDATION EN FAVEUR DES PERSONNES POLYHANDICAPÉES. Catalogue FONDATION EN FAVEUR DES PERSONNES POLYHANDICAPÉES Catalogue B O U T I Q U E D E C R É A T I O N A R T I S A N A L E B O U T I Q U E D E C R É A T I O N A R T I S A N A L E Tél. : 022 827 89 00 Madame,

Plus en détail

Au quotidien, au travers des échanges opérationnels. À moyen terme, par exemple sur l organisation et les priorités à venir du département

Au quotidien, au travers des échanges opérationnels. À moyen terme, par exemple sur l organisation et les priorités à venir du département COMMUNICATION INTERNE 30 DÉPARTEMENT RHC DÉFINITION La communication interne regroupe l ensemble des actions de communication au sein d une entreprise ou organisation à destination de ses salariés. La

Plus en détail

Dossier : OF-Tolls-Group2-C293-Fin Aud 01. Le 17 avril 2007

Dossier : OF-Tolls-Group2-C293-Fin Aud 01. Le 17 avril 2007 Dossier : OF-Tolls-Group2-C293-Fin Aud 01 Le 17 avril 2007 Monsieur Todd Karry, président Energy Fundamentals Group LP 2324 Main Street S.W. London (Ontario) N6P 1A9 Fax : 519-652-0428 Monsieur, Centra

Plus en détail

Plus d information : Téléphone : 09 72 19 85 01. Guide de la création de site E-commerce pour les débutants

Plus d information : Téléphone : 09 72 19 85 01. Guide de la création de site E-commerce pour les débutants Guide de la création de site E-commerce pour les débutants Introduction : Plus d information : Un aspect séduisant d internet, c est qu en partant de presque, rien nous pouvons accomplir de grandes choses.

Plus en détail

Construire une. Mini-Entreprise. au collège. Mini-Entreprise. Annexes 1-2

Construire une. Mini-Entreprise. au collège. Mini-Entreprise. Annexes 1-2 Construire une Annexes 1-2 Annexe 1 : La carte pour s orienter dans la EPA (Document réalisé par Entreprendre pour Apprendre et disponible pour les porteurs de projets) : La et les compétences communes

Plus en détail

Guide de démarrage Débuter avec e-monsite Les termes spécifiques à e-monsite

Guide de démarrage Débuter avec e-monsite Les termes spécifiques à e-monsite Guide de démarrage Débuter avec e-monsite... page 2 Les termes spécifiques à e-monsite... page 2 Le manager... page 2 Les modules... page 3 Les widgets... page 3 Les plugins... page 4 Ajouter du contenu...

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

Temoignages. Laurent et Steph

Temoignages. Laurent et Steph Laurent et Steph Nous tenons tout particulièrement a remercier la société excel-taux qui par son professionnalisme a su trouver la solution au refinancement du prêt de notre résidence principale Nous avons

Plus en détail

LA PROLIFERATION DES TABLETTES

LA PROLIFERATION DES TABLETTES LA PROLIFERATION DES TABLETTES édition 2013 v1.0 Edito Pour notre étude de marché, nous avions regroupé des informations de différentes études concernant les utilisateurs de tablettes tactiles et l évolution

Plus en détail

Journée des Collectivités

Journée des Collectivités Journée des Collectivités 2 Ethias, assureur innovant et partenaire solide au service des collectivités, des entreprises et des pouvoirs publics. Bernard THIRY Président du Comité de direction Benoît VERWILGHEN

Plus en détail

DYNAMISME PASSION DISCRéTION

DYNAMISME PASSION DISCRéTION DYNAMISME PASSION DISCRéTION 2 J&J Properties Témoignages Un seul mot à vous dire : MERCI... Rapidité, efficacité, professionnalisme et disponibilité résument parfaitement votre travail. Marie D. Merci

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

FunValais. Business plan. Entreprise : FunValais. Adresse : Chemin des Collines 50. Code postal-lieu : 1950 Sion

FunValais. Business plan. Entreprise : FunValais. Adresse : Chemin des Collines 50. Code postal-lieu : 1950 Sion FunValais Business plan Entreprise : FunValais Adresse : Chemin des Collines 50 Code postal-lieu : 1950 Sion BUSINESS PLAN Table des matières 1. Résumé 2. Portrait de l'entreprise, management 3. Produits/services

Plus en détail

VENDRE SON ENTREPRISE. Quelle stratégie?

VENDRE SON ENTREPRISE. Quelle stratégie? VENDRE SON ENTREPRISE Quelle stratégie? PLAN DE L INTERVENTION 1 ère partie : Pierre Haenel CCI 49 bien connaitre son entreprise pour faire les bons choix les différents réseaux d intermédiaires Les facteurs

Plus en détail

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var»

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Fonctionnement en Marguerite des sites : «le Pont Charles Albert» (Baus Roux) «les 4 vents» (Village) 2012/2013 I. Présentation

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE SONDAGE SUR LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE Date: 27 juin 2011 Etude menée par Opinion Way pour les industriels du GITEP TICS Méthodologie Méthodologie Sondage quantitatif mené sur un échantillon de

Plus en détail

Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique

Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique 370, rue des Forges, bureau 100 Trois-Rivières (Québec) G9A 2H1 Téléphone : 819 374-4061 Télécopieur : 819 373-6511 Courriel : info@idetr.com

Plus en détail

SUP ALTERNANCE BTS - BAC+3. Demain s écrit aujourd hui

SUP ALTERNANCE BTS - BAC+3. Demain s écrit aujourd hui exigence SUP ALTERNANCE INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES BTS - BAC+3 implication Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr L exigence du résultat Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter

Plus en détail

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2 MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 LA VÉRITÉ SUR LE MARKETING: QU EST-CE QUE LE MARKETING? QU EST-CE QUE N EST PAS LE MARKETING? DIX CONSEILS POUR UNE GESTION DE MARQUE EFFICACE UNITÉ 2 LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE

Plus en détail

Une Jeune Entreprise créée dans le cadre d Injaz Al Maghrib Enseignant : Mme. Nadia Gherbaoui

Une Jeune Entreprise créée dans le cadre d Injaz Al Maghrib Enseignant : Mme. Nadia Gherbaoui Une Jeune Entreprise créée dans le cadre d Injaz Al Maghrib Enseignant : Mme. Nadia Gherbaoui 1 Sommaire : Introduction 3 1) Fiche d identité de l entreprise..... 4 2) Missions... 5 3) Valeurs...... 5

Plus en détail

Aménager. son point de vente

Aménager. son point de vente Aménager son point de vente L aménagement du point de vente est l un des principaux piliers de la réussite d une entreprise commerciale. La conception de l espace marchand doit permettre : une identification

Plus en détail

Fiche ressource n 131

Fiche ressource n 131 Fiche ressource n 131 LA COMPTABILITE DES MINI-ENTREPRISES Avant de commencer Toute comptabilité s établit sur base de documents, appelés aussi pièces justificatives. Il faut vérifier la présence : - du

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

Formation PME Marketing

Formation PME Marketing Formation PME Marketing Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business Le terme anglais marketing, qui signifie

Plus en détail

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 Avis aux élèves et à leurs parents MAI 2014 Vendredi 23 mai 2014 : - Fin des activités parascolaires. Vendredi 30 mai 2014 : - Clôture des points de la 3 ème

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE. Projet HK_Lime

UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE. Projet HK_Lime UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE Département MMI (Métier du Multimédia et de l Internet) Projet Tuteuré Deuxième Année Projet HK_Lime Etudiants: Alexandre Lacombe Jimmy

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

HOME PROFILE immo Numéro un en Gascogne

HOME PROFILE immo Numéro un en Gascogne HOME PROFILE immo Numéro un en Gascogne Chasseur immobilier La meilleure façon de trouver et de négocier un bien dans le Sud Ouest Exclusivement au service de l'acheteur... Propriété, villa, maison, appartement

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE DIDIER LECLÈRE L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE, 1997, 2001, 2002, 2004, 2011 ISBN : 978-2-212-54964-5 Sommaire Introduction Les objectifs de la

Plus en détail

RAPPORT SUR LA 1 er PORTE OUVERTE DU TC DIENVILLE (Milieu rural)

RAPPORT SUR LA 1 er PORTE OUVERTE DU TC DIENVILLE (Milieu rural) RAPPORT SUR LA 1 er PORTE OUVERTE DU TC DIENVILLE (Milieu rural) Rapport réalisé par Sébastien Prudent (organisateur du projet), en octobre 2012. SOMMAIRE Chapitre 1 : Présentation du projet 1) Contexte:

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14 APPLE 1 Sommaire Histoire d Apple 3-4 L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8 Les nouveautés à venir... 9-13 Conclusion. 14 2 L histoire d Apple Apple fut fondée le 1er Avril 1976, en Californie, par Steve

Plus en détail

IX. business plan. Vous voulez créer une entreprise ; comment préparer votre business plan. Ce cahier vous explique toutes les étapes.

IX. business plan. Vous voulez créer une entreprise ; comment préparer votre business plan. Ce cahier vous explique toutes les étapes. IX. business plan Vous voulez créer une entreprise ; comment préparer votre business plan Ce cahier vous explique toutes les étapes. IX. BUSINESS PLAN 103 sommaire 1. Introduction 105 1.1. Définition 105

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ A chaque campagne agricole dans les zones rurales Camerounaises en particulier et Africaines en générale,

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances Chambre des communes

Présentation au Comité permanent des finances Chambre des communes Presentation Standing Committee on Finance Study: Measures to Enhance Credit Availability and the Stability of the Canadian Financial System March 31, 2009 Présentation Comité permanent des finances ÉTUDE

Plus en détail

Travail effectué par Gérald Bedocchi 2 er Année Licence sciences commerciales Option Management international

Travail effectué par Gérald Bedocchi 2 er Année Licence sciences commerciales Option Management international H AAUUTTEESS EETTUUDEESS COMMEERRCCIIAALLEESS RRUUEE LLOUUVVRREEXX 144 44000000 LL II EEGEE Travail effectué par Gérald Bedocchi 2 er Année Licence sciences commerciales Option Management international

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE

ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE ATRESSS ANIMATIONS LE TRAVAIL : UNE VALEUR SÛRE SOMMAIRE VOS AVANTAGES..3 Une hausse de vos ventes pendant et après l animation Une hausse de votre chiffre d affaires Plus de simplicité Une équipe disponible

Plus en détail

Smart Paperd sd RAPPORT ANNUEL 2010. Une Junior entreprise crée dans le cadre d INJAZ. Nom du Conseiller : Sebti Chakib Nom du Professeur : Mme Touhfa

Smart Paperd sd RAPPORT ANNUEL 2010. Une Junior entreprise crée dans le cadre d INJAZ. Nom du Conseiller : Sebti Chakib Nom du Professeur : Mme Touhfa Smart Paperd sd Une Junior entreprise crée dans le cadre d INJAZ RAPPORT ANNUEL 2010 Nom du Conseiller : Sebti Chakib Nom du Professeur : Mme Touhfa Année : 2009-2010 Email: smartpaper10@gmail.com 1 SOMMAIRE.Introduction

Plus en détail

Guide de la création de site E-commerce pour les débutants

Guide de la création de site E-commerce pour les débutants Guide de la création de site E-commerce pour les débutants www.ddlx.org 09 72 19 85 01 Introduction : Un aspect séduisant et attractif d internet, c est qu avec presque rien on peut faire de grandes choses.

Plus en détail

Présentation de la démarche

Présentation de la démarche Présentation de la démarche 2007/2013 1. Le projet Présentation du porteur de projet et du projet Nature du projet Description du projet Vos autres projets Calendrier Vous et votre projet Synthèse 3. La

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

LES INDICES DE QUALITE

LES INDICES DE QUALITE Fiche ressource n 110 LES INDICES DE QUALITE Les Indices de Qualité (IQ), c est quoi? Il s agit d un processus d évaluation de la Mini-Entreprise en 3 niveaux afin de vous permettre de vous évaluer et

Plus en détail

RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008

RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008 RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008 Version non définitive um Etudiants Entreprises de l UTC 1 Sommaire Introduction... 4 1. Point de vue des étudiants... 4 1.1. Nombre d étudiants...

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

Rapport annuel JE 2013

Rapport annuel JE 2013 Rapport annuel JE 2013 CAN-SEE JUNIOR ENTREPRISE CREE DANS LE CADRE DU PROGRAMME INJAZ Conseillers pédagogiques : Conseiller Injaz : - Daghy Fatima Houria BOUCHOUF - Mzioui Can-SEE Page 7 Lycée Ibnou El

Plus en détail

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY

CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY CREER UNE ENTREPRISE A JERSEY Avant toute autre démarche, il faut avoir un «business plan» (projet professionnel) solide et bien conçu. Pour cela, il vous suffit de suivre les instructions ci-dessous :

Plus en détail

PARTENARIAT 2014. ENSMM Besançon Association Gala ENSMM. «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante»

PARTENARIAT 2014. ENSMM Besançon Association Gala ENSMM. «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante» PARTENARIAT 2014 ENSMM Besançon Association Gala ENSMM «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante» Contact : Geneviève GARNIER - genevieve.garnier@ens2m.org - 07 87 29 51 64 - gala@ens2m.fr

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

Dossier Gestmag 2007. Livre IV. Gestion des clients et fournisseurs

Dossier Gestmag 2007. Livre IV. Gestion des clients et fournisseurs Dossier Gestmag 2007 Livre IV Gestion des clients et fournisseurs Domiciel Inform@tique Page 1 Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. Généralités 3 2. Gestion des fournisseurs 3 2.1 La fiche fournisseur 3 2.1.1

Plus en détail

Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM "LA PAROLE AU PERSONNEL!"

Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM LA PAROLE AU PERSONNEL! Région Vaud Délégation syndicale EVAM RAPPORT SUR L'ENQUETE DE SATISFACTION A L'ATTENTION DU PERSONNEL DE L'EVAM "LA PAROLE AU PERSONNEL" 1. Commentaires généraux L'enquête "La parole au personnel" a été

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

PROCONCEPT EASY START

PROCONCEPT EASY START PROCONCEPT EASY START Découvrez les avantages d une solution logicielle Suisse, développée spécialement pour couvrir l ensemble des besoins des PME DÉVELOPPÉE PAR UNE PME POUR LES PME Avec ProConcept Easy

Plus en détail

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général Claude Guittard Bureau 153 guittard@unistra.fr LICECE 1 UDS 2012/2013 PROGRAMME Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire Plan Comptable Général Bibliographie indicative:

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit PCI -TD _ Centres Resp et Profit_Correction CAS.doc 1 / 28 CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1 NOTIONS

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2011/6 - Traitement comptable de l achat d or et d œuvres d art. Avis du 16 mars 2011

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2011/6 - Traitement comptable de l achat d or et d œuvres d art. Avis du 16 mars 2011 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2011/6 - Traitement comptable de l achat d or et d œuvres d art I. Introduction Avis du 16 mars 2011 Les entreprises qui achètent de l or ou des œuvres d art sont

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

COURS 470 Série 02. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 02. Comptabilité Générale COURS 470 Série 02 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

formation Des formations pour enrichir vos compétences Octobre - Décembre 2011

formation Des formations pour enrichir vos compétences Octobre - Décembre 2011 Des formations pour enrichir vos compétences formation Octobre - Décembre 2011 1 rue de la Paix BP 0506 53005 LAVAL CEDEX 02 43 59 24 00-02 43 59 24 01 cga.mayenne@cgamayenne.org - e www.cgamayenne.org

Plus en détail