Être la société qui comprend et répond le mieux aux attentes des femmes en termes de produits, de services et

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Être la société qui comprend et répond le mieux aux attentes des femmes en termes de produits, de services et"

Transcription

1 AVON The company for women Être la société qui comprend et répond le mieux aux attentes des femmes en termes de produits, de services et

2 Avon et son environnemen t

3 Avon en quelques mots Chiffres clés : CA France : 32 million d euros 16% du chiffre d affaires du secteur cosmétique en vente directe = leader 2.13 million d achats client 0.37% de part de marché cosmétique en France 1000 produits Historique 1886 : Création de l entreprise par David Mac Connel sous le nom de California Perfume Company 1939 : Changement de nom : Avon Products Inc : Naissance Avon France, Filiale Avon Monde.

4 Le métier d Avon Vente et fabrication de produits cosmétiques Vente de lingerie féminine, bijoux fantaisies et accessoires Avon : The company for women = répond aux attentes des femmes Intégrité, moralité Améliorer la vie des femmes Leader mondial de la beauté en vente directe Dans près de 150 pays Avon apporte la beauté à domicile Avon = référence mondiale dans la recherche et dans la qualité Société dédiée aux femmes Engagée mondialement dans la cause des femmes = Avon Foundation ( public charity)

5 La concurrence ( Les concurrents de la vente directe : Nutrimetics, Auriège, Herbalife, Stanhome, et Tupperware Les plus gros concurrents sur le marché des cosmétiques : Yves rocher, L Oréal, Nivéa, MDD, Procter and gamble l offre) Les chiffres : L oréal : cosmétiques = 98% CA (14288 millions) milliards Nivéa (groupe Beiersdorf) CA cosmétique : milliards Yves Rocher : CA : milliards Clarins : millions Tupperware : CA France = 54 millions

6 Pourquoi Tupperware marche mieux? Utilise la méthode de vente «one to many» (vente réunion) ateliers cuisine et réunions par an Toujours plus d innovations et de recherches On revu depuis peu leur stratégie pour repartir à l attaque du consommateur, et briser leur image «vieillotte» (élargit sa gamme de produits, dynamise son mode de distribution)v Opération ponctuelles (hypermarché, salon ) Vente en kiosque dans les galeries marchandes (BHV, Printemps) Nouvelle méthode de commercialisation appelée le Totem : Produit placé chez un commerçant (en fonction de l activité) But : être plus visible dans les grandes villes (territoires qui restent encore à conquérir) Les recettes du succès : nouveux leviers autour du modèle de distri direct

7 La vision des concurrents Auriège : La marque qui apporte de l or à votre peau. Apprendre la beauté à toutes les femmes. Nutrimetics : Beauté, forme, bien-être. Puiser dans la nature ses meilleurs éléments tout en la respectant. Yves Rocher : Le futur est déjà dans la nature. L Oréal : La quête de beauté et de bien-être. C est pourquoi nous avons choisi de mettre notre recherche et notre expertise au service des femmes et des hommes du monde entier pour contribuer à répondre à ce besoin essentiel de bien-être dans toute sa diversité.

8 cosmétiques Recherche du bien être, donner une bonne image de soi, faire 1er consommateurs de cosmétiques au monde comme les autres 4ème marché mondial de cosmétiques en CA Révolution face à la beauté : image de la française 2002 : dépense cosmétiques annuelle = 160 euros/personne 2002 / milliards de vente de cosmétiques + 7.1% de vente de produits de soins entre 2001/2002

9 Répartition de la production des cosmétiques en France

10 Étude du consommateur Définition selon la loi : «Toute personne physique qui, en dehors du cadre de son commerce, de ses affaires ou de sa profession, passe un contrat avec un fournisseur dans l exercice de son activité professionnelle ou commerciale.» Directive du 5/04/ : Apparition mouvements de consommation en France 1975 : Énoncé des droits fondamentaux des consommateurs 1981 : 1er Ministre français de la consommation Associations : Institut National de la Consommation (INC) Organisation Générale des Consommateurs (ORGECO)

11 Législation : la protection du consommateur Le mouvement consumériste né aux Etats-Unis conduit le législateur à développer des règles protégeant le consommateur En France, loi de 1978 codifié dans un code la consommation (Information des consommateurs, pratiques commerciales, conditions générales des contrats) Depuis 1/01/02 : garantie après-vente minimale légale de 2 ans L acheteur pris au dépourvu (démarchage domicile, vente distance) a la possibilité de se rétracter dans un délai de 7 jours minimum La livraison doit se faire dans les 30 jours Droit de rétractation de 7 jours à compter de la livraison, 3 mois quand omission des informations obligatoires par écrit Obligation de fournir les coordonnées complètes de l entreprise Obligation de remise des conditions générales de contrat

12 Variable mercatique Augmentation ventes produits cosmétiques depuis 30 ans en France Augmentation clientèle masculine sur le marché des cosmétiques (pub) Multiplication des gammes dédiées aux hommes Variable individuelle Catégorie socioprofessionnelle Influence de la famille Recherche du bien être Étude selon différentes variables Variable d environnement Facteur socio-démographiques Phénomène de mode, attention image que l on donne Place de l homme et de la femme a changé = égalité plus forte = Féminisation de l homme Population vieillissante Population qui s agrandit Profil de la population : 20.7 million de femmes agées de 15 à 69 ans Augmentation du pouvoir d achat (société de consommation) Migration rurale

13 Le processus d achat 1- Reconnaissance besoins : Changement social, CSP, effet de mode et d imitation 2- Recherche d infos : Publicité (télé, radio, mag, prospectus) Entourage, bouche à oreille Internet Mais ce sont plutôt les infos qui viennent à nous! 3- Évaluation solutions Comparaison du rapport qualité/prix, conseils auprès de l entourage 4- Décision Après avoir bien étudié son environnement et fixé son budget 5- Évaluation post achat S embellir, problème cellulite, peaux, sentir bon, trouver gamme complète de produits beauté Pas pub Avon, connaissance du nom par le bouche à oreille de génération en génération. Seule pub : parrainage Comment développer l image de marque d Avon pour que le consommateur ne connaisse pas seulement le nom? Plus cher qu Yves Rocher de 15% et 50% moins cher que la distribution sélective Conseils personnalisés, rapport qualité/prix Allergies, retour à d autres modes de distri ou marques, fidélisation et apport de nouveaux clients

14 français face aux En quelques chiffres cosmétiques : Dépense cosmétique multiplié par 2 en 30 ans million de femmes âgées de 15 à 69 ans. 25% des français achète au moins une fois par an par le biais de la vente directe. Qu attendent les consommateurs des produits cosmétiques? Beauté, soins, propreté, bien être, dynamisme, senteurs,plaisir perso,détente Rester jeune, entretenir sa peau, son image, s embellir,être en harmonie avec son corps, se rapprocher au max des canons de la beauté. Quelle clientèle peut s adresser à Avon? Les femmes au foyer, les personnes travaillant à mi-temps, les personnes à la retraite = difficile pour la population active de nos jours

15 Comparaison des classes moyennes en France et aux Etats-Unis En France Difficile de voir les contours De plus en plus vaste Va du SMIC au salaire relativement élevé Clientèle difficile à cibler Avon doit s adapter à toutes catégories de la classe moyenne française Aux Etats-Unis Déclin Soit pauvres soit riches Avon cible une classe moyenne inexistante Ostentation Avon doit choisir entre le bas de gamme et le luxe

16 Les «4P» d AVON ( Products, Prices, Placement, Publicity)

17 Étude de l image de marque d Avon Définition de la marque, loi du 6 Janvier 1991 La symbolique d Avon : La symbolique des sons : «Ah bon, ça existe encore?» «je me souviens j avais du parfum Avon quand j étais petite» Vieux, dépassé, image non renouvelé Nom patronymique Nom déclinable : Avon Anew Avon Kids Avon = savon (propreté) = avons (possession) Avon = heaven (paradis) = haven (refuge) Protection pour la femme Nom euphonique : Prononciation internationale Facile à mémoriser Ne ressemble pas à un autre nom

18 Les produits Avon Les «hors cosmétiques» Présentation de la gamme : Bijoux fantaisies Lingerie Produits cadeaux

19 Les produits cosmétiques Avon Les innovations : Introduction des acides de fruits dans les crèmes de soin Stabilisation de la forme pure de la vitamine A, le rétinol dans le soin anti-âge Lancement d une ligne de soin pour la peau dédiée aux femmes de plus de 40 ans. Introduction des formules 2 en 1/3en 1 Maquillage sans transfert Les chiffres : 73% du CA (2002) 150 nouveaux produits cosmétiques par an 700 produits

20 Présentation de la Gamme cosmétique Les parfums = 42% du CA Maquillage = 22% Soin de la peau = 17% Produits capillaires = 11% Produits de toilette = 8%

21 Étude fonctionnelle d Avon : Avon Stratégie d imitation Nivéa Kenzo Claire s Panthène pro V Armani

22 intéressantes : la gamme «l arc de sensations» 4 saisons, fraîcheur, légèreté, sensation de bien être Stratégie d imitation Chaque gel douche est qualifié par un adjectif (Ushaïa nature) = revoit moment journée ou année

23 Stratégie de différenciation Se différencier : la stylique de ce produit ne ressemble a aucune autre sur le marché. Donner une image propre aux

24 d Avon «Plus cher qu Yves Rocher de 15%, 50% moins cher que la Avon utilise distribution 2 stratégies : sélective» Pénétration : prix bas pour toucher le plus de monde possible (gamme de maquillage ressemblant à Claire s) Alignement sur la concurrence : éviter la guerre des prix Tableau comparatif : Modulation prix de base : Remise, offre promotionnelle, soldes Majoration de prix : prestation annexe facturé au client Manipulation des prix de la part des ambassadrices

25 La vente directe face aux autres canaux de distribution Répartition du CA "Cosmétiques" France par canal de distribution (en %) Vente en Pharmacie (dont 6,67% en produits soin de la peau) Vente sélective (dont 15,88% en fragrance) Source FIP, 2001 Vente à distance (dont 2,52% en produits soin de la peau) 7% 2% 9% 28% 54% Vente directe (dont 0,95% en produits soin de la peau) Grande distribution (dont 22% en produits capillaires) Evolution des ventes 2000/2001: plus forte augmentation: vente directe (27,2%) D une manière générale, plus forte croissance : + 7,1% pour produits de soin + 6% maquillage Canal de distri le plus développé : La grande distribution Pratique, facile, nombreux choix de gammes plus ou moins chères = société de consommation

26 Etude de la vente directe Zoom sur la vente directe, pourquoi un tel essor? tendance du 21ème siècle : vouloir que les magasins viennent vers nous plutôt que nous allions à eux. La Vente Directe, génératrice d'activités nouvelles : la crise actuelle permet une nouvelle évolution de la Vente Directe La Vente Directe correspond au nouveau climat social dans lequel le consommateur retrouve une place pri-vilégiée recrée des liens et le tissu social 2 types de vente directe : La méthode globale ( le one to many) : excellent pour vendre des produits plaisants à présenter comme les cosmétiques : influence des autres lors des réunions La vente individualisée ( one to one) : Plus appropriée aux articles relativement coûteux car les clients ont besoin d être convaincues de manière plus personnalisée avant un achat onéreux. Elle a devant elle un avenir prometteur.

27 Avon : Un statut reconnu et des avantages sociaux : Vendeur à domicile indépendant (carte de la FVD) Deux Chemins... pour L activité d ambassadrice Gagner de l argent en toute liberté en France Propose distribue les produits Avon grâce brochure Indépendante Gains calculés en fonction du montant des ventes réalisées : de 15 à 45% réussir! L ambassadrice pilote : 165 en France Chargée du développement du CA Recrute, complète la formation, suit les ambassadrices Doit recruter 15 à 20 nouvelles ambassadrices par campagne Reporte au Directeur de division

28 Les conseils de vente Conseils pratiques : Comment remplir un bon de commande Comment présenter les produits de démonstration Comment réussir sa campagne Informations régulières sur produits Adopter un nouveau style de vie «Un produit montré est un produit vendu» «Un conseil adapté, c est une commande assurée» «Plus de ventes, c est plus de gains» Formations : Formations beauté régulières avec application des produits avec esthéticiennes (théorie et pratique : reconnaître un type de peau, savoir adapter les produits à chacune de vos clientes, conseils en maquillage) Leçons de maquillage (une par campagne)

29 Pour ambassadrice : Pour ambassadrice pilote : «Gagner de l argent en toute liberté» Présenter la brochure à un maximum de personnes Distribuer échantillons Conseiller, donner confiance Passer commande à Avon toutes les 3 semaines (fin de campagne) Livrer vos clients Présenter la nouvelle brochure «Gagner encore plus d argent!» Devenir d abord candidate pilote. Présenter à la responsable de votre zone 5 personnes à la recherche d une activité indépendante. Si ces 5 personnes vendent pour 750 euros ou lus TTC de produits Avon, vous devenez ambassadrice pilote. Avon = vente directe à niveaux multiples (vendeurs locaux recrutent, forment et encadrent la force de vente) = commission

30 Avantages : Inconvénients : Pour le vendeur : Contact privilégié des clients Grande liberté en matière d organisation du travail Tactiques de vente différentes : faire partager les avantages d un produit à des amis (conseils) Avon vendeurs = Ambassadrices Source de revenu complémentaire Engagement initial moindre, alternative flexible Formation régulière et efficace des vendeurs Fidélisation du client Possibilité de changement de métier : épanouissement perso et pro Pour Avon : Moyen de surmonter les coûts de la grande distribution Pour le client : Bouche-à-oreille : source d info plus crédible Personnalisation des produits Instauration de véritables relations (Contacts réguliers) Livraison à domicile Éloignement de la nature impersonnelle ds grands magasins Pour le vendeur : Vendeurs comptent sur eux-mêmes pour affronter les situations difficiles «On gagne bien sa vie» si on encadre une équipe et si on ne fait que ça La population active d aujourd hui n a pas le temps de recevoir Pour Avon : Roulement du personnel élevé Difficile d encadrer la force de vente (vente pyramidale) La société dépend de ses vendeurs 2 recrues pour accomplir le travail d un vendeur à temps plein Activité choisie pour court ou moyen terme Pas de réelles campagnes publicitaires Nombreuses disparités parmi les législations nationales au sein de l UE (protection forte des consommateurs et distributeurs) Pour le client : Intrusion indésirable dans la vie privée Pressions exercées sur le consommateur Individus sans scrupules sur le marché qui exploitent les consommateurs (effet boule de neige = illégal)

31 Internet s impose de plus en plus comme un canal de 6 internautes sur 10 ont distribution effectué un achat, une commande ou une réservation en ligne au cours des six derniers mois. Ce taux a été multiplié par six depuis juin Près de 50% des acheteurs on line effectuent leurs achats au moins une fois par mois. Pour ces acheteurs réguliers, on constate une surreprésentation par rapport à la population internaute sur les hommes, les ans, les CSP+, la connexion haut débit, les activités pratiquées (cinéma, concert, shopping, recevoir des amis). Avenir = Internet et vente directe Retour à l individualisation du consommateur

32 Source Ipsos

33 Publicité Faire connaître ou rappeler l existence Communication dépend de la cible : les femmes avant tout pour Avon (que dire du reste de la gamme? ) Domaine cognitif : Faire connaître l entreprise, notoriété spontanée Domaine affectif : faire aimer Domaine conatif : faire acheter et racheter = action des ambassadrices Ambassadrice sur Internet : site perso qui prône les produits de la marque et tente d attirer les clientes Pub illégales et polluantes aux États-Unis : affiches sur les murs, annonces manipulatrices dans les journaux. Parrainage : publicité d intérêt général = sensibiliser public Lutte contre le cancer du sein Lutte contre la violence domestique

34 La promotion Avon Action directe par les ambassadrices à domicile : prise de contact, conseils, démonstration d utilisation Ambassadrices renouvelées = de nombreuses nouvelles clientes (bouche à oreille, amies, connaissances ) 19 campagnes par an : soit toutes les 3 semaines, découvertes de nouveaux produits, réductions sur les produits phares, offres promotionnelles sur certains produits de saisons (gel douche, crème solaire ) 150 nouveaux produits par an Ventes avec primes : Primes directes Primes échantillons = pub autres produits à venir Réduction de prix : 3 pour le prix de deux Offres promotionnelles Ventes groupées Offres de remboursement Reprise de produits Parrainage entre amies :

35 Plan marketing : L envolée en toute beauté d Avon

36 Ce qui pose problème chez Avon Image de marque «vieillotte» Leur slogan ne correspond pas vraiment aux produits vendus («the company for women») Produits : trop d effet d imitation alors qu elle possède des gammes intéressantes Nom des produits non renouvelé : noms de parfums «always», «timeless»et «night musk»= voir à se lancer plus loin dans le futur et à s ouvrir au grand jour Prix : le prix est souvent associé à la qualité, ne pas trop baisser leurs prix = risque de bas de gamme Si les consommateurs se tournent vers vente directe, c est qu ils recherchent de la qualité et des produits uniques, qu ils ne trouvent pas en grande distribution Distri : Pression exercée sur le client par Ambassadrices La population active n a pas le temps de recevoir un vendeur = achat en grande surface Roulement trop élevé du personnel : les clientes ne peuvent pas se familiariser avec l ambassadrice, problème de confiance. L image de la société dépend trop du comportement du vendeur Publicité : quasiment inexistante, compte trop sur le bouche-à-oreille, les gens oublient qu Avon existe

37 Phénomènes structurels et conjoncturels Face à l offre croissante sur le marché des cosmétiques, le consommateur d aujourd hui est de plus en plus exigeant et réticent. Après le phénomène de la grande distribution et de la consommation de masse, on remarque un retour à l individualisation du consommateur, à la personnalisation de ses besoins, évolution du marché que chaque entreprise doit prendre en compte : Une migration rurale croissante Une population vieillissante Une jeunesse délaissée Une présence plus forte des hommes La vente Internet en plein essor Une tendance consumériste

38 Nos solutions : Changer le slogan : «The company for women and their family» Produits : kiosques dans boutiques spécialisées (renforcer visibilité et idée de qualité) Décliner les gammes intéressantes Augmenter certains prix Vendeurs : Logos sur véhicules et tenues Avon pour ambassadrices Création de sites et de locaux par ambassadrices Formation d esthéticiennes = soins personnalisés pour le client Vente en réunion Pratiquer le marketing «viral» ou mercatique directe : Publipostage (envoyer des messages ciblés et personnalisés) :attention aux frais élevés de création de catalogues = imprimer seulement les produits phares et offres promotionnelles. Imprimé sans adresse : coût de distribution faible mais absence de personnalisation Supports : presse féminine (bonne sélectivité, valorisation du produit) Presse gratuite = fort taux de pénétration Affichage (voir les prix) : Spot publicitaire (coût élevé mais possibilité couverture nationale) =mais spot publicitaires sur chaînes spécialisées du satellite offrent des prix moins élevé et permet même couverture internationale. Créer une émission «téléshopping» sur une chaîne du satellite Marketing direct assure une fréquence de contacts supérieure au nombre de visites (c est prospecter, vendre, fidéliser)

39 Affichage But de l affichage : Rappeler l existence de la marque = relancer les produits en phase de maturité et de déclin Faire connaître les nouveautés de la marque Affichage publicitaire urbain Achat location Couverture et page de magazines

40 Achat d affichage Calculs pour Avon : Soit : Environ 130 grandes villes en France affiches en France 120*176 cm double face x1325 = euros

41 Location de panneux d affichage Le prix de location : une simple face de deux mètres carrés («sucette», aubette de bus, panneaux rétroéclairés du métro) coûte +/- 74 euros pour 7 jours. ( Une campagne sur les 2600 panneaux JC Decaux coûte la bagatelle de euros) Calculs pour Avon Soit affiches Avon pour 7 jours dans toute la France : 74x = euros

42 Prix d impression des affiches Les prix indiqués auparavant ne comprennent pas le prix de l impression des affiches, mais seulement le support publicitaire, voir tableau des prix : Coût total affichage + impression Achat : = euros Location : = euros

43 Couverture et page de magazine Le magazine «Gala» semble le plus avatageux en terme de prix, cependant «Gala» n est peut-être pas le magazine le plus adapté : en général, les pris sont compris entre entre et euros. On porra dons se tourner vers une presse plus spécialisée comme «Femme Actuelle»

44 Pourquoi ne pas imposer un profil Avon? Ensemble tailleur jupe veste : 35 euros Jupe : 27 euros Chemisier : 21 euros = 83 euros/tenue Ensemble tailleur pantalon Veste : 35 euros Pantalon : 33 euros Chemisier : 21 euros = 89 euros/tenue Textes, logos, motifs avec fond adhésif Prix au mètre carré : H.T.

45 Les gammes à étendre La troisième génération : Population vieillissante donc augmenter production anti-rides + augmenter recherche sur anti-rides (plus efficace) Profiter formation esthéticienne pour offrir des soins plus adaptés aux personnes âgées Organiser réunions dans maisons de retraites Les jeunes : Dynamiser l image de marque d Avon jeunes Pour attirer jeunes : mailing, pop up (Internet) Presse ans (une page de pub sur produits jeunes) Contrats étudiants Les hommes : Plus d ambassadeurs Pub dans presse masculine Proposer soins spécialisés pour hommes (mains, dos, pieds, cheveux) Différentes gammes ( sportifs, manuels, homme d affaires)

46 La gamme «jeunes»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT 11 CHAPITRE PREMIER LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT En moins d un siècle, le marketing direct a profondément évolué. Passant de la commande traditionnelle par courrier à la multiplication

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE

Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité? LA COMMUNICATION COMMERCIALE La saturation des marchés, l intensité concurrentielle et l évolution du comportement du consommateur devenu

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux»

Fiche Synthétique. Marketing. Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Fiche Synthétique Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Soins des cheveux» Mars 2014 1 1. Objectifs Déterminer les meilleures occasions de contact entre les marques du secteur des

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

Media : moyen de communication

Media : moyen de communication Media : moyen de communication La transmission d un message peut se faire au moyen de différents outils tels que l image (photo, vidéo), le son (musique, voix), le texte (affiche), mais aussi l événement,

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Réussir son affiliation

Réussir son affiliation David Sitbon Étienne Naël Réussir son affiliation Comment gagner de l argent avec Internet, 2012 ISBN : 978-2-212-55350-5 1 Comprendre que tout est marketing de rentrer dans le détail, il nous a semblé

Plus en détail

PaquetPLUS - votre partenaire asile colis Présentation des services

PaquetPLUS - votre partenaire asile colis Présentation des services vous présente PaquetPLUS - votre partenaire asile colis Présentation des services Fondée début 2009 par deux anciens salariés d ebay, la société berlinoise a su étendre son réseau de distribution à plus

Plus en détail

Gestion de l entraînement en groupe

Gestion de l entraînement en groupe Gestion de l entraînement en groupe Concepts, Motivation, Embauche et Autres Sommaire de la Gestion de l entraînement en groupe Processus de Recrutement & motivation des super animateurs Structures justes

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion - OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelle

Plus en détail

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ

SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ SOLUTION GLOBALE DE FIDÉLISATION FIDÉLISEZ EN TOUTE SIMPLICITÉ la carte multi commerces et multi services qui s adapte à tous les secteurs FidelPass vous accompagne dans la mise en place d un système de

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 1 En détails dans les pages qui viennent LES OUTILS DE COMMUNICATION GRATUITS... Page 3 Pour vos clients & invités. Page 3 - Communiquez

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne

Agence Conseil en Marketing et communication Numerique. Implantation : France & Espagne Agence Conseil en Marketing et communication Numerique Implantation : France & Espagne Optimise la notoriété et les performances de votre marque sur internet. Notre Métier ROI Media accompagne ses clients

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

Marketing Mesure de l utilité des points de contact

Marketing Mesure de l utilité des points de contact Marketing Mesure de l utilité des points de contact Secteur «Magasins d optique» Pour & Paris, le 22 Août 2012 Pauline Lermigeaux 01 53 00 92 89 Olivier Goulet 01 53 00 92 84 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS Le papier, c est fini. Maintenant, il faut passer sur Internet. Il y a trop de monde sur Internet, C est impossible de

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION

GUIDE DE COMMUNICATION GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au salon Saveurs des Plaisirs Gourmands 2012. Édition de Juin www.salon-saveurs.com Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands 01-04 Juin 2012 Paris Espace

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ Les places de marchés : nouvelles tendances de l e-commerce? Préparer son projet Découvrir ses possibilités Découvrir ses limites Skender

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Progiciels de gestions & services pour le Commerce et la Distribution

Progiciels de gestions & services pour le Commerce et la Distribution Progiciels de gestions & services pour le Commerce et la Distribution AVANT...... la richesse d un commerce était constituée par son stock et son fond de commerce c est-à-dire sa clientèle fidèle qui se

Plus en détail

Yves Rocher mécène des artistes femmes

Yves Rocher mécène des artistes femmes C55/M30/J100 Ton en quadrichromie Créateur de la Cosmétique Végétale C75/M80/J95 Yves Rocher mécène des artistes femmes Depuis toujours très engagée auprès des femmes, la Marque Yves Rocher a décidé d

Plus en détail

La révolution mobile : les nouveaux usages

La révolution mobile : les nouveaux usages La révolution mobile : les nouveaux usages Marketing mobile : de quoi parle-t-on? «Le marketing mobile consiste à utiliser le téléphone pour atteindre le consommateur et le faire réagir de façon ciblée,

Plus en détail

DEVELOPPER SON POTENTIEL COMMERCIAL GRACE A DES OPERATIONS DE COMMUNICATIONS ET DE MARKETING QUI IMPACTENT

DEVELOPPER SON POTENTIEL COMMERCIAL GRACE A DES OPERATIONS DE COMMUNICATIONS ET DE MARKETING QUI IMPACTENT Mardi 07 octobre 2014 DEVELOPPER SON POTENTIEL COMMERCIAL GRACE A DES OPERATIONS DE COMMUNICATIONS ET DE MARKETING QUI IMPACTENT Par Mme Kriss Brochec Directrice de Congo Web Agency Kriss BROCHEC Fondatrice

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Chapitre 2 Marketing (Mercatique)

Chapitre 2 Marketing (Mercatique) Introduction Chapitre 2 Marketing (Mercatique) Définition : «Le marketing consiste à prévoir tous les changements qui peuvent survenir sur un marché et à déterminer la manière dont l'entreprise pourra

Plus en détail

Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft

Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft Marketing Service la prise en charge de votre marketing par ikosoft marketing service Marketing Service c est 3 offres pour fidéliser, développer votre notoriété et augmenter votre chiffre d affaires rapidement

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement?

Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement? Session 4 : Quels sont les stratégies marketing à développer en assainissement? Jeu des 4 P Séquence prévue : 3 février 2012, de 14h30 à 17h15 Format : - Jeu des 4P : jeu de plateau, inspiré du jeu de

Plus en détail

Boîte à outils d affaires CIBC faites croître et gérez votre entreprise en direct

Boîte à outils d affaires CIBC faites croître et gérez votre entreprise en direct Boîte à outils d affaires CIBC faites croître et gérez votre entreprise en direct Partie 5: Faites croître votre entreprise en ligne LIVRAISON RAPIDE 2 Feuille de travail Maintenant que vous explorez de

Plus en détail

Les milieux Sinus au Credit Suisse

Les milieux Sinus au Credit Suisse Les milieux Sinus au Credit Suisse Dr.Marion Schäfer Table des matières: Introduction Segmentation dans le secteur financier Les milieux Sinus dans le secteur bancaire Critères de détermination des groupes-cibles

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Quels sont les outils de l action commerciale? ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Organiser les étapes d'une action de prospection Réflexion et choix des moyens Validation des outils de ventes Elaboration

Plus en détail

POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE

POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE NÉCESSITÉ POUR LES COMMERÇANTS ET ARTISANS DE PROXIMITÉ? Réunion organisée par Châteaurenard CARAD Développement et L Agence Internet AG-log ww ww.ag-log.fr - www.mescommerces.fr

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

La gestion de la relation client. Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing "One to one"

La gestion de la relation client. Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing One to one La gestion de la relation client Introduction Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing "One to one" apparaît en France en 1997. Mais le concept est né au début des années 1990, pour

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

111 solutions. pour propulser vos ventes to boost your sales. Plus de clients, plus de ventes. Un rapport produit et rédigé par Nicolas Delorme

111 solutions. pour propulser vos ventes to boost your sales. Plus de clients, plus de ventes. Un rapport produit et rédigé par Nicolas Delorme 111 solutions pour propulser vos ventes to boost your sales Un rapport produit et rédigé par Nicolas Delorme marketing marketing marketing Plus de clients, plus de ventes. 111 solutions pour propulser

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet?

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet? VENDRE GRÂCE A INTERNET - POURQUOI ET COMMENT? ALES 20 septembre 2012 La vente par Internet Pourquoi vendre par Internet? - c est un nouveau canal de commercialisation. - pour mettre son catalogue produits

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

Étiquettes électroniques de gondole

Étiquettes électroniques de gondole Étiquettes électroniques de gondole Plus de capacités promotionnelles et une meilleure expérience client pour vos magasins Présentation Pricer Pricer est le leader mondial des solutions d étiquetage électronique

Plus en détail

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR AVANT-PROPOS Introduction au e-marketing Section 1 La maturité du commerce en ligne Section 2 Le phénomène web2.0 Section 3 Le plan de l ouvrage PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

Plus en détail

Le E- commerce ce n est QUE du commerce...

Le E- commerce ce n est QUE du commerce... id@idagir.fr Le E- commerce ce n est QUE du commerce... Votre site ne représente que 20 % à 30% de votre investissement. Préservez donc 70 à 80 % de votre budget pour votre communication. Réflexions sur

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Accompagnez moi dans mon parcours professionnel

Accompagnez moi dans mon parcours professionnel Accompagnez moi dans mon parcours professionnel Outils Charte de communication et Outils d aide à la vente (Ex Presse Gratuite Généraliste) Dispositif : 1000 Chartes de 20 pages, divers documents annuels

Plus en détail

parcours client «client

parcours client «client «Bien communiquer à moindre coût: trucs & astuces» Bertrand VAN DEN DOOREN Cercle de Wallonie Namur, le 07 juin 2013 1 Parcours du public et moments s Les actions de communication se programment tout au

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales RAPPORT ANNUEL 2015 Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Encadré par : Mme EL GNAOUI Leila Mme KHOUKH Fatimazahra Sommaire : PRESENTATION

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise

Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise Construire votre communication : Les enjeux de la communication en entreprise Quels sont, selon vous les enjeux de la Communication en entreprise...? Communiquer efficacement : un vrai point d'équilibre

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

LES MEILLEURES TECHNIQUES DE PROSPECTION

LES MEILLEURES TECHNIQUES DE PROSPECTION Appelez nous au 04 78 89 54 43 contact@ceresdeveloppement.fr LES MEILLEURES TECHNIQUES DE PROSPECTION Livre blanc Vous êtes gérant, indépendant ou commercial ; vous savez qu une partie de votre travail

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Juin 2005 ADISTAR. lance ECOMMERCE SOLUTION. Dossier de presse

Juin 2005 ADISTAR. lance ECOMMERCE SOLUTION. Dossier de presse Juin 2005 ADISTAR lance ECOMMERCE SOLUTION Dossier de presse SOMMAIRE I. La nouvelle entité d ADISTAR I.1 ADISTAR : spécialiste des métiers tournés vers les nouvelles technologies I.2 La naissance d Ecommerce

Plus en détail

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER S SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER plus que jamais, un outil d actualité et de conquête Votre connaissance du et de vos clients est fondamentale pour assurer vos succès.

Plus en détail

Peintures et enduits naturels DEVENIR FRANCHISÉ COLOR-RARE

Peintures et enduits naturels DEVENIR FRANCHISÉ COLOR-RARE Peintures et enduits naturels DEVENIR FRANCHISÉ COLOR-RARE COLOR-RARE unité pilote Capital : 7622 EURL MATIÈRES ET COULEURS Gérante : Sylvie EYRAUD-SARDINHA FRANCHISES Color-Rare OUVRIR une franchise Color-Rare

Plus en détail

une expertise 360 de la communication : édition, affichage, web, radio, packaging, B to B, événementiel

une expertise 360 de la communication : édition, affichage, web, radio, packaging, B to B, événementiel Point de vente Qui sommes-nous? Talisman, c est : une Agence Conseil en Communication qui exerce son activité depuis plus de 20 ans. une expertise 360 de la communication : édition, affichage, web, radio,

Plus en détail