GÉRER EFFICACEMENT MA NOUVELLE ENTREPRISE PROGRAMME COURT EN ENTREPRENEURIAT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GÉRER EFFICACEMENT MA NOUVELLE ENTREPRISE PROGRAMME COURT EN ENTREPRENEURIAT"

Transcription

1 Mieux connaître ma clientèle cible

2

3 Mieux connaître ma clientèle cible

4 GÉRER EFFICACEMENT MA NOUVELLE ENTREPRISE PROGRAMME COURT EN ENTREPRENEURIAT ÉQUIPE DE PRODUCTION DIRECTION DU PROJET BRIGITTE BOURDAGES COORDONNATRICE SYNOR, CENTRE DE SERVICES-CONSEILS AUX ENTREPRISES DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE RÉALISATION DU PROJET CAROLINE POULIN RESPONSABLE DU DOSSIER ENTREPRENEURIAT SYNOR, CENTRE DE SERVICES-CONSEILS AUX ENTREPRISES DU CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE RÉDACTION CLAIRE MARCHESSAULT ET CAROLINE POULIN RÉDACTRICES RÉVISION PÉDAGOGIQUE ÉDITION ET MISE EN PAGE ALINE LESSARD CONSULTANTE EN APPROCHE PÉDAGOGIQUE LOUISE MARCOTTE CONSULTANTE EN BUREAUTIQUE IDÉE ORIGINALE GRAPHIQUE VÉRONIQUE TÉTREAULT GRAPHISTE RÉVISION LINGUISTIQUE COLLABORATION COMPLÉMENT D INFORMATION RELATIF AUX ENTREPRISES COOPÉRATIVES BERNARD BOYER RÉVISEUR M. ANDRÉ JALBERT DIRECTEUR GÉNÉRAL FÉDÉRATION DES COOPÉRATIVES DE DÉVELOPPEMENT DU QUÉBEC MME CLAIRE L HEUREUX DIRECTRICE COOPÉRATIVE DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL DE LA MONTÉRÉGIE M. MICHEL MAROIS RÉDACTEUR 4

5 Remerciements Ce programme court en entrepreneuriat a été réalisé dans le cadre du premier plan d action triennal du Défi de l Entrepreneuriat Jeunesse grâce à la collaboration du Secrétariat à la Jeunesse du Québec et la participation financière du Fonds Jeunesse Québec. Nous tenons particulièrement à remercier la Direction de la formation continue et du soutien du Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport et les membres du Comité national des Services aux entreprises pour leur concours dans tout le processus d élaboration de ce programme. Un merci particulier aussi à tous les membres du Comité de concertation qui provenaient du milieu de l éducation et du milieu économique pour leur disponibilité, leurs précieux conseils et leur travail assidu. Ce programme court en entrepreneuriat permet d initier les jeunes entrepreneurs aux meilleures pratiques de gestion entrepreneuriale et, par conséquent de soutenir le déploiement d une véritable culture de l entrepreneuriat et de ses valeurs auprès des jeunes. Il est offert dans toutes les régions du Québec par les Services aux entreprises des commissions scolaires et des cégeps. Un complément d information est présent dans la plupart des manuels afin d apporter des précisions quant aux particularités inhérentes aux entreprises coopératives. Nous vous invitons à visiter le site Internet pour obtenir les coordonnées du Service aux entreprises de la commission scolaire ou du cégep le plus près de chez vous. TOUS DROITS RÉSERVÉS AVRIL 2005 RÉSEAU PUBLIC DES SERVICES AUX ENTREPRISES DES COMMISSIONS SCOLAIRES ET DES COLLÈGES DU QUÉBEC DIRECTION DE LA FORMATION CONTINUE ET DU SOUTIEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT 1035, DE LA CHEVROTIÈRE, 12 E ÉTAGE QUÉBEC (QUÉBEC) G1R 5A5 TOUS DROITS RÉSERVÉS. TOUTE REPRODUCTION, MODIFICATION, ENREGISTREMENT, DIFFUSION D AUCUNE PARTIE DU PRÉSENT OUVRAGE, SOUS QUELQUE FORME OU PAR QUELQUE PROCÉDÉ QUE CE SOIT (ÉLECTRONIQUE, MÉCANIQUE, PHOTOGRAPHIQUE OU AUTRE), N EST AUTORITÉ SANS AVOIR OBTENU AU PRÉALABLE L AUTORISATION ÉCRITE DU RÉSEAU PUBLIC DES SERVICES AUX ENTREPRISES. POUR NE PAS ALOURDIR LE TEXTE DE CE DOCUMENT, LE MASCULIN EST UTILISÉ COMME GENRE ÉPICÈNE. 5

6

7 Table des matières PLAN DE L ATELIER... 9 INTRODUCTION Qu est-ce que le marketing? ÈRE PARTIE LES ÉLÉMENTS DE BASE DU MARKETING Éléments de base du marketing Les variables du marketing...17 Les 4 «P-C» d un producteur/manufacturier...18 Le marché Segmentation de marché La clientèle cible Une décision-clé : qui aborder dans mon marché?...23 Le positionnement E PARTIE LA STRATÉGIE MARKETING ET LA CLIENTÈLE CIBLE La stratégie marketing Que connaissez-vous sur votre clientèle cible?...31 Clientèle actuelle en comparaison avec la clientèle cible du plan d affaires E PARTIE LE COMPORTEMENT D ACHAT DE LA CLIENTÈLE CIBLE Le comportement d achat de la clientèle cible Les clients recherchent un bénéfice!...37 Rôles dans le processus d achat Les facteurs d influence Les facteurs influençant l'environnement immédiat de l'entreprise E PARTIE SE DÉMARQUER DE SES CONCURRENTS La concurrence Avantages concurrentiels...50 D un produit ou d un service E PARTIE L ÉVOLUTION DE LA CLIENTÈLE L évolution de clientèle cible Modes et tendances L entrepreneur doit savoir prévenir les changements ANNEXE I COMPLÉMENT D INFORMATION POUR LES ENTREPRISES COOPÉRATIVES MÉDIAGRAPHIE

8

9 Plan de l atelier BUTS Adapter sa stratégie marketing selon sa clientèle cible. Cet atelier vise un double objectif : d'abord, analyser votre stratégie marketing prévue lors du démarrage par rapport à vos activités actuelles et ensuite, comprendre les comportements d'achat de votre clientèle cible, leur évolution dans le temps, en vue de mieux choisir des activités précises qui vous démarqueront de vos concurrents. OBJECTIFS 1. Expliquer ce qu'est le marketing. 2. Discerner sa clientèle cible. 3. Analyser les comportements d'achat de sa clientèle cible. 4. Analyser les traits caractéristiques de nos concurrents. 5. Identifier nos avantages concurrentiels. 6. Énoncer les modes et tendances dans l'évolution de la clientèle cible. MÉTHODOLOGIE Exposés magistraux Discussions de groupe Exercices dirigés BALISES DE CONTENU Définition du marketing Rappel des éléments de base Le marché La segmentation du marché La clientèle cible Comportement d'achats Stratégie de marketing Notion de concurrence et de changement du marché Comparaison des formes d activités de communication marketing Avantages concurrentiels Évolution, modes et tendances de la clientèle Stratégie de prévention. 9

10

11 Introduction Cet atelier de formation touchant les aspects du marketing est conçu de manière à faire un rappel des stratégies marketing tout en étudiant le comportement du consommateur et ses changements évolutifs afin de répondre à la demande et aux besoins de vos clients. Au fil des pages, vous serez amenés à réfléchir à la stratégie marketing que vous avez conçue dans votre plan d affaires lors de votre démarrage et à l application que vous en avez faite au cours des derniers mois ou des dernières années. Des questions sur des situations précises et des exercices vous permettront de mieux comprendre la mise en application des différentes notions. Vous serez également en mesure de comprendre des éléments d influence dans le comportement du consommateur pour ainsi évaluer son processus d achat. En annexe, un complément d information présente les particularités relatives aux entreprises coopératives. «Être visionnaire, c est voir les choses invisibles.» Jonathan Swift «La meilleure façon de prévoir le futur est de l inventer.» Denis Gabor Analyser votre stratégie marketing lors du démarrage par rapport à vos activités actuelles, mieux comprendre le comportement d achat de la clientèle cible et son évolution dans le temps en vue de choisir des activités ciblées pour vous démarquer de vos concurrents, voilà, en résumé, les objectifs de cet atelier. 11

12

13 QU EST-CE QUE LE MARKETING? Est-ce une activité de vente, de promotion, de relations publiques, de stratégies de prix? Ou encore, de stratégies d'aménagement? Tous les jours, nous sommes soumis (pour ne pas dire bombardés de) à des stratégies de marketing de la part d'entreprises de toutes sortes (y compris les entreprises de bénévolat, de charité et de partis politiques). En fait, toutes les fonctions mentionnées ci-haut sont des composantes d'une stratégie marketing. Un BESOIN est une sensation de privation que ressent une personne Ex. : J ai faim Un DÉSIR est l objet qui contribue à satisfaire ce besoin Ex. : Un hamburger Cependant, il faut savoir distinguer le marketing, la publicité et la vente, ces trois éléments sont souvent confondus par beaucoup de gens. L'Association américaine de marketing définit le marketing comme un processus de planification et d'exécution d'un concept, de l'établissement des prix, de la communication et de la distribution d'idées, de biens et de services visant à créer des échanges qui répondent aux besoins des individus et des organisations. Cette définition se fonde sur les deux premiers buts du marketing, c'est-à-dire : déterminer les besoins des consommateurs; satisfaire ces besoins. 13

14 C'est à partir de l'analyse de ces besoins qu'il devient possible pour l'entreprise de planifier la production, les achats, d'organiser la distribution, la vente et de stimuler la demande par des activités de promotions ciblées. L'ensemble des décisions administratives et des processus manufacturiers et commerciaux doit être orienté vers des activités à «valeur ajoutée» pour le consommateur. Valeur ajoutée les «petits plus» qui font la différence, qui vous démarquent de votre concurrence. La publicité est un ensemble de moyens utilisés pour faire connaître une entreprise ou un produit par le biais des médias, à des fins commerciales ou sociales. La vente est un échange entre un vendeur et un acheteur pour lequel le vendeur reçoit un paiement pour le produit remis. Source et lectures recommandées : LE MARKETING, De la théorie à la pratique, 2 e édition, Kotler, Di Maulo, Amstrong, Cunnigham, Warren, Gaëtan Morin éditeur, 1998 LE MARKETING, Denis Pettigrew, Stéphanie Gauvin, William Menvielle, Chenelière/McGraw-Hill, 2003 Notes Le MARKETING comporte un ensemble d activités qui cherchent : à connaître les BESOINS et les DÉSIRS du consommateur; à développer un produit ou un service qui lui convient; à le lui rendre disponible au moment et dans le format qui lui convient et à un prix avantageux; à l informer de cette disponibilité; à s assurer de la satisfaction du client. 14

15 1re partie : Les éléments de base du marketing

16

17 ÉLÉMENTS DE BASE DU MARKETING Pour être en mesure de sélectionner des activités marketing efficaces, il est recommandé de se baser sur les stratégies marketing de l entreprise pour assurer une concordance entre les actions à réaliser et la vision marketing à long terme de l entreprise. Ces stratégies marketing sont habituellement énoncées dans le plan d affaires et parfois traduites dans un plan d action annuel de l entreprise. Avant de définir nos stratégies marketing, il faut comprendre les éléments de base qui définissent le marketing. Les variables du marketing Ces 4 variables d'un programme marketing sont destinées à satisfaire les besoins de la clientèle : Décider des produits et de leurs caractéristiques; De leur prix; Des outils de promotion; Du mode de distribution (place) (direct, détaillant, grossiste, exportation). Les variables du marketing sont appelées communément les 4P : produit, prix, promotion, place. Mais il ne faudrait pas oublier les autres stratégies qui feront en sorte qu'une entreprise pourra se distinguer de sa concurrence. Ce n'est pas parce que ces activités ne commencent pas par un «P» qu'il faut les oublier. Les SERVICES sont une partie intégrante de l'offre d'un produit ou d'un service livraison : l'installation, la formation, la garantie, service après-vente; L'EMBALLAGE; LA FORCE DE VENTE; LE PERSONNEL. MARKETING MIX est l ensemble équilibré de moyens mis en œuvre par l'entreprise pour commercialiser un produit dans un segment de marché particulier. Le marketing mix est en fait une stratégie regroupant les 4 variables du marketing (4P). 17

18 Les 4 «P-C» d un producteur/manufacturier 4P PRODUIT 4C Valeur CLIENT PRIX PLACE PROMOTION COÛT COMMODITÉ COMMUNICATION La demande est-elle la même partout? Pour le marketing, la notion de besoin et de désir est la base de toute activité. Un BESOIN est une sensation de privation que ressent une personne : ex. : J'ai faim. Un DÉSIR est l'objet qui contribue à satisfaire ce besoin : ex. : Un hamburger. Le meilleur produit ou service ne pourra se vendre que s'il y a de l'intérêt de la part des consommateurs à se le procurer. La demande peut varier d'une région à l'autre et cela même pour des régions relativement rapprochées. Exemples : La demande pour la crème glacée n'est assurément pas la même à Chibougamau qu'à Montréal! Un marché composé majoritairement de consommateurs de souche anglophone pourra avoir des demandes différentes d'un marché composé de consommateurs de souche francophone. Si le producteur se voit vendre un produit, le consommateur quant à lui recherche la solution à son problème. Il n est pas concerné que par le prix mais par l ensemble des coûts d acquisition, d utilisation. Il souhaite que le produit ou le service soit aussi accessible que possible. Enfin, la promotion seule ne réussira pas à la convaincre, mais c est la communication entre les deux parties (vendeur-acheteur) qu il souhaite. Même les styles et les modèles de produits recherchés peuvent varier d'un marché à l'autre, et cela, dans une même région. 18

19 Exemple : Les boutiques de vêtements des grandes chaînes n ont pas toutes les mêmes collections de vêtements; l offre de vêtements est adaptée à la clientèle de la ville où se situe la boutique ainsi qu à la clientèle du centre commercial. Si votre entreprise en est une de commerce de détail, cette composante de la demande est très importante à vérifier, car elle pourrait avoir une forte incidence sur vos achats et sur vos ventes. Si votre entreprise se situe dans une région touristique, là aussi la demande pourrait être très différente de celle d une région urbaine, sans compter que les périodes d achalandage pourraient également être différentes. Notes 19

20 LE MARCHÉ Le MARCHÉ est l'ensemble des acheteurs actuels et potentiels d'un produit ou service. Les éléments qui définissent le marché : Zone géographique : ex. : votre ville; Type de consommateurs : ex. : personnes retraitées; Catégorie d'intermédiaires : ex. : grossistes; Classe de produits ou services ex. : marché de la mode, de l'immobilier. Exemples : Une entreprise, située dans la ville de Québec, est spécialisée dans l'entretien ménager de résidences pour personnes âgées. Elle vise donc un marché délimité par une zone géographique et par un type de consommateurs. Une entreprise de Drummondville est spécialisée dans la fabrication de fenêtres et moustiquaires vendues seulement aux centres de rénovation. Elle vise donc un marché selon une catégorie d intermédiaires. Les types de marchés : Marché de consommation : achat de biens personnels par des individus (faire son marché, achat d'un téléviseur); Marché de production : produire pour vendre un produit (Bombardier, IBM, traiteur, produits du terroir, artisans); Marché de distribution : achat de biens sans modifier l état du produit pour les revendre (commerces de détail, détaillants meubles, épiceries); Marché de l'état : achat des biens achetés par un service administratif d un palier de gouvernement ou d un service public pour servir la population (camion pour épandage de sel sur les routes); Marché international : tous les marchés mentionnés ci-dessus, mais dont les transactions se font à l'extérieur du pays. (Bombardier, exportations de blé et d électricité). Les différences entre les types de marchés se situent sur le plan des rôles et des motifs de l acheteur, plutôt que sur le plan des caractéristiques des produits achetés. 20

21 LE MARCHÉ CIBLE est le ou les segments choisis en fonction de la croissance possible de leurs attraits, de même que de la possibilité d atteindre les objectifs fixés. SEGMENTATION DE MARCHÉ Aucune entreprise ne peut satisfaire tous les marchés et tous les besoins de tous les consommateurs; elle doit donc SEGMENTER SON MARCHÉ. La SEGMENTATION DU MARCHÉ consiste à diviser un marché en groupes d'acheteurs distincts, appelé segments, dont les besoins et les comportements d'achat sont relativement semblables. Plus le segment de marché est homogène, plus il est facile de faire des activités de marketing ciblées. La segmentation d'un marché peut se faire sur une ou plusieurs des bases suivantes : Géographique : région, population, localité, climat; Socio démographique : âge, sexe, revenu, profession, religion, nationalité, scolarité; Psychographique : classe sociale, style de vie, personnalité; Comportementale : avantages recherchés, type d'utilisateur, attitude par rapport au produit, fréquence d'achat. Exemples : Une boutique propose des vêtements griffés et de marques reconnues pour enfants de 0 à 12 ans; Une entreprise fabrique des bijoux à partir de bois précieux pour les femmes recherchant des bijoux uniques, faits artisanalement; Un service de traiteur spécialisé dans les réceptions pour entreprises et les réunions d'affaires. Notes 21

22 Avantages de la segmentation de marché : Les ressources de l'entreprise sont orientées vers les segments potentiellement les plus rentables; Permet d'ajuster la gamme de produits à la demande; Permet de s'adapter lorsque le marché évolue; Permet de mieux cibler nos activités de publicité; Permet de déterminer nos temps forts et plus faibles. Une entreprise peut cibler plus d un segment. Notes 22

23 LA CLIENTÈLE CIBLE Une décision-clé : qui aborder dans mon marché? La CLIENTÈLE CIBLE est un «groupe d'acheteurs» qui a des besoins et des comportements d'achats semblables, qui possède des caractéristiques particulières et dont l'entreprise choisit de desservir par un «mix marketing» approprié. Exemples : Une entreprise se spécialise dans les voyages pour les retraités; Un commerce spécialisé dans la vente de jouets pour enfants de moins de 12 ans; Une entreprise produit des équipements pour les personnes non voyantes. On peut avoir une clientèle cible primaire et une clientèle cible secondaire classée par ordre d importance. Exemple : Un jeu éducatif pour enfants de moins de 12 ans Clientèle cible primaire : enfants de moins de 12 ans Clientèle cible secondaire : les parents qui achètent le jeu Attention : Une clientèle cible voulue par l entrepreneur n est pas toujours celle qui va acheter notre produit. Ex : cibler les gens ayant des revenus élevés en pensant qu elle sera plus rentable. Notes 23

24 LE POSITIONNEMENT Le POSITIONNEMENT est une décision de nature stratégique qui consiste à créer l IMAGE, tant celle de l entreprise, que celle du produit ou du service offert. Il s agit de déterminer la manière dont les consommateurs doivent PERCEVOIR l entreprise, son produit ou service et la place qu il occupera dans leur esprit par rapport à la concurrence. Exemples de positionnement : Gamme (Haut, moyen, bas); Personne (profil d individu, exemple un sportif); Lieu; Produit ou service; Avantages concurrentiels (garantie, exclusivité, prix ); Qualité et formation du personnel. Choisir un positionnement spécifique : La meilleure qualité; La meilleure performance; La meilleure fiabilité; La meilleure durabilité; Le produit le plus sûr; Le produit le plus rapide; Le meilleur rapport qualité/prix; Le moins cher; Le plus prestigieux; Le meilleur design ou style; Le plus facile d'emploi; Le plus pratique. La PERCEPTION est une représentation mentale grâce à laquelle l individu sélectionne, organise et interprète l information qui lui est soumise pour obtenir une image empreinte de sens «à ses yeux». Exemple : un individu verra en la Jaguar un symbole de réussite; aux yeux d un autre, ce véhicule représentera tout ce qu il y a de plus prétentieux Exemples de possibilités de positionnement choisi : VOLVO = sécurité; MERCEDES = plus prestigieux; BMW = plus performant; 24

25 Pour bien se positionner, une entreprise doit avoir une identité qui lui procure à la fois des «avantages» sur ses concurrents et une «image que la clientèle reconnaît». L'IMAGE ET L'AMBIANCE d'une entreprise (surtout de vente : détail, gros, service) tiennent une importance de plus en plus grande dans «l'expérience de magasinage» que veulent maintenant vivre les consommateurs. L'image comprend des impressions perçues par les clients sur : La direction; Le personnel contact; Catégorie de produits/services; La qualité des produits/services; La présentation des produits; Le service en général; Les activités de commercialisation; L'emplacement de l'entreprise (lieu-accès); L'agencement (magasin, bureau, salle d exposition); L'éclairage. Formulez en une phrase le positionnement choisi pour votre entreprise, votre produit ou votre service. Exemples : boutique d exclusivités européennes, la meilleure garantie. Assurez-vous que votre positionnement est sensiblement différent de celui de vos concurrents pour que le client soit capable de percevoir ces différences. Étant déjà en affaires, comment croyez-vous être perçu par : a) votre clientèle? b) votre concurrence? c) vos fournisseurs? d) vos employés (s il y a lieu)? 25

26 Avez-vous déjà fait un petit sondage auprès de votre clientèle pour valider leur perception de votre image d entreprise? Cela pourrait vous aider à comprendre le comportement de vos clients. Notes 26

27 2 e partie : La stratégie marketing et la clientèle cible

28

29 LA STRATÉGIE MARKETING La stratégie marketing comprend l ensemble des énoncés que l entreprise entend utiliser comme guides pour orienter ses activités marketing. Cette stratégie marketing a donc un rôle important à jouer dans l écriture du plan d affaires. Mais outre le plan d affaires, ces stratégies doivent être appliquées dans la gestion quotidienne de l entreprise pour permettre d atteindre les résultats escomptés. Par stratégie marketing, on entend : L identification du besoin auquel répond le produit ou le service offert; La stratégie du mix marketing utilisée (produit, prix, promotion, place); Le marché choisi; Les segments de marché sélectionnés; La clientèle cible; Le positionnement de l entreprise et de ses produits ou services. À la page suivante, il vous est possible d écrire votre stratégie marketing dans le tableau présenté. Une stratégie marketing devrait être révisée annuellement s il y a eu au cours de l année : L arrivée ou la disparition de concurrents (directs et indirects); L apparition de nouvelles technologies permettant une fabrication plus efficace du produit ou permettant une utilisation différente du produit ou du service; Un changement dans le marché; Un changement dans la clientèle cible et dans ses comportements d achat; Des fluctuations économiques qui peuvent influencer les achats des clients (ex. : variation du taux de change, du taux d intérêt, du taux de chômage, etc.); Des nouvelles lois ou règlements affectant nos produits ou nos services (ex. : la nouvelle réglementation canadienne concernant l étiquetage nutritionnel des produits alimentaires en vigueur pour 2006). La révision d une stratégie marketing doit être réfléchie et non faite impulsivement, car l orientation des activités de l entreprise en est affectée. 29

30 Tableau résumé de la stratégie marketing de votre entreprise Questions Exemples Ma stratégie marketing Description du produit ou du service Service de traiteur pour événements exceptionnel. Besoin auquel répond le produit ou le service Combler la faim des invités. Stratégie de produit Offrir des produits frais, cuisinés «maison», comprenant des aliments exotiques à faire découvrir. Stratégie de prix Prix un peu plus élevé que le marché, environ 10 % à 15 % plus élevé. Stratégie de distribution (place) Stratégie de promotion (publicité, communication) Marché Conclure des contrats d exclusivité comme traiteur lors d événements dans certaines salles de congrès et de réception ainsi que dans des hôtels. Commerce établi tout près du grand complexe hôtelier de la ville pour diminuer les frais de transport. Obtenir beaucoup de visibilité lors des événements pour références ultérieures des invités (ex. : uniformes des serveurs/serveuses avec nom du traiteur brodé). Promouvoir nos services auprès des organisateurs d événements et lors de foires commerciales (ex : Salon de la Mariée). Marché de la ville de Québec. Segment de marché visé Base de segmentation du marché (géographique, socio-démographie, comportemental psychographique)? Géographique. Psychographique. Clientèle cible Les organisateurs d événements comme congrès et réceptions de plus de 75 personnes. Les personnes responsables des événements dans les hôtels. Les jeunes couples voulant se marier. Raisons du choix de la clientèle cible Clientèle recherchant d excellents traiteurs, avec une variété et une originalité des repas présentés. Clientèle en hausse pour les prochaines années. 30

31 Que connaissez-vous sur votre clientèle cible? Qui est-elle? Qui achète mon produit? Quel âge a-t-elle? Est-elle majoritairement féminine ou masculine? Habite-t-elle près d un centre urbain? Quels sont ses intérêts et ses goûts? Qu est-ce qu elle aime faire comme activités? Quelles sont ses opinions? Travaille-t-elle? Si oui, dans quel type de profession? A-t-elle des enfants? Quels sont ses besoins? Pourquoi achète-t-elle mes produits? Comment utilise-t-elle mes produits? Quel bénéfice retire-t-elle de mes produits? Quel est son comportement d achat? Est-ce une clientèle fidèle ou modifie-t-elle souvent ses habitudes d achat? Sa fréquence d achat est-elle faible ou élevée? Achète-t-elle beaucoup dans mon entreprise par année ($ de vente)? Par quoi ou par qui ma clientèle est-elle influencée? Est-elle motivée principalement par les prix ou la qualité? Avez-vous pensé élaborer des fiches d information ou de base de données pour contenir ces informations utiles sur le profil de vos clients? L impact de cette clientèle sur mon entreprise? Est-ce une clientèle qui peut assurer la survie de mon entreprise pour plusieurs années? Est-ce que mon entreprise peut s adapter rapidement aux changements de ma clientèle? 31

32 Pourquoi se poser toutes ces questions? Plus on sait comment nos clients pensent et agissent, plus on sait comment les aborder dans nos activités marketing en leur offrant des promotions alléchantes qui répondent à leurs besoins. Comment obtenir des réponses à ces questions? Par observation des comportements des clients lors de l achat. En questionnant vos vendeurs ou autres personnes en contact direct avec vos clients. Vos employés sont une mine d or d informations, sachez vous en servir! Par sondage auprès de votre clientèle (sondage postal, téléphonique ou autre). Avec l expérience! Notes 32

33 Clientèle actuelle en comparaison avec la clientèle cible du plan d affaires Lors de la rédaction du plan d affaires, les entrepreneurs sélectionnent une clientèle cible en fonction de l information disponible et de l étude de marché qu ils ont faite. Que se passe-t-il si, lors des premiers mois ou premières années en affaires, la clientèle achète des produits différents de ceux décrits dans votre plan d affaires? Est-ce que la majorité de vos clients actuels ont le même profil que votre clientèle cible décrite dans votre plan d affaires? Si oui : Vos activités marketing sont en lien avec la stratégie développée; Surveillez, par contre, les changements possibles de votre clientèle et soyez toujours attentif aux autres clientèles qui pourraient aussi être attirées par vos produits. Si non : Évaluez si les efforts marketing ont été déployés efficacement pour rejoindre la cible voulue (a-t-on fait des erreurs dans les activités marketing ou en placements publicitaires?); Tentez d aller chercher la clientèle voulue par des activités ciblées touchant exclusivement ce profil de consommateurs (ex. : marketing direct, promotions). Avez-vous déjà songé que votre clientèle cible aurait pu être mal définie dans votre plan d affaires? 33

34 Si oui, ce que vous pouvez faire : Chercher les raisons pour lesquelles ces autres clients (qui ne font pas partie de votre clientèle cible) achètent chez vous; Vérifier la rentabilité de cette clientèle (potentiel d achat, fréquence d achat); Refaire une petite étude de marché ou un sondage sur cette clientèle; Réviser votre plan d affaires; Repositionner vos activités marketing pour rejoindre cette clientèle qui achète fréquemment chez vous, c est-à-dire rediriger vos choix d activités; Fidéliser cette clientèle pour qu elle continue d acheter chez vous. Notes 34

35 3 e partie : Le comportement d achat de la clientèle cible

36

37 LE COMPORTEMENT D ACHAT DE LA CLIENTÈLE CIBLE Les clients recherchent un bénéfice! Différencier une caractéristique d un produit ou d un service et un bénéfice La distinction entre une caractéristique d un produit ou d un service et d un bénéfice est souvent un élément oublié dans la réflexion marketing d une entreprise. Il y a pourtant un grand avantage à comprendre cette différence pour mieux orienter nos activités marketing et notre publicité. Qu est-ce qu un bénéfice? Un bénéfice, c est une conséquence, un avantage ou un état procuré par l utilisation ou la consommation d un produit ou d un service. Ce bénéfice peut devenir un avantage concurrentiel s il permet à l entreprise de se démarquer de sa concurrence. Qu est-ce qu une caractéristique? Une caractéristique est un élément qui compose un produit ou un service qui peut être de nature technique, esthétique, fonctionnelle ou dimensionnelle. Les clients achètent votre produit, car ils y trouvent un ou plusieurs bénéfice(s) particulier(s). Pourquoi les différencier? Plusieurs entreprises font une erreur lorsqu il s agit de promouvoir leur produit ou leur service. Dans leurs activités marketing, ces entreprises mettent en évidence des caractéristiques du produit, alors qu ils devraient plutôt insister sur les bénéfices. En proposant des bénéfices, le client se sent plus concerné et est ainsi plus entraîné à acheter le produit ou le service. Comment les différencier? Un produit ou un service peut avoir plusieurs caractéristiques, mais pour devenir un bénéfice, il faut que le consommateur puisse en reconnaître la valeur et l importance pour lui-même. 37

38 Par exemple, même si une épicerie offre un service de livraison à domicile, si le consommateur se déplace avec son automobile pour aller faire son épicerie, il ne trouvera pas de bénéfice pour lui-même quant au service à domicile. Par contre, pour une personne qui n a pas d automobile et qui ne peut se déplacer facilement (ex. : personne en fauteuil roulant), le service de livraison à domicile devient un bénéfice important pour cette personne. Notes 38

Plan de commercialisation

Plan de commercialisation Plan de commercialisation Plan de commercialisation Organigramme VAliDATiON Du POSiTiONNEMENT ET DE la MiSSiON STrATÉGiES MArKETiNG MESSAGE PuBliciTÉ relations PuBliQuES PrOMOTiONS radio AcTiViTÉS SOciAlES

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

" La démarche stratégique :

 La démarche stratégique : ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Année Académique : 2014/2015 Niveau : 1 ère année Master (TC) Enseignant : KHERRI Abdenacer Groupes : 12, 13, 14, 15 et 16 Site web :

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Atelier Campagne Marketing social

Atelier Campagne Marketing social Atelier Campagne Marketing social Vous devez mettre sur pied, au cours de ce bref atelier, une campagne de marketing social. Vous devrez aussi justifier vos activités de communication. Le nom d une organisation

Plus en détail

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013 Manucure à la mode Cas en marketing Place à la jeunesse 2013 UNE ÉPIPHANIE ÉLÉGANTE Leila Roussel, 27 ans, est une consultante de style dans une boutique de mode haute-gamme dans la capitale nationale,

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14

b. Détermination du coût de Production------------------------------------------------14 I. INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------- 3 II. LA PAGE DE COUVERTURE ------------------------------------------------------------------ 5 III.

Plus en détail

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel

LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL. Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel LE MARKETING DU CINEMA et de l AUDIOVISUEL Présentation du Marketing appliqué au cinéma & à l audiovisuel Sommaire PRESENTATION GENERALE DU MARKETING: Qu est-ce que le Marketing? Introduction et définition

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B

La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B La segmentation et le ciblage : principaux piliers de la stratégie Marketing de l entreprise Par M.B Pour bien servir son marché, une entreprise doit mettre en œuvre une démarche en trois temps : segmentation,

Plus en détail

Les variables contrôlables et l environnement l marketing

Les variables contrôlables et l environnement l marketing Les variables contrôlables et l environnement l du marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon Chapitre 2 Réalisé par Gilbert Rock et adapté par Guy Grégoire Sommaire Le marketing mix Le produit Le prix

Plus en détail

Fiches concept SEGMENTATION. 1ère Fiche : Enjeux et principes de la segmentation

Fiches concept SEGMENTATION. 1ère Fiche : Enjeux et principes de la segmentation Fiches concept SEGMENTATION 1ère Fiche : Enjeux et principes de la segmentation Un marché est un ensemble de consommateurs (ou de clients) potentiels d un produit tangible ou intangible. La plupart des

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N Le programme Gestion des affaires vise à former des personnes aptes à exercer diverses fonctions de travail dans le domaine des Affaires. Le programme

Plus en détail

Le guide Banque Scotia pour le choix d'une franchise

Le guide Banque Scotia pour le choix d'une franchise Le guide Banque Scotia pour le choix d'une franchise Le franchisage et la Banque Scotia Consciente de l importante contribution des entreprises franchisées à la vie économique, la Banque Scotia a élaboré

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Rapport final Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Projet 13574-010 Décembre 2010 507, place d Armes, bureau 700 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

MARKETING. Denis Pettigrew D. Se. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières

MARKETING. Denis Pettigrew D. Se. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières MARKETING 6 e édition Denis Pettigrew D. Se. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières Normand Turgeon Ph. D. (Marketing) Professeur titulaire Service de l'enseignement

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES 2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50ANS? O N Si non : Voir trucs et astuces SOMMES-NOUS PRÊTS À RECEVOIR LES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50 ANS? Savons-nous pourquoi nous voulons

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 Stratégies marketing Augmenter sa créativité en période de changement Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 La présentation Marketing en temps de crise Quelques principes

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

Planificateur de campagne de publipostage

Planificateur de campagne de publipostage www.postescanada.ca Planificateur de campagne de publipostage Postes Canada 6-640 (11 04) Un guide par étapes pour vous aider à planifier et à créer votre prochaine campagne de publipostage Utilisez votre

Plus en détail

Le marché et la stratégie de marketing

Le marché et la stratégie de marketing CHAPITRE 03 MARKETING Guide de l enseignant Le marché et la stratégie de marketing Denis Pettigrew, D. Sc. gestion Professeur titulaire de marketing Université du Québec à Trois-Rivières PARTIE 1 OBJECTIFS

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR : PAGE 1

PRÉPARÉ PAR :   PAGE 1 (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Mois et année) PAGE 1 POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le plan d affaires vous permet de faire une réflexion sur tous les aspects de l entreprise

Plus en détail

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Cette initiative fait partie du plan quinquennal du Manitoba pour une meilleure protection du consommateur.

Plus en détail

Chapitre 1 : La consommation et l épargne

Chapitre 1 : La consommation et l épargne Chapitre 1 : La consommation et l épargne - 7 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer les différents types de consommation. - Découvrir de quels facteurs dépend la consommation. - Étudier ce qu est

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Multi Menu franchising inc. Franchiseur 1700 Boul. St-Elzear Ouest, local 105 Laval, Qc H7L 3N2 1-877-462-0056 info@multimenu.ca

Multi Menu franchising inc. Franchiseur 1700 Boul. St-Elzear Ouest, local 105 Laval, Qc H7L 3N2 1-877-462-0056 info@multimenu.ca Multi Menu franchising inc. Franchiseur 1700 Boul. St-Elzear Ouest, local 105 Laval, Qc H7L 3N2 1-877-462-0056 info@multimenu.ca Bonjour, Nous vous remercions de votre intérêt pour Multi Menu. Si vous

Plus en détail

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées :

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées : Fonds tripartite de financement privé de la culture Entreprise ou organisme : Coordonnées : Promoteur responsable : Date : Modèle de plan d affaires avec exemples TABLE DE MATIÈRES RÉSUMÉ Identification...1

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage,

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage, SYNTHÈSE DU CHAPITRE 11 : LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE. La segmentation. La segmentation de la demande consiste à définir des groupes de clients (des segments de clientèle) ayant des comportements homogènes

Plus en détail

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011

Marketing mix. Service du commerce extérieur 22 février 2011 Marketing mix Service du commerce extérieur 22 février 2011 Stratégie marketing Bien avant d avoir en main votre première commande, il vous faudra préparer un plan de marketing pour l exportation. À cette

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

PROTECTION INVISIBLE.

PROTECTION INVISIBLE. PROTECTION INVISIBLE. Partenaire de votre réussite aujourd hui et demain! BGA GROUPE FINANCIER 1 À PROPOS Depuis maintenant 25 ans, BGA Groupe Financier offre des produits adaptés aux besoins de sa clientèle.

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE Quelques statistiques Table des matières Quelques statistiques...2 Brancher 300 commerces en 3 ans...3 La campagne Branchez-vous à votre porte!...4 Marc-Henri Faure : se

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Ce que vous allez apprendre Définir le marketing et comprendre son rôle Comprendre les différentes évolutions du marketing Comprendre les nouveaux enjeux

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada Mars 2002 icongo, Inc 740, rue St Maurice, bureau 602 Montréal, (Québec) Canada H3C 1L5 Tél. : 514-866-2664 Télécopieur : 514-866-8404

Plus en détail

Jour 1. Origines et évolution du marketing

Jour 1. Origines et évolution du marketing Jour 1 Origines et évolution du marketing Origines et évolution du marketing Jour 1 Cette journée est consacrée à la présentation de la discipline au travers de trois sous-thèmes : l histoire du marketing,

Plus en détail

Formation Professionnelle en vente automobile

Formation Professionnelle en vente automobile Formation Professionnelle en vente automobile Suivi en concession 2 w w w. p r o s p e c v e n t e. c o m L ACCUEIL est la première QUALIFICATION que le client ce fait de vous Bonjour / Bonsoir, vous allez

Plus en détail

MODÈLE DE PROPOSITION COMMERCIALE D UNE PME AUX GRANDES CHAÎNES

MODÈLE DE PROPOSITION COMMERCIALE D UNE PME AUX GRANDES CHAÎNES MODÈLE DE PROPOSITION COMMERCIALE D UNE PME AUX GRANDES CHAÎNES Direction du développement des entreprises et des affaires Cet outil de gestion est une initiative conjointe de la Direction du commerce

Plus en détail

Les dépenses admissibles du travailleur autonome

Les dépenses admissibles du travailleur autonome Les dépenses admissibles du travailleur autonome Janvier 2015 Avis au lecteur Ce document explique des situations fiscales courantes dans un langage accessible et ne remplace pas les dispositions prévues

Plus en détail

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING

LES NOUVEAUX PARADIGMES DU MARKETING Table des matières Master Recherche Management, Logistique et Stratégie Jean-Louis Moulins I. LA DEMARCHE MARKETING : CONTENU ET EVOLUTION 1. Le Protomarketing 2. Le Marketing Vente ou Marketing Commercial

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES CHAPITRE 17 -DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre 6 moyens pour diversifier votre business VO Le rôle clé du commercial Mettre

Plus en détail

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION Quel que soit le type de segmentation, une segmentation réussie se doit d'être : Opérante : les segments définis sont-ils suffisamment importants pour correspondre

Plus en détail

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www Web Mobilité Médias Sociaux Moteurs de recherche Assurance automobile Votre nouveau terrain de concurrence: l interactivité On parle

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER :

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DEMANDE DE SERVICES JURIDIQUES PRO BONO (MATIÈRES FAMILIALES) CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DÉLAIS L examen de votre demande peut prendre au moins deux semaines. De plus, Pro Bono Québec

Plus en détail

1 Pourquoi mesurer la satisfaction de vos clients?

1 Pourquoi mesurer la satisfaction de vos clients? A l heure où la compétitivité est exacerbée, conquérir un client représente un investissement, le fidéliser également. L un des objectifs majeurs consiste à bien répartir vos investissements afin de capitaliser

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING

INTRODUCTION AU MARKETING INTRODUCTION AU MARKETING L avènement du marketing Le marketing est une fonction dont l aboutissement est le résultat d un long processus de développement de l entreprise. Phases principales identifient

Plus en détail

(RIC, RID, RÉER-COOP)

(RIC, RID, RÉER-COOP) Plan de présentation 1. Définition et Modèle 2. Objectifs (Capitalisation et Relève PME) 3. Avantages 4. Obligations légales 5. Conditions de succès 6. Entreprise type - future 7. Démarche d implantation

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

Le diplôme de bachelor en Marketing

Le diplôme de bachelor en Marketing Le diplôme de bachelor en Marketing Tu aimes: Bouger Rencontrer Communiquer Dialoguer Négocier Convaincre Calculer Décider Ton profil: Tu es une personne d action qui veut travailler sur le terrain Tu

Plus en détail

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 communiqué d i f f u s i o n i m m é d i a t e Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 Québec, le 1 er juin 2015 Dans le cadre de son assemblée générale annuelle 2015 devant ses membres et l

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE Vivre seul CONTEXTE Un nombre croissant de personnes âgées vivent seules. Si elles sont atteintes de la maladie d Alzheimer ou de maladies apparentées, elles sont plus susceptibles d être diagnostiquées

Plus en détail

Analyse de marché. idée de projet et ValidaTion. objectif de l analyse. clientèle (demande) caractéristiques segment de marché

Analyse de marché. idée de projet et ValidaTion. objectif de l analyse. clientèle (demande) caractéristiques segment de marché Analyse de marché Analyse de marché idée de projet et ValidaTion objectif de l analyse environnement clientèle (demande) concurrence (offre) externe interne caractéristiques segment de marché avantages

Plus en détail

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA Associé ALAIN DUMAS Associé KPMG-SECOR 555, boul. René-Lévesque Ouest, 9 e étage Montréal,

Plus en détail

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant!

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! Jasmin Bergeron, MBA, Ph.D. Conférencier et professeur Directeur d un programme de MBA Université du Québec à Montréal T: 514 514-978-0795 info@jasminbergeron.com

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE BOÎTE À OUTILS DU PROJET VERSION JUIN 2012 EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE Sondage en ligne du QVAS PlateauEst Juin 2010 Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée

Plus en détail

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES GESTION DES COÛTS & MARGES DE PROFITS FASCICULE 2 Gestions Hôtelières AJC inc Jo-Anne Sauvé-Taylor & André J. Côté, cha Novembre 2013 DÉFINITION DE LA GESTION DES COÛTS La gestion

Plus en détail

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la définition

Plus en détail