L alliance Webmarketing, PME et BtoB

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L alliance Webmarketing, PME et BtoB"

Transcription

1 IUP Commerce Master MARTIN Marion Filière : Management Commercial Spécialité : Marketing-Vente Mémoire de fin d études Juin 2008 L alliance Webmarketing, PME et BtoB

2 L alliance webmarketing, PME et BtoB. Comment la PME Vesismin organise son Webmarketing en vue de personnaliser son l offre et la relation client sur le marché BtoB? VESISMIN Chemicals S.L Barcelone (Espagne) Victor VALLES Tel: Fax: Durée du stage : 5 mois du 17 mars 2008 au 09 août

3 VESISMIN Chemicals SL Gran via Carlos III, 94, Barcelone ESPAGNE Tel: Fax: VESISMIN est une entreprise jeune et dynamique enregistrée en Son activité a commencé en 2003 et elle compte sept employés dirigés par Victor VALLES qui forment la structure suivante : Directeur Chef de produit Commercial Marketing Administration Directeur technique Exportations R+D Présentation de l entreprise VESISMIN est une entreprise spécialisée dans la formulation, la fabrication et la distribution de produits de désinfection destinés aux secteurs où l hygiène représente un élément fondamental. La mission de l entreprise est d offrir des solutions innovantes fabriquées à partir de produits de qualité présentant un sérieux avantage en ce qui concerne l efficacité, la sécurité des personnes, du matériel et de l environnement. Ces solutions de désinfection sont basées sur un nouveau principe actif breveté : la N-Duopropénide (NDP). 3

4 Les produits VESISMIN sont présents dans différents secteurs et domaines d application : dans les hôpitaux principalement, pour la désinfection des instruments thermosensibles, des surfaces et des systèmes d air conditionné, dans l industrie et l industrie alimentaire pour la désinfection des surfaces, de l air, des systèmes de ventilation et des cuisines. Les produits sont aussi utilisés par les vétérinaires et les éleveurs pour la désinfection des surfaces, des granges, des silos et des incubateurs. VESISMIN fait fabriquer et distribue ses produits en Espagne et distribue aussi à l export En Espagne, elle gère également la distribution des produits de l entreprise anglaise Tristel. VESISMIN mène sa stratégie d expansion au niveau international à travers plusieurs distributeurs indépendants qui se chargent d enregistrer, de stocker et de commercialiser les produits NDP. Le chiffre d affaires en 2007 a atteint les dont viennent des exportations, soit près de 20% du total , , , , ,00 Exp Tristel Hosp Amb (11+1) 2008 Chiffre d affaires et exportations. En plus de ses produits, VESISMIN offre de multiples services, elle organise des formations pour les infirmières et les équipes responsables du nettoyage afin de sensibiliser le personnel hospitalier sur les normes d hygiène préventive et l utilisation des produits de désinfection et de nettoyage. 4

5 REMERCIEMENTS Je tiens à remercier mon tuteur professionnel Victor Vallés et le responsable marketing Giorgio Zazzarelli que j ai suivi pendant ces cinq mois, et qui ont su, par leurs conseils, me guider dans ma réflexion, et permettre ainsi l aboutissement de ce projet 5

6 Sommaire Lexique 7 Introduction 9 I L individualisation du client au coeur de la stratégie marketing de Vesismin 12 A. Le marketing traditionnel : une valeur sure 13 1) Le marketing stratégique : base de l individualisation 14 2) La marketing opérationnel : les 4P 19 B. Du marketing classique au marketing direct 21 1) Apparition du cycle de vie du client 22 2) Les programmes d individualisation 24 II Internet : au service de la personnalisation de la relation client et de l offre 26 A. Apprivoiser Internet 26 1) Des applications multiples 27 2) Les avantages pour l entreprise 28 3) Les avantages pour le client 29 B. Naissance du webmarketing 30 1) Les principes fondamentaux 30 2) Les outils 32 3) Les apports d aide à la fidélisation 33 III Le site web : outil révolutionnaire de l interactivité PME/Client 35 A. Un cahier des charges en relation avec la stratégie de l entreprise 36 1) Les critères pour un site efficace 36 2) Des objectifs précis à définir 37 3) La rédaction du cahier des charges 39 4) Le lancement 40 B. Une bonne visibilité pour un trafic optimal 41 1) Le référencement 42 2) Le positionnement 42 3) Supports de communication 44 C. La phase de contrôle 45 Conclusion 48 Table des annexes 50 Annexes 51 Bibliographie 52 6

7 Lexique Annuaire : Un annuaire Web un site Web proposant une liste classée de sites Web. Blog : Un blog (contraction de web log) est un site web constitué d articles classés par ordre antéchronologique. Chaque article est enrichi d éléments multimédias sur lesquels chaque lecteur peut apporter de commentaires personnels. BtoB : business to business. Relations commerciales interentreprises. BtoC : business to customer. Relation commerciale entre un professionnel et un particulier Cookies : Fichier espion placé lors de la consultation d un site sur le disque dur de l internaute. Il permet de recueillir des données sur le comportement de navigation de l utilisateur. Coût par clic : Unité de mesure du coût d'une campagne publicitaire. L'annonceur ne paie que si l'internaute clique sur son espace publicitaire (bandeau ou lien). Si le bandeau est affiché mille fois et que ces mille affichages ne génèrent que 100 clics, l'annonceur ne paye que pour ces 100 clics. Le coût du clic est fixé par un système d'enchères en ligne : plus un mot est populaire, plus cher il sera. Forum : Espace de discussion sur Internet fonctionnant comme une boîte aux lettres publique, dans laquelle chacun est libre de consulter les messages et d'y répondre. Un forum ou newsgroup (groupe de discussion) s'établit généralement autour d'un sujet donné Google : Le terme «Google», à l'origine «googol», correspond à 10 à la puissance 100 pour représenter cette énorme quantité d'informations disponibles sur Internet. Google est un moteur de recherche, c'est-à-dire qu'il permet la recherche d'informations sur Internet à partir de sa gigantesque base de données. C est le plus utilisé et le plus puissant au monde, il représente près de 80 % des recherches effectuées par les internautes en France sur le Web. Il doit sa notoriété en très grande partie au phénomène du bouche à oreille. 7

8 Intranet : Utilisation d'internet sur un réseau réservé aux membres d'une entreprise et éventuellement à certains partenaires. Moteur de recherche : Un moteur de recherche est un logiciel permettant de retrouver des pages Web, des forums, des images, des vidéo, associes à des mots clés. C'est un outil constitué de "robots", qui parcourent les sites à intervalles réguliers et de façon automatique (sans intervention humaine, ce qui les distingue des annuaires) pour découvrir de nouvelles adresses (URL). Newsletter : Lettre d'information en français, une newsletter est un mail diffusé régulièrement à des internautes abonnés. Une newsletter peut être informationnelle ou commerciale. Page Rank : Le PageRank est le système de classement des pages web utilisés par le moteur de recherche Google pour attribuer l ordre des liens dans les résultats de recherche. Spam : Le spam est l'envoi massif et automatique, parfois répété, de courriers électroniques non sollicités, à des personnes avec lesquelles l'expéditeur n'a jamais eu de contact et dont il a récupéré les adresses électroniques de façon irrégulière. Webmaster : Le webmaster est une entreprise ou une personne qui définit les rubriques d'un site, participe à la mise au point de la charte graphique et réalise les pages Web. L'animation du site, son hébergement et son référencement lui incombe également. 8

9 INTRODUCTION L environnement dans lequel évoluent les Petites et Moyennes Entreprise (PME) a changé au cours de ces dernières années. Les marchés arrivant à maturité, la différenciation par le marché est devenue de plus en plus compliquée dans la mesure où les clients sont de plus en plus exigeants. Le marketing est donc un soutient nécessaire à l entreprise, pour développer sa clientèle. Si auparavant celui-ci était plutôt centré sur le produit, il semble qu aujourd hui, il s oriente d avantage vers le client, devenu un objet de convoitise qu il faut absolument satisfaire. En outre, l apparition de nouvelles technologies de l information va transformer rapidement l aspect relationnel au sein de l entreprise. Le contexte évolue La mondialisation puis la globalisation sont des facteurs déterminants de l évolution des marchés. A travers la mondialisation, les enjeux auparavant limités à un pays, sont passés à l échelle mondiale. Puis, la vitesse croissante des transports et des communications ainsi que l internationalisation des échanges ont transformé la mondialisation en globalisation. Cette évolution est un avantage pour les consommateurs qui ont un accès à un plus large choix de produits ou services, souvent pour des prix plus bas. Cependant, c est également un avantage pour les fournisseurs en autorisant des économies d échelle plus importantes permettant d augmenter leur chiffre d affaires. En plus de la dimension économique, l aspect technologique est également fleurissant mais les innovations deviennent rapidement dépassées, et les entreprises doivent être capables aujourd hui de s adapter rapidement au monde qui les entoure. L arrivée d Internet La rapidité de ce nouvel outil appelé Internet va énormément aider les entreprises à s adapter plus rapidement à l évolution de l environnement. Depuis sa création, Internet ne cesse de se développer, que se soit chez les particuliers ou dans les entreprises. L engouement pour ce nouvel outil de communication se fait rapidement sentir : 16,5 millions d abonnés à Internet en France au 30 septembre 2007 selon l observatoire trimestriel de l Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electoniques et des Postes) qui indique que l accès Internet haut débit représente aujourd hui 90% du marché Internet, un nombre qui a augmenté de 26,6% en un an. 9

10 En ce qui concerne les entreprises et plus particulièrement les PME, auxquelles nous allons nous intéresser dans cette étude, en 2007, elles ont amélioré leur équipement informatique et leur connexion à Internet. 98% d entre elles sont aujourd hui équipées d ordinateurs et 85% ont un accès à Internet haut débit. Une progression fulgurante, sachant qu en 2003, seulement 37% des PME avaient une connexion haut débit. Il faut savoir également qu aujourd hui, 61% des PME possèdent leur propre site Internet. Les entreprises profitent donc de cet outil pour satisfaire au mieux les besoins de leurs clients. Elles ont su optimiser les moyens mis à leur disposition pour vendre plus efficacement leurs produits. De véritables stratégies apparaissent dans le domaine de l information et du commerce. Tout va désormais plus vite et les entreprises se trouvent dans l obligation d intégrer cet outil dans leur stratégie marketing. C est ainsi qu est né le webmarketing qui trouvera sa base sur le site Internet, partant de sa conception pour arriver jusqu à la gestion de la clientèle. La différence marché BtoB/BtoC Les modifications de l environnement de l entreprise peuvent s appliquer aussi bien au marché Business to Consumer (BtoC), qu au marché Business to Business (BtoB) sur lequel se place l entreprise VESISMIN. La différence fondamentale entre ces deux marchés, est que le secteur BtoC a déjà bien intégré l outil Internet dans sa stratégie alors que le marché BtoB n est qu aux prémices de l intégration de cette nouvelle technologie. Les raisons de cette différence sont simples : sur le marché BtoC, le marketing est dit de masse, la relation fournisseur/client n est pas individualisée car le nombre de clients est trop important, alors que sur le marché BtoB, les clients veulent plus de personnalisation dans leur relation avec le fournisseur. On assiste à des échanges entre un «système client» et un «système fournisseur», plus difficile et plus long à gérer et à mettre en place. L évolution de l environnement dans lequel se développent Vesismin la pousse à penser au-delà de son offre produit et favoriser l aspect personnalisation et interactivité de sa relation avec le client. Pour cela, elle dispose d outils de communication et d information qui vont lui venir en aide dans sa stratégie marketing. Il serait donc intéressant de se demander comment les PME, et plus particulièrement Vesismin, profitent de ce nouvel outil qu est Internet en vue de personnaliser leur offre et leur relation avec le client sur le marché BtoB, plus spécialement celui des hôpitaux dans le cas de Vesismin. 10

11 Ainsi, le premier chapitre mettra en exergue la manière dont la PME a fait évoluer son marketing traditionnel vers un marketing direct pour une personnalisation plus forte de la relation client. Dans une seconde partie, nous verrons comment Internet intervient dans les actions marketing de Vesismin et plus précisément à travers le webmarketing, facilitant le travail d individualisation de l offre. Finalement, nous étudierons comment l entreprise va procéder pour créer son site web en vue de capter ses clients et de les fidéliser. 11

12 I L individualisation du client au coeur de la stratégie marketing de Vesismin Le marketing (appelé aussi la mercatique) est une discipline qui cherche à déterminer les offres de biens et services en fonction des attitudes des consommateurs et à favoriser leur commercialisation. Il comporte un ensemble de méthodes et de moyens dont dispose une organisation pour s'adapter aux publics auxquels elle s'intéresse, leur offrir des satisfactions si possible répétitives et durables. Le marketing est défini par Kotler comme «la science et l art de recruter, conserver et développer une clientèle rentable. Tout d abord un art parce que la maîtrise des politiques commerciales demande de l expérience, de l intuition, un certain savoir-faire et de l'imagination. Puis une science parce que le marché obéit à des lois qu il va connaître et apprendre.» Selon Chandler, économiste et historien, la stratégie consiste à «déterminer les objectifs et les buts à long terme d'une organisation puis à choisir les modes d'action et d'allocations des ressources qui permettront d'atteindre ces mêmes buts et objectifs». Le marketing a donc un rôle essentiel. Grâce à lui, l entreprise va réaliser que son atout majeur est sa clientèle. Il sera présent tout au long du cycle de vie du produit et s applique à n importe quel type de bien ou service en s adaptant à tout type de marché, que se soit le marché BtoC ou BtoB. Dans la gestion d une entreprise, le rôle du marketing est de plus en plus important. Il peut se faire en interne avec les bureaux d études ou le service marketing de l entreprise, mais peut aussi bien être délégué à un cabinet marketing spécialisé. Le marketing a trouvé sa place peu à peu dans les entreprises qui voyaient le marché et les consommateurs changer de comportement, et être de plus en plus exigeants. Ainsi, le but de l entreprise n est plus de produire pour vendre, mais de vendre pour pouvoir continuer à produire et ainsi de suite. Elle a donc tout intérêt à garder ses clients le plus longtemps possible. Avant de comprendre comment les PME, et plus spécialement Vesismin, réussissent à intégrer un marketing de plus en plus tourné vers l individualisation du client, il convient de faire un petit tour d horizon sur ce que sont les PME aujourd hui. Dans l Union Européenne, il y 23 millions de PME, ce qui représente 99% du total des entreprises de l Union et 75 millions de personnes selon les chiffres de la Commission 12

13 Européenne. Les PME sont la source principale de création de richesses et d emplois dans l Union Européenne. C est pour cela que si l on veut parler des PME d aujourd hui, il est plus judicieux d en donner une définition européenne. Sur un marché interne unique et sans aucune frontière, l interaction entre les PME se fait de plus en plus présente. Il est donc nécessaire d avoir une définition commune de la PME mieux adaptée aux différentes catégories d entreprises dont les micros entreprises, de plus en plus nombreuses dans l Union Européenne. Cette définition comprend trois catégories d entreprises de tailles différentes : les moyennes, les petites, et les micro entreprises. Le statut de l entreprise va être défini en fonction de l effectif et du bilan annuel ou du chiffre d affaires annuel. Dans le contexte de mondialisation et de fortes technologies comme celui d aujourd hui, les problèmes rencontrés par les PME s intensifient, et le management, la productivité, les compétences de gestion ainsi que les bases technologiques restent insuffisants. C est la raison pour laquelle elles vont développer une stratégie de plus en plus tournée vers le client. L avantage qu elles ont sur les grandes entreprises est leur capacité à s adapter plus rapidement au monde qui les entoure, aux désirs des consommateurs, au cycle de vie des produits ou encore aux conditions du marché. Cette adaptation va se faire dans un premier temps à travers l évolution du marketing traditionnel vers un marketing direct. A. Le marketing traditionnel : une valeur sure Avant de pouvoir proposer une offre et une relation client personnalisées, la PME doit être en mesure de répondre au mieux aux désirs du client. Pour cela elle va se baser sur une démarche structurée construite autour de trois phases marketing traditionnelles dépendantes les unes des autres et ayant toutes une importance considérable dans le bon déroulement du projet marketing. Ces trois phases sont : l étude marketing, le marketing stratégique et le marketing opérationnel. On s intéressera ici plus particulièrement au marketing stratégique et au marketing opérationnel (les 4P) qui sont les activités les plus concernées par la transformation du marketing. Puis nous verrons comment la Vesismin intègre ce marketing dans l entreprise. 13

14 1) Le marketing stratégique : les bases de l individualisation Les entreprises ont forcément besoin du marketing dans leur démarche stratégique afin de cibler leur clientèle et de se positionner efficacement sur leur marché, mais également afin d analyser la concurrence pour pouvoir s adapter le plus rapidement possible et répondre au mieux aux besoins de leurs clients. Au premier abord, le marketing ne paraît pas indispensable dans la PME mais avec le temps, elle va chercher à le développer pour optimiser son succès. a. La segmentation Les phases les plus importantes du marketing stratégique sont la segmentation et le ciblage. Si la PME souhaite établir une bonne stratégie marketing, elle doit avant tout segmenter sa clientèle car les activités seront différentes en fonction du type de client et de son domaine d activité. Pour que la segmentation soit efficace, le client doit être bien maîtrisé. Les actions de segmentation, consistent à découper une entreprise en domaine d activité pour définir une stratégie afin de mieux répondre à la demande et optimiser l'allocation des ressources. Il s agit ici de définir les domaines d activité stratégique (DAS). A partir de ces DAS sont définis des sous-ensembles homogènes correspondant à une catégorie de clientèle sur laquelle on pourra agir en adoptant une politique commerciale différente (les cibles). Pour chacun des DAS, les concurrents sont confrontés aux même facteurs clés de succès (FCS) qu il leur faudra posséder et maîtriser pour être le plus compétitif possible dans un domaine donné. «Les facteurs clés de succès découlent des DAS sur lesquels l entreprise est présente». Il ne faudra pas confondre FCS qui s imposent du fait des exigences du marché, et l avantage concurrentiel qui permet de se démarquer de la concurrence. Une entreprise peut avoir une multitude de DAS différents déterminés par un métier, une mission et une activité différents. L entreprise Vesismin possède un seul DAS et sa mission est d offrir des solutions globales et innovantes de désinfection basées sur des produits de grande qualité, avec de très clairs avantages en terme d efficacité et de sécurité pour le personnel, les matériaux et le milieu environnemental. Les produits distribués sont des produits désinfectants fabriqués selon des normes qui garantissent la qualité du produit. Vesismin fabrique et distribue ses 14

15 produits en Espagne et à l étranger notamment dans les Etats Arabes Unis, en Algérie et en Amérique Latine. Afin de déterminer les FCS à l origine de l avantage concurrentiel de l entreprise, il va falloir analyser et évaluer le potentiel de celle-ci en menant un diagnostique interne de l entreprise, connaître ses forces et ses faiblesses ainsi que les menaces et les opportunités qui l entourent grâce au diagnostique externe. L analyse interne sera réalisée à partir de l étude de la chaîne de valeur dans laquelle l entreprise va être découpée en activités principales, activités de soutient et activités créatrices de valeur ajoutée. Ce diagnostique permettra de distinguer les forces et les faiblesses de l entreprise. L analyse externe sera réalisée à partir de l étude macro-environnementale et microenvironnementale de l entreprise notamment l offre et la demande, l analyse concurrentielle de PORTER (5+1 forces), outil indispensable pour connaître les forces qui régissent le marché et mieux distinguer les opportunités et les menaces auxquelles l entreprise devra faire face. C est ainsi que la matrice SWOT permettra de comparer les aspects internes et externes de l entreprise. Cette analyse est indispensable car par exemple Vesismin est très bonne au niveau innovation, elle pourra le considérer comme une force. Cependant, si son concurrent est plus fort qu elle cela ne sera pas un avantage concurrentiel. En prenant en compte les produits offerts par Vesismin, et ceux offerts par ses concurrents, l entreprise a pu mener une analyse SWOT. Il a donc été possible grâce à cette analyse de mettre en évidence les menaces mais aussi les forces que l entreprise possède. Vesismin a pu lister les opportunités dont elle doit profiter pour faire face à ses concurrents. L analyse est la suivante : 15

16 Forces - Produit exclusif (brevet). - Toxicité faible. - Excellente compatibilité avec tous les matériaux. - Meilleure efficacité que tout autre produit. - Marketing soigné (page Web, étiquettes, dépliants...). - Marque CE pour les instruments et superficies. - Gamme complète. - Flexibilité et dynamisme du groupe de travail. Faiblesses - Dossier incomplet. - Bibliographies y publications faibles. - Activité confrontée a polio / adénovirus. - Adaptation difficile au lavage en machine. - Marque inconnue. - Capacité d investissement faible. Opportunités - Recherche une alternative pour le Glutaraldehide. - Nouvelles directives pour la désinfection des mains. - Nouvelles niches de marché. - Secteur en croissance dans les pays en voie de développements. Menaces - Notification des biocides. - Essor des peracétiques / oxydants. - Bas prix des désinfectants de superficies. - Faibles marges sur certains produits (mains, superficies) - Introduction de machines pour la désinfection des instruments. Analyse SWOT 2008 de l entreprise Vesismin Cette activité de segmentation est très importante et ne doit pas être négligée car c est à partir de cette dernière que toute la stratégie marketing va découler. L entreprise Vesismin sait maintenant qu elle va se concentrer sur la distribution de ses produits désinfectants. Il lui reste à savoir quelle clientèle elle va viser. b. Le ciblage Le ciblage est la deuxième phase la plus importante du marketing stratégique. Cette phase consiste à choisir des populations et des produits sur lesquels concentrer l'effort de l'entreprise. Vesismin a choisi de se placer sur un petit segment de la demande, sur un créneau de marché. Cette phase du marketing traditionnel va être le début du processus d individualisation de la relation avec le client. Cette stratégie de créneau consiste à se focaliser sur un petit segment de la demande, que se soit une partie de la gamme d un produit, une zone géographique ou une catégorie de client. Elle doit permettre de dégager un profit supérieur à la moyenne du secteur. Pour réussir 16

17 dans cette stratégie il faut que l entreprise définisse les caractéristiques du produit qu elle va proposer et le segment de marché auquel elle va s adresser. Cela repose principalement sur la maîtrise d un métier ou d un savoir-faire que l entreprise à déjà et sur la connaissance du marché. Dans la majorité des cas, l entreprise décide de se spécialiser quand ses moyens son trop justes pour développer un autre métier ou pour s attaquer à une clientèle trop étendue. C est souvent la position des PME et des nouvelles entreprises, dans lesquelles le dirigeant va vouloir sécuriser un métier solide et atteindre une taille suffisante avant de chercher à se développer. Avec cette stratégie, il faut prendre en compte le risque pour la PME de voir son activité disparaître ou se modifier en cas de variation de la demande. Dans le contexte actuel de mondialisation et de concurrence accrue, il est très important de concentrer ses efforts et profiter de tous les moyens possibles pour communiquer avec la clientèle cible. Si Vesismin cherche à vendre à tout le monde, elle finira probablement par ne vendre à personne. C est pour cela qu il est intéressant de viser un créneau de marché qui représente la clientèle cible de l entreprise vers laquelle vont se concentrer tous les efforts marketing. L entreprise Vesismin a bien compris cette stratégie, et va l appliquer au sein de son marketing. Ses produits ne sont pas encore très connus et leur principe actif, la N- Duopropénide, manque d une bibliographie étendue pour prouver son efficacité. A cause de ces problèmes, Vesismin rencontre quelques difficultés quand elle se retrouve confrontée à ses concurrents mieux connus sur le marché puisqu ils commercialisent leurs produits depuis des années. C est la raison pour laquelle l entreprise a décidé de se lancer sur un créneau de marché. Cette stratégie consiste pour Vesismin à concentrer ses efforts de conception, de production, de distribution et de promotion, non pas vers un marché de masse déjà occupé par des concurrents importants, mais vers une gamme de produits et un segment de clientèle particuliers. Le but est d'occuper une part de marché dans ce domaine plus étroit et d'obtenir des marges bénéficiaires plus avantageuses, grâce à des prix de vente qui peuvent être supérieurs à ceux des produits courants. Cette stratégie va leur permettre de rentrer sur un petit segment que sont les hôpitaux. Le but étant de leur faire connaître le nom de la marque avec quelques produits choisis en fonction de chaque spécialité (cf. annexe 1 page I), puis faire en sorte que les clients s intéressent à toute la gamme et se fidélisent. Cette vision stratégique signifie que Vesismin, en se focalisant sur le milieu hospitalier, cherche à intégrer 17

18 un marché particulièrement intéressant pour les produits qu elle commercialise. D une part, les produits Vesismin sont particulièrement bien adaptés aux applications qui lui sont destinées dans ce secteur par son format, son concept et son packaging, ce qui lui confère un net avantage sur ses concurrents. D autre part, ses désinfectants sont destinés aux surfaces, aux instruments et à l environnement, généralement négligés par le personnel hospitalier, et qui représentent un risque potentiel s ils ne sont pas désinfectés et donc un argument de vente à ne pas négliger Pour l année 2008, il a été décidé que les niches visées et considérées comme prioritaires seraient les suivantes : o les ORL o les gynécologues o les cardiologues Dans un second temps, Vesismin va également s intéresser aux niches ci-dessous, tout cela en fonction de l évolution de sa nouvelle gamme de produits : o les examens d urologie o les examens de bronchoscopie o les soins dentaires La vente de produit désinfectant peut s effectuer au sein de diverses entreprises de secteurs très variés : les entreprises industrielles alimentaires, les bateaux, les écoles, les salons de coiffures etc. Cependant, Vesismin a décidé de se focaliser sur un segment de marché bien spécifique (un créneau de marché) qu est le milieu hospitalier afin de personnaliser au maximum son offre. Cette stratégie n exclue pas que d autres entreprises qui ne font pas partie de ce créneau puissent être intéressées par ces produits désinfectants. Dans ce cas, ces ventes sont évidemment les bienvenues, mais n écartent pas la PME du but de ses efforts de marketing. Avant de mettre en œuvre cette stratégie, Vesismin s est assurée que ce créneau était assez large pour que la clientèle ait confiance en ses produits, les achète et que la croissance des ventes produise des revenus satisfaisants. Tout le marketing opérationnel qui suivra cette étape de ciblage sera pensé et organisé autour de cette cible, ce client si particulier qui va mériter une relation personnalisée avec son fournisseur. 18

19 2) Le marketing opérationnel les 4P a. Le marketing de Vesismin déjà axé sur la personnalisation de l offre. Le marketing opérationnel est la suite logique du marketing stratégique. C'est une politique de court terme, qui doit être constamment adaptée aux variations de la situation du marché et qui doit être cohérente avec la stratégie définie auparavant grâce au marketing stratégique. Cela correspond au marketing mix, les 4P : le produit (product), le prix (price), la distribution (place) et la communication (promotion). Nous verrons que dans le contexte environnemental actuel des entreprises, ce système des 4P va être mis à mal, mais il reste tout de même indispensable au sein du marketing de la PME. Pour mener à bien sa stratégie, Vesismin met en place petit à petit des actions et des outils marketing. Par exemple, l entreprise va vendre des packs aux distributeurs ou aux équipes de vente. Ce pack contiendra toutes les informations nécessaires pour le commercial ou les distributeurs afin de pénétrer une niche. Il pourra être accompagné par une présentation spécifique à chaque niche et une formation sur les désinfectants et la désinfection. De plus, chaque trimestre, un bulletin (électronique le plus souvent) sera distribué à chaque distributeur pour les informer sur les nouveaux produits et les mettre au courant de ce qui se passe chez les autres distributeurs. Les prix seront personnalisés selon qu il s agisse d une clinique privée ou d un grand hôpital. L entreprise va également sponsoriser un journal scientifique ou une revue de l une des spécialités médicale de l hôpital avec au moins l un de ses produits. Les actions marketing de Vesismin sont, à la base, plutôt centrées sur le client et moins sur l environnement global de l entreprise. En d autres termes, les taches peuvent être réparties en plusieurs catégories : Les activités centrées sur les clients et les prospects : les rencontres avec les clients, les actions commerciales, les formations désinfection au sein des hôpitaux, les salons (cf. annexe 2 page II). 19

20 Les activités liées à l instrumentation : dépliants, supports d aide à la vente, traduction des étiquettes produits et des brochures pour les distributeurs étrangers (cf. annexe 3 pages III, IV et V, annexe 4 page VI) Les activités liées aux produits : recherche de nouveaux produits pour élargir sa gamme, avec des tests produit, un packaging innovant Les activités relatives à l environnement : étude de l environnement, veille concurrentielle et technologique. Si les tâches centrées vers la clientèle sont très développées au sein d une PME, en revanche, celles orientées vers l environnement se font beaucoup plus rares et semblent présenter un moindre intérêt pour les dirigeants. Cette rare prise en compte des éléments du marché, entraîne souvent une moins bonne compréhension des évolutions et des tendances futures. Tout cela dépendra du produit vendu ou du service rendu. b. Intégration délicate dans la PME Le marketing n est pas réservé seulement aux grandes entreprises. Toutes les entreprises y compris les PME sont amenées un jour ou l autre à utiliser le marketing, que se soit quotidiennement ou ponctuellement, pour le lancement ou la détermination du prix d un nouveau produit, pour créer une plaquette produits, un dépliant ou encore choisir des partenaires commerciaux. Toutes ces activités auront toujours un lien avec la relation entreprise-client. Moins de 20% des PME ont la chance d avoir un responsable marketing dans leurs bureaux et celles qui ne peuvent profiter d un tel service se doivent tout de même d intégrer le marketing. Une PME est très différente d une grande entreprise ; sa culture, le profil de ses dirigeants, ses moyens financiers, et ses structures sont différents. En effet, le patron d une PME comme Vesismin, est seul maître à bord. Il a crée seul son entreprise et l a amené avec quelques difficultés à une position où il hésite entre consolider sa situation acquise ou risquer de poursuivre son développement. Le risque encouru n est pas anodin, car à chaque développement et donc prise de risque, il peut tout perdre. De plus, la décision de développement n est pas seulement liée au seul bon vouloir du dirigeant, mais aussi à l environnement économique qui l entoure et la notion de taille critique qui l embarque dans une course au succès. 20

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement

Être visible sur internet - Améliorez votre référencement EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ Publigo PUBLIGO Agence de communication Agence spécialisée dans le conseil en communication pour les professionnels et grands comptes (web,

Plus en détail

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L usage des newsletters dans les entreprises BtoB Introduction : Notre étude : Le terme «Newsletter» s est banalisé. Beaucoup d entreprises

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant Les clés de la Réussite Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant E-learning 14 heures Tarif : 490 Le manque d approche Marketing pénalise les petites structures.

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

PRODUITS COMMUNICATION

PRODUITS COMMUNICATION PRODUITS DE COMMUNICATION SUR EMPLOI LR SARL ADCI - La Cardonille C 4032 bd Paul Valéry 34070 - Montpellier RCS Montpellier : 435.113.360 Tél : 04.67.60.46.43 Fax : 04.99.06.92.47 Emploi LR : Audience

Plus en détail

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone

Formations Web. Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web Catalogue 2014 Internet Référencement Newsletter Réseaux sociaux Smartphone Formations Web CCI Formation vous propose 8 formations WEB 1 formation Smartphone Nos formations se déroulent

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

Générer du trafic sur son site gratuitement

Générer du trafic sur son site gratuitement Générer du trafic sur son site gratuitement Un composant essentiel de «La Liste en Or", pour générer des visites qualifiées vers votre site. Avoir un blog, une squeeze page, un auto répondeur en place

Plus en détail

Organisez votre prospection

Organisez votre prospection BÂTIMENT ACTUALITÉ N 13 16 JUILLET 2013 DÉMARCHE COMMERCIALE : ALLEZ À LA RENCONTRE DU CLIENT 3 SUPPLÉMENT «Prospection : ensemble d actions qui visent à identifier, contacter et capter de nouveaux clients,

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B.

Business Plan. Belfort 21 décembre 2012. Frédéric de Thezy / Laetitia B. Business Plan Belfort 21 décembre 2012 Frédéric de Thezy / Laetitia B. 0 Sommaire Résumé... 2 Portrait de l entreprise... 3 Les prestations... 4 SWOT... 5 Le marché... 6 Les acteurs... 9 Business modèle...

Plus en détail

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1 TECH MARKETING Rapidité Efficacité Puissance 1 Concevoir un e mailing efficace Qui a déjà tenté l expérience? 2 Historique de le l e mailing Reprise du mailing (substitution de la boîte physique) Apparition

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook

10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook LIVRE BLANC 10 règles pour réussir un jeu-concours sur Facebook 07/ 2014 www.kontestapp.com Introduction Facebook est incontestablement devenu le réseau social mondial le plus populaire. Avec 1,23 milliard

Plus en détail

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux?

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Animateur Jean-Christophe GALEAZZI RCF Intervenants Mathieu LLORENS AT INTERNET Patrick BERNARD MILLESIMA Jean-Paul LIEUX DOLIST Marion

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords?

Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? Pourquoi choisir la solution publicitaire Google AdWords? À chaque instant, partout dans le monde, professionnels et internautes utilisent des mots-clés sur Google pour se trouver les uns les autres. Et

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Conseil et formation en Marketing Web /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Catalogue de

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Services de direction marketing externalisée

Services de direction marketing externalisée Services de direction marketing externalisée VOTRE DIRECTION MARKETING DÉDIÉE Pour les dirigeants des PME et TPE, le marketing semble inaccessible et sophistiqué : souvent, vous considérez le marketing

Plus en détail

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel?

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? «Emailing,done right can be a solution to direct marketing. Done wrong, it can be ruinous!» Rick Bruner,IMT Strategy 1 From B2C Email Marketing In Europe:

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

La gestion de la relation client. Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing "One to one"

La gestion de la relation client. Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing One to one La gestion de la relation client Introduction Le terme de la Gestion de la Relation Client ou de marketing "One to one" apparaît en France en 1997. Mais le concept est né au début des années 1990, pour

Plus en détail

Comment bien développer d. idées, astuces et solutions. FÉDÉRATION DES AUTO-ENTREPRENEURS - contact@fedae.fr - www.federation-auto-entrepreneur.

Comment bien développer d. idées, astuces et solutions. FÉDÉRATION DES AUTO-ENTREPRENEURS - contact@fedae.fr - www.federation-auto-entrepreneur. Comment bien développer d son activité en auto-entrepreneur : idées, astuces et solutions. FÉDÉRATION DES AUTO-ENTREPRENEURS - contact@fedae.fr - www.federation-auto-entrepreneur.fr 1 1- Le marketing ou

Plus en détail

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Déborah Pam Consultante en Communication Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Que vous soyez une entreprise, une marque ou une activité de service, il est devenu indispensable pour vous

Plus en détail

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing

matthieumarce.com - Fiches pratiques - Emailing Emailing Emailing Cette fiche pratique tente de répondre aux questions suivantes : - Qu est-ce qu un emailing? - Comment réaliser une campagne emailing auprès de mes contacts? - Comment fidéliser mes clients? L

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing

MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing MiniKonf 2007 Marketing: Passer d un produit technologique à un produit marketing Stéphanie MICHEL AMATO Consultante AJEM Consultants Avec le témoignage de François CHALUMEAU Directeur GlobaWare International

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 23/04/2015 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE. Kelreferencement, marque déposée de Kelsociété

RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE. Kelreferencement, marque déposée de Kelsociété RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE 1 2 3 4 5 6 RÉFÉRENCEMENT NATUREL page 3 KELREFERENCEMENT, UNE AGENCE RECONNUE page 4 KELREFERENCEMENT, VOTRE RÉFÉRENCEMENT DE A À Z page 5 PACK "EXPRESSIONS" page 6 PACK "PERFORMANCE"

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche

Principes d AdWords. Quelques mots de présentation. Une audience large : les réseaux de ciblage. Réseau de recherche 3 Principes d AdWords Les deux premiers chapitres de ce livre, plutôt généraux, ont présenté l univers d Internet et de la publicité en ligne. Vous devriez maintenant être convaincu de l intérêt d une

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE?

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? Sur le marché de la création de sites marchands, les offres de prestataires fourmillent. Reste à savoir ce que ces prestations recouvrent et ce qui les distingue les unes des autres. Le commerce électronique

Plus en détail

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS LA PROSPECTION TELEPHONIQUE S approprier les nouvelles s et outils pour rendre sa prospection téléphonique plus efficace Renforcer sa compétence de prise de rendez-vous par téléphone Etre capable de maintenir

Plus en détail

Package Réseau Social RSV4

Package Réseau Social RSV4 Rapide à mettre en place, simple à prendre en main, et surtout très économique! Package Réseau Social RSV4 Applicable au : 01/09/2013 Une solution clé en main Solutions proposées Nous sommes capables de

Plus en détail

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques

Management Chapitre 4 La Stratégie I) La notion de stratégie A) Caractéristiques L Management Chapitre 4 La I) La notion de stratégie A) Caractéristiques 1) Définition a stratégie : consiste pour une entreprise, à se fixer des objectifs à long terme et à se donner les moyens de les

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. MultiMediaCom Cabinet Conseil en Webmarketing POUR LA CONCEPTION ET DIFFUSION DE VOS CAMPAGNES E-MAILING ET VOS NEWSLETTERS

OFFRE DE SERVICES. MultiMediaCom Cabinet Conseil en Webmarketing POUR LA CONCEPTION ET DIFFUSION DE VOS CAMPAGNES E-MAILING ET VOS NEWSLETTERS OFFRE DE SERVICES POUR LA CONCEPTION ET DIFFUSION DE VOS CAMPAGNES E-MAILING ET VOS NEWSLETTERS Touchez Une Large Cible Facilement Créez et gérez automatiquement vos listes de contacts Relancez Vos Prospects

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT 11 CHAPITRE PREMIER LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT En moins d un siècle, le marketing direct a profondément évolué. Passant de la commande traditionnelle par courrier à la multiplication

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

QLIKVIEW POUR SALESFORCE

QLIKVIEW POUR SALESFORCE QLIKVIEW POUR SALESFORCE Exploiter rapidement et facilement les données issues de votre CRM QlikView simplifie l intégration de la Business Discovery à une Plate-forme PaaS (Platform as a Service) éprouvée

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

Le Guide de l Auto-répondeur

Le Guide de l Auto-répondeur Le Guide de l Auto-répondeur Tout savoir sur cet outil puissant Ce livret PDF a été réalisé par SG auto-répondeur. Ce rapport vous est offert par : Merci d avoir téléchargé ce livret PDF! Vous pouvez :

Plus en détail

LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE REUSSIE. Cas pratique de la e-logistique

LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE REUSSIE. Cas pratique de la e-logistique LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE REUSSIE Cas pratique de la e-logistique Bienvenue Aujourd hui, la communication digitale reste encore mystérieuse pour de nombreux secteurs. Nombre d entres eux utilisent

Plus en détail

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT QUI SOMMES NOUS? WEBGEM EST UNE AGENCE WEB QUI PROPOSE DE VOUS ACCOMPAGNER DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET, DE REFLÉTER UN UNIVERS DE MARQUE,

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique 21 octobre 2010 - Institut océanographique de Paris La commercialisation du livre dans l univers numérique IV. Webmarketing et outils sociaux

Plus en détail

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES

SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT SAGEMCOM VALORISE SES PARTENAIRES PROGRAMME DE PARTENARIAT 1 CONNAÎTRE VOTRE ENTREPRISE Sagemcom place ses partenaires commerciaux au centre de son programme. Nous sommes déterminés

Plus en détail

INTERNET, C'EST QUOI?

INTERNET, C'EST QUOI? INTERNET, C'EST QUOI? Internet, c'est quoi? «Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et

Plus en détail

ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs

ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs Boulogne, le 8 novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs «Maps & Drive API» Contacts presse 3d Communication Adélaïde Mulot

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Chapitre I : Introduction

Chapitre I : Introduction Chapitre I : Introduction 1.1) Problématique A partir des années soixante, l environnement des entreprises a connu une mutation capitale, sans précédant historique dans le climat des affaires. Ces changements

Plus en détail

Ou comment devenir visible sur la toile

Ou comment devenir visible sur la toile 03/05/2013 Le SEO Ou comment devenir visible sur la toile Christophe Vialatte AI3 I. Table des matières II. Introduction au SEO... 2 III. Les bases du référencement... 3 IV. S outiller pour suivre ses

Plus en détail

Atelier du 25 juin 2012. «Les bonnes pratiques dans l e-mailing» Club

Atelier du 25 juin 2012. «Les bonnes pratiques dans l e-mailing» Club Atelier du 25 juin 2012 «Les bonnes pratiques dans l e-mailing» Agenda de l atelier Introduction et rappel des bonnes pratiques Exemple et retour d expérience Maison Tasset Partage d expérience entre les

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche?

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche? 50 questions essentielles à vous poser avant la mise en ligne de votre site pour ne plus vous demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs

Plus en détail

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE 1 1 NOS SERVICES Nous vous proposons nos services pour renforcer et optimiser votre trafic sur internet et augmenter votre chiffre d affaires Search Engine Marketing * REFERENCEMENT NATUREL (SEO) * REFERENCEMENT

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

Chapitre 1. Présentation générale de l Internet

Chapitre 1. Présentation générale de l Internet Chapitre 1. Présentation générale de l Internet Sommaire Chapitre 1. Présentation générale de l Internet... 1 1. Vue d ensemble d Internet... 2 1.1. Introduction... 2 1.2. Définition de l Internet... 2

Plus en détail

Créer du contenu en ligne avec WordPress

Créer du contenu en ligne avec WordPress Créer du contenu en ligne avec WordPress La création d un blog ne demande pas de compétences particulières en informatique ou en développement. Wordpress vous permet de créer un blog via un compte en ligne

Plus en détail

Stratégie Marketing Intégrée COMMENT ABORDER LA PERSONNALISATION DE L OFFRE ET LE ONE TO ONE?

Stratégie Marketing Intégrée COMMENT ABORDER LA PERSONNALISATION DE L OFFRE ET LE ONE TO ONE? Stratégie Marketing Intégrée COMMENT ABORDER LA PERSONNALISATION DE L OFFRE ET LE ONE TO ONE? GROUPE N 4 Péryne DESMULIER Maxime DEVIN Clément DUBOIS Julien DUTHEIL Mandy LOOSVELDT I II III INTRODUCTION

Plus en détail

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts

Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts Guide Pratique Gérez efficacement vos contacts SOMMAIRE Avant Propos 3 Faites un bilan de votre situation actuelle 4 Quelle est la différence entre un logiciel de gestion de contacts et mon organisation

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE

LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE LA DÉMARCHE STRATÉGIQUE La stratégie est une anticipation lucide, la tactique est une réactivité habile. 1 La Stratégie Est la détermination des buts et objectifs à long terme d'une entreprise et le choix

Plus en détail

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress GÉRER LE STRESS DANS L ENTREPRISE OBJECTIFS PEDAGOGIQUES DUREE : 1 JOUR Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress Identifier la notion de risques psychosociaux au titre de la Loi

Plus en détail

autres prestations page 5

autres prestations page 5 Nos prestations e-mailing page 2 La plus économique de toutes les solutions du marketing direct Particulièrement adapté aux mailings de masse pour démarcher une large clientèle. fax-mailing page 3 Un taux

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Le emarketing? Ca marche!

Le emarketing? Ca marche! Le emarketing? Ca marche! Gilles Dandel Dir de l'agence WSI OBIWEB Plan de la présentation Pourquoi faire du emarketing? L' ABC du succès selon WSI : Améliorez (créez) votre site? Bonne visibilité & Générez

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III)

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) Objectifs de l action de formation Acquérir les compétences professionnelles suivantes: Management de l'unité commerciale : Management de l'équipe commerciale

Plus en détail

Marketing. en 12 étapes clés. Une introduction au Marketing Automation Comment délivrer le bon contenu au bon moment à son interlocuteur

Marketing. en 12 étapes clés. Une introduction au Marketing Automation Comment délivrer le bon contenu au bon moment à son interlocuteur Marketing Automation en 12 étapes clés Une introduction au Marketing Automation Comment délivrer le bon contenu au bon moment à son interlocuteur Marketing Automation : pourquoi cela fonctionne mieux qu

Plus en détail