De l idée au produit acheté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De l idée au produit acheté"

Transcription

1 De l idée au produit acheté les ressorts d une démarche de vente orientée clients : le «full house marketing concept» Parce que le produit acheté n est pas celui qui est vendu......les hommes de marketing sont des «passeurs» utiles entre votre idée originelle du produit imaginé et l idée que l acheteur se forge du produit réel. Vos produits sont, et resteront, vos meilleurs ambassadeurs. Ils sont portés par un marketing dont les codes changent afin de s adapter à l ouverture de nouveaux territoires. L entreprise évolue dans un monde marqué par la disruption, la mobilité, l agilité, la data, la cocréation, la transparence, l engagement... Notre monde change, comme il l a toujours fait, mais sans doute rarement aussi vite.

2 1- Les pôles d'intérêt des firmes évoluent La quête d'un avantage concurrentiel durable Chaque entreprise, ou presque, a l ambition de détenir au sein de sa proposition commerciale un produit, ou un service, unique sur le marché et ainsi susceptible de marquer une différence exploitable au titre d un avantage concurrentiel. Bien des produits existants peuvent bénéficier de ce statut, mais, faute d en imaginer tout l intérêt, le passage à l acte n est pas initié. La chaîne de valeurs De sa conception jusqu à sa mise en marché puis son utilisation, un produit se charge de valeurs à chacune de ces étapes. Cet enrichissement, évident pour le concepteur, n apparaît pas de façon éclatante aux yeux des partenaires et clients de l entreprise, ce qui constitue une marge de progrès non exploitée. Ces firmes familiales qui défient le temps Actuellement, nous avons tendance à agir en passant trop facilement sous les fourches caudines du temps ; nous sommes dans un monde ou le court terme règne, voire l immédiateté. Les firmes familiales, non cotées en bourse, s octroient le temps comme un atout, ce qui leur permet d avoir une vision à long terme qui se révèle bénéfique. À la découverte des clients de demain Les clients évoluent, vite. Ils sont façonnés, entre autres facteurs, par un environnement très riche en propositions de plus en plus raffinées. Leurs attentes semblent de plus en plus insaisissables et, cependant, les moyens de les appréhender pour conserver une longueur d avance existent. La firme est devenue un réseau Une entreprise n est plus isolée, elle n est plus l un des maillons d une chaîne, elle est immergée dans un environnement complexe multidimensionnel : elle est insérée dans un réseau. En conséquence, ses possibilités d actions s en trouvent démultipliées. 2- Le client Rôle des connaissances du client sur son comportement Tout client, tant professionnel que privé, est, quasi instinctivement, à la recherche d informations avant de prendre une décision d achat. Or ces informations concernent des produits dont les caractéristiques intrinsèques sont de plus en plus complexes et requièrent donc des connaissances avancées dans des domaines distincts. Le client, ne maîtrisant pas toute l étendue des connaissances nécessaires, se réfugie

3 dans la consultation de l avis des autres et/ou dans les informations fournies par la firme qui tente d engager une démarche pédagogique. Perception du client Le client, potentiel ou acquis, n étant pas en mesure de construire un avis averti, va se fier à sa propre perception du produit, de la firme, du flux de distribution utilisé, etc. Cette perception peut être largement teintée par des messages appropriés à la condition d admettre, ce qui est difficile pour un industriel par exemple, que l on se trouve dans un registre qualitatif. Il faut se souvenir qu un achat n est jamais totalement fait de façon rationnelle ; en effet, à titre privé un tel achat ne procure aucun plaisir (peut-on acheter de façon rationnelle une montre?) et dans le cadre professionnel, il en est de même avec l introduction d une clause de préférence régionale par exemple. Des besoins vers les frustrations Encore aujourd hui, l on a coutume d élaborer des réflexions sur la nature des besoins et la ou les meilleures façons d y répondre. Cette approche est nécessaire, mais elle est devenue insuffisante depuis longtemps maintenant. Les besoins ainsi détectés sont pour partie clairement exprimés et pour partie sousjacents, car non exprimés ou difficilement exprimables. Les clients potentiels consultés s'expriment le plus souvent en terme de solution et éprouvent des difficultés à rester au niveau des besoins. C est pourquoi il est beaucoup plus efficace de détecter des frustrations qui permettent à l entreprise d imaginer des solutions sous la forme de complexes produits / services. Le client polymorphe Sollicité en permanence, le client est de plus en plus difficile à cerner, car sa perception de son environnement évolue. Il en résulte que ses avis, ses envies, ses décisions peuvent changer de nature très rapidement. La gestion de ce phénomène consiste, entre autres solutions, à relier la proposition commerciale à un «moment marketing» afin de lui conférer sa pleine intensité. La notion de client prend tout son sens si l ensemble produit / client / moment est commercialement traité comme un tout indissociable. L'intelligence sociale Il s agit de prendre en compte des éléments tels l empathie, l influence, l attitude positive, l inspiration, la notion de groupe, etc. Cette approche est devenue incontournable, car elle est inscrite dans les comportements actuels. Dans un tel contexte, nous sommes proches du registre du neuro-marketing. De façon plus pragmatique, il s agit de considérer chaque individu comme une force de proposition qui justifie

4 respect et écoute de qualité. L entreprise a tout intérêt à être perméable aux avis, idées, propositions, rêves de ses clients acquis et autres. Des firmes, y compris importantes, réussissent à lier leur service de R&D avec les avis extérieurs et font ainsi progresser leur gamme avec une grande cohérence. 3- Le marketing aujourd'hui À l'aube du marketing de la demande Tout client potentiel est très sensible aux démarches du fabricant et/ou du distributeur tendant à s adapter le plus finement possible à sa demande. Cela concerne le produit ainsi que ses services périphériques. Pour le fabricant par exemple, l adaptation se trouve au niveau de la conception, puis du processus de fabrication dans son ensemble ou seulement sous la forme d une distinction de fin de chaîne. Au-delà du produit lui-même, le client est aujourd hui dans l attente d une personnalisation de son expérience d achat en temps réel et en tous lieux. Les technologies émergentes vont permettre d atteindre ce niveau d exigence. Le marketing digital À quelques centimètres de chacun de nous se trouve un moyen de communiquer, d échanger des avis, de rechercher des informations... de réserver, d acheter. Les canaux actuels de diffusion des informations d une firme, y compris ceux dédiés à l acte d achat sont enrichis de ces flux digitaux. Certains produits ne sont d ailleurs plus diffusés que par ces derniers. Ce marketing digital va au-delà d un enrichissement du bouquet des canaux de diffusion, il sous-tend le dessin et le dessein d une stratégie marketing repensée. Le marketing finalitaire Face à un client devenu complexe, l entreprise ne peut plus avoir recours à un marketing figé. Il faut prendre en compte les dimensions culturelles et sociales, le recours incontournable à l Internet, etc. Le marketing s adapte à «la crise» et surtout à une préfiguration du futur. Sa finalité est en mutation en ce sens qu elle s harmonise avec d autres finalités «mutantes» comme celles de l entreprise et de l économie dans sa globalité. La recherche et développement ainsi que la capacité à capter, indexer, traiter l information deviennent des clés primordiales. La corne d'abondance de l'ingénierie frugale (JUGAAD) «JUGGAD» est le vocable utilisé en Inde pour désigner de nouveaux biens et services que l on désire proposer aux clients du bas de la pyramide. Cela ne se cantonne pas seulement à une réduction des coûts, mais va jusqu à la refonte radicale du développement du produit. Ce dernier devient plus accessible (entrée de gamme en terme de prix), mais il est également doté de caractéristiques telles la réduction de la

5 consommation d énergie, l écoconception, etc. C est en cela que cette ingénierie frugale pourrait bien atteindre des zones économiques autres que l Inde... Prévisions & prédictions Les entreprises fondent une part de leur raisonnement sur les prévisions économiques de leur secteur d activité qui restent d une fiabilité les rendant exploitables même si des fourchettes de précautions sont prises. Mais, nous savons également ce que valent les prévisions économiques officielles... Elles sont volontairement faussées afin de ne pas être négatives, car elles deviendraient alors des prédictions et les prédictions se réalisent. Les clients se trouvant aujourd hui inclus dans des réseaux très réactifs, le phénomène s en trouverait amplifié. L'entreprise doit prendre en compte ce phénomène qui peut lui être bénéfique. 4- Branches spécifiques du marketing Le marketing industriel Le monde industriel a ses spécificités que les composantes du marketing prennent en compte. C est la notion de centre d achat chez le client et de centre de vente chez le fournisseur qui alimentent la complexité des relations, d où la nécessité d adapter les procédures marketing ; l approche traditionnelle selon les «4P» est en particulier totalement revue. De plus, la notion de négociation devient majeure. Le marketing des services La différence entre le marketing des produits et le marketing des services est la notion d intangibilité, centrale au concept de service, par opposition à la tangibilité des produits. Dans le secteur des services, le marketing est plus une fonction de management global qu une fonction atomisée. La fonction marketing se distille dans toute l entreprise. Le marketing de l'innovation Délicat à conduire, ce marketing nécessite des actions en amont des interventions traditionnelles comme l explication, voire une démarche pédagogique. Si, traditionnellement, l on met en exergue plus ce que le produit fait que ce qu il est, c est encore plus vrai dans ce cas. Il faut en outre évaluer et prendre en compte le délai de conviction (temps qui sépare le moment où une innovation est au point et celui où le public auquel elle est destinée pense qu elle est au point). Le marketing / domaine (luxe...) Chaque domaine d activité est caractérisé par ses spécificités qui doivent être prises en compte dans son marketing. C est le cas du luxe, de l aéronautique, etc. Chaque domaine est régi par des codes qu il est bon de respecter ou de transcrire en toute connaissance de cause (stratégie de rupture par exemple). Une

6 étude documentaire permet de prendre connaissance de la situation afin d agir avec la plus grande pertinence possible. L'E-marketing Incontournable dans la quasi-totalité des cas, l E-marketing est à intégrer dans la démarche marketing retenue. Pour ce qui concerne les réseaux sociaux, leur évolution est à suivre afin de s adapter en permanence. 5- Les incontournables du marketing Les bras armés du marketing La marque du produit, l univers d image de la firme et la communication qui porte ces éléments peuvent être justement considérés comme les «bras armés» du marketing. Ils ne doivent pas être vécus comme des contraintes, mais considérés comme des leviers d action modulables dans le temps. Plan marketing Il est un élément du business plan, il permet de concrétiser la stratégie arrêtée et il est un référent permettant de suivre l évolution des résultats par rapport aux estimations et prévisions. Il est le garant de la cohérence d évolution de l entreprise dans la mesure où il matérialise à la fois l ambition retenue et le tableau de bord de l activité. Les matrices Le marketing est souvent limité aux matrices stratégiques et différentes maps permettant d afficher l évolution retenue. Au fil du temps, certaines d entre elles ont perdu de leur intérêt, bien qu elles soient toujours utilisées, car connues et maîtrisées, et d autres semblent mieux adaptées aux nouveaux contextes. Les méthodes d'investigation Traditionnellement quantitatif, le marketing s enrichit d approches qualitatives aujourd hui nécessaires comme l analyse sémantique du discours par exemple. Quelques piliers revisités du marketing La pyramide de Maslow, le mix avec ses 4P, le cycle de vie du produit, l USP, les 80/20, ce que l on peut appeler «l animalerie» du marketing, autant d éléments incontournables qui ont considérablement évolué bien que leur utilisation soit le plus souvent stable. JB Conseil n 13, rue Pétiniaud Beaupeyrat n LIMOGES Tél : n n N SIRET : n Code NAF 741E n TVA intracommunautaire : FR

FORMATION MARKETING AVRUL - DÉPARTEMENT INCUBATEUR SEPTEMBRE 2015

FORMATION MARKETING AVRUL - DÉPARTEMENT INCUBATEUR SEPTEMBRE 2015 FORMATION MARKETING AVRUL - DÉPARTEMENT INCUBATEUR SEPTEMBRE 2015 SOMMAIRE p 04 Déroulement de la session : première 1/2 journée p 05 Déroulement de la session : avant la seconde 1/2 journée p 06 Déroulement

Plus en détail

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes»

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes» Compétences ventes Séminaire «La gestion des grands comptes» Pour qui? Pour quoi? Objectifs Vous réussissez avec des clients de taille courante, mais éprouvez plus de difficulté à vous imposer face à des

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Questions clés pour la consultation élargie

Questions clés pour la consultation élargie Processus de planification stratégique de Terre des Hommes Fédération Internationale Questions clés pour la consultation élargie Beaucoup de progrès ont été accomplis lors de l Assemblée Générale (AG)

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

Plus responsables, plus performants

Plus responsables, plus performants ISR Plus responsables, plus performants x4 progression des encours ISR en 4 ans (Source Novethic à fin 2011) L ISR, pourquoi? Une finance qui s engage Changer les règles du jeu Mettre les entreprises face

Plus en détail

Le Code Génétique de la Marque

Le Code Génétique de la Marque Le Code Génétique de la Marque Le clé pour identifier et renforcer durablement le modèle de reussite de la marque Société de conseil international en gestion stratégique et opérationnelle des marques 39,

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

METHODES, MOYENS PEDAGOGIQUES ET D ENCADREMENT MIS EN ŒUVRE Avec l'accompagnement du consultant formateur :

METHODES, MOYENS PEDAGOGIQUES ET D ENCADREMENT MIS EN ŒUVRE Avec l'accompagnement du consultant formateur : Formacode 413 - V101014 insmkgcial Dépôt Fidéalis FR605951 INTEGRER LA DIMENSION «INSERTION» DANS SA DEMARCHE MARKETING ET COMMERCIALE AUPRES DES ENTREPRISES UTILISATRICES OBJECTIF FINAL Que les permanents

Plus en détail

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V032013 Code : GESTRELCLI FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation

Plus en détail

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé Thomas LE LUDEC Directeur délégué, Directeur de l'amélioration de la qualité

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet 1 Notre histoire 2 amis s orientent vers la formation prennent du temps pour comprendre le marché et ses besoins. cette réflexion aboutit au lancement de. 2013-2014 2015 2012 2

Plus en détail

Management et communication. www.adca-gfp.fr

Management et communication. www.adca-gfp.fr Management et communication www.adca-gfp.fr Pour nous joindre par téléphone : 08 70 40 76 78 ou par courriel : forma@adca-gfp.fr MC 110 La technique de vente et la négociation MC 120 avec les clients A

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model»

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model» DESPROGES Consulting Janvier 2009 LE CONSEIL EN TECHNOLOGIE AUJOURD HUI D une manière générale, les activités des entreprises de conseil en technologie recouvrent, en totalité ou en partie, le conseil

Plus en détail

TAUX DE TRANSFORMATION

TAUX DE TRANSFORMATION Table des matières 1 Le choix des produits...2 2 La politique tarifaire...4 Introduction Afin de convertir efficacement vos visiteurs en acheteurs, il faut veiller à ne jamais les décevoir. La cause première

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin 1 ENQUETE ENTREPRISES ET TIC 2008 : TIC ET INNOVATION : LE CAS DES PME BRETONNES Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin Ces dix dernières années, la majorité des entreprises a massivement investi

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Communiquer avec les banques : une étape importante dans la vie de votre entreprise

Communiquer avec les banques : une étape importante dans la vie de votre entreprise Communiquer avec les banques : une étape importante dans la vie de votre entreprise Ou de la nécessitéde structurer sa communication pour répondre aux attentes de son banquier. Présentation AIBT du 9 Novembre

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT DOCUMENT 1/3 Ce document a pour but d expliquer le fonctionnement du marché du gaz. Il s agit d une introduction permettant de

Plus en détail

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS Des formations et séminaires en éco-marketing et en éco- innovation - 1 Pourquoi choisir une formation econcepts? Les formations s adressent aux managers de l entreprise

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1

Introduction. Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Introduction Marketing des services? De quoi parle-t-on? copyright 1 Marketing des services de l information Vos attentes Redéfinir clairement à qui vous vous adressez Mieux connaître les attentes de votre

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Audit Consulting Conseil juridique, fiscal et social Outsourcing Etudes sectorielles Conseil en RH

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

Agence digitale technologique

Agence digitale technologique Agence digitale technologique POUR UN ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DANS VOS PROJETS Technique & développement Graphisme & Design E-Marketing Conseil & Formation QUI SOMMES-NOUS AMAZNET est une agence web basée

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

«Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration»

«Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration» Conférence sur la certification EN 9100 «Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration» 16/12/2014 Christelle REBILLET Chef de Produit - AFNOR Certification Programme Contexte

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

Formations en inter-entreprises

Formations en inter-entreprises Les INTERS de Mercuri International Formations en inter-entreprises Mercuri International en Bref Leader mondial dans le conseil et la formation en efficacité commerciale et développement personnel, notre

Plus en détail

reconnaissance et l exécution transfrontalières des condamnations pénales?

reconnaissance et l exécution transfrontalières des condamnations pénales? Réunion Informelle des Ministres de la Justice et des Affaires Intérieures Luxembourg, 27-29 janvier 2005 RENFORCER LA JUSTICE - Quelles politiques européennes pour la reconnaissance et l exécution transfrontalières

Plus en détail

Segmentation stratégique

Segmentation stratégique Segmentation stratégique Rappel : démarche d analyse stratégique CADRE DE REFERENCE FONDAMENTAL Vision stratégique, histoire, identité, structure SEGMENTATION STRATEGIQUE Découpage des activités de l entreprise

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

Vous guider vers le chemin de l excellence

Vous guider vers le chemin de l excellence Vous guider vers le chemin de l excellence Découvrez la différence Toute organisation repose sur trois piliers : les processus, les ressources humaines et la technologie. En les conjuguant efficacement,

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Eléments clés d une Stratégie Omni canal

Eléments clés d une Stratégie Omni canal Eléments clés d une Stratégie Omni canal Pascal BIZZARI, Groupe AVISIA Conseil en stratégie marketing relationnel Préambule Pourquoi une tribune aujourd hui? Fondé en 2007 le Groupe AVISIA est un acteur

Plus en détail

Introduction. AVANT-PROPOS

Introduction. AVANT-PROPOS Introduction. AVANT-PROPOS Évoquer la difficulté, pour les entreprises, de survivre dans un contexte de concurrence à l échelle de la planète est aujourd hui d une banalité absolue. Parler de l exigence

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur»

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» «Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» Philippe Vachet et Leadwork sont heureux de vous présenter leur nouveau concept de formations collectives «à la carte», adapté aux petites entreprises, aux

Plus en détail

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Qui suis-je? ATTENTION! Référence :Profession entrepreneur : Gasse et d Amours. Avoir un potentiel d entrepreneur c est une chose,

Plus en détail

La Performance Globale en PME / PMI

La Performance Globale en PME / PMI La Performance Globale en PME / PMI L Auvergne et les espaces «Performance Auvergne» Des approches pragmatiques à la portée des PME 1 L historique Près de 20 ans d expérience de l action des CCI d Auvergne

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en architecture de l information cartographie. principes. objectifs.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en architecture de l information cartographie. principes. objectifs. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION D IDC

DOCUMENT D INFORMATION D IDC DOCUMENT D INFORMATION D IDC Comment Big Data transforme la protection et le stockage des données Août 2012 Écrit par Carla Arend Sponsorisé par CommVault Introduction : Comment Big Data transforme le

Plus en détail

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel L IFccac

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Marketer son Innovation

Marketer son Innovation Marketer son Innovation L art de comprendre un MARCHE qui n existe pas encore! Régis GUILLET - Cabinet Devinnov 1 Notre Propos Concepts Processus Innovation de Rupture Marketing Innovation? 2 Le marketing

Plus en détail

Programme IMPACT BOUSSOLE

Programme IMPACT BOUSSOLE Prendre le temps de réfléchir au long terme lorsqu on est pris dans la gestion de son organisation au quotidien n est pas chose aisée. Il faut pourtant s assurer que la stratégie de développement soit

Plus en détail

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Bonjour, Vous trouverez dans ce document une présentation synthétique des différentes filières et formations répertoriées au titre des Actions Collectives Fafiec

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

Les Belles Places Pour vous développer en étant sûr d être toujours bien placé.

Les Belles Places Pour vous développer en étant sûr d être toujours bien placé. Les Belles Places Pour vous développer en étant sûr d être toujours bien placé. lesbellesplaces.com LES BELLES PLACES est une agence de représentation commerciale qui met plus de 12 ans d expertise dans

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

"Management de soi et Management d'équipe" Avec Map Up et la Topologie des talents

Management de soi et Management d'équipe Avec Map Up et la Topologie des talents "Management de soi et Management d'équipe" Avec Map Up et la Topologie des talents Programme de 20 heures de cursus individuel, personnalisé et opérationnel. juin 2013 Avant propos Dans un monde qui évolue

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001)

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Gérer votre programme - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Améliorer les compétences et le niveau de confiance des personnes responsables pour la gestion du programme Une journée

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

CLS biomédical. La prestation sur mesure. Gestion biomédicale. Etudes biomédicales

CLS biomédical. La prestation sur mesure. Gestion biomédicale. Etudes biomédicales biomédical La prestation sur mesure Gestion biomédicale Etudes biomédicales Formation Informatique Le mot du directeur Le monde de la santé est en perpétuel mouvement Evolution des pratiques de soins Evolution

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

!"!#!$% & $' # ("#! ) (' $ '*$ & $'+,

!!#!$% & $' # (#! ) (' $ '*$ & $'+, "#$% & $' # "# ) ' $ '*$ & $'+, - «Peut-on espérer, dans un avenir proche, que la nature soit ouverte à tous et soit donc accessible aux personnes handicapées?» «et comment envisager l accessibilité comme

Plus en détail

Manager les vendeurs

Manager les vendeurs Collection «Efficacité commerciale» RENÉ MOULINIER Manager les vendeurs, 2005. ISBN : 2-7081-3348-9 Sommaire Introduction... 1 Comment rendre plus performante votre force de vente?... 1 Comment rendre

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

L Efficacité est au coeur de nos actions!

L Efficacité est au coeur de nos actions! Agence Qui sommes-nous? Le monde, la société, les entreprises, l individu sont en mouvement! Nos expertises et nos prestations doivent l être également. L expérience, l observation et l anticipation sont

Plus en détail

Coaching. 90/92, rue Baudin. 92300 Levallois-Perret. contact@performance-career-center.com. M Pont de Levallois - Gare Clichy-Levallois - Bus 165

Coaching. 90/92, rue Baudin. 92300 Levallois-Perret. contact@performance-career-center.com. M Pont de Levallois - Gare Clichy-Levallois - Bus 165 Coaching 90/92, rue Baudin 92300 Levallois-Perret contact@performance-career-center.com M Pont de Levallois - Gare Clichy-Levallois - Bus 165 Présentation Ensemble pour développer vos talents Performance

Plus en détail

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.

manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome. manaxiome l Homme, moteur de la performance Georges Rapp 06 87 03 60 58 georges.rapp@manaxiome.fr manaxiome Georges Rapp www.manaxiome.fr 1 un cabinet de conseil de formation d accompagnement dédié à la

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

Tellia. Centre de Relation Client. à votre Relation Client. Donnez de nouvelles dimensions DÉCOUVRIR COMPRENDRE FIDÉLISER

Tellia. Centre de Relation Client. à votre Relation Client. Donnez de nouvelles dimensions DÉCOUVRIR COMPRENDRE FIDÉLISER Tellia Centre de Relation Client DÉCOUVRIR COMPRENDRE FIDÉLISER Donnez de nouvelles dimensions à votre Relation Client Tellia Née de l expertise d Apria, Tellia est une offre de service qui défend une

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail