De l idée au produit acheté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De l idée au produit acheté"

Transcription

1 De l idée au produit acheté les ressorts d une démarche de vente orientée clients : le «full house marketing concept» Parce que le produit acheté n est pas celui qui est vendu......les hommes de marketing sont des «passeurs» utiles entre votre idée originelle du produit imaginé et l idée que l acheteur se forge du produit réel. Vos produits sont, et resteront, vos meilleurs ambassadeurs. Ils sont portés par un marketing dont les codes changent afin de s adapter à l ouverture de nouveaux territoires. L entreprise évolue dans un monde marqué par la disruption, la mobilité, l agilité, la data, la cocréation, la transparence, l engagement... Notre monde change, comme il l a toujours fait, mais sans doute rarement aussi vite.

2 1- Les pôles d'intérêt des firmes évoluent La quête d'un avantage concurrentiel durable Chaque entreprise, ou presque, a l ambition de détenir au sein de sa proposition commerciale un produit, ou un service, unique sur le marché et ainsi susceptible de marquer une différence exploitable au titre d un avantage concurrentiel. Bien des produits existants peuvent bénéficier de ce statut, mais, faute d en imaginer tout l intérêt, le passage à l acte n est pas initié. La chaîne de valeurs De sa conception jusqu à sa mise en marché puis son utilisation, un produit se charge de valeurs à chacune de ces étapes. Cet enrichissement, évident pour le concepteur, n apparaît pas de façon éclatante aux yeux des partenaires et clients de l entreprise, ce qui constitue une marge de progrès non exploitée. Ces firmes familiales qui défient le temps Actuellement, nous avons tendance à agir en passant trop facilement sous les fourches caudines du temps ; nous sommes dans un monde ou le court terme règne, voire l immédiateté. Les firmes familiales, non cotées en bourse, s octroient le temps comme un atout, ce qui leur permet d avoir une vision à long terme qui se révèle bénéfique. À la découverte des clients de demain Les clients évoluent, vite. Ils sont façonnés, entre autres facteurs, par un environnement très riche en propositions de plus en plus raffinées. Leurs attentes semblent de plus en plus insaisissables et, cependant, les moyens de les appréhender pour conserver une longueur d avance existent. La firme est devenue un réseau Une entreprise n est plus isolée, elle n est plus l un des maillons d une chaîne, elle est immergée dans un environnement complexe multidimensionnel : elle est insérée dans un réseau. En conséquence, ses possibilités d actions s en trouvent démultipliées. 2- Le client Rôle des connaissances du client sur son comportement Tout client, tant professionnel que privé, est, quasi instinctivement, à la recherche d informations avant de prendre une décision d achat. Or ces informations concernent des produits dont les caractéristiques intrinsèques sont de plus en plus complexes et requièrent donc des connaissances avancées dans des domaines distincts. Le client, ne maîtrisant pas toute l étendue des connaissances nécessaires, se réfugie

3 dans la consultation de l avis des autres et/ou dans les informations fournies par la firme qui tente d engager une démarche pédagogique. Perception du client Le client, potentiel ou acquis, n étant pas en mesure de construire un avis averti, va se fier à sa propre perception du produit, de la firme, du flux de distribution utilisé, etc. Cette perception peut être largement teintée par des messages appropriés à la condition d admettre, ce qui est difficile pour un industriel par exemple, que l on se trouve dans un registre qualitatif. Il faut se souvenir qu un achat n est jamais totalement fait de façon rationnelle ; en effet, à titre privé un tel achat ne procure aucun plaisir (peut-on acheter de façon rationnelle une montre?) et dans le cadre professionnel, il en est de même avec l introduction d une clause de préférence régionale par exemple. Des besoins vers les frustrations Encore aujourd hui, l on a coutume d élaborer des réflexions sur la nature des besoins et la ou les meilleures façons d y répondre. Cette approche est nécessaire, mais elle est devenue insuffisante depuis longtemps maintenant. Les besoins ainsi détectés sont pour partie clairement exprimés et pour partie sousjacents, car non exprimés ou difficilement exprimables. Les clients potentiels consultés s'expriment le plus souvent en terme de solution et éprouvent des difficultés à rester au niveau des besoins. C est pourquoi il est beaucoup plus efficace de détecter des frustrations qui permettent à l entreprise d imaginer des solutions sous la forme de complexes produits / services. Le client polymorphe Sollicité en permanence, le client est de plus en plus difficile à cerner, car sa perception de son environnement évolue. Il en résulte que ses avis, ses envies, ses décisions peuvent changer de nature très rapidement. La gestion de ce phénomène consiste, entre autres solutions, à relier la proposition commerciale à un «moment marketing» afin de lui conférer sa pleine intensité. La notion de client prend tout son sens si l ensemble produit / client / moment est commercialement traité comme un tout indissociable. L'intelligence sociale Il s agit de prendre en compte des éléments tels l empathie, l influence, l attitude positive, l inspiration, la notion de groupe, etc. Cette approche est devenue incontournable, car elle est inscrite dans les comportements actuels. Dans un tel contexte, nous sommes proches du registre du neuro-marketing. De façon plus pragmatique, il s agit de considérer chaque individu comme une force de proposition qui justifie

4 respect et écoute de qualité. L entreprise a tout intérêt à être perméable aux avis, idées, propositions, rêves de ses clients acquis et autres. Des firmes, y compris importantes, réussissent à lier leur service de R&D avec les avis extérieurs et font ainsi progresser leur gamme avec une grande cohérence. 3- Le marketing aujourd'hui À l'aube du marketing de la demande Tout client potentiel est très sensible aux démarches du fabricant et/ou du distributeur tendant à s adapter le plus finement possible à sa demande. Cela concerne le produit ainsi que ses services périphériques. Pour le fabricant par exemple, l adaptation se trouve au niveau de la conception, puis du processus de fabrication dans son ensemble ou seulement sous la forme d une distinction de fin de chaîne. Au-delà du produit lui-même, le client est aujourd hui dans l attente d une personnalisation de son expérience d achat en temps réel et en tous lieux. Les technologies émergentes vont permettre d atteindre ce niveau d exigence. Le marketing digital À quelques centimètres de chacun de nous se trouve un moyen de communiquer, d échanger des avis, de rechercher des informations... de réserver, d acheter. Les canaux actuels de diffusion des informations d une firme, y compris ceux dédiés à l acte d achat sont enrichis de ces flux digitaux. Certains produits ne sont d ailleurs plus diffusés que par ces derniers. Ce marketing digital va au-delà d un enrichissement du bouquet des canaux de diffusion, il sous-tend le dessin et le dessein d une stratégie marketing repensée. Le marketing finalitaire Face à un client devenu complexe, l entreprise ne peut plus avoir recours à un marketing figé. Il faut prendre en compte les dimensions culturelles et sociales, le recours incontournable à l Internet, etc. Le marketing s adapte à «la crise» et surtout à une préfiguration du futur. Sa finalité est en mutation en ce sens qu elle s harmonise avec d autres finalités «mutantes» comme celles de l entreprise et de l économie dans sa globalité. La recherche et développement ainsi que la capacité à capter, indexer, traiter l information deviennent des clés primordiales. La corne d'abondance de l'ingénierie frugale (JUGAAD) «JUGGAD» est le vocable utilisé en Inde pour désigner de nouveaux biens et services que l on désire proposer aux clients du bas de la pyramide. Cela ne se cantonne pas seulement à une réduction des coûts, mais va jusqu à la refonte radicale du développement du produit. Ce dernier devient plus accessible (entrée de gamme en terme de prix), mais il est également doté de caractéristiques telles la réduction de la

5 consommation d énergie, l écoconception, etc. C est en cela que cette ingénierie frugale pourrait bien atteindre des zones économiques autres que l Inde... Prévisions & prédictions Les entreprises fondent une part de leur raisonnement sur les prévisions économiques de leur secteur d activité qui restent d une fiabilité les rendant exploitables même si des fourchettes de précautions sont prises. Mais, nous savons également ce que valent les prévisions économiques officielles... Elles sont volontairement faussées afin de ne pas être négatives, car elles deviendraient alors des prédictions et les prédictions se réalisent. Les clients se trouvant aujourd hui inclus dans des réseaux très réactifs, le phénomène s en trouverait amplifié. L'entreprise doit prendre en compte ce phénomène qui peut lui être bénéfique. 4- Branches spécifiques du marketing Le marketing industriel Le monde industriel a ses spécificités que les composantes du marketing prennent en compte. C est la notion de centre d achat chez le client et de centre de vente chez le fournisseur qui alimentent la complexité des relations, d où la nécessité d adapter les procédures marketing ; l approche traditionnelle selon les «4P» est en particulier totalement revue. De plus, la notion de négociation devient majeure. Le marketing des services La différence entre le marketing des produits et le marketing des services est la notion d intangibilité, centrale au concept de service, par opposition à la tangibilité des produits. Dans le secteur des services, le marketing est plus une fonction de management global qu une fonction atomisée. La fonction marketing se distille dans toute l entreprise. Le marketing de l'innovation Délicat à conduire, ce marketing nécessite des actions en amont des interventions traditionnelles comme l explication, voire une démarche pédagogique. Si, traditionnellement, l on met en exergue plus ce que le produit fait que ce qu il est, c est encore plus vrai dans ce cas. Il faut en outre évaluer et prendre en compte le délai de conviction (temps qui sépare le moment où une innovation est au point et celui où le public auquel elle est destinée pense qu elle est au point). Le marketing / domaine (luxe...) Chaque domaine d activité est caractérisé par ses spécificités qui doivent être prises en compte dans son marketing. C est le cas du luxe, de l aéronautique, etc. Chaque domaine est régi par des codes qu il est bon de respecter ou de transcrire en toute connaissance de cause (stratégie de rupture par exemple). Une

6 étude documentaire permet de prendre connaissance de la situation afin d agir avec la plus grande pertinence possible. L'E-marketing Incontournable dans la quasi-totalité des cas, l E-marketing est à intégrer dans la démarche marketing retenue. Pour ce qui concerne les réseaux sociaux, leur évolution est à suivre afin de s adapter en permanence. 5- Les incontournables du marketing Les bras armés du marketing La marque du produit, l univers d image de la firme et la communication qui porte ces éléments peuvent être justement considérés comme les «bras armés» du marketing. Ils ne doivent pas être vécus comme des contraintes, mais considérés comme des leviers d action modulables dans le temps. Plan marketing Il est un élément du business plan, il permet de concrétiser la stratégie arrêtée et il est un référent permettant de suivre l évolution des résultats par rapport aux estimations et prévisions. Il est le garant de la cohérence d évolution de l entreprise dans la mesure où il matérialise à la fois l ambition retenue et le tableau de bord de l activité. Les matrices Le marketing est souvent limité aux matrices stratégiques et différentes maps permettant d afficher l évolution retenue. Au fil du temps, certaines d entre elles ont perdu de leur intérêt, bien qu elles soient toujours utilisées, car connues et maîtrisées, et d autres semblent mieux adaptées aux nouveaux contextes. Les méthodes d'investigation Traditionnellement quantitatif, le marketing s enrichit d approches qualitatives aujourd hui nécessaires comme l analyse sémantique du discours par exemple. Quelques piliers revisités du marketing La pyramide de Maslow, le mix avec ses 4P, le cycle de vie du produit, l USP, les 80/20, ce que l on peut appeler «l animalerie» du marketing, autant d éléments incontournables qui ont considérablement évolué bien que leur utilisation soit le plus souvent stable. JB Conseil n 13, rue Pétiniaud Beaupeyrat n LIMOGES Tél : n n N SIRET : n Code NAF 741E n TVA intracommunautaire : FR

FORMATION MARKETING AVRUL - DÉPARTEMENT INCUBATEUR SEPTEMBRE 2015

FORMATION MARKETING AVRUL - DÉPARTEMENT INCUBATEUR SEPTEMBRE 2015 FORMATION MARKETING AVRUL - DÉPARTEMENT INCUBATEUR SEPTEMBRE 2015 SOMMAIRE p 04 Déroulement de la session : première 1/2 journée p 05 Déroulement de la session : avant la seconde 1/2 journée p 06 Déroulement

Plus en détail

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes»

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes» Compétences ventes Séminaire «La gestion des grands comptes» Pour qui? Pour quoi? Objectifs Vous réussissez avec des clients de taille courante, mais éprouvez plus de difficulté à vous imposer face à des

Plus en détail

Etude exclusive Le Club des Annonceurs / TNS Sofres «Comment piloter sa marque aujourd hui?»

Etude exclusive Le Club des Annonceurs / TNS Sofres «Comment piloter sa marque aujourd hui?» COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 3 octobre 2013 Etude exclusive Le Club des Annonceurs / TNS Sofres «Comment piloter sa marque aujourd hui?» Le Club des annonceurs, réseau d annonceurs puissant, rassemble

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

Les Belles Places Pour vous développer en étant sûr d être toujours bien placé.

Les Belles Places Pour vous développer en étant sûr d être toujours bien placé. Les Belles Places Pour vous développer en étant sûr d être toujours bien placé. lesbellesplaces.com LES BELLES PLACES est une agence de représentation commerciale qui met plus de 12 ans d expertise dans

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

Révisions : définir et expliquer

Révisions : définir et expliquer Révisions : définir et expliquer 1. Fondements du marketing et études de marché 1) Notions de valeurs perçues par le client? Rapport qualité prix. 2) Quels sont les leviers d actions qui crée de la valeur?

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

Les indicateurs de Performance. François GUILLAUME, Chef de marché SIRH TALENTIA SOFTWARE

Les indicateurs de Performance. François GUILLAUME, Chef de marché SIRH TALENTIA SOFTWARE Les indicateurs de Performance François GUILLAUME, Chef de marché SIRH TALENTIA SOFTWARE La préoccupation des RH, Leur mission Pour débuter La «performance RH» est un des sujets favoris des DRH français

Plus en détail

Sylvie Guessab Professeur à Supélec et responsable pédagogique du Mastère Spécialisé en Soutien Logistique Intégré des Systèmes Complexes

Sylvie Guessab Professeur à Supélec et responsable pédagogique du Mastère Spécialisé en Soutien Logistique Intégré des Systèmes Complexes Préface Toute personne est un jour confrontée à devoir prendre une décision, qu il s agisse de l étudiant qui réfléchit à son orientation académique, du chercheur qui doit privilégier une option scientifique

Plus en détail

LE SERVICE DE CONCIERGERIE

LE SERVICE DE CONCIERGERIE LE SERVICE DE CONCIERGERIE Choisir «S Club», c est s assurer un service d excellence, capable de traiter des demandes simples comme des demandes insolites avec une qualité de service irréprochable. Accessible

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Prixmmo / l immobilier demande de l information!

Prixmmo / l immobilier demande de l information! Prixmmo / l immobilier demande de l information! Genèse du projet Notre projet est né d une constatation très simple : la plupart des sites spécialisés dans l immobilier ne proposent qu une fourchette

Plus en détail

MARKETING CROSS-CANAL. Enjeux & solutions pour passer du mythe à la réalité

MARKETING CROSS-CANAL. Enjeux & solutions pour passer du mythe à la réalité MARKETING CROSS-CANAL Enjeux & solutions pour passer du mythe à la réalité Le consommateur est roi Stéphane Baranzelli Directeur Général, Experian Marketing Services France «Les professionnels du marketing

Plus en détail

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Audit qualité Programme de formation Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme

Plus en détail

POUR UNE STRATÉGIE DU SUCCÈS MARDI 22 OCTOBRE 2013 PALAIS DES CONGRÈS DE BORDEAUX

POUR UNE STRATÉGIE DU SUCCÈS MARDI 22 OCTOBRE 2013 PALAIS DES CONGRÈS DE BORDEAUX CHANGER DE REGARD POUR UNE STRATÉGIE DU SUCCÈS MARDI 22 OCTOBRE 2013 PALAIS DES CONGRÈS DE BORDEAUX ÉDITO CHANGER DE REGARD! Dans un pays pessimiste qui doute de ses capacités et de son avenir il est un

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Douze règles pour fidéliser la clientèle.

Douze règles pour fidéliser la clientèle. Douze règles pour fidéliser la clientèle. Il n'y a pas de plus puissante arme marketing que le bouche à oreille (BAO). Pour que vos clients deviennent vos apôtres évangélistes, il faut commencer par les

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action

Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Enjeux Fiche 1 À partir du 1 er janvier 2010, les entreprises et les établissements employant au moins 50 salariés risquent

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES (épreuve n 299) ANNEE 2010. Epreuve conçue par HEC. Voie Technologique. Technologique 775 10,00 3,70

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES (épreuve n 299) ANNEE 2010. Epreuve conçue par HEC. Voie Technologique. Technologique 775 10,00 3,70 MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES (épreuve n 299) ANNEE 2010 Epreuve conçue par HEC Voie Technologique NBRE CANDIDATS MOYENNES ECARTS-TYPE RESULTATS GLOBAUX 775 10,00 3,70 VOIES PREPARATOIRES Technologique

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

MC1: Communication et accueil à la clientèle

MC1: Communication et accueil à la clientèle 30 METIERS DE L ACCUEIL ET DU MARKETING MC1: Communication et accueil à la clientèle - Donner une image positive de son entreprise et développer ses capacités à informer et à communiquer avec un public

Plus en détail

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur»

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» «Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» Philippe Vachet et Leadwork sont heureux de vous présenter leur nouveau concept de formations collectives «à la carte», adapté aux petites entreprises, aux

Plus en détail

Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs?

Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs? Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs? *La haute performance. Réalisée. Méthodologie de l étude Basée sur un questionnaire construit avec

Plus en détail

COACHING DECO LA DECORATION INTERIEURE A VOTRE PORTEE

COACHING DECO LA DECORATION INTERIEURE A VOTRE PORTEE COACHING DECO LA DECORATION INTERIEURE A VOTRE PORTEE OBJECTIF :ETUDIER L ANTHROPOLOGIE DE L ESPACE ET APPRENDRE LA DECORATION INTERIEURE. SAVOIR DECODER SES DESIRS, APPREHENDER CEUX DES AUTRES ET PROPOSER

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

Cécile Dejoux MANAGEMENT ET LEADERSHIP

Cécile Dejoux MANAGEMENT ET LEADERSHIP Cécile Dejoux MANAGEMENT ET LEADERSHIP Conseiller éditorial : Frédéric Poulon Pour plus d informations sur l auteur : http://ceciledejoux.com @CecileDej sur Twitter Dunod, Paris, 2014 5 rue Laromiguière,

Plus en détail

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I. Définition Ensemble des dispositifs ou opérations de marketing et de supports ayant pour but d optimiser la qualité de la relation clients de fidéliser et de

Plus en détail

Séminaire Management. Diriger et motiver ses collaborateurs. Marie-odile Legrand 1

Séminaire Management. Diriger et motiver ses collaborateurs. Marie-odile Legrand 1 Séminaire Management Diriger et motiver ses collaborateurs Marie-odile Legrand 1 Diriger et motiver ses collaborateurs Plan A - Comprendre les mécanismes de la motivation Théorie du contenu Théorie du

Plus en détail

SSII. Centre de compétence Sage. Cegid Business Partner. Certifié ISO 9001 version 2000. Certifié Microsoft Partner

SSII. Centre de compétence Sage. Cegid Business Partner. Certifié ISO 9001 version 2000. Certifié Microsoft Partner SSII Centre de compétence Sage Cegid Business Partner Certifié ISO 9001 version 2000 Certifié Microsoft Partner Prendre de la hauteur Aujourd hui, les entreprises ambitieuses ont choisi l innovation au

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Développement Agile des organisations et des hommes

Développement Agile des organisations et des hommes Développement Agile des organisations et des hommes Le développement RH aujourd hui Des problématiques récurrentes de recrutements et de fidélisation dans le secteur de l IT Des acteurs segmentés par compétences

Plus en détail

Vous guider vers le chemin de l excellence

Vous guider vers le chemin de l excellence Vous guider vers le chemin de l excellence Découvrez la différence Toute organisation repose sur trois piliers : les processus, les ressources humaines et la technologie. En les conjuguant efficacement,

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY II) Le contexte III) Le programme VRAI OU FAUX? Améliorer la fidélité de mes clients c est avant tout développer mon chiffre d affaires. Améliorer la fidélité de mes clients, c est avant tout développer

Plus en détail

Exercer son leadership et conduire le changement

Exercer son leadership et conduire le changement Exercer son leadership et conduire le changement Disposer d'outils et de méthodes éprouvés pour construire sa vision de l'entreprise, Faire partager sa vision avec charisme auprès de l'encadrement et de

Plus en détail

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche I - Un historique du modèle de la compétence II - Les enjeux de la GPEC III - Une démarche reliant stratégie/compétences/organisation

Plus en détail

CATALOGUE DES INITIATIVES

CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT : Partagez notre ambition CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT PARIS SACLAY Programmes pédagogiques «Les règles du jeu» (pour appréhender les outils nécessaires au

Plus en détail

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS.

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. Le choix de la stratégie de distribution s effectue dans le cadre d une réflexion stratégique générale, car il conditionne toute l organisation

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Agence digitale technologique

Agence digitale technologique Agence digitale technologique POUR UN ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DANS VOS PROJETS Technique & développement Graphisme & Design E-Marketing Conseil & Formation QUI SOMMES-NOUS AMAZNET est une agence web basée

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

METHODES, MOYENS PEDAGOGIQUES ET D ENCADREMENT MIS EN ŒUVRE Avec l'accompagnement du consultant formateur :

METHODES, MOYENS PEDAGOGIQUES ET D ENCADREMENT MIS EN ŒUVRE Avec l'accompagnement du consultant formateur : Formacode 413 - V101014 insmkgcial Dépôt Fidéalis FR605951 INTEGRER LA DIMENSION «INSERTION» DANS SA DEMARCHE MARKETING ET COMMERCIALE AUPRES DES ENTREPRISES UTILISATRICES OBJECTIF FINAL Que les permanents

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B É t u d e WHY CONSULTING Performance Commerciale en B2B La performance commerciale d une entreprise est un sujet complexe qui emprunte des chemins différents selon les organisations et les marchés, car

Plus en détail

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères?

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? MAI 2012 Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? Chunxia Zhu, Manager «Réussir sur les marchés chinois implique au préalable d en maîtriser tant les ressorts économiques

Plus en détail

Les autres types de cartes de commande et de règlement

Les autres types de cartes de commande et de règlement CHAPITRE 1 Les autres types de cartes de commande et de règlement La carte d'achat est un outil nouveau pour les collectivités et établissements publics locaux qui demande des aménagements dans les pratiques

Plus en détail

Les principales méthodes d évaluation

Les principales méthodes d évaluation Attention : Cette fiche n a pas pour objet de fixer administrativement la valeur des biens. Elle ne doit pas être assimilée à une instruction administrative. Elle propose les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

agence marketing digital

agence marketing digital agence marketing digital www.digitall-conseil.fr 2 DIGITALL CONSEIL LE DIGITAL POUR TOUS PHILOSOPHIE «Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

Sommaire. L univers des consommateurs : Quatre modèles inspirés de la nature

Sommaire. L univers des consommateurs : Quatre modèles inspirés de la nature Sommaire V S o m m a i r e Préface 1 Introduction 3 Un monde gouverné par le consommateur 4 Le paradoxe d un monde gouverné par le consommateur 7 L adaptabilité, c est la clé! 8 Partie I L univers des

Plus en détail

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS Sommaire I. La Présentation du Secteur II. Présentation de l OPCA CONSTRUCTYS Antilles-Guyane III. L Accompagnement des Entreprises du secteur A. La démarche

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

2015Dossier de presse

2015Dossier de presse 015 Dossier de presse Notre ADN Loyalty Company est un groupe indépendant, 100% intégré, qui propose une palette d expertises au service du développement de la valeur client et de la performance commerciale.

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

Management et communication. www.adca-gfp.fr

Management et communication. www.adca-gfp.fr Management et communication www.adca-gfp.fr Pour nous joindre par téléphone : 08 70 40 76 78 ou par courriel : forma@adca-gfp.fr MC 110 La technique de vente et la négociation MC 120 avec les clients A

Plus en détail

ÉQUIPES TRANSVERSES, TEAM BUIL-

ÉQUIPES TRANSVERSES, TEAM BUIL- 1 ÉQUIPES TRANSVERSES, TEAM BUIL- DING ET LEADERSHIP INTRODUCTION LA REMISE EN CAUSE DES ORGANISATIONS TRADITIONNELLES Beaucoup d entreprises vivent encore selon un mode d organisation et de management

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : MERCATIQUE Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion

Sciences de Gestion Spécialité : MERCATIQUE Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Sciences de Gestion Spécialité : MERCATIQUE Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion INTRODUCTION La mercatique est «l ensemble des techniques et des actions

Plus en détail

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation ) pour l entreprise

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

ECOSTRATEGIE. Conjuguez votre entreprise aux temps du futur

ECOSTRATEGIE. Conjuguez votre entreprise aux temps du futur ECOSTRATEGIE Conjuguez votre entreprise aux temps du futur Assurez l avenir de votre entreprise : faites évoluer votre cœur d activités par une stratégie durable et responsable, une Ecostratégie Agence

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

1. Préambule. 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition. 3. Une démarche pour le coaching d équipe. 4. Quels résultats en attendre?

1. Préambule. 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition. 3. Une démarche pour le coaching d équipe. 4. Quels résultats en attendre? 1. Préambule 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition 3. Une démarche pour le coaching d équipe 4. Quels résultats en attendre? 5. Quelques facteurs clés de succès 6. Présentation du cabinet Selenis

Plus en détail

EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation.

EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation. EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques émergents liés aux nouveaux modes de vie et de consommation. EKIA est créateur de solutions, spécialisé dans la gestion des risques

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT

Préface. de Xavier QUÉRAT-HÉMENT Préface de Xavier QUÉRAT-HÉMENT La réussite de toute entreprise, comme le savent les opérationnels au contact de clients de plus en plus exigeants et soumis à une règlementation qui s étoffe régulièrement,

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : MERCATIQUE

SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : MERCATIQUE Annexe 3 Bulletin officiel n 12 du 22 mars 2012 SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : MERCATIQUE Introduction La mercatique est «l ensemble des techniques et des actions grâce auxquelles

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers CORRIGÉ CORNILLEAU 1. Identifiez, parmi les sources documentaires

Plus en détail

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1.

Management Stratégique. Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1. Management Stratégique Saïd YAMI Maître de Conférences en Sciences de Gestion ERFI/ISEM Université Montpellier 1 Cours de Master 1 Plan du Module 3 Chap.3- Les modèles fondés sur la structure des marchés

Plus en détail

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION 1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION L'innovation, étymologiquement, signifie «renouveler». L'innovation caractérise l'acte de déploiement du potentiel économique d'un résultat produit dans le champ de la connaissance

Plus en détail