Gestion des Incertitudes et Gestion de chaînes logistiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des Incertitudes et Gestion de chaînes logistiques"

Transcription

1 Gestion des Incertitudes et Gestion de chaînes logistiques Jacques LAMOTHE Equipe : Interopérabilité des Organisations Centre Génie Industriel Ecole des Mines d Albi Carmaux 19/02/2014

2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Travaux passés et en cours Incertitudes et conception de chaines logistiques Supply chain collaboration et incertitudes Supply chain agility Thèses en démarrage 2

3 Incertitudes et conception de chaîne logistique TRAVAUX DE THÈSE DE J. VARGAS DIR. THÈSE : L. DUPONT / M. LAURAS Localisation d entrepôts de premiers secours pour répondre en cas de catastrophes naturelles (tremblement de terre)

4 PRÉSENTATION On s intéresse aux catastrophes naturelles récurrentes (environ 500 par an à travers le monde) Les ONG et gouvernements mettent en place des entrepôts de stockage de produits de première nécessité Problème: Combien d entrepôts et où, De quelle capacité, Que faut-il stocker. Dans la thèse de J. Vargas, cas d étude : tremblements de terre au Pérou 4

5 PROBLÉMATIQUE SCÉNARIO Pour un tremblement de terre, faute de connaître à l avance la localisation géographique la gravité l impact en terme de personne à secourir nous devons raisonner sur un ensemble de scénarios plausibles Un scénario 1. Générer une occurrence d un tremblement de terre : Fixer la région de l épicentre Fixer une intensité (ex: échelle de Richter) 2. Déterminer la zone impactée 3. Mesurer l impact sur les populations 4. Etablir l impact sur les infrastructures Les moyens de transports (route, accès) Les capacités résiduelles des entrepôts touchés 5

6 PROBLÉMATIQUE LOCALISATION En partant de l historique des évênements du passé, générer un ensemble de scénarios. Sur la base de cet ensemble, appliquer des modèles mathématiques de type «localisation» pour déterminer où situer les entrepôts en fonction : de l objectif donné (coût, nombre ou pourcentage de démunis à satisfaire ) de contraintes spécifiques (capacité globale de stockage, nombre maxi d entrepôts ) 6

7 SCENARIO : A DEMAND FORECAST METHOD FOR RECURRENT DISASTERS Steps Tools World Step 1: To Identify The Influencing Factors Step 2: To Select The Significant Variables Literature Review Principal Component Analysis Country Step 3: To Model The Correlation Formula Step 4: To Validate The Model Linear Regression Application Case 7

8 SCENARIO (2): A DEMAND FORECAST METHOD FOR RECURRENT DISASTERS Vulnerability Resilience Population IDH Water 1 Electricity Vulnerable walls 2 quantity (millon) ratio % % % Secundaria Educative Family per Criminal Support Illiteracy registration achievement cápita income records logistics % % % S/. mes quantity (mil) ( S/. millon ) 1 Continuous supply services: public network within the housing. 2 It is considering those houses whose walls are of adobe, thatch or mud. Life expectancy birth years Facteurs influents après analyse de données 4 facteurs influents et variants sur le Perou Regression Equation DV Lima-Callao = *X IDH *X CR *X VW

9 CONSTITUTION DES SCENARIOS (3) Localisation et intensité D après bases de données et seuils fixés par experts Délimiter les zones impactées Dépend de la géographie (plaques tectoniques, vents, géologie) Estimer effet sur les populations Fonction de vulnérabilité et résilience de la région : démographie, PIB, activité industrielle, services (santé, télécommunication) Estimer effet sur les infrastructures Moyens de transport : voies, ouvrages d arts, pénurie camion et fuel, réquisition Entrepots : perte de capacité, rebuts dans le stock 9

10 WAREHOUSE LOCALISATION The objective: Design a consistent network that would be able to manage adequately the disaster response despite of potential failures or deficiencies of infrastructures and resources. The proposal: An innovative location-allocation model (Stochastic MIP) is proposed in order to improve efficiency (cost minimization) and responsiveness (non-served beneficiaries in a given time frame) regarding foresseable network weaknesses. The validation: Application on the case of Peruvian earthquakes preparedness (recurrent disasters). 10

11 VARIABLES ET MODÈLE Variables globales Cj capacité de l'entrepôt en j Yj 1 si l'entrepôt est implanté en j, 0 sinon Variables scénarisées Ris demande en i non satisfaite dans scénario s Xijs secours à i fournis par j dans scénario s hs. Ris + ( fj. Yj + vj. Cj) min = s + hs. tij. Xijs i s j i j s ( 1) j, Xij Yj. MaxDmde ( 2) i i, s ( 3) j, s Xijs i j Xijs + Ris = dis pjs. Cj ( 4) j, aj. Yj Cj bj. Yj ( 5) i j s, Xijs mijs ( 6) Yj nw (7) j j Cj cg 11

12 Supply chain agility TRAVAUX DE THÈSE DE A.M BARTHE DIR. THÈSE : F. BENABEN, H. PINGAUD Prise en charge de l agilité de workflows collaboratifs par une approche dirigée par les événements

13 [INTRODUCTION] SYSTÈME D INFORMATION DE MÉDIATION Secourir Refroidir SIM Evacuer S.I. S.I. Interopérabilité Soigner S.I. S.I. 13

14 CASE STUDY: PHARMACY DELIVERY Pharmacy Pharmacy Wholesaler Pharmacy Pharmaceutical manufacturer Pharmacy Wholesaler Pharmacy 14

15 [INTRODUCTION] DÉFINITION DE L AGILITÉ «a rapid and proactive adaptation of enterprise elements to unexpected and unpredicted changes» Kidd, 1994 Agilité = ( Détection + Adaptation )*( Réactivité + Efficacité ) «the Agile enterprise tends towards the sale, to each customer, of total solutions combining goods, services and information, at a high level of differentiation and at serial prices Dimension» de Détecter une évolution de la situation la performance Badot, 1998 qui «the ne ability peut être to cope prise with en charge unexpected changes, to survive par les processus en cours d exécution Dimension temporelle unprecedented threats of business environment, and to take advantage of changes as Modifier opportunities les processus» en cours d exécution afin de les rendre pertinents Sharifi, 1999 «vis-à-vis capacité de la répondre situation rapidement courante et de façon adéquate aux changements à court terme concernant les demandes, «Capacité d un système à réaliser, dans le laps de temps le plus court possible (réactivité), l approvisionnement ou l environnement. Elle provient de la flexibilité, la détection de son inadéquation à l environnement dans lequel il évolue et la mise en la capacité de réponse et l efficacité des chaînes logistiques» oeuvre de l adaptation nécessaire.» Charles,

16 [DÉTECTION] CARACTÉRISER LA SITUATION Méta-modèle cœur de la situation collaborative [Macé-Ramète et al., 2012] 16

17 [DÉTECTION] CARACTÉRISER LA SITUATION Méta-modèle cœur de la situation collaborative Couche crise [Macé-Ramète et al., 2012] Mu, 2012] 17

18 [CONCEPTION DU PROCESSUS] QUEL TYPE D ADAPTATION? Caractérisation de la collaboration Modèle de la collaboration Déduction de la dynamique de collaboration Design-Time MISE Modèle de processus Informatisation de la dynamique de collaboration Workflows collaboratifs Orchestration 18

19 CASE STUDY: SCHEDULED ROUND 8:45am 8:55am 9:25am 9:15am 8:30am 10:50am 10:20am 10:30am 9:30am 9:40am 10:00am 10:10am 19

20 [DÉTECTION] MODÈLES ATTENDU ET TERRAIN Déduction BPMN Connaissance Meta Modèle Modèle initial 1 - Duplication Meta Modèle Orchestration Modèle terrain Modèle attendu Comparaison Mise à jour 20

21 [DÉTECTION] ACTUALISER LES MODÈLES ATTENDU ET TERRAIN Terrain Modèle Modèle attendu initial terrain temps Monitoring workflows Anne-Marie Barthe-Delanoë Soutenance de thèse 21

22 [DÉTECTION] COMPLEX EVENT PROCESSING Traitement des événements Événements complexes Types d EPL Événement dérivé Événement composite Opérateurs de composition génère Moteur de Langage de requête de flux de données Event Processing Language Motif d événement/ règle CEP EPA EPA CEP EPA EPA Règles de production utilise pour créer Nuage d événements Mise à jour des modèles Administrateur d après [Fülöp et al., 2010] Événements provenant du monde extérieur alimente 22

23 [DÉTECTION] COMPLEX EVENT PROCESSING Type d événement Description 22/11/2013 Activité Informer de l état d exécution d un service : attente, en cours, terminé, en panne Mise à jour Modèle Attendu Situation Informer à propos de la situation (capteurs, etc.) Conséquence Pour transmettre le résultat d un activité / d une séquence d activité Ressource Information sur les ressources (i.e. plans d intervention, moyens humains et matériels) Mise à jour Modèle Terrain 23

24 CASE STUDY: DIVERGENCE CALCULUS n = Σ i i=0 i = w i *m i Weight w i = f(operation, concept) Importance m i = f(instance(context, time)) Concepts Operations Add Delete Update Partner Resource Order Risk Anne-Marie Barthe-Delanoë 14th IFIP Working Conference on Virtual Enterprises - Dresden, Germany Concepts Importance Partenaire Wholesaler 1 Pharmacy 0,3 Risk Traffic jam 1 Road work 0,8 Accident 1 Order Regular 0,5 Emergency 1 24

25 [ADAPTATION] QUEL TYPE D ADAPTATION? Sources d évolution Evolution du contexte Evolution du réseau Occurrence du dysfonctionnement Type d adaptation Caractérisation de la situation Définition du réseau Réexécution du service Caractérisation de la collaboration Adaptation Modèle de la collaboration Déduction de la dynamique de collaboration Détection Modèle de processus Informatisation de la dynamique de collaboration Design-Time MISE Workflows collaboratifs Orchestration Runtime MISE 25

26 CASE STUDY: EVENT TYPES Event type Description Situational Used the for traffic information information about provided the situation by the (e.g. city information hall to assess coming the from sensors or traffic human situation made and description) potential new routes Consequence the patients urgent orders to assess the emergencies in term of Used to transmit the result of one activity/a sequence of activities demand Activity Used the ongoing to give information preparations about at wholesaler s the state of warehouse a service: waiting, to adapt work the in progress, done, failed time delivery schedule Resource Used the pharmacies for information stock about to assess the resources the priorities (i.e. information in terms of supply such as reports, or objects or human means) 26

27 CASE STUDY: BUSINESS RULES If there is an important traffic jam 1 km around pharmacy N then go to pharmacy N+1 If the planned route is modified then inform all the remaining pharmacies for the delay If there is an urgent request for a specific drug then proceed to the delivery of this drug first 27

28 CASE STUDY: REAL ROUND [2/3] 8:45am 8:55am Traffic Jam Constraint 8:30am = 4 10:45am > threshold 9:18am 9:28am

29 CASE STUDY: REAL ROUND [3/3] Order constraint = 2 = threshold 10:45am 9:58am 10:13am 9:28am 10:24am 10:25am 10:35am 9:38am

30 CASE STUDY: REAL ROUND [3/3] 10:45am 10:55am 11:05am Only a delay of 15 10:35am min on the planned schedule

31 Incertitudes et collaboration dans une chaîne logistique TRAVAUX DE THÈSE DE G. MARQUES DIR. THÈSE : J. LAMOTHE/ C. THIERRY / D. GOURC Management des risques pour l aide à la gestion de la collaboration au sein d une chaîne logistique: une approche par simulation

32 Gérer la collaboration c est assurer la cohérence Comportements Processus individuels de décisions Ex: Gestion capacité, taille de lot, couverture Protocoles Processus Partagés, choix partagé Ex: Commande, VMI, CPFR, échanges prévisions Marché Perception Incertitude Perturbations du flux physique et/ou du marché Ex: Pannes, rebut, retard, changement marché 32

33 LogiRisk : un simulateur de processus de planification PIC SOP Prév. FOURNISSEUR Appro. Prod. SOP SOP Liv. Prév. CLIENT Appro. Prod. SOP SOP Liv. Capacité Capacité PDP MTP CBN Prév. MTP MTP Plan prod Plan stock Prév. MTP MTP Plan prod Plan stock Ordo STP/L&IM / CT MRPII Cdes. STP STP Lancements possibles L&IM L&IM Cdes. Ce que l acteur STP a voulu lancer STP sur la période compte tenu des pannes Lancements possibles Ce que l acteur a pu lancer sur la L&IM période compte tenu des stocks MP L&IM SOP: Sales & Operations Planning MTP: Middle Term Planning STP: Short Term Planning L&IM: Launchning and Inventory Management 33

34 La question de la collaboration Comportement Protocole événements FOURNISSEUR CLIENT Appro Prod Liv Appro Prod Liv Capa finie/infinie Couverture haute/faible Cde/kanban/VMI Variabilité MARCHE Cde/JIT Rebut retard appro pannes Rebut retard prod Ruptures / livraisons 34

35 LogiRisk Analyse : Hypothèses = Jeu décisionnel séquencé, point de vue différents des décideurs sur les incertitudes Protocole Rég. Prot. Taille de lot Rebut Comportement Aval Décision Désignation Notation Type protocole D 1 Réglage protocole D 2 Taille lot fournisseur D 3 Indicateur(s) de performance suivi(s) Notation Désignation I 1 Rupture moyenne PFDC I 2 Rupture moyenne fournisseurs I 3 Stock moyen composants PFDC Stock moyen produits finis fournisseurs I 4 35

36 Une étude sur le protocole d appro de Pierre Fabre Racine 1 I 1,I 2,I 3,I 4,I 5 Vision de A 1 pour D 1 et D 2 Différents traitements Vision de A 2 pour D 1 et D 2 Vision de A 1 pour D FPH Vision de A FPB 0,1 2 pour D MP 3 Dominances D 1 D 2 D 3 PTH Hurwitz (0,1) Laplace Hurwitz (0,9) Wald Eng. Appro. r PTB D3 Hurwitz (0,9) Laplace Hurwitz (0,1) Wald Commande r r1 Hurwitz (0,9) Laplace Hurwitz (0,9) Wald Commande r D2 r2 Hurwitz (0,1) Commande Laplace Hurwitz (0,1) Wald Eng. Appro. r MinMax Regret Laplace r3 Hurwitz (0,1) Wald Commande r D1 Wald Laplace Hurwitz (0,1) Wald Commande r r1 Laplace Protocole Eng. Appro. Laplace Rég. Prot. Hurwitz Taille (0,1) de lot Wald Rebut Eng. Appro. Comportement r1 Aval D2 r A2 PP A2 0,01 0,05 A3 Racine 7 I 1,I 2,I 3,I 4,I 5 r3 D FPH Exemple de conclusion: FPB Changement de décision suivant les perceptions A2 du risque MP I 1,I 2,I 3,I 4,I 5 A2 0,05 Vulnérabilité du protocole Engagement sur Approvisionnement Racine 1 à la 0,1 variabilité du besoin brut A3 Poids accordé à la pire situation Racine 7 PTB PP PTH 0,01 I 1,I 2,I 3,I 4,I 5 36

37 Incertitudes et gestion d une chaîne logistique Les travaux qui démarrent

38 THÈSES EN DÉBUT DE PREMIÈRE ANNÉE Romain Miclo (Cifre / M. Lauras, J. Lamothe, F. Fontanili) Evaluation des effets du Lean sur l agilité d une chaine logistique Shadan Tayyar (ANR/ L. Dupont, J. Lamothe, F. Galasso) Chaîne logistique de fabrication et implantation de structures pour isolation par l extérieur d immeubles Planification de la chaîne logistique et gestion de protefeuille de projets incertains Arij Lahmar (Co-tutelle Tunisie) Mars 2014 Intégration de Cartographie des risques et cartographie des processus de gestion d une chaîne logistique 38

FOURTH SESSION : "MRP & CRP"

FOURTH SESSION : MRP & CRP FOURTH SESSION : "MRP & CRP" Objectifs : Etre capable d analyser un plan directeur de fabrication (MPS). Pour cela il faut pouvoir : - exploser le plan en termes des différents composants, - Comprendre

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Consultant Dynamics AX Supply Chain

Consultant Dynamics AX Supply Chain Filière de Formation : Consultant Dynamics AX Supply Chain DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Sommaire... 2 Découpage de la

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Courses available for exchange students 4 th year

Courses available for exchange students 4 th year Academic year 2014-20 Courses available for exchange students 4 th year Executive Engineering Programme (EEP) Semester 7 (French level required : B2 min) Semester 8 (Limited number of places per major)

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

La simulation multi-agent pour le design intégré des réseaux et de leur système de pilotage. Réseau de création de valeur

La simulation multi-agent pour le design intégré des réseaux et de leur système de pilotage. Réseau de création de valeur La simulation multi-agent pour le design intégré des réseaux et de leur système de pilotage Sophie D Amours Ph.D. Professeure, Université Laval Directrice, Consortium de recherche FOR@C Chaire de recherche

Plus en détail

Business Process Management

Business Process Management Alain Darmon Responsable Avant-Vente BPM, IBM 1 er mars 2011 Business Process Management Améliorez l agilité de l entreprise avec la gestion des processus métier Les processus sont partout! Ouverture de

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results)

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Comments for IT : 1. Text of predefined indicators cannot be changed by partners. Thus no variables in the predefined text. The only variables

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010

NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010 NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010 Sur pied des nouveaux articles 365, paragraphe 4 (NCTS) et 455bis, paragraphe 4 (NCTS-TIR) du Code Communautaire d'application 1, le principal obligé doit

Plus en détail

Veuillez communiquer avec / Please contact :

Veuillez communiquer avec / Please contact : 77 % bureau LEED 77 % office À VENDRE OU À LOUER / FOR SALE OR FOR LEASE Superficie de bureau (pi²) / Office area (ft²) 17 000 Superficie entrepôt RC (pi²) / Ground floor warehouse area (ft²) 5 039 Superficie

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Developing an alternative scenario in a case study for a single country. Mise en œuvre un scénario alternatif pour une étude de cas pour un seul pays

Developing an alternative scenario in a case study for a single country. Mise en œuvre un scénario alternatif pour une étude de cas pour un seul pays Developing an alternative scenario in a case study for a single country Mise en œuvre un scénario alternatif pour une étude de cas pour un seul pays 1. Creating a new scenario based on an existing scenario

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Don't put socks on the Hippopotamus. Bill BELT Emmanuel DE RYCKEL

Don't put socks on the Hippopotamus. Bill BELT Emmanuel DE RYCKEL Don't put socks on the Hippopotamus Bill BELT Emmanuel DE RYCKEL BEECHFIELD ASSOCIATES 2009 or you will screw up your Supply Chain. BEECHFIELD ASSOCIATES 2009 HIPPO ATTITUDE - inappropriate behavior -

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

FUTURMASTER FUTURMASTER

FUTURMASTER FUTURMASTER Mars 2010 Pour vos appels d offre APS Logiciels de planification 2 e ÉDITION FUTURMASTER FUTURMASTER SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur FUTURMASTER

Plus en détail

Marc Paulet-deodis pour APRIM 1

Marc Paulet-deodis pour APRIM 1 ! "!" # $% ##&# #%'()*+*,--. )/$ '0 1#02� &00. $3040 $3 3 -, 3 # $ %&! $5% # 2& %- $ 678 $ #$ 9 # 1 $ #$& %'% (&"!$ : $ '3, - '&3 0, #&$) # $$23$ &&!#)!&!*&(!#)!&0&33# % #- $ 3 &!$ #$3 $$#33 $1# ; #33#!$

Plus en détail

Monitor LRD. Table des matières

Monitor LRD. Table des matières Folio :1/6 Table des matières 1.Installation du logiciel... 3 2.Utilisation du logiciel... 3 2.1.Description de la fenêtre de commande... 3 2.1.1.Réglage des paramètres de communication... 4 2.1.2.Boutons

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

Meggitt Sensing Systems. This document and the information in it is proprietary and is the property of Meggitt Sensing Systems. It may not be copied

Meggitt Sensing Systems. This document and the information in it is proprietary and is the property of Meggitt Sensing Systems. It may not be copied Meggitt Sensing Systems. This document and the information in it is proprietary and is the property of Meggitt Sensing Systems. It may not be copied or disclosed to a third party or used for any purpose

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

La gestion des flux de trafic aérien en Europe : état de l art, problèmes et perspectives

La gestion des flux de trafic aérien en Europe : état de l art, problèmes et perspectives La gestion des flux de trafic aérien en Europe : état de l art, problèmes et perspectives Marc Bisiaux Contexte: La gestion des flux aériens et des capacités de trafic aujourd hui. Le trafic aérien en

Plus en détail

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' RESUME

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE' RESUME RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' ERTUGRULALP BOVAR-CONCORD Etwiromnental, 2 Tippet Rd. Downsviel+) ON M3H 2V2 ABSTRACT We are faced with various types

Plus en détail

BARLOWORLD SUPPLY CHAIN SOFTWARE

BARLOWORLD SUPPLY CHAIN SOFTWARE Pour vos appels d offre Mars 2013 APS et S&OP Logiciels de planification 3 e ÉDITION BARLOWORLD SUPPLY CHAIN SOFTWARE Optimiza Oriana SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Plus en détail

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 Serge RULEWSKI Directeur de Région Division Automation & Drives SIEMENS France - Région EST Page 1 RESEAUX INDUSTRIELS et

Plus en détail

Meilleures pratiques en gestion des achats et inventaires

Meilleures pratiques en gestion des achats et inventaires Meilleures pratiques en gestion des achats et inventaires Pierre Bérubé 87 rue Prince, suite 410 Montréal (QC) H3C 2M7 T I 514.399.9999 F I 514.399.1156 www.gestisoft.com 12 juin 2014 La théorie Objectif

Plus en détail

Security Procedure Book DISASTER RECOVERY BUSINESS CONTINUITY CRISIS MANAGEMENT PANDEMIE GRIPPALE / FLU PANDEMICS

Security Procedure Book DISASTER RECOVERY BUSINESS CONTINUITY CRISIS MANAGEMENT PANDEMIE GRIPPALE / FLU PANDEMICS Security Procedure Book DISASTER RECOVERY BUSINESS CONTINUITY CRISIS MANAGEMENT II PANDEMIE GRIPPALE / FLU PANDEMICS 1. Equipe de Gestion de Crise / Crisis Management Team Int. Mobile Hemour, Jean-Michel

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4. Que signifie "shortage"? Que signifie "handling"? Que signifie "raw material" Que signifie "tool"?

QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4. Que signifie shortage? Que signifie handling? Que signifie raw material Que signifie tool? 1 1 1 1 QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 Que signifie "shortage"? Que signifie "handling"? Que signifie "raw material" Que signifie "tool"? 2 2 2 2 QUESTION 5 QUESTION 6 QUESTION 7 QUESTION

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

L INTEGRATION DES PROCESSUS DE LOGISTIQUE COMMERCIALE

L INTEGRATION DES PROCESSUS DE LOGISTIQUE COMMERCIALE Vérane Humez 1/6 L INTEGRATION DES PROCESSUS DE LOGISTIQUE COMMERCIALE AU SERVICE DE LA SATISFACTION CLIENT Vérane HUMEZ* 1 Directeur(s) de thèse: Lionel DUPONT* et Matthieu LAURAS* Laboratoire d'accueil:

Plus en détail

10/10/2007. Scénarios collaboratifs SCM - KOM e-aero - 10/10/07. Page : 1

10/10/2007. Scénarios collaboratifs SCM - KOM e-aero - 10/10/07. Page : 1 Compétitivité et Innovation des fournisseurs de l'industrie AeroSpatiale et Défense grâce au numérique Réunion de Lancement e-aero Supply Chain Management (SCM) Présentation et démonstration des nouveaux

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Présentation. Pour. Gilles ALAIS, Country Manager Barloworld Supply Chain Software France 20 Rue des Petits Hôtels, 75010 Paris

Présentation. Pour. Gilles ALAIS, Country Manager Barloworld Supply Chain Software France 20 Rue des Petits Hôtels, 75010 Paris Présentation Pour Gilles ALAIS, Country Manager Barloworld Supply Chain Software France 20 Rue des Petits Hôtels, 75010 Paris Email: galais@barloworldscs.com Tel : + 33 1 73 03 04 10 / + 33 6 08 01 52

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

QAD ERP. Qad Enterprise Applications. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

QAD ERP. Qad Enterprise Applications. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2011 Pour vos appels d offre ERP Principaux éditeurs 3 e ÉDITION QAD Qad Enterprise Applications SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur QAD 2.

Plus en détail

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma LA VISION SUPPLY CHAIN GLOBALE COMME ENJEU DE LA COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE SUPPLYCHAIN M A N A G E M E N T Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs Une formation-action unique: les connaissances

Plus en détail

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Évaluation du Risque d Inondation dans la Démarcation Hydrographique de Congrès SHF, Evénements extrêmes fluviaux et maritimes, Paris, 1-2 février

Plus en détail

Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001

Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001 Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001 Club ISO 27001 Paris,19 avril 2007 Alexandre Fernandez-Toro Rappels sur l ISO l 27001 Norme précisant les exigences pour La

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

MAITRISE DE LA CHAINE LOGISTIQUE GLOBALE (SUPPLY CHAIN MANAGEMENT) Dimensionnement et pilotage des flux de produits

MAITRISE DE LA CHAINE LOGISTIQUE GLOBALE (SUPPLY CHAIN MANAGEMENT) Dimensionnement et pilotage des flux de produits MAITRISE DE LA CHAINE LOGISTIQUE GLOBALE (SUPPLY CHAIN MANAGEMENT) Dimensionnement et pilotage des flux de produits Préambule La performance flux, quel que soit le vocable sous lequel on la désigne ( Juste

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

JDA SOFTWARE. APS et S&OP. Supply Chain Strategy,... Logiciels de planification 3 e ÉDITION. Pour vos appels d offre

JDA SOFTWARE. APS et S&OP. Supply Chain Strategy,... Logiciels de planification 3 e ÉDITION. Pour vos appels d offre Pour vos appels d offre Mars 2013 APS et S&OP Logiciels de planification 3 e ÉDITION JDA SOFTWARE Supply Chain Strategy,... SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Lean Manufacturing «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Une stratégie industrielle mondiale claire qui se traduit en plan de progrès pour l European Molds

Plus en détail

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014 1/ Communication et organisations 2/ Les théories de la communication et la 3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de 3/ Caractéristiques et leçons essentiellesde la 4/ Communication,

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Un modèle d'évaluation de l'agilité des chaînes logistiques

Un modèle d'évaluation de l'agilité des chaînes logistiques Aurélie Charles Doctorante Université Toulouse Mines Albi CGI / INSEAD Encadrants Matthieu Lauras, Lionel Dupont, Luk Van Wassenhove GDR MACS 2009 Annecy Un modèle d'évaluation de l'agilité des chaînes

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

LOI SUR L AMÉNAGEMENT RÉGIONAL AREA DEVELOPMENT ACT DÉCRET 1980/257 LOI SUR L'AMÉNAGEMENT RÉGIONAL O.I.C. 1980/257 AREA DEVELOPMENT ACT

LOI SUR L AMÉNAGEMENT RÉGIONAL AREA DEVELOPMENT ACT DÉCRET 1980/257 LOI SUR L'AMÉNAGEMENT RÉGIONAL O.I.C. 1980/257 AREA DEVELOPMENT ACT Pursuant to the provisions of the Area Development Act, the Commissioner in Executive Council is pleased to and doth hereby order as follows: 1. The annexed regulations for the orderly development of part

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Spécialité Réseaux (RES) UE: Management des systèmes d'information [mnsi, NI303] M2IRT 2012 1 ère année Management des Systèmes d Information Unité 2 - Les principaux types de SI dans l entreprise Gilles

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

Alléger vos coûts par le pilotage des flux

Alléger vos coûts par le pilotage des flux Alléger vos coûts par le pilotage des flux 0. LE CONTEXTE INDUSTRIEL ET SES ENJEUX I. PILOTAGE DES COUTS SUR FLUX PHYSIQUES 1. L enjeu des transfert et temps d attente 2. Un cas sur la préparation de commande

Plus en détail

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne

Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville. Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Futuring Cities DATA Transport de marchandises en ville Patrick Burlat Ecole des Mines de Saint-Etienne Le transport de marchandises au temps de Rome Praefectus Annonae: magistrat en charge d'assurer le

Plus en détail

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions

Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Contracts for sales of carbon credits Les contrats de vente de réduction d'émissions Sonatrach Headquarters 7 November 2006 Adam Shepherd, Associate, Baker & McKenzie Baker & McKenzie International is

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

LOGISTIQUE DE PRODUCTION

LOGISTIQUE DE PRODUCTION BROCHURE LOGISTIQUE DE PRODUCTION Tél. : 024 423 96 50 1 INTRODUCTION Plus que jamais, les fonctions logistiques doivent évoluer et se développer afin d accroître la performance industrielle, par une meilleure

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Modéliser et déployer des processus d entreprise avec Biztalk 2006

Modéliser et déployer des processus d entreprise avec Biztalk 2006 Modéliser et déployer des processus d entreprise avec Biztalk 2006 L Entreprise : Un Écosystème Complexe Client Contoso Client Internet Logistique HR System XML Banque ERP CRM Fournisseur ecomm Considérer

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est

GISAfrica First phase closure meeting East African Pole. SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est GISAfrica First phase closure meeting East African Pole SIGAfrique Réunion de clôture de la première phase Pôle Afrique de l est Ethiopia MAURITANIE MALI Kenya SENEGAL GUINEE Ouagadougou BURKINA FASO NIGER

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

BILL 203 PROJET DE LOI 203

BILL 203 PROJET DE LOI 203 Bill 203 Private Member's Bill Projet de loi 203 Projet de loi d'un député 4 th Session, 40 th Legislature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014 4 e session, 40 e législature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014

Plus en détail