Sante. Bilan de santé. pensez-y, c est gratuit. fibres! Un gastroentérologue. Mangez des. Etre plus proche de nos adhérents. p. 3 p.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sante. Bilan de santé. pensez-y, c est gratuit. fibres! Un gastroentérologue. Mangez des. Etre plus proche de nos adhérents. p. 3 p."

Transcription

1 MA Sante L E J O U R N A L D I N F O R M AT I O N D E S A D H E R E N T S D AV E N I R s A N t é M u t u E l l E M A R s - AV R I l Bilan de santé pensez-y, c est gratuit MA santé VotRE MutuEllE 5 questions à Etre plus proche de nos adhérents Mangez des fibres! p. 3 p. 6 p. 7 Un gastroentérologue

2 edito l actu santé en b Stéphane Leveque Président d AVENIR SANTé MUTUELLE «Une hirondelle ne fait pas le printemps», c est ce que dit un célèbre dicton populaire. Nous le reprenons volontiers à notre compte en ce début de printemps Notre hirondelle à nous s appelle «Ma Santé», c est la nouvelle formule de la revue d AVENIR SANTE MUTUELLE que vous tenez en main. «Ma Santé» annonce le printemps mais représente surtout une nouvelle évolution dans la relation toujours plus proche que nous souhaitons établir avec vous, nos adhérents. Le journal de l Union LES mutuelles ENSEMbLE que vous receviez depuis près de 10 ans sous l'impulsion du Président Rougeot évolue donc sous un nouveau nom, "Ma Santé" et avec un contenu plus tourné sur l'actualité de la santé et du bien-être. Une nouvelle revue, un nouveau site internet qui intègre des reportages en vidéo, une modernisation des agences commerciales pour mieux vous recevoir, votre mutuelle répond à vos attentes pour vous apporter toujours plus de services, d écoute et de proximité, tout en restant fidèle à l esprit mutualiste. Pour jouer au mieux son rôle, AVENIR SANTE MUTUELLE, adhérente à la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF), se met au service de votre santé. Votre mutuelle a décidé de vous offrir encore plus de services en vous permettant d accéder au réseau de Santé PRIOR- ITE SANTE MUTUALISTE pour vous apporter des réponses concrètes et fiables aux questions que vous vous posez sur votre santé et votre bien-être : les maladies, les traitements, les facteurs de risque et les modes de prévention. Nous aurons l occasion, dans les toutes prochaines semaines, de détailler ce nouveau service, ouvert à tous les adhérents d AVENIR SANTE MUTUELLE, qui a pour but de vous informer, de vous accompagner, de vous soutenir, de vous aider et de vous renseigner. C est un grand plaisir, pour ce 1 er édito que je signe en tant que Président, de vous annoncer ces nouvelles orientations prises par le Conseil d Administration pour répondre, au mieux, à vos attentes en matière de services. prévention une campagne pour le kit mains libres 75% des ados dormiraient avec leur portable allumé et en moyenne, ils enverraient 83 textos par jour. C est ce que révèle une étude de l association de médecins Santé Environnement France. C est justement pour sensibiliser les jeunes au risque cancérigène du portable et pour les inciter à utiliser leur kit mains libres que le gouvernement va lancer prochainement une grande campagne de prévention. Même si, à ce jour, les experts n arrivent toujours pas à s accorder sur la dangerosité du téléphone portable sur le cerveau, l Organisation Mondiale de la Santé, elle, l a reconnue, comme potentiellement cancérigène. polémique Manque de transparence pour les médicaments Via un article publié sur son site internet, la Mutualité Française évoque le manque de transparence qui touche le secteur du médicament. Elle revient en effet sur la table ronde qu a organisé la revue indépendante «Prescrire» et au cours de laquelle des experts ont vivement défendu l accès public aux données scientifiques pour renforcer la sécurité sanitaire. Parmi eux, Peter Gotzsche, professeur en recherche clinique et méthodologie à l université de Copenhague. Selon lui, «dans les pays riches, les morts provoquées par les médicaments constituent la troisième cause de mortalité, derrière les pathologies cardiaques et les cancers». Le professeur danois et d autres experts dénoncent ouvertement les pratiques des laboratoires telles que la dissimulation de données, la falsification des résultats de recherches ou encore les pratiques de marketing illégales comme la promotion de médicaments pour un usage différent de celui prévu par leur autorisation de mise sur le marché. En résumé, il y a de quoi s inquiéter (Article à lire dans son intégralité sur le site la répartition du ticket Hospitalisation ,92 Dentaire ,58 14,18% Pharmacie ,80 Divers Cure Thermale Transport Prothèse auditive Obsèques Médecine alternative Prévention Divers Famille inexistante 15% 48 C est le nombre de patients séropositifs qui participent depuis le mois de février à un essai clinique visant à évaluer l efficacité d un vaccin thérapeutique contre le virus du sida. Ces tests ont lieu à Marseille au sein de l hôpital de la timone. Divers ,21 4,04% 23,78% Vos contacts : Nos équipes sont à votre disposition, n hésitez pas à les contacter MA SANTE Trimestriel Directeur de la Publication : Stéphane LEVEQUE, Président et Christian DUCATEZ, Directeur Général Médecin conseil : Docteur Agnès JOURDAN Conception originale, mise en page, rédaction, impression : Agence MULTIMODAL Imprimé en exemplaires crédits photos : Agence MULTIMODAL, Fotolia Numéro de Commission Paritaire : 0915 M LES mutuelles ENSEMBLE.

3 ref modérateur en 2012 Auxiliaires Médicaux ,26 Frais Médicaux 3,86% ,61 22% 17,14% Optique , % ,21 18,92% ,52 11,38% ,21 22,25% ,35 29,39% ,18 13,47% ,20 1,08% 94 44,75 3,43% ,29 0,08% 721,71 contraception Pilules : un numéro vert pour s informer La polémique sur les pilules de 3 ème et 4 ème générations n en finit pas de susciter de nombreuses questions chez les femmes. C est justement pour les rassurer et répondre à leurs interrogations que l Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en place, à la demande du Ministère de la Santé, un numéro vert gratuit. Encadrés par un médecin et trois sages-femmes, 14 téléopérateurs ont été formés pour pouvoir répondre aux questions que se posent les femmes sur leurs pilules de 3 ème et 4 ème générations ("de quelle génération est ma pilule?", qu est-ce qu une thrombose veineuse?" ) Le numéro vert est le suivant : , du lundi au samedi de 9h à 20h. A l initiative notamment d André Rougeot, le journal de l union les mutuelles ENsEMBlE évolue et devient «MA sante», le journal trimestriel des adhérents d AVENIR sante MutuEllE. les raisons de cette évolution? les réponses du Président du Groupe lme et 1 er vice-président d AVENIR santé MutuEllE. «Le journal "MA SANTE", sa nouvelle maquette et son contenu concrétisent le nouvel élan que nous voulons donner à AVENIR SANTE MUTUELLE c est à dire résolument plus proche des adhérents. L objectif premier de cette nouvelle présentation est bien sûr de répondre aux attentes des adhérents d AVENIR SANTé MUTUELLE, qui, jusqu à présent, n avaient pas réellement leur propre journal. Ce support se veut donc plus moderne et propose de nouvelles rubriques et des conseils pratiques en matière de santé et de bien-être». "MA SANTE", c est aussi le symbole de notre volonté d asseoir pleinement la notoriété et l image d AVENIR SANTE MUTUELLE. Une image que je souhaite plus dynamique et plus en phase avec les outils modernes. Le journal va d ailleurs de pair avec la refonte du site internet. On y trouve davantage d informations, des vidéos, des liens pratiques sans oublier bien sûr la possibilité d avoir accès aux prestations versées. En résumé, c est un site à la fois interactif et moderne. VOTRE MUTUELLE André Rougeot : «être plus proche de nos adhérents» Et en tant que Président des LME et 1 er vice-président d AVENIR SANTE MUTUELLE, je me félicite de la modernisation et de la cohérence de nos décisions. Et donc forcément du choix que nous avons fait de vivre en adéquation avec notre temps en proposant des services plus innovants et qui répondent toujours plus aux attentes des adhérents.» Concernant le groupe «LES mutuelles ENSEMbLE» le Président Rougeot explique que le groupement, fort de son expertise et de son expérience, va se recentrer sur son objectif principal à savoir proposer, par l intermédiaire des mutuelles adhérentes, un réseau d agences bâti pour offrir à tous ; salariés, artisans, commerçants, professions libérales, entreprises... plus de proximité. Créé en 2002, l Union LES mutuelles ENSEMbLE est une union de moyens issue de structures mutualistes indépendantes à but non lucratif et régies par le code de la mutualité. L.M.E. maîtrise toutes les problématiques de la protection sociale et développe, via les mutuelles adhérentes, son expertise sur l ensemble du territoire francilien. Mars - Avril 2013 MA SANTé 3

4 à LA UNE Bilan de santé 4 Mars - Avril 2013 MA SANTé Pensez-y, c est gratuit! Le bilan de santé est un droit pour les assurés sociaux et leurs familles. Il est proposé dès l'âge de 6 ans et il est entièrement pris en charge par l'assurance Maladie, vous n avez aucun frais à avancer. Vous pouvez bénéficier de ce bilan tous les 5 ans, et même à fréquence plus régulière si votre état de santé est fragile. C est l article L321-3 du Code de la sécurité sociale qui prévoit la possibilité d obtenir cet examen de santé. On ne le sait pas toujours mais chaque assuré ainsi que les personnes à sa charge peuvent donc demander à bénéficier de ce bilan afin de faire le point sur leur santé. C est votre caisse primaire d assurance maladie qui se charge de cette démarche, en vous invitant à vous rendre à l un des centres d examens santé de votre zone géographique. les objectifs du bilan de santé Le bilan de santé gratuit de la sécurité sociale a tout d abord pour but de déceler d éventuelles pathologies contractées par le patient ou bien de dépister des infections latentes. Le dépistage de maladies permet donc de proposer une meilleure prise en charge du patient, surtout si elle est effectuée de manière précoce. Le bilan de santé vous permettra aussi de bénéficier de nombreux conseils pour vous aider à conserver un bon état de santé et à adopter une bonne hygiène de vie.

5 Des examens complets Tout d abord, il est important de savoir que l article R321-5 indique que «les caisses de sécurité sociale» doivent prendre «toutes mesures de coordination destinées à éviter que les intéressés ne subissent plusieurs fois des examens de santé identiques aux mêmes périodes de la vie.» Autrement dit, les caisses de sécurité sociale font en sorte de vous faire subir de nouveaux examens à chaque nouveau bilan de santé que vous réaliserez tout au long de votre vie. Le bilan qui dure environ 3 heures, comporte en général les examens suivants (modulable en fonction de l âge, du sexe et des antécédents médicaux de l intéressé) : Analyse d urine : pour identifier les éventuelles absences de sucre, de sang ou d albumine. Prise de sang : Diabète, choléstérol etc. Acuité auditive Bilan biométrique : taille, poids, mesure de l IMC (Indice de Masse Corporelle) Acuité visuelle Electrocardiogramme de repos Test de la mémoire : concerne principalement les personnes âgées Mesure du souffle : détecter les problèmes liés au tabagisme, à l asthme, etc Entretien avec un diététicien : des conseils vous seront fournis selon vos habitudes alimentaires Examen bucco-dentaire Pour les patients de sexe féminin, un examen gynécologique :recherche des cancers du sein et du col de l utérus Test «hémoccult» : recherche de sang dans les selles pour le dépistage du cancer colorectal Test «HIV» : réalisé suite à une demande de l intéressé Examen médical : il complète les examens cités auparavant. Si une infection est découverte au cours du bilan de santé, une consultation gratuite peut vous être proposée auprès d un médecin généraliste. Comment s inscrire? Pour bénéficier du bilan de santé gratuit de la sécurité sociale, il vous faut contacter votre Caisse Primaire d Assurance Maladie. Pour connaitre les coordonnées de la caisse dont vous dépendez, rendez-vous sur le site de l Assurance Maladie et utilisez le formulaire de recherche prévu à cet effet. Votre caisse vous indiquera ensuite la date et l heure de votre examen et vous fera parvenir un formulaire à remplir pour bien préparer votre visite. les résultats Les résultats du bilan de santé vous seront remis sous environ 15 jours par voie postale. Ceux-ci seront également transmis à votre médecin traitant. BoN à savoir Le jour de votre bilan de santé, il vous faut être totalement à jeun. N oubliez pas d apporter votre questionnaire médical dûment rempli. Après la prise du sang, un petit déjeuner vous sera proposé afin de vous aider à regagner vos forces. Il est possible de se faire rembourser les frais de déplacements qui ont été engagés pour vous rendre au centre d examens de santé. Vous pouvez également bénéficier d une contrepartie financière à votre perte de salaire causée par votre absence, veuillez vous renseigner auprès de l accueil du centre. Mars - Avril 2013 MA SANTé 5

6 MA SANTé AU quotidien Quels sports pour muscler son dos? Si vous souffrez d un mal de dos ou que vous souhaitez le renforcer afin d éviter tout risque de douleur, optez pour une voire plusieurs disciplines sportives. Les douleurs dorsales proviennent la plupart du temps de mauvaises postures que l'on prend tout au long de la journée (au bureau, dans le canapé, lors des tâches ménagères...). Elles sont principalement dues au fait qu'il n'y ait pas beaucoup de structure musculaire autour de la colonne vertébrale et que le dos est «mou». C'est pourquoi il est très important de muscler son dos afin d'éviter au maximum ces douleurs et mieux renforcer sa musculature. la natation La nage est réputée être le sport idéal pour ceux qui ont des problèmes de dos. Si la brasse sollicite un peu trop les vertèbres cervicales, le dos crawlé et le crawl, eux, sont fortement recommandés. la marche Qu elle soit courte ou longue, modérée, ou rapide, la marche est une activité simple à pratiquer et permet de mobiliser en douceur les muscles et les articulations. le vélo Il muscle à la fois le corps et le cœur. Il est toutefois conseillé de se tenir bien droit et d adopter les bons réglages tels que le guidon plus haut que la selle. la musculation A condition d être pratiquée sous l œil avisé d un moniteur professionnel, cette discipline est un bon moyen pour renforcer sa musculature dorsale. NoS CoNSEILS PrATIquES Pensez à vous étirer Essayez de maintenir le plus souvent possible votre dos bien droit Alternez les exercices : étirements, natation, vélo... Prêtez attention à votre literie : un mauvais matelas peut avoir de graves conséquences sur la santé de votre dos Nutrition : mangez des fibres! Nous n en mangeons pas suffisamment, et pourtant, les fibres ont plusieurs effets positifs sur la santé. Tour d horizon de leurs bienfaits et sur ce qu il est conseillé de consommer. Selon les résultats de l étude NutriNet- Santé, les Français consomment insuffisamment de fibres alimentaires. La moyenne est d environ 20 grammes par jour chez les hommes et 18 chez les femmes alors qu au moins 25, voire 30 grammes sont recommandés. Pourquoi ce minimum? Parce que les fibres ont de nombreuses vertus. La plus connue est bien sûr la régulation du transit intestinal et donc la prévention de la constipation. Mais les fibres servent aussi à prévenir les maladies cardio-vasculaires en réduisant le taux de cholestérol sanguin et à limiter les risques de diabète et de cancer colorectal. Enfin, les fibres ont un rôle bénéfique dans la lutte contre le surpoids et l obésité car elles favorisent le sentiment de satiété. Elles ralentissent en effet le passage des aliments dans le tube digestif. mais où trouve-t-on des fibres? Les aliments les plus riches sont les fruits et légumes, les légumineuses (haricots, pois, lentilles), les fruits secs, les céréales (blé, seigle, orge, avoine, maïs ) ainsi que les pains, pâtes et riz complets. A noter que les fibres ont besoin d une grande quantité d eau pour être les plus efficaces possibles. Alors mieux vaut ne pas hésiter à boire 1,5 litre d eau par jour. 6 Mars - Avril 2013 MA SANTé

7 5 questions à un gastro-entérologue Diarrhées, vomissements, douleurs abdominales, fièvre la gastroentérite n est généralement pas bien grave mais incommodante. Alors comment s en protéger et en soulager les symptômes? Réponse avec Serge Rambaud, gastro-entérologue à Poissy. comment limiter les risques d attraper la gastro-entérite? Il est impératif, avant tout, de bien se laver les mains après être allé aux toilettes ou après avoir changé la couche d un nourrisson car le germe se transmet par voie oro-fécale. Le lavage des mains doit durer environ trente secondes. les solutions hydro-alcooliques sont-elles efficaces? Oui à partir du moment où l on utilise une dose suffisante et que le contact des mains avec la solution est relativement long. qui sont les plus fragiles? Les personnes âgées et les nourrissons, notamment à cause des risques de déshydratation. Sans oublier les gens qui présentent certaines pathologies comme par exemple une maladie des valves cardiaques. quelle alimentation adopter pendant une gastro-entérite? Ne pas manger pendant quelques jours n est pas très grave. Par contre, il faut boire de l eau salée et sucrée. Si l on est capable de manger, il faut opter pour les féculents et éviter au contraire les légumes verts, les crudités et les céréales qui risquent d augmenter les diarrhées. Mais à part ces recommandations, il n y a pas de régime particulier à adopter. quels médicaments pour soulager les symptômes? Quand on vomit, on perd beaucoup de sels et d eau et on se fatigue, donc autant prendre des anti-vomitifs. La diarrhée, si elle est importante, nécessite de prendre des sachets type Smecta. Les anti-diarrhéiques en comprimés comme Immodium, Arestal ou Tiorfan sont des produits plus efficaces mais qui peuvent bloquer le transit et dans certains cas prolonger la durée de la diarrhée. Il faut donc limiter leur apport à ce qui est nécessaire. vous conseille que faire face à la fièvre d un enfant? La fièvre fait souvent peur aux parents, or il s agit d un mécanisme de défense normal de l organisme face aux infections. on considère qu un enfant a de la fièvre si sa température est supérieure à 38 C. L usage du médicament n est recommandé qu à partir de 38,5 C et seulement si l enfant supporte mal cette fièvre. Les conseils à suivre Découvrez votre enfant et donnez-lui régulièrement à boire, de préférence les boissons qu il aime le plus car la fièvre déshydrate l enfant. Rafraîchir l enfant avec un gant humide peut lui faire du bien et il faut veiller à ce que la température de sa chambre ne dépasse pas 19 ou 20 C. A noter que faire baisser la fièvre n est pas un signe de guérison. Etant donné qu elle est une conséquence de la maladie, il est recommandé de consulter un médecin si elle dure plus de trois jours ou si d autres symptômes apparaissent. quel médicament? Etant le mieux connu et le mieux toléré, le paracétamol est recommandé en premier choix. Il est important de n utiliser qu un seul médicament à la fois et de respecter les doses et les délais entre chaque prise. Retrouvez ce reportage en vidéo sur Mars - Avril 2013 MA SANTé 7

8

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin

Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin Programme vaudois de dépistage du cancer du colon Dépistage du cancer du colon : dès 50 ans J en parle à mon médecin Dépistage du cancer du colon Canton de Vaud Table des matières Aide à la décision et

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Jet Santé. immédiate et sans délai d attente

Jet Santé. immédiate et sans délai d attente Jet Santé immédiate et sans délai d attente Priorit té sant té Priorité santé Mutualiste... Pour accéder aux services proposés par Priorité Santé Mutualiste, il suffit de composer le 39 35 et de communiquer

Plus en détail

Adhérente. Actis Santé. immédiate et sans délai d attente

Adhérente. Actis Santé. immédiate et sans délai d attente Adhérente Actis Santé Actis Santé immédiate et sans délai d attente Kit Courtier 2013 Fiche technique 6 Niveaux de garantie allant de 100 % jusqu à 400 % de la base de remboursement! Prise en charge des

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER Pour en savoir plus, rendez-vous sur : MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER www.cmu.fr www.ameli.fr www.securite-sociale.fr + 3646 ACS CMU Caisse Primaire d Assurance Maladie 657 boulevard

Plus en détail

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers

Mars bleu. Dossier de presse. contre le Cancer colorectal! Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Mars bleu Dossier de presse Ensemble mobilisons nous contre le Cancer colorectal! ADOC 11 Association pour le Dépistage Organisé des Cancers Un dépistage organisé Le principe du dépistage est de détecter

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER

MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.cmu.fr www.ameli.fr www.securite-sociale.fr + 3646 MIEUX COMPRENDRE LE SYSTÈME DE SANTÉ POUR SE SOIGNER ACS CMU Caisse Primaire d Assurance Maladie 5, avenue

Plus en détail

DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL

DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL 11 septembre 2015 DEPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER COLORECTAL Nouveau test, nouvelle organisation 1 Communiqué 11 septembre 2015 Dépistage organisé du cancer colorectal Nouveau test, nouvelle organisation

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

MON carnet accès santé

MON carnet accès santé MON carnet accès santé Direction + Diane Milliard Rédaction + Sylvie Dubois Supervision + Suzanne Pinard Révision linguistique + Chantal Gosselin Conception graphique + Agence Médiapresse inc. Ce projet

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

DOSSIER DU CAMPEUR (À RETOURNER) Date de Naissance : / / jj mm aaaa

DOSSIER DU CAMPEUR (À RETOURNER) Date de Naissance : / / jj mm aaaa DOSSIER DU CAMPEUR (À RETOURNER) NOUVELLE PHOTO RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX OBLIGATOIRE NOM DU CAMPEUR : Sexe : Masculin Féminin (en lettres moulées S.V.P.) Date de Naissance : / / jj mm aaaa ********************************************************************************************************************************

Plus en détail

Bienvenue! Coordonnées : Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77

Bienvenue! Coordonnées : Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77 Docteur Christophe ROBIN 37, avenue Maréchal Foch 64100 BAYONNE Tél. : 05 59 59 71 77 Bienvenue! Je vous propose de préparer notre premier entretien en voulant bien répondre au questionnaire ci-dessous,

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN Journée de lancement du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en charge de l Obésité de Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2 Docteur Michaël NEMORIN DIANEFRA Président de

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE INTRODUCTION La réhabilitation respiratoire est un programme personnalisé de prise en charge, dispensé aux patients atteints d une maladie respiratoire chronique, par

Plus en détail

S@nténior. Réservée aux 60 ans et + Ma mutuelle d'assurance santé. L'assurance pour l'avenir

S@nténior. Réservée aux 60 ans et + Ma mutuelle d'assurance santé. L'assurance pour l'avenir S@nténior L'assurance pour l'avenir Ma mutuelle d'assurance santé Document non contractuel / Mod. 3357 / 03/2013 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 - Crédit photos Fotolia Réservée aux 60 ans et + S@nténior,

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

Complémentaire Santé. Mieux la comprendre pour bien la choisir

Complémentaire Santé. Mieux la comprendre pour bien la choisir Complémentaire Santé Mieux la comprendre pour bien la choisir Ce document est destiné à vous aider à mieux comprendre ce qu est une complémentaire santé, ses garanties, ses mécanismes de remboursement

Plus en détail

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR?

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE CECIL SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? «FAITES DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE, C EST BON POUR VOTRE SANTÉ». C EST LE PRINCIPAL MESSAGE

Plus en détail

MUCINUM comprimés enrobés

MUCINUM comprimés enrobés MUCINUM, comprimés enrobés Notice - Page 1 sur 5 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement.

Plus en détail

«Droit à disposer de son corps»

«Droit à disposer de son corps» CAHIER DES CHARGES Etudiant(e)s, Sexualité et Prévention Concours de création d outil pédagogique «Droit à disposer de son corps» PROJET : Mutualité Française Auvergne, la MGEN, la CPAM 63, le Service

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Assurance santé. Vivre ma santé en toute sérénité! Swiss santé. Les principales

Assurance santé. Vivre ma santé en toute sérénité! Swiss santé. Les principales Assurance santé Vivre ma santé en toute sérénité! Swiss santé Les principales Des formules adaptées à tous vos besoins de santé Spécialistes, hospitalisation, soins dentaires, lunettes Les frais de soins

Plus en détail

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE Docteur Philippe NAVARRO ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE 13.1.12597.3.C ------ Les Terrasses de Bonneveine

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge.

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. 1- Risque de thrombose veineuse 2- Risque d encombrement bronchique 3- Risque de constipation 4- Risque d escarre 5- Risque

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

Chorum santé Peps Eco Active Formules maîtrisées

Chorum santé Peps Eco Active Formules maîtrisées Chorum santé Peps Eco Active s maîtrisées La complémentaire santé adaptée au budget de votre structure Comment construire votre complémentaire santé? Etape 1. Vous choisissez votre formule 1 2 3 4 OU Vous

Plus en détail

EOVI MANAGER. des solutions au tempo de votre équipe. qui renouvelle la mutuelle

EOVI MANAGER. des solutions au tempo de votre équipe. qui renouvelle la mutuelle EOVI MANAGER des solutions au tempo de votre équipe SANTé Intégral la qui renouvelle la mutuelle GARANTIE SANTÉ : VOUS la CHOISISSEZ, VOS SALARIÉS la RENFORCENT 1 Vous choisissez la garantie collective

Plus en détail

ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE. Docteur Philippe NAVARRO

ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE. Docteur Philippe NAVARRO ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE Docteur Philippe NAVARRO ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE 13.1.12597.3.C ------ Les Terrasses de Bonneveine Bât B - 141 Avenue de Hambourg -

Plus en détail

Prévenir... les effets du viellissement

Prévenir... les effets du viellissement Prévenir... les effets du viellissement 3 Les quatre clés du bien vieillir 1 Bien s alimenter Les besoins évoluent avec l âge En prenant de l âge, on a tendance à manger avec moins d appétit. Il est vrai

Plus en détail

Publicité Une nouvelle vision de la complémentaire santé

Publicité Une nouvelle vision de la complémentaire santé Publicité Une nouvelle vision de la complémentaire santé Swiss santé, Ma formule Édito Swiss santé, Ma formule Créez votre complémentaire santé personnalisée Rester en bonne santé est ce qu il y a de plus

Plus en détail

PLAN EXPERT TNS. Prévoyance : En pourcentage de la base des garanties, de 1 à 4 plafonds annuels de la Sécurité Sociale

PLAN EXPERT TNS. Prévoyance : En pourcentage de la base des garanties, de 1 à 4 plafonds annuels de la Sécurité Sociale PLAN EXPERT TNS Type de contrat Cotisations et assiette de prestations Garanties Capital décès / PTIA Prévoyance complémentaire des Experts Partenaires Prévoyance : En pourcentage de la base des garanties,

Plus en détail

Questions/Réponses. Selfassurance Santé. 1. Souscrire une assurance santé

Questions/Réponses. Selfassurance Santé. 1. Souscrire une assurance santé Selfassurance Santé Questions/Réponses 1. Souscrire une assurance santé Les différents Régimes Obligatoires Le Régime Obligatoire d assurance maladie de Sécurité sociale française dont relève l assuré

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé

Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé (French) Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé Bien manger veut dire manger une nourriture variée chaque jour comprenant une nourriture équilibrée, des fruits, des légumes, du lait et autres

Plus en détail

2011 Informer, sensibiliser, dépister

2011 Informer, sensibiliser, dépister 2011 Informer, sensibiliser, dépister Le plan d actions Prévention plandeprevention4.indd 1 01/12/2010 15:06:23 Edito L a Mutualité Française Aquitaine est convaincue de la nécessité de prévenir, dépister

Plus en détail

Prenez votre santé en main

Prenez votre santé en main Prenez votre santé en main Mode d emploi Réflexe Prévention Santé Prenez votre santé en main Grâce à votre adhésion à Réflexe Prévention Santé vous bénéficiez dès à présent de prises en charge spécifiques,

Plus en détail

Avec Sereo Mutuelle, pour mieux vous protéger. c'est aussi assurer votre santé et celle de votre famille. DES PrEstations innovantes.

Avec Sereo Mutuelle, pour mieux vous protéger. c'est aussi assurer votre santé et celle de votre famille. DES PrEstations innovantes. pour mieux vous protéger OPTIMISER VOTRE COMPLéMENTAIRE c'est aussi assurer votre santé et celle de votre famille Contactez-nous pour une étude personnalisée Photo thinkstock.com / Document non contractuel

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE?

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? Guide pour mieux comprendre votre diabète de type 2 foie pancréas COMMENT FONCTIONNE LE CORPS Dans ce dépliant, quand nous disons sucre dans le sang (glucose), nous parlons du

Plus en détail

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé 1 Complémentaire Santé MCDef MELODY SANTE Préservez votre capital santé 2 MCDEF MELODY SANTE À partir de 46,93 / mois* pour un assuré de 60 ans en formule ECO * département 79 Au fil du temps, les besoins

Plus en détail

Comment prévenir le cancer. Page 20

Comment prévenir le cancer. Page 20 Comment prévenir le cancer Page 20 TABLE DES MATIÈRES Comment prévenir le cancer? 3 Qu est-ce que le cancer? 4 Qu est-ce qui cause le cancer? 4 LES RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION DU CANCER 1. Maintenir

Plus en détail

Alimentation. drépanocytose. L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation

Alimentation. drépanocytose. L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation Alimentation et drépanocytose L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation Drepanocytose et calcium 2 Comme les copains ou copines de ton âge, il est important non seulement

Plus en détail

Avec la MGEFI. l activité physique rime avec santé. Dossier SANTÉ

Avec la MGEFI. l activité physique rime avec santé. Dossier SANTÉ SANTÉ Dossier 9 Avec la MGEFI l activité physique rime avec santé Pour l année 2014, la MGEFI a fait le choix de sensibiliser ses adhérents aux bienfaits de l activité physique sur la santé. Parmi les

Plus en détail

HÉMORROÏDES HEMORROÏDES. J'ai des Hémorroïdes douloureuses. Dr MIMIESSE Jile D.E.S d Hépato- gastro- entérologie CHU de Brazzaville

HÉMORROÏDES HEMORROÏDES. J'ai des Hémorroïdes douloureuses. Dr MIMIESSE Jile D.E.S d Hépato- gastro- entérologie CHU de Brazzaville HEMORROÏDES J'ai des Hémorroïdes douloureuses Dr MIMIESSE Jile D.E.S d Hépato- gastro- entérologie CHU de Brazzaville 1 De quoi s agit-il? C est une affection connue depuis la plus haute antiquité. Les

Plus en détail

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR INFORMATIONS DIETETIQUES SERVICE RESTAURATION DE LA VILLE D YZEURE DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR I - DEFINITION DE LA DIETETIQUE : La diététique est une science qui n est pas uniquement destinée à

Plus en détail

L examen de santé de l UC-Centre de Médecine Préventive PRÉSENTATION

L examen de santé de l UC-Centre de Médecine Préventive PRÉSENTATION L examen de santé de l UC-Centre de Médecine PRÉSENTATION SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE SYNTHÈSE p. 1 Venez faire une «Pause Santé» à l UC-Centre de Médecine L ACTION DU CENTRE D EXAMEN DE SANTÉ p. 2 Ses missions

Plus en détail

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION Docteur R.POTIER DEFINITIONS Activité physique : ensemble des mouvements musculaires du corps humain dans la vie courante Sport : le sport est une activité physique

Plus en détail

SALARIÉS HOSPITALIERS DE LA VIENNE conjoints et enfants

SALARIÉS HOSPITALIERS DE LA VIENNE conjoints et enfants SALARIÉS HOSPITALIERS PRESTATIONS Sécurité Mutuelle TOTAL COMPLEMENTS MUTUELLE Sociale HOSPITALISATIONS Frais de séjour et honoraires 80 % 20 % 100 % Frais d accompagnant (enfant - 16 ans) - - - Chambre

Plus en détail

Information aux patients La morphine

Information aux patients La morphine Information aux patients La morphine Des réponses à vos questions La morphine, un antidouleur couramment utilisé, vous a été prescrite. Cette brochure vous informe sur son emploi, ses effets bénéfiques,

Plus en détail

«Manger = un plaisir!»

«Manger = un plaisir!» 9. Jeux: 1. Complète: A. Il faut en boire 1,5 litre par jour:... B. Quel est la première activité à réaliser pour éviter la constipation:... C. Certains aliments comme le poisson dégage beaucoup d o...

Plus en détail

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez DOSSIER DE LIAISON Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez SOMMAIRE I Coordonnées Utiles II Comprendre la Chimiothérapie III Précautions à prendre IV Déroulement Pratique I Coordonnées Utiles

Plus en détail

IDCC 1090 Automobile Standard CCN Santé

IDCC 1090 Automobile Standard CCN Santé IDCC 1090 Automobile Standard CCN Santé La couverture santé de vos salariés. allianz.fr/pro Assurance des salariés La protection sociale, au service des salariés du secteur des services de l automobile

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR GUIDE ENTREPRISE LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SOMMAIRE Qu est-ce que le nouveau contrat responsable? 3 Quelles sont ses caractéristiques? 3 Et précisément? 3 Récapitulatif des

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Guide pratique frais de santé

Guide pratique frais de santé www.mutuelle-saint-martin.fr Guide pratique frais de santé Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire santé Mutuelle Saint-Martin Bien vous accompagner dans le quotidien de votre complémentaire

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

www.caisses-sociales.mc Cliquez sur : «Mon compte» Entrez vos données personnelles* puis Cliquez sur : «Mon profil».

www.caisses-sociales.mc Cliquez sur : «Mon compte» Entrez vos données personnelles* puis Cliquez sur : «Mon profil». télétransmission teletransmission des décomptes avec les caisses Monégasques. Les assurés monégasques peuvent profiter du nouveau service de télétransmission des décomptes mis en place entre CeGeMA et

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 le diabète je peux l éviter! ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 Qu est-ce que le diabète? C est une maladie grave et silencieuse qui,

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

ACTIVANCE ANI : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ FESP SANTÉ. Une approche mutualiste responsable

ACTIVANCE ANI : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ FESP SANTÉ. Une approche mutualiste responsable ACTIVANCE ANI : SOLUTIONS MUTUELLE SANTÉ FESP SANTÉ Une approche mutualiste responsable LE MOT DU PRÉSIDENT Chères Adhérentes, Chers Adhérents, Vous, chefs et dirigeants d entreprise, et vos salariés constituez

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

Simple efficace. pour garantir la santé de vos salariés!

Simple efficace. pour garantir la santé de vos salariés! Simple efficace pour garantir la santé de vos salariés! AVEC SEREO Mutuelle, PRIVILÉGIEZ SIMPLICITÉ ET PERFORMANCE pour bien protéger et fidéliser vos salariés Une couverture au plus près de vos attentes

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer

La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer http://www.carevox.fr/comment-lutter-contre-la-maladie-d-alzheimer.html 1. Les Conséquences de la maladie d Alzheimer sur l alimentation Phases Capacités

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

Gérer la fatigue liée au cancer

Gérer la fatigue liée au cancer Gérer la fatigue liée au cancer pour les personnes atteintes du cancer Dans cette brochure: Comment peut on gérer la fatigue? Qu est ce que la fatigue liée au cancer? Qu est ce qui cause la fatigue liée

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

UNE MONTAGNE D AVANTAGES...

UNE MONTAGNE D AVANTAGES... CAISSE MUTUELLE DE PREVOYANCE DU PERSONNEL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES La mutuelle Santé et Prévoyance des agents territoriaux de Haute-Savoie 2012 Vos prestations 2012 UNE MONTAGNE D AVANTAGES...

Plus en détail

EVIDENCE. La complémentaire santé simple et claire

EVIDENCE. La complémentaire santé simple et claire EVIDENCE La complémentaire santé simple et claire 6 formules évolutives 3 thématiques pour renforcer votre couverture Gratuité à partir du 3 ème enfant de moins de 20 ans Aucune sélection médicale Tiers

Plus en détail

Docteur T. RAHME, Gastro-Entérologue, Proctologue. VILLE LE RAINCY, SALON DE LA SANTE du 03 10 2015. Prévention des cancers digestifs

Docteur T. RAHME, Gastro-Entérologue, Proctologue. VILLE LE RAINCY, SALON DE LA SANTE du 03 10 2015. Prévention des cancers digestifs Docteur T. RAHME, Gastro-Entérologue, Proctologue 1, avenue de la résistance 93340 LE RAINCY Tél. 01 43 81 75 31 VILLE LE RAINCY, SALON DE LA SANTE du 03 10 2015 Prévention des cancers digestifs Le cancer

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie de Crohn

La prise en charge de votre maladie de Crohn G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Crohn Vivre avec une maladie de Crohn Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

Aucun délai d attente Bénéficiez de toutes les garanties de la formule que vous avez choisie dès la date d effet de votre mutuelle.

Aucun délai d attente Bénéficiez de toutes les garanties de la formule que vous avez choisie dès la date d effet de votre mutuelle. Aucun délai d attente Bénéficiez de toutes les garanties de la formule que vous avez choisie dès la date d effet de votre mutuelle. Remboursement sous 48 h Avec notre mutuelle, profitez de l envoi automatique

Plus en détail

M COMME MUTUELLE VOUS AIDE À DÉCRYPTER VOTRE TABLEAU DE GARANTIES. pour vous simplifier la vie!

M COMME MUTUELLE VOUS AIDE À DÉCRYPTER VOTRE TABLEAU DE GARANTIES. pour vous simplifier la vie! M COMME MUTUELLE VOUS AIDE À DÉCRYPTER VOTRE TABLEAU DE GARANTIES pour vous simplifier la vie! 2 IL NE VOUS AURA JAMAIS SEMBLÉ AUSSI SIMPLE DE COMPRENDRE LES REMBOURSEMENTS que nous vous devons! 3 Qu est-ce

Plus en détail

CHIRURGIE DE L OBESITE

CHIRURGIE DE L OBESITE CHIRURGIE DE L OBESITE Information destinée aux patients Docteur D. LEONARD Centre de consultations Médico-Chirurgicales Rue des Rolletières 49402 Saumur Tél : 02 41 83 33 52 Site web : http://david-leonard.docvadis.fr

Plus en détail