En s étant dotée d un observatoire régional de

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "En s étant dotée d un observatoire régional de"

Transcription

1 Panorama Régional ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE 2013 en région Auvergne Économie Sociale et Solidaire () rassemble L des organisations et entreprises engagées dans des réalités socio-économiques qui donnent la priorité à des objectifs autres que le profit et fait coexister une pluralité de ressources : marchandes, bénévoles, publiques et privées. Privilégiant l action collective, elles prônent une autre économie basée sur des valeurs et un mode de gouvernance spécifiques pour garantir la lucrativité limitée de leur objet social. Quatre statuts permetent de répondre à ces préoccupations : associations, coopératives, mutuelles et fondations. Associations sportives, coopératives d activités, structures d insertion par l activité économique, centres de vacances, mutuelles de santé ou d assurance, cinémas associatifs, centres de formation, banques On retrouve les organisations et entreprises de l économie sociale et solidaire dans tous les secteurs d activité, et elles jouent un rôle primordial dans l économie auvergnate par les missions d intérêt général qu elles remplissent et les emplois qu elles créent. Ces organisations et entreprises de l sont donc des moteurs pour l emploi, mais aussi pour le développement économique et social des territoires, au service d une plus grande cohésion sociale. En s étant dotée d un observatoire régional de l économie sociale et solidaire, la CR Auvergne publie le «Panorama de l en Auvergne» et apporte un éclairage synthétique sur les spécificités et le poids d un ensemble socio-économique qui représente plus de 12% de l emploi sur la région. En Auvergne, l c est : 12 % de l emploi régional 17 % de l emploi privé salariés établissements employeurs 1,18 milliard d euros de rémunérations brutes versées contact CR Auvergne 18, rue de la Rochefoucauld Clermont-Ferrand

2 1 UN VIVIER D EMPLOIS Une contribution importante à l emploi régional Au 31 décembre 2010, les organisations et entreprises de l comptent en Auvergne établissements employeurs et salariés [Fig.3], ce qui représente 12,1 % de l emploi total de la région [Fig.1 et 3] et 17,1 % de l emploi privé [Fig.2]. [Fig.1] L emploi salarié privé et public [Fig.1] L emploi salarié privé 29% 12% 59% 83% 17% Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP Champ : effectifs au 31 décembre L a permis des créations d emplois soutenues et plus importantes que dans le reste de l économie jusqu en 2010 (autour de 2,6% de croissance par an depuis 2008), signe d une bonne résistance face au contexte économique très morose sur la période. Cependant, on constate une stagnation de l emploi coopératif et mutualiste (tendance annuelle de 0,7 % et -0,2 %) sur les années 2009 et 2010, expliquée en partie par la diminution du nombre d établissements employeurs (tendance annuelle de -2,7 % et -1,8 %) entre 2008 et Les emplois associatifs et des fondations ont quant à eux continué sur une croissance de 3,1% annuelle sur la même période. Avec 82,1 % des salariés de l et 9,9 % des salariés de la région, le secteur associatif reste le principal employeur, suivi par les coopératives (13,4 % des salariés de l ), les mutuelles (4,11 %) et les fondations (0,4 %). [Fig.3] Synthèse des chiffres clés sur l emploi salarié privé et public Etablissements employeurs Effectifs salariés au 31/12 Equivalents temps plein Rémunérations brutes (en milliard d euros) Économie sociale et solidaire Part de l dans le total ,6 % ,1 % ,6 % 1,18 6,64 3,28 10,7 % Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP 2010 Au niveau national, les données conjoncturelles semblent être moins enthousiastes pour la période actuelle. Un affaiblissement de l emploi associatif est constaté sur l année 2011 et le premier semestre 2012 (de 2 à 4% selon les régions), et plus particulièrement dans les secteurs de l aide à domicile et des arts et spectacles. Les dirigeants associatifs alertent sur les conséquences de la diminution des soutiens publics (baisse des financements et des contrats aidés) dans la pérennité de leur activité et de leurs emplois.* *Source : Observatoire National de l / CNCRES 2

3 Les femmes majoritaires dans les principaux secteurs d activité de l Plus de 67% des salariés sont des femmes bien plus que dans le secteur public (63%) ou le reste de l économie privée (38%) [Fig.4]. [Fig.4] Répartition des effectifs salariés de l par genre 33% 62% 37% 67% 38% 63% Hommes Femmes Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP Champ : effectifs au 31 décembre La présence des femmes dans l est significativement liée au positionnement de l sur des secteurs d activité traditionnellement féminisés (enseignement, action sociale, santé, finances). Cependant, ces femmes accèdent moins que les hommes à des postes à fortes responsabilités. Seulement 9% des femmes travaillant dans l appartiennent à la CSP «Cadres, professions intellectuelles supérieurs et chefs d entreprises», contre 18% des salariés hommes. Également, les femmes occupent plus d emplois à temps partiel. Une part importante de cadres [Fig.5] Répartition des effectifs salariés de l par catégorie socio-professionnelle 15% 42% 31% 12% 44% 29% 17% 10% 9% 49% 26% 16% Ouvriers Employés Professions intermédiaires Cadres, professions intellectuelles supérieures et chefs d entreprises Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP Champ : effectifs au 31 décembre Le taux d encadrement est de 12 % dans l. Plus de 19% des cadres du privé travaillent dans l [Fig.5] et une majorité (51%) sont des femmes alors que dans le privé hors, les femmes ne représentent que 29% des cadres [Fig.6]. Les cadres sont majoritairement présents dans les coopératives et les associations, et dans certains secteurs d activité : l enseignement, la finance, les banques et les assurances, l action sociale et la santé. [Fig.6] Répartition hommes-femmes chez les cadres 3 49% 51% 71% 29% Hommes Femmes 49% 51% Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP Champ : effectifs au 31 décembre Panorama AUVERGNE

4 Prés de emplois à renouveler d ici 2020 Les salariés de l sont en moyenne nettement plus âgés que ceux du reste de l économie privée. En effet, 41 % d entre eux ont plus de 45 ans, contre 33,6 % dans le privé hors. [Fig.7] Pyramide des âges de l emploi, privé hors et public 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, DADS Champ : effectifs au 31 décembre Avec salariés de plus de 55 ans [Fig.7], c est autant de postes qui seront libérés d ici 2020 par des départs en retraite, le renouvellement des emplois et la transmission des savoirs faire dans un avenir proche est une préoccupation essentielle des organisations et entreprises de l, notamment dans les secteurs les plus en tension (sanitaire et social, enseignement...). Les femmes sont proportionnellement plus touchées (41,7 % des effectifs salariés féminins ont plus de 45 ans, contre 39,7 % des hommes) [Fig.8]. La pyramide des âges [Fig.8] des emplois de l économie sociale et solidaire se différencie significativement de celle de l emploi régional dans son ensemble, avec une base plus étroite et un sommet plus élargi, notamment pour les femmes. [Fig.8] Pyramide des âges de l emploi et du total de l emploi de la région Auvergne par sexe 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans Ensemble des effectifs salariés auvergnats Moins de 25 ans Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, DADS Champ : effectifs au 31 décembre

5 Des conditions d emplois qui varient selon les secteurs d activités et les structures [Fig.9] Répartiton de l emploi, privé hors et public par conditions d emplois [Fig.10] Répartiton de l emploi dans les secteurs d activité par conditions d emploi Industries /Construction 37% 19% 21% 80 Agriculture / Sylviculture / Pêche Commerce 60 Activités financières & d assurances Hébergement / Restauration 40 63% 81% 79% Santé Humaine Soutien aux entreprises 20 Enseignement Services divers 0 Action sociale Dont Aide par le travail Dont Hébergement médico-social Temps complet Temps partiel Dont Accueil de jeunes enfants Dont Autres actions sociales Source : Observatoire Régional de l / CR Dont Aide à domicile Auvergne, d après INSEE, DADS Champ : effectifs au 31 décembre Non classé (94.99Z) Sport / Loisirs Arts / Spectacles Si l concentre plus d emplois à temps partiel que le reste de l économie, (63,2% de temps complets contre 80,9 % pour le privé hors et 78,7 % pour le public) [Fig.9] il existe une grande disparité de l usage des temps partiels selon les secteurs d activité. Ainsi, 3 salariés sur 4 ou plus sont à temps complet dans les secteurs de l industrie-construction, l agriculturesylviculture et pêche, le commerce, les activités financières et d assurance, et l hébergement-restauration. Inversement, plus de la moitié des emplois sont à temps partiel dans les secteurs des sports et loisirs et des arts et spectacles [Fig.10]. La part d emplois à temps partiel occupée par des femmes est plus élevée que celle des hommes : 44,4 % d entre elles sont à temps partiel, contre 21,6 % des hommes. Pour prendre en compte la grande variété et la diversité des situations, il faudrait cependant étudier la question par secteur d activité, métiers et postes occupés, en distinguant les multiples temps partiel possibles, les temps partiel choisis et subis. La grande majorité des postes occupés dans l sont en contrats à durée indéterminée (CDI) [Fig.11]. Ainsi, pour l année 2010, 66,7 % des salariés de l sont en CDI (tout genre et toute catégorie socio-professionnelle confondus). Ainsi, près de deux tiers des postes occupés dans l offrent, du point de vue du contrat de travail, des garanties en termes de stabilité de l emploi. Cependant, cette part de postes en CDI est moins importante que dans l économie privée hors, où 85 % des salariés bénéficient d un contrat à durée indéterminée [Fig.11] Répartiton de l emploi et privé hors par types de contrats de travail 0 21% 12% 67% 7% 8% 85% CDI CDD Autres contrats Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, DADS Champ : effectifs au 31 décembre Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, DADS Champ : effectifs au 31 décembre Si les femmes sont plus facilement à temps partiel que les hommes, il n est est pas de même pour les contrats de travail. Ainsi, 71,8 % des femmes travaillant dans l sont en CDI, contre seulement 56,5 % des hommes. 21,4 % des salariés de l bénéficient d un contrat de travail autre que CDI ou CDD (contrats aidés, contrats d apprentissage etc.), contre 6,9 % des salariés du privé hors. Cette surreprésentation de la catégorie «autres contrats» peut s expliquer en partie par le recours plus fréquent des associations à des dispositifs d aide à l emploi, et également par la présence dans les coopératives d un codage du type de contrat de travail selon les régimes spéciaux de sécurité sociale (comme par exemple pour les coopératives agricoles, Industries Agricoles et Alimentaires etc.) qui ne permet pas d être identifié. Une partie des postes des coopératives est donc classée dans «autres contrats». Panorama AUVERGNE

6 2 DES ENTREPRISES MULTIFORMES LES 4 FORMES JURIDIQUES DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Sur les établissements de l économie sociale et solidaire de la région, comptent au moins un salarié au 31 décembre Ainsi, les établissements employeurs de l économie sociale et solidaire représentent 10,9 % des établissement employeurs de la région [Fig.12]. A l échelle nationale, l représente 8,7 % des établissements employeurs publics et privés en France. Les établissements de l en région représentent 12,1 % des établissements employeurs privés. [Fig.12] Les établissements employeurs privés et publics 10% 79% 11% [Fig.13] Les établissements employeurs de l économie sociale et solidaire 12% 3% 84% 0,3% Associations Coopératives Mutuelles Fondations Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP Champ : effectifs au 31 décembre L, UN EMPLOYEUR DE TAILLE En France comme en Auvergne, la majorité des organisations et établissements employeurs sont des micro-entreprises (moins de 10 postes salariés), tendance que suit l, ses structures employeuses représentent néanmoins 14,1 % des entreprises privées de plus de 250 salariés. Ainsi, contrairement à une idée très répandue, l économie sociale et solidaire est plus souvent un employeur de taille importante que le reste de l économie privée. Dans l, les petites entreprises (de 10 à 49 salariés) sont proportionnellement presque deux fois plus présentes (21 % de l ensemble des entreprises ) que dans le reste de l économie privée (12 %). Il en va de même des moyennes et grandes entreprises (50 salariés et plus) de l, qui sont nettement mieux implantées (5 % contre 2 %) [Fig.14]. Les moyennes et grandes entreprises de l concentrent presque la moitié des emplois de l (46 % contre seulement 39 % dans le reste de l économie privée). Quant aux micro-entreprises qui représentent 74 % des établissements employeurs de l, elles n emploient que 16 % des salariés. Dans le secteur privé hors, ces micro-entreprises représentent 86 % des établissements et 30 % des emplois [Fig.15]. [Fig.14] Répartition des établissements employeurs privés par taille [Fig.15] Répartition des salariés du privé par taille d établissement MICRO - de 10 postes PETITS MOY. ET GRANDS 10 à 49 postes 50 postes et + MICRO - de 10 postes PETITS MOY. ET GRANDS 10 à 49 postes 50 postes et + 6 Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, DADS Champ : effectifs au 31 décembre

7 3 UN POIDS ECONOMIQUE MAJEUR L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, PRINCIPAL EMPLOYEUR DANS LES SECTEURS DES SPORTS ET LOISIRS, DE L ACTION SOCIALE ET DES ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE En moyenne régionale, tous secteurs d activités confondus, l économie sociale et solidaire représente 12 % des effectifs salariés de la région. Selon les secteurs d activité, cette proportion peut dépasser les 60 % de l emploi. [Fig.16] Répartition de l emploi par secteurs d activité Sport / Loisirs Action sociale Dont Aide par le travail Dont Aide à domicile Dont Accueil enfants et adolescents Dont Hébergement médico-social Dont Autres actions sociales Act. financières & d assurances Arts / Spectacles Agriculture /Sylviculture / Pêche Enseignement Santé Humaine Soutien aux entreprises Hébergement / Restauration Act. diverses et non classées Industries alimentaires Commerce, info & communication Autres industries / Construction 7 Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP Champ : effectifs au 31 décembre [Fig.17] Répartition des salariés associatifs par secteurs d activité Hébergement et restauration Industries /Construction Activités diverses et non classées Sport / Loisirs Arts / Spectacles Action sociale Santé Humaine Enseignement Soutien aux entreprises Activités financières & d assurances Commerce, info & communication Agriculture / Sylviculture / Pêche Source : Observatoire Régional de l / CR Auvergne, d après INSEE, CLAP Champ : effectifs au 31 décembre Ainsi, bien que présents dans la quasi totalités des secteurs d activité, les établissements employeurs de l sont les premiers employeurs dans les secteurs des sports et loisirs (64 % des emplois du secteur), de l action sociale (60 %) et des activités financières et d assurance (54 %) [Fig.16]. Et elles sont les deuxièmes employeurs significatifs, avec plus de 10% des effectifs salariés dans l agriculture, sylviculture et pêche (22 % des emplois du secteur), l enseignement (19 %), et le soutien aux entreprises (11 %) [Fig.16]. Le détail par sous secteurs d activité de l action sociale, qui représente 42 % des effectifs salariés de l en Auvergne, montre que l y est majoritairement présente, et parfois presque exclusivement avec une place atteignant 95 % de l emploi de l aide par le travail (3 842 salariés) et 74 % de l aide à domicile (4 632 salariés). Chaque famille de l se spécialise : ainsi 50 % des emplois associatifs [Fig.17], et 88 % des emplois des fondations sont sur le secteur de l action sociale, alors que pour les coopératives et les mutuelles se sont respectivement 60 % et 77 % des effectifs salariés qui se concentrent sur le secteur des activités financières et d assurance. Panorama AUVERGNE

8 Précisions méthodologiques Périmètre d observation Depuis juillet 2008, le périmètre statistique de l a été normalisé conjointement par l INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), le Conseil national des Chambres régionales de l (CNCRES) et l expertise de la DII ESES (Délégation interministérielle à l innovation, à l expérimentation sociale et à l économie sociale). Il est constitué d une série de codes juridiques regroupés en quatre familles : > Associations (associations lois 1901, 1908), > Coopératives (coopératives d usagers, de production, multisociétariales, d entreprises et coopératives bancaires), > Mutuelles (mutuelles de santé et prévoyance, mutuelles d assurance), > Fondations. De ces regroupements juridiques sont exclues certaines activités (via leur code APE activité principale exercée) relatives aux Administration publique et défense, sécurité sociale obligatoire (APE 84), Organisations patronales et consulaires (APE 94.11Z), Syndicats de salariés (APE 94.20Z), Organisations religieuses (APE 94.91Z), Organisations politiques (APE 94.92Z). L utilisation de ce périmètre statistique offre une lecture cohérente et harmonisée entre territoires et au fil des années, tout en étant compatible avec d autres sources de données. L observation des organisations de l économie sociale et solidaire ayant, sous d autres formes juridiques que celles inclues dans le périmètre d observation de l, des activités d insertion par l activité économique, de commerce équitable, d agriculture biologique, de finances solidaires, d éco-construction, etc., relève de travaux complémentaires, ces activités n étant pas identifiables comme telles dans la nomenclature d activité française. Champ Le champ d observation porte sur la région Auvergne et la France entière, DOM compris et sur les seules structures ayant une fonction d employeur, c est-à-dire celles qui ont déclaré au moins un contrat de travail dans l année étudiée. L fait partie de l économie privée par opposition à l économie publique. Son poids peut ainsi être rapporté à l ensemble de l économie ou à l économie privée seule. Sources de données CLAP (Connaissance Locale de l Appareil Productif) est un système d information alimenté par différentes sources dont l objectif est de fournir des statistiques localisées, par activité, sur l emploi et les rémunérations. Le champ de CLAP est presque complet sur les salariés. Les données d emploi résultent d une mise en cohérence des sources DADS (Déclarations Annuelles des Données Sociales), URSSAF et Fonction Publique d Etat (hors militaires du ministère de la Défense). DADS (Déclaration Annuelle des Données Sociales) est une formalité déclarative que doit accomplir toute entreprise employant des salariés, en application du Code de la Sécurité Sociale et du Code Général des Impôts. C est l unique source annuelle statistique donnant un décompte exhaustif des établissements et de leurs effectifs salariés en France métropolitaine et dans les DOM. Elle permet l analyse des salaires et des emplois dans l ensemble des secteurs privé et semi-public, y compris des services de l Etat à caractère industriel et commercial (grandes entreprises), des collectivités territoriales et des hôpitaux publics. Sont donc exclus du champ : la fonction publique d Etat, les services domestiques et les activités extraterritoriales. La source DADS a été utilisée pour les analyses en termes de structures d emplois sur les indicateurs absents de la source CLAP (tranches d âges, conditions d emplois...). Le réseau des Observatoires de l est un dispositif de mesure et d observation de l en France et dans les régions, réseau d expertise mis en place par les Chambres régionales de l (CR) et le CNCRES. Lieux de convergences et de mutualisation des travaux sur l, les Observatoires de l s appuient sur une méthodologie homogène, scientifique et cohérente entre les territoires, afin d assurer des services d étude, de veille, d aide à la décision et de prospective tant pour les acteurs de l que les pouvoirs publics. Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire Auvergne

Les chiffres clés de l ESS en région Centre

Les chiffres clés de l ESS en région Centre Juin 2012 N 5 Les chiffres clés de l en région Centre L Economie Sociale et Solidaire () désigne des entreprises qui développent au quotidien leurs activités sous une dimension économique mais aussi sociale.

Plus en détail

Panorama. de l Observatoire de l ESS en région Centre-Val de Loire N 14 MARS En région Centre-Val de Loire, l ESS c est :

Panorama. de l Observatoire de l ESS en région Centre-Val de Loire N 14 MARS En région Centre-Val de Loire, l ESS c est : Panorama de l Observatoire en région Centre-Val de Loire N 14 MARS 2017 Les chiffres-clés de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire Téléchargez ce document sur votre mobile. Ce nouveau Panorama

Plus en détail

Périmètre statistique

Périmètre statistique Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale d économie sociale et solidaire d Île-de-France (CR IDF), l Observatoire poursuit les

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans la Communauté Urbaine de Dunkerque

L Economie Sociale et Solidaire dans la Communauté Urbaine de Dunkerque L Economie Sociale et Solidaire dans la Communauté Urbaine de Dunkerque Feuillet Mars 2013 Avec le concours financier de : La structure des établissements et des emplois de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des Moulins de Flandre

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des Moulins de Flandre L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des Moulins de Flandre Feuillet Mars 2013 Avec le concours financier de : La structure des établissements et des emplois de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Région Nord-Pas de Calais : L Economie Sociale et Solidaire Edition 2010

Région Nord-Pas de Calais : L Economie Sociale et Solidaire Edition 2010 Région Nord-Pas de Calais : L Economie Sociale et Solidaire Edition 2010 Les chiffres clés 10,8% des emplois, soit 143 080 postes de travail, de la région Nord-Pas de Calais appartiennent au champ de l

Plus en détail

Etude statistique. Egalité professionnelle Femmes-Hommes dans l économie sociale et solidaire

Etude statistique. Egalité professionnelle Femmes-Hommes dans l économie sociale et solidaire Etude statistique Egalité professionnelle -Hommes dans l économie sociale et solidaire Présentation de l Observatoire Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

P.1. Emplois de l économie sociale et solidaire en PACA HAUTES-ALPES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ALPES-MARITIMES VAR

P.1. Emplois de l économie sociale et solidaire en PACA HAUTES-ALPES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ALPES-MARITIMES VAR 2015 P.1 L économie sociale et solidaire en PACA 16 632 employeurs 1 8,5 milliards de valeur ajoutée 2 des entreprises sociales et solidaires 160 690 salariés soit 13,3 % des salariés du secteur privé

Plus en détail

P.1. des salariés du secteur privé 4,2 MILLIARDS DE SALAIRES BRUTS DISTRIBUÉS EMPLOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN PACA

P.1. des salariés du secteur privé 4,2 MILLIARDS DE SALAIRES BRUTS DISTRIBUÉS EMPLOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN PACA 2016 P.1 L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN PACA ÉDITO 16 687 ÉTABLISSEMENTS 1 Cette 9ème publication du Panorama de l économie sociale et solidaire () en région Provence-Alpes-Côte d Azur (PACA) s adresse

Plus en détail

L emploi associatif dans le Gers et en Midi-Pyrénées

L emploi associatif dans le Gers et en Midi-Pyrénées L emploi associatif dans le Gers et en Midi-Pyrénées Conférence-débat «L'Emploi associatif : enjeux et avenir» Rencontre du 9 octobre 2014 Observatoire Régional de l ESS CRESS Midi-Pyrénées 1 Note méthodologique

Plus en détail

En 2002, les établissements de. Les rémunérations des salariés de l économie sociale et solidaire en Bretagne. Économie

En 2002, les établissements de. Les rémunérations des salariés de l économie sociale et solidaire en Bretagne. Économie Les rémunérations des salariés de l économie sociale et solidaire en Bretagne Les salariés de l économie sociale et solidaire perçoivent des rémunérations horaires à peine plus élevées que la moyenne des

Plus en détail

ATLAS de l Économie Sociale et Solidaire en région Centre-Val de Loire. Édition 2016

ATLAS de l Économie Sociale et Solidaire en région Centre-Val de Loire. Édition 2016 ATLAS de l Économie Sociale et Solidaire en région Centre-Val de Loire Édition 2016 2 Le sommaire Introduction...4 Partie 1 Portrait de l ESS en région Centre-Val de Loire 1.1 Répartition de l ESS dans

Plus en détail

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre Janvier 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Repères & Analyses région Centre L emploi salarié 2011 en région Centre Repères & Analyses L emploi salarié en région Centre au 31 décembre 2011

Plus en détail

Le vieillissement et les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région

Le vieillissement et les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Novembre 2016 N 13 de l'économie Sociale et Solidaire en région Centre-Val de Loire Le vieillissement et les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Objectif de ce panorama Nous

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans la Communauté d Agglomération du Douaisis

L Economie Sociale et Solidaire dans la Communauté d Agglomération du Douaisis L Economie Sociale et Solidaire dans la Communauté d Agglomération du Douaisis Diagnostic territorial Avec le concours financier de : Octobre 2012 1/ 19 Diagnostic territorial Communauté d Agglomération

Plus en détail

LES ANALYSES SECTORIELLES en guadeloupe

LES ANALYSES SECTORIELLES en guadeloupe LES ANALYSES SECTORIELLES en guadeloupe Concepts, méthodologie et principaux résultats Novembre 2014 carif-oref guadeloupe Champ d Arbaud rue Félix EBOUÉ 97100 BASSE-TERRE Tél. : 0590 99 35 30 Fax : 0590

Plus en détail

10,2 % des emplois de la région Centre

10,2 % des emplois de la région Centre Septembre 2014 N 9 Chiffres clés de l ESS en région Centre Édito L Économie Sociale et Solidaire (ESS) rassemble des structures qui ouvrent des voies innovantes pour travailler, consommer et produire autrement.

Plus en détail

Le vieillissement et les départs à la retraite

Le vieillissement et les départs à la retraite Novembre 2016 N 13 Des projets de recrutements L Économie Sociale et Solidaire (ESS) L ESS désigne un mode d entreprendre et de développement économique adapté à tous les domaines de l activité humaine

Plus en détail

Le travail à temps partiel (fiche 10 Les jeunes et les seniors à temps partiel dans les entreprises)

Le travail à temps partiel (fiche 10 Les jeunes et les seniors à temps partiel dans les entreprises) CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 13 février 2014 à 9 h30 «Emploi des seniors et trajectoires de fin de carrière» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Le travail

Plus en détail

Niveau de diplôme et emploi

Niveau de diplôme et emploi G R E F Bretagne L Niveau de diplôme et emploi e niveau de formation des actifs entrant sur le marché du travail progresse. Parallèlement, la structure de l emploi et les compétences requises pour exercer

Plus en détail

Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service Etudes Statistiques Evaluation Documentation L O E L OBLIGATION D EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS

Plus en détail

Données statistiques 2012 sur les Conventions Collectives de branche

Données statistiques 2012 sur les Conventions Collectives de branche I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Données statistiques 2012 sur les Conventions Collectives de branche Source: Ministère du Travail, de l Emploi,

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays du Cambrésis

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays du Cambrésis L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays du Cambrésis Feuillet Décembre2012 Avec le concours financier de: La structure des établissements et des emplois de l économie e et solidaire Cartographie Le

Plus en détail

Zoom sur l'emploi salarié dans les associations

Zoom sur l'emploi salarié dans les associations Avec 7 400 établissements employeurs et 91 000 salariés fin 2000, le milieu associatif regroupe plus de 85% des salariés employés (en fin d année) de l économie sociale et solidaire. En comparaison, la

Plus en détail

Panorama régional de l Economie Sociale et Solidaire EN MIDI-PYRÉNÉES

Panorama régional de l Economie Sociale et Solidaire EN MIDI-PYRÉNÉES ÉDITION 2014 Panorama régional de l Economie Sociale et Solidaire EN MIDI-PYRÉNÉES L Economie Sociale et Solidaire en Midi-Pyrénées LOT 770 7 200 n 9 196 entreprises, soit 10,3 % des entreprises employeuses

Plus en détail

Taux de retour à l enquête

Taux de retour à l enquête 6 14/15 LE DEVENIR DES DOCTEURS DE L UFC PROMOTION 11 enquête Au cours de l année 11, 154 doctorant-e-s de l UFC ont soutenu leur thèse et ont obtenu le titre de docteur. En décembre 14, ces docteurs ont

Plus en détail

Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire. Panorama. de l économie sociale et solidaire DANS LE PAYS COEUR D HERAULT

Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire. Panorama. de l économie sociale et solidaire DANS LE PAYS COEUR D HERAULT Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire Panorama de l économie sociale et solidaire DANS LE PAYS COEUR D HERAULT EDITO 3 INTRODUCTION 4 LES CHIFFRES CLES 5 DONNEES TERRITORIALES DE CADRAGE

Plus en détail

Le champ de l analyse

Le champ de l analyse Le champ de l analyse Les secteurs d activités analysés Les cahiers et fiches sectorielles sont déclinés pour les cinq grands secteurs d activités que sont : l industrie, la construction, le commerce,

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN NORD-PAS-DE-CALAIS EN 2014

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN NORD-PAS-DE-CALAIS EN 2014 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN NORD-PAS-DE-CALAIS EN 2014 Juin 2015 Mélanie BAZOGE Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi

Plus en détail

panorama LES CHIFFRES CLÉS FOCUS TERRITOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) À L ÉCHELLE DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE DE CHERBOURG

panorama LES CHIFFRES CLÉS FOCUS TERRITOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) À L ÉCHELLE DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE DE CHERBOURG panorama Basse-Normandie Une Publication de l Observatoire régional de l économie sociale et solidaire de Basse-Normandie novembre 2013 LES CHIFFRES CLÉS Au sein de la Communauté Urbaine de Cherbourg,

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS CPNE DU 16 MARS 2017 ~ 1 ~ [Introduction : méthodologie] Les statistiques de ce rapport permettent d illustrer les données de l Observatoire des métiers,

Plus en détail

À côté ou au sein du secteur marchand traditionnel, l économie. 41% des établissements

À côté ou au sein du secteur marchand traditionnel, l économie. 41% des établissements INSEE Franche-Comté - l'essentiel Nº 86 - avril 2006 1 nº 86 avril 2006 En 2002, l économie sociale et solidaire compte 10 900 établissements en Franche-Comté, soit un établissement régional sur sept.

Plus en détail

résultats L obligation d emploi des travailleurs handicapés en 2014 Un taux d emploi direct en légère hausse novembre 2016 N 066

résultats L obligation d emploi des travailleurs handicapés en 2014 Un taux d emploi direct en légère hausse novembre 2016 N 066 direction de l animation de la recherche, novembre 2016 N 066 des études et des statistiques L obligation d emploi des travailleurs handicapés en Un taux d emploi direct en légère hausse En, 400 400 travailleurs

Plus en détail

Contrats de travail, qualification professionnelle et salaires

Contrats de travail, qualification professionnelle et salaires 9 DIRECCTE Rhône-Alpes Service SESE Janvier 2013 Les saisonniers dans la zone d emploi d Aubenas La zone d emploi d Aubenas représente environ 4 500 salariés saisonniers, soit près de 3 % du total régional.

Plus en détail

Baromètre statistique 2015

Baromètre statistique 2015 SPP PREVENTION SECURITE le 27 février 2013 - Page 1 CPNE 16/06/2015 Baromètre statistique 2015 Rappel de la commande Objectif : Une actualisation des chiffres clés du panorama statistique réalisé par Opcalia

Plus en détail

Septembre Les inégalités entre hommes et femmes en terme d emploi et de formation

Septembre Les inégalités entre hommes et femmes en terme d emploi et de formation Septembre 2006 Les inégalités entre hommes et femmes en terme d emploi et de formation I- La population active française Les résultats qui suivent sont issus d une étude du CEREQ (Hommes et femmes salariés

Plus en détail

Quizz Inégalités. Plan du quizz. Introduction: question 1. Ecarts de rémunération: questions 2 à 5. Mixité: questions 11 à 13

Quizz Inégalités. Plan du quizz. Introduction: question 1. Ecarts de rémunération: questions 2 à 5. Mixité: questions 11 à 13 Quizz Inégalités Plan du quizz Introduction: question 1 Ecarts de rémunération: questions 2 à 5 Parcours et plafond de verre: questions 6 à 10 Mixité: questions 11 à 13 Conditions de travail: questions

Plus en détail

LE CONTRAT DE GENERATION DANS LES PME ET TPE FRANCILIENNES : UNE UTILISATION PLUS FREQUENTE DANS L INDUSTRIE ET LE BTP

LE CONTRAT DE GENERATION DANS LES PME ET TPE FRANCILIENNES : UNE UTILISATION PLUS FREQUENTE DANS L INDUSTRIE ET LE BTP BREF Thématique - N 56 Mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France LE CONTRAT DE GENERATION DANS LES PME ET TPE FRANCILIENNES

Plus en détail

Évolution des métiers dans les secteurs

Évolution des métiers dans les secteurs G R E F Bretagne Évolution des métiers dans les secteurs L évolution structurelle de l économie bretonne, dont sa tertiarisation, ont impacté la répartition des emplois et induit des modifications au niveau

Plus en détail

En 2006, les dirigeants salariés de

En 2006, les dirigeants salariés de FICHES THÉMATIQUES 2.1 Dirigeants de société de l industrie En 2006, les 33 000 dirigeants salariés de l industrie (soit un dirigeant salarié sur six) ont perçu un salaire annuel net moyen de 60 300 euros,

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN RHONE-ALPES EN 2013

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN RHONE-ALPES EN 2013 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN RHONE-ALPES EN 2013 Juin 2014 Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Amadou BA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

La différence entre les femmes et les hommes dans l accès à l emploi. «Enquête sur les masters»

La différence entre les femmes et les hommes dans l accès à l emploi. «Enquête sur les masters» La différence entre les et les hommes dans l accès à l emploi «Enquête sur les masters» M A S T E R P a g e 2 Avant propos Pour cette étude, nous avons utilisé l enquête d insertion «Master» de la promotion

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2012.

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2012. Synthèses Novembre 2012 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2012 L activité des paysagistes s est accrue entre l année 2011 et 2012. Cette

Plus en détail

LE PAYSAGE ASSOCIATIF DE L ÎLE-DE-FRANCE QUELQUES REPÈRES

LE PAYSAGE ASSOCIATIF DE L ÎLE-DE-FRANCE QUELQUES REPÈRES LE PAYSAGE ASSOCIATIF DE L ÎLE-DE-FRANCE QUELQUES REPÈRES Viviane TCHERNONOG 1 La Direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports de Paris - Île-de- a souhaité, en préalable à un travail

Plus en détail

Les chiffres de la fonction publique en PACA

Les chiffres de la fonction publique en PACA 1 Les chiffres de la fonction publique en PACA 5 1) Un employeur régional majeur Moyenne France métropolitaine : 84 Moyenne France de province : 82 Au 31 décembre 2012, la fonction publique compte sur

Plus en détail

Chiffres Clés Septembre Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Septembre Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Septembre 2017 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2014, 101 000 établissements employaient 400 400 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2011

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2011 n o 11 2013 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2011 TAUX DE POURSUITES D ÉTUDES 76,7% TAUX D EMPLOI 17,4% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 4,4% TAUX D INACTIVITE 1,5% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES

MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES ? Le secteur bancaire est-il un employeur important? Comment évoluent les recrutements? Quelle est la part des jeunes et des femmes? Quels sont les métiers porteurs?

Plus en détail

La fonction publique en Limousin un acteur essentiel de l économie régionale

La fonction publique en Limousin un acteur essentiel de l économie régionale La fonction en Limousin un acteur essentiel de l économie régionale La fonction en Limousin : Les chiffres clefs Près d un emploi sur quatre en Limousin est un emploi de la fonction En termes d effectifs,

Plus en détail

Bilan quantitatif de l emploi entre 2000 et 2007

Bilan quantitatif de l emploi entre 2000 et 2007 En partenariat avec : Mois AAAA Secteur associatif sanitaire et social Bilan quantitatif de l emploi entre 2000 et 2007 En bref Les 33 000 employeurs associatifs du secteur sanitaire et social employaient

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire Dans le secteur du Sport en Languedoc-Roussillon

Panorama. de l économie sociale et solidaire Dans le secteur du Sport en Languedoc-Roussillon Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire Languedoc-Roussillon Panorama de l économie sociale et solidaire Dans le secteur du Sport en Languedoc-Roussillon Sommaire Poids de l dans le secteur

Plus en détail

EPURE. Extension du Projet Urssaf sur les Revenus et l Emploi

EPURE. Extension du Projet Urssaf sur les Revenus et l Emploi EPURE Extension du Projet Urssaf sur les Revenus et l Emploi EPURE Objectifs de la source Connaître la conjoncture de l emploi salarié chaque trimestre. 45 jours après la fin d un trimestre une prévision

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN MARTINIQUE. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN MARTINIQUE. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN MARTINIQUE Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur

Plus en détail

C. L emploi des personnes handicapées dans la fonction publique

C. L emploi des personnes handicapées dans la fonction publique C. L emploi des personnes handicapées dans la fonction publique La loi du 11 février 2005 a instauré pour la première fois une contribution financière pour les établissements de la fonction publique assujettis

Plus en détail

Les Chiffres Clés de l Economie Sociale en Haute Normandie

Les Chiffres Clés de l Economie Sociale en Haute Normandie Les Chiffres Clés de l Economie Sociale en Haute Normandie 2007 Avant propos : Suite à un travail commun entre l INSEE et le Conseil National des CRES, avec l appui de la DIIESES, un périmètre de l Economie

Plus en détail

En Basse-Normandie, personnes sont salariés de l économie sociale et solidaire

En Basse-Normandie, personnes sont salariés de l économie sociale et solidaire panorama Basse-Normandie L Observatoire régional de l économie sociale et solidaire de Basse-Normandie, mis en place en 2008 et animé par la Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire, publie

Plus en détail

focus L emploi dans le spectacle en Rhône-Alpes

focus L emploi dans le spectacle en Rhône-Alpes focus L emploi dans le spectacle en Rhône-Alpes Sommaire Les chiffres clés p.1 L activité du spectacle p.2 Les actifs du spectacle p.4 Ce focus est issu du "Diagnostic annuel du Contrat d'objectifs Emploi

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BOURGOGNE. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BOURGOGNE. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BOURGOGNE Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur

Plus en détail

LE PAYSAGE ASSOCIATIF DE L ÎLE-DE-FRANCE Quelques repères Viviane TCHERNONOG 1

LE PAYSAGE ASSOCIATIF DE L ÎLE-DE-FRANCE Quelques repères Viviane TCHERNONOG 1 juin 2009 LE PAYSAGE ASSOCIATIF DE L ÎLE-DE-FRANCE Quelques repères Viviane TCHERNONOG 1 La Direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports de Paris - Île-de- a souhaité, en préalable

Plus en détail

Écarts de salaires entre hommes et femmes dans les Pays de la Loire

Écarts de salaires entre hommes et femmes dans les Pays de la Loire SOUS EMBARGO JUSQU AU 8 MARS À 00H00 Informations statistiques n 447 - mars 2012 Écarts de salaires entre hommes et femmes dans les Pays de la Loire Les écarts de salaires entre hommes et femmes sont plus

Plus en détail

Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire. Panorama. de l économie sociale et solidaire MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE

Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire. Panorama. de l économie sociale et solidaire MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE Chambre Régionale de l'économie Sociale et Solidaire Panorama de l économie sociale et solidaire MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE EDITO 3 INTRODUCTION 4 I- POIDS, COMPOSITION ET PLACE DE L ESS 5 A) Une

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles.

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013.

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013. Synthèses Avril 2015 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013 L activité des paysagistes s est accrue en 2013. Tous les indicateurs sont

Plus en détail

Terrasson et Mont-de-Marsan - Haute-lande, des petites zones d'emploi spécialisées

Terrasson et Mont-de-Marsan - Haute-lande, des petites zones d'emploi spécialisées Terrasson et Mont-de-Marsan - Haute-lande, des petites zones d'emploi spécialisées n 12 - novembre 2006 Analyse économique des emplois Auteur : Jean-Pierre DUBAN Résumé La région Aquitaine se distingue

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN NORD-PAS

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN NORD-PAS L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN NORD-PAS PAS-DE DE-CALAIS EN 2012 Juin 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi

Plus en détail

Focus sur les salaires

Focus sur les salaires Focus sur les salaires L Insee dresse chaque année en collaboration avec la DARES un panorama complet de l emploi et des salaires. L édition 2012 a été publiée le 22 février. Décryptage des évolutions

Plus en détail

AGENCE CENTRALE DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE

AGENCE CENTRALE DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE AGENCE CENTRALE DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE COMMISSION FINANCIERE ET STATISTIQUE DU 2 NOVEMBRE 29 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 27 NOVEMBRE 29 Point n 5 LA MASSE SALARIALE, L EMPLOI ET LES EXONERATIONS

Plus en détail

Le secteur d activité des paysagistes est en croissance d emploi depuis plusieurs années, qu il s agisse d emplois salariés ou non salariés.

Le secteur d activité des paysagistes est en croissance d emploi depuis plusieurs années, qu il s agisse d emplois salariés ou non salariés. Synthèses Novembre 2012 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2011 L activité des paysagistes s est accrue entre l année 2010 et 2011. Cette

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016 Synthèses Novembre 2016 L Observatoire Economique et Social Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en 2015 En 2015, les entreprises paysagistes affiliées aux régimes agricoles sont au nombre de

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN BASSE-NORMANDIE Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est

Plus en détail

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Octobre - N 15.039 LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 1 ER TRIMESTRE Au cours du 1 er, 47 000 employeurs relevant du champ d application des annexes 8 et 10 de l Assurance chômage

Plus en détail

Economie sociale : bilan de l emploi en 2016 en Guadeloupe

Economie sociale : bilan de l emploi en 2016 en Guadeloupe Economie sociale : bilan de l emploi en 2016 en Guadeloupe Associations, fondations, mutuelles, coopératives Juin 2017 Cécile BAZIN Marie DUROS Floriane LEGRAND Jacques MALET Guillaume PREVOSTAT Des partenariats

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUADELOUPE EN 2015

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUADELOUPE EN 2015 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUADELOUPE EN 2015 Juin 2016 Enora LE MAREC Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l

Plus en détail

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 2 EME TRIMESTRE 2015

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 2 EME TRIMESTRE 2015 Janvier 2016 - N 16.002 LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 2 EME TRIMESTRE Au cours du 2 ème trimestre, 55 000 employeurs relevant du champ d application des annexes 8 et 10 de l

Plus en détail

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Sous-indicateur n 13-1 : Évolution des dépenses de personnel 140 Évolution des dépenses de personnel des

Plus en détail

Fiches sectorielles. Ensemble des secteurs marchands non agricoles et non financiers

Fiches sectorielles. Ensemble des secteurs marchands non agricoles et non financiers Fiches sectorielles Ensemble des secteurs marchands non agricoles et non financiers Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart

Plus en détail

Source : données INSEE CLAP National de l ESS CN CRES

Source : données INSEE CLAP National de l ESS CN CRES Source : données INSEE CLAP 2008 2009 2010-2011 National de l ESS CN CRES Observatoire 1 Contenu I. Introduction... 3 II. Présentation des chiffres généraux de l économie sociale et solidaire en 2011...

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN NORD-PAS-DE-CALAIS. Avril 2010

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN NORD-PAS-DE-CALAIS. Avril 2010 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN NORD-PAS-DE-CALAIS Avril 2010 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur

Plus en détail

Un salaire horaire plus élevé qu en France de province mais davantage de très bas salaires Observation PACA conjoncture 20 janvier 2017

Un salaire horaire plus élevé qu en France de province mais davantage de très bas salaires Observation PACA conjoncture 20 janvier 2017 Un salaire horaire plus élevé qu en France de province mais davantage de très bas salaires Observation PACA conjoncture 20 janvier 2017 Virginie Meyer (Direccte) Frédéric Caste (Insee) Contexte de l étude

Plus en détail

Une information courte, pertinente, transmise en priorité

Une information courte, pertinente, transmise en priorité CSL Préface Une information courte, pertinente, transmise en priorité Le CSL flash renforce l éventail des newsletters que la Chambre des salariés consacre aux thèmes juridiques, socioéconomiques, liés

Plus en détail

1 sur 6 29/03/ :40

1 sur 6 29/03/ :40 1 sur 6 29/03/2016 16:40 Insee Focus N 56 - mars 2016 3 000 entreprises au cœur de l'économie française Hervé Bacheré, division Enquêtes thématiques et études transversales, Insee Résumé L'essentiel de

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN RHÔNE-ALPES. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN RHÔNE-ALPES. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN RHÔNE-ALPES Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur

Plus en détail

economique observatoire L activité économique courbevoisienne point par point

economique observatoire L activité économique courbevoisienne point par point L A D é F E N S E C ô t é V I L L E observatoire economique 2016 L activité économique courbevoisienne point par point Entreprises 1 Création d entreprises 2 Commerce & Artisanat 3 Emploi & Population

Plus en détail

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AUVERGNE RHÔNE-ALPES

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AUVERGNE RHÔNE-ALPES PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AUVERGNE RHÔNE-ALPES Chaque année, l'observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial (Alisfa) propose une photographie des associations, des salariés et

Plus en détail

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 1 ER TRIMESTRE 2014

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 1 ER TRIMESTRE 2014 Septembre - N 14.012 LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 1 ER TRIMESTRE Au cours du 1 er trimestre, 47 000 employeurs relevant du champ d application des annexes 8 et 10 de l Assurance

Plus en détail

> La baisse du chômage des personnes handicapées se poursuit

> La baisse du chômage des personnes handicapées se poursuit NOTE N 8 l OCTOBRE 2006 > La baisse du chômage des personnes handicapées se poursuit Les notes semestrielles, réalisées par la mission d observation de l insertion professionnelle des personnes handicapées,

Plus en détail

Panorama. de l Economie Sociale et Solidaire en Lorraine salariés. Plus de 1.9 milliards d euros de salaires bruts distribués

Panorama. de l Economie Sociale et Solidaire en Lorraine salariés. Plus de 1.9 milliards d euros de salaires bruts distribués Panorama de l Economie Sociale et Solidaire en Lorraine Septembre 2015 79 569 salariés 15.7% des salariés du secteur privé 11.5% de l emploi total régional 67 135 équivalents temps plein Plus de 1.9 milliards

Plus en détail

parcours professionnel de 2004 à 2007

parcours professionnel de 2004 à 2007 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 37 Mai 2009 Insertion des jeunes issus des formations environnementales : parcours professionnel de 2004 à 2007 OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT

Plus en détail

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE 2014

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE 2014 Février 2015 - N 15.008 LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE Au cours du 3 e trimestre, 53 000 employeurs relevant du champ d application des annexes 8 et 10 de l Assurance

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des paysagistes poursuit sa croissance en Novembre 2015

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des paysagistes poursuit sa croissance en Novembre 2015 Synthèses Novembre 2015 L Observatoire Economique et Social L activité des paysagistes poursuit sa croissance en 2014 L activité des paysagistes s est encore accrue en 2014. Bien que le nombre d entreprises

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire. Les principaux enseignements du CEP Contrat d étude prospective

L Economie Sociale et Solidaire. Les principaux enseignements du CEP Contrat d étude prospective L Economie Sociale et Solidaire Les principaux enseignements du CEP Contrat d étude prospective Plan de l Intervention l du 19 avril 2012 Introduction : Quelques rappels sur l ESS La CRESS en NPC Regard

Plus en détail

Les salaires dans les collectivités locales en 2011

Les salaires dans les collectivités locales en 2011 N 97 Janvier 2014 Ludovic BESSON, Département des études et des statistiques locales Les salaires dans les collectivités locales en En, le salaire net mensuel moyen exprimé en équivalent temps plein annualisé

Plus en détail

Chiffres clés Secteur alimentaire en Bretagne

Chiffres clés Secteur alimentaire en Bretagne Chiffres clés Secteur alimentaire en Bretagne Commission paritaire régionale de l emploi et de la formation professionnelle Pourquoi une observation régionale? Le principal objectif est de proposer à tous

Plus en détail

Des salaires supérieurs à la province pour les cadres et les professions intermédiaires Les salaires à La Réunion

Des salaires supérieurs à la province pour les cadres et les professions intermédiaires Les salaires à La Réunion Des salaires supérieurs à la province pour les cadres et les professions intermédiaires Hervé Le Grand Chef du service Etudes et diffusion Dans le secteur privé 2 Champ de l analyse salariés du secteur

Plus en détail

Présentation des résultats de l Enquête Nationale. sur le Secteur Informel 2013/2014

Présentation des résultats de l Enquête Nationale. sur le Secteur Informel 2013/2014 Présentation des résultats de l Enquête Nationale sur le Secteur Informel 2013/2014 Le 12 octobre 2016 L Enquête Nationale sur le Secteur Informel réalisée en 2013/2014 a permis d actualiser les informations

Plus en détail

Un fonds pour le financement des entreprises de l ESS

Un fonds pour le financement des entreprises de l ESS Un fonds pour le financement des entreprises de l ESS Dossier de presse Sommaire La Cress Paca lance un fonds pour le financement des entreprises de l ESS en collaboration avec la société de gestion A

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie et activités qui s'y rattachent Illustrations : copyright UFBJOP

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. S0Z-Bouchers, charcutiers, boulangers

Synthèse. Dynamique de l emploi. S0Z-Bouchers, charcutiers, boulangers S0Z-Bouchers, charcutiers, boulangers Synthèse Boulangers ou bouchers pour la plupart, les métiers de bouche emploient en moyenne 261 000 personnes sur la période 2007-2009. Ils sont deux fois plus nombreux

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Languedoc-Roussillon

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Languedoc-Roussillon NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Roussillon Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés

Plus en détail

ANNEXES TERRITOIRE D ÉTUDE 39 TERRITOIRE DE COMPARAISON (RÉFÉRENTIEL) 40. Carte d identité du territoire. Référentiel

ANNEXES TERRITOIRE D ÉTUDE 39 TERRITOIRE DE COMPARAISON (RÉFÉRENTIEL) 40. Carte d identité du territoire. Référentiel ANNEXES TERRITOIRE D ÉTUDE 39 Situation géographique du Pays Dieppois Terroir de Caux Carte d identité du territoire Le Pays Dieppois Terroir de Caux comprend 106 000 habitants répartis sur 128 communes

Plus en détail