Règlement Intérieur de Télécom Bretagne approuvé par le Conseil d école de Télécom Bretagne le 24 mai 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement Intérieur de Télécom Bretagne approuvé par le Conseil d école de Télécom Bretagne le 24 mai 2012"

Transcription

1 Règlement Intérieur de Télécom Bretagne approuvé par le Conseil d école de Télécom Bretagne le 24 mai /35

2 SOMMAIRE 1 Introduction Le Comité de l enseignement Missions du Comité de l enseignement Composition du Comité de l enseignement Fonctionnement du Comité de l enseignement Elections au Comité de l enseignement Le Conseil de discipline Composition du Conseil de discipline Fonctionnement du Conseil de discipline Le Comité de la recherche Missions du Comité de la recherche Composition du Comité de la recherche Modalités des élections au Comité de la recherche Fonctionnement du Comité de la recherche Conditions d admission et régimes de scolarité Modalités d admission Formation conduisant au diplôme d ingénieur diplômé de Télécom Bretagne Admission en première ou deuxième année de salariés et de fonctionnaires (paragraphe Formation conduisant au titre d ingénieur diplômé de Télécom Bretagne, spécialité réseaux et télécommunications, en partenariat avec l Institut des Techniques d Ingénieur de l Industrie de Bretagne Formations conduisant à la délivrance du diplôme national de master (DNM) (paragraphes et 5.2.6) Admission en formation de mastère spécialisé (paragraphes et 5.2.6) Dispositions communes aux processus d admission /35

3 5.1.6 Procédure de validation des acquis de l expérience (VAE) Jurys d admission Jury d admission en formation d ingénieur Telecom Bretagne Jury d admission en formation d ingénieur Télécom Bretagne, spécialité réseaux et télécommunications Jury d admission en formation de master Jury d admission en formation de mastère spécialisé Jury de validation des acquis de l expérience (VAE) Dispositions communes aux jurys Dispositions générales relatives à la vie scolaire Hygiène et sécurité Hygiène et santé Sécurité Règles de fonctionnement des locaux de l établissement Accès à l établissement Utilisation des biens matériels et des locaux Vie scolaire Principes généraux Règlement spécifiques Propriété intellectuelle et confidentialité Droits et frais de scolarité et carte d étudiant Couverture sociale et assurance Bourses sociales Bibliothèque et documentation Conditions de délivrance de l attestation de diplôme Déclaration des accidents et des absences Comportement /35

4 Harcèlement sexuel ou moral Représentation des élèves Protection et garantie des élèves Sanctions et procédure disciplinaire Discipline Nature et échelle des sanctions Procédure disciplinaire Poursuites judiciaires Le conseil d école La section permanente du conseil d école Composition Objet Modalités de fonctionnement du conseil d école Les élections au Conseil d école Composition des collèges électoraux Conditions d exercice du droit de suffrage Qualité d électeur Date des élections Vote par procuration Vote par correspondance Vote électronique Membres éligibles Titulaire et suppléant Durée du mandat des élus au Conseil d école Dépôt des candidatures Bulletins de vote Propagande /35

5 Bureaux de vote Bulletins nuls Dépouillement Procès-verbal Egalité des voix Affichage des résultats Contestations Spécificités du vote électronique /35

6 1 Introduction Le Règlement intérieur de Télécom Bretagne complète les lois, décrets et règlements se rapportant à l Institut Mines Télécom et notamment : Le décret de transformation de l Institut Télécom en Institut Mines Télécom, Le règlement intérieur de l Institut Mines Télécom, Les arrêtés fixant composition et les modalités de fonctionnement du Conseil d administration et des Conseils d écoles. Il définit la composition et le fonctionnement du Comité de l enseignement et du Comité de la recherche. Il précise les conditions d admission des élèves et les régimes de scolarité. Il pose les règles générales relatives à la vie scolaire applicables aux élèves en formation à l école. 2 Le Comité de l enseignement 2.1 Missions du Comité de l enseignement Le Comité de l enseignement rend un avis sur les orientations et l organisation générale des formations (création, modifications majeures et suppressions d enseignements ) et spécialement sur les règlements de scolarité (article 25 du décret du 28 février 2012 relatif à l Institut Mines-Télécom). Il délibère sur les modalités de son propre fonctionnement. Le comité de l enseignement est à ce titre un rouage essentiel de la démarche qualité en formation à Télécom Bretagne. Des membres du Comité de l enseignement peuvent être par ailleurs appelés à siéger dans les jurys d études des différentes formations conduisant à un diplôme ou à un titre délivré par l école. 2.2 Composition du Comité de l enseignement Le Comité de l enseignement comprend trente membres : Un membre de droit : Le directeur de l Ecole, qui préside le Comité de l enseignement Treize membres nommés, dont : Neuf représentants de la direction et des services d enseignement de l école : Le directeur de la formation, 6/35

7 Le responsable de la formation par apprentissage, Le responsable des programmes de master, Le responsable du service des études, Cinq enseignants-chercheurs ou membres de la direction désignés par le directeur. Trois personnalités qualifiées, désignées par le président du Conseil d école sur proposition du directeur de l école, dont un professeur des classes préparatoires aux grandes écoles, un enseignant-chercheur d une université partenaire, un représentant d une grande école. Un représentant des anciens élèves, désigné par le président du Conseil d école sur proposition du président de l association des anciens élèves. Dix sept membres élus, dont : Huit représentants des personnels, dont : deux représentants des professeurs et directeurs d études, Cinq représentants des maîtres de conférences, ingénieurs d études, des chargés d enseignement et des chargés d enseignement-recherche, un représentant des personnels administratifs et de gestion, techniques et de logistique. neuf représentants des élèves, dont : un représentant des élèves de première année en formation d ingénieur sous statut d étudiant, un représentant des élèves de première année en formation d ingénieur sous statut d apprenti, deux représentants des élèves de deuxième année en formation d ingénieur sous statut d étudiant, un représentant des élèves de deuxième année en formation d ingénieur sous statut d apprenti, un représentant des élèves de troisième année en formation d ingénieur sous statut d étudiant, un représentant des élèves de troisième année en formation d ingénieur sous statut d apprenti, un représentant des élèves en formation de master international, 7/35

8 un représentant des élèves en formation de mastère spécialisé. Les représentants des personnels sont élus pour 3 ans renouvelables. Les représentants des élèves sont élus pour un an renouvelable. Les membres nommés le sont pour trois ans renouvelables. 2.3 Fonctionnement du Comité de l enseignement Le Comité de l enseignement se réunit au moins deux fois par année scolaire. Il se réunit sur convocation de son président. Tout membre peut demander au président la tenue d une réunion exceptionnelle ainsi que l inscription d une question à l ordre du jour. Les membres de droit et les membres nommés empêchés de participer à une réunion de ce Comité peuvent donner pouvoir à un autre membre. Nul ne peut recevoir plus d un pouvoir. Le président peut inviter à assister aux séances du Comité, avec voix consultative, toute personne dont il juge la présence nécessaire. Le Comité de l enseignement siège valablement lorsque la moitié de ses membres sont présents ou représentés. Si le quorum n est pas atteint, le Comité est à nouveau convoqué dans un délai de deux semaines. Il peut alors valablement siéger, quel que soit le nombre des membres présents. Les délibérations sont prises à la majorité des membres présents ou ayant donné pouvoir. En cas de partage des voix, la voix du président est prépondérante. Chaque réunion du Comité de l enseignement donne lieu à la rédaction d un compte rendu, envoyé aux membres du Comité de l enseignement et au président du Conseil d école. Les modalités des règles de fonctionnement du Comité de l enseignement sont si nécessaire précisées dans un Règlement interne du Comité de l enseignement dont toute modification doit être approuvée à la majorité absolue des membres qui le composent. Ce Règlement interne comporte notamment les modalités de convocation de réunion (forme de l ordre du jour, délais de convocation et d envoi des documents de travail), les modalités de demande d une réunion exceptionnelle, les modalités de remplacement d un titulaire par un suppléant, et les modalités de demandes de modification du compte rendu. 2.4 Elections au Comité de l enseignement Les dispositions relatives à l organisation et au déroulement des élections des membres élus au Comité de l enseignement sont fixées par une note du Directeur de l école. 3 Le Conseil de discipline Conformément à l article 29 du décret relatif à l Institut Mines Télécom, le Conseil de discipline est une formation du Comité de l enseignement présidée par le directeur ou son représentant qui délibère sur les sanctions qui peuvent être prises lorsque des élèves non fonctionnaires ont enfreint les dispositions du règlement intérieur de l école. 8/35

9 3.1 Composition du Conseil de discipline Les membres du Conseil de discipline sont : le directeur ou son représentant, président, les neuf représentants de la direction et des services d enseignement de l école au Comité de l enseignement, les sept représentants élus des enseignants-chercheurs au Comité de l enseignement, le représentant élu des personnels administratifs et de gestion, techniques et de logistique au Comité de l enseignement, deux représentants élus des élèves au Comité de l enseignement désignés par les collèges des élèves. Le président peut inviter à assister au Conseil de discipline, avec voix consultative, toute personne dont il juge la présence utile. 3.2 Fonctionnement du Conseil de discipline L élève convoqué devant le Conseil de discipline peut se faire assister d une personne de son choix. Les sanctions disciplinaires et les modalités de décision sont définies dans l article 29 du décret relatif à l Institut Mines-Télécom et précisées dans les dispositions relatives à la vie scolaire du règlement intérieur de l école (voir paragraphe 6.4). 4 Le Comité de la recherche 4.1 Missions du Comité de la recherche Le Comité de la recherche rend un avis sur les orientations et l organisation générale des activités de recherche de l école. Il assiste le directeur scientifique dans ses missions. 4.2 Composition du Comité de la recherche Le Comité de la recherche comprend : Un membre de droit : o le directeur de l Ecole, président, Au plus 26 membres nommés, dont : o au plus onze représentants de la direction et des services de recherche de l Ecole, désignés par le directeur de l Ecole, o un représentant du directeur de Télécom Sud Paris, o un représentant du directeur de Télécom Ecole de Management, o un représentant du directeur de Télécom ParisTech, o un représentant de la direction scientifique de l Institut Mines Télécom, 9/35

10 o au plus onze personnalités qualifiées, désignées par le président du Conseil d école sur proposition du directeur de l Ecole, Neuf membres élus, dont : six représentants des enseignants-chercheurs : o o deux représentants des professeurs, directeur de recherche, directeurs d études, quatre représentants des maîtres de conférences, ingénieurs d études, chargés d enseignement, chargés d enseignement-recherche. trois représentants des doctorants (inscrits en thèse). Les représentants élus et nommés le sont pour deux ans renouvelables. 4.3 Modalités des élections au Comité de la recherche Les dispositions relatives à l organisation et au déroulement des élections des membres élus au Comité de la recherche sont fixées par une note du Directeur de l école. 4.4 Fonctionnement du Comité de la recherche. Le Comité de la recherche se réunit au moins deux fois par an. Il est présidé par le directeur de l école. Le secrétariat en est assuré par la direction scientifique de l école. Le Comité de la recherche se réunit sur convocation de son président. Il est réuni par le président si la moitié au moins de ses membres en fait la demande. La convocation est adressée dix jours au moins avant la date de réunion du Comité et comporte l ordre du jour. L ordre du jour de chaque séance est fixé par le président. Toutefois, une question peut être inscrite à l ordre du jour du Comité si la moitié au moins de ses membres en fait la demande. Le Comité de la recherche siège valablement lorsque la moitié de ses membres sont présents ou représentés. Si le quorum n est pas atteint, le Comité est à nouveau convoqué dans un délai de deux semaines. Il peut alors valablement siéger quel que soit le nombre des membres présents. Les délibérations sont prises à la majorité des membres présents ou ayant donné pouvoir. En cas de partage des voix, la voix du président est prépondérante. Le président ou le directeur scientifique de l école peuvent inviter à assister aux séances du Comité, avec voix consultative, toute personne dont ils jugent la présence utile. Les membres élus peuvent se faire représenter par des membres suppléants élus en même temps qu eux. Les membres de droit et les membres nommés empêchés de participer à une réunion de ce Comité peuvent donner pouvoir à un autre membre. Nul ne peut recevoir plus d un pouvoir. Les comptes rendus sont envoyés aux membres et soumis à approbation lors de la séance suivante. 10/35

11 5 Conditions d admission et régimes de scolarité Télécom Bretagne assure : une formation qui conduit à la délivrance du diplôme d ingénieur de Télécom Bretagne à l issue d une scolarité dont la durée est de trois ans ou deux ans selon les conditions d admission, une formation d ingénieur conduisant au titre d «ingénieur diplômé de Télécom Bretagne, spécialité Réseaux et Télécommunications, en partenariat avec l Institut des Techniques d Ingénieur de l Industrie de Bretagne,» à l issue d une scolarité dont la durée est de 3 ans ou 2 ans, suivant les conditions d admission, des formations, dans des spécialités liées à ses domaines de compétence, conduisant au Diplôme National de Master, délivré sous son propre seing ou dans le cadre d une cohabilitation avec d autres établissements, au terme d une scolarité dont la durée est de 2 ans ou 1 an, selon les conditions d admission, des formations qu elle organise seule ou en partenariat, conduisant à des diplômes d établissement labellisés «mastère spécialisé» par la Conférence des Grandes Ecoles, à l issue d une scolarité dont la durée est comprise entre treize et vingt quatre mois. Ces formations peuvent être propres à l école ou co-accréditées avec d autres établissements, la valorisation des acquis de l expérience (VAE) en vue de l obtention d un des titres ou diplômes qu elle délivre. 5.1 Modalités d admission Formation conduisant au diplôme d ingénieur diplômé de Télécom Bretagne Le nombre de places offertes dans chacune des catégories est fixé chaque année par une décision du Directeur Général de l Institut Mines-Télécom sur proposition du Directeur de l Ecole Admission en première année sous statut étudiant Les élèves-ingénieurs sont admis en première année sous statut étudiant pour un cursus de 36 mois : a) Par la voie du concours commun aux neuf écoles suivantes : Ecole des ponts ParisTech, Supaéro (ISAE), ENSTA ParisTech, 11/35

12 Télécom ParisTech (cursus de Paris et cursus de Sophia Antipolis), Mines ParisTech, Ecole des mines de Saint-Etienne Ecole des mines de Nancy, Télécom Bretagne, ENSAE ParisTech. Pour les candidats des filières MP, PC et PSI des Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE). b) par la voie du concours Centrale-Supélec. Pour les candidats de la filière TSI des CPGE c) par la voie de la banque PT. Pour les candidats de la filière PT des CPGE Les conditions de déroulement de ces concours sont précisées dans les notices propres à chacun d eux. Les lauréats sont appelés à l école en fonction de leur rang de classement et de leur choix d écoles, selon la procédure définie par le règlement des concours. Leur admission est prononcée par le directeur de l école. d) par la voie d un concours sur titres (paragraphes et 5.2.6), pour les trois catégories suivantes : candidats européens (paragraphe 5.1.5) titulaires d une licence obtenue dans une université d un pays de l union européenne et sanctionnant une formation scientifique fondamentale, ou titulaires de titres jugés équivalents, candidats non-européens titulaires de titres équivalents à ceux qui sont requis des candidats européens ou de titres jugés suffisants pour leur permettre de suivre avec profit l ensemble des enseignements de l école, candidats présentés par leur établissement d origine, dans le cadre d une convention établie avec Télécom Bretagne prévoyant un double diplôme ou un diplôme conjoint. Aucun candidat inscrit dans la même année aux concours visés en a, b, et c ne peut être admis sur titres en première année Admission en deuxième année sous statut étudiant (paragraphe et 5.2.6) Un concours sur titres est ouvert aux deux catégories de candidats suivantes : 12/35 candidats européens ayant obtenu 60 crédits ECTS dans un master universitaire dans une université d un pays de l union européenne dans un

13 domaine scientifique leur permettant de suivre avec profit l ensemble des enseignements de l École, candidats non-européens d un niveau et d un profil équivalents à ceux exigés pour les candidats européens ou titulaires de titres jugés suffisants pour leur permettre de suivre avec profit l ensemble des enseignements de l école, candidats présentés par leur établissement d origine, dans le cadre d une convention établie avec Télécom Bretagne prévoyant un double diplôme ou un diplôme conjoint, y compris les élèves de l École Polytechnique Admission en première ou deuxième année de salariés et de fonctionnaires (paragraphe et 5.2.6) Peuvent être admis en première ou deuxième année sur dossier et après entretiens : Des fonctionnaires français ou agents militaires de l État, présentés par leur autorité de tutelle, titulaires de diplômes ou titres jugés suffisants pour leur permettre de suivre avec profit l ensemble des enseignements de l École. Des salariés en formation continue titulaires de diplômes ou titres jugés suffisants pour leur permettre de suivre avec profit l ensemble des enseignements de l École et justifiant d au moins trois années d expérience professionnelle Formation conduisant au titre d ingénieur diplômé de Télécom Bretagne, spécialité réseaux et télécommunications, en partenariat avec l Institut des Techniques d Ingénieur de l Industrie de Bretagne Le nombre de places offertes est fixé chaque année par une décision du directeur de l Institut Mines-Télécom sur proposition du directeur de l école, dans la limite des places fixées par le Conseil Régional de Bretagne Admission sous statut d apprenti (paragraphes et 5.2.6) Les élèves-ingénieurs sont admis en formation initiale, sous statut d apprenti : en première année, par la voie d un concours sur titres comportant une sélection sur dossier et un ou plusieurs entretiens, ouvert aux titulaires d un diplôme universitaire de technologie, dans un domaine en adéquation avec la spécialité «réseaux et télécommunications», ou tout autre diplôme jugé équivalent, en deuxième année, par la voie d un concours sur titres ouvert aux candidats titulaires d une licence scientifique ou tout autre diplôme jugé équivalent, dans un domaine leur permettant de suivre avec profit l ensemble des enseignements de l École. 13/35

14 Admission de salariés (paragraphes et 5.2.6) Peuvent être admis en première ou deuxième année sur dossier et après entretiens : Des salariés en formation continue titulaires de diplômes ou titres jugés suffisants pour leur permettre de suivre la formation avec profit et justifiant d au moins trois années d expérience professionnelle Formations conduisant à la délivrance du diplôme national de master (DNM) (paragraphes et 5.2.6) L admission dans les formations conduisant au diplôme national de master s effectue sur dossier et éventuellement entretien selon les modalités prévues par les dossiers d habilitation de ces formations. L admission en master est ouverte : en première année, aux candidats anglophones, titulaires d un diplôme de «Bachelor of Science» ou d un titre jugé équivalent, obtenu dans une université étrangère. en deuxième année : o o aux élèves-ingénieurs de Télécom Bretagne ayant obtenu tous les crédits validant les quatre premiers semestres de la formation d Ingénieur, aux candidats extérieurs à Télécom Bretagne ayant obtenu 60 crédits ECTS de niveau master dans un domaine leur permettant de suivre avec profit les enseignements dispensés à l École Admission en formation de mastère spécialisé (paragraphes et 5.2.6) Sont recevables à une formation de mastère spécialisé les candidatures de jeunes diplômés ou de professionnels : 14/35 titulaires d un diplôme d ingénieur habilité par la Commission des titres d ingénieurs titulaires d un diplôme d une école de management ou de commerce habilitée à délivrer le grade de master titulaires d un diplôme de master (M2) titulaires de diplômes étrangers de niveaux équivalents justifiant d études du niveau d une première année de master (M1) et trois années d expérience professionnelle justifiant d études du niveau d une première année de master (M1), par dérogation, pour 30 % au maximum des effectifs du mastère spécialisé concerné

15 L admission en mastère spécialisé s effectue sur dossier et entretien Dispositions communes aux processus d admission A/ Peuvent être admis en formations d ingénieur en qualité d élève-stagiaire, sur décision du Directeur de l École, les candidats à l admission sur titres ou sur dossier ne remplissant pas toutes les conditions requises pour l admission mais dont la situation paraît particulièrement digne d intérêt. Si à l issue de sa première année d études, un élèvestagiaire obtient des résultats au moins égaux à ceux exigés pour le passage en année supérieure des autres élèves, le Directeur de l École, sur avis du Jury des Etudes concerné, prononce son admission définitive, B/ Peuvent être admises en qualité d auditeurs libres, sur décision du Directeur de l École, les personnes pouvant justifier, par des titres, diplômes ou certificats obtenus, de connaissances suffisantes pour suivre avec profit certains des enseignements dispensés par l École dans le cadre d une de ses formations pour lesquels elles ont fait la demande auprès du Directeur de l École, Les auditeurs libres ne peuvent prétendre à l obtention du diplôme sanctionnant la formation concernée. Il peut néanmoins leur être établi une attestation précisant les enseignements suivis et les résultats obtenus aux examens, C/ Sont considérés comme candidats étrangers tous les candidats qui ne disposent pas de la nationalité française au 1 er janvier de l année dans laquelle est présentée leur candidature. Sauf cas particulier cette qualité ne change pas en cours de scolarité, Est considéré comme candidat européen toute personne disposant de la nationalité d un pays de l Union Européenne ou d un pays appartenant à l Espace Économique Européen, ou d un pays pour lequel existent des dispositions particulières (Suisse, Monaco) au 1 er janvier de l année dans laquelle est présentée sa candidature, Est considérée comme candidat non-européen toute personne ne remplissant pas les conditions des alinéas précédents, D/ Les diplômes et titres délivrés par Télécom Bretagne ainsi que les autres formations inscrites au Registre National des Certifications Professionnelles sont accessibles par la voie de la validation des acquis de l expérience, Procédure de validation des acquis de l expérience (VAE) La procédure VAE est constituée des étapes suivantes : a) L analyse de la recevabilité administrative : cette étape permet de vérifier si la condition de temps définie par la loi de modernisation sociale de janvier 2002 est formellement remplie (3 années cumulées d activités en relation directe avec le diplôme demandé), b) L étude de la faisabilité : lorsque la candidature est jugée recevable, le processus continue et fait l objet d une analyse de faisabilité. Cette analyse est réalisée sur la base d un dossier de pré-candidature. La «commission de faisabilité» de Télécom Bretagne, constituée en fonction du parcours du candidat, émet un avis sur la pertinence de la demande vis-à-vis du diplôme demandé par rapport à son expérience et à son projet professionnel, 15/35

16 c) La constitution du dossier VAE et l accompagnement : le contenu du dossier VAE doit permettre au jury d apprécier le niveau de maîtrise des capacités et des compétences du candidat, Pour l aider dans sa démarche, le candidat peut être accompagné par un enseignantchercheur de l école. Cet accompagnement méthodologique n est proposé par l École que si l avis de faisabilité est favorable, d) L inscription au diplôme et le dépôt du dossier VAE : le dossier VAE constitué par le candidat est alors remis par l école aux membres du jury VAE, e) La soutenance devant le jury VAE : les membres du jury analysent la demande du candidat sur la base du dossier VAE et d une soutenance. A l issue de celle-ci, le jury décide : soit de la validation totale du diplôme, soit de la validation partielle avec mention des éléments à acquérir, soit d un refus circonstancié qui met fin au processus. Dans le cas d une validation partielle, le jury définit l organisation et le contenu de prescriptions complémentaires. Un second jury statue, à l issue de leurs réalisations, sur l obtention ou non du diplôme demandé. 5.2 Jurys d admission Jury d admission en formation d ingénieur Telecom Bretagne Le jury d admission sur titres en formation d ingénieur Telecom Bretagne pour les recrutements décrits dans les paragraphes alinéa d, et est composé : Du Directeur de Télécom Bretagne, Président du jury ou de son représentant, De cinq représentants de la direction et des services d enseignement de l École désignés par le directeur de l École dont le directeur de la formation, De quatre des représentants des enseignants-chercheurs élus au Comité de l Enseignement, Du responsable de l international, Du représentant des anciens élèves au Comité de l Enseignement. 16/35

17 5.2.2 Jury d admission en formation d ingénieur Télécom Bretagne, spécialité réseaux et télécommunications Le jury d admission en formation d ingénieur Telecom Bretagne, spécialité réseaux et télécommunications pour les recrutements décrits dans les paragraphes et est composé. Du Directeur de Télécom Bretagne, Président du jury ou de son représentant, De cinq représentants de la direction et des services d enseignement de l École désignés par le directeur de l École dont le responsable de la formation par apprentissage, De quatre des représentants des enseignants-chercheurs élus au Comité de l Enseignement, Du représentant des anciens élèves au Comité de l Enseignement, De trois personnes qualifiées représentant les milieux socio-professionnels, désignées par le Directeur de l École dont le représentant de l ITII Bretagne Jury d admission en formation de master Le jury d admission en formation de master propre à l école, concernant les recrutements décrits dans le paragraphe ci-dessus est composé : Du directeur de l école, président du jury ou de son représentant, De trois représentants de la direction et des services d enseignement de l École désignés par le directeur de l École dont le responsable du programme de master, Du responsable de l international, De deux des représentants des enseignants-chercheurs élus au Comité de l Enseignement, D un responsable des formations de master 1 e année, Des responsables des spécialités de master 2 e année. Les jurys d admission dans les masters en cohabilitation sont définis par les conventions de cohabilitation. Télécom Bretagne est représentée dans ces jurys par un ou plusieurs enseignants-chercheurs. 17/35

18 5.2.4 Jury d admission en formation de mastère spécialisé Le jury d admission en formation de mastères spécialisés propres à l école concernant les recrutements décrits dans le paragraphe ci-dessus est composé : Du directeur de l école, président du jury ou de son représentant, De trois représentants de la direction et des services d enseignement de l École désignés par le directeur de l École dont le responsable du programme de mastère spécialisé, De deux des représentants des enseignants-chercheurs élus au Comité de l Enseignement, Des responsables des spécialités de mastères spécialisés. Les jurys d admission dans les Mastères Spécialisés co-accrédités sont définis par les dossiers de co-accréditation. Télécom Bretagne est représentée dans ces jurys par un ou plusieurs enseignants Jury de validation des acquis de l expérience (VAE) Le jury de validation des acquis de l expérience (VAE) de Télécom Bretagne est composé : Du directeur de l école, président du jury ou de son représentant, De deux représentants de la direction et des services d enseignement de l école désignés par le directeur dont le directeur de la formation, De trois enseignants-chercheurs élus au Comité de l enseignement désignés par directeur, D un diplômé de l école en situation professionnelle ayant une expérience dans le domaine d activité du candidat, mais n appartenant pas à l entreprise du candidat, De trois personnes qualifiées représentant les milieux socio-professionnels, désignées par le directeur Dispositions communes aux jurys A/ L admission dans une formation ou l attribution d un diplôme par la VAE est prononcée par le Directeur de l École après avis du jury concerné., B/ Le président de chacun des jurys d admission ou d attribution des diplômes par la VAE peut inviter à assister aux séances du jury, avec voix consultative, les enseignantschercheurs ayant participé aux procédures d admission ou de VAE ou toute personne dont il juge la présence nécessaire, 18/35

19 C/ Les membres empêchés de participer à une réunion de jury peuvent donner pouvoir à un autre membre. Nul ne peut recevoir plus d un pouvoir. Les délibérations sont prises à la majorité des membres présents ou ayant donné pouvoir. En cas de partage des voix, la voix du président est prépondérante, D/ Les jurys d admission ou d attribution des diplômes par VAE ne siègent valablement que si les membres présents, à l exception du directeur ou de son représentant, représentent au moins la moitié des droits au vote, E/ Les jurys d admission décident de la recevabilité des diplômes présentés en équivalence des diplômes requis pour l accès aux formations qu ils traitent, F/ Les jurys d admission arrêtent un classement conditionnel, les candidats n ayant pas encore tous validé le diplôme ou le nombre de crédits requis aux dates des réunions, Ils établissent des listes principales et, le cas échéant, des listes supplémentaires ordonnées pour les diverses catégories de candidats admis, Ils peuvent prendre en compte les résultats d examens probatoires organisés pour vérifier le niveau des candidats dans certaines disciplines, Ils décident éventuellement du report des places d une catégorie de candidats à l autre, L admission n est définitive que lorsque les titres, diplômes ou conditions requis sont obtenus dans le cadre de la session normale d examens et au plus tard à la date fixée par le règlement de la filière d admission concernée, G/ Ils donnent un avis sur l admission des élèves stagiaires ainsi que sur celle des élèves en double-diplôme ou en diplôme conjoint. 19/35

20 6 Dispositions générales relatives à la vie scolaire Les présentes dispositions relatives à la vie scolaire, applicables aux élèves en formation à Télécom Bretagne, précisent pour le bon fonctionnement de l école : les règles de fonctionnement de l établissement, les mesures d application de la réglementation en matière d hygiène et de sécurité, la procédure disciplinaire, la nature et l échelle des sanctions. Elles s appliquent aux élèves inscrits à Télécom Bretagne et, plus largement, aux élèves qui suivent des formations ou des enseignements organisés par la direction de la formation. Ceux-ci sont tenus de se conformer à toutes les instructions et notes de service du directeur de Télécom Bretagne. Les élèves extérieurs (non inscrit administrativement à Télécom Bretagne), en formation ou en visite dans les locaux de Télécom Bretagne, doivent respecter les règles générales et permanentes relatives à la discipline ainsi que les mesures d hygiène et de sécurité en vigueur. Ces dispositions sont applicables sur les campus de Brest et de Rennes de Telecom Bretagne. Les élèves de l école en scolarité ailleurs doivent respecter les règlements locaux. 6.1 Hygiène et sécurité Hygiène et santé Le décret n du 15 novembre 2006 et ses c irculaires d application fixent les conditions d application de l interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif. Il est interdit de fumer dans tous les locaux de l école y compris lorsqu ils sont utilisés pour des activités extra scolaires. Il est interdit de pénétrer ou de demeurer dans l établissement en état d ébriété ou sous l emprise de la drogue. La direction de Télécom Bretagne peut demander à toute autorité compétente de constater un état d ébriété et prendre les mesures conservatoires qui s imposent. L'introduction de boissons alcoolisées ainsi que leur consommation dans les locaux de Télécom Bretagne en dehors du restaurant de l'école et du foyer des élèves (cercle privé), est interdite. L introduction et la consommation de stupéfiants sont interdites. Les associations des élèves sont tenues au respect des dispositions légales en vigueur concernant l alcoolisme, le tabagisme et la consommation de stupéfiants en particulier au foyer des élèves. 20/35

Règlement intérieur de Télécom ParisTech ---

Règlement intérieur de Télécom ParisTech --- Règlement intérieur de Télécom ParisTech (Approuvé au CA du 28 mars 2013) --- RI de Télécom ParisTech - approuvé au CA du 28 mars 2013-1 Règlement intérieur de Télécom ParisTech 1.- Introduction 2.- Le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE TITRE I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES PRÉAMBULE Le présent règlement intérieur est élaboré en application des articles 13 à 14-1 de la loi n 71-1130 du 31 décembre 1971, et du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015)

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) I Préambule PLP FORMATION est un organisme de formation professionnel indépendant. PLP FORMATION est domicilié au. Le présent Règlement Intérieur a vocation

Plus en détail

Modèle de règlement intérieur

Modèle de règlement intérieur Modèle de règlement intérieur Article 1 er : Objet Le présent règlement est destiné à organiser la vie et les conditions d exécution du travail dans la collectivité. Il est complété, le cas échéant, par

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR de l Université Paris Diderot Paris 7

REGLEMENT INTERIEUR de l Université Paris Diderot Paris 7 REGLEMENT INTERIEUR de l Université Paris Diderot Paris 7 PREAMBULE Article 1 - Article 2 - Champ d application Hiérarchie des règlements intérieurs TITRE I : CHAPITRE I : Article 3 - Article 4 - Article

Plus en détail

STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet

STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet Institut universitaire de technologie l www.iut.univ-angers.fr 4 boulevard Lavoisier BP 42018 l 49016 ANGERS cedex l Tél. 02 44 68 87 00 l

Plus en détail

STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR

STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR Textes de référence : - Code de l éducation et notamment ses articles L719-3, D713-1 à 4, D719-1 et suivants et D719-41 et suivants -

Plus en détail

CENTRE DE PRÉPARATION À L ADMINISTRATION GÉNÉRALE de Sciences Po Bordeaux

CENTRE DE PRÉPARATION À L ADMINISTRATION GÉNÉRALE de Sciences Po Bordeaux CENTRE DE PRÉPARATION À L ADMINISTRATION GÉNÉRALE de Sciences Po Bordeaux RÉGLEMENT DES ÉTUDES Vu le Décret 89-901 du 18 décembre 1989 relatif aux Instituts d Études Politiques ; Vu le Décret 89-902 du

Plus en détail

pao - web - design graphique - photographie

pao - web - design graphique - photographie RÈGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES I / Dispositions Générales Article 1.1. Objet du règlement : En application des dispositions de l article L.6352-3 du Code du travailet en vertu de son pouvoir

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES article 1 Dispositions générales Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du

Plus en détail

APPSEA NORD PAS-DE-CALAIS ASSOCIATION DE PRÉFIGURATION DU PÔLE SUPÉRIEUR D ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES DU NORD PAS-DE-CALAIS RÈGLEMENT INTÉRIEUR

APPSEA NORD PAS-DE-CALAIS ASSOCIATION DE PRÉFIGURATION DU PÔLE SUPÉRIEUR D ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES DU NORD PAS-DE-CALAIS RÈGLEMENT INTÉRIEUR APPSEA NORD PAS-DE-CALAIS ASSOCIATION DE PRÉFIGURATION DU PÔLE SUPÉRIEUR D ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES DU NORD PAS-DE-CALAIS RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule L APPSEA Nord Pas-de-Calais est un établissement

Plus en détail

Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon

Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Conformément aux dispositions du décret n 84-588 du 10 juillet 1984 modifié relatif aux

Plus en détail

TITRE I CONSTITUTION OBJET -

TITRE I CONSTITUTION OBJET - STATUTS DES BATELIERES D HERBLAY TITRE I CONSTITUTION OBJET Article 1: Constitution, dénomination Il est fondé entre les adhérents, les personnes physiques ou morales qui adhèrent aux présents statuts

Plus en détail

Règlement Intérieur. Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet ANNEXE 6

Règlement Intérieur. Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet ANNEXE 6 ANNEXE 6 Règlement Intérieur Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet Institut universitaire de technologie l www.iut.univ-angers.fr 4 boulevard Lavoisier BP 42018 l 49016 ANGERS cédex 01

Plus en détail

Statuts de l École Centrale Marseille

Statuts de l École Centrale Marseille Groupe des Écoles Centrales Statuts de l École Centrale Marseille INGÉNIEUR CENTRALIEN Forte culture scientifique et technique, entrepreneur, expert, dirigeant d'entreprise, occupant toutes les fonctions

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ETUDES DE L ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE OUAGADOUGOU TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES TITRE II : CONDITIONS D INSCRIPTION

REGLEMENT INTERIEUR DES ETUDES DE L ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE OUAGADOUGOU TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES TITRE II : CONDITIONS D INSCRIPTION REGLEMENT INTERIEUR DES ETUDES DE L ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE OUAGADOUGOU TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le règlement intérieur applicable à l Ecole Supérieure de Commerce de Ouagadougou

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS -

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L.1431-9

Plus en détail

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 STATUTS DE l UFR LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES DE L'UNIVERSITE D'ANGERS APPROUVES PAR LE CONSEIL

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie

Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie Master Ingénierie de la Formation Professionnelle Mention Sociologie REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Année universitaire 2013-2015 Vu le code de l éducation ; Vu le décret n 84-573 du 5 juillet

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

HORIZON CAP TAXI CENTRE DE FORMATION DE CONDUCTEURS DE TAXIS 35, Bd Anatole France 93200 Saint Denis www.horizoncaptaxi.fr

HORIZON CAP TAXI CENTRE DE FORMATION DE CONDUCTEURS DE TAXIS 35, Bd Anatole France 93200 Saint Denis www.horizoncaptaxi.fr REGLEMENT INTERIEUR ET DISCIPLINE H.C.T OBJECTIF DU CENTRE DE FORMATION Former et Préparer des stagiaires a l examen du Certificat de Capacité Professionnelle de Conducteur de Taxi pour les épreuves du

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TEXTES OFFICIELS RELATIFS AU B.T.S. Décret n 95-665 du 9 mai 1995 Portant règlement général des B.T.S. B.O. n 23 du 8 juin 1995 Décret n 96-195 du 8

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT 1 UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE Réalisé le I - Dispositions relatives au but et à la composition de l association Article 1 Objet et but 1.1- L association dite «Club de», dénommée ci-après «...», régie

Plus en détail

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET R E G L E M E N T I N T E R I E U R D U C O N S E I L M U N I C I P A L Adopté par délibération n 36/2014 en date du 02 juillet 2014 Commune

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, du 26 mai 2011, vu le règlement relatif à la formation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON TITRE 1 : ORGANES CENTRAUX DU COMITÉ DEPARTEMENTAL CHAPITRE 1 : L ASSEMBLEE

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR Véronique Aumont Boucand, 243 Boulevard Raspail, 75014 Paris Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR I PREAMBULE Le présent

Plus en détail

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 er : L arrondissement, constituée sous le régime de la Loi du 1 er juillet 1901 et en conformité avec le Code de la Famille et de l Aide Sociale, groupe

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers

Conservatoire National des Arts et Métiers Conservatoire National des Arts et Métiers Règlement de délivrance du diplôme d ingénieur En formation continue hors temps de travail Vu la loi du 10 juillet 1934 relative au titre d ingénieur diplômé,

Plus en détail

ELAN SPORTIF DE MONTREUIL

ELAN SPORTIF DE MONTREUIL ELAN SPORTIF DE MONTREUIL 21 rue Emile ZOLA 93100 MONTREUIL Société régie par la loi de 1901. Déclarée à la Préfecture de la Seine le 02 décembre 1949 sous le n 14575 STATUTS DE L ESDM Mis à jour lors

Plus en détail

STATUTS SVIT/CSE. Rue Centrale 10 1003 Lausanne Tél. 021 517 67 70 Fax 021 517 67 91 E-mail: info@svit-cse.ch www.svit-cse.ch

STATUTS SVIT/CSE. Rue Centrale 10 1003 Lausanne Tél. 021 517 67 70 Fax 021 517 67 91 E-mail: info@svit-cse.ch www.svit-cse.ch STATUTS SVIT/CSE Chambre suisse des experts (CSE) Association suisse de l économie immobilière SVIT Rue Centrale 10 1003 Lausanne Tél. 021 517 67 70 Fax 021 517 67 91 E-mail: info@svit-cse.ch www.svit-cse.ch

Plus en détail

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Tennis Club Municipal du Tampon STATUTS 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article premier L association dite Tennis Club Municipal du Tampon, fondée en 1962, a pour objet la pratique physique du

Plus en détail

Le règlement intérieur

Le règlement intérieur Le règlement intérieur 1. SOMMAIRE Dispositions générales Droits et obligations des élèves attachés Obligation de service Congés et absences Droits de réunion et d association, droit syndical Discipline

Plus en détail

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES Année universitaire 2015-2016 Deust - Licence - Licence professionnelle - Master - Diplôme d ingénieur CHAPITRE 1 :

Plus en détail

REGLES COMMUNES AUX EXAMENS

REGLES COMMUNES AUX EXAMENS REGLES COMMUNES AUX EXAMENS Ces règles constituent un cadre de référence pour l organisation des examens au sein de l université de Caen Basse-Normandie conformément aux textes réglementaires. Elles rappellent

Plus en détail

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de formation professionnelle est doté d'un conseil d'administration

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER Droit, économie-gestion mention : «Droit des activités économiques» Année universitaire 2009-2010 Article 1 : Conditions d accès à la deuxième année de

Plus en détail

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE République française Polynésie française www.cgf.pf LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I Les droits liés à la personne A La définition générale des droits

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES Préambule Le présent règlement général des formations fixe les conditions générales et spécifiques notamment pour la mise en œuvre de procédures d

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT

REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT Le présent règlement fixe les règles applicables en matière d hygiène et de sécurité, en matière de discipline et de procédure disciplinaire - en rappelant

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

Statuts. TITRE I But et composition

Statuts. TITRE I But et composition Société Française de Médecine de l Exercice et du Sport Statuts La Société Française d Éducation physique et de sport est devenue le 14 décembre 1967 la Société Française de Médecine du Sport (marque déposée),

Plus en détail

STATUTS DES FOYERS RURAUX

STATUTS DES FOYERS RURAUX STATUTS DES FOYERS RURAUX Extraits de la déclaration en date du 21 juin 1977 faisant connaître la constitution de l association sous le N 73/77. I BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : L Association

Plus en détail

Statuts de la Société vaudoise de médecine

Statuts de la Société vaudoise de médecine Statuts de la Société vaudoise de médecine Date d entrée en vigueur : 1 er février 2008 Statuts acceptés par votation générale de janvier 2008, suite à leur adoption aux Assemblées des délégués des 25

Plus en détail

Année universitaire 2015/2016 CONVENTION DE STAGE

Année universitaire 2015/2016 CONVENTION DE STAGE Année universitaire 2015/2016 CONVENTION DE STAGE STAGE VOLONTAIRE STAGE OBLIGATOIRE Vu la loi n 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du

Plus en détail

STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS

STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS I - OBJET ET BUTS POURSUIVIS Art. 1 Dénomination Objet Durée Siège Social L Association dite «Comité Territorial du Périgord-Agenais de la Fédération

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Article 1 : Composition -Art.R 6146-52 II. La Commission des Soins Infirmiers, de rééducation et médico-techniques

Plus en détail

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle.

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle. Le présent document est un modèle de Statuts proposé à titre indicatif aux clubs affiliés ou souhaitant s affilier à la Fédération Française d Haltérophilie Musculation (F.F.H.M). Il constitue une aide

Plus en détail

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES Vu les articles L.613-1 et L.711-1 du code de l Education Vu l arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT Vu l arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence Vu l arrêté du 11

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. 2.2 Enseignants-chercheurs et personnels de l Université Paris Dauphine

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. 2.2 Enseignants-chercheurs et personnels de l Université Paris Dauphine 1 R E S E A R C H U N I V E R S I T Y RÈGLEMENT INTÉRIEUR La bibliothèque de l université a pour principale mission de faciliter l accès des étudiants et des enseignants-chercheurs à la documentation et

Plus en détail

Children of the world France et de ses sections

Children of the world France et de ses sections Règlement intérieur de l association Children of the world France et de ses sections Ce règlement intérieur complète et précise les statuts de l association Children of the world France. Il s applique

Plus en détail

MODELES DE STATUTS POUR LES ASSOCIATIONS DE KARATE

MODELES DE STATUTS POUR LES ASSOCIATIONS DE KARATE MODELES DE STATUTS POUR LES ASSOCIATIONS DE KARATE TITRE I BUT ET COMPOSITION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS Les soussignés Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE Membres ayant adhéré aux présents statuts de l association

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE O.C.C.E. 13 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L ECOLE

STATUTS DE L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE O.C.C.E. 13 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L ECOLE STATUTS DE L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE O.C.C.E. 13 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L ECOLE PREAMBULE L'Office Central de la Coopération à l'ecole (O.C.C.E.) est une Fédération Nationale des Associations

Plus en détail

Règlement intérieur du Service Commun de la Documentation de l Université d Aix-Marseille

Règlement intérieur du Service Commun de la Documentation de l Université d Aix-Marseille Règlement intérieur du Service Commun de la Documentation de l Université d Aix-Marseille Version approuvée par le conseil d administration du 24 février 2015 Délibération n 2015/02/24-13 Le SCD a pour

Plus en détail

Statuts de la Ligue. Le siège social peut être transféré dans une autre commune par décision du comité directeur.

Statuts de la Ligue. Le siège social peut être transféré dans une autre commune par décision du comité directeur. Modèle Statuts de la Ligue 5 grammes de plumes, des tonnes d émotion > Secrétariat Général, commission Statuts et Règlements Diffusion : Présidents de Ligues, Membres du Comité Directeur de la fédération.

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES D ASSURANCE ET DE REASSURANCE «AJAR» STATUS

ASSOCIATION DES JURISTES D ASSURANCE ET DE REASSURANCE «AJAR» STATUS ASSOCIATION DES JURISTES D ASSURANCE ET DE REASSURANCE «AJAR» STATUS ASSOCIATION DES JURISTES D ASSURANCE ET DE REASSURANCE «AJAR» STATUTS Article 1 Constitution Dénomination Il est forme entre les soussignés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de sage-femme NOR : ESRS1301419A

Plus en détail

CONCOURS D ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF

CONCOURS D ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS D ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03 84 53 06 39 Fax : 03 84 52 38 44 Edition 2011

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

Billard Club 1935 Strasbourg Schiltigheim BCS 35

Billard Club 1935 Strasbourg Schiltigheim BCS 35 Billard Club 1935 Strasbourg Schiltigheim BCS 35 Modification des Statuts Adopté par l'assemblée Générale Extraordinaire du 17 juin 2006 1 TITRE I : FORME OBJET DENOMINATION SOCIALE DUREE - SIEGE Article

Plus en détail

MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie

MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie MASTER Sciences humaines et sociales Mention Sociologie Spécialité : Image et société Master année Arrêté d habilitation : 005 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 0-05 Vu la loi 8-5 du 6 janvier 98

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 30 septembre 2013 relatif aux formations des sapeurs-pompiers professionnels NOR : INTE1315095A Publics concernés : sapeurs-pompiers

Plus en détail

I. PRESENTATION GÉNÉRALE

I. PRESENTATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 (MAITRISE) DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : Décret du Modifiant le décret n 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CLUB DES JEUNES DE CROISSY-BEAUBOURG

REGLEMENT INTERIEUR DU CLUB DES JEUNES DE CROISSY-BEAUBOURG REGLEMENT INTERIEUR DU CLUB DES JEUNES DE CROISSY-BEAUBOURG Article 16 des statuts de l association : «Un règlement intérieur peut être établi par le Conseil d Administration qui le fait alors approuver

Plus en détail

STATUTS DU COMITE DEPARTEMENTAL DE RUGBY

STATUTS DU COMITE DEPARTEMENTAL DE RUGBY FEDERATION FRANÇAISE DE RUGBY COMITE TERRITORIAL DE PROVENCE STATUTS DU COMITE DEPARTEMENTAL DE RUGBY DES ALPES DE HAUTE PROVENCE Article 1 : I Objet et buts poursuivis L association dite : «Comité Départemental

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

Association pour les Loisirs des Enfants Différents et Déterminés (A.L.E.D.D.)

Association pour les Loisirs des Enfants Différents et Déterminés (A.L.E.D.D.) Bureau Permanences : 14 rue Violet Lundi Mardi - Jeudi 25000 BESANÇON 9h-12h /14h-18h Tél. / Fax : 03.81.83.53.69 Association pour les Loisirs des Enfants Différents et Déterminés (A.L.E.D.D.) Statuts

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DÉSIGNATION L Association «Chambre Professionnelle du Conseil de la région centre» (C.P.C Région Centre.) a décidé en

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. Activités et techniques de communication Formation en apprentissage

LICENCE PROFESSIONNELLE. Activités et techniques de communication Formation en apprentissage LICENCE PROFESSIONNELLE Activités et techniques de communication Formation en apprentissage Spécialité : Communication institutionnelle corporate Arrêté d habilitation : 20044173 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE TITRE I : CONSTITUTION, OBJET, SIEGE ET DUREE DE L ASSOCIATION Article 1. Nom et siège - Il est créé une association dénommée

Plus en détail

CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes.

CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes. Infos sécurité Charte d usage des TIC au sein de l Université de Bourgogne CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes.

Plus en détail

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION Chapitre 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Le cursus de master est organisé

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

REGIME GENERAL DES EXAMENS 2014-2015

REGIME GENERAL DES EXAMENS 2014-2015 REGIME GENERAL DES EXAMENS 2014-2015 5 Au-delà des modalités propres à chaque diplôme, semestre ou année d'études précisées dans le document "Modalités particulières du diplôme", les règles suivantes s'appliquent

Plus en détail

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion I. La préparation de la séance du conseil municipal II. La séance du conseil municipal III. Les comptes

Plus en détail

Modalités du contrôle des connaissances. Dispositions générales. Année Universitaire 2013/2014. ESPE de l Académie de Limoges Université de Limoges

Modalités du contrôle des connaissances. Dispositions générales. Année Universitaire 2013/2014. ESPE de l Académie de Limoges Université de Limoges Modalités du contrôle des connaissances Dispositions générales Année Universitaire 2013/2014 ESPE de l Académie de Limoges Université de Limoges - Vu la loi n 84-52 du 26 janvier 1984 relative à l enseignement

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

Convention de stage. 1. L établissement d enseignement ou de formation. Année universitaire :..

Convention de stage. 1. L établissement d enseignement ou de formation. Année universitaire :.. Convention de stage Nota : pour faciliter la lecture du document, les mots «stagiaire», «enseignant référent», «tuteur de stage», «représentant légal», «étudiant» sont utilisés au masculin. 1. L établissement

Plus en détail

3.2 PERTE DE LA QUALITE D ADHERENT

3.2 PERTE DE LA QUALITE D ADHERENT REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 REGLEMENT INTERIEUR. En application de l article 25 des statuts il est créé un Règlement Intérieur. ART. 2 CONSTITUTION. (article 1 des statuts) Seuls les associations et

Plus en détail

Salle de lecture - Cliché Dominique Lecuivre, 2009. Règlement

Salle de lecture - Cliché Dominique Lecuivre, 2009. Règlement Salle de lecture - Cliché Dominique Lecuivre, 2009. Règlement Règlement de la Bibliothèque Sainte-Geneviève I- Modalités d inscription 1a- Délivrance de la carte de lecteur 1b- Délivrance d une carte

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER Modifications adoptées en Assemblée Générale Extraordinaire du 3 mars 2012 I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Article 1 1) L Union des Français de l Etranger

Plus en détail

La présente loi s applique aux personnes qui offrent leurs services au public en leur qualité d avocat.

La présente loi s applique aux personnes qui offrent leurs services au public en leur qualité d avocat. 7. Loi du décembre 00 sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du juin 000 sur la libre circulation des avocats (loi sur les avocats, LLCA) ; Vu le message

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

SKI - CLUB - EST STATUTS

SKI - CLUB - EST STATUTS SKI - CLUB - EST STATUTS TITRE I : Intitulé - Objet social - Siège social - Durée - Affiliation Article 1 : Intitulé L association ayant pour titre «SKI-CLUB-EST» (abréviation de SKI CLUB des Cheminots

Plus en détail

Préparation aux concours. Cours d administration Yves Desrichard, conservateur à l enssib

Préparation aux concours. Cours d administration Yves Desrichard, conservateur à l enssib Préparation aux concours Cours d administration Yves Desrichard, conservateur à l enssib LE PERSONNEL : PRINCIPES ET ORGANISATION DE LA FONCTION PUBLIQUE 3.1. Définitions La fonction publique regroupe

Plus en détail

Référentiels interministériels de formation

Référentiels interministériels de formation Livret 4 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Référentiels interministériels de formation OUTILS DE LA GRH p. 2 Référentiels interministériels de formation

Plus en détail